Profitez des offres Memoirevive.ch!
Test du Olympus uTough-3000 et création d’un panorama avec Hugin

Avertissement

L’autre jour, je croise François qui me demande innocemment si je veux bien tester le nouveau Olympus uTough-3000

image

Le Mju Tough 3000, c’est ça! (source : Olympus)

Personnellement, je n’aime pas les compacts pour 3 raisons :

  • Il n’y a aucun plaisir à photographier (pas de réglage focale/vitesse, pas de visée reflex…)
  • La qualité d’image est horrible compte tenu d’une optique généralement au rabais et d’un capteur de la taille d’un ongle
  • La lenteur d’allumage, de déclenchement, de disponibilité… sont insupportables et me donne envie de m’immoler par le feu au bout de 3 secondes.

Bref, en cela, je rejoins en grande partie le préambule qu’avait fait François à l’époque dans un test de compact Olympus du même genre

Mais au moment où je m’apprête à dire un non poli, ce fourbe de François brandit un billet d’avion au frais de la princesse (et des lecteurs cuk) pour tester en condition réelle avec mer, sable et petits poissons.

Forcément, dans ces conditions, j’ai accepté et je vous livre aujourd’hui mes impressions sur ce petit appareil. Mais vous êtes prévenu, n’attendez pas de moi de dire qu’il fait de superbes images, rapidement et avec plaisir.

Non, ce compact Olympus uTough-3000 est lent, sans plaisir d’utilisation et fait des photos horribles pour un amateur de grand capteur!

Mais ses qualités ne sont pas là mais bien dans :

  • un rapport qualité/prix exceptionnel dans cette gamme
  • une possibilité d’utilisation tout terrain impossible avec un appareil classique
  • un amusant mode panoramique qui permet d’être créatif et d’épater ses amis

Un descendant de la gamme 770-SW

L’Olympus uTough-3000, que je désignerai par le diminutif 3000 par la suite, est un droit descendant des premiers appareils étanches d’Olympus, la série SW dont le modèle 770 avait été testé en 2007 par François

Et en fait, je m’aperçois que je pourrais presque faire un copier/coller de l’article de François en remplaçant 770-SW par 3000 tant les défauts et les qualités révélés par François s’appliquent à ce uTough-3000! Donc pour les fanas de chiffres techniques ou de qualité d’image, le test de François reste toujours d’actualité. Sur le 3000, plus moderne, ce sera mieux mais dans des proportions faibles.

Reste qu’en 2010, on assiste à un phénomène incroyable qui fait que j’ai acheté aujourd’hui ce que je n’avais pas acheté hier :

  • Le prix est quasiment divisé par 2 en passant de 350 Eur à moins de 200 Euros
  • Les caractéristiques progressent au moins de 50% dans tous les domaines (vidéo 720p, 12Mpixel, mémoire interne de 1Go, un vrai grand angle 28mm…)

Par contre, là où les caractéristiques ne progressent pas, ce sont sur la luminosité de l’objectif et sur la taille du capteur.

D’ailleurs avec 50% de pixel en plus sur un capteur de même taille, je ne suis pas sûr que cela soit en faveur du 3000 en terme de qualité d’image.

A noter que François mentionnait un défaut que j’ai retrouvé dans certains articles de blogueurs sur le 3000 : Notez qu’à chaque mise extinction/ mise sous-tension de l’appareil, il vous faudra resélectionner le mode scène désiré, l’appareil passant en mode P

Or, avec le 3000, il n’en est rien. Il est possible dans les options de configurer la mémorisation des réglages et du dernier mode choisi à l’extinction. Certes, le réglage est un peu caché mais possible! De là à dire que c’était possible sur le 770 et que François ne l’a pas trouvé ;)

Économie ou Écologie?

Après la disparition de plus en plus fréquente du manuel au profit d’une version numérique sur cédérom au côté des logiciels fournis avec le matériel, quelle ne fût pas ma surprise de constater qu’Olympus était allé encore plus loin puisqu’ils ne fournissent même plus de cédérom!

Et oui, ils ont trouvé l’astuce de stocker le manuel et les logiciels dans la mémoire de l’appareil photo prévu pour stocker les photos!

Résultat, un petit papier à l’ouverture de la boite vous avertissant de copier le contenu de la mémoire interne de l’appareil photo avant utilisation et/ou effacement!

Au passage, on notera que le logiciel de création de panoramique est uniquement compatible Windows. Par grave, on se rabattra sur Hugin (voir test à la fin de cet article), la solution gratuite de création de panoramique sur Mac et qui est sûrement plus avancée que la solution fournie par Olympus.

Et pour les experts, je les laisse opter pour la solution payante AutoPano Pro

Prochaine étape? Le matériel fournit en pièces détachées à assembler
soit même j’imagine…

A noter que le manuel est téléchargeable en ligne ce qui vous permettra de vous faire une idée des possibilités.

Défauts, critiques et autres quolibets

De façon très surprenante, on notera que la batterie peut s’insérer indifféremment dans un sens ou dans l’autre (j’ai essayé!) alors qu’un seul sens est autorisé! Il n’y a pas de détrompeur, seulement un indicateur visuel. Je trouve cela assez risqué si l’on manipule plusieurs batteries.

image

Voilà une raison de plus de lire la notice : Éviter de mettre sa batterie à l’envers! (Source : Manuel Olympus)

D’ailleurs, en parlant batterie, parlons autonomie. Comme c’était déjà le cas sur son ancêtre, l’autonomie est ridicule. Pas de quoi tenir plus d’une heure dans l’eau à photographier les poissons par exemple.

En même temps, vu la taille de la batterie inversement proportionnel à la taille de l’écran, il aurait été étonnant du contraire sinon l’iPhone aurait 100h d’autonomie à ce jeu là!

Bref, en utilisation très intensive (genre allumé en permanence sous l’eau pour photographier les poissons), difficile de dépasser 1 heure.

En usage normal il sera difficile de dépasser les 200 photos et la batterie sera juste pour tenir une journée complète.

Taille des images

L’appareil dispose de plusieurs réglages mais la qualité maximale sera obtenue avec le réglage Fin pour la compression jpeg.

La taille maximale de l’image sera de 3968×2976 pixels soit 12M Pixels commerciaux et 11.808.768 pixels exactement.

En taille de fichier, cela représente un fichier de 5 à 6 Mo, soit environ 200 photos pour 1 Go de mémoire.

Le format est de 4/3, ce qui signifie que vos tirages papiers seront au format standard de 10×13 ou encore 30×40.

Enfin, le tirage 30×40 sera confortable car vous disposerez d’une résolution de 250 dpi, ce qui est largement suffisant. Pour information, j’ai fais un tirage 40×120 à 94 dpi qui est de bonne qualité (comme la publicité dans le métro, on n’a pas le nez plaqué sur une photo d’une telle dimension!).

Pour les exemples qui suivent, pour des raisons de taille de fichiers et de bande passante utilisable sur cuk.ch, j’ai redimensionné et compressé les images en jpeg qualité moyenne sauf pour les détails qui sont extraits de la photo originale sans retouche et affichés en résolution 72 dpi.

Dans la plupart des cas, les photos à l’extérieur ont été prise avec un réglage ISO de 100 ou 200 maxi. Les photos sous l’eau ont été prise en mode totalement automatique.

A l’extérieur

Quel plaisir de ne pas se préoccuper du sable, des embruns, des éventuels chocs et des projections d’eau! Bref, cet appareil photo permet de faire des photos sans contrainte.

Il est petit, on l’emporte partout sans stress et on l’utilise sans se préoccuper de le protéger.

Clairement, c’est son plus gros atout. Après, la qualité d’image, c’est du compact d’entrée de gamme ni plus ni moins. Voici un exemple qui montre que c’est bien souvent suffisant pour l’homo sapiens de base :

image

Une photo classique de plage

image

Un détail de l’image à l’échelle 1:1 sans retouche

image

Un autre exemple de photo de plage

image

Un détail de l’image à l’échelle 1:1 sans retouche

A l’intérieur

Avec un Flash qui fonctionne dans deux positions (je brule tout, je n’éclaire rien) et un manque de luminosité de l’objectif, le résultat en intérieur est très souvent décevant!

Cet appareil est clairement conçu pour des photos en extérieur où il donne le meilleur résultat.

Dans l’eau

Même si l’appareil est étanche et que c’est très ludique de faire une photo sous l’eau des petits poissons, n’attendez pas des miracles! Le résultat n’est pas très bon et en tirage papier cela devient vite très mauvais.

J’ai mis le mode programme en position “Sous l’eau” qui fait les réglages “les plus adaptés”.

image

Ah, le plaisir de nager avec les tortues!

image

Un détail de l’image à l’échelle 1:1 sans retouche

image

Les jolis coraux!

image

Un détail de l’image à l’échelle 1:1 sans retouche

Au final, je trouve le résultat bien plus flatteur en vidéo sous l’eau qu’en photographie! Mon conseil : Abstenez-vous de faire des photos sous l’eau : filmez!

Macro

L’appareil propose un mode macro où le zoom reste opérationnel et un mode super-macro où le zoom est bloqué.

Le problème principal est toujours le même : profondeur de champs et mise au point sur le sujet. Néanmoins, on peut arriver à des résultats intéressants :

image

Un joli papillon pas peureux pour un sou!

image

Un détail de l’image à l’échelle 1:1 sans retouche

Vidéo

L’appareil permet de filmer en 720p, soit de la presque haute définition

Et c’est vrai que c’est assez pratique et finalement assez bluffant la qualité que l’on peut obtenir avec un si petit appareil. Le son est enregistré et l’on bascule instantanément entre mode photo/vidéo d’un seul bouton.

Voilà une vidéo brute de fonderie réalisée avec le 3000

Panoramique

L’appareil permet le panoramique selon 3 modes :

  • Automatique : En déplacement lentement l’appareil, le déclenchement et l’assemblage est automatique. Ce mode n’est pas très satisfaisant
  • Manuel : On contrôle le déclenchement en vérifiant la superposition
  • PC : Identique à Manuel sauf que le post-traitement (assemblage des photos pour créer un panoramique) se fera sur votre ordinateur

De ces 3 modes, je préfère clairement le 3ème pour 2 raisons principales :

  • En mode PC, vous aurez un panoramique dans la résolution maximale possible de l’appareil (12MPX par photo) alors que dans les autres modes, ce sera 2MPX maximum!
  • La qualité de l’assemblage, de la correction de l’exposition et de la distorsion sera infiniment supérieure avec un logiciel dédié sur ordinateur qu’avec le traitement intégré à l’appareil

Même si cela est courant sur les numériques, je trouve très astucieux le système d’aide à la prise de panoramique avec un bout de l’image qui est conservé en transparence lors de la prise de la vue suivante.

Un dessin issu du manuel vaut mieux qu’un long discours :

image

La zone de recouvrement est un peu trop petite! Mon conseil est de multiplier les prises de vue.

Néanmoins avec juste 2 photos, le recouvrement minimum et un chouïa de retouche après passage à la moulinette Hugin, on obtient des résultats sympathiques :

image

Vos problèmes principaux avec un panoramique vont être le tirage papier et l’encadrement… surtout pour un grand format!

Important, pour réussir votre panoramique, il vous faudra effectuer une rotation autour du centre optique (en gros maintenir l’objectif dans le même axe vertical) sans opérer de translation haut/bas, gauche/droite sinon l’assemblage de votre panoramique sera très mauvais voire impossible.

En clair, ce n’est pas l’appareil qui bouge autour de vous pour capturer la scène, c’est vous qui tournez autour de l’appareil!

Comme je l’ai mentionné plus haut, le logiciel livré avec l’Olympus est dédié à Windows et pour profiter pleinement de la création de vos panoramiques, vous devrez utiliser un logiciel Mac.

Je vous propose une solution libre, gratuite et de bonne qualité : Hugin

Hugin

Je me permets une petite digression sur ce logiciel car son installation n’est pas des plus simples. En effet, le moteur qui permet de trouver les points de correspondance afin de créer le panorama est à installer séparément pour des questions de licence.

Pour installer Hugin, suivez les étapes suivantes :

  1. Télécharger et installer Hugin
  2. Télécharger et installer AutoPano-Sift-C et Panomatic
  3. Lancez Hugin et allez dans Préférences puis Générateur de points de contrôle
  4. Ajoutez le cas échéant AutoPano et Panomatic comme indiqué dans les instructions d’installation de ces add-ons
  5. Puis cliquez sur Editez ou saississez les paramètres suivants : "-o %o %i" pour Panomatic, "--maxmatches %p %o %i" pour Autopano Sift c

Ce qui, si vous avez fait tout comme il faut, devrait donner ceci :

image

Réglages Panomatic

image

Réglages Autopano

Ensuite, l’utilisation est assez simple :

  1. Vous choisissez les images
  2. Vous lancez l’alignement automatique
  3. Vous générez le panoramique qui sera sauvé en .tif sur le disque

image

Au lancement de Hugin, dans la fenêtre principale, cliquez sur le bouton Charger des images… et sélectionner les images pour créer le panorama

image

Cliquez sur le bouton Aligner qui va lancer le processus d’assemblage des images

image

La correction d’exposition et des déformations seront automatiques!

image

A la fin du processus d’alignement, une fenêtre s’affiche avec un aperçu du résultat final où vous pourrez recadrer automatiquement la photo et affiner les paramètres de correction

image

Cliquez sur le bouton Créer le panorama… qui est désormais actif, et cela créera une photographie panoramique en .tif

Une limitation à Hugin?

Apparemment, les méthodes automatiques de point de contrôle ne peuvent pas travailler à la résolution maximale des images sources.

Résultat, mes panoramiques ne sont pas à la résolution la plus élevée possible, ce qui entraine une perte non négligeable surtout pour un fort taux d’agrandissement, ce qui est généralement le cas quand on fait un panoramique.

Si quelqu’un a une solution autre que la sélection manuelle des points de contrôle, je suis preneur!

Conclusion

Vous n’avez pas d’appareil passe partout à emporter à la mer, à la montagne ou lors d’activité sportive? Ne vous posez plus de question, l’Olympus uTough-3000 vous comblera!

Vous voulez un appareil qui fasse de bonnes photos dans toutes les conditions (intérieur, extérieur) et qui vous permette de réaliser des agrandissements de qualité? Passez votre chemin et regarder vers des appareils un peu plus haut de gamme!

Les points faibles Les points forts
  • Peu lumineux
  • Qualité d’image notamment sous l’eau
  • Tout terrain
  • Le Prix!
  • Zoom Grand Angle
16 commentaires
1)
Smop
, le 29.07.2010 à 02:30
[modifier]

Hello Guillôme – Je dois partir en octobre faire une grosse balade de quelques milliers de kilomètres en moto et je recherche justement un appareil costaud et faisant des photos correctes. J’ai déjà un Panasonic Lumix LX3 mais je crains de l’abimer (vibrations, sable, etc). Selon toi, cet Olympus uTough-3000 conviendrait ? D’autres modèles à suggérer sur le même segment ? Merci !

4)
fxc
, le 29.07.2010 à 08:51
[modifier]

Cherche billet d’avion gratuit pour test de mon appareil photo :-)

2 billets je dois emmener ma femme…

5)
jpp
, le 29.07.2010 à 08:58
[modifier]

Bonjour et merci pour Hugin : je n’avais jamais réussi jusqu’à présent à installer correctement cet outil! Je viens de faire un test avec 5 photos du sud-marocain : j’obtiens une photo résultante de 5450×1095 pixels pour un poids de 17,1 Mo. Les mêmes photos assemblées avec l’outil photostitch de canon (qui marche aléatoirement depuis MacOs 10.5.6) donnent une photo résultante de 8577×1438 pixels pour un poids de 35,3 Mo. Qu’en penser? Je constate par ailleurs que les couleurs sont plus conformes à la réalité dans la photo assemblée canon que dans hugin. je joins 1) la photo hugin

!http://magnijura.free.fr/test/test_1.jpg 2) la photo canon

!http://magnijura.free.fr/test/test_2.jpg

6)
djtrance
, le 29.07.2010 à 09:31
[modifier]

Superbes tes panoramas jpp! Ils sont magnifiques!

En effet, celui fait avec Hugin semble être plus correct. Je ne connais pas du tout ce logiciel, mais en vue des commentaires, je ne sais pas si je vais le tester.

Actuellement, je teste Arcsoft Panorama Maker, dispo Mac et PC…

7)
Inconnu
, le 29.07.2010 à 09:40
[modifier]

J’utilise Hugin pour tous mes panos à la résolution maximale, aucun souci avec panomatic pour générer les points de contrôle. Hugin mériterait un test à lui tout seul tant il est riche, les alternatives payantes prennent un coup de vieux, même pour un expert.

9)
François Cuneo
, le 29.07.2010 à 10:08
[modifier]

Hello!

Au début de l’article, je me suis demandé si je n’étais pas touché par Alzheimer!:-)

En ce qui concerne l’appareil de photo, je trouve que les détails 1:1 montrent un lissage assez violent. C’est dommage, même à 100 ISO. Ou alors c’est l’objectif qui manque de piqué.

La petite vidéo de la tortue corrobore tes dires: filmer sous l’eau donne presque de meilleurs résultats que photographier.

Merci pour le test!

10)
Guillôme
, le 29.07.2010 à 10:17
[modifier]

Selon toi, cet Olympus uTough-3000 conviendrait ?

Pour l’aspect barroudeur sans aucun problème (je l’ai utilisé dans l’eau, dans le sable, avec choc…).

Pour la qualité photo, tu repasseras, cela sera à des années lumières d’un Lumix LX3…

Maintenant, tout est relatif, je viens de développer un panoramique de 120cmx40cm en 94dpi sur Alu-Dibond est le résultat est vraiment très bon… l’essentiel est de photographier au grand soleil à 64iso avec cet appareil ;)

Cherche billet d’avion gratuit pour test de mon appareil photo :-)

C’est très simple, il suffit de faire ta demande de rédacteur régulier auprès de François ;)

Ou alors c’est l’objectif qui manque de piqué.

Oui, l’objectif a peu de piqué… En fait, il a peu de tout, mais il est relativement bon au niveau rapport qualité/prix de l’ensemble ^^

11)
mikélé
, le 29.07.2010 à 22:41
[modifier]

A noter également pour ceux qui veulent aller “plus profond” (10m) le Lumix FT2. De plus ses 14 MPix ont l’air très corrects question photographie. Je l’ai depuis avril mais je n’ai pas pu trop le tester car le volcan islandais m’a annulé mon séjour en Indonésie et depuis, mes filles l’ont monopolisé. J’avais testé son prédecesseur, le FT1, l’an dernier en rafting et j’avais été très satisfait de ses performances, notamment en AVCHD Lite (720p). Et comme le FT2 améliore dans tous les secteurs… Mais bon, comme il est sensiblement plus cher (340 euros), chacun verra midi à sa porte. J’oubliais : le FT2 est étanche à l’eau, à la poussière et est “anti-choc” (chute de 2m) grace à son étui silicone (livré).

12)
felix-fi
, le 30.07.2010 à 10:15
[modifier]

J’utilise Hugin depuis quelques années, et je dois aussi reconnaitre qu’il n’est pas “simple”… mais après pas mal de tâtonnements, on arrive à des résultats que je trouve très correcte (mais je ne suis pas un pro).

Pour ta question sur la résolution finale, ça n’a rien à voir sur celle utilisée pour rechercher les control points (qui AMHA est reduite pour accélérer la recherche des SIFT et des matchs entre SIFT points). Va dans les préférences, et assure toi que dans Assistant tu as 100% a “downscale final pano”. Ainsi, tu sortiras des images à la même résolution que tes originaux (enfin d’après mes test, c’est ce que je crois).

Quelques humbles exemples de panos en Écosse

La fonction de Huggin que je trouve le plus dur à maitriser est plutôt celle de correction d’exposition, BdB dans les photos. Heureusement, les appareils en mode pano (au moins mon Ixus 850) bloquent généralement ces valeurs sur celles de la première photo.

14)
Guillôme
, le 30.07.2010 à 20:06
[modifier]

Va dans les préférences, et assure toi que dans Assistant tu as 100% a “downscale final pano”.

Merci de l’astuce! Effectivement, le problème venait de là!

15)
mikélé
, le 03.08.2010 à 02:53
[modifier]

@felix-fi

Belle collection de photos… mais comment savoir lesquelles ont été faites avec hugin ? Selon moi, une bonne partie des panoramiques ont été créées avec Autopano Pro (ou Giga)…

16)
felix-fi
, le 03.08.2010 à 05:24
[modifier]

@mikélé En effet, ce sont juste les photos taggées hugin, donc je ne sais pas si ça garantit quoique ce soit.