Profitez des offres Memoirevive.ch!
Deux semaines avec le nouveau MacBook Pro i7 2.66 Ghz

Je vous ai parlé de mes déboires lors de l'achat du nouveau MacBook Pro i7, vendredi il y a quinze jours.

image

À gauche le nouveau, à droite l'ancien, cherchez la différence!

Il est clair que j'ai fait tellement d'installation et désinstallations depuis des années sur mes Macs, qu'il fallait bien que ça pète.

Ça a pété.

Mais bon, finalement, l'installation des applications à la main n'a que du bon: j'ai la dernière version de tout, j'ai fait un tri salutaire, et…

Maintenant tout baigne.

Que dire de ce MacBook Pro?

image

Photo tirée du site Apple Suisse

Au niveau des performances

Ce nouveau MacBook Pro se trouve être très vif. D'accord, tout nouvel ordinateur nous donne cette impression, c'est vrai.

Mais celui-là me paraît bien né, vraiment.

Les fenêtres du Finder s'affichent rapidement, les programmes se lancent plus vite qu'avec le Core2 Duo, c'est certain.

Pour montrer la différence entre les deux machines, rien de tel qu'un petit tour du côté de mon ami Lightroom.

Ouverture d'un RAW en mode développement: 6.5 secondes en moyenne sur le Core2 Duo, 3.5 secondes sur le i7.

Ça n'a l'air de rien comme ça, mais c'est un vrai bonheur, à force d'en ouvrir, des images.

Les explications des ces bonnes performances, c'est ici.

En gros, processeur Core i7 avec Turbo Boost permettant à l'un des coeurs un peu sollicité de monter à 3.33 Ghz au lieu de 2.66, Hyper-threading, qui simule 4 coeurs virtuels, carte graphique NVIDIA GeForce GT 330M dotée de 512 Mo de mémoire vidéo, tout y est pour que les performances soient bien là.

Et elles sont là.

C'est bien.

 

Et ça chauffe toujours autant?

Purée, s'il y avait un truc dont j'avais peur avec ce MacBook i7, c'est bien qu'il se mette à chauffer comme une bête. Qu'est-ce que je n'avais pas lu, entre autres choses, que le processeur montait à plus de 100°, ce qui est tout de même assez inquiétant.

Alors bon, je dois bien avouer que depuis que j'ai cet ordinateur, c'est pas la canicule hein… Mais tout de même, ce que je peux assurer, c'est qu'il ne chauffe en tout cas pas plus que ma machine précédente, voire plutôt moins.

Cela dit, au bout d'une heure, il chauffe bien tout de même les cu isses, en particulier la gauche, sur l'arrière de la machine (près de l'écran).

Mais encore une fois, tant Intel qu'Apple et qu'Hitachi (le fabricant du disque dur 500 Gb 5400 tours minute) ont fait un travail excellent à ce niveau: ce portable est tout ce qu'il y a de plus supportable (on verra tout de même le comportement de cette machine à 32° à l'ombre).

L'autonomie, vraiment si bonne?

Le MacBook Pro est donné pour 8 à 9h d'autonomie.

Je l'ai ouvert en début de séance à l'école, à 8h30, et l'ai utilisé tout le matin, jusqu'à 12h30, en le laissant ouvert sans interrompre l'activité même pendant les 20 minutes à 10 heures (faut bien pauser un peu dans la vie).

Résultat des courses: il restait encore 30% de charge. J'ai pu utiliser le Macbook encore une bonne partie de l'après-midi avant de devoir rebrancher le courant.

Je trouve ça génial et si Apple dit vrai, cette batterie devrait très peu vieillir puisqu'elle est sensée tenir 5 ans.

Ça me rassure, en particulier parce que ce n'est pas moi qui vais la changer, puisque ça m'étonnerait que je garde un Mac aussi longtemps. De toute manière, il faudra passer en atelier pour changer cette batterie quand ce sera nécessaire. Apple semble ne pas vouloir trop profiter au niveau finance, l'opération devrait rester abordable.

Cette non-amovibilité est la résultante d'un choix d'Apple, qui a préféré "mettre de la réserve supplémentaire" qu'une mécanique qui prend de la place pour permettre un changement à la volée.

De toute manière, je n'ai jamais été fichu de gérer plus de deux batteries, et là, l'autonomie du nouveau Mac est en tout cas équivalente à celle d'un modèle comme celui que j'avais précédemment avec une batterie supplémentaire.

L'écran: très bien

J'ai choisi l'écran brillant, résolution normale (1440 X 900).

J'avais déjà pu m'en rendre compte avec mon premier Unibody: la brillance gêne très rarement le confort d'utilisation de la machine.

Cette brillance amène même un petit côté plaisant aux photos vues sur écran par un petit côté "claquant" un peu flatteur.

Regarder sur les côtés à plusieurs un diaporama ne pose aucun problème, les ombres restant propres. Par contre, vus de dessus, les blancs passent assez rapidement au bleu clair, mais de manière moins foudroyante qu'avec mon premier écran LED.

Nous avons à faire ici à une jolie dalle bien homogène au niveau de l'éclairage.

 

Nouveau TrackPad: plus besoin de iScroll

Par rapport à mon premier Unibody, le TrackPad a évolué puisqu'il gère les impulsions avec inertie, à la manière des chiquenaudes que l'on donne sur l'iPhone.

image

Le système ne fonctionne pas trop mal, mais n'est pas vraiment réglable. iScroll faisait mieux, plus doux, plus onctueux.

Mais je ne vais pas le réinstaller par-dessus la gestion native faite par Apple. Faut pas pousser tout de même.

Bref, quand je vois nos anciens TrackPads, ou alors ceux qui sont livrés sur PC, je me dis qu'on a bien de la chance, sur ces nouvelles machines. 

 

Airport, comme toujours, bôf bôf

D'accord, il y a du progrès par rapport au Titanium, ou à certains Alubooks! Faut dire, c'était difficile de faire pire.

Mais sinon, je continue à dire que les portables Apple ne sont pas géniaux au niveau de la réception du signal Airport. À une exception, le MacBook blanc (celui d'il y a trois ans, les nouveaux je ne sais pas) qui captait tout trois fois mieux le signal WiFi que ceux en métal.

Le nouveau MacBook Pro est au même niveau que l'unibody à batterie amovible que j'utilisais auparavant.

Avec le nouveau système (10.6), il se met lors de certaines sorties de veille à jouer de l'écran "radar" pendant une minute dans l'icône des menus, montrant par là qu'il cherche un réseau que trois minutes auparavant, il voyait avec un signal maximal.

À ne rien y comprendre.

Je ne peux toujours pas aller sur le banc dans mon jardin surfer sur Internet, alors que la borne n'est qu'à 15 mètres et que seule une baie vitrée nous sépare.

Quand je vous disais "À ne rien y comprendre!".

Non franchement, il reste des progrès à faire à ce niveau, et je ne comprends pas qu'Apple ne soit pas meilleur après tant d'années.

 

La connectique: un peu étonnante

La connectique est la même que dans mon ancien portable, si ce n'est que la carte Express Port a été remplacée par un lecteur de carte SD intégré. Pratique pour lire les cartes de mon Leica, moins pour lire celles de mon Nikon.

image

La disparition de l'Express Card, je m'en fiche comme de l'an quarante, vu que de toute façon, je ne l'ai utilisée que pour y planter un modem GSM, ce que je ne fais plus depuis que j'ai un iPhone. Sauf qu'une fois de plus, je remarque qu'Apple abandonne une technologie qu'elle a mise en avant sans états d'âme.

Bon tant pis disais-je.

Bien évidemment, pas de FireWire 400, remplacé avantageusement par un 800. De toute manière, un petit adaptateur fera l'affaire si vous devez utiliser un ancien disque, donc rien de grave.

Les ports USB sont trop rapprochés, ce qui fait que selon ce que l'on plante dans le premier, le deuxième devient inutilisable.

Le connecteur pour l'alimentation MagSafe est toujours magique, aimanté qu'il est. C'est d'ailleurs toujours un truc qui en jette lorsqu'on arrache le fil devant un utilisateur de portable Windows et qu'on repose la prise d'un air… détaché.

Oui, ce petit aimant est fabuleux, mais il a tout de même le défaut de finir par souffrir de certains mauvais contacts. Apple a visiblement retenu la leçon, et nous propose une nouvelle forme pour sa petite prise.

Attention! Selon le sens dans lequel on clique la prise, c'est une partie de la connectique qui devient inutilisable! Le but étant visiblement de faire passer le fil par l'arrière, et d'éviter les coudes. Ce système, en créant une sorte de bras de levier, fait que le connecteur s'enlève encore plus facilement qu'avant au cas où vous vous encoubleriez dedans.

image

Mais bon, pour tout vous dire, je préfère utiliser une de mes "vieilles" MagSafe d'avant, même si sur les genoux, la nouvelle "tombe" moins facilement.

Au final

Pour moi, ce portable marque un progrès sensible au niveau des performances par rapport à mon ancienne machine. Le pas n'est pas aussi grand que lors du passage du PowerPC au MacIntel, mais tout de même, le saut est d'importance.

Ce MacBook Pro, qui coûte 2'799 francs suisses ou 2'149 € sur le site français, mais qui est déjà disponible à partir de 2'290 francs suisses ou 1'749 € en 15 pouces est une vraie bonne machine.

J'ai beaucoup de plaisir à travailler avec elle, ça c'est sûr.

12 commentaires
1)
ysengrain
, le 21.05.2010 à 07:26
[modifier]

Mais bon, finalement, l’installation des applications à la main n’a que du bon: j’ai la dernière version de tout, j’ai fait un tri salutaire, et…

Maintenant tout baigne.

Comme je te l’avais suggéré, c’était sans doute la solution des problèmes liés aux intempestifs ralentissements. Tant mieux pour toi……

Et vive le Mac !!

Mais sinon, je continue à dire que les portables Apple ne sont pas géniaux au niveau de la réception du signal Airport.

Je crois que les Mac ne fonctionnent pas de la même manière selon l’émetteur Airport: je prends 2 exemples.

Orange en France distribue une borne appelée Livebox dont le fonctionnement est parfait. Quelle que soit la pièce de ma maison, ou dans le jardin (modeste, certes), la réception est maximale. De chez moi, mon MBP perçoit le signal de 5 bornes des environs. Où ? je ne sais pas.

Sur mon lieu de travail, le signal est émis par une Time Capsule => catastrophe. Il faut dire que le service est en béton plus qu’armé, qu’il y a de la ferraille partout dans le plafond et le sol, et que le 15 générateurs de dialyse qui sont des ordinateurs, en fait, ne doivent pas aider. La TC est proche de la fenêtre de mon bureau, mais dehors, de l’autre côté de la fenêtre, à 3 mètres je ne capte aucun signal.

2)
Caplan
, le 21.05.2010 à 08:16
[modifier]

À gauche le nouveau, à droite l’ancien, cherchez la différence!

Chais pas, moi… Celui de droite est mal éclairé? C’est ça? ;-)

3)
CHD
, le 21.05.2010 à 11:03
[modifier]

Je trouve ça génial et si Apple dit vrai, cette batterie devrait très peu vieillir puisqu’elle est sensée tenir 5 ans.

Ça me rassure, en particulier parce que ce n’est pas moi qui vais la changer, puisque ça m’étonnerait que je garde un Mac aussi longtemps.

Qui sait, le temps d’obsolescence des ordinateurs ne cesse de s’allonger.

Comme mon Macbook C2D est aux SAV (i.e. Sévices Après-Vente) pour cause de vice caché de la GeForce 8600M GT , j’ai installé Leopard sur mon Powerbook G4 1 GHz (Alu) datant de 2003, … et mine de rien cette machine fait bien plus que simplement me dépanner (la batterie est morte mais je fais avec).

Pour ce qui est des installations sur une base propre, il faut bien comprendre que sur le long terme, on ne peut rien d’autre contre le WinRot (ou MacRot en l’occurrence). Même en supposant que les développeurs soient infaillibles et que l’utilisateurs soit intelligent, grand, beau et fort, une applications finira toujours par planter. En effet, les données inscrites sur le disque dur s’effacent lentement mais sûrement, un rayon cosmique taquin comme un noyaux d’uranium lancé à une vitesse subluminique peut très bien venir corrompre la RAM (e.g. on parle de 100 fois plus de bugs informatiques en avion), etc, etc, etc. Et comme en fait les développeurs sont comme les canidés (on ne sait jamais ce qui leur passe par la tête), que l’utilisateur est le maillon faible, lâche et corrompu de la chaîne qui va de la chaise jusqu’à l’ordinateur, que les mises-à-jours sont exécutées sans amour ni humour (même si parfois on pourrait le croire) par un script largement aussi con qu’un robot (mais moins qu’un virus)… je pense pouvoir confirmer pour bientôt la fin du monde (au minimum), genre 2012.

:-)))

Tiens, à propos d’ânerie informatique, ça me fait penser que dernièrement cette chère Sarah c’est brillamment illustrée. Finalement le coup de l’adolescent qui attaque un compte sans aucune préparation ni effort, ça n’existe pas que dans les films !

:-)))

4)
pm
, le 21.05.2010 à 13:33
[modifier]

Ben j’ai craqué pour le 17 pouces i7 en écran mat : idem, que du bonheur ;)

Chauffe pas, en même temps j’ai pas cherché à le faire chauffer…

Faut que je vérifie mais il me semble que mes 500Go de DD sont d’origine toshiba…

Pas encore eu le temps de tirer sur le 220v… pour parler de l’autonomie.

:-))))))))))

ps: le powerbook datait de 2004, donc rendez-vous en 2016 pour ma prochaine machine !

5)
Bigalo
, le 21.05.2010 à 13:48
[modifier]

J’ai choisi l’écran brillant, résolution normale (1440 X 900).

Ce ne serait pas plutôt 1680×1050 ? C’est ce que j’ai sur mon MacBook Pro 17” de 2006, une antiquité pourtant, avec un CoreDuo (pas encore de Core2Duo à l’époque).

8)
pm
, le 21.05.2010 à 20:12
[modifier]

Vi, François n’a pas aimé le 1920 sur son 17”, d’où son choix : vraiment vous ne suivez pas ;)

D’ailleurs j’ai beaucoup hésité avant de me décider pour le 17”, après avoir lu le compte-rendu de mister cuk… article d’un ancien nouveau macbook

Mais ça va, par contre c’est nickel avec mes lunettes spéciales ordinateurs, moins avec mes varilux ! En même temps j’ai le choix du moniteur dans la barre des menus en cas de fatigue visuelle, et j’ai surtout réglé pas mal de taille de polices dans les différentes préférences…

9)
Chichille
, le 21.05.2010 à 20:59
[modifier]

au cas où vous vous encoubleriez dedans

Ah !… Il n’y a qu’un Helvête pour pouvoir faire des choses pareilles !

Il est vrai que chez nous il y a, par exemple, les Lyonnais qui débaroulent, ce qui ne manque pas d’allure non plus.

10)
Romain
, le 22.05.2010 à 12:45
[modifier]

Coucou ! Voilà, moi aussi je suis passé sur le nouveau MacBook Pro i7. Alors pour la config, écran mat, 8G ram et 7200 rpm pour le HDD. Seulement voilà, je le compare à un macbook pro core duo 2Ghz: la toute première génération intel !

Alors de mon côté, j’ai refuser d’utilisé time machine, parce que l’on ne peut rien choisir avec l’assistant migration… Et pour moi c’était important: mettre à jour les application en 64 bits, ça change ! Alors comme François, je l’ai fait “manuellement” et finalement, je m’en tire pas si mal non plus…

Mais si vous pouvez vous le permettre, comparé 2 génération séparée par 4 années, ben ça en jette ! Après mes examens, je m’amuserai à faire aussi des photos, ça en vaudra le coup (rien que l’écran, c’est hallucinant…)

Par contre, comme gros défaut je trouve, c’est qu’il coupe ! le bord n’est plus entouré par un bande en plastique, l’aluminium, c’est pas un métal pour rien ^^. Ca franchement je dois dire que je m’y fais pas encore bien…

11)
François Cuneo
, le 22.05.2010 à 14:18
[modifier]

Tout à fait d’accord sur le côté “coupant” (en fait pas vraiment) des bords de la machine. Ils pourraient être un poil plus confortables.

12)
pm
, le 19.10.2010 à 14:39
[modifier]

Ben, j’ai ressorti le powerbook de 2004 du placard : un vrai bonheur avec dream cs3, quand je pense que ma moitié trouvait qu’il prenait de la place ;-)

le i7 : ben, j’ai découvert la roue multicolore et pas que sur lightroom… quand je pense que j’avais jamais réinstallé le système pendant 6 ans !!! je sais pas vraiment ce qui merde (enfin ça marchait trop bien, du coup j’ai mis flash 10.1, utiliser time machine, transférer mon dream cs3, et je sais plus trop quoi…)

Devant les lenteurs, reviré des trucs un peu à l’arrache (bon, en fait mis des applis dans la corbeille comme c’est sensé devoir se faire en toute simplicité – sauf la désintallation de flash))

ah, oui, ça marchait trop bien, j’ai pas fait de clone sur cette pu… naise de machine – je sais, faut suivre les conseils que l’on donne aux autres………. Alors j’attends de trouver le courage de faire un clone, avant de passer les tests hard et/ou de faire une clean install, mais pffff ;-(

ah, si, un point positif : il chauffe vraiment pas – je veux dire qu’au début il lui arriver de chauffer un peu – là c’est dingue ce qu’il reste froid… lancé en 32 ou 64 bits, en même temps vu la vitesse de réaction du finder…

Au fait certains d’entre vous vous ont-ils vu une grosse différence entre dream cs3 et cs5 (je l’utilise qu’en mode texte en plus, surtout pour les templates et library) : je sais je poste sur un vieux fil, mais j’ai un peu honte !