Profitez des offres Memoirevive.ch!
L’iPad n’est pas encore pour moi

Depuis mercredi soir, on a beaucoup parlé et écrit sur la nouvelle raison de dépenser de l'argent proposée par Apple.

Et que n'avait-on pas écrit avant sa sortie sur cet iPad!

D'abord, il se serait appelé autrement, et puis peut-être iPad… Bon. Sur ce point, nous n'avons pas été trop déçus…

Ensuite, les rumeurs les plus folles ont couru.

Entre autres choses, il aurait eu un écran qui aurait pu simuler un vrai clavier, avec des zones de type "retour de force" ou qui se seraient légèrement enfoncées, pour simuler la vraie frappe au clavier.

Il aurait eu aussi un système de reconnaissance de celui ou celle qui l'utiliserait, pour le mettre automatiquement dans un environnement qui lui serait familier.

C'eut été dingue non?

Encore eut-il fallu qu'il soit doté, cet iPad, d'une petite caméra… Ce qui n'est pas le cas, vous le savez bien.

C'est un peu ça le problème: à force de jouer avec les rumeurs, pour se faire payer des pubs "pages entières" voire à la une de certains journaux, comme en Suisse, et cela gratuitement, sans faire de vraie campagne de pub, Apple risquait bien évidemment de décevoir son public, même en présentant un bel objet.

Je n'ai pas touché la chose, c'est vrai, je changerai peut-être d'avis après.

Mais franchement, elle a quoi de révolutionnaire ou de magique, cette ardoise?

Ses dix heures d'autonomie?

Ce n'est pas mal, évidemment, mais largement insuffisant pour partir en week-end pluvieux sans chargeur, histoire de lire un ou deux bouquins, qui ne pèsent pas beaucoup plus lourd.

Alors d'accord, on peut relever son courrier avec.

Naviguer.

Un peu plus confortablement qu'avec un iPhone.

Oui bon d'accord, beaucoup plus confortablement qu'avec un iPhone.

Mais puisque l'on parle de confort, rien ne remplacera mon portable, au niveau de la frappe. Ah ben oui, parce qu'évidemment, l'écran "enfonçable" dont je parlais plus haut, ce n'était qu'une rumeur.

En fait, il est bien là le problème: Steve Jobs se demandait, lors de la présentation, si cette ardoise allait avoir un public, coincée qu'elle était entre l'iPhone et le MacBook.

En ce qui me concerne, la réponse est clairement non. Je n'ai aucune envie de gérer un troisième machin électronique, vu que j'ai déjà les deux premiers.

Alors certes, le clavier et le dock sont assez tentants. Il me faudrait tout ça plus le chargeur au travail, à la maison, et puis un peu partout où je me promène. Allez, dans ma serviette… en faisant gaffe de ne pas rayer l'écran.

Mais alors, il est où l'avantage avec mon MacBook Pro, avec lequel je peux gérer mes photos, mes films, mon travail, mes applications préférées?

OK, il y a iWork, mais à part ça…

Il y a cette belle interface d'iCal, que je me réjouis beaucoup de retrouver sur mon Mac un jour.

Certes, nous allons certainement avoir plein d'applications compatibles, mais en attendant, si c'est pour avoir les applications de mon iPhone, c'est bon, je l'ai déjà…

Il me reste un domaine où j'imagine que l'iPad pourrait avoir un énorme avenir au prix où il est offert: l'éducation.

Avec lui, finis les bouquins tellement lourds que j'ai honte d'envoyer mon gamin à l'école tous les jours, tant j'ai peu qu'il ne bascule en arrière. Et des études ont été faites pour prouver qu'un petit ordinateur ne reviendrait pas beaucoup plus cher que tous ces livres que l'on doit fournir aux enfants.

En plus, il serait bien plus interactif, et les ouvrages pourraient être mis à jour rapidement, sans gros coût supplémentaire.

Oui, un iPad pour chaque élève, ça, je suis preneur.

Pour le reste…

Ah oui, pour le reste… Ben pas de reste au fait. Rien sur Aperture 3, qui est indispensable pour arrêter l'hémorragie des utilisateurs déçus qui passent sur Lightroom par exemple.

Et pourtant, Dieu sait si c'est important aussi, ça, de ne pas décevoir les utilisateurs Apple de longue date.

71 commentaires
1)
Cesium133x
, le 30.01.2010 à 00:23
[modifier]

Apple “jouer avec les rumeurs, pour se faire payer des pubs […] gratuitement, sans faire de vraie campagne de pub”.

Et la marmotte…

Apple serait assez con pour alimenter des rumeurs incroyables pour que les débiles qui les croient soient déçus à l’annonce du produit et que l’action chute ? Ces rumeurs sont le seul fait des “médias”, si on peut encore les appeler comme ça, et ils sont les seuls responsable de la pub gratuite et non sollicitée qu’ils font à Apple.

Il ne faut pas mélanger.

2)
pat3
, le 30.01.2010 à 03:34
[modifier]

Dire qu’on parlait de la liseuse électronique. L’iPad a dépassé cet usage dès son annonce…

D’accord avec toi François, en suivant en direct la keynote sur MacGé et Mac4ever, j’imaginais tous les usages pédagogiques possibles de l’iPad (il manque juste, dans l’immédiat, une appli d’annotation, du genre Skim pour iPad).

Puis ensuite, j’imaginais ma mère (retraitée) avec enfin un ordi qui lui va, qui lui permet de lire, feuilleter des magazines, faire des mots croisés qu’elle peut renouveler ad-lib, regarder un épisode de série télé qu’elle aurait ratée, une conférence de philo en podcast sur iTunesU (elle était prof de philo)…

Puis j’imaginais ma fille (pas encore deux ans), qui regarde déjà de temps en temps un épisode de Mimi la souris sur l’iMac familial, ou sur l’iPhone quand un de ses frères est sur l’iMac; elle pourra faire la même chose sur le canapé, ou regarder les photos et les films familiaux (ce qu’elle fait déjà sur l’iphone); bref, je crois qu’en ce qui me concerne les usages familiaux de l’iPad sont évidents.

Pour mes usages perso, je me vois bien n’avoir que l’ardoise pour une journée de cours, où mes présentations Keynote seront installées et prêtes à être projetées, avec un interface où je pourrais manipuler (au sens propre du terme) les diapos; sur nos chaises d’amphi universitaires si étroites, sur nos tablettes amovibles ou même le macbook 13 est un peu trop encombrant, je vois bien la tablette suppléer à mon macbook. Mais c’est vrai, on reste dans le milieu de l’éducation…

Sans compter la possibilité de vérifier, à la maison, qu’un mail est bien arrivé sans m’installer à l’ordi, celle d’y répondre sur un clavier plus confort que celui de l’iPhone, ou de faire passer le dernier courriel de mon frère, avec une photo, entre les mains de toute la famille. Et enfin, la possibilité de lire partout mes livres, journaux, articles numérisés, là où je m’asseois, sans même avoir besoin d’une table. Et même, là ça me paraît envisageable, sans toutefois remplacer l’original, de feuilleter une BD avec un système tel que celui d’Avé Comics, adapté à la taille du pavé.

Bref, l’iPad, je l’aurais un jour, je l’aurais ;-) mais… pas tout de suite; la v2 ajoutera des options, autant matérielles que logicielles; par exemple, un serveur d’impression wifi intégré, sans avoir à passer par un ordi (ça viendra meme peut-etre avant la disponibilité effective de l’iPad); un dock plus proche encore de celui du mac, pourquoi pas des piles dans le dock, une isight externe orientable (parce qu’à ceux qui râlent, nombreux sur les forums, qu’il n’y a pas de caméra intégrée, je réponds essayez d’orienter correctement votre caméra tout en tenant la tablette: pénible, non ergonomique, rapidement fatigant pour le bras; et aussi: caméra en mode portrait ou paysage?).

Et pour enfoncer le clou au moment où la concurrence aura repris du poil de la bête : un iLife lite adapté (lié à un iLife Cloud on line), taillé pour les podcasts audio et vidéo et leur mise en ligne, et sans iDVD malheureusement devenu inutile…

Bref, je prédis un bel avenir à l’engin, surtout vu le coup de génie qu’est son positionnement tarifaire.

Rappelez-vous, quand le mac mini est sorti (le mac le moins cher jamais sorti), les sites ont bruit du fait qu’il n’y avait pas de souris et de clavier prévu, et qu’Apple avait parié que les acheteurs en auraient déjà. Les mac-mini se sont vendus comme des petits pains, ils ont aussi beaucoup servi de centrale multimédia, sans clavier. l’iPad, ce sera pareil: après que les récriminations sur ses limitations auront atteints leurs points culminants, on commencera à se dire que finalement, c’est suffisant pour la majorité de nos usages; certains se diront, au moment de remplacer leur portable, et si je m’en tenais à une tablette? Ou si je prenais une tablette, un écran, un clavier et juste un mac-mini? Ou une tablette et un iMac, en lieu et place d’un MacBook pro 15 ou 17 pouces? Si en plus Apple fait évoluer la TimeCapsule pour qu’elle puisse être vue comme un disque externe wifi par l’iPad…

Non, vraiment, je n’ai pas fait parti des déçus, au vu des annonces, mais aussi, je ne ferais pas partie des premiers acheteurs (je n’ai en fait jamais fait partie des premiers acheteurs); mon portefeuille dit non, et j’ai appris à aimer laisser au désir le temps de s’installer, d’imaginer, de prendre forme; ainsi, quand arrive l’objet désiré, il est déjà intégré à mon écosystème, il a déjà sa place.

A terme, sans doute que l’iPad vampirisera totalement le MacBook, et bien avant, le MacBook air: Apple ne fera plus qu’une gamme de macbook pro, chargés en connectique et autres fonctionnalités matérielles: carte graphique puissante, disque dur SSD, voire lecteur blueray?)

Je me dis que dans deux ans, l’iPad sera mon premier outil de travail, et que j’aurais sans doute remplacé mon macbook par un ordi fixe auxquels je dédierais mes achats électroniques compulsifs: un disque dur de plus, encore deux nouvelles barettes de ram, une carte PCI-express pour je ne sais quel usage. Alors qu’avec iPhone en poche et iPad dans un tout petit sac à dos, je pourrais vagabonder à ma guise dans la ville.

Bon allez, dodo, pour rever en vrai et en plein sommeil!

4)
ysengrain
, le 30.01.2010 à 07:40
[modifier]

Ce “machin” a, à mon sens, un défaut rhédibitoire, comme l’iPhone pour lequel c’est tolérable parce qu’après tout, ce n’est qu’un téléphone amélioré (oui, bon, d’accord, TRÈS amélioré (ça va comme ça ?). Le défaut, écrivais-je est qu’il n’a pas d’interface autre que le Dock, si j’ai bien tout lu.

Imaginez, ne serait-ce qu’un instant qu’il y ait de quoi y connecter une carte photo CF ou SD. Imaginez, ne serait-ce qu’un instant que par la magie de qui Canon, Nikon, Pentax, Pana, on ait une interface qui permette d’y connecter un APN et donc de visualiser en temps réel la photo qu’on va shooter. Imaginez …. une caméra video connectée Vous imaginez la suite, par vous même.

Pour le moment, comme François, je m’interroge: à quoi ça pourrait me servir ?

5)
Ant
, le 30.01.2010 à 08:30
[modifier]

Merci François pour résumer parfaitement ma pensée…

Je rajouterai juste une chose: on entend de plus en plus (cf commentaire plus haut) que cet iPad serait parfait pour grand-mère ou pour ces personnes qui ne maitrisent pas l’informatique…

Oui mais jusqu’à preuve du contraire, cet iPad ne peut se passer d’un ordinateur (synchronisation, mise à jour, gestion de fichier)…

Alors la petite grand-mère, elle fait comment?

Ant

P.S; @pat3: ce que tu décris me tente bien… Mais tu ne parles pas de l’iPad! Avec des SI, on met Paris en bouteille!

6)
Roger Baudet
, le 30.01.2010 à 08:45
[modifier]

Une chose est sure, même si l’iPad n’est pas parfait, il ouvre des perspectives énormes. Il suffit pour s’en convaincre d’aller sur les sites non dédiés informatique. Que ce soit pour l’image, la littérature, la navigation maritime (remplacement des cartes papier) et bien d’autres domaines, tout le monde parle de l’iPad. l’iPad, c’est la dalle magique que chacun attendait depuis des années. Nul doute que cet appareil va évoluer très rapidement. Comme un très grand nombre, je n’achèterai pas le premier modèle, mais à coup sûr, un des suivants.

7)
Anne Cuneo
, le 30.01.2010 à 08:49
[modifier]

Pour le moment, comme François, je m’interroge: à quoi ça pourrait me servir ?

Vous plaisantez, les gars!

Heureusement que Pat3 a récrit le texte – pour ainsi dire – pour expliquer à quoi ça va servir… Ce qu’il décrit ce n’est pas Paris en bouteille, c’est la suite logique que nous avons eue avec tous les gadgets Apple depuis le tournant des nouveaux macs.

Je ne vais pas refaire son commentaire, mais en ce qui me concerne, moi qui voyage beaucoup, pouvoir me promener avec une tablette de 700 g + le clavier externe de 300 g, tout ça entrant dans un étui qui fait, mettons, encore une fois 300 g – et pouvoir écrire, mettons, pendant tout le trajet Genève-Rome sur Pages, qui est donc présent, c’est formidable! Plus avoir toutes sortes de bouquins dedans – j’ai au moins cent e-livres indispensables à mon travail que je lis soit sur le iPhone, soit sur le MacBook quand je le prends avec moi – rien d’optimum.

8)
Olympe
, le 30.01.2010 à 09:12
[modifier]

Ah, le nombre de jugements +/- définitif que nous pouvons lire ou entendre est incroyable c’est du niveau de l’iPod, c’est dire ! Perso, j’attends encore de voir la bête mais elle semble correspondre largement à mes attentes alors que pour mon épouse c’est de la merde, un point c’est tout ;-)

J’ai un 27’ et un iPod (mon téléphone est payé par mon boulot et c’est loin d’être un iPhone), madame a un Macbookpro et un iPhone, serait-ce là l’explication de notre différence d’approche sur la bête ?!

J’attends depuis longtemps de pouvoir lire, mailer et surfer dans de meilleures conditions que celle d’un iPhone ; la téléphonie me laisse indifférent donc faire en mieux ce que fait un iPhone…

9)
Marc2004
, le 30.01.2010 à 09:30
[modifier]

Tout faux François ! Du moins à mon avis…

Je ne vais pas écrire 15 pages, beaucoup a déjà été dit.

1) utilisation comme tablette à côté du canapé pour les mails, internet, les jeux…les photos (connecteur usb et carte photo) et LES LIVRES si Apple réussit son coup…

2) utilisation EN REMPLACEMENT de mon MBA: plus léger, protégé par son étui, avec iWork et un branchement à un vidéo-proj…

2bis) version 3G permettant pour ma fille étudiante de se connecter comme elle le fait actuellement sur son iPhone là ou elle en a besoin…de dessiner et prendre des notes manuscrites…

3) SURTOUT: un révolution pour les news. C’est le journal d’Harry Potter ce truc! ça va révolutionner la presse à mon avis …

Enfin bon, j’y crois et je suis prêt à partager avec Apple l’avenir de cette merveille.

10)
M.G.
, le 30.01.2010 à 09:42
[modifier]

moi qui voyage beaucoup, pouvoir me promener avec une tablette de 700 g + le clavier externe de 300 g, tout ça entrant dans un étui qui fait, mettons, encore une fois 300 g – et pouvoir écrire, mettons, pendant tout le trajet Genève-Rome sur Pages, qui est donc présent, c’est formidable! Plus avoir toutes sortes de bouquins dedans – j’ai au moins cent e-livres indispensables à mon travail que je lis soit sur le iPhone, soit sur le MacBook quand je le prends avec moi – rien d’optimum.

J’allais l’écrire. Merci Anne ;-)

12)
pter
, le 30.01.2010 à 09:47
[modifier]

#5; Ant:

Jusqu’à preuve du contraire ou tu a vu/lu/entendu de la part d’Apple que l’iPad n’est pas autonome et qu’il fallait un pc? Lire des trolls sur les sites de mac, ca va, mais sur Cuk, c’est difficile a avaler. l’iPad est totalement indépendant. tu en achètera un (de toute manière, et ce tôt ou tard), tu l’allume, tu surf sur le net, tu relève tes mails, tu download (via un point wifi ou 3gs) les apps qui te plaisent, tu synchronise (et oui!!!) avec ton compte me.com ton calendrier/contacts et mails…dingue non? et tu peux bosser échanger tes fichiers (si si) et même des documents pro (pages, numbers..). les backups = même punition, totalement INDEPENDANT. La synchro est un plus, merci de le rappeler (cet iPad est génial, non?) et te permet de récupérer si tu as déjà un pc/mac avec des apps de les transférer sur l’iPad (ce qui évite de racheter ton bien…normal non?). il existe deja des centaines d’apps qui valent le detour, encore faut-il ouvrir itunes et les yeux et chercher la ou il faut. Un lecteur de carte SD existe deja par APple (c’est un accessoire officiel, a voir sur le site) bref, je comprend que ca dérange un max les neurones: cet iPad est un truc génial qui vient juste de tuer TOUTE la concurrence… Le futur de l’informatique viens de naitre.

13)
J-C
, le 30.01.2010 à 10:14
[modifier]

Bonjour à tous,

Sans reprendre les avis positifs (que je partage) j’ajouterai que quand j’écris ce commentaire, j’ai à coté de moi des dizaines de kg de magazines que j’ai tous lu, avec beaucoup de confort, il est vrai.

Imaginons que chaque mois, ces magazines puissent être téléchargés sur un iPad: ils coûteront moins cher, je pourrais rechercher instantanément une information -au lieu de feuilleter désespérément des milliers de feuilles de papier, et l’absence de papier contribuera à sauver quelques forêts…

Vivement que cela arrive!

Bien sénégalaisement,

14)
6ix
, le 30.01.2010 à 10:33
[modifier]

Je ne vais pas redire la même chose qu’Anne ou Pat3… =)

Mais à mon avis, comme le dit Lionel sur MacBidouille, l’iPad ne rentre dans aucune case, c’est un produit à part. Ce n’est pas comme un MacBook où l’on se dit, « tiens j’ai besoin d’un (nouveau) portable, je prends celui-ci, il est bien » ou un iPhone où la réflexion est la même. Avec l’iPad, j’ai presque envie de dire que le simple fait de se demander si oui ou non il serait utile signifie que non.

Je ne pense pas qu’il faille cherche à caser pour tout le monde cet appareil au milieu de l’iPhone et d’un portable. Car là effectivement, selon l’utilisation, la place est trop restreinte. Mais que dire lorsque cet espace s’agrandit, lorsque par exemple qqun n’a pas de portable ? Les possibilités deviennent énormes !

15)
Ant
, le 30.01.2010 à 10:46
[modifier]

@pter: Merci pour le troll…

Mais jusqu’à maintenant, pour ce que l’on a pu voir, c’est iPhone OS… Pas MAC OSX! Donc ton iPhone ou ton I iPod Touch… tu fais tout via iTunes, non?

Mais jusqu’à maintenant, pour ce que l’on a pu voir, il n’y a pas de finder, et iPapy a dit lui même que les fichiers se gérerons principalement via une synchro avec un autre ordinateur…

Donc tout se que je dis, c’est que POUR L’INSTANT, l’iPad ne fait de long pas tout ce que à quoi vous espérer…

Alors le jour où il sera autonome, oû je pourrais brancher une imprimante pour voir mon travail que j’ai fait sur iWork, brancher directement mon APN pour voir en live mes photos, qu’il fera de la “vrai” retouche photo (Brushes… quelle blague!!!)… alors je serai le premier à l’avoir!!!

Mais tout ce que je lis pour l’instant, ne décris en rien l’iPad… mais un autre produit!!!

Ant

16)
Inconnu
, le 30.01.2010 à 10:52
[modifier]

Pas pour moi non plus, 500 euros uniquement pour surfer sur le web et lire des journaux, bof. Il faudrait aussi qu’on m’explique pourquoi n’importe quel PC portable bas de gamme comporte des ports USB, SD et CF et aucune machine Apple. C’est quand même ridicule de devoir acheter en plus des connecteurs hors de prix que l’on va forcément perdre un jour ou l’autre.

17)
M.G.
, le 30.01.2010 à 10:54
[modifier]

Moi qui ai toujours au moins trois bouquins en cours de lecture sur ma table de nuit, je serais heureux de les avoir à disposition sur un support facilement transportable et lisible dans le noir ( je vis dans un environnement « hostile » où les coupures de courant sont… courantes).

Mais ce n’est pas le seul aspect positif de l’iPad. Lire, c’est bien. Mais retrouver une phrase, une citation ou même le titre d’un chapitre entraîne souvent une longue recherche au milieu d’un fatras de papier.

Un ami viens de m’envoyer « Le symbole perdu » de Dan Brown en version PDF (je ne sais où il l’a dégoté mais on dirait l’original sorti d’un ordinateur de l’éditeur avant l’envoi à l’impression). Il se trouve que je suis en train de lire la version papier dont j’ai la charge de rédiger un compte rendu.

C’est tellement facile de faire une recherche textuelle dans le PDF et de rédiger mon article dans « Pages » ouvert simultanément !

Au même titre que notre amie Anne, je passe mon temps à rechercher sur l’Internet et à stocker des e-livres sur mon MacBook 13”. Mais je ne les lis qu’une fois imprimés, souvent le soir avant de m’endormir. Un iPad me permettrait d’éviter de gaspiller du papier et de prendre des notes sans avoir à les rechercher le lendemain matin au milieu des draps :-)

J’imagine notre Médecin Écrivain Académicien Ambassadeur (dans l’ordre de ses préférences) Jean-Christophe Rufin travaillant ses textes sur une telle tablette. Un iPad remplacerait heureusement le PowerBook avec lequel il s’installe chaque matin dès potron-minet à sa table de bistro habituelle.

Bien que je sois un Applemaniaque avéré, je n’ai pas succombé à l’achat compulsif d’un iPhone. Mon K750i me suffit amplement et ne me sert qu’à téléphoner.

En revanche, l’iPad me plaît bien. Steve Jobs prouve qu’il n’a rien oublié du génie des précurseurs. Je pense en particulier à Alan Kay et à son Dynabook dans les années soixante-dix.

Alors, iPad : l’ordinateur “Pour les nuls” ? Je crois que Florian Innocente a bien vu l’objet.

18)
Saluki
, le 30.01.2010 à 10:59
[modifier]

Trois heures de train le lundi matin, trois heures de train le jeudi apm. Six heures de boulot où je n’ai que mon iPhone et mon MBP17 sans clef 3G. La jonglerie pour passer un document vers l’iPhone et l’envoyer commence à me gaver. Résultat, j’ai oublié le chargeur dans le wagon parce que j’avais tout ce bouzin à ranger en vitesse.

Je suis sûr que je prendrai la seconde version comme je l’ai fait avec l’iPhone mais, hélas, pas avec le iMac27.

19)
Olympe
, le 30.01.2010 à 11:14
[modifier]

A nous lire, je constate que ce nouvel outil répond à une catégorie précise d’utilisateur (une niche ?!) et que, pour d’autres (beaucoup ?!!), il ne sera qu’un gadget de plus (un peu comme l’Apple TV). La question pour moi est : quel sera le prix des livres (car mes docs perso ne suffiront pas pour “amortir l’achat) ? La question pour Apple est : aura-t-il un succès suffisant ?

20)
ptit tom
, le 30.01.2010 à 11:24
[modifier]

Comme d’autres je ne prendrai sans doute pour moi que la deuxième version, pour un usage à la fois sédentaire (interface tactile pour la chaîne et la vidéo) et nomade (les week-ends où l’ordi est de trop et l’iphone un peu insuffisant). Je suis suffisamment intéressé pour être à peu près sûr d’en prendre un, pas suffisamment pour, comme l’iphone, aller l’acheter le lendemain de sa sortie.

Maintenant je sais déjà que je vais l’offrir à mon père à son anniversaire, parce que je crois qu’il va être difficile de faire un objet qui corresponde aussi bien à ses besoins: un peu d’internet, des petits jeux type solitaire, un OS encore plus robuste et inattaquable que mac OS. Seule chose qui m’inquiète: les sites de vidéo sur lesquels il va sont encore beaucoup en flash, et si youtube et vimeo passent au html 5/H.264, j’aimerais bien qu’au moins dailymotion y passe aussi.

tom

21)
Jaxom
, le 30.01.2010 à 12:05
[modifier]

Pour ma part, je ne pense pas que je le prendrais. Je n’y vois pas vraiment d’utiliter. J’ai déjà un iMac, un MBPro et un iPhone. L’année prochaine je renouvellerai mon portable et je devrais de toute façon reprendre un semblable. Je ne dis pas que je ne pourrai pas utiliser un iPad, mais ce serai vraiment trop avec ce que j’ai déjà. Je me contenterai de mon portable pour lire des livres.

Par contre j’ai un ami qui m’a déjà dit qu’il ne pensait pas reprendre de portable, mais un iPad. Il n’utilise son ordinateur que pour naviguer sur internet et pour des textes simples. Il faut encore voir les possibilités d’impression.

22)
Ant
, le 30.01.2010 à 12:26
[modifier]

@pter: vu qu’il est autonome…

Je me suis dit que cet iPad était idéal pour regarder un film durant mon trajet de train… Juste une question, comme je “rentre” le film dans mon iPad sans un iTunes sur un “ordinateur-mère”?

Je me suis dit que durant ce trajet je pourrai également écouter de la musique… Hormis les albums que j’achètes directement sur l’iPad… comme je “rentre” le reste de ma bibliothèque iTunes sans “ordinateur-mère”?

Ant

23)
Marc2004
, le 30.01.2010 à 12:37
[modifier]

Ant, ne sois pas de mauvaise foi…

Tu peux (comme sur un iPhone) télécharger ta musique, tes séries TV et tes films directement en WF.

Tu peux AUSSI utiliser un adaptateur usb pour les télécharger depuis ton ordi principal. Enfin, un adaptateur de carte existe pour transférer directement tes photos.

Et comme les Griffin et Cie ne vont pas se gêner pour pondre des appareils d’appoint, les développeurs des applis pour tout faire…

24)
pter
, le 30.01.2010 à 12:40
[modifier]

#15 Ant:

troll poilu et qui insiste avec ses conneries: tu me dis ou et quand ipapy nous dis durant sa keynote que les fichiers se gèrent (uniquement) via une synchro avec un autre pc/mac? Tu a regarder la keynote INTEGRALEMENT, ou tu comprends (et lis) très mal l’anglais? Les fichiers peuvent être échanger directement via le wifi/3g. et c’est ecris en grand dans le résume sur l’iPad dans le dos d’iPapy lors de sa keynote: iPad is independant, et c’est redis sur le site US….purée je m’énerve Pour ta gouverne iphone OS et diffèrent de iPad OS (ou alors les trois sont une extraction de OSX), la surcouche dédié utilisateur décide des droit et possibilités de l’engin. Et je n’espère rien, je te dis ce que l’iPad est capable a aujourd’hui, et on peut meme envisager plus que cela dans les deux mois a venir lors de sa sortie en magasin!. et tu veux faire autre chose que ce pourquoi l’iPad est prévu (retouche photo, imprimer -quoique via la borne airport iPad c’est faire) va sur un MBA/MAcbook/macbookpro. T’a toujours rien compris au concept, pas la peine de troller des anneries avec des soit disantes non possibilités. Je repete: l’iPad est independant. Ensuite tu en as l’utilité ou non c’est ton affaire, et je te donne tord quand tu fait la remarque que “petite grand mere a besoin d’un autre ordinateur pour utiliser et synchroniser l’iPad.

25)
Franck Pastor
, le 30.01.2010 à 12:51
[modifier]

Je suis en gros dans la même position que Jaxom-21, sauf que je n’ai pas d’iPhone, juste un bête téléphone portable, qui ne fait que téléphoner et envoyer des SMS. En fait, mon MacBook Pro me satisfait pleinement quand j’en fais un usage nomade, alors pourquoi prendrais-je un iPad ?Je me poserai peut-être la question après quelques évolutions de la bête… L’iPhone en revanche me tente bien plus depuis quelque temps. Mais je n’ai guère les sous pour cela, j’ai des priorités financières plus urgentes, on va dire !

26)
Ant
, le 30.01.2010 à 13:06
[modifier]

@Marc2004: ça c’est si tu achètes sur le Store… Mais ta bibliothèque que tu as déjà?

@pter: ce n’est pas que j’insiste (enfin peut-être un peu), mais tu me parles d’échanges wifi/3g??? Mais entre quoi et quoi?

Ok… explique-moi: j’ai reçu un CD pour Noël, je n’ai pas d’ordinateur que mon iPad, je veux écouter mon CD sur mon iPad… je fais comment?

Moi je dis, CD dans mon ordinateur-mère, extraction du CD et synchro avec iPad… Donc pas autonome!

2ème cas: je n’ai que mon iPad, j’ai acheté des applications, que je n’ai jamais snychronisé avec iTunes sur un ordinateur, car j n’en ai pas… Pour une raison ou une autre, il faut que je restaure mon bijou… Tu récupères comment tes achats si tu ne les as pas sur un ordinateur-mère? A priori, comme tu n’as pas accès aux fichiers de l’application (pas de finder), tu ne peux pas les sauver sur Mobile Me… non?

Après si tu me dis que Apple va faire si ou ça… ok! Je dis juste que je ne pense honnêtement pas qu’en l’état, cet iPad peut être considérer comme autonome… S’il l’améliore, comme je l’ai dit, il m’intéressera également… mais pas comme ça nous l’a été présenté!!!

Ant

P.S: les attaques personnelles ne sont pas indispensables… on est juste pas d’accord, mais les “trolls” et “apprend l’anglais”… ce n’est pas nécessaire!

27)
Marc2004
, le 30.01.2010 à 13:14
[modifier]

Qui à dit que l’iPad remplacerait un ordi POUR TOUT ? L’iPad ne fera pas non plus le café. Les utilisations seront diverses pour diverses personnes…Pas tout pour tout le monde!

28)
pommedapi
, le 30.01.2010 à 13:16
[modifier]

Je “bassine” régulièrement ma femme avec les derniers trucs sortis par Apple. C’est la première fois, qu’elle me dit que c’est exactement ce qu’il lui faut !

C’est un outil idéal pour transporter et consulter relativement confortablement et simplement des documents numériques. Rien que pour ça et juste pour ça c’est déjà top !

Quand je vois le plaisir que j’ai tous les jours à utiliser mon iPhone qui n’a pas ci, qui n’a pas ça, qui n’est pas multi-ci ou multi-ça, je me dis que lorsque cet iPad va arriver dans les maisons, la question ne sera pas à quoi ça peut servir mais comment faire pour que tout le monde ait le sien :-) C’est un truc familial je pense. Le concept est là aussi.

Quand mes enfants étaient petits ils ont passés des heures devant le logiciel de “dessin” KidPix. J’imagine parfaitement une version KidPix sur iPad! Et je pense qu’un enfant qui aura passé des heures les mains dans la gouache virtuelle assis sur le canapé n’aura pas la même relation avec le numérique que nous !

Deux éléments essentiels dans l’iPad sont la simplicité et le multi-touch. La comparaison du iPad avec un Macbook, me fait penser aux tests qui comparait l’iPhone à sa sortie avec le Nokia N85 ou les BlackBerry. Sur la plupart des points, l’iPhone était enfoncé. Aujourd’hui, des millions de gens qui n’auraient jamais acheté de Nokia N85 ou de BlackBerry ont des iPhones :-)

Tant qu’on y a pas goûté, on pense que l’on en a pas besoin. Mais lorsqu’on y goûte, on a un mal fout à revenir en arriere. Et pourtant sur le papier PC écrase Mac dans la plupart des domaines. Une grosse part du génie d’Apple est là, il me semble. Y a-t-il beaucoup de switcher qui aimerait repasser sur PC ?

C’était mes petites pensées du jour. Complètement subjectives et totalement sous l’emprise de pomme hallucinogènes :-)

29)
Diego
, le 30.01.2010 à 13:19
[modifier]

<troll> Si j’ai bien compris, l’iPad est un netbook plus cher, sans clavier, et qui a besoin d’un iMac ou autre machine à pomme pour vivre ? Sacré invention ;-) </troll>

30)
Inconnu
, le 30.01.2010 à 13:46
[modifier]

<troll>Non Diego, c’est un gros iPhone avec lequel on ne peut même pas téléphoner ;-)</troll>

31)
JPO1
, le 30.01.2010 à 15:18
[modifier]

Bonjour à tous

J’attendais avec impatience une tablette Apple en vue d’une (au moins une) application dans l’entreprise : une saisie embarquée possible dans une base de données, de renseignements actuellement écrits sur des cahiers puis repris avec beaucoup d’efforts dans la base en question. Dans ce but une possibilité de saisie par écran tactile a été développée.

Manque de chance le système d’exploitation du Ipad n’est pas un mac os X mais un autre os, et avant que nous puissions porter nos développement sur ce dernier …

32)
ellisfr
, le 30.01.2010 à 15:38
[modifier]

Quelques réponses en vrac car je n’ai pas le courage de reprendre tout ce qui m’a fait bondir ou applaudir…

@François Cuneo : “Ses dix heures d’autonomie? Ce n’est pas mal, évidemment, mais largement insuffisant pour partir en week-end pluvieux sans chargeur”

Il y a assez peu d’appareils qu’on emmène aujourd’hui sans chargeur pour un week end. Téléphone, ordinateur portable etc… Le kindle peut sans doute s’en passer un week end, mais il me semble que l’iPad permet de faire “un peu” plus de choses…

@Ant : sur l’iPhone, je n’utilise iTunes que pour des backups. Toutes les applis achetées sur l’AppStore peuvent être retéléchargées, elles sont liées au compte il me semble. Cet été j’ai eu besoin de retélécharger un certain nombres d’applis que j’avais effacées, l’iPhone m’a dit à chaque fois “vous avez déjà acheté cette application, elle ne vous sera donc pas facturée”.

Pour la musique, j’utilise Spotify avec un abonnement premium, le jour où j’ai mon iPad, je n’ai qu’à installer l’Appli Spotify, me connecter, et je retrouve toutes mes playlists (le téléchargement de celles que j’ai signalées comme “offline” se fera automatiquement).

@pommedapi (cmt 28) : Bravo pour votre commentaire, ça fait du bien à lire, je suis 100% d’accord avec vous, c’est limpide, je me permettrai surement de vous citer si vous le permettez ! “lorsque cet iPad va arriver dans les maisons, la question ne sera pas à quoi ça peut servir mais comment faire pour que tout le monde ait le sien”

Je ne sais pas quand les gens comprendront que c’est un appareil à part, qu’il n’y a pas à le comparer à un ordinateur portable :

Apple annonce un coupé sport, et les gens disent que ça ne marchera jamais parce qu’il n’y a pas de boule pour attacher la caravane et que pour le même prix on peut avoir un minibus.

J’avais fait un petit article en réponse aux “déçus” de l’iPad, si ça vous intéresse.

33)
François Cuneo
, le 30.01.2010 à 16:33
[modifier]

Je ne dis pas que cet iPad ne sert à rien, je dis, il a quoi de “magique” et de “révolutionnaire”?

Pour moi, rien.

34)
Guillôme
, le 30.01.2010 à 16:35
[modifier]

En ce qui me concerne, la réponse est clairement non. Je n’ai aucune envie de gérer un troisième machin électronique, vu que j’ai déjà les deux premiers.

Bah, on commence à te connaitre François, plus tu cries fort Non plus ça veut dire Oui ;) Dix contre un que tu vas changer quatre cinq fois d’avis et que d’ici la fin de l’année tu auras une iPad ;)

Mais franchement, elle a quoi de révolutionnaire ou de magique, cette ardoise?

Elle a de révolutionnaire qu’elle embarque un processeur fabriqué par Apple. Bizarrement, personne ne met en avant ce fait unique dans l’électronique grand public à ma connaissance.

Ce processeur pourrait être le début d’un changement important dans la stratégie produit d’Apple. D’ailleurs, cela a nécessité des investissements important de la part d’Apple dans sa filiale PA Semi.

Autre révolution, c’est le changement radical du business model de l’informatique et des logiciels avec un magasin on-line centralisé, des drm sur les applications, un système fermé pour l’utilisateur…

Cela offre des avantages que l’on connait et cela rencontre le succès avec l’iPhone mais cela n’est pas sans conséquence sur nos libertés, sur l’écosystème des éditeurs et sur l’enjeu des formats/normes/logicielss libres.

Je vous invite à lire le message de la FSF sur l’iPad et du coup, en profiter pour signer la pétition contre les brevets logiciels ;)

Le sujet est tellement complexe que si j’ai le courage j’en ferai une humeur ;)

Mais alors, il est où l’avantage avec mon MacBook Pro, avec lequel je peux gérer mes photos, mes films, mon travail, mes applications préférées?

  • le prix, à 500$ contre 2000$, comparons ce qui est comparable ;)
  • tout le monde n’a pas besoin de faire des choses sophistiquées et Moins, c’est Plus . Je connais beaucoup de monde (amis, famille…) qui ne demande que pouvoir surfer sur internet, checker ses mails, voir une vidéo et taper un peu de texte sur son canapé, dans le train… et l’iPad est parfait pour ça, plus facile d’utilisation, moins encombrant et moins cher qu’un portable!

Personnellement, je pense que l’iPad va avoir du succès. Sûrement pas avec les technophiles mais sûrement avec les gens normaux

35)
M.G.
, le 30.01.2010 à 16:56
[modifier]

Elle a de révolutionnaire qu’elle embarque un processeur fabriqué par Apple. Bizarrement, personne ne met en avant ce fait unique dans l’électronique grand public à ma connaissance.

Commentaire très pertinent. En l’exprimant hier soir, je me suis fais remarquer dans un salon…

Développer et utiliser un processeur dédié est en effet bluffant à notre époque d’intégration généralisée à outrance de composants trouvés sur le marché.

Cela prouve au moins la puissance financière de la marque à la pomme. Cela confirme aussi le génie et le volontarisme de Steve Jobs.

36)
giampaolo
, le 30.01.2010 à 17:04
[modifier]

200% d’accord avec l’analyse d’Anne Cuneo (message n° 7)! Cet iPad devrait avoir un potentiel énorme.

37)
nic
, le 30.01.2010 à 17:52
[modifier]

et aussi: caméra en mode portrait ou paysage?).

et pourquoi pas une caméra dissimulé derrière l’écran au milieu qui reconnait l’orientation de l’iPad?

en tout cas la caméra est dèjà prevue !

ciao, n

38)
ysengrain
, le 30.01.2010 à 18:04
[modifier]

Développer et utiliser un processeur dédié est en effet bluffant à notre époque d’intégration généralisée à outrance de composants trouvés sur le marché.

… et les medias qui nous “bourrent le mou” en nous expliquant depuis des lustres que le développement d’un microprocesseur est hors de prix, et-d’ailleurs-à-part-Intel-personne-n’a-les-moyens-de sinon “ça” coûte tellement à l’utilisateur final.

Merci de nous rappeler le prix de l’iPad au besoin avec un µproc dédié et développé inside Apple sans doute via les labos rachetés de PA Semi

39)
Guillôme
, le 30.01.2010 à 18:38
[modifier]

… et les medias qui nous “bourrent le mou” en nous expliquant depuis des lustres que le développement d’un microprocesseur est hors de prix, et-d’ailleurs-à-part-Intel-personne-n’a-les-moyens-de sinon “ça” coûte tellement à l’utilisateur final.

Il ne faut pas tout confondre :

  • La fabrication des processeurs qui coûte un bras, une tête et une jambe : Seul Intel, TSMC, IBM et UMC sont capables d’avoir des usines dernier cri… AMD a créé GlobalFoundries pour enfin être indépendant sur la fabrication de ses processeurs.
  • La conception intégrale d’un processeur qui coûte deux jambes, une fesse, et un oeil : La plupart des acteurs sont fabLess c’est à dire qu’ils utilisent les usines de TSMC, Intel… pour faire fabriquer leur conception. Des exemples connus sont les fabricants de carte graphique comme Nvidia ou ATI
  • Les acteurs de conception de blocs fonctionnels logiques destinés à la réalisation de puces électroniques (ça ne coûte qu’un oeil) : qui permettent à un industriel de fabriquer son propre processeur personnalisé à partir de briques existantes et en acquérant la licence adéquate d’un processeur existant complet ou partiel : un des leader est ARM

Donc oui, concevoir de zéro son processeur, le fabriquer dans ses usines et être capable de le livrer en quantité industrielles (pas à la IBM quoi), il n’y a que Intel dans le monde.

Merci de nous rappeler le prix de l’iPad au besoin avec un µproc dédié et développé inside Apple sans doute via les labos rachetés de PA Semi

Apple a racheté PA Semi (fabricant Fabless). Puis Apple a pris une licence ARM (blocs logiques pour personnalisés les processeurs PA Semi) plus d’autres d’investissements chez PA Semi. Et enfin Apple est allé chez TSMC ou équivalent les faire produire.

Voilà le secret pour réussir à faire “vite” et “relativement pas cher” un processeur dédié ;)

Ca n’enlève rien à l’aspect révolutionnaire qu’Apple est décidé de faire son processeur personnalisé ;)

40)
Ant
, le 30.01.2010 à 19:03
[modifier]

Il semble que je ne sois pas le seul, pter, à penser que l’iPad n’est pas autonome. Voici ce que dit Éric Brunelle, éditeur d’Antidote:

Les contraintes pour sauvegarder le contenu de l’iPad (chansons, applications, vidéos, livres). La seule méthode mentionnée, soit la synchronisation avec iTunes, implique que l’iPad reste dépendant d’un ordinateur maitre au lieu d’être autonome. C’était compréhensible pour l’iPhone, mais pour l’iPad, qu’il nous semble naturel de considérer comme “le seul ordinateur dont on a besoin”, nous aurions préféré quelque chose comme une sortie USB avec un petit logiciel de sauvegarde.

Source: mac4ever

41)
pcst
, le 30.01.2010 à 22:01
[modifier]

Ha j’ai failli a voir peur: point d’info sur le nouveau mac chez Cuk ? Mais les traditions se perdent pensais-je. Tout va bien donc, et comme d’autres, je me réjouis de lire cuk sur un ipad: mon mbp met bien trop de temps à sortir de veille profonde: presque une minute, c’est agaçant.

Et la veille standard vide la batterie en un jour, c’est inacceptable pour moi.

Bref vivement cet été !

Luc

43)
Matkinson
, le 30.01.2010 à 23:18
[modifier]

A vrai dire, très moyennement convaincu pour ce qui est des e-books. Je me suis pris un Sony Reader (technologie e-ink donc), et c’est vraiment pas fatigant par rapport à lire un e-book sur écran LCD (comme l’iPad ou même iPhone ou encore MBP). Bon par contre, il paraît qu’en ajustant la luminosité, ça peut jouer mais bon, même. :) De plus, l’autonomie… Si je pars 2 semaines sur une île déserte (hypothétiquement hein), avec mon reader je le charge juste avant de partir et hop tranquille. Pas sûr que l’iPad puisse suivre.

En revanche, là où ils m’ont bluffé c’est pour le côté convergence des médias, en mélangeant la vidéo et la présentation “à l’ancienne” pour le NY Times. Là OK chapeau.

Et puis pour les question con : si l’iPad tombe, ça fait quoi ? Et puis les traces de doigts sur l’écran glossy ? Pas que les miens soient pleins de confiture mais quand même…

Non vraiment, j’attends de voir.

Mat

44)
Invite
, le 30.01.2010 à 23:24
[modifier]

cet iPad ne sert à rien, […], il a quoi de “magique” et de “révolutionnaire”?

Il me semble qu’une Tablette électronique capable de révéler ceci sur le site du Figaro, mérite toutes les louanges.

L’original est sur YouTube

Par ailleurs, il me semble qu’il faudrait tordre le cou à l’attente des « utilisateurs Apple de longue date ». Ceux-ci (dont je fais partie) devraient plutôt remercier les utilisateurs Apple de courte date. Si nous pouvons continuer à utiliser un OS aussi épanouissant, c’est peut-être grâce aux veaux sous Windows qui ont acheté en masse l’iPod et ont apporté de la trésorerie à Apple ; les mêmes veaux qui dans la foulée ont ouvert les yeux sur Mac OS et ont commencé à switcher (changement d’herbage réjouit les veaux) avec les portables, puis les iMac.

En d’autres termes, Mac OS X, Aperture, les logiciels chez Apple, ce sont des danseuses qui sont entretenues par l’iPod, l’iPhone, et bientôt peut-être par l’iPad. Il ne sert donc à rien de se lamenter sur un keynote prétendument décevant parce qu’on attendait un portable avec Core i9, MacPro 32 cœurs 128 bits et une tour pas chère pour combler le trou béant de la gamme (comme on dit chez les fauxromeurs de MacBidouille) plutôt que cette tablette… dont on pointe les mêmes défauts que l’iPhone à sa sortie. C’est dire comme son échec est prévisible.

45)
ToTheEnd
, le 31.01.2010 à 14:06
[modifier]

Ce truc se destine à des gens qui utilisent le net, écrivent quelques e-mails… ainsi que visualisent ou classent quelques photos.

Ce truc n’a donc pas pour vocation de remplacer un ordinateur “pro” ou l’ordinateur d’un enragé d’informatique.

Je pense que ce truc, dans sa version 1, n’aura pas le succès escompté car pour une fois, la communication d’Apple a été moyenne sur ce coup. Tout le monde pensait que cette “chimère” allait remplacer l’ordinateur mais en fin de compte, ce truc s’adresse à des gens qui utilisent un ordinateur à 1% de ses capacités.

T

46)
Mirou
, le 31.01.2010 à 14:40
[modifier]

Je suis assez d’accord avec toi TTE. Mais je pense que ces gens sont plus nombreux que ce qu’on imagine… Déjà moi, la plupart du temps, pourtant je suis un “power user”, mais quand je suis sur l’ordi pour autre chose que bosser, je l’utilise à 1% maxi de ses capacités: musique, vidéo, net, facebook. Et quand c’est pour bosser, c’est à peine plus (mais l’iPad ne suffira pas). La plupart de mes amis, n’utilisent leur leurs ordis que pour aller sur facebook, écouter de la musique, youtuber, décharger leurs appareils photos… Mes parents on en parle même pas, et la plupart de mes collègues, qui tapent quelque rapport et remplissent une base de donnée FileMaker, un iPad leur suffirait amplement (selon les logiciels mis à dispo)..

47)
6ix
, le 31.01.2010 à 17:31
[modifier]

Je ne dis pas que cet iPad ne sert à rien, je dis, il a quoi de “magique” et de “révolutionnaire”?

Pour moi, rien.

Tout ce que tu utilises doit-il donc être magique et révolutionnaire ? ;-)

Cela me paraissait logique le produit en soi n’allait pas être révolutionnaire. Ce qui risque de l’être, c’est la façon d’entrevoir l’informatique pour toute une population non technophile. Peut-être pas demain, mais après-demain…

Et Apple sera là. L’iPad reste en effet techniquement une sorte de gros iPhone, mais pourquoi en aurait-il dû être autrement ? Apple avait frappé un grand coup avec l’iPhone, elle a désormais toutes les cartes en main avec les différentes technologies qu’elle maîtrise pour aller de l’avant et se tourner vers des produits toujours plus mobiles et dotés d’une interface simple.

48)
ellisfr
, le 31.01.2010 à 18:56
[modifier]

Il a peut être de révolutionnaire qu’il n’y a à ma connaissance aucun équivalent aujourd’hui en terme de format, autonomie et fonctionnalités…

J’ai regardé rapidement l’Archos 9, qui semble être un beau produit, avec des avantages (webcam, flash, player HD multiformat) mais le design est un peu moins sexy, 5h d’autonomie “seulement” (ce n’est pas ridicule non plus) et surtout c’est du windows. Un avantage pour certains, mais pour moi ce n’est pas un système pour tablettes. Si je veux du windows 7 et faire tout ce que fait un ordinateur, je prends… un ordinateur, avec un vrai clavier (un Netbook).

49)
François Cuneo
, le 31.01.2010 à 19:33
[modifier]

6ix, il me semble que le mots magique et révolutionnaire ne sont pas de moi. Mais de tous ceux qui en parlent, y compris du patron au col roulé noir.

50)
zit
, le 31.01.2010 à 19:44
[modifier]

Complètement d’accord avec l’avis évoqué plus haut : l’ail faune et l’ail pade sont les premières briques du futur de l’informatique « personnelle », les usages « professionnels » avec gros logiciels lourds étant quand même une toute petite minorité de ce que la plupart des gens font aujourd’hui avec un ordinateur.

Et il faut rappeler qu’aucune application n’a encore réellement été écrite pour cet appareil, voyons voir dans six mois, dans un an, dans cinq ans ce que les développeurs auront inventé…

Et puis, pas de ouaibe came, tant mieux ! Et pas de flash ? formidable ! Depuis qu’Adaube a racheté Macromedia, je me méfie fortement de cette entreprise qui a une mainmise presque totale sur le pixel, à laquelle seule Apple semble vouloir tenir tête (FinalCut & co, Aperture –oui, bon d’accord–).

Je ne pense pas faire l’acquisition de cet objet dans sa première mouture, mais je suis certain que ça conviendrait parfaitement à madame…

z (et on pourrait virer le mac du salon où il prend la place d’un fauteuil, je répêêêêêêêêêêêêêête : fauteuil dans lequel on pourra tripoter son ail pade ;o).

51)
Anne Cuneo
, le 31.01.2010 à 21:23
[modifier]

Et il faut rappeler qu’aucune application n’a encore réellement été écrite pour cet appareil, voyons voir dans six mois, dans un an, dans cinq ans ce que les développeurs auront inventé…

Ne pas oublier, juste, les 10 ou 20’000 applications pour l’iPhone, qui fonctionneront aussi sur les tablettes padiques, en plus large et intéressant.

J’avais déjà entendu et lu tout ce qui est ici lors de la sortie de l’iPhone, avant que les premiers ne le possèdent. Nous n’avons pas encore vu la bête. Attendons. Je suis quant à moi pleine d’espoir pour une raison: le concepteur du Newton fait partie de l’équipe, il était aussi furax que moi, si j’ose dire, d’être débarqué d’un jour à l’autre. Mais bon, dix ans plus tard… Le Newton était un vrai ordinateur, qui pouvait facilement remplacer le Mac SE30 et les tout premiers PowerBooks – dès sa première mise à jour, il y avait Apple Works et tout: la seule bêtise, c’était l’absence de clavier, totale à l’époque. Il fallait l’acheter à part, et les premiers étaient plus encombrants que le Newton lui-même qui ne l’était pas. J’espère qu’on se souviendra du Newton en fignolant la mise au point de l’iPad.

52)
coacoa
, le 31.01.2010 à 22:22
[modifier]

Pour ma part, je suis totalement séduit par l’iPad. Et j’ai hâte de le toucher de mes propres mains.

Je pourrais trouver sans doute quelques raisons pour étayer mon avis, mais si je suis sincère, il s’agit bien davantage de “sensation” que, à proprement parler, d’utilité.

Et oui, j’en suis là. Je trouve cette interface vraiment magique. Je ne sais pas si elle est révolutionnaire, et à vrai dire, je m’en tamponne un peu. Ce qui est sûr, c’est que pour la première fois, je vois un objet susceptible de pouvoir remplacer mon journal du matin.

Je vous assure que c’est beaucoup.

C’est bête, sûrement, un triomphe du marketing, sans doute. Mais j’ai hâte de pouvoir, en buvant mon café, dans ma cuisine, parcourir les “journaux” (appelons-les encore comme ça, pour l’instant) avec un accès aussi facile, intuitif et immédiat. Et pouvoir plus tard faire pareil dans le train ou pendant une pause.

On me dira : “Les journaux, on peut les acheter chez le marchand” (pour ma part, je ne le fais que rarement, je ne vais me rend que rarement chez le marchand de journaux. Je suis abonné à un journal et à quelques magazines, c’est tout), ou “Les journaux, on peut les lire en ligne” (pour ma part, je ne le fais pas, je n’aime pas lire un journal sur un ordinateur. Surtout pas dans ma cuisine, avec un café).

Cette “tablette” ouvre des perpectives qui me réjouissent.

Ce qui se prépare, en terme d’accès à l’information, est à mon humble avis complètement nouveau. La technologie (internet) n’est pas nouvelle, mais la relation homme-machine est inédite.

“Ce n’est qu’un gros iPod Touch”… C’est justement ce qui change tout : le rapport de taille.

Encore une fois, je ne me base que sur le “ressenti” que j’ai. Je suis prêt à ouvrir les paris, et me réjouis de venir relire ici dans quelques années ce commentaire : le “changement” a commencé il y a longtemps, mais il y aura un avant et un après cette interface (c’est une phrase un peu idiote, puisque que littéralement, je ne peux pas me tromper en affirmant ça, héhé… Ce que je veux dire, c’est que c’est un tournant).

Je parie (encore) que nous n’imaginons même pas ce que ce type d’interface ouvre comme “possibles” dans le domaine des médias (et d’accès à ces derniers).

En somme… l’iPad est peut-être révolutionnaire, après tout :-)

Maintenant, je ne cherche à convaincre personne. Je me réjouis. C’est tout.

53)
nic
, le 31.01.2010 à 22:33
[modifier]

moi aussi je me réjouis! même si je ne vais (peut-être) pas l’acheter pour moi, mais je pense que ça serait idéale pour ma femme, elle n’aime pas se mettre à l’ordi pour ses email, avec un iPad ça serait tellement plus immédiat qu’elle y prendrait plaisir, et aussi pour les photos, j’en suis persuadé.

ciao, n

ps: le correcteur orthographique me propose ipod pour ipad ;-)

54)
alec6
, le 31.01.2010 à 22:44
[modifier]

Je viens de lire en travers pour l’essentiel vos différentes opinions… Je n’ai pas encore d’avis et sauf miracle, n’aurai pas les moyens dans deux mois de m’offrir le biniou ni cette année d’ailleurs.

En revanche j’ai trouvé des analyses intéressantes ici et principalement à la fin de l’article avec trois liens intéressants et notamment celui ci : l’anti-ordinateur pour les masses (The uncomputer for the masses) que je vous conseille.

François ! Tu n’en veux pas ? nous en reparlerons dans qq mois n’est-ce pas ?

55)
alec6
, le 31.01.2010 à 22:51
[modifier]

Une remarque à propos de la 3G qui semble chère pour certains. D’un point de vue marketing j’imagine la tablette vendue par les opérateurs téléphoniques au prix de base mais avec un abonnement 3G spécifique… le truc classique, moins cher à l’achat mais une rente pour tout l’opérateur.

Par ailleurs, pas de prise USB ni de caméra ni de Flash player ? Mais c’est pour mieux les offrir avec la version 2 de l’ailpade ! Hein le marketing !

57)
Marc2004
, le 31.01.2010 à 23:16
[modifier]

alec6, c’est déjà exactement comme ça avec l’iphone.

Ma fille est en fac et pour ses recherches et ses download de cours, elle utilise son iPhone comme modem 3G en reversant son obole à Orange. L’iPhone lui sert de clé usb “orange everywhere”…

Ne rêvons pas, l’abonnement 3G est et sera payant. Espérons seulement que pour le WF chez soi, ce sera sur son abonnement maison comme actuellement.

ps: mais si il y a un adaptateur usb…allons!

58)
Scal
, le 01.02.2010 à 00:17
[modifier]

Et bien, pour moi, je dois dire que l’iPad est un outil génial. Web, Mail, vidéo, musique. Toute une partie de ma vie numérique dans cet outil. Son potentiel est encore insoupçonné, comme l’était l’iPhone en son temps. Moi je vais acheter. Avec le clavier. Génial. Il manque cependant la caméra frontale.

Concernant Flash, aucun intérêt. Il consomme tellement de ressources… Très bien qu’il ne soit pas intégré. Idem pour l’iPhone. Pour le 3G, je me demande encre si j’en aurai besoin…

59)
6ix
, le 01.02.2010 à 09:26
[modifier]

il me semble que le mots magique et révolutionnaire ne sont pas de moi. Mais de tous ceux qui en parlent, y compris du patron au col roulé noir.

D’accord, mais en même temps on est habitué à ce que Steve soit toujours « très excité » sur le fait de présenter un nouveau produit « le meilleur au monde », « tout simplement incroyable » et « étonnant » ! ;-)

Là où je voulais en venir, c’est que c’est peut-être moins magique que l’arrivée du Mac ou de l’iPhone, le produit étant plus inscrit dans une continuité au niveau technologique, par contre il donne à Apple les moyens de révolutionner (à plus long terme) certains aspects de l’informatique générale.

60)
Inconnu
, le 01.02.2010 à 10:29
[modifier]

François, on parie que tu tiens pas un an? Tu achéteras la version 2.

Pour ma part, je trépigne d’impatience d’avoir cette ardoise magique. Connecté en Bluetooth avec l’iPhone pour profiter de la 3G.

61)
M.G.
, le 02.02.2010 à 07:27
[modifier]

En revanche j’ai trouvé des analyses intéressantes ici et principalement à la fin de l’article avec trois liens intéressants et notamment celui ci : l’anti-ordinateur pour les masses (The uncomputer for the masses) que je vous conseille.

François ! Tu n’en veux pas ? nous en reparlerons dans qq mois n’est-ce pas ?

Je suis étonné des interrogations que l’iPad suscite auprès de gens qui se sont toujours montrés hermétiques à l’utilisation de nos bidules électroniques préférés. Qu’ils en aient peur (ça existe) ou qu’ils s’estiment trop âgés pour apprendre à s’en servir.

La présentation volontairement “simpliste” de Steve Jobs a beaucoup fait pour susciter cet intérêt. Nous savons tous que l’iPad va bénéficier au fil des mois de toute une gamme d’applications toutes plus étonnantes les unes que les autres.

Et je parie que François reviendra sur le sujet avec son enthousiasme habituel, désormais convaincu de l’excellence de cet « Uncomputer for the masses ».

62)
J-C
, le 02.02.2010 à 10:23
[modifier]

Bonjour à tous,

Je signale la réflexion très intéressante de Jean-Luc MICHEL sur son site

Bien sénégalaisement,

63)
henrif
, le 02.02.2010 à 11:42
[modifier]

je l’aurai bien vu avec un stylet cette iPad. Une feuille de papier et un stylo, c’est quand même bien pratique et efficace au quotidien. Pourquoi depuis toutes ces avancées informatiques, sommes nous encore condamnés à être des dactylos ?

Je sais bien l’iPad est un produit dérivé pour vendre des ebook, des etunes et des macs, pas que pour être utile.

Mais bon pour les déjà tremblotants à la vue qui baisse, ça ne me déplaît pas de voir un objet qui tient dans les mains sans qu’on appuie par inadvertance sur un bouton et où les informations sur l’écran sont lisibles sans loupe ;-)

Allez j’attends encore pour le stylet et la reconnaissance d’ekritur, sinon tenpi g me mé o sms.

PS : à côté de mon ordi, j’ai toujours du papier et un stylo pour noter plein de trucs que je n’irai pas écrire sur des post-it électroniques. Et le téléphone (pas le mobile) m’est toujours indispensable…

64)
rolando
, le 02.02.2010 à 13:02
[modifier]

Moi, je le trouve très prometteur cet iPad. Le complément idéal de mon MacBookPro. Beaucoup plus idéal qu’un MacBookAir que je n’ai jamais acheté. Mais comme pour l’iPhone, j’ai le sentiment d’être devant la version Beta. Il manque encore quelques petits trucs. Donc, pour moi, rendez-vous à la keynote de janvier 2011.

65)
alec6
, le 02.02.2010 à 15:03
[modifier]

Je viens de visiter certains sites donnés en lien… que d’acrimonie ! que de haine !

Ben, non, désolé ! le 27 janvier n’est pas le 25 décembre et Steeve Jobs n’a pas de barbe blanche et de manteau rouge ! pôvres petits consommateurs !

Le biniou est à mon avis intéressant parce qu’ouvert à des applications tierces comme l’est l’ail faune (140 000 au compteur, c’est ça ?). Tiens, je l’imagine bien en complément tactile d’un imac ou mac pro, ie comme tablette ou clavier aux touches multiples et aux fonctions clairement dédiées (cf le fameux clavier russe dont on parle depuis des lustres et dont les touches affichent la fonction pour de gros programmes spécifiques tels Photoshop, FinalCut etc…

Certains vont dire que ça fait cher le clavier ou la tablette, certes, à la différence près que votre ailpade cumulera toutes ces fonctions en s’adaptant à votre usage tout au long de la journée : perso dans les transports (lecture, écoute), pro (photoshop, keynote, cours, conférence), perso à nouveau (prise de notes, lecture, films…). Sans parler des applications spécifiques professionnelles dont l’ail faune est déjà l’exemple.

L’acrimonie de certains, vue ou lue sur d’autres sites (avec des collections de perles orthographiques dignes de mon petit dernier en CE2 s’initiant au SMS !) sont pathétiques.

66)
zit
, le 02.02.2010 à 16:53
[modifier]

En tout cas, ça m’aura permis de dégotter ClickToFlash, qui permet de surfer sans flash (tout en gardant la possibilité de charger le flash d’un clic, comme son nom l’indique). Trèèèèès sympa (et beaucoup moins de pub, d’un coup !).

z (Et puis, l’ipad a déjà un site en France je répêêêêêêêêête : ;–D)

67)
François Cuneo
, le 02.02.2010 à 22:42
[modifier]

Bon, ben je vais résumer ma pensée: l’iPad est un gros iPod.

Bien moins pratique à mettre dans la poche, et bien plus confortable pour lire un bouquin.

Sinon…

68)
M.G.
, le 03.02.2010 à 07:40
[modifier]

Bon, ben je vais résumer ma pensée: l’iPad est un gros iPod.

Bien moins pratique à mettre dans la poche, et bien plus confortable pour lire un bouquin.

Sinon…

Ah ! Ça vient ;-)

Sachant ce que J-C fait avec son iPod Touch, je préciserai : un gros iPod Touch.

70)
Tom25
, le 04.02.2010 à 20:44
[modifier]

Je redis ce que j’ai dis sur le forum : Lors de mes déplacements, je saisie mes rapports avec un crayon sur une feuille de papier, comme le faisait mes ancêtres. Puis un fois rentré, je saisie tout ça à l’ordi pour remplir la base de données de l’entreprise.
Avec l’iPad, je saisirais de suite mon rapport. Je montrerai les nouveaux produits aux clients directement dessus, plutôt que de les imprimer.
Quand je dois modifier ma tournée, j’afficherai Google Earth avec un repère sur chacun de mes clients, afin d’optimiser ma tournée d’un coup d’œil.

Mais et si je veux filer un truc à un de mes clients ? Une photo, un fichier quelconque ?
Et si je veux remplir cet iPad d’un tas de fichier depuis mon ordi ? Il montera comme un disque dur sur mon Mac où iTunes me cassera les c… comme il le fait avec l’iPod touch ?
Pourquoi acheter ce zinzin à 400 $ et pas un petit PC à 200 $ qui en fera autant et en plus sera compatible avec tout ?

Toujours pareil avec Apple, quand tu te laisses séduire par leur joujou, tu as l’impression de t’accrocher un boulet au pied.

Et pour finir avec une des remarques sur les premiers commentaires, je suis d’accord avec François, Apple joue avec les médias pour se faire de la pub gratos mais il y a un revers à la médaille. Si Apple sait si bien garder les secrets, alors personne n’aurait jamais dû entendre parler de l’iPad avant la keynote.