Profitez des offres Memoirevive.ch!
Cyrano

Chose promise, chose due !

Comme je vous l’indiquais récemment, je viens de rentrer du Festival des Jeux à Cannes où j’ai eu la chance de tester de nombreux nouveaux jeux.

image

Cyrano est un jeu que je me réjouissais d’essayer, et je n’ai pas été déçue. Il s’agit là d’un excellent jeu d’ambiance que notre petit groupe a beaucoup apprécié.

L’histoire

Le brave Cyrano, malgré son nez proéminent, est désespérément amoureux de la belle Roxane. L’arme favorite de Cyrano, ce n’est pas son épée, c’est sa langue !

C’est donc à coup de poèmes qu’il va tailler son chemin vers Roxane.

Les règles

Les règles sont très simples. Au début du tour, les joueurs piochent trois cartes qui sont insérées dans les trois fentes d’un présentoir en carton. Ces trois cartes vont révéler le thème du poème, ainsi que les deux rimes qu’il va falloir utiliser.

image

Sur la base de cela, vous devrez écrire un quatrain, soit quatre lignes ou phrases, deux se terminant par la première rime et les deux autres se terminant par la deuxième rime.

image

Le jeu est “multilingue” : français, allemand, néerlandais et anglais. Un exemple de carte, côté français

Il n’y a pas de temps limite pour écrire son poème, mais cela va habituellement assez vite, et les traînards sont gentiment encouragés par les autres joueurs à finir le plus vite possible.

Chaque joueur va alors réciter son poème (il est autorisé à se mettre debout sur la table !).

Les joueurs gagnent des points lorsqu’ils ont utilisé des mots, pour la rime, qui n’ont pas été utilisés par les autres joueurs ! Il s’agit donc d’être original, à défaut d’être talentueux !

Ces points, ainsi gagnés, vont permettre à Cyrano de monter sur l’échelle de corde attachée à la tour dans laquelle se trouve Roxane.

Sur la feuille de papier utilisée pour rédiger son poème sont dessinées l’échelle de corde et la tour. Pour chaque mot de la rime que personne d’autres n’a utilisé, le joueur fait une croix sur un barreau de l’échelle.

image

Vient ensuite le vote pour le meilleur poème.

Chaque joueur va secrètement voter pour le poème qu’il a préféré. Les votes sont ensuite révélés simultanément.

Chaque joueur va gagner autant de points qu’il y a de joueurs qui ont voté comme lui. Si chacun vote pour soi, personne ne marque donc de point.

image

Les cartes qui permettent de voter pour son poème préféré

Par exemple, si quatre joueurs ont voté pour le joueur rouge, ils marquent chacun trois points. Notez que si le joueur rouge n’a pas voté pour lui-même, il ne marque pas de point !

Ce système de points est excellent, car il encourage vraiment les joueurs à faire preuve de bonne foi et à voter pour le meilleur poème et non pas tout le temps pour le leur. Il encourage aussi les joueurs à avoir confiance en eux. Si on estime que son poème est le meilleur, il faut voter pour soi-même !

Les points ainsi obtenus vont faire descendre Roxane en bas de la tour. La feuille de papier présente des petites cases à remplir pour symboliser cette descente.

Lorsque sur la feuille d’un joueur, Cyrano se retrouve au même niveau que Roxane, le joueur remporte la partie.

Pour voir les règles complètes en français, vous pouvez vous rendre sur cette page du site de l’éditeur Repos Production.

Est-ce que ça marche vraiment ?

Étonnamment, oui ! Ça fonctionne merveilleusement bien.

Nous pensions tous qu’il serait très difficile d’écrire un nouveau poème à chaque tour, mais en fait ça ne l’est pas. Le poème est très court, avec seulement quatre lignes. De plus, le but n’est pas d’écrire le plus beau poème du monde, mais de trouver des rimes originales qui ne seront pas utilisées par les autres joueurs.

Bien sûr, tout le monde ne sera pas à l’aise dans ce jeu, mais il ne faut surtout pas se prendre la tête. Il s’agit d’un jeu très drôle.

En tout cas, nous avons tous eu beaucoup de plaisir.

La vidéo

Nous n’avons pas fait de vidéo cette fois-ci pour ce jeu dont les règles sont vraiment très simples. Vous trouverez par contre, sur le site de l’éditeur toujours, une vidéo d’une partie complète.

Exemples

Lors d’une partie, nous avons eu de très beaux résultats. Voici quelques exemples :

Thème : Adolescence
Rimes : -né et -ure.

Complainte de l’adolescent
Putain de boutons d’acné
Non mais c’est une vraie torture
Sur tout le visage, j’en suis orné
Bon allez tant pis, j’vais me prendre une biture

Thème : Antiquité
Rimes : -ante et -mé

Meuble ancien
On la connaît sèche de la fente
Et toujours le coffre fermé
Elle est souvent d’humeur grinçante
Mais bon, je l’aime ma très chère mémé

et dans un tout autre style :

Avé, Jules
Avant Jésus-Christ, l’an soixante
César, pour les romains est acclamé
Mais Brutus rode d’humeur méchante
Et son père, il va tenter de dégommer

Prêts à essayer ?

Alors, allons-y.

Voici le thème (complètement au hasard…) : L’informatique

Voici les rimes :
-on et -ire

Faites profiter tout le monde et mettez vos oeuvres en commentaires !

Et pour vous encourager, voici mon “oeuvre” :

Je mets de l’argent dans ma tirelire
Pour changer mon ordi en carton
Contre un apple en alu tout mignon.
Ah ! J’espère pouvoir bientôt en jouir

De 4 à 9 joueurs, à partir de 8 ans, env. 45 min

20 commentaires
1)
François Cuneo
, le 15.04.2010 à 07:09
[modifier]

Si d’un iPad, tu me fais don,

Je saurai certainement sourire

Et auprès des Geeks, ne plus passer pour un con

Serait pour moi un vrai délire.

2)
doew
, le 15.04.2010 à 07:15
[modifier]

A en juger par les poèmes sur le thème antiquité, l’interprétation des rimes est assez large (pas une seule n’a le n de – nante) ;-)

L’autre jour je rencontrai Manon

Lorsque soudain je crains le pire

Que ce fusse à tort ou à raison

Elle lisait un livre sur son Psion

3)
Fabien Conus
, le 15.04.2010 à 07:21
[modifier]

De tous les maux, j’ai choisi le pire

Je m’arrache les cheveux, je souffre en à mourir

Mais qu’est-ce que j’ai été con

de choisir Windows comme système d’opération

4)
Puzzo
, le 15.04.2010 à 07:22
[modifier]

Doew, c’est une erreur de ma part. La rime était bien en -ante ! Je vais corriger.

Et pour ton poème, tu as fait 3 rimes en – on et 1 rime en – ire. En principe c’est bien 2 et 2. Mais bon, c’est un détail, ça fait plaisir de voir que vous êtes inspirés. C’est cool :-)

5)
melanie
, le 15.04.2010 à 09:38
[modifier]

Allez j’essaie:

En informatique il faut penser au pire,
Quand quelqu’un pleins de raison
“Tout est possible” vient-il nous dire
pour nous prendre alors, tous pour des cons

6)
Pepar
, le 15.04.2010 à 09:40
[modifier]

Complaintes croisées

C’est de pire en pire

Les devs codent-ils avec leur fion

Subissez mon ire

Fuyez pour de bon

Les utilisateurs sont tous des cons

Ils ne savent pas lire

Même pas appuyer sur un bouton

C’est de pire en pire

7)
doew
, le 15.04.2010 à 09:49
[modifier]

@puzzo

oups :o c’était un peu tôt le matin pour compter correctement les rimes…

8)
Guillôme
, le 15.04.2010 à 09:55
[modifier]

à partir de 8 ans

A condition de ne pas mélanger adultes et enfants si j’en crois le poème Meuble ancien ;)

9)
quark
, le 15.04.2010 à 10:11
[modifier]

Bien qu’il soit beau, jeune et mignon

De ma bourse trop souvent il tire

Abusément sur le cordon

Mon ordi est une hétaïre

NB: ces vers sont de huit pieds

10)
al1
, le 15.04.2010 à 12:44
[modifier]

Et ron et ron petit patapon,

Dare-dare, tirelire-lire,

Et ron et ron petit patapon,

Apple, ton r’tard se fait sentir !

11)
quark
, le 15.04.2010 à 14:02
[modifier]

J’ai de nombreux fichiers, moultes applications

Je surfe, je télécharge, je fais du peer to peer

Je me fous des sauvegardes et des virus bidon

J’ai un Mac, moi, Monsieur: je ne crains point le pire…

12)
al1
, le 15.04.2010 à 14:34
[modifier]

Quark t’as tort, Quark fais attention

Tes amis disent que tu déchires

Mais pour la sécurisation

Comme raisonnement y’a pas pire !

15)
Lindes
, le 15.04.2010 à 16:00
[modifier]

Ça y est, les oeufs commencent à frire
Sur le clavier, j’entends le son
De mon MacBook, la cheminée tire
Ça marche, je revends mon poêlon

16)
quark
, le 15.04.2010 à 17:56
[modifier]

Je ne suis pas ce triste sire

Dont vous glosez à la maison

Je ne suis pas, je dois le dire

Le dernier-né des bracaillons

Jamais jamais, dans mes souvenirs

N’ai vu ni connu de tension

Mon Mac supporte mes délires

Sans l’ombre d’une émotion

17)
Jeansérien
, le 15.04.2010 à 18:18
[modifier]

En ce moment Jobs est à fond

Il dit que flash y’aurait pas pire

Donc on entend Adobe glapir

Tu veux celle là dans les roustons?

18)
Lindes
, le 15.04.2010 à 19:00
[modifier]

Le manque de fonds n’est pas le pire

Je m’en fais une raison

Mais comment re-sourire

Abandonné par mon canasson

Ô MacBookPro, triste sire

A tes funérailles, cette pauvre chanson

19)
Puzzo
, le 15.04.2010 à 22:37
[modifier]

Vous avez tous participé à fond
Quel plaisir de vous lire
Souvent avec un sourire ou parfois même un rire
Certains d’entre vous ont vraiment un don

20)
Saluki
, le 16.04.2010 à 00:07
[modifier]

J’arrive trop tard, ou trop tôt au pire,
Mais bientôt vous pourrez me lire :
L’humeur du jour est de mon tromblon
Et le sujet pas piqué des hannetons