Profitez des offres Memoirevive.ch!
Evernote: les notes sur Mac, PC et iPhone, avec un vrai look OSX!

L'iPhone est un magnifique outil, qui propose de très jolies applications.

Cependant, il lui manque la gestion des tâches, nous avons vu comment pallier à ce problème avec Todledoo il y a quelques semaines et nous verrons une deuxième possibilité la semaine prochaine, mais il lui manque également la gestion des notes. Certes, un petit programme "Notes" est bien disponible, mais il ne se synchronise pas avec votre Mac, ce qui est bien dommage.

En effet, il semble qu'Apple ne soit pas vraiment allé au bout du "Concept" iPhone-Mac, et oui, c'est regrettable.

Heureusement, les éditeurs ont très vite décidé de pallier les manques du petit téléphone, comme ils le font avec le Mac.

Après Todledoo, décrit il y a peu donc, avant OmniFocus, qui sera décrit la semaine prochaine, tous deux dédiés à la gestion des tâches, je vous propose de découvrir Evernote, un programme pour le moins innovant, sur Mac, Windows et iPhone.

image

Evernote: c'est quoi?

Evernote est un programme pour Mac, Windows et iPhone, qui permet classiquement de copier-coller des bouts de documents, d'en créer vous-même dans l'éditeur, de capturer à la volée tout ce qui vous passe par la tête ou devant les yeux. Vous pourrez même prendre des notes sonores avec votre iPhone. Mais attendez, ne partez pas!

Lisez la suite, parce que sur bien des points, Evernote est révolutionnaire.

D'abord, s'agit d'un service en ligne, mais contrairement à Todledoo, une application est disponible sur Mac, qui vous permet de travailler hors ligne. Vous synchronisez quand bon vous semble vers un site Web, qui lui-même se synchronisera avec votre iPhone.

Énorme avantage: l'application pour Mac est non seulement gratuite, mais très belle, et répond parfaitement aux normes OSX.

image

J'ajouterai même qu'il s'agit d'une des plus élégantes applications que me soit donné de rencontrer.

Mais Evernote jusque-là ne serait pas vraiment original s'il ne vous permettait pas de capturer, avec la caméra de votre Mac ou avec votre appareil de photo, tout ce qui vous passe devant les yeux, tout en étant… capable de retrouver ce qui a été capturé.

Mais oui!

Quoi je ne suis pas clair? Comment ça, je ne suis pas clair?

Bon, alors un exemple: vous voyez un article de journal, vantant les mérites du dernier CD de Marvin, un groupe de rock que je ne connaissais pas.

Vous vous dites: ah, mais il faut que je l'écoute chez mon discaire, celui-là.

Jusqu'à ce jour, je prenais mon Palm, et j'écrivais avec mon stylet le nom de l'artiste.

Ici, je prends mon iPhone, et je m'arrange pour:

  • lancer Evernote
  • prendre une photo de l'article, ce qui n'est pas très compliqué, même si on va vous regarder bizarrement au bistrot, je sais.

 

image

La coupure de journal, prise par l'iPhone dans un bistrot sombre…

Dès cet instant, la note est capturée, et synchronisée (je peux ne demander la synchro que si je suis sur un réseau Wifi par exemple) avec le serveur d'Evernote, qui va reconnaître le texte pour vous!

De retour à la maison, vous faites sur le Mac (ou sur l'iPhone ou même, allez, sur un PC) une recherche sur "Marvin", paf, la chose vous retrouve votre photo du bistrot, en mettant en surbrillance le mot recherché.

image

En 1, je synchronise, en 2 je tape ma chaîne de recherche, en 3, je vois les documents qui correspondent, en 4, je vois la chaîne de caractères trouvée sur la photo.

Mais oui que je disais! Les larmes m'en coulent…

Vous ferez de même devant une affiche, un tableau blanc, tout ce qui peut être photographié.

Bon, si vous voulez que ça déménage au niveau de la reconnaissance de caractères, il vous faudra prendre un compte payant (45 $ par année, qui comprennent le logiciel pour Mac et celui pour iPhone, mis à jour en permanence) pour que votre texte soit reconnu en priorité. Je précise que par "priorité", j'entends "tout de suite".

Si vous essayez avec un compte gratuit (qui comprend aussi les deux applications, ne vous gênez pas!), il vous faudra peut-être attendre quelques minutes avant que la photo soit reconnue.

Cette reconnaissance de caractères marche très bien, sauf si la police de caractère est un peu trop graphique.

Mais vraiment, le résultat est tout bonnement étonnant.

Evernote: l'interface, un bonheur

image

L'interface d'Evernote est bien fichue.

  1. Les différents carnets de notes que vous aurez créés. Un carnet pour le privé, un autre pour le travail par exemple, mais à vous de voir comment vous organiser.
  2. Les tags (ou étiquettes). Ils remplacent en fait avantageusement les structures en dossiers. Vous pouvez en effet affubler une note d'autant de tags que désirés. Le programme se souviendra des tags créés et vous les affichera en préemptif au fur et à mesure de la frappe lorsque vous taguez.
  3. Les attributs du fichier. Je vous laisse voir vous-même lesquels sont proposés:

                                                    image

    Vous remarquez la gestion des todos: certes ils y sont, mais de manière très basique, sous forme de simple case à cocher. Pratique, mais ne remplace pas un système dédié.

  4. Les documents qui peuvent être affichés sous forme de liste, d'icône, plusieurs dispositions étant disponibles, pour votre convenance. Il va de soi que le nombre d'icônes ou de documents affichés dépend de votre recherche (sous forme de tags ou de chaînes de caractères).
    Les animations pour réorganiser l'affichage des fichiers au fur et à mesure de la recherche sont assez sympathiques et surtout très bien faites.
  5. Le document sélectionné dans la zone 4 est affiché ici. C'est aussi à cet endroit que vous allez créer vos propres notes simplement en tapant par exemple. L'éditeur de texte est simple, mais suffisant pour la prise de notes.
  6. La barre d'outils et ses icônes.
  7. La zone de recherche.
  8. Tout à gauche, le bouton de synchronisation avec le serveur, juste à sa droite, votre utilisation pour le mois. J'ai encore de la marge, je vois.

Tout est simple, facile, frais et limpide.

Moi j'adore.

Au point que je commence à me demander si la gestion des fichiers par tags n'est pas plus efficace que celle pas dossiers. Heureusement, Leap, testé ici,  permet de taguer les fichiers, comme spotlight d'ailleurs. Je crois que je vais m'y mettre pour tout de plus en plus. Je rappelle que Leap (dont l'interface ressemble assez curieusement à celle d'Evernote) permet l'étiquetage des fichiers à la volée.

Comment saisir une note?

Une note, ça doit être pris à la volée, et vite.

Plusieurs manières de prendre une note:

  • la plus évidente a priori, en utilisant l'éditeur intégré à Evernote. Mais là, tous les programmes proposent une solution comme celle-ci, rien de bien spécial donc dans ce domaine.
  • le bouton "Clip to Evernote", dans un navigateur, et avec lui, a se passe ainsi:

image

1. Vous aimez une page Web (qui le mérite bien)

2. Vous cliquez sur le bouton "Clip To Evernote"

3. Si rien n'est sélectionné, la page est décortiquée et passée dans une fenêtre Evernote qui apparaît, si une sélection existe, uniquement cette dernière est envoyée dans la fenêtre.

Il vous reste ensuite à synchroniser Evernote, et la page apparaîtra sous une forme simplifiée dans le programme.

image

Notez que l'adresse de la page est clairement indiquée en en-tête, un clic et vous retrouvez l'orignal

Pour installer "Clip to Evernote", rendez-vous sur cette page.

Une fois dessus, glissez le bouton vert (1) sur la barre de signets. C'est tout. Au passage, regardez le fonctionnement du système en regardant la vidéo (2).

image

Notez qu'une extension FireFox est disponible au même endroit. Elle fait la même chose que le signet.

image

  • la copie du presse-papier (je continue donc les diverses possibilités de créer une note, au cas où vous seriez perdu) à l'aide du menu permanent.

image

  • une capture d'écran (tout ou sélection). En ce cas, la capture passera à la moulinette de l'OCR une fois la note synchronisée.

image

  • une photo prise avec votre iSight
  • une capture avec votre iPhone (photo, ou enregistrement sonore)
  • un glisser-déposer de beaucoup de types de fichiers ou d'extraits

Comme vous le voyez, tout est prévu pour qu'on puisse noter tout ce qui vous passe par la tête ou qui vous intéresse sans que vous ayez besoin de vous poser la question de comment vous allez bien pouvoir le faire.

Evernote, et le Web

Vous pouvez consulter votre base de note depuis n'importe quel ordinateur en ligne, en vous connectant sur le site d'Evernote. Vous entrez votre login, votre mot de passe, et bingo, vous vous trouvez devant vos notes.

image

L'interface Web, très jolie également

Vous pouvez d'ailleurs publier vos notes pour que toute personne possédant le lien puisse les consulter (mais pas les éditer).

 

Evernote et l'iPhone: superbe!

L'application faite tout exprès pour l'iPhone est excellente elle aussi.

Juste pour vous montrer "l'ambiance" qui règne sur Evernote, voici le petit texte de présentation des nouveautés annoncées de la version 1.2 sur Versiontracker. D'habitude, tout le monde donne dans le sérieux, ici, c'est bien plus marrant.

image

Pour en revenir à l'application, à nouveau, nous avons à faire à une interface léchée, où nous retrouvons nos notes, nos tags, nos carnets, où nous pouvons éditer les données, les supprimer, faire des recherches, et surtout lire le tout de manière confortable.

Du grand art, vraiment.

Notez le type de notes que vous pouvez prendre à l'aide de l'iPhone:

image

 

Navigation dans les notes? Facile!

image

 

Les filtres de recherche…

image

 

Ce qu'il faut encore savoir

  • Sur Mac, vous devrez passer sur Leopard si ce n'est déjà fait pour utiliser le programme Evernote dédié.
  • Vous pouvez exporter des notes au format HTML ou les envoyer par mail. Vous n'êtes donc pas bloqués dans Evernote.
  • Malheureusement, le service et le logiciel ne parlent qu'anglais.
  • Par contre, aucun problème d'accent n'a été rencontré pour nous, qui utilisons la langue française.
  • La version payante propose une sécurisation SSL beaucoup plus poussée que la version gratuite.
  • La synchronisation des données est rapide, que ce soit sur Mac ou sur iPhone.
  • Vous pouvez utiliser Evernote même si vous n'êtes pas connectés à Internet.

 

En conclusion

Evernote est un programme convaincant, sous tous ses aspects.

Comme je l'ai écrit, je suis convaincu par la justesse du classement par tags, bien plus souple que celle tellement rigide de la structure en dossiers.

Evernote est un programme rapide, fiable, ouvert à toutes les plateformes, et véritablement innovant au vu de sa reconnaissance de caractères intégrée.

5$ par mois, ou 45$ par année, ce n'est pas énorme vu le service rendu. Sachant que les logiciels pour toutes les plateformes sont gratuits.

Je rappelle néanmoins que vous pouvez tester la chose en créant un compte gratuit, qui le restera autant de temps que vous le désirerez, mais vous ne pourrez pas prendre des milliers de notes pas mois puisque vous êtes limités à un transfert de 40 MB (contre 500 pour la version payante).

Lisez ici les différences entre la version Premium et la version gratuite.

 

 

 

44 commentaires
1)
ocas
, le 15.08.2008 à 00:42
[modifier]

“Certes, un petit programme “Notes” est bien disponible, mais il ne se synchronise pas avec votre Mac, ce qui est bien dommage.”

et le bouton “Notes” dans mail a quoi sert-il?

2)
GG
, le 15.08.2008 à 01:37
[modifier]

et le bouton “Notes” dans mail a quoi sert-il?

Ben à créer des notes, mais qui seront visibles uniquement en tant que mails dans la partie Mail de l’iPhone, et non pas dans la partie Notes… Ce qui est un peu crétin, tu en conviendras.

4)
François Cuneo
, le 15.08.2008 à 07:09
[modifier]

Oui olidev, j’en parle un peu dans mon prochain article de vendredi prochain sur Omnifocus.

Je dis que s’il semble prometteur, il n’est qu’en beta et pas encore vraiment arrivé à maturité.

Et oui ocas, ah… mais GG, t’a répondu!

6)
ElGeko
, le 15.08.2008 à 08:34
[modifier]

Je l’utilise aussi depuis quelques semaines (mais pas avec un iPhone évidemment, hein, grrrrr!) et je rejoins absolument l’avis de François sur cet utilitaire bien conçu et vraiment pratique.

Je trouve très intéressant cette affaire des “tags vs dossiers” qui va prendre, selon moi, de plus en plus d’importance dans les temps à venir. En effet, de plus en plus d’applications semblent se servir des tags de nos jours (j’utilise aussi LEAP, génial aussi) et Gmail (Google Mail) en fait un bel usage aussi, arguant du fait qu’avec les tags, un même fichier peut être classé sous diverses références (tags) ce qui n’est pas possible avec les dossiers. En fait, je ne sais pas sur les fichiers qui sont en ligne, mais pour ceux qui sont en local (sur nos DD à nous qu’on a) les alias ne sont pas faits pour les chiens et permettent justement de classer dans divers endroits, un même fichier. Il faut quand-même voir que le dossier correspond à ce que nous utilisons dans la vraie vie, depuis longtemps. Pas les tags! Il y aura donc une sacrée adaptation neuronale à se faire avant que le tag ne corresponde au rangement de tout à chacun, je pense. J’espère donc qu’il n’est pas question, pour les dev du monde entier, de tenter un remplacement à venir des dossiers par les tags. Que les 2 cohabitent me paraît judicieux. Que les tags “bouffent” les dossiers serait très risqué je pense.

7)
Leo_11
, le 15.08.2008 à 09:11
[modifier]

Intéressant, merci François… je cherchais justement un truc de ce genre… question, est-il compatible iPod Touch ???

9)
lyonelk
, le 15.08.2008 à 10:09
[modifier]

J’aime bien Evernote. Il lui manque juste la possibilité de faire publier directement une note comme billet de blog (soit sans couper coller).

10)
Caplan
, le 15.08.2008 à 10:12
[modifier]

Après Todledoo, décrit il y a peu donc, avant OmniFocus, qui sera décrit la semaine prochaine, tous deux dédiés à la gestion des taches,…

T’aurais pas un programme qui gère les accents? ;-))

Milsabor!

11)
LC475
, le 15.08.2008 à 10:24
[modifier]

Evernote a vraiment l’air génial : le téléchargement est en cours.

Avant de me lancer vraiment dans l’utilisation des tags, je me demande comment ils fonctionnent : est-ce le fichier qui est “taggé” ou est-ce un document invisible qui est attaché au document ?

Merci ;)

12)
Alain Le Gallou
, le 15.08.2008 à 14:38
[modifier]

CUK est une calamité. Je ne plaisante pas, car j’ai encore passé deux heures à travailler, au lieu de faire la sieste, suite à la tentation de cet article sur Evernote.

Vous allez me dire deux heures pour installer Evernote, “pas rapide le p’tit gars”. Oui, mais pour cela, j’ai dû, avant, passer mon iPhone V1 Jailbraiqué SFR de la version 1.1.1 à 2.0. Cela c’est bien passé, pas du premier coup, mais j’y suis. Cela faisait un moment que j’étais tenté, mais le mieux étant l’ennemi du bien, j’hésitais de peur de rester bloqué. C’est Evernote et le besoin d’avoir ma liste de CD et DVD sur moi pour éviter les achats en triple qui m’ont poussé.

Bien sûr avec un V1 je suis limité à l’accès wifi, pas de 3G et de toute manière je boycott Orange France Télécom. Ce ne serai pas grave si une fois chargé Evernote gardait les notes en stock dans l’iPhone. Mes essais me montrent qu’Evernote recharge à chaque fois ! Pas vu d’option de sauvegarde locale, ai-je raté une option.

Si c’est le cas quel logiciel iPhone pour avoir des notes. L’idéal serait une synchro iTune comme pour son-vidéo-photo-carnet Bonne journée

13)
François Cuneo
, le 15.08.2008 à 18:04
[modifier]

En effet, il me semble bien que l’application iPhone charge par défaut les notes et ne les stocke pas. Ce chargement ne prend pratiquement rien (visiblement, ce sont les vignettes qui sont chargées et la note ne vient sur l’iPhone que lorsqu’on veut vraiment la voir. La recherche se fait je pense sur le serveur.

Tout cela me va bien, parce que ça n’encombre en aucune manière mon iPhone.

Par contre sur le Mac, c’est stocké hors ligne.

14)
Alain Le Gallou
, le 15.08.2008 à 18:43
[modifier]

N’ayant qu’un iPhone V1, je n’ai pas la garantie d’avoir du wifi dans les magasins, j’ai donc cherché une autre solution. Pour les CD, coup de chance, j’utilise CDpedia et il y a l’équivalant pour l’iPhone avec PocketPedia qui est gratuit.

On lance CDpedia sur le Mac, puis PocketPedia sur l’iPhone, et un click sur "Sync" 
dans PocketPedia, et vous avez sur l'iPhone toute votre liste de CD avec imagettes
et commentaires.
16)
XXé
, le 15.08.2008 à 22:52
[modifier]

de toute manière je boycott Orange

1) tu n’as donc pas d’accès Internet en Edge ?
2) le boycott pourquoi pas, tu as certainement tes raisons mais il gène qui là ?

Didier

17)
Alain Le Gallou
, le 15.08.2008 à 22:59
[modifier]

Le classement est identique à celui choisi sur le Mac. Chez moi c’est par compositeur. Donc une liste des noms de compositeur, puis par un click sur un compositeur affichage de la liste de ces titres. C’est proche de la méthode du carnet d’adresses. Je peux donner un exemple, si vous me dites comment faire une copie d’écran d’un iPhone.

18)
Hervé
, le 16.08.2008 à 00:17
[modifier]

Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai horreur de dépendre d’un serveur extérieur pour stocker MES informations. Alors pour prendre des notes, j’utilise YouNote et je peux les envoyer sur mon Mac avec DataCase ou par e-mail : je ne dépends de personne et surtout pas d’un réseau

19)
Zedwarf
, le 16.08.2008 à 16:13
[modifier]

Y’a-t-il des utilisateurs de MS OneNote qui pourraient nous donner leur avis s’ils devaient faire un choix entre OneNote et Evernote ?

Sinon dans le même genre mais sans les fonctions de synchro, il y a aussi Zoho Notebook

20)
Jean.meyran
, le 16.08.2008 à 17:04
[modifier]

Bonjour, Bon, je vais avoir l’air un peu d’un bourrin, mais…

Je viens d’installer sur mes deux macs l’Evernote en question et suis globalement conquis (même avec un compte gratos l’OCR est impressionnant. Je ne comprends pas (çà doit pourtant sauter aux yeux) comment créer un to do et ou une note manuscrite (avec tablette). J’ai récupéré la doc sur le site sans succès (les écrans ne sont pas les mêmes).

Si quelqu’un lit encore ce post passionnant, merci d’avance de me sortir des ténèbres.

Bonjour chez vous

22)
Leo_11
, le 16.08.2008 à 20:08
[modifier]

Heu ch’sais pas si j’ai le droit…

MS OneNote

… tout ce qui est MS… … … :-((((((

23)
zit
, le 17.08.2008 à 09:28
[modifier]

Heuuu, j’ai un petit carnet, avec un crayon…

Comment ça, hors sujet ?

Sinon, l’OCR, depuis un APN tente quand même ma paresse…

z (Ah, la paresse… je répêêêêêête : ça me fait penser que j’ai un article à commettre cette semaine…)

24)
Marcel2
, le 17.08.2008 à 09:34
[modifier]

si vous me dites comment faire une copie d’écran d’un iPhone

Combinaison de: appui continu sur le “home button” + bouton d’allumage/mise en veille. La copie apparaît alors des les photos du iPhone / iPod.

25)
ysengrain
, le 17.08.2008 à 09:40
[modifier]

@ François

je te suis depuis longtemps, tu le sais. Je te lis, essaie tes propositions (à l’exception du D3, mon banquier n’étant pas d’accord ;-))) )

Tu nous a successivement proposé ces dernières semaines, au plan de l’organisation personnelle – Contactizer Pro – Toodledoo – Evernote – bientôt Omnifocus

Je sais que tous ces softs ne se recouvrent pas au plan des fonctionnalités. Seul Contactizer recouvre les 3 types de fonctionnalités: agenda, tâches, prise de notes. D’accord, bien plus classiquement, bien moins ludiquement que ce superbe Evernote, bien moins élégamment au plan de la synchro que Toodledo.

Je trouve néanmoins, que pour l’organisation ergonomique personnelle, tout ça est un peu fouillis dans mon esprit. En effet, comment imaginer l’organisation de quelqu’un qui travaille, gère des rendez-vous, des événements, des tâches à accomplir et dont le déroulement journalier du travail nécessite la prise de notes ?

Tu vas avoir un Mac sur ton bureau (il parait qu’il existe d’autres marques d’ordinateurs, mais je n’y crois absolument pas) qui va contenir ton agenda, les tâches à accomplir et les notes déjà prises. SI je te suis bien, au sein de 3 logiciels différents, iCal, Toodleedoo et Evernote, non ?

Dans ta poche un iPhone qui sera branché successivement sur iCal, Toodledoo et Evernote.

Et puis, si je t’ai bien suivi, soit que la synchro se réalisera automatiquement (Evernote), soit qu’il faudra en passer par iTunes.

Je vais paraître rétro. J’ai un Mac (même que j’en ai plusieurs, na ). iCal me débecte à tout point de vue. Je n’ai pas encore sauté le pas vers Contactizer. Je possède aussi un P910i de Sony Ericsson (c’est la bonne orthographe °-))) qui ne peut se synchroniser qu’avec Outlook. Parallels m’aide à faire ça. J’ai tout sous la main, sans avoir à changer de soft.

Oui, mais … j’ai des boutons dans l’oeil gauche à chaque fois que je fais la synchro sous XP, car ma confiance est plus que limitée dans la fiabilité du truc.

J’achèterai un iPhone, mais j’aimerais bien retrouver le confort d’une seule application PIM pour tout y mettre,, un genre de ClarisWorks partageable entre le Mac et l’iPhone

26)
Diego
, le 17.08.2008 à 09:51
[modifier]

@Ysengrain

Ton Graal existera au second semestre 2008, il s’appelle Pocket Informant

Pas testé sur iPhone, mais ce logiciel (qui existe pour WM6, Blackberry et bientôt iPhone) a rendu mon TyTN II quasiment ergonomique, c’est dire !

27)
François Cuneo
, le 17.08.2008 à 10:22
[modifier]

Diego, ça m’a l’air bien en effet, mais si ça ne synchronise pas avec le Mac (ce qui semble malheureusement être le cas, pas plus qu’avec un PC d’ailleurs il me semble), ben ça ne vaut pas la peine…

Je veux pouvoir prendre mes tâches la plupart du temps sur le Mac, ça va tout de même plus vite, et pouvoir les éditer les consulter ou en créer de nouvelles (s’il faut vraiment) sur l’iPhone.

Je ne veux pas tout sur l’iPhone, ou plutôt si, tout sur l’iPhone, mais pas seulement sur l’iPhone!

ysengrain, faut que je te fasse lire “S’organiser pour réussir”, de David Allen, et sa méthode GTD. Tu verras que tout dans la même application n’est pas nécessaire, du moment qu’elles peuvent communiquer.

28)
pat3
, le 17.08.2008 à 11:16
[modifier]

Décidément, François, tes articles me font retester des logiciels. J’avais été refroidi immédiatement par l’installation d’Evernote la première fois: un logiciel qui te demande de t’inscrire et de créer un login avant même que tu l’aies installé, je n’avais pas trop aimé.

Ceci dit, les fonctionnalités iPhone ne me concerne pas, pour l’instant du moins. L’intérêt pour moi est d’avoir un preneur de note différent de mon outil usuel de boulot (Journler), pour justement ne pas mélanger; j’utilisais SideNote avec bonheur, mais il gère mal le passage récurrent de simple écran à bureau étendu (je fais beaucoup ça: je pars en réunion avec mon portable, je reviens à mon bureau où je le branche à un écran, et plusieurs fois par jour); la fonction synchro, cependant, est assez intéressante, à voir si elle marche entre deux macs (ça me ferait une sorte de sauvegarde sur un second mac, ce serait pas mal. J’aime bien aussi les différentes options d’affichage des notes: pratique pour repérer visuellement un document par la mise en forme de son contenu.

Quant au tag VS dossier, je viens de lire un article très intéressant là-dessus, qui vantait les mérites de DevonThink sur ce point, avec son système de gestion sémantique: DevonThink organise la pensée

(d’ailleurs, sur cuk aussi, on a vanté les mérites de DevonThink )

Le seul problème du tag, c’est qu’il faut toujours donner le même, sous peine de totale inutilité; par exemple, si pour un document je mets le tag presse, et pour un autre le tag journal, la recherche par tag ne mettra jamais en rapport les mêmes documents. Dès qu’on dépasse la vingtaine de tags, on commence à changer de dénomination.

Mais la plupart des logiciels de notes élaborés ont réglé le problème: ils utilisent les deux; je me sers tous les jours de Journler, et il permet la création de dossier en même temps que les tags (et les dossiers intelligents); trois moyens de classer les infos qui se recoupent sans s’annuler.

On verra donc quand j’aurais un iPhone, où les fonctions de synchro et de notes audio et vidéos deviendront déterminantes, mais pour l’instant, en preneur de notes secondaire, EverNote m’apparait très prometteur.

29)
itisme
, le 17.08.2008 à 18:42
[modifier]

J’ai l’article avec intérêt, comme beaucoup d’autres articles, excellents d’ailleurs.

Une remarque s’impose cependant : j’utilise un iPod Touch sur lequel j’ai installé Evernote. En soit, excellente application, mais… Evernote comporte une grave lacune qui lui enlève une grande partie de son intérêt : il ne mémorise pas les notes pour consultation offline. Dès l’instant où je suis en voyage et hors de portée d’une borne Wifi, c’est fini, plus aucune information, plus rien. Alors qu’avec Todo/Toodledo, les todo’s sont mémorisés en local sur l’iPod pour consultation, modification et ajouts offline. L’avantage est de taille et place Toodledo loin, bien loin devant Evernote. L’effet collatéral d’Evernote est une consommation de trafic à mon avis inutile et totalement évitable.

30)
XXé
, le 17.08.2008 à 22:43
[modifier]

mais… Evernote comporte une grave lacune qui lui enlève une grande partie de son intérêt : il ne mémorise pas les notes pour consultation offline.

Exactement ce que j’allais écrire.
J’ai installé Evernote suite à l’article de François. Je trouvais ça impec.

Or il se trouve que je dois faire un voyage de quelques jours de France vers l’Italie, demain l’aller en voiture et jeudi le retour en avion. J’allais donc mémoriser les infos concernant mes réservations d’hôtel et d’avion (code du vol et du check’in).
Ben non ! Pasque Evernote devra aller les rechercher sur le net, ce qui ne m’arrangera pas vraiment depuis l’Italie.

En fait, l’idéal serait qu’on puisse choisir le mode de fonctionnement : tout sur une seule base ou tout à chaque bout de la chaîne…

Mais là, on en revient à ce qu’on disait au sujet d’un autre logiciel il y a quelque temps : gérer la synchro entre différentes machines qui peuvent être modifiées n’importe quand, voire en même temps est une opération très délicate. Un certain Jean-Louis G. dit d’ailleurs exactement la même chose au sujet de MobileMe.

Didier

31)
Diego
, le 18.08.2008 à 07:17
[modifier]

Diego, ça m’a l’air bien en effet, mais si ça ne synchronise pas avec le Mac (ce qui semble malheureusement être le cas, pas plus qu’avec un PC d’ailleurs il me semble), ben ça ne vaut pas la peine…

En fait, si, complètement.

Sur la plateforme WM6, PI s’appuie sur la base de données Outlook mobile, donc est pleinement compatible et synchronisable.

Pour l’iPhone, l’équipe de WebIS fait le constat (lire plus bas) de l’absence d’outils pour accéder à la base calendrier et de l’absence de base de tâches et a donc décidé de créer ses propres bases. Pour la synchronisation , ils ont choisi de s’appuyer sur la communauté du libre en choisissant funambol comme serveur tiers. Funambol est un serveur “gare de triage universelle” qui permet de synchroniser à peu près n’importe quoi avec n’importe quoi. Cette communauté travaille très activement pour proposer une alternative à mobile.me, mais en plus souple !

Sur le site de WebIS, on trouve une analyse assez réaliste de la situation de l’iPhone :

WebIS »>Tell me about the Sync

With the iPhone 2.0 OS Apple has created a great system for developers to create something special, but they had to leave out a few key things to get done in time. For example there is no supported access to the Calendar Store of the device and of course there is no Tasks databases of any kind. If either of these show up at some point we will be ready to support them immediately and directly. Until then Pocket Informant for the iPhone ships with its own databases for Tasks and Appointments and we use the iPhone Contacts Store as it is now. To sync this data requires a network connection and for us to provide alarms we have to be able to send push notifications from a server. With all those considerations in mind we designed a solution that is flexible, easy to use, and secure.

Why use a server solution? Simple really. We know that alarms must be as reliable as possible. Since there is no ability for third party applications to set timed alarms on the iPhone currently we knew that we needed a reliable running server to be able to register with and send notifications to Apple’s Push Notification Service.We use the open source Funambol server and our own custom SyncML clients on the desktop and iPhone to sync your Calendar, Tasks, and Contacts (all optional) to our own trusted Xserve. We are using the GPLed unmodified version of the server which means that Enterprises, Small Businesses, or even individuals can run their own server and simply point Pocket Informant and the desktop sync client to your own server instead of ours.

Donc non seulement la synchronisation sera possible pour calendrier, tâches et contacts, mais la serveur de synchronisation pourra être privé (ton propre mobile.me en clair)

33)
Diego
, le 18.08.2008 à 10:52
[modifier]

Rumeur: il parait que Diego et François vont se marier ;-))))

Ben j’aime bien François, mais faudrait d’abord qu’on divorce, et, comment dire, je pense que tout comme Madame Poppins, Madame Cuk est somme toute attachante … ^^

34)
ysengrain
, le 18.08.2008 à 11:55
[modifier]

Ben j’aime bien François, mais faudrait d’abord qu’on divorce, et, comment dire, je pense que tout comme Madame Poppins, Madame Cuk est somme toute attachante

Oui, j’imagine Mesdames Poppins et Cuk effectivement attachantes, mais François, tout de même ….

OK je —->>>>>

35)
ysengrain
, le 18.08.2008 à 12:36
[modifier]

Plus sérieusement que cette proposition de mariage, j’ai eu un peu de temps pour jeter un oeil sur Pocket Informant. Le site donne de belles copies d’écran avec apparemment les fonctionnalités que je cherche.

Mais chat échaudé … Diego, peut on gérer les tâches répétitives avec ton néo-ergonomique HTC sous Pocket Informant ? Merci de ta réponse.

36)
Diego
, le 18.08.2008 à 13:59
[modifier]

Alors, plus sérieusement …

PI 8.1 sous WM6 est une vraie merveille, les tâches répétitives, les structures de projet, les délais interdépendants, les liens tâches – rdv – contact, et bien sûr, l’indispensable journal des activités qui est si rare dans les PIM mais totalement indispensable quand on s’y colle ! Tout ou presque est possible. Mais chez WebIS, ils sont réaliste :

Pocket Informant for Windows Mobile took eight years+ to get to where it is today. Eight years of feedback, hard work, and engineering to build its multiple views, hundreds of settings, and actions. It would not be practical for us to promise that the iPhone version will be comparable to the Windows Mobile version on its first release or anytime near it

39)
François Cuneo
, le 18.08.2008 à 17:28
[modifier]

Quant au fait que l’appli ne stocke pas les données, c’est à la fois positif (ça ne prend pas la moindre place sur l’iPhone) et négatif. L’autre jour en effet, j’étais en Edge, ben c’était bien lent…

En 3G, pas de poblème, pas plus qu’en Wifi.

Et c’est clair qu’avec un iPod, c’est encore pire puisqu’il n’a pas la téléphonie.

Cela dit je suis certain que la fonction a été demandée, et qu’elle viendra rapidement. Ces gens sont très réactifs.

J’oubliais de dire que ma fois, hors ligne, je regarderai mes notes sur le Mac qui lui je le rappelle stocke!

40)
ka2
, le 19.08.2008 à 07:44
[modifier]

Bonjour, J’ai fait une première partie en vidéo concernant Evernote disponible sur Ka2

Suite et fin la semaine prochaine

41)
ELDR
, le 19.08.2008 à 10:10
[modifier]

@ElGeko : Tags vs Dossiers ? les tags existent en quelque sorte depuis le système 7, sous le nom de “Famille” puis d’ “Etiquette” sous Mac OS X. Et tout ça cohabite avec l’organisation par dossiers sans soucis.

42)
Fabien Conus
, le 19.08.2008 à 13:00
[modifier]

ELDR, oui et non.

L’idée des tags est qu’un fichier/dossier/élément peut avoir plusieurs tags.

Les étiquettes ou familles ne permettent d’attribuer qu’une seule catégorie par fichier.

44)
XXé
, le 22.08.2008 à 10:46
[modifier]

ELDR, oui et non.

L’idée des tags est qu’un fichier/dossier/élément peut avoir plusieurs tags.

Les étiquettes ou familles ne permettent d’attribuer qu’une seule catégorie par fichier.

Un système très basique de tags sous OS X : mettre des mots clés dans le champ Commentaires Spotlight des infos de n’importe quel élément.
J’ai bien dit très basique, hein, mais bon, ça permet de s’approcher de l’idée.

Didier