Profitez des offres Memoirevive.ch!
Revue de presse.

Tout est dans la légende.

Je n’écoute pas les journaux, je ne lis pas la télé, je ne regarde pas la radio. Désinformé à un point très élevé par choix, je me contente de bribes d’informations : la minute horaire sur FIP, les gros titres aperçus du coin de l’œil en devanture des kiosques à journaux, voire un quotidien traînant sur le zinc, feuilleté d’un regard distrait en buvant un petit noir… Parfois, dans les commentaires d’ici, un lien vers un article intéressant, quelques sites d’info photo et parfois un regard vers techno-science.net/, mais là, j’ai du mal à décrocher, en particulier la beauté des images de Saturne prises par la sonde Cassini–Huygens par exemple.

Je n’ai pas toujours été comme ça, lecteur acharné du Canard enchaîné, de Charlie Hebdo, abonné au Courrier International, puis au Monde Diplomatique, regardant au moins deux JT par soir, et puis non, plus envie d’être manipulé, je préfère me vautrer dans la fange de l’ignorance insouciante.

Mais là n’est pas le sujet du jour que j’annonçais léger… En chinant (j’adore faire les vide–greniers), je suis tombé sur ça :

image

Un stock de vieilles photos de presse du journal Paris–Soir.

Grand quotidien parisien qui est paru entre 1923 et 1944.

C’étaient des vrais tirages sur papier photographique, bien épais, très bien conservés (quoique certains soient un peu champignonés). Mais ce qui m’a le plus plu, c’était les légendes, tellement intemporelles, elles forment avec la photo une sorte de haïku humoristique (enfin que moi, je trouve très drôle, plus de soixante dix ans après).

Le poids des mots, le choc des photos…

Je me permet de montrer ces photos ici malgré la mention explicite :

« Photos Paris–Soir Reproduction Interdite »

D’une part parce que je crois savoir que septante ans passés, elles sont tombées dans le domaine public, et que, d’autre part, justement, il ne s’agit plus vraiment d’actualité brûlante (en plus, le photographe n’est même pas cité, alors)...

Alors allons–y :

image

« Ce qui reste après la tempête du fameux chêne d’Abbouville près Rouen. »

Pas de date, quelle tempête en tout cas ! quand on voit l’état du « fameux » chêne…

image

« Quarantième anniversaire du radium à la Sorbonne. »

On ne reconnaît pas bien Radium, sur la photo (treizième en partant de la gauche), mais quelle nouba ! en tout cas, là on est sûr de la date, puisque Marie Curie l’a découvert en 1898, ce qui lui a valu son premier prix Nobel en 1903 (et sa leucémie en 1938).

image

« En Hollande, des paysannes apprennent par les journaux la naissance de la princesse. »

Voici, Gala et autres Nouvelles du monde n’ont pas inventé grand chose, mais j’aime beaucoup cette espèce de pirouette qui consiste, pour parler d’un évènement pour lequel on n’a aucune image, à montrer des personnes qui apprennent la bonne nouvelle grâce à cette presse qui fait si bien son métier… Une bien belle mise en abîme. Quand à la princesse…

image

« Le zoo sous la neige. »

Là, je n’ai qu’un mot : PASSIONNANT ! ça, c’est du journalisme d’investigation ! Ce qui s’appelle prendre tous les risques.

image

« Inauguration de l’éclairage électrique dans les salles du Louvre. »

Ça, c’est de l’info, de la vraie (sans rire), je suis ému et troublé en pensant à cette époque où l’on n’utilisait pas l’électricité. Essayez donc d’imaginer une vie (même juste une journée pour voir) sans ce truc magique…

Attention, le clou du spectacle, accrochez vous bien à vos souris :

image

« La dévaluation devant le sénat. »

Elle n’en mène pas large…

image

« La dévaluation devant la chambre. »

Et vlan, une deuxième couche ! J’adore ! ce sont ces deux images, et surtout leur légende qui m’ont accroché sur cette série.

image

La seule annotation au dos (sur la dernière image), manuscrite, au crayon à papier : octobre 1936.

Et voilà, c’est tout ! Je n’ai pas le talent d’investigateur dont fait preuve Caplan pour ses chroniques sur Milsabor, mais j’espère que, comme moi, vous avez bien ri ou souri avec ces photos d’un autre temps accompagnées de ces légendes si contemporaines. Il ne s’agit pas pour moi de faire le procès des journalistes, dont certains font un travail indispensable, mais juste de pointer du doigt un certain côté futile et répétitif dans les informations dont on nous rabâche les oreilles et les yeux à longueur de temps.

26 commentaires
2)
zit
, le 26.05.2009 à 00:24
[modifier]

Ah, oui, j’ai eu chaud (32°), mais depuis que mon article est en ligne, l’orage gronde, ça va rafraîchir.

z (incroyable, je clique sur « envoyer », et paf, il pleut ! je répêêêêêêêête : hé, Franck, t’as vu, doubles chevrons et E dans l’O à tous les étages ;o)

3)
Caplan
, le 26.05.2009 à 07:47
[modifier]

Les puces, y a que ça de vrai! Magnifique découverte, Zit! Je suis un poil jaloux!

En plus, tu as découvert le “septante”… ;-)

Milsabor!

4)
ysengrain
, le 26.05.2009 à 08:23
[modifier]

À propos du poids des mots, il faut rappeler ce que Desproges en disait: « Le Journal “Le Monde” ? Le poids des mots, le choc des paupières” »!!!

5)
dbregnard
, le 26.05.2009 à 08:29
[modifier]

Belle démonstration, zit !!! Je suis également désabonné de tous les médias, pour les mêmes raisons que toi: manque d’objectivité et d’approfondissement, prévisibilité des titres, qui reviennent au fil des saisons et des années… bref, un beau foutage de tronche. Juste un petit tour sur cuk.ch et sur largeur.com, pour prendre la température du monde. Ah, et puis France-Musique, devant le miroir de la salle de bains. A propos, le monde de la presse (francophone) à son organe (très) critique, ça s’appelle acrimed.org, on y décortique les gros mensonges médiatiques.

6)
Madame Poppins
, le 26.05.2009 à 09:32
[modifier]

A lire le Patron, t’as dû mettre en ligne à minuit et trente secondes : je compatis….

Question débile : tu fais quoi, après, de tels achats aux puces ? Tu les colles au mur ? Tu les caches dans un livre de cuisine ? Tu les offres à ton voisin ?

7)
Franck Pastor
, le 26.05.2009 à 09:34
[modifier]

z (incroyable, je clique sur « envoyer », et paf, il pleut ! je répêêêêêêêête : hé, Franck, t’as vu, doubles chevrons et E dans l’O à tous les étages ;o)

Félicitations ! Je vois que je n’ai pas prêché la bonne parole en vain. ;-)

Ici, cette nuit, c’était pas la pluie, c’était l’apocalypse !

Merci pour ces photos. Elles m’ont donné envie de fouiner dans le grenier de la vieille maison familiale. Il doit y traîner des périodiques de la même époque. Miam !

8)
alec6
, le 26.05.2009 à 09:54
[modifier]

Merci Zit…
Quant aux infos… je n’en suis pas à ton point, mais j’avoue avoir relégué au niveau de vile propagande l’info officielle (Le Monde, Libé, Le Figaro, le JT et j’en passe…). En revanche certains sites sur internet répondent à mes attentes, Contre Info pour l’essentiel.

9)
levri
, le 26.05.2009 à 09:57
[modifier]

Bah, les “nouvelles” d’il y a septante années ou de ce matin sont presque interchangeables, on peut juste remarquer les à-côtés : aux Pays Bas la mondialisation vestimentaire n’était pas encore effective et la “fée électricité” n’était pas dans tous les logis.

Comme d’autres ici je ne perds pas mon temps avec les médias, ni avec les “contre médias” qui bien souvent ne font que reprendre les premiers sous un autre angle, au mieux il ne feraient que conforter mon opinion qui n’a pas besoin de l’être.

10)
alec6
, le 26.05.2009 à 10:07
[modifier]

A propos, avez vous entendu parlé de Bilderberg, une petite réunion entre bons zamis qui s’est tenue cette année en Grèce ?

11)
ToTheEnd
, le 26.05.2009 à 10:43
[modifier]

Comme d’autres ici je ne perds pas mon temps avec les médias, ni avec les “contre médias” qui bien souvent ne font que reprendre les premiers sous un autre angle, au mieux il ne feraient que conforter mon opinion qui n’a pas besoin de l’être.

Assez d’accord avec ça… et toujours amusé de voir les mêmes poster toujours les mêmes liens comme si “la vérité” était ailleurs.

J’avais aussi pas mal ri il y a quelques temps quand j’étais tombé sur des journaux suisses qui parlaient d’événements des années 40 et 60… c’était assez drôle.

T

12)
Kermorvan
, le 26.05.2009 à 10:48
[modifier]

Les médias. Ah ! les médias. Lourd sujet. On n’en finirait pas. Dans l’actualité, « Les interviews du matin sur Europe 1 », ce jour voici Borloo : « On est devant une urgence climatique majeure ». Là, Borloo progresse un peu, il réduit son incompétence, il fait confiance au GIEC ; mais El Kabbach, sinistre, pour qui roule-t-il ?

10 minutes si vous avez le temps, téléchargeable

13)
levri
, le 26.05.2009 à 12:17
[modifier]

@ TTE : si un article de presse peut satisfaire ma curiosité, c’est que le sujet ne m’intéresse pas, si j’éprouve de la curiosité sur quelque chose j’essaye d’obtenir les informations à la source, le problème étant qu’on ne peut fouiller un sujet quotidiennement, ça peut prendre pas mal de temps. L’intérêt c’est que parfois ça nous fait fréquenter des chemins de traverse inattendus.

Par exemple il y a quelques années une communication “médicale” reprise par les médias annonçait que la circoncision était souveraine contre la dissémination du SIDA … n’écoutant que mon bon sens et ma (très) vague connaissance du sujet je trouvais que c’était de la connerie, mais il y avait une discussion sur un forum que je fréquentais et c’était beaucoup du grand n’importe quoi. Je me procurais donc le rapport original (d’une lecture assez indigeste) avant lecture, mon opinion était que la crédibilité d’une “étude médicale” ou deux échantillons de population sont testés après avoir été informés des risques était nulle, après lecture mon opinion était confortée.

– Si les personnes testées sont correctement informées et que des préservatifs leur sont fournis la contamination devrait être nulle, si elle ne l’est pas, ça prouve juste l’incompétence des “médecins”.

– L’étude a été menée en Afrique, les ethnies et religions des populations testées influent sur les mœurs sexuels, donc sur les résultats.

– Ce truc fut initié principalement par les Américains et les Canadiens, une forte proportion de la population est circoncise à la naissance, 100 $ dans la poche des mutilateurs pour chaque acte, depuis quelques années certains parents refusaient la circoncision, il fallait faire repartir le business …

Beaucoup de mes clients étant médecins, j’en parlais avec les meilleurs d’entr’eux qui me confortaient dans mon opinion sur l’aspect médical (si la circoncision est pratiquée pour l’expérience il y a une période de cicatrisation pendant laquelle une voir royale est ouverte à l’infection, si elle est pratiquée en bas âge, lorsque le sujet devient pubère le gland est kératinisé du fait de l’absence de protection du prépuce face aux frottements, il y a donc des micro fissures qui facilitent l’infection)

Même si le risque était moindre, cela voudrait simplement dire que si on ne chope pas le SIDA au premier rapport, on a toutes ses chances pour le second … la sécurité c’est de sortir couvert !

Il était également intéressant de rafraîchir mes connaissances sur la circoncision, mutilation rituelle pratiquée par certains prêtres égyptiens, reprise par les Juifs puis les musulmans (don de l’anneau de chair, symbole d’alliance pour les juifs, pour les Musulmans, c’est moins clair).

… et même de remonter à la source de cette mode barbare chez les anglo-saxons … les puritains du XIXème pensait que la circoncision empêcherait les petits garçons de se masturber … le Dr Kellog, pensait que les corn-flakes atteindraient le même but …

Il ne suffit pas de lire une info ou une contre-info pour se faire une opinion, mais c’est moins fatigant de se laisser intoxiquer par le rabâchage sans consistance des médias.

J’écoute schizophrenia’s weighted me down de Cat Power sur l’album Nude as the News

14)
alec6
, le 26.05.2009 à 14:12
[modifier]

Soyons clair Kermorvan, Elkabach est un dangereux imbécile, mais fait remonter Borloo dans mon estime !

15)
ToTheEnd
, le 26.05.2009 à 16:21
[modifier]

levri: oui, comprendre les choses et se forger une opinion, c’est infiniment plus compliqué que lire les conséquences ou les solutions prônées par les uns ou les autres sur XX colonnes.

T

16)
ysengrain
, le 26.05.2009 à 16:52
[modifier]

cela voudrait simplement dire que si on ne chope pas le SIDA au premier rapport, on a toutes ses chances pour le second …

Hep !! il ne faut pas tout confondre: la contamination par voie sexuelle par le SIDA n’est pas univoque mais dépend en grande partie – je ne sais pas la part à donner à ce fait – de la quantité de virus transportée par le “contaminateur/trice: il s’agit de ce qu’on appelle la charge virale. On considère aujourd’hui, qu’un patient qui suit convenablement le traitement par tri-thérapie et dont la charge virale est inférieure à 40 copies/ml de sang (limite technique inférieure de la détection) n’est pas contaminant.

Un exemple ? Dans mon service, où nous manipulons des dizaines d’aiguilles chaque jour, avec des patients HIV + entre autres, il y a malheureusement eu des “accidents d’exposition au sang” par piqûre accidentelle. Tous les patients HIV que nous traitons sont dans les conditions décrites plus haut. Aucun des soignants n’a jamais été contaminé.

Fin du hors sujet.

17)
levri
, le 26.05.2009 à 17:27
[modifier]

@ 16 ysengrain : au cas où tu ne l’aurais pas remarqué je ne suis pas totalement obtu, cette phrase était évidemment un raccourci.

je reprends avec une formulation plus classique si tu veux : même en admettant qu’un pénis circoncis soit moins apte à véhiculer le SIDA que s’il ne l’était pas, les plus optimistes admettront que ce n’est pas une protection, la probabilité d’infection pourrait être légèrement plus faible mais non nulle … ça reste une espèce de roulette russe, dans ton six coups tu mets une ou deux cartouches suivant le cas, mais si tu joues plusieurs fois tu finis par “gagner”.

Sur un forum public et généraliste je préfère ne pas mentionner les facteurs minimisant le risque, ils sont trop souvent interprétés comme une excuse pour ne pas utiliser une protection efficace.

Edit : par facteurs minimisant le risque j’entends la charge virale et le fait qu’on ne soit pas forcément infecté au premier rapport, la circoncision étant peut-être un facteur aggravant.

J’écoute Save Yourself de Soft Machine sur l’album Jet Propelled Photograph

18)
ysengrain
, le 26.05.2009 à 18:07
[modifier]

au cas où tu ne l’aurais pas remarqué je ne suis pas totalement obtu

et même avec un sens assez aigu de la répartie ;-DDD

22)
Warrik
, le 26.05.2009 à 18:46
[modifier]

Oulà, je m’en vais me cacher loin, mais très très loin… Pourquoi ce chiffre mne m’a frappé que sur cette photo, hein, pourquoi ?

23)
levri
, le 26.05.2009 à 18:58
[modifier]

@ Warrik : trop tard pour se cacher, la fôôte est commise ! :P

… ne te frappe pas pour si peu (bon, si tu y tiens vraiment tu peux te cogner la tête contre un mur, mais pas trop fort)

La réponse à tes “pourquoi” est pourtant évidente : parce que !

J’écoute Cos You Got Green Hair de Gong sur l’album Magick Brother

24)
zit
, le 26.05.2009 à 22:59
[modifier]

Caplan, septante, c’est quand même plus rapide à écrire que soixante–dix…

ysengrain, ahh, Desproges, toujours un plaisir de découvrir une citation que je ne connaissais pas.

dbregnard, le seul truc qui me manque, dans la non lecture des journaux, c’est du papier pour allumer le barbecue ;)

Mââââme Poppins, mais pas du tout ! vingt trois heures, cinquante neuf minutes et trente à quarante secondes ;o)

Quand aux questions débiles, je réponds toujours aux élèves que ça n’existe pas : seules mes réponses peuvent éventuellement l’être… Et le sage chinois de rajouter : « Il vaut mieux avoir l’air idiot une seconde en posant sa question, plutôt que de le rester toute sa vie de ne pas l’avoir posée. » Donc ma réponse débile est : bin, j’en fais un article pour cuk.ch, pardi !

Franck, la bonne parole typographique n’a pas été dispensée dans le désert (bon, pas encore trouvé de majuscule à accentuer, ni les raccourcis pour les avoir d’ailleurs 8–).

Alec6, ce n’est pas tant que je ne croie plus rien, mais je n’ai plus trop envie de savoir. Désabusé ? ouais, un genre de truc comme ça…

levri, oui, c’était tout à fait mon propos : plus envie de perdre mon temps avec tout ça.

alec6, Bilderberg, connaissais pas, charmant, et c’était bien, la bouffe, l’hôtel, toussa ?

Kermorvan, el boorlache, non, merci, sans façons ;)

levri, ysengrain, de toute façon, seule l’abstinence minimise les risques, c’est le pape qui le dit !

Warrik, moi aussi, dans un premier temps, j’ai cru que c’étaient des dates, surtout l’anniversaire du radium avec 1961… mais non, pour la plupart des photos « je vous laisse le choix dans la date ».

z on nous cache tout, on nous dit rien, je répêêêêêêêête : en fait, on nous en dit tellement que c’est comme si c’était rien…)