Profitez des offres Memoirevive.ch!
12 ou 14 ? « » ou « s » ?

Préambule.

Vous souvenez peut–être que je suis assez déçu par le rendu des teintes rouges et apparentées (violet et ambre, principalement) dans l'éclairage de scène, que ce soit avec un D700 ou un D300. J'avais dit que je reparlerais de cette affaire, nous y voilà.

Quelques exemples pour étayer mon propos (choisis pour illustrer mon propos sur le sujet, sinon, je ne les aurais jamais montrées, beuark !):

image

Firewater au Chato do, Blois.

image

Java au Rock' N Poche Festival 2009.

image

M à la Cigale.

Je ne sais pas si c'est politique, mais Nikon n'aime pas les rouges ! 

Puis, récemment, j'ai changé, pour cause de bonne occase, mon D–300 contre un D–300S, sans en attendre autre chose que la même ergonomie que le D–700 (en particulier, l'horizon virtuel, une bien belle invention), et le double logement de carte, ça peut être pratique. Puis j'ai été, à la veille de la foire à la photo de Bièvres, à un concert de Firewater à Ingré, près d'Orléans...

Et je ne sais pas ce qui m'as pris, mais comme ça, je me suis dit que j'allais essayer de faire les photos en 14 bits, alors que depuis la sortie du D–300, j'étais convaincu que ça n'apportait pas grand chose, hormis un embonpoint certain pour les fichiers.

Quelle n'a pas été ma surprise, au vu des quelques photos numériques faites avec un éclairage rouge et apparenté (c'est le moment où j'utilise le plus mon Leica, avec de la bonne vielle pellicule élevée au grain) ! Mais c'est pas si mauvais que dans mes souvenirs :

image

Firewater au Festival les Ingré dients.

image

Miss Li au même endroit (sympa, mais, après Firewater, parait bien fade, musicalement).

D'où cela vient–il ?

Allons voir du côté des couches, dans Photoshop (la palette des couches est cachée derrière la palette des calques) :

image

Speed Caravan à Pantin.

Là, on est encore correct, limite, mais voyons à quoi ressemblent les couches :

image

Seule la couche du vert est correcte au niveau des valeurs, la rouge est limite surexposée, et la bleue, plutôt sous–exposée...

Alors 12 bits ou 14 bits ? 

Un petit topo sur ces histoires de bits.

Bon, il manquait un tout petit peu de budget pour louer l'Olympia pour y effectuer des tests grandeur nature, mais nous pu disposer de Popa Chubby et de Galea, sa charmante épouse, accompagnés de leur bassiste :

image

Éclairage simple : un face (un peu en douche) et une contre, ici, la face neutre et la contre filtrée rouge.

Photographié dans les condition d'un concert : .NEF, DLightning actif normal, NR off, WB lumière du jour (oui, je sais, c'est du tungstène, mais je préfère comme ça !), 1600 ISO.

Et j'ai fait la même photo avec un D-300 et un D-300S, réglés sur 12 bits et sur 14 bits, avec un horrible filtre rouge sur la face aussi :

image

Pas terrible, hein.

image

Donc la couche du rouge, à 12 bits, et à 14 bits, avec le D-300.

Complètement cramé, et je ne vois pas de grosse différence entre les deux, ma première impression était–elle donc la bonne ?

Donc « » ou « S » ?

< ;p>Mettons maintenant côte à côte les images issues du D-300 et celle issues du D-300S :

 

image

Un poil plus de détails avec le D-300S, plus de grain aussi.

image

Dans la couche du vert, beaucoup plus de détails avec le S, aucune des deux images n'a été accentuée, mais celle du D-300 est beaucoup plus molle, on observe un effet de moiré sur le ventre de Popa avec le D-300S, on en reparlera.

image

La couche du bleu aussi est bien meilleure avec le D-300S, le micto–contraste est bien plus élevé.

image

Détail à 100 % de l'endroit où l'on avait du moiré tout à l'heure.

Il ne s'agissait que d'interférences entre la trame des pixels de l'image et la trame de la matière du Barbapapa. Plus du tout de moiré, mais une différence de piqué impressionnante ! La photo au D-300 est complètement lisse. Si c'est le même capteur (?) le traitement du signal a été incroyablement amélioré !

C'est dingue, non ?

Conclusion.

Bin, je suis bien content d'avoir un S sur mon boîtier ! Surtout que je croyais qu'il n'y avait aucune différence en terme de qualité d'image... Effectivement, à 1600 ISO, on a plus de bruit, mais aussi tellement plus de précision ! En fait, le S ça doit être pour Spectacles, le mot anglais pour lunettes...

Un peu de réclame pour finir :

Les 30 et 31 juillet de cette année, j'aurais la joie de revoir THEBIGBOSS lui même au festival Rock' N Poche, le plus grand festival de rock de Haute Savoie du monde.

Le premier soir, nous y verrons :

Intercalés avec des groupes de la scène régionale dont certains m'avaient bien plu l'année dernière.

Et le lendemain :

Et encore des régionaux, bien sûr.

J'ai hâte d'y être...

D'autant plus que l'ambiance y est vraiment très sympathique.

Mais avant ça, Firewater passe à Paris, mercredi 28, j'ai très hâte d'y être aussi !

15 commentaires
1)
ysengrain
, le 20.07.2010 à 08:30
[modifier]

Je ne sais pas pour Nikon, mais jolie démonstration. Je n’ai pas ton expérience, je suis Canon. Le rouge !! en photo numérique ? Quelle déception !! j’adore les rouges des coquelicots, il y en a tellement de variantes. Impossible à reproduire: ça bave de saturation dégoulinante. En plein jour, on dirait ta seconde photo. Il faut jouer du Lightroom et tricher pour obtenir un semblant de quelque chose.

j’ai eu les mêmes problèmes avec un Ixus i, un EOS 20D et maintenant avec un EOS 5D Mk II.

Si quelqu’un a des solutions, même des débuts, je prends.

2)
djtrance
, le 20.07.2010 à 10:09
[modifier]

Zit, tu as le don de faire des tests sur des éléments ô combien importants que perso je n’y penserais même pas!!

Un grand merci pour tous tes tests que je vais lire et relire dans ses moindres recoins…

(Ziiiiiit, je repêêêêêêête: FAUDRAIT QUE TU FASSES UN BOUQUINNNNNNNNNNNNNNN!!!) <== Petit clin d’oeil ;)

3)
François Cuneo
, le 20.07.2010 à 10:40
[modifier]

Merci Zit pour tes explications.

Thebigboss (je reste sobre, moins de majuscules) se réjouit de prendre des cours avec toi ces deux soirs.

Mais le 31, je rentre le soir, j’ai le discours du premier août à faire le lendemain!

Je me réjouis particulièrement de voir Izia sur scène.

4)
Guillôme
, le 20.07.2010 à 10:44
[modifier]

Ce test est scandaleux! Tout le monde sait que c’est le Canon 37D Power Mach 3 qui est bien meilleur que le Nikon qui est une marque pour riches amateurs qui veulent se la péter!

(hé hé, avec un peu de chance on est parti pour 100 commentaires même en cette période estivale)

5)
Philob
, le 20.07.2010 à 10:50
[modifier]

J’ai trouvé la solution, j’ai gardé mes lunettes de soleil pour lire ton test, ça va beaucoup mieux.

Merci Zit pour tes tests pas ridicules. Bonne journée et que le rouge soit

6)
Lebarron
, le 20.07.2010 à 11:46
[modifier]

J’ai râlé toute la semaine du Grésiblues Festival sur mes potes aux manettes de l’éclairage, le rouge étant trop dominant sur scène et donc sur les photos. Seul le N&B est possible dans ses conditions, finalement c’est avec DxO que j’ai pu rattraper des vues intéressantes.

7)
fxc
, le 20.07.2010 à 11:53
[modifier]

Et tout le monde zy dit que la photo digitale est au point, mais qu’il y a encore des progrès à faire!!!!

je m’y remettrais sérieusement, quant ils auront fini tous les progrès (:D

9)
Saluki
, le 20.07.2010 à 22:53
[modifier]

J’ai appris, Merci Zit !

Ce n’est pas tous les jours qu’on va se coucher un peu moins c… qu’au réveil.
C’est tout Cuk…

10)
zit
, le 21.07.2010 à 23:51
[modifier]

ysengrain, ma solution, c’est : dès qu’il y a du rouge : argentique !

djtrance, le truc, c’est que c’est compliqué de trouver un article par mois, et surtout d’essayer de trouver comment illustrer le propos et les modalités de test, quand au bouquin, personne n’en voudrait !

François, domâââââââge que ce soit si court, et je me réjouis aussi de voir Izia !

Guillôme, tu me le prêtes, le 389D Power Mark MCXII ? pour un crash–test…

Philob, vive le rouge, et aussi le noir !

Lebarron, oui, mais en vrai, pour le public, ces couleurs (rouge, ambre, violet) sont magnifiques ! Et en argentique, traitement croisé, c’est aussi très magnifique…

fxc, la photo digitale est à point, mais je préfère quand c’est saignant !

Modane, on te reconnais bien, à droite de l’image de test, à la basse, à côté de Popa ;o)

Saluki, mais si, c’est important d’apprendre tous les jours ! quand je n’aurais plus rien à apprendre, je pourrais mourir !

z (le numérique, c’est pratique… je répêêêêêêêêêêêête : mais c’est encore un peu vert…)

11)
Pierre.G.
, le 22.07.2010 à 01:42
[modifier]

Juste deux questions de la part de quelqu’un qui n’a pas de problèmes avec le rouge… Que fais-tu comme balance des blancs, jauge ou apparenté? Ensuite fichier RAW ou jpeg? Sinon Nikon était plutôt la marque jaune non? ;-)

12)
zit
, le 22.07.2010 à 08:31
[modifier]

Pierre.G. c’est surtout la lumière rouge qui pose problème, le rouge en tant qu’absorbeur du vert et du bleu rend quand même souvent assez bien…

Pour ce qui est de la balance des blancs, j’ai déjà donné mon point de vue dans cet article et n’ai pas changé d’avis, d’ailleurs je précise mon choix pour les photos de concert :

Photographié dans les condition d’un concert : .NEF, DLightning actif normal, NR off, WB lumière du jour (oui, je sais, c’est du tungstène, mais je préfère comme ça !), 1600 ISO.

Donc RAW (en plus le RAW, chez Nikon consomme environ trois fois moins de batterie !).

z (oui, en plus, c’est vrai, Nikon, sur les boîtiers « amateurs », tire plutôt sur le jaune, je répêêêêêêêêêête : ce n’est que le D3 (et x et s) qui est vraiment neutre…)

PS : j’ajouterais pour plus de précision à l’article que j’ai fait les mêmes essais à 200 ISO et à 800 ISO et que les différences n’étaient pas suffisamment significatives pour être mentionnées.

13)
ysengrain
, le 22.07.2010 à 10:47
[modifier]

(en plus le RAW, chez Nikon consomme environ trois fois moins de batterie !)

Comment observes tu ce phénomène ?

14)
Pierre.G.
, le 22.07.2010 à 19:18
[modifier]

Merci pour le complément, je posais la question surtout pour le calibrage de l’apn, après évidemment si la couleur ne pose aucun problème c’est une autre vision.

Je ne connais pas le spectre de ce genre d’éclairage, ce serait intéressant de pouvoir le mesurer avec une jauge du style de celle de CMP par curiosité.

D’après des essais faits avec d’autres utilisateurs, le seul éclairage impossible à compenser avec ce système est celui donné par des tubes fluos anciens de numérotation 75 et moins qui sont vraiment trop incomplets(genre de ceux employés en boucherie actuellement).

15)
zit
, le 23.07.2010 à 08:28
[modifier]

ysengrain, simple constatation : une pleine charge de batterie me permet de faire entre 2000 et 2500 photos en .NEF et 600 à 700 en .jpg, je précise que je n’utilise presque pas l’écran de contrôle (quand je fait des photos, je fais des photos, ce n’est qu’après que je regarde… sur un écran digne de ce nom), mise au point manuelle (depuis 1991 que j’ai un boîtier AF, à chaque fois que j’essaye, je ne suis pas d’accord !), NR OFF et sans photos au flash intégré.

Je n’ai jamais fait de test poussé, mais j’ai toujours à peu près le même résultat (en ce moment, pour un projet rigolo, je fait un peu plus de 1000 photos par jour avec l’intervallomètre, donc forcément .jpg, n’ayant pas les moyens pour la carte 64 Go qui serait nécessaire en RAW, ni l’envie de gérer la pile de disques durs pour le stockage, et de toute façon, ça finira en vidéo…).

Je pense que c’est tout simplement le processeur de l’appareil qui est obligé de beaucoup plus travailler pour convertir l’image en .jpg. Quand on y pense, c’est d’ailleurs impressionnant, sachant le temps qu’il faut à n’importe quel logiciel sur un Mac de course avec plein de RAM pour convertir un RAW en .jpg, alors que les boîtiers font ça à la volée au rythme de plusieurs par seconde ! Pas étonnant que ça consomme plus…

Pierre.G. j’avoue avoir une répulsion absolue pour le calibrage : je me fie à mes yeux ! Et je ne suis pas un accro de la post–production, loin s’en faut : ce qui m’éclate, dans la photo, c’est la prise de vues, après, rien que les regarder me fatigue, alors les triturer… Si une photo ne me satisfait pas, j’essaye de la refaire, quand c’est possible, ça va en général plus vite…

z (à quand un co–processeur Digic IV dans nos Macs, je répêêêêêêêêêêête : ou un EXPEED hein…)