Profitez des offres Memoirevive.ch!
J’ai testé pour vous la tapette électrique

Dans mon village, c'est assez beau.

C'est la campagne.

Ce qui est chouette à la campagne, c'est le calme, le fait de ne pas être les uns sur les autres, pouvoir manger dehors tranquille, écouter les oiseaux, se faire réveiller par le coq à 4 h 40 du matin…

Enfin, quand je dis manger dehors tranquille… ce n'est pas tellement vrai.

En effet, pour manger dehors tranquille, il faudrait encore pouvoir apercevoir la nourriture sous ces centaines de petits machins tout noirs qui volent et qu'on appelle… les mouches.

Vivre à la campagne, ça signifie aussi obligatoirement "moustiquaires à toutes les fenêtres".

Mon Dieu, la première année, je ne savais pas. J'ai tué plusieurs milliers de mouches à l'intérieur de ma maison en quelques mois, au point que j'ai été bien heureux de voir l'hiver revenir.

Bref, j'aime la nature, mais je déteste les mouches.

J'ai tout essayé pour les éradiquer.

Les sacs à glaçons remplis d'eau que l'on suspend au dessus de la table (il paraît qu'elles ont peur et qu'elles partent en courant), les serpentins collants, vous savez, ces trucs bien dégougnousses qui n'attrapent pas tant de mouches que ça, mais qui s'accrochent aux cheveux (quand on en a), un système d'aspirateur avec une lampe violette qui est sensée "pomper" les mouches et les assécher ensuite (j'ai bien dû en attraper une dizaine avec ce truc), les scotches à coller au bord des fenêtres…

Rien n'y fait!

Le seul truc efficace, c'est la tapette à mouches.

Faut avouer que c'est assez jouissif (pour un gars qui n'aime pas les mouches donc), mais que c'est assez cradingue aussi.

D'abord, si tout va bien, on écrabouille la mouche, et on la retrouve… Mais faut avouer que ce n'est pas très appétissant, ce jus de mouche tout autour.

Ou alors, pire,  elle disparaît… et c'est votre convive qui la retrouve dans son assiette.

Oui je sais, ce n'est pas très classe de taper les mouches lorsqu'on est à table, on me l'a déjà dit.

Mais il y a des fois où je n'en peux tellement plus.

Faut aussi vous dire que des tapettes à mouches, j'en achète je ne sais pas combien par année, que je finis toujours par casser.

L'autre jour, vo ilà-t-y pas que justement je casse la dernière en deux.

Allez hop, un petit passage à la Migros pour en racheter quelques-unes.

Et c'est là que j'ai craqué.

Pour 12.90 CHF (des francs suisses donc), une splendide tapette que même Federer il l'aurait trouvée splendide se tenait fièrement sur un présentoir, assortie de ses deux piles.

Parce que oui donc, et vous vous en doutiez vu le titre de cet article passionnant, il s'agissait d'une tapette électrique.

image

La mienne est de marque Optimum, mais mon rogntudju d'iPhone n'est plus d'accord que de prendre des paysages en photo depuis que j'ai installé la v4 du système. Je n’en reviens pas…

Une fois les deux piles installées, le mode d'emploi lu (il fait juste un peu peur celui-là, avec ses précautions du type "si vous êtes cardiaque, abstenez-vous"), il suffit de glisser le curseur sur "ON", d'appuyer sur un bouton qui met la raquette sous tension, et, toujours selon le mode d'emploi, d'approcher la raquette de la mouche, qui va décoller et se cogner au grillage, et du coup se faire électrocuter.

Ouais…

Sauf que la mouche, elle n'est pas folle et qu'est-ce qu'elle fait, hein, je vous le donne en mille?

Elle décolle, elle part dans un splendide vol horizontal, et hop elle prend de l'altitude, après avoir magnifiquement contourné la raquette.

J'ai bien mis cinq minutes pour choper ma première victime. Faut tout de même taper sur la mouche pour la surprendre, mais faire un peu attention, parce que la raquette, elle est drôlement lourde et solide voyez-vous!

Et vous avez vite fait de casser vos bibelots précieux avec quelques gestes maladroits.

Mais alors quand on en attrape une, je ne vous dis pas le bonheur sadique.

Oui je sais, j'ai honte.

J'ai toujours cru que j'étais assez gentil, je pleure devant les films d'amour là où il y a les violons qui nous disent que c'est là qu'il faut être triste, mais voir la mouche dans son étincelle bleue… Je suis sûr que je pourrais lâcher le bouton de mise en tension avant, mais non… Je continue à appuyer.

Lorsque vous commencez à prendre de l'assurance, vous pouvez même en coincer une dans le grillage en plein vol. Il y a des "yessss" qui sortent tout seul.

Bref…

Avantage de la raquette électrique: même en tapant, les mouches ne sont pas éclaffées: votre maison reste propre, vous n'avez qu'à secouer la raquette dans votre poubelle.

Désavantage: la bête tapette à mouches à 3 francs les deux est malgré tout plus efficace.

Voilà!

En espérant que ce petit test vous sera utile le jour où vous déciderez de venir vivre à la campagne!

Merci qui?

Merci Cuk.ch!

34 commentaires
1)
Le Zolive
, le 16.07.2010 à 00:19
[modifier]

Toujours un grand plaisir à lire ta prose, cher François! Que les apéros me manquent…

2)
Jérémie
, le 16.07.2010 à 00:37
[modifier]

J’ai eu le même bonheur sadique à tester ce genre d’engins il y a quelque années chez ma tante. Je dois avouer que quelque années de badminton ont aidé : je les choppais le plus souvent en vol. je pense même que le design raquette n’est pas innocent. Bien sur dans le mode d’emploi, ils se couvrent un peu juridiquement, en donnant “la bonne méthode”, mais soyons honnêtes : ce truc est conçu pour smasher la face des mouches Federer-style. Tout à fait jouissif. Même que j’ai gardé le geste avec les tapettes à mouche classiques : au lieu d’être écrabouillées, elles sont assommées par le coup de tapette, et le rebond sur la prochaine surface dure dans leur trajectoire. Propre, net, et très drôle. Un petit smash, et c’est réglé.

3)
mackloug
, le 16.07.2010 à 00:45
[modifier]

François, t’as mal lu… sur le carton d’emballage, c’est bien un moustique qui est dessiné non ? C’est le comble du sadisme en somme, utiliser une tapette à moustique pour électrifier une mouche ! Sadique ou pas, j’adore lire ce genre de prose ;-)

5)
pter
, le 16.07.2010 à 04:33
[modifier]

mort de rire, je me suis vu a faire la peau aux mouches en lisant! excellent week-end a toutes et a tous!

6)
iker
, le 16.07.2010 à 06:09
[modifier]

Absolument hilarante… cette chronique

La solution radicale pour les mouches : des géraniums aux fenêtres… et particulier des géraniums citron… aussi bien pour les mouches que les moustiques.

Pendant deux ans, j’en ai mis dans ma cuisine et dans ma chambre… et pas une seule de ces bestioles pendant toute cette période.

Le basilic aussi est assez efficace contre les mouches au moins.

Dans l’urgence, il y a des mélanges d’huile essentielle prêts à l’emploi, mais on peut constituer son assemblage soi-même : lavande, citronnelle, menthe poivrée et tanaisie mélangées dans un vaporisateur avec de l’alcool neutre (ça marche aussi avec de la vodka d’après ce que j’ai lu, mais pas avec de l’eau) peuvent dissuader les mouches (et au passage les moustiques). Ça ne les tues pas mais c’est un répulsif efficace.

Les mouches sont, semble-t-il particulièrement attiré par les murs ocres pâles ou jaune, du sud est de la France. Est-ce d’ailleurs la raison de la couleur du papier tue-mouche ?

Par contre les murs blancs, peints à la chaux semblent particulièrement efficace pour tenir les moustiques (et les mouches je ne sais pas) hors des maisons. La chaux est un matériaux aux vertus écologiques mais aussi insecticides, bactéricide et fongicide reconnue.

8)
Inconnu
, le 16.07.2010 à 07:34
[modifier]

Merci pour ce test. Tu devrais faire un test en vidéo, ce serait sympa.

Pour ma part, ce sont les moustiques qui me gènent, plus que les mouches. Les mouches, ça énerve; les moustiques, ça te pompe le sang. D’une part, lorsque que je suis dans les pays africains (1 semaine sur deux en général), à cause du paludisme, et que je me pulvérise de repulsif tropique. Efficace mais pas agréable. D’autre part, lorsque je suis chez moi et que je dine dehors. Et encore, c’est pas la Camargue. J’ai essayé beaucoup de grigri antimoustiques: les lampes à la citronnelle, le truc avec la lampe qui les attire et qui les carbonise, le truc électrique (on trouve des applis pour iPhone sur l’AppStore), etc… Bref, rien de grandement efficace. Sauf que j’ai vu qu’il se prépare une arme redoutable, http://www.physorg.com/news156423566.html Un laser anti moustique, qui lui coupe les ailes en plein vol. Vivement que çe soit vendu au grand public :)

9)
Jean.meyran
, le 16.07.2010 à 07:43
[modifier]

Un lendemain de mise à jour iOS à la fois pour l’iPhone et l’iPad, je m’attendais à autre chose… Mort de rire, je suis

Bonjour chez vous

10)
Bello2950
, le 16.07.2010 à 08:12
[modifier]

Un grand merci pour le billet, j’ai adoré tant le contenu que la forme.

Pour ma part, je suis arrivé à la même conclusion que la tapette traditionnelle était plus efficace que la “tapette de la mort électrique”.

J’ajouterais moins cher et plus solide. J’ai en effet totalement abandonné sa pratique après avoir cassé la deuxième d’un revers un peu trop soutenu !

J’ai entendu dans mon entourage le plus grand bien des grains jaunes que l’on peut trouver chez Landi et lu des échos très favorables sur le net. Je n’ai personnellement pas encore testé, mais cela ne va pas tarder…

Au plaisir de vous lire et bonne vacances…

11)
zit
, le 16.07.2010 à 08:16
[modifier]

Vers l’âge de sept/huit ans, j’ai été un grand tapeur de mouches : mon grand–père me rétribuait à 10 centimes pièce, c’était un joyeux carnage !

Mais maintenant, je suis un ami des zanimaux, quand un bug se présente, je lui fait comprendre gentiment que je ne souhaite pas partager ma pitance avec lui, en cas d’insistance ou de surnombre, c’est moi qui dégage. Il faut savoir partager la planète…

Mais par contre, je fais quand même une entorse avec les moustiques. Les diffuseurs électriques à liquide sont très efficaces, mais je les soupçonne d’être déplorables sur nos voies respiratoires aussi, je viens de tester un répulsif bio, mais il n’a pas répulsé grand chose…

z (qui va s’acheter une palette de géranium citron, je répêêêêêêêêête : ZzzzzZzzzzZzzzzZzzzz clac !)

12)
soizic
, le 16.07.2010 à 08:18
[modifier]

Quel bonheur ! Enfin un collègue qui partage ma passion (négative) et qui nous donne ses trucs ! J’ai tout essayé sauf les géranium, bien dangereux devant les portes fenêtre, en plus je ne les aime pas. La maison est bardée de moustiquaires mais les mouches doivent guetter nos allées et venues. Les produits chimiques sont proscrits car je suis méfiante et asthmatique.

J’ai trouvé LA SOLUTION, économique, écologique : LE TORCHON. Attention, pas n’importe quel torchon. Je parle d’un torchon nid d’abeille d’un jaune ensoleillé, ravissant autrefois dans ma cuisine normande, inutile sous le soleil ardéchois. Je ne suis pas vraiment sure que la nuance du jaune soit primordiale, mais la texture, oui. Je vous livre mon secret :

Pliez le torchon en deux (il devient presque carré), saisissez le par les deux bouts, mettez le sur l’épaule (pas nécessaire en début de saison, le gibier est encore innocent), déplacez-vous lentement et lâchez votre coup droit ( le revers m’est plus difficile). Vous serez subjugués par la qualité de l’arme : trapue, solide, lourde et rapide, aussi efficace que la légion romaine en marche, un MUST ! Rien à voir avec le torchon ordinaire, même s’il est en lin et brodé (enquête : vous en avez, vous, des brodés ? moi pas, j’aimerais un test).

Ma ration mouche est de deux ou trois par jour ; l’apothéose est réservée aux lendemains de fête : impossible d’exiger de citadins la fermeture systématique des portes entre le bar et la terrasse . C’est alors que le nid d’abeille (tiens, les abeilles sont peut-être les ennemies des mouches ?) fait son office , je crie à tue-tête 75, 76, 77 etc… la jouissance est à son comble, je me sens une championne olympique, pas moins ! Je vous le dit à vous les campagnards : l’essayer c’est l’adopter. Et François ne craindra plus l es pannes d’électricité.

13)
ysengrain
, le 16.07.2010 à 09:19
[modifier]

Oh, François !! Sur l’image que tu nous montres, certes, celle d’une “tapette”, il n’y a pas de mouche, ni en image ni sous forme de texte.

Afin d’améliorer ton efficacité, tu peux essayer ici ou t’exercer . Enfin, tu pourras trouver une autre variante de ton instrument ici

J’oubliais … bonne chasse !!

15)
PSPS
, le 16.07.2010 à 10:02
[modifier]

Quand une mouche pénètre dans notre bureau, ce qui doit bien arriver une ou deux fois par semaine, un de mes collègues la traite de perverse : notre occupation administrative principale consistant, d’après lui, à les enc…

16)
JeMaMuse
, le 16.07.2010 à 10:24
[modifier]

Excellent !

Mon père, qui vit toujours dans mon village de campagne natal, utilise ce gadget depuis pas mal de temps.

Diablement efficace, mais il me semble que le tas de fumier du voisin, à cinquante mètres, génère plus de mouches que mon père arrive à faire disparaître…

18)
Modane
, le 16.07.2010 à 11:56
[modifier]

Ici Radio Côtes d’Armor. Pas de mouches en vue. Elles sont noyées. Sauf celles qui ont cette jolie petite bouée rouge et blanche juste derrière les ailes. Mais elles sont entraînées par les marées… Je vais économiser des piles!

19)
Saluki
, le 16.07.2010 à 12:06
[modifier]

Il y a ces jours-ci un « épanouissement de taons ». Ils nous dévoreraient tout crus.

Et pourtant nous avons des géraniums…

Je vais essayer les mélanges répulsifs, mais ce n’est pas gagné. En tout cas, j’ai bien rigolé à la lecture. Je m’attendais pourtant à voir une combinaison de quatre lames Gilette avec un Wilkinson Sword électrique, comme les fleurets de compétition…

20)
François Cuneo
, le 17.07.2010 à 08:17
[modifier]

Merci pour vos commentaires qui m’ont souvent bien fait rigoler aussi.

Je viens de faire un certain nombre de déménagements dans ma maison avec des amis (que je remercie au passage, c’est beau l’amitié), il est pratiquement deux heures du matin… Ce sont les mouches qui m’ont réveillé alors que j’avais mon Mac ouvert sur les genoux en train de lire MacGénération.

Elles sont incroyables cette année ou c’est moi?

Il va falloir que je sévisse.

Je les hais!

22)
Tom25
, le 17.07.2010 à 12:52
[modifier]

Pfffff, t’es même pas cap de taper les mouches avec ton iPhone alors … Mais avec l’iPhone on les loupait souvent, alors l’Apple a sorti l’iPad. Ayé ! J’ai enfin compris à quoi il sert celui-là !

Une solution est de laisser les toiles d’araignées. J’en ai une grosse sur ma porte fenêtre qui donne sur la terrasse, je penche la tête de coté quand je passe. Des fois, j’attrape les mouches vivantes dans ma main, et je les jette sur une toile. Faut voir le manège, l’araignée qui sort et qui en fait un cocon en deux temps trois mouvements .

23)
Tom25
, le 17.07.2010 à 12:54
[modifier]

Quand une mouche pénètre dans notre bureau, ce qui doit bien arriver une ou deux fois par semaine, un de mes collègues la traite de perverse : notre occupation administrative principale consistant, d’après lui, à les enc…

Parler d’enc… les mouches avec un pseudo pareil, fallait oser !

24)
colonel moutarde
, le 18.07.2010 à 09:41
[modifier]

Sinon, le truc le plus efficace quand on a ni tapette, ni raquette, ni torchon, ni rien de tout ça sous la main, c’est de taper des deux mains environ 10cm au dessus d’une mouche (ou de plusieurs, testé avec 5 mouches en même temps !). Celle-ci décollant à la verticale, elle se retrouve à peu près à 100% en bouillie dans la paume de la main. Beurk !

26)
fxc
, le 18.07.2010 à 11:15
[modifier]

Déménager en ville, tu y as songé ? Dans mon bled-ville, y en a pas (ou presque pas….)

C’est bien ce que je disais dans mon précédent post, si on met les villes à la campagne, il n’y a plus de mouches dans les villes en ville……

27)
Tom25
, le 18.07.2010 à 15:11
[modifier]

Si vous avez un pré avec plains de vaches près de chez vous, alors vous aurez pleins de mouches. Les près sont à quelques centaines de mètres de chez moi, tout près il y a la forêt, et j’ai peu de mouches. Mais je suis prêt à tuer celle qui m’enquiquine dans la maison.

C’est bon, je ne me suis pas mélangé les pinceaux avec les pré, près, prêt ?

28)
PSPS
, le 18.07.2010 à 19:46
[modifier]

Parler d’enc… les mouches avec un pseudo pareil, fallait oser !

Hélas, on ne choisit pas ses initiales :-)

29)
soizic
, le 18.07.2010 à 20:02
[modifier]

Là je ne suis plus ! Est-ce une allusion suisse inconnue des français ? Avant d’étaler mon ignorance j’ai consulté l’Homme qui n’a pas non plus saisi le rapport entre PS et les récréations des mouches. Merci de me déniaiser.

30)
Tom25
, le 18.07.2010 à 20:12
[modifier]

Je faisais allusion au parti politique P* arti *S ocialiste. J’aurais fait la même remarque si notre ami s’était appelé U* rsula *M arie P ointurier (nom choisi complètement au hasard juste pour les initiales).
Vu ce que nous offre les partis politiques français actuellement, j’y ai tout de suite penser quand j’ai lu « enc… les mouches ».

Edit : J’ai du mal à ne mettre QUE les initiales en gras :-/ .

34)
bc74
, le 28.09.2011 à 21:10
[modifier]

J’arrive tard sur cet article, et ne connaissant pas trop, je reste dans l’aspect technique et j’ose: J’ai vraiment compris le fonctionnement de la tapette à mouche électrique. Enfin, après bien des interrogations que je retrouve ici. Par hasard, je me retrouve propriétaire d’une tapette à mouche électrique (pas chère 4€, mais était ce un hasard ?). C’est lourd, pas souple et à part quand on les chope en vol, moins efficace qu’une tapette “mécanique”. Alors… Alors, que la lumière soit, il ne faut pas l’utiliser comme une tapette mécanique. Il faut savoir sortir des sentiers rebattus et des habitudes nonchalantes. Il faut: Approcher doucement la raquette de la mouche en position “on”, c’est à dire électricité dans les fils. Et là, miracle, dans 9 cas sur 10, la mouche saute littéralement sur la raquette. Plus de sang, plus d’écraboullis blanchâtres de mouches, juste parfois cette petite odeur de grillé qui sent bon la “victoire”. Probablement une histoire de champs électrique… Un slogan “ne pas taper, apprivoiser…”. J’espère avoir fait avançer le truc, et invite les septiques, les St Thomas helvétiques, les chantres de l’Escalade à vérifier, tapette à la main les pouvoirs de la fée électricité sur les mouches (encore plus spectaculaire sur les moucherons…). . A+