Profitez des offres Memoirevive.ch!
BlueHarvest, collaborez proprement

Aujourd'hui, en 2009, utiliser un Mac dans un environnement professionnel essentiellement basé sur Windows est heureusement devenu possible.

Ce n'était pourtant pas le cas, il n'y a pas si longtemps, mais maintenant pratiquement tous les types fichiers peuvent être lus et édités, les partages réseaux sont accessibles et partager ses propres fichiers est également assez simple.

On nage donc presque dans le bonheur... presque, car il y a encore un problème de taille à résoudre.

Prenons un exemple.

Voici une clé USB, telle qu'elle apparaît sur mon Mac à sa racine:

image

et dans un dossier:

image

Jusque-là, rien d'anormal.

Voici cette même clé USB, mais sur un PC sous Windows, maintenant:

image

et dans le dossier:

image

Là, il y a un hic.

Vous voyez tous ces fichiers et dossiers commençants par un "." ou par "._" ? Ben ça, ce sont des fichiers créés par MacOS X. Sans entrer dans les détails, on y trouve:

  • le dossier d'indexation de Spotlight
  • la corbeille
  • les ressources associées aux fichiers (les ._)

Oh, ne vous y trompez pas, ces fichiers existent bien sur votre Mac, ils sont juste cachés.

J'en veux pour preuve le Terminal qui lui ne nous ment pas:

image

Ces fichiers sont bel et bien là. Ils ne prennent pas beaucoup de place, mais ils sont vraiment gênants pour les utilisateurs de Windows car ils "polluent" le disque.

En outre, ces fichiers ne sont de loin pas indispensables. Les ressources d'un fichier ne sont quasiment plus utilisées sous MacOS X, surtout depuis Léopard. Ils sont encore parfois (très rarement) présents pour des applications Carbon, mais on se situe alors bien en dehors de l'aspect collaboratif entre Mac et PC.

Le plus simple, c'est donc de les effacer. Le problème est alors d'effacer un fichier qu'on ne voit pas.

Certes, on peut passer par le Terminal... ou alors on utilise un outil qui fait ça pour nous.

BlueHarvest est un logiciel qui prend garde à ne pas laisser de traces sur les disques réseau et autres périphériques de stockage en enlevant les fichiers indésirables.

Ce logiciel se présente sous la forme d'un panneau de préférences, accessible donc depuis les Préférences Systèmes.

Il propose deux modes, Simple et Avancé.

Pour bien comprendre son fonctionnement, je vais passer d'abord en revue le mode Avancé.

BlueHarvest propose plusieurs onglets, correspondants aux types de fichiers créés par MacOS X.

Le premier onglet concerne les fichiers .DS_Store:

image

Ces fichiers se trouvent un peu partout sur votre disque. C'est dans ces fichiers que sont stockées les informations sur la présentation de vos dossiers. Chaque dossier pour lequel vous avez modifié les options de présentations (ou bougé les icônes, ou changé l'image de fond) aura un fichier .DS_Store.

BlueHarvest vous propose donc de supprimer automatiquement ces fichiers de certains disques. Pour ma part, je lui ai demandé de laisser ces fichiers sur le disque de démarrage et dans mon dossier Maison, mais de les supprimer des disques réseaux et de tout disque qui ne soit pas formaté MacOS (donc HFS+).

Il est tout à fait possible d'ajouter ses propres dossiers ou disques à la liste.

Il faut noter qu'il existe une option cachée de MacOS X qui empêche la création de ces fichiers .DS_Store sur les disques réseaux. Cette option s'active par le Terminal ou avec des logiciels donnant accès à ces options cachées comme MacPilot ou Onyx:

image

Activation de l'option avec MacPilot

 image

Activation de l'option avec Onyx

Le deuxième onglet de BlueHarvest concerne ces fameux fichiers ressources dont je parlais plus haut:

image

Vous pouvez ici choisir pour quels types de fichier, basé sur leur extension, les fichiers ressources seront supprimés. Pour ma part j'ai tout mis puisque je n'utilise aucun type de fichier qui pourrait nécessiter des ressources.

Vous pouvez voir également en bas de cette fenêtre une option pour traiter les fichiers invisibles UNIX comme des ressources. Faites très attention à cette option. Un fichier invisible UNIX est un fichier dont le nom commence par un point. De nombreux logiciels utilisent de tels fichiers, il est donc très dangereux d'activer cette option.

Je reviens brièvement sur l'éventuel problème des "vieilles" applications Carbon qui ont besoin de ressources. N'y aurait-il pas ici un risque d'endommager ces applications ? Et bien non, car comme vous pouvez le voir, ce réglage ne s'applique qu'aux fichiers se trouvant sur un disque qui n'est pas formaté MacOS X (la traduction française est par ailleurs fausse). Si vous tentiez de mettre ladite application sur un disque au format FAT32 ou NTFS (des formats de disques Windows) elle serait de toute façon endommagée puisque ces formats de disques ne sont pas prévus pour stocker les fichiers ressources.

Le troisième onglet concerne des fichiers associés au disque lui-même:

image

On y trouve la corbeille et l'indexation Spotlight que je mentionnais plus haut, mais aussi les fichiers temporaires, le journal des événements du démon fsevents (si c'est du chinois, allez relire mon article à ce sujet) et l'éventuelle icône du disque.

Là encore, j'enlève tout puisqu'à nouveau ces réglages ne s'appliquent qu'aux disques qui ne sont pas formatés MacOS X. Je pars du principe que je ne veux pas que Spotlight indexe ma clef USB. Mais là encore, à vous de faire vos choix.

Finalement, l'onglet Réglages contient tout le reste:

image

C'est ici que vous entrez tous les fichiers que vous désirez voir disparaître de votre disque et qui n'entrent pas dans les autres catégories.

L'exemple donné par défaut est parfait. Les fichiers Thumbs.db sont créés par Windows et sont inutiles sur nos machines, on peut donc sans autre les supprimer (si on ne les pollue pas, il n'y a pas de raison qu'ils nous polluent).

Comme vous pouvez le voir, le mode Avancé n'est pas bien compliqué. Le mode simple est encore plus... simple:

image

Ici, que trois options; une pour chaque type de disques: réseaux, non Mac et disque de démarrage. BlueHarvest utilisera alors des réglages par défaut pour garder ces disques propres.

Comme vous pouvez le constater, BlueHarvest est très simple, mais très efficace. Pour moi qui travaille dans un environnement Windows toute la journée, il est indispensable.

Le seul point négatif, c'est qu'il n'est pas gratuit, mais il ne coûte finalement que $13, ce qui est loin d'être exagéré pour un logiciel de cette qualité.

16 commentaires
1)
nic
, le 26.03.2009 à 00:19
[modifier]

ça m’a l’air très intéressant tout ça! moi au bureau j’ai demandé de “masquer” ces fichiers sur les pc, mais ils sont seulement rendu invisible, l’idéal est de ne pas les créer.

merci pour cette découverte!

ciao, n

3)
Ölbaum
, le 26.03.2009 à 00:49
[modifier]

Justement, une “vieille” application Carbon n’est pas “de toute façon” endommagée par le passage sur un disque FAT, puisque Mac OS X sépare Data Fork et Resource Fork en deux fichier au moment de l’y copier, et les rejoint losrqu’on la remet sur un disque Mac. On peut même la lancer depuis le disque FAT.

4)
giampaolo
, le 26.03.2009 à 07:07
[modifier]

Convaincu! Merci Fabien

Question (peut-être n’ai-je pas bien lu): le bouton ‘Lancer-Arrêter’ doit-il rester sur ‘Lancer’ lorsque je quitte les ‘Préférences Systèmes’?

5)
Fabien Conus
, le 26.03.2009 à 07:51
[modifier]

Giampaolo, il faut en effet cliquer sur “Lancer”, ce que je n’ai pas fait dans mon exemple (pour pouvoir montrer l’effet sous Windows).

Ölbaum, ceci est récent (Tiger si je me souviens bien). La séparation datafork resourcefork a changé, mais à l’époque il s’agissait d’une particularité de HFS et seul ce format de disque pouvait supporter les ressources.

6)
giampaolo
, le 26.03.2009 à 08:07
[modifier]

Merci Fabien. Donc je laisse en permanence sur ‘Lancer’. J’ai directement voulu acheter le logiciel, mais je n’ai pas trouver le lien. Peut-être que cela n’apparaît qu’après les 30 jours d’essai.

8)
François Cuneo
, le 26.03.2009 à 09:07
[modifier]

Tu disais que Terminal ne mentait pas?

Il ne manquerait plus que ça! Un être fruste et basique ne ment pas, c’est tout de même l’un de ses avantages!:-)

Cela dit, la chose va m’être bien utile.

Merci pour l’article.

9)
Alain Le Gallou
, le 26.03.2009 à 09:28
[modifier]

Excellent début de journée, J’ai acheté BlueHarvest immédiatement pendant le temps que mes deux petits pains au chocolat pour mon petit déjeuner cuisaient, et en plus il ne pleut pas. Merci Fabien, merci CUK, je ne connaissais pas ce logiciel bien utile.

10)
Roger Cuneo
, le 26.03.2009 à 09:46
[modifier]

Je m’excuse ici auprès de Fabien Conus, mais comme le temps passe si vite, tout occupé par la mise en librairie de mon livre, je n’ai pas ouvert cuk ces trois derniers jours et par conséquent je découvre aujourd’hui seulement le commentaires 7 et 8 d’Emile Verschueren et d’Origenus du 24 mars à l’humeur de Madame Poppins. Je voudrais leur dire que j’y suis sensible et que j’ai répondu à leurs commentaires au-dessous des leurs. Et pardon pour cette intrusion ici…

11)
Djacks
, le 26.03.2009 à 09:58
[modifier]

Bon utilitaire sous Mac! Je rentre pile dans la catégorie des utilisateurs, clé USB me servant de lien entre mon mac et les PC du lycée! Si il existait un moyen/utilitaire pour que Windows ne fasse pas de même, ça m’arrive assez souvent de retrouver des autorun.inf et consors… Merci

12)
Patrick69
, le 26.03.2009 à 10:09
[modifier]

J’utilise la version Tiger de ce logiciel depuis plus d’un an et il marche très bien, sans se faire remarquer. Je l’avais acheté à l’origine pour éliminer les ressources des fichiers MP3 qui avaient tendance à perturber le balladeur de ma fille (ben oui, c’est pas un iPod). Un très bon investissement (Blue Harvest, pas le balladeur).

13)
Ölbaum
, le 26.03.2009 à 10:12
[modifier]

C’est toujours le cas, seul HFS supporte les ressources. Mac OS X bricole sur les autres formats pour ne pas les écraser, c’est tout (et j’ai l’impression que ça fait un moment).

14)
Fabien Conus
, le 26.03.2009 à 10:18
[modifier]

Djacks, c’est justement à ça que sert l’onglet “Réglages”.

Comme tu peux le voir dans mon article, je l’utilise pour enlever les Thumbs.db, mais libre à toi d’y ajouter autorun.inf et autres windowseries.

15)
Mirou
, le 26.03.2009 à 10:35
[modifier]

Wow. Moi qui synchronise de dossier entre Mac et PC au boulot avec Chronosync, tu peux pas t’imaginer comme ton article me convainc ! Déjà je n’avais jamais réussi à savoir d’où venaient ces petits fichiers, et surtout si j’avais le droit de les effacer. Maintenant, mes collègues ne pourront plus pester sur mon mac à cause de ça !