Profitez des offres Memoirevive.ch!
Quelques BDs pour les vacances

Tiens, mon dernier article sur la BD date d'il y a exactement une année.

Il est grand temps que je vous parle un peu de mes derniers coups de coeur. Qui sait, peut-être que cela vous donnera quelques idées pour ces vacances.

Tout récemment est sorti dans la prestigieuse collection Aire Libre de Dupuis L'Encre du Passé, un album d'un auteur pourtant inconnu : Antoine Bauza.

image

Inconnu ? Pas tout à fait ! En réalité, on a déjà parlé de lui ici même sur votre site favori ! Et c'était Puzzo qui s'en était chargée, puisqu'il s'agissait d'un article sur Hurry Cup.

En effet, Antoine Bauza est un fantastique auteur de jeux de société. Outre Hurry Cup, il a également créé Chabyrinthe ou Ghost Stories. C'est d'ailleurs ce dernier jeu qui montre l'attachement et l'intérêt tout particulier de Bauza au japon médiéval.

Car L'Encre du Passé raconte l'histoire d'un homme, Môhitsu, parcourant en solitaire le Japon en se logeant et se nourrissant grâce à son métier, ou plutôt son art : la calligraphie.

Son art, il l'utilise pour résoudre des conflits ou pousser à la réflexion, mais également pour tenter d'exorciser ses démons intérieurs. C'est la rencontre avec la jeune Atsuko, jeune peintre sans formation et pourtant pleine de talent qui va redonner du sens à la vie de Môhitsu.

image

© 2009 Dupuis

Bauza met en avant d'une très belle manière la force des mots, la puissance de l'écrit. Le dessin de Maël, absolument somptueux nous plonge quant à lui dans cette ambiance toute japonaise dans laquelle l'excès n'est jamais de mise et où le respect et l'honneur sont à la base de la société.

Grâce à une très belle histoire, des personnages complexes et un dessin servant magnifiquement le scénario, on ferme le livre et on reste pensif un moment, digérant ce qu'on vient de lire et essayant d'en tirer un enseignement ou tout du moins une réflexion.

Pensif, on le reste également à la lecture de Quelques jours d'été, Un îlot de bonheur du génialissime Chabouté.

image

Cet album est un recueil de deux récits, "Quelques jours d'été", paru en 1998 et "Un îlot de bonheur" paru en 2001.

Chabouté possède ce talent rare de pouvoir nous raconter des histoires simples, quasi anecdotiques et pourtant si poignantes.

"Quelques jours d'été" relate le séjour à la campagne d'un jeune garçon de la ville qui va alors découvrir au côté d'une vieille dame et de son mari silencieux une vie faite de calme et de choses simples.

image

Le chuchotement des rivières, petit homme ! N'oublie jamais !…

"Un îlot de bonheur" nous raconte quant à lui les déboires d'un autre jeune garçon, pris en otage des engueulades permanentes que se livrent ses parents. Le jardin public devient alors son refuge et il y fait une rencontre qui va permettre de lever certains non-dits.

Voici deux histoires touchantes tellement elles sont pleines de vérité et de réalisme. Je pense qu'il est impossible de rester insensible à ce livre, et tous ceux à qui j'ai fait lire cette BD ont été conquis.

Le dessin de Chabouté, toujours en noir et blanc, est à mon avis l'un des plus aboutis de la bande dessinée actuelle. Il manie le noir et blanc avec autant de talent que le faisait un Hugo Pratt en son temps.

Regardez seulement ces pages:

imageimageimageimage

Il s'agit des quatre premières planches d'une autre BD récente de Chabouté : Tout Seul.

image

Vous avez déjà pu constater sur les planches ci-dessus le dessin impressionnant de Chabouté, et bien laissez-moi vous dire que cette BD est absolument géniale, bouleversante, belle, triste, pleine d'espoir, bref, du concentré d'émotions.

Impossible de rester indifférent à la lecture de Tout Seul.

Je n'en dis pas plus, je ne voudrais pas vous gâcher la surprise, mais un petit conseil : courez chez votre libraire !

Pour finir sur une note un peu plus classique, je voulais également vous parler de l'album que j'attendais depuis longtemps. Il s'agit de Terminus, le sixième et dernier tome de La Nef des Fous de Turf.

image

Il s'agit ici d'une lecture un peu plus facile, un peu plus dans la veine de la BD dite "traditionnelle". Et pourtant, le monde créé par Turf est complexe et bougrement intéressant.

Je disais que je l'attendais depuis longtemps, ce sixième tome, car le premier est sorti en 1993 ! Cela fait donc seize ans que cette série a commencé.

L'attente n'était pas vaine et le résultat est plutôt réussi, puisque c'est avec plaisir que l'on quitte des personnages auxquels on s'était attaché. Turf a pris le temps de construire une histoire cohérente et contrairement à de nombreuses séries, on constate rapidement qu'il y a seize ans, l'auteur savait déjà comment son récit allait se terminer.

Les dessins, toujours du même Turf, sont très beaux, avec une mise en couleur superbe.

Voilà donc de quoi occuper vos longs et ennuyants mois de vacances. J'espère que vous partagerez mes goûts.

10 commentaires
1)
François Cuneo
, le 02.07.2009 à 07:15
[modifier]

Merci Fabien.

Je crois que je n’ai jamais été déçu par tes conseils.

Et ce qui est chouette, c’est que si je commence un de ces jours la série Turf, je n’aurai pas besoin de tout relire à chaque sortie de nouveau tome.

Je crois que je vais désormais toujours attendre qu’une série soit finie pour la commencer. Je ne supporte plus ces attentes et surtout le fait que j’oublie une partie de l’intrigue à chaque fois.

Pour dire, XIII, j’ai dû relire la série complète pour chaque nouveau volume, ça devenait terrible.

Par contre Thorgal, je m’y suis mis juste quand le dernier n’était pas sorti, ça a été génial.

Cela dit, on est reparti dans une nouvelle saga maintenant avec ce dernier.

2)
Fabien Conus
, le 02.07.2009 à 07:25
[modifier]

Je suis d’accord avec toi François et je fais la même chose.

Ce qui est bien, c’est que de plus en plus les éditeurs annoncent à l’avance combien de tomes comportera une série. Comme ça on sait à quoi s’en tenir.

Par contre, les séries à rallonge comme XIII et Thorgal, c’est fini pour moi. Je ne dépense plus mon argent pour des albums bâclés.

Par contre, la Nef des Fous, c’est une valeur sûr :-)

3)
Caplan
, le 02.07.2009 à 07:42
[modifier]

Voilà donc de quoi occuper vos longs et ennuyants mois de vacances.

Quoi??? S’ennuyer pendant les vacances??? Ça va pas, non??!

Merci Fabien! ;-)

Milsabor!

4)
Franck Pastor
, le 02.07.2009 à 08:17
[modifier]

Je ne trouve pas les deux derniers Thorgal bâclés, il semblerait que sous l’impulsion de Sente Rozinski ait retrouvé une seconde jeunesse.

Moi j’attends un album en particulier, en trépignant d’impatience : le 9e tome de De cape et de crocs. Que ceux qui ne connaissent pas se rattrapent et lisent les 8 premiers sans attendre, ¡carne y sangre!

En attendant, je vais me rabattre sur Chabouté, que je ne connaissais que de réputation.

6)
Marcolivier
, le 02.07.2009 à 10:37
[modifier]

Merci pour ces conseils. L’approche et la plume de Chabouté semble excellent. Et le dessin de la mer fait réver. On se croirait presque dans ‘La ballade de la mer salée’, avec un peu moins de tension dans le dessin du fait de lignes plus fines. Je m’en vais m’empresser d’aller voir tout ça.

Sinon, je ne peux que recommander à ceux qui ne connaissent ces 2 magnifiques séries de Jean-Pierre Gibrat: Le Sursis ainsi que le Le Vol du Corbeau. Nous sommes témoins de l’occupation allemande en France par le biais du regard de 2 anti-héros opportunistes qui finissent par se réveiller, anti-héros transcendés par l’amour de 2 soeurs belles comme le miel, Jeanne et Cécile. Merveilleux.

7)
Puzzo
, le 02.07.2009 à 10:50
[modifier]

Je ne peux que confirmer que les livres de Chabouté sont juste splendides !

Pour la Nef des fous, j’ai eu beaucoup de plaisir à lire la série mais je ne la classerais pas dans mon top 10.

Quant à Bauza, je n’ai pas encore eu le temps de la lire mais je me réjouis.

@François : Avec Fabien, j’ai la chance d’avoir toutes les bds à la maison et j’ai tellement de retard à rattraper que je lis en règle générale les séries complètes d’une traite sans avoir à attendre. Le luxe :-)

8)
Guillôme
, le 02.07.2009 à 10:56
[modifier]

Merci pour ces idées de lectures BD.

Moi aussi, j’ai arrêté (enfin presque ^^) dans la mesure du possible de me lancer dans des histoires incomplètes où l’éditeur/auteur nous abandonne en chemin ou, dans le meilleur des cas, on attends des années le dernier tome…

Vive les intégrales!

Sinon, pour Chabouté, Tout seul, j’ai été assez déçu… Bref, je n’ai pas accroché tant au style qu’à l’histoire assez prévisible.

Je vais essayer de mettre la main sur La nef des fous…

9)
thomas
, le 02.07.2009 à 11:45
[modifier]

Oui Fabien, Tout Seul est un petit chef d’oeuvre!

A recommander sans aucune reserve :)

10)
fap76
, le 02.07.2009 à 19:09
[modifier]

Merci pour ces idées lectures :-)

Dans ce que j’ai lu, j’ai été un peu déçu du final de la Nef des Fous, que j’ai trouvé moins intense que les premiers tomes, même si c’est sûrement une des bd qui, au niveau graphique, m’a le plus intéressé ces dernières années… Quand au “De cap et de Croc”, vivement la suite, car le dernier volume paru n’était pas du tout à la hauteur de cette excellent série… j’espère de tout coeur que le dernier volume apportera un final de rêve !! :-)

Et pis si je peux rajouter une bd, j’y mettrais Animal’Z de Bilal, qui a enfin refait une bd intéressante ;-)