Profitez des offres Memoirevive.ch!
Et si nous faisions le tour du MacBundleBox?

Un nouveau qui poste sur Cuk.ch le dimanche

En entrant sur cette page, vous devez être en train de vous dire: ‘‘Deux articles par jour, ce n’est pas courant, mais alors deux articles le dimanche!’’. Vous avez raison. Mais si je me permets d’empiéter sur le terrain de Marie Machiavelli en ce dimanche, c’est que je vais vous parler ici d’une action qui dure 11 jours seulement.

Mais avant cela, je vais rapidement me présenter. Parce que, en plus d’avoir le culot de publier un deuxième article un dimanche, c’est aussi le premier que je publie sur Cuk! Alors, brièvement, je m'appelle Thibault, j’ai 14 ans, et je vis, moi aussi, en Suisse.

Du côté de ma passion d’Apple, je ne sais pas tellement d’où ça m’est venu… En tout cas, ce dont je suis sûr, c’est que la première fois que j’ai utilisé un Mac, c’était à l’école, en 6ème année (enfin, la première fois que j’utilisais un Mac sans que le programme de maths ne soit déjà à l’écran) . Ensuite, la même année, ma sœur avait reçu un iPod Nano pour Noël, et en le testant, j’ai aussi eu envie de m’en acheter un, ce que j’ai fait. C’est certainement en utilisant iTunes que ma passion m’est venue. J’ai en effet fait plusieurs recherches sur le web, sur Mac et sur Apple en général. Moi qui voulais justement m’acheter un ordi… Et dire que j’ignorais quasiment l’existence d’Apple jusqu’à ce moment-là!

J’ai alors longuement débattu avec mes parents, qui ne comprenaient pas pourquoi je ne voulais pas être sur Windows, comme tout le monde, parce que ‘‘Mac c’est nul et on ne comprend rien’’. Heureusement, dans la famille, quelqu’un avait un iMac, que j’ai pu tester!

Après de long mois de négociations (et d’économie), je me suis finalement acheté, en octobre 2007, un joli iMac alu (première génération). Malheureusement, les ennuis ont été là, avec deux renvois au SAV, pour, les deux fois, un CD coincé dans le mange-disques…

Qu’à cela ne tienne, aujourd’hui, mon iMac, je l’adore, et j’ai fait switcher mes parents il y a moins d’un mois!

Maintenant, le logo pommé est visible un peu partout dans la maison… Mon iMac alu de première génération, l’iMac alu de deuxième génération de mes parents, deux iPhone 3G, deux iPod Touch de première génération (achetés à l’Apple Store de San Francisco!), deux iPod Nano (les ‘‘vieux’’ rectangles), un iPod Classic et une Time Capsule!

Passons au test

Je crois que je vais m’arrêter là dans ma présentation, parce que, ce qui vous intéresse, ce n’est pas moi (enfin, je pense!), mais bel et bien l’article qui suit. Le thème, comme vous l’aurez sûrement deviné, est la MacBundleBox, disponible depuis lundi passé, et ce jusqu’à ce jeudi 12 mars.

image

Qu’est-ce? C’est un ‘‘pack’’ de 13 sharewares variés (plus un quatorzième en bonus), qui coûtent chacun entre 9.95 $ et 40.00 $. Au lieu de vendre le ‘‘pack’’ au prix que vous payeriez si vous achetiez toutes ces applications séparément (333.82 $), il est vendu seulement 49.00 $. En résumé, c’est donc une bonne affaire.

En plus d’une bonne affaire, vous ferez également une bonne action, puisque 5 % des 49.00 $, soit 2.45 $, seront reversés à une association, Charity: Water.

Si vous ne connaissez pas les applications proposées, vous pouvez (en plus de lire ce test, bien sûr!) téléchargez, en un clic, une version démo de toutes les applications sur le site de MacBundleBox. L’image disque est plutôt remplie…

image

Avant de passer aux tests, dernières petites précisions: je n’ai pas la prétention de faire des tests aussi complets que ceux de François! En effet, ces 13 applications ont été testées en trois jours seulement. Du coup, plus qu’un test, c’est en fait un rapide survol de l’application, pour vous la présenter.

Relationship (39.00 $)

image

Avant le petit test de cette application, il faut bien que je précise une chose: je n’ai pas d’iPhone. À la place, j’ai un iPod Touch (pour ma musique, mes vidéos, mes jeux et pleins d’autres choses encore…) et un petit Sony Ericsson, le T303. Du coup, je n’utilise pas du tout le Carnet d’adresses et iCal. Mes numéros de téléphones sont enregistrés dans mon SE, avec, comme seuls autre renseignement, le nom de la personne. Mon iPod Touch a, comme informations sur mes contacts, leurs adresses mails (et quelques adresses saisies comme ça, pour s’amuser).

Je sais bien que ‘‘quand je serai plus grand’’, il me faudra gérer plus efficacement mes contacts. Et je crois que Relationship sera sympa à ce moment-là. Enfin, si le Carnet d’adresse n’aura pas changé d’ici que je me mette à ce tri!

image

Donc, au premier lancement, Relationship m’importe mes rares contacts. Après ça, comme à mon habitude à chaque test de nouvelles applications, directions les préférences, où il y a vraiment très peu de choses. Le seul onglet intéressant est celui des ‘‘labels’’. Ca fonctionne comme le tri des dossiers sous Leopard: une couleur par catégorie que l’on peut appliquer sur nos dossiers / documents. Je mets donc 3 catégories: amis, familles et divers.

Ensuite, grâce à un double-clic sur un des contacts, je peux éditer ses informations (mais pas son label, bizarre…). Un simple clic fait, lui, apparaître les renseignements dans la colonne de droite (présentation bien plus pratique!). Je me rends d’ailleurs compte que les colonnes de la présentation en tableau sont trop grandes, je les redimensionne donc grâce à la méthode habituelle, mais bon, je pense qu’à moins d’avoir un écran 24’’, la présentation en tableau ne sera pas concluante (à moins de ne pas afficher toutes les informations). Même remarque pour le mode impression, qui imprimera très très petit si vous affichez toutes les informations!

Après quelques minutes d’utilisation, le verdict est rendu: c’est une très bonne application. La possibilité d'attacher à un contact des documents, des notes, des rendez-vous ou de l’associer à un autre contact est très bien pensée. La possibilité d’envoyer des mails depuis l’application aussi. Le seul truc que je regrette, c’est le manque de raccourcis clavier, où, quand il y en a, le fait qu’ils ne marchent pas. J’ai eu beau essayer le raccourci qui sert à attribuer un label à un contact, et ce sur tous mes contacts plusieurs fois, ça ne marche pas.

Pour conclure, je dirais que les personnes qui ont un Carnet d’adresses important auront l’utilité de cette application (d’autant plus que, chose importante, les modifications faites dans l’application s'appliquent au Carnet d’adresse, et vice-versa). Pour ma part, je n’en ai pas l’utilité, et je vais donc rester à ma pitoyable gestion de contacts actuelle!

Code Collector Pro (25.00 $)

Au premier lancement, on peut directement dire que l’application est bonne! L’interface est très sobre, très pratique, ... très bien! Pour le tour habituel dans les Préférences, rien à signaler de bien intéressant.

Mais parlons plutôt de ce à quoi sert l’application! Elle sert à collecter des bouts de codes (ou de scripts), et à les ranger plus facilement que dans de nombreux dossiers du Finder. Les codes/scripts peuvent ensuite être triés automatiquement (par nom, par langage de codage ou par licence) ou tagués, puis recherchés ultérieurement. Dans la colonne de gauche, ce sont les catégories de rangement qui apparaissent, dans lesquelles vous pouvez également ranger vos divers bouts de codes. Les codes peuvent ensuite êtres exportés en .txt ou sur codecollector.net , le site de l’application.

image

Très bonne application, très simple, mais qui, quand on code beaucoup, peut-être très utile!

DrawIt (40.00 $)

Je vous le dis d’entrée: c’est l’application pour laquelle j’ai acheté le bundle! Elle permet en fait de dessiner simplement, en bitmap ou en vectoriel principalement, des logos, des éléments de design (pour un site web par exemple) ou, si on a plus d’entraînement, même des objets en 3D!

image

Au lancement, on vous demande donc directement la dimension de ce que vous allez créer. Je vous préviens tout de suite, avant le premier essai, mieux vaut aller regarder les vidéos de démonstration sur le site officiel de l’application, ça aide, l’application n’étant pas très intuitive!

J’ai donc opté pour une image de 1‘000px x 500 px, avec un fond de couleur noir. Ensuite, entre les dégradés, les reflets et autres effets d'éclairage, je me suis amusé à faire ceci:

image

On est d’accord, ce n’est pas forcément très très joli, mais, en même temps, je l’ai fait en moins d’un quart d’heure! Et je pense que, avec de l’expérience, et en connaissant bien la palette d’effets à disposition, cette application peut vite devenir excellente!

Je ne vais pas m’étendre plus longtemps sur DrawIt, vu que je prévois de vous en reparler une autre fois…

Espionage (24.95 $)

Cette application a pour but de protéger vos fichiers par mot de passes en les encodant en 128 ou 256 bits. Au premier lancement, vous devrez procéder à une rapide installation. Ensuite, on vous demandera votre mot de passe (celui de votre Mac donc). Puis, vous n’avez qu’à glisser des fichiers dans la fenêtre de l’application. Vous devrez alors saisir le mot de passe que vous voulez pour encoder vos fichiers, et le type d’encodage.

image

Ensuite, comme le montre l’image, quand vous ouvrirez votre fichier, on vous demandera votre mot de passe, sans quoi l’accès au fichier sera bien sûr refusé!

Excellente application pour les dossiers privés donc (particulièrement sur des ordinateurs partagés) que je recommande!

Cover Stream (20.00 $)

Pour l’application suivante, musique! Comme vous le voyez sur l’image ci-dessous, l’application sert à écouter de la musique, mais sans utiliser iTunes.

À la place, l’application, quand vous êtes en cours de lecture d’une chanson, s’intègre dans un tout petit carré, en bas à gauche de l’écran. Vous y voyez la couverture de l’album, le titre, l’artiste, l’album et la note que vous avez mis au morceau. Si vous passez la souris par-dessus ces renseignements, une petite fenêtre s’affiche, d’où vous pourrez régler le volume, avancer (ou reculer) d’une chanson, mettre en pause, affichez ce que j'appelle ‘‘l’écran coverflow’’ ou encore régler la lecture en boucle ou la lecture aléatoire.

image

À part ce ‘‘menu’’ du bas gauche de l’écran (qui, je le rappelle, apparaît uniquement en cours de lecture d’une chanson), vous trouverez l’icône de l’application en haut à droite de l’écran, dans le ‘‘menu du Finder’’. En cliquant dessus, vous verrez exactement les mêmes renseignements que sur le menu du bas à gauche, plus quelques options, dont la possibilité d’activer le fameux ‘‘écran coverflow’’.

Cet ‘’écran coverflow’’ affiche, une fois de plus, les mêmes options, mais dans une jolie présentation en… coverflow. Vous pouvez également passer en plein écran depuis là.

Dernier élément de l’application, en haut à droite de votre écran, lors d’un changement de chanson, une fenêtre apparaît quelques courtes secondes pour donner le titre de la chanson suivante.

À signaler encore que, comme si ça ne suffisait pas, cette excellente application vous propose de vous connecter à votre compte Last.FM pour y écouter votre musique, et que l’Apple Remote est supportée. Si vous souhaitez quitter l’application, tous les éléments graphiques disparaissent, mais votre musique continue, et la seule solution pour ‘‘piloter’’ l’application est de passer par votre clavier.

En résumé, je trouve cette application parfaite! Moi qui n’écoutais quasiment pas de musique (iTunes est une excellente application pour gérer sa musique et synchroniser ses iPods, mais pour lire la musique, c’est un peu moins bien), maintenant, Cover Stream tourne toujours en boucle chez moi!

DEVONnote (24.95 $)

Première bonne nouvelle pour certains: cette application de prise de notes est en français! Passage par les préférences systèmes, où l’on peut régler principalement des détails de présentation, mais aussi mettre ce qu’ils appellent des ‘‘étiquettes’’, c’est-à-dire une couleur par catégorie.

image

Sur cette capture d’écran, je suis en mode ‘‘séparation’’, qui n’est pas celui de base (le mode se sélectionne en haut à gauche de l’application). Là, je suis en train de prendre des notes sur DEVONnote, tout en étant connecté sur la page web de MacBundleBox. C’est une fonction très pratique que de surfer, de pouvoir prendre des notes et de pouvoir consulter ses anciennes notes en même temps!

Vous pouvez aussi voir que, dans la colonne de gauche, on trouve des catégories pré-crées par l’application (la corbeille, les modifications du jour, etc...), des autres liens (Cuk par exemple) ainsi que des autres documents (A FAIRE!!!, A faire cette semaine, etc...).

En résumé, pour moi, DEVONnote est une bonne application, qui propose bien d’autres fonctions que celles très brièvement décrites dans ce test. Pour les personnes qui prennent des notes tout en surfant sur le web, c’est très utile. Et je vais très certainement utiliser DEVONnote pour, par exemple, prendre des notes en testant une application et en surfant sur sa page web.

QuickScale (20.00 $)

QuickScale est certainement la deuxième application, avec DrawIt, pour laquelle j’ai acheté ce bundle. En effet, elle permet de redimensionner une photo, ou de lui appliquer un copyright, ou encore de l’exporter dans un autre format, etc... Bref, quand on a un site internet avec des photos à redimensionner, et quand on ne possède pas Photoshop, QuickScale est très utile!

À l’ouverture de l’application, vous verrez une petite colonne, à droite, avec toutes les options nécessaires pour ‘‘transformer’’ votre photo. À gauche, dans l’espace noir, c’est là que s’afficheront vos photos.

Mais commençons par, disons, redimensionner une jolie photo du magistral Grand Canyon, une du Biodôme de Montréal, deux de Montréal sous la brume, et deux qui ont déjà un copyright (Anteloppe Canyon et le Parc National de la Mauricie).

Je sélectionne mes trois photos verticales, je choisis la nouvelle taille (600 px x 450 px), décide de les placer dans un nouveau dossier avec un nouveau nom de fichier et mets un petit ‘‘watermark’’. En moins d’une seconde, mes photos sont exportées.

La capture d’écran ci-dessous montre l’application, avec les réglages dans la colonne de droite, et, superposé par-dessus, une fenêtre Aperçu pour vous montrer le résultat:

image

Comme vous le voyez, ça marche plutôt bien, sauf que… le logo de l’application est appliqué sur l’image, vu que j’ai testé l’application en mode démo, avant d’avoir acheté le bundle. Vous remarquerez aussi que le watermark (en bas à droite) est presque invisible, mais ça, c’est de ma faute: j’aurais dû utiliser une police plus grosse, où mettre un fond de couleur, options que propose l’application.

Sinon, tout est parfait, rapide et très utile! De plus, il faut savoir que, pour les photos provenant de iPhoto ou directement de votre appareil, QuickScale ‘‘reconnaît’’ le sens dans lequel se trouve la photo. Logique, me direz-vous, oui, mais, attention, ça ne marche pas avec les photos qui ont été retournées via Aperçu!

Project Calculator (19.99 $)

Une application très simple, en français, et même en francs suisses, mais qui est, pour moi, un peu ‘‘inutile’’. Elle sert en fait à calculer le temps que vous passez sur un projet. À la première ouverture, passez donc directement dans les préférences systèmes, où vous pourrez régler votre tarif horaire, le jour par lequel la semaine débute, le format de la date, les deux couleurs à appliquer aux projets (une pour ‘‘projets terminés’’, une pour ceux qui ne sont pas terminés!), etc...

Dans la capture ci-dessous, vous remarquerez donc l’écran principal. À gauche, la colonne de mes (enfin, de mon) clients. La vue en tableau présente rapidement mes (enfin, mon) projets. J’ai ajouté, pour ce projet, un temps de travail de 5.30 aujourd’hui (ce qui, à 100’000 francs l’heure, nous mène donc à 1’500‘000 francs) ainsi qu’un forfait pour la date d’hier, de 15‘000 francs. En bas du tableau, vous pouvez donc voir le temps total de travail, ainsi que le montant total (que j’attends toujours d’ailleurs!).

image

Bien entendu, le programme est très professionnel, et, à la place de, comme moi, définir un montant horaire idiot et sélectionner les heures de travail, vous pouvez vous chronométrer automatiquement pendant que vous travaillez, et ajouter vos temps de pauses. Et vous pourrez aussi imprimer le détail, pour le montrer à vos clients.

Sur la capture suivante, vous pouvez voir la fenêtre chronomètre et une fenêtre de ‘’vue avant impression’’ :

image

Application qui est, je pense, plutôt adressée aux vrais développeurs!

Transcriva (29.99 $)

Cette application sert principalement aux mordus des PVs, ou alors, aux mordus de séries télés qui vont jusqu’à prendre des notes en les regardant! Vous l’aurez compris, elle sert à retranscrire ‘’quelque chose’’ d’enregistré sur votre machine.

Vous pouvez par exemple enregistrer directement depuis votre iSight et votre micro intégré. Vous pourrez ensuite ré-écouter et re-voir votre enregistrement, tout en transcrivant la conversation, avec une couleur par personne intervenant dans la conversation.

Mais vous pouvez aussi, bien entendu, importer des vidéos qui se trouvent déjà sur votre Mac.

Sur la capture d’écran qui suit, vous voyez donc une retranscription en français des 30 premières secondes du premier épisode de cette magnifique série qu’est Chuck!

image

Pour conclure, je dirais que Transcriva peut-être très sympathique pour retranscrire des conversations, mais n’est pas énormément plus pratique qu’un simple traitement de texte. Ah, vivement le jour où les applications retranscriront du texte toutes seules via une vidéo ou un son (je sais que ça existe déjà, mais avec pas mal de ratés il me semble)…

Magnet (39.99 $)

Magnet sert, comme le dit si bien l’application au lancement, et en français s’il-vous-plaît, à ‘‘personnaliser vos QuickTimes’’. Au même lancement, l’application vous demande de faire un choix entre quatre options. Soit ‘‘Importer une animation existante’’ (en QuickTime donc), soit ‘‘Capturer avec l’iSight’’, soit ‘‘Ouvrir un document existant’’ ou soit, simplement, ‘‘Utiliser Magnet’’, ce qui ouvrira un document vide.

Vient le moment honteux de cet article! En effet, je n’ai jamais capturé de vidéos avec mes appareils photos! Et, étant donné que je ne voulais quand même pas ‘‘retoucher’’ une vidéo Youtube, je me suis permis de juste vous prendre une petite capture d’écran, rien d’autre…

image

Involer (20.00 $)

Involer vous servira à créer vos factures. Allez, une fois n’est pas coutume, disons que je vais facturer mon article à François.

Alors, pour commencer, il faut créer sa compagnie, grâce au ‘’+’’ en haut à gauche. Il faut y mettre ses coordonnées (on le fait en cliquant sur le bouton qui représente un engrenage), son nom, et les taxes demandées (et, une fois n’est pas coutume non plus, j’ai un peu exagéré…). Puis, grâce à un autre ‘’+’’, toujours à gauche mais en bas de l’application, il faut créer ses clients. À signaler que l’on peut les importer depuis son Carnet d’adresses.

Il ne reste plus qu’à créer la facture en elle-même, grâce au ‘’+’’ d’en bas à gauche, mais un peu moins à gauche. On y remplit simplement deux champs, la description et le prix. Ensuite, vous pouvez régler, en cliquant sur la petite case en bas à droite, si vous voulez mettre les taxes ou pas. Vous pouvez également personnalisez l’en-tête. Et, pour terminer, une fois la facture payée, vous pourrez cliquez sur le ‘‘unpaid’’ rouge en haut à droite de la facture, qui deviendra vert, en affichant le joli mot ‘‘paid’’. Et ensuite, bien entendu, vous pouvez imprimer votre facture (ou l’exporter en PDF).

image

Très pratique pour ceux qui ‘‘facturent’’ beaucoup. Malgré le fait que l’application soit en anglais, vu que vous pouvez tout personnaliser, tout se retrouvera en français (ce que je n’ai pas totalement fait dans cet exemple).

Stuf (20.00 $)

Stuf est un presse-papier, mais en un peu plus puissant. Premier truc à savoir peut-être, Stuf n’est pas une application à part entière vu qu’elle reste dans la barre de menu du Finder.

A partir de là, c’est très simple. Prenons un exemple en disant que je veux prendre quelques notes sur cette MacBundleBox. Je fais une recherche Google et j’arrive sur la page officielle de l’action. Je copie donc le logo, le reste ne m’intéresse pas. J’arrive ensuite sur Mac4Ever, qui propose une petite news sur le sujet. Parfait, je copie et le texte et l’image, toujours grâce à Pomme + C (ou, si vous préférez, clique droit > copier, à vous de voir!). Je trouve encore une dernière image sur un autre site, avec les logos de toutes les applications

Ensuite, maintenant que tout est dans le presse-papier, il ne me reste plus qu’à… coller ce que j’ai copié! J’ouvre donc Pages, et clique sur le logo de l’application Stuf, dans la barre de menu du Finder. Seul problème: le texte s’affiche, et je peux donc facilement reconnaître ce que je veux coller, mais il n’en est pas de même pour les images! Tant pis, j’en ai que 3, je les essaie donc pour voir laquelle il me faut…

image

Voilà bien ce que je disais: le texte s’affiche, on le reconnaît facilement, par-contre, pour les images…

Mais, l’application propose une deuxième interface! Et, après un tout petit travail de saisie (en cliquant sur le bouton ‘’i’’ sur cette interface et en saisissant un nom), voici ce que ça donne (à signaler que j’ai laissé cette fameuse interface, pour que vous voyez à quoi elle ressemble):

image

Encore une application de tout première qualité, que j’adore déjà, et qui va beaucoup me servir…

Blog Assist (9.95 $)

Il faut à nouveau préciser que cette application a exactement la même forme que Stuf: pas une ‘‘vraie’’ application, mais une interface flottante et une icône dans le menu Finder. Mais Blog Assist (en français, grand point positif!) propose une troisième intégration, par laquelle on accède via ‘’(nom de l’application en cours d’utilisation)’’ > ‘‘Services’’.

Blog Assist vous servira à intégrer facilement dans n’importe quel texte des balises HTML. Sur la capture qui suit (qui est une capture des préférences), vous pouvez voir toutes les balises que l’application connaît déjà. Vous pouvez également en ajouter via le petit ‘’+’’, en bas à gauche de l’interface.

image

Dans cette capture-ci, vous voyez que je suis en train de saisir du texte dans Text Edit. Un coup de ‘’Touche Pomme’’ + ‘’<’’, et l’interface flottante apparaît. Je choisis ce que je veux intégrer comme balise, je valide et je presse sur ok. Le code est intégré dans le texte!

image

Cette application, comme toutes les autres ou presque, est donc très bien faîte, et peut aider les débutants en HTML (comme moi), ou les plus expérimentés qui auraient oublié comment intégrer une balise date et heure!

Conclusion

Alors que je m’attendais à n’avoir dans ce bundle que deux applications utiles (DrawIt et QuickScale), je me retrouve avec, en plus, deux applications coup de coeur (Cover Stream et Stuf), et quelques-unes dont je sais que je vais servir (DEVONnote et Blog Assist).

Et mine de rien, ces six applications à elles-seules valent 134.90 $, soit 2.75 fois plus que le prix du bundle!

Vous l’aurez donc compris, je conseilles à tous les lecteurs de Cuk de s’intéresser de plus près à ce MacBundleBox.

Tout cela sans compter qu’une application bonus est de la partie, MacPilot, qui permet de contrôler votre Mac encore plus que vous le faîtes actuellement! La preuve? Vu que je n’ai pas encore testé cette application, je vous propose une petite capture d’écran, trouvée sur le site de MacBundleBox:

image

On est sûrement d’accord, c’est un bonus qui en vaut la peine, surtout quand on sait qu’il coûte normalement 79.95 $!

Vos commentaires et mes remerciements

Je tiens à remercier François et Anne Cuneo de m’avoir gentiment laissé publier cet article en ce dimanche!

Voilà, tout est maintenant dit, je vous laisse la parole, et vous dit à bientôt pour, je l’espère, un prochain article sur Cuk!

26 commentaires
1)
François Cuneo
, le 08.03.2009 à 00:13
[modifier]

Alors, d’abord, bienvenue Warrik.

Je tiens à faire savoir ce qui suit.

Lorsque tu m’as demandé il y a trois jours si je pouvais exceptionnellement casser le rythme de parution pour pouvoir parler de ce MacBundleBox, j’ai été particulièrement étonné par la maturité du contenu de ton message, alors que tu me disais avoir 14 ans.

Je n’ai pas hésité longtemps, j’ai juste demandé à Anne si ça ne la dérangeait pas qu’il y ait un deuxième article dimanche. Comme elle était d’accord, j’ai dit oui, en te donnant les différents paramètres qui sont nécessaires pour que je n’aie pas trop de travail de mise en page sur Cuk.

Je t’avais donné comme délai samedi 15 heures, puisque je devais partir fêter encore un peu mon demi-siècle à 19h. Je m’attendais à avoir au bas mot deux heures de mise en page, corrections et mise en place des images tout compris.

En fait, tu m’as envoyé ton document à 15 heures, comme promis, et quarante minutes plus tard, tout était dans la boîte.

La qualité de ce que tu m’as envoyé, je te l’ai dit par mail, était tout simplement impeccable.

Je me suis un peu rappelé Noé, qui n’était pas mal non plus, à l’ouverture de Cuk.ch, et me suis dit que l’école vaudoise n’était pas foutue.

J’ai été un peu déçu de savoir que tu étais en 8e, dans le canton du Jura:-)

En tout cas bravo pour tout, et c’est avec plaisir que nous t’accueillerons pour un prochain article.

3)
levri
, le 08.03.2009 à 01:07
[modifier]

Bienvenue Thibault ou Warrik, et félicitations pour ton premier article sur cuk.

Un bon résumé des possibilités du bundle, que les lecteurs intéressés pourront acheter en connaissance de cause.

4)
wasted
, le 08.03.2009 à 01:50
[modifier]

Énorme “bof…” sur le bundle. Ce genre “d’événements” ne devraient plus exister. Les développeurs vendent à prix totalement cassés leur logiciel et bien sûr ils partent du principe que si 5000 bundles sont vendus ils ne font pas une perte de 5000 clients potentiels achetant à prix totalement cassés, car ils espèrent capitaliser sur la publicité et le bouche à oreille. Or, il a déjà été démontré que les seuls à se faire réellement du fric dans ces histoires de bundle sont les organisateurs et non les développeurs. Eux se font avoir, puisqu’ils gagnent un prix fixe et non un pourcentage sur le nombre de ventes. Enfin comble de l’hypocrisie sont les 5% reversés à une association. Faut arrêter de croire que les organisateurs sont des philantropes !

5)
fxc
, le 08.03.2009 à 07:31
[modifier]

Salut Warrick,

chapeau bas et respect pour ton premier “boulot” sur cuk.

La relève est assurée.

Merci pour les tuyaux.

Ne serais tu pas le fils spirituel du patron d’ici.

6)
ElGeko
, le 08.03.2009 à 08:57
[modifier]

Bienvenue, Warrick, et franchement, chapeau pour ton article, clair, lisible, sans faute d’orthographe (rien que ça, déjà, pour un gars de 14 ans, c’est un exploit je trouve), emprunt d’humour… Vraiment bravo!

Pour ce qui est du bundle en lui-même, perso, je ne suis pas très friand du genre, car il y a toujours une majorité de trucs inutiles qui s’y glissent et même si la somme de ceux éventuellement utiles est souvent moindre que leur achat un par un, ça reste quand-même du “je te pousse à la consommation” dans l’ensemble.

Mais bon… le sujet n’est pas là, je voulais juste te remercier et te féliciter donc, pour ce 1er article.

A te lire prochainement donc… :)

7)
François Cuneo
, le 08.03.2009 à 08:58
[modifier]

Wasted, j’en connais pas mal qui ont participé à ces bundles, et qui recommencent à la première occasion venue. Ne t’inquiète pas pour les éditeurs, ils s’en sortent souvent très très bien.

Cela dit, je ne doute pas que les organisateurs se font de l’argent aussi.

Mais après tout, l’acheteur est content, très souvent, les programmeurs aussi, pourquoi l’organisateur en plus de donner une bonne partie des bégnoles, ne le serait pas également?

8)
Marc2004
, le 08.03.2009 à 09:34
[modifier]

Bravo Warrik ! Comme on dit chez nous: “la valeur… etc.”

9)
Filou53
, le 08.03.2009 à 09:47
[modifier]

Bonjour Warrik et merci pour ton excellent article.

Je n’acheterai vraisemblablement pas le bundle car il n’y a pas assez de choses qui m’intéressent vraiment (j’essaie d’être sélectif et de ne pas me laisser aller à mes mauvais penchants d’acheteur compulsif ;-).

Mais maintenant, au mois, je sais ce que je rate…

A quand l’article suivant ???

10)
Alain Le Gallou
, le 08.03.2009 à 10:14
[modifier]

J’ai acheté pour DrawIt et blogAssist qui peut m’éviter de lancer Coda pour juste une correction.

QuickScale semble mieux que RapidoResizer et Resize ‘Em All

CoverStream est-ce mieux que GimmeSomeTune gratuit ?  

Et le reste peu servir un jour, ou jamais. Donc, c’est vrai que comme dit ElGeko c’est pousse à l’achat. Néanmoins dans le bundle MacUpdate avril 2008 il y avait trois logiciels que j’utilise souvent Typinator, BannerZest et Parallels et la mise à jour V4 fut à moitié prix pour ceux qui avaient acheté par le bundle. Donc finalement je suis bien gagnant.

Le bundle MacUpdate avril 2008 était à $65, celui-ci est à $49. Encore moins cher, pour moi clairement c’est une opération marketing publicitaire. Il faut bien voir qu’un développeur de logiciel ne peut pas se payer de la pub dans les revues. Il est donc très dur pour eux de ce faire connaître. Les offres en bundle peu cher sont pratiquement leur seul pub, avec une annonce dans Macgene ou par chance un article dans CUK.

$49 cela peu valoir la peine aucasZou un jour vous avez un graphisme à faire pour votre site, des photos à modifier, etc.. J’ai déjà du acheter deux logiciels plein pot qui était dans un bundle.

11)
ELDR
, le 08.03.2009 à 10:51
[modifier]

Exposé du bundle bien utile, mais un gros bof pour moi aussi. Perso, je capte avec bonheur l’enthousiasme des articles Cuk, je me dis “super ce truc je prends” et par la suite, je me retrouve avec un tas de licences de logiciels, certes pratiques et bien fichus (la plupart du temps), mais je ne parviens pas à les exploiter suffisamment, faute d’y penser, faute de temps, ou par habitude, je reviens inconsciemment à l’utilisation « pure » de Leopard (ex : captures d’écran avec les raccourcis par défaut, contacts via carnet d’adresse, recherches internet via Safari, à BootCamp). Sous-utilisé chez moi : Contactizer, Think Agent, Parallels 3 et autres… je n’ai pas vraiment pu gagner en productivité après avoir dépensé 4-5x le prix du système d’exploitation (évidemment je ne fais pas de reproches, la découverte de logiciels via Cuk.ch est pour moi un grand plaisir). Je pense que le bundle fait que l’on « oblige » à acheter des applis par forcément géniales qui viendront, pour mon cas, gonfler un tas d’applications à exploiter. Et je ne craquerai pas cette fois ! ☺

12)
Zallag
, le 08.03.2009 à 11:24
[modifier]

Salut Warrik,

Je suis soufflé par ton travail et la correction orthographique de ce que tu as rédigé. Ça devient rarissime. L’orthographe, c’est écrire juste, comme on dit d’un musicien qu’il joue juste. Une mélodie reconnaissable, mais bourrée de fausses notes, ça me donne le hoquet. Certains textes aussi. Pas le tien.

@ 1. François Cuneo : tu es déçu ? J’espère qu’être du Jura et en 8e ne sont pas pour toi des raisons de déception, mais plutôt le fait que Warrik ne soit pas issu de l’enseignement vaudois ;-)

13)
Warrik
, le 08.03.2009 à 11:31
[modifier]

@ François Cuneo : Merci chef. Par-contre, quand même, il faut préciser que je ne suis pas dans le canton du Jura, mais encore dans celui de Berne :)

@ levri : Merci :)

@ wasted : Moi, je ne pense justement pas qu’ils se font avoir en gagnant un prix fixe. A la signature du contrat, les développeurs sont sûrs de gagner x $ et de se faire pas mal de publicité. Et donc, si on suit mon raisonnement, les seuls qui peuvent être inquiets du nombre de vente du bundle, ce sont les organisateurs. Ils savent exactement combien de bundles ils doivent vendre, et je pense qu’ils doivent parfois un peu paniquer de ne pas pouvoir ensuite payer les développeurs… Pour les 5% reversés à l’association, on est d’accord, c’est complètement idiot (enfin, complètement, non, mais bon…), mais ça donne au mois l’impression que…

@ fxc : Merci, mais je doute cependant être le fils spirituel du patron :D

@ ElGeko : Merci à toi aussi :) Pour le bundle,comme je le dis dans ma conclusion, je n’ai personnellement pas cette impression. Je m’attendais à avoir deux applications utiles et à donc économiser uniquement quelques $, mais finalement, j’ai payé les applications que je sais que je vais utiliser, 2.75 fois moins chères que si j’avais tout acheter séparément. Et peut-être que je vais utiliser les autres une fois, on ne sait jamais !

@ Marc2004 : Merci à toi aussi :)

@ Filou53 : Pour l’article suivant… au prochain bundle bien sûr ! Non, je ne sais pas, j’en discuterai avec le boss :)

@ Alain Le Gallou : Ah, le premier acheteur ! Pour les applications que tu cites, je ne peux pas te dire, étant donné que ça ne fait pas si longtemps que je suis sous Mac et encore moins longtemps que je teste des applications. Pour QuickScale, ce que je peux dire en tout cas, c’est qu’il est infiniment mieux que CopyrightInserter, une application gratuite qui est sensé faire la même chose, mais qui bug la moitié du temps et m’a obligé à recommencer pleins de fois certains ’’insertions’’ !

@ ELDR : Je suis bien d’accord avec toi pour la capture d’écran (enfin, sauf pour l’application dont avait parlée François il me semble, celle qui permettait de tout exporter avec des calques, qui m’a l’air super pratique…) ! Pour le reste, il est vrai que, souvent, je teste des applications ’’autres’’. Petit truc pour aider peut-être, le Dock. J’ai personnellement mis toutes les applications que j’utilise souvent dans le Dock. Mais j’ai aussi mis le dossier des applications (ça y était pas encore sur les capture d’écran ci-dessus), ce qui me fait maintenant souvent penser à cliquer dessus et à lancer une application très vite… bien plus vite qu’en passant via une fenêtre Finder !

14)
Warrik
, le 08.03.2009 à 11:33
[modifier]

@ Zallag que j’ai oublié : Merci, mais quand même, mon texte a été passé à Pro Lexis par François, et je pense qu’il a quand même trouvé un bon petit nombre de fautes d’orthographe !

15)
Saluki
, le 08.03.2009 à 12:02
[modifier]

Bravo Jeune homme !

La relève est assurée et le Saluki jappe d’aise: ce n’est pas toi qui écrirais “Cristian Dior” en titre de ton projet de fin d’études, mais bien un de mes étudiants soit-disant “Bac+5”.

16)
zit
, le 08.03.2009 à 12:41
[modifier]

Merci Warrick pour ce tour d’horizon exhaustif. Je ne pense pas craquer pour cette promotion là, mais grâce à toi, je le fais en connaissance de cause, aucun logiciel n’entrant dans mes domaines d’intérêt, sauf peut–être QuickScale. Pour ma part, c’est grâce à des infos relayées dans le forum que j’ai fait l’acquisition de deux actions de ce type chez MacUpdate, et je ne m’en plains pas, d’autant plus que récemment, un logiciel dont je ne pensait jamais avoir l’utilité est devenu, plus d’un an après son achat groupé, d’un usage fréquent…

Donc, oui aux bundles, et oui à l’information relayée par cuk.

En tout cas, chez toi, “l’effet halo” a apparemment très bien fonctionné : un iPod dans la maison, et moins de deux ans après, c’est la déferlante Apple !

z (heuuu, au fait, combien tu prends pour la facturation de l’article à François ? je répêêêêêêêêêêête : non, mais c’est paske je ne connaissais pas trop cette option là…;o)

17)
François Cuneo
, le 08.03.2009 à 14:11
[modifier]

@ Zallag que j’ai oublié : Merci, mais quand même, mon texte a été passé à Pro Lexis par François, et je pense qu’il a quand même trouvé un bon petit nombre de fautes d’orthographe !

Oui, mais extrêmement peu. Vraiment.

@ François Cuneo : Merci chef. Par-contre, quand même, il faut préciser que je ne suis pas dans le canton du Jura, mais encore dans celui de Berne :)

J’aurais dû mieux lire ton mail (Jura bernois, Tavannes), mais pour moi, le canton du Jura est réunifié depuis des années:-) Ouais, j’espère que tu n’es pas un sanglier… sinon, tu vas partir en courant en lisant ces propos!

@ ELDR : Je suis bien d’accord avec toi pour la capture d’écran (enfin, sauf pour l’application dont avait parlée François il me semble, celle qui permettait de tout exporter avec des calques, qui m’a l’air super pratique…) !

Layers? Testé par Môôôôsieur Fabien Conus!

18)
ysengrain
, le 08.03.2009 à 14:34
[modifier]

Bonjour Warrik et bienvenue dans le monde des MacAddicts.

Je vais aller voir de plus près ce que tu proposes.

Merci, et encore molto bravo

19)
Warrik
, le 08.03.2009 à 16:24
[modifier]

Certains l’auront peut-être remarqué, ce test a été fait avec les versions de démos des applications. Je viens d’acheter à l’instant la MacBundleBox. Il n’y a qu’à cliquer sur un lien (sur le site de MacBundleBox donc), et ça vous redirige directement sur PayPal, d’où vous payez simplement votre produit. Ensuite, vous recevez dans les minutes qui suivent (à un rythme différent suivant les applications) une vingtaine de mails. Un de chez PayPal, trois de chez MacBundle Box, trois pour Mac Pilot, et pleins pour les licences des applications. Certains sont envoyés directement par l’éditeur, d’autres viennent de chez MacBundleBox. Pour entrer la licence, dans la plupart des application, on vous le demande directement au démarrage, donc il n’y a qu’à copier / coller le numéro de série (parfois il fait aussi entrer sont nom ou son adresse mail). Certaine fois, il faut se diriger vers les préférences systèmes, où alors il y a une fonction ’’licences’’ en haut, sous l’onglet ’’(nom de l’application)’’. Quelques applications sont un peu plus embêtantes. Transcriva par-exemple, où vous devez vous rendre sur leur site et entrer toutes vos informations personnelles. Ensuite, il faut saisir le code reçu par mail, qui vous donne en fait comme réduction le prix complet de l’application. Vous recevrez un deuxième mail avec une facture (qui ne sert à rien vu que le total est de zéro) et la vraie licence. Et encore un troisième mail, dont je cherche toujours l’utilité ! Espionage envoie lui un fichier en pièce-jointe, qu’il faut glisser / déposer dans les préférences systèmes de l’application Pour MacPilot, c’est encore plus compliqué ! Vous recevez en fait 3 mails. Un donne un lien, qui vous amène sur leur site et vous donne un code. Un est envoyé par Christian Owens, et ne sert pas à télécharger MacPilot, mais à avoir une réduction sur l’application Utility Package (19.95 $ à la place de 79.95 $) proposée par le même éditeur. Si vous cliquez sur le lien, vous pourrez donc vous enregistrer et profiter du rabais. Le dernier mail (le plus long) sert à vous enregistrer sur le site de l’éditeur, grâce au mot de passe reçu dans le premier mail. Téléchargez ensuite MacPilot, et, lors de la courte installation, vous n’aurez qu’à saisir votre adresse mail pour activer la licence. Personnellement, je vous conseille d’imprimer tous ces mails, où de les ranger dans un dossier bien protégé. Mais à vous de voir, vous êtes assez grand :D

@ Saluki : Moi, je ne parlerais surtout pas de Christian Dior :D Enfin bref, merci :)

@ zit : Ah ça, pour l’effet halo, ça a bien fonctionné ! Et encore, je n’ai pas tout dit, vu que j’ai aussi fait switcher un copain d’école (et aidé pour quelques iPod…). Sans compter tout ceux qui, quand l’ordinateur de la classe bug, disent ’’c’est normal, c’est Windows’’, alors qu’ils sont eux-mêmes sous Windows :D Pour la facture… j’ai beau surveillé mon compte, j’ai encore rien reçu, c’est honteux :D

@ François Cuneo : Ca va, t’as de la chance, je ne suis pas un sanglier ! Et je voulais en effet parler de Layer, désolé de vous avoir confondu.

@ ysengrain : Ben… merci :)

21)
Goldevil
, le 09.03.2009 à 09:35
[modifier]

Article intéressant, à renouveler lors des autres bundles à venir. Et si dans un bundle, on retrouve un logiciel déjà testé sur cuck.ch, alors au moins mettre un lien vers l’article correspondant.

Je suis un grand habitué des bundles (MacHeist, MacBundleBox, GiveGoodFoodToYourMac, MacUpdate). J’ai commencé à utiliser intensivement des Macs il n’y a pas si longtemps et j’ai constitué une bonne partie de ma logitèque à l’aide de ces bundles. Je n’ai acheté des bundles que s’il y avait suffisemment de choses qui m’intéressent mais je dois aussi admettre que j’ai fini par utiliser des logiciels qui à priori ne m’intéressaient pas et que je n’aurai jamais essayé sans ces bundles.

Quant à la critique sur le fait que les développeurs ne gagnent pas beaucoup, il faut préciser que personne ne les oblige à participer. Ils connaissent le mécanisme de rétribution avant de s’engager. Deuxièmement, le fait que 5% des bénéfices vont à une ONG est tout de même estimable et j’ai du mal à comprendre comment on peut critiquer cela. Si l’on donne pas la totalité, on est des pourris ?! Je verse chaque mois de l’argent à Unicef et personne trouve à y redire.

Je tiens également à saluer l’originalité de ce bundle car pour une fois je n’ai vu aucun logiciel qui était déjà présent dans une autre offre du même type. C’était le travers de MacHeist, je trouve.

22)
Warrik
, le 09.03.2009 à 21:36
[modifier]

@ Timekeeper : Oh, toi ici ! On a vraiment les même passions et on fréquente les mêmes sites : les parcs d’attractions, Apple… Tu me dis que tu es aussi fan de BDs et de l’Ouest des USA, et je vais finir par croire qu’on est des cousins !

@ Goldevil : Pour les prochains bundles, j’essaierai de m’y coller à nouveau ! Par-contre, j’ai brièvement recherché dans Cuk, il y a eu des applications déjà testées de ce bundle ? Pas trouvé ! Sinon, tout à fait d’accord avec toi. Pour les 5%, c’est plutôt de faire un peu son ’’marketing’’ sur ça qui est plus embêtant. Mais si l’association se fait déjà 10’000 $, je suis sûr qu’elle est contente !

23)
Timekeeper
, le 10.03.2009 à 01:09
[modifier]

Alors pour les BDs, Boule et Bill, le Petit Spirou, Tintin.

Cuk, n’est-ce pas moi qui te l’ai fait découvrir ? Quand tu t’es dit intéressé par les Mac, je t’avais filé l’adresse des Trois Mousquetaires (MacG, Mac4, MacB), il serait étonnant que j’eusse oublié D’Artagnan Cuneo ;-)

(Pour n’exclure personne de cette discussion, précisons simplement que Warrik et moi visitons le même forum d’amoureux des parcs d’attractions. J’y ai vécu son passage sur Macintosh, quelle émotion !)

24)
TheBert
, le 10.03.2009 à 05:20
[modifier]

Pour ceux qui ne connaissent pas Warrik, il a collaboré en tant que rédacteur à l’excellent magazine iPomme, auquel je collabore moi-même en tant que correcteur, et dont je vous recommande vivement la lecture…

26)
Warrik
, le 11.03.2009 à 18:44
[modifier]

@ Timekeeper : Pour les BDs, je lisais ça aussi, quand j’étais petit :D C’est bien toi qui m’a fait ’’découvrir’’ MacG, Mac4 et MacB, lors d’un soir de Keynote, quand je me demandais où la suivre en direct. Pour Cuk par-contre, aucun souvenir. J’ai plutôt dû le découvrir grâce à divers liens :)

@ TheBert : En effet, je ne l’ai pas précisé dans le test pour ne pas devoir dire pourquoi j’étais parti, mais vu que tu le rappelles, je vais me lancer ! J’ai donc arrêté de publier dans ce mag’ PDF parce-que je ne m’entendais pas avec le rédacteur en chef (qui ne comprenait pas que je passe du temps avec des copains ou que j’aie des devoirs), parce-que j’avais un délai très court de rédaction et un choix très restreint de sujets d’articles et… pas le droit à l’humour, alors forcément ! Mais je salue toute l’équipe iPomme, bien sûr !

@ julienlavergne : Merci :)