Profitez des offres Memoirevive.ch!
Aller-simple pour la musique de sauvage

Aujourd’hui, je vous emmène avec moi du côté de l’Allemagne et plus précisément, dans le Schleswig-Holstein, dans le petit village de Wacken.

image

Ses 1750 habitants, ses vaches, son club sportif et ses tracteurs y vivent une existence paisible. Du moins, 300 jours par année. Car depuis 1990, c’est là que se tient en juillet-août le mythique “Wacken Open Air Festival”. Pour ceux qui n’auraient pas lu mon premier article consacré au metal, je leur conseille vivement d’y jeter un œil, histoire de se mettre dans le bain.

Tout au long de cet article, je vais vous guider à travers ce festival qui a attiré en 2007, plus de 70’000 personnes. Vous y découvrirez une autre face de la “culture metal”, souvent festive et joyeuse et parfois discutable…

Étant donné que j’y suis allé en 2007, je vais pouvoir agrémenter l’article de quelques photos que j’ai prises sur les lieux. En route!

On the road

Situé à seulement quelques kilomètres de la frontière danoise, il faut environ 16 heures de car pour y arriver. C’est le moyen de transport que j’ai emprunté, ainsi que 11 de mes amis, pour y aller en 2007. Je laisse à votre imagination le soin de concevoir le nombre de stupidités (pour ne pas dire autre chose) qu’il est nécessaire d’inventer et de raconter pour rester éveillé durant 16 heures.

Nous sommes arrivés aux portes de Wacken à 5 heures du matin. À cette heure-ci, nous pensions que nous serions les premiers. Et bien non. La file d’attente des voitures et des cars était déjà plus que conséquente.

Ce m’a le plus frappé durant le voyage c’est qu’à partir d’un certain endroit de l’Allemagne et sur chaque aire de repos où nous nous arrêtions quelques minutes, la bonne moitié des voitures garées étaient-elles aussi en direction du W.O.A (Wacken Open Air). Même pas arrivé et vous êtes déjà dans l’ambiance.

Bienvenue en enfer

Mais non allez je blague. C’est plutôt le paradis pour celui qui a tant attendu le jour ou il pourrait fouler le sol de Wacken. C’est sur ce même sol que le gentil festivalier va installer son campement. En la matière, pas de règles. Premier arrivé, premier servi. Mais vu l’étendue du terrain, il faut vraiment le faire exprès pour ne pas trouver de place.

Notre campement était modeste comme vous pouvez le constater sur cette image.

image

D’autres n’hésitent pas à sortir l’artillerie lourde: camping-car, fourneau à gaz, génératrice, fontaine à bière et j’en passe. Il y en a même qui montent des petites scènes improvisées histoire de hurler un petit “Paranoid” de Black Sabbat; la référence.

Petit à petit, le camp se construit et on se retrouve vite face à des tentes à perte de vue avec pour seul repère, les drapeaux des différents pays qui flottent au vent.

image

Pas convaincu? Mhm, c’est vrai que là, nous sommes à échelle humaine. Prenons un peu de hauteur.

image

Ah bah oui, ça calme.

Je ne vais pas m’attarder sur le camping bien qu’il y ait des tonnes de choses à dire. Je dirais simplement ceci. Cet aspect du festival est extrêmement bien organisé. Il y a des chemins d’accès vers le festival un peu partout, le service de sécurité patrouille fréquemment (ça peut être un argument pour y laisser aller vos gosses…) et les 1200 cabines de toilettes sont bien réparties. Bah oui, il faut aussi en parler.

Allons faire un tour du côté de l’aire du festival maintenant.

Le festival-off

Ce que j’appelle “festival-off”, c’est tout ce qui est en dehors des scènes. Comme par exemple, le “metal markt”.

Véritable gouffre à argent pour celui qui s’y attarde trop, le “metal markt” propose tous les articles imaginables en rapport avec le monde du metal: CD, vinyles, vêtements, bijoux, cornes à bière, etc. Expérience faite, on n’en ressort pas indemne. Il est difficile de résister à la tentation.

Pour ce qui est de la restauration, le W.O.A. propose une grande variété de plats fins et équilibrés tels que l’on trouve fréquemment dans les festivals. À savoir frites, kebab, frites, repas chinois douteux, frites, steak haché, frites et…allez, vous reprendrez bien un cornet de frites. Autant dire qu’il ne fait pas bon être végétarien. Mais ça, je pense que c’est valable pour la plupart des festivals.

Niveau boisson, la consommation de bière est fortement conseillée, mais pas obligatoire. De façon générale, les boissons ont un prix assez élevé. Bref, un prix de festival.

Mais trêve de nourriture terrestre mes amis. Passons à la musique.

Les scènes

Le W.O.A. propose quatre scènes. Deux grandes et deux petites. Sur les deux plus petites, se produisent des groupes de moyenne importance mais ce choix est parfois fortement discutable. L’année dernière, il y avait une telle masse de monde à un concert prévu sous un chapiteau qu’il était impossible de faire le moindre mouvement et une grande partie des gens ont dû sortir.

image

Cliquer pour agrandir

C’est sur ces deux scènes que se produisent les têtes d’affiche. Les concerts durent généralement 1 heure 30 et sont de grande qualité. Autant au niveau scénique que technique, les shows sont parfaits. Il faut dire que les artistes présents à Wacken retrouvent la plupart du temps leur meilleur public. La prestation ne peut alors qu’être parfaite. Pour améliorer encore la chose, une bonne dizaine de caméras placées autour et sur les scènes alimentent l’écran géant central. Ce qui fait que l’on peut aussi bien vivre le concert au premier rang écrasé par le gros balèze derrière soi ou alors rester un peu en retrait et ne manquer aucun détail grâce à la réalisation vidéo de très grande qualité. Faites un tour sur youtube, vous trouverez des dizaines de vidéos qui illustrent mes propos. Les malades de technique comme moi baveront en apprenant que le tout est filmé en HD et mixé depuis un camion qui dispose naturellement d’une régie HD.

image

Parfois, il y a du monde, beaucoup de monde. Image de Ultimatemetal.com

Côté son, c’est mon premier bémol de ce festival. Je peste assez souvent contre le niveau sonore trop élevé des concerts et là, il y a de quoi. Les dizaines d’enceintes placées de part et d’autre de la scène et la quantité impressionnante de sub (enceintes spécialement destinées à la restitution des basses fréquences) délivrent un niveau, à mon sens, trop élevé. Il n’y a aucune indication qui informe du niveau sonore contrairement à certaines salles de concert en Suisse et je n’avais malheureusement pas d’outil pour mesurer ce niveau. Étant un peu pointilleux en ce qui concerne mes oreilles, je porte toujours des protections, mais à en juger par les dires d’un ami ayant assisté à un concert à côté de moi, il y a un problème. Le niveau était tel que parfois, il en devenait douloureux et que le lendemain, l’ami en question avait toujours des sifflements dans les oreilles. Alors bon, je suis peut-être “chiant” mais je ne comprends toujours pas la politique de diffusion de musique amplifiée. Pourquoi diffuser à un tel niveau alors que la technologie actuelle nous permet de fignoler les moindres détails sonores pour arriver à un son presque parfait? Il en résulte soit des gens dont l’audition est touchée de façon irréversible, ou alors des gens qui utilisent des protections auditives. Et étonnamment, il y en a un bon nombre à ce que j’ai pu constater. Alors, baissez le son et soignez-le un peu plus. Rien ne sert de faire allumer toutes les diodes de saturation de la console de mixage pour avoir un bon son “metal”.

Petit coup de gueule terminé, passons à un truc très sympathique à Wacken. La prise de photos et de vidéo et autorisée à l’aide d’appareil grand public. Très pratique pour garder des souvenirs. Toutefois, j’ai constaté que l’on ne profite pas bien du concert si l’on a toujours l’œil rivé à l’écran de son compact numérique. Cette année, je laisserai donc le soin aux photographes officiels d’immortaliser les plus beaux moments des concerts. Ils sont ensuite disponibles sur la galerie du site.

Si voir votre groupe préféré sur scène ne vous suffit pas, il y a toujours la possibilité de les rencontrer lors des séances de dédicaces. Un conseil: prévoyez de l’avance.

Dernier bémol

La seule chose que je trouve assez “moche”, c’est l’état dans lequel se retrouve le camping après 4 jours. Bien sûr, on ne s’attend pas à ce que le gazon soit tondu et que les bacs de géraniums fleurissent mais un minimum de bonne volonté permettrait d’éviter ça.

image

Image du site Ultimatemetal.com

Je n’ai pas trouvé de vue aérienne mais ça doit être assez effrayant. C’est un aspect que je n’aime pas dans la culture festivalière. Les infrastructures sont là, c’est juste une question de volonté.

Conclusion

Si je devais résumer Wacken, je le ferais en quelques points.

  • Une ambiance parfaite
  • Des concerts exceptionnels
  • Une organisation presque sans failles
  • Un prix correct: 400 fr. (250 €) transport, festival et campement
  • L’occasion de voir des groupes parfois séparés qui se reforment pour l’occasion
  • Et surtout, une source inépuisable de souvenir à raconter autour d’une chope et la satisfaction de pouvoir les raconter à vos amis qui n’y sont pas allés pour cause de recrutement à l’armée.

C’est donc les raisons principales que je donne à chaque personne qui hésite à y aller. Argument supplémentaire cette année: la venue du célèbre groupe anglais Iron Maiden. Leur seule date en Allemagne pour 2008

Je n’espère pas avoir convaincu tout Cuk.ch d’aller à Wacken mais j’espère vous en avoir donné un clair aperçu.

Pour aller plus loin

Pour ceux qui désireraient en savoir plus:

Le site officiel du W.O.A.

Le film “Full Metal Village” dont la bande-annonce est disponible sur Youtube. Ce film décrit l’aspect du microcosme qu’est Wacken pendant ce festival. Aspect que je n’ai pas développé dans l’article. Excellent film, assez décalé mais qui montre parfaitement l’investissement de chacun dans l’organisation du W.O.A.

À bientôt

P.S.: A l’heure où je termine cet article, je viens de voir que le W.O.A. 2008 est complet. Toutefois, des billets sont encore disponibles auprès de certaines compagnies de cars.

21 commentaires
3)
Scal
, le 18.03.2008 à 07:14
[modifier]

Ca va être une bombe !

Concernant le son, je préfère tout de même un son très fort à un son trop faible. Il suffit de se protéger les oreilles. Récemment j’ai assisté à un concert à Zürich. Le volume était vraiment trop faible, ce qui gâche en grande partie le spectacle.

4)
Madame Poppins
, le 18.03.2008 à 07:19
[modifier]

Quel courage : autant d’heures de car pour se retrouver avec tellement de monde (en voyant la photo des participants), j’ai failli me sentir mal), pour écouter de la musique tellement fort, bravo ;-)

Merci pour cet article, j’aime beaucoup quand cuk me fait découvrir des trucs totalement “hallucinants” (pour moi).

Bonne journée

5)
Yolan
, le 18.03.2008 à 07:49
[modifier]

Très bon article, merci ! Etant sur le point de commander les abonnements pour Wacken 2008 notre choix s’est finalement porté sur le Graspop festival en Belgique près d’Anvers.

Programmation Graspop

L’affiche est pas mal aussi ! Bon festival.

6)
djtrance
, le 18.03.2008 à 08:11
[modifier]

Je n’écoute pas ce genre de musique, mais j’adore!! Sincèrement, car, l’esprit est vachement bon! Le seul truc de malade que je pourrais écouter serait Rammstein, qui me fait bien tripper… c’est pour vous dire…!

Je n’y serais pas, car de toute façon pas le temps… Mais, amusez-vous bien, parce que bordel que ça paraît d’enfer!!! :) Et merci pour l’article David!!

8)
Macmaniac
, le 18.03.2008 à 09:07
[modifier]

Je vais un peu casser l’ambiance, mais tant pis… : Prenez soin de vos oreilles, ou de celles de vos enfants !!! Quelle tristesse de revenir d’un week-end avec des acouphènes (sifflement dans les oreilles) : au mieux, cela passe en quelques heures, au pire, vous garderez une perte d’audition. Et rien ne permet d’en prévoir l’issue. Un comble pour des amateurs de musique, que de risquer de se baisser le son définitivement…

Si vous allez à ce type de concert, partez couvert : je parle de bouchon pour les oreilles, bien sûr ! ;-)))

9)
David Klaus
, le 18.03.2008 à 10:30
[modifier]

L’affiche du Graspop est juste géniale cette année. Je regrette presque de ne pas avoir choisi ce festival. De toute façon il est sur ma période d’examen. Je viens de voir la liste des groupes et il y a KISS! Mon rêve. Il y a également Iron Maiden et beaucoup de super autres groupes. En tout cas, bien du plaisir!

pioum> Mhm pas faux. Bah disons qu’en écrivant ça, je voulais l’opposer aux légumes à la vapeur qu’on ne trouve pas sur le festival à moins de se faire bouillir une poignée d’herbe.

Pour revenir sur les protections auditives. Alors oui, il faut en utiliser. Mais ce qui est quand même ennuyant c’est que ces bouchons en mousse donne un son un peu pourri à la longue. Ils coupent pas mal les aigus mais c’est encore acceptable. Pour cette année, j’hésite à me faire faire des bouchons moulés qui attenuent 25dB et qui sont linéaires. C’est à dire qui donnent l’impression qu’on a baissé le volume et pas qu’une partie du spectre sonore.

10)
levri
, le 18.03.2008 à 10:37
[modifier]

Quelques questions existentielles …

Quoi de “mythique” dans quelque chose de tangible, où on peut se rendre facilement en voyage organisé, pour peu qu’on ouvre son porte monnaie ?

Quelle est la logique de se boucher les oreilles lorsqu’on écoute de la musique ?

Sinon pour moi 70 000 personnes, ce n’est plus un concert, c’est de l’industrie, et même de l’écoute à la chaîne ! mais bon, c’est juste mon opinion …

C’est vrai que les festiveaux Belges sont en général bien organisés et plus conviviaux, malgré (ou grâce) au S.O Flamand, en général assez musclé. ;)

J’écoute Journey from the Death of a Friend de Terry Riley sur l’album Les Yeux Fermes (que je n’avais pas écouté depuis une éternité, mais dont une réédition vient de sortir)

11)
David Klaus
, le 18.03.2008 à 10:41
[modifier]

La logique de se boucher les oreilles quand on écoute de la musique n’en est pas une mais on doit faire avec si on ne veut pas être sourd.

Ce n’est pas la question financière qui rend Wacken mythique à mes yeux c’est plutôt toutes les raisons que j’ai citées en fin d’article. Maintenant, si l’adjectif n’est pas correctement choisi, désolé.

12)
bgc
, le 18.03.2008 à 10:53
[modifier]

C’est grave!

Et quand on entend moins les aigus, c’est encore plus grave!

:-)

13)
Zallag
, le 18.03.2008 à 11:21
[modifier]

Ayant des connaissances travaillant dans les métiers de la musique et de la médecine ORL, je confirme que passablement de jeunes ont des problèmes d’audition, et de perception des nuances dans les niveaux sonores. Faites contrôler une fois votre spectre auditif, c’est parfois instructif. Et si vous avez tendance à parler fort (selon votre entourage), vous avez peut-être la qualité d’audition d’un septuagénaire sans en être conscient. Comme le dit Klaus, il faut se protéger.

“Zallag, t’as pas fini de la ramener, avec ton attitude négative?”

Pardon, vous pourriez répéter?

14)
alec6
, le 18.03.2008 à 12:26
[modifier]

Gzzziiiiiiiing… tactactac… zzzzziiiiiiiiiiiiiiiiiii… uuuuuhihihihiiiiuuussssssskkkk… grrrrrggggggruuuuuuiiiiiiii… kzkzkzkzkzzzzz… TAK ! uhihihihiiiiuuussssssskkkk… tactactac… TAK ! kzkzkzkzkzzzzz… BOOOOOOOOOMMMMMM !

Plait-il ?

Que je suis taquin !

15)
levri
, le 18.03.2008 à 12:44
[modifier]

alec6 … serais tu en train de visionner la dernière incontournable et mythique superproduction guerrière Hollywoodienne ??? (disponible en DVD pour 20 $ à la crèmerie au coin de ma rue)

(c’est ce que j’ai cru entendre … mais bon, mon sonotone est peut être déficient)

16)
Blues
, le 18.03.2008 à 13:14
[modifier]

Merci David… en gros 2 fois et demi la taille de Paléo ! Oulà… Perso même si j’aime bien quelques groupes de l’affiche 08 comme Nightwish, j’aurais beaucoup de peine à me trouver enfermé dans une enceinte avec autant de monde (je deviens “claustro” avec l’âge). Par contre le volume ne me pose aucun problème (mes tympans sont déjà cuits)… Du bruit, encore plus fort :-D

“Programmation Graspop” L’affiche est pas mal aussi !

Quoi ? des “veilles peaux” comme Kiss, Judas Priest, Def Leppard, Whitesnacke, existent encore ;-) ben dit donc, on a de la peine a se renouveler depuis les années 70-80 !

17)
David Klaus
, le 18.03.2008 à 14:47
[modifier]

Quoi ? des “veilles peaux” comme Kiss, Judas Priest, Def Leppard, Whitesnacke, existent encore ;-) ben dit donc, on a de la peine a se renouveler depuis les années 70-80 !

Quoique pour Kiss, je me demande si leurs shows ne sont pas un peu “Las Vegas” maintenant… A voir

18)
zit
, le 18.03.2008 à 23:24
[modifier]

Impressionnant!

Et je plussoye, les protections auditives sont malheureusement IN–DIS–PEN–SA–BLES!

Pour ma part, je ne suis pas très enthousiaste à l’idée d’aller voir un concert avec plus de 2 à 3000 spectateurs. Parfois, n’ayant pas le choix, si je souhaite voir un artiste qui ne fait que des + de 6000, j’y vais, et je suis souvent déçu: son beaucoup trop fort et surtout, à de rares exceptions près, les musiciens, avec la pression de jouer devant un public si nombreux, donnent l’impression d’avoir un bâton dans le cul: rigides, tendus, aucune spontanéité: “faut assurer” et du coup, rien ne se passe, pas d’émotion, tout est figé, dans un “Show” que l’on devine immuable, à la seconde près, tout au tour de la terre… C’est triste, la musique “morte”. En plus, si c’est pour regarder la télé! autant rester chez soi et en profiter confortablement installé sur un bon fauteuil, avec un bon verre et du bon son…

Sinon, le menu a l’air alléchant, c’est ta réponse à mâââme Poppins?

z (tu as ramené combien de cornes à bière? je répeêêêêête: et des colliers à clous avec le string assorti, t’en as acheté aussi?)

19)
levri
, le 18.03.2008 à 23:55
[modifier]

@ 18- zit : Je plussoie tout le post !

Trop “commercial” à mon goût tout ça !

PS : mmmm le string à clous !!!! :D

J’écoute Lost in the Supermarket de Clash sur les Vanilla Tapes

20)
David Klaus
, le 19.03.2008 à 00:13
[modifier]

J’ai pas ramené de cornes à bière ni de strings à clou. J me suis contenté de quelques t-shirt. Très classique mais bon si t’insistes pour le string, j’veux bien hein. ;-)

21)
sisl12
, le 20.03.2008 à 13:27
[modifier]

en gros 2 fois et demi la taille de Paléo

Euh que neni paleo ce sont 220’000 spectateurs soit environs 33’000 par jours durant 6 jours!

Mais c’est aussi une autre chose… ABE