Profitez des offres Memoirevive.ch!
Quelques livres et des films autour du Mac

J'ai reçu plein de livres ces derniers jours.

Le problème, c'est qu'avant d'en parler, eh bien il me faut les lire.

Quand j'écris "les lire", ce n'est pas toujours du début à la fin, tant certains sont des ouvrages de référence, et non pas des romans policiers.

Bon, j'imagine bien que les critiques qui ont écrit à propos du Grand Robert, par exemple, ne l'ont pas lu dans son intégralité non plus, ça soulage, on se sent moins coupable.

J'aimerais d'abord vous parler d'un premier livre: Mac OSX Leopard efficace (sans taboo).

image

Alors oui bon, je sais, vous allez vous dire que je suis très positif avec ce livre parce que je connais Guillaume, et que je fais du copinage.

Que nenni! Certes, je le connais, mais si son bouquin n'était pas bon, je le lui aurais dit, et je  n'en aurais pas parlé sur Cuk.

Seulement voilà, son livre est formidable.

Je vais y revenir, mais d'abord, à qui s'adresse ce livre?

  • Aux utilisateurs experts qui souhaitent s'approprier les secrets de Leopard
  • À tous ceux qui utilisent professionnellement un Mac
  • Aux administrateurs, connaisseurs ou non du monde Apple

Je n'invente rien, je copie-colle ce qui est écrit sur le site de l'éditeur, Eyrolles.

Alors oui, certes, ce livre s'adresse à tous ces gens, qui trouveront les ressources nécessaires lorsqu'ils devront installer un réseau, ou faire fonctionner un Mac dans le monde Windows.

Oui.

Sauf que moi j'aurais envie de dire que ce livre s'adresse presqu'à tout le monde.

Et pourquoi donc?

Simplement parce que Guillaume, tout en étant pointu, vous fait découvrir Leopard de manière approfondie, mais en repartant toujours du principe qu'il faut qu'il vous prenne par la main.

Et surtout, vous ne souffrez jamais, tant l'écriture est facile, limpide, drôle, décontractée.

Mais je le répète, avec une rigueur intellectuelle à toute épreuve.

Et je sais que le jour où je vais devoir installer un Mac OS X sur un serveur (ce que je crains de devoir faire, tout en me disant que ce sera certainement passionnant), je commencerai par lire intégralement les chapitres dédiés à ce type de mise en place.

Oui, le livre de Guillaume a le mérite de vous faire découvrir des notions que vous ne connaissiez peut-être pas du tout, mais de mettre à jour ce que vous pensiez (toujours peut-être) à tort avoir acquis.

Oui, je prétends qu'il y en a pour tout le monde dans ce livre.

Certes, les débutants de chez débutants auront avantage à passer d'abord par un livre de la collection "Mon Mac et Moi" d'Agnosys, mais dès cette étape passée, hop! On passe à du sérieux (plein d'humour, ce qui ne gâche rien).

Tiens, un autre passage que j'aime bien: devenez le docteur de votre Mac. On vous explique comment essayer d'isoler un problème, comment le reproduire, comment éventuellement le réparer, mais comment également le faire passer plus haut. Toute une démarche pas si évidente que ça, bien au contraire.

Je vous copie-colle les chapitres du livre…

  • Les dessous de Leopard
  • Le Mac n'est pas un PC comme les autres
  • Installation et déploiement de Mac OS X
  • Migrer vers Mac OS X 10.5
  • L'organisation des fichiers
  • Mac OS X et les applications
  • Mac OS X 10.5 : les grandes nouveautés
  • Halte, polices !
  • La sécurité sur Mac
  • Comment faire bonne impression ?
  • Le Mac, outil communiquant
  • Partage et accès aux informations
  • Mac OS X et les services d'annuaire
  • La ligne de commande : tout administrer sans un clic
  • L'administration de Mac OS X, jour après jour

… mais bien évidemment, une première prise de contact presqu'en vrai est toujours bien meilleure.

N'hésitez pas à aller sur cette page, où vous saurez tout tout tout sur ce bouquin, et où vous pourrez même télécharger des chapitres gratuitement au format PDF, pour vous rendre compte.

Prix de ce concentré de notions utiles (concentré, concentré… de 476 pages tout de même hein!): 39 €

 

Mac OSX Leopard: The Missing Manual

image

J'ai déjà parlé de ce livre, dans sa version précédente ici.

Oh, je pourrais presque répéter mot par mot ce que j'avais dit dans cet article, mais en remplaçant Tiger par Leopard. Pas que ce livre ait fait un "rechercher-remplacer" de ces deux termes.

Non, pas du tout. David Pogue, son auteur, a réellement modifié son texte pour le faire coller à Leopard.

Je voulais parler de ce que j'ai à dire sur ce genre de livre.

David Pogue a fait un travail fantastique, clair, précis, presqu'exhaustif (on ne parle pas de TimeCapsule, pas de bol, ça m'aurait bien servi cette semaine. Bon, je me contente de ce qui est écrit sur TimeMachine, mais j'aurais aimé une petite spécificité sur le sans-fil à ce niveau), qui donne pour résultat une véritable bible à propos de Leopard, épaisse tout de même de… 910 pages.

Là aussi, je n'ai bien entendu pas tout lu.

Plus que dans le livre de Guillaume (qui se lit presque comme un roman, et qu'on peut donc lire "pour le plaisir", vous avez à faire ici à un livre de référence, que vous consulterez quand vous en aurez besoin.

Mais il m'étonnerait que lui, vous le lisiez avant de vous endormir.

D'abord parce que si vous vous endormez en le lisant (ce qui m'étonnerait tout de même, vu l'humour de l'auteur), vous risquez de vous ramasser 1.680 kg sur la figure (ça m'est arrivé l'autre soir, faut dire que, petit 1,  j'étais vraiment épuisé, et que, petit 2, lorsque je lis couché, j'ai les bras tendus au-dessus de la tête, et quand ça lâche, ça lâche, et là… ça fait mal), mais aussi parce que ce livre n'est pas fait pour être lu de bout en bout.

Encore une fois, il s'agit d'une référence. Je pense que vous ne lisez pas le Grand Robert quand vous êtes tranquille un moment. Si? Ah bon…

Bref, l'éditeur écrit "Le manuel qui aurait dû être fourni avec votre Mac". Bon, je n'en demande pas tout à fait autant à Apple, mais si déjà la firme pouvait nous faire un petit résumé de la chose, disons… de 300 pages, on serait content.

Mais bon, nous avons The Missing Manual, ce qui est formidable, mais vous coûtera tout de même 37.91 €, ce qui encore une fois n'est pas cher du tout, au vu du travail fourni.

Vous voulez tout savoir sur The Missing Manual? C'est ici. Avec les extraits, et tout et tout, comme pour le livre précédent.

Et que ça ne vous vienne pas à l'idée de me demander lequel des deux livres dont je viens de vous parler il vous faut acheter. Cela dépend de vos besoins.

Regardez-vous même la table des matières, le contenu de certains chapitres, vous verrez lequel des deux livres vous conviendra le mieux.

Moi je suis bien content, j'ai les deux…

Mon Mac & Moi Le courrier électronique avec Mail

Bien plus court, et bien plus simple, mais pas moins efficace dans son domaine, voici Mon Mac & Moi Le courrier électronique avec Mail, aux éditions Agnosys.

image

Alors là, amis débutants, vous allez prendre votre pied, pour tout savoir sur le logiciel que je conseille sur Mac à tout le monde: Mail, fourni avec MacOSX.

Ici, il s'agit de la version fournie avec Leopard, la 3.5, si je ne m'abuse.

139 pages, où l'on vous prend la main depuis le tout début jusqu'à… bien loin.

Toujours avec les tips en jaune, les informations en bleu, et les alertes en rouge, le tout associé d'innombrables captures d'écran annotées, ce qui rend la lecture du petit (j'écris petit, c'est par rapport au nombre de pages des deux autres) livre limpide.

Vraiment, cette collection que constituent les différents volumes de Mon Mac et Moi est exceptionnelle, par son côté pédagogique.

Ce qu'on aurait voulu qu'Apple intègre dans son carton MacOSX Leopard quoi… Même en PDF, pour ne pas bousiller les forêts, allez… À la place de cette aide intégrée dans laquelle on se sent tellement vite perdu, et je ne vous parle pas de ce que ressent le débutant.

Vous voulez que je vous fasse peur? Si vous ne comprenez pas ce qui vous est indiqué dans ces livres, alors… ben non, rien, si ce n'est que vous feriez peut-être bien d'arrêter l'informatique et dans le cas présent, de vous mettre au courrier papier…

Notez qu'une quinzaine de pages est dédiée à MobileMe, à propos de son fonctionnement et de son interactivité avec Mail.

Et comme toujours, nous qui croyons tout savoir, nous apprenons plein de petites choses en lisant ce genre de livre a priori pour les débutants. Par exemple, j'ignorais totalement que certains logiciels reconnaissaient les signatures de mail, pour autant qu'elles commencent par deux tirets, une espace, et un return.

Donc comme toujours, du bien bon travail, en plus pas cher du tout.

Parce que ne me dites pas que vous trouvez que 10.80 €, c'est trop cher payé.

S'il vous plaît, soyons sérieux!

Wisibility propose une présentation gratuite de la CS4

Il ne s'agit pas d'un livre, mais on reste dans le domaine de l'explicatif.

Je tiens à signaler que Wisibility présente gratuitement des vidéos présentant les nouveautés de la suite CS4.

J'ai regardé ça hier entre midi et deux heures, superbe.

Pierre Labe montrant le nouvel inDesign ne vous donne qu'une envie: acquérir le nouvel inDesign!

C'est grand ce programme, vraiment. Le placement des images, les alertes, et et et…………? OUIIIIIIIII les références croisées (vous savez le "voir à la page 21, paragraphe ma jolie présentation" qui se met à jour tout seul, qu'on attendait depuis… oh, depuis la disparition de FameMaker sur Mac).

Il aura fallu attendre tant d'années. Eh bien c'est là… Et quasiment (je ne suis plus très sûr de ce que proposait FrameMaker que j'ai pourtant beaucoup utilisé, donc je mets quasiment pour être plus sûr, mais j'ai bien l'impression qu'on pourrait le retirer) aussi puissant que dans FrameMaker.

C'est génial.

Tout comme les nouveaux styles GREP (regardez le film, regardez le film!), les nouvelles alertes d'erreurs, avec les liens vers ces dernières,  et petit gadget, les transitions de pages à l'export (aaaah la simulation manuelle d'une page qui se tourne, c'est vraiment rigolo!)

Bref, moi qui hésitais à mettre à jour, je vais le faire.

En ce qui concerne Photoshop, le film d'Yves Chatain est très bien lui aussi, même s'il passe un peu rapidement sur certaines fonctions sur la fin (il faut bien en garder sous le pied pour la version payante j'imagine!).

Le module 3D de Photoshop est quant à lui décrit par Antony Legrand. J'ai été complètement bluffé par les possibilités de transformation d'images avec correction dynamique des perspectives, c'est juste incroyable de voir ça.

Cela dit, Photoshop intégrera la suite, mais je ne suis vraiment pas certain que je vais plus l'utiliser. Faudra voir…

Bref, du bel ouvrage tant du côté de Wisibility, que de celui, si j'ai bien suivi, des développeurs d'Adobe.

24 commentaires
1)
nic
, le 26.09.2008 à 00:16
[modifier]

cher francois, tu me fais toujours envie d’acheter des livres…

un petit oubli, le lien manque quand tu ecris: N’hésitez pas à aller sur cette page, mais bon il est avant au debut de l’article.

à bientot

ciao, n

2)
Saluki
, le 26.09.2008 à 08:14
[modifier]

Je suis en train de lire et apprendre GTD déjà recommandé ici, je ne suis pas encore bien organisé pour lire autre chose ;°))

3)
François Cuneo
, le 26.09.2008 à 08:18
[modifier]

Tiens, on va en reparler de GTD!

Je ne sais pas encore quand (c’est dans mes tâches à faire), mais on va en parler.

  • Première action: trouver la date
  • Deuxième action: faire le bilan de l’utilisation
  • Troisième action: écrire l’article
  • Quatrième action: le mettre en ligne
  • Cinquième action: répondre aux commentaires.

Projet: Cuk.ch Contexte: devant portable

Notez bien que j’aurais pu m’arrêter à la première action, c’est elle qui est important, avec le contexte.

Ah! Merci nic, j’ai corrigé.

5)
zit
, le 26.09.2008 à 08:56
[modifier]

Ah, oui, je les ai vus côte à côte sur le stand Eyroles à l’Apple expo, les deux pachydermes, sûr que je vais me les commander, ces deux là.

z (ayeuuu, le missing manual sur le nez, je répêêêêêêêête : rien que d’y penser, ça fait mal…)

7)
Inconnu
, le 26.09.2008 à 09:37
[modifier]

Mais, mais, vous, vous ne parlez pas de l’ouverture des Apples stores chez vous les suisses?

10)
François Cuneo
, le 26.09.2008 à 10:13
[modifier]

Il y avait heureusement quelques cukiens pour sauver l’honneur! Merci Superpantoufle et David! (scrollez pour les photos)

Ouais ouais… les photos… on ne voit pas tant l’Apple Store il me semble!

Cela dit hier, j’étais à l’inauguration de la première étape (sapin) de l’EMS de Croy. Donc on ne peut pas être partout vous voyez.

Et je n’aime pas Genève, son impossibilité de parker, en bon Vaudois.

11)
Blues
, le 26.09.2008 à 10:14
[modifier]

Perso, je ne suis pas très enthousiaste = trop rapide la sortie de cette CS4… les bugs de la CS3 ne sont pas encore tous corrigés et la CS4 est dehors ! Ok, soyons positifs = très bien pour toutes ces nouveautés.

Mais à quand des logiciels mieux finalisés et stables dès leur sortie (ou alors des bugs rapidement corrigés) ! Oui, je sais, c’est la loi du marché (mais avec un monopole comme celui d’Adobe = pas de concurrence réelle = peu ou pas de soucis)

Et vive les cobayes payants ! Adobe ferait mieux de prendre son temps en proposant une longue phase test de débugage/correctifs, en offrant les bétas à un public élargi (pas seulement aux experts inscrits), on serait tous gagnant au final.

Ah oui… autre chose encore : de nouveaux softs de cette puissance avec des fonctionnalités comme démontrées dans les vidéos de démo demandent souvent une machine plus puissante en processeur, RAM et carte graphique = la course effrénée à un upgradage global ! Vu que pas mal de gens commencent à se serrer la ceinture = les portemonnaies vont-ils suivre ?

12)
Hervé
, le 26.09.2008 à 10:44
[modifier]

Et je n’aime pas Genève, son impossibilité de parker, en bon Vaudois.

Mais, François, en bon écologiste vaudois, on va à Genève en train. De la gare : 10 minutes à pied pour atteindre l’Applestore en passant par un des plus beau paysages que le monde entier nous envie : la rade, le lac de Genève etl e jet d’eau. Décidément, ces Vaudois ne se départiront jamais de leur complexe d’infériorité à l’égard de Genève

13)
Franck Pastor
, le 26.09.2008 à 10:45
[modifier]

Ah, c’est donc Eyrolles qui reprend le catalogue d’O’Reilly. Depuis la disparition d’O’Reilly France, je me demandais si on aurait droit encore à des traductions des excellents manuels de leur maison mère. En tout cas, celui sur Leopard, il va bientôt être mon livre de chevet !

Pour la CS4, je ne sais pas, tout ce que je sais c’est que je ne peux plus rien imprimer depuis Adobe Reader 9, je me suis donc rabattu sur Aperçu (et TeXShop, je n’ai jamais autant apprécié son viewer de PDF intégré). Si c’est le même topo pour Acrobat 9, bonjour la fiabilité, en effet.

Quant aux références croisées, elles ne seront jamais un problème pour moi, vu ce que j’utilise pour composer mes textes ;-) Cela soulève encore la vieille problématique de la dépendance vis-à-vis des logiciels propriétaires comme FrameMaker ou InDesign : aussi puissants et géniaux soient-ils, on se retrouve tout nu s’ils sont retirés arbitrairement du marché (cf. FrameMaker). Et on en est réduit à attendre la prochaine mise à jour de la mort qui tue, sur un autre programme plus ou moins approchant. Non, vraiment, il y a quelque chose de malsain là-dedans.

14)
François Cuneo
, le 26.09.2008 à 11:26
[modifier]

Décidément, ces Vaudois ne se départiront jamais de leur complexe d’infériorité à l’égard de Genève

Au niveau grande gueule, c’est vrai, j’avoue!:-)

15)
XXé
, le 26.09.2008 à 14:05
[modifier]

depuis la disparition de FameMaker sur Mac

Ah oui, je suis sûr qu’on est très nombreux à regretter l’absence de ce programme, surtout avec cette petite faute de frappe…

:-D

Bon, je sors !

Didier

16)
Guillôme
, le 26.09.2008 à 14:20
[modifier]

Quant aux références croisées, elles ne seront jamais un problème pour moi, vu ce que j’utilise pour composer mes textes ;-)

En même temps, faire de la pagination de magazine avec LaTeX plutôt que Quark Xpress ou InDesign, bonjour le cauchemar!

A moins, que tu sois tellement guru dans LaTeX que tu fasses tes tableaux de chiffres avec formules et calcul dans LaTex plutôt que dans un tableur :p

Remarque, je compte même plus ceux qui font de la pagination dans powerpoint, des tables de chiffres dans Word et du texte dans Excel (sans rire en plus!).

Merci François pour cet article, au fait, dommage que la version 10.6 ou Snow Leopard sorte dans 3 mois :p

17)
Franck Pastor
, le 26.09.2008 à 14:43
[modifier]

En même temps, faire de la pagination de magazine avec LaTeX plutôt que Quark Xpress ou InDesign, bonjour le cauchemar!

LaTeX n’a pas été conçu pour faire des magazines genre « Paris-Match » ou même « Nouvel Obs », j’en suis parfaitement conscient, rassure-toi. Même si c’est faisable, il n’est pas assez flexible, de par sa conception même, pour que ce soit rentable. Ce serait plus un job pour son cousin ConTeXt, si j’en crois ce qu’on raconte sur lui.

Mais c’est plutôt rare que dans des magazines de ce genre on fasse des références croisées à tour de bras, non ? ;-)

De façon générale, pour faire des articles, rapports, mémoires, lettres administratives, etc. bref tout ce qui est essentiellement du texte, et du texte structuré, je ne suis pas sûr qu’InDesign ou XPress soient vraiment les outils les plus adaptés, par rapport à FrameMaker ou LaTeX qui ont été conçu spécifiquement pour ça. D’un autre côté, je ne connais ni XPress ni InDesign, qui sont hors de prix pour ma bourse, comme FrameMaker d’ailleurs. Sans même parler de portabilité ou de pérennité.

19)
nic
, le 26.09.2008 à 16:35
[modifier]

ça devient hors-sujet… mais à propos de ça:

Avec indesign et le xml on arrive déjà a faire pas mal de truc sympa.

voici ce qu’ecrit branislav milic sur sa mailing list:

Le sujet est particulièrement rare mais je reçois souvent des demandes. J’ai la chance d’avoir pour ami l’un des plus grands spécialistes et formateurs du XML sur InDesign : Jim Maivald . J’étudie avec lui l’opportunié d’organiser un séminaire d’un jour voire un jour et demi en Europe mais vu qu’il ne parle pas le français on hésite à organiser le séminaire à Paris. Si Paris est retenu, le séminaire se fera avec traduction simultanée.Compte tenu qu’il faudrait payer le billet d’avion depuis Chicago, deux nuits d’hôtel et sa prestation, ce séminaire coûterait un peu plus cher qu’un séminaire habituel.Il n’y a aucune obligation de votre part, répondez simplement (en privé si vous le voulez) pour me dire si vous êtes prêts à payer 350 euros pour une journée, ou 500 euros pour une journée et demi, il s’agit juste d’un coup de sonde. Le prix baissera s’il y a foule. Si l’intérêt est manifeste alors j’organiserai le séminaire à Paris en février 2009. Sinon on le fait à Londres et là c’est sûr que l’on fait un carton… (il rassemble en moyenne 60 participants par formation aux États-Unis).— Branislav Milic http://www.milic.com/indesign

voilà, si ça peut interesser quelqu’un

ciao, n

20)
Guillôme
, le 26.09.2008 à 19:15
[modifier]

Ce serait plus un job pour son cousin ConTeXt, si j’en crois ce qu’on raconte sur lui.

Aaaaaah mon dieu

21)
Franck Pastor
, le 27.09.2008 à 09:26
[modifier]

Aaaaaah mon dieu

Tss, petite nature ;-)

Court échantillon de ce qui peut être fait avec ConTeXt (qui d’ailleurs est XML).

Plus généralement, le TeX Showcase, d’où est extrait l’exemple précédent, est assez parlant sur les possibilités de TeX en général.

Maintenant, ne me faites pas dire que ConTeXt est LA solution pour produire des magazines (d’ailleurs je ne connais pas encore ce langage), je sous-entends juste que d’après ces exemples, ça semble avec lui de l’ordre du raisonnablement faisable ;-)

22)
Caplan
, le 27.09.2008 à 12:35
[modifier]

Note de service: Hier, j’ai voulu illustrer mon commentaire N°6 avec une photo. Hé bien elle ne passe pas. Aujourd’hui non plus. Les balises “image” ne fonctionnent plus? Noé? ;-)

Edit: Il suffit que j’écrive ce commentaire pour que ça remarche 3 secondes après. J’vous jure… :-/

Milsabor!

23)
superpantoufle
, le 27.09.2008 à 23:20
[modifier]

Faut-il que j’aie rien à faire ce soir au boulot pour relire les commentaires de l’humeur de la veille… et découvrir par hasard que ce filou de Caplan utilise ma trombine à des fins publicitaires, non mais j’vous jure! ;-)

24)
Caplan
, le 28.09.2008 à 10:37
[modifier]

et découvrir par hasard que ce filou de Caplan utilise ma trombine à des fins publicitaires, non mais j’vous jure! ;-)

Publié sur le net, c’est publié sur le net! Après, ça s’en va au gré des vents! T’as pas fini de la voir, celle-là! ;-)

Milsabor!