Profitez des offres Memoirevive.ch!
Aperture 3, il était plus que temps…

Il était temps.

Quoique…

N'est-ce pas déjà trop tard?

J'avais dit tout le bien que je pensais d'Aperture, lorsqu'il a été présenté dans sa première version.

Je ne peux pas être taxé d'anti Aperture primaire.

Ah oui, parce que dans le monde de la photo, c'est un peu comme dans celui de l'informatique: t'es Aperture, ou t'es Lightroom, et dans les deux cas, si t'es de l'autre côté, tu n'as rien compris à rien.

Alors que ce soit clair, Aperture 3, je suis très content de le voir sortir.

Et pourtant, j'utilise Lightroom.

Je suis très content de voir enfin cette nouvelle version d'Aperture, et sur certains points, elle me fait envie.

Lesquels?

En particulier son intégration avec MacOSX et donc une grande partie des logiciels qui tournent autour et respectent ses canons.

Depuis tous ces programmes, vous avez accès aux librairies iPhoto et Aperture.

Et puis, je suis content pour tous ceux qui n'ont pas finalement craqué pour Lightroom, à force de ne pas voir cette v3 sortir.

Ils pourront continuer à utiliser leur logiciel sans souci.

Parce qu'll faut être conscient d'une chose: lorsqu'on entre dans Aperture ou dans Lightroom, on est quelque peu prisonnier du logiciel que l'on a choisi.

En effet, toute édition que vous avez faite sur une image dans un programme (recadrage, travail sur l'exposition, le contraste ou que sais-je) sera perdue si vous passez sur l'autre logiciel, à moins bien sûr d'exporter ces changements depuis les RAW vers des JPEG.

Autant dire que même si j'étais tout à fait convaincu par Aperture, il serait très délicat de passer mes dizaines de milliers de photos vers ce logiciel, tout étant à refaire, mis à part les métadonnées.

L'inverse étant valable, vous comprendrez qu'il est plus que délicat de choisir le bon logiciel de traitement d'images. Et une fois que la chose est faite, que l'on a beaucoup travaillé avec tout plein d'images, il devient assez normal de traiter celui du camp d'en face de gros nul, ce qui nous évite un tout petit peu de réfléchir et de remettre en question notre choix.

C'est tout de même assez rassurant.

La nouvelle version d'Aperture, que j'ai téléchargée et installée (pas eu de problème pour recevoir mon numéro de série provisoire de la part d'Apple) remet le logiciel d'Apple en tout cas au niveau de la version 2 de Lightroom.

Je ne parle pas du moteur de rendu. Je ne sais pas, je n'ai pas encore eu le temps de faire des comparaisons, qu'il faudrait faire d'ailleurs avec la version 3 Beta de Lightroom, qui a fait un bond en avant par rapport à la version 2.

Je parle des fonctionnalités.

Enfin, la retouche locale, la vraie, non destructrice, est de la partie. Je la trouve un peu moins pratique que celle de Lightroom, mais elle est là, avec tout ce que l'on pouvait attendre d'elle.

La reconnaissance de visages: il faudrait que je puisse la tester aussi, et là d'ailleurs se pose l'un des premiers problèmes: lors du premier lance ment d'Aperture, le programme se rend compte qu'il s'agit d'une version d'évaluation, et il refuse catégoriquement d'ouvrir une base plus ancienne, pour qu'on ne puisse pas l'accuser ensuite de vous avoir forcé la main j'imagine.

J'aurais bien voulu pouvoir essayer avec mon ancienne base Aperture.

La géolocalisation me semble bien pensée elle aussi.

Niveau vitesse, le chargement des images n'est pas vraiment rapide, mais dans Lightroom non plus.

J'aime bien par contre la gestion de la vue des images, et de son passage du mode "bibliothèque" vers "Ajustements" sans avoir, comme dans Lightroom, l'impression de charger toute une interface différente. Là, c'est bien plus instantané, et plus pratique, en tout cas sur un écran.

Il y a encore quelques fonctions que je trouve supérieures dans Aperture, comme la création de livres, les tables lumineuses et la gestion des diaporamas.

Mais même si intrinsèquement, Aperture était plus fort que Lightroom, je ne passerai pas sur lui, d'abord, comme je l'ai écrit, pour m'éviter de tout reprendre, mais surtout, surtout, parce que le logiciel d'Apple souffre d'un immense défaut: la mise à jour tardive des boîtiers supportés.

Par exemple, mon Leica D-Lux 4, le Panasonic LX3 sont deux boîtiers sortis fin 2008. Ils viennent d'être supportés par le système OSX, et donc par Aperture. Alors qu'ils le sont depuis plus d'un an par Lightroom.

Et en général, c'est toujours comme ça: Lightroom colle à l'actualité de la sortie des boîtiers, Aperture met des mois, quand il n'oublie pas un ou plusieurs modèles, à mettre à jour ce qu'il est capable de traiter.

Je l'ai déjà écrit ici à de nombreuses reprises: je ne comprendrai jamais qu'une firme remplie jusqu'aux ongles de milliards de dollars ne soit pas foutue de mettre des spécialistes pour coller, comme Adobe, aux évolutions du marché photographique.

Rien que ça, et le fait aussi que Lightroom soit disponible pour les deux mondes, me fait continuer, malgré les qualités indéniables d'Aperture, à conseiller le logiciel d'Adobe à tout nouvel utilisateur.

Maintenant, pour ceux qui sont restés sur Aperture, bien évidemment, il faut profiter des nouvelles avancées de cette version 3.

Parce qu'il s'agit d'un bien beau programme.

26 commentaires
1)
esales
, le 15.02.2010 à 06:36
[modifier]

J’ai testé Aperture 3 pendant plusieurs jours. Je ne reviendrai pas sur ses avantages / inconvénients par rapport à LR. Coté traitement des RAW (NEF), il y a un énorme progrès par rapport à la V2. Il se rapproche de la qualité de Nikon Capture NX (évidement sans tenir compte de la prise en charge des réglages boitiers).

Mais là où, à mes yeux, le problème persiste depuis longtemps c’est dans son intégration dans Mac OSX. Bien que la bibliothèque d’Aperture soit accessible partout depuis le Navigateur Multimédia Mac OSX, les photos y sont classées par NOM et non par DATE. Ne souhaitant pas renommer (comme je le faisais il y a longtemps) les photos en y ajoutant la date et l’heure en début de nom, le classement par NOM ne me convient pas du tout. Dans le même temps, l’intégration d’Aperture avec les autres Mac, iPod, iPhone, AppleTV n’est pas aussi puissante qu’avec iPhoto.

Pour résumer, en utilisation solo, sans avoir à partager mes photos, Aperture pourrait me convenir, mais dans une utilisation familiale, le couple iPhoto + Nikon Capture NX me semble plus performant (avec aussi des inconvénients).

2)
alienlebarge
, le 15.02.2010 à 08:45
[modifier]

Pour ma part, je suis à l’heure du choix. J’utilise Lightroom depuis quelques temps mais assez peu pour pouvoir switcher. Je pense opter pour aperture pour son intégration à OS X et aussi son prix. J’y ai importé ma bibliothèque iPhotos de +45’000 photos sans soucis. Toutes les personnes et lieux étaient là.

@esales pour ma part, tous mes projets sont classés par date.

3)
alec6
, le 15.02.2010 à 08:47
[modifier]

Moi qui ai toujours cru que la grande question qui séparait les suisses était : Coop ou Migros ?

4)
ADidier
, le 15.02.2010 à 09:20
[modifier]

Juste 2 questions a propos de ces logiciels. Je suis debutant en photo, je possède 2 compacts et je vais prochainement basculer avec un GF1. Quel est l’intérêt de ce type de logiciels par rapport a iPhoto et Photoshop? Est ce qu’ils ont un avantage a être utilisé avec des compacts ou est ce qu’il faut absolument un reflex? Merci.

5)
zit
, le 15.02.2010 à 09:23
[modifier]

Ni l’un, ni l’autre…

La rapidité de Nikon View NX pour l’affichage des images est toujours incomparable, et le côté simple et efficace de Nikon Capture NX me convient parfaitement (c’est d’ailleurs eux qui ont « inventé » le concept de retouche locale avec les U–Points).

Et surtout, je n’ai pas de bibliothèque de je ne sais combien de gigas qui pourrait se corrompre (BRRRRR !) : je classe moi même mes images avec le Finder, dans des petits dossiers créés à la main et rangés avec soin dans des autres dossiers… à l’ancienne.

Et c’est tout !

z (faire simple, je répêêêêêêêêêêêête : faire efficace…)

Je plains les utilisateurs d’autres marques que Nikon…

6)
doew
, le 15.02.2010 à 09:58
[modifier]

Bonjour à tous,

premier commentaire pour moi sur cuk, que je suis avec assiduité depuis bien longtemps… Félicitations à François e toute l’équipe pour des articles toujours intéressants!

Pour en revenir au sujet du jour: je me trouve également à l’heure du choix pour équiper mon nouvel iMac (je travaillais jusqu’à présent avec Bridge et Elements 4)

Depuis quelques jours, je teste la demo d’Aperture 3. Je n’ai pas encore testé LR 3ß, mais je pense quand même déjà me diriger vers Adobe. 2 raisons principales à cela:

1/la prise en charge des boîtiers. Je n’ai pas envie d’attendre 1 an ou plus une hypothétique prise en charge d’un boîtier que je déciderais d’acquérir.

2/la politique de mise à jour d’Apple. Il n’y a aucune visibilité sur l’avenir du produit. Apple peut décider un jour ou l’autre d’arrêter le développment d’Aperture sans que personne ne le sache. Comme les bibliothèques sont très fermées (impossible de “switcher” facilement”, je préfère prendre dès le départ le logiciel dans lequel j’ai le plus cnfiance (purement subjectif).

La décision n’est pas encore prise, j’attends la sortie de LR3 pour le tester et me décider…

7)
Alain Le Gallou
, le 15.02.2010 à 10:09
[modifier]

Je viens de passer ces trois jours à plein temps à comparer Aperture 3 et Lightroom 2 et 3beta. Un mot rapide avant de détailler. Globalement équivalent en qualité, sauf sur un point.

Aperture 3 n’a pas fait un IOTA de progrès pour la gestion des mots-clefs. Vous pouvez les créer, mais c’est lamentable pour la recherche.

Si vous êtes adepte de l’utilisation des mots-clef comme François nous l’a venté avec des logiciels comme DEVONthing c’est clair Aperture 3 n’est pas pour vous.

8)
ToTheEnd
, le 15.02.2010 à 10:36
[modifier]

J’ai choisi il y a plus d’un an de partir sur LR et je ne regrette pas mon choix car, comme le dit François, Apple ne s’investit pas suffisamment dans son logiciel. J’ai toujours l’impression qu’ils ont un pied dedans et un pied dehors et qu’un de ces jours, ils pourraient se désengager de ce marché car “pas assez intéressant”.

Pour ceux qui doivent encore se décider, je conseille d’attendre encore un peu car la sortie de LR3 est imminente et d’après moi, elle apportera encore des nouveautés qui mettront le produit à la pointe de ce qui se fait.

T

9)
blazouf
, le 15.02.2010 à 10:59
[modifier]

Je partage complètement l’avis de Francois. Quel dommage qu’Apple ne s’investisse pas plus sur la mise a jour des format RAW. Pour ma part, c’est ce qui m’a convaincu que Lightroom est le bon choix, vu que je change souvent de boitier (et la simplicité de Lightroom au départ). Ceci dit, Aperture deviens de plus en plus simple a utiliser a chaque version.. enfin, la sortie de Lightroom 3 semble être imminente, et apparemment, elle va déchirer pas mal (même par rapport a la v3ß. Miam !!

Sinon, j’ai réussi a trouver une astuce pour rendre les RAW du GF1 compatibles sur Aperture 3 et bien sur, avec OSX (c’est la même chose). Vous pouvez lire l’astuce ici : http://www.chassimages.com/forum/index.php?topic=77070.0 ou ici http://panasonicfz.easyforum.fr/les-problemes-f121/macuser-raw-gf1-et-iphoto-t38520.htm

10)
Mirou
, le 15.02.2010 à 11:21
[modifier]

J’ai téléchargé Aperture “pour rire”, car je n’ai pas fondamentalement besoin de ce genre de traitement, malgré le réflex qu’on s’est acheté sur un coup de tête en avril dernier.. Et bien j’ai été étonné par la puissance nécessaire… Sur mon MacBook Pro, tout roule, mais sur mon iMac 2.16ghz (blanc) de trois ans, qui n’est pas tout jeune, mais qui pour tout le reste va très très bien (et qui se trouve d’ailleurs dans la rubrique occasions de ce site, hum hum), et bien Aperture il est très très lent… Je m’attendais pas à ça.

11)
Alain Le Gallou
, le 15.02.2010 à 11:33
[modifier]

Un peu de lecture sur Aperture3 vs Lightroom:

Critique comme moi sur les métadonnées, plus liste avantages/inconvénients. http://www.digitlife.fr/2010/02/aperture-3-de-lexcellent-et-de-lincompréhensiblesi-on-devait-résumer-de-manière-affective-la-venue-daperture.html

Deux tests d’introduction générale

http://www.alpha-numerique.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=429:premier-contact-avec-aperture-3&catid=89:aperture&Itemid=280

http://fotopassion.fr/telechargez-aperture-3/

Un test pointu sur la couleur : Verdict Bien tout les deux, mais avec Aperture 3 tirant légèrement sur le rouge- magenta

http://www.stevehuffphoto.com/2010/02/11/quick-color-comparison-aperture-3-vs-acr-5-6/

Un commentaire d’un photographe professionnel (désolé j’ai oublié de noter son nom dans mes notes) Je le site : “Je suis persuadé que le logiciel d’Apple prend une tournure résolument “amateur expert” uniquement. Ce n’est pas le problème de Places ou Faces, c’est le problème de la gestion des métadonnées en général, la non transportabilité des paramètres de développement et l’absence sur l’autre plate forme. D’autre part, il n’y a pour l’instant pas de signes qu’Apple va améliorer la cadence de mise à jour de la prise en charge des boîtiers.”

12)
Inconnu
, le 15.02.2010 à 11:37
[modifier]

François, un grand merci pour cet article.

J’ai testé Aperture 1 et j’ai bien aimé l’idée et le concept de l’outil, car c’était nouveau. J’ai également testé Lightroom, à sa sortie, et je n’ai pas accroché. Ca sentait un peu trop la peinture fraîche (commentaire valable pour Aperture également). J’ai retesté la v2 pas plus tard que le mois dernier, suite à l’achat du livre de Jeff Vibert sur le sujet (au passage, sans faire de pub à un ami, je trouve le guide bien fait, il n’est pas seulement photographe, il est pédagogue). J’ai chargé Aperture 3 et j’ai fait quelques petits tests. C’est plutôt sympa, pas trop éloigné d’iPhoto (qui n’est pas si mauvais que ça, pour des utilisateurs peu exigeants en possibilités de retouches).

Au final je me rends compte que l’idée du tout-en-un (importation, gestion des mots clés, retouches et exportation/impression) est tentante sur le papier mais ne correspond pas dans la pratique à ma manière de gérer les photos.

Aujourd’hui, voici comment je fonctionne: – Importation via Expression Media 2 (ex iView Media Pro), pour un editing rapide, renommage des fichiers et gestion des mots clés. – Dérawtisation via DxO ou Camera Raw suivant les cas (photos standards dans Camera Raw, photos un peu complexes en terme d’éclairage, de débruitage ou de corrections géométriques dans DxO). – Finalisation dans Photoshop CS4

Toutes mes images sont classées dans des répertoires bien définis (par théme, voir par mois pour les photos de mes enfants), avec une répartition entre négatifs et retouches). Backup via TimeMachine.

Pas besoin de ces logiciels-bibliothéques, ou je ne sais jamais ou sont mes fichiers. Mais je comprends l’attrait qu’ils peuvent représenter pour certaines personnes, notamment celles qui se mettraient à la retouche photo.

13)
Alain Le Gallou
, le 15.02.2010 à 12:00
[modifier]

Pas besoin de ces logiciels-bibliothéques, ou je ne sais jamais ou sont mes fichiers.

Vrai pour Aperture, faux pour Lightroom. C’est même l’un des gros points clefs, il y a deux ans, qui m’avait fait choisir Lightroom.

Lightroom ne touchera pas à ta structure dossier Finder à l’importation. Mieux, si dans Lightroom tu déplaces une photo d’un dossier Lightroom vers un autre dossier Lightroom, Lightroom fait le déplacement dans le dossier Finder correspondant.

14)
Inconnu
, le 15.02.2010 à 13:06
[modifier]

Étant donné le sort qu’Apple a réservé à certains logiciels comme Hypercard et AppleWorks je ne me suis pas posé la question : j’ai choisi Lightroom et je ne regrette rien, les mises à jour sont fréquentes et les quelques manques comblés par des modules externes. Un autre avantage est que j’ai pu migrer très facilement depuis Expression Media que Micro$oft est en train d’abandonner tout en conservant un flux de travail similaire, très proche de celui de Renaud, avec le confort d’une interface unique.
Ceux qui gèrent leurs photos par une hiérarchie de dossiers sont confrontés à un choix : par thème ou par date ? Dans LR j’ai les deux et même bien d’autres.
Je préfère des logiciels indépendants basés sur des standards, IPTC par exemple pour les métadonnées photo, qu’à des soi-disant intégrations avec OS X qui relèvent du gadget. Les standards sont une garantie de pérennité des données, c’est grâce à eux que j’ai pu migrer d’iView à LR.

15)
François Cuneo
, le 15.02.2010 à 13:42
[modifier]

Bon, juste pour dire, Adobe a lâché Premiere pendant un moment, et puis FrameMaker sur Mac.

Donc confiance en qui avoir? Difficile de répondre.

Mirou, j’ai oublié de dire que lorsque j’ai utilisé Aperture 3 ce week-end, les ventilos de mon MacBook Pro tournaient à fond! Donc oui, bonjour la consommation de processeur!

16)
THG
, le 15.02.2010 à 16:32
[modifier]

“Je suis persuadé que le logiciel d’Apple prend une tournure résolument “amateur expert” uniquement. Ce n’est pas le problème de Places ou Faces, c’est le problème de la gestion des métadonnées en général, la non transportabilité des paramètres de développement et l’absence sur l’autre plate forme. D’autre part, il n’y a pour l’instant pas de signes qu’Apple va améliorer la cadence de mise à jour de la prise en charge des boîtiers.”

Oui, c’est moi qui a fait ce commentaire, je ne sais plus où, d’ailleurs. D’autre part, le nouveau moteur de développement d’AP3 ne prend en compte que 7 boîtiers à ce jour…

17)
Batisse
, le 15.02.2010 à 17:44
[modifier]

lorsque j’ai utilisé Aperture 3 ce week-end, les ventilos de mon MacBook Pro tournaient à fond! Donc oui, bonjour la consommation de processeur!

Les miens aussi. Mais c’est de notre faute. Il faut naviguer dans les bibliothèques en mode Aperçu Rapide qui n’affiche que le JPEG de prévisualisation sans ouvrir le RAW. Ce qu’on fait une fois qu’on a choisi de travailler sur une épreuve en appuyant sur P. Et il faut bien dire que ce faisant, l’interface est un réel bonheur de rapidité sur mon MacBook Pro : elle réagit aux doigts et aux clics, on passe au plein écran en un instant, on jongle entre les photos… À côté Lightroom est vraiment pénible sur un petit écran et on se traîne. C’est pourquoi cette version me fait craquer. Restent les autres points relevés dans l’article de François et les commentaires qui ont leur importance.

Merci pour cet article, je l’attendais et je ne suis pas déçu. J’aimerais un comparatif plus pointu mais cela finira bien par apparaître sur la toile. À noter qu’Aperture offre des modes d’importation en simples copies et avec sauvegardes automatiques non destructives pour l’arborescence de nos dossiers.

18)
esales
, le 15.02.2010 à 18:11
[modifier]

pour ma part, tous mes projets sont classés par date.

Je ne parle pas à l’intérieur d’Aperture mais dans le navigateur multimédia appelé depuis Mail, iPhoto, Page etc….

19)
giampaolo
, le 15.02.2010 à 18:23
[modifier]

J’avais acheté Aperture 1 plein d’enthousiasme. Mais, et sans doute par ma propre faute, je n’arrivais pas à m’habituer à cette approche. Quand LR1 est sorti, je l’ai tout de suite acheté et je me suis trouvé à mon aise. Quand Aperture 2 est sorti….. j’ai repayé…. bêtement…. A chaque fois qu’Apple a sorti une mise à jour majeure d’Aperture, je me suis dis que j’allais revenir vers Aperture. Cette fois, je me suis contenté d’installer la version démo d’Aperture. En fait, j’utilise LR 2 à son minimum: pour gérer la photothèque et pour imprimer (il le fait mieux que PS). Je ‘dérawtise’ avec Capture One V5 et retouche avec PhotoShop. Si Aperture était capable, lorsqu’un nouveau fichier est ajouté à un dossier ou déplacé vers un autre, de mettre sa base automatiquement à jour… j’utiliserais Aperture. Mais comme je ne sais pas comment lui faire faire cela et que LR le fait si bien et si simplement, je resterai sage cette fois mais achèterai la mise à jour vers LR3 immédiatement. Peut-être que dorénavant, avec LR3 j’utiliserai le dérawtiseur Adobe à la place de Capture One V5 (qui est excellentissime!).

20)
Leo_11
, le 15.02.2010 à 18:36
[modifier]

J’utilisais iViewMadia Pro, mais lorsque M$ a acheté le truc il était hors de question pour moi que je suive… alors je me suis mis à LigthRoom avec passablement de peine… alors que maintenant je commence à l’utiliser convenablement je ne vais certainement pas passer à Aperture…

Je l’ai ouvert mais pas encore essayé… je vais quand même regarder… masi je doute fort que je fasse le pas…

21)
Blues
, le 15.02.2010 à 20:28
[modifier]

idem pour moi passé de iView à LR … Par contre je serais plutôt du genre Zit “à la mano”… OK j’emploie LR, mais largement au-dessous de ses capacités … finalement j’adore la photo, ok, et le numérique pour les prises de vues, ça c’est super top (l’accès rapide à mes images / pas de labo qui risque de me rayer mes nég-dias), mais le côté technique commence à me prendre la tête grave = passer autant de temps pour du post-traitement, ça ne le fait pas !

Après avoir essayé, j’avoue ne plus utiliser le RAW et ses avantages (tellement ça m’a bouffé mon temps / + de l’espace disque); finalement j’ai décidé consciemment que je bosserais selon les cas soit en TIF soit en JPG et qu’une fois retouchées mes images seraient définitivement figées, c’est mon choix. Donc LR c’est la biblio et des fois de l’export pour galeries web.

Pour Aperture, vu pas mal de démos chez des potes, superbe interface et chouette programme, par contre souvent entendu des critiques sur ses lenteurs et son manque de réactivité. LR semble mieux optimisé, de plus c’est du Adobe, par là on pourrait penser que sa carrière sera “durable ;-)

22)
ysengrain
, le 15.02.2010 à 21:12
[modifier]

Le jeu d’Apple parait incompréhensible; en laissant en plan Aperture pendant des années, la place est laissée libre à Lightroom qui a bien des qualités intrinsèques de suivi, apparemment une énorme base d’utilisateurs.

Quant à Aperture, j’ai infiniment plus de mal à décoder la politique suivie. Cette version est elle pérenne ? Sera t elle mise en jour en simili real time au fur et à mesure des besoins ainsi qu’Adobe le fait, ou bien est ce que tout ça n’est pas une micro-guerre qu’Apple livre à Adobe pour jeter encore un peu plus le trouble dans la bataille actuelle titanesque entre eux.

Je reste sans aucune hésitation avec Lightroom sans même essayer Aperture.

23)
giampaolo
, le 16.02.2010 à 05:44
[modifier]

Si la réponse moyenne de tous les intervenants sur cuk.ch est représentative des utilisateurs Mac, c’est plutôt mauvais signe pour Apple et pour le logiciel Aperture en particulier.

24)
doew
, le 16.02.2010 à 06:52
[modifier]

@giampaolo

Effectivement, mais ce n’est pas très étonnant vu le manque de réactivité et de communication d’Apple. De nombreuses personnes, lassées d’atendre une hypothétique mise à jour d’Aperture sont passées à LR (je n’ai pas de chiffres, juste une impression personnelle glanée ça et là…)

25)
Halifirien
, le 16.02.2010 à 16:24
[modifier]

@esales : tu cliques simplement avec le bouton droit de ta souris (ctrl + clic si la souris n’as qu’un bouton) dans le listing qui affiche tes photos, tu choisis l’affichage par liste et tu sélectionnes la colonne “Date” pour ordrer tes images.

26)
esales
, le 16.02.2010 à 17:50
[modifier]

tu cliques simplement avec le bouton droit de ta souris (ctrl + clic si la souris n’as qu’un bouton) dans le listing qui affiche tes photos, tu choisis l’affichage par liste et tu sélectionnes la colonne “Date” pour ordrer tes images.

C’est la méthode que j’ai utilisé, mais comme dans les versions précédentes, le classement ne reste qu’en mode “listing”, dès que l’on repasse en mode “photo en grand”, les photos reprennent le classement par NOM.

Il m’est juste incompréhensible pourquoi le classement par défaut n’est pas la Date comme dans iPhoto. La plupart des inconvénients que je relève sont contournables, ( c’est quelque chose d’implicite avec Windows) mais ce genre d’utilisation n’est pas “macfriendly”.

Si je dois me compliquer la vie, autant le faire avec le couple iPhoto + CNX2… Mais cela ne m’empêchera pas d’essayer les futures mise à jour d’Aperture jusqu’à la future version 4 (dans 2 ou 3 ans).