Profitez des offres Memoirevive.ch!
Hurry’Cup

Je vous ai présenté récemment le jeu PitchCar où il fallait avancer des bolides à coup de pichenettes sur un circuit voiture.

image

Hurry’Cup est également un jeu de course de voiture mais il faudra ici lancer des dés pour remplir son réservoir d’essence et appuyer sur l’accélérateur. Il faudra également jongler entre l’envie de filer à vive allure et respecter les limitations de vitesse. Gare aux virages en épingle. Un jeu fun et rapide où la tension montera au fur et à mesure que la ligne d’arrivée approche.

Allumez vos moteurs, faites rugir le moteur. A vos marques, prêts, partez !

image

Voici un exemple de parcours

Le plateau de jeu

Les parties sont complètement différentes les unes des autres car le plateau de jeu est modulaire. Vous pouvez utiliser les tuiles “routes” à votre gré pour créer le circuit de votre choix. L’exemple donné par Antoine Bauza, l’auteur du jeu, représente le parcours du célèbre rallye automobile “Cannes Monaco”.

Libre à vous de créer d’autres parcours périlleux comme “Bofflens – Genève” (par exemple…) !

image

Un gros plan sur les tuiles hexagonales qui sont placées au gré de vos envies

Les tuiles “routes” sont de différents types :

  • Les lignes droites avec ou sans limitation de vitesse
  • Les virages avec limitations de vitesse
  • Les lignes droites avec un bonus à la clé (les jetons étoiles)

Le réservoir et l’accélération

Sur la place de départ, les gros pions sont placés sur les emplacements prévus à cet effet. Les dés avec des couleurs correspondants aux pions représentent les réservoirs. Un joueur mélange les dés sous le gobelet et soulève le gobelet. Tous les joueurs en même temps vont prendre le pion correspondant au dé de leur choix. Il faut être rapide pour prendre le pion désiré.

image

Les gros pions sont placés sur le plateau

Lorsque chaque joueur a un pion en main, la première phase est terminée. Le nombre indiqué sur le dé correspond au nombre de tuiles maximales que le pilote peut parcourir.

image

Les dés “réservoirs”. Le joueur qui a attrapé le pion blanc pourra avancer de 5 cases maximum

Ensuite, chaque joueur, l’un après l’autre, procède comme suit :

  • Il lance le dé “Accélérateur” (un gros dé)
  • Il calcule sa vitesse. Pour cela, il additionne le nombre de son dé “réservoir” et le nombre de son dé “accélérateur” et multiplie par dix. Par exemple: si le dé “réservoir” vaut 3 et le dé “accélérateur” vaut 5, la vitesse du bolide sera de (3 + 5) * 10, soit 80 km/h.
  • Le pilote essaie d’avancer du nombre de tuiles maximales autorisées par son dé “accélérateur”.

    Reprenons notre exemple, le pilote peut avancer au maximum de 3 cases. Sauf que la deuxième tuile contient une limitation de vitesse de 60km/h. Il ne peut donc avancer que d’une case avant d’être bloqué par sa vitesse trop élevée. Il devra attendre le prochain tour pour parcourir les autres tronçons. Si la limitation de vitesse des 3 cases suivantes était de 90km/h, le pilote pourrait parcourir les 3 cases.

image

Le gros dé, c’est le dé “Accélération”. Par exemple, si je récupère le dé rouge, ma vitesse sera de 3 (dé accélérateur) + 4 (dé réservoir) * 10 = 70 km/h

Du coup, il ne faut pas forcément se ruer sur le dé “réservoir” le plus grand car la vitesse risque d’être trop élevée !

Les Atouts

Chaque joueur reçoit en début de partie 3 atouts. Il est autorisé à en jouer un seul par tour. Une fois l’atout utilisé, il est défaussé (le pilote ne pourra plus l’utiliser durant le reste de la partie).

image

As de la route, Klaxon et Nitro, ces trois atouts sont distribués en début de partie à tous les joueurs

As de la route

Le pilote n’a pas besoin de lancer l’accélérateur. Il avance sans tenir compte des limitations de vitesse du nombre de tuiles indiqué par son dé “réservoir”.

Nitro

Lorsqu’un pilote a pu avancer entièrement du nombre de cases indiqué par son dé “réservoir”, il peut jouer son atout “Nitro” qui lui permet d’avancer d’une case supplémentaire (sans tenir compte des limitations de vitesse).

Klaxon

Avant que le gobelet ne soit soulevé et qu’il ne révèle les dés “réservoir”, le pilote doit indiquer son envie d’utiliser son atout Klaxon. Le pilote peut ensuite regarder les dés discrètement et prendre le pion qui l’intéresse avant les autres.

Les pions bonus

D’autres pions bonus peuvent être gagnés durant le parcours sur les tronçons avec une étoile. Il faut s’arrêter sur cette tuile pour pouvoir récupérer le jeton bonus correspondant.

image

Dans l’ordre, nous avons Huile, Échange, Assistance, Panne sèche, Aspiration et Raccourci

Ces pions ont des pouvoirs divers comme :

  • Aspiration : Rattraper le pilote se trouvant juste devant soi
  • Assistance : Le pilote peut récupérer un jeton atout qu’il a déjà joué
  • Huile : Limite un tronçon où le pilote est déjà passé à 50km/h (pour ralentir les suivants)
  • Échange : Permet d’échanger son dé “réservoir” avec un autre joueur
  • etc.

et … il n’y a pas que des bonus positifs :

  • La panne sèche : Le pilote qui ramasse ce pion aura le tour suivant son dé “réservoir” qui vaudra forcément un, quelque soit la valeur de celui-ci !

image

Claudia, la belle romaine, est au volant de sa superbe automobile rouge. Elle est en difficulté et se retrouve dernière. La lanterne rouge est là pour l’aider. Au tour suivant, elle peut avancer gratuitement d’une case supplémentaire.

Les conditions de fin

Dès qu’un joueur franchit la ligne d’arrivée, il gagne la partie.

Il est également possible de jouer en mode championnat et de comptabiliser des points pour chaque pilote selon sa position d’arrivée.

Les illustrations et le contexte

Les illustrations colorées sont vraiment sympathiques et représentent très bien les bolides des années 60 ainsi que l’esprit du jeu léger et gai. Les règles aussi sont écrites de manière à nous immerger dans cette course bon enfant (et d’ailleurs elles sont très claires et avec de nombreux exemples). Pour chaque pilote, un petit descriptif est indiqué.

Par exemple, le couple “Oliver & Dorotha”: “En dignes ambassadeurs de l’Helvétie, ce couple régale petits et grands tout le long du parcours en leur lançant des tablettes de chocolat. Leur bonne humeur communicative, ainsi que leur accent traînant ont séduit toute la côte d’Azur, car s’il est rarement gagnant, il finit toujours… pile à l’heure ! ah… la fameuse précision suisse….”

Conclusion

Voici un jeu vraiment original qui crée une très bonne ambiance autour de la table. D’une durée très rapide (environ 30 minutes), il se joue de 3 à 6 joueurs et est conseillé à partir de 9 ans. Il est parfaitement adapté à la famille ainsi qu’entre amis ! La durée de vie est bonne puisque, comme je vous l’expliquai, le parcours peut être modifié à chaque fois. Les retournements de situation sont très fréquents et ce n’est pas parce qu’on ne finira pas par franchir la ligne d’arrivée avant les autres !

Hurry’Cup est un partenaire idéal pour passer les fêtes au coin du feu. Il a, pour lui, son côté amusant et délirant (les atouts, la vitesse de jeu, comme dans Jungle Speed) mais également son côté un chouia tactique qui vous permettra peut-être de franchir le premier la ligne d’arrivée.

3 à 6 joueurs, 30 minutes, à partir de 9 ans, environ 33€

17 commentaires
1)
François Cuneo
, le 18.12.2008 à 06:51
[modifier]

Super, ça fait envie, vraiment.

Dis, c’est rigolo: pour remplacer notre école scandaleusement (à mon avis) fermée en 2010, on m’a proposé au Conseil hier soir de garder une salle pour les jeux de plateau.

Ça a un avenir à ton avis?

Libre à vous de créer d’autres parcours périlleux comme “Bofflens – Genève” (par exemple…) !

Purée, Bofflens-Genève, tu ne crois pas si bien dire.

Je devais être à Genève pour une réunion un vendredi à 9h, aux HUG.

Parti à 7h15, quasi arrivé en retard (9h00 devant l’entrée de l’hôpital, c’est en retard pour un Suisse).

Genève, c’est pour moi la jungle.

Et à la rue de Lausanne, avoir réussi à mettre le tram sur la même voie que les voitures, il faut être complètement malade pour faire un truc pareil.

5)
Sadique de la forêt
, le 18.12.2008 à 08:32
[modifier]

Comment, oser nous présenter un jeu qui fait passer le fléau automobile pour un engin ludique!?

Mais quelle image voulez-vous donc que les enfants se fassent des voitures?

Par les temps qui courent, je trouve ça désolant…

Ceux qui connaissent mon côté deuxième degré comprendront que c’est un clin d’œil.

Merci, ce jeu m’a l’air très marrant!

6)
Hervé
, le 18.12.2008 à 10:10
[modifier]

l y a une version “Voitures solaires”?

En principe, ces jeux, c’est pour les longues soirées d’hiver. Comment veux-tu que cette version marche sans soleil ?

7)
Fabien Conus
, le 18.12.2008 à 10:56
[modifier]

Notez qu’on parle dans ce jeu de carburant, pas d’essence !

Laissons libre cours à votre imagination quant au carburant en question.

Huile de colza ?

Eau ?

Hydrogène ?

Shadocks ?

8)
fxprod
, le 18.12.2008 à 11:11
[modifier]

Dis, c’est rigolo: pour remplacer notre école scandaleusement (à mon avis) fermée en 2010,

c’est quelle école, Bofflens sud, Bofflens nord ou Bofflens chantier….

10)
Puzzo
, le 18.12.2008 à 13:18
[modifier]

Merci pour vos commentaires !

Dis, c’est rigolo: pour remplacer notre école scandaleusement (à mon avis) fermée en 2010, on m’a proposé au Conseil hier soir de garder une salle pour les jeux de plateau.

Ça a un avenir à ton avis?

Je pense que ça peut avoir un avenir mais il faut bien que quelqu’un d’intéressé (ou passionné) s’en occupe, sans ça, les seuls jeux qui vont se trouver dans cette salle seront le trivial pursuit, cluedo, etc. J’ai un ami qui organise des cours à option “jeux de société” dans son école (au gymnase). Ca marche très très bien.

Mais c’est hallucinant, le nombre de jeux que tu nous fait découvrir!

Et si tu savais la liste des jeux qu’il me reste à vous faire découvrir ! Certains malheureusement ne se prêtent pas tellement à des explications écrites. Il est tellement plus simple d’expliquer un jeu par oral.

Il y a une version “Voitures solaires”?

Ces voitures là marchent à l’énergie “doigtienne”, donc des doigts pour les non-scientifiques… énergie parfaitement renouvelable, je te rassure ;-)

11)
Madame Poppins
, le 18.12.2008 à 20:39
[modifier]

Je suis un peu hors sujet mais quand même : merci pour Pitchcar, Junior l’a emprunté à la ludo il y a un mois et qu’est-ce qu’on a ri ! Peut-être va-t-il trouver également le jeu que tu nous présentes aujourd’hui !

12)
Puzzo
, le 18.12.2008 à 22:00
[modifier]

Je suis un peu hors sujet mais quand même : merci pour Pitchcar, Junior l’a emprunté à la ludo il y a un mois et qu’est-ce qu’on a ri ! Peut-être va-t-il trouver également le jeu que tu nous présentes aujourd’hui !

Tant mieux :-) Ca fait toujours plaisir de savoir que vous avez suivi mes conseils et surtout que ça vous a plu !

N’hésitez pas (même si ce n’est pas dans le bon article) à nous faire part de vos expériences.

P.S. Madame Poppins, pour ce jeu, ça dépendra un peu de l’âge de Junior… Je pense que 9 ans, c’est vraiment la limite.

13)
coacoa
, le 18.12.2008 à 23:41
[modifier]

N’hésitez pas (même si ce n’est pas dans le bon article) à nous faire part de vos expériences.

Tu sais quoi ? Mirou a téléchargé “Uno” sur son iPhone, et… il y joue tous les soirs !

Si, si, si !

Peut-être y a-t-il un espoir ? Le démon du jeu lui serait-il (enfin) apparu ?…

14)
Fabien Conus
, le 19.12.2008 à 08:49
[modifier]

ahaaaa !!!

Il n’y a plus qu’à l’amener à une soirée jeu et on en fera un vrai joueur, je te le promet !

15)
Mirou
, le 19.12.2008 à 11:35
[modifier]

Je précise que je joue seulement sur mon iPhone, seulement le soir, et dans un seul but: m’endormir. Alors pour moi une soirée jeu, c’est tout bonnement inimaginable ! :-))

Ok je sors—>

17)
Puzzo
, le 19.12.2008 à 13:10
[modifier]

Je précise que je joue seulement sur mon iPhone, seulement le soir, et dans un seul but: m’endormir. Alors pour moi une soirée jeu, c’est tout bonnement inimaginable ! :-))

Si seulement tu nous donnais la possibilité de te faire essayer quelques jeux, une fois, juste pour voir…