Profitez des offres Memoirevive.ch!
CleanApp 3.2: ou comment désinstaller proprement

Vous faites comment pour supprimer une application vous?

Vous jetez simplement son dossier?

Certes, vous faites déjà un bon bout du travail. Pourtant, même lorsqu'une application est simplement glissée de son image disque vers le dossier Applications, et plus encore lorsqu'elle est mise en place par un installeur, elle installe souvent plusieurs extensions dans différents dossiers que voici:

  • Preference files (fichiers Préférences systèmes
  • Support files (Support aux applications)
  • Cache files (fichiers caches)
  • Plugins
  • Widgets
  • Agents and daemons (des programmes qui travaillent en tâche de fond)
  • Services in context menus (menu "services" et menu contextuel (clic droit ou ctrl-clic))
  • Temporary files (fichiers temporaires pas toujours effacés)

Si vous êtes comme moi et que vous installez plusieurs programmes par semaine juste pour voir, vous aurez vite fait d'avoir plein de trucs inutiles sur votre disque dur, à moins que le logiciel soit doté d'un désinstalleur, ce qui est de fait assez rare.

C'est la raison d'être de plusieurs logiciels spécialisés dans la désinstallation justement.

Le premier que j'ai utilisé, tout simple, était Appzapper, testé ici par Sébstien.

Un peu trop simple d'ailleurs, puisqu'il se limitait à certains fichiers que j'aurais pu trouver tout seul, certes avec un confort plus grand avec l'utilitaire.

Depuis un peu plus d'un an, j'utilise un programme beaucoup plus puissant, CleanApp que je vous présente ici en version 3.2 beta.

image

Par défaut, j'utilise CleanApp comme j'utilisais AppZapper, à savoir que je glisse l'application à supprimer sur la fenêtre principale du logiciel.

image

Dès cet instant, CleanApp recherche les fichiers qui ont pu être installés par le programme en question.

Le programme utilise les critères suivants pour rechercher les logiciels

1. équivalence de nom

2. équivalence d'identifiants (si j'ai bien compris, ces identifiants ont disparu depuis SnowLeopard, mais je n'en suis pas sûr)

Mais CleanApp travaille également à l'aide d'un agent, qui surveille ce qui se passe au niveau des applications installées en se souvenant:

1. des fichiers créés par l'application

2. des fichiers modifiés par l'application

3. des fichiers renommés par l'application

image

La nouvelle version de CleanApp (3.2 beta) travaille également en rapport avec la communauté qui utilise l'application. En gros, vos effacements, en particulier non recommandés par le logiciel, sont pris en compte et partagés avec cette communauté. Plus la base sera grande, plus CleanApp sera capable de vous donner des renseignements précis.

Les renseignements se présentent sous cette forme:

image

Les fichiers cochés sont ceux qui sont recommandés pour une suppression. Le petit vu-mètre à droite est nouveau, et nous donne le niveau de fiabilité pour l'effacement. Plus il est dans le vert, moins on a de risque de faire des bêtises.

Notez qu'il est possible d'archiver, puis de réinstaller, des fichiers que l'on aurait supprimés:

image

 

Les différents modules de CleanApp, que l'on atteint dans la liste à gauche de la fenêtre:

Le module des applications, qui vous permet de choisir directement celle que vous voudriez supprimer, même si elle n'est pas dans le dossier "Applications".

image

Le module des préférences système:

image

Ce dernier vous permet de désinstaller les modules du panneau des préférences, différents plug-ins ou encore des widgets

Le module des fichiers que vous n'avez pas touchés depuis longtemps:

image

Le module des archives qui vous permet de retrouver un programme désinstallé en passant par un archivage (voir plus haut).

Le module des langages, qui vous permet d'effacer les langages inutiles dans les applications (personnellement, je ne l'utilise jamais, j'ai trop peur de détruire quelque chose).

image

Le module des fichiers "cache", qui vous permettra de retrouver les caches liés à diverses applications:

image

Le module de traçage, qui vous permet de voir ce que le programme a surveillé au niveau de l'installation du programme, de la création de fichiers, et de leur éventuelle modification (hors fichiers de données).

image

Pour moi, ce module n'a d'intérêt qu'au niveau de la curiosité. Ce qui m'intéresse avec l'agent de traçage, c'est qu'il a pris note de ce qui était nécessaire, et qu'il me permettra ensuite de désinstaller tous les fichiers nécessaires de manière beaucoup plus précise.

Le module d'historique, qui vous présente tout ce que vous avez supprimé à l'aide de CleanApp.

image

Le module " ;Disk Usage", qui vous montre l'utilisation d'un dossier sur le disque, et vous présente graphiquement la place utilisée par ses composants.

image

 

Au niveau de l'utilisation

CleanApp est, à mon avis, de loin ce qui se fait de mieux actuellement au niveau de la désinstallation. Je suis bien évidemment persuadé que je vais avoir au moins dix commentaires qui vont m'expliquer que d'autres solutions existent, ce qui d'ailleurs sera très intéressant, mais il n'empêche que grâce au système de traçage, l'application est de loin ce qui se fait de plus performant sur Mac.

Je ne peux encore me prononcer sur les avantages du partage de données entre utilisateurs (ce système vient d'être mis en place, et encore en version beta), mais en l'état, le résultat est tout à fait probant.

Je n'utilise personnellement pratiquement jamais tous les modules décrits plus haut, me contentant du bête glisser-déposer sur la fenêtre principale de l'application à effacer. Toute la technologie de CleanApp se met alors en fonction, ce qui me suffit amplement. Cela dit qui peut le plus peut le moins, donc ces modules ne me gênent pas, et seront peut-être utiles à certains d'entre vous.

Certes, avec un tel logiciel, on peut faire un certain nombre de dégâts, mais si l'on s'en tient aux fichiers cochés, le risque encouru est très faible. D'ailleurs, j'ai désinstallé des tonnes de choses sur mon Mac à l'aide de cette application, je n'ai jamais rencontré de problèmes.

CleanApp est prêt pour SnowLeopard, et connaît les fichiers qu'il ne faut pas toucher pour assurer le bon fonctionnement du système. Il ne vous laissera pas faire n'importe quoi, qu'on se le dise.

À noter une petite instabilité de la version beta (ce qui est assez normal), qui de temps en temps se met à ralentir, voire à ne plus répondre.

Mais en gros, encore une fois, le logiciel fait du très très bon travail.

Pas cher, utile et confortable, CleanApp ne coûte que 13 $. La version 3 est gratuite pour acheteur de la version 2, ce qui est fort appréciable.

22 commentaires
1)
Guillôme
, le 02.10.2009 à 00:24
[modifier]

Je propose de faire un achat groupé pour tous les rédacteurs de Cuk ;)

Au fait, en passant, essaie que ce logiciel sait virer le google update installé de force par google avec son google map ou autres applis, sans virer l’appli google que l’on a installé?

Ou faut-il le faire à la main en enlevant le démon : //Library/Google/GoogleSoftwareUpdate/GoogleSoftwareUpdate.bundle/Contents/MacOS/GoogleSoftwareUpdateDaemon

et aussi le plist : //Library/LaunchDaemons/com.google.keystone.daemon.plist

?

Je le précise, ici, car c’est vraiment indélicat, pour ne pas dire plus, cette installation forcée de google sans consentement et sans possibilité de désinstallation par les non experts.

2)
Alain Le Gallou
, le 02.10.2009 à 07:12
[modifier]

J’utilise CleanApp depuis mars 2008 après un test comparatif avec appDelete. CleanApp est tout à fait recommandable pour les personnes qui testent beaucoup de logiciels. Pour les autres, avoir des fichiers P-list inutiles très petits qui trainent, n’est quand même pas un problème.

Guillôme : Il faut mettre en écriture le dossier Google pour que GoogleSoftwareUpdateDaemon ne s’installe pas à nouveau. Je crois que c’est dans AvosMac de ce mois que j’ai trouvé l’information.

4)
Marc2004
, le 02.10.2009 à 07:16
[modifier]

Je confirme l’excellence de ce logiciel que j’utilise depuis ses débuts. (rien à voir avec App Zapper, du moins à l’époque, AZ ne faisait rien d’autre que ce qu’on sait faire à la main…)

Sa qualité principale étant de ne pas se rendre compte qu’il fonctionne en tache de fond, (pas de ventilo à plein tube sans raison, pas de ralentissements brutaux…)

Une fois seulement, après une MAJ majeure, il a fallu refaire la base de donnée…et ce fut longggggg!!! Du bon soft pas trop cher et efficace. Bon choix de François, comme d’hab !

5)
Alain Le Gallou
, le 02.10.2009 à 07:18
[modifier]

@François dit “Le module des langages, qui vous permet d’effacer les langages inutiles dans les applications (personnellement, je ne l’utilise jamais, j’ai trop peur de détruire quelque chose). “

Ce sont des dossiers complets dans l’application, et séparés du logiciel. Fait “Show package contents” tu verras un dossier FR, US, DE, etc

J’utilise “Youpi Optimizer” régulièrement pour les supprimer. Jamais eu de soucis. Cela devrait être de même avec la fonction de CleanApp.

6)
Olivier
, le 02.10.2009 à 07:23
[modifier]

Aucun soucis pour les langues. Ce qui est dommage, c’est qu’elles reviennent avec les mises à jour. J’ignore si Snow Leopard prend en compte ce point lors de ses update. Par contre, attention en supprimant les paquets PPC des applications Universal binary (pour faire de la place…) j’ai dû réinstaller pas mal d’applications…

7)
lucienpochet
, le 02.10.2009 à 08:15
[modifier]

Bonjour, je viens de l’enlever, souvent le mac s’emballe quand l’application met à jour sa base, je suis revenu à Appdelete. Lucien

8)
Hervé
, le 02.10.2009 à 08:22
[modifier]

Pour les appels de Google, j’ai indiqué à Little Snitch que je les refusais définitivement. Cela semble marcher.

9)
ysengrain
, le 02.10.2009 à 08:47
[modifier]

Bon, ce CleaApp testé ici me parait très convenable. Je dirais simplement que n’étant pas dans la même catégorie que

Si vous êtes comme moi et que vous installez plusieurs programmes par semaine juste pour voir, vous aurez vite fait d’avoir plein de trucs inutiles sur votre disque dur

je continue à utiliser AppZapper qui me suffit.

En passant, peut-être savez vous que son développeur se fait payer en bons d’achat sur Amazon ?

10)
Caplan
, le 02.10.2009 à 09:32
[modifier]

Le module des langages, qui vous permet d’effacer les langages inutiles dans les applications (personnellement, je ne l’utilise jamais, j’ai trop peur de détruire quelque chose).

Quand on regarde la capture, on voit en effet que c’est du chinois!

Milsabor!

11)
vicadom
, le 02.10.2009 à 09:35
[modifier]

N’oubliez pas Uninstaller, qui fait une sorte de photo du disque dur avant installation d’un logiciel, puis après. Par comparaison il indique TOUS les éléments installés. Bien pratique et surtout très efficace !

12)
Desimages
, le 02.10.2009 à 09:58
[modifier]

Il y a aussi AppCleaner, personne ne le connaît? Chez moi il me donne entière satisfaction et en plus il est GRATUIT !!!

Aie! Pas taper !!

13)
Diego
, le 02.10.2009 à 10:36
[modifier]

Sinon, sur toutes les distributions Linux actuelles, il y a par défaut une base de données qui répertorie toutes les installations et toutes les dépendances, lesquelles se font (tant les installations que les désinstallations) par un simple clic “Installer”, “Désinstaller” (désinstaller sans supprimer les fichiers de configuration) ou “Désinstaller complètement” (désinstaller et supprimer tout).

Mais c’est vrai, j’ai lu en commentaire sur ce site sous la plume d’un (in)probable spécialiste que l’installation de logiciel et de pilotes sur Linux était “l’horreur”, je dois me tromper ;-)

Bon, je ->

14)
pilote.ka
, le 02.10.2009 à 17:22
[modifier]

Le module des langages, qui vous permet d’effacer les langages inutiles dans les applications (personnellement, je ne l’utilise jamais, j’ai trop peur de détruire quelque chose).

Moi j’ai peur d’effacer un fichier système.

15)
JeMaMuse
, le 02.10.2009 à 17:47
[modifier]

J’utilise occasionnellement AppZapper, mais ça ne me parait pas suffisant.

J’ai supprimé pas mal d’applications avec la méthode “dossier à la poubelle”. Donc il doit rester pas mal de petits fichiers un peu partout sur mon disque.

Est-ce que CleanApp est capable, a posteriori, de détecter ces fichiers inutiles et de les proposer comme candidats à la poubelle ?

Merci pour le test.

16)
Inconnu
, le 02.10.2009 à 18:14
[modifier]

Supprimer un fichier de langue n’affecte pas l’application (sauf celles de Adobe, je ne sais pourquoi). Pour ma part, j’ai dégommé toutes les langues superficielles, mes applications se lancent plus vite et sont plus légères.

Pas de crainte à avoir. :)

17)
François Cuneo
, le 02.10.2009 à 18:45
[modifier]

François (Charlet), j’ai justement souvenir des problèmes avec Adobe, donc je crains aussi pour le reste.

pilote.ka, moi aussi des fois j’ai peur de faire des bêtises!:-)

JeMaMuse: je ne pense pas non. Il faut l’application de départ.

18)
BigCow
, le 02.10.2009 à 19:43
[modifier]

@desimages

En effet AppCleaner est un des meilleurs logiciels de désinstallation :

Simple (interface minimaliste) Efficace (je n’ai jamais eu de faux positifs) Très light en mémoire (Application < 10 Mo, Daemon < 2 Mo)

J’ai rarement vu plus efficace et j’en ai testé pas mal sur du long terme.

Seul bémol, il n’y a pas encore de mise à jour pour Snow Leopard ce qui fait qu’il ne trouve pas les fichiers “caches”.

CleanApp est très bon lui aussi, mais plus lourd tant au niveau de l’interface qu’au niveau des ressources du système. Il apporte aussi un peu plus que la simple possibilité de supprimer une application (ex: utilisation de l’espace disque).

19)
pat3
, le 02.10.2009 à 19:57
[modifier]

Moi, bien que j’ai testé/utilisé AppZapper, AppDelete, Uninstaller et quelques autres, j’ai fini par jeter mon dévolu sur AppTrap, qui a un insigne avantage sur les autres: il fonctionne automatiquement, sans que tu aies à te rappeler d’ouvrir ton application de désinstallation: c’est un panneau de préférence (prefpane); une fois installé et paramétré, dès que tu jettes une appli à la poubelle, il ouvre une fenêtre te demandant si tu veux jeter les fichiers qu’elle a créé: plist et dossier… En plus, AppTrap est gratuit.

Pour le reste, la plupart des modules d’AppCleaner décrits par François correspond chez moi à une appli déjà installé:

– GrandPerspective, pour voir le détail de l’espace occupé sur mon disque dur,

– XSlimmer acheté dans un bundle pour enlever les langues (et, plus prudemment, les modules PPC) – mais auparavant j’utilisais Monolingual, gratuit, pour cela.

– Onyx, pour virer les caches (et autres choses).

Le seul module qui m’intéresserait bien comme application à part, c’est le module de recherche des vieux fichiers; comme je fais toujours des mises à jour “archiver et installer”, et que j’ai trop la flemme de reprendre une installation de zéro, il doit traîner des vieilleries canoniques sur mon disque dur… Si vous connaissez un logiciel qui ne fasse que ça, je suis preneur (si en plus il repère aussi les fichiers invisibles)… Quoi, qui a dit perle rare?

20)
Avenger
, le 03.10.2009 à 01:38
[modifier]

J’utilise également CleanApp qui me convient parfaitement. Seul bémol, la taille de sa base de données!!! Elle fait 726 Mb, chez moi!!!

21)
marief
, le 03.10.2009 à 10:31
[modifier]

+1 pour Uninstaller, le seul efficace à 100%, mais il suppose un scan du disque avant l’installation d’un logiciel susceptible d’être enlevé. On peut aussi faire une installation après coup sur une partition d’essai bootable pour avoir le chemin des fichiers installés.

22)
BigCow
, le 15.09.2010 à 12:54
[modifier]

Je reposte un commentaire, car je viens de tomber, par hasard, sur le logiciel de désinstallation qui me convient complètement: TrashMe (les mêmes petits gars qui font TuneArts)

Il a un moteur de recherche (très) efficace, il pèse trois fois rien, il est compatible 64 bit et sont interface est assez sobre. En fait le truc qui me plait c’est la possibilité de: Supprimer depuis le menu contextuel (sans le daemon), Supprimer en mettant l’application à la poubelle (avec le daemon), Glisser une application sur l’icone du Dock, Sélectionner l’application depuis l’interface. A chacun de choisir sa méthode, pour ma part c’est via le menu contextuel.

A j’oubliai, il est gratuit et à priori c’est une question de principe: We currently provide free softwares because we think that nobody has to pay for some features that should have been embedded into Mac OS X.