Profitez des offres Memoirevive.ch!
La vie sans télé… ou comment enfoncer des portes ouvertes

Depuis quelques mois, des changements importants ont eu lieu dans ma vie.

Peu importe de savoir s'ils sont positifs ou négatifs (pour l'instant, je suis plutôt dans la première hypothèse), la vie continue, et je trouve qu'elle est plutôt belle.

 

Il se trouve que jusqu'au mois de février, je vivais avec en "tâche de fond" un truc rectangulaire qui commençait par me sortir des oreilles, ou plutôt des yeux: la télévision.

 

Je ne m'en rendais pas vraiment compte, vu que j'avais Cuk et que je pouvais m'occuper pendant certaines émissions à faire autre chose, comme… des tests de logiciels par exemple.

 

Et depuis février, qui correspond au changement dont je vous parlais en première ligne, eh bien la TV, je ne la regarde plus. Certes, j'ai suivi la coupe du Monde, mais sinon… Faut vraiment que je sois monstre déprimé pour l'allumer, "le poste", et encore!

 

L'autre jour, je ne sais pas pourquoi (peut-être étais-justement monstre déprimé, allez savoir…), j'ai allumé la chose et suis tombé sur M6 (la dernière chaîne qui avait été regardée donc, un peu la honte), et sur "l'amour est dans le pré".

 

Le pire, c'est que j'ai vu l'émission jusqu'au bout. Mon côté "voyeur" je pense… Et Dieu sait si ce genre de programme sait tirer les ficelles à ce niveau.

 

Bref, nous sommes tombés bien bas, Messieurs Dames.

 

Ce que je voulais juste dire dans cette petite humeur qui ne fait qu'enfoncer des portes ouvertes, je le sais bien, c'est que boudiou, mais vous savez que lorsqu'on arrête de regarder cette m..douille, on a soudainement du temps pour plein d'autres choses tellement plus jouissives?

 

J'ai des centaines de CD que je n'écoutais jamais… eh bien je le fais désormais, et je redécouvre des merveilles. Même pas besoin d'en acheter des nouveaux ou de télécharger sur iTunes!

 

Je me remets gentiment à la musique, je chante, je lis…

 

Que des trucs quasiment oubliés, par manque de temps.

 

Je sais bien que c'est les vacances, et que certaines tâches vont reprendre le dessus…

 

Mais bon… Au moment où j'écris ces lignes, au lieu de regarder n'importe quoi, comme ce fut le cas tant de temps, eh bien j'écoute Leonard Cohen Live in London.

 

Mais vous savez que c'est beau à chialer ce truc?

 

Cela dit, je sais bien qu'il existe des chaînes intéressantes, des émissions passionnantes qui nous apprennent plein de trucs importants.

 

J'y viendrai, j'en suis sûr.

 

Mais pour l'instant, permettez-moi de faire ma cure de désintoxication, et de ne plus allumer ce machin qui tue tellement de choses, et peut-être simplement la vie.

82 commentaires
1)
Tobias
, le 27.08.2010 à 00:22
[modifier]

C’est clair qui ça ramollit le cerveau dès qu’on commence à regarder “pour regarder”. Je ne l’a regarde personnellement que lorsqu’il y à un Temps Présent / Mise au point / 36°9 ou autre dont le sujet m’intéresse.

2)
Ritchie
, le 27.08.2010 à 00:49
[modifier]

Et ben, moi qui l’ai tjrs en bruit de fond, t’as raison faut que je l’éteigne une fois pour toute !

Mais bon, il y a plein de bons documentaires …

Dur dur de choisir !

On va quand même essayer de ne plus regarder de séries (surtout que pendant l’été ce ne sont que des reprises …)

5)
jibu
, le 27.08.2010 à 06:59
[modifier]

nous n’avons plus de tv depuis plusieurs année et nous n’envisageons pas du tout de reprendre un abonnement.

6)
Inconnu
, le 27.08.2010 à 07:14
[modifier]

Je ne regarde que 3 chaînes: Cuisine TV, Planete Thalassa et Discovery Channel

9)
Blues
, le 27.08.2010 à 08:11
[modifier]

Dans mon cas, 7 ans que je ne regarde plus la télé, de temps en temps un DVD le WE et basta. Je me connecte un petit moment tous les matins sur le Web pour les actus et cela me suffit.

Depuis que je suis “désintox” quelques plaisirs retrouvés : lecture, musique, sorties, vie de famille et sociale …

10)
zit
, le 27.08.2010 à 08:24
[modifier]

Il y a six ans et demie, quand on a déménagé, je ne voulais plus de cette chose inesthétique dans le salon, n’étant pas du genre à imposer mon point de vue, j’ai juste proposé que chacun aie une télé dans sa chambre : le salon devient living room, et ceux qui veulent s’abrutir sont libres de le faire sans emmerder les autres.

Prochaine étape : achat d’un ail padre et virer le mac du salon…

z (comme l’écran est captivant, quand même, je répêêêêêêêête : comme un aimant pour les yeux)

PS : je précise que j’étais fan de Dream on…

11)
ysengrain
, le 27.08.2010 à 08:26
[modifier]

Il me semble que tirer le bon grain de l’ivraie est possible. Les chaines dites populaires ne sont pas regardables: entre le foot toxique, la pub nuisible et la téléréalité abrutissante, quand il ne s’agit pas d’une gamine-à-moitié-déshabillée-mais-surtout-très-maquillée qui beugle faux sur 3 notes (3 notes !! que dis je !! pas autant)

À côté de celles citées, il y a la Cinq, Arte, les choix raisonnés de cinéma sur les chaines Canal + et CinéCinéma, les retransmissions de rugby (oui, le rugby n’est pas le foot !!) et les chaine Planète …

Et puis, n’oubliez pas, tout récepteur TV comporte un bouton M/A

12)
Sylvain Demierre
, le 27.08.2010 à 08:57
[modifier]

Quelle belle constatation, François. J’abonde en ton sens. :-) Depuis quelques années j’ai une peine folle à rester assis devant cette boîte à grimaces, à consommer ainsi les programmes (souvent) ineptes qu’elle distille sans arrêt. Par contre – pour rebondir sur la réponse 3 de Lebarron – je passe beaucoup de temps devant mon ordinateur. Mais le 98% de ce temps est consacré à diverses activités créatrices contribuant à mon “édification”.

Le temps s’écoule inexorablement, mais il n’est pas ton ennemi. Il t’emporte avec lui pour un voyage dont la durée t’est inconnue autant que l’itinéraire. (proverbe valdo-lémanique)

N’est il pas dommage de chercher à le tuer plutôt que d’en faire son allié ? ;-)

13)
Dodgedav
, le 27.08.2010 à 09:02
[modifier]

Bonjour,

La TV ne me sert que pour regarder le sport et brancher mon DD pour regarder des series.

Mr Cuk, si vous aimez L Cohen vous allez peut-être rallumer ta TV prochainement, en effet un BlueRay va sortir au mois de septembre ça risque de déchirer grave du slip.

Song from the road

PS: Peut-être n’avez vous pas de lecteur BR et ce n’est pas vos nombreux Mac qui vont vous aider Il existera aussi une version DVD.

14)
cerock
, le 27.08.2010 à 09:20
[modifier]

Ca fait des années que je n’allume la TV que pour voir une émission choisie ou pour regarder un DVD (loué gratuitement à la médiathèque)…

Je me réjouit de déménager (dans quelques mois), en effet, la télévision ne sera plus au salon, qui ne servira plus qu’a accueillir mes amis, jouer en famille, écouter de la musique ou lire au coin du feu.

15)
Zallag
, le 27.08.2010 à 09:25
[modifier]

Mais… c’est bizarre, je ne parviens pas à saisir certains raisonnements énoncés plus haut.

On a le choix de regarder ou de ne pas regarder, et aussi celui de choisir.

Si la suppression de la TV de son chez-soi, ou son refus d’en acquérir aident des personnes qui, sans cela, tomberaient dans l’addiction, qu’elles le fassent, si elles ont le sentiment que pour elles c’est la seule, ou plutôt la meilleure manière de faire.

Les raisonnements que je critique consistent à regarder des âneries, puis à dire que c’est idiot de les regarder.

Le mieux est de réaliser rapidement qu’on a affaire à une ineptie, ce qui n’est pas inné, mais s’apprend. Cela teste en outre la capacité qu’on a, ou pas, et qui s’apprend aussi, de dire non.

Ce n’est pas en refusant la TV qu’on apprendra à ses enfants, …ou à des adultes, à s’en servir.

C’est comme pour les drogues ou l’alcool. Ce n’est pas en évacuant le problème, ou en le taisant, en refusant de le voir en face, de le connaître, comme un écran de TV, qu’on avance.

16)
Chichille
, le 27.08.2010 à 09:50
[modifier]

Je ne crois pas avoir jamais été “accro” à la télé. J’ai même vécu très longtemps sans elle. Aujourd’hui, il y a bien un poste dans l’appart et quelques émissions intéressantes, mais lorsque je suis seul, la télé m’emm…! Et puisqu’il est possible de lire, d’écouter de la musique ou de sortir…

17)
soizic
, le 27.08.2010 à 10:12
[modifier]

Il y a 16 ans, lors d’un emménagement, nous avons viré la télé dans le bureau de mon mari ; avantage certain dans une maison de 3 filles mariées : le WE, les hommes disparaissaient voir leurs sports, et nous pouvions papoter à l’aise. Et en semaine, la musique était enfin libre de s’exprimer sans risquer de commentaires ! Maintenant elle est dans une pièce du bas de la maison et ne sert guère qu’à une personne pour les sports. Je la regarde en moyenne moins d’une fois par an. MAIS, grâce à la parabole, je peux capter radio-classique (j’habite en montagne), c’est vraiment le seul avantage.

18)
Marcolivier
, le 27.08.2010 à 10:20
[modifier]

Pas besoin de consommer des drogues pour apprendre à gérer. S’en passer tout simplement est très bien. Ibid pour la télé.

A moins qu’on considère que c’est mieux d’être tox ou alcolo car ces derniers savent gérer leur surconsommation. Alors que celui qui n’a jamais consommé ferait une overdose ou un coma éthylique immédiat, signe de faiblesse, preuve qu’on ne sait pas se servir du produit…

19)
Chichille
, le 27.08.2010 à 10:30
[modifier]

c’est mieux d’être tox ou alcolo car ces derniers savent gérer leur surconsommation

Comme on dit, j’ai des doutes…

A noter que plus ou moins bien supporter l’alcool est plutôt une affaire d’alcooldéshydrogénase que d’entraînement. L’entraînement conduit surtout à l’addiction.

Quant aux toxicos qui sauraient gérer leur surconsommation…

20)
jpp
, le 27.08.2010 à 10:36
[modifier]

Toujours le téléviseur chez moi (impératif pour visionner confortablement en HD) mais très peu de télévision. A part un match de temps en temps (et encore, vu la pauvreté atteinte en matière de qualité de jeu – inversement proportionnelle aux émoluments de ces messieurs) et quelques documentaires… Je me suis d’ailleurs désabonné de Canal+ et canal Sat; des centaines de chaînes totalement inutiles et dizaines de chaînes inaccessibles sauf à rajouter de la monnaie. Des guignols partout. Marre d’être pris pour un pigeon. Ceci m’amène à la stratégie d’Apple en matière de TV. A mon avis S.Jobs est coincé entre sa volonté de générer encore plus de fric via ce média et la problématique technique fort différente selon les pays qui rend difficile d’imaginer LE produit qui tue. Mais le plus grand fossé reste dans le caractère de passivité du consommateur de télé par opposition au caractère d’activité lié à l’utilisation d’un ordi, d’une console, de l’ipad et même de l’iphone. Deux mondes totalement différents. Je ne suis pas sûr qu’Apple soit culturellement capable d’investir le monde de la téloche : Think different contre temps de cerveau disponible.

21)
Tom25
, le 27.08.2010 à 10:59
[modifier]

Je passe pas mal de temps devant l’ordinateur, soit pour mon boulot, soit à développer mes logiciels. J’y passe aussi du temps sur les forums (comme Cuk), mais beaucoup moins qu’à programmer.

Je me fous devant la télé le soir, devant un bon film s’il y en a un, ou devant une «série Z» qui a au moins le mérite de me reposer la tête. Je ne regarde jamais d’émission télé-réalité et autres conneries. Je regarde le sport parfois. Les seuls fois où je regarde la télé en journée, c’est la coupe du monde ou les grands prix de F1. Mais s’il fait beau, j’enregistre et regarde le soir, s’il pleut je regarde en direct.
Et plus tard dans la soirée soit je m’endors devant le 2ième film, soit je regarde une émission genre «C dans l’air».

22)
M.G.
, le 27.08.2010 à 11:02
[modifier]

Comme tu as raison, François !

Souvenir de cette scène de La belle verte de Coline Serreau où Vincent Lindon descend la télé familiale sur le trottoir. De retour dans son appartement et alors que son fils hurle à sa mère « Papa est fou ! Il a descendu la télé sur le trottoir. On va se la faire piquer ! », il lance à la cantonade « On va enfin pouvoir se parler dans cette famille. »

Je ne supporte plus depuis longtemps ce que j’ai surnommé un dégueuloir à images qui agit aussi comme un aimant lorsqu’il est allumé dans une pièce.

Ma mère – qui vit seule à 88 ans – n’a que sa télé comme compagnon. Pourtant, elle m’affirme ne jamais regarder les journaux télévisés qu’à partir de la quinzième minute de diffusion. Elle ne supporte plus les sujets-catastrophe qui font systématiquement l’ouverture des journaux, quelle que soit la chaîne. Horreur et drame à la Une !

En ce qui me concerne, la seule émission que je regarde quotidiennement depuis plus de vingt ans, c’est le Télématin de William Leymergie. Sujets courts et variés, ambiance vivante sur le plateau. Et les 4 Vérités nous permettent chaque matin de voir comment les politiques cherchent à nous vendre leur salade.

Début de l’émission, y compris les jours fériés (mais sauf le dimanche) à 06h30 heure de Paris. Ça fait 05h30 chez moi à Dakar en heure d’hiver. Comme c’est l’heure de mon réveil…

En été, 04h30 c’est un peu tôt mais TV5 a la bonne idée d’ampexer l’émission et de la diffuser en différé à l’heure TU habituelle. Donc, tout va bien :-)

En ce qui me concerne, je pense que ma véritable addiction, c’est bien l’Internet, qui a complètement déformé mon rapport à l’information et me bouffe un temps fou, au détriment de ma capacité de création personnelle.

Je crois que je ne suis pas le seul. Le sujet a fait l’objet d’études très sérieuses.

Depuis que j’ai un iPad, ça va mieux. Je redeviens enfin capable d’attention à la lecture grâce à iBooks. Dans ma voiture (j’ai un chauffeur), le soir avant de m’endormir. Et surtout, je stresse beaucoup moins lors des coupures de courant à répétition que nous subissons depuis plusieurs mois.

23)
Lebarron
, le 27.08.2010 à 11:16
[modifier]

Oui, sauf qu’à la différence de la TV, avec l’ordi tu es actif et créatif dans bien des cas.

OK nous sommes actifs et créatifs (pas certain avec le net) mais c’est une activité de solitaire, dévoreuse de temps à notre insu, quand je suis plongé dans mes photos, une retouche par çi une retouche par là, je ne vois pas le temps passer. Et là ma femme arrive avec un gros gourdin…

24)
photoad
, le 27.08.2010 à 11:25
[modifier]

Chez moi, pas de TV non plus ! Ce qui me manquent, ce sont les retransmissions de tennis …

25)
coacoa
, le 27.08.2010 à 11:37
[modifier]

Nous avons fait plomber notre prise de téléréseau il y a quelques heureuses années.

Aucun, mais alors aucun, mais alors AUCUN regret.

26)
bgc
, le 27.08.2010 à 11:38
[modifier]

De plus, le principe de l’image télé, ou ordi, un ( ou plusieurs) petit point lumineux qui donne l’impression de voir une image, met notre cerveau dans un état de semi hypnose. Le cinéma, c’était 25 images ( plus ou moins) par seconde. Là, c’est beaucoup beaucoup plus.

Cela met notre volonté en demi sommeil. D’où la difficulté à décrocher. Nous devenons “réceptifs” passifs.

27)
Anne Cuneo
, le 27.08.2010 à 13:30
[modifier]

Il me semble que tirer le bon grain de l’ivraie est possible. Les chaines dites populaires ne sont pas regardables […] À côté de celles citées, il y a la Cinq, Arte, les choix raisonnés de cinéma sur les chaines Canal + et CinéCinéma, les retransmissions de rugby (oui, le rugby n’est pas le foot !!) et les chaines Planète …

J’abonde dans ce sens.

Pas besoin de consommer des drogues pour apprendre à gérer. S’en passer tout simplement est très bien. Ibid pour la télé.

Premièrement, se passer de drogues dont on n’a jamais eu envie, ce n’est pas gérer. C’est avoir eu de la chance à plusieurs niveaux.

Deuxièmement, ce que dit ysengrain est parfaitement exact: ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain, c’est ça gérer! La TV pourrait être un instrument éducatif extraordinaire – je me souviens encore lorsque des millions de Chinois apprenaient l’anglais à la TV, j’ai fait là un des reportages les plus émouvants de ma vie, car ce jour-là je me suis rendu compte de ce qu’on aurait pu faire de cette invention: une école pour ceux qui pour des raisons diverses ne pouvaient pas atteindre l’école. Mais dès le départ, on a laissé la TV aux mains des marchands, et ils ont chassé les érudits du temple, ce qui est beaucoup plus habituel que ce qu’a fait Jésus de Nazareth le jour où il a chassé les marchands…

Personnellement, je n’ai jamais regardé la TV de façon indiscriminée, et je me suis demandé plus d’une fois comment il se faisait que chez François elle fût allumée absolument chaque fois que j’arrivais, quelles que fussent les circonstances. Lorsque je travaillais à l’information immédiate, je regardais le Journal télévisé de ma chaîne, et celui de France 2ou de la BBC pour avoir une comparaison – c’était là une heure de travail non payé dont je faisais cadeau à mes employeurs, et au public qui regardait mes sujets. Le jour où j’ai arrêté ça, j’ai fermé la TV.

Actuellement, le (vieux) poste qui est chez moi s’allume pour des films (je n’ai pas la réaction qu’ont certains qu’un film vu à la TV n’est pas bien vu, tant qu’il n’est pas interrompu par la pub, il est parfaitement vu en ce qui me concerne), ou pour des événements particuliers. L’élection par le parlement d’un nouveau Conseiller fédéral (ministre) par exemple. Le sport m’intéresse moins.

Autrement dit, je gère. Comme François, j’ai commencé par avoir la réaction totale: jamais ouvert le poste pendant six mois. Maintenant… eh bien, comme je le disais, je gère. Et si pendant quinze jours, je n’ai pas de TV, j’ai constaté qu’elle ne me manque pas.

28)
Tom25
, le 27.08.2010 à 14:04
[modifier]

Je suis très mal à l’aise quand je suis reçu chez des gens et que la télé reste allumée. Cela m’arrive chez des amis, mais aussi chez des clients, qui parfois m’invitent à boire un coup ou à manger chez eux. On entre et la première chose qu’ils font c’est d’allumer la télé. Et on discute avec ce vacarme en fond sonore. J’ai horreur de ça. Si encore c’était une chaîne musicale, ça passerait encore, mais non, ils mettent des conneries.

29)
mouloud2005
, le 27.08.2010 à 14:08
[modifier]

Personnellement, mes parents m’ont fait le cadeau de ne pas avoir la télé quand j’étais enfant. Et s’il y a vraiment une époque de la vie où c’est important de pas avoir de télé, c’est bien de 0 à 18 ans, parce que c’est le moment où on a besoin du plus de coup de pieds au cul pour faire quelque chose.

Une fois que j’ai été adulte et que j’ai eu mon propre appart, j’ai repris la télé, et je me suis fait une petite cure pendant quelques années.

Mais dès que j’ai eu un enfant, j’ai donné la grosse télé, et j’ai juste gardé une toute petite avec antenne intégrée pour regarder Rolland Garos (et la coupe du monde, allez, je l’avoue. Mais uniquement quand la France dépasse les poules).

Et ben figurez-vous qu’en plus de faire du bien à mes mômes, ben ça nous fait vachement de bien à nous aussi, dis donc !! Pas forcément pour le temps que ça libère, parce que j’ai principalement remplacé par l’ordi, mais surtout par la quantité de saloperies en moins dont on abreuve notre cerveau (et on a beau avoir l’esprit critique, petit à petit, insidieusement, on s’habitue…).

Quand par hasard je retombe sur une émission ou l’autre, non seulement je suis horrifié par la laideur de la chose (même au niveau décor, en ce moment, ça donne l’impression qu’ils font un concours des couleurs les plus laides), mais surtout, je n’arrive même plus à regarder. Je suis devenu allergique ! quelle chance !

Bon, attention, quand je dis plus la télé, ça veut dire plus la télé en direct. On continue à regarder quantité de films et de séries sur l’ordi.

30)
Thiojas
, le 27.08.2010 à 14:14
[modifier]

Personnellement, je consomme la TV sans abuser, et je ne ressens pas le besoin de m’en sevrer pour le moment.

Par contre, j’abonde dans le sens de François pour le Live in London de Léonard COHEN, C’est un album magnifique, plein d’émotions, un pur plaisir à écouter.

31)
alec6
, le 27.08.2010 à 15:08
[modifier]

Depuis le mois de mars j’ai passé qq semaines à l’hôpital (je n’en dirai pas d’avantage…c’est terminé maintenant!) et cette expérience m’a permis de découvrir les joies de la télé et particulièrement de certaines chaînes françaises qui m’ont été imposées par mes voisins d’infortune.
Vous connaissez ma misanthropie naturelle… qui en ces circonstances ne s’est pas améliorée! Dès le premier jour, j’ai osé demandé de baisser le son, et même, folie de ma part de mettre Arte ou la 5 ! J’ai même osé dire que TF1 m’emmerdait (tout comme son clone made in Bolloré, Direct8, tout comme l’ensemble de la production télévisuelle ! La femme de mon voisin en visite n’a eu d’autre idée généreuse que de me proposer de mettre des bouchons dans les oreilles pour m’isoler de leur petit monde animé. A l’instar des fumeurs qui, avant les lois actuelles ne comprenaient pas la gêne induite par la fumée chez les non fumeurs et proposaient à ces derniers (dont je suis) d’aller respirer ailleurs ! Il s’en est fallu de peu que je ne finisse ma soirée au poste pour tentative de double meurtre ! Par chance, le fout n’avait pas commencé… je n’ai donc pas eu d’explications supplémentaires à donner. Une chose est certaine, je suis passé aux yeux de ces abrutis (je suis misanthrope, je sais) pour un extraterrestre antipathique ! Tant pis pour eux ! Au final, Le plus dur n’est pas tant de se passer volontairement de tv, mais après des années de sevrage, de redécouvrir l’insondable connerie de ce petit monde formaté de propagande ultra libérale à la gloire de la consommation, des marques, et de la vie “automatique” vendue par la publicité. Le choc fut rude car après les mauvaises nouvelles du matin je n’avais pas du tout envie de la médiocrité insondable des infos de TF1 ! pas du tout !

A propos de pub, avez vous remarqué que le premier message d’icelle n’est pas de vendre de la lessive ou autre, mais de montrer le modèle de société à suivre : madame fait la vaisselle et s’occupe des lardons, monsieur est planté avec ses copains devant la tv, les enfants choisissent la marque de la voiture de papa… et j’en passe…
Quand on sait comme l’a rappelé Patrick Le Lay (dirigeant de TF1), que le but de sa chaîne était de rendre la cervelle des spectateurs disponible pour la pub qui suivait l’émission.

Nous en sommes là !

Pour en découvrir d’avantage, je vous propose la lecture de Bourdieu et même la vision d’un reportage dans lequel il parle justement de la télévision. Vous pouvez pareillement jeter un œil sur le livre de Naomi Klein “No Logo” qui ne traite pas directement du sujet, mais s’en approche souvent.

32)
Saluki
, le 27.08.2010 à 15:51
[modifier]

Un flot de bonnes nouvelles :

° The Boss d’ici a commencé une cure de désintoxication.

° Notre bon compère Alec6 pointe le nez en commentaires, et je lui recommande d’appliquer la même postcure que moi : « Carpe Diem ! ».

° La TNT est pour courant septembre dans notre campagne et la vieille TV (Télématin, la F1, les concerts dont Turandot la semaine dernière depuis les Arènes de Vérone, mais à une heure impossible bien qu’en différé – “ampexé” comme le dit Marc) n’est même pas compatible avec un décodeur.
Ça va faire de la place à l’étage…

je crois que, tous comptes faits, la vie est belle aujourd’hui, vue de Shanghaï, et l’heure d’aller me coucher parce qu’il se fait tard.

33)
Tom25
, le 27.08.2010 à 16:12
[modifier]

Salut Alec6, heureux de te lire à nouveau. Le plus dingue dans ton histoire, c’est que ces personnes ne comprennent même pas que la télé puisse déranger. Et tu fais bien de comparer ça à la clope, c’est bien pareil.

Sinon, j’ai oublié une remarque dans mon commentaire précédent :
Vous les Suisses, vous accédez à nos chaînes ?! Moi j’aimais bien regarder TSR1 et 2 quand j’étais à Belfort et que je la captais, mais ça fait belle lurette qu’il me faudrait payer pour l’avoir. Comment payez-vous FR2, 3, 4, 5 et O ?

34)
djtrance
, le 27.08.2010 à 17:52
[modifier]

En même temps, la TV, on regarde ou on ne regarde pas! On a le choix de zapper… C’est marrant de voir des gens regarder la TV et s’en plaindre :)

Il y a des émissions qui valent le détour, après, si la seule et unique référence, c’est Secret Story… Mhhhh

Tom25, en théorie (et je dis bien en théorie) chaque foyer ayant 1 ou plusieurs TV doivent se déclarer auprès d’une compagnie (Billag) attitrée par l’Etat afin de payer une redevance annuelle. Au delà, il y a des fournisseurs (Cablecom, Swisscom, Sunrise, etc.) qui fournissent du numérique avec un abonnement mensuel… L’analogique disparaissant peu à peu… Nous pouvons bien évidemment capter les chaînes françaises!

35)
Tom25
, le 27.08.2010 à 18:38
[modifier]

Mais … n’est ce pas du piratage que de capter les chaînes Françaises analogiques ?

36)
Chichille
, le 27.08.2010 à 18:45
[modifier]

Je suis très mal à l’aise quand je suis reçu chez des gens et que la télé reste allumée

Il y a encore pire : celui qui met la télé en marche, alors qu’on papote, et passe ensuite son temps à zapper toutes les 5 à 10 secondes, même si par miracle semble apparaître quelque chose d’intéressant qui vaudrait la peine d’être suivi.

Et je souhaite le welcome home à Alec6 dont le mauvais caractère n’a d’égal que la parfaite clarté d’esprit ! Ce qui est bien normal chez un misanthrope…

38)
M.G.
, le 27.08.2010 à 19:39
[modifier]

une chose est certaine, je suis passé aux yeux de ces abrutis (je suis misanthrope, je sais) pour un extraterrestre antipathique !

J’en connais un autre ! Même expérience vécue à Pompidou en juillet dernier. Mais j’avais la chance d’avoir mon iPad avec moi, que j’avais eu le temps de remplir de films et de bouquins. Le dos tourné aux “abrutis”, les écouteurs bien en place dans les oreilles, j’ai pu me faire quelques toiles à ma guise. Un excellent moyen de dissiper le stress de mon séjour à l’hôpital.

Je dois avouer qu’en Normandie je me suis offert un Sony Bravia HD de 40” avec décodeur numérique incorporé. C’est bien, à part que le niveau de diffusion de la TNT en Normandie est du même tonneau que celui du pire des diffuseurs MMDS de Dakar : les chaînes disparaissent, changent de numéro de canal etc.

À chaque fois que je retrouve mon appartement, je suis obligé de refaire un scan des chaînes, à recommencer plusieurs fois pendant mon séjour. En juillet, je croyais que j’étais le seul à qui ça arrive, jusqu’à ce que je tombe sur un article de la presse locale qui vitupérait contre la qualité de diffusion du numérique en Basse-Normandie. Depuis, j’utilise exclusivement la Freebox HD pour regarder la télé. La qualité (de diffusion) est excellente et ça m’étonne toujours. Je me contente des chaînes du forfait Free.

Voir ARTE en HD est un moment de bonheur.

39)
fxc
, le 27.08.2010 à 19:44
[modifier]

vDepuis le mois de mars j’ai passé qq semaines à l’hôpital (je n’en dirai pas d’avantage…c’est terminé maintenant!) et cette expérience m’a permis de découvrir les joies de la télé et particulièrement de certaines chaînes françaises qui m’ont été imposées par mes voisins d’infortune.

Les semaines d’infortunes ont été pour ma part de fin mai au milieu de juin et tout comme alec6 j’ai eu droit à tout et même à 2 matchs de foot coup sur coup le même jour, lorsque le supplice fut terminé, je me suis dit une bonne nuit de repos- j’ai pas dit de sommeil- allait me faire passer le foot, que nenni le colocataire de cette chambre d’hosto a ronflé mais alors pire que dans la grande vadrouille et quand il s’est réveillé vers 6 h du mat. je me suis dit dans mon fort intérieur:” je vais enfin pouvoir faire une sieste même si elle est matinale.” requenenni il s’est mis à gueuler dans son portable qu’il avait mal dormi, plus que la télé j’ai la haine des gsm ( portable en france).

Pour la petite histoire, l’hopital m’a laisser partir ce jour là et le soir une rechute m’a contraint de retourner aux urgences, nuit pénible bis et lorsqu’on m’a conduit dans les chambres l’infirmière me dit que je pouvais reprendre mon ancienne chambre et je lui ai fait comprendre que je préfererais dormir dans le couloir que de subir cet énergumène une deuxième nuit

40)
Crunch Crunch
, le 27.08.2010 à 19:55
[modifier]

Et bien moi, ma TV, elle est branchée à un lecteur Blu-Ray (PS3). Et je loue ou achète (plus rare…), de bons films. Et bien, c’est magnifique :-)

Pour les chaines TV, c’est vrai que c’est devenu à peine regardable. Le meilleure, vient presque des chaines régionales en faite, genre “La Télé” ou autres…

41)
Blues
, le 27.08.2010 à 19:58
[modifier]

je ne parviens pas à saisir … On a le choix de regarder ou de ne pas regarder, et aussi celui de choisir.

Pour moi c’est facile à saisir. Donc d’accord et pas d’accord, car à mon expérience cela dépend des personnalités … Dans mon cas, c’est comme la cigarette, c’est tout ou rien, donc mieux vaut arrêter complétement ! Car rien de plus facile que de rester “accro”. J’ai des amis qui arrivent à fumer une clope irrégulièrement, c’est souvent les même qui gèrent plutôt bien leur “temps TV” et je les admire, car moi je n’y arrive pas. Voilà pour moi.

42)
Roger Baudet
, le 27.08.2010 à 20:14
[modifier]

Euh, c’est un peu plus compliqué que cela. Bien sûr, la moyenne d’âge de ceux qui regardent le “TJ”, journal télévisé suisse, est de plus de cinquante ans. Mais c’est une fausse statistique. La télé est un “vieux” moyen de communication. C’est bien pour cela que toutes les chaînes se sont mises à internet. Un jeune d’aujourd’hui consomme certainement plus d’images qu’un “vieux”. Mais le support, aujourd’hui, c’est l’ordinateur, le smartphone, l’iPad et bien sûr, toujours le cinéma. La télé n’a jamais été qu’un support. La communication utilise aujourd’hui d’autres plateformes, c’est tout. Donc, ne plus regarder la télé, cela ne veut rien dire. Quant à penser que la télé, c’est débile, je trouve cela un peu court. La télé, c’est un peu comme internet, un certain reflet de la société. La télé ne peut être débile, car ce n’est qu’un outil. Alors, on peut décider que c’est notre société qui est stupide ? C’est un pas que je ne franchirai pas, mais je vous laisse faire votre choix.

43)
alec6
, le 27.08.2010 à 21:27
[modifier]

Ha oui ! j’avais oublié ce détail : ces “connaissances” (ce ne sont pas des amis généralement ! ! !) qui vous invitent pour l’appéro et qui laissent leur télé allumée, merci Chichille et Tom25

Non Caplan, je ne sors pas toujours avec ma barre à mine ! (mais un bon coup sur le poste simplifierait les rapports humains, n’est-ce pas ?

44)
Modane
, le 27.08.2010 à 21:29
[modifier]

Je ne sais plus où j’ai lu çà, mais : “La télé, ce n’est plus que le plus mauvais moyen de streaming”.

45)
filfly
, le 27.08.2010 à 22:09
[modifier]

30 ans sur cette terre et jamais eut de TV! Vive la lecture, les balades, les amis etc! :-D

46)
Smop
, le 27.08.2010 à 23:15
[modifier]

La télé : c’est la vision carrée d’un monde qui ne tourne pas rond. – Franck Dhumes (Annulaire des mots)

47)
ToTheEnd
, le 28.08.2010 à 09:02
[modifier]

La téloche est un média extraordinaire… malheureusement, le consommateur en fait un très mauvais usage ce qui explique qu’on se retrouve avec un choix largement pathétique.

En même temps ça reflète bien notre société…

Il faut donc être sélectif, aussi bien avec la téloche qu’avec les gens.

48)
Tom25
, le 28.08.2010 à 09:38
[modifier]

Une petite réflexion qui vaut ce qu’elle vaut, et qui enfonce aussi sûrement une porte ouverte :
En vacances, au bord de la mer, on n’a pas de télé et on s’en passe très bien. En hivers au ski, on a une télé mais on la regarde très peu. Aujourd’hui il fait un temps de chiotte donc je vais sûrement regarder les essais du grand Prix de Spa plutôt que d’aller faire du VTT. J’essaye de ne pas laisser mes filles devant la télé l’après midi, et ça marche souvent, elles sortent prendre l’air. Quand elles sont chez mes parents qui ont une piscine, aucune remarque n’est nécessaire.

Mais je n’ai jamais autant regarder la télé que lorsque j’étais malade. Et plus j’ai de raison, ou plutôt de moyen de me distraire, moins je regarde la télé.

Il serait intéressant de voir dans les statistiques quelles franges de la population qui regarde le plus la télé. En tout cas personnellement, je reconnais volontier que si j’habitais un HLM, si je n’avais pas de VTT, si le premier bois était à 10 bornes de chez moi, je regarderais sûrement plus la télé.
Et je pense que si on prenait par la main tous ces gosses qui passent leur après-midi pour les emmener dans un lagon bleu, ils ne penseraient même plus à cette télé. Plus près, il y a sans doute une piscine, quand j’étais gosse ça devait être 2 ou 3 francs l’entrée, aujourd’hui ça doit être plus près des 5 €.

Oui c’est bien ça, la télé endort et fait accepter bien des choses. J’aimerais connaitre le budget national pour la télé et le budget des infrastructures de loisirs. Je me doute de la réponse, la télé est quasi gratuite car payé par la pub.

49)
M.G.
, le 28.08.2010 à 10:59
[modifier]

En même temps ça reflète bien notre société…

Absolument ! Pour avoir séjourné à Montréal, je me suis un peu imprégné de l’état d’esprit et des préoccupations de nos cousins du Québec.

De retour au Sénégal, je n’ai plus manqué sur TV5 le Téléjournal de Radio Canada, présenté à l’époque par l’excellent Bernard Derome.

Les sujets et la manière de les traiter étaient typiques des préoccupations quotidiennes de nos cousins québécois. Vous me direz que c’est bien normal.

Extrait des dernières phrases de Bernard Derome en décembre 2008 avant de quitter l’antenne pour une retraite bien méritée : Merci pour votre confiance, pour votre fidélité, que nous avons voulu honorer en retour, par le souci de présenter une information qui soit respectueuse de votre intelligence.[…].

Qu’en termes galants ces choses-là sont dites…

Souvenons-nous que le vocabulaire utilisé par les présentateurs de JT français est volontairement limité à 1 500 mots. Il faut bien que les Deschiens comprennent de quoi on parle !

À l’évidence, c’est encore trop pour les encapuchonnés de banlieue dont le vocabulaire ne dépasse pas les 300 mots :-(

Cynisme de ma part ? Non, simple observation et quelques bonnes lectures.

50)
photoad
, le 28.08.2010 à 11:23
[modifier]

J’ ai un chien, cela occupe autant que la TV. Au moins, cela m’ oblige à m’ aérer, à faire de l’ exercice, à rencontrer d’ autres promeneurs et à profiter de la nature …. Merci à toi, BLITZ !

51)
alec6
, le 28.08.2010 à 13:03
[modifier]

Ô combien tu as raison Saluki ! Carpe Diem !

Mais avec un abruti qui t’impose le JT de TF1 à 20h, j’avoue perdre totalement mon sens de l’humour, ma convivialité et ma curiosité intellectuelle naturelle! (misanthrope, je te dis !)

Bonnes remarques, Marc l’africain ! Bonne citation Smop ! io rana ! Tac aoué (je ne suis pas sûr de l’orthographe…)

52)
Saluki
, le 28.08.2010 à 14:56
[modifier]

Une note d’humour, involontairement donnée par la BD journalière dans le « ChinaDaily » d’aujourd’hui, aimablement trouvé sur ma table de chevet en rentrant ce soir:

Je traduis et adapte un peu :
– Dis donc Nico, quand…
– Chhhhut !


– Dis donc, Carla, quand…
– Chhhhut !


(in petto)
– C’est débile, on ne peut plus se parler: elle ne veut pas que je lui parle pendant les pubs et elle me casse les pieds pendant les matchs de foot !

54)
Saluki
, le 28.08.2010 à 16:47
[modifier]

Bon,je vais me faire l’avocat du diable.
Je suis dans ma chambre d’hôtel, il est bientôt 23 h, demain matin je file à l’aéroport pour rentrer, rien à faire, pas envie de travailler encore, c’est vrai que les noiches travaillent le samedi même et surtout les patrons, je zappe sur les 12 chaînes natinales chinoises, les vingt autres plus ou moins régionales et je tombe sur …CNN.
Un comble, mais on pouvait s’en douter :ils sont partout !.
Et voici Martin Luther King à l’écran. Bon sang, mais ce n’est pas le 15 janvier ?

Hélas, j’ai raté le début. La présentatrice annonce : « Vous pouvez le revoir sur votre ordi « et elle l’affiche à l’écran (je crois bien que c’est un Dell).
Faites comme moi cliquez ici puis dans la colonne de gauche sélectionnez US et enfin cliquez enfin sur SNCC’s legacy: A civil rights history.

5’56” qui valent le coup. Si je ne l’avais pas entrevu sur cette foutue télé, je ne serais pas allé le chercher.

55)
Ellipse
, le 28.08.2010 à 18:36
[modifier]

Etonnement, je fais le chemin contraire, je me remets à la TV après plus de 8 ans. Il y a les trucs débiles évidemment, mais j’aime bien certaines séries (Dr. House, par exemple) et puis il y a des films à revoir ou des émissions scientifiques ou des reportages.

Bref, je ferai le bilan dans une année.

56)
giampaolo
, le 28.08.2010 à 19:24
[modifier]

Je ne serais pas aussi extrême que toi François. La télé ça peut être très bien! Aussi bien qu’un livre (mais si!), que l’ordinateur, que… que…. que….. Et l’ordinateur ça peut être une catastrophe pour un couple si Monsieur y passe tout son temps en prétextant qu’il ‘doit’ faire ceci ou cela.

Il y a des gens qui s’enferment ‘dans’ la télé comme d’autres s’enferment dans la lecture ou dans leur hobby. Quelqu’un qui passerait des heures dans ses bouquins, pour le reste de la famille, c’est tout aussi casse-pieds!

La télé, c’est juste plus difficile à gérer pour certains que pour d’autres. Ca reste tout de même une grande invention du XXe siècle.

57)
Alias
, le 29.08.2010 à 12:03
[modifier]

Bande d’ingrats!

Pour la plupart d’entre-vous, depuis 20 ou 30 ans, la télévision vous a offert une quantité effarante d’informations qui vous a déniaisé sur des dizaines de sujets! Avez-vous déjà oublié que vous lui devez une partie non négligeable de “votre culture générale” ? Et maintenant, pour chanter dans l’air du temps, vous venez tous balancer votre poste au milieu du village en piaillant votre mépris puis vous retournez dans vos tanières vous abreuver sur Youtube. Quel progrès! Et que l’on ne vienne pas me parler d’Arte : tout le monde la regarde mais son audience ne bouge pas depuis 10 ans! Assez d’hypocrisie et vive la télé!!

58)
Tom25
, le 29.08.2010 à 12:22
[modifier]

Sisi je regarde Arte mais pas aussi souvent que d’autres chaînes il faut le reconnaitre. Je pense que beaucoup sont comme moi, on reconnait la qualité d’Arte, on regarde cette chaîne, mais on aime aussi s’affaler devant le foot pour se vider la tête.

Il a été plusieurs écrit plus haut que la télé était un outil formidable. Malheureusement cet outil est de plus en plus détourné au profit d’émission bas de ceinture, et même plus bas que terre. A force de la voir cet outil à ce point dévalorisé on a envie de faire comme Renaud, de jeter sa bière sur l’écran.

60)
François Cuneo
, le 29.08.2010 à 22:27
[modifier]

Giampaolo: une grande différence entre la lecture et la télé.

Certes, la lecture est peut-être chiante pour l’entourage, lorsque le membre de la famille ne fait que ça. En attendant, à part son absence, il ne gêne personne, le lecteur.

Tandis que le ou les membre(s) de la famille qui ne regarde(nt) que des nullités (qu’on finit presque parfois à aimer aussi), il(s) pollue(nt) tout le monde.

Alias… tu n’as pas tout tort non plus:-)

61)
Chichille
, le 30.08.2010 à 10:24
[modifier]

@ alias

Euh… Je ne me sens pas particulièrement déniaisé par la télé, plutôt enniaisé. D’accord, en choisissant bien, mais alors VRAIMENT bien… Il y a bien peu de chose que j’ai appris là et que je n’aurais pas appris ailleurs et mieux, radio ou presse papier.

Non seulement la télé n’approfondit guère ma culture, mais elle la désole bien trop souvent.

Ce qui explique que je m’abstienne avec autant de vigueur !

Et je ne YouTubise pas davantage. Le croirait-on ? Je ne suis JAMAIS allé sur ce machin-là.

62)
Smop
, le 30.08.2010 à 11:32
[modifier]

@ Alias-57 : Certes, la télévision fut un jour, pour beaucoup d’entre nous, une fenêtre sur le monde. Mais ça, c’est la télévision d’il y a trente ans. Sa vocation était alors essentiellement éducative. Depuis l’avènement des chaînes commerciales privées gratuites, La Cinq en 1985 puis M6 et TF1 en 1987, son objectif a radicalement changé. Aujourd’hui, son but avoué est de formater par le divertissement (comprendre “abrutissement”) et de pousser le spectateur à consommer.

Pour moi, la télévision devrait être exclusivement un service public, indépendant du pouvoir politique et sans publicité.

63)
Chichille
, le 30.08.2010 à 11:36
[modifier]

Toutes réflexions faites, si, j’ai dû aller une demi-douzaine de fois sur YouTube, allez ! on va dire une dizaine de fois pour montrer que je sais être généreux. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cela interfère bien peu sur mon temps : encore moins que la télé, c’est dire !

64)
Modane
, le 30.08.2010 à 13:35
[modifier]

>Smop : Effectivement… La devise de l’ORTF était à cette époque : “Informer, éduquer, divertir”, si je me souviens bien.

Un truc qui me plaisait bien aussi : les programmes étaient entrecoupés de “Communiqués”, informant de nouvelles dispositions légales ou pratiques. Un peu chiant, pas très festif, mais tellement utile.

65)
Alias
, le 30.08.2010 à 13:57
[modifier]

Si vous preniez le temps de faire votre propre programmation en regardant chaque semaine ce qui peut vous convenir sur les 30 ou 40 chaînes disponibles, je suis persuadé que vous tiendriez un autre discours. Quitte à ne rien regarder si il n’y a rien qui vous intéresse!

Bref, regarder la télé ça s’apprend et décoder une image s’apprend également.

Attendre devant son poste et se plaindre de ne pas/plus être “diverti”, c’est vraiment puéril comme réaction, comme rentrer bredouille de la pêche et en vouloir aux poissons!

66)
Tom25
, le 30.08.2010 à 15:18
[modifier]

Je ne suis pas pêcheur, mais ne serait-il pas vrai de dire qu’il y a moins de poissons que par le passé ? (pêche intensive, pollution, etc.)

40 chaînes, c’est avec abonnement, sinon il n’y en a qu’une vingtaine.

Mais on ne critique pas tant la médiocrité des programmes que l’usage que font certains de la télé. Nos voisins (de chambre d’hosto, de camping, d’appartement, etc.) nous imposent certains programmes et les camarades de classes de nos gosses leur imposent d’être au courant des dernières conneries. J’arrive à ce que mes filles ne se laissent pas trainer là-dedans, mais ça ne doit pas être si évident pour tout le monde.
Bref, ce qu’on critique avant tout c’est la facilité avec laquelle s’installent les programmes de plus en plus «débilisants».

67)
Chichille
, le 30.08.2010 à 17:23
[modifier]

Si vous preniez le temps de faire votre propre programmation

Crois-tu vraiment que nous n’en ayons ni le temps ni la capacité ?

Mais peut-être nous manque-t-il une intervention pédagogique sur l’art d’apprendre à décoder (à pleins tubes, bien sûr). Après tout, rien de ce qui est humain n’est étranger à Cuk et le Maître des Lieux sera sûrement ravi de trouver un nouveau collaborateur.

69)
Chichille
, le 30.08.2010 à 19:27
[modifier]

Mais j’en veux, aux poissons, moi!

Désolé, mais avec mes deux dîners d’anniversaire (avec le nombre d’années que je trimballe, il faut au moins deux dîners), j’avais complètement loupé ta conduite pécheresse. Voilà qui est heureusement réparé. Et qui me réconcilie avec les pêcheurs (j’ai des raisons personnelles de ne pas trop les aimer).

Un universitaire ayant publié un ouvrage sur les auteurs qui plagient de futurs écrivains, je me suis dis que évidemment bien sûr, c’est de toi que s’était inspiré Jerome K. Jerome ! Cochons d’Anglais ! Perfide Albion !

70)
Alias
, le 30.08.2010 à 19:49
[modifier]

Pour M. Bof Bof Bof et consorts, je vais vous livrer ma manière de procéder qui nécessite (je préfère prévenir) une bonne quinzaine d’années d’études supérieures.

Chaque samedi, je profite du supplément TV du Temps pour jeter un oeil aux grilles de la semaine. Sur un bristol blanc, j’indique pour chaque jour, la chaîne et l’heure de diffusion de l’émission ou du film qui m’intéressent. Une fois la semaine parcourue, je jette le supplément à la corbeille et dépose ensuite le bristol sur la télé. Ca me prend une quinzaine de minutes, c’est un peu long mais ça évite 10 heures de zapping hebdomadaires. Lorsqu’une soirée de libre survient, je jette un oeil sur mon bristol pour voir mon programme sélectionné et si l’envie a persisté, j’allume le poste. Je procède ainsi chaque semaine. Avantage de cette méthode, vous pouvez vous passer de télécommande, vous tombez à coup sûr sur le meilleur choix! Si vous avez des questions n’hésitez pas, je me ferai un plaisir de détailler davantage ce protocole. Bien évidemment, si mes proches regardent un programme que je n’ai pas sélectionné, je quitte la pièce, histoire d’être cohérent! Seul exception à cette règle, les événements d’actu qui surviennent abruptement et dont j’ai envie de voir quelques images, heureusement CNN est là pour ça, ça ne prend que quelques minutes en général.

71)
Modane
, le 30.08.2010 à 19:55
[modifier]

Merci, Alias! Mais j’ai cherché sur iTunes, et je n’ai pas trouvé l’appli “Bristol”. Il faut jailbreaker? :)

72)
Tom25
, le 30.08.2010 à 20:07
[modifier]

Alias, quand je lis ton commentaire 70, je ne peux m’empêcher de me dire qu’au fond, tu penses la même chose que nous tous ici de la télé.

73)
Alias
, le 30.08.2010 à 21:42
[modifier]

-> Tom25

Tu ignores mes goûts! Qui te dit que je ne regarde que les séries US et les jeux télévisés!

Allez je vous quitte, je vais regarder un programme qui m’intéresse :-))

74)
pat3
, le 30.08.2010 à 23:26
[modifier]

La télé, c’est encore un truc honteux qu’il ne fait pas bon apprécier et dont il faut se défendre d’être proche. Merci Alias (et Anne, et Ysengrain) d’avoir fait contre balancier, ça commençait à devenir limite!

Je n’ai rien contre la télé, ni contre la pub, ni même contre les émissions de télé-réalité, ni contre le foot (pire, j’aime ça, le foot). Ce qui m’énerve, c’est ceux qui n’assument pas leurs goûts, leur fussent-ils imposés par le matraquage. Dire: j’ai éteint la télé et partir à 4h du matin pour acheter son précieux, c’est l’hopital qui se fout de la charité (et ce n’est pas particulièrement pour François que je dis ça).

La télé, c’est comme le mac, les grands magasins, l’iPhone: ce n’est pas juste parce que c’est là qu’on s’y fait prendre; on y prend aussi plaisir, même malsain. On peut y trouver une utilité. On s’y retrouve, quoi… Si on reprend la plupart des commentaires, beaucoup disent: je n’aime pas et elle n’est jamais allumée, sauf pour… et au final, on se rend compte que le critique la regarde régulièrement. Le meilleur exemple:

Je ne supporte plus depuis longtemps ce que j’ai surnommé un dégueuloir à images qui agit aussi comme un aimant lorsqu’il est allumé dans une pièce. […]

En ce qui me concerne, la seule émission que je regarde quotidiennement depuis plus de vingt ans,

Un autre indice: combien d’entre vous ont plusieurs postes (même en plusieurs endroits: si vous n’aimiez pas ça, il n’y en aurait qu’un, ou aucun), combien ont renouvelé leur poste pour avoir un écran plat?

Bref. Je ne crache pas sur la télé, j’y ai appris des trucs et perdu du temps, ni plus ni moins qu’en lisant le journal. Maintenant je n’ai plus le temps de m’y mettre devant ( pour tout mon temps libre, ou de procrastination, il y a internet, autre plaie, dont ont pourrait dire exactement les mêmes choses qu’on dit sur la télé aujourd’hui), et je regrette souvent de découvrir à postériori qu’une émission m’aurait peut-être bien intéressé.

Et puis quand on a bossé l’histoire de la télé, on se souvient quand même qu’elle était un événement à ses débuts, et qu’on la regardait forcément en public, avec ses voisins, comme une attraction. On ne peut pas en dire autant de l’ordinateur, qui a tout de suite enfermé chez soi…

Ce serait bien qu’au contraire, on réécrive un article et des commentaires avec le parti pris inverse: ce que j’aime à la télé…

75)
Chichille
, le 31.08.2010 à 08:57
[modifier]

Chaque samedi, je profite du supplément TV du Temps

Mais c’est bon sang, bien sûr !

Voilà pourquoi je ne peux pas utiliser intelligemment la télé : je n’ai pas le temps de lire Le Temps !

@ pat3

Je suis très triste de ne pas être cité avec Anne et Ysengrain : il me semblait avoir fait comprendre que si je vivais fort bien sans regarder la télé, j’y avais parfois trouvé de très honorables émissions. Je me souviens en particulier d’une magnifique série sur la cosmologie, mais c’était il y a… houlà ! 20 ans ? 30 ans ?

76)
Tom25
, le 31.08.2010 à 09:46
[modifier]

La télé, c’est comme le mac, les grands magasins, l’iPhone: ce n’est pas juste parce que c’est là qu’on s’y fait prendre; on y prend aussi plaisir, même malsain.

malsain , voilà un mot qui résume bien une des évolutions de la télé que nous critiquons. On n’a pas dit que tout était bon à jeter, mais ces émissions malsaines n’existaient pas quand Chichille avait 20 ans (il y a 50 ou 60 ans, voir ci-dessus ;•) ), puis elles sont apparues mais pas dans les créneaux de grandes écoutes. Et aujourd’hui, elles occupent les primes-times des plus grandes chaînes.
Et ça on peut s’en plaindre ou tout de moins le regretter il me semble.

Hier soir j’ai regardé Man vs Wild sur NT1, il me fait rire, il y a un coté sportif qui ne me déplait pas, et les paysages sont souvent splendides. Ma femme et mes filles regardent parfois les diffusions de fin d’après midi. Et je les entends depuis mon bureau hurler : «Ahhhhh, beeeuuuuuurk ! Mais il est dégueulasse !». Ceux qui connaissent comprendront :-•) .

77)
Chichille
, le 31.08.2010 à 16:34
[modifier]

@ Tom 25

Quand j’avais 20 ans, je n’avais pas la télé.

Pour la série d’émission dont à laquelle que je causais ci-dessus, je devais avoir quelque part entre 30 et 40 ans, ce qui est, je l’admets, relativement imprécis.

78)
alec6
, le 31.08.2010 à 16:35
[modifier]

Comme l(a dit Soljenitsyne à propos du Goulag : “Ne les croyez pas, ne les craignez pas, ne leur demandez rien !” Le fond de commerce n’est pas le même certes, mais la volonté de propagande demeure : formater les cervelles à l’ordre officiel, communiste ici, ultralibéral ailleurs

79)
Alias
, le 31.08.2010 à 18:58
[modifier]

Franchement, ce thread devient nauséabond… Dire que les télévisions européennes (ce sont celles que l’on capte non?) diffuse de la propagande c’est faire injure aux milliers de journalistes (toujours accusé d’être de gauche par ailleurs) qui y travaillent du mieux qu’ils peuvent…

80)
Smop
, le 31.08.2010 à 19:28
[modifier]

@ Alias-79 : Sans aller si loin que l’ami Alec6, mais oui, évidemment que bon nombre de chaînes diffusent de la propagande. Hier, il s’agissait essentiellement de propagande idéologique, aujourd’hui il s’agit de propagande pour un modèle de société consumériste. Les chaînes commerciales – c’est à dire une large majorité d’entre elles – cherchent à vendre. Elles apportent également une culture de “surface”, destinée à être accessible au plus grand nombre, donc d’une certaine manière à “décérébrer”. Par ailleurs, il serait bien naïf de penser que le métier de journaliste n’aille pas de pair avec une orientation politique, qu’elle soit de droite ou de gauche. Connais-tu beaucoup de journalistes réellement objectifs et libres de leur parole, ou bien qui ne soient pas “guidés” par une ligne éditoriale imposée ou un redchef ?

81)
Alias
, le 01.09.2010 à 09:27
[modifier]

Il est un peu facile de rejeter la permanence du modèle consumériste sur les médias… Mais puisqu’il faut un responsable autant que ce soit eux plutôt que la sombre avidité de la plupart d’entre-nous n’est-ce-pas ? Si j’achète un iPhone, c’est de la faute à la télé, si je change de bagnole, c’est de la faute à la télé, etc.

82)
Modane
, le 01.09.2010 à 09:52
[modifier]

Le propre d’un medium est de communiquer des idées. Fréquentant régulièrement le milieu de la publicité, et travaillant à la production de programmes télévisuels, je peux attester d’une interconnexion habituelle des deux mondes.

La programmation d’un document quel qu’il soit correspond à une part de marché, déclenchant un certains nombre de diffusion d’un certain type de publicité, déclenchant un certain nombre d’achats. Pas assez de rentabilité (le fameux coût GRP), pas de diffusion, et pire, pas de production.

Il n’y a plus d’émission “gratuite”, “pour le plaisir” à la télévision.

Même dans le domaine de la culture, on ne voit plus les créateurs qu’en période de promo d’une oeuvre, quelle qu’elle soit (musique, littérature, philosophie). Si on voit si peu d’émission sur la peinture, c’est qu’elle ne correspond pas à un marché suffisamment vaste.

La télé est aussi vendue que vendeuse. Pas d’audience suffisante, pas de pub. Sans pub, pas de programmes. Et cela vaut quel que soit le medium : radio, télé… Pense-t-on souvent que sans pub, pas de production cinéma ou musicale, en dehors de l’”underground?”.

Je pense qu’on peut dire qu’il y a participation active à un “modèle consumériste”. Mais nuançons : ce n’est pas le propre de la télé, c’est le propre des medias.

_(Note : j’écris çà un peu vite, cela manque certainement de nuance…)

_