Profitez des offres Memoirevive.ch!
L’heure de se poser des questions?

Je voulais écrire une humeur sur la TV HD aujourd'hui.

En fait, elle est déjà toute prête.

Mais voyez-vous, au de vu ce qui s'est écrit en commentaires sur l'humeur de l'achat de l'iPhone, j'ai un truc qui me retient…

Je vais encore passer pour le richissime fonctionnaire suisse trop bien payé, complètement malade d'un grand vide sidéral qu'il cherche à combler avec des achats compulsifs.

Et ce genre de retenue, ce n'est pas la première fois que je l'ai, ce qui m'amène de plus en plus à m'autocensurer.

J'ai un début de test sur une télécommande Logitech, universelle, et je ne la finis pas parce que j'ai quelque part peur de recevoir à nouveau ces éternelles remarques qui finissent par être un peu fatigantes.

Il faut dire qu'à propos de l'humeur de vendredi, ça n'a pas été tout simple, en commentaires, en particulier au cours de la journée de samedi.

J'avais l'impression d'être un animal que l'on décortique, un cas d'école au niveau psychiatrique, avec des remarques tout de même d'une dureté assez incroyable.

Des termes comme pathétique, ridicule ont été lancés, avec des remarques mettant même mes capacités professionnelles en doute: "Pour quelqu’un qui,en plus, si j’ai bien compris, se dit enseignant, ou plutôt instituteur, ça devient dramatique. Comment après enseigner à ses élèves qu’il existe d’autres valeurs dans la vie que la valeur marchande et que non, il n’est pas besoin de consommer pour exister".

On me pousse même au silence "Quant à moi, sauf le respect élémentaire que je vous dois, ne vous connaissant pas personnellement, je me permettrais de vous conseiller de vous taire si vous n’avez rien d’autre à raconter que vos escapes nocturnes puériles, ou de laisser la place à des gens un peu plus inspirés que vous".

Bien, parfait… Moi qui voulais au départ faire un truc léger, ça fait plaisir. Le genre de gifles qui font un peu mal, il faut bien l'avouer. 

S'en sont suivis des termes, toujours me concernant, d'exhibitionnistes, de gamin aisé en manque maladif de nouveautés.

Cette humeur devenait même une "vilaine mise en scène pour sale gosse".

Pire, on met la pression au niveau culpabilisation avec des phrases du type "Ce monde crève précisément de ces comportements débiles.", dans comportement débile, comprenez bien entendu le fait de se lever au milieu de la nuit pour, horreur, consommer un objet qu'on attendait depuis plus d'un an.

J'en passe et des meilleures.

Je sais bien que dans cette humeur un peu particulière, il n'y avait pas que l'iPhone qui était important, mais que la manière de l'acquérir était aussi partie du scénario (puisqu'on parle de mise en scène).

Donc quelque part, j'accepte les critiques aussi sur le côté comportemental. D'ailleurs, certains au début ne s'en sont pas pprivés. Je n'ai jamais été contre les critiques, contrairement à ce que certains font croire, dès que d'une manière ou d'une autre, on essaie de se justifier.

Mais à partir du commentaire 56, il y a eu tout de même une belle violence verbale…

Moi, ce qui me dérange, c'est que maintenant, comme je l'ai évoqué plus haut, j'en suis à me demander si je vais écrire ou non un article sur tel ou tel produit, en me posant la question pour savoir comment je vais pouvoir l'amener sans qu'on croie que je l'ai acheté.

Alors là je dis stop.

S'il faut que réfléchisse à ce que je vais écrire, afin d'éviter de passer sur le divan dans les commentaires, franchement, le jeu ne m'intéresse plus.

Je ne cherche pas à faire mon Caliméro, je sais bien que je vais lire (je commence à connaître la combine) des commentaires du type "Tu fais ta crise rien que pour qu'on te dise de continuer".

Le but n'est pas là, pourtant.

Mais je ne vois pas pourquoi je ne dirais pas une certaine lassitude.

Pendant sept ans, on tient le coup, mais au bout d'un moment, il y en a gentiment ras-le-bol.

Enfin, pour en revenir sur le comportement tellement critiqué, presque tous les jours, je reçois des mails avec des questions à propos de la Municipalité de mon village, où il faut que je résolve des problèmes.

À l'école, toute la journée, je dois répondre à toutes sortes de questions plus ou moins graves, trouver des solutions.

Purée si un soir, on peut plus s'amuser, être léger, même si derrière, il y a cette "horrible manière de répondre à un besoin convulsif de tomber dans le panneau de la consommation éhontée, qui va faire soi-disant crever la planète", eh bien c'est à pleurer.

Que les choses soient claires: pas une seconde, je ne regrette ce que nous avons fait, tous, dans cette file d'attente, au milieu de la nuit.

Nous avons vécu un moment convivial, étonnant, dont je me souviendrai longtemps, avec bonheur.

Rarement presque trois heures auront passé aussi vite.

Jamais les pisse-froid ne m'enlèveront le plaisir que j'ai ressenti cette nuit-là.

Par contre, au niveau du partage de ce plaisir sur Cuk.ch, c'est une autre histoire…

256 commentaires
1)
yfic17
, le 14.07.2008 à 00:25
[modifier]

François, je comprends “ta mauvaise humeur”. Je n’ai lu aucun commentaire de vendredi (il y en a trop !!!), mais je me suis dit “ça va causer.” Apparemment, je ne suis pas trompé. Bon, ça fait mal, mais il faut tenir.

Dans mon cas, c’est un peu pareil : je suis astronome amateur, je me couche tard (non, tôt) pour regarder des étoiles. J’achète du matériel autrement plus couteux qu’un téléphone et en plus ne l’utilise que peu vu la météo capricieuse. Mais je continue, si certain non pas des rêves et sont jaloux de celui des autres qui les vivent, et bien qu’ils ne s’en prennent qu’à eux-même.

Au fait, jeudi je m’envole en Chine pour voir une éclipse totale de soleil. Nous serons pendant la période de mousson et ce sera le soir. Ça coute cher, mais je m’en fous, je me suis donné les moyens d’y arriver.

Alors, encore quelques petites “mauvaises” humeurs pour les prochaines 7 années et bonnes vacances.

2)
Inconnu
, le 14.07.2008 à 00:28
[modifier]

Je me doutais que tu ferais une humeur de ce genre, mais pas aussi rapidement.

J’ai été désolé de constater la virulence des commentaires de certains qui doivent se prendre bien trop au sérieux, je pense…

Je ne sais pas vraiment quoi te dire, entre homonymes, si ce n’est que si j’avais réservé l’iPhone, on se serait retrouvé vendredi à 3h00 du matin. :-)

3)
BlackFire
, le 14.07.2008 à 00:38
[modifier]

Quand j’ai vu le contenu de l’humeur, je me suis aussi attendu à ce que ça “chauffe” dans les commentaires.

Moi-même, bien que passionné de Mac et donc d’iPhone, j’ai tendance à trouver un pareil “fanatisme” assez malsain, capricieux. Et pourtant, j’ai bien saisi le ton de l’humeur. On est là pour se détendre, parler léger et se laisser un peu aller… et si on veut le faire comme cela. Cela, ceux qui se sont emportés dans le commentaires ne l’ont pas compris, mais alors pas du tout. Et puis tout lecteur “habitué” de Cuk connait forcément un peu François, et peut donc penser que, non, ce n’est pas un fanatique-consommateur-monomeurone-irresponsable décrit par certains… Alors pourquoi de pareils dérapages? Que ce comportement déplaise à certains, c’est possible, qu’ils dérapent dans leur critique n’est pas acceptable….

Tout ça pour dire qu’il y a je pense une “majorité silencieuse” qui – même si elle ne s’exprime pas dans les commentaires, comme moi – tient à Cuk et est consciente de tout le travail fourni pour les tests & autres (mais bon sang françois, comment fait-tu pour trouver tout ce temps??? ;)

4)
terraben
, le 14.07.2008 à 00:42
[modifier]

Eh ben tiens… Je n’ai pas franchement beaucoup commenté les humeurs de cuk.ch depuis le jour où je les lis assidûment (il y a de cela plusieurs année)… Mais là, j’y tiens particulièrement!

Mon avis sur cette question (L’heure de se poser des questions?) est que je n’en suis pas convaincu du tout (qu’il faille se poser des questions donc…). En effet, si je lis les tests/humeurs/commentaires de Cuk.ch c’est parce-qu’ils viennent de personnes comme moi, qui se posent le même genre de questions et qui ont les même exigences de qualité logicielle et matérielle (en tout cas il me semble) face à l’outil informatique et, à fortiori, la plateforme Apple.

L’exemple de cette fameuse humeur a ceci d’intéressant que celle-ci a retranscrit fidèlement les découvertes de ce produit tant attendu et toutes les émotions qui vont avec. Ça ne me paraît donc pas très justifié de critiquer une telle prise de position… En effet, les avis exprimés n’engagent que leur auteur et sont bien évidemment subjectifs. Chacun est donc libre de les lire et de les accepter ou de les refuser. Mais les critiques relevées ici ne s’apparenteraient-elles pas à interdire ou reprocher à quelqu’un de penser ce qu’il veut?

Personnellement, j’ai trouvé chouette de pouvoir participer à l’exaltation de mister Cuk, qui a dû sûrement s’apparenter à celle des centaines de milliers d’autres acheteurs (non, je n’en fait pas encore partie ;-) ).

Cette humeur ne m’a donc pas paru déplacée et je l’ai trouvée tout à fait à propos sur Cuk.ch, de part son originalité (genre télé-réalité) et son caractère exhaustif! Par contre, je pense effectivement que si toutes les humeurs de Cuk.ch venaient à ressembler à celle-là, cela pourrait vite devenir barbant (par manque d’objectivité). Cependant, je n’ai franchement pas l’impression que c’est une tendance générale. D’autre part, vu les hésitations avouées de François Cuneo quant à la forme à donner à cette humeur, je pense que les garanties sont suffisantes pour s’assurer que cela ne se produira pas…

Je tiens donc à vous remercier pour les assurément longues heures que vous consacrez aux tests/rédactions/réactions et ne vous remettez pas radicalement en question quand au contenu de vos humeurs!

5)
Gr@g
, le 14.07.2008 à 00:43
[modifier]

M. Cuneo, nous ne nous connaissons pas, mais depuis le temps que je fréquente Cuk, je connais vos élans passionnés concernant certains produits, et l’humour dont vous ne vous déparrez jamais dans vos humeurs. J’ai parcouru les commentaires de vendredi, et constaté qu’en ces temps de difficultés planétaires (économiques, écologiques…) il y a toujours des “biens-pensants” qui se mettent au-dessus de tout, et qui virent démagogues. Cela me navre, car ce que je recherche sur Cuk, c’est ce côté humain des tests, des humeurs. Autant il y a du sérieux, autant il y a de la déconnade, autant il y a de la légéreté, autant il y a de la gravité. Vous êtes un homme comme les autres, avec ses multiples facettes. Le fait de les exposer au travers du site font que certains vont réagir sur certaines choses et d’autres sur d’autres.

Vous êtes un passionné, de ce que je lis, en ce qui concerne autant votre famille, la photographie, Apple, la municipalité… et les passionnés sont toujours par moment excessifs. Seulement, j’ai rarement vu un passionné aussi ouvert, et gardant dans la très grande majorité des cas de la tolérance, et surtout de l’humour.

Ceux qui ne vous reconnaissent pas dans ces multiples facettes n’ont rien compris… il s’agit sans doute de personnes qui pensent être mieux que les autres, car “cohérents” en toute circonstance… je me demande bien si c’est réellement le cas.

La décision de continuer ou pas vous appartient, mais sachez que je regretterai cette issue, car si je lis Cuk, c’est parce que vous (et vos rédacteurs) sont terriblement humain…

Merci pour tout ce que vous avez déjà partagé, et merci pour l’humeur de vendredi, que j’ai adoré dans ce drôle de délire, et de lâcher prise… c’est votre côté enfant qui a pris le dessus, et c’est formidable! n’oublions jamais d’écouter l’enfant qui est en nous!

6)
couclown
, le 14.07.2008 à 00:48
[modifier]

Meuh non, il faut pas se laisser abattre parce que des guignols ont des idees differentes et un peu extremes sur ce genre de sujet.

Je lisais pommeA et je lis CUK depuis 7 ans, et pour etre franc, je lis rarement les commentaires parce qu’ils ne m’interessent tout simplement pas. Ce qui m’interesse et me fait commencer ma journee d’un bon pied, c’est le post du jour, avec tout ce qu’il contient de nouveaute, d’educatif ou d’humour. C’est ca qui est important sur CUK.

Maintenant, si des personnages veulent critiquer la vie des autres, ca ne m’interesse pas.

Par rapport au ‘fonctionnaire Suisse trop bien paye’, je me suis expatrie de Suisse depuis 5 ans, je gagne de tres loin moins bien ma vie que si j’etais reste et, evidemment je suis frustre de ce que mes camarades d’universite peuvent se payer que je ne peux pas. D’un autre cote, je gagne mieux ma vie que mes collegues Anglais et ils sont jaloux de ce que j’ai. Finalement, j’ai fait le choix de partir, donc ca ne sert a rien de regretter la Suisse, et je merite ce que je gagne, donc ca ne sert a rien de ne pas me faire plaisir, malgre ce que pensent certains de mes collegues pisse-froids. Je ne leur dois rien, et mes copains Suisses ne me doivent rien non plus.

Par rapport au cote ‘comportement’, forcement c’est debile d’attendre a 3h00 du mat pour un telephone, mais finalement, c’est rigolo, ca ne fait de mal a personne, et tant mieux si vous avez eu du plaisir. Moi ca m’a bien fait marrer.

Finalement, c’est ca qui est important: vous avez du plaisir dans votre vie, du plaisir a faire les humeurs, la vaste majorite en a a les lires. Tant pis pour les moralisateurs calvinistest et pour les eco-terroristes. Il n’y a pas besoin de consommer pour exister, mais il y a certainement besoin d’avoir du plaisir.

7)
a-wai
, le 14.07.2008 à 00:49
[modifier]

Ca doit être mon premier commentaire, bien qu’étant un lecteur assidu depuis quelques années…

Parmi les choses qui font que cuk.ch est toujours dans mes RSS, il y a la surprise de chaque nouvelle humeur car on ne sait jamais à l’avance sur quoi on va tomber, le ton souvent léger d’une discussion entre amis, et l’authenticité qui transparait toujours, on sent le vécu et la personnalité des rédacteurs.

Alors quoiqu’en disent les rabat-joies et autres peine-à-jouir, continuez comme ça, le web a bien besoin de ces pages pleines d’humanité !

8)
Pleinpopossum
, le 14.07.2008 à 00:56
[modifier]

Je vous lis souvent mais me connecte rarement. Ce soir je le fais pour vous apporter mon soutien. Voyez le nombre de réactions soit pour partager votre bonheur iphonesque, soit pour vous défendre de ces personnes qui semblent manquer de recul sur eux même !!!

Oui on a tous des contradictions dans notre comportement mais c’est l’équilibre général de ce que l’on fait qui est important. Ceux qui vous critiquent ont le droit de s’exprimer mais il y a parfois des manières de faire qui me hérissent le poil !!

Le bonheur est autorisé à tous. Qu’il s’accompagne d’un bien matériel, d’une action spirituelle ou je ne sais quoi encore. A partir du moment où il ne nuit pas à autrui il n’est pas contestables. Et ça n’est pas parce qu’il y a de la misère ailleurs que l’on doit s’interdire quoi que ce soit, une fois encore, si ce que l’on fait n’entretient pas cette misère !

Continuez ce site comme vous le faites depuis si longtemps. Je ne suis pas d’accord avec tout mais la fraîcheur qu’il dégage devient bien rare. Vous plaisez à la majorité silencieuse dont parle BlackFire. Pour les autres la porte est facile à trouver…

A plaisir de vous lire :-)

9)
Bill975
, le 14.07.2008 à 00:59
[modifier]

Un petit soutien de Saint-Pierre et Miquelon, bien loin de la Suisse. Cuk.Ch est ma petite bouffée mac du matin (ou du soir) alors comme on dit ici : “Moulis pas” “Laissez parler les sots, le savoir a son prix” (La Fontaine)

10)
FT'e
, le 14.07.2008 à 01:05
[modifier]

Pour ma part, je n’ai pas posté sur l’article iPhone voyant l’ambiance tourner.

Mais je dirais ceci… François, tu as su préserver l’enfant qui est en toi. Je ne doutes pas que nombre des premiers acheteurs d’iPhone soient dans un trip consumériste patin coufin, mais pour te lire depuis des années je sais que ce n’est pas ton cas. J’ai eu du plaisir à lire ton article.

Quant aux commentaires acerbes… Ma foi, en publiant des articles “personnels”, je veux dire exposant un partie de ta personne, de ta vie privée, tu t’exposes à des giffles très personnelles. Et on encaisse rarement de telles giffles avec un sourire candide. J’ai vécu une situation similaire il y a quelques années, mais en live, donc je te comprends fort bien.

Cuk est un site remarquable, très apprécié j’en suis convaincu. Les articles sont variés, souvent surprenants, parfois personnels, et c’est tant mieux. Cuk c’est un peu comme la vraie vie. Il y a des polémiques et des dérives, comme dans la vraie vie. Et comme dans la vraie vie, on peut couper court lorsque ça dérape. Fermer les commentaires ? Est-ce une solution ? Je pense que oui, avec un petit mot d’explication. La modération ? Ça n’évite ni ne limite les giffles hélas. En soirée, on choisi son public. Sur un site comme Cuk, non. Faut-il pour autant s’interdire des sujets dont on a envie de parler ? Ce site serait moins intéressant.

Je le veux cet article sur la TV HD moi !

Fabrice, Cuk fan.

11)
levri
, le 14.07.2008 à 01:06
[modifier]

Et pourquoi vouloir “éviter de passer sur le divan” … s’il est confortable ça te ferait des vacances ! :D

J’écoute Divan de Frank Zappa sur l’album Playground Psychotics

12)
Bob Janvier
, le 14.07.2008 à 01:07
[modifier]

J’ai pas lu les commentaires, la news non plus d’ailleurs… Je réagi à cet article et pas au précédent.

Je suis intéressé par un article sur la HD. Alors ponds le! Serieusement François, t’es chez toi. C’est ton blog. Tu fais de mal à personne en écrivant sur les sujets qui te plaisent. Ca me tue les gens qui viennent sur un blog pour le lire, qui s’y inscrivent et finalement gerbent à la gueule d’un gars qui raconte sa vie. La vie de l’instit’ trop payé qui consomme à donf vous plait pas mais cassez vous!! Cuneo se la pète avec tout ses gadgets? ok ne lisez plus ces articles. Mais il y a des gens que ça intéresse. Et jusqu’à preuve du contraire on vit dans des pays libres où l’on a le droit d’écrire sur des produits de consommations si l’on veut. Moi je viens sur CUK car j’y trouve des articles bien écrits par des gens qui se creusent la cervelle pour comprendre des choses et les expliquer de la manière la plus simple et la plus précise possible. Et tout ça gratuitement et sur leur temps personnel à propos de produit qu’ils achètent avec leur propre argent gagné honnêtement.

13)
XXé
, le 14.07.2008 à 01:15
[modifier]

FT’e vient exactement d’écrire ce que j’étais en train de tenter de rédiger.

N’hésite jamais à publier ce que tu veux publier, et encore moins à acheter ce que tu veux t’acheter !

Comme beaucoup ici, j’ai apprécié ton humeur. Continue comme ça. Essaye d’oublier les stupidités et les insultes.

Didier

14)
guru
, le 14.07.2008 à 01:27
[modifier]

Salut François

Je reviens et je trouve ceci. Je repars lire les commentaires en question et je me dis que, vraiment, il n’y a rien de spécial sinon un lecteur (une lectrice?) un peu mal embouché(e), qui s’est trompée d’endroit… Bon d’accord, pas marrant, mais ça ne mérite pas ton découragement. Ce serait lui accorder trop d’importance et surtout renier le vieux principe qui régit ce site “tu es chez toi”, nous sommes invités et nous devons nous comporter en invités. Sinon, on n’y vient pas…

Je vais parler d’un sujet tout aussi futile: je suis d’accord avec toi, Amandine, la nouvelle star, c’est vraiment quelque chose! Si certains veulent l’intégrale de ses prestations, je peux la mettre sur RS. Avis aux amateurs.

Demain, je vous parlerai peut-être de philosophie, c’est tout le sel de la vie, il faut être éclectique.

Allez salut François, je redisparais en Toscane mais en ai-je le droit? Dois-je le dire? Est-ce casher?

15)
lanig
, le 14.07.2008 à 01:27
[modifier]

Je n’ai lu aucun commentaire, parce que l’iPhone ne m’intéresse pas. Mais il faut continuer et ne pas s’arrêter sur des commentaires aigris d’individus qui ne savent montrer leur existence et leur supériorité qu’en “égratignant” ceux qui construisent quelque chose. Pour ma part, je suis lassé (à plus de 50 ans) par les individus qui connaissent tout en ne sachant rien, prêts à toujours donner des leçons, mais c’est tellement fréquent. Pour une fois où on rencontre un site pertinent sur la toile…

16)
Inconnu
, le 14.07.2008 à 01:37
[modifier]

Bonjour,

Ce qui me fait ch..r dans cuk.ch est l’exhibitionisme des ses chroniqueurs!

Ca ne m’intéresse pas les aventures puériles de Fraçois C. qui se lève à 2h du matin pour être dans les premiers à acheter son iPhone, appareil que n’importe qui (qui a trop de sous) pourra acheter dans son supremarché dans quelques semaines! Le principal est de pouvoir raconter à ses petis enfants “J’y étais” qui répondront “Et alors, grand père?”.

Ce qui me dérange plus c’est l’exhibitionisme un peu “nouveau riche” :

– “Je prends mon D60…” (avant il a eu un D59, qu’il a revendu; avant il a eu un D58, qu’il a revendu; et encore avant il avait un Canon EOS, qu’il a… tout cela en l’espace de 6 mois…)

– “avec mes 23 clés dans ma poche…” ( waou le mec, il a 23 clés!)

– avec mes deux réseaux sans fil un N et un G (Bush doit être jaloux, lui qui n’en a qu’un…)

– “je ne vais pas ouvrir mon 17 pouces sous la pluie” (ça c’est un type fabuleux, il a un MacBook Pro (j’imagine!) de 17 pouces, tu te rends compte!)

– “Il y a aussi mes 45.000 contacts que je dois transférer de mon téléphone actuel, ainsi que les 9745 informations de iCal…”

– san compter son Blackberry, son Treo (kekseksa?)

Bien il n’est pas le seul, hein. Il y a d’autre chroniqueurs qui n’hésitent pas à se mouiller :

“J’ai nouveau disque dur de 25 terra, qui est à peine suffosant por les 3275 photos –haute définition– que j’ai prises la semaine dernière lors de mon voyage en Chine; à cela il faut ajouter les 5643 photos prises lors de mon dernier séjour en Afrique du Sud, le mois denier… ”

J’en ai marre des cette surechère technologique à laquelle se livrent les collaborateurs de cuk.ch

Les articles seraient aussi intéressants si leurs auteurs ne se mettaient pas en avant en permanence.

17)
Daniel Gustin
, le 14.07.2008 à 01:51
[modifier]

Cher Monsieur Cueno,

Permettez à un vieux macmaniaque de vous dire qu’il y a beaucoup de silencieux qui ont besoin de vous tous les matins ou tous les soir pour les informer ou les distraire. Surtout ne changez pas votre façon de gérer votre blog, c’est VOTRE point de vue sur les choses qui nous intéresse, et il y a longtemps que nous ne plongeons plus dans la lecture des commentaires si ce n’est en triant les interventions des esprits éclairés. Michel Audiard a dit “Ceux qui n’ont rien à dire devraient apprendre à fermer leur gueule!” Nous en sommes bien loin! Nous espérons vous lire de nombreuses années encore. Bien cordialement.

Daniel Gustin (Belgique)

18)
Raff
, le 14.07.2008 à 02:03
[modifier]

Jean,

Etre personnel, c’est le principe des blogs, par définition! Si tu veux une critique rigoureusement froide (il en faut aussi), achète un magazine en kiosque ou prend le dernier catalogue conseil de la Fnac. Et sincèrement, si tu n’aimes pas ce site, pourquoi le lire???

*

François, merci pour ton blog, qui est justement profondément humain, avec ses humeurs, ses tests extrêmement poussés et incomparables, ces photographies. C’est parce qu’il y a des passionnés comme toi, qui préfèrent avoir un MacBook Pro plutôt qu’une voiture tunée (c’est juste une question de choix de budget…) qu’Internet est agréable à lire! Bon, attention, ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit: c’est parce qu’il y a des fadas de voitures tunées (ça aussi, ça peut rendre jaloux!) qu’il y a de beaux sites sur le sujet!

Merci François, et longue vie à Cuk!

19)
Le Zolive
, le 14.07.2008 à 02:18
[modifier]

J’en remets une couche, cher François. Parce que l’esprit cuk, les tests cuk, les discussions cuk, on ne les trouve pas ailleurs.

Oh, c’est pourtant facile de trouver des tests “scientifiques”, précis, froids comme un iceberg, mais emprunts de ton esprit, faut le dire, c’est vraiment pas courant.

Finalement, après tout, les grincheux, on les trouvera toujours sur son chemin. “Fais pas ci, fais pas ça, t’as tort, t’es malade, t’es pervers, t’es indécent, etc…” Mais juste un mot sur ces idées : On s’en fout, on s’en bat les c…, on s’en tamponne le ciboulot!

Vive les chemins de travers, vive les routes cantonales, les départementales, vive la perswonnalisation (je ne parle de tunning – ou tuning, je ne sais même pas l’écrire), hein?

Ne te laisse abattre, françois, et si tu craque pour les sirènes du HD et que tu veux le partager avec nous (après tout, ce n’est que ça, rien que du partage de sensations, d’expériences, de passions…), et bien personne ne devrait t’en vouloir!

;-)

ps : à l’attention de jeanbscl -> si tu n’aimes pas ce genre de post, tu peux aller voir ailleurs. J’ai personnellement la chance (oui, c’est une chance) d’avoir rencontré quelques fois François, et ce que tu as écrit sur lui est extrêmement réducteur.

Il est avant tout profondément humain, perfectionniste, et je garderai mes autres ressentis pour moi, ton esprit étriqué et surtout emprunt d’une grande jalousie ne le comprendrait même pas…

Bon vent!

20)
J-C
, le 14.07.2008 à 02:23
[modifier]

Bonsoir François,

Il se fait tard à Dakar, et je lis cette “humeur” désenchantée…

Je me doute que certains commentaires ont sûrement gâché ton plaisir de la découverte de l’iPhone, et contrarié la famille…

Les commentaires négatifs que j’ai lus m’ont attristé aussi car très injustes…

J’ai du mal à supporter les pseudo-intellectuels pétris de certitudes et non de convictions, les donneurs de leçons, les rabats-joie et pisse-froids que l’on croise parfois sur ce forum, et s’agissant de nature humaine, il y a évidemment un fond de jalousie que je peux admettre, mais qui n’a pas à s’exprimer de façon blessante (j’ai même relevé le terme “d’abrutis” !!!)

Encore une fois, ne change rien!

Ici à Dakar nous sommes quelques uns à lire régulièrement ces chroniques qui sont un vrai bonheur, bien rafraîchissantes dans un milieu africain parfois désespérant…

Je termine en adressant mes amitiés à la petite famille Cuk si éclectique, et qui participe à l’entrain du site (ça aussi hélas ça doit susciter la jalousie des personnes aigries!

Je formule aussi un souhait sur les prises de photos de la campagne toujours cukienne: pourquoi ne pas venir au Sénégal en début d’année 2009 photographier les oiseaux et autres animaux de l’extraordinaire parc du Djoudj?

Dieuredieuf, François, bien amicalement et sénégalaisement

J-C

21)
brollywood
, le 14.07.2008 à 02:54
[modifier]

cher messieur François Cueno,

rare sont les fois que j’ecris ici… de un parce-que etant allemand je n’ai jamais bien appris d’ecrire le français… mais voila une premiere chose: je lis votre blog (allei qq chose comme ça hein) malgre le fait que c’est ne pas ma premiere langue et a travers de ça ma comprehension du français devient meilleur. Bon d’accord je suis un fanboy mac aussi mais j’adore comment vous gardee bien la distance et dites ceux qui’l ne vas pas. Je suis Jongleur professionelle et prof à codarts, l’ecole hollandais du cirque… alors dire que je apprecie votre bonheur en face de un jongleur il n’y a pas long temps. Et en prof; qui ‘doit’ montrer l’example… Vous etes un exemple!!! Seulement les passiones peuvent communiquer leur passion! j’en suis convaincu. pah! je suis d’accord que c’est decourageant – mais… m** si je suis (de suivre hein) votre periple c’est parce-que j’ai trouvee en fin qq qui est humain et qui ne hesite pas de avoir plusieurs facettes à sa vie: On a plus que le droit de etre heteroclit!? je m’explique: pas besoin de etre fauche pour etre de “gauche” (entre guillemet hein) pas besoin de habite sans electricite pour s’inquiter de la nature – pas besoin de etre ‘pro’ pour aimee la photographie et les bella machina qui vont avec… et ainsi suite. Je ne suis pas forcement heureux que etant jongleur je suis toujours et encore aujourd’hui considere comme un bon a rien: comment vous faites pour vivre et/ou gagner l’argent… pfffff. Oui je ne peux pas m’acheter un iphone (si je pourrais – c’est plutot le contrat mensuel qui est hors de prix) mais je sais que je rends assez souvent les gens heureux… c’est pas bon ça? oui vous faites parreil avec moi: vous me rendez assez souvent heureux. :-) et pas parce que vous pouvez acheter un tel ou un tel brol… mais parce-que vous communiquee toujours le plaisir ou desarroi qu’il procure… (je rigole encore du rasoir 17 lames et des chaines neige) qq part dans votre perseverance de publier cuk vous etes un artist (contre tout vent)(c’est inutile- ça ne nourrit pas les chats- ça ne vaut pas le 5 licence de cuk-math vendu supplementairement etc. pp)

d’ailleurs si vous voulez prendre une pause: cherchez mr James Turrell un artist qui ait fait des choses incroyables pour voir la lumiere… si si ça vaut la peine d’etre pris en photo (en plus pas trop loin de chez vous : http://www.haeusler-contemporary.com/index.php?id=413&L=1 à zuoz mais il faut y aller soit a l’aube soit pendant le coucher du soleil – sinon on rate tout l’interet… bien a vous Continuez (svp) merci

g. kiock

si vous ne comprenez pas tout le commentaire essayez de sentir les ‘good vibrations’

22)
brollywood
, le 14.07.2008 à 03:02
[modifier]

tiens j’avais oubliee: en parlant Hd il sera utile de jette un coup d’oeil sur red.com http://www.red.com/ un fabricant de camera ‘video’ qui fait ‘aussi bien’ que du analogique 35mm. tres critiquer aussi mais aussi defendu et aimer par ses fans :-) et un peu comme apple eux risque de faire oublier la concurrence tout en etant les petits dans le ring bonne nuit bah plutot beau matin

23)
Ishar
, le 14.07.2008 à 03:10
[modifier]

Bon. Pour tout dire François, je ne te connais pas autrement qu’au travers de ces quelques humeurs et commentaires. Je suis donc bien mal placé pour poser un jugement sur ton comportement et ne le ferai pas plus aujourd’hui que je ne l’ai fait hier. Il y a autre chose encore qui m’empêche de simplement te cataloguer “fana-consommateur-quisefoutdurestedumonde”. Une certaine ouverture d’esprit qui te caractérise, un regard peu banal sur le monde, une générosité (si si) qui fait que nous les lecteurs bénéficions du temps que tu passes à tester et commenter les softs que nous achèterons ou non, une générosité qui doit faire le bonheur de tes proches. Et tu es un passionné.

Pour le lecteur occasionnel ou peu attentif, l’image que tu donnes est celle d’un nanti entouré d’une famille de rêve dans une maison campagnarde et qui part tout le temps en vacances. Je dis nanti, car tu sembles dépenser sans compter au gré de ton humeur justement : je me souviens de l’époque voitures et motos, tu changes régulièrement de matos photos, achètes les meilleurs cailloux, idem pour les ordis que tu peuples de softs haut de gamme sans souffrir apparemment. Essaye d’imaginer les sentiments que tu peux susciter chez un lecteur n’ayant qu’un petit salaire, en instance de divorce et dont l’aîné part à la dérive, logé dans un appartement étriqué avec vue sur la gare de Renens !!!! Pour peu que ce lecteur rêve de l’iPhone qu’il ne pourra jamais se payer, son commentaire risque d’être un peu amer. Je ne te reproche rien j’espère qu’on est bien d’accord et ce n’est pas ainsi que je te vois.

J’ai lu les commentaires et je ne les trouve pas si horribles que ça. Si tu mets de côté les quelques critiques assassines dont tu parles aujourd’hui, écrites par des commentateurs occasionnels, il reste beaucoup de questions techniques, de commentaires positifs et des critiques parfois sévères de la part de contributeurs réguliers, dont tu ne pouvais imaginer une autre réaction. Okazou ne serait pas Okazou s’il avait laissé passer ça sans rien dire. Comme d’hab, ses commentaires ainsi que ceux de levri, alec6, coacoa (etc… je ne vais pas faire de liste) donnent à réfléchir et ne me dis pas que l’image du commentaire d’henrif (90) ne t’as pas frappée ? Finalement, j’aime la réflexion d’alec6 dont je partage souvent le point de vue : “foutu pour foutu, un ifaune de plus ou de moins…” A relire aussi les commentaires de Coacoa qui à mon sens stigmatisent assez justement le phénomène.

Je n’achèterai pas d’iPhone car mon iPod Touch me suffit amplement. Après avoir essayé l’application Remote, j’ai immédiatement commandé une paire de petites enceintes actives et une borne Express pour écouter la musique stockée sur l’ordi de mon bureau dans notre salon. Ensuite j’ai réaménagé mon emploi du temps de lundi pour ne pas rater le facteur ! Après avoir commandé mon G5 je passais mon temps à suivre son voyage de Cork jusque chez moi en rafraîchissant la page de suivi de TNT toutes les 5 minutes. J’ai même dû passer une partie de l’après-midi à guetter la camionnette jaune depuis mon balcon. Tu penses si j’ai compris ton état d’esprit lors de cette nuit d’attente. Mais tout ça me désole un peu, j’aimerais être plus détaché, plus raisonnable parfois, car dans ces situations je ne me sens pas très cohérent avec ce que je pense de la consommation et l’excuse “c’est pour mon travail” explique peut-être l’achat, mais pas la frénésie de l’attente.

On n’est pas d’accord à propos de la clope et nos positions semblent inconciliables. Devrais-je pour autant ne plus lire une ligne de François ? Serait-il juste de ne plus écrire, car les avis ne sont pas toujours exprimés avec modération ?

24)
PSPS
, le 14.07.2008 à 05:25
[modifier]

Très cher François, Je ne possède pas de téléphone portable car je n’en ai jamais trouvé l’usage… Mais je sais que le jour où la vie me contraindra à l’emploi de cet appareil sans doute fort pratique, je n’hésiterai pas un instant à acquérir un iPhone, et peut-être dans les même conditions que toi : avec curiosité et jubilation. Inutile de te dire combien j’ai apprécié les différentes phases de ton périple et de ta découverte car chacun de mes achats de matériel Apple m’a réjouit au-delà de la simple possession d’un bien matériel et fonctionnel. Je partage pleinement ton engouement et te remercie de nous avoir fait partager ta joie tout au long du week-end. J’espère que quelques propos déplacés, voire imbéciles, ne vont pas mettre un frein à ton enthousiasme et à ta propension fort sympathique à le PARTAGER avec des inconnus lointains. Ce serait pour moi une privation bien regrettable.

25)
Origenius
, le 14.07.2008 à 05:48
[modifier]

Cher François

La magie de l’Internet fait en sorte que tu me sois devenu familier. Grâce à ce site que je visite depuis ses débuts, je ne me souviens plus du nom du site qui l’a précédé, mais je le lisais aussi… J’ai mis 4 ou 5 ans avant de poster mon premier commentaire : il en faut du temps pour s’apprivoiser et se sentir bien. Il se trouve que l’inverse n’est pas vraie. En effet, ce n’est pas au travers d’un pseudo et quelques commentaires épisodiques que tu peux me connaître.

Mais je veux faire deux réflexions.

La première sur l’immédiateté de la diffusion de l’information, et donc le manque de recul, que permet ce média. Lorsque je suis arrivé au Japon, il y a une quinzaine d’années, c’était un événement de passer un coup de fil en France (oui il y avait encore un fil au téléphone). Une lettre était envoyée par la poste, et si réponse il y avait, c’était trois semaines plus tard. Si je suis nostalgique du temps où l’on “emballait de rêves” un courrier confié au postier, je suis tout aussi ravi aujourd’hui de pouvoir video-iChater avec ma famille restée au pays. Ce qui accompagnait “l’attente” d’une lettre ou sa réponse, c’était la prise de recul. Aujourd’hui, l’immédiateté de la diffusion nous induit à penser que nos réactions ou nous réponses doivent être tout aussi immédiates. C’est à mon sens un erreur, aggravée je crois par le fait que l’on parle ou écrit à un écran. Tous les garde-fous qui prévalent dans la société traditionnelle (politesse, retenue, respect, bref tout ce qu’on a pourtant appris lorsqu’on était petit) ont tendance à voler en éclat du fait qu’on est enfermé dans sa bulle avec pour seul interlocuteur, un écran. Dans la vraie vie, beaucoup ne se seraient pas comportés comme il l’ont fait avec toi. Et c’est là tout le problème : cet écran et ce clavier ont tendance à devenir la vraie vie pour beaucoup et nous sommes bien des adolescents en crise en ce qui concerne leur bon usage.

La deuxième réflexion, c’est que tu as réussi à humaniser ce qui ne l’a pas encore été. Pour lire des recensions ou des tests sur tel ou tel sujet, il y a pléthore de documents ou media. Mais voilà, le point d’orgue, l’argument ultime pour déterminer de la valeur d’un article, c’est son objectivité. Je n’ai jamais été d’accord avec ça. Justement parce que je suis capable de dire “je”. Je pense que la subjectivité est bien plus féconde, si tant est qu’elle se veut honnête, dans la mesure où le sujet traité prend une épaisseur humaine : ce n’est pas un D3 dans sa froide matérialité qui est décortiqué, mais un bonhomme qui le fait vivre et partage son expérience. Non plus qu’un iPhone bourré de technologies innovantes mais un type émerveillé qui le découvre et nous fait saliver, avec bonheur ! La communication est plus dans ton émotion (bien subjective) que dans ce concentré de technologies communicantes qu’est l’iPhone (bien objectives elles). A ma connaissance, mais je suis loin d’avoir fait le tour du web, tu fais partie d’une minorité qui donne une âme à l’Internet. Tu n’es pas le seul ! D’autres aussi, je crois, et qui interviennent sur ce site, si je ne m’abuse.

Tout ça pour dire que cuk.ch est unique. La plupart du temps, la qualité des commentaires en témoigne, même si quelques dérapages surviennent malheureusement.

Mais je ne désespère pas que les affronts “ad hominem” s’estompent, et que les débats d’idées résistent à mesure que les internautes se seront appropriés les outils de l’Internet non pour se défouler avec leur écran, mais comme un outil supplémentaire de la vie sociale ou le respect mutuel et la politesse ne sont pas que d’archaïques idées moyenâgeuses.

Bien sûr, ce site est le tien, nous l’aimons tel qu’il est. Mais tu es libre d’en faire ce que tu veux. Si tu veux prendre un peu de large, qui pourrait te le reprocher ? Je resterai cependant heureux de lire l’article quotidien de cuk, de le commenter ou non, mais surtout j’apprécierai encore et encore l’esprit cuk !

Merci François !

26)
gangaputra
, le 14.07.2008 à 06:09
[modifier]

Bonjour,

Comme bcp je fais partie de cette majority silencieuse qui temoigne sans prendre part, mais trop c’est trop!!! Plutot que de paraphraser ou d’emprunter les idees permettez moi de poster le poeme de R. Kipling.

SI… Si tu peux voir détruit l’ouvrage de ta vie Et sans dire un seul mot te remettre à rebâtir, Ou perdre d’un seul coup le gain de cent parties Sans un geste et sans un soupir ;

Si tu peux être amant sans être fou d’amour, Si tu peux être fort sans cesser d’être tendre Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour, Pourtant lutter et te défendre ;

Si tu peux supporter d’entendre tes paroles Travesties par des gueux pour exciter des sots, Et d’entendre mentir sur toi leurs bouches folles Sans mentir toi-même d’un seul mot ;

Si tu peux rester digne en étant populaire, Si tu peux rester peuple en conseillant les rois Et si tu peux aimer tous tes amis en frère sans qu’aucun d’eux soit tout pour toi ;

Si tu sais méditer, observer et connaître Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ; Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître, Penser sans n’être qu’un penseur;

Si tu peux être dur sans jamais être en rage, Si tu peux être brave et jamais imprudent, Si tu sais être bon, si tu sais être sage Sans être moral ni pédant ;

Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite Et recevoir ces deux menteurs d’un même front, Si tu peux conserver ton courage et ta tête Quand tous les autres les perdront,

Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire Seront à tout jamais tes esclaves soumis Et, ce qui vaut mieux que les Rois et la Gloire, Tu seras un homme, mon fils

Tres amicalement

27)
Okazou
, le 14.07.2008 à 06:11
[modifier]

Prélude à l’après-minuit d’un iFaune © alec6

Ça y est, te voilà qui nous refait une crise de Calgon®.

François, si tu n’existais pas, il faudrait t’inventer ! Tu es vraiment un cas. Voilà pourquoi d’aucuns tentent de te disséquer. Des entomologistes sadiques, sans doute…

N’importe qui d’autre que toi s’en battrait les breloques (tiens, moi, par exemple), des remarques négatives que tu as pu subir ce samedi (j’en étais, et bien placé !) Pas toi.

Pourquoi ? Parce que tu es l’archétype de l’honnête homme : droit, rigoureux, honnête et travailleur. Un Suisse qui aurait pris au pied de la lettre les conditions nécessaires et jamais suffisantes pour être un bon Suisse, parfaitement inscrit dans le mythe fondateur. Un rêve de Suisse. Et c’est très bien comme ça, surtout ne change rien ! Tu es ainsi le seul Suisse au-dessus de tout soupçon. C’est franchement réjouissant. Rassurant, diraient d’autres.

Voilà en même temps tout le problème.

En effet, quand on vit à longueur de temps avec le poids du mythe de la perfection suisse sur les épaules, ça fait tout drôle de se faire apostropher par des galapiats (peut-être même des Français, ce peuple si imparfait) qui, de plus, ont le toupet de prétendre vous remettre sur le droit chemin dès que vous avez fait un petit pas de travers.

Là, on comprend qu’il faut d’abord avoir conscience de la « faute/manquement/péché » qui vous est reprochée, et c’est pas gagné. Malgré toute la bonne volonté du monde et en dépit des qualités susénoncées.

Une ombre d’orgueil vous ferait plutôt dire : « Mais qu’est-ce que c’est que cette bande de gauchos aigris qui voudraient se montrer plus saints que moi, fils de Candide et frère d’Ingénu, en me gâtant le plaisir, de surcroît ? »

Ben oui, habité par un mélange complexe d’innocence, de candeur, d’ingénuité et de naïveté, notre Suisse idéal ne voyait pas malice, toute bonne foi brandie comme un étendard, à jouer les benêts bien avant potron-minet, à la devanture d’un marchand dont il convoitait le dernier objet à la mode, du dernier cri, le truc qu’il faut avoir, et vite, car il se fait rare et il n’y en aura pas pour tout le monde.

Je t’épargnerai, cher François, le parallèle avec une file de pékins en quête d’une denrée tout aussi rare : le travail (cf. la photo de henrif). Ce ne serait pas gentil de ma part et décidément trop rabat-joie (ma spécialité).

Revenons donc à notre file nocturne. Comment veux-tu que des gauchos aigris te voyant ainsi faire le pied de grue pour un objet dont ne dépend pas ta vie ni celle des tiens, ne te glissent pas dans le creux de l’oreille, en toute amitié (si, si !) : « T’as tout de même l’air un peu con, là, non ? »

Et comment veux-tu que les plus acides, les plus gauchesquement cruels, aient oublié que tu es, à la fois (ce qui n’est pas rare), de gauche et instituteur ?
– De gauche. Non mais vraiment, est-ce qu’un mec de gauche, avec toute la charge de sa conscience de classe, de la lutte contre le Grand Capital, pourrait se fourvoyer au point de se commettre avec les bling-blings et ainsi se compromettre dans une basse opération de communication marchande ? Impensable.
– Instituteur. Mais comment un instituteur, autant dire un mythe vivant – qui, celui-là, n’est pas près de fondre au soleil – comment se pourrait-il qu’un quasi-saint de la Laïque, héraut de la République/Confédération, modèle pour tout une jeunesse vulnérable s’exhibe ainsi lors d’une cérémonie secrète tenue au cœur de la nuit par la secte des maniaques de l’achat compulsif ? Inconcevable.

Les gauchos aigris (et tristes, tellement tristes, si vous saviez, Madame Michu…) ne sont pas des saints, eux. Trop rigoureux avec la morale ; raides comme la justice ; pas toujours gentils ; pas toujours reconnaissants. Alors, quand s’alignent dans leur très austère cervelle : de gauche ; instit’ ; gros coup de pub’ ; faire la queue à pas d’heure pour un biniou hors de prix, un gros clignotant (rouge) leur signale une alerte en incohérence et en confusion.

Rien-que-de-très-normal.

Bien sûr, ils ont le choix de réagir subtilement par un : « Bravo! Super, François! Ça, c’est la vraie vie! ;-)) », plein de tenue et d’humour grinçant, ou plus brutalement par un : « Ce monde crève précisément de ces comportements débiles », de dépit navré. Question de personnalité.

Alors ce qui me déconcerte, c’est que tu écrives : « Moi, ce qui me dérange, c’est que maintenant, comme je l’ai évoqué plus haut, j’en suis à me demander si je vais écrire ou non un article sur tel ou tel produit, en me posant la question pour savoir comment je vais pouvoir l’amener sans qu’on croie que je l’ai acheté. Alors là je dis stop. »
Tiens, moi aussi, je dis stop ! Debout sur le frein à faire brouter l’ABS. Ne me fais pas croire, François, que c’est ça l’ennui. Tu sais comme moi que le problème n’a jamais été que tu achètes un iPhone, on s’en réjouirait plutôt, pour toi et pour nous. Le problème est bien ce que tu as évoqué plus haut dans ton texte et que je viens de reprendre avec plus de netteté (et de lourdeur bien lourde) dans le mien. Ça gratouille la conscience ? T’inquiète, c’est normal.

Tu le sais tellement bien que tu ne peux t’empêcher d’écrire : « Purée si un soir, on peut plus s’amuser, être léger, même si derrière, il y a cette “horrible manière de répondre à un besoin convulsif de tomber dans le panneau de la consommation éhontée, qui va faire soi-disant crever la planète”, eh bien c’est à pleurer. »

Je ne suis pas le roi du décodage mais il me semble que tu exprimes là ta conscience (tangible), et ton regret (caché), de ne pas avoir trouvé, sur ce coup, la manière. Et, corrélativement, si ça ne passe pas, c’est que tu culpabilises. Franchement, ça n’en vaut pas la peine. Si j’avais dû ressentir une quelconque culpabilité après tous les excès que j’ai pu commettre dans ces colonnes, sans parler du reste, il y a beau temps que je serais rentré dans l’ombre (j’en vois quelques-uns, au fond, qui pensent des choses pas trop aimables à ce sujet. Je les salue bien respectueusement.)

Et sincèrement, François, tu préfèrerais qu’on soit des bénis oui-oui comme on en a aperçu à l’occasion ce samedi ? Tu sais bien que non. Rien ne vaut une bonne opposition, même frontale, plutôt qu’un brouet de satisfecits incolores, inodores et sans saveur. Cette manière qu’ont les accrocs à quelque chose de pas net de se serrer niaisement les coudes, comme si cette fraternisation artificielle, de pure circonstance et guidée par un reliquat de mauvaise conscience, pouvait conférer une quelconque innocence, voire même une légitimité (!), à leur vice (typique des mœurs de la surconsommation d’aujourd’hui : cf. les soldes, liquidations, braderies et autres orgies commerciales). Pour parler franchement, les contributions de ceux qui « jouaient le jeu » sans vergogne ressemblaient par trop à de la gelée anglaise.

Bon, puisque tu te sens encore coupable (dans la vraie vie il n’y a que les innocents qui se sentent coupables) tu diras trois Pater et deux Ave et tu recopieras cent fois ce grand – et fort réjouissant – précepte de gauche : « Il faudra pendre le dernier bourgeois avec les tripes du dernier banquier. »

•••
N. B. : si certains (qui contre toute raison me lisent !) m’ont trouvé lourd (même un peu), donneur de leçon (et qui me donnent des leçons), égocentrique, prétentieux, pontifiant, de mauvaise foi, trop grave, trop sérieux, triste, pisse-vinaigre, hors-sujet, qui pensent que je pète plus haut que mon cul, que je ne suis pas sur le bon site, que j’ai le melon, un ego démesuré et suis imbu de moi-même ou je ne sais quoi d’aussi lucidement et justement pensé (à moi Prévert !), qu’ils sachent qu’ils me font trop d’honneur (je suis également bouffi d’orgueil) et que, malheureusement, je ne peux être différent de ce que la nature m’a fait. Ainsi je suis, ainsi je resterai. Amen.

Message personnel : Là, Tom25, au mot, tu es gâté !


Le monde n’est pas une marchandise.

28)
Nept
, le 14.07.2008 à 07:02
[modifier]

Je comprends ton amertume face à ces quelques imbéciles qui écrivent de manière (je trouve) insultante. Mais n’oublie quand même pas une chose: si tant de monde visite ce site, c’est que parmi nous, une majorité l’apprécie. Et si d’autres n’aiment pas y lire que tu as 23 clés ou 2 réseaux Airport, eh bien personne ne les oblige à venir. Et, après tout, si tu choisis de dépenser tes sous en APN dernier cri, pourquoi pas? Tant que tu assumes tes choix. D’autant que question environnement (soulevée plus haut en commentaire), tu donnes une seconde vie à tous les modèles d’avant, tout en permettant à certains n’ayant peut-être pas les mêmes ressources d’en profiter aussi.

En résumé, continue comme ça, le jour où tu arrêteras, ce site me manquera.

Bonne continuation.

29)
Anne Cuneo
, le 14.07.2008 à 07:03
[modifier]

si certains (qui contre toute raison me lisent !) m’ont trouvé lourd (même un peu), donneur de leçon (et qui me donnent des leçons), égocentrique, prétentieux, pontifiant, de mauvaise foi, trop grave, trop sérieux, triste, pisse-vinaigre, hors-sujet, qui pensent que je pète plus haut que mon cul, que je ne suis pas sur le bon site, que j’ai le melon, un ego démesuré et suis imbu de moi-même ou je ne sais quoi d’aussi lucidement et justement pensé (à moi Prévert !), qu’ils sachent qu’ils me font trop d’honneur (je suis également bouffi d’orgueil)

NE CONFONDONS PAS, Okazou! Tu es grincheux, dur, pontifiant, trop sérieux parfois (même si là aussi, on a par moments l’impression que tu te forces à ne pas sourire) et tout ce qui suit, mais tu n’attaques jamais pour détruire le caractère de quelqu’un: tu défends tes idées, et tu en voudrais à tes interlocuteurs de ne pas réagir. Tu es, et te complais à être contre le courant, et parfois, comme tout un chacun, tu t’égares. Tu donnes tes opinions, et il se trouve que les autres ne sont pas toujours d’accord avec toi. Mais tu ne dis pas, même entre les lignes: «Si vous ne pensez pas comme moi, bouclez-la!»

Tu es tellement “sur le bon site” que quand tu n’écris pas pendant quelques semaines, on se demande, au coin des apéros Cuk: «Mais qu’est-ce qu’il a, Okazou? Il est malade?»

Les attaques du week-end n’avaient rien de commun avec tes remarques négatives – ce n’était pas DU TOUT le même négativisme, si je peux dire. Parce que, comme tu le dis toi-même, tu donnes peut-être des leçons, mais tu t’en laisses donner, et que finalement, tu crois profondément qu’un monde meilleur est possible, ça se sent, et ça fait toute la différence.

30)
ocmey
, le 14.07.2008 à 07:29
[modifier]

François, Je me suis senti aussi un peu visé dans les commentaires, car j’étais au même endroit que toi et presque au même moment, pas fou, 5h30 ça suffit :-)

Mais tant pis, c’est la première fois que je faisais un truc de ce genre concernant un produit de consommation, et j’en suis content, l’ambiance, la petite communauté éphémère qui s’était créée devant ce magasin, c’était vraiment sympa.

Et merci pour les photos car comme ça j’ai un souvenir de la matinée.

A l’année prochaine pour le 4G !!

31)
ysengrain
, le 14.07.2008 à 07:44
[modifier]

Mon cher François, Nous ne nous connaissons qu’à travers les e mails échangés, et si je connais ton visage c’est pour l’avoir vu en photo alors que je ne pense pas que tu connaisses le mien.

Alors, quand tu écris: “S’il faut que réfléchisse à ce que je vais écrire, afin d’éviter de passer sur le divan dans les commentaires, franchement, le jeu ne m’intéresse plus.” je lui réponds au gars François qu’il n’a pas à se justifier, JAMAIS; que ceux qui ne sont pas satisfaits aillent cracher leur venin ailleurs, il y a tant de lieux pour le faire.

De ce que je sais de toi, tu es un homme responsable, il n’y a qu’à voir le sourire de tes enfants et les yeux pétillants de Madame Cuk pour le savoir, et je n’oublie pas ton métier d’enseignant, et tes responsabilités municipales. Tu es un adulte responsable, certes, mais tu as aussi conservé la capacité d’émerveillement de l’enfant. Ceux qui l’ont perdu devraient se poser des questions sur leur force vitale.

François, tu ne changes rien, tu restes comme tu es, et Mesdames et Messieurs les censeurs, bonsoir.

Pour ce qui me concerne, je reste à tes côtés. Amicalement.

Y

32)
THG
, le 14.07.2008 à 07:47
[modifier]

En ce qui me concerne, ce n’est pas le fait d’être addict au matos qui me pose un problème – j’aime bien ça aussi – c’est le fait qu’on puisse se lever à quatre heures du mat’ pour ça !

Plus sérieusement, bien sûr qu’on ne peut pas toujours s’empêcher de se poser des questions quand au déballage de matos – et de moyens – auquel on assiste parfois ici mais, d’un autre côté, je crois effectivement qu’il faut prendre le contrepied et bien comprendre que le maître des lieux est bien plus détaché de tout ça qu’on pourrait le penser…et qu’il sait mettre suffisamment de légèreté et d’humour là où il fait, quand il faut.

Je suis plus gêné par certains commentaires que par le contenu du site, c’est clair… Et quand ça tourne à la politique et que je suis rarement d’accord, je préfère tourner mes talons et aller voir ailleurs (car la liberté, c’est que personne n’oblige à lire, finalement…).

Alors, Cuk doit-il cesser ? Certainement pas.

Doit-on enfermer son fondateur ? Pas à ce point là (quoique… vient essayer la jolie chemise avec les manches longues :-)

Doit-il revendre son iPhone ? Non, le jeter et me donner l’adresse de la poubelle.

Doit-il revendre son D3 ? Il peut le jeter mais je n’ai pas besoin de l’adresse de la poubelle. En effet, j’ai toujours fait une allergie aux appareils dont les objectifs se vissent et de dévissent dans un sens contre nature et dont les cartes CF s’insèrent avec la face opposée à ce que font les autres…

33)
abwico
, le 14.07.2008 à 08:02
[modifier]

Continue pour moi, pliize : j’aime bien lire tes humeurs même si je n’ai pas même pas un petit Sagem à 1€ !

Et puis, c’est aussi un peu grâce cuk.ch si l’écran sur mon bureau ne bleuit plus pour me parler d’erreurs fatales à fenêtres.

34)
François Cuneo
, le 14.07.2008 à 08:05
[modifier]

Okazou, sur la fin de ton commentaire, tu ne nous ferais pas aussi une petite crise de Calgon®?:-)))

Je suis aussi de ceux qui pensent que tu as largement ta place ici. Mais des jours comme samedi, j’ai trouvé ça un peu lourd, un peu sérieux, je te l’ai dit.

Cela dit aujourd’hui, je me suis bien marré.

Pour les autres, merci. Ces commentaires sont presque gênants:-).

En tout cas, ils me montrent que nous avons tous essayé et un peu réussi à faire passer ce côté froid qu’a l’informatique, en mettant en avant un tout petit peu de côté humain.

Lorsque j’écris “tous”, je pense à toute l’équipe de Cuk.ch sans exception, et à tous les commentateurs du matin ou du soir.

C’est ça qui fait la force d’ici. C’est aussi pour ça que quand je vois 15 commentaires à une humeur, je suis un peu déçu.

Mais vendredi, à ce niveau, ou aujourd’hui, ça va plutôt bien!

Merci à tous, d’où que vous veniez (Allemagne, Afrique, Japon, France, Belgique ou Suisse c’est formidable, au fait, bienvenue à Brollywood et son école de jonglerie, si tu passes en Suisse, fais-nous signe!!).

De mon côté, je continue à essayer de faire du Push sur cet iPhone, je ne désespère pas.

Ah, juste un petit mot à propos du commentaire de jeanbsci, pas qu’on croie que je fais ma bégueule qui ne voit pas les critiques: je comprends que tout tes exemples pris dans notre façon d’écrire (je dis notre puisque tu parles aussi d’autres rédacteurs) puissent te déranger (sauf que quand je parle de mes 23 clés, jamais, au grand jamais j’y mets une once de sentiment de puissance, ça ne me vient même pas à l’esprit, idem avec tout le reste, ce n’est vraiment jamais pour frimer).

Ce que je ne comprends pas, c’est pourquoi si le ton de Cuk.ch te hérisse à ce point-là, tu continues à nous lire.

35)
jibu
, le 14.07.2008 à 08:13
[modifier]

Je n’ai pas lu les autres commentaires de l’humeur d’aujourd’hui.

François, j’ai l’impression que c’est un passage obligé ce que tu vis, ” la rançon de la gloire”, ton arrivée dans le monde du people. On décortique les gens, on leur fait mal, c’est tellement facile via le web et j’imagine jouissifs pour certain. Je pense que si tu n’arrives plus à passer par dessus alors il faut éviter les tests de produits de ce genre ou arrêter cuk. Dommage. Je trouve que tu devrais faire la part des choses, car des commentaires positifs tu en as reçu une sacrée quantité quand même, il ne faut pas retenir que le mauvais dans cette histoire, je n’ai pas compté, mais en nombre je pense qu’il y a plus de positif que de grincheux.

36)
Tartopom
, le 14.07.2008 à 08:15
[modifier]

F Cunéo m’énerve parfois, mais j’adore le lire.

Okazou m’énerve parfois, en fait assez souvent, je ne partage à peu près aucune de ses idées, mais j’adore le lire (quel style!)

Et pourquoi? Parce que tous les deux sont sincères. Ils ne trichent pas. Ils écrivent ce qu’ils pensent, ce qu’ils ressentent. Ils ne prennent pas la pose, ils sont cohérents même dans leurs contradictions.

Donc Messieurs, continuez merci.

37)
Fabien Conus
, le 14.07.2008 à 08:21
[modifier]

Ouais, moi je suis d’accord, arrêtons Cuk !

… comme ça je n’aurai pas besoin d’écrire un article pour jeudi ;-)

38)
Inconnu
, le 14.07.2008 à 08:24
[modifier]

François,

Un véritable humain est toujours guidé de l’intérieur, ses actions sont joyeuses (et souvent à contre courant du bien-pensant.)

C’est la différence entre l’insecte et l’humain : le premier a besoin d’une carapace extérieure rigide, et il est tout mou à l’intérieur. Le second a une colonne vertébrale qui lui permet de rester debout tout en gardant une souplesse de comportement.

Bravo pour votre humanité. Et pour ma part, je vais continuer à vous lire … silencieusement.

39)
bdone
, le 14.07.2008 à 08:35
[modifier]

Tout ceci ressemble à une méga déclaration d’amour ! J’en profite pour dire mon admiration pour François qui a réussi à convaincre son épouse du bien-fondé de l’achat d’un D3… ce que je n’ai pas encore réussi à l’heure actuelle ;-)

40)
Crunch Crunch
, le 14.07.2008 à 08:43
[modifier]

-> François Cuneo

Dans la vie, il faut parfois (si ont le peux) aller au bout de ces rêves. Tu l’as fait, est c’est ça qui est génial.

Seulement, les rêves des uns, ne sont pas ceux des autres.

Pire, après une mauvaise expérience professionnelle, dans une entreprise de la région, j’ai appris que l’épanouissement (avoué) d’une personne, énerve profondément l’être humain du 21 ème siècle.

En 2008, dire que l’on est heureux (en dehors de sont cercle d’ami), revient (à coup sur) à se prendre une volée de bois vert, en pleine tronche…

Je suis triste de ça. J’aime mon prochain, personnellement. Et quel qu’il soit. Sur cuk.ch, je retrouvais (un peu) de cette valeur là…

Continue, stp :-)

41)
Olympe
, le 14.07.2008 à 08:48
[modifier]

François, n’écoute pas ces c…, c’est ton blog et personne n’est obligé de le lire et encore moins de faire des commentaires. Je viens ici pour ta bonne humeur et pour tout le reste pas pour ces c… j’avais prévu de compter par mes commentaires, le nombre de mes visites pour suivre ton aventure, raté, j’en ai été dissuadé immédiatement mais ce n’est pas grave, l’important c’est d’avoir eu le à 7h du mat grâce à toi :-) Merci et n’hésite pas à fermer l’accès aux commentaires, nous serons toujours un bon nombre à t’apprécier. Encore merci :-)

42)
François Cuneo
, le 14.07.2008 à 08:49
[modifier]

Ouais, moi je suis d’accord, arrêtons Cuk !

… comme ça je n’aurai pas besoin d’écrire un article pour jeudi ;-)

:-)

Non non Fabien, si on arrête, c’est vendredi… Je peux pas avant, il y a une inertie, tu sais…

Ah, au fait, tu diras à Madame qu’on a joué hier soir à Lighretto Football.

Une heure pour comprendre les règles (et encore, on avait l’ordi à la cuisine pour lire en parallèle l’humeur de Puzzo, ce qui nous a sauvés finalement, c’est le film génial qui était lié, et où l’on voit bien les gens jouer), mais sinon, c’est vraiment super.

Pour une fois, on sait pourquoi Juliette n’arrivait pas à dormir, à l’étage (je ne dis pas quel étage, certains croiraient que je frime:-))

43)
pilote.ka
, le 14.07.2008 à 09:09
[modifier]

N’empêche, je continue de penser que François s’est offert un exaltant petit trip consumériste.

44)
ElGeko
, le 14.07.2008 à 09:11
[modifier]

Bonjour,

C’est mon premier commentaire sur ce blog que je lis régulièrement, et avec un certain plaisir, depuis quelques mois. J’ai souvent failli réagir, à tel ou tel article, mais je me suis toujours abstenu, en fin de compte, je ne sais pas trop pourquoi en fait. Mais bon, là, ayé, je vais me lâcher… Je fais mon coming out, épicétout!

Donc, François, depuis le temps que tu fréquentes le web, tu sais aussi bien que nous tous que la lâcheté est le trait de caractère dominant de ce merveilleux monde qui nous entoure. C’est tellement facile, pour chacun, de se la jouer redresseur de tort, chevalier blanc, Zorro des banlieues, quand on est planqué, loin, derrière un clavier aussi plastoc que ses propres idéaux, souvent.

Et donc, c’est la rançon de la gloire que d’avoir, sur son blog, des remarques acerbes, méchantes, fielleuses, miroirs précis de chaque petite jalousie individuelle, médiocrité permanente d’une humanité qui va dans les étoiles, pour la frime, mais qui n’est pas foutue de vivre intelligemment sur sa propre planète.

Donc, oui, je trouve aussi cette folie de l’iPhone assez stupide, en général, on fait le lit des boites qui nous bouffent la vie, en faisant ce genre de trucs (aller faire la queue la moitié de la nuit pour être le 1er à avoir un machin en plastique et hors de prix), on améliore encore plus le quotidien des riches en enfonçant encore un peu plus les pauvres en faisant ça, et le pire, c’est qu’on le sait, ou l’on s’en doute, mais on le fait quand-même, car chacun à droit à être un peu couillon aussi, dans ce monde si bizarre où l’on survit. Mais si je ne partage pas cette façon de consommer, et peux m’en moquer, même à l’occasion, je peux comprendre aussi ceux qui ont besoin de ça pour s’affirmer. Et en plus, ici, c’est chez toi, c’est ton blog, donc tu as le droit évidemment d’y dire ce que tu veux. Et ça, ça devrait se respecter, un minimum. En tous cas, moi, je respecte celà et je te remercie de nous faire partager ce blog, très instructif.

Mais bon, le respect, de nos jours, on sait où il va se nicher hein!

Bref, il est normal de se faire incendier lorsque l’on parle en public. C’est la rançon de la gloire, comme je disais. Et le courage, c’est évidemment de continuer, malgré les insultes, les quolibets, la médiocrité. Tout simplement parce que l’on apprend de tout (et de tous). Même de la fange. C’est ça, l’humanité. Aussi.

45)
Mathieu Besson
, le 14.07.2008 à 09:13
[modifier]

Hello François (et Noé), j’ai une idée (sans doute pas le premier à l’avoir).

Tu pourrais mettre un système d’autorégulation en place: un bouton “Troll!” qui permettrait à tout lecteur de tagger un commentaire d’un pisse-froid (genre le #16 d’aujourd’hui, qui n’apporte rien qu’une tribune de pixels gratuits à ses rancœurs).

Au fur et à mesure que les lecteurs sains d’esprit cliqueraient sur le bouton “Troll!” pour ledit commentaire, celui-ci deviendrait de plus en plus petit, de plus en plus illisible, pour finir par disparaître dans le néant du web.

La fonction de Trollisation apparaîtrait toute seule à partir de 20 ou 30 commentaires (ça ne dégénère pas tout de suite).

Deux avantages: 1) ce seraient les lecteurs qui feraient en sorte que certains commentaires inutiles soient repoussés au lointain, et pas toi durant tes heures de week-end, obligé de les supprimer à la main. L’espace d’expression de Cuk.ch est trop précieux pour le laisser polluer par des Frustro-Man! 2) cela permettrait aux retardataires de ne pas devoir se taper tous les commentaires inutiles, et de ne lire ceux que la communauté juge intéressants.

Qu’en dites-vous? Pour ou contre une trollisation des commentaires?

46)
Olympe
, le 14.07.2008 à 09:20
[modifier]

Pour mais j’sui pas un Troll… bouhhhhhhhhhhhhhh :-D

Excellente idée, au passage, faudra nous faire un article sur la méthode utilisée et oui fallait pas en parler ;-)

47)
archeos
, le 14.07.2008 à 09:32
[modifier]

Bon, je n’ai pas lu les commentaires, un peu long pour moi, et les longs commentaires, il n’y a que ceux où Okazou intervient qui m’intéressent (je résume). Pour l’humeur, moi je la trouve mignonne, c’est tout toi. Continues.

49)
Dub
, le 14.07.2008 à 09:44
[modifier]

Que tous les pisse-vinaigres, jaloux, aigris, donneurs de leçons à balle-deux , fassent le ménage devant chez eux….!!! Allez François, on ne vit qu’une fois, fais-toi plaisir et continue à partager ces moments super sympa… Moi j’aime …. Encore , encore …. Amitiés ;o))

50)
coacoa
, le 14.07.2008 à 09:46
[modifier]

J’apporte mon petit poids et le dépose sur le bon côté de la balance, balance qui, au fil des commentaires du jour, s’est fort heureusement (et très vite) mise à pencher en ta faveur, François.

Je l’ai déjà dit, je le dirai encore : vive cuk (et c’est qui, déjà, “cuk”, hmmmm ?).

Merci aussi François de bien vouloir de temps en temps (non sans douleur) t’en ramasser une (voire deux), ça permet de se positionner, ça vous remue ici et là, c’est vivant comme tout, en somme, d’une manière ou d’une autre (je parle pour moi), tout cela fait avancer le schmilblick. De quelques millimètres, peut-être, mais c’est énooooorme.

Okazou, tu le disais toi-même : je ne ferais pas un bon toi. Mais crois bien que sans Okazou(s), je ne ferais pas un bon moi non plus.

51)
mrG
, le 14.07.2008 à 09:53
[modifier]

Mais non François il faut pas arrêter …

Derrière ces critiques méprisantes, irrespectueuses, outrancières et dénotant un manque clair de connaissance de l’esprit du site, je ne peux m’empêcher de constater que quelque part c’est un peu le prix de la gloire. Tu as été le seul à écrire en français un article (humeur, blog, etc. peu importe comment on l’appelle) sur l’iPhone 2.0. Donc quelque part ça a drainé des gens qui ne connaissaient pas l’esprit du site. J’ai besoin de CUK.CH … c’est ma bouffé d’air dans la semaine, même si je ne lis pas tous les articles, j’y viens tous les jours ! Et justement, le côté humain et bon enfant comme d’autres l’ont relevé avant moi, c’est ce qui m’attire et me garde dans le cercle de tes lecteurs.

Donc ne prends ces critiques trop personnellement, elles ne s’adressaient qu’à une personne qu’ils ne connaissent pas et qui n’est pas toi ! Tu es tellement plus.

Là où il y a du monde et de l’auditoire, certains “bien-pensants” ne peuvent s’empêcher de se sentir écoutés … alors qu’il ne le sont pas. C’est finalement que des “trolls” !! …

Pour terminer je dirais qu’on ne peut que te tirer notre chapeau pour ton ouverture d’esprit et ta tolérance puisque tu aurais pu effacer (ou modérer comme on dit sur internet) les commentaires. Mais tu ne l’as pas fait.

Merci pour le site, le temps et l’argent que tu y consacres.

à + très certainement.

G

53)
ToTheEnd
, le 14.07.2008 à 09:59
[modifier]

Ouais, c’est toujours difficile de lire des remarques de la part de gens qui ne te connaissent pas. On est tous là pour faire partager des trucs, des histoires, des achats, des coups de coeur, etc.

Je continue de penser que ce n’est pas très normal de toujours critiquer alors qu’on est soi-même bourrer de contradictions, mais il faut croire que ces gens sont prêts à faire de la politique.

Nous sommes relativement privilégier par rapport à beaucoup de choses et je pense que c’est bien d’en profiter.

Le monde va changer d’une façon drastique d’ici quelques années et ceux qui pensent qu’on peut changer le cours de l’histoire se mettent le pied – pour ne pas dire la jambe – dans l’oeil.

Bref, profitons car demain sera très différent et merde aux pauvres types aigris et frustrés.

T

54)
Alexandre
, le 14.07.2008 à 10:06
[modifier]

françois, surtout n’arrête pas! ma lecture matinale ne serait plus la même… macintouch, c’est bien, macworld aussi, mais c’est un peu “distant”, impersonnel.

même si je ne suis pas toujours d’accord avec ce que je lis sur cuk, il y a esprit que j’aime bien, des adultes (?) qui se prennent pour des enfants, sans complexes, qui n’ont pas peur de se moquer de soi-même…

courage!

55)
CHD
, le 14.07.2008 à 10:10
[modifier]

Hum, faut prendre tout ça avec philosophie…

Le général George S. Patton vivait mal (c’est un euphémisme) les critiques (souvent bien méritées) à son encontre, et se réfugiait derrière ce point de vu (proche du sophisme) :

_When you do something, you always gad critics from three sorts of people / Quand on fait quelque chose, on provoque des critiques chez trois catégories de personnes : 1) those who do the same / celles qui font la même chose 2) those who do the opposite / celles qui font le contraire 3) and especially those who do nothing / et surtout celles qui ne font rien._

Si cela soulage de le dire, cela ne change évidement en rien le fond du problème (c’est le problème avec les sophismes). Car, assumer une responsabilité a (par définition) des conséquences et donc vous expose immanquablement aux critiques, y compris vos propres autocritiques. A moins d’être un parfait tyran convaincu de sa congénitale infaillibilité, le mieux est de l’accepter avant d’avoir de gros problèmes névrotiques (exactement comme Patton). En contre partie, pour qu’une activité en équipe fonctionne bien, il faut évidement que les critiques soient constructives et correctement communiquée :

_Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envi d’entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous comprenez, il y a dix possibilités qu’on ait des difficultés à communiquer !

Bernard Werber_

56)
POG
, le 14.07.2008 à 10:11
[modifier]

François ne change rien à CUK ou dans ta façon d’écrire tes brèves, tests ou je ne sais quoi. Le site fait mon bonheur tous les matins, quelle qualité comparé aux chasseurs de news de dernières minutes.

J’ai plutôt trouvé génial que tu oses nous parler de ton expérience d’iPhone et que tu acceptes finalement de donner un peu plus d’humanité au site en nous faisant partager tes émotions, même si pour certains elles pourraient paraître puériles. Je pense qu’il n’est pas forcément simple de rompre une forme de pudeur, car tu aurais très bien pu nous parler de l’iPhone que sur un plan technique.

Finalement, nous n’avons qu’une vie et je pense que chaque instant est important. Il y aura toujours des grincheux, des jaloux, mais qu’importe au moins ce que tu fais est vrai et tu le fais avec passion, c’est ce qui me plait sur ce site.

Ne change rien !

PO

57)
Leo_11
, le 14.07.2008 à 10:12
[modifier]

Mais non François… tu ne vas pas laisser ces censeurs-moralisateurs-jaloux gagner… pas toi…

Si tu passes une fois du côté d’Esta… viens boire une bière (puisque maintenant tu aimes ça ;o) … ) c’est un bon remède contre la déprime

58)
cerock
, le 14.07.2008 à 10:18
[modifier]

Il ne faut pas non plus oublier, que tu déchaînes contre toi un certain nombre de lecteurs qui soufre de jalousie…

Oui, tu arrives a nous faire rêver avec tes articles… mais après il faut savoir redecendre sur terre et ce dire “non, je n’ai pas besoin d’un D3” ou “Intéressant cette iPhone”.

Les passages de Canon a Nikon (et inversement) me font personnellement sourire… car ils sont tellement prévisible que je trouve sympa de voir que François vit sa passion… et surtout, il augmente le rayon occasion de Photo Grancy… et ça c’est bien pour nous ;-)

Mais c’est sur, que la frontière entre l’envie et la jalousie n’est pas très éloigné. Nous n’avons pas tous les mêmes moyens financier… Mais pourquoi juger quelqu’un dont on ne connais “que” la partie visible sur internet. Au final nous ne savons rien (et nous ne voulons pas savoir) sa façons de gérer son budget, de différents boulot qu’il fait… (Enseignant, Syndique, Developpeur, Photographe de mariage,…)

Je me souvient d’un article sur François qui avait passé il y a longtemps dans le Temps… il disait ne dormir que quelques heures par nuit (et Juliette n’était pas née sauf erreur). C’est donc évident que François n’est pas qu’un fonctionnaire.

Ce site est une mine d’informations, j’ai fait beaucoup d’achat après des lectures sur Cuk et je savais d’avance que je ne serait pas décu.

A tout ceux qui critique la famille Cunéo… Cette famille est formidable (et je ne la connais que par une Cuk Day). Ce fut un plaisir et un moment très enrichissant d’aller voir un spectacle de Roger. Et cela me fait vraiment plaisir d’avoir des nouvelles de temps en temps sur Cuk.

Et finalement, a tout ceux qui dise que François ne doit pas être un bon enseignant ou un bon politicien, je répondrait tout simplement qu’il ne le connaisse pas.

C’est tout ça que j’adore dans cuk. Et j’ai été tellement déçu de lire toute les attaques de vendredi que je n’ai pas eu le courage de répondre avant.

Cuk est formidable, toute l’équipe de rédacteurs est génial, Noé fait un boulot magnifique… et Mme Cuk et Iris gère tout le reste a la perfection.

Alors MERCI et courage.

59)
JMeng
, le 14.07.2008 à 10:20
[modifier]

Un lecteur qui n’écrit pas de commentaire et qui revient chaque jour sur le site, c’est l’équivalent d’un commentaire qui dit simplement “Merci à Cuk.ch” !

60)
Inconnu
, le 14.07.2008 à 10:21
[modifier]

“pisse froid”, génial :))))

Allez courage, te laisse pas abattre par des gens aigris qui passent leur ras-le-bol sur toi et tes gadgets (le D700 en 2e boitier, non?). A ceux là, je dis “pétez un bon coup, ça vous fera du bien”.

61)
Alias
, le 14.07.2008 à 10:31
[modifier]

François ne doit pas absolument pas se taire, il doit boire son calice jusqu’à la lie.

Y’a rien sur les camping-cars! C’est chouette les camping-cars, j’aimerai bien un test! Ah pis les montres de luxe aussi, c’est joli non? Pour la semaine prochaine peut-être ?

62)
Menalb
, le 14.07.2008 à 10:32
[modifier]

352 humeurs allant de l’admiration à la tentative de détruire l’engagement de François pour Cuk.ch, de fustiger ou de louer son esprit juvénile, curieux et sincère, ce devrait être encourageant et non pas démoralisant pour lui car les esprits négatifs et chagrins ne voient les choses qu’au premier degré. Est-ce qu’un maître d’école, le syndic d’une localité vaudoise, un homme très engagé, n’a pas le droit de retrouver son âme d’enfant et d’exprimer ses sentiments sur la Place Publique sans risquer d’être victime de la vindicte de donneurs de leçons dont certains dénotent un esprit lamentable.

Comme beaucoup de fervents partisans de Cuk.ch j’ai pu profiter de quelques informations et démonstrations de François et de ses collègues contributeurs ; je ne commente pas souvent ce que je lis, mais là, je m’insurge contre les détracteurs de tous, et tout, poil(s).

François, j’espère faire votre connaissance lors d’un prochain “Cuk day” et, en attendant je vous invite à ne pas lâcher prise.

63)
Crunch Crunch
, le 14.07.2008 à 10:36
[modifier]

-> Renaud

Dans mes bras :-) J’avais proposé le même chose à Jossifert. Il avait pas compris la subtilité du message, ha ha :-)

Dans le même ordre d’idée (des trucs qui détendes):

– Saut à l’élastique

– Regarder “Amélie Poulain”

– Concert d’AC/DC, à fond les “manoille” ;-) (Nirvana, QOTSA, RATM, Gossip, etc… ça va aussi)

– Sauter dans le public, lors de celui-ci

– Tout lâcher, faire le tour du monde

Regarder ça

– Etc ;-)

64)
Saluki
, le 14.07.2008 à 10:47
[modifier]

François !

Ce matin, par extraordinaire, je n’ai pas allumé mon ordi parce que le fils de Madame Saluki est de passage, retour de Russie avant d’autres expat’ et que mon bureau est aussi chambre d’amis. Je n’ai pas quatre étages à ma maison, Moâ, Môssieur.

Je ne te connais pas autrement qu’en photo, ces saloperies de moteurs de quat’quat’ en ont décidé autrement à chaque cukday (à propos, Drazam, comment va ta cousine?…), mais tu me sembles aller l’amble avec la Raison et l’humanisme. En d’autres temps tu aurais été Encyclopédiste.

Pour les pisse-froid et autres, il y a bien le supplice du pal, mais comme le disait un bon ami dans la mode, “il commence trop bien pour que ça dure”.

Ne te soucie pas de ces graviers sur ton chemin!

Longue et bonne vie à cuk !

65)
Patjay68
, le 14.07.2008 à 10:48
[modifier]

Bien que je ne sois un gros “commentateur”, mais assidu de Cuk.ch, je dirai ceci :

Si vous invitez des gens chez vous, et que certaines personnes se permettent de critiquer ouvertement vote façon de vivre, votre intérieur, etc, vous n’allez pas pour autant après coup, changer de mobilier, déménager, ou refaire la peinture.

Vous ne pouvez pas plaisir à tout le monde, il faut vous y faire, mais pensez plutôt à ceux qui vous apprécient, certainement très majoritaires.

Au plaisir de vous relire…

66)
aladdinsane
, le 14.07.2008 à 10:52
[modifier]

Du pouvoir des mots – Big Brother.

352 réactions à ton humeur de vendredi ! )- sans compter celles d’aujourd’hui (il est 1Oh, 54 commentaires…). Le sujet est manifestement d’importance !… Mais ce n’est pas pour ajouter mon grain de sel sur ces problémes de consommation que je poste, ce n’est pas ça qui m’a choquée.

Non, ce que me choque, c’est la déformation des propos, c’est le découpage malhonnête et idéologique du texte de François opéré par jeanbscl – comme chez Big Brother, où on modifiait les archives historiques et les textes journalistiques pour leur faire dire ce qu’on voulait… (je n’ai pas lu les commentaires de vendredi = celle de jeanbscl les cristallise à coup sûr)

J’ai lu en premier la critique de jeanbscl – et là, bien que française (!), j’ai ressenti “mécaniquement” de la culpabilité à aimer comme François les objets technologiques (mais étant fonctionnaire française, je suis assez fauchée !lol ); puis, j’ai lu l’humeur de François de vendredi : Les extraits découpés et réorganisés par jeanbscl n’ont rien à voir avec le texte original, dans lequel l’auto-dérision est évidente : découpage malhonnête et idéologique, je vous dis !!

M… ! Même sur un forum d’informatique on a droit à la politique ! (mais je ne suis pas certaine, Okazou, qu’il s’agisse de grincheux de gauche – je dirais des grincheux réac de gauche et de droite : les extrêmes se rejoignent)

C’est vrai que les personnes qui critiquent cette humeur sont grincheuses et n’ont aucun sens de l’ironie, pourtant, tellement claire !! mais ce n’est pas qu’elles ne l’ont pas perçue… Non, je pense qu’elles en ont fait abstraction pour pouvoir conduire leur critique – impossible de faire passer François pour un idiot ruminant (Nietzsche) si on est fidèle à son texte… Big Brother, idéologie, censure des textes et des paroles : c’est de la politique !

67)
993flo
, le 14.07.2008 à 10:53
[modifier]

Bonjour François. Je comprends que tu sois déçu par le comportement et surtout par les paroles vraiment intolérables de certaines personnes. Certes, tu t’es fait plaisir en achetant un “jouet”… et alors? Ou est le problème?Toi tu te fais plaisir avec cela, d’autres auraient dépensés cet argent dans un jean ou autre chose… Et c’est là que je trouve cela vrmt bizarre… Nous avons tous nos passe-temps! Qui plus est, une personne a fait le rapprochement entre ton métier et cela… Personnellement, je ne vois pas pourquoi on ferai cela. Etant donné les tests (toujours très agréables à lire) que tu nous fait, on voit très bien que tu es doté d’un esprit critique qui est capable de faire la par des chose. Personnelement, je fais bcp de cyclisme (en plus de la photo, de la guitare et de mon esprit geek :) ) et mon vélo coûte près de 5000€ et je reçois régulièrement les mêmes critiques que toi. Cependant, les gens ne se rendent pas compte que se sont des sacrifices qui permettent de se faire un cadeau comme ça.

Voila, c’est tout ce que j’avais à dire. En espérant que tu continues tes articles (ya intérêt d’ailleurs!!),

A+ Flo.

68)
mathias
, le 14.07.2008 à 11:01
[modifier]

@ 16 jeanbscl

Et bien moi, c’est ça que je trouve sympa, parce qu’après tout, c’est lui qui dépense et c’est nous qui profitons! Et oui, si lui à reussi à faire tenir 23 clés sur son porteclé, je sais que je peux acheter le même pour mes 3 clés, il ira bien, idem pour les 45’000 contacts dans le téléphone, le disque de 25 terra, tout quoi.

Moi, j’aurai peut être bien jamais l’occasion de synchroniser 9745 infos de iCal dans mon portable, mais je sais que c’est possible.

Finalement, ce poste, ce n’est que de la jalousie, non?

69)
Patjay68
, le 14.07.2008 à 11:16
[modifier]

Jalousie, envie, incompréhension, les sentiments ne manquent pas. Dommage que certaines soient disproportionnées par rapport au contexte.

70)
brab
, le 14.07.2008 à 11:19
[modifier]

Je suis principalement un “lurker” (je lis tout mais je n’écris pas grand chose), mais je tient à dire que j’apprécie beaucoup tes articles, même quand ce sont de simples tranches de vie.

Tu es chez toi ici, si cela dérange quelqu’un, il peut s’en aller. Les réactions que tu décris semblent plutôt faire partie du domaine de la jalousie. Il semble que c’est insupportable d’avoir une passion, quelle qu’elle soit, pour ceux qui n’en ont pas.

Et moi aussi, après avoir attendu plus d’un an, je vais bientôt avoir un iPhone. Tient, moi aussi je suis fonctionnaire … Peut-être qu’il y a un rapport ;-)

71)
Crifan
, le 14.07.2008 à 11:19
[modifier]

François, tu m’as fait bien plaisir en te lançant dans cette “quête” et en nous la narrant. J’ai ressenti aussi cette fébrilité pour un objet convoité (note : je la ressens toujours [nananèreu!], car il est toujours convoité, le Swisscom Shop étant en rupture de 16gio blanc)

Peut-être aurais-je aimé, comme toi, vivre le truc jusqu’au bout ! ;-)

72)
colibri
, le 14.07.2008 à 11:22
[modifier]

Qu’en dites-vous? Pour ou contre une trollisation des commentaires?

+1!!!!!!!!!

Good idea!

Colibri

73)
Franck_Pastor
, le 14.07.2008 à 11:26
[modifier]

Mais enfin, François, pourquoi accorder tant d’importance aux commentaires ? À moi aussi, ton article sur l’iPhone avait déplu, mais en quoi mon opinion et celle des autres est-elle si capitale, qu’elle suscite une telle « lassitude » en toi ? Tu n’as pas besoin de notre approbation pour continuer à vivre tel que tu le souhaites. Quant aux réactions négatives écrites de façon insultante, ignore-les ou vire-les, tu es chez toi ici, c’est ton site.

74)
Alias
, le 14.07.2008 à 11:29
[modifier]

Il est complètement absurde de dire “ceux qui ne sont pas contents, n’ont qu’à partir”. On va où comme ça ?? Bien au contraire, si il n’y avait pas eut quelques réserves émises sur le trip de François, il n’y aurait sans doute pas eu autant de commentaires. Il faut des oursins dans le caviar comme disait Bouvard. Pour le reste, le soufflé est retombé. L’iPhone est en train de décevoir pas mal de clients (cf les forums américains bcp plus équilibrés) et ma foi, c’est pas plus mal, un juste retour de balancier. Moi je me suis bien amusé vendredi et je le dois à François! Merci donc.

75)
rapidoverde
, le 14.07.2008 à 11:31
[modifier]

Cher François, la majorité silencieuse est derrière toi ! Je ne te connais pas, mais le tutoiement vient spontanément, car tu fais partie du quotidien de tous ceux qui ont plaisir à venir sur ton site, pour découvrir une chronique grave ou légère, un test intéressant, un texte d’Anne Cuneo, etc. (Certes on devrait y aller de notre commentaire, mais timidité, flemme….)

Alors laisse grogner ceux dont il serait intéressant d’établir le bilan “développement durable et engagement humain” et fais-toi et, a fortiori, fais-nous plaisir !

76)
fricotin
, le 14.07.2008 à 11:49
[modifier]

Cuk.ch est différent. J’y reviens toujours. Mes deux portables mac ont brûlé. Je suis passé sur Win, je lis toujours Cuk.ch… C’est différent, vous abordez des sujets dont j’ignorais même l’existence, hors informatique. c’est cette liberté qui m’intéresse. Que j’utilise un balais et non un aspirateur magique n’y change rien. Continuez… ils s’éliminerons d’eux même, ils iront créer un blog de mécontents de Cuk.ch… ils feront de leur mieux, enfin.

77)
Tom25
, le 14.07.2008 à 12:05
[modifier]

@ 45 Mathieu Besson, je ne suis pas d’accord, le commentaire n°16 n’a rien d’un troll. Un troll c’est un post complètement hors sujet pour foutre la merde. Là il exprime une critique, certes méchante, mais dans le sujet.
D’accord avec 74 Alias.

@ 53 ToTheEnd, d’où la virulence de certaines réactions. Tu écris “Ohlala, il n’y aura bientôt plus d’ours polaire, et j’ai toujours rêvé d’en abattre un, vite je pars au pôle nord, qu’ils s’éteignent un peu plus tôt n’est pas si grave !”. Mais certains veulent y croire, et lire ce genre de phrase inquiète, et énerve un peu.
Je suis d’ailleurs un peu surpris de la remarque d’Alec6 “un ifaune de plus ou de moins…”. Jamais tu n’aurais écrit ça Alec pour quelqu’un d’autre que François, JAMAIS, j’en suis convaincu.

J’adore le ski. Quand je suis à la montagne je sors quel que soit le temps, qu’il vente, qu’il neige, qu’il y ait du brouillard, qu’il gèle à pierre fendre, ou tout ça à la fois, je vais skier. Et je PAYE cher pour ça. Si je racontais ma journée de ski et qu’un Sibérien obligé de travailler dans ces conditions me lise, il me trouverait un peu con, et il aurait raison.
Et j’avais répondu à cette dernière humeur AVANT même que tu ne l’écrives dans la deuxième partie de mon commentaire 235

@ 27 Okazou, François ne m’a pas répondu mais j’espère bien être au forfait te concernant :•)) .

Quant aux clefs, moi je n’ai pas pris ça comme les 6 clefs de la maison tellement elle est grande, les 4 clefs de la maison de vacances, celle de la porsche, du voilier de 12 m, etc. Non, moi j’ai imaginé la chef du coffre dans lequel est enfermé le coffre qui contient le coffre du coffre … … de l’iPhone et du D60. Comme quoi il en prend soin et il est tout à fait conscient de la valeur de ces objets.
Et il faut aussi un certain nombre de clefs pour ouvrir chaque cadenas de chaque collier, François a le même , sauf que lui ce n’est pas une croix mais son iPhone qui est accroché. Et il fait la même tête si tu t’approches de son objet fétiche :•) .

78)
François Cuneo
, le 14.07.2008 à 12:09
[modifier]

Je suis d’accord que le post 16 n’est pas un troll.

Je ne me retrouve pas une seconde dans cette description, mais c’est vrai qu’il est dans le sujet.

Cela dit Mathieu, le truc que tu donnes est rigolo. Mais il risquerait de ne plus laisser la parole à ceux qui ne pensent pas comme tout le monde.

Mais je trouve l’idée vraiment marrante.

80)
Tom25
, le 14.07.2008 à 12:13
[modifier]

Piouououuuuuu, j’ai dû éditer 5 fois mon post pour que la fin apparaisse.

J’ai cherché une photo de toi François pour la coller à la place de celle de Baracuda mais je n’ai pas trouvé. Tu prends tout le monde en photo mais te fais tu prendre des fois ?

Tu n’as pas dit si Okazou avait raison dans son analyse psy, à la fin de son commentaire ? ;•) . Je dois dire que j’ai eu un sourire complice en le lisant.

81)
mge
, le 14.07.2008 à 12:14
[modifier]

Bonjour,

J’adore cuk pour sa diversité , son ton et la qualité des articles. Un seul bémol pour moi depuis toutes ces années c’était le rasoir jetable à 4 ou ( 5 ? ou 6? .on doit être à 7 maintenant…. ;-) lames : mais bon j’en fait pas un fromage.

Continuez, des sites comme cuk, y’en a qu’1 sur le web.

@+ de tout coeur.

82)
tyranael
, le 14.07.2008 à 12:16
[modifier]

Je rajoute ma voix à toutes celles qui apprècie ce site en l’enthousiasme de son “papa” ! Surtout ne change pas François (je me permets le tutoyement). j’ai découvert ce site il y a un petit moment déjà et j’ai toujours ADORE le style et le côté personnel de tes billets. J’ai tellement ri sur certains… d’ailleurs j’ai aussi été tout fébrile en parcourant celui de vendredi. Je ne comprends pas les donneurs de leçons qui se sont acharnés sur toi vendredi, mais malheureusement il y en aura toujours… certains sont constructifs d’autres sont gratuitement agressifs. J’avais écrit il y a qq temps déjà que mon plaisir du matin en arrivant au bureau était d’aller chercher un café puis d’ouvrir cuk.ch. Le bureau a changé, la machine à café également. Mais pour rien au monde je ne changerai de site en débutant ma journée !! Continue, tu vaux tellement plus que ces anonymes aigris…

83)
François Cuneo
, le 14.07.2008 à 12:19
[modifier]

J’aimerais encore préciser une chose importante.

Encore une fois, je n’ai rien contre la critique constructive, contre la contradiction.

Je fais une énorme différence entre Okazou (qui m’a énervé sur le coup parce qu’il n’arrivait pas à se dire que pour une fois, on faisait une exception à la règle du politiquement et écologiquement correct) qui participe à Cuk.ch depuis des années, donne son avis, qu’il plaise ou ne plaise pas, et une SweetJane qui m’explique qu’elle aime bien ce site d’habitude, mais qui n’a jamais rien apporté à ce dernier, sauf ce commentaire 56, que j’ai relu, et qui vaut tout de même son pesant de cacahuètes!:-)

Si je n’ai aucune envie d’entrer en discussion avec cette dernière, vu la manière de parler (ou de ce dernier, je n’ai pas très bien compris si SJ était une femme ou un homme finalement), je n’ai évidemment pas un quart de dixième de seconde de dire à l’agent O (pour reprendre la nomenclature ToTheEndienne) qu’il n’a pas sa place ici.

84)
XXé
, le 14.07.2008 à 12:26
[modifier]

@jeanbscl 16 : ce site te fait ch…er ? Explique-moi : tu le lis par masochisme ?

@brollywood 21 : excellent. N’hésite pas à revenir commenter…

@Ishar 23 : tu as raison, le nombre de commentaires négatifs est largement écrasé sous la masse des positifs. François, vois le verre à moitié plein.

@Okazou 27 : excellentissime ! Comme Tartopom 36, je ne partage à peu près aucune de tes idées mais surtout n’arrête pas d’écrire ! :-)) Quel dommage que tu ne sois pas de droite ! :-P :-D

@Mathieu 45 : idée géniale, que la trollisation :-D

@moi-même 13 et à François : je persiste et signe, bien évidemment (je ne change pas d’avis, je suis donc probablement un imbécile…). François, je comprends parfaitement ce que tu peux ressentir. J’ai ce même sentiment d’injustice parfois dans mon boulot, j’en parlerai peut-être un jour, pas trop le temps là…
Quoi qu’il en soit, il faut savoir passer outre, ne pas (trop) se formaliser pour ça et avancer, et aller encore à 2 h du mat’ faire la queue pour un gadget_qui_mets_le_monde_en_péril !
Bref, surtout ne change rien.

Didier

85)
Mirou
, le 14.07.2008 à 12:27
[modifier]

Je suis dans une grosse période de travail et donc n’ai pas eu le temps de tout lire les commentaires….Mais bon. François. Je te comprends. Parce que franchement, les gens qui viennent sur un site estampillé “mac, photo, techno et plus si afinité”, doivent s’attendre à lire des tests, des achats d’iPhone, etc.

Moi j’ai eu grand plaisir à te lire vendredi. Comme je me réjouis de lire ton article sur la télécommande logitech (coacoa sait pourquoi). J’aime lire des trucs plus “profonds” parfois. Mais on peut aussi lire du léger ça fait du bien. C’est un ballon d’oxygène.

Et quand je dis léger, je n’ose pas imaginer combien de temps tu passes à écrire ces fabuleux tests, dans les meilleurs à lire sur le net, à mon avis.

Merci pour tout ce que tu fais.

86)
Argos
, le 14.07.2008 à 12:27
[modifier]

Tout cela aura aussi eu un autre avantage, donner l’occasion à beaucoup de livrer ici leurs premiers commentaires, et d’augmenter ainsi la communauté, preuve du succès de ce site. Ayant été l’un des premiers à me moquer, gentiment j’espère, de ce que je nommait l’achaïte aigüe, je rappelle que l’échange d’idées, la mise en question est nécessaire sur un site qui se veut vivant. Et qu’il ne serait pas ce qu’il est sans le caractère de François. Ce qui m’a en revanche déplu, c’est l’exigence de certains à ce que ceux qui ne sont pas d’accord se taisent. Ayant souvent été en désaccord avec les affirmations que je pourrais qualifier d’archéo-gauchistes d’Okazou, je ne peux qui lui donner raison ici. Mais personne n’est forcé de partager son avis, cela fait partie des joies de la démocratie, qui bien sûr doit être aussi présente sur CUK. Alors François, j’attends avec impatience cet article sur la TV-HD, qui deviendra bientôt la norme incontournable avec l’arnaque des HD-ready. A quand un IPhone avec TV-HD?

87)
Yvan Ramoni
, le 14.07.2008 à 12:35
[modifier]

Question : parmi ceux qui on poster des commentaires trop négatif qui touche directement la personne, l’avez-vous rencontré, discuter avec ? je pense qu’une partie du problème est là, pour ma part je t’es connu à la cukday 2007 nos filles jouaient ensembles et j’ai pu te connaître déjà un peu plus que aux travers de tes articles, maintenant le vendredi 11 quand je suis arrivé au Bergières au fond de moi, j’espérais rencontrer des cukiens et quand je t’es vu à la caisse j’ai trouvé cela “tellement normal” un passionné comme toi. Les personnes qui sont agressives et qui veulent donner des leçons doivent être bien mal dans leur peau pour venir vomir ici, ceux qui sont contre doivent sans ficher c’est pas leur truc et puis voilà, alors après avoir lu certains messages je comprends bien ta réaction, mais bon tu es plus fort psychologiquement que ces aigris alors continue comme ça, ton site on n’en a besoin.

88)
Filou53
, le 14.07.2008 à 12:40
[modifier]

Bonjour François.

Je m’étais dit que j’allais lire ton intervention sur l’iPhone ce week-end.

Finalement, je n’en ai pas eu l’occasion.

Rebelote ce midi, je n’ai pas la possibilité d’engouffrer les 86 (?) commentaires qui précèdent le mien.

C’est vrai que je suis parfois jaloux de voir tout ce que tu peux tester comme produits / logiciels / appareils photos et autres ;-)

Mais par pitié, continue ! J’ai besoin de cuk.ch tout comme j’ai besoin de mon Mac. Je ne lis pas tout, loin de là mais j’y passe pratiquement tous les jours. C’est peut être puéril ou … ou … mais cela fait du bien et c’est ce qui compte. Alors m… au grincheux (et m… à moi aussi, j’en suis souvent un! ).

Avec mes meilleures amitiés,

Filou

ps: qui espère aussi acheter un iPhone un de ces jours

89)
JeMaMuse
, le 14.07.2008 à 12:45
[modifier]

Arrêter de publier sur CUK ? Mais ça va pas ? Qu’est-ce que je vais mettre comme page d’accueil à mon Safari ?

Blague à part, ce post de vendredi et les commentaires qui ont suivi sont – de temps en temps – une bonne chose. J’espère en tout cas que ça donnera aux grincheux l’occasion de revoir leurs préjugés, ou au moins de se remettre en question. Je parie que certains d’entres-eux on déjà fait comme François pour l’achat d’un livre ou d’un billet de concert. Et alors ?

Celles et ceux qui lisent régulièrement Cuk le savent bien : François ne fait JAMAIS les choses à moitié. Même pour l’achat d’un objet qui lui fait plaisir. On a eu l’histoire, les images, les tests préliminaires (va bien y avoir un test complet, non ??), presque en live. Le tout est cohérant, qu’on apprécie ou non. Alors, bravo !

Et longue vie à Cuk.ch

Jean-Luc

90)
jeeper
, le 14.07.2008 à 13:03
[modifier]

François, tu as mille et mille fois raison ! Continues !!

Tes tests, essais et coup de folie en tout genre sont de notre temps, de notre civilisation, et si après tout d’aucuns veulent revenir à l’age des cavernes, il ne doit pas manquer de grottes en Suisse ou en France pour les accueillir …

Je suis un technogeek comme toi (mais qui va devoir attendre le 17 juillet pour échanger son iPhone contre le 3G). Je suis un être abominable qui roule en 4×4 (j’en possède 3, je collectionne les Jeep), et crime suprême, je pilote des hélicoptères. Chose nuisible, bruyante et puante s’il en est, sauf bien sûr quand il s’agit de venir secourir un blessé, voire ce qui m’arrive souvent de tirer d’un mauvais pas un de ces pseudo-écolo-montagnard qui nous jette aux gémonies, mais pars quand même escalader une face nord en espadrille un jour d’orage !! Ben oui, l’a pas internet ni le téléphone le bougre, et l’a donc pas pris la météo … Vivement que les grottes soient câblées ;o)

Ca ne veut pas dire que je me fiche de la planète: je respecte strictement la montagne au sol et en l’air, je ne roule jamais sur les pistes empruntées par les promeneurs, je vole haut pour ne pas déranger, j’évite les habitations et applique strictement les procédures faible bruit et faible consommation. Et souvent quand je me pose en haute montagne, que vois-je: une déchetterie ! Un de mes collègues qui s’est posé au sommet de l’Everest a rapporté des vues qui montrent le toit du monde jonché de centaines de bouteilles d’oxygène abandonnées sur place par les grimpeurs. Bravo à ces soit-disants amoureux de la montagne !!

Alors messieurs les prosélytes du retour à la chandelle, allez donc commencer par éduquer les indiens ou les chinois, partez vite là bas, il y a du retard à rattraper ! Mais ne venez pas embêter les Suisses :o))

P.S. : ni les Français d’ailleurs, qui ont sans doute des progrès à faire et pourrait plus souvent imiter leurs voisins helvètes ….

91)
fxprod
, le 14.07.2008 à 13:04
[modifier]

François peu le connaissent, j’ai eu le plaisir de partager +- 48 h de sa vie lors de la cuk day, nous avons été reçu comme des amis de toujours, par lui, sa famille et tous les cukiens présents, cela m’avait vraiment marqué, que de gentillesses, de confiances, d’amitiés. Il a une façon toute à lui de faire comprendre si il apprécie quelqu’un et les critiques imbéciles doivent le toucher profondément, j’aime bien le taquiner lorsqu’il écrit sur la photo et il ne me viendrait jamais à l’idée de pousser le bouchon plus loin et si je critique une couleur un peu bleue sur les images de “the wall” c’est parceque je les ai toutes regardées pas vues mais regardées, et lorsque un cadrage ne me plait pas c’est par mail que je lui en fait part.

Il aime les objets technologiques, moi aussi, malgré une aversion totale envers les portables, je sais juste faire un appel et en recevoir, ne me parlez pas de sms je suis incapable d’en écrire un seul et pourtant beaucoup ont passés du temps à m’expliquer la manipulation, de plus quand il sonne il n’est jamais à côté de moi et quand j’en ai besoin il est déchargé ;D

Lorsque le courrier papier existait encore, ben oui le truc avec des timbres souvenez-vous et que j’avais un coup de grogne, je tapais ma lettre et la laissait mûrir 24 heures, je la reprenais le lendemain la relisais et si il me semblait ne fusse qu’un peu quelle puisse déplaire au destinataire—->poubelle, l’immédiateté de l’internet fait que la plupart ne se relisent plus et envoie la purée malsaine sans réfléchir aux conséquences.

Cuk est incontournable pour moi et je serrais affecté de sa disparition, je pourrais juste demander une faveur, une chtite, que l’humeur du lendemain soit en ligne vers 23 heures et non 0h 07 minutes, je pourrais aller me coucher plus tôt…….

92)
gbuma
, le 14.07.2008 à 13:13
[modifier]

Ken Rockwell qui écrit sur la photo a toujours le dernier appareil. Probablement parce qu’il recoit le même genre de critiques que François concernant la planche à billets à la cave, il a écrit un article:

how to afford anything

Le message de samedi comportait un joli paradoxe.

François s’est affranchi des contraintes ordinaires de ses rythmes circadiens pour s’envoler aux premières lueurs vers une prison mobile qui se loge dans un holster (sac-pour-homme).

Joignable, connecté, disponible sont les noms de trois premiers murs, le quatrième (qui comporte une fenêtre) n’ouvre que sur des plaisirs d’adresse réduits à quelques pauvres mouvements de paumes. Le sol de cette prison doit être entretenu avec soin (abonnement, recharge, configuration, nettoyage, réparation) sous peine de se prendre les pieds dans la complexité naturelle de la chose. Le plafond est fragile et intéresse les voleurs. Il ne faut pas s’asseoir dessus pour regarder les étoiles.

Les objets rendent mal l’amour qu’on leur porte.

93)
borelek
, le 14.07.2008 à 13:26
[modifier]

Salut François,

cette petite nuit que tu as eue vendredi dernier, je l’ai racontée plusieurs fois. J’ai toujours eu des réactions de jubilation devant une folie douce totalement assurée. Mes amis et moi-même nous aurons un iPhone, mais nous n’avons pas le courage d’affronter notre propre jugement face au ridicule de poireauter sous la pluie pendant des heures. Bravo à toi d’avoir su faire taire ce ridicule sens du ridicule.

Quand tu changeras de Ferrari tous les 18 mois, je te traiterai peut-être, moi aussi, de fonctionnaire surpayé. En attendant il s’agit d’un objet à 100 francs, ce n’est pas rien, mais reste, à mon avis dans les limites de la décence.

Haut les coeurs

borelek

P.S: L’intervention de TTE me fait penser à cet autocollant lu sur un 4*4 : “Pendons les écologistes pendant qu’il y a encore des arbres” :-)

94)
NicoMac
, le 14.07.2008 à 13:28
[modifier]

La facilité et la rapidité avec laquelle nous pouvons communiquer les uns avec les autres aujourd’hui conduisent à un abêtissement du débat pour ne pas dire en quelque sorte à la globalisation du Café du Commerce. On ne prend plus le temps du recul et de la réflexion, et encore moins le temps de la réflexion sur soi, ce qui crée une génération quasi spontanée de censeurs, bien-pensants et autres porteurs de Vérité. Sans compter que l’absence de contact direct avec l’autre fait oublier à beaucoup les règles de base du savoir vivre que sont la politesse, le respect de l’autre et le respect des différences.

En ce qui me concerne, j’ai beaucoup apprécié l’humeur de vendredi, comme j’apprécie beaucoup cuk.ch, et j’espère de tout coeur que je pourrai continuer à le faire. Merci à cuk.ch d’exister, merci à François et longue vie à vous !

Nicolas

95)
Crunch Crunch
, le 14.07.2008 à 13:36
[modifier]

François, je crois que tu réfléchis trop, pour pas grand chose…

Lorsque cela m’arrive, cela veux dire deux chose.

1) Qu’il faut que je prenne des vacances.

2) Qu’il faut que je lâche prise.

C’est tout ce que je te souhaite :-) Et si tu dois faire une PAUSE de “x” mois, de cuk. Alors fais-le :-)

96)
colibri
, le 14.07.2008 à 13:53
[modifier]

Hmmmm…

S’il était question ici d’élection, je crois, François, que tu aurais remporté haut la main les suffrages :-)

Quel plébiscite !

Longue vie à cuk!

Colibri.

97)
Japil
, le 14.07.2008 à 13:56
[modifier]

Allez, François, ne vous laissez pas intimider par les grincheux. Il y a une foule d’utilisateurs ravis de ce site… où l’on garde le sens de l’humour, le recul critique nécessaire dans l’abord du tourbillon technologique.

Bel été à tous !

98)
mathias
, le 14.07.2008 à 14:05
[modifier]

Lorsque le courrier papier existait encore, ben oui le truc avec des timbres souvenez-vous et que j’avais un coup de grogne, je tapais ma lettre et la laissait mûrir 24 heures, je la reprenais le lendemain la relisais et si il me semblait ne fusse qu’un peu quelle puisse déplaire au destinataire—->poubelle, l’immédiateté de l’internet fait que la plupart de se relise plus et envoie la purée malsaine sans réfléchir aux conséquences.

ça, ça vaut de l’or, que dis-je, du platine!!!

Tu permets que je reprenne cette citation?

99)
François Cuneo
, le 14.07.2008 à 14:13
[modifier]

Hélà Mathias, c’est du fxprod sur cuk.ch.

En tant qu’éditeur, je veux mon pourcentage!:-)

Toujours merci à tous!:-)

101)
Origenius
, le 14.07.2008 à 14:17
[modifier]

je pourrais juste demander une faveur, une chtite, que l’humeur du lendemain soit en ligne vers 23 heures et non 0h 07 minutes, je pourrais aller me coucher plus tôt…….

Pas du tout d’accord : je n’ai pas envie de me lever encore une heure plus tôt ! ;-)

102)
fxprod
, le 14.07.2008 à 14:42
[modifier]

Lorsque le courrier papier existait encore, ben oui le truc avec des timbres souvenez-vous et que j’avais un coup de grogne, je tapais ma lettre et la laissait mûrir 24 heures, je la reprenais le lendemain la relisais et si il me semblait ne fusse qu’un peu quelle puisse déplaire au destinataire—->poubelle, l’immédiateté de l’internet fait que la plupart ne se relisent plus et envoie la purée malsaine sans réfléchir aux conséquences.

En me relisant j’ai vu deux fautes, une de distraction et une de Français, j’ai pas attendu 24h pour les corriger et si il y en a d’autres je regarderais cela demain.

ça, ça vaut de l’or, que dis-je, du platine!!!

Tu permets que je reprenne cette citation?

Je n’y vois personnellement aucun problême mais ceci sort de ma compétence je crois qu’il faut que tu t’adresses au patron d’ici, nous nous arrangerons pour ma petite commission sur la vente.

103)
kris
, le 14.07.2008 à 14:51
[modifier]

@ Mathieu Besson 45

Je ne suis pas pour.

Bon, je ne connais pas le système, je suis du côté des nuls en ce qui concerne les arcanes de l’informatiques et des réseaux mais imagine que cela soit un pisse-froid qui se mette à tagger les autres à tour de bras ! Et s’ils s’y mettent à plusieurs ? Ça va être le bordel.

Et puis j’ai lu hier, je ne sais plus qui l’a dit, qu’il (elle) me pardonne, que sur cuk on pouvait dire ce qu’on voulait, en restant « gentleman » bien entendu. Et que cela faisait sa force.

À chacun donc de faire la part des choses et de temps en temps remettre à leur place les Frustro-Men quand ils deviennent trop casse-bonbons.

Comme tu le dis Mathieu, l’espace d’expression de cuk, j’ajoute de rencontres, est trop précieux.

104)
rico
, le 14.07.2008 à 14:52
[modifier]

Je lis de temps en temps CUK et je dois bien dire que ce François est un personnage étonnant. Dans le genre petit soldat du capitalisme et fier de l’être accomplissant devoir en consommant à tout va on ne fait guère mieux. Je veux bien passer pour un bien pensant mais je fais partie de ceux encore minoritaires qui pensent que c’est avec ce genre de comportement que nous allons tous droit dans le mur à la vitesse du TGV. Et pour arrêter ce TGV il faut d’abord le ralentir.

Cela dit je comprends ce comportement. J’ai fait partie également de cette armée de consommateurs et j’ai donc également participé à faire tourner cette machine infernale. J’ai appris également que culpabiliser ne sert à rien et ne mène qu’au dialogue de sourd. Seule l’explication, l’information peut éventuellement changer les choses dans le bon sens. Il y a du travail…

Il n’y a que 2 méthodes pour se sortir de cette impasse. La bonne : la prise de conscience. La mauvaise : la contrainte. Celle que nous fixera bientôt notre environnement. Mais d’une manière ou d’une on sera forcé de changer notre mode de vie. Tout notre système est indépendant de la consommation du pétrole. Et ceci est en train de s’écrouler.

Aujourd’hui les pêcheurs, les VRP et les routiers, demain les compagnies aériennes, et au final toute l’industrie.

Pour ceux qui veulent essayer de comprendre je leur conseille ce site : http://www.decroissance.org/

Il y a une rubrique Audio avec des conférences passionnantes.

François je t’encourage vivement à étudier la question et en connaissance de cause de répondre honnêtement à cette question ? est-ce possible de continuer ainsi ?

On ne pourra pas se voiler la face éternellement…

105)
fxprod
, le 14.07.2008 à 14:53
[modifier]

François j’ai lu dans cette colonne que vous aviez trouvé la cause des insomnies de la pitchoune, j’en suis fort heureux, je me souviens de cette soirée passée chez vous ou j’ai cru que nous parlions trop fort et que nous l’avions réveillées par nos éclats, votre réponse fut que c’était comme cela tous les jours.

Deux commentaires en suivant, faut que je me calme…

106)
kris
, le 14.07.2008 à 14:53
[modifier]

François, je sais que ça refroidi d’avoir des aigris qui répandent leur sinistrose partout. Dans ces cas-là on (tu) se (te) pose des questions. Ce qui prouve, s’il en était besoin, que tu es un gars bien, droit dans ses bottes. Ce n’est que de la générosité de nous faire partager ton enthousiasme, pour quoi que ce soit. Alors, même si de tristes sires qui ne comprennent rien tentent de ternir l’ambiance, n’oublie pas que nous sommes des milliers à te lire et te soutenir. Et moi je peux dire que sans cuk je ne serais pas le même (ben ouais, faut assumer), que j’en suis bien content et t’en remercie.

108)
Inconnu
, le 14.07.2008 à 15:07
[modifier]

Bonjour François… Je viens de rentrer de qq jours dans le Berry et je me replonge graduellement dans les urgences des jobs à livrer dès demain. Bon, après un repas vite expédié en solitaire et en différé, je lis rapidement les blogs que j’aime bien et, de fait, Cuk et ton billet…

Je te comprends à dix mille cinq cent pour cent…! Reprenons l’habituelle antienne (non, ce n’est pas une faute d’orthographe) du partage d’expérience, etc. Néanmoins, ce site, tu le nourris pour ton plaisir, ce sont tes petites (ou grandes) notes… Personne n’est obligé de te lire…!

Je crois — vu de mon écran — que tu préoccupes beaucoup trop du regard/avis/réflexions de tes lecteurs… Que tu t’offres tel nouveau boîtier, mais c’est avec ton pognon… Que tu fasses 100 000 photos ou 10 avec, mais cela ne regarde que toi…!

Si certains lecteurs ne sont pas contents de ce que tu écris, qu’ils cessent de le faire, de perdre leur temps à commenter tes billets.

Si tu veux réellement gagner du temps, ferme carrément les commentaires. Certains t’écriront directement et ce sera l’occasion de nouer des liens plus forts encore. Où de ne pas répondre (…pas obligé à chaque fois de répondre à des commentaires qui partent en vrille où à des réflexions débiles). Laurent, Joël, Jacques et moi ne souffrons pas de ce problème car nous n’avons jamais ouvert les commentaires. Je ne vais trop en parler car les mêmes qui t’emmerdent avec leurs avis torves et visqueux vont penser que je fais de la retape pour urbanbiquette…! Pour ma part, je me fous des critiques, de l’audience, de l’avis de Machin ou Truc… Rien à foutre des censeurs et des mères ou pères la vertu.

Bref, ne te bile pas, trace ta route et continue à t’amuser, t’enthousiasmer et te faire plaisir… Ceux qui t’apprécient continueront à te lire…

Amicalement (et bises à ta tribu dont à super Noé)

Note : ce débat anime pas mal les sites en ce moment, un autre pont de vue sur embruns

Attention, âmes sensibles, Embruns n’est pas un site convenable pour les pisse-froid et Laurent, le maître des lieux, n’a pas sa langue dans la poche…! Vous êtes prévenus… D’ailleurs, cher François, tu pourrais reprendre à ton profit l’avertissement qui suit l’entrée de commentaires sur ce blog…

Attention. Tout commentaire déplacé ou hors-sujet, notamment anonyme, sera supprimé. Conditions de publication. En publiant un commentaire, vous reconnaissez autoriser l’éditeur de ce blogue : • à reproduire, distribuer et communiquer votre commentaire au public, à titre gratuit, pour la durée légale de la protection du droit d’exploitation prévu par la loi, sans limitation de lieu, ni de support, • à supprimer tout ou partie de votre commentaire, sans avoir de justification particulière à vous fournir.

110)
ToTheEnd
, le 14.07.2008 à 15:15
[modifier]

Je voulais juste préciser un truc… avant que plein de gens interprètent ce que j’ai dit.

D’un point de vue énergétique, le problème n’est absolument pas lié à l’achat d’un iPhone ou de se lever à 4h du mat pour aller le chercher.

Il y a bien plus d’éléments en amont de ça qui pose un problème et nous sommes tous responsable à des niveaux différents. Dans l’occident, on émet en moyenne 2 à 5 tonnes de CO2 par an.

Pour s’en sortir, il faudrait que l’occident baisse ses émissions à 200, voire 300kg par an par personne… si tu te chauffes au fioul, même à 18 degrés, c’est déjà foutu… tu prends l’avion une seule fois pour faire un aller/retour entre Paris et New York, c’est foutu… tu tapotes toute l’année sur ton ordi (même au fond d’une grotte), c’est foutu… enfin, tu ne fais que 3’000km par an (parce que tu es super écolo, c’est connu), c’est foutu.

C’est ça la réalité. Alors ceux qui veulent faire la moralité sur un iPhone et qui pensent qu’ils sont l’exemple même, je leur fais volontiers une évaluation de leur taux d’émission de CO2 ou de consommation d’énergie.

On va bien rigoler!

T

111)
Mathieu Besson
, le 14.07.2008 à 15:22
[modifier]

Trollisation des commentaires des Trolls, pisse-froid et autres fâcheux, version 2

Une simple paire de boutons, un + et un –, dans le titre de chaque commentaire, qui influerait sur la noirceur du texte (j’imaginais dans un premier temps rapetisser la police), ça le ferait, non?

Donc plus la journée passerait, et plus les commentaires irritants se fondraient de le poudroiement des pixels infinis du web global. Ça accélérerait rudement la lecture de ceux qui profitent des commentaires intéressants, en leur donnant du relief.

… juste faire en sorte que ça ne finisse pas comme le Schtroumpfissime, album génial auquel je pense lorsque ça dégénère sur Cuk. Le Grand Schtroumpf revient, et tout rentre dans l’ordre.

112)
rico
, le 14.07.2008 à 15:30
[modifier]

L’institut d’études économique et sociale pour la décroissance soutenable évalue qu’il faudrait revenir à un niveau de consommation de celui des années 60 pour que l’ensemble des humains de cette terre puisse vivre dignement.

Il faut savoir une chose. Notre mode de vie n’est possible que parce que la majeure partie de la terre ne consomme presque rien (les pauvres). Nous vivons donc aux dépend des autres. C’est comme ça. Vous pouvez donner autant que vous voulez pour les bonnes oeuvres, vous vivez comme vous vivez que parce la majeure partie du monde vit dans la misère.

Il est reconnu aujourd’hui de tous qu’un mode de vie identique au notre appliqué à l’ensemble de la planète est impossible. Alors que fait-on ? On continue ?

113)
colibri
, le 14.07.2008 à 15:31
[modifier]

Trollisation des commentaires des Trolls, pisse-froid et autres fâcheux, version 2

Au risque d’être lourd et de me répéter, je trouve l’idée intéressante et marrante en soi, quant à la faisaibilité de la chose moi pas savoir si c’est possible. Mais si c’est le cas je vote oui au moins pour faire un test et voir ce que cela donne…

Colibri.

Vive la trollisation!

114)
Tom25
, le 14.07.2008 à 15:36
[modifier]

Effectivement François a le droit de censurer ce qu’il veut, mais j’ai quitté MacBidouille pour ça. Les admin et modos y lancent des sujets “chauds”, donnent leur avis puis clôturent. C’est sacrement frustrant. Si un ami m’invite à bouffer et me demande de la fermer si je ne suis pas d’accord avec lui, je me lève et je me casse. Ce n’est absolument pas une menace envers François, d’ailleurs il s’en balance que je ne poste plus. C’est juste que s’il est vrai que les invités doivent la courtoisie à leur hôte (et aux autres), l’hôte doit respecter ses invités, ou alors ne pas les inviter à donner leur avis.

De plus, les “irrespectueux” en ont pris pour leur grade et les commentaires à leur encontre n’ont pas été forcément plus doux.

115)
Olivier_S
, le 14.07.2008 à 15:40
[modifier]

Cher François,

Version courte: bravo pour ton site! continues! Tu as le droit d’ignorer les grincheux, les dénigreurs et les donneurs de leçon. C’est même une bonne idée. «L’injure ne qualifie que son auteur.»

Version un peu plus longue: certaines personnes confondent allègrement le débat d’idées — qui est nécessaire et constructif — et les attaques personnelles — qui sont vaines et potentiellement destructrices (cf. l’humeur du jour du patron d’ici après en avoir essuyé quelques unes!)

Je pense qu’on peut ici évoquer la question de la censure des blogs. Je suis contre la censure — qui consiste à refuser aux individus le droit de dire ce qu’ils pensent. Mais je suis pour la modération (= intervention d’un modérateur) qui consiste à limiter sévèrement tout ce qui relèverait des attaques personnelles en particulier et des toxiques relationnels en général. Le «propriétaire des lieux», à mes yeux, a tout à fait le droit de faire usage de cette prérogative — même si c’est lui qui est visé par les attaques — puisque ça lui permet de garder le ton de son blog. C’est un peu comme décider de la décoration de son jardin. Mais on pourrait aussi imaginer mettre en place un système type «trollisation». L’idée me paraît fructueuse.

Permettez-moi une petite minute de théorie, car j’entends déjà ceux qui vont crier à l’arbitraire. Il y a des choses qui sont objectives et des choses qui sont subjectives. Il convient de ne pas prendre les unes pour les autres. Une chose n’est pas “plus valable” parce qu’elle est objective ou “toute relative” —donc inintéressante — parce qu’elle est subjective. Quand on parle d’une personne, il y a des aspects objectifs et des aspects subjectifs. Tant que l’on discute de ce qui est objectivable, on peut échanger et se demander si l’on a bien vu la même chose. Mais lorsqu’on se permet de discuter de l’intérieur d’une personne, de ses idées, de ses goûts, on devrait ne jamais perdre de vue qu’on discute autour de suppositions et on ne devrait pas se permettre d’émettre des jugements de valeurs ni des condamnations péremptoires.

Mon grain de sel. Ou mes deux sous, si vous préférez.

Pour en savoir plus au sujet de “intérieur et extérieur”: Une page

A propos des toxiques relationnels: Une autre page

Olivier S.

116)
ToTheEnd
, le 14.07.2008 à 15:44
[modifier]

Tu es gentil rico, mais renseigne-toi ailleurs qu’un site qui ne veut pas trop faire peur avant de dire des âneries grosses comme ta méconnaissance du sujet.

La France des années 60 par habitant émettait 3x plus de CO2 qu’aujourd’hui (et oui, pas encore de nucléaire)! Par conséquent, dire qu’il faudrait vivre comme à l’époque, c’est bien l’idée la plus débile que j’ai pu lire depuis longtemps. Bien sûr, si le but est de dire: “Vivons comme dans les années 60 au niveau mondial”, ça veut juste dire que l’occident a le droit de consommer pareil mais que les autres doivent rester en tongues et aller se coucher avec le soleil couchant.

Au lieu de perdre ton temps à lire un site qui s’adresse à des électeurs qui ne supportent pas trop la réalité, je ne peux que t’implorer à te rendre sur un site qui parle à des gens qui sont prêts à entendre la vérité.

Jean-Marc Jancovici, ingénieur

Et puis après, on en reparle…

T

117)
Marc2004
, le 14.07.2008 à 15:45
[modifier]

Quelle jeunesse François! dans vos post comme dans vos réactions aux commentaires… Ne changez rien, vous possédez le secret de la vie heureuse. “Respect” comme disent mes enfants…

118)
weiki
, le 14.07.2008 à 16:02
[modifier]

HOULALA François… pête pas les plombs, stoppe l’angoisse ! il y aura toujours des interlocureurs (cons ou pas cons !) qui ne seront pas d’accord avec toi, qui te feront des critiques (gentiment ou méchamment !)… tu es “un grand”, tu as tes propres avis, et c’est ton droit le plus absolu… en plus c’est toi qui “t’enquiquine” à faire tourner un des plus agréables et plus intelligents site de la toile… c’est pas “les critiqueurs”, alors les critiques ascerbes, hein ? Je te conseille vivement de “t’en balancer le coquillard” !!! :-)

Il y a “tenir compte” et “tenir compte”… il faut que les critiques aient un effet positif et apportent une évolution naturelle et non un changement abrupte dicté par le Doute…

Allez, camarade, on aime ce que tu es, ce que tu vaux et ce que tu fais ! :-) Longue vie à l’indispensable CUK.CH (je vous lis depuis la Normandie en France)

Prends un peu de vacances, je sens comme un petit coup de fatigue au travers de ce petit “moment de faiblesse face au doute”…

Bon été… et surtout au plaisir de vous lire :-) Bises à toutes et tous Weiki

119)
rico
, le 14.07.2008 à 16:04
[modifier]

ToTheEnd tu es gentil également mais tu n’as pas compris. Je parle de niveau de consommation. Ce qui ne veux pas dire qu’on ne consommait pas plus de CO2. Dans les années 60 il n’y avait pas de téléphone portable, de PC, d’appareil photo numérique qu’on change tous les ans, de PDA de WIFI, d’hypermarché avec 300 marques de pot de yahourt et je ne sais encore… En ce sens on consommait infiniment moins. Tu piges cette fois ? Le CO2 n’est pas tout. La Yaris a un bilan écologique aussi catastrophique qu’un 4×4.

120)
Inconnu
, le 14.07.2008 à 16:04
[modifier]

Contrairement à ce que pense François, on est pas obligé de commenter les sites que l’on parcourt. Je lis des tas de billets quotidiennement et je ne vais pas à chaque fois donner mon avis qui n’a, de plus, strictement aucun intérêt…! D’ailleurs, là… Encore un commentaire (le mien) parfaitement inutile :-)

NB : merci à ToTheEnd pour tes infos toujours frappées au coin du bon sens et chiffrées. Et à Mathieu pour pour ton idée de réduction de typo qui m’amuse bien…!!

En corps 4, donc…!!

121)
alec6
, le 14.07.2008 à 16:06
[modifier]

… Je vais jouer mon sociologue à la petite semaine.
Les réactions des pisses vinaigres ne seraient-elles pas, une fois encore, une expression de ce fameux complexe “judéo-chrétien” qui voudrait que le plaisir soit MAL ? Hum ? la haine du sexe et de tout le reste chère aux curés de tout poils et autres “moralisateurs calvinistes” comme le dit Couclown 6?

En cet anniversaire de _mai 68_… “Jouissons sans entrave !”

Par ailleurs je ne suis pas d’accord pour la présence d’un “trollomètre” devant chaque post comme cela se fait sur Agoravox notamment. Je préfère de loin une censure exceptionnelle du Cuk-staff comme celle qui frappa samedi un agité ouralien, qu’une série de jugements manichéens non motivés. L’intérêt de ce site est justement de pouvoir réagir à l’opinion contradictoire par des arguments et non par un jeu de presse bouton aussi dénué d’intérêts qu’un appel téléphoniques pour soutenir tel chanteur du dernier radio crochet starac’isé.

Tom25 77, détrompe toi ! Je suis convaincu que cela ne change effectivement pas grand chose et en cela je suis bien plus pessimiste qu’Okazou. Aujourd’hui, nos dirigeants politiques et économiques se défaussent de leur responsabilité en faisant croire au pékin lambda qu’il est LE responsable de tous nos maux ! C’est d’ailleurs ce méchant réflexe qui a prévalu dans nombres de critiques envers François vendredi. Ainsi en est-il de la sécu (la faute aux malades qui abusent), des retraites, du chômage et de tout le reste. Seul l’individu est responsable face à la masse et la somme des responsabilité constitue la responsabilité collective. Mais pas l’inverse ? Mon cul !

Personne ici n’est responsable d’être né en Europe au XXe siècle, de faire partie des nantis de la planète avec maison, voiture, ordinateur, aspirateur, ifaune et autre bazar ! Pourquoi s’étonner ensuite de voir ces sujets se comporter en cohérence avec leur milieu (en l’occurrence un environnement de consommation…) ? Si responsabilité il y a, elle en incombe à ceux qui malgré les mise en garde répétées depuis au moins 40 ans (le Club de Rome parmi les premiers et les plus connus) n’ont strictement rien fait pour nous préparer à la fin du pétrole et éviter un réchauffement climatique avec ses conséquences environnementales et fatalement humaines !
Je réitère donc, un ifaune de plus ou de moins ne changera rien ! Dommage.

En revanche, comme je l’ai déjà exprimé il y a longtemps à propos des katkat et cie, le problème n’est pas tant l’existence des choses, mais l’usage qu’il en est fait.
Que je sache, on ne met la vie de personne en danger, ou ne lui fait subir aucune nuisance particulière en acquérant un biniou dès potron-minet.

Une dernière remarque sur la qualité des interventions que je viens de lire dans cette humeur… chapeau bas !
Un accessit tout particulier à Brollywood_21_ qui malgré son batave natal, n’a pas hésité à écrire en français une réaction toute en sympathie et poésie.

122)
alec6
, le 14.07.2008 à 16:09
[modifier]

Damned ! le temps d’écrire ma prose, 20 posts de plus dans le nez ! Bon, je repars en lecture.

123)
jerobeg88
, le 14.07.2008 à 16:09
[modifier]

Moi j’ai particulièrement apprécié cette petite chronique concernant l’iPhone. Je pense qu’on a le droit de se faire plaisir et ce genre de petite folie (en référence a la manière dont ce sont déroulé les évènements) fait également du bien. Je ne pense pas qu’il faille toujours rester rationnel et la spontanéité devrait également avoir sa place dans notre société.

Je n’ai personnellement pas lu les commentaires, mais je suis comme déçu qu’il y ait ce genre de méchanceté qui se dise sur cuk. Car j’ai toujours du plaisir à lire les différents articles (quand j’ai le temps et le courage de les lire jusqu’au bout ! LOL )

124)
quark
, le 14.07.2008 à 16:14
[modifier]

Croyez-le ou non, je me suis farci tous les commentaires (des deux sujets)… Je contribue peu. Mais quand j’entends crier au secours… ;-) (<-smiley)

– Immédiateté et Café du Commerce:

C’est un thème qui mériterait d’être creusé davantage. Oui, l’immédiateté est un facteur négatif quand on cherche à transmettre le fond de sa pensée. On est amené à poster trop vite. Ensuite, quand on veut corriger, c’est trop tard, il y a eu nombre d’autres avis, presque tous aussi précipités, certains hors-sujet, ou pire, venant reprendre votre avis en le dénaturant, ou simplement pour le contrecarrer (de bonne ou de mauvaise foi). Et parfois, ça tient à quoi ? il manquait le smiley de rigueur.

De rigueur ? Bah oui, le petit sourire en coin, ou le clin d’oeil, que vous n’auriez pas oublié de placer, à la table ronde du Café du Commerce, justement. Ou le ton de la voix, l’accent que vous mettez (ou pas) sur certains mots, mais qui sont bien impossibles à faire passer à l’écrit, sauf à développer laborieusement… Certains intervenants dans cette discussion, semblent prêts à des dérives politiques, à adopter des positions inutilement extrêmes, alors qu’on parle de quoi, d’un jouet, au départ, ce me semble. D’un jouet pour adultes, soit. Au buzz planétaire, je vous l’accorde. Mais dans un fil qui se voulait (dixit son auteur) léger ! Alors, que diable, remettez une bière et qu’on retrouve un peu le sourire…

– Plus généralement:

Ce qui fait la qualité de ce site, c’est son boss. Ce sont les sujets abordés. Ce sont les différents rédacteurs. Et ce sont aussi les intervenants dans les commentaires.

Il y a ceux dont la disparition seraient pour moi comme le remplacement par mon employeur de mon Mac par un PC. Je parle de l’agent O (puisqu’il faut l’appeler par son nom), qui heureusement, n’en déplaise à je ne sais plus qui, n’est pas de droite, d’un certain Coacoa, dont j’ai pu apprécier ici la sérénité et l’équilibre, et de moult autres… Même le bien-avatarisé Jeeper. Je hais ces saletés de bagnoles; mais il y a fort à parier que le jour où il vous ramènera en vie votre gamin égaré en montagne par moins 20° ne sera pas celui où vous lui ferez la morale…

Mais il y a aussi les nuls, les boulets, les abrutis et, disons-le tout net, les cons. Je ne vais pas les citer et il y a toutes les chances que je ne fasse pas l’unanimité (quoique pour certains…). Pour autant, est-ce qu’ils ne contribuent pas eux aussi à faire de Cuk ce qu’il est ? Un site “terriblement” humain ? Ne sont-ils pas le nerf dans le steak, le pépin dans le fruit, l’arête dans le poisson ? Et puis, pour les plus indigestes (suivez mon regard), bin on les enlève, pis voilà.

– Bref. (Je suis long, hein…)

L’avais-je dit ? Ce qui fait la qualité de ce site, c’est son boss. Tout le monde est d’accord ? Oui. Tout le monde est d’accord. Une autre question, François ?

125)
alec6
, le 14.07.2008 à 16:26
[modifier]

Re-damned ! TTE est tombé dans Manicore (JM Jancovici) !
Si ça continue je n’aurai plus rien à dire ! ;-)

Rico ferait bien d’aller y faire un tour en effet. La conférence devant les cadres de SPIE résume en 1h30 l’essentiel de la démarche. Sinon les conférences à l’école des Mines en huit fois 1h15 feront le reste.

126)
Leo_11
, le 14.07.2008 à 16:30
[modifier]

Je viens de rentrer de qq jours dans le Berry

Tu es allé faire un coucou à Tara à Orsan ??

127)
ToTheEnd
, le 14.07.2008 à 16:40
[modifier]

rico: je m’incline, on consomme effectivement plus… que veux-tu, la France a vu sa population grandir de 50% depuis les années 60… d’ailleurs, dans la même période, le monde entier a cru de 100%… soit 3 milliards de personnes dont en tout cas 1 milliard goûtent aux joies de l’occident des années 60 (c’est à dire le frigo, la bagnole et que sais-je).

C’est ça le problème… maintenant mon problème, c’est ton intervention pourrie en 109 pour dire “pour ceux qui sont un peu ouvert…” blablabla. Je ne vois pas le rapport!

Au risque de te défriser grave, les problèmes liés aux énergies vont bien au-delà d’un gars qui va acheter un iPhone… et faire une intervention lors d’un tel sujet, je trouve ça giga (je t’épargne le tera) naze.

alec6: depuis qu’il tape sur les journaleux et qu’il est très perplexe sur notre avenir, je l’adore! Et ses cours au Mines… un exemple!

T

128)
Argos
, le 14.07.2008 à 16:45
[modifier]

Si je comprends bien certains, se moquer gentiment de qulqu’un qui se lève aux aurores pour se procurer un gadget technologique, et qui le raconte d’ailleurs avec humour, c’est faire partie de la grande internationale des pisse-vinaigres. Ben dis-donc, y en a qui n’ont pas la tolérance facile. Pourtant, on peut jouir sans entraves (slogan d’il y a quarante ans) sans forcément avoir besoin des derniers trucs à la mode. Mieux, attendre un peu, voir d’autres expérimenter la chose, c’est faire parfois des drôles d’économies et se permettre ainsi d’offrir pour l’anniversaire de Madame un superbe bijou pas indiscret. Mais peut-être les pisse-vinaigre ne sont pas ceux qu’on croit. Alors, François,cette humeur sur la TV-HD, attendue avec l’impatience, j’espère qu’elle vient bientôt.

129)
Goldevil
, le 14.07.2008 à 16:51
[modifier]

Ayant également animé blogs et forum, j’ai aussi reçu des pluies de critiques diverses et parfois avariées. Il est important de relativiser les choses et de considérer l’ensemble des commentaires. François, classes les commentaires depuis le début de l’année en 3 catégories : positif, négatif et neutre. Pas besoin de faire le compte exact pour se rendre à l’évidence : il reste beaucoup de gens qui sont content des articles. Et puis, même avec moins de 25% de satisfaits, tu aurais certainement quelques milliers de lecteurs globalement contents (dont moi).

Personne n’oblige les mécontents à revenir sur le site. Ha bon, ils y en a qui reviennent. Mais s’ils n’aiment pas cuk.ch, pourquoi alors revenir ?

Et puis, même si le débat sur notre société de consommation est pertinent, il ne l’est pas dans le cadre de l’article en question. A peu près tous les téléphones mobiles de la planète utilisent du coltran pour leur construction. L’exploitation de ce minerais a créé une nouvelle forme d’esclavage des enfants. Boycottez donc tous les téléphones mobiles ! Utilisez exclusivement les transports publiques ! Ne regardez surtout pas les JO en Chine à la TV ! Refusez d’acheter des fruits non issus du commerce équitable! Achetez vos vêtements chez Oxfam !

Je ne demande pas cela à cuk.ch. Je demande des articles intéressants.

Signé : un belge qui n’achètera pas d’iPhone mais qui ne dit pas que c’est de la merde pour autant.

130)
ToTheEnd
, le 14.07.2008 à 16:51
[modifier]

Argos: le problème n’est pas de se moquer gentiment! Il me semble que le camarade F a de l’humour et il aurait certainement bien pris la chose. Le problème c’est d’assimiler F à un dangereux consommateur qui va tuer la planète… dans une inconscience qui fait peur à voir. (rien que ça)

Enfin, il a “expérimenté” pour nous (en tout cas pour moi)… c’est pas de sa faute si 1 million de macaques ont aussi voulu expérimenter le même week-end.

T

131)
pcst
, le 14.07.2008 à 16:53
[modifier]

Hello François, je n’interviens que rarement, mais je lis avec plaisir, avec beaucoup de plaisir, tes articles. Alors merci et bravo ! Continue ! J’ai lu avec tristesse certains commentaires liés à l’iphone, de quoi les gens se mèlent je me le demande bien… et je comprends que cela soulève ton agacement. …et concernant la Logitech Harmony one, je viens de réexpédier la mienne chez le fournisseur, c’est une daube sans nom, la seule fonction qui marche, c’est éteindre le téléviseur ;) Luc

132)
alec6
, le 14.07.2008 à 16:59
[modifier]

surtout ne te sens pas visé Argos (si tant est que tu le soi par mon intervention), je ne fais référence qu’à deux ou trois agités particulièrement excessifs.

133)
Argos
, le 14.07.2008 à 17:21
[modifier]

Non, Alexis, je ne me sentais pas visé. Certes, des commentaires ont mélangé une marotte innocente avec le sauvetage de la planète. Mais ce qui me chagrine, c’est lorsque la critique d’opinions contraires cède la place à une hargne dirigée contre la personne qui les exprime. Moi je roule en 4×4 plutôt conséquent par exemple, j’en entends par fois des vertes et des pas mûres, mais dans ma région c’est la seule façon de se déplacer par tous les temps.

134)
Jérémie
, le 14.07.2008 à 18:14
[modifier]

Mathieu Besson – 111 :

mmh… je vois pas l’intérêt de la chose. Franchement, les “pisse-froid” (puisqu’il semble que ce soit leur nom officiel) se ridiculisent et se discréditent sans besoin d’intervention extérieure. Et les réactions ne se font pas attendre non plus…

Ce que je trouve dommageable, par contre, c’est que ce système donnerait un moyen anonyme à ces mêmes pisse-froid pour pourrir les commentaires. Au moins, quand le seul moyen est d’écrire, ça les oblige à se mouiller.

135)
François Cuneo
, le 14.07.2008 à 18:25
[modifier]

Ce n’est absolument pas une menace envers François, d’ailleurs il s’en balance que je ne poste plus. C’est juste que s’il est vrai que les invités doivent la courtoisie à leur hôte (et aux autres), l’hôte doit respecter ses invités, ou alors ne pas les inviter à donner leur avis.

Mais je ne m’en balance pas du tout!

Cela dit, les invités peuvent faire un minimum d’efforts pour se mettre dans l’ambiance.

136)
isell
, le 14.07.2008 à 18:36
[modifier]

@TTE :

je leur fais volontiers une évaluation de leur taux d’émission de CO2

=> ça me rappelle un reportage que je viens de voir, des gars qui mettent des gros ballons en plastic sur le dos des vaches et qui sont reliés à leur arrière-train, ceci dans le but de mesurer l’impact de leurs pets sur l’écosystème … Non non n’insiste pas, je ne vais pas t’autoriser à faire la même chose avec moi hein ! ;) ;)

137)
MarcOS
, le 14.07.2008 à 18:37
[modifier]

Si j’avais les 600 € pour m’acheter l’iPhone, je l’aurais acheté. Et s’il avait fallu faire la queue depuis 3 h du matin, je l’aurais aussi fait.

Maintenant, je vais sagement attendre que le prix diminue pour m’offrir la chose.

Quant à tous ceux qui rouspètent, c’est qu’ils sont devenus trop vieux. La vitesse est limitée à 120 km/h sur les routes en Belgique, pourtant il y a encore des gens qui achètent des voitures rapides.

C’est la moindre des libertés de pouvoir dépenser (de manière honnête) de l’argent gagné tout aussi honnêtement. Nous payons tous des impôts et de la sécurité sociale, il nous est donc plus qu’autorisé de dépenser le reste !

Donc François, continue !

Amitié Marc S. Limelette, Belgique

138)
isell
, le 14.07.2008 à 18:41
[modifier]

@ MarcOS : on voit bien que t’as jamais eu de bagnole de sport, le plaisir c’est pas de rouler à 200 km/h mais de rouler comme un sagouin entre 0 et 120 (disons 140, au-delà ça coûte trop cher), tout ça en grillant 25 litres aux 100 km puisque comme François nous les Suisses nous sommes tous pétés de thunes alors on s’en tape de payer CHF 2.- le litre, on consomme, on consomme mais … on se lève tôt hein … pour aller acheter le nouvel iPhone 3G justement !

139)
josiffert
, le 14.07.2008 à 18:56
[modifier]

Mais pourquoi se prendre la tête sur les réponses d’autrui . Quand on se lance dans un blogue et bien on prend le risque de côtoyer de tout. Et en plus si l’on ouvre la porte de ses sentiments… à coup sûr que l’on va ramasser. Car, lorsque nous rejoignons internet, nous avons tous à l’intérieur de nous nos états d’âme, nos visions du monde, nos frustrations d’enfance, nos paranoïas diverses, nos rêves, nos conneries personnelles et j’en passe. Et bien tout cela va inévitablement influencer notre approche des choses et de la lecture. Pour ceux qui auraient connu le monde de la CD, on retrouve la même disgrâce dans le monde des blogues. On aime tous par moment PROVOQUER afin de voir de quelle manière un débat pourrait évoluer, mais sans plus.

Pour ma part, il me semble que lorsqu’il s’agit de discussion nous n’avons PAS LE DROIT de juger qui que ce soit, pas la personne. Mais en revanche nous pouvons juger (subjectivement la plus part du temps, car nous ne sommes pas des êtres à la science infuse) voir attaquer les idées et même les combattre. Mais l’homme, JAMAIS.

Alors FC, tu as vécu un moment privé particulier et cela pour ma part EST SACRE. C’est ta vie. Il se peut que probablement je ne l’aurais pas fait à ta place, mais cela n’a aucune importance face à ce geste. Et mon choix n’a pas à influencer mon regard sur l’individu.

Tu as passé un moment pour toi, et bien tu n’as pour ma part, pas de comptes à rendre. Et à ceux qui se permettent de juger la cohérence ou l’incohérence d’autrui… il suffirait de se regarder un court instant pour commencer à éprouver un épouvantable SENS DE HONTE !

La nativité des actes d’un enfant est à mon sens moins nocive que la cascade de propos tuant l’autre. Il n’est pas nécessaire pour ma part de montrer son intelligence et sa verve, nous sommes tous intelligents ici. Mais en revanche du respect et de la gentillesse. Et là peut-être nous ne sommes pas tous aux mêmes niveaux. Alors, faisons un effort.

P.S. J’ai découvert CUK il y a 10 jours seulement.

141)
ToTheEnd
, le 14.07.2008 à 19:05
[modifier]

josiffert: le petit crayon à droite de ton intervention te permet de faire des corrections… y compris sur tes anciennes interventions… voire même d’effacer le message!!!

T

142)
coacoa
, le 14.07.2008 à 19:22
[modifier]

TTE, Alec6, je viens de regarder la conférence de Jancovici à la SPIE.

Moi qui aime bien causer là je suis sans mots.

143)
josiffert
, le 14.07.2008 à 19:26
[modifier]

T un grand merci. Mais je me rouve de l’autre côté de la planète et suis seulement avec un téléphone mobile et un petit clavier. Merci.

144)
Indigo
, le 14.07.2008 à 19:32
[modifier]

Alors non ! Il n’est pas question que tu t’arrête !

NOn mais franchement… …Tes articles sont vraiment géniaux à lire, il y en as peut-être certains qui m’intéressent personnellement moins que d’autres, mais c’est insignifiant tant j’ai du plaisir à en lire d’autres ! Rien que de ne plus pouvoir se retenir de rire pendant une soirée tant une humeur était superbe, ça mérite de continuer !

Et pour être sincère, si quelques personnes se sentent obligées de ne faire que des commentaires négatifs sur tes écrits, peut-êtres par ce qu’ils ne sont pas capables d’en faire des aussi bonnes, et bien ils n’ont qu’à aller voire ailleurs !!

146)
fap76
, le 14.07.2008 à 19:50
[modifier]

Hello,

Juste un petit commentaire pour dire que j’ai découvert ce site il y a environ 1 an, et que j’ai switché il y a 8 mois, alors rien que pour des gens comme moi, qui ont été convaincu du bien fondé du mac, je crois qu’il faut absolument continuer :-)

Plus sérieusement, Cuk est un des 3 sites que je consulte tous les jours, avec macgénération et facebook… et il est le seul site où je lis TOUS les articles, même sur des tests de programmes que je n’achèterai jamais, même sur des appareils photos que je n’aurai jamais les moyens d’acheter, car, à chaque fois, j’ai l’impression d’apprendre quelque chose. Et un site qui mêle si harmonieusement tests, textes, impressions, objectivité, subjectivité, je trouve ça très revigorant!!

Et, contrairement à un commentaire posté plus haut, je lis à chaque fois la plupart des commentaires, car je trouve ceux-ci souvent très très intéressant, et ils apportent vraiment un plus aux articles.

Donc, je voulais faire court et dire qu’il ne faut surtout pas arrêter, que ça me ferait un manque, mais j’aurais encore tellement de chose à dire (par exemple que je comprends très bien que l’on puisse être blessé par des attaques basses et viles), que je dirai simplement LONGUE VIE A CUK, et surtout, MERCI MERCI MERCI pour le temps consacré à nous permettre de nous enrichir un peu plus tous les jours !!

Amitiés, Fred

147)
ToTheEnd
, le 14.07.2008 à 20:06
[modifier]

T un grand merci. Mais je me rouve de l’autre côté de la planète et suis seulement avec un téléphone mobile et un petit clavier. Merci.

Etre de l’autre côté de la planète n’a pas beaucoup d’importance… par contre, de ne pas avoir un téléphone mobile qui supporte cette fonctionnalité, c’est plutôt ça le problème… c’est le prix à payer quand on a un téléphone pourri (ahahahah)!

coacoa: ce que tu as vu est un condensé des 2×8 heures qu’il a donné au Mines… c’est infiniment plus “costaud” dans la version longue…

T

149)
Zallag
, le 14.07.2008 à 21:06
[modifier]

Tiens bon, François! Qui expose s’expose, tu savais cela avant de commencer.

Je reviens de relire ce que nous apprend Wikipedia sur le point Godwin, et aussi sur ce que l’on appelle les trolls, mais ceux qui n’ont rien de petits êtres nordiques sympathiques. Ce qui vient de se passer illustre que ces deux phénomènes sont apparus dans ces colonnes à l’occasion de ton humeur. Tu n’es pas le premier responsable de site confronté à ça, mais tu en es affecté plus qu’eux, c’est certain.

Comme d’autres l’ont dit mieux et plus tôt que moi, tu montres par là à quel point tu es une personne ouverte, vraie, vivant et parlant de ses émotions, une fois encore, c’est une qualité que bien d’autres n’ont pas, bref, tu te montres tel que tu es.

Je me souviens qu’il y a peut-être trois ou quatre ans, tu avais pareillement écrit qu’une sorte de lassitude, une fatigue semblait t’avoir envahi, qu’il y avait peu de commentaires, peu d’intérêt, peu de sujets de chroniques même, et tu te questionnais comme maintenant ou pire.

Très vite les commentaires ont afflué, des sujets t’ont été proposés, et Cuk a retrouvé sa boussole, son cap et continué sa route de plus belle avec toi comme capitaine.

Moi qui suis Lausannois et ai maintenant plus de temps pour aller aux apéros, sache que si j’y vais cet automne, ce sera plus pour les gens que pour les techniques, logiciels ou autres appareils. Et les gens, c’est du contact, de l’émotion, des humeurs, des impressions : garde ces ingrédients dans tes chroniques. Tous ceux qui ont compris que cela compte plus que tout et rend Cuk unique en redemanderont toujours.

Plus de Cuk? Impensable!

150)
alec6
, le 14.07.2008 à 21:26
[modifier]

La grande force de Janco est de n’avoir aucun état d’âme politique ou autre à la différence d’Yves Cochet par exemple qui tient strictement le même discours mais avec une étiquette de “Vert” ou d’écolo qui fait jaser dans les cénacles.
On est encore loin néanmoins d’une réelle prise de conscience de nos politiques… on s’en serait douté ! Ils ont évidemment autre chose à faire qu’à suivre 8h de conférences en amphi ! Nathalie Kosiusko-Morizet sous ministre de Borloo et elle même X, n’est pas loin de penser la même chose, manque de pot elle croit encore aux vertus de l’UMP et de ses théories de voyous patentés !

Allez Coacoa, une petite conf par là, une autre par ci et tu en viendras à bout. La dernière partie est passionnante. Et surtout, faire suivre ! Si nous ne pouvons objectivement pas faire grand chose à notre niveau, en revanche, prendre réellement cs du problème, chiffres à l’appuie et convaincre le plus grand nombre ne sera pas si inutile que ça.

Et hop ! encore une fois ça digresse sur Cuk. Mais que fond les censeurs !

152)
macdavid
, le 14.07.2008 à 22:08
[modifier]

Cher François,

Moi non plus je ne poste pas souvent des commentaires même si je ne manque presque jamais mon cuk quotidien. Et là vendredi passé je me suis marré comme jamais en lisant ton expédition nocturne vers la quête du Graal. Donc je voulais juste te dire Merci d’accepter de te livrer et de rendre ce site si vivant, si personnel et si intéressant. Ne te laisse pas abattre par des commentaires des frustrés dont le réveil n’a pas sonné et qui ont manqué leur iPhone et qui sont par conséquents jaloux du tien :-).

Longue vie à Cuk. J’ai même le t-shirt.

macdavid

153)
jeanbinus
, le 14.07.2008 à 22:17
[modifier]

Cher Monsieur,

Je suis un lecteur assidu de votre site depuis plusieurs années. Je n’ai pas aimé vous voir être malmené comme vous l’avez été par quelques lecteurs de vendredi. Vos passions font de vous un homme généreux et votre plume nous permet de partager toute sorte d’émotions, alors que nous vivons dans un monde dans lequel l’information est “pasteurisée” pour ne pas dire “stérilisée” (coïncidence du jour : http://www.monde-diplomatique.fr/2008/07/A/16077?var_source=appletitre ).

Votre site est vivant et passionnant. Si vous saviez le nombre de fois que je suis revenu sur le site pour connaître la suite de votre nuit et votre journée de l’iPhone !

Pour éviter les redites, je me retrouve dans les commentaires de 4. terraben et de 5. Gr@g, autant que de bien d’autres.

Simplement merci d’être ce que vous êtes et de le partager avec talent.

De tout coeur avec vous

Jean-Bernard

154)
Radagast
, le 14.07.2008 à 22:19
[modifier]

Moi je lis cuk tous les jours pour le partage d’expérience et surtout son ton : je n’achèterais sans doute pas d’iphone mais j’ai adoré le reportage et son regard amusé. Bravo François et bravo à tous les gens qui participent au site, amicalement, Radagast

156)
FromStart
, le 14.07.2008 à 23:23
[modifier]

Cher François,

Je connais cuk depuis ses débuts, et j’avoue être franchement jaloux: -vous avez un pouvoir d’achat au-dessus de la moyenne, -Vous avez un chouette travail, gratifiant et tout et tout et en plus vous vous payez le luxe de faire des activités créatrices avec vos élèves -Une chouette famille -un chouette village,(avec un chouette municipal,… pardon syndic) -de chouettes vacances -quelqu’un dans la famille qui a de la renommée et qui en plus écrit des vrais livres en papier, et qui passe à la radio et à la télé – de… Ok je m’arrête là

Mais là où je vous envie le plus, mais alors là vraiment à un point incommensurablement inexprimable c’est que tout, absolument tout vous le faites à fond et vous trouvez encore le temps d’écrire des blogs, faire des tests et lire les commentaires et leur répondre. Permettez-moi une question un peu indiscrète: Etes-vous humain? Dormez-vous la nuit? Tapez-vous au clavier à plus de 1000 frappes par seconde sans faire de fautes? Existez-vous réellement ou avez-vous des chinois (ou pire, des extraterrestres (s’il y a des chinois qui lisent ceci, ne le prenez pas mal, ce n’est qu’une façon de parler hein! Idem pour les extra-terrestres) dans votre cave qui s’amusent à créer 24h/24 un poisson nommé Wand… euh François et qui se marrent en voyant tous ces gugus lire ceci jour après jour et gober sans ciller que c’est possible de faire tout ça! (oui, vous pouvez reprendre votre souffle). Au cas où vous seriez humain, permettez un conseil : vous savez, quand le soleil se couche, eh ben on fait pareil, hein? C’est pas parce que la lune pointe son nez qu’on se rhabille Vous avez vu les indestructibles? Eux oui, y z’ont qu’a aller se rhabiller.

Mais bon, je digresse, là. Comme tant d’autres personnes j’apprécie énormément cuk, sa convivialité, son écléctisme, etc… tout a déjà été dit et redit.

Mais j’appuie en particulier les dires de jibu: “François, j’ai l’impression que c’est un passage obligé ce que tu vis, ” la rançon de la gloire”, ton arrivée dans le monde du people. On décortique les gens, on leur fait mal, c’est tellement facile via le web et j’imagine jouissifs pour certain.”

J’ajouterai qu c’est à la fois la rançon de la gloire de cuk, et de Apple qui s’est beaucoup développé ces dernières années (ce qui j’imagine a eu un impact sur le nombre et la provenance des lecteurs de cuk)

Et voilà, moi qui n’intervient jamais par manque de temps, aujourd’hui comme tant d’autres je me suis dit qu’il aurait été malhonnête de ne pas manifester mon soutient après tout le plaisir que j’ai jour après jour, année après année à suivre cuk et sa clique (oui, c’était facile, et alors?) Et voilà, ma femme arrive “Tu as vu l’heure?”. Ben voilà, si demain je suis fatigué au travail, et que fais une bêtise, que je me fais virer et que ma femme divorce, eh bien ce sera de votre faute, François. Sans compter les innombrables cukien passifs qui sont dans le même cas que moi. Alors j’ose éspérer que l’humeur de demain sera plus agréable, plus légère quoi, afin que je puisse dormir d’un sommeil de plomb et l’esprit léger (que c’est lourd!).

157)
Diego
, le 14.07.2008 à 23:24
[modifier]

‘tain,

Maintenant qu’il y a du WIFI même dans les maisons de vacances de l’arrière pays Nîmois, je me retouve à point d’heure lisant les commentaires d’un site qui fait partie de ma “barre personnelle” depuis avant google.

Fait chier François, j’suis accro ;-))

Dis, si t’as 5’, quand je rentre, tu me montres la bête ? Je pourrais mesurer l’abime entre mon misérable TyTN II et cette merveille !

158)
M.G.
, le 14.07.2008 à 23:43
[modifier]

François, tu ne changes rien, tu restes comme tu es, et Mesdames et Messieurs les censeurs, bonsoir.

Pour ce qui me concerne, je reste à tes côtés. Amicalement.

Bonsoir François.

De Dakar, je n’ai rien à ajouter. Ah si, quand même : Merci. Porte-toi bien et reste aussi jeune, curieux et enthousiaste le plus longtemps possible !

159)
zit
, le 15.07.2008 à 00:06
[modifier]

Bravo François, et merci de partager ta passion, tes passions.

Je te sens racinien, pas cornélien pour un kopeck, au collège, Corneille et son devoir me paraissait inhumain, alors que Racine et ses passions exacerbées, ça c’est la vie !

Continues à vivre tes passions, et à nous en faire profiter, laisses tomber les pisse–vinaigre–froid et autres peine à jouir, rien que des jaloux, des envieux et des aigris…

Cependant, je me demande si cette humeur du lundi, appelant aux commentaires, n’est pas là aussi pour éviter que celle de vendredi ne dépasse les 454, histoire de laisser à Roger son record. ;•)

En tout cas, merci et bravo aux très nombreux lecteurs qui ne s’étaient jamais manifestés d’avoir eu le courage de prendre la plume (le clavier) pour encourager le maître des lieux. Vous avez vu, c’est pas si difficile, il vous reste tous vos doigts, et vos yeux, vous avez vu, encore vivants. Alors revenez quand vous voulez, et pas seulement quand le BOSS nous fait une crise, n’oubliez pas que c’est son (notre) seul salaire, les commentaires, ce n’est pas une course au chiffre, mais plutôt un bon moment ou l’on apprends plein de choses. C’est aussi ça, l’esprit cuk.ch, c’est aussi grâce au talent des lecteurs que le site est ce qu’il est…

z (pas prêt pour l’iFaune non plus, je crois que mon portable est posé sur une étagère, déchargé, depuis deux semaines, je rejoins fxprod dans son aversion pour ce genre de jouets, je répêêêêêêêête: merci et encore bravo)

160)
Hervé CNM
, le 15.07.2008 à 00:34
[modifier]

Aujourd’hui je sors de la “majorité silencieuse” évoquée plus haut” après environs 4 années de lectures régulières d’un des rares sites dont je ne me lasse pas.

Je ne réagis presque jamais (ce qui ne veut pas dire que je n’ai pas d’avis), mais là, c’en est trop ! Je veux bien comprendre que certaines personnes puissent avoir un avis quelque peu différent. Par contre, je ne comprends pas que les réactions soient aussi dures, impitoyables même, envers une personne qui a le mérite de passer du temps pour nous faire partager ce qui lui tient à coeur et, chose importante, de manière simple naturelle et sans fioritures il me semble.

Dieu merci, heureusement que certaines personnes ont encore gardé une âme d’enfant quelque part au fond d’elles, et qu’elles savent se lâcher de temps en temps. Même si j’ai un peu de mal avec une certaine forme de “fanatisme”, je me suis bien amusé à lire l’humeur sur l’iPhone. J’y étais presque, dans cette file au milieu de la nuit…

“Monsieur CUK” ne vous laissez pas influencer par ces “frustrés du bulbe” qui ne doivent probablement pas savoir comment s’occuper autrement qu’en créant des polémiques. Vous êtes CHEZ VOUS. Personne n’est obligé de lire vos articles, mais tout le monde à le devoir de se regarder dans une glace avant de vouloir donner des leçons.

Faillait que ça sorte ! Voilà c’est fait ! Tiens, encore : “cacaboudin” ! Pardon de ne pas être politiquement correct.

Enfin, cela me donne l’occasion de vous dire merci à vous, François et à vos proches, ainsi qu’à tous les contributeurs qui en valent la peine.

Longue vie à CUK !

161)
MixUnix
, le 15.07.2008 à 00:44
[modifier]

François, surtout ne changez rien, c’est tellement agréable de vous lire, tellement pertinent, plein d’humour(suisse!), tellement rafraichissant, comme l’eau a bulles (italienne!) , d’ailleurs.

Vous êtes une vraie détente à lire, votre goût pour la photo en plus du Mac m’intéresse, votre engagement appelle le respect. Je vous lis depuis longtemps, je voulais vous affirmer mon soutien ainsi qu’à toute cette merveilleuse équipe, voilà, c’est fait! Bravo!

162)
Okazou
, le 15.07.2008 à 06:06
[modifier]

« Tu donnes tes opinions, et il se trouve que les autres ne sont pas toujours d’accord avec toi. Mais tu ne dis pas, même entre les lignes: “Si vous ne pensez pas comme moi, bouclez-la!” »

Tu mets le doigt sur ce qui m’a le plus désolé dans cette histoire et qui explique ma note de bas de page, – Okazou-27 – un inventaire, d’ailleurs incomplet, des « contre-arguments » que m’opposent des « contradicteurs ». C’est, comment dire… assez pauvre.

D’abord, on ne sait pas discuter. On n’a jamais ouvert un dictionnaire pour connaître le sens de mots comme : contradiction, argument, dialectique, démonstration, déduction, raisonnement ou rhétorique. Il y a donc en premier lieu une vraie lacune de vocabulaire qui nuit fortement à la capacité d’expression et donc au dialogue.

Ensuite, ce qui est tout à fait remarquable, c’est cette indisposition quasi chronique à admettre la contradiction. On ne supporte pas le point de vue de l’autre quand il est contraire au vôtre. A fortiori quand ce point de vue s’oppose à celui de l’autorité : le maître de céans. L’autorité est le gentil, le contradicteur est le méchant. L’autorité est admirable, le contradicteur est un jaloux. L’autorité est chez lui, le contradicteur est l’intrus. La raison, dans tout ça ? On s’en fout.

Enfin, et c’est infiniment plus grave, cette disposition réflexe qui semble avoir atteint la plupart des contributeurs dans leur empressement à censurer ou éjecter le vilain contradicteur si méchant dans son refus d’endosser la pensée convenue et bien alignée : « Je ne veux voir qu’une tête et n’entendre qu’un discours ! ». Le summum du désastre étant atteint (et ça vaut tous les points Godwin de la Toile) lorsqu’un contributeur proposa d’éjecter les gêneurs par votes successifs. Action jugée probablement fort démocratique puisque encouragée par certains : Vox populi, sans doute. Se faire du troll (qui n’est fatalement qu’un jaloux et un frustré) comme exutoire à sa propre incapacité à répondre dignement ou à ignorer, tout simplement.
Qu’on puisse, ici, sur cuk.ch, ne pas se rendre compte que l’on propose là un retour à la barbarie des jeux du cirque où, pouces tombés, on condamnait sur des critères inexistants celui qui déplaît, dénote qu’il reste l’essentiel d’une éducation à réaliser.

Que va-t-on me répondre ? Si nous étions encore vendredi ou samedi, on m’assènerait un : « Si tu n’es pas content, rappelle-toi que tu n’es pas obligé de venir nous contredire. » Ou un : « Tu n’es pas chez toi, quand on est invité chez quelqu’un, on ne contredit pas le maître de maison. » Ces deux réactions ayant fait florès dans ce très médiocre débat, on pourrait les croire frappées au coin du bon sens.

Malheureusement, elles ne tiennent pas, elles sont même parfaitement absurdes, comme le souligne Alias-74, et il nous faut encore une fois nous méfier des « arguments de bon sens ». Cela ne tient pas parce que nous sommes ici, cela doit échapper à certains, dans un lieu où la règle du jeu est précisément de débattre, d’échanger, quitte à contredire. Nous ne sommes pas à table avec des amis ou en train de prendre le thé. Ici, on échange et ceux qui refusent ou empêchent cet échange sont des tricheurs, voilà tout. cuk.ch, si l’on écoutait ce délire totalitaire (qui s’ignore, d’ailleurs !) camouflé sous la défroque bien niaise des Bisounours aurait le goût de jus de nouille. Ça craint !

La liberté d’expression a une ennemie : la censure. Or je n’ai jamais lu autant d’appels à la censure que dans ce fichu débat et pourtant j’en ai connu d’autres qui étaient bien chauds. Il y a donc une évolution. Je ne parle pas des messages que François a effacés mais des vilains zèbres (les vrais bien-pensants qui s’ignorent) qui, au lieu, comme c’est la règle, de contredire leurs contradicteurs avec force arguments, analyses et démonstrations (trop dur pour eux ?) ont passé leur temps, se soutenant les uns, les autres, à ne lancer, sous une forme ou une autre – notamment l’invective répétée, que des appels à la censure.

Ils répondront qu’ils appelaient la censure pour ceux qui demandaient eux-mêmes la censure. C’est vrai dans deux cas. Mais comment expliquer l’appel à la création d’une « piqûre létale » (jusqu’à en préciser les modalités !) infligée par le groupe au sujet récalcitrant qui refuse d’endosser la panoplie brune de la pensée unique si ce n’est qu’il rôde ici un désir malsain de censure ?
Faut-il qu’ils soient bêtes, tout de même, pour ne pas avoir encore compris que la contradiction, ils devraient, au contraire, l’appeler de leur vœux. Rien n’est plus réjouissant que d’être contredit par quelqu’un qui peut, par sa contradiction, vous permettre de ne pas rester dans l’erreur.

Voilà, chère Anne, le bilan que je tire de cette histoire. Un petit totalitarisme, ordinaire et fier de lui et de son exemplarité, s’est affiché sans vergogne, ici et là, à plusieurs reprises, sur cuk.ch pendant ce débat.

163)
Okazou
, le 15.07.2008 à 06:17
[modifier]

« Okazou, sur la fin de ton commentaire, tu ne nous ferais pas aussi une petite crise de Calgon®?:-))) »

Tu sais bien que le fiel me met à l’abri du calcaire !

Blague à part, je suis toujours d’humeur égale (froid comme une vipère, diraient certains) et ne pourraient me toucher que les reproches justifiés venant de ceux que j’aime ou apprécie. Ce n’est pas fréquent.

Pour le reste, j’observe et je tente de comprendre.

166)
Beagle
, le 15.07.2008 à 09:09
[modifier]

Bonjour à tous,

Bien que tardivement, je souhaite apporter ma petite pierre et dire, comme beaucoup, la majorité, l’immense majorité, combien j’apprécie ce site et je serais triste qu’il s’arrête. Je l’aime pour ses analyses de matériels et de logiciels, mais aussi pour son style, et tout particulièrement le vôtre, François, votre humour, votre enthousiasme, votre fraîcheur, votre générosité, toutes les qualités qui ont été exposées mieux que je ne saurais le faire dans la plupart des témoignages ci-dessus. Comme cette majorité je vous lis régulièrement et je n’écris quasiment jamais. Un peu par paresse, beaucoup par timidité et manque de connaissance du sujet. Comme eux je ne vous connais pas mais j’aime ce qui transparaît de vous dans le site.

Quant à la réaction n° 16, elle ne m’étonne pas. Nous savons tous que la population comprend des gens envieux, haineux, pervers, voire pire. Dans la vie réelle nous évitons de les fréquenter et ils viennent rarement, heureusement, nous agresser ou même nous reprocher notre mode de vie. Sur le net, de façon anonyme, comme il a été dit, c’est tellement facile que cela est plus fréquent. On le voit sur tous les sites d’humeurs et Cuk, curieusement et heureusement, en était relativement épargné. Peut-être grâce à son ambiance “familliale”. Pourquoi tout à coup alors ? À mon avis ce n’est pas vous, François, ni votre article qui, comme à l’accoutumée, est drôle et bon enfant. Je dirais que c’est l’objet “iPhone”. C’est un produit beaucoup plus grand public que les Mac et, en ce moment, on en parle partout : télévision, radio, journaux ; quant aux sites consacrés à Apple, alors là… D’ailleurs, ce matin, une news sur MacBidouille fait état de mécontentement des lecteurs vis-à-vis de cette pléthore d’articles. Manifestement il y a un sentiment de “ras-le-bol” de ceux qui ne peuvent pas se l’offrir et de ceux qu’il n’intéresse pas. Vous n’aurez pas ce genre de réaction avec la TV HD, j’en suis persuadé. Pas plus d’ailleurs si vous nous faisiez un test de la dernière “Cayenne” ou “Lamborghini” pourtant d’un autre niveau de prix.

La seule chose que je ne comprends pas, finalement, c’est pourquoi ceux que la lecture de votre site emm… prodigieusement (commentaire 16) continuent de vous lire : phénomène d’addiction ? Masochisme ? Obligation professionnelle (étude sociologique) ? Temps à perdre ?

J’espère en tout cas que vous vous remettrez de ces “gifles” bien dérisoires en réalité et que vous parviendrez à ne plus les ressentir comme des attaques personnelles. Comment ses personnes pourraient-elles vous juger d’ailleurs, elles ne vous connaissent pas ? (Peut-on savoir qui est Céline simplement en lisant le “voyage” ?). Et j’espère que vous continuerez pour cette immense majorité qui apprécie énormément votre site et vous est reconnaissante de lui apporter cet enchantement quotidien.

Cordialement,

167)
josiffert
, le 15.07.2008 à 09:12
[modifier]

Okazou, tout en étant d’accord sur le fond de ton message, je trouve que tu te trompes de combat. Le post d’ouverture de FC n’était pas une analyse technologique ni même un échange d’opinions techniques. Il s’agissait d’un” partage émotionnel ” entre ceux qui avaient discuté iPhone et qui était dans l’attente de savoir…

Pas besoin de commencer des jutes dialectiques, comme dans une agora, ou dans un échange dans les salons des bienspensants. Il me semble que tu t’es trompé dans le choix des armes. Disons que tu as commencé par le bazooka et terminé par une bombe H. Mais il s’agissait simplement de partage entre initiés et amis, je crois. Et la conséquence de tout cela, as été que tu as tirez sur les moineaux avec la bombe H. Je te laisse imaginer les dégâts et par conséquence la pensée des spectateurs.

Alors à mon sens, l’art de dire le contraire pour faire avancer les débats et filer ensemble vers la possible VÉRITÉ t’a échappé. Et ton attitude a fait preuve plutôt du contraire. Du venin on peut en sortir (mais je me demande pourquoi dans un blogue plutôt technologique), on peut être grincheux… mais seulement envers les idées, jamais envers les personnes. Car si l’on détruit la personne il n’y aura plus “échange” !

Il est vrai que très souvent les avis personnels sous CUK sont pris avec un certain “partie pris” et même parfois de manière pas logique ou carrément “sans savoir”. Mais il me semble qu’il s’agit que de ponts de vus orientés et pas forcement ABSOLUS dans leur valeur. Et puis sache que après lecture, suis sûr que tout le monde saura faire la part de choses et arriver à se rendre compte de ce qui est juste. Sans salades ou moralisantes réprimandes.

Une dernière petite question, tu ne serais pas prof de math par hasard ?

168)
Curtis Newton
, le 15.07.2008 à 09:15
[modifier]

Cher François,

Je ne suis pas de ceux qui participent activement aux messages de ce Blog (preuve en est mon nombre ridicule de posts :-) ), mais à la limite de poster samedi et dimanche, là je ne peux que m’éxecuter ! Je suis de ceux dont la pause café au bureau le matin est composé de CUK et de café; je me régale des humeurs, tests, et personnes qui font que le petit monde de CUK existe… Je n’en fait pas activement partie malheureusement, mais étant modérateur sur 2 autres Blogs très prisés, je n’ai pas le temps de m’engouffrer dans un troisième (allez, à la retraite :-) ).

Tout ceci pour vous dire que grâce à vous (étant un peu geek également je dois ma foi l’avouer), j’ai pu vivre presque en live l’arrivée de l’iphone… j’aurai certainement été des vôtres aux Bergières, si je n’étais pas depuis une semaine sur un voilier en pleine méditerrannée (d’où j’écris mon post actuellement…. merci SFR$$ :-) ); j’ai adoré pouvoir suivre ce déroulement quasi en live, et je me suis bien marré… Jusqu’aux posts de certains grognons, intellos complexés (à propos de ces derniers, là je suis en ce moment même entouré par 3 amis, un conservateur de musée parisien, un journaliste plus ou moins connu et un psy, qui sont en train de refaire le monde politique français (pffff), ce qui m’a permis de m’eclipser pour rapidement écrire ce post qui me démangeait depuis 2 jours…) ou tout autre soit-disant philosophe qui n’a rien trouvé d’intéressant dans ses RSS sur NouvelObs et qui du coup décide de venir s’étaler dans les mésaventures de Mr Cuk et l’iPhone perdu.

Je n’aurai qu’une chose à dire: vivez! Faites-nous encore partager ce genre de choses au milieu des humeurs plus studieuses ou de ces tests qui me permettent de justifier mes achats auprès de ma femme (j’adore mon 400D ;-) )! Et au-delà de la masse de gremlins qui ne comprennent rien aux passionnés, continuez à être celui que vous êtes sans prendre en considération les remarques de ceux qui devraient plutôt poster sur le blog du NouvelObs!

Au plaisir de vous lire et relire, ad vitam eternam!

PS: le screenshot de l’iphone me fait me rappeler que je dois rappeler Varen, un ami de longue date! :-)

PPS: ça y’est, là, j’ai vraiment le mal de mer :-(

PPPS: pour quand le test de la TV HD ? :-))

over and out

169)
E.T.22
, le 15.07.2008 à 10:07
[modifier]

François, ne change rien, absolument rien ! Bonne journée à tous.

170)
ToTheEnd
, le 15.07.2008 à 10:10
[modifier]

T, suis avec un Blackberry 8310 travail oblige.

J’ai fait 12 mois avec cette graille et son frère, le 8800… je sais bien la graille que c’est comparé à l’iPhone.

T

171)
alec6
, le 15.07.2008 à 10:16
[modifier]

Ne voit là aucune forfanterie Okazou, mais je suis jaloux de ta prose ! Car ce que j’avais exprimé en 2 petites phrases (121) un peu trop synthétiques, tu l’as excellemment exprimé dans ton intervention en 162.
D’aucuns bien sûr auront toujours du mal avec les subtilités dialectiques et achopperont sur LE mot censé donner le sens des phrases, quand on sait, ou devrait savoir, que c’est l’inverse. Les phrases donnent le sens des mots.

172)
dpesch
, le 15.07.2008 à 10:45
[modifier]

Cher François,

Je n’ai pas tout lu, mais j’ai lu les principaux commentaires, entre autres ceux qui sont le support de la polémique. Je ne vais pas redire ce qui a été si bien exprimé par d’autres (Okazou, par exemple, qui est proprement stupéfiant quand il est en forme… et même quand il ne l’est pas !, alec6 et tant d’autres). Reste ce que tu es, continue à t’amuser sur ton blog et dans la vie. Nous, les contributeurs (très) intermittents, nous continuerons à te lire, toi et tous les autres, si nombreux, que tu as rassemblés autour de cuk.ch.

Amicalement (même si nous ne nous connaissons pas !),

Daniel.

173)
coacoa
, le 15.07.2008 à 10:50
[modifier]

Ne voit là aucune forfanterie Okazou, mais je suis jaloux de ta prose !

Tout pareil.

Ou non, jaloux n’est peut-être pas le mot. Reconnaissant, sans doute, conviendrait mieux.

174)
colibri
, le 15.07.2008 à 11:09
[modifier]

A vendre Melon Bien gros et bien Mûr….

Ou l’art de s’auto-mousser !!!

175)
Tom25
, le 15.07.2008 à 11:13
[modifier]

Je ne suis pas sûr qu’il soit question de jalousie. Les ricains qui font des concours de celui qui ingurgitera le plus de saucisses ne font de mal à personnes, ce sont eux qui seront malades. Et les saucisses qu’il bouffent ne partiraient de toute façon pas pour l’Afrique. Ce concours ne serait que débile s’il y avait assez de saucisses pour toute la planète, mais là il y a un petit (un gros) quelque chose qui fait que c’est vraiment dérangeant, même si cela ne changerait rien.
J’ai des amis qui n’avaient pas les moyens de se loger près de la ville, ils sont partis à une trentaines de bornes. Aujourd’hui ils n’ont quasiment plus les moyens de se rendre au travail en auto, et il n’y a pas de transport en commun. Alors je comprends bien que ceux qui passent leur été sur leur yacht qui suce du 600 l/h n’ont pas envi de se faire gâcher leur vacance par ces problèmes. Et que de toute façon même s’il ne brûlaient par leur gasoil ils ne leur en feraient de toute façon pas cadeau. Mais mes amis ne viennent pas vous trucider sur votre bateau, ils lèvent simplement le doigt en disant “ehhh, c’est un peu galère pour nous en ce moment”. Peut-être même qu’ils vont réussir à emmener leurs gosses pour la première fois à la mer, mais là ils y verront des yachts, et ils risquent d’être un peu aigri. Mais ils font chier après tout, z’ont qu’à faire trempette dans le caniveau.
Je ne suis pas jaloux hein, j’ai les moyens d’aller en vacances, peut-être pas sur un gros yacht. Et je suis comme vous, moi aussi ça m’emmerde quand lorsque je suis en train de bouffer, une bande de mendiants vient faire la manche, voir la morale en me faisant remarquer qu’eux n’ont rien à bouffer. Ils font chier bordel, je ne leur ai rien demandé moi. Qu’ils aillent voir ailleurs !

Je pense qu’il est très important de comprendre que TOUS les intervenant ici ont les moyens de se payer un iPhone. Ce qui dérange, ce sont les signes ostentatoires de richesses. François fait un article sur son site, un site high-tech, ce n’est pas ça qui lui a été reproché. Ce qui lui a été reproché c’est de se fondre dans le brassage médiatique qui a été fait autour de cet appareil.

Et si moi j’allais skier sur une avalanche alors qu’il y a encore des cadavres dessous. Pourtant on s’en fou, ils sont déjà morts.
Voilà, il y a des gens qui font la queue à la fin du marché pour manger les fruits invendus parce qu’abîmés, et il y a des gens qui font la queue pour l’iPhone. François ce n’est pas perso je te l’ai dit, j’aurais très bien pu le faire moi-même. Simplement il y a des gens que ça fait bondir et je les comprends. Combien d’entre-vous m’aurez insulté si j’avais raconté ma journée à skier sur des cadavres ? Ce n’est qu’une histoire de limite, là où on place notre morale. Mais je le répète une nième fois, je n’écris pas que François n’a pas de morale, je suis convaincu qu’il en a, preuve en est de ses réactions. Mais d’autres ont une morale un peu plus “sévère”, et je ne peux pas leur en vouloir !

176)
Inconnu
, le 15.07.2008 à 11:13
[modifier]

Salut François

Egalement pas lu tous les commentaires. Tes contradictions te rendent bien plus sympathique que les remarques des écolo-facichistes qui se rêvent en Roberspierre des pauvres consomateurs que nous sommes. N’oublie pas aussi que toutes ces personnes font partie du système rien que par le fait qu’elles utilisent un ordinateur et un clavier pour te lire et te répondre. Donc continue !

177)
levri
, le 15.07.2008 à 11:50
[modifier]

Okazou, en gros je plussoie ton intervention 162.

j’écoute Never Argue With A German If You’re Tired Or European Song de Jefferson Airplane sur l’album Bark

178)
François Cuneo
, le 15.07.2008 à 11:52
[modifier]

Okazou,

Le problème n’est pas la contradiction, le problème, ce n’est pas les opinions différentes du maître de céans.

C’est clair (on te l’a assez dit) qu’on compte sur toi pour être là justement dans ce domaine!

Le problème, et il y en avait un par exemple samedi, c’est tout de même le ton péremptoire.

Il me semble, mais je me trompe peut-être, que toutes ces remarques qu’on peut te faire à ce niveau, tu t’en fous complètement. Cette contradiction sur la forme, que bien entendu, personne (ou presque, je ne veux pas vexer d’autres contributeurs qui sont aussi excellents) n’approche au niveau qualité linguistique, ne me dis pas qu’avec ton intelligence, tu ne vois pas que c’est ça qu’on te reproche.

Que tu puisses dire (pour reprendre le sujet qui nous intéressait vendredi) que faire la queue est une chose étrange, que tu y mettes un peu d’humour, personne n’aurait rien eu à redire.

Ce que les gens n’ont pas aimé, et moi non plus, c’est que tous ceux qui avaient fait la file étaient des cons, des pauvres malades, qui ne se rendaient pas compte que le monde allait crevé.

Tes interventions manquaient complètement d’humour dans un sujet qui malgré ce que tu dis essayait d’en faire transparaître un peu.

Alors oui à la contradiction, mais purée, au moins dans un cas comme ça, avec le sourire.

D’ailleurs, quand tu souris (ce qui est le cas dans ce fil), c’est tellement mieux!

Non?

179)
Kermorvan
, le 15.07.2008 à 14:21
[modifier]

Ai-je envie de sourire? Un peu de légèreté?

Deux frères et un beau-frère de ma mère sont partis à la guerre de 14-18 la fleur au fusil, ils voulaient casser du boche, c’était la mode de l’époque; il y eut des files d’attente pour s’enrôler, comme ensuite j’en ai vues ailleurs; nous avons leurs courriers, qui témoignent de leur impatience; puis, ils ont déchanté; et finalement, ils en sont morts, tous les trois. Il y eut aussi quelques pisse-froid; ceux-là, on les a collés contre un mur, face au peloton d’exécution; ils en sont morts, eux aussi.

Une petite chanson: Voici

Maintenant, il y a d’autres peine-à-jouir, qui annoncent la fin des carburants fossiles, les modifications du climat, et les joyeusetés qui ne vont pas manquer d’en résulter.

Bref, si je n’apprécie pas que l’on insulte le maître des lieux, je préfère me concentrer sur la question essentielle, qui est celle de la manipulation et de l’exploitation des foules, laquelle a conduit (et conduira) à tant de catastrophes.

J’espère bien que ce site va perdurer; il n’y en a pas tant, où l’on s’efforce de maintenir une langue française de qualité, puisque la forme et le fond se tiennent nécessairement.

180)
mouloud2005
, le 15.07.2008 à 14:38
[modifier]

Bon, je n’ai pas le courage, (ni le temps, je suis en train de construire ma maison en botte de paille ) de lire tous les commentaires, mais juste pour dire que je suis avec toi, François, et que j’espère que tu ne vas pas te laisser décourager par une minorité de lâches qui profitent de l’anonymat des commentaires pour dire des choses qu’ils n’auraient jamais osé te dire en face. Et j’ai lu une partie des commentaires de vendredi, et j’ai trouvé qu’il y avait plus de commentaires positifs que de négatifs, et que la plupart des gens prenaient ta défense face à un ou deux pisses-froids. Mais j’ai pas lu les commentaires de samedi, alors je sais pas.

Mais c’est le problème des commentaires, moi-même, je me suis laissé aller ici-même (à propos de pesticides) à être beaucoup plus dur et méchant que je ne l’aurait été “en vrai”. C’est tellement facile de laisser aller un mot “dur”, surtout si on était dans une mauvaise journée. Mais je pense sincèrement que pour la plupart, il ne faut pas le prendre personnellement. Ce sont des dérapages, et non l’expression de leurs sentiments profonds (bon, sur le tas, il doit y avoir quand même quelques vrais c*s, mais y’e a partout, malheureusement…)

181)
fap76
, le 15.07.2008 à 14:42
[modifier]

C’est marrant, je préfère cette chanson…

Morales ou ici en version longue

Et c’est fou, y’a encore des commentaires de personnes qui ne comprennent pas le second degré !!

Je fais partie des gens qui trouvent que faire 3h de queue pour être le premier à avoir l’iPhone, faut être complètement con… je fais partie de ceux qui pensent que dormir dans des tentes pendant 2 jours pour être au premier rang dans un concert, c’est con… que finalement, faire la queue, c’est con…

Et pourtant, j’ai été faire la queue vendredi matin, avec toute la cohorte de cons, et je me suis pas senti trop con quand même, bizarre…

Et puis je me suis dit que de toute façon j’avais congé, que de toute façon je voulais avoir cet iPhone, que je n’avais rien de super important à faire ce jour-là… Et puis je me suis dit que si ça m’amusait, MOI, d’aller poireauter un matin à l’aube, pour participer à ce grand moment de merchandising, je n’avais pas à me justifier…

C’est donc dommage de devoir le faire :-)

Que ceux qui n’ont jamais fait la queue pour une connerie (allez, c’est mon dernier mot vulgaire, ce site mérite tellement mieux…) lèvent le doigt, ils devraient être rapide à compter…

Et j’adore ceux qui osent (!!!) comparer faire la queue pour un iPhone et faire la queue pour aller casser du bosch, c’est vrai qu’on est dans le même ordre d’idée, dans le même esprit champêtre…

Heureusement que le ridicule ne tue pas, entre ceux qui sont partie à la quête du Graal et ceux qui les critique, on serait un paquet là-haut…

182)
Tom25
, le 15.07.2008 à 15:06
[modifier]

Mais ! ! ! Sauf que cette queue ci est orchestrée, programmée, voulue par le grand gourou Steve Jobs. Parfois on fait la queue,au musée, au ciné, à la boulangerie, parce qu’on arrive tous à la même heure parce que c’est à cette heure là que la plupart des gens font ces choses là.
Steve Jobs rend l’iPhone aussi important pour nous que le pain pour un éthiopien. “Regardez ce qu’ils sont prêts à faire tellement il est bien mon iPhone”. Je n’ai pas regardé la télé, mais je suppose qu’on montrait les queues au 13 h et sur la première page des journaux ! On peut poireauter à 4 h du mat pour voir un spectacle qui se joue à l’aube, ce n’est pas pareil. Là on rend quelque chose d’artificiellement rare rien que pour le coup de pub. On s’amuse à rendre des choses rares alors que tant de gens manquent de tout.
Ce n’est pas si grave mais on peut dire que cela nous choque. Personnellement dans cette histoire, c’est Steve qui me gonfle. J’aime bien ses produits, mais lui …

183)
fap76
, le 15.07.2008 à 15:15
[modifier]

Je suis d’accord que cette queue est voulue par Apple, car ça fait la une de tous les médias, et donc de la pub gratuite..

Mais j’ai CHOISI de faire la queue, même si tu penses que je suis manipulé…

Et pour info, je n’ai pas eu l’iPhone, et ben je ne suis pas mort, je me suis bien marré, j’ai passé un bon moment, et… je déteste qu’on puisse faire des comparaison inutiles “Petit enfant affamé avec un gros ventre qui attend son bol de riz” vs “Gros occidental bouffi qui attend son iPhone avec un croissant à la bouche”…

Malgré ce que tu peux croire, je suis, comme tout le monde ici, sensible à la famine dans le monde, mais arrêtons de comparer l’incomparable!!! Je suis désolé, mais quand je mange à midi après une grosse matinée de boulot, je pense à mon estomac… Et quand je bosse sur mon ordi, je pense à ce que je dois écrire, pas au petit chinois qui a construit mon ordi… pas toi?

Alors arrête de critiquer avec des critiques non-constructives!!! :-)

184)
Possum
, le 15.07.2008 à 15:24
[modifier]

Ouaaaah non mais vous vous rendez compte du nombre de commentaires depuis vendredi, aux 2 humeurs? Un phénomène d’une telle ampleur est-il déjà arrivé depuis que cuk existe? C’est totalement passionnel…

En tout cas, je pense que ce n’est pas du tout François qui est en cause mais plutôt un certain esprit marketing, celui d’Apple qui d’une part crée des choses parmi les plus sexy qui soient (l’iPhone est selon moi un truc totalement irrésistible), mais qui d’autre part nous prend quand-même sacrément pour des cons – et on marche! C’est peut-être cela que certains ont de la peine à digérer…

185)
Tom25
, le 15.07.2008 à 15:40
[modifier]

Oui oui fap76, j’ai 4 Macs à la maison (dont 2 vieux), 2 bagnoles, 2 télés etc.. Je pars en vacances, j’ai un beau vélo et tout un tas de truc. J’aime bien manger et je ne pense pas aux petits Chinois à chaque fois que je profite d’une chose. Comme toi et comme tous les autres j’y pense parfois. Et le reste du temps je profite de ce que j’ai.
Toutefois, la comparaison qui te gêne me parait, à moi, tout à fait justifiée.

Et comme le dit Possum, cette fois ci c’est allé un peu plus loin que d’habitude et c’était peut-être un peu trop loin. C’est la question qu’on se pose. Maintenant c’est vrai qu’on fait chier avec nos questions existentiels, on est là pour profiter de l’iPhone. Hein ?

Tu ne m’as pas dit si cela t’aurait choqué ou non que je ski sur une avalanche pleine de cadavres, et pourquoi ?

186)
Inconnu
, le 15.07.2008 à 15:44
[modifier]

@ Tom25 – 182 : Tu dis qu’on peut poireauter à 4h du matin pour voir un spectacle et que ce n’est pas pareil que pour l’iPhone ? L’iPhone est quelque chose d’artificiellement rare, peut-être. Economiquement, il l’est en ce moment car en rupture de stock. Un spectacle est aussi rare car souvent donné durant une courte période. Mais finalement, si le spectacle t’a plu, tu vas sûrement en acheter le DVD, non ? Certains aiment la maquettes d’avion, d’autres le dernier objet technologique d’Apple. Aucune différence pour moi, dans la forme.

Je suis tout à fait capable d’attendre devant une salle de concert pendant quelques heures pour avoir une bonne place ou bien d’attendre devant la billetterie d’un opéra pour réserver mes places pour un spectacle qui, au vu des interprètes, s’annonce grandiose et qui aura lieu dans plusieurs mois et qui ne durera que trois heures.

Je me rappelle, le jour de la sortie du troisième Seigneur des Anneaux, j’ai été trois heures avant le début de la séance avec un ami, on n’était de loin pas les premiers, l’ambiance était géniale et personne, je dis bien personne, ne nous a pris pour des cinglés. On nous regardait avec un sourire et les gens qui allaient voir un autre film venaient discuter avec nous, s’informer, etc.

Et l’heure importe peu après tout, que ce soit la nuit ou le jour, ça change quoi ? Il vaut mieux que les gens se lèvent tôt plutôt qu’on se rende compte d’un taux d’absentéisme en augmentation ce jour là car tous les acheteurs se sont rués sur l’iPhone à 10 heures ou midi, négligeant leur travail.

Finalement, c’est quoi le plus “con” ? Poireauter devant une salle de concert toute une journée pour un plaisir qui ne durera que quelques heures (mais qui laissera des souvenirs, je l’accorde) ou poireauter quelques heures devant une boutique pour acheter un appareil qu’on gardera “longtemps” et qui, à défaut de nous laisser un souvenir impérissable, nous procurera du plaisir durant toute son utilisation ?

Les deux me paraissent tout à fait idiots, et c’est bien pour ça que je serais capable de les faire. On est à une époque où la bêtise ne tue pas, encore moins le ridicule. Et puis, c’est se sortir aussi du conformisme que la vie nous impose.

Et, franchement, comme le dit fap76, faire des comparaisons avec le tiers-monde est non seulement trop facile mais cela ne mène à rien… Surtout que ceux qui critiquent sont souvent ceux qui ne font rien pour améliorer les choses.

Qu’y a-t-il de mal à vivre à fond une passion, même si cette dernière est onéreuse ? Si j’avais les moyens, soyez sûrs que je serais à l’opéra une fois par semaine. Je ne peux pas vivre ma passion comme je l’entends… Et pourtant je ne vais pas hurler au scandale si d’autres peuvent se la payer leur passion. Je vais la vivre à ma manière. Sans jalousie. Quitte à attendre. Le plaisir n’en sera que plus grand.

188)
Tom25
, le 15.07.2008 à 16:26
[modifier]

Je n’attaque pas ce qui font la queue pour se distraire ou pour acquérir un objet non vital, je défends ceux qui sont choqués par la manière dont a été distribué l’iPhone. Moi aussi je me suis souvent bien marré en faisant des conneries, ça reste des conneries. Et cela m’énerverait qu’on m’en empêche, mais on peut me le faire remarquer. Si c’est vrai que certains ont été agressif envers François, mais leur répondre “vous nous emmer… bande de pisse-froids” n’est pas tellement mieux. Et là j’insiste un peu car je ne suis pas sûr de ce qui gêne : C’est que certains soient choqués ou alors qu’ils le fassent remarquer ?

189)
Antoche
, le 15.07.2008 à 16:36
[modifier]

Le ridicule ne tue pas. Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort.

Donc, le ridicule nous rend plus fort…

Soyons ridicules!

190)
Possum
, le 15.07.2008 à 16:45
[modifier]

Totalement d’accord avec Tom25 (post 188) – ça me fait penser au phénomène Swatch, dans les années 80/90 – crééer une mode en satisfaisant un minimum de personnes…

191)
Inconnu
, le 15.07.2008 à 16:45
[modifier]

La distribution de l’iPhone choque ? Mais alors pourquoi on ne dit rien sur les fans qui glandent une semaine devant la salle de concert pour voir Tokyo Hotel ? Moi je trouve ça bien plus grave que la distribution de l’iPhone…

En comparaison perte de temps/argent/etc. c’est démesuré. Et ça ne choque pas. Cherchez l’erreur.

Mais je comprends ce que tu veux dire, Tom25…

192)
ToTheEnd
, le 15.07.2008 à 16:54
[modifier]

Bon… pendant que certains causent… moi je sauve des moineaux… enfin 1, c’est déjà ça.

J’habite dans un quartier où il y a une nuée de chats… et ils bouffent un peu tout ce qui bouge. Et en bossant depuis mon bureau (dans mon appartement), je vois une petite touffe de poils et de plumes qui essaie de se faire remarquer en passant devant ma porte-fenêtre. Son comportement est pour le moins bizarre et je me décide de l’approcher. Cette andouille ne vole pas, tout au plus il sautille et arrive à faire 30 centimètres en battant frénétiquement les ailes… et se pose comme un kamikaze.

Bref, je me dis qu’il y a quelque chose de pas normal et qu’il va finir par se faire bouffer tout cru s’il continue comme ça.

J’ai osé le prendre délicatement pour le poser chez mes voisins qui ont une clôture fine autour de leur propriété (à l’abri des chats donc). Avant de le poser, je lui ai donné un peu d’eau au travers d’une seringue… il a bu quelques lampées et je l’ai déposé délicatement…

A l’heure à laquelle je parle, ses parents tournent autour car j’entends ses piaffements…

T

193)
Tom25
, le 15.07.2008 à 17:16
[modifier]

Ah mais François Charlet je suis tout autant, sinon plus, choqué par les fans qui jettent leurs culottes (avec un s, je les soupçonne d’en mettre plusieurs rien que pour ça ;•) ) sur la scène de la star du moment. Je n’ai jamais aimé qu’on idolâtre quiconque, Dieu y compris j’aurais presque envi d’ajouter, mais le débat est déjà assez compliqué comme ça :•) . Par idolâtrer j’entends faire des choses qu’on ne ferait pas par soi-même, mais qu’on fait parce que l’idole nous le demande. L’idole nous a demandé de se lever à 4 h du mat pour acheter un iPhone qu’on aurait normalement pu acheter à 9 h.
J’aurais volontier fait la connaissance de François à cette occasion, ça n’empêche que cette occasion était de consommer. J’aurais été super content de passer ce moment avec François dans la queue pour l’iPhone, mais je me serais senti légèrement mal à l’aise. Alors que si on s’était rencontré François, TTE et moi à 4 h du mat pour sauver les petits moineaux, j’aurais ENCORE plus apprécié.

Note : J’ai un chat et une chatte, et je prends toutes les précautions que je peux pour qu’ils foutent la paix aux deux nids que j’ai à chaque coin de la maison (dans 2 cabanes à oiseaux) et aux innombrables chauve-souris qui viennent passer la journée derrière mon volet. Volet que du coup je ne peux pas fermer car sinon les chauve-souris qui se trouvent entre le volet et le mur (volet ouvert) se retrouveraient en plein soleil. Photos oiseaux & Chauve-souris (Les chats n’ont rien eu le temps de faire ni à la chauve-souris, ni à la souris, ni au serpent. Ces fois ci, les autres ? :•( )

195)
levri
, le 15.07.2008 à 17:35
[modifier]

À plusieurs reprises certains ont commenté sur “l’intelligence” des intervenants, je ne me prononcerai pas sur le Q.I, n’ayant pas d’informations de première bourre sur les membres, par contre il est patent que nombre d’intervenants ont un niveau d’éducation au dessus de la moyenne, ce qui me met mal à l’aise c’est que nombreux sont ceux qui trouvent “normal” et même fun de participer à un phénomène de masse artificiellement généré par des techniques marketing. Quand on en arrive à parler de “souvenir impérissable” ou de “sortir du conformisme que la vie nous impose”, j’en reste la bouche béante, j’ai cru comprendre que nous parlions d’un produit de consommation dont la durée de vie commerciale sera de 6 mois à un an, pas du St Graal … ou bieen ?

J’écoute Be In My Video de Frank Zappa de l’album Stricly Commercial

PS : Je ne veux agresser personne, j’essaye juste de comprendre … Bon les foules c’est bien connu ont des comportements aberrants, la logique s’efface en même temps que l’individu dès que l’effet de masse prend vie.

J’écoute Stoned Innocent Frankenstein & his Adventures in The Land of Flip de Daevid Allen sur l’album Bananamoon

196)
zoulou03
, le 15.07.2008 à 17:40
[modifier]

Nous comprendrons un jour l’énorme erreur et l’impasse totale que représente cette course effrenée à la consommation et ce culte de “l’avoir”. La nouvelle aliénation : ACHETER !! Il est stupide de mettre en cause tel ou tel intervenant de ce site. Mais il est tout aussi stupide d’accepter sans réagir ce bourrage de crâne orchestré autour de l’iphone (ou de n’importe quel produit). Pour finir, rappelez vous la phrase de Patrick Le Lay, alors PDG de TF1 au sujet du “temps de cerveau disponible pour Coca Cola”. Et ne cessons jamais de nous demander à QUI sert notre cerveau…

197)
Inconnu
, le 15.07.2008 à 17:42
[modifier]

Levri, encore une fois, tu lis ce que tu veux lire : je n’ai jamais dit que l’iPhone laisserait un souvenir impérissable… Et par “sortir du conformisme”, j’englobais tous les comportements qui sortent de l’ordinaire, qu’ils soient créé par un mouvement musical, cinématographique ou marketing…

Ne lis pas en travers. ;-)

198)
Tom25
, le 15.07.2008 à 17:55
[modifier]

François Charlet tu es KHannibal ??? Nom de bleu ! Ca ne m’a pas effleuré l’esprit une seule seconde, pourquoi donc ça m’aurait effleuré du reste. Tu viens de rajouter ta signature ou je l’avais loupée jusque là ?

199)
Inconnu
, le 15.07.2008 à 18:11
[modifier]

Non non, ça fait un bail qu’elle est là ! :-)

J’avais bien vu que t’avais pas remarqué vu que tu m’appelais par mon vrai nom et non par mon pseudo sous lequel tu me connais sur le forum. ;-)

Je me demandais quand tu remarquerais ! :-)

200)
humptius dumptius
, le 15.07.2008 à 18:29
[modifier]

En abrégé, je fais partie de cette espèce en voie de disparition, ceux qui n’ont pas de portable parce qu’ils n’en veulent pas, l’iPhone n’y a rien changé. J’ai même résisté toute ma vie solitaire à l’idée d’avoir un téléphone fixe, après c’était un peu plus difficile. On n’est pas obligé d’approuver, c’est une question de tempérament, pas un modèle. Les aventures nocturnes de François C. au pays des consommateurs, j’ai dû les lire aux alentours de la parution, enfin le début, le sujet ne me paraissant guère émouvant. Découvrir qu’il y avait plus de 150 commentaires n’incitait certainement pas à y retourner, lorsqu’on se rappelait les heures sombres de la présidentielle française avec les interventions extraordinaires d’agents de propagande aussi agressifs qu’incultes et qu’on n’a jamais relus depuis. A l’époque, j’avais pris mes vacances de Cuk dès que…, mais j’ai voté.

Celle du jour, même si on est le lendemain, je l’ai lue et survolu (valise, etc.) les commentaires, sauf celui d’Okazou 162, parce que c’était le dernier et que le monsieur est fort respectable (enfin, je suppose que c’est un monsieur). Effectivement, un monde Bisounours, c’est pas bien, on l’efface parce qu’il est méchant, il faut châtrer les incontinents, c’est crevant de niaiserie, du normatif sans expertise au nom de valeurs aussi impressionnantes que le bon sens, la politesse, les vœux de la majorité silencieuse à vivre un bonheur tranquille, pépère, peinard, saucisson et pantoufles en surveillant la vache du coin de l’œil (et en rêvant d’un iPhone, bien entendu). Je regrette juste le passage « vous permettre de ne pas rester dans l’erreur…», c’est un petit peu difficile.

Pour rester dans mon périmètre, je signalerai à tous une ébauche de Robert Musil destinée à la Technische Rundschau en 1927, que l’on trouve dans les Proses éparses, p. 219, trad. Philippe Jaccottet, « Normalisation de l’esprit.»

Revenons-en au sujet. Lorsqu’on intervient dans l’espace public, il existe un risque non négligeable d’être transformé en pissotière par les incontinents de passage. C’est quelquefois difficile à assumer, mais en pure pragmatique, on n’existe que par le regard de l’autre ; les gesticulations devant sa glace, le matin, le train du monde que l’on règle sur son trône, les « moi, je crois (pense, estime, imagine, veux)…» relèvent de la manstupration la plus ordinaire, le je est un accessoire, etc. Donc, on s’expose, tel Diogène de Sinope (ou François Cunéo) ou on commente anonymement, tel M. Pipelet et tous nous autres, en ce cas, ou on ratiocine dans ses privés.

La délibération d’un problème repose sur certains artifices obligés, l’ordre, la méthode, le respect des sources, la mesure dans l’interprétation, rien que des choses fort banales, mais qui, à l’usage, s’avèrent insuffisantes, certains imaginant que leur préoccupation du moment relève de l’eschatologie, plus que de la raison. Evidemment, il peut y avoir des excursus, un des plus étranges que je connaisse étant cette méditation sur l’alcoolisme que fit, dans le cadre d’un de ses cours sur Leibniz, le 24 février 1987 (c’est pour le lecteur de Deleuze, coacoa), comme quoi, on ne parle jamais que de soi sous avatar (ceci était un excursus)…

Et donc, après avoir excursionné, on est quelque chose dans le regard de l’autre, aussi bien- ou mal-veillant qu’il puisse être (la neutralité, ça n’existe qu’en Suisse, article – 1 de la constitution) et on en est toujours l’instrument, il faut s’y habituer, même si c’est insupportable… Le mécanisme de l’envie ou de l’aigreur a été très bien expliqué par Sénèque à Lucilius, je vous épargne le latin (qui devrait être obligatoire) et je résume : il s’agit d’un repas chez un puissant auquel notre bétique n’a pas été convié, lequel ne manque pas cependant de décrire le banquet à son neveu en termes détaillés, la conclusion résume tout : si l’on m’avait invité, je n’y serai pas allé. Pourquoi alors s’égarer dans la description du banquet, en rapporter les discussions entre untelus primus et untelus secondarius pour en souligner la médiocrité, puisque l’on n’y serait pas allé, si l’on avait été invité. Bref, c’est un petit moment de sublimation, comme s’en offraient les tenants du « Le pouvoir, c’est de la merde ! », une antienne des années 70, oubliant que personne n’avait jamais songé à leur offrir l’occasion de l’exercer et que s’ils avaient tenté de le conquérir, ils n’y seraient jamais arrivé..

La question de la consommation-consumation était un des débats séminaux du XVIIIe siècle, grossièrement résumé, le luxe comme moteur de la société, contre le physiocratisme, l’exploitation raisonnée des terres, la réduction de l’homme à ses strictes nécessités vivrières, des terres à labourer, une riante prairie (la prairie est toujours riante), un potager, des murs, un toit, du bois pour se chauffer et la messe le dimanche et les autres jours de fête (l’Angelus de Milet). On se croirait dans Fontenelle et son Traité sur la nature de l’églogue, p. 138 : « Ils vivoient à leur maniere dans une grande opulence, ils n’avoient personne au dessus de leur teste, ils estoient, pour ainsi dire, les rois de leurs troupeaux, & je ne doute pas qu’une certaine joye qui suit l’abondance & la liberté, ne les portast encore au chant, & à la poësie.» La somme des bonheurs particuliers ferait le bonheur public, ça n’a jamais très bien fonctionné, les utopies inverses, ça n’a jamais fonctionné.

Condillac condamnait le luxe des capitales comme s’opposant à la richesse des nations, Helvétius condamnait le luxe comme funeste à l’homme et à l’état, « lorsqu’on paroît en public couvert d’un habit brodé et traîné dans un char brillant, on n’éprouve pas des plaisirs physiques, qui sont les seuls plaisirs réels…», Turgot, parce qu’il ruinait le capital et générait l’usure, Voltaire, qui aura parlé de tout avec un cynisme parfait disait dans le _Dictionnaire philosophique_ :

« Si par luxe vous entendez l’excès, on sait que l’excès est pernicieux en tout genre : dans l’abstinence comme dans la gourmandise, dans l’économie comme dans la libéralité. Je ne sais comment il est arrivé, dans mes villages, où la terre est ingrate, les impôts lourds, la défense d’exporter le blé qu’on a semé intolérable, il n’y a guère pourtant de colon qui n’ait un bon habit de drap et qui ne soit bien chaussé et bien nourri. Si ce colon laboure avec un bel habit, avec du linge blanc, les cheveux frisés et poudrés, voilà certainement le plus grand luxe et le plus impertinent ; mais qu’un bourgeois de Paris ou de Londres paraisse au spectacle vêtu comme un paysan, voilà la lésine la plus grossière et la plus ridicule…»

Et le baron d’Holbach, en double, pour en finir avec les citations, une courte, tirée de la _Théologie portative_ :

« luxe. l’église, ainsi que toutes les femmes, a, malgré son mari, du goût pour le luxe & la parure ; la vierge, sa belle-mere, n’en est pas moins curieuse que sa bru, elle n’est jamais plus contente que quand on lui met une robe bien pomponée.»

et une longue, admirablement tournée (_de l’Homme_…, VI-v) :

« du luxe & de la tempérance. il est deux sortes de luxe : le premier est un luxe national fondé sur une certaine égalité dans le partage des richesses publiques. Il est peu apparent, s’étend à presque tous les habitans d’un pays. Ce partage ne permet pas aux citoyens de vivre dans le faste & l’intempérance d’un Samuel Bernard, mais dans un certain état d’aisance & de luxe par rapport aux citoyens d’une autre nation. Telle est la position du paysan anglois comparé au paysan françois. Or le premier n’est pas toujours le plus tempérant. La seconde espece de luxe moins générale, plus apparente & renfermée dans une classe plus ou moins nombreuse de citoyens, est l’effet d’une répartition très inégale des richesses nationales. Ce luxe est celui des gouvernemens despotiques, où la bourse des petits est sans cesse vuidée dans celle des grands, où quelques-uns regorgent du superflu, lorsque les autres manquent du nécessaire. Les habitans d’un tel pays consomment peu : qui n’a rien, n’achete rien. Ils sont d’ailleurs d’autant plus tempérans, qu’ils sont plus indigens. La misere est toujours sobre & le luxe dans ces gouvernemens ne produit pas l’intempérance, mais la tempérance nationale, c’est-dire, du plus grand nombre. Sachons maintenant si cette tempérance est aussi féconde en prodiges que l’assurent les moralistes. Qu’on consulte l’histoire : l’on apprend que les peuples communément les plus corrompus sont les sobres habitans soumis au pouvoir arbitraire ; que les nations réputées les plus vertueuses sont au contraire ces nations libres, aisées, dont les richesses sont les plus également réparties, & dont les citoyens en conséquence ne sont pas toujours le plus tempérans. En général plus un homme a d’argent, plus il en dépense, mieux il se nourrit. La frugalité, vertu sans doute respectable & méritoire dans un particulier, est dans une nation toujours l’effet d’une grande cause. La vertu d’un peuple est presque toujours une vertu de nécessité ; & la frugalité par cette raison, produit rarement dans les empires les miracles qu’on en publie. Les asiatiques esclaves, pauvres & nécessairement tempérans sous Darius & Tigrane, n’eurent jamais les vertus de leurs vainqueurs. Les portugais comme les orientaux surpassent les anglois en sobriété & ne les égalent point en valeur, en industrie, en vertu, enfin en bonheur. Si les françois ont été battus dans la derniere guerre, ce n’est point à l’intempérance de leurs soldats qu’il faut rapporter leurs défaites. La plupart des soldats sont tirés de la classe des cultivateurs, & les cultivateurs françois ont l’habitude de la sobriété. Si les moralistes vantent sans cesse la frugalité & décrient continuellement le luxe, c’est que plus respectables à leurs propres yeux, ils s’honorent de ces déclamations ; c’est qu’ils n’ont point d’idées nettes du luxe, qu’ils le confondent avec la cause souvent funeste qui le produit, qu’ils se croient vertueux parce qu’ils sont austeres ; & raisonnables parce qu’ils sont ennuyeux. Or l’ennui n’est pas raison. Qu’on se défie donc à cet égard des moralistes modernes : ils n’ont sur cette question que des idées superficielles. Mais, dira-t-on, les écrivains de l’antiquité ont dans le luxe vu pareillement le corrupteur de l’Asie. Ils se sont donc trompés comme les modernes. Pour savoir si c’est le luxe ou la cause même du luxe qui dans l’homme détruit tout amour de la vertu, qui corrompt les moeurs d’une nation et l’avilit, il faut d’abord déterminer ce qu’on entend par le mot peuple vil…»

Finalement, tout ou presque est dit, dommage que ce baron n’ait jamais été courageux que dans le privé de son cabinet.

Bref, pour en finir, c’est déjà bien trop long et bien trop décousu, 12 heures pour un commentaire, aussi souvent interrompu par le cours du monde, si vous croyez que c’est cohérent, ça ne peut pas, mais j’ai un peu la flemme de me relire, pour ce qui est de mon autorité.

201)
kris
, le 15.07.2008 à 18:36
[modifier]

Je pense qu’il est très important de comprendre que TOUS les intervenant ici ont les moyens de se payer un iPhone

PAS MOI ! Et le forfait qui va avec non plus !

Il est très important de tourner la langue sept fois dans sa bouche…

202)
Okazou
, le 15.07.2008 à 18:40
[modifier]

« Il s’agissait d’un” partage émotionnel ” entre ceux qui avaient discuté iPhone et qui était dans l’attente de savoir… »

Rien n’empêche un partage émotionnel d’être de qualité. Or dans le cas qui nous occupe, ça partait du plus bas. Du people du plus beau jus. Le parti-pris premier était de laisser sa raison au vestiaire. Ça a tout de suite évoqué chez moi ces groupes de jeunes, le samedi soir, qui vont faire un plein de packs de bières pour passer « une bonne soirée », qui ne pourrait apparemment pas être bonne si on ne rejetait pas, avant toute chose, jusqu’à la dernière once de raison. On décide, a priori, que seul tomber dans un état second permet de « s’éclater ». Éclater quoi et dans quel but ? On ne le dit pas dans le mode d’emploi. Je trouve ça minable et je le dis. Point d’iPhone, là-dedans. Hors-sujet, le génial biniou. Ravalé au rang de prétexte.

« on peut être grincheux… mais seulement envers les idées, jamais envers les personnes. »

Au nom de quoi ? Chacun dispose, non seulement du droit de penser ce qu’il juge bon de telle ou telle personne mais aussi du droit (parfois même du devoir) d’exprimer sur une personne ce qu’il en pense. Faute de quoi nous serions tous pourvus d’une immunité qui rendrait ce monde invivable. La réalité de la société est telle que nous nous contrôlons les-uns les-autres. Indispensable.
Et puis, on ne peut dissocier ses propos de la personne qui les émet.

« Et puis sache que après lecture, suis sûr que tout le monde saura faire la part de choses et arriver à se rendre compte de ce qui est juste. Sans salades ou moralisantes réprimandes. »

Puisses-tu dire vrai !
Les salades et réprimandes moralisantes peuvent avoir leur utilité lorsque ça dérape. C’est toujours mieux que le silence.

« Une dernière petite question, tu ne serais pas prof de math par hasard ? »

Dieu merci on peut se passer tout à fait d’un savoir mathématique pour pondre un billet. J’ai toujours pensé que les études littéraires structuraient mieux l’esprit que n’importe quelle formation technique où seuls les matheux de très haut niveau posent un regard philosophique sur le monde.

« Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement
Et les mots pour le dire vous viennent aisément. »
L’art poétique (pas mathématique) de Boileau.

203)
Okazou
, le 15.07.2008 à 18:41
[modifier]

« Ne voit là aucune forfanterie Okazou, mais je suis jaloux de ta prose ! »

Faut pas, alec6, le style ne fait pas tout et tu as souvent plus de fonds que moi.

204)
Okazou
, le 15.07.2008 à 18:42
[modifier]

« Le problème, et il y en avait un par exemple samedi, c’est tout de même le ton péremptoire. »

Combien de temps te réfugieras-tu (toi et d’autres, d’ailleurs) derrière les apparences de mon expression ? C’est très confortable d’attaquer le ton, ça affranchit de penser à l’essentiel.

Bien sûr, tu vas me répondre : « Takapa t’exprimer de cette façon. » Ben oui, mais c’est ma manière de défendre mon point de vue. Il ne manquerait plus que je ne croie pas à ce que je dis. Si je me permets d’être aussi affirmatif c’est que j’espère provoquer une réaction constructive. Tu préfères l’eau de boudin (ces métaphores alimentaires !) ?

Ça ne t’a pas choqué, François, cet appel à la chasse aux trolls ou aux désignés tels ? Tu attendais une réaction modérée de ma part ?

205)
Kermorvan
, le 15.07.2008 à 19:00
[modifier]

Les techniques de manipulation des foules permettent à Apple de faire que des jeunes gens se précipitent chez les revendeurs; ce sont les mêmes techniques qui ont permis, hier, de faire qu’ils se précipitent vers les centres de recrutement de l’armée. Lorsque je vois une file d’attente, je me demande quel en est le moteur. Ce devait être en 1965, j’ai vu de jeunes algériens, auxquels les horreurs de la guerre d’indépendance n’avaient pas suffi, constituer des files d’attente afin de s’enrôler contre le Maroc, pour quelque litige frontalier en terrain désertique; l’état avait réussi à leur donner cette irrépressible envie d’aller casser du marocain voisin; ils ont été réduits en bouillie par l’armée marocaine. Les techniques de manipulation des esprits permettent de déclencher des pulsions, qu’il s’agisse de pulsions d’achat ou de pulsions de meurtre.

Nous aussi, ce jour, nous avons sauvé un jeune merle. C’est la saison.

206)
François Cuneo
, le 15.07.2008 à 19:06
[modifier]

J’ai dit Okazou que le système de l’anti-troll me dérangeait parce qu’il risquait de retirer la parole aux minorités. Tu peux regarder, tu verras (post 78).

Je ne veux pas de chasse au Troll (sauf quand le troll est là pour polluer, ce qui a été le cas samedi mais il n’y en a plus trace, je me suis permis de tout effacer).

Et oui Okazou, la forme est importante, et elle m’empêche parfois d’accepter le fond, ce qui est grave, conviens-en.

Mais à qui la faute? À l’émetteur ou au récepteur?

Quand des dizaines de récepteurs, a priori des gens intelligents, te font remarquer que le ton ne va pas, c’est qu’il y a peut-être des raisons de réfléchir à voir comment changer le support du message.

Mais visiblement Okazou, tu n’es pas prêt à accepter ces remarques. Tu penses que si tu essayais de garder le même message, mais en étant un peu plus… un peu moins… enfin je ne sais pas moi, un peu plus agréable, ce serait de l’eau de boudin?

Tu trouves que les réactions que tu provoques sont les plus intéressantes qui soient? Pas forcément puisqu’elles tournent justement autour de la forme, du côté désagréable parce que péremptoire, au lieu de tourner sur le fond.

En fait, avec tout ça, tu rates ta cible, très souvent.

Et tu veux que je te dise? Vu la cible, c’est bien dommage.

207)
Tom25
, le 15.07.2008 à 19:15
[modifier]

Désolé kris, je me disais que tous ceux qui postent avaient un ordinateur, plus cher qu’un iPhone, donc les moyens d’acheter un iPhone. C’est vrai qu’on peut poster d’un CiberCafé, de chez un pote etc. Et l’iPhone réclame en plus un abonnement, c’est vrai. J’ai écrit ça en réaction en réaction au terme “jaloux”, je ne pense pas que quiconque ici ait posté par jalousie.

François Charlet = KHannibal, faut dire que tu ne fais pas simple. Moi c’est Tom pour Thomas, et c’est Tom25 sur tous les sites.

humptius dumptius, moi je n’ai pas eu la flemme de te lire, mais faudrait que je recommence un paquet de fois pour tout bien comprendre. Et là par contre j’ai la flemme. Je suis un matheu moi, mais pas un matheu de très haut niveau qui … ;•)

Alec6 et Okazou s’envoient des fleurs quand d’autres s’envoient des pics :•) .

208)
kris
, le 15.07.2008 à 19:46
[modifier]

Tom25, suivre les posts sur cuk depuis vendredi dans un cybercafé c’est un coup à virer poivrot en un week-end (et c’est pas gratos non plus). Et squatter chez un pote… faut qu’il t’aime plus que sa femme. Non, j’ai fait un arrangement avec un ami et je peux être autonome. Merci à lui.

209)
levri
, le 15.07.2008 à 20:52
[modifier]

@ K : m’enfin !

J’ai pris garde à ne pas te citer, je ne voulais pas que tu le prennes pour toi, de toute façon, d’autres s’étaient exprimés précédemment avec ce type d’expressions … :P

Heu je ne voudrais pas faire du mauvais esprit, mais ta vision de la “sortie du conformisme”, c’est ce que je perçois comme une conduite moutonnière.

J’écoute Here Come The People In Grey de Kinks de l’album Muswell Hillbillies

210)
iMax
, le 15.07.2008 à 21:11
[modifier]

François, continue tes revues techniques toujours aussi exhaustives et intéressantes et ne cède pas à la polémique déplacée qui s’est instaurée ici. Libre à tes détracteurs de ne pas te lire.

Ça y’est, on a touché à la naïve philosophie rouge de bas étage. Viva la revolution ! ;)

Plus sérieusement, et comme le dit l’adage: il en faut pour tous les goûts. Certes.

Peut-être même que les personnes comme Zoulou ont raison. Mais à quoi bon venir pourrir les discussions du site avec ces polémiques déplacées ?

Il existe bien d’autres endroits plus adaptés à lancer ce type de discussions, où il sera possible de dialoguer sans partir d’une base conflictuelle et donc stérile.

Ce n’est certainement pas ici que vos états d’âmes trouveront un écho favorable et feront changer quoi que ce soit dans le fonctionnement de notre société moderne (mais ça, n’importe quel individu suffisamment malin aurait pu le présager…).

Dès lors, si vous voulez un changement, faites de la politique, engagez-vous, démerdez-vous pour vous faire connaître; peut-être alors aurez-vous des chances d’arriver à vos fins.

Navrant… Notre société a besoin de changement, c’est sur. Alors bordel, bougez-vous pour de vrai !

211)
colibri
, le 15.07.2008 à 22:45
[modifier]

Et si moi j’allais skier sur une avalanche alors qu’il y a encore des cadavres dessous.

?!!!!!!!!!!!!!!!

Suis-je le seul à avoir relever ce qui a été écrit ci-dessus ou bien? Parce que là ça devient grave de faire de telle “comparaison”, ce n’est même plus complètement idiot c’est carrément malsain et cynique.

Tom25, je n’ai rien contre toi, mais relis toi nom de nom…

Colibri.

212)
colibri
, le 15.07.2008 à 22:52
[modifier]

Et moi non plus je n’ai pas les moyens à l’heure actuelle d’acquérir un ifaune…

J’en suis pas pour autant amer, aigri et jaloux de ceux qui en possèdent un… et au vu de certaines “interventions” ce n’est pas le cas de tout le monde :-(

Colibri.

213)
colibri
, le 15.07.2008 à 22:55
[modifier]

Bon sinon on a dépassé les 400 commentaires dans l’autre humeur…

On a un record à battre alors avis aux amateurs !

A votre bon coeur Messieurs Dames !

C’est pour la bonne cause ;-)

Colibri.

214)
François Cuneo
, le 15.07.2008 à 23:29
[modifier]

Faut pas, alec6, le style ne fait pas tout et tu as souvent plus de fonds que moi.

Et Alec6, sauf quand il parle de barre à mine , son fond passe mieux que le tiens, malgré le fait qu’il est jaloux de ton style.

Va savoir pourquoi!:-)

@ humptius dumptius: je rentre d’une soirée, il faut que je me concentre. Je vais lire ton message demain, tranquillement.

216)
Okazou
, le 16.07.2008 à 07:15
[modifier]

« Et oui Okazou, la forme est importante, et elle m’empêche parfois d’accepter le fond, ce qui est grave, conviens-en. »

C’est grave, en effet, mais peut-être pas pour celui à qui tu penses.

« Tu trouves que les réactions que tu provoques sont les plus intéressantes qui soient? Pas forcément puisqu’elles tournent justement autour de la forme, du côté désagréable parce que péremptoire, au lieu de tourner sur le fond. En fait, avec tout ça, tu rates ta cible, très souvent. »

Tâchons donc d’aller voir un peu plus loin ce qui peut se cacher derrière tout ça.

Ainsi, la forme de mes messages, notamment leur ton péremptoire, empêcherait le lecteur d’en comprendre le fond, ce qui serait un échec imputable à leur auteur. Bref, la forme que j’emploie est un obstacle à la compréhension de mon propos. Je ne crois pas trahir ta pensée.

Le débat sur le sujet en cours, encore chaud, peut éclairer mon propos à venir.

Tom25-182 nous dit : « Sauf que cette queue ci est orchestrée, programmée, voulue par le grand gourou Steve Jobs. »

Où l’on comprend, et c’est indéniable, qu’une firme a lancé un produit dans une orchestration publicitaire (active mais aussi subliminale) qui a eu pour résultat, dans tous les pays où le produit a été mis en vente, que des acheteurs ont fait la queue dès le premier jour, parfois à des heures où il est rare que l’on fasse la queue.

D’une manière infiniment subtile, des publicitaires sont ainsi parvenus à provoquer une réaction chez un nombre important d’acheteurs (mais pas tous), jusqu’à les faire lever dans la nuit et poireauter des heures dans l’espoir d’obtenir l’objet convoité au plus tôt.

La cible que les publicitaires visaient fut atteinte au-delà de leurs espérances : Un million d’appareil furent vendus le premier jour, chiffre augurant bien de la suite.

Voilà donc des professionnels de la communication (et plus) qui, par le seul effet d’actions conjointes et successives, dûment programmées et orchestrées, à la fois stratégiques, tactiques et psychologiques sont parvenus à déclencher chez des êtres humains un désir tel qu’il s’ensuivit une réaction quasi irrésistible les faisant se lever au cœur de la nuit sans contrainte apparente. Ou plutôt, sans contrainte ressentie.

Ces spécialiste de la communication (et plus) sont parvenus à supprimer chez ces acheteurs-là la résistance ordinaire qui fait que l’on regarde d’habitude à la dépense (cette fois, non), que l’on va attendre un peu avant d’acheter (cette fois, non), que ce truc n’est peut-être pas indispensable, après tout, jusqu’alors on vivait sans, etc. Autant de barrières critiques furent habilement enfoncées, réduites à rien. Et le tout, en douceur. La méthode fut imparable et la cible visée atteinte sans coup férir.

Revenons maintenant à mes mauvaises manières.

Il est indéniable que la quasi totalité des messages que je poste ici ne cherchent pas à séduire le lecteur. Ils sont, au choix : secs, hargneux, acides, péremptoires, cassants, autoritaires, etc.

Il ne me vient jamais à l’esprit de caresser le lecteur dans le sens du poil, au contraire, particulièrement lorsque j’oppose mes propos aux siens. J’exprime ma pensée du moment, sur le sujet du moment, plutôt brutalement.

Mais pourquoi diable ne pas utiliser une expression douce, habile, aimable, posée, onctueuse, tempérée ? Pourquoi ne pas communiquer avec psychologie comme savent si bien le faire les publicitaires d’Apple qui sont capable de faire quitter leur lit, au beau milieu de la nuit, à des milliers de braves gens et leur faire faire le pied de grue des heures durant ?

« Tu imagines, Okazou, que tu ferais se lever à 3 heures du mat’ des gens pour lire ta dernière contribution ? »

Ben non. Je n’imagine pas.

D’abord, je n’ai rien à vendre. Mon point de vue n’est qu’un point de vue et je n’attends de ceux qui me lisent qu’une chose : qu’ils me rentrent dedans avec des arguments qui foutent les miens par terre (je ne serais plus dans l’erreur), même si je suis prêt à les défendre bec et ongles tant qu’il me reste un soupçon de marge.

Ensuite, je déteste et méprise le comportement des publicitaires et la publicité qui manipule les hommes. Supprimez la publicité et le monde revient aussitôt à la raison.

Enfin, lorsque je trouve dans les commentaires une approbation, je peux me dire que la personne qui me rejoint n’a pas été trompée par un artifice. Si elle est parvenue à s’abstraire des obstacles rebutants qui emballent mon propos, si elle est parvenue à séparer la forme du fond pour ne retenir que ce dernier, c’est que nous partageons réellement le même point de vue. Je n’ai pas triché, je n’ai pas cherché à séduire, à emballer, à tromper, à falsifier, je ne me suis pas abaissé à complaire au plus grand nombre, je n’ai pas trahi ma pensée au nom de la sacrosainte bienséance.

Maintenant, reste posée une question de poids qui me turlupine un chouïa.

Comment des gens qui se sont fait manipuler sans rechigner par une bande de publicitaires aux méthodes sordides ; qui ont accepté de bonne grâce, et même avec plaisir, de leur propre chef (ont-ils cru) de se faire balader comme des automates programmés de leur plumard à un bout de trottoir ; comment ces gens qui ne sont pas plaints d’être les sujets d’une des plus belles manœuvres psychologiques de ces derniers temps ; comment ces braves gens qui n’ont rien trouvé à redire aux publicitaires peuvent-ils s’en prendre à moi qui joue le jeu le plus franc du monde avec eux et qui suis donc à l’exact opposé des manipulateurs à qui ils ont eu affaire ?

Plus clairement dit, avec la brutalité qui m’est ordinaire, dans cette société du spectacle où règnent les apparences mieux vaut avoir une bonne mine et manœuvrer ses semblables avec des méthodes sordides ou même ne ressembler à rien et n’avoir rien à dire qu’être grincheux mais honnête.

218)
Kermorvan
, le 16.07.2008 à 08:46
[modifier]

Humpty Dumpty sat on a wall,

Humpty Dumpty had a great fall;

All the King’s horses and all the King’s men,

Couldn’t put Humpty together again.

219)
Tom25
, le 16.07.2008 à 09:22
[modifier]

Pas le temps de lire, je lirai ce soir car je dois partir. Mais je réponds vite fait à Colibri.
Je ne faisais pas une comparaison, je demandais ce qui pouvait choquer. Car si je relis les arguments pour l’iPhone : On ne fait de mal à personne, ce n’est pas parce qu’on n’achète pas que ça changera quelque chose, si JE ne me sens mal à l’aise ca ME regarde, etc.
Ben toutes ces réponses s’appliquent également à mon exemple, aussi mal sain soit-il. Mais je suis CONTENT que cela te choque, et je ne t’en veux point de me faire remarquer que ce serait mal venu.

220)
Hervé
, le 16.07.2008 à 09:41
[modifier]

mieux vaut avoir une bonne mine et manœuvrer ses semblables avec des méthodes sordides ou même ne ressembler à rien et n’avoir rien à dire qu’être grincheux mais honnête.

Okazou, tu n’es ni grincheux, ni honnête : tu es méprisant et souvent malhonnête en déformant selon tes vues les propos de tes contradicteurs. Quand je te lis, deux noms me viennent en tête : Torquemada et Fouquier-Tinville. Et encore, ils font figure de modérés à côté de toi.

221)
ToTheEnd
, le 16.07.2008 à 10:19
[modifier]

Ouais, bof… je voudrais pas trop décevoir les gens qui pensent à la “machination globale” mais je signale tout de même qu’Apple a fait très peu de pub sur l’iPhone. C’est les medias, encore eux, qui on fait un buzz global de cette affaire.

Alors pourquoi? Parce que l’iPhone est un produit extraordinaire (dans sa catégorie j’entends) ou parce que Steve est le nouveau Jésus et que tout se qu’il dit est béni des Dieux?

Visiblement, il y a un peu des deux… mais ça n’empêche personne de réfléchir un peu.

T

222)
alec6
, le 16.07.2008 à 11:02
[modifier]

Hervé ! cite la phrase d’Okazou en entier, le sens n’en est plus tout à fait le même.

Plus clairement dit, avec la brutalité qui m’est ordinaire, dans cette société du spectacle où règnent les apparences mieux vaut avoir une bonne mine et manœuvrer ses semblables avec des méthodes sordides ou même ne ressembler à rien et n’avoir rien à dire qu’être grincheux mais honnête.
Soit : le contexte et deux valeurs que l’on oppose.

La déformation et/ou la manipulation commencent là.
Comme je l’ai dit plus haut, “ce ne sont pas les mots qui donnent le sens des phrases, mais les phrases qui donnent le sens des mots”. Cette citation (à la base de la linguistique) en passe de devenir aphorisme, devrait être l’outil de tout contradicteur/juge HONNÊTE.
La démarche est valable pour tout jugement, opinion et autres… que ce soit pour comprendre l’économie, l’histoire, la géographie, les sciences, la peinture et le reste !

La méthode qui consiste à se concentrer sur le détail est le fondement de la pub et du totalitarisme. Méfiez vous des démonstrations reposant sur un “toutes choses égales par ailleurs”, neuf fois sur dix, il y aura tromperie.

223)
Desimages
, le 16.07.2008 à 11:08
[modifier]

Bonjour François,

Votre “humeur” d’aujourd’hui trahit, et c’est bien normal, une profonde déception, doublée d’un sentiment d’incompréhension. Je prendrai par conséquent soin d’éviter de relever ici votre incroyable capacité à vous émerveiller pour les “merveilleux” produits technologiques nouvellement offerts à la convoitise du consommateur lambda, vous en avez sans doute suffisamment lu sans que je vienne en rajouter. Non, je préfère vous remercier pour la peine que vous avez prise à nous faire partager vos premiers pas avec l’iPhone. Contrairement à ce que nous avons pu lire dans les quotidiens romands, votre article a au moins le mérite de permettre à vos lecteurs de se faire un avis objectif sur ce qu’est réellement le dernier joujou à la mode.

Oui François, vous y avez mis beaucoup d’enthousiasme, pas plus cependant que lorsque vous testez pour nous le dernier boitier à la mode, et peu importe finalement que vous laissiez l’impression que vous êtes un “fonctionnaire trop bien payé”. C’est votre argent que vous dépensez et si vous mettez autant d’énergie à le gagner que celle avec laquelle vous nous avez présenté Lightroom dans les locaux de Mémoire vive, à Lausanne, vous méritez largement votre salaire.

Cela dit, on peu comprendre la réaction de certaines personnes à votre lecture, tant parfois vos propos encensent le système de la (sur)consommation. Peut-être devriez-vous dépersonnaliser vos tests en omettant, par exemple, de relever par le détail vos achats répétés chez votre marchand préféré du boulevard de Grancy et vous concentrer sur les qualités et défauts du matériel que vous testez pour vos lecteur, ce que vous faites très bien. Car c’est de cela qu’il s’agit sur cuk.ch, un service que vous nous rendez en nous permettant de choisir tel ou tel produit après nous être informés sur ses réelles possibilités.

Continuez François et laissez passer la caravane des commentaires amers. Le soleil brille, c’est l’été, profitez de vos vacances en famille et revenez-nous vite avec votre sourire.

Cordialement.

Yvan

224)
Hervé
, le 16.07.2008 à 11:34
[modifier]

Hervé ! cite la phrase d’Okazou en entier, le sens n’en est plus tout à fait le même.

Pas entièrement d’accord avec toi, Alec6. Okazou revendique ces qualificatifs (grincheux et honnête) quel que soit le contexte, même s’il les limite cette fois à “notre société de spectacle”. Je les conteste dans les mêmes conditions.

225)
coacoa
, le 16.07.2008 à 12:27
[modifier]

Je m’en suis allé vite vite hier soir humer l’air des montagnes (en transports en commun, je précise, Jancovici ne me quitte plus, j’ai d’ailleurs profité du trajet pour regarder sur mon iPod quelques heures supplémentaires de conférence), voilà le retour du come-back de coacoataritaritata (n’ayant sans doute pas manqué à grand monde, je fais les trompettes tout seul afin de me donner du courage).

Un post me fait réagir particulièrement.

Mais à quoi bon venir pourrir les discussions du site avec ces polémiques déplacées ?

Il existe bien d’autres endroits plus adaptés à lancer ce type de discussions, où il sera possible de dialoguer sans partir d’une base conflictuelle et donc stérile.

Ce n’est certainement pas ici que vos états d’âmes trouveront un écho favorable et feront changer quoi que ce soit dans le fonctionnement de notre société moderne (mais ça, n’importe quel individu suffisamment malin aurait pu le présager…).Dès lors, si vous voulez un changement, faites de la politique, engagez-vous, démerdez-vous pour vous faire connaître; peut-être alors aurez-vous des chances d’arriver à vos fins.Navrant… Notre société a besoin de changement, c’est sur. Alors bordel, bougez-vous pour de vrai !

Je crois (cela n’engage que moi) que tout ce qui est dit là est précisément faux, et c’est pourquoi je participe à ce site.

Je ne pense pas qu’il existe d’endroit plus favorable pour exprimer une idée (pas un avis, attention, une idée) que là où se trouvent des gens qui justement devraient (idéalement) en débattre.

La polémique et le débat sont des outils concrets à la disposition de chacun, et non pas un passe-temps de privilégiés ou, comme on voudrait nous le faire croire, un divertissement télévisé. C’est parce que je suis certain de cette affirmation (qui peut être débattue) que je continue à poster mes petites contribution, invitant chacun soit à s’endormir, soit à me répondre.

“Se bouger pour de vrai”, c’est ce que sans doute font dans leurs vies respectives de nombreux contributeurs de ce site qui, en développant ici leurs idées (et les mettant, de fait, à la disposition de tous pour pouvoir être débattues), continuent à le faire (se bouger pour de vrai).

Cela ne veut pas dire que tout le monde DOIT participer ou trouver un intérêt à la discussion, cela veut dire que tout le monde PEUT participer ou trouver un intérêt à la discussion.

C’est ici même, sur ce site, derrière des “humeurs” qui ne laissaient pas forcément présager le débat, que de nombreuses idées ont trouvé en moi un écho largement favorable (cela pour invalider la présomption de n’importe quel individu malin).

C’est ici, parce que certaines choses sont débattues et que d’aucuns prennent (et offrent) de leur temps pour s’expliquer, que certaines idées ont suscité en moi des remises en question, des intérêts ou même des réactions, réactions qui m’ont permis, chacune à leur manière, de cheminer. Je ne parle pas ici d’une envie de changer la couleur de ma voiture (je n’en ai pas, ça aide). Je parle d’un cheminement d’idée concret, utile (à ma petite personne).

De la même manière, de nombreuses affirmations, postées ici et là de manière peu attentive sur les différents forums, mériteraient d’être débattues. La remise en question de ces milliers de petits comportements et autres affirmations, souvent considérées comme des vérités, permettrait – à mon très trèèèèèès humble avis – d’ouvrir la voie au changement. Il serait utopique de vouloir le faire partout, mais je trouve dingue de pouvoir le faire ici.

Un exemple : croire que s’engager c’est adhérer à un parti politique ou que le moyen pour arriver à un changement est de se faire connaître est exactement le genre de croyance, énoncée comme une vérité, qui mériterait d’être débattue. J’ai mon avis sur la question, d’aucuns en ont un autre. Mon intérêt n’est pas de savoir ce que pense machin ou machine en particulier, mon intérêt est de confronter ma pensée à celle d’autrui pour lui permettre (à ma mienne à moi) d’évoluer.

Que ce genre de chose puisse exister sur un site comme celui-là, c’est une chance. C’est un “plus”.

Je reconnais toutefois que ne pas en profiter, c’est un droit.

Tararataratataaaaa… (Trompettes de fin)

226)
josiffert
, le 16.07.2008 à 12:37
[modifier]

A Okazou.

Probablement nous sommes hors sujet et ce débat devrait avoir lieu dans un autre espace. Ce pour cette raison, ceci sera ma dernière intervention.

Mais un partage émotionnel n’as pas à être de qualité, cela n’aurait pas de sens, mais seulement à “être” ! Autrement nous pourrions en conclure que tout sentiment devrait se conformer à une échelle de valeurs qualitatives et qu’à partir d’un certain résultat atteint vers le haut de cette échelle, on pourrait avoir le droit de l’exprimer.

Et même nous arriverions à l’extrême qui voudrait que l’on éduque l’être humain à atteindre la qualité dans toute “expression sentimentale ”. Or le propre d’une expression sentimentale est celui d’être naturelle, sans barrière aux calculs préalable. Incontrôlé, anachronique, voire incohérente. L’art en général fonctionne de la sorte. Bon, laissons les philosophes et les autres de côté.

Tu vois pourquoi je parlais de math dans mon dernier post, car il me semble en te lisant, que pour toi la réalité vivante dans son intégralité est clairement figée comment un papier à musique entre ce qui est qualitatif et ce qui ne l’ai pas. La résultant d’une matrice sèche et personnelle qui devrait s’appliquer à TOUT LE MONDE. Il faudrait encore s’accorder sur la notion d’échelle de valeurs qualitatives, absolus… objectifs… relatifs… Tomber tous d’accord (vu que nous communiquons ensemble) sur la limite qualitative à avoir avant de pouvoir exercer le droit à exprimer tel ou tel autre sentiment. Tu ne trouves pas que quelque part il s’agit là d’une forme qui s’imposerait au contenu et qui déterminerait le “droit à l’expression” de ce contenu ? La dictature, la xénophobie et le racisme trouvent racine dans ce point de vu.

En fin de compte, il me semble que tu serais assurément pour LA FORME (qualitative) avant le contenu et que peut importe le contenu on en parlera si la forme qualitative serait atteinte. C’est un postulat mathématique rigide et immuable, dans lequel nous pouvons lire (mais je peux bien sûr me tromper) J’AI RAISON LES PETITS. Pour cette raison, je pense, les réactions envers tes postes n’ont pas été positives. Par ce que tu parles contre la FORME, mais tu imposes d’emblée une “autre FORME”.

Et puis dialoguer est aussi s’accorder sur les règles du jeu, la signification des mots, le respect dans la gestion du temps et de l’espace et j’en passe.

Concernant le droit de penser, il est sûrement souverain, mais le droit de s’exprimer ou d’exprimer ses opinions n’est pas un droit, mais un privilège. Car l’expression est la transmission d’une idée, pensée ou sentiment d’un émetteur A vers un récepteur B. Or les droits fondamentaux (je parle des droits humains) déterminent universellement que l’émetteur A et le récepteur B aient les mêmes droits. De plus, la communication, entendue par objet de la communication résultante et/ou qualité de la communication, ne doit jamais s’exercer dans un sens de non-respect de ce postulat.

Le bon sens éducatif de nos parents et autres nous a permis de comprendre qu’il est un signe de respect d’agir d’une certaine manière ou d’une autre et ceci à selon des cultures et des âges. Cela voudrait dire que préserver le récepteur est plus important (pour le droit) que la qualité ou la pertinence du message. On ne juge pas l’émetteur, mais la transmission et l’objet de la transmission. Sauf si la règle du jeu agrée de manière claire et bilatérale le prévois.

Voilà pourquoi, à mon sens, la quasi-majorité des lecteurs ont eu de la peine à pouvoir cautionner tes propos.

Et concernant l’art poétique de Boileau “Ce qui se conçoit bien s’énonce clairement et les mots pour le dire vous viennent aisément.” Je trouve la citation assez limitée et plutôt mathématique que littéraire car elle sous-entend un certain AUTOMATIQUEMENT.

Et bien le problème il est là, il n’y a rien d’automatique dans la vie, rien de joué d’avance, pas de bien ou de mal, bon ou mauvais, qualitatif ou pas, mais tout est en nuances. La même chose peut avoir la même forme, mais pas la même signification et/ou portée. Je préférerai Bergson dans « La pensée et le mouvant » lorsqu’il dit que les mots seraient très inférieurs à la pensée et que le langage n’est qu’un ensemble de codes très imparfaits. Je vois ici les sentiments et l’inné l’importer sur la prose et l’écriture.

Je ne sais pas pourquoi je discute de tout ça, d’autant plus que le français est seulement ma 4 langue et il n’est pas forcément aisé pour moi de l’utiliser.

Un petit mot pour terminer, mon coach me disait que la force de quelqu’un se manifeste dans tout son éclat, lorsqu’il arrive à accepter de perdre et de laisser tomber, même en ayant les armes et la certitude de pouvoir gagner. Je ne m’obstinerais pas autant à vouloir faire accepter mes raisons aux autres, et en remettre une couche et puis une autre et ceci malgré la réaction négative des autres. Si mes idées sont les bonnes elles s’affirmeront toute seules au moment du “kairos”, cet à dire au temps venu. Détruire le récepteur, le mettre en condition de ne “plus recevoir” cela voudrais dire te mettre en condition de ne plus exister (toi-même) par la parole, à moins d’être masochiste, pas la peine. Cela voudrait dire te placer au dessus des autres et pontifier, même pour une bonne cause. Dans un débat ou dialogue nous sommes “à plat”, il n’y a pas de hiérarchie pyramidale ou alors on commencerait à parler de manipulation, exercice du pouvoir des idées, etc.

Sans prétention et cordialement.

P.S. Serait-tu un religieux, ou ayant suivis des études dans les ordres (laïques ou religieux)? Cette question n’a dans ma tête rien de négatif, mais cela pourrait m’expliquer ton sens de la recherche de la qualité (perfection) et de la rigueur.

JS

227)
kris
, le 16.07.2008 à 12:47
[modifier]

Ensuite, je déteste et méprise le comportement des publicitaires et la publicité qui manipule les hommes. Supprimez la publicité et le monde revient aussitôt à la raison.

+ 1.

Pour changer le monde supprimons la publicité. Radicalement, sans préavis ni état d’âme, sans négociation. Et essayons d’imaginer les effets sur nos sociétés… et d’inventer les solutions conséquentes pour un monde meilleur (ouh la la, où je vais moi ?).

Ceux qui s’attaquent à ça… ils ne sont pas arrivés !

228)
alec6
, le 16.07.2008 à 13:06
[modifier]

J’ai effectivement envie de conseiller, méchamment, à certains de ne plus traîner sur ce site de digresseurs agressifs et de se contenter de la neutralité de Mac Bidouille où toute digression est bannie, où chaque fois que je me suis permis de poser sur les forums une question triviale sur tel fonctionnement abscons à mes yeux des arcanes de mon ordi ou de son système, il m’a été répondu que “le sujet a déjà été traité, qu’il faut faire une recherche dans les archives et gna gna gna !
Ce site m’emmerde prodigieusement, je me contente d’en lire qq news et basta ! Là, on y trouve de vrais pisses vinaigres et autres agités de la technique technicisante…

Ici, c’est tout autre chose, on ne le dira jamais assez. Donc, cher iMax, tu as tort ! Plutôt que de dire “Mais à quoi bon venir pourrir les discussions du site avec ces polémiques déplacées ?” il faudrait dire “Venez ici enrichir les discussions du site avec vos polémiques”. La démocratie c’est ça !

Tiens, une idée au passage, plutôt que de permettre aux lecteur hargneux de juger de la mauvaise qualité d’une intervention “à sons sens déplacée” avec un bidule diminuant la taille du texte ou tout autre artefact, il serait plus enrichissant de ne permettre QUE de donner un satisfecit, sorte bon point gratifiant. En effet une critique négative se doit d’être motivée et argumentée, c’est ça la richesse, la résumer à un vote fatalement sanction, n’apporte strictement rien au débat. En revanche, être en accord avec une idée est plus difficilement exprimable et confère souvent à la paraphrase ou à la forfanterie. Le bon point se justifie ici pleinement.
En bref, vous n’avez pas apprécié, argumentez donc ! vous avez aimé, dites le simplement. C’est ça le changement !

229)
Ishar
, le 16.07.2008 à 17:01
[modifier]

@ alec6 228 De la censure sur Cuk ? Ce serait la fin de quelque chose… De la censure populaire ? Ce serait la fin de tout. Car bien-sûr on ne pourrait censurer ni François ni les rédacteurs, Mac Bidouille n’est pas loin. J’imagine sans peine une communauté Cukienne bien lisse d’admirateurs du patron d’ici où tout avis contraire serait impitoyablement réduit à l’illisibilité. Quelle mauvaise idée où comment tuer le débat.

Mais distribuer des bons points est-ce plus raisonnable ? Je comprends bien ton idée mais je me demande ce que cela apporterait aux débats du site ? Un forum n’est pas un tribunal, il ne doit pas forcement y avoir un premier et un dernier, un gagnant et un perdant.

Je crois qu’il n’y a pas de bonne solution pour éviter les dérapages, il ne faut compter que sur la bonne volonté des contributeurs et la largesse d’esprit du patron d’ici. Pour ça je ne crains rien.

230)
alec6
, le 16.07.2008 à 17:31
[modifier]

En effet Ishar… Je pensais en fait à tous ces commentaires qui m’ont touché ou convaincu et sur lesquels je n’ai pas réagi par crainte de ne dire qu’un “je suis bien d’accord”, “bien vu”, “bien dit” ou que sais-je encore. A lire toutes les réactions dont notamment celles de certains ayant attendu cette humeur pour montrer leur bout du nez, je ne suis pas le seul dans ce cas !

De là à prétendre le gadget incontournable…

231)
Tom25
, le 16.07.2008 à 20:35
[modifier]

François, on sait bien que toi tu étais pressé d’acquérir ton iPhone de bon matin pour nous le montrer à nous, tes lecteurs. Comme un gosse qui va montrer ses jouets à ses copains le matin de Noël (pour reprendre l’exemple plus haut). L’iPhone me faisait déjà envie avant, et tes tests me le rendent encore plus sympathique. Si on prend ton cas personnel, tu es quasi un journaliste et tu n’allais pas faire un article sur l’iPhone dans 2 mois. J’ai été méchant, j’ai pris des exemples violents, mais je n’ai pas une mauvaise image de toi, loin de là. Je n’ai pas non plus une mauvaise image de ceux qui ont fait la queue comme toi. Deux choses m’ont agacées, la méthode de distribution (voir Okazou) et que certains ne comprennent pas que cette méthode est choquante. Vous avez le droit de consommer, personne ne vous a empêché ni interdit de le faire. Vous en avez plein le cul qu’on vous fasse des remarques sur votre iPhone et votre 4×4 ? Je vous comprends. Mais plus certains donneront l’impression de s’en foutre et justifieront leur manière de (sur)consommer, plus les autres seront choqués. Où est la limite entre la consommation et la surconsommation ? Elle est là où sont toutes les limites, à MA limite!

Okazou, j’avais brièvement parlé de ce sujet hier à ma femme, je lui avais déjà parlé d’autres sujets débattus sur Cuk, et je lui avais parlé de toi. Et là en rentrant j’ai repris le fil de cette humeur et je l’ai appelée :
“Viens voir, VIENS VOIR j’te dis ! Okazou m’a cité ! OKAZOU M’A CITÉ !”.
Je ne suis pas toujours d’accord avec toi. Cela m’aurait emmerdé que tu me cites pour me contredire, c’est vrai que tu es tenace ! Mais là je suis content :•) .

Alec6 tu as dit tout le bien que je pense de MacBidouille.

josiffert, le Français est ma première langue. Si tu pouvais éditer ton post et ne pas dire que c’est ta quatrième, ce serait sympa, ça m’éviterait la honte :•) .

232)
Okazou
, le 17.07.2008 à 06:48
[modifier]

« Mais un partage émotionnel n’as pas à être de qualité, cela n’aurait pas de sens, mais seulement à être ! Autrement nous pourrions en conclure que tout sentiment devrait se conformer à une échelle de valeurs qualitatives et qu’à partir d’un certain résultat atteint vers le haut de cette échelle, on pourrait avoir le droit de l’exprimer. »

C’est séduisant mais pas satisfaisant ; quand tu écris – josiffert-167 : « Il s’agissait d’un ”partage émotionnel” entre ceux qui avaient discuté iPhone et qui était dans l’attente de savoir… » – où d’ailleurs tu places prudemment l’expression entre guillemets – tu parles d’un groupe qui partage une émotion. Nul doute que ces gens-là se comprennent et que le partage existe bel et bien, même si j’y vois beaucoup plus une opportune connivence. Nul doute non plus que ce sont ces émotions partagées qui ont déclenché les réactions des contradicteurs de ce groupe dans une autre émotion partagée exprimée dans une opposition. Prenons un exemple clair pour démontrer que toute émotion partagée n’est pas saine et qu’il ne suffit pas qu’une émotion partagée soit, pour être une émotion partagée de qualité. Lorsque les exécutions capitales avaient encore lieu en place publique en France, que la guillotine se dressait à l’extérieur des prisons, l’émotion partagée par les spectateurs était considérée par d’autres comme une émotion parfaitement obscène.
De la même façon il existe de beaux sentiments et des sentiments pervers. L’émotion et les sentiments se partagent la gamme infinie des gris entre blanc et noir. De quoi les écrivains nous parleraient-ils s’il en était autrement ?

« Et même nous arriverions à l’extrême qui voudrait que l’on éduque l’être humain à atteindre la qualité dans toute “expression sentimentale ”. Or le propre d’une expression sentimentale est celui d’être naturelle, sans barrière aux calculs préalable. Incontrôlé, anachronique, voire incohérente. »

On pourrait le croire. Ou le souhaiter. Voire en rêver. Mais l’expression des sentiments nécessite au premier chef de définir les sentiments en question. Sont-ils vils, sont-ils nobles ? Sont-ils sincères, sont-ils trompeurs ?
Et puis qu’entends-tu par expression naturelle des sentiments ? L’expression n’émane pas nécessairement de notre inconscient. Le contrôle, conscient ou plus ou moins conscient de notre expression, c’est-à-dire de notre corps, de notre voix, de nos intonations est également naturel. On n’y prête pas attention, on ne se force pas, pourtant, on minaudera avec une belle tandis qu’on pestera avec un intrus.

Et pourquoi en serait-il autrement de l’expression du sentiment amoureux ? Sauf dans l’amour fou, peut-être, ou l’expression des sentiments sera, par définition, incontrôlable.

« il me semble en te lisant, que pour toi la réalité vivante dans son intégralité est clairement figée comment un papier à musique entre ce qui est qualitatif et ce qui ne l’ai pas. La résultant d’une matrice sèche et personnelle qui devrait s’appliquer à TOUT LE MONDE. »

Personnellement, je préfère cuisiner qu’acheter des plats cuisinés. La qualité de ce que je mange est supérieure, notamment gustativement. Mais si tu préfères les plats cuisinés, c’est ton estomac qui digère, pas le-mien. Je préfère la nature à la ville. Un arbre m’épatera toujours plus qu’une architecture d’immeuble, un chemin plus qu’un trottoir, le chant des oiseaux plus que celui des voitures. Mais si tu préfères la ville, c’est toi qui respires, pas moi.

Effectivement, je me suis construit une échelle de valeurs. Serais-tu en train de m’apprendre que je suis le seul à vivre comme ça ? Et comme chacun, du moins je l’espère, mes goûts et mes préférences évoluent au fil du temps. C’est pourquoi établir une échelle de valeurs commune est impossible. Plus salé, moins salé, plus vert, plus bleu, plus chaud, plus froid…

« En fin de compte, il me semble que tu serais assurément pour LA FORME (qualitative) avant le contenu et que peut importe le contenu on en parlera si la forme qualitative serait atteinte. »

Par exemple, l’écriture vient toute seule. Je ne recherche que la fluidité, pour rendre la lecture plus facile et, lorsque j’y pense, la musicalité et le rythme, pour rendre la lecture plus agréable. De fait, c’est bien ce que j’ai envie (ou pas) de dire ou ce que je dois (ou pas) dire, qui pose problème, pas la façon de le dire que je découvre moi-même à la relecture, quand j’ai le temps de me relire. Mais sans fond, qu’importe la forme.

« Et puis dialoguer est aussi s’accorder sur les règles du jeu, la signification des mots, le respect dans la gestion du temps et de l’espace et j’en passe. »

C’est complexe et parfois chiant. Plus on s’engage, plus on doit s’engager. Trouver le temps. Et le goût.

« Concernant le droit de penser, il est sûrement souverain, mais le droit de s’exprimer ou d’exprimer ses opinions n’est pas un droit, mais un privilège. »

Non. C’est un droit absolu. Le droit de chacun. Comme le droit de vote. On ne va pas exiger de chaque électeur une explication sur son vote. Il veut voter ? Qu’il vote ! Idem pour l’expression. La liberté la plus absolue. Ensuite, il faut assumer. Son vote comme ses propos.

« Cela voudrait dire que préserver le récepteur est plus important (pour le droit) que la qualité ou la pertinence du message. On ne juge pas l’émetteur, mais la transmission et l’objet de la transmission. Sauf si la règle du jeu agrée de manière claire et bilatérale le prévois. »

Entre la sauvegarde du récepteur et la pertinence du message, je vote pour la pertinence du message. Si les peintres de Lascaux avaient été censurés, pour une raison ou pour une autre, il nous manquerait quelque chose. L’important est de s’exprimer. Par la création ou tout moyen qui participe à l’expression.

« Je préférerai Bergson dans « La pensée et le mouvant » lorsqu’il dit que les mots seraient très inférieurs à la pensée et que le langage n’est qu’un ensemble de codes très imparfaits. »

Je ne sais pourquoi, mais je pense aussitôt à la langue française (ou même allemande) et à la langue anglaise. Certaines langues, à mes yeux, sont moins imparfaites que d’autres. Je dois être raciste…

« Je vois ici les sentiments et l’inné l’importer sur la prose et l’écriture. »

C’est une certitude mais si la pensée ne s’exprime pas elle n’existe que pour son géniteur. Quel gâchis !

« mon coach me disait que la force de quelqu’un se manifeste dans tout son éclat, lorsqu’il arrive à accepter de perdre et de laisser tomber, même en ayant les armes et la certitude de pouvoir gagner. »

C’est très vrai. On peut même ajouter que l’on jouit dans ces moments d’un plaisir indicible.

Malheureusement, le conseil n’est pas absolu. Parfois, on doit continuer sans relâche.

« Dans un débat ou dialogue nous sommes “à plat”, il n’y a pas de hiérarchie pyramidale ou alors on commencerait à parler de manipulation, exercice du pouvoir des idées, etc. »

On ne peut effectivement que souhaiter que les débats restent horizontaux. La démocratie devrait être un exemple d’horizontalité. Mais on sait que ce qu’on nous présente aujourd’hui comme démocratie n’est qu’une supercherie, un attrappe-couillons. Faux et usage de faux. Les libéraux sont des faussaires.

« Serait-tu un religieux, ou ayant suivis des études dans les ordres (laïques ou religieux)? Cette question n’a dans ma tête rien de négatif, mais cela pourrait m’expliquer ton sens de la recherche de la qualité (perfection) et de la rigueur. »

Je ne suis pas croyant. Du tout. Et je ne suis pas sûr que les religieux soient en quête de qualité et de rigueur en dehors de leur domaine. Quand on s’impose un dogme, on limite furieusement son horizon de pensée. Encore du gâchis. Et que de temps perdu à se fourvoyer dans des fantasmes délirants !
L’important est de chercher à comprendre. Ainsi, pas à pas, en se rapprochant du réel, l’homme s’élève. Entre Cro-Magnon et nous il n’y a que la compréhension du monde qui ait évolué. C’est énorme mais il reste du chemin.

233)
Okazou
, le 17.07.2008 à 06:49
[modifier]

« Plutôt que de dire “Mais à quoi bon venir pourrir les discussions du site avec ces polémiques déplacées ?” il faudrait dire “Venez ici enrichir les discussions du site avec vos polémiques”. La démocratie c’est ça ! »

Joli contrepied ! La démocratie en action. Au début fut l’expression…

234)
Okazou
, le 17.07.2008 à 06:52
[modifier]

« “Viens voir, VIENS VOIR j’te dis ! Okazou m’a cité ! OKAZOU M’A CITÉ !”. »

Non mais, franchement, est-ce bien raisonnable ?

Ben moi, je suis presque toujours d’accord avec toi. Mais là, franchement…

235)
Tom25
, le 17.07.2008 à 10:07
[modifier]

Ce matin, 3 pubs iPhone d’Apple sur chacune de mes 3 boîtes emails. Je ne me souvenais pas m’être inscrit avec plus d’une adresse, mais il semblerait que si, Apple ne spame pas au hasard. Mais s’ils lancent cette série d’emails publicitaires, serait-ce que finalement ils auraient retrouvé tout plein d’iPhones oubliés quelque part ?

Okazou, je l’ai dit moi-même, Levri l’a dit également, et plein d’autres aussi, ce forum est fréquenté par des gens d’un certain niveau, d’un niveau certain devrais-je dire. N’ayant pas ton niveau d’écriture, je suis flatté (sincèrement) que tu aies cité une de mes phrases. J’ai toujours peur de mal m’exprimer et ne pas être compris, là tu t’es servi de ma phrase pour dire (en bien mieux que je ne l’aurais fait) mon ressenti. Ça m’a rassuré.

236)
François Cuneo
, le 17.07.2008 à 11:58
[modifier]

Okazou, tu dis que tu n’as rien à vendre.

Ah bon?

Et quand tu nous dis qu’il y a urgence d’arrêter cette surconsommation, quand tu nous parles du monde qui crève, des injustices sociales, des mensonges de certains dirigeants, c’est quoi?

Tu veux faire changer les choses, et tu as bien raison.

Cela dit, j’y pensais en allant me promener ce matin (tu vois à quoi je pense, tout seul…): je me demande si tout compte fait, tu ne t’en fous pas royalement, de tout ça, puisque tu continues à privilégier ta manière de faire, qui déplaît tout de même à beaucoup, sauf à ceux qui sont déjà convaincus par tes idées (dont moi en fait, assez souvent, mais même, souvent aussi, ça me déplaît).

Moi, si une cause m’importe, je vais trouver tous les moyens, pour qu’elle passe, ce qui ne m’empêche pas de dire les 4 vérités aux gens, comme tu peux t’en rendre compte.

Des fois, je me demande si tu n’es pas un arnaqueur, à utiliser le fond pour pouvoir privilégier une forme combative, qui visiblement te plaît beaucoup.

Et être “accueillant” pour faire passer ses idées, ce n’est pas se rabaisser, Okazou, comme tu sembles le faire croire et le penser.

C’est juste du savoir-vivre.

238)
Okazou
, le 17.07.2008 à 18:13
[modifier]

J’arrive pour ma part, cher alec6, avec l’extrême subtilité du menhir breton. On fait ce qu’on peut. Avec ce qu’on a sous la main. En l’occurence, du brut.

« Okazou, tu dis que tu n’as rien à vendre.

Ah bon? Et quand tu nous dis qu’il y a urgence d’arrêter cette surconsommation, quand tu nous parles du monde qui crève, des injustices sociales, des mensonges de certains dirigeants, c’est quoi? »

Ça a du mal à passer, n’est-ce pas ? j’aimerais te faire comprendre que tu aurais à perdre à vouloir à toute force chercher à me transformer en hongre. C’est si gentil, les hongres… Je te rassure, tu perds ton temps et je vais tenter de t’expliquer pourquoi.

Contrairement à ce que tu penses si fortement je n’ai rien à vendre, au propre, comme au figuré. Ça ne me rapporte rien ou pas grand chose, quand ça ne me coûte pas. Je ne joue pas pour moi.

J’émets mon avis, mon opinion, sur ceci ou cela. C’est tout. C’est vraiment tout. Je vois ce monde et ce qui vit dessus, j’y vois des choses qui me choquent et j’en parle.
Lorsque quelqu’un défend le 4×4, qui est une aberration à mes yeux, j’émets un avis contre le 4×4 avec les arguments que je trouve dans ma besace. Lorsque quelqu’un défend un politique dont je pense qu’il n’est qu’un politicard, j’émets un avis avec mes propres analyses.

La plupart du temps, lorsque je partage le point de vue d’un contributeur, je reste dans mon coin. Si ce contributeur dont je partage les vues est mis en difficulté, il se peut que je vienne lui donner un coup de main. Comme certains le font pour moi quand j’ai du mal à m’en sortir.

Tout ça est d’un banal…

« Tu veux faire changer les choses, et tu as bien raison. »

À une nuance près. Je souhaite ardemment que les choses changent.

« Cela dit, j’y pensais en allant me promener ce matin (tu vois à quoi je pense, tout seul…) »

Les rêveries du promeneur solitaire, c’est très franco-suisse, ça.

« je me demande si tout compte fait, tu ne t’en fous pas royalement, de tout ça, puisque tu continues à privilégier ta manière de faire, qui déplaît tout de même à beaucoup, sauf à ceux qui sont déjà convaincus par tes idées (dont moi en fait, assez souvent, mais même, souvent aussi, ça me déplaît). »

Oh non, je ne m’en fous pas !
Quant au « puisque » qui suit, sensé annoncer une déduction, il est un peu culotté ou pour le moins un peu rapide.

S’il est quelque chose dont je me moque bien c’est de plaire ou de déplaire. Je m’en tape car cela n’a aucune importance. Je trouve même, excuse-moi d’être désagréable (!), un peu niais de s’attacher aux scories d’un texte.

Tu oublies que nous sommes tous sur le même bateau avec nos petits moyens à essayer de comprendre :
1 – Comment on se fait baiser par une bande de salopards qui nous imposent ce que l’on sait, et ce n’est pas facile ;
2 – Essayer de trouver sur quelles manettes agir pour revenir à l’harmonie, ce qui est encore plus difficile.

Comment veux-tu que des gens qui ne seraient même pas capables de s’abstraire d’un style soient à même de répondre aux deux problèmes posés ?

Ceux qui m’intéressent sont ceux qui sont capables de passer outre et de comprendre mon propos. C’est tout. S’ils sont rebutés par mes propos, ils le seront encore plus par ce qui les attend dans leur propre démarche – pour ceux qui pourraient en avoir une – de compréhension des soucis du monde.

Quand alec6 nous propose d’écouter la conférence de Jancovici, il y a ceux qui sont rebutés par la démarche et par le temps qu’il va leur falloir consacrer au sujet et puis ceux qui, comme coacoa, chargent la conférence sur leur iPod et ont la volonté d’aller plus loin, qui transmettent le lien à leurs amis, etc. Bref, ils se saisissent du problème, ils s’engagent, ils font leur boulot de citoyens.

Mais l’important c’est d’abord que les lecteurs d’alec6 sachent tous désormais qu’il y a un type qui s’appelle Jancovici qui peut les éclairer, lorsqu’ils l’auront décidé (le premier pas), sur le sujet de l’énergie fossile.

« Moi, si une cause m’importe, je vais trouver tous les moyens, pour qu’elle passe, ce qui ne m’empêche pas de dire les 4 vérités aux gens, comme tu peux t’en rendre compte. »

Toi, oui. Moi pas.
Tu ne t’en rends sans doute pas compte mais cette recherche de l’efficacité s’apparente à la fois au comportement d’un publicitaire et d’un engagé politique à tendance révolutionnaire.

J’ai dû le dire déjà ici, je ne suis pas révolutionnaire (publicitaire non plus). Je ne me considère pas non plus comme un engagé politique comme l’entendent les politiques, je n’ai jamais été encarté où que ce soit. Quand la société est dans la merde, les politiques classiques se mettent subitement à complaire à l’opinion et l’on voit tout aussi subitement apparaître des révolutionnaires autoritaires aux extrêmes.

La politique, pour moi, se situe dans les assiettes, dans les écoles, dans les hôpitaux, etc. Aujourd’hui, tout ce qui est vraiment important se passe à la marge du spectacle, en direct entre citoyens. Les médias faussent tout, ils sont plus qu’inutiles : nuisibles.

L’important est donc de dire et redire. Ensuite, les gens font ce qu’ils veulent. On ne persuade pas les gens. Ils se persuadent eux-mêmes. Il faut donc leur donner des informations qui leur permettent de se faire une idée sur le monde. Ils s’en saisissent ou pas, ça les regarde. Il s’agit d’une démarche intime.

Dire et redire c’est ce que nous sommes quelques-uns à faire ici. Le lecteur cukien ne peut pas se plaindre de manquer de matière. Chacun le fait à sa manière. Mais la pire des manières serait celle que tu prônes qui s’apparente, penses-y lors de tes promenades solitaires, à celle des publicitaires et, bien sûr, des politiques, qui ont tous deux, quelque chose à te vendre, c’est à dire à te prendre : ton fric ou ton vote.

Le monde du spectacle est d’abord celui de la séduction. Je ne suis pas un séducteur.

« Des fois, je me demande si tu n’es pas un arnaqueur, à utiliser le fond pour pouvoir privilégier une forme combative, qui visiblement te plaît beaucoup. »

L’arnaqueur vient de te donner ses trucs et martingales. Décevant, n’est-ce-pas ?

Bien sûr que je n’ai pas beaucoup à me forcer. J’ai une nature, comme toi. Mais ce n’est pas ta nature. Sache que la-tienne ne me dérange pas. Il ne sert à rien de se butter contre la nature des gens. J’adore la différence et la recherche.

« Et être “accueillant” pour faire passer ses idées, ce n’est pas se rabaisser, Okazou, comme tu sembles le faire croire et le penser. »

N’espère pas un instant que je puisse un jour ressembler à l’archétype helvétique. Ménager la chèvre et le chou m’amènerait au suicide. Je ne peux être plus clair. Fausse vision de la démocratie. Vision de surface. Inintéressante. On y a tout à perdre, rien à gagner.

Ça passe mieux, maintenant ?


Un autre monde est possible.

239)
coacoa
, le 17.07.2008 à 19:01
[modifier]

Okazou, je te trouve d’une clarté limpide, et je n’ai pas grand chose à redire (sinon répéter combien je te suis reconnaissant de bousculer mes certitudes).

J’ai juste une précision – tu commences à me connaître – concernant l’aptitude toute helvétique à pouvoir “ménager la chèvre et le chou”. Il va de soi que cela me traverse.

J’y réfléchissais dernièrement. Parce que je ne me reconnaissais pas dans le jugement d’amis français qui voyaient dans notre manière d’être quelque chose de “tiède” (dans un sens “mou”, si vous me suivez).

C’est une formule (comme celle, magique, qui nous gouverne), mais je crois que nous sommes à la recherche d’un équilibre, au sens physique du terme.

Le propre du vivant est d’être gouverné par des équilibres instables. L’helvétisme, en ce sens, est une utopie. Mais (à mon sens) une belle utopie. Une utopie dynamique, qui sans répit cherche à stabiliser un équilibre qui, par nature, est forcément instable.

Je ne crois pas que nous n’avons rien à y gagner. La démocratie est un système dangereux (une majorité de cons et la connerie est reine), mais vivant. Chaotique. Et, à mon avis, intéressant.

241)
levri
, le 17.07.2008 à 20:28
[modifier]

@ 238 Okazou : encore une fois d’accord globalement avec ton post 238, bon ça m’arrange bien car je suis fatigué et j’ai d’autres préoccupations que de poster, mais deux fois d’accord de suite, je commence à m’inquiéter sur mon état de fatigue quand même ! ;)

Je suis assez souvent d’accord avec ta manière de voir les choses, même si je m’exprimerais différemment et que parfois tu me hérisses quelque peu le poil avec ta manière péremptoire d’intervenir, mais ayant pratiqué dans mon enfance des amis communistes de père en fils, j’arrive à te supporter facilement et à traduire tes propos en langage courant, donc pas de réel problème mes poils se remettent en place sans que j’ai à user de machins à la con pour les discipliner.

– Pour ce qui est de vendre, il y en a encore qui croient que “l’acte gratuit” est possible … ou bieeen ?

– Changer les choses, ça n’est pas forcément évident ni même approprié, on peut essayer de convaincre ses relations, mais ne seront convaincus que ceux qui le veulent, ou suivre le conseil de François et entrer en politique, en religion ou en n’importe quoi qui permettra de manipuler les masses à grande échelle, mais ça n’est pas le truc de tout le monde, ça pue quelque peu cette manière de faire (j’ai le nez sensible), si on a pas la mentalité “politicard” il reste le “terrorisme”, manière directe d’agir pour une minorité active.

Peut on encore en cette ère de mondialisation se contenter d’essayer de se changer soi-même, et sa manière de vivre, en comptant sur le simple exemple pour interpeller son environnement et engendrer un changement ?

– Pour ce qui est d’un Okazou qui s’en tape d’être pris en compte en continuant à employer une formulation “choquante”, il a l’auditoire qu’il mérite, c’est la même problématique que quand on essaye de communiquer avec quelqu’un pratiquant un langage qu’on maîtrise mal : il suffit d’écouter attentivement pour entendre, donc il faut avoir envie de comprendre. Si on a pas envie de communiquer il est plus reposant de rejeter l’étranger et sa manière de communiquer que d’essayer de comprendre.

J’écoute Tear Off Your Own Head (It’s A Doll Revolution) d’ Elvis Costello sur l’album When I Was Cruel

242)
ToTheEnd
, le 17.07.2008 à 21:34
[modifier]

levri: j’ai bien rigolé sur ce passage mais ayant pratiqué dans mon enfance des amis communistes de père en fils, j’arrive à te supporter facilement et à traduire tes propos en langage courant

Plein de souvenirs me sont revenus et je trouve cette explication particulièrement bonne pour expliquer la différence qui peut exister entre les gens et la perception qu’on a de ce qu’ils disent.

Heureusement, si dans l’enfance on devait supporter certaines personnes et le discours mono-directionnel, ce n’est plus le cas quand on est adulte!

T

243)
François Cuneo
, le 17.07.2008 à 22:43
[modifier]

Ça passe mieux, maintenant ?

Oui.

Ce qui t’importe, c’est de dire ce que tu as à dire, pas d’être efficace.

Moi, c’est d’être efficace.

C’est pour ça que j’ai pris une responsabilité dans ma commune.

C’est pour pouvoir faire.

Avoir l’impression de pouvoir agir.

Et je le peux.

Je suis bien content d’être à ma place.

244)
François Cuneo
, le 17.07.2008 à 22:45
[modifier]

– Changer les choses, ça n’est pas forcément évident ni même approprié, on peut essayer de convaincre ses relations, mais ne seront convaincus que ceux qui le veulent, ou suivre le conseil de François et entrer en politique, en religion ou en n’importe quoi qui permettra de manipuler les masses à grande échelle, mais ça n’est pas le truc de tout le monde, ça pue quelque peu cette manière de faire (j’ai le nez sensible), si on a pas la mentalité “politicard” il reste le “terrorisme”, manière directe d’agir pour une minorité active.

Oh que non, ça ne pue pas.

Je peux te dire que la politique à notre niveau, au niveau de petites communes, c’est extraordinaire.

Je connais plein de Municipaux, de Syndiques (Maires), eh bien tout comme moi, ils n’ont qu’une idée en tête, le bien commun,

Jamais leur intérêt personnel.

Je trouve ça génial.

Et je peux t’assurer que ça ne pue pas.

245)
zit
, le 17.07.2008 à 22:55
[modifier]

Juste un petit mot en passant, extrait de la fin du Troisième Homme, ça se passe à 6’30 de l’extrait, pour les paresseux ou ceux qui ne peuvent pas aller sur Youtube, Orson Welles y dit, comme pirouette finale :

In Italy, for thirty years under the Borgias, they had warfare, terror, murder, bloodshed — they produced Michelangelo, Leonardo da Vinci and the Renaissance. In Switzerland, they had brotherly love, they had five hundred years of democracy and peace, and what did that produce? The cuckoo clock.

Ce qui nous donne en français quelque chose comme :

En Italie, sous trente ans de pouvoir des Borgias, ils on eu guerres, terreur, meurtres et bains de sang–, ça a donné Michel–Ange, Leonardo da Vinci et la Renaissance. En Suisse, ils ont l’amour fraternel, ils ont cinq cent ans de démocratie et de paix, et que cela a–t–il donné ? Le coucou.

;o))

z (et quand je pense coucou, je pense forcément au dessin animé de Tex avery, je répêêêêêêêête : une merveille à revoir ici, mais, que vois–je, dans Cuckoo, le coucou en anglais, on n’est pas loin de cuk…)

246)
levri
, le 17.07.2008 à 23:36
[modifier]

@ TTE : je n’avais aucune obligation à fréquenter des personnes à discours mono-directionnel, s’il y avait eu obligation, je n’aurais pas employé le mot “ami”, mais j’ai fréquenté des personnes que j’avais choisies comme amis malgré un certain aveuglement dû à une overdose doctrinale ingérée dans le milieu familial. Une fois les expressions spécifiques mises de côté, il restait quand même plein de choses intéressantes à partager.

Et puis après tout ce genre de petit défaut peut même rendre les gens attachants et devenir la plaisanterie à usage interne.

Heureusement ou malheureusement, peu de choses sont tranchées et on peut trouver des personnes de qualité de l’extrême gauche à l’extrême droite … même si je ne suis d’accord ni avec les unes ni les autres.

Mmmm en y réfléchissant je ne pense pas que j’ai eu beaucoup de personnes cartées dans mes amis, celui auquel je pensais était plutôt l’exception. À cet âge (du côté de 14 ans) tout est encore possible, et je pouvais croire que ce n’était qu’une “phase”. :)

… Je reste le même jeune con, j’ai juste pris un peu de bouteille, mais je continue à prendre la peine de traduire quand ça vaut le coup. Après tout je préfère privilégier ce qui est dit ou sous entendu plutôt que la manière dont c’est exprimé.

J’écoute Change The World de Planet Gong sur l’album Live Floating Anarchy

Oh que non, ça ne pue pas.

François, j’ai prévenu ! J’ai un orifice nasal dont je prend soin !

Sérieusement, au niveau communal, si on me demandait mon avis, j’interdirais toute référence aux partis politiques ! imho la gestion communale devrait être une gestion de “bon père de famille”. Du bon sens, de l’honnêteté et une connaissance du milieu et de ses administrés, c’est tout !

Tu vas peut-être rire, il y a quelques années tous les partis (7 je crois) de la petite commune où je vivais (15 000 habitants) m’avaient sollicité pour être en bonne place dans leurs listes. J’ai décliné, je crois qu’ils confondaient une politesse due à l’indifférence avec un comportement de sympathisant. De toute façon entrer en politique, ça me fait un peu peur, je me connais et en admettant qu’une cause politique me motive, il y aurait intérêt à garer ses fesses, quand je m’y met je peux devenir un dangereux monomaniaque jusqu’au boutiste, et quand j’ai décidé de me jeter à corps perdu dans quelque chose, je n’accepte plus aucune limite.

J’écoute Starting In The Middle Of The Day We Can Drink Our Politics Away de Matching Mole sur leur Little Red Record

@ zit : j’en reste coit !

J’écoute The Cuckoo de John Renbourn de l’album Faro Annie

247)
Okazou
, le 18.07.2008 à 06:31
[modifier]

« J’ai juste une précision – tu commences à me connaître – concernant l’aptitude toute helvétique à pouvoir “ménager la chèvre et le chou”. Il va de soi que cela me traverse. »

Comme je disais quelque part, tu es le juste. Pas le mou ! Tu es celui qui fait la synthèse des meilleurs (je ne parle pas de nous), pas des pires ou des médiocres (bis) ! Tu es peut-être d’ailleurs moins classiquement suisse que tu ne penses. Ce qui serait normal pour un artiste. Un pied dans son environnement, l’autre en avant.

« C’est une formule (comme celle, magique, qui nous gouverne), mais je crois que nous sommes à la recherche d’un équilibre, au sens physique du terme. »

C’est votre système. Aucune chance qu’il arrive un jour chez nous. Vous êtes à la recherche d’un équilibre. Fort bien. Nous sommes à la recherche d’un progrès. Question de passé, certainement.

Ce qui me gêne dans cette « formule magique » c’est que je ne vois pas ce qui vous sert de référence. Dans notre système du « pousse-toi de là que je m’y mette », il s’agit de s’appuyer, avec force critiques, sur ce qui a été fait par l’autre bord pour aller vers un meilleur avenir. C’est un chemin difficile et exigeant qui peut porter ses fruits si les élus font preuve de courage politique. Si l’on regarde ce qui se conserve et qui est admis par tous, on se rend compte de la progression. Cela situe aussi clairement les philosophies politiques à droite ou à gauche.

Deux petits pas en avant avec la gauche vers le progrès, un grand pas en arrière avec Sarkozy. La gauche vous a déçus ? Sarkozy relativisera votre déception.

Blague à part, le rôle des politiques est de gérer le présent en préparant l’avenir. Le présent se gère sur l’existant, l’avenir est à imaginer. La majorité nouvelle ne touchera pas à un certain nombre de mesures prises par l’ancienne majorité si elle les juge, sinon à son goût, du moins raisonnables (oublions le cas très particulier de Sarkozy qui ne respecte rien ni personne ; jamais un tel drôle n’était parvenu au pouvoir jusqu’alors). Elle les conservera aussi si elles sont populaires. La majorité nouvelle met en place ce qu’elle croit bon pour demain. Parfois l’opposition accepte d’accompagner la majorité, parfois elle refuse. Et ainsi de suite à chaque alternance. Quand il y a alternance. Ils appellent ça le réformisme (je ne parle toujours pas de Sarkozy qui est un casseur, pas un réformateur).

Ça vaut ce que ça vaut (c’est un peu du mou de veau à mes yeux) mais analysé sur le long terme ça permet d’avancer. Faut pas que les plus pauvres soient pressés. Plus d’ambition serait certainement préférable. Rien ne l’empêche légalement. Il manque la volonté politique de progresser vraiment, ce qui pourrait entraîner d’autres pays avec nous en Europe et ailleurs. L’époque s’y prêtant idéalement, le déclencheur pourrait être une réplique aux outrances sarkozystes qui prépare par ses actions le terrain pour un retour de manivelle. Il va tellement loin dans la réaction qu’il sera aisé de faire un grand pas dans l’autre sens sans choquer personne quand il se fera jeter. L’obstacle principal à un progrès notable restant le PS, efficace au plan local et régional, pitoyablement déconnecté du réel au niveau national depuis l’explosion en vol de Jospin.

Mouvement de marées, flux et reflux, lâchant son dépôt plus ou moins fertile à chaque cycle, contre recherche du consensus, du tronc commun, pour aboutir à l’accord sur le plus petit dénominateur commun, pas sûr qu’un système vaille beaucoup mieux que l’autre. Ils correspondent je pense à des états d’esprit différents. Votre mouvement est d’une régularité de coucou suisse (étonnant, non ?), le nôtre n’est vraiment profitable que par grande marée. Mais alors, ça peut dépoter ! 1789, c’était l’équinoxe avec vents favorables, tandis que 1936 fut la marée du siècle.

« La démocratie est un système dangereux (une majorité de cons et la connerie est reine), mais vivant. Chaotique. Et, à mon avis, intéressant. »

Passionnant. Qui restera le moins pire des systèmes tant que l’homme ne sera pas vraiment raisonnable.

248)
Okazou
, le 18.07.2008 à 06:35
[modifier]

« parfois tu me hérisses quelque peu le poil avec ta manière péremptoire d’intervenir, mais ayant pratiqué dans mon enfance des amis communistes de père en fils, j’arrive à te supporter facilement et à traduire tes propos en langage courant, donc pas de réel problème »

Tu es donc le lecteur idéal.

« il reste le “terrorisme”, manière directe d’agir pour une minorité active. »

Qui n’est admissible qu’en cas de guerre. Mais la guerre est-elle admissible ?

« Peut on encore en cette ère de mondialisation se contenter d’essayer de se changer soi-même, et sa manière de vivre, en comptant sur le simple exemple pour interpeller son environnement et engendrer un changement ? »

La mondialisation capitaliste n’aura plus de sens quand le pétrole aura atteint un tel prix que les entreprises rapatrieront fissa leurs usines sur le territoire national ou à proximité de leur clientèle. Le marché intérieur (de l’Europe, pour nous) redeviendra le plus important pour chacun.
Le gâchis de pétrole en avion s’achèvera quand les compagnies aériennes choisiront la date de décollage à la place de leurs clients, avions gros porteurs pleins à ras bord sur des destinations imposées. Ensuite, il voleront au gaz. Si on admet le principe.
La voiture propre, les transports en commun, les transports de frêt par rail s’imposeront pour les mêmes raisons de coût, d’abord, de rareté ensuite. Les mieux préparés souffriront le moins.

Il suffira d’éviter de tomber dans un scénario à la Mad Max.

L’exemplarité du comportement tombe sous le sens. On ne peut décemment donner des leçons si l’on se comporte soi-même en parfait gougnafier. Mais rester dans son coin en vivant le plus respectueusement possible des autres et de son environnement ne peut pas faire avancer le schmilblic. Il faut parler, informer, échanger. Autant qu’on peut c’est-à-dire à chaque occasion. Je le fais, par exemple, avec les caissières de mon supermarché, ma boulangère, etc. Tous les gens à qui je parle ou presque. Bon, je vis dans une ville qui vote aux deux-tiers à gauche et dont les habitants sont très réceptifs. Ça aide. Mais il faut le faire tout de même. Ça intéresse les gens. Ils savent qu’on les baise mais ils ne savent pas comment ni toujours pourquoi. Ils sont très demandeurs. Ils posent des questions souvent inattendues mais très intéressantes. Je leur sers du brut, comme à vous ici. Ils en font ce qu’ils veulent. Comme vous ici. Ça prend parfois la forme d’un feuilleton : un épisode à chaque rencontre. Avec des questions et toujours des questions.

Notons en passant qu’il est étonnant que les gens à qui je m’adresse ex abrupto en intervenant comme un cheveu sur la soupe de leur routine quotidienne sont infiniment plus réceptifs que certains cukiens qui viennent sur un site de débat pour le refuser. Joli paradoxe.

Globalement les gens ne sont pas cons. Ils sont ignorants de ce qu’on leur tait. Sortis de Ouest-France, le journal somnifère du grand Ouest, centre droit catholique bien pensant et jamais critique, ils s’informent par la télé et surtout la radio. Les plus populaires, pas les meilleures.

Il faudrait lancer un mouvement de pure information sur deux niveaux d’analyse, sans parti-pris politique, instaurer des réunions publiques qui pourraient déboucher sur des actions de groupe. Partout. Étienne Chouard, le type fantastique qui a décortiqué le monstrueusement complexe Traité constitutionnel pour l’Europe et son clone le Traité de Lisbonne vient de lancer des Manifestations Obstinées Contre le Régime Illégitime Européen, les MOCRIE. Des groupes de micro-résistance se réunissent au pied des cages d’escalier, dans la rue, toujours au même endroit, toujours le même jour de la semaine, toujours à la même heure. Les gens parlent. Ceux qui passent questionnent. Bref, ça échange. Cette façon de faire de la politique sans avoir le sigle d’un parti gravé sur la fesse (droite ou gauche, les centristes étant ceux qui prennent le plus de risque, pour une fois), c’est la façon la plus efficace pour faire bouger les choses, en profondeur. Ce n’est qu’un travail préalable mais fondamental. Une fois réunis, tous les sujets sont possibles.

249)
Okazou
, le 18.07.2008 à 06:37
[modifier]

« Ce qui t’importe, c’est de dire ce que tu as à dire, pas d’être efficace.

Moi, c’est d’être efficace.

C’est pour ça que j’ai pris une responsabilité dans ma commune.C’est pour pouvoir faire.Avoir l’impression de pouvoir agir. »

Je connais au moins un Suisse têtu.
Tu aurais dû dire, après m’avoir lu, et compris, que je préférais une efficacité en profondeur, bien solide, durable, à une efficacité de surface, plus ténue, fragile et fugace.

Pour l’efficacité comme tu la vois. Confusion dans les termes. Rien ne te permet de dire que l’expression et l’échange ne sont pas tout aussi efficaces (et utiles) que l’action les deux pieds dans la glaise. Ils le sont tout autant mais à des niveaux et dans des champs différents. D’autant que pour être efficace, l’action « concrète » comme tu la préfères, doit être précédée d’une pensée (au moins), de l’expression de cette pensée et d’un échange, d’un partage. À moins, bien sûr, d’être autoritaire et de tenir à tout faire soi-même.

On dirait que tu considères l’expression (de la pensée) comme monnaie négligeable au regard de sa résultante bien tangible, bien concrète que l’on peut voir de ses yeux et toucher de sa main. Bref, tu es sur la voie de déconsidérer le travail intellectuel. Mortelle attitude pour un gars qui occupe un emploi intellectuel.

Dis-moi, François, quand tu te refiles ainsi un coup de pied au cul, ça fait mal ou tu y prends plaisir ?

250)
Okazou
, le 18.07.2008 à 06:41
[modifier]

« la gestion communale devrait être une gestion de “bon père de famille”. Du bon sens, de l’honnêteté et une connaissance du milieu et de ses administrés, c’est tout ! »

Bon sens, honnêteté et connaissance du milieu sont des qualités aussi nécessaires qu’elles sont insuffisantes à la gestion moderne d’une commune. Perso, j’y vois au contraire ambition, exigence, expertise. Une profonde connaissance du monde d’aujourd’hui et de ce dont il a besoin est indispensable. La capacité de projeter sa commune dans l’avenir. C’est pour l’avenir des mômes que l’élu local doit travailler.

Une part de routine, en vrac : la voierie, les trottoirs, l’éclairage, le services des eaux, les écoles et leurs cantines, les services sociaux, etc. On gère l’existant dans le court ou le moyen terme.
Une part de prospective ambitieuse : la remise en cause de la routine. Comment faire mieux pour un monde qui ne sera pas le même dans dix ou vingt ans ? Comment occuper le territoire ? Comment construire ? Comment assurer le plein emploi ? Comment imaginer les déplacements ? Comment ne pas gaspiller les ressources ? Comment répondre à la démographie ? Comment développer la démocratie municipale ? Comment impliquer les administrés ? Comment s’unir aux municipalités limitrophes, dans quels buts, sur quels projets ? Et le reste. On prépare l’avenir dans le long terme, pour d’autres générations.
C’est pas particulièrement pépère la politique au quotidien, ni trivial.

251)
coacoa
, le 18.07.2008 à 12:04
[modifier]

Mouvement de marées, flux et reflux, lâchant son dépôt plus ou moins fertile à chaque cycle, contre recherche du consensus, du tronc commun, pour aboutir à l’accord sur le plus petit dénominateur commun, pas sûr qu’un système vaille beaucoup mieux que l’autre. Ils correspondent je pense à des états d’esprit différents. Votre mouvement est d’une régularité de coucou suisse (étonnant, non ?), le nôtre n’est vraiment profitable que par grande marée. Mais alors, ça peut dépoter ! 1789, c’était l’équinoxe avec vents favorables, tandis que 1936 fut la marée du siècle.

Suis absolument d’accord avec ça.

Au final, les deux systèmes – pourtant fort différents – arrivent au même type de résultat. Force est de constater que sur le long terme, les acquis (sociaux et culturels) sont sensiblement (à quelques nuances près) les mêmes.

252)
levri
, le 18.07.2008 à 12:25
[modifier]

@ 247 – Okazou : Pour la définition de la démocratie par coacoa, j’avais interprété par ” une majorité de connards élisant le roi des cons”, mais c’était du pur mauvais esprit.

Tu dis “1789, c’était l’équinoxe avec vents favorables”, bah n’était ce pas une révolution de bourgeois qui auraient bien voulu se récupérer certains privilèges de la ci-devant noblesse ? Une révolution menés par des gens si “raisonnables” qu’elle mena à la terreur 3 ans plus tard …

Ayant l’avantage d’avoir développé une allergie totale à tous les partis politiques il m’est facile de jouer les “observateurs extérieurs”, aussi ne peut on imaginer que sans révolution la France aurait évolué naturellement vers une monarchie fortement constitutionnelle ? Et comme il y avait pas mal de beaux esprits un développement des philosophies éclairées et moins matérialistes, ce qui aurait sûrement changé la face actuelle de l’Europe, déjà on aurait évité les Napoléons, la “révolution industrielle” du XIX ème aurait peut-être été plus humaine, et vraisemblablement la 1ère guerre mondiale aurait été évitée, donc forcément la seconde qui fut une conséquence de la 1ère.

Tout ça pour faire remarquer que même à posteriori il n’est pas toujours si évident d’avoir des certitudes. Les certitudes sont certainement plus reposantes, mais c’est plus sport de surfer sur la vague du chaos. ;)

Quand tu parles d’individus “responsables” l’entends tu au sens usuel (qui agit en assumant sa place dans un système de références donné) ou dans un sens plus large (qui assume sa conception du monde) ?

NB : t’acceptes ou pas mes définitions hein ! c’est juste comme ça que je sentais ce mot au moment où j’ai tapé.

@ 248- Okazou : moi un lecteur idéal ? n’en jette pas trop quand même ! Le lecteur idéal devrait tout lire et arriver à se mettre à la place de l’auteur pour saisir l’esprit d’un écrit.

le terrorisme n’est admissible qu’en cas de guerre. Mais la guerre est-elle admissible ?

Vaste question ! mais le terrorisme de l’un est toujours la justice de l’autre, et vu sous l’angle historique ce qui était perçu comme du terrorisme à un moment donné peut apparaître comme révolutionnaire ou éclairé vu à travers le filtre de l’histoire. Quelques dizaines ou centaines de morts dues au terrorisme pourraient empêcher des millions de morts dus aux guerres.

La guerre est elle admissible ? À priori non, mais quelquefois il faut savoir dépasser ses convictions philosophiques pour pouvoir continuer d’avoir le droit d’en avoir, ou simplement pour défendre une certaine idée de la justice, même si on n’est pas concerné au premier chef (les volontaires étrangers pendant la guerre d’Espagne par exemple)

Depuis le temps tu as dû remarquer que je vis dans un monde fluctuant et que je suis plein de contradictions, que je peux défendre un point de vue aussi bien que son opposé. J’ai donc refusé de faire mon service militaire … mais j’ai aussi eu l’occasion d’utiliser toutes sortes d’armements, je connais leur caractéristiques, je sais les entretenir, les réparer etc. Même ce contre quoi je suis j’essaye toujours de le comprendre et d’en avoir une expérience minimale.

Mais rester dans son coin en vivant le plus respectueusement possible des autres et de son environnement ne peut pas faire avancer le schmilblic

Heu … c’est pas vraiment de cette manière que je vois “l’exemplarité du comportement”, tu peux rayer le respect des autres et de l’environnement tel que généralement accepté.

Je m’accorde presque tous les droits, et j’accorde aux autres le droit qu’un taré dans mon style n’empiète pas sur les leurs. Par exemple, pour prendre un exemple anodin, je suis très à l’aise nu, c’est parait il interdit (lois sur l’outrage à la pudeur, mais je crois qu’elles viennent de changer, alors peut-être que finalement j’en ai le droit), je considère totalement aberrant de me vêtir pour me baigner, prendre un bain de soleil, ou de porter des vêtements si je n’en ai pas envie lorsque je suis chez moi. Mon but n’étant pas de provoquer mais juste de vivre comme il me plaît, je fais certaines concessions, sur les plages et dans la mer je vais nu, mais je ne fréquente pas les plages où il y a à peine un m2 dispo par personne, donc je choisi des endroits relativement calmes, avantage collatéral, ma nudité dégage 20 m de chaque côté, et ceux qui finissent par s’installer dans ce no man’s land de la honte sont en général plutôt cool. Je n’ai jamais fréquenté de “plage naturiste” (payer pour avoir le droit d’être nu !), et comme je me doute que j’aurais des problèmes dans cette absence de tenue à la piscine municipale, je ne vais pas à la piscine (de toute façon ça pue le chlore et on se choppe plein de saloperies, vu que la pudeur empêche l’hygiène). Certains ont déjà objecté qu’agissant de cette manière je risquais “d’offenser la pudeur des autres” … je n’en ai rien à cirer pour 2 raisons, premièrement si ça ne leur plaît pas ils n’ont qu’à regarder ailleurs, deuxièmement j’ai horreur des faux culs qui prétendent ne pas savoir comment est fait le corps humains ou qui pensent qu’en se rendant aveugle les choses disparaissent. J’ai la chance d’habiter un appartement avec une terrasse plein Sud (façade Nord donnant sur la rue principale, le Sud sur une petite rue face au bâtiment de la poste et des télécoms), il y a trois ans je me suis dit qu’il serait cool d’utiliser cette terrasse pour profiter des rares moments de soleil, aussitôt dit, aussitôt fait … et puis j’ai remarqué que les nanas en face (à moins de 10 mètres de l’autre côté de la rue) passaient de plus en plus de temps accoudées à leurs fenêtres. Je me suis préparé (psychologiquement) à recevoir les “forces de l’ordre”, et bien même pas ! on m’a rapporté qu’à la poste ils aimaient bien me mater en fait, bon j’aime pas trop qu’on me mate, mais après tout si c’est le prix à payer pour qu’on me foute la paix … tout ça pour donner un exemple (innocent) sur l’exemplarité du comportement, peut être que tous ces gens trouveront plus “normal” la nudité, et ne feront plus chier les gens qui aiment ça.(je ne sais pas pourquoi, mais j’ai déjà fait pleins de trucs décalés ou illégaux et c’est rarissime que quelqu’un vienne me prendre la tête).

Sinon je cause aussi avec plein de gens de toutes sortes, y’a même un mec qui a osé me dire qu’il était royaliste il y a quelques semaines … juste pour dire que je les mets en confiance ;)

Sinon les mouvements, les groupes organisés etc, c’est pas vraiment mon trip.

@ 250- Okazou

J’ai employé le conditionnel, dans les faits et dès que la commune est d’une certaine importance, il est certain qu’un maire honnête ne suffit plus quand il faut magouiller avec l’Europe, la région etc pour obtenir des subsides ou bénéficier d’une “zone franche” etc

J’écoute Political Lies de Robin Williamson sur l’album Ten of Songs

253)
Tom25
, le 18.07.2008 à 20:28
[modifier]

les nanas en face (…) passaient de plus en plus de temps accoudées à leurs fenêtres

Ouais, et elles te filment avec leur WebCam pour diffuser ça sur YouTube. Elles te prennent en photo et les vendent à Paris Match. :•)))
Ce n’est pas toi qu’elles matent, c’est moi. Je suis à la terrasse du dessus ;•)
Ca ne me dérange pas vraiment que tu te foutes à poils sur une plage, quoique si, pour mes filles. Et puis si je venais au restau m’asseoir à coté de toi bouffer avec mes doigts comme un cochon ? On a des habitudes et des mœurs dans notre société qu’il faut respecter.
Si les plages naturistes sont effectivement payantes je peux te comprendre, sinon non.

Ce n’est pas ce que tu voulais dire, c’est juste une boutade : Je freine ma consommation, mais de là à vivre à poil à bouffer avec mes doigts de la viande crue dans ma caverne …

Je ne suis pas féru d’histoire, mais entendre que le monde serait meilleur si on avait gardé notre monarque … ? Je suis sceptique. Mais avec des si …

Sinon, j’ai un mal fou à me connecter à internet, ça fait 10 fois que je débranche/rebranche ma LiveBox pour relever mes emails, charger cette page de Cuk etc. J’ai appelé l’assistance Orange qui me dit, comme d’habitude quand ça merde, que la ligne est saine. Le réseau est saturé par ces saloperies d’iPhone, et tous les techniciens sont accaparés par ce nouvel appareil et délaissent le reste. J’ai échangé mes filtres ADSL etc. , rien n’y fait. J’ai quelques minutes de connexion et hop, ça saute.

254)
fxprod
, le 18.07.2008 à 23:52
[modifier]

Je ne suis pas féru d’histoire, mais entendre que le monde serait meilleur si on avait gardé notre monarque … ? Je suis sceptique. Mais avec des si …

Le nôtre est à donner pas à vendre, il vient de renommer premier mini….stre un guignol qui a déjà démissionné 3 fois en un an.

à lire: Leterme, le retour de la demi-portion

255)
François Cuneo
, le 19.07.2008 à 15:33
[modifier]

bq%Okazou%. Je connais au moins un Suisse têtu. Tu aurais dû dire, après m’avoir lu, et compris, que je préférais une efficacité en profondeur, bien solide, durable, à une efficacité de surface, plus ténue, fragile et fugace.

On dirait que tu considères l’expression (de la pensée) comme monnaie négligeable au regard de sa résultante bien tangible, bien concrète que l’on peut voir de ses yeux et toucher de sa main. Bref, tu es sur la voie de déconsidérer le travail intellectuel. Mortelle attitude pour un gars qui occupe un emploi intellectuel.

%%

Je déconsidère le travail intellectuel lorsqu’il ne fait que brasser de grandes idées. Pire, quand il dessert les grandes idées, ce qui est parfois le cas ici.

J’ai tout bien lu, et tu changes le propos initial, qui était de savoir qu’à dire les choses en “agressant” l’autre, on était moins efficace.

Je suis têtu.

Je persiste et signe.

Mais pas de problème, continue comme tu l’as toujours fait après tout. Pour moi, ce n’est pas un problème, comme levri, j’arrive à traduire ça en langage courant.

C’est juste qu’il ne faut pas s’étonner si tant de gens ici s’arrêtent sur la forme de ton message.

Et pas sur le fond. Tu peux dire ce que tu veux, c’est bien ça qui se passe.

Après tout, si tu penses que tu fais tout juste, tu n’as peut-être pas tort.

Encore une fois, à toi de voir.

256)
drazam
, le 09.08.2008 à 19:40
[modifier]

Salut François. Ca fait un bail je sais, pris par le décalage, le boulot, des soucis hardware, les tentations, j’ai un peu honte de reposter comme un cheveu sur la soupe… Mais en revenant faire un tour (on reviens toujours sur cuk), je tombe su ton billet alors que je me disais justement mais comment fait-il après tant d’années, jamais lassé

Sur les attaques, je n’en reviens pas: après tout c’est ton site, ton style, une liberté (de parler marchandise, politique, société) c’est comme la zapette ou le bulletin de vote, on est encore libre de choisir et d’aller voir ailleurs si on n’est pas content. Ne te laisse pas abattre par la basse-cour qui jamais ne se lassera de glousser, les autres membres et inscrits seront toujours là pour t’épauler et modérer.

J’imagine que tu connais bien le stats de ton site, qui à mon avis sont toujours impressionnantes (il parait qu’on te lit jusqu’en RepDom…), tu as les inscrits, les grincheux, et la foule immense des silencieux (comme Laurent Vera, un autre Laurent et son sympatoche Rock ‘n Poche), tout plus fidèles (sauf moi) les uns que les autres…Asi es la vida mi hermano! Maintenant, toi aussi tu es libre de ton site et de ta vie, on peut comprendre…

Bonjour à ta grande famille ainsi qu’à tous les cukiens! Je pense à vos bien fort.