Profitez des offres Memoirevive.ch!
Rions un peu…

Je sais, c’est facile en ce moment… mais je ne peux m’empêcher de vous faire part de ces réactions d’internautes glanées sur le sites du Monde, de Libération et du Figaro…
Les titres en gras sont les articles en référence sur les journaux cités.

NDLR Avertissement: les commentaires sont de type “copier-coller”, dans leur intégralité, avec leurs éventuelles fautes d’orthographe, pas de raison qu’on change quoi que ce soit…

Moratoire sur les quotas de pêche

  • Président de la France, puis de l’Europe, et enfin Maître Du Monde, voici le programme pour l’année à venir, vive Zorglub!
  • Je serai le Président du Pouvoir d’Achat! Je serai le Président de la surpêche ! Poisson d’Avril…
  • C’est un poisson d’avril d’un Président facétieux ? Non, c’est le Président lui-même qui est un funeste poisson d’avril accroché à la France, à l’Europe et pour 5 ans.
  • Il n’y a plus qu’à prier (si, si) qu’Il explose en vol !
  • Je cherche un ventilateur, pourriez-vous me prêter Sarkozy?
  • Trop fort, il est vraiment trop fort le bougre! Ceux qui n’ont pas voté pour lui ont pris un grand risque, celui de nous faire passer à côté d’un grand comique !!!
  • A l’avenir, je propose que son auditoire mime des rires (un peu comme dans “Benny Hill”) à chaque fois qu’il dit une connerie!
  • Quousque abutere patientia nostra, Nicola?

Chute dans les sondages

  • Sans même passer par la case “génétique”, nous avons un hybride de Poutine et de Berlusconi! Son développement est-il durable?
  • Serait-ce déjà (seulement) le début de la fin… ? J’en salive par avance.
  • Bling-bling, plan-plan et plouf !
  • Quousque non descendat?
  • Je ne sais pas si c’est bon pour le président d’être bling-bling, mais je suis sûr que c’est mauvais pour lui d’avoir un chef de l’UMP cucu.

Manœuvre de séduction des séniors

  • Dans la Famille Bruni, notre Aimable Président aurait donc dû choisir la Mère plutôt que la Fille. Erreur de stratégie !

En difficulté dans les sondages, M. Sarkozy relance le thème de la sécurité

  • “Les Français ne sont pas déçus des résultats, veut se rassurer l’Elysée. Mais ils ne supportent pas ses escapades ensoleillés. Ils aiment le voir retrousser ses manches.” C’est la méthode Couet !! déjà que ses gens-là pensent à notre place, maintenant ils parlent !! Moi ce que j’aimerais, c’est qu’il foute le camp !
  • Manque plus qu’une bonne émeute dans les banlieues pour remonter de 10 points dans les sondages !

L’abandon de la neutralité laïque, par Jean-Claude Monod

  • A quand l’onction au saint chrème de sarko premier?
  • Haro sur le baudet! Les anti-cléricaux purs et durs restent en alerte sur la ligne de front, prêts à en découdre pour défendre la liberté du culte laïc ;) Décidément, notre cher Président est une bénédiction, si j’ose dire, sans lui, nous nous ennuierions
  • Je vais être sarcastique: Nicolas Sarkozy a-t-il conscience d’être président de la République française?

Le président du Conseil du culte musulman, M. Boubakeur, propose un “moratoire” sur la loi de 1905

  • C’est décidé : demain je me l’achète… mon AK47!!!
  • M. le président Sarkozy, l’identité nationale, c’est aussi le lien qui unit les Français à la loi de 1905. Alors pas touche.
  • Il y des coups de pied aux cultes qui se perdent !
  • Sarko – le born-again francais – vient d’ouvrir la boite de Pandore, Boubakeur n’a pas été long a en sortir. Et ce n’est sans doute qu’un début. Il va vraiment falloir supporter notre illuminé présidentiel pendant encore 4ans et demi ? On pourra pas s’en relever !
  • Tous en avant pour le grand bond en arrière avec notre président!
  • Votre empereur Nicolas Jesétou a ouvert une boîte de Pandore! Qu’il l’aie fait délibérément ou sans préméditation, c’est un signe supplémentaire de l’incompétence du grand philosophe que la France s’est découvert!
  • Boubakeur, Sarko et autres devraient s’imposer un moratoire sur la bêtise. Ca nous ferait des vacances…
  • Notre Président, qui doit avoir un trou d’air en guise de cerveau, ce qui pourrait expliquer qu’il fonctionne en fonction des vents, tel une girouette… a ouvert une drôle de boîte de Pandore! Saura-t-il la refermer?

Le moral des ménages s’effondre en novembre

  • C’est sûr que l’augmentation de salaire de +200% tellement méritée de notre Président aurait dû redonner du baume au cœur à tous ces ingrats de Français !
  • ça étonne quelqu’un ??
  • Personnellement, ce qui me déprime le plus, c’est la perspective des 4 ans et 4 mois à tenir. (Enfin, bientôt 4 ans et 3 mois. Le moral revient.)
  • Enfin la “brillante” réussite de Sarkozy:il a tué la conso des ménages qui soutenait les entreprises! Dans la dépêche AFP 13h:26,Marc Touati (Global Equities) explique:”avec cette 7ème baisse consécutive,l’indicateur s’est au total écroulé de 21 points depuis Juin dernier”.Et qui a commencé à régner en Juin 2007?Un certain Sarkozy! Il échoue:les Français doivent réagir et ne pas attendre 2012 pour le licencier pour insuffisance professionnelle et incompétence. Ca devient plus qu’urgent, VITAL!!

M. Sarkozy veut une réforme radicale du système de recherche français

  • Sarkozy veut, Sarkozy veut. On n’entend que ça. Eh bien moi je VEUX une réforme radicale du Sarkozy.
  • C’est vrai qu’il est inutile de continuer à chercher quand on a un président qui a déjà inventé la poudre et un peu l’eau chaude. Eurekarkozy, dont aucune des mesures n’a fait ses preuves, hors com’, est en train de flinguer tout ce qui faisait de la France un pays qui ne se précipitait pas droit vers l’abîme. Il va falloir, non défendre la recherche, mais commencer à stocker du sucre, du riz, etc… et vite, avant que les banques ne spéculent trop sur les denrées de 1ere nécessité.

Le “style” Sarkozy vu par des journalistes et des députés européens

  • après la star’ac voici la “sark’ac”
  • C’est amusant parce que lorsque je lis la presse anglaise, espagnole, suisse ou allemande je lis surtout des commentaires désobligeants. On commence par un mépris pour les manières de rustre d’un Président qui ne s’est pas se tenir en public ou avec ses homologues. On dénote ensuite un agacement vis-a-vis d’un homme politique qui ne respecte pas la parole de la France et pratique continuellement la volte face. On doute enfin de l’honnêteté du personnage. Bref on est loin des commentaires lus ici

L’érosion de la popularité de Sarkozy se poursuit

  • Discours de NS en avril 2007 : « Etre Président de la République tel que je le conçois, c’est une ascèse, c’est l’oubli de soi, de son bonheur personnel, de ses sentiments, de ses intérêts pour ne plus avoir en tête que le bonheur des Français, le prestige de la France, la grandeur de l’Etat et le bien commun. »
    « Il ne faut pas être candidat à la Présidence de la République française si l’on ne veut rien donner de soi-même, si l’on ne veut rien sacrifier, si l’on ne cherche que son bonheur et la réussite sociale. »
    « Il ne faut pas être candidat à la Présidence de la République si l’on n’est pas prêt à s’imposer davantage de devoirs que les autres. Parce qu’un Président de la République c’est quelqu’un qui n’a pas plus de droits, plus de privilèges et moins de devoirs. Mais quelqu’un qui au contraire a moins de droits, moins de privilèges que quiconque et plus de devoirs. »
    « Il ne faut pas être candidat à la Présidence de la République si l’on ne se sent pas capable de donner l’exemple et de s’imposer à soi-même les sacrifices que l’on demande aux autres. »
  • Ca me rappelle un titre du canard enchainé : “Les français sondés; Sondés quoi ?” Car il faut bien nous l’avouer, ce Sarkozy nous l’avons élu !
  • Si Gribouille 1er avait des lettres il saurait que la roche Tarpéienne est prés du Capitole.
  • Si seulement les français pouvaient être lucides AVANT les élections!
  • “Le mari de Carla Bruni arrive à Bucarest” a titré un quotidien roumain! On est fier d’être français.

Sarkozy à Cécilia: «Si tu reviens, j’annule tout»

  • ....Sarko, si tu pars on annule tout…
  • Chirac, reviens ! on te pardonne tout !
  • Finalement il est ludique notre lutin.
  • Le mari de Carla est complètement à côté de ses pompes… Vous imaginez l’angoisse si un mec comme ça était Président de la République ?!

Ad libitum

Et comme dirait Madame Poppins…
Et vous, qu’avez vous collecté de réjouissant à lire, voir ou entendre sur celui dont on ne doit pas prononcer le nom ?

127 commentaires
1)
Saluki
, le 23.02.2008 à 00:13
[modifier]

“Le mari de Carla Bruni arrive à Bucarest” a titré un quotidien roumain!

Et est reparti avec le Mont-Blanc…

3)
gwydion
, le 23.02.2008 à 00:35
[modifier]

J’adore lire les commentaires de ces articles de journaux sur le net , et là c’est un concentré , je me suis bien marré !!!

4)
gwydion
, le 23.02.2008 à 00:37
[modifier]

@ tabaluga72 : le fichier n’existe pas , erreur 404 ….

6)
Madame Poppins
, le 23.02.2008 à 01:14
[modifier]

Je vais définitivement devoir “inventer” autre chose, moi, que le point d’interrogation en fin d’article ;-)

Merci pour ce bouquet, dommage qu’il ne soit pas carole !

7)
Michael1260
, le 23.02.2008 à 01:30
[modifier]

Très franchement, ces réactions suite aux interventions Sarkozienne et cie ne me font plus rire du tout mais m’inquiète de plus en plus … son comportement avec les autres chefs d’Etat ( Poutine et l’interview à la Bourvil, Angela Markel et la lune de miel … ) … ses dérapages sur la Constitution Française dont il est censé être le garant … la loi de 1905 … Mignon et ses propos sur la scientologie … son comportement de roquet en face d’un simple pêcheur qui en en avait ras le bol de bosser pour pas grand chose … et j’en passe ( médias, politique sécuritaire ) … non, je ne souris plus … j’ai peur de l’état de la France dans 4 ans.

8)
François Cuneo
, le 23.02.2008 à 08:20
[modifier]

En tout cas, vu de Suisse, ou disons de mes yeux (je ne veux pas parler pour les autres, mais on discute aussi), votre président est assez… comment dire… pathétique? Oui, je crois que c’est le mot.

Je ne parle même pas des ses actions politiques, je ne suis pas très au courant, mais de tout ce dont pourquoi on parle de lui, soit le superficiel.

9)
ysengrain
, le 23.02.2008 à 09:04
[modifier]

En tout cas, vu de Suisse, ou disons de mes yeux (je ne veux pas parler pour les autres, mais on discute aussi), votre président est assez… comment dire… pathétique? Oui, je crois que c’est le mot.

François a raison, j’approuve, mais lisez et relisez le texte du rapport Attali et surtout le préambule; vous constaterez qu’en France, il n’y a pas que le président qui soit pathétique, la France aussi, hélas …

10)
Caplan
, le 23.02.2008 à 09:06
[modifier]

Merci pour ce florilège, Alec6!

J’adore: “Le mari de Carla est complètement à côté de ses pompes… Vous imaginez l’angoisse si un mec comme ça était Président de la République ?!”

Ce qui me sidère, chez ce mec, c’est sa gestuelle et ses mimiques. Il a tout de la petite frappe du quartier, la petite teigne qui cherche à intimider les plus forts que lui. Il imagine que ça épate les gonzesses, peut-être…

Milsabor!

12)
François Cuneo
, le 23.02.2008 à 09:14
[modifier]

Hé, au fait, ça me fait penser… Je suis en froid avec Canon, mais Carla Bruni, je ne l’écoute plus non plus, pourtant, j’aimais beaucoup.

Comme quoi il y a des attitudes qui font que, quel que soit le domaine…

13)
FT'e
, le 23.02.2008 à 09:27
[modifier]

En tout cas, vu de Suisse, ou disons de mes yeux (je ne veux pas parler pour les autres, mais on discute aussi), votre président est assez… comment dire… pathétique? Oui, je crois que c’est le mot.

J’imagine que vu de France, ce n’est pas si différent. En tout cas, vu de Genève, ce n’est pas différent. D’un autre côté, j’ai vu Bush tomber la veste et danser en Afrique et Hillary Clinton se moucher en gros plan pendant un débat avec Obama.

On voit un peu ce que les rédactions veulent bien nous montrer. C’est ça que je trouve pathétique. Ils feraient mieux de se concentrer sur l’action du président plutôt que sur les affaires de cul de l’homme.

On vit dans un drôle de monde tout de même. Et encore, ça c’est insignifiant.

14)
fxprod
, le 23.02.2008 à 09:31
[modifier]

Carla Bruni , la reine du bide parade….

vous pouvez-aussi changer le d….

ou cela.....
mais à bide  bien sur (:D
15)
Kermorvan
, le 23.02.2008 à 09:41
[modifier]

Sarkozy, allié à l’héritier de Mussolini, Gianfranco Fini, lequel se dit de centre droit, comme Jean-Marie Le Pen. Centre droit!

“On dit que Jean-Marie Le Pen est un extrémiste, que c’est l’extrême-droite pour disqualifier son message. C’est faux, je suis un homme de centre-droit […] Ce n’est pas moi qui me suis déporté vers l’extrême droite, c’est le corps politique français qui s’est déplacé vers la gauche” (Jean-Marie Le Pen, Paris-Match, 4.01.07).

Les livres de Sarkozy sont publiés en Italie par les éditions Nuove Idee, qui publient les auteurs fascistes et postfascistes. Le fascinant et très brillant Alain de Benoist publie chez Nuove Idee, et Massimo Fini aussi, l’auteur d’un ” manifeste contre la démocratie ”. Le traducteur est Fabio Torriero, les livres de Sarkozy sont préfacés par Gianfranco Fini.

http://desmotsetdebats.blogs.liberation.fr/discours/2007/02/le_prfacier_fas.html

http://nuke.fabiotorriero.com/

http://fr.wikipedia.org/wiki/Gianfranco_Fini

17)
levri
, le 23.02.2008 à 10:00
[modifier]

On voit un peu ce que les rédactions veulent bien nous montrer. C’est ça que je trouve pathétique. Ils feraient mieux de se concentrer sur l’action du président plutôt que sur les affaires de cul de l’homme.

Tout à fait d’accord. Toutes ces attaques sous la ceinture sont très lassantes. Si l’homme ne m’était pas aussi antipathique, j’aurais presqu’envie de prendre le contre pied et de le défendre.

Tout ce battage médiatique à longueur de journée sur les moindre faits et gestes du personnage me lasse infiniment. C’est peut-être une manne pour les pisse copie en mal d’inspiration, mais c’est d’un minable !

J’écoute Starting In The Middle Of The Day We Can Drink Our Politics Away de Matching Mole sur l’album Little Red Record

19)
Inconnu
, le 23.02.2008 à 10:27
[modifier]

Bonjour

J’ai lu entièrement cette article, pour savoir jusqu’où pouvait aller la bêtise, je dirais même la haine. Finalement vous défendez bien vos idées néonazzz, et je comprends votre amertume. Dans votre texte, tout est petit, vous êtes petit, et je suis convaincue que vous le resterez. Et puis, vous faites honte à la Suisse qui dans son coeur est neutre. Je vous conseille aussi de retourner à l’école pour corriger la bonne vingtaine de fautes qui m’ont autant que votre texte fait rire. Restez dans le comique, là vous avez une chance, une petite.

Christine

20)
Saluki
, le 23.02.2008 à 10:35
[modifier]

J’ai lu entièrement cette article,………retourner à l’école pour corriger ……… fautes

ça commence mal pourtant, Chère Christine ;°)

21)
Argos
, le 23.02.2008 à 10:43
[modifier]

Entendu ce matin sur RFI: “La salon de l’agriculture s’est ouvert ce matin avec veaux, vaches, cochons. Nicolas Sarkozy sera présent toute la journée.” Authentique, je cite textuellement, sans rien omettre, tellement cela m’a fait rire. C’est beau parfois la voix de la France.

22)
Saluki
, le 23.02.2008 à 10:47
[modifier]

Mitch 18

Que le Sénateur Mélenchon aille commenter le discours de Latran du Pdt chez les Très Chers Frères ne me gène pas: comme tous les caciques du PS il agit à titre quasi individuel et ne représente que sa bonne tronche et quelques élus (scrutin indirect oblige) de l’Essone.
Mais je regrette simplement que ses auditeurs, tiraillés entre leur affirmation d’attachement aux Lumières et leur droitisme foncier, ne s’expriment pas plus clairement/nettement à ce sujet.

23)
Iris
, le 23.02.2008 à 10:55
[modifier]

Sacré Nico! Il en déclenche des sarkasmes ;-)

Et puisqu’il est question d’orthographe, dans le dictionnaire, le voilà voisin de sarcome une tumeur maligne et sarcopte un parasite responsable de la gale! Tout un programme!

24)
levri
, le 23.02.2008 à 11:03
[modifier]

@ 18. Mitch : concernant ton lien.

Sarkozy meilleur ami des gourous et autres mages ! Je crois vraiment que quelque chose ne tourne plus rond au sommet de l’Etat. Il est impossible qu’une conseillère élyséenne si haut gradée, directrice de cabinet tout de même, ait lancé ce ballon d’essai sur les sectes et l’idée de banaliser la secte des « scientologues » sans y avoir été autorisée, si ce n’est par un ordre formel à tout le moins par une ambiance très contagieuse et permissive dans le domaine des délires religieux. Cette fois ci nous sommes au-delà des provocations habituelles de la « droite décomplexée » que prétendait incarner Nicolas Sarkozy.

Oula dès qu’un mot “bouton” est utilisé, ça part de tous les côtés! “secte” … que c’est vilain, mon opinion déjà exposée ici est qu’une “religion” n’est rien d’autre qu’une “secte” ayant réussi, cad a réussi à devenir “respectable” par le simple fait qu’elle a un nombre suffisamment important d’adeptes. En quoi la Scientologie serait elle moins respectable que le Catholicisme ou l’Islam ?

Je ne suis adepte d’aucune religion, mais chacun a le droit d’alimenter ses tares avec la drogue qui lui convient. Si la pratique religieuse doit être tolérée, cela doit être un droit pour toutes les “religions”.

J’écoute Religious Experience (Singing a Song in the Morning) de Kevin Ayers sur l’album Joy Of A Toy

25)
Dan DT
, le 23.02.2008 à 11:07
[modifier]

Juste dommage que pour l’équilibre il n’y a pas la même chose pour Sego et le PS C’est vrais qu’il n’y a rien à dire sur eux, ce sont des morts-vivants depuis leur défaites :-)

26)
levri
, le 23.02.2008 à 11:16
[modifier]

@ Dan DT

Le problème, c’est qu’il est trop ardu de parler et de développer sur des “sujets de fond”. C’est tellement plus facile de blablater à l’infini et superficiellement en partant d’un seul mot chargé d’un sens émotionnel pour les masses.

La Sego est moins intéressante que le Sarko pour les médias. Elle est juste pathétique, le Sarko est un personnage burlesque.

J’écoute Opium For The People de Planet Gong sur l’album Live Floating Anarchy

28)
Inconnu
, le 23.02.2008 à 11:53
[modifier]

Re-bonjour, Si si justement cette faute, je l’ai volontairement mise en tête, juste pour savoir si l’on pouvait vous repêcher, vous l’avez lu, c’est tout ce que je désirais. À méditer…. @+ peut être

29)
Roger Cuneo
, le 23.02.2008 à 12:04
[modifier]

C’est vrai ça, Alec 6 : tu fais “honte à la Suisse qui dans son coeur est neutre”, comme nous le rappelle si aimablement Christine dans le commentaire 19. (Elle omet d’ajouter “et qui est fière de l’être”). Sérieux, non seulement nous avons le devoir de respect envers nos grands dirigeants, politiques, économiques, qui nous promènent régulièrement au bord du gouffre, mais encore l’obligation de les remercier de nous proposer de faire un décisif pas en avant. Les remercier pour leur dévouement, leur clairvoyance, leur abnégation. Que la Suisse fut fondée sur l’insoumission d’un contestataire appelé Guillaume Tell, qui a refusé de s’incliner devant le Bailli, n’est qu’un accident de l’histoire. Un gauchiste, un autre néonazz, comme Alex6, probablement… Dieu reconnaîtra les siens… Et toi, tu n’entreras pas dans notre si bel Eden… (A moins que tu ne possèdes quelques millions, bien entendu). Et merci Christine d’être la garante du sérieux des bien pensants de notre si beau pays.

30)
levri
, le 23.02.2008 à 13:03
[modifier]

Y a-t-il motif de fierté à être “neutre”?

Etre neutre, n’est ce pas un peu “manger à tous les rateliers” …

J’écoute i don’t care de Blonde On Blonde sur l’album Reflection On A Life

31)
Caplan
, le 23.02.2008 à 13:50
[modifier]

Re-bonjour, Si si justement cette faute, je l’ai volontairement mise en tête, juste pour savoir si l’on pouvait vous repêcher, vous l’avez lu, c’est tout ce que je désirais. À méditer…. @+ peut être

Vous l’avez lue! (la faute)

Milsabor!

32)
alec6
, le 23.02.2008 à 14:00
[modifier]

Oups ! après m’être levé tard, puis fait qq longueurs à la piscine et correctement déjeuné… faut pas se laisser aller, n’est-ce pas, me revoilà pour vous remercier d’avoir apprécié mon florilège… bourré de fautes d’orthographes, certes, mademoiselle Christine, mais héritées du copier coller mondo-figaro-libérationesque.
Part ailleurs, mademoiselle Cristine, comme le dit si bien le Figaro dans son en-tête en citant Beaumarchais “Sans le loisir de blâmer, point d’éloges flatteurs”. Ce n’est pas mon journal de référence, mais connaissant leur couleur, je fais ma balance des blancs tout seul, et certains de leurs articles sont souvent très pertinents… à leur insu parfois comme lorsqu’ils ont titrés début 2007 “La Bourse, 100 milliards de bénéfices”.

Merci Roger d’avoir répondu si bien sur le reste…

D’autre part, ces réactions sont assez anciennes, du point de vue journalistique évidemment. J’ai noté que les réactions sont de jour en jour plus amères et désabusées car au delà des bons mots, il y a l’action du bonhomme qui construit un paradis pour ses riches affidés et détruits ce qui peut l’être pour les autres avec une hargne et une haine sans égales !

En bref il ne me (nous) fait plus rire du tout !

33)
François Cuneo
, le 23.02.2008 à 15:01
[modifier]

Bonjour

J’ai lu entièrement cette article, pour savoir jusqu’où pouvait aller la bêtise, je dirais même la haine. Finalement vous défendez bien vos idées néonazzz, et je comprends votre amertume. Dans votre texte, tout est petit, vous êtes petit, et je suis convaincue que vous le resterez. Et puis, vous faites honte à la Suisse qui dans son coeur est neutre. Je vous conseille aussi de retourner à l’école pour corriger la bonne vingtaine de fautes qui m’ont autant que votre texte fait rire. Restez dans le comique, là vous avez une chance, une petite.

Christine

Idée néonazz?????

Tu veux que je te foute un procès ou quoi?

Tcheu la honte…

Dire que j’ai répondu à tes mails, que tu nous connais depuis des années…

C’est à pleurer, à tout bâcher…

J’ai honte pour toi Christine.

34)
fxprod
, le 23.02.2008 à 15:02
[modifier]

Vous l’avez lue! (la faute)

!!!!!!! bien vu.

Christine avant de faire des remarques aussi désobligeantes qu’inutiles, un petit retour aux bases s’impose.

Amusez-vous ici

PS j’avais pollué l’article de zit de cette semaine avec ce lien, je l’ajoute pour le plaisir de tous.

35)
François Cuneo
, le 23.02.2008 à 15:19
[modifier]

@ CTRLInfos, à propos des néonazzzz…

Dis, rassure-moi…

Que je comprenne…

Ton mari, qui est producteur d’artistes…

C’est le producteur de Faudel, de Mireille Mathieu, d’Enrico Macias, ou quoi? Parce que pour que que tu en viennes à dire des âneries pareilles, faut que tu aies des intérêts il me semble…

36)
ekami
, le 23.02.2008 à 15:21
[modifier]

Mariage Sarko-Bruni ( légende d’un cartoon trouvé sur Courrier International )

Pour la meilleure et pour le pire.

37)
François Cuneo
, le 23.02.2008 à 15:28
[modifier]

Citation de CTRL: Vous l’avez lue! (la faute)

Excellent…

Merci de m’aider, parce que là, pour la première fois depuis des années, nous faire traiter de néonazis, je l’ai saumâtre…

39)
Jérémie
, le 23.02.2008 à 17:04
[modifier]

Je comprend que ça te fasse mal, François.

Se faire traiter de Néonazi par quelqu’un qui soutient un président plus à droite que la droite… C’est l’hôpital qui se fout de la charité!

Et être citoyen d’un pays neutre ne veut pas dire se taire face à ce qui nous choque et nous attriste.

40)
Médard
, le 23.02.2008 à 17:22
[modifier]

Hum ! Je ne veux pas faire mon vieux ronchon, mais j’ai vu plusieurs “pathétique” qui seraient mieux traduits par “lamentable” ;->

Par exemple l’idée lamentable de faire jouer le pathétique des enfants de la Shoah…

Pedant le même temps que des enfants sont séparés de leurs parents, frères ou sœurs… pour faire du chiffre !

41)
Invite
, le 23.02.2008 à 17:26
[modifier]

nous faire traiter de néonazis, je l’ai saumâtre…

C’est “néo” que tu trouves saumâtre ?

42)
Médard
, le 23.02.2008 à 17:30
[modifier]

Oula dès qu’un mot “bouton” est utilisé, ça part de tous les côtés! “secte” … que c’est vilain, mon opinion déjà exposée ici est qu’une “religion” n’est rien d’autre qu’une “secte” ayant réussi, cad a réussi à devenir “respectable” par le simple fait qu’elle a un nombre suffisamment important d’adeptes. En quoi la Scientologie serait elle moins respectable que le Catholicisme ou l’Islam ?

Eeeeuh, il y a quand même des critères objectifs, pour caractériser une secte !! D’accord, toutes n’ont pas le même pouvoir de nuisance, depuis la secte de Jones, le Temple Solaire que doivent connaitre nos amis suisses, jusqu’à la pompe à fric qu’est la Sciento, les sectes à gourou comme le Mandarom, et les églises qui “enferment” psychologiquement leurs adeptes (et leurs enfants) comme les Jéhovah

Au moins, des grandes églises installées comme le catholicisme, le luthéranisme, on peut en sortir qaund on veut !!

43)
ekami
, le 23.02.2008 à 17:34
[modifier]

Sarkozy, ce grand malade, l’homme qui ne savait pas être Président : là ça fait mal, c’est à lire absolument, ici :

http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=82831 http://www.courrierinternational.com/article.asp?obj_id=82833

Et dire qu’on en viendrait presque à regretter l’immobilisme de Chirac et France, c’est hallucinant. Le petit Nico c’est le triomphe de l’infantilisme et da la pensée magique. A 10 ans d’âge à l’école primaire, passe encore… mais à son niveau, ça devient tellement visible (pour ne pas dire énorme ) que les français ont vite compris leur erreur semble t’il. Finalement, le plus grand ennemi de Sarko c’est lui même. Mais nous, qui va nous protéger de lui ? personne. Abandonné(s) à nous mêmes. Au secours. Heureusement, les plus autonomes d’entre nous ont appris à se passer des politiques depuis belle lurette.

44)
levri
, le 23.02.2008 à 18:07
[modifier]

il y a quand même des critères objectifs, pour caractériser une secte !! D’accord, toutes n’ont pas le même pouvoir de nuisance, depuis la secte de Jones, le Temple Solaire que doivent connaitre nos amis suisses, jusqu’à la pompe à fric qu’est la Sciento, les sectes à gourou comme le Mandarom, et les églises qui “enferment” psychologiquement leurs adeptes (et leurs enfants) comme les Jéhovah

L’enfermement psychologique, on peut disserter des lustres dessus … le catéchisme, les écoles coraniques ou Judaïques, qu’est ce, sinon de la propagande appliquée aux enfants ? donc à part pour les enfants qui n’ont peut être pas les bases nécessaires pour choisir avec discernement, je dirais que chacun est libre de choisir la camisole psychologique qui lui convient.

Pour les nuisances générées par les sectes et les religions, la loi générale suffit.

En ce qui concerne les pompes à fric, aucune église n’a de leçon à recevoir de la scientologie … par exemple le célibat des prêtres a été instauré vers le 12eme siècle (à vérifier, je dis ça de mémoire) afin que l’église catholique puisse hériter en lieu et place des épouses et de la marmaille… Et les petites soeurs des pauvres sont assez bonnes pour se faire léguer les biens des personnes sur le point de décéder.

On sort aussi facilement (ou non) des sectes que des églises …

J’écoute I Ain’t Superstitious de Jeff Beck sur l’album Truth

45)
levri
, le 23.02.2008 à 18:16
[modifier]

@ Médard (suite)

heu concernant le pouvoir de nuisance des sectes, je le trouve incroyablement ridicule si on le compare aux ravages générés par les “religions établies” au fil des siècles …

On a quand même 2 religions majeures (les musulmans et les juifs) qui obligent à une mutilation (la circoncision)

On a un pape qui refuse les préservatifs et la contraception en général …

les sectes actuelles n’oseraient pas !

Je vais voir si je peux être intronisé par l’église des natives americans … ;)

J’éecoute Religious Experience (Singing a Song in the Morning) de Kevin Ayers sur l’album Joy Of A Toy

46)
Inconnu
, le 23.02.2008 à 18:17
[modifier]

Après avoir accompli, tout ce qu’une maman de cinq enfants doit faire a son retour à la maison, parce qu’elle bosse quand d’autres vont se coucher, parce que partir cachetonner par monts et par vaux pour le plaisir des autres (et de mon portefeuille aussi). Alors sur les Sites ou lieux de travail, et oui, je prends le temps de lire mes journaux quotidiens, Cuk.ch en autres, et depuis bien longtemps. Mes yeux enfarinés et fatigués ont lu ses aberrations, je n’ai méme pas cherché à savoir qui en était l’auteur. Je suis une spontanée et je n’admets pas que l’on démolisse a ce point un homme qui pour la première fois de ma vie me fait espérer à des jours nouveaux et certainement meilleurs, le tout, c’est d’y croire et moi j’y crois profondément, alors, ses ironies presque insultantes, je les ai prises comme pour moi et pour tous ceux qui pensent comme moi, (entre nous), plus de la moitié des Français votants. Déjà que les critiques françaises sont assez sévères alors pourquoi que nos voisins qui se disent neutres mettent leurs grains de sel, je dirais même le grain de poivre. Je reconnais avoir été dure et méchante dans mes propos, et ce mot de néonazz, c’est vrai qu’au fond de mon cœur ne vous était pas adressé ni même a qui d’autres aurait pu écrire les mêmes âneries., j’ai crié, et écris dans la spontanéité, comme il nous arrive à tous de se faire insulter parfois au volant de sa voiture, un mot qui part sans réel fondement, un soulagement quoi. Donc, je vous prie d’accepter mes excuses, elles sont sincères, sachant que j’aurais pu en rester là, tellement le web et les blogs sont anonymes et en quelques sortes éphémères pour les écrits. J’aime votre site pour tout ce qu’il contient, tout ce qu’il m’apprend et tout ce qu’il me fait découvrir, NOUS fait découvrir, a moi, mon époux et Aron, Kim, Jonathan, Cindy, et ma dernière Sharon.

Ps/ là, des fautes vous en trouverez, mais chez nous, ont dit que « la belle écriture sans fautes est la science des ânes”

47)
Saluki
, le 23.02.2008 à 18:56
[modifier]

Cher fxprod tu as sûrement remarqué que, étant prem’s dans les commentaires j’avais bien assimilé ton lien, mais vu l’heure, j’étais infoutu de le retrouver.

Chère Christine, avoir cinq charmantes têtes blondes ou brunes n’est ni une prédisposition à la virulence, ni une obligation d’agresser les rédacteurs de cuk. Tout au plus une explication liée à la fatigue de la condition féminine en milieu macho.

Pour qui connaît alec6, le qualifier de néonazi c’est un peu comme traîter Ratzinger de muphti. ;°)

Les citations, et j’en avais lu certaines bien avant qu’il ne les récolte, sont souvent pomme+C, pomme+V en direct des journaux d’où elles sont extraites. Et je peux t’assurer que, ayant fait une lecture attentive de la totalité d’un n° du “Monde”, début juillet avec deux amis, nous avons relevé soixante deux fautes de syntaxe, de sens, etc. La modératrice du journal l’a d’ailleurs reconnu.

48)
fxprod
, le 23.02.2008 à 19:59
[modifier]

Cher fxprod tu as sûrement remarqué que, étant prem’s dans les commentaires j’avais bien assimilé ton lien, mais vu l’heure, j’étais infoutu de le retrouver.

ben vi je lai remi pour les ceusses quilon pa vu l’otre joure

49)
Saluki
, le 23.02.2008 à 20:38
[modifier]

A propos alec6:

[mode perso ON]

Dois-je faire une note au Conseil Constitutionnel ou as-tu dans ta cave ce que le Patron d’Ici est jaloux de n’avoir qu’à la cuk-day? (oui, il y a quelques asséchés qui se sont succédés à table ces temps-ci)
[mode perso OFF]

;°)

50)
Tom25
, le 23.02.2008 à 20:53
[modifier]

J’ai bien rigolé, merci Alec6. Il est vrai qu’on pourrait en pleurer, mais je me console en me disant que si l’autre parti avait été élu, j’aurais également eu des occasions de me marrer (ou de pleurer suivant l’humeur du moment). Enfin pour faire simple et court dans les reproches : la France n’a jamais eu un aussi mauvais représentant que sarko (dans la tenue, le charisme etc.). D’autres n’aurait peut-être pas mieux fait, mais au moins on serait resté des râleurs sympathiques aux yeux du monde.

Je fais des fautes, ai-je tout de même le droit de m’exprimer ? Ah ça ça m’énerve quand je lis des attaques là-dessus. Même si je comprends que tu étais fatigué et sous le coup de la colère, ça m’a irrité. Si à chaque fois que je voyais un gars un peu gras faire du sport je devais lui faire ce genre de remarque…

L’église on peut y aller sans rien payer, y demander conseil sans rien devoir à personne, on peut même s’y marier rien que pour la beauté du site. Je ne suis pas sûr de pouvoir en faire autant dans une secte, sans même avoir à donner mon nom ?!

51)
levri
, le 23.02.2008 à 22:33
[modifier]

L’église on peut y aller sans rien payer, y demander conseil sans rien devoir à personne, on peut même s’y marier rien que pour la beauté du site. Je ne suis pas sûr de pouvoir en faire autant dans une secte, sans même avoir à donner mon nom ?!

Oui parce que tes impôts sont en partie reversés aux églises reconnues (je crois), pour les services spéciaux (mariages, enterrements) je pense qu’une certaine “participation” est demandée, et tout “bon” croyant est sollicité par le “denier du culte” etc … Tu payes si tu veux, et dans les sectes je pense qu’en gros c’est pareil. J’avais un copain qui étais membre (très) actif d’une secte, l’accueil y était très amical et l’ambiance très bonne … comment recruteraient ils s’ils faisaient racker d’entrée ??? ;)

J’ai la mère d’un pote qui a donné toute sa vie à un psy … si elle avait donné à une secte ça n’aurait pas changé grand chose. :P

… et si l’église catho a encore des possessions, c’est qu’elle a racketté pendant des siècles, et même après la révolution française elle a encore de beaux restes.

Maintenant imagine que je crée une nouvelle religion en annonçant que je suis le sauveur du monde, que ma mère m’a enfanté alors qu’elle était toujours vierge et que je suis le fils de dieu …. personne n’accepterait la création de ma nouvelle religion, j’aurais même du mal a créer une secte, à moins que ça ne soit possible lorsqu’on est interné psy ! :-)

Le dieu des grandes religions monothéistes, c’est juste une espèce de mec mesquin (à la sarko) … mais avec des super pouvoirs. Il est mesquin, vindicatif, revanchard, coléreux, et tellement pas sûr de lui qu’il exige qu’on l’adore … en résumé il a toutes les tares de l’humanité, ce qui est logique car l’homme a créé dieu à son image …

J’écoute Non God Will Not Go on or the Wrong Way to Be Right de Daevid Allen sur l’album N’existe Pas

52)
Kermorvan
, le 23.02.2008 à 22:53
[modifier]

@Levri

En ce qui concerne “les petites soeurs des pauvres qui se font léguer les biens des personnes sur le point de décéder”, j’ajoute qu’elles sont capables de trafiquer les états civils si nécessaire, c’est arrivé à mon grand-père (en 1942, en Bretagne, il s’est ainsi fait spolier). Elles aiment bien, aussi, faire souffrir les mourants.

@ctrlinfos

On dirait que les faits que j’évoque en 15. ne vous gênent pas.

53)
Caplan
, le 23.02.2008 à 23:14
[modifier]

Plus haut, je parlais de la gestuelle et des mimiques de Sarko.

Mais il y a aussi le vocabulaire. Capturé aujourd’hui au Salon de l’Agriculture (la réplique est de lui!):

Pour voir la vidéo complète, c’est ici ou ici.

Milsabor!

54)
levri
, le 23.02.2008 à 23:18
[modifier]

@ Kermorvan : en ce qui concerne le billet 15 … me gêner en quoi, les politicards ne me surprennent plus, en gros … tous pourris, un peu plus, un peu moins, ça ne change pas grand chose … :(

Pour les petite sœurs, dieu est à leur côté, donc c’est normal … le catholicisme est une religion “reconnue”, on peut leur léguer nos biens, c’est de bonne guerre que parfois on soit “incité” ou “aidé” à le faire.

En plus en 42, elle avaient même le maréchal à leur côté … alors pourquoi se gêner ?

55)
ekami
, le 23.02.2008 à 23:27
[modifier]

Sarko est vulgaire, on le savait déja. il à oublié que le silence est souvent la meilleure de nos protections. Mais ça devient vraiment grave quand il s’en prend aux plus hautes institutions de l’état : à lire …

Nicolas Sarkozy étonne et inquiète en ne s’estimant pas tenu de respecter la loi

http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1737

56)
Kermorvan
, le 23.02.2008 à 23:43
[modifier]

@levri

Faites attention à ce que vous lisez: vous répondez à des remarques qui ne vous sont pas adressées (mais @ctrlinfos, non?).

57)
VN99
, le 24.02.2008 à 01:59
[modifier]

Pour une fois, je suis totalement d’accord avec alec6. Ce n’est plus drôle, ça fait froid dans le dos.

Pour me consoler, je me dis qu’avec le flamant rose aux commandes, cela eût été bien pire encore. Mais j’avoue que la consolation est bien maigrichonne ;-(((

58)
Argos
, le 24.02.2008 à 08:43
[modifier]

Je ne vois pas trop ce que la religion vient faire ici. Je suis agnostique mais,à propos des petites soeurs des pauvres en 1942 il y en a qui ont trafiqué l’état-civil pour sauver la vie de mioches qui autrement étaient destinées à partir en fumée. Et celles-là, elles risquaient leur peau.

59)
pilote.ka
, le 24.02.2008 à 08:45
[modifier]

Ce qui me gêne le plus c’est l’aspect médiatique de l’affaire. Quel que soit le discours de Sarkozy, même le plus insignifiant, on a le droit à un reportage dans tous les médias. Ceux-ci fonctionnent comme un étouffoir de toute critique. Mais ça ne va pas durer dans l’opinion publique qui s’aperçoit que Sarko brasse du vent. Ça ne va pas nous le changer mais espérons que ça va précipiter le besoin d’alternance.

60)
zit
, le 24.02.2008 à 09:13
[modifier]

Comme de nombreuses personnes, tout ça me fait rire un peu jaune. J’ai de plus en plus le sentiment que, non content d’aduler les tazus, notre “guide” calque le système de communication de GW buisson: “un type qui nous fait autant rire ne peut pas être vraiment nuisible…”.

Or, si effectivement, tout le monde se marre bien, pendant ce temps là, le travail de sape de la République, de la démocratie, de certaines “valeurs” (égalité, laïcité, liberté, fraternité, toussa toussa –si tant est que ça veuille encore dire quelque chose–) turbine à plein rendement…

Un exemple significatif, appris lors d’une manif au ministère de la culture (où, en plein préparatifs de la célébration du 50ème anniversaire de sa création, on se demande si on ne va pas plutôt assister à ses funérailles, entendu parler de la RGPP?) d’un militant archéo combatif mais inquiet, très inquiet:

Les services des fouilles archéologiques vont être externalisés (entendez “privatisés”). Actuellement, préalablement à tout grand chantier, une équipe d’archéologues fait son boulot au cas où l’on trouverait des vestiges ou quoi que ce soit d’intéressant pour éclairer notre passé. Il arrive que les chantiers soient bloqués si l’on trouve quelque chose, parfois longtemps, ces “feignasses de fonctionnaires” travaillant vraiment lentement, refrain connu. Devinez un peu qui va créer des boîtes privées de fouilles? Allez, un p’tit effort…

Evidement, c’est ça!

Bouigues, Eiffage, Dumez, GTM et tous leurs copains…

Bien sûr, il est hors de question de donner la fouille d’un chantier Bouigues à la filiale de Bouigues! c’est un concurrent qui va s’en charger, avec efficacité et diligence, on ne voudrait quand même pas trop retarder un collègue, tout de même…

Mais évidement, ça, on n’en parle pas, c’est pas “glamour” les vieilleries dénichées par les empêcheurs de bétonner en rond (en carré, en triangle, en polygones…). bizenesse ize bizenesse…

A part ça, je plussoye avec Levri au sujet des sectes: l’église catholique est au raëlisme ce que carrefour est à l’épicier du coin, juste une question d’échelle… bizenesse ize bizenesse…

z (j’écoute les Dead Kennedys: “Religious vomit”, je répêêêêête: “All religions make me sick”)

62)
Tom25
, le 24.02.2008 à 09:53
[modifier]

Ce que l’église a fait par le passé est une chose, ce qu’elle fait actuellement en est une autre. Je ne suis pas pratiquant, et je ne sais même pas si je suis croyant je le précise. Disons simplement que je serais moins inquiet si une de mes filles se mettait à aller à la messe que si elle se mettait à fréquenter une secte. Dieu existe ou non je n’en sais rien, mais les curés et les autres ont au moins le mérite de croire en se qu’ils racontent. Ce qui n’est à mon avis pas le cas des gourous. Pour toute chose, de la plus bénigne à la plus méchante, j’ai toujours fait une grande différence entre une erreur et un acte calculé.

Et j’en reviens à celui sur qui est basé ce fil, s’il ne faisait que des erreurs je les lui pardonnerais encore, mais là… !

63)
Kermorvan
, le 24.02.2008 à 10:34
[modifier]

Puisqu’il est question (plus haut dans ce fil) d’agnostique et de pétainisme, petit rappel: en 1941, le gouvernement français (et non pas les allemands comme il est dit parfois insidieusement) a fait fondre les statues des mécréants: ainsi disparurent, à Paris, la statue du Chevalier de la Barre sur la butte Montmartre, et celle d’Etienne Dolet, place Maubert. Depuis 2001, une nouvelle statue est présente sur la butte. Jusqu’à quand? Quand aux établissements religieux, dois-je rappeler qu’ils ont aussi servi à protéger pas mal de nazis, et d’en exfiltrer vers l’Amérique du sud?

64)
Eniotna
, le 24.02.2008 à 10:52
[modifier]

Finalement, ce qu’il y a de rassurant avec le Trépidant de la République, c’est qu’il va finir par nous faire apprécier le sens de la fête, les délires et les excès de nos pipoles à nous, les Sami Schmid, Titine Brunschwig-Graf, Hansruedi Merz et autres Betty Bossi…

J’en aurais eu bien plus à dire, mais ce cher Roger m’a littéralement ôté les mots de la bouche dans son com’ 29. Aaah, savoir mon avis ainsi partagé en si bonne compagnie, ça m’a fait chaud là, sur la gauche.

Eniotna

65)
jdmuys
, le 24.02.2008 à 11:16
[modifier]

François n’a plus de Canon parce qu’il n’a plus “envie”.

Ce genre de vomi sur Cuk, sous la lâche protection du prétexte de la citation, aurait plutôt tendance à me faire le même effet sur Cuk, bien que je le fréquente et l’apprécie depuis longtemps, comme Canon pour François.

Jean-Denis Muys

66)
levri
, le 24.02.2008 à 11:27
[modifier]

Ce que l’église a fait par le passé est une chose, ce qu’elle fait actuellement en est une autre.

De nos jour, elle fait du lobbying auprès des gouvernements, elle continue à influencer fortement la “morale” et donc le comportement des sociétés, elle continue d’évangéliser les populations, elle continue à tuer en condamnant les condoms, aux U.S elle continue à “traiter” les homosexuels comme des malades mentaux … etc

Et je ne parle pas des phalanges évangélistes extrémistes, de l’incitation au martyr des extrémistes musulmans, du va t en guerre des juifs intégristes. Et comme je le disais précédemment les juifs et les musulmans obligent à la mutilation des enfants.

Même le sarko national a des relation contre nature avec l’église…

Heu, au niveau intellectuel il y a même un fort courant qui nie la théorie de l’évolution …

A priori en France, sauf à tomber sur des illuminés extrémistes, il y a peu de risque à aller à la messe, mais est ce plus dangereux de fréquenter une secte ? … évidement il y en a de pires que d’autres, mais dans les églises reconnues aussi !

J’écoute There Ain’t No Santa Claus On The Evenin’ Stage de Captain Beefheart sur l’album The Spotlight Kid

67)
Saluki
, le 24.02.2008 à 11:54
[modifier]

@zit

RGPP
Attention, un autobus peut en cacher un autre. C’est pourquoi je ne suis pas favorable au maintien du statu quo stal’ des administrations.
Le modèle des administrations actuelles en France a été superposé en 1946 à ce qui existait avant la guerre. C’est une stratification de masse.

Il suffit de faire un parallèle avec l’industrie: la force motrice était alors souvent dispensée par un gros moteur et un système de poulies et de courroies distribuant à chaque machine ce qui n’avait pas été perdu en route par les frottements.

Si je prends un autre parallèle qui nous est cher, on en était au IIIg et maintenant on en est au M8.
La qualité d’image n’est pas plus mauvaise à ce que je crois.

68)
bgc
, le 24.02.2008 à 11:59
[modifier]

A “ctrlinfos”

Aron, Kim, Jonathan, Cindy, et ma dernière Sharon.

You regarde tro the TV !

(Vous regardez trop la télé!)

69)
ekami
, le 24.02.2008 à 12:59
[modifier]

” Casse toi alors pauvre con ” : Croyez moi ou pas, mais cette petite phrase est le premier véritable dérapage social du président. Ces images vont être surmédiatisées et produire leur petits et grands effets. Si il y a bien une chose que les français ne supportent pas, c’est le mépris. La condescendance, passe encore, mais le mépris, doublé d’une insulte, c’est insupportable car irrespectueux. Et les français, peuple sérieux, aiment que les chefs donnent l’exemple. Ce que Sarko va comprendre, c’est qu’il est respecté (de par sa fonction), mais pas respectable. Aïe, les sondages des prochaines semaines…

Attention : copyright sur les formules suivantes qui sont de moi :

Sarkozisme : La France brunit.

Sarkosy, ta France brunit.

Sarkosy : seulement bruni ou déjà cramé ?

Droite cassoulet : Nous ne brunirons pas ensemble.

70)
Roger Cuneo
, le 24.02.2008 à 13:15
[modifier]

Ekami, il faut donner tes références exactes, car tu as le droit d’entrer dans l’histoire de l’humour par tes quelques définitions sur le sarkosisme et sa douce brunissure…

Jolies, très jolies tes définitions… Bravo….

72)
ekami
, le 24.02.2008 à 17:12
[modifier]

Merci Roger. Je vais m’abstenir de donner mes références exactes justement, car je vis en France, pas en Suisse. Je précise que l’expression “droite cassoulet” n’est pas de moi mais de l’humoriste française Anne Roumanoff : à voir absolument si vous ne l’avez pas encore vu :

http://www.youtube.com/watch?v=LSmPzvaPRHA

Allez, une petite dernière pour la route, parodiant une vieille pub pour notre camembert national.

Sarkosy Président : entre lui et nous c’est une affaire dégoût ( ou d’égouts au choix © ekami ;-)

Edit : Un nouveau mot sera bientôt proposé aux académiciens : Méprisident

73)
Tom25
, le 24.02.2008 à 18:29
[modifier]

Moi ça fait quelques mois que je l’ai dit : Je prédis que Sarkozy n’ira pas à la fin de son mandat!

74)
Thierry F
, le 24.02.2008 à 20:19
[modifier]

Nous sommes entrés dans une période tourmentée.

L’aide de la philosophie est une piste de réflexion.

Justement un philosophe est en “relation” avec le président actuel de la république française.

On peut trouver du grain à moudre ici

Il faut sélection Les pathologies de la démocratie.

75)
Argos
, le 24.02.2008 à 20:24
[modifier]

Il faut toujours situer le contexte. Ainsi, quand Sarkozy a dit “Alors casse toi, pauvre con” il était en train de serrer les mains qui se tendaient, vieille habitude présidentielle, et un personnage lui a déclaré que cela lui ferait mal s’il lui serrait la sienne. Je n’aime pas le personnage, mais parfois il ne faut pas pousser. Comme taper aujourd’hui sur les églises, c’est tirer sur des ambulances, le seul danger sérieux étant représenté par l’islam integriste. Là on peut taper.

76)
Caplan
, le 24.02.2008 à 20:46
[modifier]

Il faut toujours situer le contexte. Ainsi, quand Sarkozy a dit “Alors casse toi, pauvre con” il était en train de serrer les mains qui se tendaient, vieille habitude présidentielle, et un personnage lui a déclaré que cela lui ferait mal s’il lui serrait la sienne. Je n’aime pas le personnage, mais parfois il ne faut pas pousser.

Pas d’accord! A la place qu’il occupe, même s’il est interpelé de manière grossière, il n’a pas à réagir comme ça. Il n’a aucune tenue, aucune retenue. On nous avait raconté qu’il avait tenu des propos très crus lors de la campagne. Je n’ai aucune peine à le croire.

La vérité, c’est qu’il se comporte comme un chef de bande, avec tout le registre qui l’accompagne. Il parle toujours avant de réfléchir, même lorsqu’il s’agit de textes de lois. Je ne crois pas qu’un pareil impulsif soit à sa place à la tête d’un état qui détient le feu nucléaire, ne l’oublions pas…

Milsabor!

77)
Argos
, le 24.02.2008 à 20:55
[modifier]

Jacques Chirac avait un langage tout aussi cru, simplement il faisait plus attention, même s’il s’est fait attraper deux ou trois fois. Et en son temps, Edith Cresson, Premier Ministre, n’allait pas mal non plus. Quand au Général de Gaule, on connait ses sorties; tradition de corps de garde. A part cela, il avait du style, ce dont Sarko est dépourvu.

78)
Argos
, le 24.02.2008 à 21:08
[modifier]

Tiens, Général de Gaulle écrit avec un seul l, fallait le faire. Bon, disons que c’est la faute au décalage horaire dans mon coin.

79)
zit
, le 24.02.2008 à 21:38
[modifier]

Un horrible doute m’habite!

Alec6 n’a–t–il pas écrit cet article en concertation avec les cons’com’ (Konseillers en KommuniKation) du grand “guide” en prévision du “dérapage verbal” d’aujourd’hui, pour faire du chiffre dans les commentaires de cuk un dimanche?

Sinon, rappelons aux personnes qui ne sont pas du sud–ouest que le cassoulet, c’est, dans le cas qui nous préoccupe: “une petite saucisse, avec plein de fayots autour”.

z (une grande andouille, je répêêêête: pas dans son assiette)

80)
Kermorvan
, le 24.02.2008 à 23:08
[modifier]

“le seul danger sérieux étant représenté par l’islam integriste”? Ah bon! Prêt pour la prochaine guerre?

81)
alec6
, le 24.02.2008 à 23:24
[modifier]

Damned Zit, on m’a reconnu dans la foule ! tout ça pour faire grimper le compteur de cuk !

Un quidam “Morts aux cons !”. Charles de Gaulle “Vaste programme…”
Nous ne sommes pas dans le même registre…

@ Saluki… La cave est pleine !

@ Kermorvan… Certains sont prêts malheureusement…

82)
levri
, le 24.02.2008 à 23:29
[modifier]

imho les chrétiens intégristes n’ont pas tellement à envier les musulmans intégristes, ou tout autre type d’intégrisme … en ce moment seul les musulmans font du prosélytisme pour le martyr, pour le reste c’est kif-kif …

83)
François Cuneo
, le 24.02.2008 à 23:31
[modifier]

François n’a plus de Canon parce qu’il n’a plus “envie”.

Ce genre de vomi sur Cuk, sous la lâche protection du prétexte de la citation, aurait plutôt tendance à me faire le même effet sur Cuk, bien que je le fréquente et l’apprécie depuis longtemps, comme Canon pour François.

Jean-Denis Muys

Alors là rien compris… Désolé.

84)
Saluki
, le 25.02.2008 à 01:12
[modifier]

Alors là rien compris…

Ne cherche point, moi non plus je n’ai pas compris, bien que, je le concède, je sois d’une humeur de chien… ;°)

85)
benoit
, le 25.02.2008 à 06:07
[modifier]

Alors là rien compris… Désolé.

J’avais des inquiétudes concernant mon ramollissement cérébral. Je suis rassuré. Rien compris non plus

86)
Okazou
, le 25.02.2008 à 06:39
[modifier]

« Un quidam “Morts aux cons !”. Charles de Gaulle “Vaste programme…”

Nous ne sommes pas dans le même registre… »

Comme tu dis ! Pourtant, les militaires sont réputés pour leur langage peu châtié. Simplement, de Gaulle était de culture française et ça ne faisait aucun doute, tandis que la culture de l’autre est, littéralement, inqualifiable.

87)
Forbouc
, le 25.02.2008 à 07:53
[modifier]

On a quand même un président qui, visiblement, ne contrôle pas ses nerfs.

Ne rigolez pas bêtement de lui les Helvètes et autres étrangers, il a aussi le pouvoir de déclencher le feu nucléaire.

Si par hasard vous le croisiez à la Cuk Day, serrez lui la main, la Haute Savoie n’est pas loin….

88)
pilote.ka
, le 25.02.2008 à 09:24
[modifier]

Moi ça fait quelques mois que je l’ai dit : Je prédis que Sarkozy n’ira pas à la fin de son mandat!

Impossible. Pour le faire démissionner il lui reste un vaste champ de conneries à faire. Suffisamment pour finir son mandat.

89)
nlex
, le 25.02.2008 à 10:08
[modifier]

Moi je trouve les réactions aussi pathétiques que le personnage.

çA me gène que tout un pays se réjouisse de pouvoir se vautrer dans la critique de son propre (nouveau) président… Attitude revancharde ?

Le président devrait être exemplaire ? Soit. Mais le peuple ne devrait il pas être exemplaire aussi ? Ceux qui critiquent la peoplisation du président ne font que des attaques personnelles !

Pendant ce temps la le déficit de la balance extérieure devient un gouffre mais on s’en fout du moment qu’on peut se foutre de la gueule de Sarkozi, on est content, ça soulage.

(je précise que je suis plutôt de gauche, mais la gauche devrait se regarder dans une glace avant de tirer sur sarko à tout va, ya du boulot avant de pouvoir se pavaner ainsi)

attention au retours de baton

90)
Kermorvan
, le 25.02.2008 à 11:13
[modifier]

Il paraît que Chirac, interpellé par un péquin qui lui dit “connard”, tend la main au gars, et lui dit “enchanté”. Je n’ai pas la référence.

91)
Tom25
, le 25.02.2008 à 13:12
[modifier]

Je viens de regarder un peu les infos sur France 3. Un type de l’UMP a expliqué que Sarko était “un homme comme les autres” d’où ses paroles. Est-ce à dire que si je lui met ma main dans la gueule je n’aurais pas plus d’ennui que si je la mettais à n’importe qui ?
Comme dit plus haut la fonction mérite le respect, mais ça va dans les deux sens. De toute façon il n’a pas la carrure. Aux royaumes des aveugles les borgnes sont rois, sans doute que les socialos n’auraient pas fait mieux comme le laisse entendre nlex °89. Mais les socialos avaient promis moins de choses, et c’est pour ça que Sarko a été élu. Les Français se sont fait enc…… et ils n’aiment pas ça.

Je viens de retrouver un boulot, je suis commercial grossiste en poêles bûches et granulés, inserts etc. Mon client n’en a rien à battre de mes conneries, je lui dit livraison tel jour c’est tel jour POINT. Je ne mens pas pour gagner une affaire. Et si je le faisais je devrais m’attendre au retour de bâton. Je me considère comme le client de Sarkozy, et non l’inverse. Je me paye même le luxe d’être encore plus exigeant maintenant que le prix de la prestation a triplé.

92)
fxprod
, le 25.02.2008 à 13:19
[modifier]

Sarkosi, président….

Le président épouse un top model….

La fonction crée l’organe!!!

NON l’orgasme.

Fait soleil, je vais me promener.

93)
alec6
, le 25.02.2008 à 13:30
[modifier]

Certes Nlex, ce que tu dis n’est pas dénué de bon sens, la gauche… enfin… certains socialistes qui se prétendent la représenter ne sont pas au niveau. Depuis longtemps ! raisons pour lesquelles les votes se sont barrés aux extrêmes, au centre et même sur Celui-dont-on-ne doit-pas-prononcer le-nom… aux dernières présidentielles.

En revanche le déficit de la balance extérieure n’est pas le fait des français qui sont comme ci ou comme ça, ou plutôt qui ne sont pas ceci ou cela et parés de tous les défauts comme le laissent entendre la majorité de nos dirigeants politiques de droite essentiellement, mais pas tous et pas uniquement, mais aussi nos dirigeants économiques…

Ceux qui comme moi on des enfants savent que passer son temps à les critiquer, à les monter les uns contre les autres, à les montrer du doigt, à avoir honte d’eux en tous lieux et en toutes circonstances, ne feront pas d’eux des gosses épanouis qui bosseront bien à l’école. Il semblerait que ce soit même le contraire !

C’est là malheureusement un comportement bien franchouillard de nos élites ! Il ne faut pas s’étonner dès lors que les gaulois vivent un certain malaise, n’aient pas le moral et ne soient pas les “combattifs” que l’on souhaiterait.

Lord Voldemort est passé maître dans l’exercice, ses affidés du MEDEF lui emboitent le pas depuis des lustres et n’en manquent pas une pour désigner les fonctionnaires (par exemple) comme source de tout nos maux ! Et l’on s’étonne que les français ne soient pas gentils avec leur élu suprême ?
On appelle ça un retour sur investissement !

Je ne rêve pas pour autant d’une France bisounours ou de dirigeants répétant à l’envie comme les américains que nous sommes géniaux, les meilleurs, les plus beaux, les plus forts et que le reste de l’humanité n’est que vulgaire sous merde ! Mais il y-a des limites !

94)
Kermorvan
, le 25.02.2008 à 14:10
[modifier]

@ Tom25

Puisque vous voici ‘commercial grossiste en poêles bûches et granulés, inserts etc…’.

Félicitations. Pourriez peut-être nous rédiger une petite humeur? En collaboration, au besoin, avec Alec6?

95)
Franck_Pastor
, le 25.02.2008 à 15:15
[modifier]

Ce qui me gêne le plus c’est l’aspect médiatique de l’affaire. Quel que soit le discours de Sarkozy, même le plus insignifiant, on a le droit à un reportage dans tous les médias. Ceux-ci fonctionnent comme un étouffoir de toute critique. Mais ça ne va pas durer dans l’opinion publique qui s’aperçoit que Sarko brasse du vent. Ça ne va pas nous le changer mais espérons que ça va précipiter le besoin d’alternance.

100% d’accord. Moi aussi j’aimerais qu’on me f…. la paix avec Sarkozy, je l’ai assez vu comme ça. J’aimerais qu’on ne fasse plus attention à lui et qu’on le laisse alors crier dans le désert. La pire punition à infliger à ce m’as-tu vu, ce serait l’indifférence à toutes ses sorties médiatiques.

Malheureusement, il est à un poste où il peut faire tous les dégâts qu’il veut, mais alors concentrons-nous sur sa politique, et pas sur ses sorties à la noix.

96)
johweb
, le 25.02.2008 à 16:56
[modifier]

… je les ai prises comme pour moi et pour tous ceux qui pensent comme moi, (entre nous), plus de la moitié des Français votants.

Mouais… Si le système de vote français prenait en compte les votes blancs, je ne suis pas sûr qu’il aurait dépassé les 50% le petit gars… (Ni l’autre en face d’ailleurs…) Donc je ne suis pas sûr que votre opinion reflète plus de la moitié des français votants…

98)
Tom25
, le 25.02.2008 à 17:14
[modifier]

Je connais 2 personnes dans mon entourage ayant voté Sarko. Disons sur une vingtaine de personnes avec qui j’ai causé politique (brièvement je ne suis pas accro). Ça fait 10%. Alors soit les gens ont honte et mentent, soit il y a eu énormément de vote blanc (mon avis), soit je ne connais que cette catégorie de personnes mais mon champ de connaissance est vaste (en terme de milieu). Je cause à tout le monde moi, tant qu’on me fait pas ch… :•) .

Concernant l’article, oui je pourrai donner quelques infos quand je serai plus à l’aise car là je débute. Mais celui qui veut un poêle à bûches ou à granulés, ou un foyer peut me demander. Si je n’ai pas la réponse je me renseignerai. Tant que ça me fait une vente, moi aussi j’veux gagner plus $$$$$ ;•))) .

101)
Okazou
, le 25.02.2008 à 18:24
[modifier]

Pour entamer la deuxième centaine de contributions je voudrais rappeler que nous étions quelques-uns ici (ils se reconnaîtront) à annoncer (pas à prédire) ce que serait le président S. s’il était élu. Aucune surprise pour nous donc, juste un peu de morosité devant le constat que nous n’avons pas été écoutés par ceux qui ont voté pour lui (il n’est pas sûr qu’ils se reconnaîtront) et nous ont mis dans cette bien triste panade.

Cela donne une importance toute particulière à ceux, des électeurs de centre droit, qui ont choisi, toute idéologie mise de côté, de voter pour la concurrente de S.

102)
guru
, le 25.02.2008 à 18:50
[modifier]

Un président de la République qui veut que les enfants parlent un français correct, soient bien élévés, etc. ne PEUT se permettre un tel langage quoi qu’il lui arrive!

Le vrai visage de S apparait peu à peu et les français sont de plus en plus nombreux à se voir comme des veaux.

De Gaulle avait donc raison!

PS: Quant à Chirac, à celui qui lui disait “connard” il a, en fait, répondu: “enchanté, moi c’est Chirac”…

103)
alec6
, le 25.02.2008 à 19:05
[modifier]

A propos de Chirac… qu’on cesse de qualifier son mandat d’immobilisme ! Raffarin 1, 2 et 3 a œuvré pour détruire de ci de là avec une efficacité redoutable dans certains domaines. Sans jamais construire quoi que ce soit.

104)
jdmuys
, le 26.02.2008 à 01:03
[modifier]

Rien compris, vraiment? J’ai dû mal m’exprimer. Je vais essayer d’être plus clair.

François, à lire un de tes papiers récents, une des raisons qui t’ont fait repasser de Canon à Nikon a été une pratique révoltante de Canon (chantage à la publicité). Et pourtant tu utilisais et tu appréciais Canon depuis longtemps. Dans ton papier, tu écris “je n’ai plus envie”.

Le parallèle est le suivant: moi aussi je lis et j’apprécie Cuk depuis longtemps. Et puis voilà, le papier sur lequel nous commentons me révolte: tu laisses publier ce que je ne peux qualifier autrement que du “vomi” qui cherche à se légitimer sous le prétexte de citations. On pourrait dire “déjections” plutôt que vomi, cela serait assez juste aussi.

La publication d’un tel papier sur ton site aurait tendance à me retirer “l’envie” de venir. Comme toi, je marche beaucoup à l’envie. Evidemment, cela n’aurait strictement aucune importance…

Je ne commenterai pas sur le fond, ce n’est pas l’objet de mon commentaire, sinon pour dire que ma réaction aurait été la même pour n’importe quelle cible, de droite ou de gauche, française ou de tout pays.

105)
Fluo
, le 26.02.2008 à 09:55
[modifier]

Merci à cuk pour ses prises de positions sans concessions , cela fait du bien , et change un peu de la neutralité bienveillante des sites << pommés >> Quand à la mère de famille surmenée , je suis senti fort agressé par ces propos ,un peu de vacances peut être , lui rendrait la raison et permettrait de tenir des propos plus mesurés,

*un inconnu : “mort au cons ” de Gaulle : ” vaste programme” *

mode humour On : François tu seras canonisé ;-)))

106)
Anne Cuneo
, le 26.02.2008 à 10:13
[modifier]

Pour entamer la deuxième centaine de contributions je voudrais rappeler que nous étions quelques-uns ici (ils se reconnaîtront) à annoncer (pas à prédire) ce que serait le président S. s’il était élu.

A postériori, je trouve que j’avais même assez bien cerné le personnage ici

Cela me dérange qu’un président qui est traité de manière exceptionnelle soit considéré comme un homme comme un autre, qui a le droit de traiter quelqu’un de con en public. Je n’ai aimé ni Chirac ni de Gaulle, mais leur réponse à l’injure a tout de même eu une autre classe (Mort aux cons! a été contré par De Gaulle à qui cela s’adressait sans doute possible avec un pensif. Vaste programme! et le Connard à Chirac a été contré avec un: Enchanté, moi c’est Chirac). Que dis-je, dans les deux cas, c’est de la classe.

Je voudrais soumettre cette réflexion: toutes ces histoires, en partie provoquées à quinze jours des élections ne seraient-elle pas des porteurs idéaux de messages juste avant les Municipales, auxquelles en principe Sarkozy ne peut pas participer directement?

L’insulte est exploitée (elle n’était au départ qu’impulsive, j’en suis sûre, sans calcul) pour dire que S est un homme comme vous et moi. SES ouailles sont comme lui, votez pour eux. Je ne sais pas si la stratégie réussi, car si l’incident a eu des échos hors de toutes proportions, c’est que tant de gens sont déçus certains s’en veulent et lui en veulent de s’être laisser piéger par des promesses largement irréalistes.

Et l’histoire du conseil constitutionnel et de la peine rétroactive, c’est une manière habile de ramener la sécurité (= la peur) dans la campagne. Souvent ça paie, alors ça ne gâte rien d’essayer.

107)
Argos
, le 26.02.2008 à 15:10
[modifier]

La manière dont un groupe se jette sur une personne publique ou privée m’a toujours rempli d’étonnement. Je n’éprouve aucune sympathie pour Sarkozy, mais je déteste plus encore suivre la meute. Je n’aime pas non plus une remarque d’un intervenant attaquant Cuk parce que des idées anti-sarkozy y sont exprimées. Ce forum a ceci de remarquable que chacun s’y exprime librement en respectant le point de vue de l’autre. Et au fond de tout cela, n’y aurait-il pas un peu de jalousie à l’égard d’un mec pas très beau qui a réussi à embarquer une nana somme toutes assez bandante?

108)
Kermorvan
, le 26.02.2008 à 15:46
[modifier]

Petit commentaire tardif, en réponse à 58.Argos, en ces temps de retour religieux intensifié par notre chanoine.

On peut falsifier des états-civils pour 1) sauver des enfants juifs 2) spolier des mourants en captant les héritages 3) permettre à des nazis de s’échapper.

Je sais même un abbé qui a fait adopter des petits juifs dans des familles d’accueil à St-Maur-des-fossés, ville de la région parisienne où j’ai été élevé; il en a fait d’excellents enfants de chœur (certains se demandent peut-être encore aujourd’hui pourquoi et comment ils ont été circoncis), et il a livré le réseau du musée de l’homme aux services allemands, incité les jeunes qu’il recevait en communion à s’engager dans la résistance, afin de pouvoir ensuite les livrer. Il était payé par l’Abwehr. Il s’appelait Robert Alesch. Il a été fusillé.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Robert_Alesch

109)
Argos
, le 26.02.2008 à 16:53
[modifier]

Kermovan, je trouve ta réponse lamentable lamentable. Des salauds, on peut en situer dans tous les camps, du communiste qui dénonce à la gestapo un de ses camarades dont il convoitait la compagne jusqu’au facho qui a fait fusiller un curé qui en savait trop sur lui. Il se trouve que des communautés chrétiennes entière ont planqué des juifs en France pendant la guerre et certains font partie des Justes dont le nom est inscrit à Yad Vashem. Alors ta petite sortie anti-curé, elle a juste cent ans de retard et tu peux te la garder

110)
Okazou
, le 26.02.2008 à 18:08
[modifier]

« A postériori, je trouve que j’avais même assez bien cerné le personnage ici »

Oui, Anne, il faut relire ton papier, c’est utile.

J’y ai d’ailleurs retrouvé une de mes contributions qui constitue une réponse à la haine de Sarko des événements de Mai 68. Je fais un copier-coller, au cas où…

Tiré de ce fil : Okazou-99

« Gare, j’envoie la purée !

Il faudrait peut-être remettre un peu les pendules à l’heure sur les événements de 1968, sur la période qui les précède et celle qui les suit.

Contexte
– Un de Gaulle finissant (catholique et bourgeois), qui n’était plus du tout le général libérateur mais un politicien parvenu au pouvoir par un semblant de putsch, avide de pouvoir personnel et qui propose au pays une constitution monarchique dont nous subissons toujours les effets. La période « gaullienne » est celle des affaires véreuses et des combines politiques, des polices parallèles (le SAC de Pasqua ) et des amitiés douteuses (affaire Ben Barka).
– Des partis politiques : Une extrême-droite issue de l’Algérie française (Tixier-Vignancourt et dans son ombre : Le Pen), une UNR gaullienne encombrée d’affairistes, un marais centriste (Lecanuet) d’où surgiront les Libéraux d’aujourd’hui, une FGDS (PS) qui « réunit » un Mendès-France aussi bien qu’un Mitterrand, un PSU (Rocard) qui se veut moderne et qui se vautrera dans l’économie libérale, un PC peu démocratique mais démocratiquement fort, une extrême-gauche strotskyste peu développée à laquelle appartenait encore Jospin.
– Une guerre provoquée par les USA contre le Viet Nam, pour obtenir la mainmise géopolitique et économique sur l’Asie devant la Chine et l’URSS, dans laquelle le « tigre de papier » yankee se fait mettre minable par un petit peuple courageux. Les bonzes se sacrifient par le feu.
– Une URSS puissante, forte de sa mainmise sur les pays-tampons d’Europe centrale dont les peuples souhaitent se libérer (Tchécoslovaquie).
– Les deux blocs : USA et URSS. La menace atomique très présente.
– Un Tiers-Monde naissant.
– Le développement de l’Europe économique avec un intérêt marqué pour le Club de Rome pour échapper aux projets libéraux d’une Europe de la consommation aujourd’hui pratiquement établie.
– Une jeunesse « occidentale » très morale qui vit chichement et silencieusement sous la lourde chappe des convenances bourgeoises et religieuses, jeunesse désireuse de faire sauter le couvercle de cette société dans laquelle elle n’a de droit que celui de se taire.
– Des ouvriers exploités par un patronat paternaliste.
– Des épouses soumises par les seules convenances à leurs époux, des femmes auxquelles on dénie tout droit sur leur propre corps et ce qu’elles pourraient en faire. Des femmes quasi absentes de la politique, tenues à l’écart des postes enviés par les hommes, sous-payées à travail égal (aujourd’hui encore). Des femmes dont la seule légitimité est de torcher les mômes et de réconforter Monsieur lorsqu’il rentre du boulot (la femme allemande d’aujourd’hui ?)
– Des intellectuels (j’en vois qui sortent leur révolver) établis – philosophes, journalistes, enseignants, écrivains, artistes, maîtres à penser, ingénieurs… – qui suscitent des vocations chez les jeunes : Lanza del Vasto, Illitch, Deleuze, Guattari, Sartre, Foucault, Reich, Marcuse, Althusser, Debord, Godard, Kundera, Havel, Depestre, « Che » Guevarra, Debray, Chomsky, Dumont et une théorie d’autres.
– Des chanteurs écoutés : Brassens le poète, Brel le rebelle, Ferrat le communiste, l’anarchiste Ferré, Le Forestier pour la France. Joan Baez, Bob Dylan, Simon & Garfunkel, John Mayall aux USA.
– La ségrégation et les Black Panthers aux USA. Angela Davis.

Joli mois de mai 1968
Quand le journal né de 68 choisit pour titre Libération, il n’est pas besoin de longs discours pour connaître le moteur de l’affaire.

Haut les cœurs !
Drapeaux noirs, drapeaux rouges étoilés. « CRS = SS »(« Étudiants, diants, diants » répondaient les CRS). « Sous les pavés, la plage ». « Il est interdit d’interdire ». « Élections, piège à cons », « L’utopie au pouvoir ». « Ce n’est qu’un début, continuons le combat ». « Qu’ils coupent toutes les fleurs, ils n’empêcheront pas la venue du printemps », « Le patron a besoin de toi, tu n’as pas besoin de lui », « Make love, not war », « Défense de ne pas afficher », « Le bonheur est une idée neuve », « Ici, on spontane », « À bas la charogne stalinienne », « L’imagination au pouvoir »,« Le veau d’or est toujours de boue », « Millionnaires de tous les pays, unissez-vous, le vent tourne », « Nous sommes tous des juifs allemands », « El pueblo, unido, jamas sera vencido », « Libérez nos camarades », « Consommez plus, vous vivrez moins », « Aimez-vous les-uns sur les-autres », « Autogestion ».
Barricades de pavés. Nuages de lacrymogènes. Bruit de leur explosion. Matraques, casques, boucliers et lunettes de motard des noirs CRS et des Mobiles en marine. La belle courbe éliptique du pavé, soudainement très léger, qui quitte la main du manifestant et s’en va choir sur la gueule du CRS, vingt mètres plus loin. En face.
Les foulards humides sur le nez « pour l’anonymat, contre les gaz ». Les pieds de chaises cylindriques, en métal vert, improvisés comme matraques. Les cris, les mots d’ordre de repli, les mots d’ordre d’attaque. Les hordes juvéniles à l’assaut de l’étau bourgeois.
Les longues nuits de palabre, le chocs des idées neuves, les cerveaux et les langues qui se libèrent. La ronéo comme mitrailleuse. L’expression artistique des affiches de slogans. La sérigraphie s’affiche, la typo s’émancipe. Les lectures en diagonale. Les livres, aussitôt dévorés, déjà dans d’autres mains, sous un autre regard, avide de savoir.
Dans les couvents, nones et nonettes enchaînent chapelet sur chapelet pour que cette chienlit cesse enfin.
Dehors, c’est une bouffée de vie qui jaillit.
Plus de sucre, plus d’essence. On rationne. On bouffe des pâtes. L’eusses-tu cru ? Le thé, les bâtonnets d’encens, les raggas de la musique indienne. Les sourires, la joie de vivre. Un moment inoubliable que l’on sait capital et historique.
La grève des étudiants engendre la grève des ouvriers, des employés. Et là, ce ne sont plus que des jeunes. Réduire Mai 68 à son seul volet étudiant n’est qu’une caricature de malfaisant.

Car Mai 68, c’est aussi (surtout ?) « le “mai des prolétaires”, le mouvement ouvrier le plus important de notre histoire » (Halimi). Mai 68, c’est encore la jonction et la fraternisation entre ouvriers et étudiants. Sorbonne, Odéon, Nanterre, Censier, Renault, SNCF, même combat, même quête de délivrance.

Le désordre libéral ne peut disparaître que sous le désordre social.

Les accords de Grenelle. Fin du jeu. Les patrons ont craché et le SMIC est fortement revalorisé. Des accords profitables pour les petits. Ces avantages mêmes que les Libéraux veulent faire oublier aujourd’hui en culpabilisant les petites gens, les gagne-petits, ceux qui ne les enrichissent jamais assez.

Marché de dupes ?

La droite catho et bourgeoise qui tient à toute force à rester figée dans son archaïsme affrète des trains et des autocars par centaines pour faire occuper la capitale par tout ce que la province petite bourgeoise compte de réacs. Un million de « bons Français » encombrent ainsi les Champs-Élysées. En tête, un délirant Michel Debré (père de la République gaullienne) bras dessus, bras dessous avec le non moins délirant ministre de la culture André Malraux. On y a mis le pognon et ça a marché. L’ordre bourgeois est rétabli. On est rassurés.

« And now, ladies and gentlemen… »
Comment peser les profits, comment peser les pertes ? La société d’aujourd’hui est héritière de Mai 68, comme toute société hérite de la précédente, ni plus, ni moins. Les beaux rêves de cette belle jeunesse ne pouvaient pas se réaliser puisqu’ils n’étaient qu’utopie. L’utopie n’est pas un but, mais une direction. Et c’est en cela que Mai 68 nous a apporté le plus. Les regards mornes et indécis d’avant-mai avaient enfin trouvé une direction à suivre.

Les USA ont quitté le Viet Nam – insoumis et invaincu – la queue entre les jambes. Les Black Panthers, poing fermé, ont appris au monde que la ségrégation était une réalité au USA, le « pays de la liberté », le Tiers-monde est devenu une voix, la jeunesse occidentale s’est découvert une parole et une pensée, l’écologie est entrée dans le vocabulaire de tous et la presse s’y est intéressée (Le Sauvage).

Et puis la première crise pétrolière est arrivée, les Libéraux en ont profité pour s’emparer du pouvoir. Thatcher et son double Reagan ont cassé les acquis sociaux dans leurs pays, suivis jusqu’à aujourd’hui par une kyrielle de libéraux et de socio-libéraux. En 68, on choisissait les sciences humaines, aujourd’hui, on fait une école de commerce. Le niveau baisse. Le niveau humain, s’entend. Le pognon l’emporte sur l’homme et le citoyen cède la place au consommateur.

Le disco a remplacé la chanson à texte, le rétro a comblé le vide de la création, les ballades à la campagne ont été délaissées au profit des allées des hypermarchés, bon nombre de soixante-huitards ont vendu leur âme au diable, la gauche a dérapé sur le verglas de la droite jusqu’à lui ressembler étrangement, bref, vous n’avez qu’à regarder autour de vous pour chercher l’héritage de 68, vous ne le trouverez pas.

Si les banlieues se révoltent, si les étudiants se révoltent, c’est toujours contre la droite libérale, contre un mode de vie américain qu’on veut leur imposer, contre George W. Sarkozy et ses clones.

Sarkozy ne souhaite, au bout du compte, que ratatiner la République, le service public et le droit du travail qui nuisent à l’enrichissement de ses amis. Qu’il s’imagine que les Français ne s’en rendent pas compte prouve bien qu’il les prend pour des cons ou qu’il vit dans son petit monde, sur sa petite planète de Neuilly, si caractéristique de la société française ! Quel âge avait donc ce tout petit bonhomme en 68 pour s’imaginer pouvoir en parler correctement ?

Anciens combattants
Alors, me direz-vous, les « leaders » du mouvement de mai 68, Geismar, Sauvageot, Cohn-Bendit, à un moindre titre July, que sont-ils devenus ? Geismar, haut-fonctionnaire, ne s’est jamais éloigné du sérail politique. Sauvageot est directeur d’une école des Beaux Arts en Bretagne. Cohn-Bendit, libéral déclaré, est député allemand « Vert » européen. July, après avoir viré à tour de bras les cofondateurs de son journal, vient de se faire licencier à son tour, par son maître du « grand capital », du journal Libération dont il était l’un des pères.

Il est amusant de constater qu’entre anars, trotros, cocos et maos, ce sont ces derniers qui ont viré libéraux en plus grand nombre.


« Privatiser les profits, socialiser les pertes. » Morale libérale. »

111)
Okazou
, le 26.02.2008 à 18:22
[modifier]

« Et au fond de tout cela, n’y aurait-il pas un peu de jalousie à l’égard d’un mec pas très beau qui a réussi à embarquer une nana somme toutes assez bandante? »

Inconscience, ou masochisme, qui vous pousse dans les bras d’une mante religieuse ?

112)
Okazou
, le 26.02.2008 à 18:29
[modifier]

Argos-109 >

C’est un devoir de mémoire qui pousse à dénoncer la saloperie humaine, surtout quand elle apparaît dans les périodes difficiles et qu’elle est engendrée par des hommes qui devraient se montrer humainement exemplaires.

On pourrait évoquer aussi les comportement infâmes des catholiques polonais vis-à-vis des juifs polonais. Comme on peut évoquer l’infâmie des staliniens qui dénoncaient les trotskystes aux nazis, quand ils ne les assassinaient pas purement et simplement.

Certains hommes oublient que leur position devrait les empêcher de commettre des infâmies.

Alors oui, parlons-en.

113)
Argos
, le 26.02.2008 à 18:32
[modifier]

Intéressant le rappel, Okazou. On pourra toujours discuter de certains points, mais là n’est pas l’essentiel. En même temps, cette fixation sur 68 efface les quatre années qui ont précédé. Presque personne n’en parle, et c’est pourtant là que c’est préparé le bouillonnement du joli mois de mai.

114)
levri
, le 26.02.2008 à 18:36
[modifier]

@ Okazou …

heu … John Mayall est tout ce qu’il y a de British !

et l’Angleterre était peut-être plus porteuse que les States à cette époque … Donovan (repris par plein de groupes U.S) et des trucs plus défonceurs de société comme Soft Machine, et les groupes psychédéliques de la West Coast U.S … qui ont certainement plus mené à la révolution de 68, bien que très loin de la politique de gauche officielle … sans compter le Gong basé en france à cette époque ;)

J’écoute White Rabbit de Jefferson Airplane sur l’album Surrealistic Pillow

115)
Okazou
, le 26.02.2008 à 18:38
[modifier]

« En même temps, cette fixation sur 68 efface les quatre années qui ont précédé. Presque personne n’en parle, et c’est pourtant là que c’est préparé le bouillonnement du joli mois de mai. »

Je te suis d’autant mieux que lorsque S. a décidé de charger les pauvres épaules des enfants du cadavre d’un petit juif je me suis dit aussitôt qu’il serait plus utile d’expliquer aux enfants (en âge de comprendre) ce qui a amené l’humanité à la Seconde guerre mondiale.

L’avant est effectivent toujours plus intéressant pour comprendre.

116)
Okazou
, le 26.02.2008 à 18:42
[modifier]

« l’Angleterre était peut-être plus porteuse que les States à cette époque … »

Nous étions alors très proches des Anglo-Saxons. La Toile n’existait pas encore mais les frontières étaient moins marquées qu’aujourd’hui. On partageait, naturellement.

117)
Argos
, le 26.02.2008 à 18:49
[modifier]

Okazou, je répondis bien sûr à 11. Pour le reste, c’est une affaire de morale, simplement il ne faut jamais utiliser un cas individuel pour stigmatiser une communauté, Aujourd’hui, j’ai autre chose à faire qu’à bouffer du curé, je préfère déguster du mollah.

118)
Okazou
, le 26.02.2008 à 19:01
[modifier]

« Aujourd’hui, j’ai autre chose à faire qu’à bouffer du curé, je préfère déguster du mollah. »

La différence ?…

119)
Argos
, le 26.02.2008 à 20:29
[modifier]

La différence? Les curés étaient dangereux hier, les mollahs le sont aujourd’hui.

120)
alec6
, le 27.02.2008 à 00:37
[modifier]

A propos d”avant” et de contexte, ne pas oublier concernant Thatcher, que ce qui fit son “succès” est à chercher du côté de l’énergie, encore elle, dont la Grande Bretagne (tout comme la Norvège) s’est trouvée totalement indépendante, voire exportatrice ! Un pétrole qui coule à flot permet une certaine aisance… Mais ce n’est plus le cas depuis 2005 ! Le peak oil de la Mer du Nord a été atteint en 1999.

121)
Origenius
, le 27.02.2008 à 04:03
[modifier]

Bonjour à tous

Désolé, je vais être un peu long…

Je n’avais pas tellement envie de me lancer dans l’arène, du fait que je ne m’intéresse pas beaucoup au président de la République Française. Je suis bien trop loin pour cela. Bien que Français et fier de l’être. De ce fait je n’ai ni ri à gorge déployée à la lecture de cette article ni même ri jaune.

Par contre j’ai eu un peu la nausée à la lecture des commentaires.

Aussi, je me suis demandé ce qui pouvait générer une telle animosité de notre part aussi bien à l’encontre du pRF que des rares personnes qui ont cru pouvoir oser prendre sa défense ici, comme si nous avions matière “concrète” à nous acharner d’autant plus sur le pRF que nous pouvions le faire aussi au travers de ses substituts que nous croyons connaître. Sans m’attarder plus sur les poncifs véhiculant toutes les aigreurs habituelles seyant à de tels propos vindicatifs, permettez-moi de m’arrêter un instant, non pas sur le comportement du pRF, qui ne m’intéresse pas comme je vous l’ai dit, mais sur notre propre comportement à son égard.

Y a-t-il des précédents historiques qui nous permettraient de modéliser notre attitude et ainsi d’en comprendre les contours et les motivations ? Il y en a certes un certain nombre, de Jeanne d’Arc au Christ en passant par le “sacrifié” du miracle d’Apollonius de Tyane (j’y reviendrais sur celui-ci). Mais pour moi, le plus signifiant semble être le Christ.

Attention, ne faîtes pas dire ce que je ne dis pas : la comparaison entre le pRF et le Christ est fortuite, puisque ce qui m’intéresse, c’est notre comportement à nous que je vais me permettre de comparer à celui de “la foule” lors du procès du Christ. Je pourrais en dire autant à propos de la vindicte ecclésiastico-anglo-bourguignonne à l’égard de Jeanne d’Arc que de celle des habitants d’Ephèse en proie à la peste à l’égard du mendiant sacrifié d’Apollonius. Mon propos étant de nous permettre de relever la tête du guidon, histoire de ne pas nous perdre dans les décors ou au pire de ne pas nous prendre un mur fatal… En effet, il conviendrait de prendre un peu de recul.

Venons-en aux faits.

Lors de son arrivée à Jérusalem pour la Pâque, le Christ a été accueilli avec force ovations et petits drapeaux (palmes) par une foule enthousiaste car elle voyait en lui le “messie” tant attendu. Il me semble que la majorité des Français a fait la même chose en accueillant le nouveau pRF sur lequel, au delà même des votants, nous avons mis nos espoirs de meilleur-être social, économique, etc. C’est un fait, sinon, nous ne l’aurions pas élu !

Puis il y a eu à nos yeux un grain de sable dans les rouages, puis deux, puis quelques-uns, si bien que la machine s’est grippée. Pour sa part, le Christ a dérapé aux yeux de la foule car il n’a pas répondu selon ce qu’elle attendait de lui à son espoir de libération. Et le pRF s’est attiré l’incompréhension des citoyens en raison du mépris apparent qu’il leur portait du fait de son côté bling-bling, insulte s’il en est aux difficultés sociales et économiques desdits citoyens. Dans les deux cas, la foule et nous-mêmes, si tant est qu’elle existait pour certains, la confiance s’est volatilisée laissant place à une grande déception ou une confirmation de l’évidente déception.

Mais c’est maintenant que ça devient intéressant. Lors de son procès, Pilate, qui selon la tradition doit libérer un condamné du fait de la fête de la Pâque en cours, espère secrètement libérer le Christ, ne constatant en lui aucun crime susceptible de mériter la mort. Et contre toute attente, c’est un homme au passé criminel lourd, récidiviste en puissance, qui est relâché. Barrabas pour mon propos n’est qu’anécdotique ; ce qu’il convient de constater, c’est l’animosité foudroyante de la foule à l’égard du Christ. La même foule enthousiaste et jubilante qui l’a accueilli quelques jours auparavant manifeste désormais une violence macabre au point que “d’une seule voix” elle exige sa mort auprès de Pilate : « Crucifie-le ! crucifie-le ! ». Quelques jours seulement nous séparent du propos d’un éminent (dont j’ai oublié le nom), qui constatant notre désespérance, n’a pas hésité à lancer : « Il faut l’assassiner ». Propos silencieusement assumé par la foule que nous sommes. Personne au grand jamais ne s’est levé contre l’horreur de cette injonction, que par nos propos personnels et maladroits, nous reprenons “d’une seule voix”.

D’où vient se retournement radical de situation ? Pourquoi parlons-nous d’une seule voix sans prendre la mesure d’un recul nécessaire ? Pourquoi restons-nous aveugles sur l’horreur des propos que nous tenons ou que nous assumons ?

Lors du meurtre du mendiant sous l’influence d’Apollonius de Tyane, faiseur de miracle du paganisme d’Asie Mineure, au 1er siècle, le comportement de la foule est assez caractéristique de notre réflexion actuelle. En effet, la lapidation opérée par la foule des éphésiens sur ce malheureux mendiant a pour effet de cristalliser sur cet homme l’origine de tous leurs maux. C’est la rage mimétique qui provoque cette évidence dans une sorte de défoulement collectif. Lorsque les éphésiens auront bien lapidé, tapé avec régularité sur celui qu’ils considèrent désormais comme le responsable de leurs malheurs, ils s’en sentiront mieux. Lorsqu’ils auront canalisé toute leur violence accumulée à cause de leur dérégulation sociale sur cet homme jusqu’à souffler de soulagement à la vue de la réussite de leur entreprise (sa mort), ils s’en trouveront “guéris”.

Alors continuons de taper, car ça ira mieux demain ! Cependant, nous ne savons pas les conséquences de cet acharnement…

Oserais-je donc poursuivre la comparaison un peu plus loin ? Le mendiant, ou l’esprit (je ne vois pas bien comment lapider un esprit mais bon), a été reconnu comme “sauveur” à Éphèse, après que la peste de leur dérégulation sociale qui les emprisonnait a été comme régulée du fait de cet accès de violence collectif et du “ouf” de soulagement qui s’est ensuivi. On lui a même érigé une statue ! Jeanne d’Arc est reconnue et même vénérée encore aujourd’hui pour des raisons comparables. Je n’ose poursuivre encore jusqu’au Christ pour ne pas trop offenser les anti-curés de tout poil qui se réunissent en foule mimétique sur cet espace de discussion mais dont je ne doute pas de l’intelligence comparative.

Ce n’est qu’une réflexion anthropologique qui n’a rien à voir avec la religion ou l’Église comme vous pouvez le constater. N’est-ce pas ?

Au fait, faisons gaffe quand même pour Sarko…

122)
Argos
, le 27.02.2008 à 07:34
[modifier]

Amusant, Origène, que vous vous en preniez à Apollonius de Tyne qui passa pour avoir inspiré la figure du Christ. Mais on ne va pas entrer dans une discussion sur les origines du christianisme à propos de la figure de Sarkozy.

123)
alec6
, le 27.02.2008 à 08:34
[modifier]

A lire

Un article du Monde sur Les candidats de droite qui ne souhaitent pas la visite de NS

Belle parabole Origenius, mais il ne faut pas oublier que dès le deuxième tour, le “messie” de la République avait déjà 47% d’oposants (résultat mathématique des urnes) ; la fiabilité des sondages qui suivirent étant douteuse… On parlait de 65% de satisfaits au mois de septembre… Ils le sont tout autant aujourd’hui, les mécontents sont surement plus nombreux.

124)
Okazou
, le 27.02.2008 à 18:52
[modifier]

« puisque ce qui m’intéresse, c’est notre comportement à nous que je vais me permettre de comparer à celui de “la foule” lors du procès du Christ. »

Il est vrai que l’on peut comparer la vie d’un personnage mythique dont on sait fort peu de choses et encore moins sur le comportement de la foule lors de son procès (tu nous fais du Cecil B. de Mille, là !) et la vie d’un président bien réel dont les décisions et non-décisions sont subies bien réellement (cruellement pour les plus démunis) par tout un peuple.

Personne n’a contraint le fou de pouvoir qui nous gouverne à nous imposer ses comportements et ses idées alakon. Ce type ne vaut pas tripette et occupe un poste qui est largement au-dessus de ses capacités et nous avons le droit, bien déclaré, de le traiter selon son mérite.

Que tu défendes, après avoir pris soin de nous dire que tu ne t’y intéresses pas, ce n’importe quoi de Kasstoipôvkon (il s’est rebaptisé lui-même) est un tantinet déplacé. Et que tu emploies tes délires religieux pour ce faire est inquiétant pour toi. Bien que l’on comprenne parfaitement que ce président d’un pays laïc qui prétend que la morale ne peut être que religieuse ne puisse que te plaire.

« Crucifie-le, crucifie-le ! » À mourir… de rire.

125)
Okazou
, le 27.02.2008 à 19:08
[modifier]

« Je n’ose poursuivre encore jusqu’au Christ pour ne pas trop offenser les anti-curés de tout poil qui se réunissent en foule mimétique sur cet espace de discussion »

Je te laisse deviner ce que je n’ose répondre à de tels propos. Pour ne pas t’offenser.

126)
Okazou
, le 27.02.2008 à 19:16
[modifier]

« le “messie” de la République avait déjà 47% d’oposants (résultat mathématique des urnes) »

Pour comptabiliser les soutiens réels d’un politique (quel qu’il soit) lors qu’une élection il faut s’en tenir à ce qu’il obtient au premier tour de scrutin.

En clair, Kasstoipôvkon est aujourd’hui soutenu par un reliquat de 38 % de sondés ce qui correspond, peu ou prou, à ce qu’il a obtenu de voix au premier tour. À peine plus d’un électeur sur trois. Deux fois plus d’électeurs pas convaincus que de vrais convaincus. Deux fois plus !

Ça devrait rendre modeste tout élu lucide. Mais de lucidité, chez notre clampin de président, point !


alec6, ton lien est payant.

127)
zit
, le 27.02.2008 à 21:46
[modifier]

Juste un petit mot, Origenus, contrairement au mythe du messie acclamé par tous, Kasstoipôvkon 1er n’était pas acclamé ni même réclamé avant de monter sur le trône par ceux qui, ici, le vilipendent…

z (ni dieux ni maîtres, je répêêêêêre: même nageur!)