Profitez des offres Memoirevive.ch!
Un antivirus, oui ou non?

Lors d’une récente conférence dans notre école, un intervenant a beaucoup insisté sur l’importance de la sécurité sur nos machines personnelles, celles qui sont dans les salles informatiques ou en classes, notamment au niveau des virus puisque selon lui, plus personne n’est à l’abri de ces sales bouts de code, même pas les Macintoshs.

Il faut savoir que dans le canton de Vaud, nous disposons dans le primaire de plusieurs machines dans chaque classe, qui ne devraient pas être âgées de plus de six ans et qui, dans notre établissement, sont toutes reliées à Internet par câble ou Wifi. Les plus anciennes, on peut les garder bien évidemment, mais elles ne seront plus gérées par le support en ligne cantonal dont certains établissements disposent déjà, et qui se trouve être très performant.

Or toutes ces machines, en tout cas au niveau pédagogique, dans notre beau canton, ce sont des Macs.

Beaucoup de collègues se sont donc équipés également d’ordinateurs pommés, et plus personne, comme c’était le cas il y a sept ou huit ans, n’aurait l’idée et ne demande de passer sur Windows. Mac OSX leur convient très bien.

Et personne ne s’est vraiment jamais inquiété à propos des virus, sans avoir à le regretter, puisque je n’ai jamais eu à dépanner un de nos ordinateurs suite à une attaque, quelle qu’elle soit.

Suite à cette conférence, j’ai dû répondre d’abord personnellement à plusieurs mails d’utilisateurs soudainement devenus très inquiets, me demandant si oui ou non, il fallait installer un antivirus sur leur machine.

Et là, je dois bien dire que j’ai été bien embêté.

En effet, des antivirus, j’en ai souvent installé sur mes machines, tout en sachant très bien que jusqu’à présent, ils ne m’ont certainement pas servi à grand-chose. Mais ils me rassurent.

Pendant des années aussi, je m’en suis aussi passé, et m’en suis très bien porté.

Mais depuis deux ans, j’ai cédé à nouveau, et ai réinstallé Virus Barrier 5, puis la 6.

image

Comme toujours chez Intego, l'interface de Virus Barrier 6 est splendide.

Je ne vais pas vous faire un test de VirusBarrier, étant bien incapable de comprendre comment il fonctionne vraiment, n’étant de loin pas un spécialiste dans le domaine. Ce d'autant plus que Sébastien Pennec avait fait une très bonne présentation de la version 4 ici.

Ce que je sais, c’est que, contrairement à ce que certains prétendent sur certains forums, le logiciel d’Intego ne ralentit pas ma machine. Dans iPulse, je ne le vois jamais apparaître dans la liste des applications en tâche de fond qui prennent de la ressource système, et pourtant, il est là.

Cette nouvelle version permet, entre autres choses de…

Alors là, je cite l’éditeur, puisque franchement, dans ce domaine, je suis tellement nul… : VirusBarrier X6 ne se contente pas de protéger les utilisateurs Mac contre les malware. Son puissant firewall personnel et sa fonction antivandale fournissent une protection complète contre tous les types d’intrusions et de menaces Web. VirusBarrier X6 arrête les pirates avant qu’ils n’infiltrent votre Mac.

Je n’ai jamais regardé les fonctions de sécurité du Mac, alors vous imaginez si je vais aller regarder du côté d’un logiciel tiers. Mais à part ça, ça rassure non?

Allez, deuxième fonction nouvelle, une espèce de LittleSnitch: VirusBarrier X6 empêche certains logiciels de se connecter discrètement à des serveurs distants et bloque les communications des applications avec leur base. L’utilisateur peut choisir les applications autorisées à se connecter à Internet et bloquer toutes les autres pour protéger sa vie privée.

image

image

 

 

Troisième nouvelle fonction: VirusBarrier X6 empêche certains logiciels de se connecter discrètement à des serveurs distants et bloque les communications des applications avec leur base. L’utilisateur peut choisir les applications autorisées à se connecter à Internet et bloquer toutes les autres pour protéger sa vie privée.

Ce logiciel est d'une richesse incroyable au niveau de l'observation d'un peu tout ce qui se passe sur votre Mac.

image

Je précise également que j’avais, trois mois avant de faire la mise à jour de la version 5 à la version 6, prolongé mon abonnement de mise à niveau des définitions de virus.

La première année est gratuite, ensuite, il faut payer, mais les nouvelles mises à jour sont régulières et fréquentes, et avoir un antivirus qui n’est pas mis à jour, ce n’est franchement pas la meilleure des idées.

Or les 21 mois restants (j’avais pris un abonnement avantageux sur deux ans) n’ont pas été rajoutés automatiquement aux 12 mois offerts avec le nouveau programme.

Un petit mail à Intego, et quelques heures après, le problème était réglé. Ils semblent donc être assez réactifs.

Pour en revenir à mon mail, et à la question de base de mes collègues: faut-il que j’installe un antivirus sur mon ordinateur, vous comprendrez ma gêne!

J’ai finalement répondu à tous mes collègues via un mail collectif qu’étant inquiet, j’avais installé un antivirus sur ma machine, mais que de ma vie, je n’avais jamais été embêté par un virus sur mon Mac. Donc à eux de savoir s’ils voulaient prendre un tout petit risque. J’aurais pu ajouter qu’avoir un antivirus sur Mac, ça permet de ne pas les propager sur PC via la messagerie. Parce que ça, Virus Barrier m’en a trouvé, des virus dans les courriels, mais qui ne pouvaient nous atteindre.

Suite à ma réponse un peu moyennement rassurante, j’ai reçu un mail d’un responsable informatique qui m’a dit que lui, sur son serveur, rencontrait bien des problèmes dus à des virus dans des macros Microsoft en particulier, et que je devrais me montrer moins rassurant encore.

Alors bon, je ne sais pas moi… J’imagine que vos expériences avec des virus sont extrêmement rares, mais de votre côté, vous faites quoi? Vous installez un antivirus ou bien vous êtes totalement contre?

Installer un antivirus sur Mac ne sert-il qu’à engraisser certaines firmes?

Utilisez-vous des antivirus gratuits, et si oui lesquels? Et dans ce cas, quelles sont vos expériences avec ces derniers?

Histoire que je puisse être encore plus dans le doute, et le faire passer plus loin…

75 commentaires
1)
Krynn
, le 05.02.2010 à 01:27
[modifier]

Bonjour à tous,

Voilà plus près de 20ans que j’utilise un Mac et je n’ai jamais utiliser un seul anti-virus. Et je n’ai jamais eu 1 seul virus.

Mais je pense être suffisamment attentif au news pour réagir, si jamais des vrais virus font leurs entrée dans notre monde.

2)
Inconnu
, le 05.02.2010 à 01:36
[modifier]

Très franchement, un antivirus sur un ordinateur, ça bouffe des performances puisque ça scanne et surveille tout sans arrêt. Sur un PC connecté à Internet, c’est justifié, puisque 99 virus sur 100 sont faits pour Windows. Pour Mac OS X, sincèrement, je n’en vois pas l’intérêt.

Claquer de l’argent pour se rassurer, pourquoi pas, si vraiment on se sent mieux après… Mais pour ma part, je préfère céder à la prudence de mes actes et éviter de faire n’importe quoi qui pourrait endommager mon système.

Et puis, simple expérience personnelle : depuis mon premier Mac (iMac de 1998) jusqu’à mon actuel MacBook Pro, j’ai essayé nombre d’antivirus : des gratuits, des moins gratuits, de plusieurs firmes. Résultat : jamais rien de détecté.

Alors franchement… Un antivirus… Non. Pas sur Mac. En tout cas, pas encore.

4)
Inconnu
, le 05.02.2010 à 06:55
[modifier]

Pas d’anti-virus sur Mac OS, mais j’en ai un quand je boote sur XP

5)
archeos
, le 05.02.2010 à 07:17
[modifier]

Ça dépend du profil : l’utilisateur qui suit un peu les infos et n’installe pas sans arrêt de nouveaux logiciels est, sur mac, relativement à l’abri. Par contre, je comprend très bien la position du gestionnaire de serveurs.

De mon côté, je n’ai que LittleSnitch (qui surveille les entrées et sorties réseau) pour savoir ce que font les logiciels que j’installe.

6)
zdar
, le 05.02.2010 à 07:34
[modifier]

Ne pas oublier que un antivirus sur mac dans un environnent profesionel empêche de propager l’infection.

Imaginons que vous recevez un courrier d’un ami windows user qui contient un fichier windows vérolé en théorie VB devrais le détecter et comme ça vous empêcher de faire un forward de ce même courrier.

7)
Modane
, le 05.02.2010 à 07:55
[modifier]

Effectivement : “porteurs sains” mais contagieux. Au sein d’un collectif PC, un antivirus s’impose. Mais juste par empathie.

8)
ocmey
, le 05.02.2010 à 07:56
[modifier]

J’ai installé tout de suite un anti-virus … quand j’ai installé Windows avec BootCamp, mais sur Mac depuis 15 ans, jamais installé d’anti-virus, et jamais été malade.

9)
jibu
, le 05.02.2010 à 08:01
[modifier]

pas d’ anti-virus pour moi et ça ne me déplait pas de les faire suivre sur le pc suivant ;-) sur pc, j’utilise avast

10)
Alain Le Gallou
, le 05.02.2010 à 08:32
[modifier]

Idem que Jibu, je le cite : “pas d’anti-virus pour moi et ça ne me déplaît pas de les faire suivre sur le pc suivant ;-)”, Je dirais même plus, heureux de renvoyer la merde qu’un autre Windows m’a expédiée”.

@François tu as répondu toi-même dans ton texte à ta question, je te cite “je n’ai jamais eu à dépanner un de nos ordinateurs suite à une attaque, quelle qu’elle soit”. Alors, pourquoi tu te laisses racketter par les vendeurs d’antivirus.

Est-ce que vous allez désherber le jardin du voisin à cause des graines qui ont volées de votre jardin à celui de votre voisin, alors pourquoi enlever les virus d’une mail Windows qui transitent sur votre Mac. C’est le problème Windows pas celui du Mac.

Si vous voulez connaître les sorties, achetez Little Snitch. Achat pas cher et une seule fois, pas un racket annuel.

PS du 7 fev : AvosMac Hors Série HS29 que je viens de recevoir hier 6 février 2010 parle page 17 des anti-virus. AvosMac indique dans un comparatif des anti-virus que ClamXAV régulièrement mis à jour est excellent. ClamXAV est GRATUIT.

Ils disent aussi clairement qu’un anti-virus sur mac est inutile.

Rappel AvosMac est une revue sans publicité, donc hors d’atteinte des pressions des annonceurs, donc en particulier des vendeurs d’anti-virus annonceurs d’apocalypse, dont le seul but est de vous faire payer cher un produit inutile.

11)
Roger Baudet
, le 05.02.2010 à 08:38
[modifier]

Le jour où quelqu’un me montre un virus sur Mac, je veux bien entrer en matière. Gagnons du temps : qui, sur Mac a déjà eu un virus et dans quelles conditions ?

12)
jeje31
, le 05.02.2010 à 08:59
[modifier]

Pas d’anti-virus sur mac – et aucun problème depuis 8 ans.

Sur PC, un anti-virus en version familiale donc gratuit : AVAST!

13)
Blues
, le 05.02.2010 à 09:03
[modifier]

Jamais eu/ ou installé d’anti-virus non-plus.

Je me pose la question, si comme avec Windows, il existe aussi pour Mac une solution d’anti-virus gratuite ? et si oui l’url du site pour le downloader

Par contre et si je ne me trompe pas, il semblerai que dans la 10.6 il une solution interne intégrée au système ? Dans ce cas 10.6 (et vu le peu de risque sur Mac) je pense que ça doit être suffisant sans encore en rajouter une couche / = bonjour les économies pour ceux qui pensaient investir !

14)
nic
, le 05.02.2010 à 09:10
[modifier]

Ne pas oublier que un antivirus sur mac dans un environnent profesionel empêche de propager l’infection.

Imaginons que vous recevez un courrier d’un ami windows user qui contient un fichier windows vérolé en théorie VB devrais le détecter et comme ça vous empêcher de faire un forward de ce même courrier.

oui, mais non. dans un environnement professionnel les pc doivent avoir un antivirus à jour, donc si par mégarde je lui transmet un fichier vérolé, SON antivirus le détecte.

dans mon cas c’est plutôt mes collègues sur pc qui me transmettent des document, très rarement l’inverse.

ciao, n

ps: j’ai un mac depuis septembre 1992, jamais installé d’antivirus pour mac. :-)

15)
Le Corbeau
, le 05.02.2010 à 09:10
[modifier]

1) qui a eu un virus :
moi, une bonne dizaine sous système 6,7,8 et 9 qui, même sans être destructifs bloquaient les machines de la boîte (en particulier les impression)
2) pourquoi enlever un virus window :
– par respect pour ses correspondants,
– pour être sûr que son mail super important ne sera pas purement et simplement mis à la poubelle par un antivirus de serveur mail réglé sur le mode “intégriste”,
– pour que ses correspondants ne jubilent pas en annonçant que le mac de leur interlocuteur est vérolé et leur transmet des virus

Quand au racket, il existe encore au moins un antivirus gratuit sur mac et certains payants fournissent les définitions gratuitement

*situations réelles

16)
Mirou
, le 05.02.2010 à 09:11
[modifier]

J’avais tenté d’utiliser Virus Barrier quand il était livré dans un de ces “pack” de logiciel à 50$ (genre Macheist ou autre). Je l’ai désinstallé au bout de 10 mn tellement je l’ai trouvé insupportable. Il meulait à chaque foi qu’un contact se connectait sur Skype, à chaque fois que je recevais un courriel, à chaque fois que je sais pas quoi contrôlait si une mise à jour était disponible etc. Un vrai roquet de garde.

Puis j’ai amené mon mac au travail, sur un réseau PC, et le gaillard qui s’occupe du réseau m’a regardé l’air sévère en m’expliquant que pour lui les macs étaient dangereux car, effectivement ils ne souffrent pas des virus mais les propagent. J’ai donc installé ClamXav . J’en suis très content. Il suffit de lui dire quels dossiers surveiller (chez moi le dossier téléchargement, les documents et la bibliothèque) et il scanne tous les changements. Il ne faut juste pas oublier de le programmer pour qu’il télécharge automatiquement les définitions de virus.

17)
Jaxom
, le 05.02.2010 à 09:13
[modifier]

Je suis toujours aussi emprunté quand je pense à ce sujet. Pour mon Windows XP qui tourne sous Parallels, pas de question, j’ai Avast et j’en suis satisfait. Coté Mac je n’ai rien.

Cependant, récemment, j’ai un soucis avec une clé USB qui est passée par le PC d’un ami qui fait n’importe quoi sur le net. Résultat, un virus sur la clé. Lorsque je l’ai connecté mon XP, Avast a immédiatement gueulé et nettoyé le fautif, mais je ne suis pas tranquille.

18)
alec6
, le 05.02.2010 à 09:23
[modifier]

Non à la question de François.

Non à la question de Roger Baudet.

Je n’ai même pas l’empathie de Modane pour ceux avec qui je communique…

En revanche je me souviens avoir installé il y a longtemps des bidules modifiant l’apparence du Finder ou lui donnant des fonctionnalités particulières. Ce n’étaient pas des virus, mais des saloperies qui ont planté mon ordi ! Depuis je me contente de ce qui existe + Jumpcut (Merci qui ?) et un truc qui me vire le boiiiingg au démarrage. No problemo !

19)
jp
, le 05.02.2010 à 09:24
[modifier]

150 mac dans notre école et juste ClamXAV installé au cas ou… Par contre sur nos PC un gros Symantec entreprise :) très chère ;)

20)
lamfa
, le 05.02.2010 à 09:27
[modifier]

un anti-virus ne sert STRICTEMENT A RIEN sans une BONNE EDUCATION DE L’UTILISATEUR.

J’explique : votre anti-virus va bloquer (vous l’espérez) toutes ces ignominies rampantes dans l’ombre du web… sauf qu’un virus passera dans 99,99% des cas via le port 80 et donc VOTRE propre navigation. Et comme l’anti-virus ne bloque pas VOTRE navigation… et bien… bingo !

La sécurité passe par un comportement réfléchi des utilisateurs ET un pare-feu qui seul bloquera ensuite les éventuelles backdoors n’employant pas le port 80 (rarissime…).

Et pour finaliser sur la légende urbaine “pas de virus sur mac (ou linux)”… il faut savoir que les virus en tant que tels ont été développés au début 1970 (oui, oui…) et donc sur un système d’exploitation… Unix !

Seule la mainmise Micro$oft sur l’univers du personal computer a fait que 98% des virus soient développés pour agir en environnement Windows… et le boum des ventes Mac précipite ce dernier vers une exposition grandissante aux virus.

Une seule vrai barrière : l’utilisateur, car nous sommes nos propres pirates de nos machines…

21)
Origenius
, le 05.02.2010 à 09:38
[modifier]

Sincèrement, je pense être cool, de nature. Alors, il ne me vient pas à l’idée de participer à la paranoïa ambiante concernant ces petites bêtes. Il me semble que les éditeurs de ces logiciels anti-bidules veulent entretenir la crainte d’être infecté : c’est de bonne guerre, puisque c’est leur fonds de commerce. Ce n’est pas honnête, mais bon.

D’autre part, un utilisateur uniquement Windows ne sait pas imaginer un univers informatique sain. Il tombe du ciel en apprenant qu’un Mac n’est pas sujet aux bestioles : il ne le conçoit pas et ne veut pas y croire. La normalité, pour lui, c’est un ordinateur susceptible de tomber malade, qu’il faut vacciner au plus vite. On est donc tombé bien bas que de considérer qu’un ordinateur normal est un ordinateur souffreteux… Non, la normalité, c’est un ordinateur qui fonctionne, point.

Alors un expert-conseil en matière de sécurité informatique ne connaissant rien au Mac, mais confronté à une population d’utilisateurs Mac, au minimum va l’inciter à se protéger même sur Mac. Et comme les logiciels existent… On se mord la queue.

Si c’est seulement pour ne pas transmettre ? Que les utilisateurs de Windows commencent en étant à jour avec leur logiciel anti-truc !

Même pas peur : aucun de mes ordinateurs Apple depuis près de 20 ans n’a été affublé d’une protection, quelle qu’elle soit. Ce n’est pas maintenant que je vais me préoccuper de cela. Si par extraordinaire, donc par démonstration, des malencontreux s’immisçaient dans mon mac, déçu, je réagirais, mais pour le moment…

Je me bats suffisamment contre les bêtises continuelles du malandrin de 110 kg qui immanquablement s’interpose entre ma chaise et mon clavier lors de l’utilisation de mon Mac pour ne pas me préoccuper d’improbables postillons sans conséquence.

Donc, non, rien du tout, et puis quoi encore  !

Amitiés

22)
marief
, le 05.02.2010 à 09:55
[modifier]

Pas d’antivirus depuis mes débuts sur Mac en 2002, aucun problème. N.B. : Little Snitch surveille presque toutes les sorties, pas les entrées.

23)
Chichille
, le 05.02.2010 à 10:10
[modifier]

qui, sur Mac a déjà eu un virus et dans quelles conditions ?

MOI ! Bon, une seule fois et au début des années 90, à une époque où on recensait une quarantaine de virus sur Mac. Il m’a d’ailleurs été signalé par mon anti-virus de l’époque, un logiciel gratuit concocté par un universitaire américain, et qui faisait allusion aux Monty Python dans son “à propos”. Quelqu’un se souvient-il du nom ?

Pour la petite histoire, la disquette séropositive m’avait été transmise par des gens travaillant avec un prof de microbiologie de l’École Vétérinaire.

Il meulait à chaque foi qu’un contact se connectait sur Skype,

A partir du moment où un logiciel surveille les entrées et sorties, il doit apprendre – avec ton aide ! – ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas. Ce n’est pas plus drôle avec le gentil Little Snitch qu’avec le méchant Intego. Mais au bout d’un certain temps, ça tourne de manière presque invisible.

Pour finir, je serais assez d’accord avec Le Corbeau sur l’aspect communication pro-mac de l’élimination des virus. C’est une sottise de dire qu’un virus Windows vient du Mac, mais si on peut empêcher qu’elle soit dite, autant ne pas s’en priver.

24)
Stilgar
, le 05.02.2010 à 10:15
[modifier]

Installer un antivirus sur Mac ne sert-il qu’à engraisser certaines firmes?

En dehors du contexte de l’utilité ou non d’un antivirus, je trouve cette question déplacée. En effet, Intego ne force personne à acheter et installer le fruit de son travail. Or qu’on soit pour ou contre l’utilisation d’un antivirus sur Mac OS X, le travail de l’entreprise est bel et bien là. Le produit existe et rend le service pour lequel il a été conçu.

Par contre en France payer de la TVA sur des taxes, là oui j’ai le sentiment d’être pris pour un pigeon et d’engraisser l’Etat ;0)

Pour en revenir au problème de l’utilité de l’antivirus, je précise tout de suite que mes Mac (usage personnel) en sont dépourvus et que les PC (usage pro) en sont pourvus. Nonobstant, je pense que cela dépend de l’utilisation qu’on a de sa machine.

Pour un usage personnel, cela peut paraitre inutile, comme les sauvegardes… jusqu’au jour du pépin. Donc, faut-il un antivirus ? Oui et non car je trouve que cela endort aussi la vigilance, on se croit protégé et donc on installe et fait “n’importe quoi”. Risque nul sur Mac OS X ? Mac OS X à l’épreuve d’une attaque ? Il est encore plus obtus d’imaginer une telle chose !!! Je pense que le Mac a été épargné toutes des années car son implantation était (reste ?) confidentielle, marginale. Apple était assez ‘inconnu’.

Aujourd’hui qui peut prétendre que la visibilité d’Apple est nulle ou faible ? iPhone, iPod, iPad… = Buzz mondial ! Apple est aujourd’hui visible et largement connue de tous (même des hackers !). Elle suscite à tord ou à raison de l’envie, donc de l’animosité. Un virus dédié Mac OS X : risque à court termes ? Je ne pense pas. Un virus dédié iPhone OS ? Là je suis moins optimiste !!! Or, il ne faut pas oublier que iPhone OS = Mac Os X (hormis la couche présentation et certaines librairies).

J’en conclus qu’hélas les années sans risque sont plus derrières nous que devant nous.

Dans un contexte professionnel, la question ne se pose pas !! Antivirus obligatoire ! Certes nos Mac sont actuellement préservés mais les PC qui les entourent (parc hétérogène au sein d’une même entreprise, clients, fournisseurs) non ! Il me semble inconcevable qu’un professionnel puisse être le vecteur (porteur sain) d’un virus auprès de ses clients, fournisseurs, collègues, sans perdre sa crédibilité et se retrouver blacklisté.

PS : heureux sont ceux qui n’ont jamais été confrontés à un problème de virus sur Mac au cours des 20 dernières années. Sous système 6 et 7 j’en ai connu et j’étais bien content d’avoir alors un anti virus. Au fait la part de marché d’Apple était de quel ordre à l’époque ? > 10 % et < 15 %. Ces dernières années ? ~ 2 ou 3 %. Quelle est la tendance actuelle ? Vous avez dit augmentation des parts de marché ?

25)
Arnaud
, le 05.02.2010 à 10:19
[modifier]

Bonjour a tous,

En ce qui me concerne, je me base sur la securite d’Unix en suivant des regles de configuration simple et systematique: 1. Creer un seul compte Administrateur par machine, protege avec un mot de passe difficile 2. Creer un compte pour chaque utilisateur avec des droits standards 3. Utiliser la solution de backup Time Machine au cas ou…

Ainsi, toute modification du systeme est difficile et je n’ai jamais perdu une seule donnee malgre une connection quasi-permanente a Internet.

Amities,

Arnaud

26)
aacp
, le 05.02.2010 à 10:33
[modifier]

Pas d’anti virus depuis OS X. Mais je me souviens bien d’un virus arrivé par Tetris (première version Mac) en 1991 sous OS 6.x sur mon Mac plus. Souvenirs, souvenirs… J’ai quand même installé ClamXav pour nettoyer le disque externe (FAT 32, windows XP) d’une amie, qui refusait de s’ouvrir sur son PC, malgré son anti-virus à jour. Le Mac à la rescousse du PC, cool non ?

27)
Al Harawi
, le 05.02.2010 à 10:34
[modifier]

Bonjour à tous,

Sur un mac ou un système Linux/Unix un antivirus n’est pas essentiel. Par contre, un Firewall oui. Il faut bien faire la distinction entre chevaux de Troie, macros et virus. Les premiers nuisent sur toutes les plates-formes, les derniers sont encore absents de l’univers mac.

Pour les serveurs, ClamXav est une bonne solution : gratuit, ClamXSentry qui ne demande pas beaucoup de ressource et qui évite la propagation aux clients Windows. Depuis 10.4 Serveur, clamd est intégré au système par Apple, il faut juste le configurer.

Sur un mac client, tout dépend de l’environnement : Si c’est un réseau d’entreprise, la protection par FW est présente sur le serveur WAN. Et il y a souvent un antivirus qui surveille le trafic et les mails. Donc, dans ces conditions, pas besoin d’en installer un. Personnellement j’utilise VirusBarrierX6, dans une configuration “avancée et personnalisée” pour répondre précisément à mes besoins. J’utilisais précédemment ClamXav mais je l’ai désinstallé avec l’arrivée de VirusBarrierX6 (double emploi).

Un antivirus sur un mac client, c’est avant tout pour éviter les macros office vérolées et éviter de refiler des virus aux clients Windows.

28)
popey
, le 05.02.2010 à 10:35
[modifier]

Perso, pour la question des virus par mail, je suis partisan de l’idée du “bon citoyen”. Pour faire simple, dire “c’est pas mon problème, donc, je ne fais rien”, s’est s’assurer avec certitude qu’on ne pourra jamais rien faire globalement contre le spam et les virus. Par contre, je ne suis pas un adepte de l’anti-virus sur mes machines de travail. Que ce soit ma machine pro sous Linux ou mon mac perso.

Incohérent dites vous ? Pas forcement : j’ai la chance de pouvoir gérer mon propre serveur mail, aussi bien en envoi qu’en réception. Et sur ce serveur, tous les mails sont scannés par ClamAV, qui est un antivirus très efficace pour ce genre de tâche. Une sorte de protection déportée, sur une machine prévue pour.

Pour la majorité des gens, qui ne gèrent pas leur propre serveur mail, beaucoup de fournisseurs d’accès le font, soit par défaut, soit sous forme d’option. Dans ce cas, je trouve que c’est une option assez incontournable.

Pour les autres virus (pages web, macro et autre), de la prudence permet dans la majorité des cas (mais pas tous) d’être à l’abri. On en revient à l’éducation des utilisateurs.

29)
Sparhawk
, le 05.02.2010 à 10:54
[modifier]

Qui, sur Mac a déjà eu un virus et dans quelles conditions ?

Ça m’est arrivé, mais ça remonte à Mac OS 7 ou 8. Mais c’était tellement rare qu’on pouvait passer à côté. Un jour, j’ai dû dépanner un mac sous OS 9. Je lui ai passé toutes sortes d’utilitaires, nettoyé le système, etc. Et tout semblait rouler. Le client vient rechercher sa machine et me demande “Vous avez testé le programme X? Il ne fonctionnait pas” Non, j’en avais testé d’autres, mais pas celui-là et en effet il ne fonctionnait toujours pas. Réinstallation du soft en question, idem. Et là, j’ai passé un antivirus qui a trouvé quasiment TOUS les virus existants sur Mac. Le gars avait téléchargé un pack contenant tous les virus, pour s’amuser et il avait infecté sa machine avec plusieurs d’entre-eux. Une fois désinfecté, tout est rentré dans l’ordre, mais j’aurais pu chercher longtemps. Juste pour dire qu’on a parfois trop tendance à s’habituer à cette absence de virus qu’on en perd les bons réflexes.

30)
invisibleman
, le 05.02.2010 à 11:11
[modifier]

Al Harawi : “Par contre, un Firewall oui.”…

Alors, si un d’entre vous veut bien proposer les paramétrages nécessaires pour mieux protéger sa machine avec ces FireWall, je suis preneur.

Je n’entrave vraiment pas grand chose à ces spécifications Réseaux…

31)
Guillôme
, le 05.02.2010 à 11:12
[modifier]

François, humeur récurrente qui ressemble à un maronnier sur Cuk.ch ;)

Ma réponse, tu la connais Les ordinateurs Apple, équipés de Mac Os X, n’ont pas de virus!

Maintenant, la définition de virus est de plus en plus galvaudé avec un amalgame entre virus, cheval de troie, faille de sécurité, usurpation d’identité, piège à con…

Bref, il faudrait mieux parler de malware. Et dans la catégorie malware, l’antivirus n’est pas tellement utile :

  • S’il s’agit d’un attrape couillon (faux site web, demande de code CB par email…), même s’il existe des avertissements logiciels, on ne peut pas empêcher l’utilisateur de donner volontairement ses codes…
  • S’il s’agit d’une faille de sécurité inconnue, difficile de protéger l’ordinateur d’une faille inconnue! Seul avantage, les éditeurs “anti-malware” sont souvent plus réactif qu’Apple ou que l’éditeur logiciel pour protéger de la faille
  • S’il s’agit d’un logiciel trafiqué (cheval de troie) pour contaminer votre système, il faut simplement retenir 2 choses : éviter de télécharger des logiciels piratés sur internet, poser vous la question de la fiabilité de l’éditeur quand un logiciel demande votre mot de passe pour s’installer! Vous devriez éviter 99,99% des menaces.

Je pense que le Mac a été épargné toutes des années car son implantation était (reste ?) confidentielle, marginale. Apple était assez ‘inconnu’.

Idée reçue sans fondement que je combats et qui fait l’objet d’une réponse claire et justifiée dans cette humeur

J’imagine que vos expériences avec des virus sont extrêmement rares, mais de votre côté, vous faites quoi?

Je milite pour inciter les utilisateurs Mac à ne pas utiliser d’anti-virus. J’explique comment se comporter vis à vis d’emails ou de sites web louches…

Vous installez un antivirus ou bien vous êtes totalement contre?

Je suis contre car c’est source de coût, de baisse de performance et de perturbation du système.

Maintenant, si le système Mac devenait la source d’attaques en tout genre nécessitant une protection, je me résoudrai contraint et forcé à installer un antivirus, mais je n’ai jamais été aussi tranquille sans ce soucis!

Installer un antivirus sur Mac ne sert-il qu’à engraisser certaines firmes?

Je ne pense pas car on ne peut pas dire que l’antivirus Mac soit une arnaque, il a son utilité dans plusieurs cas :

  • Pour protéger les utilisateurs PC dans un environnement hétérogène où on peut être amené à transférer des fichiers vérolés (porteur sain)
  • Pour protéger les utilisateurs qui ne mettent pas à jour leur logiciels et leur système (l’antivirus palliera cela en bloquant les attaques sur les parties du système non corrigé), ce qui est parfois obligatoire dans des entreprises où les mises à jour ne sont pas faites à la légère (obligation de garder un parc identique et contrôlé)
  • Pour respecter les obligations de certains appels d’offre (je pense aux réductions éducation en france qui impose un bundle avec un antivirus) …

Mais un particulier chez lui avec un Mac qui fait ses mises à jour n’en a pas besoin en l’état actuel des choses.

Utilisez-vous des antivirus gratuits, et si oui lesquels?

Non. J’ai juste testé ClamXav.

Et dans ce cas, quelles sont vos expériences avec ces derniers?

Comme sur PC, de la place sur le disque, de la mémoire consommée, un peu de processeur et des mises à jour régulières, soit beaucoup pour pas grand chose.

32)
Inconnu
, le 05.02.2010 à 12:19
[modifier]

Guillôme m’enlève les mots du clavier, je partage 100% de son analyse. En 20 ans je n’ai jamais vu de virus. J’ai Clamxav dans un coin du DD comme sous OS 9 j’avais Disinfectant au cas où une épidémie serait annoncée mais j’en ai à peu près aussi peur que du H1N1. Donc pas question d’engraisser Intego dont l’interface est toujours aussi laide, pour faire peur aux virus sans doute ;-).

33)
djtrance
, le 05.02.2010 à 12:35
[modifier]

François, dans ton article, la deuxième nouvelle fonction est identique a la troisième nouvelle fonction… C’est un copier/coller!

Je rejoins entièrement le commentaire 20 de lamfa, commentaire juste parfait et réaliste sur le sujet!

Un pare-feu sur un mac, d’accord… Mais un antivirus…

34)
Tom25
, le 05.02.2010 à 12:43
[modifier]

Je ne tombe jamais ni à ski ni à VTT et pourtant je porte toujours un casque quand je pratique ces sports.

Je ne comprends pas bien à quoi ça rime de dire qu’il suffit de faire attention, de ne pas surfer n’importe où etc. C’est pareil à Ski et à VTT, il suffit de faire attention, mais avec un casque c’est mieux.

Il m’arrive de faire des mise à jour alors que je suis au téléphone ou de faire autre chose sur mon Mac, donc en étant moins attentif. Et si un truc me demande mon mot de passe il y a de forte chance que je le frappe sans y prêter attention.

Que Mac OS X ait une structure robuste et prévu à la base pour contrer les virus ne fait aucun doute, mais dire que ça suffit amplement revient à faire n’importe quel sport sans protection en disant qu’on est le meilleur.

J’ai testé et localisé ClamXav, pas la dernière version parce qu’avec mes propres programmes je commence à manquer de temps pour ça. Il surveille depuis des années mon dossier de téléchargement, quand je reçois des emails j’enregsitre les pièces jointes dans ce dossier et les déplace ensuite ailleurs. Il sert ainsi de sas de sécurité.

Si on a le moindre doute, si on admet qu’un jour il puisse y avoir une attaque de virus sur Mac, alors je ne comprends vraiment pas ce qui peut empêcher de procéder comme je le fais. Le coût en ressource est vraiment ridicule, et peu fréquent.

Ensuite,un autre argument que je sors souvent sur ce sujet, c’est que ce n’est pas le jour où il y aura un problème qu’il faudra emm… les auteurs de tel ou tel logiciel antivirus parce qu’on n’arrive pas à l’utiliser. C’est aujourd’hui qu’il faut tester.

Pour finir, je suis extrêmement choqué quand je lis « que les utilisateurs Windows se démerdent, moi je m’en fou de transférer des virus ». Moi je suis équipé sous Mac, et que diriez-vous si je propageais un virus via Cuk en disant « je m’en fou je suis protégé, que les autres utilisateurs Mac se démerdent ! ».
Ne mentez pas ! Je suis persuadé que vous m’en voudriez. Vous vous ne savez pas si vous êtes infectés et vous vous en foutez. Moi je le saurais et je m’en foutrais aussi. Est-ce tellement pire ?

35)
Guillôme
, le 05.02.2010 à 13:52
[modifier]

Je rejoins entièrement le commentaire 20 de lamfa, commentaire juste parfait et réaliste sur le sujet!

Le commentaire de lamfa est faux, l’absence de virus sur mac os x n’est pas une légende urbaine (voir mon humeur précédente) mais de toute façon maintenant même sur Windows il n’y a plus de virus, la mode est aux failles de sécurité et aux chevaux de troie. Donc, bon, le virus n’est plus trop un débat.

Et oui, il y aura surement un jour des malware dangereux sur Mac (pas les proof of concepts existant actuellement) mais pas énormément je pense. Tout comme il y a eu et il y aura des malware sous Unix.

Sur Linux, je crois qu’il y a une dizaine de menaces exploitées recensées, mais je n’ai pas vérifié.

L’affirmation de lamfa sur le lien de cause à effet entre part de marché et virus/malware est fausse, non démontrée et on peut même démontrer l’inverse en prenant le cas des serveurs web en grande majorité sous unix. J’invite lamfa à lire mon humeur sur les virus ;) (cf commentaire précédent).

Ce dernier point est important car il est la base même de tout raisonnement sur tout type de sujet :

D’ailleurs, ca me fait penser à la corrélation augmentation du piratage et baisse des ventes qui entraine la conclusion fallacieuse : Le piratage est la cause de la baisse des ventes!

Il est évident que d’identifier que la hausse des moyens d’échange et de reproduction puissent être la cause de la hausse du piratage est surement un peu trop simple.

Tout comme analyser la hausse de la concurrence dans le secteur du loisir (film, jeu vidéo…), la maturité du marché (remplacement par le cd des titres achetés en vynil/cassette par exemple) et l’évolution des comportements d’achat sûrement un peu trop complexe pour trouver la cause de la baisse des ventes du disque ou autre.

Et surement, qu’une étude sérieuse et récente faite par le cabinet Ipsos Mori montrant que les pirates sont ceux qui achètent le plus de musique et de vidéo légale est trop politiquement incorrecte pour recevoir le moindre crédit…

36)
Patjay68
, le 05.02.2010 à 14:19
[modifier]

En ce qui me concerne, de part la relation que j’ai avec de nombreux clients qui sont sous Windows, lors notamment de sauvegardes de données, j’ai jugé plus prudent d’en avoir un, histoire de contrôler leur archives au cas où.

J’utilise donc ClamXav, très efficace.

37)
dpesch
, le 05.02.2010 à 14:24
[modifier]

Je cite Pierre-Alain Dorange qui disait récemment sur le forum fr.comp.os.mac-os.x :

  • il n’existe aucun virus pour MacOS X
  • il existe par contre quelques Trojan (Chevaux de Troie), qui sont a priori sans réel danger et surtout ne sont pas des virus (pas de réplication, s’installent avec la participation active de l’utilisateur qui doit donner son mot de passe administrateur, etc…)

Donc , pas d’antivirus ici et depuis toujours (1986) et pour longtemps encore, je l’espère.

Daniel.

38)
ysengrain
, le 05.02.2010 à 14:37
[modifier]

Les virus informatiques dans mon expérience sont de deux sortes et n’empoisonnent, très majoritairement que les PC:

– ceux qui détruisent l’OS

– les “trucs” genre Cheval de Troie

Je n’ai pas l’expérience suffisante d’un serveur sous Mac OS (OS X j’entends), mais sans savoir “réellement” il me semble raisonnable d’en installer – peut-être -. ceci dit, les administrateurs de réseau savent mieux que moi.

Pour ce qui est de l’expérience d’utilisateur lambda, sous OS X depuis 2002, jamais aucun virus n’a mis l’OS de mon Mac chéri par terre.

En revanche, je vous raconterai prochainement ici-même, par le menu une histoire dont j’ai été petite victime qui pourrait peut-être s’apparenter à un Cheval de Troie.

39)
colonel moutarde
, le 05.02.2010 à 14:50
[modifier]

20 ans de Mac (le premier, un LC). Quelques virus inoffensifs détectés à l’époque pré-X (j’administrais un petit parc), mais depuis, plus d’antivirus et jamais eu de problèmes.

40)
Blues
, le 05.02.2010 à 14:59
[modifier]

Nous employons tous beaucoup de fichiers musique MP3. Pour certains, on ne connait pas toujours la provenance (amis ou ennemis) … A ce propos, il me semble qu’il avait été démontré qu’il était possible d’infecter un Os Mac avec un simple fichier mp3 ? est-ce la vérité, qui sait ?

41)
Guillôme
, le 05.02.2010 à 15:44
[modifier]

A ce propos, il me semble qu’il avait été démontré qu’il était possible d’infecter un Os Mac avec un simple fichier mp3 ? est-ce la vérité, qui sait ?

En théorie, tout fichier peut être porteur d’un virus s’il exploite une faille d’un logiciel qui le lit.

En gros, tu fais un fichier .mp3 spécial qui quand il est lu pas iTunes provoque une erreur dans la lecture des données du mp3 mais au lieu qu’iTunes te dise fichier illisible, du fait d’une faille dans iTunes, l’erreur va provoquer un bug permettant l’execution de code dissimulé dans le faux mp3 (typiquement un buffer overun).

En pratique, cela s’est déjà vu avec le format image JPEG

Concernant les mp3, je ne crois pas que de faille a été exploitée.

Il est clair que réussir à compromettre un format non exécutable pour faire passer un malware (comme le jpeg) est la méthode de contamination la plus efficace!

42)
jdmuys
, le 05.02.2010 à 16:03
[modifier]

Je trouve l’interface graphique des produits Intego effroyable. Tout non standard, du clinquant gratuit sans aucune justification fonctionnelle, un ratio information/surface d’écran lamentable sans aucun bénéfice de lisibilité. Même des boutons noirs écrits en blanc!

Beurk. Ca me donne mal au coeur. Vite, un anti-virus!

Ceci étant dit, le grand total des virus pour Mac étant de zéro, il ne reste que les virus Microsoft Office à gérer. Donc avec iWork, zéro problème. (Open Office peut être aussi, mais je n’ai pas regardé).

43)
rolando
, le 05.02.2010 à 17:22
[modifier]

15 ans de Macs et jamais un virus… pour une bonne raison. A ce jour, il n’y a aucun virus affectant les Macs (contrairement à ce que laissent sous-entendre les vendeurs d’anti-virus). C’est une question de noyau et de machins trucs bazards qui rendent l’attaque ou la contamination impossible (à ce jour, je répète).

C’est un ami extrêmement compétent en informatique, particulièrement sur l’aspect sécurité (il est responsable de ce genre de truc pour une grande banque), qui m’a un jour expliqué pourquoi. Sur le moment, j’ai tout compris. Ensuite, j’ai rien retenu, trop technique pour moi.

Bref, il m’a dit : “ne prends aucun antivirus sur Mac, c’est totalement inutile. Y compris comme vecteur puisque les PC sont normalement protégés et feront le travail d’éliminer l’intrus.” Il a ajouté que le seul risque peut être un malware. Il m’a juste conseillé d’être vigilant aux applis que j’installe.

Eh bien vous savez quoi : je lui fais beaucoup plus confiance qu’aux éditeurs de softs antivirus.

44)
François Cuneo
, le 05.02.2010 à 17:28
[modifier]

Alors là…

Je suis sur le derrière de voir certains commentaires encore primairement anti-Windows.

On se croirait encore il y a dix ou quinze ans.

Bien sûr que si je peux éviter de propager les virus chez mes copains, qu’ils soient Mac ou Windows, je le fais!

45)
Guillôme
, le 05.02.2010 à 17:42
[modifier]

C’est une question de noyau et de machins trucs bazards qui rendent l’attaque ou la contamination impossible (à ce jour, je répète).

L’attaque sur Mac Os X est tout à fait possible, elle a déjà eu lieu (proof of concept) et elle aura lieu dans le futur avec sûrement des malware qui nécessiteront à un moment donné un antivirus.

Néanmoins, c’est très dur pour un programme malveillant d’attaquer Mac OS X car, sans faille exploitée, il faut qu’il demande l’autorisation pour faire des trucs méchants (modifications système, effacement de données,…).

Et les failles, il n’y en a pas des masses car le noyau de Mac OS X (Darwin) est basé sur Free BSD, un système libre et éprouvé depuis des dizaines d’années.

Donc, on assiste dans le monde Mac à des attaques qui portent d’avantages sur les logiciels (faille Safari, faille Acrobat, faille Quicktime, faille RealPlayer, faille Flash…)

46)
Matkinson
, le 05.02.2010 à 17:44
[modifier]

D’un autre côté, si mon propre mac arrive à infecter le pc d’un pote, c’est que le pc en question est mal protégé. Non ? Donc si moi j’achète un antivirus, ben peut-être que mon mac infectera pas le pc dudit pote, mais celui-ci se fera sûrement infecter d’ailleurs vu qu’il est mal protégé. J’aurais acheté un antivirus pour rien donc ?

47)
Philob
, le 05.02.2010 à 17:47
[modifier]

Dans notre boîte il y a une dizaine de Mac, mais au moins 70 utilisateurs. Je n’ai jamais vu un virus sur ces Mac, mais plusieurs “clients” nous ont demandé comment se faisait-il que nous envoyions des fichiers contenant des virus ?

Alors, nous avons installé des antivirus partout, car c’était plus simple, il ne faut pas oublier que la plupart des lecteurs de mails sur Windows interdisent l’ouverture des pièces jointes infectées et cela même si nous ne voyons rien sur nos Mac.

Donc dans un système avec des clients sur Windows, je pense qu’un antivirus est une bonne chose, pas seulement pour “désinfecter” les fichiers qui transitent, mais aussi pour ne pas se faire une très mauvaise publicité.

48)
Blues
, le 05.02.2010 à 19:13
[modifier]

je ne sais si j’ai bien lu ? il me semble que personne n’a appuyé sur le fait que MacOS 10.6 a sa propre solution intégrée au système ?

Infos chez Apple ici

Dès lors, même pour ceux flippent et vu le peu de risques sur Mac je pense que ça doit être suffisant sans en rajouter une couche, non ? (et de ne pas/plus acheter un AV pour des prunes)

49)
jibu
, le 05.02.2010 à 20:21
[modifier]

+1 pour Blues, si un truc sérieux devait ce montrer, Apple a ce qu’il faut pour nous mettre à l’abris.

François: je maintiens ce que j’ai dis, ce n’est pas parce que Toyota est devenu une voiture dangereuse (je savoure, permettez) que je dois ajouter une couche de pare-choc sur ma voiture.

50)
Tom25
, le 05.02.2010 à 20:36
[modifier]

Le système me prévient à chaque mise à jour de n’importe quel programme, donc à trop prévenir on finit par cliquer Oui sans trop regarder. C’est l’histoire de machin qui cri au loup tout le temps. Alors bien sûr on peut dire « y a qu’à être constamment sur ses gardes », mais le but d’un logiciel est de simplifier la vie non ?

51)
mff
, le 05.02.2010 à 20:40
[modifier]

Auparavant étant sur PC j’avais un antivirus Kaspersky étant allergique à Norton

Lorsque je suis passé au Mac il y a 6 ans malgré ce que l’on me disais: pas de Virus sur Mac, pour me rassurer j’ai mis clamXav.

Je n’aie Jamais rencontré de virus sur Mac . Je ne trouve vraiment pas très sympa de les envoyer sur les possesseurs de windows ou autre.

voilà ! j’ai mis mon grain de sel qui ne fait pas avancer les choses et je n’aie plus rien à dire ;)

François ton fils en dis quoi ?? lui qui se trouve dans le cambouis des machines.

52)
YOYO
, le 06.02.2010 à 12:25
[modifier]

Ben ca fait plus de 10 ans que je n’ai pas d’antivirus sur Mac, car je me comporte de manière responsable, c’est-à-dire que je ne télécharge pas des logiciels traffiqués sur des réseaux P2P.

Mais il est certain que lorsque la menace deviendra plus inquiétante, j’en installerai un. Pour le moment aucun soucis depuis plus de 10 ans sans antivirus.

53)
6ix
, le 06.02.2010 à 12:45
[modifier]

Toujours eu un Mac, jamais utilisé de virus. Et je rejoins entièrement l’avis de Guillôme. Par contre j’utilise Avast sur ma partition Windows virtualisée.

Après évidemment, ça se discute si on a un parc de machines PC-Mac, mais à mon avis, avant de commencer à bourrer les Mac de logiciels ci ou ça, mieux vaut commencer à sécuriser correctement les PC. Qu’un virus vienne de l’extérieur vers un PC ou de l’extérieur via le Mac, ce sera pareil, le PC doit pouvoir se défendre.

je ne sais si j’ai bien lu ? il me semble que personne n’a appuyé sur le fait que MacOS 10.6 a sa propre solution intégrée au système ?

Cette page renseigne en effet sur plusieurs points ayant trait à la sécurité. Mais très franchement, ce n’est pas la « protection contre les virus et les logiciels malveillants » qui vaut le plus le détour. J’ai presque l’impression qu’Apple a joué quelque peu sur le côté marketing, tout en se dotant d’un système pouvant éventuellement éviter quelques mauvaises surprises. Je ne sais pas si depuis il y a eu une évolution, mais je crois qu’au début ce logiciel n’était capable de repérer que 2 cas connus de logiciels malveillants. Alors c’est ça d’évité sur le Mac (c’est vrai que de toute façon il n’y a pas une liste énorme à faire), mais c’est tout…

54)
alec6
, le 06.02.2010 à 13:10
[modifier]

Merci Blues de me faire découvrir des fonctionnalités inconnues du dernier système.

55)
Jean-Daniel
, le 06.02.2010 à 16:06
[modifier]

Ce que je sais, c’est que, contrairement à ce que certains prétendent sur certains forums, le logiciel d’Intego ne ralentit pas ma machine. Dans iPulse, je ne le vois jamais apparaître dans la liste des applications en tâche de fond qui prennent de la ressource système, et pourtant, il est là.

Malheureusement ça ne veut absolument rien dire. Les antivirus se doivent de travailler au plus bas niveau pour contrer les attaques, et le seul moyen c’est de s’intégrer au noyau via des “Kernel Extensions”.

De fait, si ralentissement il y a, il n’apparaitra pas dans un processus séparé, mais dans le processus kernel et il ne sera pas possible de distinguer si les ressources utilisées sont liées à une activité normale du système ou à l’anti-virus.

Après, ça dépend aussi de l’utilisation qu’on a de sa machine. Ce sont principalement les accès aux fichiers qui seront ralentis, donc si tu ne manipule pas trop de fichiers, ça ne devrait pas se ressentir, mais par contre, si tu as besoin de créer, lire et détruire des milliers de fichiers comme le fait un compilateur par exemple, ça peut vite devenir pénalisant.

Quoi qu’il en soit, je ne juge pas un anti-virus indispensable pour les utilisateurs avertis (sachant par exemple ce qu’est une signature numérique et sachant distinguer un site de fishing), mais pour les autres, je ne suis pas contre leur en proposer un. La principale menace ce ne sont pas les virus qui viennent infecter automatiquement la machine, mais les fichiers malveillants qui se font passer pour autre chose.

56)
THG
, le 07.02.2010 à 08:28
[modifier]

Comme toujours chez Intego, l’interface de Virus Barrier 6 est splendide.

Pouah, mais quelle horreur, c’est d’un goût à hurler.

Je n’ai pas d’antivirus sur mes Macs, à l’exception de l’excellent Avast sur ma partition Win. D’ailleurs, ile me semble avoir lu quelque part que l’éditeur d’Avast préparait une version Mac, non ?

57)
Alain Le Gallou
, le 07.02.2010 à 10:02
[modifier]

AvosMac Hors Série HS29 que je viens de recevoir hier 6 février 2010 parle page 17 des anti-virus. AvosMac indique dans un comparatif des anti-virus que ClamXAV régulièrement mis à jour est excellent. ClamXAV est GRATUIT.

Ils disent aussi clairement qu’un anti-virus sur mac est inutile.

Rappel AvosMac est une revue sans publicité, donc hors d’atteinte des pressions des annonceurs, donc en particulier des vendeurs d’anti-virus annonceurs d’apocalypse, dont le seul but est de vous faire payer cher un produit inutile.

58)
Anne Cuneo
, le 07.02.2010 à 11:31
[modifier]

J’ai été un peu étonnée de voir que François avait installé un antivirus après tous les sourires ironiques à mon égard – j’ai eu mon premier antivirus avec mon premier mac, mais par la suite l’antivirus discret et efficace que j’utilisais (dont j’oublie le nom) a cessé d’être porté sur mac. Il y a deux ou trois ans j’ai installé Virus barrier, mais après vos remarques collectives, j’ai renoncé à renouveler l’abonnement.

Alors, il y a une heure, j’ai installé ClamXAV. Parfait. Il a tout scanné, et j’informe la compagnie qu’il a découvert un cheval de troie téléchargé dans mon courriel en 2005. Virus Barrier ne l’avait pas vu…

J’en resterai là pour le moment. Avec ClamXAV programmé pour me faire un coucou une fois par semaine.

60)
al1
, le 08.02.2010 à 21:13
[modifier]

Moi aussi j’ai connu des virus sur mac dans les années 90, c’étaient des macro-virus, et je doute que ces bestioles fassent encore du mal à l’heure actuelle. La parade était de rester à des versions d’Office antérieures (word5…) ou utiliser Disinfectant (Chichille, je crois que c’est celui dont tu parlais). Depuis, rien. Nada.

Un ami récemment m’a dit “Windows c’est le monde de la peur”, c’est bien vrai et je ne peux m’enpêcher de voir une analogie politique. On commence par vous faire peur, puis on vous vend le truc qui rassure. Ca marche avec l’insécurité, la grippe A, … à tous les coups on gagne !!!

François, il n’y a rien d’anti-windows primaire, je côtoie des gens qui sont vaccinés parceque fragiles, je ne vais pas me faire vacciner, si le vaccin est efficace ils sont déjà protégés, s’il ne l’est pas où est l’intérêt ???

Guillôme, moi aussi je milite contre les antivirus sur mac, mais professionnellement on ne peut pas dire que ça m’ait réussi !

61)
Le Corbeau
, le 09.02.2010 à 08:43
[modifier]

– Quand vous aurez en gestion un parc de 1200 mac et autant d’utilisateurs de base aux prises avec des documents offices vérolés,
– quand vous aurez de gros problèmes parce qu’un mail extrêmement important de votre direction n’aura pas été lu car vérolé et jeté par l’anti virus,du correspondant,
– quand vos machines seront déclarées non grata car pourvoyeuses de virus,
Vous mettrez un antivirus en espérant ne pas avoir lassé votre entreprise avec vos discours intégristes et méprisants.
C’est grâce à ce type de raisonnement, que maintenant, nous avons 1200 PC avec antivirus et plus de problème avec nos interlocuteurs internes et externes.

62)
al1
, le 09.02.2010 à 11:53
[modifier]

Donc, le corbeau, si je te comprends bien, tu gères un parc de 1200 machines, et tu es passé au PC parceque tu avais des problèmes de virus sur les macs ?

On peut comprendre que notre façon de voir les choses te foutte les nerfs, avec des gens comme nous qui semblent pouvoir se passer de tes services tu vas finir par te sentir inutile, c’est pas bon pour ton égo.

Mais c’est pas une raison pour nous prendre Que pour des cons !

63)
Le Corbeau
, le 09.02.2010 à 15:07
[modifier]

Mais, non, Al1
Moi je ne suis qu’un des utilisateurs de base qui, “porteur sain”, a emmerdé pendant longtemps mes interlocuteurs et a subit le contre coup de la politique “les autres n’ont qu’à se démerder avec leurs PC”.
(mails/pièces jointes supprimés, travail perdu car documents rendus innexploitables…)
Car, mes interlocuteurs sont aussi des mecs de base et c’est pas leur faute s’ils n’ont pas des super responsables informatiques qui remplacent leurs PC par des macs au lieu de leur foutre des antivirus qui détruisent tous les documents vérolés que leur envoient les mac (et qu’il faut ensuite expliquer pourquoi l’envoi a été perdu…)

Mais bon, ce n’est que des tracas journaliers d’utilisateurs mesquins: tant qu’on a pas d’antivirus, que ses macs fonctionnent sans problème, l’honneur des informaticiens et autres geeks est sauf Tans pis si la communication est problématique avec l’extérieur.

Sauf que quand une entreprise en a marre d’avoir comme seule explication à ses soucis, que le problème vient des PC du monde entier et non de ses macs qui transmettent des virus sans s’en apercevoir, cela lui donne des arguments supplémentaires pour virer les macs sans regret malgré le nombre de machines.
Enfin, je ne vois nulle part dans mes propos le mot con.

64)
al1
, le 09.02.2010 à 15:36
[modifier]

Bon c’est vrai t’as pas utilisé le mot con. Mais t’as parlé de discours intégristes et méprisants.

mon discours est celui du mec qui refuse de se faire vacciner sous prétexte qu’il pourrait être porteur sain. Fais toi vacciner si tu veux, mais l’intégriste est pour moi celui qui veut m’imposer d’en faire autant.

Et comme pour les virus et bactéries qu’on attrape, le problème n’est pas le micro-organisme, mais le déséquilibre qui a permis sa prolifération.

Mais notre culture est fortement imprégnée par le Pasteurisme, on ne change pas une mentalité si bien martelée et si rémunératrice en une génération.

65)
al1
, le 09.02.2010 à 16:04
[modifier]

– Quand vous aurez en gestion un parc de 1200 mac et autant d’utilisateurs de base aux prises avec des documents offices vérolés,

On pouvait croire que c’est toi le gestionnaire ! Et ta mésaventure date d’une dizaine d’années sans doute, parce que des virus d’Office ça fait bien longtemps que je n’en ai pas vu la queue d’un.

Moi je gère un tout petit parc de 50 machines, à 10% de mon temps, avec 30 % de mac. Aucun antivirus sur mac, ou alors je suis pas au courant. Le problème, car il y en a souvent, vient quasi exclusivement des clés USB.

– quand vous aurez de gros problèmes parce qu’un mail extrêmement important de votre direction n’aura pas été lu

Un mail extrêmement important de la direction c’est jamais arrivé, mais t’as raison, faut être prudent ! ;)

66)
Tom25
, le 09.02.2010 à 17:56
[modifier]

Un Mac coûte souvent plus cher qu’un PC, et il n’y a pas de Mac équivalent aux PCs d’entrée de gamme. Donc Mac est plus cher. Alors dire que les possesseurs de PC n’ont qu’à prendre leur précaution …

Puisqu’on fait l’analogie avec les maladies, et si demain on trouvait un vaccin contre le sida à 4000 € l’injection (un vaccin permettant d’être porteur sain longtemps, pas que qq jours). Quel comportement devraient adopter ceux qui ont eu les moyens de s’immuniser ?

68)
Chichille
, le 10.02.2010 à 00:12
[modifier]

ou utiliser Disinfectant (Chichille, je crois que c’est celui dont tu parlais).

Bingo !

70)
al1
, le 10.02.2010 à 12:34
[modifier]

Non non, stupide !

Mais c’est de ma faute, c’est moi qui ai commencé. Je faisais l’analogie pour dire qu’il est extrêmement pénible d’être agressé continuellement parce que l’on refuse d’être vacciné, que ce soit dans le domaine de l’informatique ou dans celui de la santé. Mais l’analogie doit s’arrêter là, parce qu’elle conduit à du n’importe quoi, comme tu as su si bien l’illustrer.

En plus ton analogie ne tient pas debout : dans ton exemple ce sont les vaccinés qui laissent crever les autres (je sais pas pourquoi mais plus je décortique ta prose plus ça pue), alors que dans le cas qui nous (te) préoccupe, les vaccinés sont ceux sur PC qui voudraient forcer les non vaccinés (sur mac) à se faire vacciner, quelque soit le prix.

L’analogie du départ étant, puisqu’il faut le préciser, antivirus = vaccin, mac = santé. Si je suis en bonne santé, et que je prend un vaccin, ça ne va pas rendre les malades en meilleure santé, mais par contre ma santé va décliner ainsi que mon bon-sens qui jusque là m’avait protégé.

Pour ce qui est du prix, ma petite amie a un eMac d’occase qui m’a coûté 200 euros, et qui marche mieux que le PC bas de gamme de son père équipé d’antivirus (additionne le prix du PC, de l’antivirus, du dépanneur qui vient régulièrement, …). Mais ce débat là est aussi inutile que le premier, puisque comme disait Fucius qui avait oublié d’être CON, “l’expérience est une bougie qui n’éclaire que celui qui la porte”.

Je vais me coucher !

71)
Tom25
, le 10.02.2010 à 13:08
[modifier]

En plus ton analogie ne tient pas debout : dans ton exemple ce sont les vaccinés qui laissent crever les autre

Exactement ! Ca me fait bondir quand je lis que les PCistes n’ont qu’à se protéger, et quand tu parles d’idées qui puent … . Nous, sur Mac, nous n’avons pas à le faire car nous sommes porteurs sains. Nous sommes tous d’accord pour dire qu’il n’y a actuellement pas de virus attaquant le Mac. Nous sommes également tous d’accord sur le fait que le Mac peut être un porteur sain et transmettre des virus.
Tu écris que le Mac est en bonne santé, certes. Mais il est en bonne santé car il ne craint pas les virus, et non pas parce qu’il n’en a pas. Là est toute la différence. Et OUI, vacciner un Mac peur éviter la propagation d’un virus.

Alors bon, recentrons le débat comme tu le souhaites et posons une question claire :
Un Mac peut-il propager un virus ? (la question n’est PAS : Un Mac peut-il être affecté par un virus).
Mais la question est sans doute stupide elle aussi. Et tout cas elle est simple, la réponse est OUI ou NON.

72)
al1
, le 10.02.2010 à 16:52
[modifier]

Je rigole parceque je t’imagine taper sur ton ordi avec des gants en latex et un masque au nez, parce que on ne sait jamais, tu n’es pas malade mais conscient de propager des milliers de microbes en tous genres. Libre à toi, chacun sa névrose.

73)
Tom25
, le 10.02.2010 à 17:34
[modifier]

Non la question n’était pas de savoir si le Mac pouvait propager un vrai virus (maladie de l’homme) mais un virus informatique. :•) .

C’est un plaisir de discuter avec toi. Tu commences par dire que j’écris des trucs débiles pour continuer en faisant de l’humour me faisant passer pour un débile.
Et c’est d’ailleurs là tes seules réponses.

Tu as dit que tu partais te coucher, moi je prépares mon prochain déplacement professionnel et je n’aurais plus mon Mac et serai donc dans l’incapacité de te lire, à mon grand regret. Et quand je reviendrai ce sujet aura disparu dans les profondeurs des archives Cukiennes.

74)
Ed!
, le 10.02.2010 à 21:39
[modifier]

Les premiers virus réellement destructifs sont apparu sur le mac eh oui, en 87 p.ex. nVir(http://en.wikipedia.org/wiki/NVIR_(computer_virus) qui descendait le mac de telle façon que la machine ne demarrait plus etc etc! et en plus il fallait surtout pas re-installer la machine avant avoir nettoyé tous les supports auparavant (SyQuest, disques opto-magnetiques, disquettes etc!)Le PC en ce temps était aussi clean qu’un cuk de bb fraichement pamperisé! eh oui mes maceux! Depuis mac os x le virus n’est plus un prob comparé à une version 1.0 de Time Machine ou Snow Leopard (écrasement du profil utilisateur en cas de changement utilisateur en guest!). Comparer la justification de l’anti virus sur un Mac avec conscience louable qui suggère le port du casque en VTT ou Ski est cuku!!!! ou mieux d’un esprit très suisse, politiquement correct etcetcetc! Les probabilités sont là pour permettre d’évaluer le risque, non? Qui c’est qui porte un casque au lit de peur de se recevoir un étron de cosmonaute sur la g….. Merz peut-être! Maintenant si LE VIRUS arrive la seule protection viable est pour sûr l’anti-virus commercial et surtout le gros Symantec parce-que ils peuvent répondre dans quelques heures à une nouvelle menace. Il faut des sousous pour payer les ingénieurs en Asie d’où partent la plus part des nouveaux virus pour avoir une solution le matin quand l’occident se réveil he he! Avast était dans mon expérience des semaines en retard pour adresser l’ieradication d’un nouveaux virus!

75)
Tom25
, le 11.02.2010 à 09:10
[modifier]

Beaucoup d’antivirus sont gratuits et ne coutent rien en ressource machine non plus. Ca prend un peu de temps en mise à jour et gestion etc. comme tout logiciel. Donc effectivement on peut s’en passer, d’autant plus pour ceux qui connaissent bien l’informatique et savent où ils mettent les pieds.

Ce qui me fait réagir est la manière de présenter le problème d’échange de fichiers avec les PCs. On peut très bien argumenter en disant « J’ai pris un Mac entre autre pour ne pas être ennuyé avec les histoires de virus, et je ne veux pas avoir à gérer un logiciel anti-virus. Je préviendrai mes amis PCistes qu’il n’est pas impossible que je leur transfère un virus. ».
Mais écrire qu’on s’en bat le coquillart et que les autres n’ont qu’à se démerder … !? Ca me choque au plus haut point. Sachant que bon nombre d’utilisateurs d’ordinateurs ne sont vraiment pas à l’aise, on peut prendre un peu de temps pour ne pas les enfoncer avec un virus. Effectivement c’est du bon sentiment cuku. Mais je suis comme ça, gentil cuku avec tout le monde tant qu’on ne m’a pas causé de tord intentionnellement. :•)