Profitez des offres Memoirevive.ch!
Open Office 3 Mac : Une alternative crédible à Microsoft Office?

Encore une suite bureautique ?

Nous sommes dans une période faste en termes d’outils bureautiques!

En effet, sur Mac, nous avons de très nombreux logiciels pour faire face à tous nos besoins :

Et même, maintenant, des outils en ligne comme Google.

Et pourtant, peut-on vraiment être satisfait ?

  • Microsoft Office est cher, incomplet (pas de base de données par exemple) et même lui n’offre pas la compatibilité à 100% avec le monde PC pour Office.
  • iWork n’existe pas sur PC, il utilise un format propriétaire, il n’est pas encore pleinement mature et il revient vite cher avec sa mise à jour payante annuelle.
  • NeoOffice est relativement lent (interface Java), basé sur Open Office donc toujours en léger retard de version et d’une installation/maintenance complexe (modules de langues séparés, mise à jour difficile…)
  • AbiWord n’est plus mis à jour pour OS X ;
  • LaTeX est uniquement utilisable par deux habitants sur la planète, un certain Fabien Conus et un certain Franck Pastor ;
  • Nisus Writer Pro est cher et ne fait que traitement de texte ;
  • 4D est pour les développeurs, FileMaker est pour les gens fortunés et Bento est très limité.

Open Office, mouais, on me l’a déjà faite celle là!

Alors, forcément, quand on vous dit :

  • qu’il existe une suite bureautique multi-plateforme, incluant traitement de texte, tableur, présentation, base de données, dessin, éditeur d’équation ;
  • que cette suite est native Mac OS X ;
  • qu’elle repose sur un format de fichier ouvert et ISO supporté par de plus en plus de logiciels ;
  • qu’elle est libre et gratuite ;

On se dit mais quelle est donc cette merveille?

On a les yeux plein d’espoir et là, on vous répond : Open Office 3!
 Et là, soudain, c’est le drame.

Les visages se ferment, les sourires disparaissent et on reçoit un condescendant « Oui, oui, formidable » et l’on voit son interlocuteur retourner sur Microsoft Office Mac en se disant « pff, il a failli m’avoir avec son beau discours ».

Et oui, car pendant longtemps Open Office n’a été que frustration et promesse déçue pour la communauté qui voulait du beau, du facile à installer et qui soit intégré à Mac OS X !

Qu’il est loin le temps où Sébastien Pennec nous présentait Open Office . A cette époque, c’était moche, dur à installer pour un résultat pas très Mac dira-t-on pour être poli !

Oui, mais voilà, ce temps est révolu! Open Office arrive en version 3 et c’est une vraie révolution :

  • La suite est désormais native Mac, facile à installer, performante et totalement intégrée ;
  • La suite est désormais mature avec plein de nouvelles fonctionnalités qui garantissent qu’il ne vous manquera pas la petite fonction qui…

Pas convaincu? Alors plutôt que de faire un test sans fin d’un produit quasi-impossible à appréhender, je préfère attirer votre attention sur cette version 3 et vous inciter à donner une nouvelle chance à Open Office!

Pour vous donner envie, voici désormais à quoi cela ressemble :

image

Open Office désormais en version 3 native. Il n’y a plus besoin de X11 au démarrage!

image

Writer, le logiciel de traitement de texte

image

Calc, le tableur de la suite

image

Impress, pour faire vos présentations

image

Draw, le module de dessin

image

Base, une base de données, suffisamment rare pour le souligner (Access de Microsoft n’étant pas disponible pour Mac)

image

Math, un éditeur d’équation moins souple qu’en LaTeX

Si à cela vous ajoutez que les fichiers textes peuvent être ouverts en natif par TextEdit, que la solution est multi-plateforme, que vous pourrez ouvrir la plupart de vos fichiers Microsoft et qu’enfin l’évolution du produit est garantie (une version 3.1 est déjà en préparation pour intégrer davantage la suite à Mac OS X).

Alors, n’hésitez plus et téléchargez la version Release Candidate ici.

N’oubliez pas que ce n’est pas encore la version finale qui devrait arriver prochainement mais elle est déjà suffisamment avancée et stable pour pouvoir vous convaincre!

D’autre part, la version de test n’est pour l’instant disponible que pour les Mac Intel . La version finale, qui sera peut-être disponible à la publication de cette humeur, sera disponible pour le Power PC aussi.

Maintenant, vous n’avez plus d’excuse. Si vous vous plaignez de la domination de la suite de Microsoft et de ses tarifs élevés, vous n’avez qu’à vous en prendre à vous-même et votre dépendance à ce produit car de vrais alternatives existent désormais et elles n’ont jamais été aussi nombreuses!

Personnellement, je suis un aficionado de TextEdit qui est très souvent sous-estimé car c’est bien plus qu’un simple éditeur de texte. A cela s’ajoute Open Office pour le courrier ou les tableaux de chiffres. Et pour finir, LaTeX pour les beaux et longs documents!

Si vous n’êtes toujours pas convaincu, n’hésitez pas à lire l’interview de Eric Bachard, un contributeur actif de la version Mac de Open Office, qui a répondu aux questions de Mac Génération.

Liens

Interview de Eric Bachard sur Open Office Mac

Open Office Version 3

Lien direct pour Open Office 3 Aqua Intel RC4 pour Mac OS X en Français

Conclusion

Les points faibles Les points forts
  • Copie de Microsoft Office
  • Sombre histoire incompréhensible entre Sun, les choix de licence, le doublon avec NeoOffice... pouvant compromettre à terme le bon développement de la suite
  • Libre, Multi-plateforme, Multi-Langue, Gratuit
  • Format de sauvegarde pérenne pour la conservation de ses données
  • Une solution bureautique complète
63 commentaires
1)
ptit tom
, le 10.10.2008 à 00:26
[modifier]

Je suis attentivement aussi les avancées d’OpenOffice 3. Et je reste moyennement convaincu. La version native est un énorme plus, mais elle reste un peu lente, notamment au démarrage (en comparaison d’Office sur PC, je précise).

Writer est bien fichu dans l’ensemble, Calc aussi; les module complémentaires sont parfois surprenants, je vous conseille d’aller y faire un tour! Il y a par exemple une solution ‘one-click’ pour créer des cartes dans Calc qui est confondante de simplicité (EuroOffice Map Chart). Pour Impress, les thèmes sont extrêmement moches, mais pour le reste ça va.

Ceci dit pour moi, le gros problème reste la difficulté à traiter des documents complexes (bases de calcul excel ou gros rapports Office), voire son incapacité à en ouvrir un certain nombre…

OpenOffice3 est donc amené à me servir de façon personnelle, mais ponctuellement: pour écrire une lettre, Pages reste quand même le meilleur de l’élégance, et j’ai malheureusement souvent besoin d’Excel pour que toutes mes formules fonctionnent. Ceci dit, si un document est créé dans calc, ça vaut bien son excel pour 90% des usages, et idem pour Writer. J’espère que le logiciel continuera à progresser, jusqu’à ce que je puisse, au moins chez moi, pouvoir compter sérieusement dessus!

tom

2)
Pepar
, le 10.10.2008 à 01:38
[modifier]

Un des modules pour OOo3 permet d’importer les pdf sous forme de feuilles de dessin “draw”, modifiables.

Comme tous les éditeurs de pdf que je connais chaque ligne de texte est un bloc, mais c’est bien pratique tout de même pour apporter quelques retouches, quand on a que le pdf sous la main.

sun PDF Import

3)
rIO
, le 10.10.2008 à 02:13
[modifier]

Ce qui “m’enerve” un peu avec OpenOffice, c’est que c’est une copie des meme concepts ecules que l’on utilise depuis les annees 80. Certes, ce n’est pas une si mauvaise copie, et OOo3 apporte un grand plus question performances… mais… on reste avec un tableur 2d copie d’excel, ou un traitement de texte oriente bidouilles plus que styles.

Certes, avoir un logiciel libre qui puisse se poser comme concurrent / alternative tres serieuse (entre autre car similaire) a Office, c’est super. Mais ca me laisse malgres tout un gout amer.

Ou sont les traitements de textes orientes styles ? (i.e., suivant les principes de LaTeX / Framemaker) Ou sont les tableurs multidimensionnels (bon, il existe Quantrix…) ? Pourquoi cette complaisance des utilisateurs dans des solutions qui sont, fondamentalement, plus limitees :-/ J’ai parfois l’impression que l’informatique est reste scotche aux annees 80 …

5)
François Cuneo
, le 10.10.2008 à 06:46
[modifier]

Je suis très étonné par la qualité d’Open Office 3.

Il m’a parfaitement ouvert tous mes documents Word, en respectant tout, contrairement à tous les autres.

Donc là, très bien.

J’ai essayé de jouer avec le module de bases de données: il me semble puissant.

Niveau rapidité, à part en ouverture de programme (mais rien de dramatique), ça va bien.

Ce qui me dérange un peu dans OOo3, c’est qu’il copie Word (c’est certainement le but) et Office en général, comme indiqué dans les ”-” du logiciel par Guillôme, certes, mais aussi son esthétique. Les zones de dialogue ne sont pas très jolies, le tout date un peu.

Mais bon, c’est vraiment génial d’avoir des logiciels de cette qualité sur Mac, compatibles avec à peu près tout, toutes plates-formes confondues.

En plus, les correcteurs orthographiques ne vont pas tarder à arriver.

Bref, un grand merci en tout cas à tous ces développeurs qui se sont donnés comme des bêtes sans compter.

6)
Gr@g
, le 10.10.2008 à 08:05
[modifier]

ça fait depuis 6 mois que j’ai banni Microsoft de mon MB pro, car entre l’exportation en pdf et/ou en word proposée par Pages, ou Numbers, je peux très bien travailler sur les Windows XP du boulot. Et vu que les logiciels Apple lisent sans soucis mes documents…

J’ai réinstallé en juin NeoOffice que je trouve complémentaire et plutôt bien fichu et agréable. Mais j’avoue que je ne travaille pas vraiment dessus, je l’utilise dans l’optique de faciliter les échanges de documents entre mon Mac et les PC du bureau.

Je vais attendre encore un peu avant de tester OpenOffice, qui m’avait également déçu à l’époque, tout comme NeoOffice. Mais voyant les progrès de l’un, j’ai bon espoir pour l’autre…

7)
Bigalo
, le 10.10.2008 à 08:28
[modifier]

Bonjour,

Je suis un gros utilisateur de VBA, le langage intégré à Office. De mon point de vue, Office 2008 est inutilisable, car Microsoft en a retiré VBA, ce qui paraît incompréhensible.

Qu’en est-il d’Open Office ? Il y a un langage, mais ce n’est pas le même, je crois. As-tu des précisions : les différences sont-elles minimes ou importantes ?

Merci d’avance.

8)
Fabien Conus
, le 10.10.2008 à 08:30
[modifier]

A la question du titre, je répond: Non.

Désolé, mais non.

Finalement, c’est comme iWork, pour un usage en autarcie, dans son coin, OO3 est très bien, mais dès qu’il s’agit de collaborer à un niveau multi-plateforme, aucun de ces logiciels sont crédibles.

Certes, l’import de document est de mieux en mieux, mais uniquement tant qu’il n’y pas d’images, d’équations et de scripts, etc. Et que dire de l’export ? Là encore, s’il n’y a que du texte, on s’en sort pas trop mal, mais s’il y a plus, bonjour les dégâts.

Je travaille dans une entreprise qui est à 99.9999% sous Windows + MSOffice (le 0.0001% restant, c’est moi) et sans Office:Mac il me serait impossible d’échanger des documents avec mes collègues.

Déjà que l’absence de VBA dans Office:Mac est un énorme handicape…

Donc, en bref, OO3, comme iWork, c’est parfait pour travailler dans son coin ou pour échanger des documents simples, mais une alternative crédible à Office ? Non, désolé, mais non.

9)
nic
, le 10.10.2008 à 08:42
[modifier]

depuis quelque temps j’utilise neooffice pour quelques feuilles excel (decompte des heures en commun avec un collegue qui est sur pc) et per ouvrir les .doc. si je comprend bien open office a rattrappé son retard et maintenant est “beaucoup-plus-mieux” que neooffice?

ciao, n

10)
Guillôme
, le 10.10.2008 à 09:14
[modifier]

Qu’en est-il d’Open Office ? Il y a un langage, mais ce n’est pas le même, je crois. As-tu des précisions : les différences sont-elles minimes ou importantes ?

Oui, il y a un langage qui est propre à Open Office. Non, ce n’est pas le même. Et, Oui, les différences sont importantes rendant le portage de macro VBA difficile. Donc, oui, c’est un problème pour ceux qui ont tout en VBA mais je crois qu’ils travaillent à un module de compatibilité pour le VBA…

La version native est un énorme plus, mais elle reste un peu lente, notamment au démarrage (en comparaison d’Office sur PC, je précise).

Sauf erreur, cela vient du fait que sur PC tu as la suite Office qui est préchargée au démarrage de Windows.

Ceci dit pour moi, le gros problème reste la difficulté à traiter des documents complexes (bases de calcul excel ou gros rapports Office), voire son incapacité à en ouvrir un certain nombre…

Il est évident que si l’on cherche à utiliser les formats MS Office avec Open Office, ce n’est pas la bonne solution. Soit on abandonne MS Office soit on reste à MS Office. Je pense que pour un usage personnel, on peut se passer de MS Office désormais.

Les zones de dialogue ne sont pas très jolies, le tout date un peu.

La librairie graphique date un peu et l’équipe de dév est consciente de se problème qui devrait être résolu dans les prochaines évolutions avec une refonte du moteur graphique!

A la question du titre, je répond: Non.

Je pense que tu es un peu trop tranché.

D’une part, on doit séparer monde professionnel et usage personnel.

Pour un usage personnel, je pense que la réponse est Oui.

Pour un usage professionnel, cela dépend de la stratégie de l’entreprise :

  • Si l’entreprise ne jure que par MS Office et un environnement Windows, alors la réponse est non. C’est l’évidence même et cela semble être ton cas.
  • Maintenant, si l’entreprise a besoin de compatibilité multi-plateforme, souhaite un format ouvert ou souhaite diminuer les coûts, la solution Star Office ou Open Office s’impose d’elle-même face à MS Office.

si je comprend bien open office a rattrappé son retard et maintenant est “beaucoup-plus-mieux” que neooffice?

En tout cas, Open Office est désormais aussi simple à installer et à utiliser que NeoOffice. NeoOffice offre des choses en plus et des choses en moins. Certains préféreront NeoOffice d’autres Open Office. Je n’ai pas de religion sur ce sujet, je trouve très bien l’initiative de NeoOffice.

11)
Pom
, le 10.10.2008 à 09:23
[modifier]

@rIO : Je suis d’accord avec toi concernant les concepts éculés qui sont toujours utilisés dans OOo …

En revanche, pour avoir fait de gros rapports avec OpenOffice, en regroupant des fichiers “slave” avec un master, en partageant les styles entre documents, en créant des tables des matières par chapitre, etc … même si la lourdeur y était toujours, les styles, eux, étaient parfaits !!! Tu les définis une fois pour toute et tu peux les appliquer sans qu’il faille un contexte particulier, ou qu’ils ne changent parce que le paragraphe suivant a changé, …

Certes, si tu as l’habitude de travailler avec Latex, cela n’a rien à voir … en revanche, si tu travailles avec MS Office par exemple, il n’y a pas de comparaison possible !!!

12)
JeMaMuse
, le 10.10.2008 à 09:25
[modifier]

Merci Guillôme pour cet article.

J’utilise StarOffice quotidiennement, et NeoOffice sur mon mac également. Pour ceux qui prétendent que OO3 n’est pas une alternative crédible à MS Office, ils se trompent. C’est parfaitement possible, même en entreprise.

Quand je pense aussi à tous ces utiliseurs qui achètent M$ Office (et toutes les mises à jour) pour leur PC à la maison, et ça juste pour taper une lettre de temps en temps…

D’expérience, on peut aller au moins aussi loin avec la feuille de calcul de OO3 qu’avec celle de MS.

Et rien que le fait d’exporter en PDF en natif, ça vaut son pesant de cacahuètes :-)

Sombre histoire incompréhensible entre Sun, les choix de licence, le doublon avec NeoOffice… pouvant compromettre à terme le bon développement de la suite

Ca n’est pas une sombre histoire : Sun a acheté StarDivision il y a quelques années et l’a transformé en StarOffice. Ensuite, les codes sources ont été cédés à la communauté Open Source. Depuis, Sun sponsorise et participe au développement du produit. StarOffice et OpenOffice sont les mêmes produits. La différence est que StarOffice contient certains composants (par ex. langues asiatiques) pour lesquels Sun paie des droits. NeoOffice est une initiative personnelle visant à éviter l’utilisation de X11 dans les versions précédentes de OO. Donc le développement à long terme n’est pas compromis.

13)
Caplan
, le 10.10.2008 à 09:42
[modifier]

Je suis très étonné par la qualité d’Open Office 3.

Hé! Ho! On se calme, François! Il a un gros défaut: c’est un programme gratuit, ne l’oublie pas! ;-)

Milsabor!

14)
henrif
, le 10.10.2008 à 09:42
[modifier]

Bonjour Guillôme

Merci pour ce rappel sur OOo. Je l’ai installé il y a peu, c’est un très bon outil pour le monde associatif et l’utilisation personnelle. Il faut soutenir les formats standards et pérennes prônés par OOo pour les échanges de documents et qu’on ne soit plus dépendants de la dernière version de W…d ou E…l.

Et merci surtout d’avoir indiqué le lien direct de téléchargement, parce que si il y bien quelque chose d’insurmontable dans le domaine du logiciel libre et gratuit, c’est de s’y retrouver dans les labyrinthes des serveurs d’hébergement avec les 36 versions, OS et langues du même logiciel.

16)
François Cuneo
, le 10.10.2008 à 09:53
[modifier]

henrif, les versions RC d’OOo sont répertoriées dans Macupdate et Versiontracker: plus de problème à ce niveau, tout est facile.

C’est un signe!

17)
bens
, le 10.10.2008 à 10:03
[modifier]

Merci pour la présentation. Quelques questions: Le tableur reconnaît-il les macros et visualBasic? Les titres numérotés automatiquement et hiérarchisés fonctionnent-ils bien dans l’éditeur de texte? Y a-t-il un mode plan pour l’affichage? Une possible colonne explorateur (avec les titres) pour la navigation?

Merci!

18)
Czarci
, le 10.10.2008 à 10:09
[modifier]

Bien sûr, pour 95% des utilisateurs, même en entreprise, Open ou Neo Office sont une alternative plus que crédible à MS Office : essentielle ! Car si on arrêtait de penser M$ est indispensable en toute situation, la question paraîtrait saugrenue.

Sinon, lenteur … : Parce que M$ Office ne rame pas non plus parfois ?

Copie : Certes, mais peut-on réinventer l’eau chaude à chaque fois ?

Graphisme : Là, d’accord, mais l’essentiel est le résultat. Alors, tant mieux si l’interface est belle, mais je préfère un truc moins joli qui me donne un bon résultat que l’inverse. Néanmoins, c’est vrai, je préfère les icônes NeoOffice, pour le coup.

19)
Franck Pastor
, le 10.10.2008 à 10:11
[modifier]

Guillôme : « Sombre histoire incompréhensible entre Sun, les choix de licence, le doublon avec NeoOffice… pouvant compromettre à terme le bon développement de la suite »

Ca n’est pas une sombre histoire : Sun a acheté StarDivision il y a quelques années et l’a transformé en StarOffice. Ensuite, les codes sources ont été cédés à la communauté Open Source. Depuis, Sun sponsorise et participe au développement du produit. StarOffice et OpenOffice sont les mêmes produits. La différence est que StarOffice contient certains composants (par ex. langues asiatiques) pour lesquels Sun paie des droits. NeoOffice est une initiative personnelle visant à éviter l’utilisation de X11 dans les versions précédentes de OO. Donc le développement à long terme n’est pas compromis.

Il y a plus que ça : sans doute motivés par l’absence d’une licence open-source claire sur OpenOffice à l’époque, les concepteurs de NeoOffice ont mis leur bébé sous licence GNU GPL, qui est une licence open-source « contagieuse ». Autrement dit, tout logiciel incluant ou modifiant un code GPL doit lui-même passer en GPL s’il vise à être distribué.

Par la suite, OpenOffice est passé sous licence LGPL, une variante non contagieuse de la GPL. Un code mis sous licence LGPL peut être inclus dans le code d’un autre logiciel, qu’il soit sous licence libre (p. ex. GPL) ou propriétaire. Si bien que les contributions de NeoOffice ne peuvent pas légalement être incluses dans OpenOffice version Aqua sous leur licence actuelle, alors que le contraire est possible. Qu’on m’arrête si j’ai dit des bêtises (je ne suis pas juriste pour un sou), mais c’est ce que j’ai compris.

Il doit y avoir des raisons sérieuses pour lesquelles OpenOffice n’a pas été mise carrément sous GPL (ces histoires de polices asiatiques, peut-être). De même que les concepteurs de NeoOffice ne pouvait guère anticiper, je suppose, les conséquences futures de leur choix de licence (GPL est un standard reconnu dans le monde open-source). Mais on dirait qu’un point de non-retour a été atteint. À mon avis, les deux projets vont demeurer, mais diverger de plus en plus, NeoOffice évoluant probablement de façon de plus en plus indépendante.

20)
Leo_11
, le 10.10.2008 à 10:15
[modifier]

J’utilise NeoOffice depuis longtemps et l’échange de documents avec l’autre monde est tout à fait possible sans la moindre anicroche…

Il me semble avoir lu a quelque part que NeoOffice était OpenOffice utilisable sans X11, serait-ce faux ???

21)
Bigalo
, le 10.10.2008 à 10:18
[modifier]

Pour un usage professionnel, cela dépend de la stratégie de l’entreprise :

– Si l’entreprise ne jure que par MS Office et un environnement Windows, alors la réponse est non. C’est l’évidence même et cela semble être ton cas. – Maintenant, si l’entreprise a besoin de compatibilité multi-plateforme, souhaite un format ouvert ou souhaite diminuer les coûts, la solution Star Office ou Open Office s’impose d’elle-même face à MS Office.

Le hic, c’est que l’entreprise n’est pas un système en vase clos : elle communique avec l’extérieur, et elle échange des documents avec ses partenaires (pièces jointes des mails) ; par conséquent, et probablement pour quelques années encore, une compatibilité parfaite avec les formats MS Office est indispensable !

22)
Franck Pastor
, le 10.10.2008 à 11:00
[modifier]

Il me semble avoir lu a quelque part que NeoOffice était OpenOffice utilisable sans X11, serait-ce faux ???

Non, c’était vrai, et ça l’est toujours, sauf que les développeurs de NeoOffice ne font pas partie (en fait, ne font plus partie) de ceux d’OpenOffice.org, et ces derniers proposent désormais leur propre portage d’OOo pour Mac OS X sans X11. Si bien qu’en définitive, nous avons deux portages concurrents.

24)
JM
, le 10.10.2008 à 11:24
[modifier]

L’état de Genève s’oriente de plus en plus vers les logiciels Open Source. D’une part pour des questions de coûts (c’est une bonne nouvelle pour mes impôts) et d’autres part, beaucoup plus louable, parce qu’il y’a des gens en son sein qui apprécient cette philosophie et estiment qu’un état se doit de promouvoir des alternatives bonnes pour la société en général. C’est dans cette mouvance que le département de l’instruction a décidé de remplacer MS Office par OOo sur tous les ordinateurs dans les classes. Idem à l’université. Moi je trouve ça génial, mais je ne vous raconte pas la têtes des profs… Ca rallait sec… Et un bon nombre ont réinstallé des versions pirates de MS Office. Il va falloir du temps pour casser l’hégémonie de M$. Cela explique en parti le choix des interfaces “vieillotes” et similaires à MS Office. Une fois l’adoption du public faite, ils pourront probablement commencer à revoir le design.

25)
Fabien Conus
, le 10.10.2008 à 11:42
[modifier]

Je pense que tu es un peu trop tranché.

Chacun son tour…

D’une part, on doit séparer monde professionnel et usage personnel.

Pour un usage personnel, je pense que la réponse est Oui.

Je maintiens que si tu dois échanger des fichiers avec d’autres gens, que ce soit professionnel ou non, OO3 n’est pas une alternative crédible. Il y a encore trop d’incompatibilités et de petits détails de mise-en-page qui foirent.

Pour ceux qui prétendent que OO3 n’est pas une alternative crédible à MS Office, ils se trompent. C’est parfaitement possible, même en entreprise.

Tu pourrais argumenter un peu ? Parce que là je ne suis pas du tout, mais alors du tout convaincu.

Et ce n’est pas faute d’avoir essayé, crois-moi !

26)
JM
, le 10.10.2008 à 11:48
[modifier]

Hmm. OOo lit les fichiers .doc. La convertion est-elle mauvaise?

27)
Ölbaum
, le 10.10.2008 à 12:22
[modifier]

Ce qui me dérange un peu dans OOo3, c’est qu’il copie Word

De la même façon que Linux copie Windows. C’est insupportable. Ils pourraient essayer d’innover ou alors de se trouver un modèle un tant soit peu crédible à la place.

J’ai lu une fois quelqu’un dire que le grand défaut de ces projets open source, c’est que leur but semble être de recréer les logiciels Microsoft sous une license différente. C’est pas tout faux.

28)
Pom
, le 10.10.2008 à 12:41
[modifier]

[… les commentaires imbriqués n’ont pas l’air de fonctionner …]

[…] Tu pourrais argumenter un peu ? Parce que là je ne suis pas du tout, mais alors du tout convaincu.

Et ce n’est pas faute d’avoir essayé, crois-moi !

En fait, cela dépend de quelques paramètres (séparés ou ajoutés, selon lesquels) : OOo3 peut être une alternative quand :

1) toutes les personnes de l’entreprise, d’une unité interne, … s’y mettent tous en même temps

2) les documents ne sont pas trop complexes dans leur utilisation d’un traitement de texte (pas de présentations millimétrées, …) ou alors que les modèles sont transcrits sur les 2 plateformes

3) quand il n’y a pas ou pas trop d’échange de documents avec des entreprises qui elles utilisent une autre solution et dont les documents doivent paraître exactement comme l’original (du genre des bons à tirer, …).

A ces quelques différences, on peut trouver des parades (n’échanger que des documents PDF par exemple), et cela peut très bien se faire !

29)
JeMaMuse
, le 10.10.2008 à 12:49
[modifier]

Tu pourrais argumenter un peu ? Parce que là je ne suis pas du tout, mais alors du tout convaincu.

Je travaille dans une entreprise où notre outil de bureautique est StarOffice. L’interaction avec l’extérieur ne pose pas de problème. Et d’ailleurs, qui prétent que les échanges de fichiers doivent se faire uniquement en format natif ? Il y aurait pas mal à dire pour argumenter. Mais je retourne la question : est-ce que MS Office est la seule solution bureautique viable dans les entreprises ?

30)
Filou53
, le 10.10.2008 à 12:51
[modifier]

“En effet, sur Mac, nous avons de très nombreux logiciels pour faire face à tous nos besoins : …”

faut pas non plus oublier Parallels (ou autre(s)) + MSOffice…

Cela permet notamment d’utiliser les bases Access. C’est un pis aller, je sais mais …

31)
Diego
, le 10.10.2008 à 13:19
[modifier]

De la même façon que Linux copie Windows. C’est insupportable. Ils pourraient essayer d’innover ou alors de se trouver un modèle un tant soit peu crédible à la place.

J’ai lu une fois quelqu’un dire que le grand défaut de ces projets open source, c’est que leur but semble être de recréer les logiciels Microsoft sous une license différente. C’est pas tout faux.

Tu m’as fait avaler mon sandwich de travers toi !

C’est quoi ces inepties ? Tu as déjà travaillé sous Linux ? Une copie de Windows ? Bienvenue dans la quatrième dimension ! ;-)

Que Oo ai repris les principes de MS Office, c’est indéniable et c’est, je pense, un point très positif pour permettre aux “multitudes” de migrer sans heurts. Il sera toujours temps, une fois la communauté Oo suffisamment représentative, de faire évoluer l’application vers quelque chose de plus moderne.

Pour le reste, je n’argumente pas, c’est peine perdue !

Tu pourrais argumenter un peu ? Parce que là je ne suis pas du tout, mais alors du tout convaincu.

Et ce n’est pas faute d’avoir essayé, crois-moi !

Et bien je ne te crois pas. J’ai migré tout mon environnement sous Linux il y a un peu plus de deux ans et le seul problème que je rencontre encore, c’est avec powerpoint (quand je prépare une présentation que je dois diffuser dans une salle où, forcément, le beamer sera connecté à un PC/Win/MsOffice). Le workaround, c’est une clé USB avec portable Oo . Pas de problème.

Reste le souci de la portabilité.

Pour les macros MS VB, c’est cuit. Mais à toutes choses malheur est bon, puisque c’est l’occasion de réécrire tout ça dans un vrai langage de programmation. Dans Oo, les macros s’écrivent en Python ou en Javascript, c’est quand même plus sérieux ;-))

Pour les documents, c’est déjà la galère pour passer de MS Office 2002 à MS Office XP … et je ne parle même pas de MS Office Vista, qui réinvente la roue pour la n-ième fois (je rappelle que c’est finit .xls, .doc, essaye d’ouvrir un .docx avec Office XP, tu verras l’interopérabilité en oeuvre !). C’est donc l’occasion de migrer vers un format ouvert et pérenne !?

32)
Diego
, le 10.10.2008 à 13:28
[modifier]

Cela permet notamment d’utiliser les bases Access. C’est un pis aller, je sais mais …

Faites super gaffe avec vos développement Access. MS annonce depuis longtemps la fusion Excel – Access en rendant Excel relationnel. Du coup, toutes les belles bases MSAccess seraient bonnes pour la casse.

Déjà que des centaines de milliers d’heures de dev ont été perdues au passage de Access 2 à Access 97 …

33)
Fabien Conus
, le 10.10.2008 à 13:42
[modifier]

Diego, JeMaMuse et Pom:

Je ne dis pas que ce n’est pas possible, mais la réalité, ou en tout cas, MA réalité, me montre que ça ne marche pas.

Powerpoint n’est que vaguement compatible avec OO, de même que Word, ne serait-ce que pour faire des “Track changes”, Excel et ses macros, on en parle même pas.

Alors, oui, faire switcher une PME vers OO, c’est possible. Dans ma boîte, on est 28’000 !! Et c’est sans compter nos partenaires !

Et finalement, POM relève un point très important, la mise-en-page, aussi bien d’une table Excel que d’un document Word, est parfois cruciale (l’exemple du bon à tirer est très parlant, un certificat de calibration en est un autre), et c’est bien un des point sur lesquels OO a le plus de peine.

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je n’ai rien contre le libre et l’open-source, bien au contraire, mais la réalité d’aujourd’hui montre que OO n’est pas encore une alternative crédible, au part pour quelques rares exceptions.

34)
infisxc
, le 10.10.2008 à 14:15
[modifier]

De la même façon que Linux copie Windows. C’est insupportable.

Je suis obligé, comme Diego, de m’insurger. Ce que tu dis là est complètement faux. Si tu disais “une copie de Mac OS X” on pourrait argumenter, parce que le socle Unix commun fait qu’il y a des points communs.

Mais Windows, ça n’a rien à voir. Mettre un peu le nez dans Linux, c’est déjà se rendre compte qu’on ne peut pas affirmer des phrases péremptoires du genre “Linux c’est …” parce qu’entre deux installations différentes de Linux, il peut y avoir un monde.

Je travaille toute la journée sous Linux. Mes collègues aussi. Et bien je peux t’assurer que je ne sais pas me servir de l’ordinateur de certains collègues. Et pourtant je sais me servir de Windows et de Mac OS X.

Infisxc

35)
François Cuneo
, le 10.10.2008 à 14:31
[modifier]

Oui Fabien, je vois de gros problèmes de passage de Word PC à Word Mac, souvent, et même de Word Mac vers Word Mac!

Les petits trucs pas tout à fait justes, c’est aussi à l’intérieur de Microsoft quand on passe d’une version à l’autre.

J’ai pu ouvrir des docs faits avec la version Word 6, que toutes les suivantes n’arrivaient pas à me transmettre sans des sauts de page incroyables.

Mais bon, je ne vais pas non plus critiquer que Microsoft, parce qu’alors que devait-on dire de ClarisWorks qui pétait toute mise en page dès qu’on changeait non pas de programme, mais d’imprimante!

36)
Diego
, le 10.10.2008 à 14:39
[modifier]

Dans ma boîte, on est 28’000 !!

Après les migrations de l’administration norvégienne en 2022, de l’Etat israelien en 2004, de l’administration française en 2007, ce genre d’allégation me fait marrer.

Y en a une autre qui sévit aussi, c’est “parce qu’on a toujours fait comme ça”.

37)
Franck Pastor
, le 10.10.2008 à 14:44
[modifier]

Après les migrations de l’Etat israelien wn 2004, de l’administration française en 2007, ce genre d’allégation me fait marrer.

Y en a une autre qui sévit aussi, c’est “parce qu’on a toujours fait comme ça”.

Diego, tu sais qu’en la personne de Fabien, question logiciels libres, tu prêches un converti, et mieux, un contributeur actif ? Crois-moi, s’il est contraint de privilégier Micro$oft Office à OpenOffice ou d’autres solutions libres encore meilleures (pour le traitement de texte, suivez mon regard…), c’est qu’il n’a vraiment pas le choix.

Moi, je trouve son exemple éclairant : on a beau avoir la meilleure volonté du monde en matière de logiciels libres, on ne peut rien si on est seul contre tous. Il faut alors se rabattre sur la lutte à long terme, et espérer que cela porte ses fruits.

38)
Bigalo
, le 10.10.2008 à 14:46
[modifier]

Pour les macros MS VB, c’est cuit. Mais à toutes choses malheur est bon, puisque c’est l’occasion de réécrire tout ça dans un vrai langage de programmation. Dans Oo, les macros s’écrivent en Python ou en Javascript, c’est quand même plus sérieux ;-))

Un peu surprenant comme argumentation. Sur quoi bases-tu la supériorité de Javascript ? Y a-t-il des outils simples pour réaliser des dialogues, réagir à des événements (recalcul de la feuille, passage au premier plan d’une feuille ou d’un classeur, modification du contenu d’une cellule, …) ?

Tout cela est très bien géré par VBA, qui n’a rien à voir avec les Basic d’autrefois. Connais-tu ce langage que tu sembles vouloir enterrer avec une telle désinvolture.

Une macro Excel, ce n’est pas seulement quelques lignes qui permettent d’automatiser une mise en forme. Dans ces cas-là la réécriture ne poserait aucun problème.

C’est bien souvent une application verticale, avec des menus et/ou des boutons pour réaliser les différents traitements, et de nombreux dialogues qui servent d’interface, comme celui-ci :

Ce dialogue provient d’un développement réalisé pour une association entomologique. Il s’agit de saisir régulièrement des observations provenant d’un même site, parcouru plusieurs fois par an. Chaque site est divisé en transects correspondant chacun à 10 mn de parcours. Le dialogue reproduit ici, correspond à un site divisé en 5 transects, mais doit s’adapter automatiquement (taille et contenu) au site traité (de 3 à 15 transects).

L’application comporte des contrôles de saisie, de nombreux dialogues (une quinzaine), et permet d’alimenter des documents Excel (1 document par site). Une autre application permet d’exploiter les données de l’ensemble des sites (plus de 100 documents Excel) pour alimenter une base Access au Museum National d’Histoire Naturelle. L’ensemble représente quelques semaines de développement (analyse, réalisation des dialogues, écriture du code, tests et rédaction d’une documenation d’une trentaine de pages).

As-tu une idée du temps nécessaire pour redévelopper tout cela avec d’autres outils. L’association n’en aurait clairement pas les moyens ;-((

39)
Pom
, le 10.10.2008 à 15:21
[modifier]

@Fabien : En effet, il y a des difficultés à passer d’un environnement à l’autre … mais justement, il faut voir si on a besoin de rendre compatible les 2 !! Souvent, ce n’est pas nécessaire !! Et dans ces cas-là, le nombre d’employés ne compte pas … il y a qu’à voir les migrations de Office 2003 vers 2007 (2 versions consécutives !!!) qui posent aussi de gros problèmes aux entreprises qui doivent prévoir des formations, etc … alors pourquoi ne pas faire de même vers OOo ??

@Diego : La volonté “stratégique” voire même “politique” d’une entreprise de passer à un produit libre comme OOo n’est pas uniquement raisonnable … il faut avoir le courage de le faire une fois, de prévoir des procédures de migration des documents, des procédures de convertissage pour les documents reçus ou envoyés vers des entreprises qui sont encore de l’autre bord, … Pas si facile que tu le laisses entendre … même si de très grosses administrations s’y sont déjà mises !!!

40)
JM
, le 10.10.2008 à 15:41
[modifier]

Je suis heureux de voir que ce sont les administrations qui sont les moins “frileuses” à faire le pas de l’Open Source. Quelque part c’est normal: gains substanciels (je vous rappelle que c’est notre argent) et promotion d’une mouvance orientée sociale et ouverte. Elles donneront peut-être l’envie à d’autres entreprises de switcher une fois qu’elles auront prouvé que OOo est une alternative viable. Et attendant, du côté de Redmond, on panique un peu et accèpte de baisser de façon non négligeable le prix des licenses… La concurrence du libre, ça à du bon non?

41)
Diego
, le 10.10.2008 à 16:35
[modifier]

@ Bigalo :

c’est quand même plus sérieux ;-))

Note le smiley : je suis bien placé pour savoir que VB est un langage bien fait. Mais il faut tout de même admettre que c’est un langage de “petite envergure”, ceci dit sans dénigrement, mais pas destiné à des applications d’envergure.

La puissance de VBA, c’est son intégration (ses bibliothèques) dans les applications MS Office, enlève MS Office et il reste quoi ?

@ Pom

Pas si facile que tu le laisses entendre …

J’ai jamais dit que c’était facile ! mais parle à un administrateur système de la migration XP -> Vista. Je ne suis pas sûr que ce soit plus simple !

42)
Bigalo
, le 10.10.2008 à 17:09
[modifier]

@ Diego

La puissance de VBA, c’est son intégration (ses bibliothèques) dans les applications MS Office, enlève MS Office et il reste quoi ?

Ce n’est pas faux, mais pour une PME qui a fait réaliser des développements en VBA, que proposes-tu ? Si basculer vers Oo signifie devoir tout redévelopper, cela n’a plus aucun intérêt.

A mes yeux, c’est la synergie entre les applis et VBA qui fait tout l’intérêt de MS Office.

Je me sens particulièrement concerné, car je suis indépendant, et la réalisation d’applications verticales en VBA est mon activité principale, de très loin.

Autrefois, j’utilisais l’ancien langage macro d’Excel, qui est toujours présent, y compris dans Office 2008, où VBA n’a pas survécu ;-((

J’ai eu une expérience limitée et malheureuse d’Open Office 2.2 sous Windows, il y a 1 an et demi, mais j’avoue ne pas du tout connaître les possibilités de développement de cet environnement. Tout ce que j’ai pu constater à l’époque, dans une PME où le dirigeant utilisait MS Office, tandis que son frère préférait Open Office est que la cohabitation des 2 produits provoquait des dégâts.

J’espère que c’est moins le cas avec la version 3 !

43)
Guillôme
, le 10.10.2008 à 18:39
[modifier]

Chacun son tour…

Tu marques un point mais tu as oublié le smiley et moi, j’utilise avec joie LaTeX :p

Je maintiens que si tu dois échanger des fichiers avec d’autres gens, que ce soit professionnel ou non, OO3 n’est pas une alternative crédible. Il y a encore trop d’incompatibilités et de petits détails de mise-en-page qui foirent.

Je ne comprends pas trop l’argument. En usage perso, je n’envoie pas mon courrier en format Word à ma banque : je l’imprime!

Mes tableaux excel? C’est pour moi. Et si je dois transmettre en version électronique le pdf ou alors l’export .xls convient très bien! J’ai installé Ooo à mon parrain agriculteur sans lui dire que ce n’était pas Office. Résultat, il gère sa compta, envoie les fichiers au banquiers, lis les offres des fournisseurs et réponds… sans aucun problème.

Et puis, si vraiment je dois travailler en collaboratif avec des amis sur un doc, je vais leur demander d’installer OpenOffice qui est gratuit. Mais là, on s’éloigne pour moi de l’usage perso et on va vers le pro… Et puis sérieusement, autant le faire en format texte pur, avec LaTeX par exemple ;)

Après en usage pro, c’est différent. On subit le choix global de l’entreprise. Après pour les relations avec ses clients et ses fournisseurs, c’est généralement aussi un soucis quand on collabore à coup de .docx… Hélas.

Hmm. OOo lit les fichiers .doc. La convertion est-elle mauvaise?

Parfois oui. Certains diront souvent…

Mais au final, ce n’est pas pire qu’avec Office! Office merdoie entre version de langue différente mais même Office. Office merdoie entre version d’Office différentes mais même langue. Office merdoie parfois même avec son propre fichier créé par lui!

Ca n’est pas une sombre histoire

À mon avis, les deux projets vont demeurer

Ce n’est pas aussi simple que ça, hélas :(

44)
Pepar
, le 10.10.2008 à 22:19
[modifier]

1/ Les macros VBA OOo quelque soit sa version ne gère pas les macros VBA. A noter que les boutons placés dans Excel ne fonctionnent plus après passage par OOo (ils ne sont plus cliquables). C’est galère à réparer. Impossible pour l’utilisateur lambda.

Go-OO est basé sur OpenOffice et offre le support des macros VBA, mais ça doit correspondre au VBA de MS Office 97, donc les macros plus récentes marchent souvent assez mal. Go-OO tourne sur Linux et Windows. Sous OsX, c’est Neo Office qui est basé sur Go-OO. (Du côté MS Office ce n’est pas forcément brillant non plus, comme déjà posté plus haut, MS Office 2008 n’intègre plus VBA, mais même la compatibilité du VBA de MS Office 2007 n’est pas parfaite avec les versions antérieures…)

2/ Format d’échange Bien que ce soit habituel, l’échange de fichiers MS Office est souvent évitable. Tout fichier qui ne doit être que lu par le destinataire peut être envoyé en pdf (ou alors carrément en jpeg). Ne serait-ce que pour limiter les surprises à l’impression. Le poids est souvent aussi bien moindre, c’est toujours bon à prendre dans les envois par email.

Par exemple, depuis quelques temps je passe systématiquement mes présentations powerpoint en pdf et Adobe Reader permet l’affichage plein écran avec défilement diapo par diapo (ctrl-L sur Win ; Pom-L sur OsX). Il manque les effets de Keynote, mais dans PPT aussi … Là pas de souci de fonte non installée sur le PC connecté au vidéoproj ou d’effet de transparence tout pourri par la version Windows de MS Office installée. Et vu la possibilité de modifier les pdf directement dans OOo3, les corrections de dernière minute ne seront plus trop un problème.

après il reste tous les documents d’enregistrement et là ça peut être galère. Mais d’après une expérience en cours dans mon entreprise, c’est surtout le manque de formation et de rigueur des créateurs de docs qui pose problème. Les documents Word réalisés en interne sont super merdiques sous OOo avec des images et des blocs de texte qui se balladent n’importe où. Les mêmes docs réalisés par une boîte spécialisée sont identiques sous Word et OOo (sauf pour les macros qu’ils ont ajouté…).

A noter aussi :

Avec OOo3 il est possible de sélectionner le texte placé au-dessus d’une image dans un document word. Avec OOo 2.3 et 2.4 impossible d’attraper le texte c’est systématiquement l’image qui est sélectionnée et il faut donc la déplacer ou la supprimer …

La bidouille Word de placer les images dans la zone en-tête/pied de page pour éviter que l’utilisateur ne les déplace par erreur ne marche pas avec OOo.

Et enfin j’utilise à peu près une fois par semaine OOo (2.3) pour ouvrir des fichiers qu’Excel n’arrive plus à ouvrir (avec un beau plantage en cadeau) ce qui permet de récupérer les données puis de lancer les macros sous Excel. 100% de fichiers récupérés sur 3 ans (argh déjà… :/)

45)
Migui
, le 10.10.2008 à 22:27
[modifier]

Je constate en tout cas qu’OOo est incapable de reconnaître un objet “OLE” qu’on lui colle. Word le fait, même si, à cause d’un bug dans d’Office 2008, il est impossible de copier à nouveau le dessin en tant qu’objet OLE; et à cause d’un bug existant depuis Office 98, la reconnaissance dudit objet est problématique entre Mac et PC. La gestion de tels objets sur Mac est excellente avec Pages. Pour revenir à OOo, je reste donc sur ma faim!

46)
Bigalo
, le 10.10.2008 à 23:54
[modifier]

A noter que les boutons placés dans Excel ne fonctionnent plus après passage par OOo (ils ne sont plus cliquables). C’est galère à réparer. Impossible pour l’utilisateur lambda.

C’est exactement ce à quoi je faisais allusion à propos du développement réalisé pour une PME où cohabitaient MS Office et Open Office 2.2 : Il s’agissait d’un outil pour réaliser des devis, avec une interface reposant sur des boutons. Le simple fait d’ouvrir avec Open Office le document, même sans le modifier ni l’enregistrer dans Open Office, rendait les boutons inopérants. En outre le nom associé à chaque bouton était également perdu. Il a fallu écrire une procédure se lançant à l’ouverture du document dans Excel, pour rétablir le nom des boutons, en fonction du texte affiché sur chaque bouton, et réassocier à chaque bouton le traitement correspondant.

C’est clair que l’utilisateur lambda n’a aucune chance de s’en sortir face à ce genre de pépin ;-((

47)
ptit tom
, le 11.10.2008 à 01:16
[modifier]

Je suis le premier à critiquer Office 2007 (ou 2008), parce que je ne comprends pas qu’une suite logicielle comme celle-là, qui est cher, qui rapporte beaucoup d’argent, pose toujours autant de problèmes ridicules (typiquement, la gestion des styles dans Word, ou Powerpoint dans son ensemble, qui est une bouse sans nom en ce qui me concerne).

J’aime bien OpenOffice3, je trouve qu’il y a des fonctions intéressantes dans writer, ne serait-ce que la complétion automatique, et puis j’ai déjà parlé des modules externes qui sont bien pratiques. Je suis d’accord aussi qu’avec le pdf par exemple on peut éviter pas mal de problèmes liés aux échanges.

Ceci dit, pour l’échange de documents, je maintiens que c’est difficilement utilisable de façon professionnelle: tous les jours je reçois des documents venant de l’intérieur comme de l’extérieur de l’entreprise, que je corrige, que je commente ou auxquels je contribue; j’ai déjà suffisamment à faire pour reprendre les styles massacrés par certains dans les documents word pour ne pas m’occuper d’autres choses, comme la gestion des images par exemple.

Sur un autre point: les mises en forme d’Excel 2007 sont sans commune mesure avec ce que peut faire Ooo3 aujourd’hui (et je ne parle même pas des palettes de couleurs standard, qui me rappellent allègrement excel 1997), et notamment les mises en forme conditionnelles, ou les tableaux autonomes, ou encore l’autocomplétion des formules et des noms. Ça, c’est du confort, et quand on passe sa journée dessus, on est bien content de l’avoir. Enfin: Je n’ai pas de soucis avec les macros, je ne les utilise pas; mais moi qui use et abuse des INDIRECT, Calc ne peut pas me convenir! J’ai fait récemment une petite application sous excel pour des amis, j’ai dû réécrire toutes les références pour un ami sous OpenOffice. Là, ça ne portait pas à conséquence, mais en contexte professionnel ce n’est pas envisageable.

Ça n’empêche pas d’être content de voir Ooo continuer à évoluer, et de le suivre avec attention. Mais en attendant, quand je m’en sers, c’est presque plus histoire de faire joujou avec que parce que j’en ai besoin. J’espère que ça viendra!

tom

48)
THG
, le 11.10.2008 à 09:24
[modifier]

OpenOffice en entreprise, tu oublies. Point barre.

Avec MS Office, il ne faut pas oublier Outlook qui est le pivot, le hub de travail, totalement intégré à Office, et là, y a pas photo.

Et ceux qui me proposent de remplacer Outlook par un client mail open source m’expliqueront comment je ferai pour gérer ma mailbox plus celle de mon service, en parallèle.

49)
kubernan
, le 11.10.2008 à 10:14
[modifier]

Bonjour,

J’utilise désormais Pages. Les modèles sont élégants, et le soft plutôt bien foutu. Pour échanger mes documents textes avec le monde extérieur, j’ai pris l’habitude de les exporter systématiquement en PDF. Sinon au format Word si le document doit être modifié par un quidam.

Certes, Pages à lui tout seul n’est pas une suite bureautique, mais quand je vois Ooo3 j’ai qu’une envie c’est de fuir cette interface qui me rappelle Word et sa suite. Certains diront que c’est dommage car le produit est peut-être de qualité, mais c’est ainsi.

De la même façon que Linux copie Windows.

Je pense que tu veux parler du look & feel car le coeur du système est bien différent de Windows. En ce sens, ta remarque est assez juste. Il n’y a qu’Apple qui a réussi à greffer un environnement graphique digne de ce nom à un système Unix.

K.

50)
Guillôme
, le 11.10.2008 à 12:22
[modifier]

Il n’y a qu’Apple qui a réussi à greffer un environnement graphique digne de ce nom à un système Unix.

Il serait plus juste de dire “qui a réussi à offrir un environnement graphique digne de ce nom à un système Unix à un prix abordable et à destination du grand public

parce que sinon, il n’y a qu’à citer par exemple Solaris ;)

51)
Franck Pastor
, le 11.10.2008 à 15:58
[modifier]

F. Pastor : “À mon avis, les deux projets vont demeurer”

Ce n’est pas aussi simple que ça, hélas :(

Tu peux préciser ? Que redoutes-tu exactement ?

Il y a une telle demande sur Mac OS X d’une suite bureautique cohérente qui ne soit pas celle de Micro$oft, qu’à mon avis NeoOffice et OOo Aqua pourront coexister sans trop de problèmes.

52)
Leo_11
, le 11.10.2008 à 20:00
[modifier]

Bien mais alors quelle est la suite la plus intéressante ??

OpenOffice ou NeoOffice ???

53)
ptit tom
, le 12.10.2008 à 10:41
[modifier]

@Leo_11 Depuis la Ooo3, je dirais que c’est sans problème OpenOffice, qui devrait en plus bénéficier de mises à jours plus régulières que NeoOffice.

54)
M.G.
, le 12.10.2008 à 11:43
[modifier]

Pas certain, mais sur le miroir de Switch, il y a une version 3.0.0 qui apparaît comme stable (à 11h08, en ce vendredi 10 octobre 2008) : http://mirror.switch.ch/ftp/mirror/OpenOffice/stable/3.0.0/

Merci Guillôme, merci Pom !

J’ai installé la chose, je l’ai lancée et je peux enfin ouvrir ces p… de fichiers ”.docx” que je reçois parfois en messagerie et que je n’ai jamais réussi à lire ;-)

C’est un bon début mais je crois que Micro$oft Office va définitivement dégager de mon disque dur.

Je pense que le tableur remplacera Excel sans trop de problème (feuilles de calcul simples, sans Macros ni VBA).

PowerBook G4 12” 1,5 GHz – 1,25 Go – 100 Go – Mac OS X 10.4.11

55)
Denis
, le 12.10.2008 à 12:06
[modifier]

Présentation très intéressante, merci beaucoup! J’avais déjà essayé NeoOffice, j’ai téléchargé Ooo3 et testé rapidement.

Préliminaire: je déteste Word… et serais donc très heureux de le remplacer. Mais… j’utilise régulièrement des images postscript (.eps), en particulier le logo de ma boutique. Or Word gère correctement l’impression de tels graphiques, alors que NeoOffice et Ooo, d’après mes essais, et quelle que soit l’option choisie, n’utilise et n’envoie à l’imprimante que la version écran du fichier eps. Résultat: mes graphiques sont moches à l’impression. C’est pour moi un obstacle majeur.

Si quelqu’un a un truc pour faire comprendre à Ooo qu’il doit envoyer le code postscript du graphique, et non le bitmap associé, je suis preneur.

56)
Guillôme
, le 12.10.2008 à 12:26
[modifier]

Prélliminaire: je déteste Word… et serais donc très heureux de le remplacer.

j’utilise régulièrement des images postscript (.eps),

Franchement, avec ces deux requêtes, LaTeX est LA solution pour toi! Lis les articles de Fabien et Franck sur le sujet, tu devrais être conquis ;)

57)
Leo_11
, le 12.10.2008 à 18:38
[modifier]

Et en même temps, il n’est pas possible de passer tes fichiers .eps en .pdf ou .jpeg ???

58)
Denis
, le 12.10.2008 à 19:13
[modifier]

LaTeX est LA solution pour toi!

Oui, oui… mais non! J’ai bien lu tous ces articles, je connaissais par ailleurs assez bien TeX pour l’avoir utilisé (il y a longtemps je le reconnais, mais de manière assez approfondie puisque j’avais écris mes propres macros pour mettre des notes en marge, faire de l’édition critique de textes, etc.) Je trouve que TeX est un concept fantastique, tout ça, tout ça… Oui mais voilà:

1) je ne suis pas seul, j’ai une secrétaire, des collègues, des contacts, on échange des fichiers, je fais de l’administratif et non (plus) de la science, et vraiment ce n’est pas un contexte adapté à TeX ou même LaTeX ou même ConTeXt.

2) les modèles tout faits (par d’autres), très peu pour moi. J’y peux rien, je suis fait comme ça. Et franchement charger je ne sais combien de classes, d’add-ons, de plug-ins etc. bof, bof. Quant à développer ses propres classes, là c’est un boulot, magnifique, intéressant (je sais, encore une fois j’ai beaucoup joué avec il y a… 20 ans, le TeXBook de Donald Knuth était littéralement mon livre de chevet), mais plus compatible avec mon cahier des charges. Dommage, mais c’est comme ça.

Et en même temps, il n’est pas possible de passer tes fichiers .eps en .pdf ou .jpeg ???

Ça c’est pour moi une meilleure piste. Pas le jpeg, parce que je veux garder mes graphiques en vectoriel. Mais il faut voir si le PDF intégré comme image est mieux géré à l’impression. Vais tester ça, merci!

EDIT: je viens d’essayer, OOo n’importe pas d’image au format PDF…

59)
Franck Pastor
, le 12.10.2008 à 20:04
[modifier]

1) je ne suis pas seul, j’ai une secrétaire, des collègues, des contacts, on échange des fichiers, je fais de l’administratif et non (plus) de la science, et vraiment ce n’est pas un contexte adapté à TeX ou même LaTeX ou même ConTeXt.

Oui, parce que s’il est délicat pour soi-même de changer ses habitudes de composition de texte, que dire alors de toute une administration ou une entreprise en même temps… Je connais le problème ! Mais dans l’absolu, LaTeX en administratif, ce ne serait pas si bête ; s’il existe (justement) des modèles adaptés aux besoins, on gagnerait du temps (et de la qualité) avec (mais avec « si »… je sais).

2) les modèles tout faits (par d’autres), très peu pour moi. J’y peux rien, je suis fait comme ça. Et franchement charger je ne sais combien de classes, d’add-ons, de plug-ins etc. bof, bof. Quant à développer ses propres classes, là c’est un boulot, magnifique, intéressant (je sais, encore une fois j’ai beaucoup joué avec il y a… 20 ans, le TeXBook de Donald Knuth était littéralement mon livre de chevet), mais plus compatible avec mon cahier des charges. Dommage, mais c’est comme ça.

En 20 ans, il a coulé beaucoup d’eau sous les ponts dans le monde de TeX ! Si tu as un jour l’occasion de t’y remettre, et si les modèles te débectent toujours, ConTeXt sera quand même mieux adapté à tes goûts, ou bien LaTeX avec une classe de type memoir, qui permet une personnalisation très poussée.

EDIT: je viens d’essayer, OOo n’importe pas d’image au format PDF…

C’est surprenant !!! Et NeoOffice ?

EDIT à mon tour : ben NeoOffice pas plus, je viens de vérifier… Grosse lacune !

60)
quark
, le 13.10.2008 à 09:54
[modifier]

Je travaille toute la journée sous Linux. Mes collègues aussi. Et bien je peux t’assurer que je ne sais pas me servir de l’ordinateur de certains collègues. Et pourtant je sais me servir de Windows et de Mac OS X.

Et c’est bien là le problème…

63)
ToTheEnd
, le 11.02.2010 à 13:06
[modifier]

Version finale 3.2 dispo ce matin… je commence à travailler avec et on verra si c’est plus stable…

T