Profitez des offres Memoirevive.ch!
SMS, la nouvelle sténographie sociale

Pter, un fidèle lecteur de Cuk.ch, nous propose ce jour une humeur sur les SMS et leur langage particulier.

Je le remercie et vous laisse directement avec lui.

 


 

Si l’humeur est axée « Anglophone », c’est parce que le temps des vacances sont souvent le temps des voyages, et ainsi qu’en affaires: on est éventuellement amené à échanger des SMS en Anglais.

Pour ma part suis marié avec une Philippines et nous vivons en Chine. Donc professionnellement et familialement, toutes mes correspondances (y compris les SMS et les MSN) se font en Anglais (US).

Et nous avons deux fils dont l’ainé à 17 ans.

SMS, purée !

D’abord pourquoi le « SMS » ? Sans trop m’avancer, on peut résumer les raisons qui ont amenés les utilisateurs à développer cette nouvelle « langue »:

  1. des messages qui sont limités dans la longueur par les téléphones et/ou des « social-médias » comme Twitter, où des messages sont limités à 140 caractères.
  2. Pour épargner le temps.
  3. et aussi pour épargner les pouces !

Bien, très bien. MAIS :

L’énergie et le temps d'apprendre le jargon SMS (Anglais) est pour moi un WOMBAT (Waste Of Money, Brains And Time)  -> traduit par : gaspillage d'argent, de cerveaux et de temps. Malheureusement,  et comme expliqué au début de cette humeur ; je ne peux pas y échapper, ni professionnellement ni du coté familiale.

L’humeur est donc orientée sur les SMS anglo-saxons qui envahissent ma vie.

Professionnellement : Si un CEO(Chief Executive Officer) , ou GM (General Manager) ne semble pas être « Sténo-technologie-intuitif », les jeunes collaborateurs  vont commencer à se demander si la compagnie n’est par trop réfractaire aux nouvelles technologies. Dingue mais vécu…On parle de « nouvelles technologies » a propos du langage SMS ! Et si le CEO passe pour  « has-been », ses décisions sont-elles pertinentes? 

Un petit exemple de texto :

 « TTYL  as IMO C (xxx) FMEA require NRN,  BR »      traduit par:

« Talk To You Later, as In My Opinion Customer ‘s name (xxx) Failure Mode and Effect Analysis require No Response Necessary, Best Regards» ;

 

Familiale : Comment comprendre les messages et les dialogues avec ses enfants lorsqu’on se met a « communiquer » en style SMS (et en Anglais). Ma femme (et je ne suis pas l’inspecteur Colombo) essaye de savoir ce qui se passe autour des enfants à travers leurs communications « cryptées » …

 

Je vous mets un pot pourri d’alphabet SMS « décryptés » (US version):

NSFW: “Not safe for work”

WOMBAT: “Waste of money, brains and time”

UG2BK: "You got to be kidding"

GBTW: "Get back to work"

NMP: "Not my problem"

PIR: "Parent in room"

GFTD: "Gone for the day"

FYEO: "For your eyes only"

BI5: "Back in five minutes"

DEGT: "Don’t even go there"

BIL: "Boss is listening"

PAW: "Parents are watching"

99: "Parents are no longer watching"

PCM: "Please call me"

IMS: "I am sorry"

TOY: "Thinking of you"

KUTGW: "Keep up the good work"

CID" "Consider it done"

FWIW: "For what it’s worth"

HAND: "Have a nice day"

IAT: "I am tired"

NRN: "No response necessary"

4COL: "For crying out loud"

WRUD: "What are you doing?"

LMIRL: "Let’s meet in real life"

^5: "High five"

TTYL: "Talk to you later"

IMO: "In my opinion”

ROFL: "Rolling on the floor laughing"

BFF: "Best friends forever"

LOL: "Laugh out loud"

OMG: "Oh my God"

SWDYT: "So what do you think?"

WDYM: "What do you mean?"

GNOC: "Get naked on camera"

POS: "Parent over shoulder"

LMIRL: "Let’s meet in real life"

IWSN: "I want sex now"

HBU: "How about you?"

CIL: "Check in later"

MBA: “Married but available”

 

Bon, c’est simple me direz vous, on apprend le langage et puis c’est tout.

Mais non: car le SMS est un comme un potage sans gout qui laisse libre à quiquonque d’y mettre ses épices (interprétations).

Je m’explique :

LOL : On le traduit communément par : Laugh Out Loud (~gros rire bruyant/fou rire/mort de rire).

Alors ? Suite au décès d’un proche, et étant loin de la maison, imaginez que vous recevez ce SMS de condoléance:

“I’m so sorry to hear about your mother passing away. LOL. Let me know if there’s anything I can do.”

Ici LOL ne veut pas dire « mort de rire » mais signifie “Lots Of Love”.       

Et vous, la soupe d'alphabet des abréviations vous donne aussi du fil à retordre? 

 

Pter

31 commentaires
1)
Zallag
, le 17.08.2009 à 00:53
[modifier]

Déjà que les djeuns’ doivent, une fois sortis de l’adolescence rebelle, apprendre à parler autrement qu’en verlan mâtiné d’accent beur (ce mot est du verlan, même si certains ne le savent plus), voilà qu’ils doivent apprendre à pianoter rien qu’avec des acronymes ? Pour moi c’est une preuve que certaines technologies parviennent à créer plus de problèmes qu’elles n’en résolvent.

Toute information compressée à ce point perd tout sens et toute précision, comme une photo qui aurait des pixels gros comme des maisons. On constate avec de tels SMS que les métadonnées nécessaires à leur interprétation sont plus importantes que le message lui-même. Où est le gain ?

Je préfère, quant à moi, écrire des messages déjà traduits. Et avec une orthographe correcte, ce qui prouve que je suis un dinosaure, mais cela ne m’a néanmoins pas empêché de comprendre le texte ci-dessus (qui contient pas mal de fautes de diverses sortes). Mais les dinosaures ont survécu des millions d’années et leurs descendants vivent encore dans les fleuves africains…

2)
Saluki
, le 17.08.2009 à 01:44
[modifier]

IMHA = In My Humble Advice

GFY = Go ‘n F… Yourself !

SOL = Sooner Or Later

P&L = Profit & Loss account

OSx = Oral Sex, pas vraiment Snow Leopard !

ASx = variante…

RYL = Ring You Later

4)
Inconnu
, le 17.08.2009 à 02:06
[modifier]

ASAP: As Soon as Possible (=”Magne toi le cul, c’est urgent”)

5)
Madame Poppins
, le 17.08.2009 à 07:20
[modifier]

Comme Zallag, je veux bien utiliser les SMS mais sans abréviations, avec accents et ponctuation. C’est pour moi une question de respect pour mon lecteur. Quant au langage SMS anglophone, je l’avoue : pourquoi me fatiguerais-je à l’apprendre ?

BJATT (bonne journée à toutes et tous)

6)
Philob
, le 17.08.2009 à 07:29
[modifier]

Quand je vois ça, je suis très content de ne pas devoir “paraître être” au courant du langage SMS. J’ai toujours eu de la peine avec les abréviations (même si certaines sont quand même utiles et je les utilise, exemple ONU, mais dans la version française !).

A force d’abréger tout, les gens ne savent plus “perdre” du temps à écouter l’autre, à parler de la pluie et du beau temps (ce qui n’est heureusement pas le cas sur CUK).

Je préfère perdre quelques centimes et envoyer deux messages plutôt qu’apprendre un langage d’économiste (ben oui, c’est juste pour économiser, du temps et de l’argent). Si j’utilise assez souvent les SMS, c’est juste pour ne pas déranger la personne, car, en principe, (et là encore les gens sont fous, ils n’arrivent pas à ne pas tout de suite consulter leurs messages) la lecture peut se faire plus tard, alors que le téléphone, normalement, on répond de suite.

Ma femme devient folle, car lorsque le téléphone sonne, si je suis en train de faire quelque chose, je ne répond pas, je ne me laisse pas déranger, même par une sonnerie de téléphone; je privilégie toujours la conversation avec une personne présente. Vous pouvez faire le test, peu de personnes supportent une sonnerie de téléphone sans lui donner la priorité sur presque tout le reste, ça me navre terriblement.

7)
djtrance
, le 17.08.2009 à 08:04
[modifier]

Muahaha sympathique l’humeur :)

Merci beaucoup Pter! Je suis P.T.D.R (PeTer De Rire) :)

8)
Inconnu
, le 17.08.2009 à 09:02
[modifier]

Euh, PTDR ne veut pas plutôt dire “par terre de rire” (signifiant donc qu’on se marre tellement qu’on se roule par terre) ?

Enfin, je suis un adepte des smileys et du français sans abréviation : une langue est faite pour être parlée et écrite, pas abrégée, si on veut être compris par tout le monde. :)

9)
Kermorvan
, le 17.08.2009 à 09:25
[modifier]

YPCEM ? Yavait Pas Ça En Morse ?

En toutes lettres, la compréhension demande parfois de l’entraînement, la syntaxe ne suffit pas : relevé cette semaine dans la presse :

(Additif, 14h 15)

« L’enlèvement de la bombe chargée de près de 200 kg d’explosifs par les démineurs. » sur l’AFP (14.08.2009) repris tel quel par les journaux (à propos d’une bombe de la seconde guerre mondiale, au Havre).

« La brigade des stupéfiants travaillait sur un réseau structuré en liaison avec les autorités. » sur Reuter (15.08.2009) repris tel quel par les journaux (à propos d’une tonne de cannabis saisie près de Paris).

« Le gérant a reconnu les faits perpétrés au cours de sa garde à vue. » ça provient aussi d’une agence (14.08.2009), je n’ai pas retrouvé laquelle ; là encore, les journaux recopient ça tel quel (à propos d’un pharmacien de L’Haÿ-les-Roses accusé d’escroquer la sécurité sociale).

10)
Madame Poppins
, le 17.08.2009 à 09:50
[modifier]

Philob, durant une période de ma vie, j’étais capable de sortir de mon bain pour répondre au téléphone; aujourd’hui, je ne lève même pas le regard lorsque je suis plongée dans un livre : ma devise est devenue “les mauvaises nouvelles, je préfère les apprendre plus tard et les bonnes me feront aussi plaisir dans une heure”.

Kermorvan : où as-tu trouvé ces perles ? Elles sont hallucinantes !

11)
infisxc
, le 17.08.2009 à 10:04
[modifier]

@Philob : bien d’accord avec toi. Lorsque je suis en train de discuter avec quelqu’un, il a la priorité de ma conversation. En règle générale, la personne que j’ai en face de moi reste interdite de me voir ignorer la sonnerie.

Comme toi, je suis navré que cette sonnerie prenne le pas sur absolument tout ce qui se passe autour.

infisxc

12)
Tom25
, le 17.08.2009 à 10:10
[modifier]

Pour les sonneries de téléphone, effectivement je suis moi aussi agacé que beaucoup de personnes donnent la priorité au bignou plutôt qu’à la personne physique avec qui elles sont en train de discuté. Ca m’est arrivé de dire au revoir et de me barrer de chez quelqu’un qui avait pris un coup de fil alors que j’étais là. Répondre oui, mais faut pas que ça dure plus d’une minute, ou alors on dit à la personne qu’on est occupé et on rappelle.
Même chose dans un magasin, tu te déplaces pour un renseignement et le commerçant te coupe tout le temps pour répondre au téléphone. Là aussi ça m’est arrivé de dire « Je ressors et je vous appelle de mon portable ? ».

Pour ce qui est du SMS, que je saurais écrire correctement le Français, que je maîtriserai un peu mieux l’Anglais, je m’attacherai à apprendre une autre langue, comme le SMS :•) .

Mais quand même, on critique les jeunes, mais dans n’importe quelle entreprise il y a un langage avec des abréviations propres à l’activité. Et c’est très chiant quand on arrive là au milieu, on est encore plus largué.

13)
Kermorvan
, le 17.08.2009 à 10:19
[modifier]

Mme Poppins,

C’était hier ou avant-hier dans la grande presse française, dans les quotidiens en ligne. C’est constant les subordonnées mal fichues, mais l’on lit vite, le cerveau rectifie automatiquement, il lit autre chose que ce qui est écrit.

Les titres aberrants, Le Monde sait faire :

Les peuples indigènes, premières victimes de la grippe A

(titre d’article en ligne, Le Monde, 14 8 9)

Ici

14)
ReReX
, le 17.08.2009 à 11:19
[modifier]

Quel rapport avec les SMS en particulier? Je ne vois que des acronymes dont les américains sont particulièrement friands, et qu’ils utilisent dans le courrier écrit, même très formel.

16)
Leo_11
, le 17.08.2009 à 11:26
[modifier]

peu de personnes supportent une sonnerie de téléphone sans lui donner la priorité sur presque tout le reste, ça me navre terriblement.

ça m’agace tellement tous ces téléphones qui sonnent un peu n’importe où que le mien est TOUJOURS sur silence (il vibre donc) et que je ne réponds que quand je suis seul… jamais dans un transport publique par exemple… Ma femme m’envoie un SMS pour me dire que je dois l’appeler pour un truc urgent, elle sait que je ne répond pas autrement…

17)
djtrance
, le 17.08.2009 à 11:41
[modifier]

Oui François tu as raison dans la signification de “PTDR” :)

Pour le coup, c’était juste pour faire un “jeu de mot” avec son pseudo… Pter… Mais spa grave :)

18)
JMeng
, le 17.08.2009 à 12:54
[modifier]

Je me souvient d’avoir lu un livre à propos des gros mots utilisés par les enfants pour marquer leur différence avec les adultes : un autre enfant va rire et ajouter ses gros mots, tandis qu’un adulte va froncer les sourcils et réprimander.

Cela rejoint le thème du patron jugé “has-been” simplement parce qu’il n’utilise pas le même vocabulaire que ses subalternes. Or, les différences de langage ne démarquent pas des niveaux de compétence. Les subalternes pro-SMS réagiraient-ils comme des enfants, soucieux de montrer qu’ils sont des “grands” ?

Finalement, tout ça n’est qu’un moyen de chercher la reconnaissance de l’autre à travers l’outil langage. Dommage que certains oublient justement que le langage n’est que l’outil de la pensée…

(nb : je ne me souviens plus des références du livre et les retours d’une recherche Google n’ont pas réveillé mes souvenirs, hélas)

(les MMORPG sont aussi une source de vocabulaire sectaire : si je prend l’aggro sur le tank, le boss va me charger et me one-shoot, les CaC pourront plus couper les sorts …et c’est le wipe. Si tu n’as rien compris, t’es un noob !)

(Pour moi, PTDR signifie “PéTé De Rire”. Le mot “Pété” rejoint les mots “Explosé” ou “Mort” de rire…)

19)
fap76
, le 17.08.2009 à 13:02
[modifier]

Merci pour cet article, qui me renvoie à des interrogations…

Pourquoi les jeunes utilisent-ils un langage raccourcis pour les SMS ? – car on ne peut mettre que 140 caractères ? – pour aller plus vite ? – pour être incompréhensible des non-initiés ?

Je pense qu’il doit s’agir d’un mélange de tout ça, et à leur décharge, il me semble que l’on utilise tous des abréviations dans notre vie de tous les jours, par exempte : svt pour souvent tjrs pour toujours …

Et qu’on arrive très bien à se relire…

A partir du moment ou (désolé, ma touche pour l’accent grave ne fonctionne plus…) deux personnes parlent le même langage, qu’il soit abrégé ou pas, libre à eux de communiquer sur ce mode, je ne pense pas que cela prétérite leur langage “pour les autres”.

Et dans le monde actuel, le temps est l’ennemi, il faut tjrs aller plus vite, plus vite… Sans doute l’abréviation est une solution pour ces personnes.

20)
Leo_11
, le 17.08.2009 à 13:22
[modifier]

Pourquoi les jeunes utilisent-ils un langage raccourcis pour les SMS ? – car on ne peut mettre que 140 caractères ? – pour aller plus vite ? – pour être incompréhensible des non-initiés ?

Dans un premier temps c’était par soucis d’économie… plus ils en plaçaient sur un seul message mieux c’était bon pour leur porte-monnaie (dixit mes enfants…)

21)
Kermorvan
, le 17.08.2009 à 15:35
[modifier]

Clairement, le style sms (des enfants ?) a plusieurs avantages : 1) ignorer l’orthographe, lui faire un pied de nez, s’en affranchir 2) avoir ses propres codes, comme pour les langages argotiques 3) aussi, faire preuve d’inventivité. Et puis, il faut bien dire que les minuscules claviers y incitent.

22)
popey
, le 17.08.2009 à 16:38
[modifier]

Mon préféré : RTFM (Read The Fucking Manual)

Un chouilla vulgaire, mais salutaire quand quelqu’un demande sans arrêt des informations qui sont a sa portée (c’est un peu brutal quand même, il vaut mieux faire la remarque gentiment une pair de fois avant d’envoyer ça).

Je crois même que c’est apparu nettement avant la folie du SMS, notamment dans le monde informatique (mailing listes, forums ou salons IRC techniques)

23)
Tom25
, le 17.08.2009 à 17:28
[modifier]

Je n’utilise pas le SMS mais je viens de m’en inventer un qui me sert plusieurs fois par jour, à chaque qu’un pote me demande de venir boire un coup, ou de faire du VTT, ou du ski, ou que mon patron me demande de bosser un week-end, etc., etc. :
FQJDAMF : Faut Que Je Demande À Ma Femme.
ou
FQJDLPAMF : Faut Que Je Demande La Permission À Ma Femme.

Et un autre qui sert à peu près aussi souvent :
MFADN : Ma Femme A Dit Non.
ou
MFVP : Ma Femme Veut Pas.

24)
Saluki
, le 17.08.2009 à 17:37
[modifier]

MFADN : Ma Femme A Dit Non. ou MFVP : Ma Femme Veut Pas.

J’espère qu’il y a souvent aussi des

MFADO
et des
MFVB

;°)

25)
fxc
, le 17.08.2009 à 18:35
[modifier]

Aussi

CQFD Pas la traduction classique, mais plutôt Ce Qui m’a Foutu Dedans.

Sinon pour les sms je ne suis pas capable d’en envoyer et ce n’est pas faute d’avoir essayer et je ne réponds jamais au tél. 1° il y a le répondeur qui le fait très bien et 2° si il n’y a pas de message c’est que cela n’est pas important.

Il y a qlq jours j’ai failli me faire renverser sur un passage piéton et le feu vert par un con qui téléphonait en conduisant….

26)
pcst
, le 17.08.2009 à 18:57
[modifier]

Merci à Tom25 pour cet immense éclat de rire ! Je ne suis donc pas le seul dont l’agenda des soirées est fermement tenu par Madame :))) Luc

27)
ysengrain
, le 17.08.2009 à 19:08
[modifier]

Je ne sais pas si je suis spécifiquement atteint, mais je suis sous une pluie de SMS de racolage liés à la prostitution alors que … non, je ne vois pas .

Un synonyme de SMS: LPNDJ: en clair, le Pire Ne Déçoit Jamais.

28)
Inconnu
, le 17.08.2009 à 19:38
[modifier]

il faut dire que taper un SMS sur un portable, même un iPhone ou un mobile avec clavier, n’est guère idéal pour faire de la prose. Je m’efforce de respecter une syntaxe et une grammaire appropriée, même si je dois pour cela envoyer 2 messages.

29)
Tom25
, le 17.08.2009 à 20:18
[modifier]

J’ai envoyé 5 ou 6 SMS dans ma vie, et tous depuis mon Mac relié à mon tél portable GSM via IrDa ou Bluetooth, je les ai donc écrit comme j’écris mes emails, càd en essayant d’écrire un Français à peu près correct. Note : c’est à dire est souvent employé également, comme ndlr : note de la rédaction.

La sonnerie du téléphone me dérange, et j’ai mon bureau à la maison, avec une ligne fixe professionnelle (directement reliée en IP au standard de mon entreprise à 300 km), une ligne normale en 03 81 …, une ligne LiveBox en 09 …, mon tél portable, et Skype. Et quand tout ce bordel se met à sonner en même temps, et que mes filles affalées devant la télé ne se lève pas pour décrocher, je le fais mais pour raccrocher aussi sec pour faire taire le bignou, non pas sans avoir parfois vociféré violemment entre le décroché et le raccroché. Et là mes filles viennent me demander qui c’était, j’vous dis pas comme je gueule ! Parfois les personnes ne rappellent pas, allez savoir pourquoi ?!

30)
Modane
, le 17.08.2009 à 22:43
[modifier]

Je n’envoie de SMS que de mon ordinateur, par Blue Phone Elite. Ce sont donc plutôt des L(ong)MS, avec accents, ponctuation et orthographe. Mais il faut dire que je suis assez réfractaire au téléphone (j’envisage même de n’en plus avoir) depuis que j’ai lu ceci, de Guitry : “Le téléphone vous transforme en valet. Il sonne, on accourt!”
Je lis la syntaxe SMS comme un rébus, et je trouve ça plutôt amusant. Mais pas tout les jours…. Et pas pour n’importe quelle nouvelle. Outre qu’il me semble difficile de le essemessifier, “Tatie Germaine est morte à Istanbul de la peste bubonique”, en SMS, me ferait médiocrement sourire, voire m’irriterait un brin. Là, à mes yeux, un petit effort de littérature s’impose… Quand même…