Profitez des offres Memoirevive.ch!
MacPay 4: LE logiciel de paiements encore meilleur

Je vous ai déjà parlé à plusieurs reprises de MacPay.

D'abord ici, à propos de MacPay 2, où je décris en détail le principe d'un tel logiciel de paiements.

Et puis ici, pour annoncer l'arrivée laborieuse de MacPay sur OSX.

Et enfin là pour décrire la version 3.5 que j'ai utilisée jusqu'à il y a peu.

Le logiciel a été profondément remanié pour sortir tout récemment en version 4.

 

MacPay c'est quoi?

Permettez-moi de me copier-coller la présentation de MacPay que j'ai écrite dans mon dernier article, ne désirant pas réinventer la roue.

Début du copier-coller légèrement modifié

Vous l'avez compris, MacPay est un programme suisse, pour la Suisse, ne tournant que sur Mac, et permettant de préparer vos paiements en ligne, bien tranquillement, avec tout le confort possible.

Il vous offre la possibilité de vérifier vos saisies des mois ou des années après les avoir effectuées, et ce, quelle que soit la banque utilisée ou que vous soyez client de la poste, et ce toujours avec la même interface.

Vous me direz (je commence à vous connaître) qu'avec la généralisation de l'ADSL et du câble, on peut effectuer ses paiements en étant connecté directement à la banque, ou à la poste.

Oui, mais dans ce cas, vous avouerez que l'interface n'est pas terrible, et surtout, vous ne pouvez pas stocker ces paiements ou les voir à l'écran plus d'un certain temps. Avec MacPay, vous avez une véritable base de données de vos paiements, comme nous allons le voir plus bas.

MacPay, la banque ET la poste

Ce qui différencie principalement MacPay et son concurrent QuickPay, que j'ai testé ici, c'est le fait que MacPay vous permet d'effectuer vos paiements, que vous travailliez avec une ou des banques, ET (ou) avec la poste.

Vous pouvez même mélanger vos paiements dans une session MacPay, ce dernier les séparera. il faudra quand même indiquer en un clic au programme quelles lignes sont pour la poste, quelles lignes sont pour la banque X et celles qui seront pour la banque Y, mais cela fait (simplement en dédiant un compte à une écriture), vous vous trouverez, dans ce cas de figure, avec trois fichiers différents que vous enverrez ensuite via votre navigateur aux adresses concernées.

Mieux, si vous avez plusieurs comptes dans la même banque, un seul fichier DTA suffira pour faire des paiements sur ces derniers.

Ça, c'est grandiose.

Fin du copier-coller légèrement modifié!

Avantages d'un logiciel comme MacPay

J'utilise MacPay depuis des siècles, ou disons, depuis le siècle dernier.

Eh bien vous savez quoi? Je peux faire des recherches sur mes paiements depuis la première date à laquelle j'ai fait un paiement, soit plus de dix ans.

Si je reçois un rappel pour une facture de plus d'un an, je peux sans problème vérifier si je l'ai payée ou pas (en général, je l'ai payée, je vous rassure…)

Le programme est d'une fiabilité absolument sans faille, en tout cas depuis bien des années.

Et puis, l'autre jour, je devais faire un paiement depuis YellowNet. Comme je n'avais qu'un bulletin à faire, j'ai décidé de le faire en direct sur le site.

Je me suis donc rendu compte que l'interface du logiciel est bien plus agréable (n'a rien à voir en fait) avec celle en ligne.

La nouvelle interface de MacPay, le mode Saisie

La nouvelle interface de MacPay est plus facile à appréhender. Finis les tiroirs, tout est dans une seule fenêtre.

Et c'est tant mieux.

 

image

 

En 1, nous trouvons la zone des destinataires (ou des créanciers si vous préférez). Tout bulletin de versement rempli peut être mémorisé, pour que l'on puisse trouver rapidement un bulletin (champ de recherche en bas de la même zone) afin de pouvoir le réutiliser sans avoir besoin de tout ressaisir.

En 2, nous voyons un des bulletins de versement (ici poste orange, avec numéro de référence) proposés. Ces bulletins se sont simplifiés et ressemblent plus au monde réel, ce qui fait que l'on n'hésite plus au niveau du choix, comme ça pouvait encore être le cas dans les versions précédentes.

Voici les choix de bulletins disponibles (en plus de celui présenté dans la figure principale):

image

 

image

 

image

 

image

 

image

 

Notez le nouveau bulletin "SEPA", arrivé dans cette version 4

 

Comme vous le voyez, tout y est.

image

Notez le dernier type de bulletin, à droite, intitulé "Lecture optique". C'est avec lui que vous pourrez enregistrer un bulletin complet simplement en glissant un stylo optique de type PayPen, tellement pratique, que j'ai décrit dans mes articles précédents.

image

Quel temps gagné avec cet engin! Attention, ne confondez pas
avec le crayon d'IRIS Pen qui lui ne fait aucun contrôle et est une vraie catastrophe

Cela dit, je n'ai jamais appuyé sur ce bouton. Lorsque je dois faire une lecture optique, je la fais, sans rien demander, et le nouveau bulletin s'ajoute tout seul. Pourtant, ce bouton a une fonction intéressante, il vous permet de copier-coller une ligne de codage en provenance d'un scanner ou directement d'un créancier (comme on en trouve sur les factures Swisscom ou sur celles de pas mal d'assurances maladie).

Dieu que cette lecture optique me fait gagner du temps! D'ailleurs, ce n'est pas dur, un jour, il est tombé en panne, mon petit stylo, eh bien ça a été difficile pour moi. Oui, on s'habitue très vite aux petits conforts que nous offre la technologie.

Toujours dans cette zone 2, si aucun paiement n'est sélectionné (ou alors si plusieurs le sont), MacPay nous affiche un récapitulatif des paiements de la session, avec les différents comptes touchés.

image

En 3, vous avez la liste des paiements déjà entrés en cours de session et qui ne sont donc pas encore envoyés à la poste ou à la banque. Des petites icônes à gauche du paiement indiquent son état. La signification de ces icônes est rappelée au-dessus de la liste quand aucun d'eux n'est sélectionné.

image

Les colonnes à afficher sont choisies dans les préférences.

image

En 4, vous avez la barre d'outils. J'ai déjà parlé des divers bulletins que l'on peut choisir à partir de cette zone, je n'y reviens pas, mais vous propose (en plus des options de présentation bien connues) de jeter un coup d'oeil sur les deux derniers boutons par défaut:

image

Le bouton Valider effectue un certain nombre de contrôles, et place une icône verte devant le paiement. Il est alors prêt à être exporté, ce qui peut être fait à l'aide du deuxième bouton … Exporter vers un fichier DTA (pour les banques) ou ESAG-OPAE (pour la poste). Rappel, si deux types de paiements se trouvent dans la même session de paiements, le programme exportera deux fichiers au bon format pour chaque établissement. Mieux, il créera autant de fichiers qu'il est nécessaire si vous passez par deux ou trois banques et la poste en plus.

Jamais depuis… oh, je ne sais même plus, ma banque ou la poste ne m'ont refusé un fichier créé par MacPay…

En 5, la zone qui est réservée au choix du compte à débiter (on peut choisir un par un, ou par sélection de plusieurs paiements, via un pop-up menu) , et à vos données personnelles (compte à imputer, sous quel libellé le paiement va apparaître).

En 6, le total de vos paiements pour cette session, et juste en dessous, le sélecteur pour passer de mode "saisie" (montré ici) au mode Archives (montré plus bas).

Comme vous le constatez, saisir ses paiements se fait dans un confort douillet, dans MacPay, et cela hors connexion, je vous le rappelle.

Ben tiens, je parlais de l'interface en mode "Archive", voyons comment elle se présente.

Nouvelle interface de MacPay 4, le mode Archive

La saisie c'est bien, mais ce qui est mieux encore, c'est justement ce pour quoi il me semble que MacPay est très bon, c'est la gestion des archives de vos paiements.

Elle se présente sous cette forme:

image

En 1, nous avons la liste de toutes nos ordres de paiements. Notez que personnellement, j'ai tous mes ordres depuis 1999, qui sont gérés rapidement et sans aucun problème.

En 2, nous avons les statistiques. J'ai volontairement effacé l'échelle à gauche. Si un paiement est sélectionné dans la zone 3, alors c'est le bulletin de versement de ce paiement qui prend la place.

En 3, la liste des paiements effectués pour l'ordre sélectionné en zone 2.

En 4, nous trouvons une zone de filtre, qui permet de choisir soit toutes les années, soit une année particulière. Je constate très rapidement que si je prends toutes les années, c'est toujours en décembre que les choses se gâtent… Mais bon, ça, je le savais déjà.

En 5, nous avons la barre d'outils, qui contient entre autres choses un champ de recherche. Retrouver un paiement correspondant par exemple à une somme donnée, ou à toute chaîne de texte est instantané.

Je regrette cependant qu'il ne soit pas possible de cibler sur un champ particulier, par exemple, si je cherche un paiement de 2000 francs, tous les paiements effectués comprenant cette somme seront affichés, mais aussi tous les paiements effectués en 2000, ou encore aussi les paiements dont le numéro de référence contient 2000.

Il serait tellement bien de pouvoir cibler sa recherche…

Cela dit, malgré ce problème, on retrouve la plupart du temps très rapidement ses petits.

Dans cette zone 5, nous avons un certain nombre d'outils:

image

L'outil "Mémoriser" est très pratique puisqu'il vous permet de mémoriser un paiement, afin de pouvoir rapidement l'utiliser dans le futur (dans le cas où vous voulez mémoriser par exemple les données de votre garagiste, parce que vous savez que vous allez souvent avoir affaire à lui).

Remarquez que j'utilise la mémorisation à la volée, lors de saisie de paiements, mais si l'on oublie, on peut retrouver cette fonction dans les archives. Il est aussi possible de glisser la liste de saisie vers le destinataire, ce qui est très pratique.

Le deuxième bouton, "Modifier", me permet de changer les données qui me sont personnelles d'un paiement, et bien évidemment pas les données "clé" de ce qui a été exporté (ce serait un peu trop facile sinon de dire qu'on a payé telle somme, alors qu'en fait on n'aurait payé que la moitié).

Le troisième bouton, "Afficher" sert à rappeler la session d'un paiement dans la liste des résultats de la recherche.

Le quatrième bouton, "Supprimer", permet de supprimer la dernière session exportée, et de replacer tous ses paiements en mode saisie. C'est très pratique si l'on a eu un problème quelconque lors du transfert, ou si l'on a perdu les fichiers d'export. Notez que ni l'un ni l'autre ne m'est arrivé à ce jour, je touche du bois.

Le cinquième bouton, "Exporter", vous permet d'exporter votre archive au format que vous avez choisi, ce qui vous permet d'éviter une double-saisie avec une comptabilité.

Ce choix s'effectue tout en bas de la zone 1 (liste des sessions).

image

Une nouvelle venue: la notion de "classeurs"

Une des nouveautés intéressantes de MacPay, c'est que vous pouvez travailler avec différentes bases en même temps, sur lesquelles on peut basculer sans avoir à fermer un fichier et un autre (ce qui était le cas jusqu'à la sortie de cette version 4).

image

 

Bon, personnellement, je n'ai qu'un classeur, mais j'imagine bien que pour ceux qui ont des systèmes comptables plus compliqués que moi, ça doit être un sacré plus.

On peut même très bien imaginer que nous avons, ma femme et moi, des comptes séparés, mais que c'est moi qui fais les paiements (Madame Poppins va m'adorer). Eh bien je peux créer un classeur pour Madame Cuk, et un autre pour moi.

Jusqu'à ce jour, je ne l'ai pas fait, mais qui sait… Si elle continue à aller voir son Bruel tellement souvent à des prix de fous que même, finalement, mon matériel de photo, c'est de la rigolade, eh bien tu va voir comme je vais lui faire un classeur séparé moi, à Madame Cuk…

Et quelques nouveautés encore

Parmi d'autres, quelques nouveautés.

D'abord, le support complet de l'iBAN pour les paiements vers une banque. Alors ça c'est chouette. Maintenant, dans certains paiements sur lesquels j'hésitais à l'époque, je colle simplement l'IBAN dans le champ dédié, j'ajoute le nom du destinataire, le montant et elle est belle, je n'ai plus peur que les choses n'arrivent pas à destinataire en me posant plein de questions.

image

Ensuite, le support par masque des paiements SEPA.

 

Rappel, le SEPA permet d'effectuer sans frais un paiement en Euros vers n'importe quel pays de l'UE. C'est un énorme progrès pour les paiements étrangers. MacPay utilise un masque spécifique pour le SEPA car les critères bancaires sont très stricts et s'ils ne sont pas respectés, les frais sont très élevés (jusqu'à Fr 50.-). L'utilisation d'un masque permet d'interdire les déviations.

 

Et puis encore les différentes nouvelles présentations dont j'ai déjà parlé, la gestion de la base dans le dossier "Bibliothèque" de votre compte Mac, la possibilité de sauvegarder la base n'importe où, pour permettre une restauration si besoin est (on ne sait jamais).

Bref, un produit qui évolue, et c'est tant mieux.

Une version Business à venir

Quartesoft est en plein développement d'une version Business est à venir, qui permettra d'avoir une vision dans le logiciel de nos comptes bancaires en ligne.

Il s'agira d'une interface spécifique pour chaque banque, car il n'y a pas de standard.

 

La planification du développement prévoit, dans l'ordre Crédit Suisse (achevé), Raiffeisen (en cours), UBS, Postfinance. De nombreuses banques cantonales dont la BCV utilisent le même serveur que la Raiffeisen et Quartesoft va donc devoir discuter administrativement avec ces banques pour gérer cet accès. En effet, il est impossible de se connecter sur ces interfaces sans un accord spécifique entre le développeur et la banque.

image

Je crois savoir que si cela vous intéresse, Quartesoft est à la recherche de beta testeurs. Je vous laisse aller sur leur site pour les contacter, n'ayant pas du tout envie de laisser une adresse mail à disposition des robots chercheurs.

 

En conclusion

Je sais, c'est à chaque fois pareil lorsque je parle d'un logiciel tel que celui-là, oui, vous faites déjà le travail de la banque, manquerait plus que vous deviez payer pour un logiciel.

Eh bien sur Mac, pour moi, MacPay 4 est une solution confortable, qui me permet de faire des recherches, de m'y retrouver facilement dans mes comptes. Cette facilité d'emploi, cette fiabilité, le gain de temps lorsqu'il faut que je fasse mes paiements, tout cela vaut bien les 160 francs demandés. Attention, si vous êtes client d'une banque partenaire de MacPay, vous ne paierez "que" 120 francs.

Notez que ces chiffres sont en baisse (198 et 160 francs auparavant).

Cher? Peut-être, mais n'oublions pas que les développeurs doivent vivre, et que leurs revenus sont limités par deux choses: la Suisse est un petit pays et le Mac a peu de parts de marché.

Quand on voit ce qui se passe sur l'autre monde (certains logiciels étant une catastrophe, en tout cas à l'époque où ils étaient portés sur Mac), on est bien content d'avoir un produit aussi bien fini.

Et Dieu sait si les finitions sont importantes dans ce genre de logiciels, où l'on devient vite nerveux quand les choses ne fonctionnent pas bien.

La mise à jour est facturée 39 francs, ce qui est plus qu'acceptable.

 

30 commentaires
1)
fxc
, le 19.06.2009 à 05:16
[modifier]

c’est bien la 1° fois que je ne lis pas un texte du “patron d’ici”.

Ca a l’air bien ce programme quand même, quand je serais suisse dans une autre vie.

C’est pas tout ça mais je vais au Bourget pour photographier des navions.

2)
alienlebarge
, le 19.06.2009 à 07:08
[modifier]

Je ne connaissais pas ce logiciel. Merci pour la présentation.

J’avais les yeux grands ouverts en lisant ces lignes. Je me disais “ha ouais, pas mal … ça serrait bien …” jusqu’à ce que je tombe sur le prix. 160.- (je suis à la Raiffeisen), je trouve un peu chère quand même.

3)
ysengrain
, le 19.06.2009 à 07:28
[modifier]

Pfff !! Même pas un mot sur iPhone 3.0 ?

A tous: François est gravement malade, mais je suis certain qu’il va se soigner.

4)
cerock
, le 19.06.2009 à 08:41
[modifier]

Ca a l’air sympa comme soft… Est-il capable de récupéré les relevé de compte des banques ? Ou quizz des factures électroniques, sont-elle récupéré automatiquement ? Car si il faut toujours se connecter sur la version online pour la moitier des opérations, je ne sais pas trop si cela vaut la peine.

Autrement domage que la raiffeisen ne soit pas associer à l’offre. (J’espère que le soft fonctionne quand même avec)

5)
plussoie
, le 19.06.2009 à 08:56
[modifier]

J’utilise ce logiciel depuis quelques années, à satisfaction. Il n’a jamais été pris en défaut. Suffit de cocher les bonnes cases.

6)
coacoa
, le 19.06.2009 à 09:03
[modifier]

Je fais déjà le travail de la banque, manquerait plus que je doive payer pour un logiciel !

Bon, bon, je sors…

7)
tyranael
, le 19.06.2009 à 09:09
[modifier]

Je suis à la poste, à la BCV et à la Raiffeisen. Je n’ai trouvé sur aucun de leur site un rabais pour MacPay ?… quels organismes soutiennent son achat ?

9)
Quartesoft
, le 19.06.2009 à 10:22
[modifier]

Nous sommes en discussion avec Raiffeisen, entre autre parce que nous développons l’interface directe bi-directionelle entre MacPay et la banque. Si vous êtes client Raiffeisen et que vous êtes intéressé par MacPay, vous pouvez sans attendre commander la version avec rabais à Fr 120.-. Nous honorerons ces commandes sans problème.

La Poste est partenaire officiel de MacPay. La BCV ne l’est pas (plus) et semble ne pas vouloir entrer en matière avec nous. Peut-être que les demandes répétées d’utilisateurs auront un effet.

10)
Guillôme
, le 19.06.2009 à 10:36
[modifier]

Je fais déjà le travail de la banque, manquerait plus que je doive payer pour un logiciel !

Ah bah, non coacoa, tu me piques ma boutade!

11)
monmac
, le 19.06.2009 à 10:42
[modifier]

Tiens, je vois MacCompta dans la liste des formats d’export. Ils nous avaient promis une version OS X… il y a 2 ans. Quelqu’un a-t-il des nouvelles de ce logiciel suivi à une cadence mémorable?

12)
Inconnu
, le 19.06.2009 à 10:48
[modifier]

Pas de BCV, dommage. Je vais leur écrire, histoire de leur demander “qu’est-ce que c’est que ce bignz”. Parce que ce logiciel a l’air géant ! :-)

Bon, tant que ça marche avec la BCV, c’est le plus important. Le rabais n’est qu’un petit bonus. :-)

Merci François (le “juste”, comme dirait TTE) !

13)
languedoc
, le 19.06.2009 à 10:49
[modifier]

A tous: François est gravement malade, mais je suis certain qu’il va se soigner.

Non, il est dans une boutique pour acheter le 3GS ;)

14)
jeanbinus
, le 19.06.2009 à 11:43
[modifier]

C’est vraiment un bon logiciel que j’utilise avec bonheur depuis des années.L’ergonomie est vraiment agréable.

Comme je vois que Quartesoft suit le fil des commentaires — et ça ne m’étonne pas d’eux, car l’écoute des usagers est bien réelle — je leur proposerais de régler un ou deux détails :

• Je ne suis pas particulièrement inquiet au point d’être obligé de confirmer que MacPay est à jour à chaque ouverture (fenêtre d’alerte qui demande un accusé d’information via un bouton OK). Être averti lorsqu’une mise à jour est disponible me semblerait amplement suffisante. Je présume que les autres utilisateurs se contenteraient de la seconde solution. Ai-je tort ?

• Peut-être qu’une exportation vers le logiciel de compta Squirrel pourrait intéresser pas mal d’utilisateurs sur Mac OS X http://www.macgeneration.com/labo/voir/127020/squirrel-une-promesse-pour-l-avenir

• Le susnommé Patron de ce site a mille et une fois raison de relever combien l’usage d’un PayPen facilite le travail d’introduction des données. Mais enfin, comment dirais-je, PayPen coûte la “peau des fesses”. Pour un usage professionnel ou semi-professionnel, l’investissement vaut sûrement la peine (~SFr 250.-). Pour l’usager lambda, c’est un peu cher. Ceci étant, QuarterSoft facilite réellement les saisies répétitives (cf. En 1), il n’y a donc pas à se plaindre et on peut se passer sans inconvénient de PayPen. Il ne manque qu’une seule chose, la possibilité d’introduire des ordres permanents et les données qui vont avec, soit le début et la fin de l’OP…

«Monsieur ou Madame Quartersoft, hein que ce serait utile et confortable ? Merci d’avance.» Mais merci surtout pour votre travail qui lui vaut son prix.

15)
Quartesoft
, le 19.06.2009 à 12:15
[modifier]

Merci pour vos commentaires qui nous font plaisir. Quelques réponses :

La notification de mise à jour a été forcée pendant la phase de Preview pour s’assurer que les clients-testeurs étaient tous toujours à jour. Ce n’est plus le cas avec la version finale, normalement.

Nous ne connaissons pas Squirrel, mais le principe est toujours le même : nous réalisons gratuitement les plug-ins d’export qui nous sont demandés par nos clients, mais c’est un peu donnant-donnant : c’est au client de nous fournir ce qu’il souhaite avoir dans le plug-in. Nous n’avons pas le temps de nous “taper” toutes les docs des softs de compta qui sont en plus configurables la plupart du temps. Le plus simple est donc de faire un export de MacPay avec le format All qui exporte, comme on pourrait s’en douter, toutes les données enregistrées pour un paiement donné. Ensuite, utiliser un tableur pour produire un tab-text avec les données voulues, dans le bon ordre et nous documenter ce format. Nous le reproduisons dans un plug-in et le testons avec vous. Ensuite, il est intégré dans la prochaine release du logiciel. Donc Squirrel, c’est quand vous voulez.

Pour le scanner, c’est vrai que c’est très cher (monopole sur ce marché de la part de C-Channel). Nous n’en vendons plus actuellement car nous les payons plus cher que le prix de vente dans les différentes banques.

Il y a d’autres solutions plus polyvalentes qui fonctionnent aussi très bien. Par exemple, le scanner Fujitsu, qui est un scanner de documents automatique ultra-fiable et rapide OCRise automatiquement la ligne de codage de manière très propre. Vous pouvez ensuite la coller dans MacPay via la commande de bulletin optique signalée par François. Comme MacPay contrôle le scan, vous ne risquez pas l’erreur d’OCR. Le scanner n’est pas donné, mais aux environs de Fr 600.- l’investissement est parfois plus rentable qu’un scanner dédié.

Enfin, sur le sujet des ordres permanents et autres Paynet. Nous sommes un peu allergiques chez Quartesoft à la perte de maîtrise sur nos comptes bancaires. Le rappel périodique d’un paiement enregistré est tellement facile dans MacPay que l’ordre permanent devient un peu superflu. En vous créant un groupe du type “Paiements mensuels” qui contient ce type de paiements, vous pouvez d’un clic les activer chaque mois et les transmettre avec le reste de vos paiements usuels. C’est un peu plus souple aussi quand les comptes sont peu garnis…

Paynet pose un gros problème. Effectivement, ce système a tendance à vous faire perdre la vue d’ensemble en plus de vous obliger à vous connecter sur le site de la banque pour voir ce qui vous attend. Nous avons regardé ce que pourrait être une intégration dans MacPay : très gros développement dont nous mesurons mal l’intérêt commercial réel. Pour l’instant, nous avons préféré nous concentrer sur la voie de la communication directe avec la banque (hors navigateur) et la récupération des soldes et extraits de compte, ce qui est un très gros plus pour tout le monde.

Mais la discussion est ouverte, et nous sommes toujours avides de feed-back sur la manière dont nos clients (ou non-clients) voient leur relation e-banking.

16)
alec6
, le 19.06.2009 à 12:23
[modifier]

Mazette ! si j’en crois la première capture d’écran, on vient de découvrir que le salaire de François était de 30 034,00FrS soit pratiquement 20 000€ !

Dur, la vie en Suisse !

17)
POG
, le 19.06.2009 à 12:30
[modifier]

Je vais regarder de plus prêt ce MacPay !

En tout cas, je trouve qu’en informatique personnelle (Mac et PC), il y a un manque cruel de logiciels de gestion personnel sérieux.

Pas de gestion multi currency correcte, le multicompte est souvent impossible si on dépasse plusieurs comptes > 10 (ca va vite si on a deux banques avec comptes joints etc…). J’ai vu un produit sous Windows CashComm aussi un logiciel “made in Switzerland”, qui est pas mal, mais la traduction en Français est plus que limite et malheureusement le périmètre est restreint à l’usage de comptes dans des banques suisses.

J’aimerais bien un équivalent de CashCom ou MacPay avec gestion de comptes dans des banques de la zone euro également même si il faut entrer les données à la main.

A+

18)
djtrance
, le 19.06.2009 à 12:41
[modifier]

Alec6, tu me rassures!!

Je pensais que personne n’aurait remarqué cette faute, oh non, cet oubli… 30’034.00 de salaire versé par cuk.ch…

A quand cuk.ch côté en bourses… Moi je dis…!

Bonne présentation, très sympa comme soft! Et c’est sympa de voir la visite de l’éditeur, et de lire ses commentaires!

20)
Anne Cuneo
, le 19.06.2009 à 15:29
[modifier]

Plutôt qu’utiliser un scanner ou “stylo” à code barre, etc., pourquoi ne pas utiliser l’iSight des Macs actuels comme lecteur ? Delicious Library 2 le fait très bien, lui…

Je viens de découvrir Delicious Library, qui me paraît mieux que Booxter: sais-tu si on peut importer des données de l’un à l’autre? Ça m’embête de m’inscrire sur leur site juste pour poser la question si après ils me disent non, et du coup je n’achète pas.

21)
Anne Cuneo
, le 19.06.2009 à 15:31
[modifier]

A part ça, j’ai aussitôt téléchargé la version d’essai de MacPay, je vais l’essayer, ça m’a l’air très bien, d’autant plus que la Poste m’a un peu tapé sur les nerfs, ces derniers temps. Merci François (Cuneo).

23)
François Cuneo
, le 19.06.2009 à 17:21
[modifier]

Alec6, j’ose imaginer que c’est de l’humour! Je gagne 150’000 francs par mois mon cher!

Bon, sérieusement, c’était pour rire hein, j’aurais pas dû…

Anne, les programmes utilisent les codes-barre, ici, il s’agit de chiffres, mais j’imagine c’est vrai qu’on pourrait utiliser les codes-barre de bulletin (il y en a je crois, j’en ai pas sous les yeux).

24)
macdavid
, le 19.06.2009 à 17:46
[modifier]

Utilisateur de longue date de MacPay 3, j’ai testé la version de MacPay 4. L’interface est effectivement plus agréable, par contre le nouveau format de fichier et l’enregistrement automatique dans /Users/monnom/Library/Application Support font que je ne vais pas actualiser.

Mon fichier MacPay 3 est stocké sur un serveur et accessible par plusieurs utilisateurs et régulièrement sauvegardé. Ce qui n’est plus possible avec la version 4, dommage.

25)
François Cuneo
, le 19.06.2009 à 17:58
[modifier]

Non non, je n’étais pas à faire la queue pour un iPhone GS.

Et même si j’y étais allé, je n’aurais rien dit. Pas envie de me faire massacrer une deuxième fois, même si cette humeur avait déclenché plus de 450 commentaires.

Je ne changerai pas mon iPhone G. La seule chose que je trouve étonnante dans le GS, ce sont les photos dans des conditions difficiles, C’est tout bonnement incroyable.

Le coup du focus avec le doigt, couplé à l’exposition, c’est génial et impressionnant.

26)
Quartesoft
, le 19.06.2009 à 23:53
[modifier]

Question iSight, pas si simple lorsqu’on lit une ligne de chiffres et non un code-barre optimisé pour des conditions de lecture difficile. Les bulletins ne sont pas codés et en tenir un devant une caméra de manière suffisamment stable pendant un lapse de temps suffisant pour obtenir une image n’est pas des plus pratiques (oui, nous avons essayé…)

Question utilisation sur un serveur, ce n’est pas supporté officiellement. MacPay n’est pas conçu pour ça. La version Business disposera d’un mécanisme ad hoc pour ce type de situations.

27)
lillydog
, le 20.06.2009 à 20:11
[modifier]

Merci M. Cuneo :) J’avais raté la sortie de la version 4 ! c’est réparé depuis ce soir (et acheté et testé et adopté…) Bonne soirée à tous

28)
teginch
, le 01.07.2009 à 20:26
[modifier]

L’équipe de MacPay est en plus super réactive. J’ai choisi MacPay 4 sur la base de la version beta qui était disponible à l’essai pour un temps et après l’avoir comparée à d’autres applicatifs. Un seul défaut me chagrinait, en pensant à la l’application Windows d’UBS que j’avais l’habitude d’utiliser jusque là : MacPay 4 offrait plusieurs options de valeur de date de paiement par défaut, sauf celle de reprendre automatiquement la dernière date entrée. Je signale cette “frustration” à l’équipe de MacPay. Lorsque que la version définitive était disponible quelques semaines plus tard, mon voeux était déjà intégré.

Tom

29)
Une jolie fleur
, le 05.07.2009 à 16:43
[modifier]

Bonjour, Je suis une toute nouvelle utilisatrice de MAC mais utilise un logiciel de paiement depuis longtemsps. Quelqu’un peut il me dire s’il est possible de reprendre les données archivées dans Paymaker windows pour les utiliser dans Mac pay?

30)
Syrius
, le 16.03.2010 à 18:11
[modifier]

Merci François pour le test.

J’ai découvert le logiciel a travers ce test, j’en ai téléchargé la version d’éssai de 30 jours et maintenant je viens d’acheter la version complète.

Je l’utilise pour le moment en mode manuel car j’ai pas encore de PayPen mais ca ne saurait tarder ( commande passée hier ^^ ), je le trouve vraiement pratique car plus besoin de se retaper les XX chiffres des numéros de référence qui sont les meme chaques mois pour les assurances par exemple, un fois suffit.

J’attend de voir ce que ca donnera avec le PayPen dès que possible mais, une chose de sûre je ne pourrai pas être déçu.