Profitez des offres Memoirevive.ch!
Unison, pour surfer sur USENET

Introduction

Quasi tout le monde aujourd'hui sait ou croit savoir ce qu'est un forum de discussion aujourd'hui : on en recense aujourd'hui un peu partout sur le web. Par exemple, le magnifique forum de cuk.ch, hébergé sur son serveur particulier, et que je vous invite à visiter (comment, vous ne l'aviez pas déjà fait ?). Mais qui sait aujourd'hui qu'il existe un réseau de forums de discussion (ou fora de discussion si vous préférez), qui s'appelle USENET et qui est même chronologiquement antérieur à Internet ?

USENET ? Qu'est-ce que c'est ?

Je ne vais pas entrer dans les détails techniques, d'autant que de ces détails je ne connais en fait pas grand'chose. Les experts pourront s'ils le souhaitent apporter des précisions (et des corrections éventuelles) en commentaire !

Je me contenterai donc d'expliquer que USENET (pour Unix User Network car il a été crée au départ sur des plate-formes Unix), est un réseau de milliers de serveurs répartis à travers le monde, lesdits serveurs hébergeant un nombre impressionnant de forums, et faisant usage d'un « protocole » appelé NNTP (Network News Transfer Protocol). Grâce à ce protocole, chaque serveur est censé (plus ou moins) être le reflet fidèle d'un autre serveur du réseau et être mis à jour quasi instantanément dès qu'un nouveau message est posté sur un forum. NNTP utilise internet, mais il est à noter que USENET est a priori un concept tout-à-fait indépendant du fameux « réseau des réseaux », et qu'il en était d'ailleurs complètement distinct à ses débuts.

Ainsi, si le forum de cuk.ch est hébergé sur un seul serveur web, un forum de discussion USENET l'est lui simultanément sur plusieurs milliers de serveurs… Peu de risques de voir ainsi un forum disparaître subitement !

De quoi parlent ces forums de discussions (ou newsgroups) USENET ? Mais d'à peu près tout ce qui peut s'imaginer ! On trouve des forums sur les maths, sur Mac OS X, sur la pêche, la cuisine, la musique, LaTeX (ce qui n'est pas pour me déplaire ;-)), la littérature, le cinéma, et j'en passe, et dans plein de langues différentes.

Si vous voulez vous contenter de lire le contenu de l'un ou l'autre de ces forums sans y participer, votre navigateur préféré peut suffire : en effet, si les serveurs USENET ne conservent pas les messages de leurs forums au-delà d'une certaine durée (un mois maximum, semble-t-il), ces messages sont cependant archivés ailleurs et sont toujours lisibles sur certains sites, comme les Google Groups (malheureusement sujets au spam), ou dans Gmane. Sur ces sites sont stockés des discussions pouvant remonter jusqu'à 20 ans et plus !

Mais si vous voulez vraiment participer à un forum, alors il est préférable d'utiliser un logiciel spécialisé. On peut éventuellement passer par un Google group, mais cela a l'inconvénient de devoir rendre son adresse e-mail publique, ce que bien des gens ne souhaitent pas par crainte des spammeurs !

Unison, un lecteur de newsgroups

L'un des plus utilisés de ces logiciels dédiés à USENET sur Mac OS X est Unison, de la firme Panic, à qui on doit aussi Transmit, un célèbre client FTP. Comme Transmit, Unison est un shareware, bon marché (24,95 $), et vous disposez d'une période gratuite d'essai de quinze jours avant de vous décider ou non à l'acquérir. Précisons tout de suite qu'il n'est disponible, hélas, qu'en anglais pour le moment.

Se connecter à USENET avec Unison

En attendant, vous pouvez toujours télécharger la dernière version de Unison (la 1.8.1) ici, et l'installer dans le dossier « Applications » comme toute application Mac qui se respecte. Une fois Unison lancé, vous verrez ceci :

image

Ensuite, on vous demandera d'indiquer la nature de votre accès à Usenet.

image

Normalement, votre fournisseur d'accès internet doit avoir un serveur dédié aux newsgroups, aux groupes de discussion de USENET, et vous devriez pouvoir y accéder. Les coordonnées de cet accès devraient vous avoir été fournies en même temps que vos paramètres de connexion à internet. Cliquez alors sur Configure Your Access.

Si vous ne disposez pas de telles coordonnées, vous pouvez cliquer sur Usenet Access. Cela donne accès au serveur USENET propre à Panic, mais alors il faut payer un droit d'accès mensuel qui s'élève à 9,95 $ par mois. Un avantage cependant : vous disposez de toutes les possibilités de téléchargement et téléversement de binaires (voir plus loin), tandis que ce n'est pas forcément le cas via le serveur de votre fournisseur d'accès.

Par la suite, je me place dans le cas d'un accès à un serveur USENET fourni en même temps que votre accès à Internet, donc dans le cas où vous avez cliqué sur Configure Your Access. Tout de suite après, s'affiche une fenêtre vous demandant vos coordonnées de connexion à USENET :

image

Il faut commencer par entrer l'adresse IP de ce fameur serveur USENET. Elle aussi doit figurer dans les paramètres de connexion transmis par votre fournisseur d'accès. Ensuite, une fois que Unison aura vérifié la valabilité de cette adresse, vous pourrez entrer vote Username et votre mot de passe, qui sont également (sauf mention contraire) les mêmes que ceux de votre connexion internet.

Ça y est, USENET s'offre à vous dans toute sa splendeur, derrière la fenêtre qui apparaît alors :

image

Surfer de groupes en groupes

Vous avez le choix entre deux manières de naviguer parmi les différents forums de USENET, ou du moins ceux hébergés par votre fournisseur d'accès. La première, illustrée par la fenêtre précédente, est celle de l'onglet Favoris. Vous y avez trois dossiers déjà créés. Le dossier Discussions regroupent déjà des forums pré-sélectionnés par Panic. Vous pouvez déjà y « surfer », en sachant qu'ils sont tous en anglais. Cela vous donnera déjà une idée de la diversité propre à USENET :

image

Le dossier Files peut être utile si votre fournisseur d'accès vous permet le téléchargement et le téléversement des binaires.

Le dossier Others peut être empli à votre convenance (comme les autres, mais celui-ci est vraiment prévu pour). Par ailleurs, vous pouvez créer vous-même les dossiers de votre choix, et les classer comme bon vous semble, à la façon du Finder.

Mais ces dossiers, on va les remplir de quoi ? Hé bien, des forums que vous aurez choisi en fouinant dans l'autre onglet de la fenêtre, l'onglet All groups, qui montre ceci :

image

Les forums USENET sont classés suivant une hiérachie très particulière. À la racine de cette hiérarchie, il y a les catégories principales, notamment les Big8 : comp (informatique), sci, (sciences), rec (loisir), misc (divers), soc (social), talk (controverses), humanities. Ces catégories ont paraît-il des « modérateurs » (que je n'ai moi-même jamais vu à l'œuvre, ceci dit, sauf pour éliminer des spams). Et comme vous pouvez le voir dans la capture d'écran précédente, il y a bien d'autres catégories-racines, lesquelles comportent, outre des forums, souvent des sous-catégories de forums, et ainsi de suite.

En particulier, les Big8 étant anglophones, la racine fr comprend des forums exclusivement francophones et reconstitue, entre autres, ces Big8. Il y a également la racine alt créée justement pour se démarquer de la classification standard et des tentatives de modération. Un peu en vain, car les serveurs USENET choisissent d'héberger les groupes de discussions qu'ils veulent.

Un exemple : je suppose, sans trop me mouiller, que vous êtes un fan de Mac OS X. Il se trouve justement qu'il y a un forum de discussion sur USENET, en français, consacré à Mac OS X. Vous le trouvez en suivant la hiérarchie suivante : fr.comp.os.mac-os.x. Voyez ce que ça donne dans Unison :

image

Quand vous voyez une icône rappelant une boîte au lettres marron, c'est que vous êtes au bout d'une branche de la hiérarchie, désignant un forum proprement dit. Vous pouvez alors l'ajouter à vos Favorites (ou dans un dossier de votre choix), en le sélectionnant puis en cliquant sur le bouton en haut à gauche du même nom. En repassant dans l'onglet Favorites qu'on a vu précédemment, vous pourrez retrouver immédiatement ce forum là où vous avez choisi de le placer, sans devoir parcourir à nouveau cette hiérarchie si tordue.

Ensuite, que le forum soit classé dans vos favoris ou pas, vous pouvez maintenant double-cliquer dessus. Unison chargera alors les messages les plus récents postés dans ce groupe de discussion. Combien de messages, sachant que certains forums sont vieux de plus de vingt ans ? Autant qu'il en est défini dans ses Préférences, ce qu'on verra plus loin. Cela ne devrait cependant pas prendre beaucoup de temps. En fait, ce que Unison rapatrie sur votre ordinateur, ce sont les « en-têtes » de ces messages, très peu coûteux en place mémoire. Voici ce qu'on obtient sur fr.comp.os.mac-os.x, après avoir double-cliqué sur l'icône du forum :

image

Chaque sujet de discussion est marqué soit d'un rond bleu, qui signifie que vous n'avez pas encore ouvert ce sujet, soit d'un rond à moitié bleu, montrant que vous avez ouvert ce sujet mais pas lu tous les messages, soit ne sont pas marqués du tout, ce qui signifie que vous avez lu tous les messages de ce sujet. Si le message originel du sujet a reçu une ou plusieurs réponses, il est marqué d'une flèche. Cliquez sur la flèche, et vous voyez l'arborescence de tout le débat se développer, à la manière du Finder, en présentation « liste ». Si le débat est constitué d'un seul message, il n'y pas de flèche en face du titre dans ce cas. Chaque message non lu est lui aussi marqué d'un rond bleu.

Il ne vous reste plus qu'à lire les messages en cliquant une fois sur leur ligne d'en-tête paraissant dans cette fenêtre, et Unison se chargera de vous faire lire le contenu du message sélectionné dans la partie inférieure de la fenêtre. Si vous cliquez deux fois de suite sur l'en-tête de ce message, il apparaîtra dans une fenêtre à part.

Noter les différents onglets possibles dans cette fenêtre : Messages, Files, Images, Music :

image

Seul l'onglet Messages nous intéressera ici. Il faut cependant savoir qu'on peut aussi télécharger et téléverser des « binaires » sur USENET : des fichiers de toutes sortes comme des photos, des images ou de la musique. Mais attention, on peut tomber sous le coup de la loi, notamment s'il s'agit de fichiers piratés. Ainsi, certains fournisseurs d'accès internet (comme le mien d'ailleurs) ne permettent pas qu'on télécharge ou téléverse des binaires sur leur serveur USENET, qu'ils soient légaux ou non. Ce qui fait que je n'ai pas pu tester la partie correspondante de Unison, qui se distingue des autres clients USENET, paraît-il, par sa gestion très élaborée des transferts de fichiers.

Pour en revenir au groupes de discussions proprement dit (sous-entendu : exclusivement à messages), vous pouvez maintenant surfer sur l'arborescence de USENET et dénicher, de ci-de là, la ou les perles qui vous intéressent : par exemple, pour les fans de LaTeX (tiens ?), les groupes comp.text.tex (anglophone) et son équivalent francophone fr.comp.text.tex, pour les fans de Harry Potter, le groupe alt.fan.harry-potter (anglophone), pour les matheux les groupes sci.math ou fr.sci.maths, etc.

Pour vous aider, n'hésitez pas à vous aider du champ de recherche qui figure en haut à droite de la fenêtre principale, onglet All groups. Par exemple, si vous cherchez un truc sur le vélo, tapez « velo », sans accent, dans ce champ. Pour ceux qui sont familiers d'USENET, n'hésitez pas à mentionnez vos groupes favoris dans les commentaires !

Tout cela est bien beau, mais nous n'avons appris qu'à surfer à travers tous ces groupes de discussion, et lire les messages. Comment faire si nous voulons répondre à un de ces messages, voire même lancer un sujet de discussion dans un forum ?

Participer à un forum

Hé bien, c'est très simple : pour pouvoir publier des messages, il faut aller dans les Préférences d'Unison, dans la section Messages. La fenêtre qui s'ouvre ressemble à celle-ci :

image

C'est la partie en haut à droite qu'il faut renseigner. Mettez-y un nom de votre choix (votre vrai nom ou un pseudo, peu importe), une adresse mail (de préférence « trafiquée » pour déjouer les spammeurs). Vous pouvez également indiquer une Organisation et vous constituer une signature de fin de message (comme dans un courrielleur classique), et même vous constituer plusieurs identités (Personalities) si vous le souhaitez.

Vous pouvez également choisir d'adapter les en-têtes (headers) des messages des forums, qui peuvent être affichés soit en détail, soit en résumé (défaut), soit pas du tout. On peut même ajouter ses propres en-têtes (Edit Headers), ce que je n'ai moi-même jamais fait (ils sont suffisamment détaillés comme ça !).

On peut également configurer le comportement de la touche « Espace » : en appuyant dessus, soit on passe au message suivant dans l'ordre de la discussion, soit on passe au prochain message non lu.

Une fois tout ceci renseigné, vous pourrez participer aux débats à votre guise. N'hésitez pas à vous servir de la barre d'outils très complète :

image

Vous vous servirez essentiellement des boutons Post (pour poster un nouveau sujet de discussion) et Reply (pour répondre à tel ou tel message déjà posté). Un autre bouton très utile est le bouton Get More si vous voulez disposer des messages les plus récents publiés depuis la dernière ouverture du forum. S'il n'y pas de messages récents, le bouton est grisé, comme dans la capture d'écran précédente. Les boutons Download, Upload et Preview sont dédiés au binaires. Utilisez Ungroup Messages si vous ne voulez pas que les messages soient triés par sujet. Cliquez sur Show Read si vous voulez que les en-têtes des messages non lus demeurent dans la liste. Ce bouton deviendra alors Hide Read qui vous permettra de faire le contraire.

Ça y est, vous êtes maintenant prêt à participer au forum de votre choix. Attention, veillez à rester toujours courtois, et à respecter la Nétiquette, la grande majorité des participants sont très sourcilleux là-dessus !

Les préférences d'Unison

Puisque nous étions dans les Préférences d'Unison, profitons-en pour en faire un petit récapitulatif. Tout d'abord, la section Servers vous permet de passer d'un serveur USENET à un autre, si vous en disposez de plusieurs, ou de modifier leurs configurations :

image

Le bouton Get access vous permet d'obtenir l'accès au serveur USENET de Panic, lequel accès, vous vous en souvenez, est payant.

Très intéressant, l'encart Download limit : il indique le nombre maximal (d'en-têtes) de messages que vous autorisez Unison à télécharger à l'ouverture d'un groupe. Vous pouvez modifier ce nombre à volonté, sans trop exagérer quand même dans un sens ou dans l'autre. Je rappelle que si vous souhaitez remonter très loin dans le temps pour les discussions, il vaut mieux fouiner dans les archives des Google Groups, celles de Gmane ou autre site spécialisé.

La section General des Préférences vous permet de déterminer votre lecteur USENET par défaut (évidemment, Unison se propose lui-même), et la présentation des listes et de leurs messages (taille, polices) :

image

La section Downloads s'occupe de paramétrer le téléchargement et le téléversement des binaires sur USENET :

image

N'ayant pas accès aux binaires moi-même, je suis incapable d'en dire plus.

Il reste une section dans les Préférences, Rules, dont je ne parlerai pas, pour la raison toute bête que je ne sais pas à quoi elle sert… et j'avoue, toute honte bue, ne pas avoir cherché à le savoir ;-)

Quelques alternatives à Unison

Voilà, c'en est fini de ce test. J'espère que ce petit voyage au pays de USENET, guidé par Unison, vous a convaincu et vous aura été utile.

Au cas où vous voudriez en savoir plus avant d'acquérir Unison, il faut quand même savoir qu'il est loin d'être le seul logiciel gérant l'accès à USENET sur notre plate-forme. Il y a bien d'autres, à commencer par Thunderbird (gratuit et libre) et Entourage (de la suite Office de Micro$oft), les deux courrielleurs bien connus. Hé oui, ils peuvent être configurés pour se connecter à USENET. On se demande d'ailleurs pourquoi Mail ne le permet pas, lui ? Quoiqu'il en soit, si je n'ai jamais eu Entourage sous la main, j'avais testé brièvement Thunderbird, et n'avais pas été convaincu à l'époque. Aujourd'hui je ne me rappelle plus trop pourquoi, donc je recommande au moins de faire un essai, qui ne vous coûtera rien de toutes façons !

Mais le plus utilisé des concurrents de Unison est apparemment MacSoup, un autre shareware. Il a la réputation d'être la Rolls des clients USENET, et ce depuis longtemps. En particulier, sa présentation et sa gestion de l'arborescence des messages d'un fil de discussion serait inégalée. Je ne l'ai pas testé non plus (le jour où j'ai voulu le faire, son téléchargement était bloqué !), mais il vaut certainement le détour, d'autant qu'il en existe une version en français.

Enfin, il faut mentionner MT-NewsWatcher autre logiciel « historique » spécifiquement dédié à USENET, qui est lui un donationware. À l'époque où je l'avais essayé, il m'avait découragé par son interface qui me rappelait terriblement le « bon vieux temps » de Mac OS 9, et j'ai donc cherché ailleurs. Il a peut-être bien évolué depuis.

Il y a certainement d'autres clients USENET sur le « marché ». Si certains parmi vous en connaissent et en ont testé, je suis volontiers preneur de leur avis !

À vous de voir, maintenant, et de vous lancer, si ce n'est déjà fait, dans le monde merveilleux de USENET !

12 commentaires
1)
Jaxom
, le 23.09.2009 à 07:22
[modifier]

Pour ma part, j’utilise MacSoup, justement pour sa gestion, non pas de l’arborescence des groupes, mais des messages dans un fil (thread).

Cependant, il n’a pas vraiment évolué depuis Mac OS 8. Par rapport à d’autres produit il a quand même des défauts : pas multi-serveurs simultanément, pas de gestion à jour des encodages Unicode, pas de gestion des binaires (mais ce dernier point ne me gêne pas, je n’ai jamais téléchargé par usenet).

Sinon, il me semble bien que bluewin a laissé tombé son serveur news. Ca fait plusieurs mois que je n’y ai plus accès. À noter qu’il existe des serveurs usenet gratuits.

2)
Fabien Conus
, le 23.09.2009 à 08:37
[modifier]

J’ai arpenté les newsgroup pendants des années, étant lecteur mais aussi contributeur assez acharné.

Et puis, je m’en suis lassé un peu. Trop d’information tue l’information et les quelques milliers de nouveaux messages quotidiens, dont une bonne moitié était inintéressante parce que dénué de toute information ont eu raison de moi.

En fait, si j’y réfléchis, j’ai arrêté les newsgroups pour la même raison que j’ai arrêté les forums de MacGénération. Trop de trolls, trop de spam, trop de messages sans intérêt qui masquent complètement les quelques messages intéressants.

Du coup, maintenant, je ne jure plus que pas les flux RSS et LE forum: forum.cuk.ch

Mais je serais quand même curieux d’aller refaire un tour sur les newsgroups pour voir comment ils ont évolués.

3)
Inconnu
, le 23.09.2009 à 09:22
[modifier]

Génial ce soft, que j’utilise depuis un an avec assiduité (via un abonnement à Giganews). J’ai eu quelques plantades sur une ancienne version. Des fichiers téléchargés ne se vidaient pas de la liste de download, et quand je les enlevais, ca plantais le soft.

4)
Franck Pastor
, le 23.09.2009 à 09:25
[modifier]

Pour ma part, j’utilise MacSoup, justement pour sa gestion, non pas de l’arborescence des groupes, mais des messages dans un fil (thread).

C’est ce que je voulais dire, en fait. J’ai donc rectifié en suivant ta remarque. Merci !

Sinon, il me semble bien que bluewin a laissé tombé son serveur news. Ca fait plusieurs mois que je n’y ai plus accès. À noter qu’il existe des serveurs usenet gratuits.

Mon fournisseur d’accès (Belgacom-Skynet) m’a fait le coup pendant un mois, il y a deux ans. En fait, le serveur devait être remis en état, mais ils ne se sont apparemment pas pressés. J’ai l’impression que USENET perd de sa popularité, non pas auprès de ses utilisateurs, mais auprès des fournisseurs d’accès internet…

Je suppose que les serveurs USENET gratuits le sont en contrepartie d’une certaine dose de pub ?

En fait, si j’y réfléchis, j’ai arrêté les newsgroups pour la même raison que j’ai arrêté les forums de MacGénération. Trop de trolls, trop de spam, trop de messages sans intérêt qui masquent complètement les quelques messages intéressants.

Ça, c’est le problème de bien des forums, quelle que soit leur nature, qui sont victimes de leurs succès, comme tu le remarques judicieusement à propos de MacGé. Ce n’est donc pas propre à Usenet, à mon avis.

C’est aussi une question de gestion du temps : si on se disperse trop dans beaucoup de forums, on est accaparé. Autant se limiter à quelques forums bien choisis.

5)
Franck Pastor
, le 23.09.2009 à 09:35
[modifier]

Génial ce soft, que j’utilise depuis un an avec assiduité (via un abonnement à Giganews). J’ai eu quelques plantades sur une ancienne version. Des fichiers téléchargés ne se vidaient pas de la liste de download, et quand je les enlevais, ca plantais le soft.

Ça confirme ce que je disais dans l’article : ce qui semble faire la différence entre Unison et d’autres clients USENET, ce serait sa gestion des binaires. Pour la gestion des messages proprement dits, d’après ce qu’en disent Jaxom et d’autres personnes qui ont réagi par mail, MacSoup est loin devant.

6)
Smop
, le 23.09.2009 à 10:33
[modifier]

Comme Fabien Conus, j’ai beaucoup traîné mes guêtres dans les années 80/90 sur les newsgroups USENET, qui me rappelaient le continuum de Multics, mais je m’en suis lassé. Il n’en reste pas moins que sur certains sujets techniques, ils restent pour moi très utiles. Sur Mac, j’ai longtemps utilisé le client Hogwasher mais il n’est malheureusement plus maintenu depuis trois ans. Je suis aussi passé à Unison il y a quelques mois. Dans les groupes français, l’un de mes préférés était fr.comp.ordinosaures. Côté anglophones, j’ai passé des heures à me tordre de rire sur alt.religion.kibology ;-)

7)
François Cuneo
, le 23.09.2009 à 21:01
[modifier]

Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai vraiment un blocage avec les forums. En premier avec celui de Cuk.ch que je ne visite pratiquement jamais. Le système des forums ne m’a jamais convenu.

Bon, le programme Unsion a l’air tout de même de régler un certain nombre de mes soucis, puisqu’il me semble qu’on voit clairement tout ce que l’on n’a pas encore lu.

Mais comme le dit Fabien, les centaines de messages tout neufs auraient très vite fait de me décourager.

Question de génération peut-être, comme l’expliquait Madame Poppins hier.

8)
Nept
, le 23.09.2009 à 21:51
[modifier]

Comme Jaxom, j’utilise avec bonheur MacSOUP depuis de nombreuses années, pour sa gestion incomparable des fils de discussions avec son arborescence graphique qui m’est INDISPENSABLE. Je fais d’ailleurs de même pour les quelques mailing-listes auxquelles je suis abonné. C’est vrai qu’une gestion des fichiers joints serait un plus, mais ça ne me manque finalement pas souvent, et pour les rares occasions où je souhaite fréquenter un newsgroup spécifiquement “binaire”, j’utilise alors Unison.

Et par rapport aux forums “web” comme celui de cuk, celui de MacGénération et temps d’autres, je ne les fréquente quasiment jamais. Parce que je trouve que c’est totalement illisible. Dès qu’un sujet se prolonge sur plus de 5-6 messages, il devient très difficile de percevoir qui répond à qui, à cause de cette abominable présentation purement chronologique.

Voilà pour mon avis…

10)
jdmuys
, le 24.09.2009 à 18:24
[modifier]

J’ai acheté et utilisé MacSoup, puis Hogwasher pendant des années. Maintenant j’ai aussi acheté Unison.

Sinon il y a Nemo qui est très bien.

Lequel est le meilleur? Je ne saurais dire.

11)
nowall
, le 24.09.2009 à 20:35
[modifier]

Quelqu’un pourrait-il me donner l’adresse du serveur pour Sunrise en Suisse? Sur leur site je ne trouve pas l’info, et ma vieille feuille d’abonnement pleine de taches de café qui date de 2000 ne mention l’accès à usenet? Quelqu’un a parlé aussi de serveurs gratuits… peut-on trouver des listes de ces serveurs?

J’ai plusieurs fois essayé d’utiliser Unison, mais ne pouvant jamais me connecter chaque fois j’ai bâché… mais cet article m’as (re)donné l’envie d’essayer une énième fois!

Juste une autre question qui me traverse: quelle est la sécurité de ce réseau, au niveau des failles? les transferts sont-ils cryptés? Je me méfie toujours un peu des protocoles que je ne connais pas

12)
Smop
, le 24.09.2009 à 21:42
[modifier]

@nowall – 11 : Tu n’as pas l’air d’être très copain avec Google !

Je suppose que le serveur NNTP de Sunrise est … news.sunrise.ch (212.35.56.33).

Pour les serveurs d’accès libre, il faut chercher … avec Google. Non seulement ils changent, mais de plus, ils ne distribuent pas tous les mêmes hiérarchies USENET. Certains ne proposent pas les groupes de binaires, d’autres autorisent la lecture mais pas la publication, etc… La première URL que remonte Google avec la chaîne de recherche “free NNTP servers” est celle-ci.

Quant au protocole NNTP, il est décrit dans deux RFC, et ne présente pas plus de “failles” que n’importe quel autre protocole standardisé. Non, les communications ne sont pas cryptées, pas plus que les e-mails (généralement) !