Profitez des offres Memoirevive.ch!
Ouaaah! Mon premier billet de train sur iPhone!

Prenons deux hypothèses de départ:

  • je dois voyager un peu seul depuis quelques mois, donc la voiture, ce n'est tout de même pas l'idéal;
  • des membres chers de ma famille n'ont qu'un défaut: habiter Genève, qui est certes une belle ville, mais dénuée de places de parc.

Un gars de la campagne comme moi (enfin, de la campagne, pas d'une zone villas hein, de la campagne, CAMPAGNE, du bout du monde, avec plein de beuses sur le chemin et tout et tout, et dans le tout et tout, je mets des milliers de mouches pour faire bon poids), un gars comme moi donc (même s'il a vécu les 20 premières années de sa vie à Lausanne), vous le mettez à la recherche d'une place de parce qu'il ne trouve pas, et au bout d'un quart d'heure, il pleure, au bout du double, il fait une crise de nerfs.

Donc quelle solution s'il vous plaît?

Le train, oui, bien sûr.

Sauf que le train en Suisse, mis à part que les gares, c'est plus ça, et qu'il faut prévoir un bon quart d'heure de file d'attente pour obtenir son billet ou alors utiliser un automate que je ne trouve pas très pratique, surtout quand on l'utilise une fois par année, c'est assez cher (même si ça ne l'est pas tant que ça quand on compte tout, je sais). Un aller et retour entre mon village et Genève coûte exactement 50 francs suisses, soient environ 34.90 € au cours du jour.

C'est cher, mais ça l'est nettement moins en fait si l’on prend un abonnement demi-tarif. Je discutais l'autre jour avec un ami qui bosse aux CFF (Chemins de fers fédéraux) (enfin, quand je dis l'autre jour, ça doit être il y a une quinzaine d'années), et il me disait qu'en fait, (purée, ça fait beaucoup de parenthèses dans ce début d'article je me dis là tout soudain, et deux de suite, ça, je crois que je n'avais jamais fait), le prix des billets était calculé en partant du principe que le prix juste était celui compté justement avec cet abonnement demi-tarif.

Entre deux et trois millions d'abonnements demi-tarif sont actifs en Suisse (en gros un pour trois habitants), ce qui montre l'attachement des Helvètes pour ce moyen de transport.

Un abonnement demi-tarif permet de diviser par deux le prix d'un billet de chemin de fer. Vraiment.

Donc, un billet Arnex-Genève aller-retour ne coûte plus que 25 francs, ce qui devient ridicule par rapport au prix de revient d'une voiture, pour 200 km, surtout si l'on circule seul.

Bon d'accord, faut rajouter 150 francs annuels du prix de l'abonnement, qui revient moins cher si on le prend pour trois ans (350 francs suisses).

Il faut vous dire aussi que je n'aime pas trop conduire (même avec le TomTom) sur nos autoroutes de fous, et que le train, c'est tout de même grandiose au niveau du déstress.

L a preuve? Au moment où j'écris ces lignes, j'arrive à la gare de Gland., avec une bonne petite bière. Aurais-je pu faire pareil au volant? Eh… oui bon, peut-être dans les bouchons, la bière en moins.

Bon.

Tout ça pour vous dire quoi?

Ah oui!

Que je me suis acheté tout tranquillement, sans le stress de cette merdouille d'automate dans les gares, un billet de train lundi, pour mercredi, à l'aide de mon iPhone et de l'application dont on a déjà parlé sur Cuk il y a quelques mois: Mobile CFF.

image

Je sais, on en a déjà parlé un peu, mais tout de même, je trouve ça dingo.

Vous êtes chez vous, ou n'importe où en fait, et vous vous demandez

  • quand est le prochain train pour la destination qui vous intéresse?

img_tag(10102#IMG_0253)

On cherche les correspondances possibles

image

Et l'on sait tout en vue détaillée, les changements, les voies à prendre, bref, tellement indispensable!

  • combien coûte le billet?
  • et si ça vous intéresse, vous commandez la chose.

En gros, le billet s'affiche sur votre iPhone, sous forme d'un code-barres très compliqué, que vous présentez au contrôleur, qui n'a plus qu'à le scanner.

image

Et le pire, c'est que ça marche!

image

Je vous ai flouté mon billet, pas envie d'avoir d'histoires!

image

On tapote sur la vignette du billet (image précédente) pour voir le billet en grand, qui sera scanné par le contrôleur.

Un vrai bonheur.

Le seul truc à faire monstre gaffe, c'est d'avoir un peu de jus dans l'iPhone, même s'il paraît que même la panne de courant, c'est prévu, mais je ne sais pas comment.

L'application iPhone est entièrement gratuite (mais plante de temps en temps, il faut bien le dire), et se trouve très simple d'emploi.

En fait, le seul truc difficile, c'est de se créer un compte client aux CFF.

Je l'ai fait, j'ai activé l'achat de billets en ligne, qui vous demande au passage votre numéro de portable (ce qui est bien normal). Seul problème: ce n'est pas ce numéro qui fonctionne, il faut passer par votre profil dans votre compte général, et là entrer vraiment votre numéro de téléphone (on dit un Natel, chez nous).

image

Vous devez activer votre téléphone ici.

image

Mais le numéro pris en compte est celui des données personnelles, ici.

J'ai mis un peu de temps à comprendre, c'est vrai que parfois, j'ai un peu de peine.

Mais sinon, ce n'est que du plaisir, cette commande de billets.

Des fois, je trouve la technologie assez extraordinaire tout de même.

Pas vous?

14 commentaires
1)
Mirou
, le 09.04.2010 à 00:47
[modifier]

Titulaire d’un abonnement général (qui permet de voyager gratuitement librement sur tout le réseau de train, bus, bateau suisse) j’ai d’abord été déçu de ne pouvoir utiliser les jolis codes barres.

MAIS !

C’était avant de découvrir les joies du surclassement !

Avec cette appli, quand le train arrive en gare et que je constate qu’il est bondé alors que j’avais prévu, par exemple, de travailler (ou de boire un bière sans qu’un pendulaire ne me dorme sur l’épaule), alors, tout en marchant vers la partie “1ère” à l’avant du train, je m’achète tranquillement mon surclassement. C’est génial. ça fait non seulement très techno, mais ça donne l’impression d’être plus bourgeois que bohème. :-)

2)
Lou
, le 09.04.2010 à 08:23
[modifier]

Une précision pour les non-helvètes… Cette application est tout bonnement géniale puisqu’elle vous permet d’avoir les horaires des trains dans toute l’Europe sans obligatoirement passer par la Suisse…

Je m’explique…

Si vous avez besoin de connaître l’horaire du Paris-Lyon, du Bordeaux-Nantes ou du Montidier-Compiègne, cette application vous le donnera sans sourciller ! Quand on vous dit que c’est génial et fichtrement pratique pour qui prend le train en Europe !

Bon, pour acheter un billet faut quand même être Suisse…

Merci à JC Courte qui m’a fait découvrir cette possibilité dans ce billet

3)
Migui
, le 09.04.2010 à 09:10
[modifier]

Je discutais l’autre jour avec un ami qui bosse aux CFF, et il me disait qu’en fait, le prix des billets était calculé en partant du principe que le prix juste était celui compté justement avec cet abonnement demi-tarif.

De là à penser que ceux qui paient le prix plein (comme les touristes par exemple) se font littéralement voler la moitié du prix du billet, il n’y a qu’un pas.

J’ai effectivement toujours l’impression que les billets de train sont affreusement chers, et pas qu’en Suisse, rassure-toi!

4)
Zallag
, le 09.04.2010 à 09:33
[modifier]

Pas besoin de l’iPhone pour acheter un billet ou se préparer un horaire en se passant de guichet pour un trajet ferroviaire, pour ceux qui se poseraient la question.

Avec un simple ordinateur, tout ça existe depuis des années, pas besoin de faire tant de foin, il me semble. Vous le saviez ou non ? Le billet, on se l’imprime, ou bien on se l’envoie sur son téléphone portable, prêt à être scanné, si on préfère, voilà, c’est simple.

5)
superpantoufle
, le 09.04.2010 à 10:53
[modifier]

Ben je suis peut-être le naze de service, mais je n’avais pas reperé cette possibilité. Trop bien! Pourtant j’utilise cette app depuis un bon moment, mais javais jamais fait gaffe. Merci François!

6)
Anne Cuneo
, le 09.04.2010 à 11:41
[modifier]

J’ai découvert qu’un scanner à billet fonctionnait avec tout support lorsque j’ai oublié mon billet d’avion à la maison, mais j’en avais l’image sur mon iPod Touch (je l’avais commandé par internet et avais fait mon check-in depuis chez moi). Les diverses personnes l’ont regardée et scannée sans problème.

Comme dit François, le plus compliqué avec cette affaire, c’est de s’inscrire sur le site des Chemins de fer.

Et comme dit Zallag, ça marche avec tout téléphone à écran. J’ai essayé avec un Nokia, pour voir. Ça marche.

7)
François Cuneo
, le 09.04.2010 à 12:22
[modifier]

Ben… Il fait comment le Nokia? Il sait afficher un code-barres? Il l’envoie sous forme MMS?

En ce cas, ça doit coûter bonbon soit aux CFF, soit à nous…

Cela dit, Cher Zallag, je ne fais pas de foin, je découvre un truc génial, j’ai mis le temps, mais je partage:-)

C’est au moins utile pour Superpangoufle:-)

8)
Matkinson
, le 09.04.2010 à 13:49
[modifier]

AG + MobileCFF = du bonheur en barre !

L’AG est certes cher mais est indispensable au-dessus d’en gros une trentaine de km dans chaque sens tous les jours (genre Morges <-> Genève). Sans compter les transports publics d’à peu près toutes les villes de Suisse plus le fait qu’il n’y a pas besoin de réserver et que les trains vont à des endroits juste inimaginables pour moi quand j’arrivais de France (genre la gare d’Oberalppass où on peut directement peauter et chausser les skis).

Du bonheur en barre je vous dis.

9)
jeje31
, le 09.04.2010 à 15:37
[modifier]

Ben… Il fait comment le Nokia? Il sait afficher un code-barres? Il l’envoie sous forme MMS?

Mon expérience avec Air France : je demande à recevoir le billet électronique sur mon iPhone et l’envoi se fait effectivement sous forme MMS (donc ça doit marcher sur les téléphones comme Nokia). On peut aussi demander à le recevoir par email.

Je me permets une digression pour ce qui est de l’avion : s’il est très pratique d’avoir le billet sur son iPhone au moment de l’embarquement (et ça marche bien), par contre, le passage aux portiques est plus problématique, les agents de sécurité ne sachant pas quoi faire et n’ayant pas de quoi lire le code barre.

10)
Joël (exGlimind)
, le 09.04.2010 à 16:09
[modifier]

Possesseur d’un AG, + AG vélo, je ne peux pas utiliser la fonction achat… Et j’en suis presque déçu, tellement c’est bien pensé.

Un petit truc pour la frime… Si on ouvre l’appli et que l’on secoue l’iPhone, le dernier billet s’affiche ! Ultime au passage du contrôleur.

Bons trajets !

11)
Robin
, le 09.04.2010 à 17:48
[modifier]

Ouaah, trop fort le coup du “je secoue l’iPhone en disant bonjour au contrôleur”. Merci Glimind !

12)
François Cuneo
, le 10.04.2010 à 00:15
[modifier]

Ooooooh! Extraordinaire ce coup du “Je secoue l’iPhone en disant bonjour au contrôleur”!

Alors ça, ce sont des programmeurs qui ont pensé à l’utilisateur, boudiou!

Comme le dit Robin, merci Glimind de nous l’avoir signalé!

Oui, grandiose.

13)
Zallag
, le 10.04.2010 à 07:04
[modifier]

François, faut dire que j’ai pendulé entre Lausanne et Genève pendant 20 ans avec un abonnement général, Je connais le site internet des CFF comme ma poche.

Ce que j’ai aussi trouvé utile, ce sont les alertes de retard par SMS, me permettant de ralentir le pas en allant à la gare, voire en me lavant les dents avant de quitter la maison, et de me payer un ristrett imprévu supplémentaire en cours de route, en suggérant aux copines et copains de train de faire pareil.

14)
edoc
, le 12.04.2010 à 22:31
[modifier]

je suis également fana de cette applic ainsi que de l’achat de billets!! Malheureusement, l’appareil de lecture optique des contrôleurs pêche très souvent pour valider le ticket. Petite note: j’ai récemment lu que pour qu’un billet acheté avec l’iPhone soit valable, il doit être acheté au moins 3 minutes avant le départ du train, donc théoriquement interdit de gruger en attendant de voir les contrôleurs pour acheter son billet (ou encore mieux: raccourcir son trajet acheté en fonction du passage du contrôleur); cependant je n’arrive pas à retrouver cette condition qqe part dans les conditions des CFF…