Profitez des offres Memoirevive.ch!
Résultats financiers d’Apple, troisième trimestre 2008

Introduction

Comme tous les 3 mois, Apple a annoncé les résultats financiers de son dernier trimestre.

Pour être précis, Apple a communiqué et commenté le 21 juillet dernier les résultats financiers du troisième trimestre de son année fiscale 2008 qui s'étend, respectivement, du 1er avril au 30 juin et du 1er octobre au 30 septembre de l'année suivante.

C'est M. Peter Oppenheimer, Chief Financial Officer (CFO), qui, avec l'aide de M. Timothy D. Cook, Chief Operating Officer (COO), a présenté ces chiffres via une conférence téléphonique émise en QuickTime.

Pour ceux qui souhaitent avoir un historique ou une vue d'ensemble, je les invite à lire les précédentes humeurs que j'ai écrites sur les résultats financiers d'Apple pour le Q1 2004, Q2 2004, Q3 2004, Q4 2004, Q1 2005, Q2 2005, Q3 2005, Q4 2005, Q1 2006, Q2 2006, Q3 2006, Q4 2006, Q1 2007, Q2 2007, Q3 2007, Q4 2007, Q1 2008 et enfin Q2 2008.

Pour ceux qui sont plus ou moins habitués à lire cette chronique, ils ne seront pas dépaysés puisque je garde une présentation classique:

  • Les résultats
  • Analyses des résultats par secteur d'activité
  • Conclusions

Normalement, la prochaine édition promet d'être différente…

Les résultats

Comme d'habitude, pour tous les lecteurs attentifs qui ne ratent jamais ce rendez-vous trimestriel sur Cuk, je crains ne pas avoir de grandes nouveautés à leur apporter. Il faut dire qu'Apple n'a jamais été mieux de toute son histoire.

Donc, Apple a encore une fois annoncé d'excellents résultats financiers. C'est donc, une fois de plus, une humeur sans trop de surprises qui vous attend...

A part l'enthousiasme habituel à donner de bonnes nouvelles, c'est sans grande excitation que pour le 22ème trimestre consécutif (plus de 5 ans!), la "pomme" a annoncé un résultat positif.

En résumé, le chiffre d'affaires s'établit à 7.46 milliards de dollars (+38% comparé à la même période de l'an dernier) et le bénéfice net à 1.07 milliard de dollars (+31% comparé à la même période de l'an dernier)! De plus, comme d'habitude encore, la marge brute affiche une valeur indécente à 34.8% sur l'ensemble du trimestre! Mais quand on aime, on ne compte pas n'est-ce pas?

Dans le but d'avoir une référence, il est important de confronter et comparer ces résultats avec le passé, soit jusqu'en 2000:

Historique des troisièmes trimestres de 2000 à 2008

Même si ces dernières années, Apple ne focalise plus sa communication sur les Macs, je présente toujours les ventes "machines" en premier. Pour le troisième trimestre 2008, Apple a écoulé pratiquement 2.5 millions de machines, c'est un excellent résultat puisqu'il est au-dessus du premier trimestre qui est pourtant la période des fêtes!

Trimestre après trimestre, les ventes augmentent y compris pour les modèles de bureau qui n'avaient plus connu de croissance depuis des années! Ci-dessous, je vous propose une illustration des ventes entre les machines de bureau et les portables:

Historique des ventes par segment et par trimestre

Sans surprise, ce sont les portables (laptops) qui ont fait décoller les ventes de ces dernières années légèrement aidés par les machines de bureau (desktops) depuis quelques trimestres (en fait, depuis la migration sous des processeurs Intel).

On ne change pas une équipe qui gagne et tout naturellement, l'iPod a également connu un bon succès même si d'une année sur l'autre, les ventes semblent stagner un peu. Pour les trois derniers mois, ce sont plus de 11 millions de petits baladeurs qui ont trouvé preneur et qui ont rapporté à Apple pratiquement 2.5 milliards de dollars. Ce dernier exercice porte le total des ventes d'iPod à plus de 163 millions d'unités.

Je rappelle qu'il y a presque 7 ans, Apple avait introduit cet appareil pour les fêtes de fin d'année 2001 et que la marque en avait écoulé 160 mille… aujourd'hui, en termes de volume total, c'est 1'000 fois ça. Ci-dessous, un historique qui retrace les 7 dernières années de la vie de l'iPod:

Bientôt 7 ans d'existence et l'iPod continue son chemin

On commence à bien reconnaître le pic caractéristique des fêtes de fin d'année... mais on voit aussi un fléchissement des ventes qui est très probablement lié au fait que les ventes commencent à être cannibalisées par l'iPhone.

Enfin, on peut commencer à relever les résultats de l'iPhone puisque ce dernier est en vente depuis quelques trimestres maintenant. Apple a réussi à en vendre plus de 6.1 millions exemplaires sur un peu plus d'un an. En moyenne, ça représente plus de 16'000 iPhone par jour... et Apple a encore confirmé que pour 2008, quelque 10 millions d'exemplaires devraient trouver preneur:

Ce n'est qu'un début... rendez-vous le trimestre prochain

Voilà pour les faits.

Analyse des résultats

Ouais bon et bien rien de vraiment neuf sous le soleil: Apple va bien et ça se voit quelque soit la courbe que je puisse montrer!

Tout comme les résultats, je commence toujours par parler du Mac en premier... et par ces temps de iPhone et de iPod, comment va le Mac?

Globalement, les revenus générés par la vente des machines sont bons et doivent être comparés au reste des ventes d'Apple, soit les périphériques (iPod et iPhone notamment) et les logiciels. Ci-dessous, une illustration faisant la comparaison des troisièmes trimestres entre le segment machines de bureau (Xserve, iMac, Mac mini et Mac Pro), portables (MacBook, MacBook Air et MacBook Pro), iPod, périphériques (AirPort, Cinema Displays, etc.), logiciels (Mac OS X, iLife, iWork, etc.), l'iTunes Music Store et enfin, l'iPhone:

Revenus générés par segment et par trimestre de 2000 à 2008

Je reste intimement persuadé qu'Apple pourrait faire bien mieux avec un Mac Pro mini mais bon, depuis le temps que je laisse ce message sur la boîte vocale de Steve à ce sujet et que rien ne se passe, je pense qu'il a changé de numéro. Comptez sur moi pour ne pas abandonner la revendication (on va bien finir par avoir un Store en Suisse même si c'est après les Chinois).

Pour ceux qui suivent, ils remarqueront un nouveau segment dans le graphique ci-dessus: l'iPhone.

Honneur donc au dernier arrivé n'en déplaise à ceux qui ont déjà trop entendu parler de ce gadget pour consommateur frénétique.

Pour le moment, les ventes de ce dernier sont encore "ridicules" puisque le total n'affiche que 419 millions de dollars pour ce dernier trimestre... mais elles sont en pleine croissance. Dans trois mois, cette courbe sera certainement plus significative puisque à l'heure où j'écris ces lignes, ce nouveau téléphone d'enfer (y compris pour ceux qui veulent 12 applications ouvertes simultanément) est en vente dans 72 pays.

Il faut être clair, le dernier trimestre financier d'Apple (on est en plein dedans) va certainement faire un carton puisque après un weekend, la marque a déjà écoulé un million d'appareils!

On est encore loin des résultats de Nokia avec plus d'un million de téléphones vendus par jour… mais c'est la bonne voix. Surtout que l'iPhone ne concourt pas dans le préau du téléphone mobile de base où la concurrence sur les prix est féroce.

L'iPhone 3G se trouve dans ce qu'on appelle le segment des téléphones intelligents ou en anglais, Smartphones. Ce marché à l'avantage d'offrir des marges beaucoup plus agréables aux constructeurs et surtout, le savoir faire des constructeurs en termes de hardware et software prend tout son sens.

Je suis donc assez confiant sur l'objectif fixé par Apple de vendre 10 millions de téléphones cette année. Au départ cette idée reposait sur un calcul assez simple fixé par Steve Jobs: je veux 1% des parts de marché du téléphone mobile en 2008… et comme en 2006 le marché avait écoulé 1 milliard (1.15 en 2007) de ces petites bêtes émettrices d'ondes nocives pour nos cellules, le calcul était simple!

Toutefois, le marché du téléphone portable n'est pas linéaire au travers de toute la planète. En Occident, c'est même la Berezina puisque la plupart des gens sont équipés et que les seuls pays où les ventes progressent sont les pays émergents (le tiers monde ou les pays pauvres quoi). Mais comme Apple est dans un segment particulier, celui-ci progresse en flèche en particulier en Occident (pouvoir d'achat plus important). Pour mieux comprendre de quoi je parle, voici un petit graphique qui résume les ventes de Smartphones en 2006 et 2007 ainsi qu'une projection pour 2008:

 

Un secteur en pleine expansion... de 40% à 60% par an

Comme on le voit avec les résultats et les objectifs de la marque, Apple est très bien partie pour prendre plus de 1% des parts de marché dans ce secteur. Pour information, depuis le 1er janvier 2008, Apple a déjà vendu 2.4 millions d'appareils. Bref, Apple est sur le bon chemin pour frapper un grand coup dans ce segment même si pour le moment le produit n'est pas parfait dans sa version 2.

Pour tous les grincheux, je signale que Symbian (64% du marché dans le segment Smartphones) en est à la version 9 et que ce système est très loin d'offrir l'interface et donc l'ergonomie de l'iPhone. Ci-dessous, les parts de marché de chaque constructeur:

En quelques mois, Apple détient déjà 7%

Il y a néanmoins une courbe qui est plus significative que toutes les autres: l'iPod. Avec l'introduction de l'iPod touch, Apple a fait un véritable tabac puisque comme les graphiques suivants le montrent, le prix moyen de l'iPod vendu a connu une forte progression:

image

Pour le dernier trimestre, le prix moyen remonte la pente

L'iPod touch a très certainement permis d'améliorer le prix de vente lors de l'avant dernier trimestre mais ce n'est plus le cas aujourd'hui. Au contraire, je pense même que dans le "haut de gamme", les gens opteront pour un téléphone qui fait enfin iPod. Le prix moyen par iPod vendu a baissé pour s'arrêter à 152 dollars.

Seul regret dans cette affaire, la non sortie du modèle à 32GB alors que je suis certain que cela ne posait pas un problème technique mais bien marketing ou de disponibilité des composants.

Enfin, il y a également un résultat qui est positif et il concerne l'iTunes Store:

Revenus par trimestre de l'iTunes Store depuis 2003

Pour le trimestre en cours, j'attends beaucoup de la part de l'iPhone bien sûr mais également logiciel puisque la modification du service .Mac par MobileMe devrait apporter de nouveaux clients ainsi que les applications en vente pour l'iPhone (90% des applications coûtent moins de 10 dollars).

Conclusions

Pour ceux qui suivent en bourse Apple (AAPL), ils se sont aperçus que le titre n'avait pas très bien réagi après l'annonce. Alors que lundi 21 juillet le titre clôturait à presque 166 dollars, on a redémarré le lendemain à 150... pour bien récupérer tout au long de la journée.

En fait, pour comprendre cette réaction, il y a 3 éléments sur lesquels je veux revenir puisqu'ils pourraient avoir une influence sur notre marque fétiche.

Le premier est lié à un élément habituel et qui est relatif au conservatisme et à la prudence auquel Apple fait preuve quand elle annonce ce qu'elle va réaliser financièrement le trimestre prochain.

Le second est beaucoup plus important puisqu'il est lié à une phrase "sibylline" lâchée par Peter pendant la conférence téléphonique alors qu'il expliquait pourquoi Apple était prudente sur le prochain trimestre: "la transition future d'un produit dont je ne peux parler aujourd'hui..."

Cette petite phrase a levé beaucoup de questions puisque pour le moment, personne ne voit vraiment de quoi il peut s'agir. A l'époque, Apple avait dit la même chose pour sa transition des puces PowerPC à Intel mais aujourd'hui, c'est difficile de voir ce qui pourrait être équivalent à une telle transition.

Perso, je soupçonne qu'Apple anticipe un changement mineur mais qu'elle prend les devants en informant les actionnaires dans le cas où l'économie tournerait mal et que ça aurait une influence sur eux. Pourquoi? Parce qu'Apple a eu pas mal de démêlé avec des actionnaires qui l'ont traînée en justice car la marque n'avait pas communiqué des éléments "importants" aux actionnaires.

Bien sûr, peut être qu'Apple va réellement sortir un nouveau produit délirant qui permettra à François de nous faire un article en direct du camping éphémère qu'il installera devant le magasin pour être le premier à avoir le truc-bidule-machin-chouette irrésistible?

Toutefois, parler de transition alors qu'on parle d'un nouveau produit, c'est tout de même un peu étrange... on sera fixé dans moins de 8 semaines puisque cette "transition" doit avoir lieu durant le trimestre en cours. D'après moi, il faudra être à l'affût en septembre.

Enfin, le troisième élément est une rumeur qui est vaillamment reportée par nos "journalistes responsables" et elle fait état d'un constat physique en la personne de Steve: il a maigri.

Bien sûr, il a peut être maigri pour plaire à sa femme, pour faire du bateau ou bien pour mieux rentrer dans le siège de sa Mercedes AMG...

Mais ce que beaucoup craignent c'est que Steve soit en train de subir une rechute liée à son précédent cancer.

Pendant la conférence téléphonique, un analyste a osé poser la question et pour toute réponse, on lui a dit que la santé de Steve était une affaire privée. Bien sûr, quand vous représentez un fond de pension qui a mis des milliards dans votre boîte, ce n'est pas vraiment la réponse que vous voulez entendre.

Je souhaite sincèrement que Steve aille bien et si d'aventure il allait mal, et bien je préférerais qu'il communique un peu mieux là-dessus puisque ce type est tout de même l'esprit et l'âme d'Apple. Si la boîte va aussi bien aujourd'hui, c'est parce que lui (et d'autres dans l'ombre) ont su réaliser les produits qu'il fallait et quand il le fallait avec talent.

Que Steve soit malade ou non, je ne pense pas que ça changerait quelque chose dans l'immédiat. A ma connaissance, 99% des gens qui achètent un produit ou service le fait parce que ces derniers sont bons (mais oui, même l'iPhone qui ne peut pas faire la moitié de ce que les Japonais font avec leur chien électronique). Ils n'achète pas un produit à Steve... ses produits ne sont pas encore des oeuvres d'art!

Bref, je me fous de savoir si cette rumeur est fondée ou non, j'espère simplement que toutes les parties sauront garder une éthique professionnelle digne de ce nom pour les années qui viennent.

Comme d'habitude, je compare également ce que le Mac représente dans les revenus d'Apple:

Le Mac compte pour 48% des revenus d'Apple

Dans le but d'avoir une vision différente de l'évolution des revenus de la marque, j'ai également affiné cette image en la divisant par segment:

Trimestre après trimestre, l'évolution de chaque segment

Avec un cash qui s'accumule dans les caisses à hauteur de presque 21 milliards de dollars (c'est 3 dollars par habitant de cette planète!) et une valeur boursière qui navigue dans les 140 milliards de dollars, Apple n'a rien à craindre et continue son chemin.

Dans tous les cas, j'espère que Steve reste parmi nous et qu'il ne nous laisse pas seul avec l'autre Steve (Ballmer)... en effet, que pourrait-il arriver à l'informatique s'il fallait compter sur ce gars? Je pense que la vidéo est assez explicite.

 T

22 commentaires
1)
pter
, le 25.07.2008 à 03:42
[modifier]

Merci TTE. Clear! Et d’après les dernières rumeurs, notre Steve qui nous intéresse serait en forme. tant mieux!

en lisant le passage sur les nouveau trucs de la mort qui tue, je rêve d’une meilleure intégration de la domotique (je sais: complètement bling-bling selon certains) que nous réserve Apple, je me suis vu avec ma multitude de télécommandes (TV, scope, DVD, chaine hifi, airconditionné, chauffage, mac, voiture) devant moi. Si on commençait par vendre les télécommandes “vraiment universelles” basées sur le muti-touch (donc on afiche les boutons de l’appareil a piloté en fonction de ses possibilités) on avancerai. Car avoir watt-mille télécommandes pour a chaque fois un simple “on-off” + “play”…Avec le muti-touch, hop, on “download” et on installe la télécommande. Hahalala, se serait bien qu’on y arrive. Idem pour mon trousseau de clefs qui s’agrandit de jour en jour….si on pouvait commander grâce au ipod-touch ou iphone les serrures électronique (comme pour les ouåtures) ça en ferait de la ferraille en moins a porter. Et passer ces commandes de bouffes sur ‘lApp-supermaché” ? les basiques ne changes jamais (pâtes, lait, pain, eau, papier toilettes, etc..) Bon j’arrête le délire. mais la bouffe est ce qui nous pends encore trop de temps (avec ma femme on perds une demi-journée). Le jour ou je peut passer commande en ligne et se faire livrer, on prend!

2)
zit
, le 25.07.2008 à 07:25
[modifier]

Merci Mr Ti, clair et efficace, comme d’habitude.

Pour ce qui est de la “transition future bla bla bla…”, je lève le voile sur la bombe : il vont sortir un iPasta, machine a pâtes intégrée (avec 257 sortes de pâtes préprogrammées et un éditeur 3D de pâtes pour en créer de nouvelles) écran tactile 8” et WiFi pour les Mises à jour, à noter aussi son accessoire indispensable, la iGratt, râpe à parmesan au design novateur…

Inutile de préciser qu’elle ne sera compatible qu’avec la farine et les oeufs Apple, vous l’aviez deviné…

z (Et l’iAil, le presse ail USB, je répêêêêêête : bah, excusez moi siouplais, c’est la fin de semaine…)

3)
pioum
, le 25.07.2008 à 07:51
[modifier]

@pter nous on fait nos courses par internet toutes les semaines pour le gros, et pour le reste on passe à l’épicerie en rentrant du boulot. J’habite à Varsovie et ca marche très bien. Ca n’existe pas chez toi?

4)
archeos
, le 25.07.2008 à 07:54
[modifier]

Merci TTE, tu es la parfaite illustration de l’esprit Cuk (ici et nulle part ailleurs, comme sur le tee-shirt que je porte aujourd’hui) : des sujets variés, traités de façon agréables, par des gens aux styles différents. D’autant plus appréciable qu’on avait craint d’être privés de tes chroniques… ce qui me fait penser que quelques chroniqueurs n’ont pas donné signe de vie depuis un certain temps déjà.

Sur les résultats, enfin on voit remonter les parts du mac dans les résultats d’Apple et les parts de marché, ce qui prouve que la stratégie à long terme du hub numérique porte ses fruits.

5)
marcdiver
, le 25.07.2008 à 08:14
[modifier]

Merci pour cette analyse, toujours autant réjouissante ! Ce qui me fait plaisir aujourd’hui, c’est de voir mes amis, fans de PC et qui se moquaient (gentiment) du fait que je sois sur Apple dans les années 95-96, utiliser itunes, des ipod…

Y’a pas à dire, Apple en 10 ans a amélioré son image beaucoup plus encore que ses parts de marché !

6)
brab
, le 25.07.2008 à 08:34
[modifier]

Je ne dois pas être réveillé, mais je n’ai pas compris l’histoire de parts de marché de smartphones. D’un côté “Apple est très bien partie pour prendre plus de 1% des parts de marché dans ce secteur”, mais de l’autre, Apple détient déjà 7% des partes de marché avec iPhone OS. Est-ce que c’est le même marché (i.e. les smartphones) ? Parce que si c’est le cas, cela veut dire qu’il y a des smartphones avec iPhone OS qui ne sont pas des iPhones!

7)
Jérémie
, le 25.07.2008 à 08:57
[modifier]

Pter, je sais pas ou tu crèches, mais en suisse, on a le Shop (leshop.ch), qui est une filiale Migros, et qui te permet d’avoir tes commissions livrées. Je te conseille de faire livrer les denrées lourdes et pas trop périssables. Pour le reste, je préfères quand même voir le produit : pouvoir toucher les légumes avant de les choisir, et voir la viande, je trouve ça un gage de qualité. Encore que des amis m’ont dit que les légumes du shop sont de très bonne qualité.

8)
benoit
, le 25.07.2008 à 09:08
[modifier]

Parce que si c’est le cas, cela veut dire qu’il y a des smartphones avec iPhone OS qui ne sont pas des iPhones!

Il y a les “Phone”, c’est à dire tous les téléphones mobiles vendus sur ce bas monde y compris les smartphones, les 1% c’est là. Puis il y a juste la catégorie des smartphones, les 7% c’est là

9)
François Cuneo
, le 25.07.2008 à 09:37
[modifier]

Merci TTE, parfait, comme d’hab.

Juste une phrase: le prix moyen de l’iPhone progresse (alors qu’on voit sur le graphique qu’il régresse), c’est juste?

La marge est assez indécente, c’est vrai, et c’est tout de même nous qui la payons. Comment peuvent-être aussi pingres avec leurs revendeurs, avec ça?

pter, pour ta télécommande, tu pourrais regarder ça: j’en ai une, ça correspond assez bien à ton cahier des charges!

10)
Guillôme
, le 25.07.2008 à 10:31
[modifier]

Merci TTE pour cette humeur et tant mieux si elle évolue :)

Moi, ce que je note, c’est que les revenus de l’iPod diminue régulièrement dans la part qu’ils représentent du CA. Et ça, c’est une bonne nouvelle, car cela veut dire qu’Apple devient de moins en moins dépendant de l’iPod et d’ailleurs a des revenus très diversifié (50% machines, 50% logiciels/services/périphériques) pour éviter les retournements.

Pour spéculer, en lisant ici ou là, il me semble qu’une nouvelle gamme de macbook multitouch à écran tactile n’est pas idiot comme anticipation! Le tablet pc à la sauce apple quoi mais avec toujours le même radicalisme… On change toute la gamme et on vire le clavier et le tracpad!

11)
pter
, le 25.07.2008 à 10:32
[modifier]

hello, pour répondre a mon ignorance des services online, heu, accessoirement je crèche en Chine..depuis 10 ans. Donc je ne savais pas que le super-market online existait déjà dans nos contrées.

Merci boss pour la télécommande…mais après avoir un iphone, je me vois mal acheter une usine a gaz avec wattmilles boutons. je reve d’une tel faite comme un pod touch: conviviale, intuitif, propre, facile, eficace, etc…Apple quoi! (ça fait un peu fan boy la, non?)

A+

12)
François Cuneo
, le 25.07.2008 à 11:04
[modifier]

Elle est assez intuitive tu sais, cette télécommande! Et elle est touch justement. Heureux de voir qu’on nous lit en Chine…

13)
brab
, le 25.07.2008 à 11:05
[modifier]

Il y a les “Phone”, c’est à dire tous les téléphones mobiles vendus sur ce bas monde y compris les smartphones, les 1% c’est là. Puis il y a juste la catégorie des smartphones, les 7% c’est là

Ah, oui, en relisant je vois que c’est 1% de tous les téléphones. Merci de la précision.

C’est beaucoup quand même …

14)
alec6
, le 25.07.2008 à 11:35
[modifier]

Je ne sais pas pourquoi, mais comme d’ab’ je subodore (ou peut-être rêve-je) que le changement en question concernera le système qui non seulement ne tournera plus que sur Intel, mais serait (?) installable sur n’importe quel ordi Intel-izent !

Les machines Apple se casent dans des créneaux bien spécifiques qui au final ne sont pas beaucoup plus chers que d’autres ordi haut de gamme de la concurrence. En terme de part de marché “machine”, Apple a-t-elle les moyens de produire d’avantage pour fournir plus de 15% du parc mondial (8% aux USA actuellement)? Les ventes d’imac, mac bouc et autres en seraient-elles affectées profondément ? TTE a peut-être la réponse.

Peut-elle lutter contre Linux et consort qui peuvent s’installer sur n’importe quelle machine ?

Peut-elle vraiment s’implanter dans les pays dits émergeants avec des produits plus beaux, plus meilleurs, plus solides et tout et tout mais plus chers dans un monde dont l’énergie (fabrication, transport…) sera volens, nolens de plus en plus chère et rare ?

15)
Jérémie
, le 25.07.2008 à 11:42
[modifier]

Alec6, je ne comprend pas cette idée, qui resurgit régulièrement : la stabilité de Mac OSX est (en partie) due au fait que Apple n’a pas à s’occuper de fournir trente six mille drivers pour toutes les combinaisons de matériels possibles dans les PC. C’est aussi ce qui le rend pas trop compliqué à produire et à faire évoluer. Proposer Mac OSX sur tous les PC, ce serait un gigantesque auto-goal, qui à terme transformerait Mac OSX et un Windows lourd et pataud, tant à l’utilisation qu’à la production. Sans compter que cela impliquerait un moyen de contrôle des copies… ce qui a toujours été refusé par Apple jusqu’ici. (pas toujours de manière très subtile, j’en conviens… Apple aime se moquer du système de validation de windows)

16)
alec6
, le 25.07.2008 à 12:58
[modifier]

Ce ne sont que des suppositions de ma part… et je me fous éperdument de leur politique marketing, si ce n’est à vouloir continuer à bosser avec un système qui ne me fais pas iech tous les 4 matins… cette condition remplie, peut importe.

Afin que JE puisse conserver l’usage de ce système le plus longtemps possible et dans les meilleures conditions que ce soient, je me pose simplement la question de leurs choix marketing présents et futurs. Qu’ils décident ou non de porter os X sur Intel (ha ? c’est déjà fait ?) et de l’autoriser sur des ordis non pommés ne changera rien à ma vie. En revanche je ne crois pas les dirigeants d’Apple suffisamment stupides pour ne pas chercher à s’adapter à LA nouvelle donne énergétique à venir.

J’en reviens toujours à mon canasson préféré, mais lorsque d’anciens dirigeants américains et non des moindres (Kissinger, Collin Powel…) commencent à prendre conscience de l’urgence d’un virage énergétique nécessaire, on est en droit de se poser des questions. Or dans ce contexte, le “matériel” sera de plus en plus cher.

Comme toujours c’est le contexte qui donne le sens des choix et des comportements (fussent-ils marketing). Pas l’inverse.

17)
josiffert
, le 25.07.2008 à 16:04
[modifier]

Bravo TTT pour ce résumé en peu “Applelien” dans l’approche mais tout de même très utile.

18)
ToTheEnd
, le 25.07.2008 à 16:13
[modifier]

Merci!

zit: pour la iPasta et iGratt, je fais la queue deux jours si nécessaire!

François: je n’ai pas dit que le prix moyen de l’iPhone progressait… le graphique avec la courbe verte reflète uniquement le nombre d’iPhone vendu par trimestre. Après je dis juste que ce graphique va ressembler à l’Everest le trimestre prochain puisque le 3G se vend comme le journal l’Humanité (dans les années 50 hein parce que maintenant, il ne faut pas déconner).

alec6: HP a bien réussi à vendre 49 millions de PC l’année dernière, Apple pourrait donc égalé ce chiffre si le succès était au rendez-vous (bien sûr, il faudra construire d’autres usines ou mandater des tiers pour produire plus). Toutefois, HP a un portefeuille bien plus important de machines et services (à noter que Dell a tout de même écoulé 39 millions de PC). Bref, passer de 7 millions de machines par an à 20, 30 ou 40, ce n’est qu’un problème d’échelle.

Jérémie: moi je pense aussi que ça serait le moment de distribuer OS X à tous… mais tout en étant bien plus strict du point de vue constructeur afin que l’utilisateur ne se retrouve pas dans une jungle de drivers et je ne sais quoi. D’ailleurs, Steve The Crazy (celui de Micromou) vient de dire qu’il voulait justement améliorer l’expérience des utilisateurs car Apple faisait bien mieux en proposant un tout beaucoup plus cohérent et facile à utiliser.

Bref, quoi qu’il arrive, je pense que si annonce il y a, elle se fera à la rentrée; soit début septembre. Plus que quelques semaines à attendre donc…

T

20)
Marcel2
, le 25.07.2008 à 22:15
[modifier]

Pour le moment, les ventes de ce dernier sont encore “ridicules” puisque le total n’affiche que 419 millions de dollars pour ce dernier trimestre… mais elles sont en pleine croissance. Dans trois mois, cette courbe sera certainement plus significative puisque à l’heure où j’écris ces lignes, ce nouveau téléphone d’enfer (y compris pour ceux qui veulent 12 applications ouvertes simultanément) est en vente dans 72 pays.

Les ventes en $ sont d’autant plus ridicules que:

1. Apple ne reconnaît en gros que un tiers ou un sixième du prix de vente chaque trimestre (en fait en fonction de l’abonnement souscrit par l’acheteur) – subscription revenue recognition model.

2. Apple n’a reconnu aucun revenu sur les iPhones vendus entre l’annonce d’Iphone 2.0 (6 mars) et le lancement du nouveau software le 11 juillet. Les premiers revenus pour ces iPhones seront enregistrés durant Q4, à partir du 11 juillet (cf. conf call de Pete Oppenheimer, à 6 minutes 50). Je dois dire que ça me surprend un petit peu…

Notre ami Oppenheimer a aussi confirmé que les revenus iPhone vont augmenter mais sans impact significatif sur le total en raison des du modèle de reconnaissance sur 12/24 mois (abonnements).

21)
ToTheEnd
, le 26.07.2008 à 10:32
[modifier]

C’est normal qu’Apple ne compte les revenus du 3G uniquement à partir du moment où il est en vente (et pas depuis l’annonce du produit). C’est à ce moment-là qu’elle commence à encaisser de l’argent (11 juillet qui est déjà Q4). Enfin, je soupçonne que les revenus pour Q4 seront importants puisque dans beaucoup de pays, l’iPhone peut être acheté sans abonnement… même si c’est une minorité, quand on vend des millions de bidules à 500 dollars, ça aura tout de même une incidence financière importante.

On verra.

T

22)
Marcel2
, le 26.07.2008 à 11:19
[modifier]

Tu ne m’as pas compris: selon ce que dit Oppenheimer, Apple n’a reconnu aucun revenu sur les iPhones 1G vendus du 6 mars au 11 juillet! Seuls les revenus des iPhones vendus avant le 6 mars ont été reconnus.