Profitez des offres Memoirevive.ch!
Mouches (suite) et Rock’n Poche festival

Je vous ai parlé ici de la tapette à mouches électrique.

Elle n'est pas si mal finalement, cette tapette…

Mais bon, il faut que je vous explique.

Ma maison subit quelques travaux depuis quelque temps qui sont totalement indépendants de ma volonté. Un certain nombre de menuisiers géniaux sont venus travailler et bien évidemment, ont tout laissé ouvert, vu qu'ils devaient scier dehors, et travailler dedans, pour éviter si possible la poussière.

Alors pour la poussière, ça va.

Mais les mouches, je ne vous raconte pas.

Je n'exagère pas, je vous jure… Bofflens est une commune connue pour ses milliards de ces insectes, dont une bonne partie a décidé de vivre chez moi.

Les vuvuzellas m'avaient habitué à certains bruits, mais là, en permanence, je devenais fou.

Seule ma chambre à coucher a pu être préservée, mais au prix de beaucoup de précautions, à chaque fois que j'y entrais.

J'ai tapé dans tous les sens, et vidé un jeu de piles de la tapette en quelques centaines de cadavres.

Et puis bon, de toute manière, il y en avait tellement, de ces mouches, que tapette électrique ou pas, j'étais dépassé.

J'ai donc décidé de passer à la guerre chimique.

Premier achat, produit Optimum de la Migros (désolé amis français, on va faire local pour une fois).

image

C'était marqué sur la bombe "ne jamais dépasser 5 secondes de pression sur la buse".

Ha ha ha… ben voyons… Je t'ai vidé la moitié de la bonbonne le premier soir, au rez (les mouches ont de la peine à monter au premier, c'est marrant ça).

Évidemment, j'ai un peu toussé aussi.

Et suis parti en courant, espérant qu'aucune étincelle n'allait jaillir d'un téléphone ou d'un appareil électrique.

Une demi-heure après, je suis rentré: magnifique…

Des milliers de mouches au sol.

Des milliers j'ai dit, je n'exagère pas.

Hop, un passage de Dyson dans tout le rez-de-chaussée, après avoir aéré là où je pouvais, disons là où il y avait des moustiquaires.

J'ai vraiment eu l'impression d'être aux manettes d'un trax déblayant la neige. Je vous jure que c'est vrai, je voyais le passage de l'aspirateur, comme dans les pubs pour les produits qui font briller le sol.

Le problème, c'est que dès le lendemain, rebelote.

Deuxième vidée de demi-bonbonne, repassage d'aspirateur, efficace le produit Migros.

Et puis, le lendemain du lendemain (qu'on appelle surlendemain si je ne me trompe pas), j'ai bien dû aller racheter une bombe d'insecticide. Et comme toujours à la Migros d'Orbe, quand t'as  besoin d'un truc, ben y a plus.

Rupture de stock. Tous des gens de Bofflens ou les villages environnants sont ils aussi touchés?

Bref, je suis passé à la Coop (oui, excusez, je fais encore local deux minutes), et là, j'ai acheté un produit anti-mouches que l'on trouve dans d'autres magasins aussi: Finito.

image

Alors je vais vous dire ce que j'en pense.

D'abord, j'aurai dû me méfier dès que je me suis rendu compte qu'il sentait bon.

J'ai bien suivi le mode d'emploi, en triplant ou quadruplant la dose, comme je l'avais fait avec le produit Migros, et j'ai quitté la maison.

Je suis revenu un peu plus tard, et quel n'a pas été mon étonnement de voir les mouches continuer à voler et rien au sol.

Deuxième essai, deuxième échec.

Au point que je me demande si les mouches n'adorent pas le produit Finito, et l'utilisent comme déodorant.

Je me demande comment tout de même deux produits peuvent être à ce point différents au niveau efficacité.

Comment on ose vendre un produit aussi nul alors qu'il en existe d'aussi efficaces.

D'accord, je ne suis pas tellement sûr que le produit Optimum soit très sain…

Mais l'autre non plus.

Alors à tout prendre…

C'est tout pour les mouches.

Passons à la suite.

Au moment où vous lirez ces lignes, je pense que j'aurai rejoint Zit et Evulgo au Festival Rock'n Poche, dont je vous avais parlé en 2008 ici.

image

Le programme est juste génial (je me réjouis en particulier d'écouter et de voir Izia), et surtout de pouvoir la photographier, vu qu'avec Zit, on aura tous les droits à ce niveau (nananèreeeuuu).

Lui va y aller avec ses petites optiques bien fixes, et moi avec mon gros 70-200.

Purée pourvu qu'il ne pleuve pas! Je n'ai jamais sorti mon D700 sous la flotte moi…

20 commentaires
1)
PSPS
, le 30.07.2010 à 05:20
[modifier]

Quitte à offrir un déodorant aux mouches de Bofflens, pourquoi ne pas recourir à l’alun ? Histoire de faire d’une pierre deux coups en remplaçant la tapette…

2)
Philob
, le 30.07.2010 à 07:45
[modifier]

Monsieur CUK vous me faites bien rire, et ce, matinalement, avec votre combat très inégal contre les mouches de Bofflens. J’attends avec impatience la saison 3 : j’ai appris à “tirer” avec les deux mains.

Très bonne journée et bon festival (le papa d’Izia était hier soir à Estavayer-le-Lac)

3)
djtrance
, le 30.07.2010 à 07:53
[modifier]

J’ai typiquement ce type d’insectes bouffeur de sang chez moi, ça devient l’horreur, on est littéralement attaqués la nuit! Et je confirme, Finito ne sert absolument à rien!

J’ai acheté 3 supports avec ce fameux liquide qui se diffuse, tous posés dans des “endroits stratégiques”, hé bien, ça ne sert à rien!!

Je vais donc aller à la Migros chercher ce Optimum! Merci François, et vive Bofflens!

EDIT: A quand Boffl’rock festival? :)

4)
Inconnu
, le 30.07.2010 à 08:28
[modifier]

Je me demande si tu devrais pas envisager les pièges de type phéromone

7)
jp
, le 30.07.2010 à 09:33
[modifier]

C’est quand que tu nous invites pour une fricassée de cuisses de mouches :) ? Chez moi pas trop de mouches, mais une invasion de moustiques et d’araignées :( T’as rien là contre ?

8)
ldenis1
, le 30.07.2010 à 09:52
[modifier]

Excellent, absolument excellent, humour complètement décalé et finesse d’écriture, un régal. J’étais chez une amie dans le Jura (en France et non loin de la frontière Suisse), petit hameau où le son des clarines berce les journées, même problème de mouches…. J’ai transmis vos 2 articles, en attendant elle a construit une moustiquaire pour pouvoir profiter de sa terrasse.

9)
coacoa
, le 30.07.2010 à 10:01
[modifier]

Bien entendu, je te souhaite de venir à bout de ces mouches, mais en même temps, j’ai tellement de plaisir à suivre ces épisodes qu’égoïstement j’en viendrais presque à souhaiter qu’elles résistent encore un peu…

12)
archeos
, le 30.07.2010 à 10:24
[modifier]

je voyais le passage de l’aspirateur, comme dans les pubs pour les produits qui font briller le sol.

La vidéo ! La vidéo !

13)
François Cuneo
, le 30.07.2010 à 10:42
[modifier]

J’y ai pensé, c’est vrai!

Mais la caméra était sous des protections en plastique suite aux travaux, fallait que je plonge dessous, c’eût été difficile!

J’essaierai la prochaine fois (pourvu qu’il n’y en ait pas…!)

14)
Hervé
, le 30.07.2010 à 11:12
[modifier]

Comment ça ? On préfère les mouches à l’iphone 4. Tout fout le camp, ma bonne dame !

15)
François Cuneo
, le 30.07.2010 à 16:19
[modifier]

Suis au Rock’n Poche!

Chalet à 200 mètres du festival!

Ai trouvé Zit et Laurent, il y a même du Wifi, et full access à la bière!

C’est génial!!!!!

18)
colonel moutarde
, le 01.08.2010 à 11:21
[modifier]

En tous cas, le scandale des mouches de Bofflens nous démontre bien le laxisme dont fait preuve l’exécutif de cette commune, et particulièrement ses plus hautes sphères, vendues au grand capital orange, et sans doute pas pour faire honneur à la mémoire de Gottlieb Duttweiler, haute sphère corrompue par le cumul des mandats et autres activités consistant à faire la queue nuitament à Lausanne pour obtenir on ne sait quelle faveur (des enveloppes en papier kraft ? Ah non, ça c’était le MacBook Air), ainsi que des occupations peu recommandables de paparazzi chez des pauvre dames agées qui voient ainsi leur vie étalée au grand jour au vu et au su de tous, sans mentionner les projets secrets d’usine de retaitement de déchets fortement radioactifs en provenance de la péninsule de Kola !

19)
RasKal
, le 02.08.2010 à 12:04
[modifier]

En effet, cette année les mouches sont une véritable infection. Pour les éradiquer, je suis un adepte de l’antique tapette à mouches car la guerre chimique me répugne; de plus, je ne suis pas certain que la chienne, les deux chats et le cochon d’Inde apprécient un remake quotidien de la guerre des tranchées.

La bombe est cependant utile pour flinguer un frelon. Je ne m’approche pas de ce genre de truc: un frelon faché est très vindicatif! Bien entendu, la bombe en question est un modèle “Hiroshima” du genre je te pulvérise à 6 mètres de distance et je me tire vite fait bien fait.

Cette année est l’année des mouches dans toute leur majesté (gag, enfin c’est un essai, cf “Lord of the Flies”, W. Golding) et celui qui à la tapette détient le pouvoir!