Profitez des offres Memoirevive.ch!
Inauguration de l’Apple Store de Genève

Ca y est! On l’a! Le premier Apple Store de Suisse a ouvert jeudi passé à Genève. Et vous pensez bien qu’en bonn Geek, j’y étais. Reportage sur le terrain. Attention, émotion garantie.

Il est à peu près 16h15 à la rue de Rive à Genève. Une certaine agitation règne dans le quartier. J’y suis presque…encore une rue…virage à gauche…NON DE…

image

Une bonne file est déjà formée. Un petit coup d’oeuil pour voir si les membres de Cuk sont au rendez-vous. Personne à l’horizon. Tant pis, je me lance dans la foule.

image

Soudain, une acclamation s’élève du public présent. Ce sont les employés du magasin qui sortent pour faire un tour d’honneur. L’excitation est à son comble.

image

C’est génial, on se croirait sur la cinquième avenue à New York.

16h55. Bon il faut quand-même que je représente mes couleurs. Je décide alors d’afficher mon beau t-shirt Cuk. Le problème, c’est qu’il faisait froid et que j’ai chopé un rhume. Tant pis, c’était pour la bonne cause.

17h00. Les premiers chanceux entrent. Des cris de joie (pour ne pas dire jouissance) s’élèvent du magasin. C’est bientôt à moi!

image

Encore deux mètres… Le vigile nous laisse passer. Mes jambes tremblent, mon coeur s’affole…j’y suis…

image

“BIENVENUE!!!”

C’est acclamés par les employés que j’entre dans le sanctuaire et que, oh joie immense, je reçois une boîte contenant un t-shirt Apple.

Le magasin est superbe. On y trouve tout ce dont on peut rêver.

Des gentils employés

image

Un coin iPod

image

Des Macbook en demo

image

Le fameux Genius Bar

image

Le coin des accessoires

image

Oh mais…c’est Final Cut Studio 2! Logic Studio! Shake 4! Ah non c’est trop!

image

Mais stoppons un peu là toutes ces “geekeries” et posons un regard critique sur la chose. Pourquoi suis-je si enthousiaste à l’idée d’avoir un Apple Store dans la ville que je fréquente la semaine. C’est les ateliers proposés que je trouve super. Initiation à Garage Band, iMovie pour les enfants, iPhoto, Mobile Me, etc. Le tout organisés par des gens réellement compétents. Il y aura même, et cela m’intéresse de très près, des cours pour les application pro (final cut, motion, shake, etc.).

Que du bonheur à venir donc pour ce Apple Store de Genève. Un gouffre assuré pour le compte bancaire si l’on s’y attarde trop, notez bien.

C’était David Klaus en direct du Apple Store de Genève, en train de baver sur le clavier d’un MacPro avec écran 30 pouces affichant Final Cut Pro. A vous Bofflens!

35 commentaires
1)
Joss
, le 01.10.2008 à 00:09
[modifier]

Ça serait possible d’avoir une photo du t-shirt, histoire de savoir ce que j’ai raté? :D

2)
ToTheEnd
, le 01.10.2008 à 01:05
[modifier]

Il était temps… et lors de mon prochain passage sur Genève, j’irai faire un tour!

T

3)
Zallag
, le 01.10.2008 à 03:03
[modifier]

Apple Store, oui, mais… il y a un mais , voyez-vous.

J’ai des craintes pour les revendeurs Mac compétents que je connais depuis des années, qui m’ont vendu mes Macs successifs, toujours intelligemment conseillé, sont quasiment devenus des amis et qui ont fait de la Suisse le pays où il y a proportionnellement le plus de macophiles au monde, si j’en crois les chiffres d’Apple…

4)
Caplan
, le 01.10.2008 à 07:49
[modifier]

Cet été, nous avons fait un petit tour dans celui de Londres, dont Genève a l’air d’être la copie conforme!

C’était David Klaus en direct du Apple Store de Genève, en train de baver sur le clavier d’un MacPro avec écran 30 pouces affichant Final Cut Pro. A vous Bofflens!

Très joli! ;-)

Milsabor!

6)
nic
, le 01.10.2008 à 08:45
[modifier]

:-)

tu nous racontera de ces ateliers! et j’espere qu’il t’ont fait un prix sur le clavier :-D

ciao, n

7)
Alain Le Gallou
, le 01.10.2008 à 08:47
[modifier]

Agréable comme reportage, mais pendant ce temps-là je testais une Time capsule, car je suis du genre à demander la date d’ouverture du magasin pour éviter un jour d’affluence. Je suis aussi du genre à ne pas faire confiance à Apple sur certains points. Souvenir des Airports soucoupes qui cramaient un composant un peu après la garantie, par exemple.

Donc, j’ai mis une sonde sur ma Time Capsule. Elle me donne, hier 30 septembre, jour assez frais et pluvieux, 38 degrés au repos toute la nuit, donc disque dur arrêté depuis au moins huit heures. J’ai jamais vu un routeur wifi Trendnet à cette température.

Voyons le disque dur en marche. Je lance une sauvegarde Time Machine initiale sur Time Capsule. La température monte à 41 degrés au bout de quelques minutes et y reste.

Un précédent test, un jour où il faisait chaud me donnait 40 et 44 degrés.

Ce test ne me donne aucune confiance en ce produit. Notez qu’un constructeur comme LaCie dit dans ses manuels d’utilisation “Do not expose the drive to temperatures over 35° C (95° F) or 30° C (86° F) when stacked.” Cela n’indique pas à combien en interne la température monte, mais cela donne une idée de température où cela devient critique.

Je vais donc changer le disque dur interne de ma Time Capsule comme indiqué par Macbidouille.

Ils disent quoi sur Time Capsule dans les Apple Store ?

8)
Fabien Conus
, le 01.10.2008 à 08:51
[modifier]

Je ne peux m’empêcher de rester un peu sceptique par rapport à tout ça…

Vous le savez j’adore les produits d’Apple, mais là, il y a une hystérie qui me dépasse.

Bon sang de bonsoir, on parle de l’ouverture d’un magasin ! Et des clients sont prêt à attendre 4 heures pour entrer dans un fichu magasin !!!

On a jamais vu une telle queue à l’ouverture d’une migros, d’une coop ou d’une librairie.

Si vous (les gens qui ont fait la queue) tenez tant à dépenser votre fric le plus rapidement possible, commandez sur internet, c’est beaucoup plus rapide et il n’y a pas besoin de faire 4 heures de queue.

Cela dit, je pense que l’AppleStore va être très sympa et je vais m’y rendre, ne serait-ce que pour les présentations. Mais attendre 4 heures, non….

9)
Argos
, le 01.10.2008 à 09:01
[modifier]

L’Apple Store a pris la place du Hollywood. C’est donc encore un cinéma du centre-ville de Genève qui disparait,au profit des multiplex de la périphérie,r éduisant l’animation nocturne. Tout un choix.

10)
alec6
, le 01.10.2008 à 09:08
[modifier]

Hier soir sur Arte en direct de la Hauptbahnhof de Zurich, la Traviata de Giuseppe Verdi…

Aucun rapport !

11)
benoit
, le 01.10.2008 à 09:11
[modifier]

Laissons à chacun le soin de prendre du plaisir là ou il le veut. D’autant qu’Apple ne fait rien pour provoquer cela si ce n’est d’offrir un Tee-Shirt à 2 euros. Certains font la queue à minuit pour avoir un exemplaire d’Harry Potter, d’autres, comme mon fils, pour avoir une console de jeu (perso je ne le ferais ni pour l’un ni pour l’autre), et alors ! Et je ne suis pas sûr que ces visiteurs dépensent beaucoup d’argent lors de cette première visite, c’est juste pour le plaisir de dire “j’y étais”.

12)
Alain Le Gallou
, le 01.10.2008 à 09:14
[modifier]

Hier soir sur Arte en direct de la Hauptbahnhof de Zurich, la Traviata de Giuseppe Verdi…

C’est quand même mieux que faire la queue devant un magasin.

Et cela me fait parfois regretter de n’avoir jamais eu de TV. Heureusement, j’ai trois versions en CD et deux en DVD. J’aurai quand même bien regardé cette version.

14)
monmac
, le 01.10.2008 à 09:52
[modifier]

Mais nom de bleu! Je suis sur une des photos et on ne m’a pas demandé mon avis :-)

Sans rire, j’ai aussi ressenti de l’émotion, impressionné par le show. Mais je trouve que notre reporter n’a pas le sens critique très poussé car c’est vraiment du marketing à l’américaine, et contrairement à ce qu’il nous conte, ce n’était jamais les visiteurs ou le public qui criaient leur joie, mais les vendeurs, bien remontés et conditionné pour l’occasion!

A part ça le concept est super, enfin un magase ou il y a davantage d’accessoires et de soft Mac; j’attends l’occasion d’aller “tester” les fameuses compétences des genius et suis heureux de pouvoir diriger les amis et clients vers des stages d’initiation gratuit.

15)
Blues
, le 01.10.2008 à 09:54
[modifier]

Merci David. Perso cette Apple Mania me dérange un peu, c’est de la folie, mais bon je reconnais que je n’ai plus l’âge pour ces conn…

Un p’tit truc pour ne plus t’enrhumer dans le futur – mets un sweat en dessous du shirt… OK, c’est moins joli avec les manches longues qui dépassent, mais ça protège ! (pour une prochaine ouverture dApple store en automne/ou/hiver)

16)
6ix
, le 01.10.2008 à 10:10
[modifier]

J’aurais bien aimé avoir un T-shirt pommé… Mais bon, toute cette queue! S’ils l’avaient ouvert il y a 5 ans, 5 minutes d’attente auraient suffi! ;-)

Le plus étonnant, c’est effectivement qu’Apple ne “fait” pas grand-chose; elle a eu du succès avec l’iPod, a sorti l’iPhone, ouvre un magasin…

Les rumeurs parlent déjà d’une ouverture pas si lointaine de magasins à Lausanne, Bâle ou Berne. Ce serait en tout cas un réel plus pour le Mac en Suisse, même si bien sûr ça doit faire mal pour les revendeurs de ces régions.

17)
ToTheEnd
, le 01.10.2008 à 10:49
[modifier]

ah-mac: pas de sens critique et c’est un vrai show à l’américaine qui essaie de mettre l’ambiance pour les dizaines de personnes qui attendent… pendant que toi tu attends quelques heures pour voir un magasin. Ouais.

C’est vrai que le coup d’attendre des heures pour voir un magasin me défrise… mais je pense que c’était mieux de faire ça que de regarder 4 heures un programme débile à la tv.

Enfin, pour l’affaire Verdi à la gare de ZRH, j’ai trouvé l’idée vraiment géniale et la réalisation de l’événement m’a parue excellente. J’espère que ce genre d’idée/concept se réalisera aussi en Suisse Romande!

T

18)
Fabien Conus
, le 01.10.2008 à 10:58
[modifier]

Certains font la queue à minuit pour avoir un exemplaire d’Harry Potter, d’autres, comme mon fils, pour avoir une console de jeu (perso je ne le ferais ni pour l’un ni pour l’autre), et alors ! Et je ne suis pas sûr que ces visiteurs dépensent beaucoup d’argent lors de cette première visite, c’est juste pour le plaisir de dire “j’y étais”.

Justement, c’est pire !

Vouloir s’assurer d’avoir un des quelques iPhone mis en vente en Suisse en faisant la queue au milieu de la nuit, je ne le ferais pas (mais le boss oui), mais je peux à la limite comprendre.

Mais vouloir être le (ou les) premier(s) à entrer dans un fichu magasin…. ça me dépasse.

Que l’on veuille le voir, le visiter, l’apprécier, oui, mais à quoi bon vouloir être le (ou les) premier(s) ?

19)
superpantoufle
, le 01.10.2008 à 11:48
[modifier]

Fabien, ta question m’interpelle… d’autant plus que j’y étais, quelques minutes avant David!

Et une fois à l’intérieur, je me suis également demandé ce que je foutais là. Parce que c’es avant tout un bête magasin (vachement bien agencé, mais un bête magasin quand-même). Et que Steve n’avait même pas fait le déplacemenet! Du coup je me suis senti un peu con d’avoir fait mon geek à ce point. Sans le regretter, mais quand-même. Je précise que je n’avais rien de prévu cet après-midi là, et que je n’ai fait “que” 50 minutes de queue. Et que je n’ai rien acheté du tout. Mais il y a cette mode de « faire » les ouvertures d’Apple Store: le premier type à être entré, m’a-t-on dit, en était à son vingtième! Et ces ouvertures sont largemenet relayées par les média Mac (TUAW.com, MacUser.com, etc), ça participe au mythe.

Donc bilan de l’opération mitigé, et ce d’autant plus qu’on s’est loupé avec certains cukiens présents (malgré mon beau t-shirt).

20)
David Klaus
, le 01.10.2008 à 12:49
[modifier]

C’est la première fois que j’attends pour l’ouverture ou la sortie de quelque chose. Là, c’était surtout pour avoir le t-shirt gratos à vrai dire ^^ Mais je vous rassure je n’ai pas dépensé 1 centime et je ne suis pas allé à celui de Zürich le lendemain.

21)
Iris
, le 01.10.2008 à 14:17
[modifier]

…un bête magasin…

Je vous trouve bien tiède à propos de ce “magasin”!

D’abord, il y a un personnel nombreux, ensuite on n’y fait pas que vendre: plusieurs endroits sont réservés à des conseils personnalisés et des démos.

Dans celui de Londres que j’ai vu cet été, (mais d’après les photos de David, c’est exactement le même agencement), il y avait une file de gens qui attendaient pour se faire expliquer un logiciel ou un programme avec un “vendeur-moniteur”, au fond du 1er étage, quelqu’un présentait des démos sur grand écran et répondait aux questions d’une trentaine de personnes. Il y avait beaucoup de monde et cela n’était pas dû à la frénésie de l’ouverture! Tout cela montre que c’est un peu plus qu’un bête magasin, non?

Alors merci David pour ton reportage et tes photos. Et tu pourras crâner avec ton T-shirt à la prochaine CukDay ;-)

22)
jerobeg88
, le 01.10.2008 à 15:04
[modifier]

J’y étais aussi, et j’ai trouvé plutôt sympa. Je suis arrivé à 13h, soit 4h à l’avance et je n’ai même pas vu le temps passer. J’ai chatté avec Hervé en attendant, parlé avec mes “collègues” de file et rencontré un cukien. Tout ça sans dépenser un centime. En fait, j’y suis surtout allé pour vivre une expérience, et je ne suis pas déçu.

Je plains tous les gens qui ne sont pas capables de sortir de leur routine pour faire quelque chose de différent, de n’importe quelle sorte. (Je ne vise personne) cependant, je comprends que certains aient de la peine à faire ce genre de chose, mais chacun son truc. Alors un peu de respect svp.

23)
Argos
, le 01.10.2008 à 15:56
[modifier]

Attendre plusieurs heures pour avoir le droit d’entrer dans un nouveau temple de la consommation ne peut que démontrer le vide de certaines existences. Cela pourrait être triste à en pleurer ou ridicule, au choix du lecteur.

24)
David Klaus
, le 01.10.2008 à 16:01
[modifier]

en lisant les commentaires j’ai plutôt l’impression que nos lecteurs sont allé faire la file plus pour rencontrer des gens et vivre un moment sympa que pour “entrer dans un nouveau temple de la consommation”. C’est l’ambiance du moment qui semble primer sur le désir de consommer.

25)
josiffert
, le 01.10.2008 à 16:39
[modifier]

Il fut un temps lors duquel “think different” voulait dire quelque chose. Think different aujourd’hui voudrait dire… NE PAS Y ALLER. Penser autrement que la vague, le mouvement de consommation. Avis strictement personnel.

26)
Jérémie
, le 01.10.2008 à 16:40
[modifier]

Merci David.

Je n’y étais pas, mais je l’ai regretté. J’aime l’ambiance des Apple Store, et je dois dire que je n’y ai quasiment jamais rien acheté, même si j’ai fréquenté celui de Manchester assidûment. C’est pas tellement la consommation qui est ici le point clé. C’est plutôt le service offert (gratuitement, pour la vaste majorité) et partager un moment entre passionnés.

27)
Alias
, le 01.10.2008 à 17:04
[modifier]

Pour ma part, je suis allé voir l’endroit car je passais devant. C’est très contemporain (on aime ou aime pas), les vendeurs sont assez obséquieux et le genious bar porte assez mal son nom: j’ai posé deux questions rapides à un “génie” ?, j’ai hérité d’un “je ne sais pas encore” et “je me renseigne pour demain”, suis sorti un peu songeur… En fait, j’ai l’impression que ce type de magasin est plus une vitrine d’exposition qu’autre chose.

28)
Caplan
, le 01.10.2008 à 18:24
[modifier]

Attendre plusieurs heures pour avoir le droit d’entrer dans un nouveau temple de la consommation ne peut que démontrer le vide de certaines existences. Cela pourrait être triste à en pleurer ou ridicule, au choix du lecteur.

Argos, le lecteur que je suis choisit de te demander sur quel objet tu as tapé ce commentaire? Sur un bout d’ardoise avec un burin de granit? Le fait que tu utilises un ordinateur te met DANS le système, comme tous les autres, même si tu ne fais pas la queue à l’entrée des magasins.

Parler du “vide de certaines existences” sans savoir, ÇA, c’est triste à pleurer! Ton existence à toi est certainement très riche, mais il te manque la faculté de prendre un peu de recul amusé, ce qui est pour moi un défaut rédhibitoire…

Milsabor!

29)
levri
, le 01.10.2008 à 19:49
[modifier]

Vivre une expérience est toujours enrichissant, quand je me torche, de nombreux sujets de réflexion s’offrent à moi: dans quel sens vais je mouvoir le papier ? devrais je utiliser un galet et de l’eau afin de préserver l’aspect sacré du papier?… enfin vous pouvez imaginer les profondeurs d’une méditation sur ce sujet.

On a aussi les expériences qu’on mérite ou qu’on recherche, certains recherchaient l’expérience mystique, d’autres voulaient expérimenter la découverte de territoires ou de modes de vie inconnus, d’autres expériences auraient voulu favoriser la connaissance de notre moi profond… chacun ses moyens, maintenant on s’enrichit le mental en faisant la queue lors de l’ouverture d’une boutique… je me demande s’il y a des queues spontanées pour la fermeture des boutiques des petits revendeurs Apple ? ça pourrait être une expérience enrichissante aussi, quoiqu’il n’en reste plus des masses de toute façon…

Aleeez, on va dire que c’était une occasion d’arborer ses couleurs et de faire des rencontres intéressantes… :)

@Caplan, sur ardoise on peut utiliser un bout de craie, plutôt que de granit, mais évidemment, si t’es un puriste… On peut aussi utiliser un stylo et du papier sans faire la queue lors de l’ouverture d’une nouvelle papeterie… ;)

30)
-Pilou-
, le 01.10.2008 à 20:45
[modifier]

Bonsoir,

merci pour ce petit reportage.

je crois que j’aimerai bien qu’un Apple Store ouvre ses portes à Albertville, voire Paris. Comme déjà dit, je me ne crois pas que l’essentiel soit d’être le premier a y être, mais de vivre un “truc”, une expérience humaine, juste humaine.

Je deteste J. Hallyday, par exemple, et pourtant… Jeune, mes parents m’ont emmener au zenith, j’étais juste content d’être là, dans un contexte différent. C’est une expérience parmis d’autres. désolé. ;-)

31)
alec6
, le 01.10.2008 à 21:45
[modifier]

Je ne ferai jamais la queue pour voir une boutique pomme, mais je comprends très bien qu’on puisse profiter du temps passer à attendre pour faire des rencontres… moi même quand je prends le métro, j’aime à regarder les jolies filles et profite ainsi d’un double “transport”.
A la compagne de voyage
Dont les yeux, charmant paysage
Font paraître court le chemin
Qu’on est seul, peut-être, à comprendre
Et qu’on laisse pourtant descendre
Sans avoir effleuré sa main
… comme le chante si bien Brassens (écrit par Antoine Pol)

Manque de pot… la mac mania touche plutôt les mecs… ce qui n’interdit pas de faire de bonnes rencontres. Preuve en est notre site Cuk préféré !

32)
Puzzo
, le 01.10.2008 à 23:40
[modifier]

J’ai participé aujourd’hui à mon premier atelier à l’AppleStore Genève. Je m’étais inscrite à un cours sur Léopard par curiosité et pour en apprendre un peu plus sur timemachine.

Du coup, quelques commentaires en vrac:

– Il y a eu un couac lors des inscriptions et il y a des gens qui se sont inscrits pour le même cours sur le sujet “Premiers pas” et sur le sujet “Léopard”. Du coup, le présentateur a fait plutôt une présentation “Premiers pas”… je n’ai pas appris grand chose… et j’ai été étonné à quel point certaines personnes qui possèdent un mac depuis plus de 2 ans, ne connaissent pas la moitié des fonctionnalités! (“Spotlight? Ah, non connais pas…” après 2 minutes de présentation: “mais c’est génial!”)

– Le présentateur était bien, claire même si une heure d’atelier c’était 1000 fois trop court pour ce qu’il voulait nous présenter.

– Il y a pas mal de bruit aux alentours (ce n’est pas une salle séparée du magasin malheureusement). Avec le micro on entend bien le présentateur mais c’est quand même un peu dérangeant.

– Le présentateur a beaucoup insisté sur la possibilité de “One to One”. Pour 139chf par année, vous avez droit à 50mn par semaine avec un “prof particulier”. Du coup, vous pouvez centrer les questions vraiment sur ce que vous désirez.

Bon, je vais retenter le coup en m’inscrivant à nouveau sur un cours Léopard. Cette fois, j’espère que ce sera ok et que le niveau sera un peu moins débutant.

34)
zit
, le 03.10.2008 à 12:33
[modifier]

Ah bin je n’y étais pas non plus (de Paris, ça fait loin).

Les seuls magasins que je fréquente avec assiduité sont ceux qui vendent des livres et (ou) des disques, éventuellement ceux qui vendent des appareils photos ;o).

z (pas macmaniac, je répêêêêêêête : juste usager)

35)
pat3
, le 05.10.2008 à 11:29
[modifier]

Je lis les commentaires et je me rends compte que je n’ai plus d’avis sur la question: aller faire la queue pour l’ouverture d’un magasin. Je sais une chose: je n’irais pas, je n’ai pas souvent le temps d’aller dans un magasin (ni même d’acheter), je cherche, je fouine, j’achète pratiquement toujours en ligne, je trouve ça plus pratique, le choix est plus facile, tu prends le temps que tu veux, tu peux aller très vite, tu suspens ton choix et quand tu reviens tu peux repartir d’où tu en étais (Amazon, essayez ça à la Fnac)… Bref, depuis que l’achat sur le web est sûr, c’est devenu ma source d’achat principal; il n’y a quère que l’alimentaire et le vestimentaire que je n’achèterais pas en ligne, parce qu’il me paraît nécessaire de sentir, toucher, goûter ou essayer pour ces biens là.

Bien sûr, lorsque je me trouve dans une librairie, je ne peux m’empêcher de flâner, fouiner, toucher, et repartir avec des tas de livres, romans, BD que je n’avais pas prévu d’acheter… mais si ça m’arrive une fois par an, c’est Bizance. Je reste un enfant du livre, je mourrais comme tel, la lecture est un bienfait bien trop précieux pour moi, et posé quelque part avec un bon bouquin, une bonne BD (et mieux, les suites sous la main), c’est un plaisir infini.

Bien sûr, lorsque je suis dans un magasin hi-tech, j’ai envie de tester, appuyer sur les boutons, etc. N’est-ce pas simplement le plaisir sensitif de la découverte?

L’intérêt d’un AppleStore, c’est juste pour moi d’être dans une boutique qui vend du matériel et des logiciels qui te passionnent, et où tu peux causer de ta passion avec des gens qui la comprennent (en gros, l’intérêt de l’Apple Expo, quoi!), et de pouvoir tester à loisirs ces objets qui t’intéressent.

Après, est-ce bien, est-ce mal? À passer une après-midi à cela, aura-t-on perdu son temps?

Je n’ai pas assez le culte d’Apple, ni d’aucune autre marque, pour que ça m’intéresse d’être à l’ouverture d’un magasin, fusse-t-il mythique. Déjà, je suis personnellement perplexe devant la ruée qu’occasionne, chaque année, les soldes – c’est pour moi d’un même mouvement, qui m’est tout autant étranger. Mais je peux comprendre que d’autres y trouvent leur compte, sans pouvoir ni vouloir préjuger de la richesse ou de la pauvreté de leur vie – qui suis-je pour juger? Ma vie est-elle si belle et riche que je puisse juger celle des autres avec commissération? Et si elle était si belle et si riche, aurais-je autre chose que de la compassion pour la tristesse de la vie des autres?

Je trouve intrigant l’engouement pour les nouveautés Apple, dans un mélange d’intérêt et d’incrédulité; je lis d’ailleurs les chroniques d’ouverture d’Apple Store ou de disponibilité d’iPhone avec amusement, curiosité, et une pointe d’envie, comme on lirait un récit fictionnel en se disant: ah, comme j’aimerais, à l’instant, être transporté dans ce monde et y vivre les sensations décrites. Comme aujourd’hui, elles me permettent de participer au plaisir de la balade.

Le plaisir… faudra-t-il, en tout, cesser de le prendre? Jusqu’où serons-nous si censeurs que le plaisir ne pourra plus être que coupable?