Profitez des offres Memoirevive.ch!
Prizmo: et votre appareil de photo devient scanner

On n'a pas toujours un scanner sur soi.

Je dirais même plus: on n'a pas souvent un scanner sur soi.

Et pourtant, il arrive plus souvent qu'à son tour qu'on ait besoin de vite capturer un formulaire, une étiquette, un texte quelconque imprimé sur papier.

Mais alors…

Vous n'avez pas un appareil de photos sur vous? Comme moi dans mon sac à main? Ou alors dans votre téléphone? Comment? Vous avez un iPhone?

Eh bien alors… Vous êtes fin prêt pour utiliser Prizmo, l'un des logiciels les plus simples qu'il m'ait été donné de tester, ce qui ne préjudie pas de quelques fiers services qu'il pourrait vous donner.

Prizmo, c'est quoi!

Ben oui quoi? Pourquoi Prizmo… hmmm? Avec mon appareil de photos, je prends un texte, et puis voilà. Scanner un document avec un appareil de photos, ce n'est pas nouveau. Ou bien?

Oui, mais halte, stop.

Vous prenez votre photo, mais souvent, vous n'êtes pas bien comme il faut perpendiculaire à votre document.

Résultat quand vous voyez la photo? Votre circulaire sera plutôt du type "trapèze" que "rectangle".

Et puis, vous n'aurez peut-être besoin que d'une partie du document sélectionné.

Et vous n'allez tout de même pas lancer Photoshop pour faire les corrections nécessaires?

Ah parce que oui… Photoshop fait tout ce que propose Prizmo, mais de manière beaucoup plus compliquée.

Ici, vous n'avez que le strict nécessaire pour recadrer l'image, pour les apporter les corrections optiques, et pour corriger l'exposition.

Voyez plutôt.

Lorsqu'on lance Prizmo, l'interface est minimaliste.

image

Vous glissez une image en son centre, ou, si vous avez un iPhone, vous le connectez via l'USB, et vous cliquez sur le petit appareil de photos.

Vous verrez ainsi les images stockées sur votre petit machin.

image

Une carte, un appareil de photos branché apparaissent également dans cette zone.

Vous glissez simplement une de ces images dans la zone de traitement.

Vous voyez un petit rectangle bleu au centre de la zone montrant l'image.

image

Il s'agit simplement de mettre les quatre coins de cette grille à chaque extrémité de la feuille.

Notez que j'ai fait exprès de ne pas être de plan, pour qu'on voie mieux le travail du logiciel.

Vous avez toujours un aperçu du document corrigé à gauche.

Lorsque le traitement vous plaît, vous envoyez la sauce en cliquant sur "Enregistrer", et vous obtenez ceci:

image

Pour bien voir la qualité obtenue avec un 3G (sans le S), cliquez sur le fichier et dans Aperçu, demandez la taille réelle. Au fait, Dommage, Prizmo ne repasse pas les plis…

Bon, ce qu'il faut encore préciser, c'est que là, nous touchons la limite de la résolution (2MP) de l'iPhone, sur un grand format presse. Pas de problème, il est bien entendu possible dès le départ, à la prise de vue, de ne prendre que ce qui nous intéresse. Ou alors de passer à un appareil avec une meilleure résolution.

Voici un exemple avec le D-Lux 4 de Leica, toujours sur l'homme.

image

Bizarrement, quel que soit le réglage effectué, il me semble que le fichier perd ses proportions (étirement en hauteur)

Bon.

Prizmo permet de corriger les perspectives, comme nous venons de le voir, mais aussi semble-t-il de corriger les défauts optiques de vos appareils.

Vous pouvez utiliser des réglages proposés par l'éditeur du logiciel, ou alors en créer un vous-même, que vous mettrez à disposition de la communauté.

image

Si plusieurs modules existent pour votre appareil, Prizmo en proposera jusqu'à 5, mettant le meilleur selon lui en numéro 1.

Vous pouvez améliorer l'image à l'aide de quelques curseurs.

image

Personnellement, j'attendrai une pipette, afin de pouvoir dire au programme: "le blanc du papier, c'est ça". Vraiment dommage que cet outil ne soit pas présent.

Quelques réglages d'usine sont proposés, dont un, noir et blanc, ne fonctionne pas bien (tout est noir par défaut, il faut monter la luminosité, mais on ne donne pas dans la finesse). Vous pouvez par contre créer vos propres réglages et les ajouter à la liste sans problème.

image

On donne dans le simple, peut-être dans le trop simple à ce niveau.

Un dernier type de réglage est proposé, "recadrage", vous permettra de choisir la résolution de sortie.

image

Notez que la finition de Prizmo n'est pas absolument au top, puisque ces zones d'outils restent trop souvent ouvertes, même si la fenêtre qui leur est rattachée est fermée. Dommage, ça ne fait pas très bonne façon, ce genre de détails.

Que manque-t-il à Prizmo?

Avec quelques outils d'amélioration d'image dont je vous ai parlé plus haut, Prizmo deviendrait un must s'il était en plus associé à un OCR (reconnaissance de caractères), pas forcément de type Omnipage ou ReadIris (quoique, ce serait assez top), mais de type Evernote, qui permet simplement de faire une recherche sur les chaînes de caractères scannés.

Ah, avec un OCR, oui, Prizmo deviendrait très intéressant.

Il l'est déjà remarquez, sauf qu'à mon avis, il est vraiment très cher (trop!) pour ce qu'il propose.

39 $? C'est un peu de la folie pour un petit utilitaire de ce type, sans OCR (avec, pourquoi pas).

À 19 $, je ne dis pas, mais 39… Je ne comprends pas bien. Et pourtant, vous me connaissez, je ne suis pas vraiment du genre à me plaindre des prix hein!

Cela dit, Prizmo est un très joli outil, qui peut rendre déjà de bons services.

Reste à l'améliorer, lui incorporer une bonne reconnaissance de caractères (DevonThink Office le fait bien lui) ou alors de baisser drastiquement son prix.

 

 

11 commentaires
1)
THG
, le 26.06.2009 à 07:12
[modifier]

Pas mal du tout.

Alors oui, c’est un peu cher mais dans le domaine des shareware pour Mac, on finit par s’habituer à raquer…

2)
ici
, le 26.06.2009 à 08:08
[modifier]

Merci pour ce test.

Je dois dire que pour les possesseurs de DxO, ce logiciel n’a que peu d’intérêt. Récemment, j’ai eu à reproduire un livre précieux qui ne pouvait sortir de la bibliothèque. J’en ai fait quelques mauvaises photos et DxO grâce à son outil « géométrie », qui fonctionne aussi sur le principe des parallèles, m’a sorti de très bonnes images…

Pour les autres, c’est vrai que Prizmo peu rendre de bons services.

4)
Inconnu
, le 26.06.2009 à 10:20
[modifier]

C’est quand même moins cher que Photoshop donc intéressant pour ceux qui n’ont pas ce dernier. La suggestion de DxO m’a fait beaucoup rire par contre j’aimerais bien qu’Adobe se décide à intégrer les corrections de perspective et d’objectif dans Lightroom.

5)
Saluki
, le 26.06.2009 à 10:20
[modifier]

Tant qu’on y est, on règle aussi le parallélisme et le point blanc dans Fireworks, mais on ne l’a pas sur iPhone. ;°)

7)
rsebbe
, le 26.06.2009 à 11:11
[modifier]

Merci pour cette review.

Le prix est en fait de 39 dollars, pas euros, donc ça fait de l’ordre de 33 euros TTC. Je prends bonne note de vos remarques, nous comptons le faire évoluer très prochainement vers des pistes que vous citez.

Cordialement,

Raphael Sebbe

8)
François Cuneo
, le 26.06.2009 à 12:54
[modifier]

Bonjour,

Désolé pour l’erreur de devise.

J’ai corrigé.

Cela dit, ça reste cher à mon avis.

Je me réjouis de voir les nouvelles versions, vraiment.

10)
al1
, le 26.06.2009 à 14:18
[modifier]

EVERNOTE !!!

Mon dieu je l’avais raté celui-là !!! Comment j’ai fait pour m’en passer ?

Et évidemment François nous a fait un magnifique article là-dessus, en août 2008, que j’ai raté aussi !

Pardon François j’recommencerai plus !