Profitez des offres Memoirevive.ch!
Delicious Library VS Bookpedia VS Booxter : mes BDs au milieu (1)

Après vous avoir parlé ici même de deux bundles d’applications (MacBundleBox et MacHeist), je publie en ce jeudi mon premier article ‘‘normal’... enfin, normal, pas tout à fait, puisqu'il sera en deux parties. Mais j'en reparlerai plus bas.

Puisque les tests des bundles sont réalisés dans un délai très court (2 ou 3 jours), je ne m’étais présenté que très brièvement dans l’article consacré à la MacBundleBox.

Je vais donc commencer par parler, et je vais faire court, je vous rassure, de mes passions. Il y en a principalement 3. Premièrement, les parcs d'attractions. J'ai un site internet sur le sujet (créé avec iWeb), je passe beaucoup de temps sur des forums, et j'essaie bien sûr de visiter un maximum de parcs.

Deuxième passion, en terme d'importance aussi, Apple. Mac4Ever, Cuk, mon iMac, bref, j'y consacre aussi pas mal de temps.

Et la troisième, qui s'est un peu fait marcher dessus ces dernières années, c'est la BD. Selon mon dernier ''recensement'', j'en ai 235, alignées derrière ma chaise de bureau (et je ne compte plus deux fois les intégrales, comme je le faisais il y a quelque temps, honteux personnage que j'étais!).

Je vous le dis d'entrée, j'aime bien le classique. Comprenez par là que les BDs sans texte, dans un style incompréhensible ou tellement compliqué qu'on doit relire 3 fois la page pour comprendre, ça m'énerve assez vite. Le manga, j'en ai une série (enfin, que le début, mais bon...), la seule que j'aie lue, et j'ai adoré. Faudrait que j'essaie de m'élargir dans ce style.

Bref, vous l'aurez compris, c'est à la BD que je veux en venir aujourd'hui.

Plus précisément à la gestion de votre bédéthèque. Attendez, ne partez pas! Ce test conviendra tout autant à ceux qui veulent gérer leur collection de romans et autres livres.

Ne partez pas non plus, vous, les opposants à la gestion par ordinateur. Je peux très bien comprendre que l'on ait horreur de saisir pendant des heures sa collection sur son ordinateur. Ça tombe bien, je n'aime pas ça non plus. Les applications dont je vous parlerai sont plus simples, bien plus simples. Vous passerez en général moins de 30 secondes par entrée. Et vous pourrez avoir un joli aperçu de votre bédéthèque (ou bibliothèque, à vous de voir...) dans une version informatisée. Vous pourrez aussi imprimer une liste bien complète, gérer vos emprunts, etc.

Mais revenons à l'article du jour (et à celui de demain, aussi). Il est construit selon une forme bizarre, j’avoue. Je vais en fait tester trois applications : Delicious Library, Bookpedia et Booxter. Mais ça ne me suffirait pas! En effet, entremêlé par là au milieu, je vais insérer quelques avis sur des BDs coup de coeur.

Comme dit quelques petites lignes au-dessus, ce sera des BDs très classiques. Mais ça pourra certainement donner des idées de lecture à quelques lecteurs...

Je vous parlais d'un article en deux parties. En effet, demain, vous pourrez retrouver la suite du test. Demain? Oui, demain! Une fois de plus, la Sacro-Sainte ligne éditoriale a été cassée rien que pour moi, et vous ne retrouverez pas The Boss aux commandes du billet de demain.

Delicious Library

Delicious Library (2) a, à première vue, pas mal d'avantages. Cette application est la gagnante de 3 Apple Design Award, prestigieuse distinction de la Pomme remise aux applications tierces. Les 3 que l'application a raflées sont :

  • Apple Design Award - Best Product New to Mac OS X 2005 : Runner-Up
  • Apple Design Award - Best Mac OS X User Experience 2005 : Winner
  • Apple Design Award - Best Mac OS X Leopard Application 2007 - Winner

Pas une petite application donc...

L'application coûte 40 $, à moins que, comme moi, vous ayez acheté le dernier bundle MacHeist. Dans ce cas, cette application vous a été offerte comme ''cerise sur le gâteau'' en fin de l'action du bundle.

Mais commençons plutôt le test.

Voici à quoi ressemble l'application lors de sa première ouverture :

image

C'est très vide (remarquez, il me semble bien qu'au début il y avait des exemples, que j'ai honteusement supprimés tout de go - très drôles d'ailleurs, les suppressions : votre livre part en fumée).

Allez hop, on n'a pas que ça à faire, allons directement fouiller dans les préférences de l'application.

image

C'est très basique. On peut régler la taille des étagères (en fait, ça règle la taille du texte du nom de vos étagères, dans la colonne de gauche), choisir de mettre dans l'application sa bibliothèque iTunes, etc.

Ah, je ne vous avais pas dit? Delicious Library permet la gestion, en plus de celle de votre (vos) bibliothèque(s), de vos films, de vos CDs, de vos applications, de vos jeux vidéos, de vos jouets, de vos gadgets (ça tombe bien, j'ai une Time Capsule posée sur mon étagère remplie de BDs), vos outils, et même vos vêtements. Je m'en tiendrai aujourd'hui aux livres, mais ça marche quasiment la même chose pour les autres objets.

Je vais donc ajouter des étagères. En effet, Delicious Library a cette particularité de s'articuler comme votre bibliothèque, donc : en étagères. J'ai personnellement une grande étagère à BDs, divisée en plusieurs casiers. Et, puisque je ne me refuse rien (hum hum), je vais me créer 9 étagères!

Plus simple, on ne peut pas : Fichier > Nouvelle étagère, puis on la nomme, on la baptise (quoi que, ça n'est pas indispensable) et on clique sur ajouter.

image

Répétez cela autant de fois que vous voulez.

Passons au problème suivant... il m'arrive de ne plus savoir si j'ai lu une BD ou pas. Et pourtant, je n’ai pas 50 ans moi (hum hum bis, vais-je une fois arriver à terminer un test sans être obligé de glisser des piques partout?). Bref, je vais donc me créer une étagère intelligente (si si, elle a un cerveau intercalé entre le contre-plaqué...) qui me permettra de mettre virtuellement dedans toutes mes BDs non lues.

image

Les actions sont très très simples à configurer, pas besoin de vous expliquer je suppose.

On va terminer par ajouter un ami. Ben oui, il vous arrive certainement de prêter vos BDs. Cette fonction doit donc servir à gérer les prêts, ça va me rendre service.

image

Non, vous ne rêvez pas, je prête souvent des BDs à Apple - Steve est un grand amateur des Schtroumpfs. Comme vous l'aurez sûrement remarqué, j'ai été ici puiser dans les ressources de mon Carnet d'adresses. Mais vous pouvez aussi ajouter un nouveau contact (non présent dans votre Carnet d'adresses) directement depuis Delicious Library.

Une fois tout ceci fait, voilà ce que ça m'a donné :

image

L'option dont je parle sur la capture(avec mes formidables flèches dessinées main avec Acorn) est le réglage de la taille de vos étagères. Essayez, vous verrez, c'est drôle, ça grossit, ça rapetissit.

Et maintenant, si l'on ajoutait un livre? Que diriez-vous de... la Rubrique-à-Brac? Pour ça, c'est très simple. Re-regardez la capture d'écran juste ci-dessus. Regardez en bas à gauche. Non, pas si à gauche. Oui, là :

image

Vous avez vu, il y a un ''+''. Je clique dessus, et je tape le nom de ma BD.

image

Ah, mais il y en a plein! En scrollant un peu, je me suis même rendu compte qu'il y avait plusieurs Rubrique-à-Brac numéro 1, ce qui est plutôt embêtant...

Mais regardez bien, il y a un petit bouton à côté, titré ''Plus d'info''. Je clique. Ça me redirige sur le site de vente Amazon.

image

C'est bon, c'est elle, je la reconnais! Je clique sur ajouter, et la BD vient tranquillement s'ajouter dans vos rayons, tout ceci au son de la voix de synthèse anglophone horrible ''livrée'' avec Mac OS X Leopard. Le ''Rubrique-à-Brac, Tome 1, de Gotlib'' avec un accent pareil est un grand moment. Bref, ça donne ça :

image

Problème : pas d'image de la couverture. Solution : clic droit sur l'album > Chercher une illustration de couverture. Ça vous renvoie sur Google Images. Une fois que vous en trouverez une, ''prenez-la'', et glissez-déposez là sur la couverture noire dans Delicious Library.

Ensuite, vous aurez remarqué que votre BD est non pas placée dans une de vos étagères que vous avez précédemment créé, mais dans une bibliothèque générale. Ces bibliothèques contiennent en fait chacune une catégorie d'objets (livres, CDs, etc.). Pour mettre votre livre dans votre étagère : vous le glissez-déposez.

image

Voilà une bonne chose de faîte (et ça m'a seulement pris une petite minute, sans compter le temps des captures d'écran).

À propos de la Rubrique-à-Brac maintenant, vu que je vous avais promis des avis sur les BDs figurant dans les captures d'écran. Celle-ci, le boss en a déjà parlé le 22 janvier 2003. Le boss possède l'intégrale, moi pas, c'est un ''simple'' album. Mais qu'est-ce qu'on rigole! Gotlib, c'est le type le plus drôle de la BD je trouve. Il y a du très drôle dans d'autres albums, mais lui alors... Il faut que vous lisiez au moins une fois dans votre vie la Rubrique-à-Brac. Et vous allez en ressortir mort de rire...

Les opposants à ce genre de BDs diront que c'est en noir et blanc, que le dessin est moche, etc. Je ne suis pas d'accord. Mais même si... On ne s'en fiche pas un peu des couleurs et du dessin si on en ressort mort de rire? Et encore, dans les tomes suivants, souvent, il y a de la couleur.

Allez, empruntez la Rubrique-à-Brac à la bibliothèque (ou les Dingodossiers, même style), et revenez donner vos avis.

Maintenant, on va s'amuser avec des codes-barres. Comment ça? On reprend la capture de quelques scrolls plus haut...

image

Regardez, il y a un bouton avec un carré et un triangle. Cliquons dessus...

image

Oh, un lecteur de code-barres qui utilise l'iSight intégrée dans mon iMac, formidable! Ne vous inquiétez pas pour le fond gris, c'est une feuille de papier que j'ai mise pour que vous ne voyiez pas ma tête... Passons aux choses sérieuses maintenant, avec un code-barre d'une BD.

image

Et quelques secondes plus tard :

image

Les Geeks! Alors, parlons de la BD... je l'ai vue au Salon du Livre, à Genève. Je me suis dit que, en plus de me faire rire, ça pourrait être drôle (que d'humour dans cette phrase) à présenter sur Cuk.

Je vois déjà les puristes de la BD arriver en criant ''Oui, mais c'est trop commercial, il n'y a pas de talents dans ce genre de BD'', ... C'est clair que ça n'est de loin pas la meilleure BD que j'aie sur l'étagère. Mais ça détend, on rigole, on s'amuse. Rien que le titre ''Un clavier azerty en vaut deux'' annonce la couleur. Reconnaissez que ça vous fait sourire.

Les aventures d'une bande de geeks, au boulot (dans un service SAV), dans la vie en couple, etc., c'est forcément drôle. Au final, j'ai passé une bonne demi-heure, que demander de plus?

On continue?

image

Oui, avec Blake et Mortimer et l'album La Marque Jaune, l'album reconnu comme étant le plus représentatif de la série. Tout comme la Rubrique-à-Brac, il vous faut lire Blake et Mortimer. L'histoire est toujours exceptionnelle (et souvent remplie de suspens, même que, comme dans Scobby Doo, on sait toujours qui se cache derrière le méchant), le dessin est parfait, bref, que du bon.

Enfin, en tout cas pour les 12 premiers albums, signés par l'auteur original : Edgard Pierre Jacobs. Les auteurs ayant repris la série (il y en a eu plusieurs) sont bien plus critiqués. Je trouve personnellement que ça reste plus qu'acceptable.

Ce qui est sûr, c'est que La Marque Jaune est un must.

Avec cet album, ce que je veux vous montrer, c'est les ''statistiques'' qu'on peut entrer dans Delicious Library. Il y en a 4 onglets, que vous avez déjà bien aperçus dans les diverses captures d'écran.

''Synopsis'' affiche la couverture et... un synopsis. Ces synopsis sont pris sur Amazon, mais vous pouvez bien sûr y ajouter vos propres notes ou vos propres... synopsis. Pour ça, cliquez sur le petit stylo situé à droite des onglets. Démonstration :

image

Onglet suivant, appelé ''Détails'' :

image

Rien à signaler je pense, c'est très clair. Passons à l'onglet ''Commentaires'' :

image

Quand je vous disais que c'était un excellent album, regardez cette page d'évaluations! Bref, terminons avec l'onglet ''Recommandations'' :

image

Bon, là pour moi, il y a un énorme problème. En effet, dans ces pages de détails, rien n'est paramétrable. Sans compter que deux onglets sont là uniquement pour faire la pub d'Amazon... C'est bien d'avoir des partenariats, mais à ce point, quand même!

L'application se résume à ceci, ou presque. Oui presque, vu que je ne vous ai pas parlé du widget pour le Dashboard (qui sert uniquement à la recherche), de la fonction de publication de sites web... ah oui, arrêtons-nous sur cette fonction le temps d'une capture d'écran :

image

C'est vrai que c'est une très bonne fonction pour mettre (très) facilement en ligne sa collection de livres. Sinon, niveau partage, il y a l'impression aussi. Interface assez minimaliste, c'est plutôt moyen :

image

Cette fois, c'est fini. Conclusion? Delicious Library peut-être sympa pour ''gérer'' à peu près tout ce qu'on a sous la main de façon simple, en scannant uniquement le code-barres. Il sert uniquement à ça. Oubliez directement les champs personnalisés.

Delicious Library va pour la gestion basique, et c'est tout.

Oh, tiens, je me rends compte que je vous avais parlé au début de ce test de la gestion des emprunts. Ben non en fait. La seule chose pour laquelle on peut ''utiliser'' nos amis, c'est pour leur envoyer un mail. Ah. Bon. Un peu nul quand même non?

Bref, vous l'aurez compris, Delicious Library ne convient vraiment pas à mes attentes. Par contre, peut-être que Bookpedia... Figurez-vous qu'on en a déjà parlé. C'était par le biais du clavier de Puzzo, le 4 novembre 2005. Mais bon hein, ça date de Tiger, et l'application a apparemment bien évolué depuis le temps!

image

Voilà l'interface ''Léopardisée'' (et en effet, ça a bien évolué depuis la version Tiger) de l'application. Pas autant ''Mac Friendly'' que Delicious Library, mais déjà à la première vue, on sent que c'est bien plus poussé que cette dernière... et aussi moins cher (18 $). Maintenant, direction les préférences :

image

Ah, mais là aussi c'est bien plus fourni! Envoie de mails pour les emprunts en retard, champs personnalisés (j'ai mis coloriste, pour pouvoir vous faire une démo d'une fonction, propriétaire, vu que je ''stocke'' les BDs de toute la maison, bibliothèque, pour le rangement dans mes fameux casiers, et encore dédicaces, pour... à votre avis?), ...

Continuons avec les préférences de Style :

image

À vous de lire, à vous de découvrir, à vous de tester aussi, je passe directement à l'onglet suivant, les Champs :

image

Vous pouvez ici choisir les champs que vous voulez afficher dans les informations de vos livres - c'est ce qui manque à Delicious Library, je vous le rappelle. J'ai tout mis ici, juste pour vous montrer (oui, je suis gourmand...). Au suivant, Email.

image

Ça, c'est pour envoyer les emails de rappels, de vente (encore une fonction de Bookpedia), et de conseils de livres. Vous pouvez écrire des messages personnalisés (je l'ai fait uniquement pour le premier) en intégrant des balises, qui seront remplacées automatiquement par les données concernées lors de l'envoi, lui aussi automatique. C'est juste parfait (enfin, qui que, je me vois mal envoyer ce genre de mail pour un retour ''en retard'', je prête mes BDs autant de temps qu'on veut hein, sérieusement, je doute utiliser cette fonction d'envoi automatique).

Je ne vous capture-écrante pas les deux derniers onglets, vu qu'ils sont moins utiles. Le premier sert à définir sur quels sites Bookpedia doit aller chercher ses renseignements, tandis que le deuxième sert à définir le remplissage automatique des champs.

Vous savez ce qu'on va faire maintenant? La même chose qu'avec Delicious Library, c'est-à-dire créer des étagères (ici ils appellent ça des listes) et des étagères intelligentes (ici ils appellent ça des listes intelligentes, quelle logique) pour mes BDs non lues.

Pour la création de listes, c'est très simple : Fichier > Nouvelle liste. Elle apparaît dans la colonne de gauche de l'application, et vous n'avez qu'à saisir le nom souhaité pour cette liste.

Pour la création de listes intelligentes, même chemin : Fichier > Nouvelle liste intelligente. Puis, ensuite, il faut définir les ''actions'', comme dans Delicious Library. Dans mon cas, j'ai utilisé l'action ''Dernière lecture'', simplement couplée avec un ''est'' et un champ vide. Je ne sais pas comment ça se fait, mais ça marche!

Résultat? Résultat!

image

Comme vous le voyez, j'ai, de haut en bas :

  • Ma bibliothèque (tous les livres figureront là-dedans, ou presque)
  • La liste des livres empruntés (ils n'apparaissent pas dans la bibliothèque : normal, ils n'y sont pas en vrai non plus)
  • La liste des livres souhaités (même remarque que ci-dessus, je rajouterais également que c'est une fonction bien sympathique et non disponible dans Delicious Library)
  • Ma liste intelligente de BDs non lues
  • Mes listes de casier

Vous regardez parfois Qui veut gagner des Millions?

Je vous voie d'ici, en train de regarder votre calendrier, non, nous ne sommes pas lundi, je ne suis pas Madame Poppins et je ne vous pose pas une des fameuses questions du lundi.

Je voulais simplement vous rappeler le moment où, en plein milieu d'une question, la sonnerie retentit et où le vicieux Jean-Pierre Foucault dit au candidat de revenir le lendemain.

Je fais pareil, sauf que je n'ai pas la sonnerie. À demain pour la conclusion du test de Bokpedia, le test de Booxter, ma conclusion, tout ça entrecoupé d'autres avis sur diverses BDs (Empire USA, Monster, on va taper dans le plus sophistiqué demain, promis).

Ah, juste une chose encore... je change de réseau Wifi et d'abonnement. Ma connexion sera donc coupée du 18 au 22 mai... donc je ne pourrai pas répondre aujourd'hui à vos, j'espère, nombreux commentaires!

Allez, à demain.

36 commentaires
1)
Timekeeper
, le 21.05.2009 à 01:41
[modifier]

Oh non Jean-Thibault, pas la fin de l’émission, c’est trop stressant !

Salauds de concepteurs de jeux ^^

2)
Franck Pastor
, le 21.05.2009 à 06:33
[modifier]

Dans ton classement, ne faudrait-il pas mettre les « Dingodossiers » (Gotlib et Goscinny) et les « Rubriques à brac » (Gotlib tout seul) dans deux séries différentes ?

Merci de ce très bon test, sinon !

Il faut que vous lisiez au moins une fois dans votre vie la Rubrique-à-Brac. Et vous allez en ressortir mort de rire…

Ça dépend des histoires. Celles qui m’ont fait rire, ce sont surtout les histoires du commissaire Bougret et de l’inspecteur Charolles :-). La satire de « L’enfant sauvage » n’est pas mal non plus :-))

Les opposants à ce genre de BDs diront que c’est en noir et blanc, que le dessin est moche,

Comment ça, que le dessin est moche ?????

3)
Alain Le Gallou
, le 21.05.2009 à 08:30
[modifier]

Les étagères de Delicious Library sont laides à mon goût. Et j’ai une dent contre les développeurs, qui à la sortie du logiciel, ont mené en bateau les clients avec une version pleine de bugs et ceci pendant plus d’un an.

C’est de la méthode à Microsoft, beaucoup de marketing pour un produit mauvais à ses débuts.

Le seul avantage de DL est de tout traiter. Ce qui peut être un défaut pour Time Machine.

J’ai DL payé dans le Bundle MacHeist et ne l’utilise pas. J’ai acheté la série des Pedia (CD, DVD, Book) et j’en suis très contant.

4)
Caplan
, le 21.05.2009 à 09:41
[modifier]

J’aimerais juste savoir une chose: Quand vous avez fini de faire l’inventaire informatisé de vos bouquins, BD, CD, DVD, de votre iTunes, de vos photos, de vos films, de vos rendez-vous, de vos tâches, lorsque vous avez classé, commenté, hiérarchisé tout ça, il vous reste du temps pour profiter de la vie? ;-)

Milsabor!

5)
Warrik
, le 21.05.2009 à 10:03
[modifier]

Finalement, j’ai quand même du wifi :)

@ Timekeeper : Apparemment tu es autant fan de Koh Lanta que de Qui veut Gagner des Millions… :D

@ Franck Pastor : C’est vrai que j’aurais pu préciser que pour les Dingodossiers, Goscinny était de la partie. Ma phrase est un peu tordue, c’est vrai, mais je voulais juste parler du ’’genre’’ plutôt semblable. Moi, celles qui me font le plus rire, ce sont, par-exemple, l’invention du cercle, les reportages animaliers, etc. Et pour le dessin est moche, c’est de loin pas mon avis, je parle bien des ’’opposants’’ :)

@ Alain Le Gallou : Je dois avouer que j’aime bien les étagères, c’est pas moche je trouve. Pour le reste, tout à fait d’accord.

@ Caplan : Ben justement, c’est pour ça que j’aime de plus en plus ces applications. Avant, tu passais des heures et des heures à tout saisir à la main, c’était vraiment l’horreur… Maintenant, tu scannes un code-barres en moins de 30 secondes, disons 1 minutes si tu veux compléter un ou deux champs ’’importants’’.

6)
Nept
, le 21.05.2009 à 10:09
[modifier]

@ Caplan

Quelque chose de très bien aussi avec cette liste (du moins sur bookpedia, ça ne marche as avec DL et je n’ai pas testé Booxter), c’est que lorsque je vais chiner chez le bouquiniste du coin, j’ai ma bibliothèque dans mon iPhone. Et du coup, je risque moins, si je suis attentif bien sûr, de me retrouver avec des doublons, ce qui peut revenir cher… Bon, pour le moment, ça va vu que je n’ai que 108 livres, 37 DVDs et 44 CDs (mais là, la liste n’est pas à jour). Mais mon papa a 3 ou 4000 livres. Pas facile de tout retenir!

7)
François Cuneo
, le 21.05.2009 à 10:27
[modifier]

Caplan, il me reste un peu de temps je pense que je vais classer mes vins avec Vinoteka. -:)

Bon, ça ne va pas plaire à Alain, les étagères sont du même type que DL.

Cela dit Alain, je suis parfaitement d’accord avec toi. DL devait être LA révolution dont tout le monde parlait, un gros pet dans l’eau. La bulle qui remonte, c’est le scan qui est meilleur que chez les autres à mon souvenir.

Warrik, très bon test.

Tous, revenez demain, le p’tit jeune il se lâche un peu, on va bien se marrer…:-)

8)
Caplan
, le 21.05.2009 à 11:01
[modifier]

@ Caplan

Quelque chose de très bien aussi avec cette liste (du moins sur bookpedia, ça ne marche as avec DL et je n’ai pas testé Booxter), c’est que lorsque je vais chiner chez le bouquiniste du coin, j’ai ma bibliothèque dans mon iPhone.

Je me sens concerné: je suis tout le temps fourré aux puces. Mais ce qui m’épate, c’est qu’on soit obligé de noter les bouquins qu’on a et ceux qu’on n’a pas. Quand je prends un bouquin (ou un CD), c’est qu’il me plaît, qu’il m’intéresse et que je le lis. Après, je n’ai pas besoin d’un logiciel pour me souvenir si je l’ai ou pas. Ou, pire, si je l’ai aimé ou pas…

Milsabor!

9)
sebasto
, le 21.05.2009 à 11:04
[modifier]

J’utilise DL (obtenu avec le bundle MacHeist). Je trouve le look sympa, j’y ai mis nos DVD, jeux GameCube, Wii, Mac, et j’ai entamé les livres et BDs (pour Caplan : ça prend du temps, parce que je profite de la vie d’abord :) ). Avec beaucoup d’objets, l’effet est chouette, on se déplace, on zomme… c’est fun.

Pour la saisie proprement dite, je me cantonne à scanner les codes-barres. et là, c’est parfois la galère. J’ai essayé avec l’isight intégrée du MacBook et une isight firewire, mêmes symptômes : parfois, ça ne scanne pas, et rien à faire… On patiente un peu, on fait autre chose, et d’un coup, ça remarche.

Parfois, ça vient de la mise au point de la webcam, d’autres fois de la proximité, à côté du code-barre, d’un texte ou d’un logo : le masquer avec une feuille blanche permet au logiciel de repérer plus facilement le code-barre.

Je ne connais pas les autres, ce qui me plait dans DL, c’est l’affichage :) et dans mon cas, savoir à qui j’ai prêté un objet me suffit.

Seb

10)
levri
, le 21.05.2009 à 12:55
[modifier]

J’avais essayé DL, qui ne m’avait pas convaincu, Bookpedia me satisfaisait davantage, j’avais prévu de tester BookHunter qui est un Freeware.

Mais pour une fois je suis d’accord avec le commentaire 8 de Caplan, j’ai des milliers de bouquins, LPs ou CDs, en musique je n’ai jamais acheté de doublons, ça m’est arrivé deux ou trois fois pour des livres déjà lus, en général des bouquins dont je n’avais pas gardé un souvenir impérissable parce que justement ils n’étaient pas excellents et dont le résumé était à côté de la plaque, à chaque fois le libraire me les a échangés.

Ces deux dernières années j’ai fait une remise à niveau en me gavant de films, j’avais commencé une base, surtout parce que bien souvent je ne fais pas attention au titre, que la V.O et la V.F ont des titres différents ou pour définir les films à trouver, j’ai vite arrêté, une simple liste sur TextEdit est tout aussi efficace, et en cas de doute je regarde sur IMDB.

Merci Warrik, j’aime bien tes articles ;)

11)
François Cuneo
, le 21.05.2009 à 13:02
[modifier]

Bravo les gars!

Vous êtes très forts de vous rappeler de tout.

Moi je ne me rappelle de rien.

Ou presque.

Alors j’ai besoin quand je vais acheter une BD par exemple, ou un CD, de savoir si je l’ai déjà.

Je peux savoir si j’en ai déjà eu envie, mais je ne me rappelle jamais si j’étais passé à l’acte ou pas.

Et pour les livres, très franchement, il m’arrive d’oublier totalement de quoi ils parlent.

Et quand je lis le tome 23 d’une série qui vient de sortir, je suis à chaque fois ou presque obligé de me retaper les 22 premiers tomes. Au moins ça rentabilise les BD disons…

Quant à toi Caplan, qui me dis souvent que tu as du yoghourt dans la tête, tu vois qu’entre le yoghourt, au moins à toi, il te reste deux ou trois neurones, ce qui visiblement n’est pas mon cas.

12)
Blues
, le 21.05.2009 à 14:05
[modifier]

Quand vous avez fini de faire l’inventaire informatisé de vos bouquins, BD, CD, DVD, de votre iTunes, de vos photos, de vos films, de vos rendez-vous, de vos tâches, lorsque vous avez classé, commenté, hiérarchisé tout ça, il vous reste du temps pour profiter de la vie? ;-)

Idem pour moi, et surtout dans mon cas, retour en arrière: je n’ose pas calculer le temps que j’ai perdu pour ces futilités pendant plus de 15 ans. Temps qui a surtout été pris sur la vie de ma famille, etc… Bref, regrets éternels :’( Maintenant c’est bcp moins d’ordi et de virtuel pour plus de “vraie vie”

13)
6ix
, le 21.05.2009 à 14:07
[modifier]

J’aimerais juste savoir une chose: Quand vous avez fini de faire l’inventaire informatisé de vos bouquins, BD, CD, DVD, de votre iTunes, de vos photos, de vos films, de vos rendez-vous, de vos tâches, lorsque vous avez classé, commenté, hiérarchisé tout ça, il vous reste du temps pour profiter de la vie? ;-)

Bonne question! Pour ma part, il y a certaines choses qui méritent d’être classées dans un tel programme – les données numériques – et d’autres pas – le reste -.

J’ai bien essayé de classer mes DVDs que j’ai en boîte… Et puis quoi? Je n’en voyais pas l’intérêt! Je ne vais pas m’amuser à consulter mon programme à chaque fois que je veux choisir un DVD ou éventuellement en prêter un; je jette un oeil à ma bibliothèque et voilà! Pareil pour les livres.

Pour la musique, ça devient différent. Mes chansons sont déjà sur mon ordinateur, je dois donc avoir une bibliothèque virtuelle. Je parlais de DVDs, mais si j’avais mes films sur un disque dur je procéderais pareil. De même que pour mes photos, classées avec iPhoto.

L’idée est de ne pas faire le travail à double: mes photos, chansons, rendez-vous,etc… sont gérés numériquement et uniquement numériquement, alors que mes DVDs ou livres sont bien là physiquement et je ne vais pas les dupliquer “virtuellement”.

Et s’il y a bien une chose que je déteste, ce sont les programmes qui reprennent ce que d’autres programmes font déjà! Exemple: Delicious Library avec les morceaux d’iTunes. iTunes justement fait déjà très bien le boulot, je n’ai pas envie d’éparpiller la gestion de mes chansons sur plusieurs programmes.

14)
levri
, le 21.05.2009 à 16:31
[modifier]

@ 11- François : après ça, comment peut on s’étonner que parfois il y ait des problèmes de compréhension sur Cuk ? Je n’arrive pas à m’imaginer hésitant sur le fait que j’ai ou pas un CD ! Avant d’acheter un CD, j’en écoute quelques parties, et je ne l’achète que si quelque chose m’accroche, ensuite je vais l’écouter dans son intégralité plusieurs fois dans les jours qui suivent, et ça y est il est stocké en mémoire grise à vie. Il y a effacement de la mémoire quand le disque n’avait pas d’intérêt pour moi … et dans ce cas je ne l’ai pas acheté, même si globalement j’aime bien l’interprète et/ou le compositeur.

Il y a exception quand j’achète quelque chose dans un style que je ne connais pas et que personne ne peut me le prêter afin de tester (musique du monde ou instruments bizarre par exemple), dans ce cas je n’aimais pas forcément au départ, in fine je peux aimer et avoir envie d’approfondir, ou trouver que c’est de peu d’intérêt pour moi, mais à l’achat il y avait quand même quelque chose qui était susceptible de m’accrocher, et j’en garde quand même le souvenir.

Pendant longtemps j’avais pour habitude de ne jamais relire un bouquin, ou revoir un film, actuellement il m’arrive de relire lorsque je suis à cours de nouveautés, les premières pages je dois faire un effort mental afin d’oublier l’intrigue … j’en viens à utiliser les livres moyens ou médiocres comme somnifères (je suis incapable d’arrêter ma lecture si c’est intéressant, nuit blanche garantie !)

Le seul film que je suis allé voir plusieurs fois (2 ou 3 fois dans la même semaine) c’était Le Roméo et Juliette de Zefirelli, j’étais jeune ado, il y avait quelque chose qui m’avais accroché et ça m’a incité à lire les œuvres de Shakespeare.

Récemment j’ai revu If de Lindsay Anderson et La montagne Sacrée de Jodorowski que j’avais vu à leur sortie … ça vous donne peut être un idée du délai qu’il me faut entre deux passages … je voulais me rendre compte s’ils correspondaient à la vision que je gardais en mémoire. J’ai prévu depuis quelques mois de revoir le Roméo, j’attends d’être dans une disposition d’esprit favorable pour ce faire …

Par contre j’ai une mémoire exécrable pour les noms de personnes, le prix de choses me laisse tellement indifférent que bien souvent je suis même incapable de situer une échelle de prix, et les dates refusent obstinément de rester stockées en mémoire ! et je m’en tape royalement, à tel point que ceux qui citent nommément leurs connaissances ou le prix ou la valeur des choses ont même parfois le don de m’énerver.

… après ça comment s’étonner que parfois on se frite un peu ici ? j’avais failli charrier Warrik pour sa présentation hors sujet (en rapport avec TTE) bin wai qwa, un mec qui annonce publiquement une passion pour les parcs d’attractions alors que d’autres vivent “La Crise” c’est limite provoc … :P

Nous avons tous une manière qui nous est propre d’appréhender la “réalité” ou le Mâyâ, l’évidence de l’un demeure totalement hermétique pour l’autre, l’essentiel de l’un peut être l’inutile pour l’autre.

PS : désolé Warrik pour le hors sujet.

15)
François Cuneo
, le 21.05.2009 à 16:51
[modifier]

Ah.

Ben je n’ai pas souvent l’impression de me friter avec des gens moi.

Je comprends très bien que tu te rappelles de tout, pas de problème.

Veuille bien accepter que je ne me rappelle de rien.

Donc pour moi, peut-être pas pour d’autres, mais c’est très bien comme ça, ce genre de programmes est très important.

Meeerci.

16)
François Cuneo
, le 21.05.2009 à 16:54
[modifier]

Nom d’une pipe, j’étais en train de mettre de l’ordre sur l’ordi de Mme Cuk, je lis les derniers messages et j’en écris un.

Au moment de cliquer sur Envoyer, je me rappelle que le commentaire 15 va s’inscrire sous le nom de Madame Cuk.

Trop tard.

Je regarde et je me rends compte qu’il paraît signé François Cuneo.

Va falloir que je vérifie si tous les derniers commentaires sont bien de moi!:-)

17)
François Cuneo
, le 21.05.2009 à 17:00
[modifier]

Bon, allez, encore une couche.

Quand je dis que je ne me souviens de rien, c’est un tout petit peu faux tout de même.

Dans mon métier, je dois essayer de me souvenir de tout.

Au niveau de la Syndicature de ma commune, je dois également tout faire pour ne rien oublier.

Alors pour le privé…

Et puis, justement, c’est programmes électroniques sont magnifiques pour faire en sorte que l’esprit soit plus reposé.

J’inscris une tâche à faire (c’est aussi une base de données, les tâches), ça me prend 15 secondes, et je n’ai plus la chose qui me trotte dans la tête.

Mes élèves, et c’est terrible, une fois qu’ils ont quitté la classe, je me souviens très bien d’eux, où ils étaient en classe, comment ils étaient niveau caractère, mais leur nom m’échappe au bout de deux semaines.

Alors que les nouveaux, je me fais un honneur de pouvoir les appeler par leur prénom tous au bout d’une heure.

Comme quoi le cerveau évacue les données inutiles.

Et moi je suis très content que ce soit comme ça, même si j’adorerais avoir une mémoire infaillible.

Je trouve tout de même assez marrant levri que tu écrives (je ne sais pas si c’était avec le sourire ou pas) que le fait de dire ça puisse être un signe, parce que je suis différent de toi, qui explique le fritage parfois sur Cuk…

18)
levri
, le 21.05.2009 à 17:20
[modifier]

@ François : je pense que je me suis mal exprimé, je ne critiquais aucunement ton “type” de mémoire, je disais aussi que la mienne est sélective, ce qui m’intéressais c’est qu’on puisse avoir un comportement aussi différent pour des trucs aussi basiques que se souvenir si on a déjà un album ou un bouquin. Notre gestion de la mémoire est tellement différente qu’on peut avoir du mal à visualiser la situation, et si on part au quart de tour ça peut partir en eau de boudin, je repensais à l’attaque sur TTE par exemple lorsqu’il parlait de ses gains en boursicotant, ce qui n’était à mes yeux qu’une intro où il se plaçait en situation, comme Warrik qui nous livre ses passions que je n’ai aucune intention de critiquer, j’espère qu’il le prendra comme une simple plaisanterie … il va falloir que je pense à ponctuer de smileys … lmfao

19)
pat3
, le 21.05.2009 à 18:14
[modifier]

Pour moi, ce genre de logiciels a une fonction essentielle: savoir où se trouve un bouquin, un DVD ou autre chose quand je le cherche (c’est-à-dire me souvenir à qui je l’ai prêté). Rien ne m’énerve plus que de chercher un livre que je suis sûr de posséder et dont je voudrais retrouver un passage, mais qui n’est plus à sa place dans la bibliothèque. Ça me rend fou.

J’achète aussi les bouquins de manière impulsive: il suffit que je rentre dans une librairie (heureusement, j’ai peu le temps de le faire)! Mais aujourd’hui, je lis avec beaucoup de décalage par rapport au moment de l’achat: parfois un mois, souvent trois ou six mois, parce que j’ai beaucoup moins de temps libre (ou même, de temps mort) qu’avant. Du coup, c’est bien de pouvoir repérer les derniers achats dans une base de données, surtout si elle est transportable.

Mon problème est plutôt: quand trouver le temps de remplir une base de données… C’est une autre paire de manche!

J’ai eu DL dans un bundle MacHeist, comme Alain Le Gallou; le seul ennui de DL, outre, je suis d’accord, les fausses promesses, c’est que la gestion du prêt est hyper sommaire (la date est réglée à une semaine, si je me souviens bien, et il est impossible de la changer automatiquement, il faut le faire pour chaque opération, c’est tout simplement nul). L’interface, malgré tout, me demeure agréable. Sans doute parce que ma mémoire est assez visuelle, je préfère repérer la pochette d’un ouvrage dans une “étagère” que son nom sur une ligne parmi trente autres.

Après, je faisais déjà des fiches type bibliothèque pour mes bouquins il y a 20 ans, du coup, ce genre de logiciel aura forcément pour moi un intérêt. C’est juste un moyen de faire un inventaire à jour… Quand on trimballe beaucoup les bouquins d’un endroit à un autre, c’est pas mal aussi.

J’aimerais trouver un logiciel qui ajoute une case “localisation”, qui me permettrait de retrouver un bouquin entre plusieurs biblios chez moi, et celles que j’ai au boulot.

Évidemment, toutes ces questions ne se posent pas pour des documents numériques: je ne vais pas inventorier les films qui sont sur ma freebox ou les chansons de mon iTunes, les logiciels qui les exploitent font tout ça pour moi, au mieux, je peux chercher une interface plus fonctionnelle ou plus agréable, mais je n’ai plus besoin de me souvenir; en revanche,je fais bien attention à tout sauvegarder…

20)
François Cuneo
, le 21.05.2009 à 18:48
[modifier]

François : je pense que je me suis mal exprimé, je ne critiquais aucunement ton “type” de mémoire, je disais aussi que la mienne est sélective, ce qui m’intéressais c’est qu’on puisse avoir un comportement aussi différent pour des trucs aussi basiques que se souvenir si on a déjà un album ou un bouquin.

J’avais bien compris.

Mais c’est que tu mettes ça en relation avec le fait qu’on puisse se friter qui m’a étonné.

Mais je comprends mieux avec ton explication 18.

Merci.

21)
Nept
, le 21.05.2009 à 19:16
[modifier]

Mais ce qui m’épate, c’est qu’on soit obligé de noter les bouquins qu’on a et ceux qu’on n’a pas.

Dans l’ensemble, je sais ce que j’ai. Mais quand, par exemple, je suis une série de 3, 5, 50 livres, je ne sais pas toujours, sans erreur, si j’ai bien tel numéro. Et si avec une bibliothèque réduite c’est facile à retenir, quand elle fait 100, 1000 ou 10000 items, ça peut devenir délicat… Même si on a tout lu. Et manifestement, certains sont meilleurs en la matière que moi, et bien tant mieux…

actuellement il m’arrive de relire lorsque je suis à cours de nouveautés, les premières pages je dois faire un effort mental afin d’oublier l’intrigue

Et inversement, j’ai des livres que j’adore, que je lis 3 fois par an, dont je connais évidemment chaque détail à la page précédente. Eh bien, ça ne m’empêche pas d’en profiter pleinement, avec un plaisir sans cesse renouvelé.

Par ailleurs, je viens de remarquer, en essayant d’en mettre, que CDPedia ne retient pas les images de jaquette quand on l’y colle. C’est chez moi ou partout? Et je précise que dans bookpedia, ça roule sans souci…

22)
Caplan
, le 21.05.2009 à 20:06
[modifier]

Dans l’ensemble, je sais ce que j’ai. Mais quand, par exemple, je suis une série de 3, 5, 50 livres, je ne sais pas toujours, sans erreur, si j’ai bien tel numéro. Et si avec une bibliothèque réduite c’est facile à retenir, quand elle fait 100, 1000 ou 10000 items, ça peut devenir délicat… Même si on a tout lu. Et manifestement, certains sont meilleurs en la matière que moi, et bien tant mieux…

Je ne suis certainement pas meilleur. Comme le disait François, j’ai une mémoire plutôt catastrophique. J’ai beaucoup de bouquins dans toute la maison (demandez à ma femme…). Mais je n’en ai pas 10000, ni des séries de 50. Ça, ça relève plutôt de la bibliothèque à usage professionnel, et je comprends qu’on doit la gérer d’une manière professionnelle.

Mais je me suis rendu compte qu’il y a des gens qui achètent des livres ou des disques parce simplement ils en connaissent l’auteur ou que quelqu’un (un critique) leur en a parlé. Ensuite, ils OUBLIENT de les lire ou de les écouter.

J’ai un autre rapport avec ces objets, ce qui fait qu’ils font partie de mon espace mental et que je n’ai pas besoin d’un listing pour savoir si je les ai ou si je les aime.

Quant à savoir OÙ (majuscule accentuée!) ils sont dans la maison, c’est une autre histoire, car ce n’est pas un logiciel qui va m’aider à les remettre à leur place…

Milsabor!

23)
Gr@g
, le 21.05.2009 à 20:50
[modifier]

alors pour ma part, l’usage d’un logiciel tel que présenté, c’est surtout dans le double but de pouvoir fournir à qqun ce que j’ai à prêter, et de pouvoir noter chez qui c’est en prêt, car si je suis comme Caplan 22, en me souvenant de l’ensemble de mes cds ou de mes bds, voire mes livres, je suis atrocement nul pour me souvenir de chez qui ils peuvent bien être quand je ne peux remettre la main dessus à la maison.

Il faut dire que mes cds (surtout), mais les livres et les bds sont rangés, classés. Du coup, quand un manque, c’est qu’il n’est pas ailleurs dans la maison, mais plutôt chez qqun d’autre, et c’est là que ma mémoire défaille… Du coup, mes potes m’ont souvent vu arriver en leur demandant si ce n’est pas eux qui auraient éventuellement tel ou tel album… et j’en ai perdu certains comme ça…

j’attends la suite du test avec impatience!!!

24)
Warrik
, le 21.05.2009 à 23:35
[modifier]

Me revoilà…

@ Nept : Ca ne marche pas avec Delicious Library, encore une fonction qui manque à l’application… Pour Bookpedia, ça vient, ça vient…

@ François Cuneo : Quand tu veux pour le test de Vinoteka! Mon père gère sa cave sur ma partition Windows, avec cette connerie de Gestcave Pro… un programme vraiment horrible! ’’Le p’tit jeune il se lâche un peu’’ : eh ben, on voit que tu ne me connais pas, je suis plutôt du genre à me lâcher tout le temps :D

@ Caplan : Comme le disent beaucoup d’autres plus bas, j’ai surtout de la peine avec les séries, surtout humoristique. Le 27, le 28, ben, j’hésite. Sinon, normalement, ma mémoire s’en sort sans trop trop de mal :D

@ sebasto : Fais la poule, fais la poule, … Désolé, c’était plus fort que moi, mais bon, avec un pseudo pareil, presque tu l’as cherché :) Pour l’iSight, j’ai les mêmes problèmes. Mais je croyais que c’était dû à mon tremblotement, lui-même dû à la hauteur et à l’éloignement de l’iSight. Bref, je m’enfonce.

@ levri : Oh, mon premier fan! Tu veux un autographe, je le fais volontiers? :D

@ Blues : Mais justement, maintenant, tu n’as plus qu’à scanner le code-barres!

@ levri bis, mais bon, il est fan de moi, donc je lui réponds de nouveau :D : Tu sais quoi? J’ai hésité à placer une phrase pour dire que j’avais abordé 4 sujets différents dans cet article, mais je suis quelqu’un de poli et distingué (pfff :D), donc je ne l’ai pas fait. T’en fais pas, la provoc’ humoristique, j’accepte sans limites (bon et oh, d’abord, j’ai 14 ans, alors les sorties dans les parcs, c’est pas encore moi qui paye hein!).

@ pat3 : Ca va vite, c’est promis! Prends 30 minutes, et tu vas scanner une bonne centaine de BDs, ça sera déjà un bon bout.

@ Gr@G : Ah oui, un autre problème bien connu… D’ailleurs, un Largo Winch a foutu le camp, il s’est échappé. Chez qui? Ah ben ça, si je le savais…

Désolé pour mon texte rempli de smilies à la MSN… :D

25)
François Cuneo
, le 22.05.2009 à 00:06
[modifier]

Alors mon petit Warrik, jamais JAMAIS je ne te ferai faire un article sur un truc pour gérer le vin, à ton âge.

J’ai une éthi(li)que, moi, Môssieur!

Je vais hips m’en chareeer moâ mêêm.

26)
François Cuneo
, le 22.05.2009 à 00:06
[modifier]

Alors mon petit Warrik, jamais JAMAIS je ne te ferai faire un article sur un truc pour gérer le vin, à ton âge.

J’ai une éthi(li)que, moi, Môssieur!

Je vais hips m’en chareeer moâ mêêm.

27)
Warrik
, le 22.05.2009 à 00:17
[modifier]

Mais je n’avais aucune intention de le faire moi-même, je pensais bien à toi! Par-contre, fais gaffe, tu postes tes messages à double :D

28)
levri
, le 22.05.2009 à 00:56
[modifier]

@ 24 Warrik : ouf … je me doutais bien que tu le prendrais facile et que le second degrés et les allusions ne te passeraient pas par dessus la tête, tu enchaînes même :D

Merci pour ta propositions, mais je ne suis pas collectionneur. :P

PS : lâche que tue es, tu mets en avance ton âge pour faire passer tes vices, non comptant de t’amuser en période de crise, tu en fais trimer d’autres pour les assouvir ! 8)

Sinon moi aussi j’ai horreur des trucs prêtés qui disparaissent ! comme je considère que c’est la personne à qui j’ai prêté qui doit se souvenir qu’il faut rendre, quand quelque chose disparaît je n’ai aucune idée d’à qui je devrais réclamer … Les vinyles sont sacrés, je ne les prête pas, les CDs, ce n’est pas un problème, les livres je préfère les offrir, ça m’évite d’avoir à chercher.

J’écoute Nan Trues Hole de Matching Mole sur l’album Little Red Record

29)
Nept
, le 22.05.2009 à 00:58
[modifier]

J’ai beaucoup de bouquins dans toute la maison (demandez à ma femme…). Mais je n’en ai pas 10000, ni des séries de 50. Ça, ça relève plutôt de la bibliothèque à usage professionnel, et je comprends qu’on doit la gérer d’une manière professionnelle.

J’ai actuellement à peu près 150 bouquins non professionnels, en ayant commencé ma collection “privée” il y a 2 ans. Je les ai tous lus. Mon papa en a dans les 5000 (je n’ai pas tout compté), il les a tous lus, j’en ai lu une grande partie. Tout ça pour te dire que ça fait beaucoup pour ne pas en oublier l’un ou l’autre à la bouquinerie, même en le feuilletant quelques minutes.

Et comme dit Gr@g, c’est aussi un bon moyen de savoir à qui j’ai prêté quoi, histoire de savoir où chercher…

Je trouve que le scan des codes-barres avec l’iSight, que ce soit celle intégrée à mon iMac, à mon MacBook ou ma vieille externe fonctionne plutôt pas bien que ça par contre. A vue de nez, une fois sur deux seulement.

Et François, fais gaffe, c’est le LOGICIEL de gestion que tu dois tester, pas le vin ;-)

31)
zit
, le 22.05.2009 à 17:45
[modifier]

Mercredi, j’étais chez mon dealeur de son latino, je ramène quelques bonnes galettes que j’écoute avec délectation, puis, au moment de ranger l’un des disques, je m’aperçois qu’il est déjà dans le tiroir. Zut, un doublon ! Pour les disques, ça m’arrive rarement, en général sur des artistes ayant une discographie importante et dont j’ai déjà de nombreux disques, en musique latine, Tito Puente a sorti plus de 100 disques…

Donc aujourd’hui, retour chez le disquaire qui ronchonne un peu mais me le reprend sans problème, je passe un bon moment à chercher autre chose qui me tente, finalement, je trouve, rentré, je met le CD dans le Mac et :

ARRRGGGHHHH ! Non mais c’est pas possible !

Bon, sur les disques, c’est vraiment très rare que ça m’arrive, mais avec les bouquins, c’est :

« Ah, mais je ne l’ai pas encore lu, ce Pouy… »

Bin non, je ne l’avais pas encore lu, mais il était déjà dans la pile des « à lire »… GRRRRRR ! Les déjà lus, c’est plus facile de se souvenir (sauf pour les sériels genre Upfield et son Bonnie, quand la série commence à être importante).

Le cas le plus fréquent c’est quand je n’ai que le deuxième (ou le troisième, à moins que ce ne soit le premier, ou bien le quatrième ?) volet d’une tétralogie : impossible de me souvenir de ce qui me manque ! Pire, la dernière fois, j’avais fait un pense bête sur un petit bout de papier, avec juste le nom de l’auteur et un titre… C’était pas le titre qui me manquais, mais plutôt le seul que j’avais déjà !

z (bon, bien que n’ayant aucun atome crochu avec les téléphones, je crois que je vais finir par craquer pour un iPhone, je répêêêêêêêêêête : la sept ou la huitième version devrait me convenir ;o)

En tout cas, merci, Warrik pour ce test…

PS : en tout cas, un gars qui aime Gotlib est forcément un gars bien…

32)
levri
, le 22.05.2009 à 18:19
[modifier]

en tout cas, un gars qui aime Gotlib est forcément un gars bien

… Un gars bien je ne sais pas, mais il ne peut pas être totalement mauvais … :)

33)
Warrik
, le 22.05.2009 à 18:43
[modifier]

@ levri : Et ton album Little Red Records que tu te vantes d’écouter, il t’as coûté combien, hmm?

@ Nept : Comme je le disais en 24, ça m’arrive… Mais une fois sur deux? C’est plus proche de la fois sur dix chez moi alors!

@ zit : Là, quand même, ma mémoire m’inquiéterait :D

34)
levri
, le 22.05.2009 à 20:57
[modifier]

@ Warrik : tu aimes bien Matching Mole ? je suppose que j’ai du le payer un prix normal … :D

PS : je ne me vante pas, ça remplace une signature (script iTunes qui copie l’écoute en cours dans le soft actif) :P

PS 2 : Si en plus de Gotlib tu aimes Matching Mole, je vais finir par croire que t’es un bon …

J’écoute To The Old World (Thank You For The Use of Your Body, Goodbye) de Robert Wyatt sur l’album The End of An Ear

35)
Warrik
, le 22.05.2009 à 23:34
[modifier]

Eh ben, je vais te dire, et je vais retomber dans ton estime, que je ne connais pas Matching Mole :D Valà valà, c’est dit…