Profitez des offres Memoirevive.ch!
DriveDock, un nouveau copain pour les sauvegardes…

Et vous, vos disques durs, ils vont bien ?

Je commence par la question « à la manière de » pour y répondre tout de suite : « NON ! »

Chez moi, les disques durs tombent comme des figues bien mûres, mais c’est moins comestible, voire très indigeste…

Dans mon G3 beige, un disque IDE de 80 Go tourne comme une horloge (capacité maximum en interne pour cette machine, j’avais essayé un 120 Go, mais il était vu comme un 80…), un externe SCSI de 4 Go fonctionne encore parfaitement… Mais sur l’iMac, bien que le disque interne tienne le coup (je touche du bois !), les disques externes qui l’entourent me lâchent chacun leur tour.

Un disque Peacock, apparemment bien fini, belle coque en alu noir, alors lui, je n’ai jamais eu confiance pour lui confier mes données : le trou dans la coque pour brancher l’alimentation est trop petit, ce qui fait que le câble d’alim se débranche rien qu’en le regardant, beuark !

Un “vieux” (deux ans ?) LaCie Quadra de 320 Go a commencé à faire des Clic–Clic–Clic inquiétants, j’en ai acheté un de 1 To, je fais la copie, à peine un mois après, le nouveau ne monte plus sur le bureau, renvoi chez le fabricant, et échange du disque, toutes les données perdues, évidemment. J’avais bien une sauvegarde sur un autre disque, mais pas de tout…

C’est dommage, j’aime bien les LaCie Quadra (j’en ai d’ailleurs 4, deux de 320 Go, un de 500 et un de 1 To), avec leurs deux ports FireWire 800 et leur port FW 400, ça fait un super hub (je me fiche de l’USB auquel je ne confie que les périphériques d’entrée et de sortie « lents » genre souris, clavier, tablette graphique, voire scanner à plat ou imprimante, éventuellement une clé ou un lecteur de cartes mémoire pour le transfert des données, mais je ne compte plus le nombre de fois où l’un de ces deux derniers machins a planté le finder à l’éjection… GRRrrrr). Et aussi un port eSATA dont ça serait bien qu’Apple apprenne que ça existe.

Dernier en date, un TrekStor USB, belle coque en alu noir lui aussi qui me servait à peu près une fois par mois pour TimeMachine, et qui maintenant ne s’allume plus…

Donc j’en ai un peu marre, que ce soit du pô cher (les Peacock ou TrekStor) ou « du haut de gamme » (?), les La Cie, je n’ai plus confiance dans les disques dur (bien que j’en aie encore un bon paquet qui fonctionnent sans problème, heureusement).

Et puis courant juillet, j’ai vu ce truc chez un confrère photographe, et dans un des derniers Chasseur d’Images (à moins que ce soit Réponses Photo), il y avait une brève à ce sujet : un dock pour disques internes. Comme j’ai l’impression que c’est le contenant qui est moins fiable sur les disques externes, j’ai eu envie d’essayer (et puis, c’est un peu comme les huitres, c’est l’intérieur qui est intéressant ;o)...

Le DriveDock Quattro

image

La boîte.

J’ai trouvé ce modèle chez MacWay, il a l’avantage, d’avoir la même connectique que les Quadra de LaCie (1 x USB, 1 x eSATA, 1 X FW400, 2 x FW 800), parfait ! et avec un DD de 1 To Samsung pour commencer, le Dock seul est vendu 79 € et avec le disque, je n’ai eu à débourser que 139€. Mais le marché regorge de fabricants qui se sont engouffrés dans cette niche et on trouve des modèles (sans FireWire) à partir de 25 €.

image

Le contenu de la boîte.

  1. la boîte vide
  2. le manuel, succin, mais en français et largement suffisant
  3. l’alimentation (une de plus !) et son cordon
  4. le disque dur côté pile
  5. le dock
  6. un cordon eSATA
  7. un cordon FW 800
  8. un cordon FW 400
  9. un cordon USB

image

Le Dock en détail :

  1. la fente où l’on insère son disque dur 3,5” ou 2,5”
  2. le bouton d’éjection du disque
  3. le bouton marche/arrêt qui s’allume en bleu à la mise sous tension, et en bleu et rouge quand on utilise le disque.

image

De dos, un détail de la conectique complète (oui, je sais la photo est un peu floue, j’étais au 1/4 s. à main levée pour un bon dosage entre le flash et la lumière ambiante, pourtant, ce ne sont pas les trépieds qui manquent, chez moi… un petit coup de flemme peut–être…)

  1. la prise d’alimentation, ah, je la connais celle là, et je l’apprécie peu : mais à quoi servent donc tous ces contacts pour amener le + et le – du courant continu, si ce n’est de faire un truc qu’on aura bien plus de chance de mal enfoncer, dans le mauvais sens, de travers, vous avez le choix…
  2. une prise mini USB
  3. une prise FireWire 400
  4. deux prises FireWire 800
  5. une prise eSATA (oui, bon, je l’ai déjà dit plus haut)

image

De face, avec le disque inséré.

image

La même de dos.

image

Ouais, quand je parlais d’alimentation, tout à l’heure, c’est à ça que je pensais… Une multiprise de 8 et une autre de 5, plus qu’une prise de libre après avoir branché le DriveDock…

image

Et au dessus des prises, la discothèque :

  1. SoTosh, mon dernier disque en boîte, un USB seul de 500 Go, qui me sert pour les sauvegardes.
  2. le Peacock décédé de TimeMachine.
  3. un graveur de DVD qui ne sert plus trop souvent
  4. Popoche_fat, un petit FW/USB formaté en fat32, ça peut toujours servir pour les échanges avec « les autres ».
  5. Popoche, un LaCie Rugged triple interface pour les échage avec « nous autres » ou avec moi–même
  6. un USB de 250 Go dont l’alim vient de refaire surface après une disparition de deux trois ans dans le triangle des Bermudes de la chambre de junior (me souviens plus du tout ce qu’il y a dessus, je vais le brancher, pour voir).
  7. FW500, un quadra de 500Go, comme son nom l’indique, principal récipient de mes données
  8. FW01, le 320 Go qui a fait Clic–Clic–Clic, complètement vide depuis la mésaventure sus–mentionnée : d’une part, si je n’écris rien dessus, je dois pouvoir récupérer les données (j’ai essayé, sur les conseils d’un lecteur dans un commentaire « TestDisk » et « PhotoRec », le premier, ça a été ma première utilisation du terminal, pour un résultat, biiin, un peu décevant, je n’ai pas du tout comprendre… Et le second m’a créé des archives en .gz de 38 et 257 Go, qui quand je les ouvre, me donnent un fichier de 0 Ko, pas du tout comprendre encore. D’ailleurs, si un connaisseur voulait faire un article ici au sujet de ces deux applications (?), je suis sûr que ça en intéresserait plus d’un (hein, patron ? ;o). Et d’autre part, même si TechTool me dit que le disque est nikel, j’ai plus trop confiance (vous auriez confiance dans un disque qui a fait Clic–Clic–Clic, vous ?).
  9. mon petit lecteur de cartes FireWire, toujours aussi efficace, difficile à trouver de nos jours, ça.
  10. FW1000, le quadra de 1 To avec un clone du système qui fonctionne au poil, m’a sauvé d’une réinstallation complète il n’y a pas longtemps, celui–là : junior a profité des vacances de ses parents pour installer des trucs qui faisaient que dès qu’une page internet était plus que du HTML basique (javascript, Flash, Shockwave…), ça plantait, quel que soit le navigateur… Indispensable, le clone qui tourne rond !
  11. Il y en a un autre qui n’est pas sur la photo, un FireWire 200 Go qui est à plus de trois mètres du mac, au milieu du mur, pour relier, par un autre câble FireWire de 3,4 mètres, le convertisseur analogique/numérique son qui est à côté de la chaîne hifi, à l’autre bout du salon. 3,4 mètres, c’est ce que j’ai trouvé de plus long en câble FireWire… J’ai préféré allonger au maximum la liaison numérique que de faire courir 10 mètres de câble audio, ya moins de pertes…

PFFFFF, je trouve que ça commence à faire beaucoup, pas vous ? Si ce petit machin pouvait me permettre de me débarrasser de quelques alimentations et de quelques boîtiers de disque, ça serait déjà super…

Mise en œuvre.

C’est pas bien sorcier. Il faut brancher l’adaptateur secteur (si vous avez une prise de libre), relier l’appareil à un ordinateur avec la prise de votre choix (en ce qui me concerne, il est enchaîné aux autres disque FireWire en FW800, insérer un disque dans la fente, et allumer le petit bouton…

Si le disque inséré est vierge, vous allez avoir droit à une invite du type :

image

J’avais bien fait une capture d’écran, mais ça n’a pas fonctionné, j’ai donc été googueuler celle–là, après, comme j’ai choisi l’option « Initialiser » (pas « Ignorer » comme sur cette capture), mon disque n’était plus vierge, et je n’ai pas pu refaire la capture.

image

Donc, après avoir choisi « Initialiser », on arrive naturellement dans l’Outil Disque Dur, on sélectionne le disque dans la colonne de gauche, et « effacer », deuxième onglet du milieu, on choisi un nom explicite, et on efface…

image

Et le voila qui apparait…

Et si vous souhaitez changer de disque,

image

Vous l’éjectez virtuellement proprement, puis, après avoir coupé l’alimentation sur le Dock,

image

en appuyant sur le bouton, là…

Je ne sais pas, vous, mais moi, elle me plait bien cette photo, malgré, ou plutôt grâce au terrible flare produit par la diode de fonctionnement de SoTosh, on dirait une photo de concert ;o).

image

Bon, en changeant juste un poil l’angle du boîtier, le paresoleil (qui ne quitte jamais mes objectifs) a bien fait son boulot… Là, j’ai sorti le trépied : la première est posée 8 secondes, et la seconde 5.

...vous pouvez l’éjecter physiquement (vous vous souvenez du début de la phrase ? faut suivre un peu dans le fond !). Et le ranger gentiment dans un tiroir (nooon, ne le posez pas sur un coin de table !).

Juste pour voir, j’ai démonté le TrekStor décédé de TimeMachine :

image

J’ai eu le nez creux, l’autre jour, en achetant en promotion cette petite boîte de tournevis de précision : les cruciformes et les plats, j’en était déjà bien pourvu, mais les Torx, je n’en avais aucun, et là, il ne fallait que ça…

Suspense…

J’insère de disque (un bon Samsung 500 Go), j’appuie sur le bouton de démarrage, et après quelques secondes…

image

hjr’eeett apparaît sur le bureau !

Comment ça, hjr’eeett n’est pas un nom explicite ?! Biiin, pour moi non plus, ça ne veut pas dire grand chose, mais je suis certain que c’est très clair pour le chat qui lui a donné ce nom là il y a quelques mois ;^).

Que le disque soit passé de l’USB au FireWire 800 ne dérange pas du tout Time Machine, par contre, il m’a engueulé parce que je n’avais pas fait de sauvegarde depuis 90 jours ! D’abord, j’étais en vacances, et puis j’en ai fait, avec SuperDuper, non mais !

Et hop, un boîtier de disque dur en moins, et une alim de moins, ça commence à me plaire, ce petit gadget… Vivement que le prix des SSD baisse un peu beaucoup et que la capacité augmente, ça a quand même l’air plus fiable, ces trucs, sans aucune pièce mobile…

Un détail à souligner sur le fonctionnement : quand on éteint le Dock, l’alimentation des ports FW est aussi coupée, c’est plus économique, mais un peu malpratique pour un Hub…

Bon, maintenant, il ne me reste plus qu’à trouver une bonne stratégie de sauvegarde, en tout cas, meilleure que celle que j’ai aujourd’hui : c’est idiot d’utiliser un disque de 1 To comme clone du système, vu que mon disque de démarrage ne fait que 320 Go, pour un clone de restauration, il faut que j’utilise un disque de même capacité, et garder le 1 To pour de l’archivage… Pour commencer…

Conclusion

Et bien je suis assez content de cette découverte : c’est économique (plus besoin de payer pour un boîtier et une alimentation inutiles à chaque fois qu’un disque est plein), évolutif, simple d’utilisation (et j’espère que c’est fiable…).

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, je vous laisse avec un bonus, les 10 règles d’or de l’informatique :

  1. Sauvegarder
  2. Sauvegarder
  3. Sauvegarder
  4. Sauvegarder
  5. Sauvegarder
  6. Sauvegarder
  7. Sauvegarder
  8. Sauvegarder
  9. Sauvegarder
  10. Sauvegarder
  11. Sauvegarder
  12. Sauvegarder
  13. Sauvegarder

(comment ça, il y en a trois de trop ? mais ce sont de toutes nouvelles règles qui n’ont rien à voir avec les anciennes, beaucoup plus élégantes !)

Pour finir, un Lien vers un test du machin sur Macworld, bien plus scientifique que le mien, avec tout plein de graphiques sur les taux de transferts en fonction des différentes interfaces et avec différents modèles de disques durs…

40 commentaires
1)
Alain Le Gallou
, le 25.11.2009 à 00:53
[modifier]

C’est dans macandphoto.com que j’avais vu pour la première fois ce principe, et je l’ai adopté il y a quelque mois. J’ai un Ventex Nexstar acheté chez MacWay qui a le défaut de ne pas avoir de FireWire 800, et aussi de ne pas faire le chaînage. De mémoire, je crois qu’il faut qu’il soit en dernier. As-tu cette contrainte avec le tien. Par contre, il est blanc, beaucoup plus joli pour aller avec le design Apple. Ok, je me console comme je peux.

Je crois que c’est une excellente solution, surtout avec les mauvaises nouvelles sur les disques durs non standard dans beaucoup de nouveaux boitiers. Lire. http://www.macbidouille.com/news/2009/11/24/attention-aux-disques-usb-externes-de-marques-constructeur-la-suite Ce qui fait qu’ils ne sont plus récupérables pour faire ce que tu as fait.

Sinon, j’ai pour mes disques durs anciens avec boitier pris garde de n’avoir que des DD avec alimentation 12v. Je n’ai donc qu’une seule alimentation que je débranche systématiquement ainsi que le câble FireWire par précaution pour la foudre, car ce sont mes backups SuperDuper. Un détail que beaucoup oublie, le meilleur antifoudre c’est de débrancher les câbles.

Et enfin depuis une semaine un serveur NAS Netgear ReadyNas RND2000 pour remplacer la pourriture de Time Capsule qui a cramé comme beaucoup d’entre elles au bout de 13 mois. Ceci est un autre dossier.

2)
jibu
, le 25.11.2009 à 06:46
[modifier]

faut quand même ce gaffer de pas cramer le disque avec un coup d’électricité statique. parce qu’on touche directement les contacts du circuit imprimé des disques.

3)
ysengrain
, le 25.11.2009 à 08:55
[modifier]

faut quand même ce gaffer de pas cramer le disque avec un coup d’électricité statique. parce qu’on touche directement les contacts du circuit imprimé des disques.

Je me souviens, aux “débuts de l’informatique”, il y a .. ans, au Quartier Latin, un vieux monsieur, avec une Boyard maïs au bec en permanence, avait ouvert une boutique où il vendait les rarissimes matériels d’occasion de l’époque. Il faisait aussi de la réparation. À propos des disques durs (les gigantesques 5 Mo pesant 20 kg, et ne tenant qu’à peine sur une table “normale”), il disait : ces machins là, moins on y touche, mieux ils se portent.

La solution me parait excellente, mais esthétiquement, ça me gêne. un beau boîtier noir, plat et lisse avec un cordon Firewire bien raide dans sa torsade métallique, quelle gueule !!!

4)
Le Corbeau
, le 25.11.2009 à 08:59
[modifier]

marrant comme les gens sont mécontents des lacie de bureau. fut un temps notre boite en a acheté des dizaines, seuls les bas de gamme lâchaient rapidement. Aujourd’hui, à lire les forums, ils sont tous nuls.
J’ai l’ancêtre du rugged qui fonctionne depuis 7 ans sans soucis, malgré plusieurs chutes. Les premiers commencent à peine à lâcher.
Il me semble qu’un souci est la fragilité des connexions d’un disque: elles ne sont pas prévues pour des branchements incessants.
quand à l’électricité statique qui est une spécialité chez moi, c’est rédhibitoire.

mais à quoi servent donc tous ces contacts pour amener le + et le – du courant continu,

tout simplement que les disques ont besoin de 5 et 12 volts et que la conversion se fait au niveau de l’alim externe et non dans le boitier. En général, on utilise une DIN ou une minidDIN moins chère qu’une prise d’alim adaptée.

5)
Roger Baudet
, le 25.11.2009 à 09:10
[modifier]

Je ne comprends pas tout bien et demande un avis général !

Comme beaucoup, j’ai un bon troupeau de disques durs (12). Certains plutôt anciens. Ils sont utilisés pour de l’audio et de la vidéo, donc très sollicités.

Si je connais parfois des pannes, elles sont plutôt rares. Comme tout est dédoublé, les quelques fois où j’ai perdu des informations, c’était surtout à cause d’erreurs humaines. Je n’ai donc plus d’angoisse par rapport aux disques durs qui certes, sont à surveiller, mais sans plus.

Pour le port USB2, je n’étais pas fan, préférant le firewire. Force est de constater que l’USB fonctionne aujourd’hui très bien et me pose en définitive moins de problèmes de synchronisation qu’avec les firewire 400.

Et pour vous, comment cela se passe-t-il ?

6)
alec6
, le 25.11.2009 à 09:53
[modifier]

Question bête… les “disques” SSD sont-ils plus pérennes ? L’absence de partie mécanique porterait à le croire… mais encore ?

7)
Marcolivier
, le 25.11.2009 à 10:07
[modifier]

Cette solution me semble très intéressante et j’avais vu à l’époque une offre Macway pour un tel produit. Puis je me suis demandé quid: de la poussière, de la fragilité, du refroidissement, du rangement, …

8)
popey
, le 25.11.2009 à 10:21
[modifier]

Les disques SSD sont a priori plus fiables, étant donnée que la majorité des pannes de disque dur sont des pannes mécaniques (les moteurs des têtes de lecture ont du subir une malédiction chez moi), mais il arrive aussi que l’électronique lâche. Pour en savoir plus, rendez-vous dans 5 ou 6 ans, quand on aura un peu de recul :-D.

J’ai subis il y a des années ma perte de données éducative, celle qui vous fait admettre quasiment instantanément que la sauvegarde, ce n’est pas optionnel. Depuis, j’ai un boitier Stardom firewire gérant deux disques durs en RAID miroir sur lequel je fais des sauvegardes au moins deux fois par semaine. et pour quelques données vraiment imperdable, j’ai un répertoire qui est synchronisé toutes les nuit sur une machine distante.

Je pense que le double disque en miroir est réellement indispensable pour conserver ses données importantes. Et si on a besoin d’aller plus loin, il existe des systèmes utilisant 3, 4 ou même 5 disques, mais ce n’est plus du tout le même tarif.

9)
Guillôme
, le 25.11.2009 à 10:21
[modifier]

Merci Zit pour cette humeur, mais est-ce une fausse bonne idée?

Je m’explique :

  • Le disque dur chauffe beaucoup en utilisation, ne risque-t-on pas de se bruler les mimines en le retirant?
  • N’y-a-t-il pas un problème de stockage du disque et de manipulation (électricité statique)? Ce qui, outre les risques physiques, obligent à avoir des boites ou sachets à disque dur?
  • Embarquez le dock et les disques, n’est-il pas plus contraignant que le petit boitier externe avec connectique standard que l’on peut emporter facilement?

Effectivement, ta solution est vraiment intéressante je pense si l’on manipule beaucoup de disque.

Sinon, la plaie des disques durs, c’est le refroidissement… Et souvent les boitiers ne sont pas à la hauteur… Mieux vaut sacrifier un peu de silence et avoir un ventilateur. Tes empilages de disques à refroidissement passif me semblent pas idéaux…

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui, je vous laisse avec un bonus, les 10 règles d’or de l’informatique : 1. Sauvegarder

Je ne suis pas tout à fait d’accord, les 2 règles d’or, c’est :

  1. sauvegarder
  2. archiver

Beaucoup ne font pas la différence…

10)
popey
, le 25.11.2009 à 10:27
[modifier]

Le système de dock me semble idéal pour l’archivage : le disque dur est le support le moins chère au Go, et stocké dans des conditions raisonnables à l’arrêt, les risques de pannes sont quasiment nuls.

Donc, un dock avec un lot de disque pour faire de la sauvegarde tournante (un par semaine sur 4 semaine, puis un par mois sur plusieurs mois par exemple), c’est impec !

Du point de vue surchauffe, il n’y a pas de risque : il n’y a pas de boitier autour du disque, il se refroidira par convection naturelle sans aucun problème. Aucun risque non plus de se bruler : les 3 disques que j’utilise avec un dock restent tiède. Par contre, je n’ai jamais essayé avec des disques spécifiquement taillés pour les perfs comme les vélociraptor.

11)
popey
, le 25.11.2009 à 10:30
[modifier]

Bon, aller, encore un commentaire, et j’arrête de spammer (c’est un sujet qui m’interesse pas mal :-) ).

Google à publié une grosse étude sur une quantité vertigineuse de disques durs. Il essayent de mettre en relation plusieurs variable d’état du disque (dont la température de fonctionnement) et le risque de panne. Vous pouvez la récupérer à cette adresse :

http://labs.google.com/papers/disk_failures.pdf

12)
Guillôme
, le 25.11.2009 à 10:36
[modifier]

Je pense que le double disque en miroir est réellement indispensable pour conserver ses données importantes. Et si on a besoin d’aller plus loin, il existe des systèmes utilisant 3, 4 ou même 5 disques, mais ce n’est plus du tout le même tarif.

Non, c’est une idée fausse que de croire que le raid miroir t’apporte de la sécurité!

Le raid miroir t’apporte de la disponibilité!

J’irai même jusqu’à dire qu’un raid miroir offre un risque bien supérieur à un disque unique dans un cas de sauvegarde car des solutions pas chère de mirorring ne vérifie pas l’ensemble de l’intégrité des données dupliquées à tout moment (tu peux te réveiller un matin avec ton miroir planté et inaccessible là où un disque simple n’aurait qu’une partie altérée).

et pour quelques données vraiment imperdable, j’ai un répertoire qui est synchronisé toutes les nuit sur une machine distante.

Là aussi, pour des données critiques, ce n’est pas une bonne stratégie. En synchronisant, tu vas propager une erreur sur tes données qui peut rendre illisible ta sauvegarde… tu perdras aussi des choses si tu n’as pas une sauvegarde incrémentale…

Le mieux pour des données importantes, c’est de faire de l’archivage (sauvegarde complète et autonome à une date donnée et qui est stockée sur un support uniquement destiné à la lecture et non connecté/utilisé à une source susceptible d’altérer la sauvegarde à cause d’un problème matériel ou logiciel).

13)
Nihao
, le 25.11.2009 à 10:36
[modifier]

J’ai eu au cours de ces 10 dernières années 3 disques qui ont crashe : 2 DD interne et 1 externe ( la faute était au boitier etj’ai récupéré le DD et l’ai mis dans un autre boitier). Heureusement je pratique les 10 commandement de l’informatique rappelées par Zit et du coup je n’ai jamais rien perdu. Les gens sous estime fortement la fiabilité des supports, que ce soit DD ou clé USB. Quand c’est pas le disque lui même c’est l’électronique ou le connecteur ou va savoir. Sinon je préfère le FW400 ou 800 a l’USB2 car c’est 2 fois plus rapide d’après mes expériences…

14)
ysengrain
, le 25.11.2009 à 11:05
[modifier]

Question bête… les “disques” SSD sont-ils plus pérennes ? L’absence de partie mécanique porterait à le croire… mais encore ?

Une partie de la réponse se trouve ici

Diego !!! As tu une idée là dessus ?

15)
Le Corbeau
, le 25.11.2009 à 11:28
[modifier]

@ Ysengrain Le SSD étant généralement une vulgaire mémoire flash avec une interface adaptée, je ne vois pas trop pourquoi elle serait moins fiable que celle des appareils photos et des clés USB (ni plus d’ailleurs)
Quand aux problèmes de firmware, il n’y a pas si longtemps qu’une grande marque de DD a eu des gros soucis.

Par contre, il est certain que la rapidité diminue avec l’âge et l’utilisation, là ou l’enregistrement d’une photo était instantané, je constate maintenant l’allumage de la LED d’écriture sur mon appareil

16)
yl
, le 25.11.2009 à 13:14
[modifier]

Le mieux pour des données importantes, c’est de faire de l’archivage (sauvegarde complète et autonome à une date donnée et qui est stockée sur un support uniquement destiné à la lecture et non connecté/utilisé à une source susceptible d’altérer la sauvegarde à cause d’un problème matériel ou logiciel).

Et qu’est-ce que tu proposes comme support pour l’archivage ? Parce que depuis que j’ai lu cet article , je suis un peu inquiet !

17)
Guillôme
, le 25.11.2009 à 14:37
[modifier]

Et qu’est-ce que tu proposes comme support pour l’archivage ?

Tout dépend de la quantité de donnée et de la pérennité recherchée…

Dans mon cas, où je n’ai pas une grande quantité de données critiques, pour l’instant je fais à minima une fois par an un archivage sur 1 ou 2 dvd.

Je ne suis pas encore passé à la photo numérique, mais quand je le ferai, je vais démultiplier le besoin de stockage… je pense alors que je passerai au blueray si c’est économiquement viable car ça m’embêterait de passer à la bande…

Pour la vidéo, j’ai archivé les masters numériques sur une dizaines de dvd que je vérifie de temps en temps pour voir s’ils sont lisibles et j’ai la copie sur un disque 500Go.

Pour la musique, c’est essentiellement issu de mes CDs rippés qui servent donc d’archive.

18)
Guillôme
, le 25.11.2009 à 14:49
[modifier]

Le SSD étant généralement une vulgaire mémoire flash avec une interface adaptée, je ne vois pas trop pourquoi elle serait moins fiable que celle des appareils photos et des clés USB (ni plus d’ailleurs)

Tout simplement parce que sous le terme générique “Mémoire Flash” se cache nombre de technologies et de qualités de mémoire!

Pour les clés USB, ce sera de la NAND MLC dans tous les cas.

Pour les SSD, c’est plus compliqué mais un bon SSD aura de la NAND SLC qui coute 4 fois plus cher!

Ensuite, l’interface est clé sur la fiabilité et la performance de la flash, donc, c’est difficile d’en faire abstraction…

19)
cerock
, le 25.11.2009 à 17:18
[modifier]

excellent article zit… Je me tate sur se genre d’engin, en effet je me dit qu’acheter un tel article avec un disque de 1,5To pour remplacer mon 500 et mon 250Go qui arrivent pleins me permettra d’acheter un simple disque plus gros quand j’en aurais besoin… hors se sera dans quelques années… et d’ici là, je ne sais pas si les disques seront toujours de la norme SATA… Donc pour moi au final, ce sera surement un nouveau WD mac edition Sur 5 disques WD depuis plusieurs années, un seul a lâché (et a été remplacer sur garantie). C’est marrant car vu le prix, je pensais les LaCie beaucoup plus fiable.

Pour la vidéo, j’ai archivé les masters numériques sur une dizaines de dvd que je vérifie de temps en temps pour voir s’ils sont lisibles et j’ai la copie sur un disque 500Go.

Si j’ose me permettre, pourquoi une copie DVD + HD et non pas deux HD ? Au prix du Mb sur DVD ou sur HDD, je ne vois plus trop le principe ? (DVD de qualité standard, donc pas d’archivage 1.- pour 4Go donc 0.25/Go > disque dur externe 170. pour 1T donc 0.17/Go)

20)
MondeFormidable
, le 25.11.2009 à 18:00
[modifier]

Je confirme , à mon niveau = la cie ne reste plus le design et la réputation “passée”. Que les designeux fassent joujou, je passe mon chemin avec la Cie.

21)
fxc
, le 25.11.2009 à 18:01
[modifier]

certains c’est le disque qui tombe en panne d’autres l’alimentation et faisant partie de la 2° catégorie je me demande si parmi tous les possesseurs malheureux de disque dur lacie il y en aurait pas un qui a dans une vieille boite le câble d’alim d’un lacie D2 QUADRA.

Vous pouvez me joindre en cliquant sur mon pseudo

Je vous remercie

22)
Yvan Ramoni
, le 25.11.2009 à 18:25
[modifier]

Je n’ai pas eu le temps de tous vous lire, mais pour ma part c’est du western digital green dans un drobo et la c’est fini plus d’ennui possible, certes il y a un prix à cela mais perdre toutes ces données non merci.

23)
Blues
, le 25.11.2009 à 18:48
[modifier]

eh bien moi, je cherchais aussi une solution avec disques extractibles (sans outils) afin de pouvoir évoluer plus tard et aussi réutiliser 2 HD Sata de 500 que j’ai récupéré. Pour 295.- Frs (env. 190 Euros) je me suis acheté le Western Digital MyBook Studio Edition II, 2TB Quad Interface . En résumé 2 disques de 1TB chacun (HD qualité green – écolo-écono) avec toutes les connectiques nécessaire … Vraiment classe à tout niveaux !

je passe mon chemin avec la Cie.

Idem pour moi, plusieurs mauvaises expériences… Dont la pire étant cette étrange histoire : une mouche avait réussi a se glisser derrière la dalle de l’écran LCD le plus cher de leur gamme, elle était éclatée en sang (en plein milieu de la dalle) … Alors que l’écran n’avait que quelques mois / donc défaut de conception. Avec le fournisseur nous nous sommes battus pour faire valider la garantie, LaCie n’a rien voulu entendre et finalement en leur faisant miroiter un procès, ils nous l’ont remplacé par une occasion d’expo (rayé, sale, etc..) bon au moins on a pu travailler… Et j’en ai d’autres en stock contre LaCie …

Alors Lacie, comme Capri c’est fini-ni-ni !

24)
zit
, le 25.11.2009 à 19:51
[modifier]

Alain Le Gallou, pas de problème pour le chaînage, tant que le boîtier est allumé, j’y branche mon lecteur de cartes en FW 800 et mon petit disque dur externe 2,5” en FW 400 (voire le deuxième disque dur de poche en FW800 aussi).

jibu, tu oublies que depuis le Cuk Gadget N°3 (voir en bas de page), je n’ai plus de problème d’électricité statique !

ysengrain, je suis bien d’accord, c’est bien moche, mais c’est sous le bureau… (il font aussi des boîtiers fermables, façon disque dur externe).

Le Corbeau, j’adore les disques dur La Cie, mais ils ne me le rendent pas tous :–( Merci pour tes précisions au sujet de l’alimentation mixte par prise Din, mais comment se fait–il alors que certains n’ont qu’une prise « simple » (genre petite fiche mâle avec un petit trou au bout) ? 

Roger Baudet, je persiste, l’USB, c’est vraiment beaucoup plus lent…

alec6, très bonne question, je te remercie de l’avoir posée… à en croire ce qui suit, ça n’a pas l’air tout à fait ça non plus…

Marcolivier c’est un dispositif avec lequel, à mon avis, le disque doit être éjecté et rangé dès la fin de la copie, il ne chauffera ainsi pas trop longtemps, et pour le rangement, le petit boîtier en plastique dans lequel il est livré suffit amplement à le protéger de la poussière.

Guillôme, c’est une solution qui ne remplace pas les disques de stockage des données ou les disques de travail, ni, encore moins, les disques nomades, c’est juste pour la sauvegarde et l’archivage, les disques ne restent jamais sur le Dock. Si par contre, tu pouvais nous faire un petit cours sur la différence entre sauvegarde et archivage… Je crois que je fais un peu des deux sans trop le savoir…

popey, on est bien d’accord, le dock, c’est pas pour les disques de travail. Sinon, j’ai essayé de lire l’étude de Google que tu mentionne, mais j’ai un peu craqué vers la page 3…

supercopieur, j’ai aussi lu cet article, et bon, yenna marre, je préfère ne pas y penser…

Guillôme, je ne compte plus les CD qui sont passés à la poubelle, plus aucune confiance dans les supports optiques ! Quand aux SSD, oui, il est urgent d’attendre…

cerock, je consomme trop de disques, la photo, c’est terrible pour ça, et encore, heureusement que je ne fais pas d’images qui bougent (et puis, il y a la musique, les vinyles et les K7 à numériser, ça prend un paquet de place aussi).

fxc, désolé, mais justement, des alimentations, il m’en manquait une jusqu’à il y a peu de temps…

Yvan Ramoni, j’avoue que ce genre de solution m’a tenté au départ, mais quel coût, quand même… Et ça ne reste qu’un appareil, qui peut donc tomber lui aussi en rade (alim, toussa toussa…).

Blues, belle bête en effet, j’avoue que si j’avais connu, j’aurais peut–être pris ça… Mais je pense que ça doit être plus cher en France, ce bijou…

z (SAUVEGARDEZ ! je répêêêêêêêêêêête : ARCHIVEZ ! ;o)

25)
MondeFormidable
, le 26.11.2009 à 00:17
[modifier]

Quelque retours d’expérience perso :

CD, DVD = Pas confiance, sur “l’archivage” (durée) Malgré = gravér en faible vitesse, que les 3/4 de la capacité, pas d’étiquette collé, ni imprimés. à l’usage mettre une fortune dans les support dit “mieux ” c’est pas gagné= Support = les dit “indestructibles” TDK “scratchproof” effectivement , essai fait, résistent à la paille de fer, à l’acétone… mais aussi deviennent illisibles…avec le temps quand cela leur chante. ET des “mediarange” (azo) acheté au kilo chez CD FOLIE ( toujours impec le service chez eux) a vil prix se sont revélés aussi “fiables” que des références réputées, donc pour moi cela relève de la “loterie”. j’ai des CD musicaux de qualité acquis en 1993 devenu illisibles sur les lecteurs de salon, j’ai du en faire des copies, ils étaient lisibles que sur un de mes deux lecteur CD/DVD informatique… Bref, j’arrête de faire le “shadock” => faires des copies des supports au fur et mesure de l’évolution ( vraiment une évolution ? )

Ex-stratégie d’archivage – sauvegarde (pour les données à conserver , photos, etc):

un DD 3.5 style LaCie quadra ( plusieurs interface) avec 2 partitions – 1: correspondant à un DD USB (ou FW) qui en sera la copie – 2: idem avec un autre DD USB

Les deux DD correspondant aux partition du DD1 Chaque DD externe de boitier , et DD interne de référence différente Mes raisons de cette “façons” : – Que pendant les transfert les disque ne soit pas chainés, et jamais les trois branché, toujours un physiquement débranché, élimination d’un crash “en chaine” possible, vu qu’ils sont chacun branché sur une interface différente de la machine.

Et aussi une culture (pas forcement la meilleure) de la redondance qui me vient pas de l’informatique = pour éviter les pannes ” à la Murphy” référence des DD et boitiers qui ne veinnent pas des m^me lots de fab ou références, pas de consanguinité, hihi!. – J’utilise pas de logiciel de sauvegarde, je réécris toute la partitions ou le disque – c’est de la sauvegarde, on le temps, ça bosse la nuit), tout au plus SuperDuper ou CarbonCopyCloner quand il y une sauvegarde système avec.

Ainsi le “gros” DD sert le plus ‘accès aux donné) et les deux DD “copie”, serve que en récupération, ou sauvegarde. anoter = un des DD Usb est dans boitier basique à 10 euros “connectland” en USB, et bien il fonctionne mieux que son jumeaux en “tout beau” laCie

Autre grief sur Lacie (actuel, naguère que satisfactions) = leur soft pour OSX => nul! et essayez de les desinstaller… c’est rigolo…

J’ai écris – ex – car je n’aurais certainement plus besoin de tout cela.

en attendant je suis passé en DD 2,5” auto-alimentés externes (boitier MacWay), à l’usage je les trouve plus fiables que les 3.5: Mes argument sont perso et pas “scientifiques” donc à relativiser = moins d’inertie sur les plateaux, moins de consommation, fini le bronx des alims secteur, avec leur cable et prises.

étant entendu que j’ai pas besoin de Teraoctects, ou d’accès ultra-rapide.

J’ai noté aussi la baisse générale de fiablité des DD, les “vieux” DD que j’ai revendu à des amis, tournent toujours, certains on 6 ans (MacWay, LaCie en 3.5” ou 2.5”).

pour les DD 2.5” , j’ai évité les boîtier/DD “tout fait” de “marques” = Boitiers externe et DD acheté séparément, en cherchant un peu et attendant les bon coups, moins cher que les DD “pas cher” monobloc et une autre qualité (pas pire en tout cas). exemple: Dernièrement chez MacWay = Boitier Alu SafeDisk FW 800/400/ USB et DD 500 G 7200 16G de cache = moins de 100 euros (deux promos), une relation a fait le coups = ravi. Et performance, etc , bien supérieure à un Lacie LittleDisk par exemple, en plastoc et scellé… et moins cher.

et pour le “design” cela m’a toujours fait rire pour les DD = quelque cm a coté c’est la “mocheté des cables et compagnie, et pour les 2.5” ma poche ou un tiroir n’a aucun gout esthétique! (et fait tout noir dedans)

en presse papier avec du plomb dedans plus tard ? les lacie D2 feront de beaux calle livres “techo-design” ;o)

A noter pour ceux que cela peut intéresser = avec le DD des Photos en externe et un Imac sur Aperture ou Lighroom, PS, pas noté de différence entre les 2,5 et les 3.5 ”, ha si = plus de silence et moins d’inertie quand le disque est sollicité, on dirait subjectivement que c’est “mieux” (hérésie assumée). En externe USB, c’est plus lent qu’en Firewire certes, mais pas eu l’impression de deux fois plus lent en travail ( en copie cela est différent c’est évident).

Aparté presque “hors sujet” = Plutôt que le “comment ” avant mon “reset” numérique et autre en cours, la question était “pourquoi” et “l’usage” = à t’on “besoin” (hors besoin pro) de tant de “fichiers” (photos, musique, etc) et quelle sera “l’usage” réel = nb de fois utilisé et apprécié REELEMENT, à part le “ça peut servir un jour, et pour çeçi et cela” ?

Entre “la pile”, les “format” de supports et de fichiers ne faisons nous les Shadock ?

et comme question fiabilité,durée, support, question sage parano, cela ne s’arrange pas, malgré l’éternel “ce sera mieux demain”, même que le recul ne rassure pas (support optique par exemple).

Un peu comme ces garages ou locaux où l’on empile moult objets et choses “utiles”, et l’on fini par acheter ce qui est déjà stocké dedans en trois exemplaires.

J’oserais presque rapprocher ( de loin) du sujet d’Anne sur la “culture” un peu le même phénomène, “l’empilement” l’accumulation, alors quelle revendication de “liberté” ? celle “d’empiler” et de nourrir l’ogre de la pile ? ou “jouir” des choses et de la culture.

Je diverge (et dix verges c’est beaucoup disait Desproges) mais peut être pas tant que cela, déjà y’a assez à faire avec une…ouppps…pardon.

26)
pat3
, le 26.11.2009 à 07:19
[modifier]

À te lire Zit, je me suis demandé si la cause de tes soucis n’était pas ailleurs; d’abord, avec tous ces disques accolés sur une étagère, c’est sûr, tu dois chauffer bien plus que la moyenne; ensuite, avec tous ces branchements, tu devrais avoir un onduleur; l’alim de ton ordi gère les micro-coupures, mais pas celles de tes disques durs, qui sont beaucoup moins sophistiqués.

Je crois aussi que le dock de disque est une fausse bonne solution; ce qui fait toujours beaucoup de mal aux disques durs, c’est la manipulation; lorsque tu as un support pour des sauvegardes ou synchronisations régulières (type TimeMachine), le mieux est de faire en sorte qu’il ne bouge jamais; du coup, ton dock, ça oblige à manipuler à chaque sauvegarde, à trouver un endroit de stockage, à l’abri de la poussière, que tu ouvres et fermes à chaque fois que tu y ranges ou en sors le disque dur.

Quant au choix des disques, je suis fidèle à MacWay: après avoir testé un disque PC beaucoup moins cher, USB & FireWire (ce dernier n’ayant tout bonnement jamais fonctionné, sans compter l’alim intermittente),je me suis résolu à n’acheter que dans une boutique orientée mac; chez MacWay, en plus, les prix ont eu tendance à se rapprocher des prix PC (sur les disques durs, ils sont carrément très compétitifs), et surtout, ils ont de très bons boîtiers, les SilverDrive. Ceux-là existent aussi en Quattro, ce qui garantit une utilisation a plus long terme, et le boîtier tient plus longtemps que le disque dur!

J’ai commencé à en acheter quand j’ai vendu mon G4 mirror drive, qui était bourré jusqu’à la gueule: 4 disques internes, deux superdrives. En le vendant, j’ai récupéré les disques les plus gros, et comme j’ai racheté un iMac, je suis passé au stockage externe. L’avantage, c’est qu’en achetant le même boîtier, les alims sont interchangeables, et c’est une pièce qui peut lâcher avant les autres.

Enfin, je pense revendre (voire donner) progressivement mes supports pour passer à plus gros: là je lorgne les 1,5 to, mais j’attends encore que les prix baissent un peu. À moins que, je n’ai pas encore tout à fait tranché là-dessus, je garde des disques pour un usage spécifique. Mais

1) qui dit usage spécifique dit aussi sauvegarde spécifique, du genre non programmable (et donc éminement oubliable!) 2) dans tous les cas, j’élimine tout ce qui est en dessous de 500 Go; ce sera la capacité du disque interne de mon prochain MacBook Pro (en commande), et les disques externes doivent être au moins deux fois plus gros que les internes si on veut pouvoir faire des sauvegardes incrémentales…

27)
popey
, le 26.11.2009 à 10:26
[modifier]

Guillôme : J’insiste : mon RAID miroir m’apporte de la sécurité : je suis protégés contre les pannes matériel, c’est ce que je recherchait. Par contre, effectivement, je ne suis pas protégé contre les mauvaises manip pi mes corruptions du système de fichier.

Pour la sauvegarde distante, par contre, j’ai effectivement un archivage sur plusieurs sauvegarde, un peu à la manière de time machine, mais sans la super intégration graphique. Et étant donné que ce système sauvegarde aussi des sites modifiés un paquet de personnes, ça m’a déjà sauvé la mise une pair de fois (par exemple quand un mail arrive “heuuu … j’ai effacé un article en voulant corriger une faute d’orthographe, je fais quoi ?”).

28)
zit
, le 26.11.2009 à 12:00
[modifier]

Ph–Bigeard, mêmes soucis que toi concernant les CD et autres DVD, aucune confiance (alors que j’ai très peu de problèmes avec des CD « pressés », mes premiers CD audio qui ont presque un quart de siècle passent encore très bien). Sinon, je vais étudier ta stratégie de sauvegarde/archivage, ça m’a l’air intéressant, et c’est vrai que les DD 2,5” auto–alimentés sont une solution intéressante au problème des fils en pagaille (et effectivement, ils ont l’air plus fiables que les gros…).

Ah, oui, Pat3, j’y songe sérieusement, à l’onduleur (bien que l’alimentation soit de plutôt bonne qualité, dans mon quartier, en plus, toutes les installations électriques de l’immeuble et de l’appartement sont neuves), mais c’est vrai qu’un onduleur, ça rassure…

z (qui se sent bien « Shadock », sur ce coup là, je répêêêêêêêeête : personne pour un tutoriel TestDisc et Photorec ?)

29)
MondeFormidable
, le 26.11.2009 à 13:38
[modifier]

Pour les DD 2,5” auto-alimentés: Par exemple – ce jour –

Ensemble pour ceux qui veulent le “plus mieux” en 2.5, par exemple démarrer dessus et bosser avec en FW 800:

Boitier: http://minilien.com/?zPbv7VsHHv

Disque : http://minilien.com/?fd9Y5RBfxA ( à noter, il été en promo à 49 Euros)

et LE bon coups du jours, que si on evalue bien ses besoins réel et plus intéressant: http://minilien.com/?mtqTrm1oNe

(patientez un peu avec le mililiens…)

Sans faire mon VRP (j’ai horreur de cela), mais pour donner une piste.

Autre “stratégie perso”de “sauvegarde” = j’ai le clone du DVD apple OSX (Snowleo) sur une clé usb 16 giga rapide avec deux partitions = une avec le DVD Apple brut, une avec le système installé mini (paramètres perso) et avec la dernière MAJ combo (la 1,.6.2 actuelement).

Avantage = les réinstall, maj, sont bcp plus rapides, et plein d’autre avantages ( idem il m’est arrivé d’avoir des DVD install Apple devenu illisibles) Pour le clone du DVD install Apple sur une clé USB, je me suis inspiré de ce tuto:

http://forums.macgeneration.com/mac-os-x/faq-utiliser-un-disque-dur-pour-installer-rapidement-mac-os-x-208119.html

30)
MondeFormidable
, le 26.11.2009 à 14:14
[modifier]

Pour 295.- Frs (env. 190 Euros) je me suis acheté le Western Digital MyBook Studio Edition II, 2TB Quad Interface . En résumé 2 disques de 1TB chacun (HD qualité green – écolo-écono) avec toutes les connectiques nécessaire … Vraiment classe à tout niveaux !

Sans critiquer au sens dénigrer mais pour bien comprendre les enjeux de sauvegarde/fiabibilé, les choses de redondance à l’aune de ce cher Murphy et tout simplement des évidences techno-logique:

Certe c’est classe et séduisant ces solutions, mais – à savoir – ce qui ne remet pas en cause les choix de chacun, mais – à savoir – (on oublie souvent les évidences), et ne pas placer sa confiance où il ne faut pas :

Dans ces sytèmes, les deux disques sont du même lot de fabrication, et SI utisation de chacun en mirroir = le temps d’utilisation, acces, etc est presque parralèlle, égal.

Si vice, la PANNE a statistiquement bcp de chance ( ?) d’arriver au deux en même temps ou dans un délai assez bref, de toute manière la panne de l’un condamne l’autre à la suspicion ( donc la réforme) – dans ce cas cela implique très rapidement de changer les DEUX disques, et de prendre deux reférences différentes mais de carractéristiques égales.

Donc, SI l’on choisi cette solution, à mon gout elle implique d’entrée de l’équiper ainsi , avec des disques de égaux en capacité, performance, mais “différents” de constructeur et “lots de fabrication”, pour vraiment profiter des avantages (en terme de fiabilité, confiance, redondance) d’un tel système.

Ainsi, à la première suspicion sur l’un des disque, on changera que celui-çi.

Ainsi, la solution proposée “tout fait” , séduisante en terme de prix et autre, me semble avoir un “revers” qui risque de faire déchanter si on mal apprécier ses enjeux, toujours dans la “cahier des charge” archivage/sauvegarde.

La misère tombe toujours au mauvais moment et au mauvais endroit et sur les petits ;o)

31)
Blues
, le 26.11.2009 à 16:01
[modifier]

Dit donc Ph-Bigeard, entre-nous il me semble que tu es plutôt parano dans ton genre ;-)

Perso, je suis resp. info / avec 20 ans de recul, c’est donc en partie mon job… au boulot plus de problème puisque tout est sur NAS ou sur serveur avec sauvetages redondants et tout le toutim… Mais @home je me suis toujours fié à des solutions HD externe … et des vrais ennuis lié aux disques je n’en ai pratiquement jamais eu (et même si), j’ai toujours compté sur la chance en évitant de paniquer d’avance.

PS: non je ne fais pas de mirroring / Raid, etc… mais j’ai un HD supplémentaire qui est dans un safe @the bank et que je mets à jour toute les 15aines. Voilà pour moi.

32)
MondeFormidable
, le 26.11.2009 à 16:48
[modifier]

ben, l’informatique rends benêt ET parano, donc pour le peu que j’en tripote, je suis parano, le savoir est un premier pas vers la guérison ;o) Evidement que dans un cadre “pro” c’est différent avec “tout le toutim” et notament les renouvellments programmés des DD au bout de N heures (comme les pièces en aviation).

à ce propos dans ton domaine, cette durée, s’est rallongée ou raccourcie ? cette info donnerait une idée si cette baisse de fiabilié a été aussi constaté chez les “pros”

La baisse de fiabilité des DD c’est pas de la parano, je pense, bcp l’on contasté en “non pro”. Les raisons, je ne sais pas trop = – Les prix (on ne peut pas avoir le beurre et l’argent du beurre) ? – L’OS ? ( OSX sollicite bcp plus disques) ?

Héhé, tu vois que tu est parano avec safe@the bank (sagesse) en plus.

j’envisageais le cas où la sauvegarde reposait SEULE sur le système du type Western, évidement, et une éventuelle “croyance” sur le mirroring dans ces conditions.

j’ai le tort de penser en dehors de moi, et du cas particulier (projection sur le “général”).

Tout le monde n’est pas pro de l’informatique et des sauvegardes, mézig en premier.

33)
Guillôme
, le 26.11.2009 à 17:21
[modifier]

PS: non je ne fais pas de mirroring / Raid, etc… mais j’ai un HD supplémentaire qui est dans un safe @the bank et que je mets à jour toute les 15aines. Voilà pour moi.

Hé, Hé, tu es encore plus parano que Ph-Bigeard ;) ;) ;)

34)
Blues
, le 26.11.2009 à 17:33
[modifier]

Hé, Hé, tu es encore plus parano que Ph-Bigeard ;) ;) ;)

Eh non, loupé ;-) là c’est juste l’expérience de la vie qui parle … Plusieurs de mes connaissances ont tout perdu, soit ils ont eu droit au feu dans leur maison, soit à un simple cambriolage … Donc aucunement lié à l’informatique-parano-sauvegarde. Si c’était le cas je sortirai le HD tous les 2 jours du safe pour l’upgrader… Si j’étais un vrai parano je l’assumerai, non, mais des fois :-D

à ce propos dans ton domaine, cette durée, s’est rallongée ou raccourcie ? cette info donnerait une idée si cette baisse de fiabilié a été aussi constaté chez les “pros”

Je n’en sais rien, cela fait plus de dix ans que je ne m’en occupe plus / que nous n’avons plus de serveur pour nos fichiers dans notre service… donc tout est centralisé (sur des gros NAS par ex.), je dois dire que cela ne m’intéresse plus … Gérer les Mac de mon parc, ça oui 8-)

Note que nous avons tout de même 4 types de serveurs dédiés à des tâches bien précises (surtout RIP PostScrit / et archivage intermédiaire) sous Windows Serveur et Unix-Sun (sans redondances ou autre sauvetage-archivage), plus de 3 ans que ces machines sont allumées et tournent 24/s/24, on n’a jamais “crashé” ou changé un HD … cela te suffit t’il ?

35)
MondeFormidable
, le 26.11.2009 à 18:54
[modifier]

sam’suffit, Blue ;o)

ben, des connaissances on tout perdu aussi, pour diverse raisons (dont celles que tu cite) et pas que pour des pannes.

Donc plus que de la parano c’est d’essayer faire éclairer la lanterne de l’expérience devant et non derrière.

alllez hop! que les messieurs tout blanc embarquent tout ces paranos ! la camisole! ;o)

37)
Blues
, le 26.11.2009 à 21:17
[modifier]

A mon avis LaCie n’ont pas de préférence pour les HD, le but est de vendre la carrosserie … Ils intègrent n’importe quoi dans leurs boîtes, pourvu que leur marge soit la plus élevée possible (notez qu’on ferait tous pareil si c’était notre business / A une époque Volvo intégrait bien des moteur Renault dans leurs modèles d’entrée de gamme).

Je pense que pour d’autre type d’intégration comme les écrans ils sont assurément plus regardant sur la provenance-marque de la dalle

38)
François Cuneo
, le 28.11.2009 à 09:19
[modifier]

J’ai déjà un peu de peine à m’y retrouver avec mes disques durs que je peux reconnaître grâce à leur design pour tous différents!

Alors avec des disques internes! Je n’ose même pas imaginer…

Cela dit, solution intéressante, et article instructif et rigolo, merci!

39)
henrif
, le 29.11.2009 à 18:49
[modifier]

Zitation de Cit : Dans mon G3 beige, un disque IDE de 80 Go tourne comme une horloge (capacité maximum en interne pour cette machine, j’avais essayé un 120 Go, mais il était vu comme un 80…)

Je crois me souvenir qu’on arrivait à contourner le pb en faisant 2 partitions. Mais ça fait tellement longtemps que je ne suis plus sûr du tout…

Lacie : expérience mitigée : – un des premiers boitier FW qui fonctionne toujours après moult montage et démontage, – un DD FW qui n’a plus qu’une prise FW sur 2, vu que les prises sont montées sur un support qui ne demande qu’à ployer lorsqu’on branche le câble ! – un graveur DVD qui a dégagé lors d’une coupure de courant – un graveur DVD toujours OK – un mini rugged toujours OK mais qui est parfois capricieux sur le montage des volumes selon le format utilisé

J’ai eu aussi un graveur CD Yamaha. La qualité de fabrication et d’assemblage des pièces était bluffante face à la prestation minimaliste des boitiers Lacie. Lacie c’est quand même surtout du packaging (ça ne vous rappelle pas une autre marque ?!)

40)
zit
, le 17.04.2013 à 23:35
[modifier]

Je déterre le sujet pour vous prévenir que si vous avez un dock de cette époque, n’espérez pas y utiliser de disques de plus de 2 To. J’ai fait l’achat d’un 3 To qui, quand on le met dans le machin, me donne une capacité de 800 Mo… C’est dû au BIOS ou je ne sais quelle partie de la ROM du contrôleur. Et ce n’est pas flashable…

z (demain matin direction une boutique pour acheter un nouveau dock compatible, je répêêêêêêêêêêête : bon, comme ça, je pourrais faire des copies de sauvegarde de mes disques d’archives plus facilement ;o)