Profitez des offres Memoirevive.ch!
Quelques petites réflexions puisque j’ai un peu de temps

J'avais prévu aujourd'hui de vous parler d'un programme photo commençant pas la 4e lettre de l'alphabet, dont la lettre du milieu fait penser au système faisant tourner le Macintosh, et dont le dernier son gèle en hiver.

Ben je ne peux pas: embargo.

Bon tant pis, je vais en parler très prochainement, mais alors vraiment très très prochainement, de ce programme dont je ne dois pas dire le nom, mais qui doit sortir début mai.

Comme je n'avais plus à me dépêcher pour vous faire une présentation de l'objet,  j'ai eu un peu de temps pour réfléchir (eh oui, ça m'arrive) à deux ou trois petites choses (on va dire aussi que ces petites choses me changent les idées).

D'abord, vous dire que j'ai suivi le très beau mariage de Théodore et Carine en tant que photographe officiel avec Mathieu, mon quart de frère (j'adore toujours autant la placer celle-là, comprenne qui peut, vous n'avez qu'à suivre aussi, depuis le temps qu'on explique tout ça).

 

image

 

Mathieu a traité ses centaines d'images avec Aperture (ben oui, Mathieu travaille chez Apple, il a le feu), et puis moi, j'ai décidé de pratiquer à partir d'un tout nouveau catalogue, sur Lightroom 3 beta 2.

Voici quelques petites réflexions que je peux faire à son sujet.

image

D'abord, cette version 3 est très aboutie, même si elle m'énerve toujours sur le même point: Lightroom, quelle que soit sa version, et la dernière mouture 3 beta ne fait pas du tout exception à la règle, part dans des ralentissements qui peuvent non seulement freiner le programme lui-même, et ce même avec un catalogue tout petit (350 images donc) au point de le rendre insupportable, mais également le Mac en général, rendant parfois nécessaire un redémarrage du système.

J'ai tout de même fini par trouver une solution: il ne faut lancer que le programme lui-même, après redémarrage du Mac pour qu'il puisse bénéficier de toute la RAM nécessaire. Si l'on pratique ainsi, les ralentissements s'évaporent, et l'application devient tout à fait agréable.

Alors, pourquoi utiliser ce logiciel s'il me pose (posait) des problèmes?

  • D'abord parce qu'Aperture ralentit aussi parfois (oui c'est vrai, si même Mathieu me le dit), et surtout parce que ce logiciel est tout simplement exceptionnel au niveau de son interface (en tout cas à mon goût);
  • Parce qu'en qualité ; de rendu, purée, c'est incroyable comme ce programme a progressé depuis la version 2 au niveau de la réduction du bruit par exemple;

image

Ah ben voilà Mathieu maintenant…

image

  • parce que, comme je l'ai déjà amp;eacute;crit souvent, je me sens plus libre dans Lightroom que dans Aperture, sachant qu'Apple ne met pas à jour les boîtiers reconnus à la vitesse d'Adobe, qui lui est pour le moins réactif, et sachant aussi que le logiciel est reconnu sur Mac et PC;
  • et puis aussi parce que je me suis rendu compte dans mon traitement des photos de mariage, malgré le flash et le diffuseur dont j'ai parlé ici, que les ombres gênaient souvent. Or que faire? Remonter l'exposition générale? Remonter les basses lumières? Certes, mais la plupart des photos étaient bien exposées en dehors de ces ombres gênantes. L'idéal était de remonter localement les ombres, à l'aide de l'outil présent depuis la v2. Je me rends compte d'ailleurs que je l'ai fait sur la plupart des images, au point que je me demande vraiment comment je faisais avant.
  • enfin parce que Lightroom 3 nous promet quelques belles surprises, comme cette correction des défauts d'objectifs à la DxO (oups, ça m'a échappé). Je vous laisse lire ce qu'a écrit Jean-François Vibert à propos de ces nouveautés. Cela dit, je pense qu'Adobe a encore pas mal de travail pour arriver à la qualité de correction du programme français, puisque si j'ai bien compris, les modules peuvent très bien être proposés par la communauté d'utilisateurs. Or il semblerait que créer un vrai module de correction d'objectif lié au boîtier, ce soit quelque chose de très très compliqué à faire et chronophage. Attendons tout de même de voir le résultat de la version finale. On se réjouit en tout cas.

Le RAW ensuite. Mais comment peut-on encore photographier en JPEG? Mathieu me disait avoir repris des photos d'autres invités à ce mariage, en provenance de très bons boîtiers, comme le Canon 7D. Malheureusement, tous les propriétaires de ces jolis appareils avaient pris leurs photos en JPEG. Au moindre contre-jour, les images devenaient irrécupérables.

Avec le RAW, tout est pratiquement possible.

Et avec les progrès en gestion du bruit des logiciels, et en particulier ici de Lightroom 3, c'est encore plus facile.

D'accord, l'idéal est de correctement exposer, mais visiblement, même les appareils les plus récents souffrent dans certaines situations. Alors, pas d'hésitation, du RAW, et puis c'est tout.

Autre petite remarque: depuis quelque temps, je photographie moins. Ça va revenir, je le sens, mais bon, j'ai vraiment laissé mon D700 de côté, ne prenant des images qu'avec mon Leica Digilux 4. Retrouver mon reflex a été un vrai bonheur.

Certes il est lourd avec son 24-70, mais quelle qualité tout de même!

Malgré ses grandes qualités, le petit Leica n'aurait pas été capable de suivre le rythme.

Enfin, dernière réflexion: je n'achèterai pas cette année la mise à jour CS 5 d'Adobe. Je n'ai pratiquement plus jamais utilisé inDesign, Pages me suffisant amplement, et pratiquement jamais utilisé non plus Photoshop depuis que j'ai la v2 de Lightroom. Alors, vous pensez avec la v3!

Non, je vais être vraiment raisonnable, mais Adobe touchera certainement un peu d'argent de ma part, puisque sans la moindre hésitation, je ferai la mise à jour vers cette magnifique nouvelle version de Lightroom, et ce, dès sa sortie.

28 commentaires
1)
Cesium133x
, le 30.04.2010 à 01:45
[modifier]

Mais comment peut-on encore photographier en JPEG?

Ben c’est simple : quand les photos qui sortent d’un vieux D200 sont déjà parfaites et ne nécessitent aucune retouche, pourquoi faire du RAW qui prend cinq fois plus de place et nécessite un traitement manuel afin de trouver les meilleurs paramètres (et pas toujours les mêmes d’une photo à l’autre), alors que les ingénieurs de chez Nikon le font pour nous dans le boîtier et sont bien plus qualifiés que vous et moi et connaissent leur capteur.

2)
zit
, le 30.04.2010 à 07:45
[modifier]

Rien que pour une raison pratique, plus que du .NEF : le D300, avec une batterie fraîche permet de faire près de 2500 photos (si on ne regarde pas trop le résultat sur l’écran, la fonction de visualisation est chez moi désactivée), alors qu’en .jpg, c’est pas loin de 5 fois moins !

Pourquoi demander au processeur de l’appareil ce boulot alors qu’on a un Mac à la maison pour le faire bien mieux ? Et avec le couple Nikon View NX testé ici et Capture NX testé là par votre serviteur, la gestion de .NEF est absolument transparente et View NX est vraiment TRÈÈÈÈÈS rapide pour afficher les .NEF (en fait, je le soupçonne de n’afficher qu’une sorte de preview .jpg encapsulée dans le fichier .NEF, la même que celle à laquelle on a droit quand on regarde une image sur l’écran de l’appareil –vous le saviez, ça, que même quand on shoote en raw, l’appareil vous montre une image interprétée ?–), en tout cas, ça va vraiment vite, et les .NEF visualisés dans View NX sont déjà parfaitement exploitables sans modification…

Pour ce qui est des produits d’A’daube, je n’ai pas attendu les dernières lubies de Steeeeeeve pour m’en passer le plus possible (en fait, depuis que dans Photoshop 5 (ça date !), après avoir longuement travaillé une image pour un QTVR, je l’aie exportée dans QTVR AS et que le résultat avait été désastreux au niveau de la chromie –pas certain que la concordance des temps soit respectée, dans cette phrase–).

z (c’étaient mes 2 balles, je répêêêêêêêête : mais je pense que je vais essayer d’essayer un logiciel dont la dernière lettre trouble l’anisette…)

3)
ftql
, le 30.04.2010 à 08:10
[modifier]

Cela dit, je pense qu’Adobe a encore pas mal de travail pour arriver à la qualité de correction du programme français, puisque si j’ai bien compris, les modules peuvent très bien être proposés par la communauté d’utilisateurs. Or il semblerait que créer un vrai module de correction d’objectif lié au boîtier, ce soit quelque chose de très très compliqué à faire et chronophage.

Ce n’est pas parce que les modules peuvent être proposés par la communauté que d’excellents modules ne seront pas proposés par Adobe. La question se pose effectivement de savoir quelle vont être les modules officiels proposés et leur réactivité à en proposer des nouveaux. Mais je vois ça avant tout comme une formidable opportunité d’avoir des profils communautaires pour des couples peu courants qui ne seront jamais couvert par DXO. Ou par exemple proposés par des éditeurs tiers. Ou même par certains constructeurs d’objectifs. Avec tous ces réflex sur le marché, tous ces objectifs bas de gamme ou exotiques souvent ignorés par DXO et l’arrivée des compacts à capteur interchangeable c’est plutôt une excellente nouvelle que le processus de création de profils soit ouvert ! D’autant plus que c’est souvent ces couples qui bénéficient le plus des corrections. Et si cela se trouve le Profile Editor sera suffisamment bien foutu pour qu’on puisse faire un profil basique soit même pour ses optiques bizarroïdes. Non, je trouve ça vraiment une super nouvelle. De super profils par Adobe PLUS la possibilité de tout couvrir par tout le monde. Génial !

4)
Chichille
, le 30.04.2010 à 08:18
[modifier]

comme je l’ai déjà amp;eacute;crit souvent

Mon Dieu ! Comme Notre Seigneur a dû souffrir à chaque fois !

5)
Alain Le Gallou
, le 30.04.2010 à 08:25
[modifier]

François, je vais te taper sur tes doigts, car dire qu’un logiciel complexe comme Lightroom rame sans indiquer combien de RAM tu as sur ta machine, est un non-sens.

Je n’ai jamais eu un seul ralentissement avec Lightroom (petit de 4668 photos seulement), sur mon ancien iMac20 avec 4 Giga de RAM, ceci sans jamais redémarrer mon Mac qui fonctionne 24h sur 24. J’ai couramment plus de 25 applications ouvertes. A 4 Giga seul Dictate me posait problème.

Pour avoir Dictate en permanence en mémoire je suis passé pour mon iMac27 à 8giga, pas de risque de problème avec Lightroom à cette taille, mais toujours avec Dictate. Dictate se crash tout seul sans qu’on l’utilise, et comme il est hyper lent à ce lancer, je ne l’utilise plus en courant. Je l’utilise que quand j’ai un gros document à écrire. Je regrette cet achat.

Je suis de ton avis pour l’utilisation du RAW. Vu le coût faible du giga sur disque dur, c’est ridicule de travailler en jpeg.

Pour Photoshop, trop compliqué pour ma faible utilisation, je ne l’achèterai jamais, ni l’utiliserai.

Pour Lightroom V3, j’achèterai sûrement, ayant acheté la V2, mais après au moins 90 jours de test, puisqu’Adobe laisse la porte ouverte pour changer cette valeur. Il suffit de réfléchir avant d’installer.

PS : @Chichille, moi j’ai envoyé une mail privée pour signaler, cela évite la pollution de l’enfilade

6)
ftql
, le 30.04.2010 à 08:30
[modifier]

François, je vais te taper sur mes doigts, car dire qu’un logiciel complexe comme Lightroom rame sans indiquer combien de RAM tu as sur ta machine, est un non-sens.

Je lui taperai surtout sur tes doigts pour se plaindre des problèmes de gestion de la RAM d’un logiciel en Beta. Rah là là on devient dur avec ces gens d’Adobe. Déjà que Steve leur tape aussi sur les doigts si en plus François s’y met ;-)

7)
un collègue
, le 30.04.2010 à 08:57
[modifier]

Je pense qu’avant tout c’est une histoire de feeling …pour moi, Photoshop c’est une usine à gaz. Jamais je n’ai réussi à me sentir à l’aise avec ce programme, trop compliqué. Sur les conseils de François, j’ai essayé puis adopté Lightroom depuis la sortie V1 et je ne le regrette pas le moins du monde. J’attends avec impatience la V3. A mon niveau, ce programme me suffit amplement, mais je peu comprendre que pour des pros cela ne soit pas le cas. Et au final, peu importe le flacon, pourvu qu’on aie l’ivresse …..

8)
Hervé
, le 30.04.2010 à 08:58
[modifier]

J’utilise la version 3 en beta depuis sa sortie et malgré ses limitations, je n’ai depuis lors plus ouvert la version 2 même mise à jour 2.7. Et grâce à la version beta 2, j’ai pu transférer tout mon catalogue 2 avec les réglages déjà incorporés.

J’attends avec impatience la version définitive avec correction d’objectifs. D’après la liste donnée par JFV, les modules de mes deux objectifs les plus utilisés (EF-S 10-22 et EF 24-105 L) seront déjà disponibles, Adobe ayant commencé par Canon.

Steve, tape pas trop sur Adobe !

9)
guru
, le 30.04.2010 à 09:15
[modifier]

Et grâce à la version beta 2, j’ai pu transférer tout mon catalogue 2 avec les réglages déjà incorporés.

Que veux-tu dire? Il me semblait que ce n’était pas possible.
Ceci dit François, je n’ai aucun ralentissement avec Lightroom 2 et 4 Go de RAM sur mon MBP (12000 photos)

10)
MondeFormidable
, le 30.04.2010 à 09:19
[modifier]

La question est la suivante = est-ce vraiment indispensable d’avoir les coordonnées GPS précises et une colorimétrie absolue sur le nez un peu rouge de tonton Alphonse lors du dernier mariage ?

C’était une question posée par un cadran solaire à une horloge atomique par temps couvert.

11)
ysengrain
, le 30.04.2010 à 09:31
[modifier]

Raw ou JPEG, c’est simple: c’est comme quand on est, par exemple, croyant ou pas croyant; c’est une affaire personnelle. certains d’entre nous veulent peaufiner, en se disant qu’il est inutile d’avoir un super reflex au capteur d’une précision démente et de repasser en 256 couleurs et d’écraser disons 4/5 des infos. Oui, il y a d’excellents JPEG comme semblent le dire Cesium 133x et d’autres (Jean François Vibert aussi parfois).

Personnellement, il ne me viendrait pas à l’idée de toucher, par comparaison, au négatif d’une photo. Donc je suis Raw et pas JPEG.

Enfin, dernière réflexion: je n’achèterai pas cette année la mise à jour CS 5 d’Adobe. Je n’ai pratiquement plus jamais utilisé inDesign, Pages me suffisant amplement, et pratiquement jamais utilisé non plus Photoshop depuis que j’ai la v2 de Lightroom. Alors, vous pensez avec la v3!

Même chose. Je n’utilise plus InDesign, mais Pages, sauf quand il faut inclure, et ça m’arrive maintenant plus que rarement, une image de manière complexe. Il faut dire que le “placer” d’un objet dans Pages me parait souvent relever d’une ergonomie quasi “windowsique”.

Je conserve Photshop pour imprimer mes photos, j’en ai l’habitude depuis longtemps et le module d’impression de Lightroom, je dois être sot, je ne m’y fais pas.

12)
Chichille
, le 30.04.2010 à 09:56
[modifier]

la pollution de l’enfilade

Hé bien ! Si mes enfants savaient que je me livre à de pareilles turpitudes !

13)
Mirou
, le 30.04.2010 à 10:53
[modifier]

Même chose. Je n’utilise plus InDesign, mais Pages

Idem. Là où je bosse, on racle sur tous les budgets (c’est normal, on est une fondation pas riche du tout), mais la responsable s’entête à vouloir acheter la suite CS alors qu’avec tout cet argent on pourrait acheter un ou don mac mini avec iWork dessus… Je me bats, je me bats et j’y arriverai… Depuis que je suis là on a au moins déjà acheté deux macs d’occasion.. J’y arriverai !

14)
ToTheEnd
, le 30.04.2010 à 11:09
[modifier]

Tu dois vraiment avoir quelque chose de particulier sur ta machine car comme les autres, je n’ai pas de problème de ralentissement dans LR 2 ou même 3… et pourtant, j’ai également des librairies avec des dizaines de milliers de photos.

Pour le moment, je ne pourrai probablement pas me passer de la CS4, voire CS5 car ce qui est important pour moi dans ce programme, c’est les outils de corrections/retouches. Indispensable dans ce que je fais et LR est trop limité avec son trop simpliste “spot removal”. C’est même énervant mais visiblement, je fais partie de <5% d>

T

15)
Caplan
, le 30.04.2010 à 11:51
[modifier]

Hé ben moi, je suis sûr que photographié avec un Instamatic, le mariage aurait été magnifique quand même!

Encore tous mes vœux à Carine et Théo!

Milsabor!

16)
Saluki
, le 30.04.2010 à 12:52
[modifier]

Bla bla bla bla……

La seule chose importante est que les mariés sont MA-GNI-FI-QUES

(je n’achèterai pas la CS5 : j’ai Studio MX 2004 sur une machine gardée en 10.5.8 et je n’ai pas 2k€ à cracher pour quelques détails de plus dans DW et FW)

17)
fxc
, le 30.04.2010 à 12:59
[modifier]

Bla bla bla bla……

La seule chose importante est que les mariés sont MA-GNI-FI-QUES

tout pareil pour moi.

P.S. y aurait-il un chirurgien dans la grande famille cuk, j’ai une grosse question à poser ( clic sur mon pseudo pour avoir mon adresse mail)

UN GRAND MERCI

18)
François Cuneo
, le 30.04.2010 à 13:20
[modifier]

Pour votre information:

J’ai un MacBook Pro Unibody avec 4 Gb de RAM.

Je me plains de la Beta, mais aussi de toutes les versions officielles précédentes.

J’ai changé plusieurs fois d’ordinateur (la dernière fois rien que pour ce problème), j’ai toujours les mêmes soucis. Il se trouve qu’au fil de mes discussions, j’ai rencontré plusieurs personnes qui souffrent des mêmes maux.

19)
ToTheEnd
, le 30.04.2010 à 13:30
[modifier]

J’ai changé plusieurs fois d’ordinateur (la dernière fois rien que pour ce problème), j’ai toujours les mêmes soucis. Il se trouve qu’au fil de mes discussions, j’ai rencontré plusieurs personnes qui souffrent des mêmes maux.

Visiblement, vu que nous sommes majoritaires à ne pas avoir ce problème, il y a vraisemblablement un problème avec des versions/extensions/spécificités de vos systèmes.

J’imagine que tu as déjà essayé bon nombre de chose mais quand il y a ces forts ralentissements, ça serait intéressant de faire un “top” ou de jeter un oeil dans les processus pour voir s’il y a un coupable.

T

20)
ysengrain
, le 30.04.2010 à 14:26
[modifier]

@ François: quand tu as changé d’ordi, as tu ré-installé ou as-tu fait le transfert “méthode Apple” en utilisant l’ancien Mac en mode T ?

Je te pose cette question car mon associé est venu à bout d’un bug par réinstallation globale de TOUTES les applications: le bug était double et a priori sans relation entre les 2: une connexion Internet quasiment impossible d’une part et le fonctionnement de Parallels tellement aléatoire y compris avec mon “disque Windows” qui fonctionnait sans aucun problème sur mon ordi, exactement du même modèle, d’autre part.

Après ré-installation patiente, y compris un système totalement neuf – tu imagines le temps passé-, tout était fonctionnel. Alors courage si c’est ça… enfin que ça !!

21)
Hervé
, le 30.04.2010 à 15:47
[modifier]

@Guru : ben si, c’est possible :
1. importer dans LR3 les photos à partir des dossiers existants (là où sont stockés également les. XML)
2. Chaque photo apparaît avec un petit point d’exclamation
3. Cliquer sur le point : LR3 demande si tu veux importer les informations de traitement pour une photo ou pour tout le film
4. Petite cerise : il demande si tu veux le rendu “ancien” ou “nouveau”
5. le faire pour tout le film. Cela prend du temps, mais tu as tes photos

Précision : ça ne marche qu’avec la beta 2.

@François : je travaille pour le moment (en Grèce) avec un Mac mini 2GHz Core 2 Duo – 4 Go de mémoire et je n’ai aucun ralentissement dans LR3. Y aurait pas quelque chose qui tourne en permanence et te bouffe de la RAM. Un petit coup de iStats peut-être :-)

22)
vibert
, le 30.04.2010 à 18:04
[modifier]

Salut François ! merci pour ce petit lien…

Je te confirme, moi aussi j’ai – parfois – la petite roue de la mort avec Lightroom. Même pendant des démos ! C’est difficile à éviter…

J’ajouterais, que outre avoir quité tous les autres programme (notamment Safari qui bizarrement bouffe de la ressource), il faut aussi pas mal d’espace sur le disque dur… ça aide un peu !

Augmente aussi l’espace dédié à la mémoire cache (5 à 10 go Go au moins) dans les préférences de LR (avec les dernière verssion on peutr monter à 200 Go.

Dernier point : il y a eu des progrès dans LR3 en termes de vitesse… Moins de ralentissements. Cette version LR3 (celle avec les corrections géométriques en tant que beta testeur) est un vrai bonheur !

J’ajoute ici un appel : si vous avez des attentes et idées d’amélioration auxquelles vous tenez absolument, inscrivez-les ici. Je les ferais remonter à l’équipe de développement :

http://www.macandphoto.com/2010/04/ma-wish-list-pour-adobe-lightroom-3-ou-lightroom-4-.html

ça marche “vraiment” : certaines améioration récentes rsont le fruit des remontées de collègues Français

23)
Batisse
, le 30.04.2010 à 18:14
[modifier]

Pour moi aussi ça rame avec Aperture et Lightroom. Cependant j’ai quand même remarqué qu’il valait mieux utiliser les logiciels en mode Bibliothèque pour LR et Aperçu rapide pour Aperture car dans ce cas il n’affiche que le jpg de prévisualisation. Inutile de charger les RAW pour faire du tri et du classement. Non ? On passe dans l’autre mode seulement pour corriger les images et une fois que c’est fait on repasse en Bibliothèque/Aperçu rapide Logique. Non ? Savoir qu’à chaque fois qu’on affiche le RAW on relance l’application de toutes les corrections qu’on a réalisées. Du moins c’est ce que je pense. Alors si en plus on jongle entre les images, bien sûr ça rame. Sauf sur un iMac core i7 que j’ai essayé :-)

24)
François Cuneo
, le 30.04.2010 à 21:19
[modifier]

Jean-François et Batisse, merci.

Je me sens moins seul.

Je vais essayer de revoir encore mes réglages.

Il me reste 100 Gb sur mon disque dur, ça devrait suffire.

ysengrain, je ne repars plus à zéro, c’est vrai. Mais je consulte le moniteur d’activités via iPulse, il n’y a rien qui prenne trop de RAM d’après ce que j’ai vu.

25)
Batisse
, le 01.05.2010 à 20:44
[modifier]

À noter — je viens tout juste d’en user —, qu’en mode Aperçu rapide sous Aperture, l’affichage de photos en plein écran est instantané sur mon MacBook Pro de janvier 2009. Un vrai plaisir de jongler entre les clichés, et les affichages, groupes d’images, tris, etc. Une fois l’image à corriger sélectionnée on presse la touche “P” et l’onglet Ajustements est opérationnel ; on pressera de nouveau “P” une fois le boulot fini pour repasser en Aperçu rapide. C’est à mon avis plus pratique et moins lourd que dans Lightroom ou il faut carrément changer d’interface : de Bibliothèque à Développement.

26)
vibert
, le 02.05.2010 à 01:59
[modifier]

Batisse, il suffit de reconstruire préalablement les Aperçus (taille standard ou 1:1 selon les besoins) pour les dossiers de photo sur lesquels tu veux travailler…

Exemple : je reviens de 1 mois de voyage au Cambodge avec 12000 RAW, des EOS 5D Mk2 et 7D…

a – Va dans la bibliothèque. Sélectionne le dossier des images qui t’intéressent. Fais tout sélectionner (pomme a)

b – Menu : Bibliothèque > Aperçus > Rendu des aperçus (taille standard ou 1:1)

c – Aller se coucher, ou au cinéma (car pour 12.000 images, ça peur prendre quelques heures).

Après le travail… Tu peux sélectionner les même images et supprimer leurs Aperçus (c’est le même chemin, même menu).

Et si le fichier ” .lrdata ” devient vraiment trop lourd : le mettre à la poubelle carrément… J’ai récemment mis à la poubelle (carrément) le fichier ” .lrdata ” de mon catalogue principal : il pesait 42 Go (c’est rien que les aperçus). C’est rapide, mais il faudra les reconstruire pour accélérer l’affichage…

27)
Batisse
, le 04.05.2010 à 11:15
[modifier]

@ vibert

Je ne parle pas de reconstruire les aperçus mais c’est bien ce que j’explique. Comment faire plutôt ses tris avec les aperçus JPG plutôt que de charger les raw en mode retouches. Cela dit bien sûr, il faut avoir pris soin de « Cliquez sur le projet tout en maintenant la touche Contrôle enfoncée, puis choisissez “Mettre à jour les aperçus” dans le menu contextuel. » Ainsi que l’indique l’aide. Cela-dit je n’ai pas trouvé le fameux fichier .irdata dont tu parles.

28)
vibert
, le 04.05.2010 à 15:50
[modifier]

Je ne vais pas dans le Module Developpement pour faire mes trie et sélection (étoiles, mot-clefs, drapeaux ect…)

Tout se passe en grille (g) et vue loupe (e).

… après avoir reconstruit les aperçu (je fais cette longue opération une fois pour toute avant de commencer à trier). La reconstruction préalable des aperçu rend la navigation plus fluide ! C’est conseillé.

Le fichier .lrdata contient tous les aperçus et se situe à côté du catalogue Lightroom .lrcat (par défaut : dossier Lightroom < Dossier Images)

.lrdata signifie Lightroom Data .lrcat signifie Lightroom Catalogue

Je n’ai pas compris ce que tu dit dans le précédent commentaire car tu n’utilise pas le bon vocabulaire : par exemple il n’y a pas de notion de “Projet” dans Lightroom (c’est dans Aperture)… du coup j’ai pas compris de quoi tu parle. Explique encore STP.