Profitez des offres Memoirevive.ch!
DualPhone, ou Skype sans ordinateur

Jusqu'en avril 2009, je n'ai jamais croché avec Skype.

Téléphoner devant mon ordinateur, ne pouvoir être appelé que dans la même condition, ça m'a toujours agacé.

Noé a de son côté installé chez lui un système Voice over IP depuis longtemps, mais je ne vous explique pas ce que je trouve ça compliqué.

Moi, vous me connaissez, il me faut du simple, du "pas terminal pour un sou".

Faut que ça se configure tout seul, que je n'aie rien à régler.

Il se trouve que dans le même temps, Sype est tout de même intéressant.

Ce d'autant plus qu'il est utilisable depuis l'iPhone, pour autant que j'ouvre un compte Skype to Go.

Pour 69.50 francs par année, ce qui correspond à un abonnement illimité en Europe, je peux appeler n'importe quel téléphone fixe dans 20 pays européens (les plus importants sont intégrés), et cela gratuitement. Et compris dans le prix, j'obtiens un numéro de téléphone en Suisse (Skype Out), avec pour moi comme seul désavantage, le fait que l'indicatif ne correspond pas à celui de ma région (seul l'indicatif 022, correspondant à la région genevoise est disponible).

Je peux même faire comprendre à celui que j'appelle que je le fais depuis mon mobile, ou depuis un autre numéro, ainsi, il saura (s'il a l'habitude de me pratiquer), qu'il ne s'agit pas d'un étranger, mais bien de ma pomme.

Nous étions alors, comme je l'ai dit, en avril 2009, et depuis quelque temps, je regardais ces téléphones Skype, qui permettent justement de s'affranchir de l'ordinateur.

Les avantages de la tarification Skype (vers les téléphones fixes), associés au fait que je pouvais téléphoner sans ordinateur, ont commencé à me titiller gentiment. Surtout qu'il fallait que je fasse le nécessaire pour me désabonner de mon abonnement Swisscom ISDN, qui me coûtait la peau des fesses depuis des années, alors que je n'en avais plus vraiment besoin depuis le temps que je surfe via le câble.

Du coup, je me suis demandé si je n'allais pas supprimer complètement mon téléphone fixe et son abonnement, pour ne le remplacer que par un système Skype.

Pour commencer, j'ai fait l'acquisition d'un DualPhone 3088.

image

Ce téléphone est doté d'une base, que l'on branche sur une connexion Internet, chez moi via un routeur et un câble RJ45.

La base elle-même peut être reliée à une ligne analogique de téléphone tout à fait normale. Vous pourrez ainsi communiquer avec ce téléphone soit via Skipe, soit comme un  combiné tout à fait traditionnel, via votre opérateur téléphonique. Mieux, vous pourrez faire votre choix à la volée.

Bon, moi, comme j'ai ma connexion Internet tout à l'opposé de ma ligne téléphonique, je n'utilise ce Dualphone que via Skype.

La base communique avec un ou plusieurs combinés (j'en ai deux), via DECT – (Digital Enhanced Cordless Telecommunications), donc, vous l'avez compris, sans fil à la patte.

Le fabricant nous annonce une portée de 300 m. Je n'ai pas vérifié, ce que je sais, c'est que le signal est bon dans toute ma maison (contrairement à un signal Wifi, comme je l'ai expliqué vendredi passé).

Et alors, à l'utilisation?

J'ai branché le téléphone en trois minutes, et le combiné m'a immédiatement demandé mon login et mon mot de passe Skype.

À partir de là, tout s'est configuré tout seul.

Mon carnet de contacts Skype, que j'avais pris soin d'importer depuis AddressBook sur Mac, est passé automatiquement sur le premier combiné (le deuxième, je l'ai eu un peu plus tard, et sa reconnaissance ne m'a posé aucun problème).

Donc quasiment instantanément, je pouvais téléphoner.

Juste la langue (le DualPhone est en anglais par défaut, bien évidemment) à changer ce qui est assez facile à faire, vu la simplicité de l'interface.

Simple oui, mais un peu lente, l'interface. Chercher un nom n'est pas vraiment instantané, et les touches sont un peu spongieuses et désagréables.

Nous avons tous été assez déçus au début, dans la famille, par la qualité sonore.

Oui, pour nous, le son était, il faut bien l'avouer, assez désagréable. Et avec nos correspondants, nous avions des plaintes régulières du fait que le son était trop faible selon eux.

Depuis deux ou trois semaines, les choses se sont bien améliorées il me semble, ou alors je me suis habitué.

J'ai fait plusieurs téléphones tout à fait agréables ces derniers jours, en tout cas pas moins bons que ceux effectués avec mon téléphone analogique Siemens (faut jamais acheter du trop bon marché, on le regrette assez vite). Ah oui, parce que si j'ai supprimé depuis l'achat du DualPhone mon abonnement ISDN, vu la piètre qualité rencontrée en début d'utilisation, nous avons décidé de garder un téléphone traditionnel analogique.

Si la qualité via Skype reste bonne ces prochaines semaines, je réfléchirai à la résiliation de mon abonnement Swisscom Fixnet, on verra bien.

Ce qui est sûr, c'est que si Skype est bon marché vers des téléphones fixes, il reste cher vers des mobiles.

Et comme Madame Cuk et moi-même avons un forfait pour trois numéros (deux mobiles et un fixe) qui fait que nous pouvons téléphoner gratuitement via Swisscom, je me demande si Skype ne va pas très vite me coûter cher s'il remplace ce dernier.

En fait, savoir quel téléphone on va utiliser est assez compliqué, raison pour laquelle j'ai fait un petit papier qui nous explique comment pratiquer:

image

Il y a encore une petite chose qui m'énerve avec Skype, ce sont ces invitations qui n'arrêtent pas d'arriver sur le téléphone, que je n'apprécie évidemment pas trop.

Et supprimer ces invitations sur le téléphone ne peut se faire d'un coup. Il faut y aller l'une après l'autre, ce qui est assez fatigant.

En conclusion

Un peu déçu en début d'utilisation, je suis désormais assez convaincu par la solution DualPhone. Les problèmes de qualité sonore ne sont visiblement pas dus au téléphone, mais bien plutôt par Skype, qui semble-t-il, comme je l'ai dit, s'est amélioré ces derniers temps.

C'est tout de même assez sympa de pouvoir téléphoner depuis un peu n'importe où, soit via l'iPhone, soit via le DualPhone, vers des amis français, vers des téléphones suisses, en sachant que cela ne nous coûte rien.

J'imagine en plus que pour celui qui a son arrivée analogique au même endroit que son routeur, le plaisir doit être doublé.

Ah oui, le prix, j'allais oublier. J'ai trouvé ce téléphone pour 183 francs suisses sur le Net. Ce prix comprend la base et un combiné avec son support. Un téléphone supplémentaire revient à 109 francs.

19 commentaires
1)
J-C
, le 16.10.2009 à 02:16
[modifier]

Bonsoir (Bonjour?)

J’ai été très intéressé par cette solution Skype “sans ordinateur” car j’utilise au Sénégal des Siemens IP pour utiliser la Freephonie” française (1) qui me permet d’appeler la France (uniquement) depuis le Sénégal à des tarifs imbattables et pour appeler l’étranger, j’utilisais mon ordinateur avec Skype.

Seulement voilà : le Dual Skype était assez cher, comparé au S450 IP de Siemens, et surtout, Madame J-C m’a offert récemment un iPod Touch 32 Go, dernière génération… muni d’écouteurs et d’un microphone.

J’ai aussitôt chargé l’application Skype gratuite: absolument impeccable! Tout fonctionne en wifi parfaitement… et je vais pouvoir utiliser Skype en itinérance en France sans problème, car abonné Free, je bénéficie du FreeWifi (accès protégé aux Freebox des Freenautes)

J’ai aussi bien sûr chargé Fring (gratuit aussi) et je bénéficie de la Freephonie dans d’excellentes conditions, ce qui me permettra également de téléphoner dans la rue, en France…

Bien sénégalaisement

(1) http://www.cuk.ch/articles/3384
2)
Droopy
, le 16.10.2009 à 09:01
[modifier]

Bonjour à tous, Il me semble que la suisse est aussi en retard pour les illimmités “ADSL + Téléphonie + Télévision. Pour ma part, je paie 29,90 euros par mois et en ce qui concerne la téléphonie en illimité vers les fixes, voici les destinations.

France métropolitaine, Guyane Française, Guadeloupe, Martinique, La Réunion. Union Européenne Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède. Reste du monde Açores, Afrique du Sud, Albanie, Algérie (AssilaBox uniquement, n° commençant par 00 213 98 20), Andorre, Argentine, Australie, Bahamas, Bahrein, Bermudes, Bosnie-Herzegovine, Brésil, Bruneï, Canada (y compris mobiles), Canaries, Chili, Chine, Colombie, Corée du Sud, Costa Rica, Croatie, Etats-Unis (y compris mobiles), Géorgie, Gibraltar, Guam, Guernesey, Hong-Kong, Ile de Pâques, Iles vierges américaines, Inde, Indonésie, Islande, Israël, Japon, Jersey, Jordanie, Laos, Liechtenstein, Macao, Macédoine, Madère, Malaisie, Moldavie, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Panama, Pérou, Puerto Rico, Russie, Saint-Marin, Saint-Pierre-et-Miquelon, Singapour, Suisse, Taïwan, Thaïlande, Turquie, Vatican, Venezuela. Vous souhaitant de pouvoir bénéficier bientôt de tels tarifs.

Cordialement.

3)
benoit
, le 16.10.2009 à 09:15
[modifier]

Je me posais la même question que Drooppy : vos Fournisseur d’Accès Internet ne vous propose pas ce qu’ils appellent Dual Play ou Triple Play (Internet + téléphone + TV). J’ai supprimé mon abonnement France Telecom et j’ai toutes les destinations fixes en europe en gratuit. Je crois meme que le mobile US est gratuit également

Benoit

4)
Marcolivier
, le 16.10.2009 à 10:07
[modifier]

Mouais. Pas du tout convaincu par la solution skype sur téléphone fixe. Pour moi, Skype, c’est sympa pour des appels sur ordi avec caméra mais ça s’arrête là. Ce qui choque le plus est d’avoir son téléphone harcelé par ces incessantes “invitations” à effacer une à une. Quelle enfer. Pire que les sms publicitaires.

Une meilleure solution est à mon avis ce que peuvent offrir les fournisseurs de solution VoIP avec le protocole SIP. Suivant le fournisseur, on dispose d’un numéro local, auquel on peut être atteint partout dans le monde si on est connecté par wifi, avec des tarifs très intéressant. A utiliser avec un téléphone fixe, un iphone (jailbreaké – programme Siphon), ou tout téléphone portable ayant du wifi et gérant le protocole SIP.

Ceci dit, en voulant optimiser au maximum ses factures de téléphone et économiser sur ses appels, on court le risque d’acheter du matériel cher, de prendre des abonnements en tout genre, d’investir passablement de temps pour comprendre l’ensemble du système. Le résultat d’économie absolue n’est de loin pas garanti, et encore moins le confort d’utilisation…

5)
ElGeko
, le 16.10.2009 à 10:16
[modifier]

Je signale à ceux qui habitent dans les Dom Tom en général, et à la Réunion en particulier que s’ils sont abonnés France-Télécom (et toujours vivants, malgré celà, évidemment), la solution “2 noix de coco reliées par un fil bien tendu” est encore la moins onéreuse et pas loin d’être la plus efficace. Sinon, Skype marche très bien.

6)
monmac
, le 16.10.2009 à 11:51
[modifier]

Ici, pas de problème “d’invitations” non-sollicitée. Il faut bien configurer ses préférences dans l’onglet “Vie privée” pour n’autoriser que les appels de personnes connues. Et comme tout est stockée sur le serveur, tous les réglages et contacts se retrouvent sur tous les périphériques sur lesquels on utilise Skype.

7)
corso
, le 16.10.2009 à 12:42
[modifier]

@François, savez-vous si avec cette solution on peut inscrire le n° de tél. dans Directories (pagesblanches.ch).

8)
Chichille
, le 16.10.2009 à 13:39
[modifier]

Idem Droopy : pourquoi avoir 20 destinations gratuites avec Skype alors que j’en ai 92 avec neuf-SFR ? Il est vrai que SFR distingue Hawaï des USA, mais tout de même… Et il est vrai aussi que cela marche pour les appels à des mobiles aux USA. Enfin, mon téléphone, un Siemens Gigaset C475 tout à fait ordinaire, se tient avec mon modem à côté de l’ordinateur, ce qui ne me pose pas de problème insurmontable. Mon appartement, il est vrai, n’est pas très grand !

9)
alec6
, le 16.10.2009 à 14:25
[modifier]

Moi, à Paname j’ai Free comme Droopy, uniquement pour pouvoir appeler la Moldavie et le Vatican gratos ! De toutes façons, j’connais personne en Suisse… et à Ménilmuch’ de ma maison, j’vois même pô le Molaison !

10)
FTH
, le 16.10.2009 à 15:01
[modifier]

Avant de vanter les mérites de tel ou tel solution, je crois qu’il est bon d’en indiquer le prix mensuel total (y compris matériel). On constate assez vite que plus le prix augmente, plus la liste des destinations gratuites s’allonge :)

SIP est à mon avis la meilleure solution, surtout associé à un appareil comme la Fritz Box de AVM: routeur ADSL + Wifi + phone (+ DECT +file/media server). Vos telephones analogiques tout betes (ou VOIP) se branchent dessus et la Fritz Box fait le routage vers tel ou tel provider selon le numero choisi, y compris bien sur la ligne fixe. Donc, les 0800 Swisscom vers Swisscom, les appels vers X ou Y via le provider SIP qui offre le meilleur rapport prix/qualité vers X ou Y.

11)
Chichille
, le 16.10.2009 à 15:13
[modifier]

plus la liste des destinations gratuites s’allonge

Remarque intéressante mais faussement rationnelle: le prix de mon abonnement à neuf (30 euros moins 10 centimes par mois, pour le téléphone + Internet) est le même avec les 92 destinations que lorsqu’il y en avait moins, voire lorsqu’il n’y en avait pas du tout. Bref, les destinations gratuites, c’est une amélioration du service global qui s’est mise en place au fil des ans. On ne va pas s’en plaindre ! Et il m’est arrivé de skyper au Chili lorsque je n’avais pas d’accès gratuit pour ce pays. Bref, un peu de Skype, ça va, tout en Skype, ça ne s’impose pas.

Quant à ta proposition, si je comprends bien, elle ne concerne que le téléphone (idem pour la solution Skype de François).

Bref, comme j’ai envie d’avoir téléphone et internet près de mon ordinateur, sur mon bureau (l’ordinateur est au-dessous), je crois que je suis bien comme je suis…

Disons que je suis intervenu ici non pour refroidir l’enthousiasme de notre Maître à tous (mission impossible !!!), mais pour indiquer qu’elle ne s’appliquait probablement pas à chacun.

12)
Possum
, le 16.10.2009 à 16:02
[modifier]

Bon – n’oubliez pas que François – et moi – résidons en Suisse où des choses comme la freebox ou autre abo incluant tout, avec appels gratuits vers un tas de destinations, sont du domaine du rêve. Nous sommes donc obligés de nous tourner vers des solutions du type Skype. La fille de ma compagne se trouve actuellement en Afrique du Sud et là, pour se parler sans dépenser des fortunes, voire gratuitement, les communications d’ordi à ordi, genre Skype ou autre, sont indispensables.

Je me demande pendant combien de temps encore la Suisse figurera parmi les pays les plus chers du monde dans le domaine de la téléphonie – les choses commencent à changer, mais à une lenteur hallucinante… dommage. On envisagerait presque d’émigrer…

14)
fxc
, le 16.10.2009 à 20:23
[modifier]

Je me demande pendant combien de temps encore la Suisse figurera parmi les pays les plus chers du monde dans le domaine de la téléphonie – les choses commencent à changer, mais à une lenteur hallucinante… dommage. On envisagerait presque d’émigrer…

si tu veux émigrer un conseil ne vient pas dans le pays plus haut que le NoooooorD……. de la France, outre Quiévrain, le prix est disproportionné par rapport aux services rendus.

15)
alec6
, le 16.10.2009 à 21:29
[modifier]

Je comprends mieux pourquoi les genévois ne veulent plus des gastarbeiter français sur leur territoire… ils sont jaloux !!

16)
Caplan
, le 17.10.2009 à 15:38
[modifier]

De toutes façons, j’connais personne en Suisse…

Ouais, c’est ça…

et à Ménilmuch’ de ma maison, j’vois même pô le Molaison !

Je t’ai déjà répété 100 fois que ça s’écrit Moléson! ;-)

Pour les ceusses qu’auraient loupé un épisode, c’est ICI.

Milsabor!

17)
aacp
, le 18.10.2009 à 14:06
[modifier]

N’étant pas encore dégroupé dans ma campagne bretonne, j’ai gardé mon téléphone analogique orange. Mais je suis abonné chez Keyyo (un boitier Linksys à 79€, configuration automatique via le site Keyyo) pour la VoIP pour 6,99€ par mois. Tous les appels fixes en France illimités + 50 destinations en fixe, plus mobiles USA, Canada, Chine.

On peut brancher n’importe quel combiné analogique (y compris les bases DECT) sur le Linksys.

Je peux brancher n’importe où dans le monde mon boitier Keyyo et donc ne payer que l’abonnement local internet + 6,99€ par mois pour téléphoner en illimité en France +50 destinations+mobiles US, Canada, Chine. Un ami a fait ça en Côte d’Ivoire et au Maroc, sans problèmes (enfin sans problèmes autres que l’accès internet “local” parfois assez capricieux…).

19)
pcst
, le 21.10.2009 à 18:13
[modifier]

Texte %@François, savez-vous si avec cette solution on peut inscrire le n° de tél. dans Directories (pagesblanches.ch). % Oui, pour 16.- par édition d’annuaire (?!) Luc