Profitez des offres Memoirevive.ch!
Comment j’ai choisi mon caméscope amateur de loisirs

Bizarrement, j’ai commencé à chercher du côté des appareils photo qui font de la vidéo.

Cette idée aurait été encore absurde il y a peu de temps, m’ai aujourd’hui, ça ne l’est plus. Les nouveaux modèles qui sortent actuellement font beaucoup parler d’eux. Il ne s’agit plus de boîtiers éructant des films inutilisables, mais bien d’appareils capables de produire de l’image vidéo en haute définition.

Le premier qui a ouvert les feux est probablement Nikon avec son D90. Mais c’est surtout le nouveau Canon D5 MK2 qui fait actuellement beaucoup parler de lui. La qualité de son image vidéo dépasse en effet celle de certains caméscopes professionnels !

Mais voilà, à l’heure actuelle, soit l’image est bonne, mais le boîtier est gros (et cher !), soit la qualité vidéo se dégrade vite si on s’intéresse aux petits modèles.

Pour moi, c’est donc retour vers un caméscope classique.

 

L’heure du choix et premier essai

Petit tour dans une grande surface et double constatation :

  • il y a peu de caméscopes par rapport aux appareils photo. Le film reste donc un loisir minoritaire auprès des consommateurs.
  • Les caméscopes sont très petits, au point que je me demande comment on peut filmer avec ces engins ridicules.

 image

La JVC HD-101 et la Canon HF-100. Pas la même taille !

Je m’obstine pourtant et choisis un Canon HF100. Pourquoi celle-là ? Entre autres parce que c’est la seule présentée qui tourne en mode progressif dans cette petite taille. Rappelons que cela évite le fameux effet de “peigne” que l’on perçoit parfois en tournant en mode “entrelacée”. Pour certains, ça n’a aucune importance, pour moi, si !

Retour à la maison et plaisir retrouvé du petit enfant qui déballe son nouveau jouet.

Le temps de charger la batterie, et je commence par un essai “technique”. Par ce mot, entendez ici la capture d’images sans aucun intérêt et filmées de façon ignoble !

Bon, c’est très mauvais !

Lecture du mode d’emploi et corrections de certains paramètres dans les menus. Puis utilisation d’un vieux truc de caméraman : coincer son appareil sur un vêtement, lui-même posé sur une surface solide (muret, table, capot de voiture, plateforme de sous-marin) afin de ne pas bouger. Cette fois, c’est correct. Nous pouvons passer à l’étape suivante, le montage !

 

Du délicat transfert des images du caméscope vers l’ordinateur Apple 

Là, il faut savoir que la plupart de ces petites caméras se mettent aujourd’hui au format AVCHD avec enregistrement sur carte-mémoire SD ou SDHC, ce qui entre autres explique la petite taille possible de l’appareil. Je commence en terrain connu avec Final Cut 6. Petit détail : on n’appuie plus sur “lisser et capturer” (comme pour le DV ou le HDV), mais sur “lisser et transférer” afin de débuter l’importation. Vous apprécierez la nuance ! FCP6 ne comprend pas l’AVCHD. Il le transforme en ProRes 422 ou en AppleIntermediaireCodec au choix. Rassurez-vous, la perte de qualité qui en résulte est imperceptible.

Tout se passe bien, mais tout le monde ne va pas s’acheter la suite FinalCut Studio Pro pour monter ses films de famille ! Passons donc à iMovie. Ça, je le fais vraiment pour vous faire plaisir, car depuis que ce logiciel a été redessiné par, à mon avis, des transfuges de chez Microsoft, je ne l’utilise plus. Ouverture du machin et miracle, les images de la caméra apparaissent (donc, ce ne sont pas des transfuges de chez Microsoft !). iMovie, comme FCP6, transfère le tout en AppleIntermédiaireCodec (mais pas en ProRs 422). Et là, de nouveau, pas de problème pour le montage.

 

Du bon usage de la caméra pour un film familial

Il n’y a que sur le terrain qu’on peut vraiment savoir si l’achat d’un produit était justifié ou non. Je profite d’un séjour de fin d’année au Luxembourg, région que je ne connais pas, pour réaliser mon petit film amateur. Ce mot, pour moi, n’a rien de péjoratif. Un film de ce genre est le témoin privilégié de certaines émotions que l’on ressent durant notre vie.

Mais pour parvenir à son but, il faut que l’appareil soit toujours disponible et immédiatement opérationnel. C’est peut-être la clef du succès des images captées par des appareils de poche.

La caméra est fixée sur un petit monopode. Je boudais totalement cet accessoire avant que mon fils à moi ne m’en offre un. Depuis, je ne peux plus m’en passer ! Ce truc est déplié en quelques secondes et permet une bonne stabilité. Quand la caméra est en mode “veille”, il suffit d’ouvrir l’écran pour que tout fonctionne. Je filme en voiture, au supermarché, en extérieur et en intérieur, dans  une église et même dans un cinéma ! La caméra est définitivement réglée sur “tout automatique”, même si des interventions manuelles sont possibles. En promenade de famille, on n’a que faire des réglages techniques !

 

Où il est temps de peser le pour et le contre

Ces petits caméscopes délivrent aujourd’hui une image exceptionnelle par rapport à la petitesse du boîtier. Les automatismes sont au point et j’ai rarement pu piéger mon jouet. Mais il y a tout de même des défauts: 

  • L’ouverture de l'image est mauvaise. Sur la Canon, elle est équivalente à du 42.9mm pour un format 35mm argentique. L’achat d’une bonnette grand-angle (0,7x chez Canon) est donc quasi obligatoire.
  • La captation du son est limite. Canon propose heureusement la possibilité d’adapter un micro de meilleure qualité, le DM-100.
  • L’accumulateur de base permet une heure d’enregistrement, ce qui se traduit en température extérieure froide et avec un accu prenant de l’âge à 70, voire 50 % de cette durée. Achat d’un accu plus gros en réserve fortenant conseillé.
  • Un truc particulièrement énervant : le caméscope Canon doit être obligatoirement branché sur le secteur lorsque l’on transfère les fichiers  sur l’ordinateur.

 

Personnellement, j’ai acheté la bonnette, le micro et l’accu XXL. Le caméscope en prend un coup question poids et volume, mais quel look !

 image

La Canon HF100 avec ses accessoires

 

Comment effectuer votre choix en fonction de ce qui précède

  • Nul doute que les appareils hybrides “photo-vidéo” sont à sérieusement surveiller.

Ils ont à mon avis un avenir réel, tant chez les amateurs que chez les experts. À l’inverse, les caméscopes font actuellement des mauvais appareils photo. Mais ça pourrait changer

  • La qualité des petits caméscopes en AVCHD est époustouflante. Je vous laisse comparer une image tournée avec ma JVC HD-101 (à gauche) et la Canon HS100 (à droite).

 image

Ces images ont été étalonnées avec FCP6

 

  • Que ce soit en photo ou en vidéo, il faut bien séparer l’ “image souvenir de famille” de la prise de vue avec “prétention de qualité”. Ce n’est pas le même monde. Je n’utilise absolument pas ma JVC comme je tourne avec ma petite Canon.
  • Bien sûr, je peux vous conseiller d’acheter une Canon HF-100 (ou ses cousines HF-10 et HF-11), mais je ne me vexerai pas si vous prenez autre chose. Par exemple, certains reprochent à cette caméra de ne pas avoir de “vrai” viseur optique. Moi, je réponds : lorsque vous regardez des touristes capter un monument historique, combien utilisent le viseur ?

 

Pour le dessert

Le dernier clip que j’ai tourné avec ma JVC. C’est ici. 

 

36 commentaires
2)
ElGeko
, le 19.01.2009 à 07:17
[modifier]

Moi qui suis photographe, mais qui adore la vidéo, c’est sûr que j’attends depuis un moment que les APN permettent la vidéo de qualité, en effet. Car sinon, se trimballer comme je le faisais avant avec un ou deux boitiers plus une caméra… laisse tomber, tu reviens de vacances avec des films et des photos totalement foirées vu que t’as jamais le bon matos prêt au moment où tu veux l’utiliser. Sans compter le poids de l’ensemble.

J’ai une question, celà dit, sur les steady-cam: en ce moment, ya les images du Dakar à la télé, et je suis très impressioné par les images, SANS AUCUNE VIBRATION qui sont pourtant shootées à partir d’une moto lancée à fond de ballon sur des chemins de terre à faire pâlir de jalousie un Sénégalais moyen. On voit la moto tressauter de partout (elle est dans le champs de la caméra), c’est impressionant, mais l’image —elle— reste super stable. Quel type d’attache peuvent-ils bien utiliser pour obtenir une telle stabilité, quelqu’un sait?

Merci pour ton test, Roger… Mais ne le montre pas à Roger Rabbit, il risque d’être très excité par la photo si sexy de ta caméra avec sa bonnette, là… ;)

3)
Inconnu
, le 19.01.2009 à 07:38
[modifier]

Je pratique l’usage du monopied (un Manfrotto) comme stabilisateur depuis quelques années et j’en suis ravi. Je pense remplacer mon Panasonic (MX500), qui est d’une fiabilité médiocre et qui supporte mal les milieux humides. Avec la fin du firewire sur les nouveaux mac, il me faut un modèle avec une connexion pérenne (l’USB 2 a priori). L’avantage des nouveaux supports, type carte mémoire, c’est qu’on a plus à passer des heures à dérusher des K7. Mais par contre, pour l’archivage, j’ai longtemps préféré des bandes magnétiques à des disques durs (ou pire, des DVD-RAM), mais le prix des disques étant en chute libre, et leur aspect pratique étant largement supérieur à la K7 (“tiens, y a quoi sur celle là?”), je vois pas de raison de ne pas changer d’avis :))

5)
Caplan
, le 19.01.2009 à 09:06
[modifier]

j’ai longtemps préféré des bandes magnétiques à des disques durs (ou pire, des DVD-RAM)

Oui, filmer, c’est bien joli, mais c’est le stockage, puis la gestion du stockage qui posent problème. J’ai voulu regarder un DVD vieux de 5 ans, gravé avec iDVD: une catastrophe! Illisible.

Il est vrai que la mémoire flash a tellement baissé de prix que ça devient réaliste de stocker ses films d’amateur sur un petit bâton. Mais il y a un moment où il faudra les transférer quand même, l’USB n’étant pas éternel…

Milsabor!

6)
Droopy
, le 19.01.2009 à 09:13
[modifier]

Je crois que j’ai vu le truc le plus fou à IBC à Amsterdam en septembre dernier. Avec ca on doit pouvoir faire des plans incroyables. Mais il faut des compétences en Seegway, en cadrage, etc. Quant aux images qui ne sautent pas sur motos ou autres, la caméra est stabilisé par une boule wescam, un système avec gyroscope et tout le toutim. A IBC, j’ai vu aussi un support ajustable très pratique appelé Snake. Aller faire un tour à cette adresse, j’y ai mis 2 photos. http://patrick.wibaut.fr/ibc/

7)
fxprod
, le 19.01.2009 à 09:18
[modifier]

fxprod : J’ai vu au Satis les gars de l’Aigle tourner avec ce steadycam, et j’ai été bluffé!

pas tout à fait le même prix quand même….):D

8)
Bigalo
, le 19.01.2009 à 09:32
[modifier]

Merci Roger pour ton article.

J’en profite pour te demander un conseil : cela fait de nombreuses années que je fais de la macro en photo, et j’aimerais bien tenter de faire un peu de vidéo.

Est-ce que ces minuscules camescopes sont utilisables dans ce domaine ? Il s’agirait de filmer une chenille en train de ronger une feuille, la transformation d’une chenille en chrysalide, ou l’éclosion d’un papillon, qui émerge de la chrysalide et développe ses ailes.

Pour les 2 derniers exemples, une forte accélération (je ne sais comment on qualifie en vidéo le contraire d’un ralenti) serait nécessaire.

L‘autre aspect primordial est bien évidemment la profondeur de champ, mais je suppose que le capteur de ces camescopes est bien plus petit que du 24×36, ou même que le format de la plupart des reflex numériques, ce qui implique une plus grande profondeur de champ.

Idéalement, il faudrait pouvoir débrayer certains automatismes pour pouvoir choisir la valeur du diaphragme et pouvoir moduler ainsi la profondeur de champ.

Enfin, le dernier aspect important (à mes yeux de néophyte) est la distance minimale de mise au point, avec la possibilité de filmer à cette distance en position télé, pour éviter que l’optique ne soit trop près du sujet.

J’avais fait quelques essais il y a une dizaine d’années avec un camescope d’alors, mais j’avais trouvé la définition tellement médiocre que j’avais rapidement laissé tomber. Cet aspect au moins a progressé considérablement ;-)

Est-ce que je me fais des illusions en espérant pouvoir utiliser un de ces camescopes pour faire de la macro, ou est-ce réalisable ?

Merci d’avance,

9)
ToTheEnd
, le 19.01.2009 à 10:06
[modifier]

Avec des disques durs à 1TB pour 130 balles, il n’y a vraiment plus d’excuse pour ne pas migrer les bandes sur un HD… et dès le moment où on fait un backup, plus de problème à vie…

T

10)
Guillôme
, le 19.01.2009 à 10:23
[modifier]

Pour les 2 derniers exemples, une forte accélération (je ne sais comment on qualifie en vidéo le contraire d’un ralenti) serait nécessaire.

En fait, je pense que ce que tu souhaites est une caméra haute vitesse (genre 1000i/s) qui te permet ensuite de revoir la scène avec une décomposition du mouvement (transformation, éclosion) imbattable! Bien entendu, ce genre de caméra ne le fait pas et c’est hors de prix des caméras de ce type…

11)
Inconnu
, le 19.01.2009 à 10:36
[modifier]

Vivement iMovie 09 pour voir le système de stabilisation. Sur la démo, c’est bluffant. Reste à voir ce que ça donne avec des vrais films.

12)
alec6
, le 19.01.2009 à 10:45
[modifier]

Intéressant, mais j’avoue avoir du mal avec la vidéo… la prise de vue fixe me va très bien, mais dès que ça bouge je ne fais rien de bien… un vrai blocage. C’est grave docteur ?

Sans rapport ou presque, je viens d’installer la dernière version de Real Player et me suis aperçu que ce petit programme permettait d’enregistrer automatiquement ou presque tout les films au format .flv dans le dossier “Séquences”. Pratique. J’ai donc pu voir ton petit film sur le jazz sans passer par Viméo.

13)
François Cuneo
, le 19.01.2009 à 10:46
[modifier]

Avec des disques durs à 1TB pour 130 balles, il n’y a vraiment plus d’excuse pour ne pas migrer les bandes sur un HD… et dès le moment où on fait un backup, plus de problème à vie…

T

J’allais l’écrire!

14)
Modane
, le 19.01.2009 à 10:49
[modifier]

> Bigalo : Je verrais plutôt un appareil photo avec déclencheur programmable, et montage des photos en suite d’images avec Photoshop. Tu me fais aussi penser que si tu gardes des impératifs “photo” (profondeur de champ, etc.), il faudrait peut être que tu te tournes vers des caméras moins courantes, telle la Canon XL2, dont on peut changer l’ objectif?

15)
Bigalo
, le 19.01.2009 à 11:03
[modifier]

En fait, je pense que ce que tu souhaites est une caméra haute vitesse (genre 1000i/s) qui te permet ensuite de revoir la scène avec une décomposition du mouvement (transformation, éclosion) imbattable! Bien entendu, ce genre de caméra ne le fait pas et c’est hors de prix des caméras de ce type…

Je ne pense pas que ce soit nécessaire : il s’agirait de prises de vues faites sur pied avec des mouvements relativements lents et un cadrage fixe ; je suppose qu’il doit être possible au montage de ne conserver qu’une image sur 10 ou sur 100, non ? Ce genre de manip doit suffire largement pour accélérer le mouvement.

Je verrais plutôt un appareil photo avec déclencheur programmable, et montage des photos en suite d’images avec Photoshop.

On peut faire comme cela bien sûr, mais cela n’est valable que pour certains sujets : la chenille qui se chrysalide, pas celle en train de ronger une feuille, avec des mouvements qui n’ont pas besoin d’être accélérés, pour laquelle de la vidéo semble parfaitement adaptée.

Tu me fais aussi penser que si tu gardes des impératifs “photo” (profondeur de champ, etc.), il faudrait peut être que tu te tournes vers des caméras moins courantes, telle la Canon XL2, dont on peut changer l’ objectif?

Dans mon esprit, il s’agit de pouvoir expérimenter et voir si la vidéo me passionne suffisamment pour éventuellement investir plus tard dans du matériel plus haut de gamme. Par conséquent, j’aimerais savoir s’il est possible de faire de la macro en vidéo avec un camescope comparable à celui qu’évoque Roger !

16)
ToTheEnd
, le 19.01.2009 à 11:26
[modifier]

Et encore hein… j’ai pas pris l’exemple extrême puisque le 1.5TB est disponible pour 180 balles… par GB, c’est 0.5 centimes de moins…

T

17)
Roger Baudet
, le 19.01.2009 à 11:46
[modifier]

Bigalo, toutes ces petites caméras que j’ai pu voir n’ont pas de position “macro” (mais je n’ai pas tout regardé). Elle sont vraiment prévues pour des tournages simplistes. Il faut donc voir “plus gros” et peut-être s’intéresser aux appareils photo ayant une position “vidéo”.

Pour les photographes indécis, quatre liens en rab :

http://www.vimeo.com/2418304

http://www.vimeo.com/2370925

http://vimeo.com/2327058

http://vimeo.com/1810729

18)
Modane
, le 19.01.2009 à 12:25
[modifier]

Ne garder au montage qu’une image sur dix ou cent? C’est possible! Mais quel boulot!… ;)

19)
Inconnu
, le 19.01.2009 à 13:51
[modifier]

Pour la macro, faut que je teste mon 5D Mk II avec le Sigma 180mm macro et voir ce que ça donne.

20)
fxprod
, le 19.01.2009 à 14:22
[modifier]

animation vidéo pour bigalao

petit logiciel pas cher qui permet de faire fonctionner une camera ou un appareil photo à intervalles réguliers, soit quand c’est l’opérateur qui le décide ou le programme. Il assemble aussi les images pour en faire une vidéo.

22)
Bigalo
, le 19.01.2009 à 14:41
[modifier]

Ne garder au montage qu’une image sur dix ou cent? C’est possible! Mais quel boulot!… ;)

Pour le moment je n’ai pas cherché, mais il doit bien avoir un utilitaire qui fait ça ;-)

24)
alec6
, le 19.01.2009 à 17:48
[modifier]

@ Bigalo : mon petit Ricoh GRD2 est excellentissime en macro et tu peux lui faire prendre des clichés par intervalle de 5 secondes minimum jusqu’à 3h.

25)
pat3
, le 19.01.2009 à 19:57
[modifier]

ne garder qu’une image sur x c’est la fonction intervallomètre non? Elle était courante jusqu’alors sur les camescopes canon (j’en ai deux, mais anciens: un vieil HI8 et un DV: la fonction est dispo sur les deux). Si on trouve ça sur le Ricoh d’Alec6, ça doit être courant, quand même.

26)
pat3
, le 19.01.2009 à 20:21
[modifier]

Roger, quand tu dis dernier clip tourné avec ma caméra, est-ce à dire que tu as filmé en monocaméra (et donc tout post-synchronisé), ou bien est-ce qu’il y avait plusieurs caméras? À quelques “défauts” de synchro presque invisibles (sur les gros plans du sax au début), je pencherais pour la première hypothèse…

27)
pat3
, le 19.01.2009 à 20:23
[modifier]

Et au fait, cet achat tentant (c’est vrai que la qualité d’image donne envie de renouveler son matos DV), il coûte combien? Le camescope, la bonnette, le grand angle, la batterie longue durée?

28)
Tony
, le 20.01.2009 à 00:11
[modifier]

Renaud, Concernant la fonction de stabilisation de iMovie ‘09 et d’après ce que j’ai compris, le logiciel calcule les déplacements de pixels en fonction des trames, fait une rotation et recadre la séquence pour trouver la stabilité ce qui fait que l’on perd un peu de pixels (un peu à la manière des outils de rotation et recadrage pour corriger l’horizon d’une photo).

29)
Roger Baudet
, le 20.01.2009 à 08:34
[modifier]

Pat3, bien vu !

C’est tourné avec une seule caméra et post-synchronisé. Je n’ai en effet pas réussi à caler ce p. de saxe correctement !

Le prix : On peut trouver le HD100 autour de 800CHF en Suisse et si on achète le reste sur un site américain, ça revient en gros à 500CHF, soit 1’300CHF si tu te débrouilles bien ! (Compter en plus la carte mémoire et le port !)

30)
Biblio
, le 20.01.2009 à 12:02
[modifier]

Roger,photographe aimant raconter des histoires, je désire revenir vers la vidéo dans laquelle je trouve plus de plaisir (malgré sa “lourdeur” par rapport à la photo). J’hésite entre une caméra type Canon HF100 et une Pana HMC151. Lorsque je vois ta comparaison image, je prends sans l’ombre d’une hésitation la partie gauche. Il y a aussi le “grand angle” et le “son”. Que me conseilles-tu sachant que le prochain sujet que je vais traiter est la Féria d’Arles? Autre question pour l’AVCHD: un IMac Quad Core 2.8 semble devoir sortir, cela suffira-t-il ou vaut-il mieux une machine basée sur un Core i7? Grand merci.

31)
zit
, le 20.01.2009 à 16:18
[modifier]

Ah, la video, terrible, pour moi qui ai déjà bien du mal à voir toutes les photos que je fais, je n’ose même pas imaginer le cauchemar avec 30 images par seconde !

z (Sinon, j’adore la moumoute, je répêêêêêêête : surtout la jaune ;o)

32)
Roger Baudet
, le 20.01.2009 à 18:35
[modifier]

Zit : 25 images par secondes. Le 30, c’est pour les américains :-) Tu vois que ce n’est pas si terrible !

Biblio : Le AVCHD se monte en AppleIntermédiaireCodec ou en ProRes422. Ton Quad s’en sortira très bien !

Euh, la HF100 et la HMC151 n’ont strictement rien à voir ! Pas du tout le même prix ni la même utilisation !

33)
Biblio
, le 20.01.2009 à 19:11
[modifier]

Excuse moi Roger, ce qui veut dire que pour un usage amateur, il vaut mieux en rester au petites caméras. Après le bond est trop grand? Je ne serai pas froissé, j’essaie juste de comprendre (ok pour le poids, le prix,l’encombrement, les cables). C’est surtout le mot “utilisation” que je voudrais comprendre. En tous cas grand merci pour ton article te ta réponse, j’ai découvert qu’en plus tu avais des talents musicaux.

34)
Roger Baudet
, le 20.01.2009 à 19:37
[modifier]

Biblio, une petite caméra n’a pas une bonne ergonomie pour des réglages manuels alors que la Panasonic que tu cites, oui. Tu seras avec cette dernière plus précis, donc meilleur. Mais ce sera plus compliqué à utiliser. Donc, tout dépend du temps et de l’effort que tu veux consacrer à ton image.

35)
Biblio
, le 20.01.2009 à 21:21
[modifier]

Merci Roger pour ta réponse limpide. Cela me permettra de choisir. J’avoue que ton clip m’a fait rêver, j’ai été étonné de la qualité du rendu tant visuel que sonore sur ce petit écran.

36)
Dodgedav
, le 27.01.2009 à 11:37
[modifier]

Bonjour Roger,

J’arrive un peu tard sur le sujet et je ne suis pas sûr que mon message sera vu mais j’essaye quand même.

Je voudrais savoir quelle type/marque de carte SDHC tu utilises pour le HF100. Il parait que les SanDisk sont conseillés pour les Canon. Merci de ton aide.