Profitez des offres Memoirevive.ch!
Histoire de brasser de l’Air

Le MacBook Air, on en parle et on en reparle depuis sa présentation à la dernière Macworld de San Francisco. Impossible de s’aventurer sur un forum parlant de Mac sans rencontrer des critiques en tout genre à son sujet. Ce qui est finalement assez normal me direz-vous.

En effet, cette machine interpelle, c’est le moins que l’on puisse dire. Chacun y va de son petit commentaire. Qu’on se le dise tout de suite, ce fameux MacBook Air, je ne l’ai jamais eu entre les mains ni même aperçu autrement qu’en photo, je ne vais donc ni vous en vanter le mérites ni le ranger dès aujourd’hui parmi les flops de la marque à la pomme.

Au travers de cette petite humeur (commencée justement sur les forums de cuk ), j’aimerais plutôt partager l’impression que me donnent toutes ces discussions depuis maintenant plusieurs semaines. Entre nos envies et nos besoins réels…

Si l’on remonte un peu dans le temps, lorsque les rumeurs d’une nouvelle machine ultra-portable se faisaient de plus en plus présentes, de nombreuses personnes voyaient tout cela d’un bon oeil. L’attente d’un ultra-portable Apple était assez forte, mais venant d’un public très ciblé, qui savait exactement ce qu’il voulait: une machine petite et légère, sans forcément de lecteur optique ou de disque dur énorme, une machine à emmener partout avec soi.

La Macworld approchant, les rumeurs enflaient, l’arrivée d’un ultra-portable ne faisait pratiquement plus aucun doute, et certains voyaient déjà cette machine comme un magnifique “Mac touch” à enfiler dans un nouveau Dock au look iMac.

Tout le monde voulait voir arriver cet ordinateur, sans se poser la question de son utilité réelle, mais simplement parce que l’on apprécie Apple. Parce que l’on aime quand Steve nous sort de sa poche le dernier iBidule aussi fin qu’une feuille en déclarant haut et fort que c’est le plus mieux au monde!

On se rend compte que de nos jours, Apple a cette capacité d’intéresser dans un premier temps tous ses fans les plus fidèles à un produit qui n’a même pas vu le jour, puis finalement tout le monde lorsque ce produit sort, alors même que celui-ci ne leur est pas forcément destiné!

L’iPhone en est le parfait exemple: tout le monde le veut, tout le monde en parle, et ce téléphone n’a pourtant jamais eu la prétention de remplacer un “banal” téléphone portable!

Et c’est pareil aujourd’hui avec le MacBook Air, tout le monde se demande si après tout cela ne ferait pas une bonne prochaine machine, alors que jusqu’ici il n’avait jamais été question d’un ultra-portable sur son bureau.

Alors forcément, les commentaires fusent…

Je râle car l’iPhone est beaucoup trop cher pour remplacer mon petit Nokia, mais avant l’iPhone, jamais je n’aurais eu l’idée d’acheter un Blackberry! Je suis passablement déçu qu’il n’ait pas la 3G alors que je n’utilise même pas la fonction Internet sur mon portable, par contre je trouve scandaleux que la batterie se vide aussi vite!

Et pourquoi? Tout simplement parce que n’est pas ce dont j’ai besoin… mais ce dont je rêve.

Et puis après tout, pour l’iPhone, j’attendrai, car maintenant il y a ce fameux MacBook Air. Mais là aussi je râle, car ce n’est pas une machine très puissante et qu’Apple aurait pu le faire plus épais pour au moins y glisser un lecteur optique. Et mettre plus de ports également. En plus il est super cher, vraiment nul cet ordinateur! Mais je le veux.

Oui mais… Est-ce que je sais concrètement ce qu’est un ultra-portable? Ai-je réellement besoin d’une telle machine?

Peu importe les millimètres en moins? Mais alors pourquoi vouloir tout d’un coup ce MacBook Air? Un disque de plus grande capacité, un lecteur optique, plus de ports, tant pis pour l’épaisseur… Tiens donc, cela ne vous rappelle pas un certain MacBook?

Alors pourquoi toutes ces réactions? Là encore, le MacBook Air n’est pas ce dont j’ai besoin… mais ce dont je rêve.

Finalement, je constate d’après mes lectures que les personnes qui désiraient un ultra-portable sont dans l’ensemble satisfaites. Elles ne voulaient pas forcément de lecteur optique ni de puissance énorme, simplement une machine facile à emmener partout, et qui soit un Mac. Ce n’est sans doute pas une machine parfaite, cela reste une machine de première génération, mais enfin Apple ajoute un ultra-portable à sa gamme.

Bien sûr, encore une fois, ce public est très ciblé. Evidemment qu’une personne n’en faisant pas partie aura à redire sur cette machine, mais le MacBook Air n’est pas là pour satisfaire tout le monde, ce n’est pas son but. Apple étend sa gamme de machines (quitte à se faire concurrence à elle-même avec le MacBook éventuellement), mais elle offre désormais plus de choix à ses clients. Forcément toutes ne vont pas correspondre aux besoins de chacun, mais c’est tant mieux!

Apple l’a bien compris, plutôt que de vendre un produit, elle vend du rêve, elle vend de l’Air…

30 commentaires
1)
Antoche
, le 26.01.2008 à 18:01
[modifier]

elle vend de l’Air…

Ca fait penser au monteur en ventilation qui, chaque fois que quelqu’un lui demandait son métier, il répondait “je vends du vent…” et les gens de répondre: “Ah, tu est conseiller en assurances!” (histoire véridique)

2)
Inconnu
, le 26.01.2008 à 18:10
[modifier]

Il l’a fait. Suffit qu’on suggère (en plaisantant un chouia) à 6ix de nous faire une humeur du samedi après-midi pour qu’il la fasse ! :)

Il n’empêche que je suis entièrement d’accord avec toi. (Bien trouvée ta dernière phrase à part ça, j’aime beaucoup ! :) )

3)
Marc2004
, le 26.01.2008 à 18:10
[modifier]

Bien vu cette différence entre le rêve et le besoin. Quant au fait qu’Apple vend “de l’air”, outre le joli jeu de mots, la bourse semble penser pareil !!! Elle monte quand c’est le temps de rêver et elle chute quand les réalités se font jour, au grand détriment de la logique des chiffres…Elle doit penser exactement comme 6ix. Mon épouse utilise au travail un powerbook 12” de 55Go de DD qui n’est rempli qu’à moitié! Il sert à préparer ses cours: recherche internet en wifi; scan de documents; mise en pages avec Pages pour impression et présentations Keynote pour bluffer tous ses étudiants PCistes qui n’ont d’yeux que pour son Mac…Son besoin est donc exactement celui d’un MBA…qui sera son cadeau de St Valentin. (et comme on ne compte pas quand on aime, ce sera pas un DD mais un SSR; faut dire que c’est parti pour 5 ans…). Sa critique sera, j’en suis certain: il est trop grand par rapport à mon 12” !!!

Quant à l’iPhone, c’est une superbe bête diablement efficace. n’en dites pas trop de mal. La 3G ne sert à rien en France car la couverture est insuffisante. Les forfaits Orange sont très bien pensés pour l’iphone: on se connecte à internet partout en inclus dans le forfait et en wifi dès qu’il y a une couverture. J’en suis ravi, ma femme aussi et les enfants bavent devant… @+

4)
6ix
, le 26.01.2008 à 18:27
[modifier]

@François Charlet: Eh eh… Ca permettait de changer les idées, en plein révision! ;-)

5)
Inconnu
, le 26.01.2008 à 18:35
[modifier]

Eh eh… Ca permettait de changer les idées, en plein révision! ;-)

Si ça peut te consoler, j’ai passé ma semaine à la bibliothèque, et les 3 semaines qui arrivent ça va être pareil. Alors maintenant je peux le dire : je compatis. ;-)

6)
fxprod
, le 26.01.2008 à 19:30
[modifier]

Eh eh… Ca permettait de changer les idées, en plein révision! ;-)

en plus d’être toujours intéressant cuk.ch devient une thérapie scolaire…

m…. pour tes examens et merci de cette humeur.

7)
jibu
, le 26.01.2008 à 19:58
[modifier]

Je pense que certain râle car ils voulaient une machine puissante, le G412” de l’époque était au niveau puissance d’un 17, pas tout à fait mais un cran au-dessus de l’ibook en tout cas.

Je trouve qu’ils auraient du faire + de différence entre les 2 modèles, fréquence plus basse pour l’entrée de gamme et plus haute pour le haut de gamme avec disque ssd ainsi que 4 go de ram. Vu le prix du ssd, seul ceux qui savent ce qu’ils veulent mettront le prix mais avec 2go de ram et une basse fréquence, ils ce sentiront à “l’étroit”.

En résumé bien pour le petit modèle, pas assez de puissance pour le plus cher.

9)
Alain Le Gallou
, le 26.01.2008 à 21:20
[modifier]

L’analyse de 6ix sur les fans d’Apple est très bien vue. Ces fans sont très proches du religieux dans l’attente de la keynote à date fixe comme l’est l’attente de la date de Noël.

Mais pourquoi le rêve sur des objets comme iPhone, MacBook Air.

Probablement la même raison de qualité technique hors du commun, c’est-à-dire hors de ce que tous les concurrents font, de ce qui fait rêver en automobile à une Porsche. Avec une différence sérieuse, le prix, car peu pourront se payer une Porsche, mais beaucoup pourront s’offrir le luxe d’un iPhone, d’un macBook Air. Ce qui fait que le rêve d’avoir une Porsche s’oublie vite, tandis que le rêve d’avoir un iPhone est pour tous, donnant ainsi une ampleur au phénomène. J’ai noté que même les PCistes connaissent le macBook Air.

Nous sommes bien dans le plaisir de posséder un bel objet. De même que c’est avec plaisir que je caresse la couverture en cuir doré à l’or fin de l’oeuvre poétique de Charles Baudelaire. C’est avec plaisir que j’ai un iPhone. Pas pour la fonctions téléphone, ni internet timbre poste, mais pour le plaisir d’avoir un bel objet, et la facilité de synchronisation du carnet d’adresses. Plus, j’ai toutes les photos des travaux actuels sur mon bateau, pour discuter avec les fournisseurs, sans se déplacer au chantier. Efficace.

Ce qui fait que pour le MacBook Air, la fonction est oubliée. Son marché c’est le gain de poids pour ceux qui se déplacent en permanence, en particulier en avion. Et beaucoup le veulent pour sa beauté, d’où la réclamation que le MacBook Air corresponde à leur besoin. C’est l’approche à l’envers.

Normalement, la bonne approche c’est : mon besoin, quel produit correspond. Actuellement, c’est le MacBook Air est beau. J’en veux un pour sa beauté. Il faut qu’il corresponde à mes besoins. Ce n’est pas le cas, je râle.

Le MacBook Air est parfaitement ciblé. Vous n’avez pas besoin de graveur de DVD. Il y en a dans les bureaux où vous vous rendez, si vraiment vous avez besoin de graver. Vous n’avez pas besoin de lecteur DVD pour voir un film dans l’avion, sauf si vous êtes un glandeur. Dans l’avion, vous faites votre rapport, ou lisez un livre pour améliorer vos connaissances pour progresser.

La taille du disque dur est faible, mais très suffisante pour vos rapports. Et il est bien assez rapide pour votre vitesse de frappe. Faux problème.

Le prix, c’est celui de la concurrence, et c’est deux jours de facturation d’un consultant. Négligeable dans le business.

Seule l’absence du Firewire me fait tiquer. Il peut vous pénalise en cas de crash du disque dur pour une restauration rapide. Ce n’est pas tout les jours, oublions. Reste, le besoin de transfert de fichier assez gros à emporter avec vous à la dernière minute.

La taille de l’écran ? Je peux me contenter de moins pour faire mes rapports, par contre cela permet d’avoir un clavier confortable. Néanmoins, je pense que l’on doit pouvoir faire un MacBook Air en 12 pouces avec un clavier confortable. Le 13 pouces n’est pas nécessaire. Je pense que le choix 13 pouces est dû à l’espace nécessaire pour la batterie, et la place pour le DD et carte mère, pas pour la fonction d’utilisation, ni pour le clavier. Et aussi du à la gloriole de dire que c’est le plus fin. Un 12 pouces moins fin, tout aussi léger serai plus en adéquation de la fonction.

Conclusion, le MacBook Air est bien ciblé. C’est un marché de niche en complément de la gamme de bureau, et une excellente vitrine technologique. Marché de niche pour peu de personne, je comprends que les autres râles.

10)
ppgc
, le 26.01.2008 à 22:13
[modifier]

A mon avis Apple s’est planté sur ce coup là, ce que j’attendais pour ma part ressemblait plus à ça:

Asus EEEPC

Wifi, Webcam, micro, écran 7″, véritable clavier, lecteur de cartes SD, carte son, 3 ports usb , etc

le tout pour 450.-

Je dis pas qu’ils vont pas en vendre des Air.. mais à ce prix et à cette taille..

c’est pas si grave non plus , ils peuvent quand même pas taper dans le mille à chaque fois.

11)
pioum
, le 27.01.2008 à 07:41
[modifier]

Je suis assez d’accord avec toi ppgc. Un eeePC avec un écran un poil plus grand et un peu de design m’aurais comblé. J’ai peur que le MBA devienne la version portable du cube. Mais j’espère me tromper…

12)
Alain Le Gallou
, le 27.01.2008 à 09:40
[modifier]

Pour le marché de “l’homme d’affaires” le critère de la taille est :

1 – Est-ce que je peux le glisser dans mon attaché-case entre mes autres dossiers.

2 – Pour l’épaisseur, il prend la place de combien de dossiers. (Dossier en moins que je ne peux pas emporter).

le MacBook Air semble bien répondre (même format A4 que les dossiers), et le prix est négligeable pour un cadre sup.

Pour le marché du commercial que l’on voit au super marché faire le relevé des stocks. Là à bout de bras le petit EeePc est mieux. Le clavier petit pour taper généralement que des chiffres ne va pas le gêner. Le prix du MacBook Air est inabordable pour ce marché. C’est un EeePc ou même une machine plus petite dédiée à la fonction.

Faites le tour des autres niches d’utilisation pour voir si adéquation. Je pense que cela peut se résumer aux critères : fonction bureautique, déplacement fréquent, l’attaché-case à bout de bras, soit lutte comme le poids.

13)
zit
, le 27.01.2008 à 10:37
[modifier]

Ouais, une autre niche, c’est les photographes qui se déplacent…
Déchargement des images et pré–post–prod (premier editing, changement du nom, renseignement des IPTC, éventuellement dérawtisation de la sélection si on est pressé…) pendant le transport du lieu de prise de vues à la maison. Et là l’impératif N°1, c’est vraiment le poids, vu ce qu’il faut se trimbaler du côté matos!

;o)

Mais là, soit il manque un disque plus costaud (vitesse, taille), soit un port FireWire fait vraiment défaut…

De toute façon, c’est pas pour moi, en ce moment je lorgne sur G4 MDD bipro 867 d’un voisin à qui je pense en proposer 150 euros, pour remplacer le G3 300 minitour beige qui va aller servir de serveur son près de la chaîne HiFi. Bah, oui, j’ai pas tout à fait le budget pour le Macpro de mes rêves (d’ailleurs, je n’en rêve pas vraiment, juste, je me dis que ça serait pas mal) et puis comme je l’ai dit ailleurs, le budget photo est plus important que le budget mac, pour moi!

z (qui va aller faire un tour au marché, je répêêêête: le budget le plus important, de toute façon, c’est le budget bouffe;–).

14)
ToTheEnd
, le 27.01.2008 à 10:58
[modifier]

Oui, effectivement, le “Mac fan” attend toujours un truc pour lui (ses besoins persos qu’ils sont ce que tout le monde veut) et arrive très rarement à analyser un nouveau modèle pour un marché… dont il ne fait peut être pas partie!

La seule chose que je reproche à ce nouveau modèle, c’est qu’Apple ne pousse pas la notion de dockin… même via un port propriétaire. C’était ce que je trouvais bien avec les Duo de l’époque.

Tout nomade que je suis, j’aime reconnecter mon ordi à un environnement “normal” quand je retourne au bureau ou à la maison sans avoir besoin de jouer avec 4 câbles (écran, souris, clavier et lecteur cd/dvd).

T

15)
XXé
, le 27.01.2008 à 11:33
[modifier]

À mon avis également, le MBA est dans sa cible. Et bien entendu, cette cible ne représente pas la totalité du marché, sinon, ce ne serait plus une cible mais un miracle.

Bien sûr, il fallait un écran plus petit.
Et bien sûr, il faudrait aussi un écran plus grand.
Quadrature du cercle : il n’est pas possible de satisfaire tout le monde.

Apple aurait dû sortir une machine plus puissante.
Soit. Mais sincèrement, serait-il plausible que les petits gars de la Pomme n’aient pas pensé à ça ?
S’ils ont sorti le MBA tel qu’il existe aujourd’hui, c’est certainement parce qu’il n’y avait pas d’autre possibilité, en fonction de l’étude de marché qui n’a pas manqué d’être faite, en fonction des contraintes de taille qui ont été soigneusement réfléchies, en fonction de la technologie disponible aujourd’hui (Intel a tout de même dû adapter son processeur, c’est pas rien !) et en fonction des critères de prix. Ou alors ce sont des débiles complets. Ce dont je doute tout de même un peu…

Là encore, ces critères, vrais aujourd’hui, évolueront sans aucun doute et le MBA suivra mais à l’heure actuelle une machine de 250 grammes avec un disque de 500 Go, un processeur à 3 GHz, 4 Go de RAM, un écran souple variable de 7 à 13” et le tout pour 1000 €, il semble que les mauvais gars de chez Apple ont estimé que ce serait un objectif difficile à atteindre… Tous des nuls, probablement ! :-P

Sérieusement, soyons réalistes quand un produit sort.
Je terminerai avec l’iPhone. Là encore, il ne répond pas à toutes les attentes. Mais franchement, je ne voudrais plus me séparer du mien. Ses qualités l’emportent largement sur ses défauts.

Didier

PS : un dernier truc, que j’ai déjà fait observer sur la liste gérée par notre GG préféré (Mobile-Mac-fr@googlegroups.com) : le MBA tourne sous OS X. Rien que ça me le fera préférer à n’importe quel autre ultraportable sous Win…
À ne pas oublier quand on veut le comparer à un PC, même mieux doté en ports.

16)
XXé
, le 27.01.2008 à 11:38
[modifier]

Et là l’impératif N°1, c’est vraiment le poids, vu ce qu’il faut se trimbaler du côté matos!

Franchement, au point où il en est ton photographe, il peut simplement embarquer un Mac Pro avec son écran 30” et un groupe électrogène !!!

:-D

Didier

17)
Blues
, le 27.01.2008 à 11:56
[modifier]

A mon avis Apple s’est planté sur ce coup là, ce que j’attendais pour ma part ressemblait plus à ça: Asus EEEPC Wifi, Webcam, micro, écran 7″, véritable clavier, lecteur de cartes SD, carte son, 3 ports usb , etc le tout pour 450.-

Excellent comparatif !!!

ça aurait pu être “presque” ça (à la sauce Apple avec un prix aggressif type MiniMac). Le premier Mac Air coute 2500.- Frs, on a donc bien 5 Asus pour le prix d’un MacAir.

Franchement !

18)
ppgc
, le 27.01.2008 à 12:14
[modifier]

Je suis mac user, mais je regarde ce qui convient à mes besoins,

quand il s’agit d’un ultra-portable qui me permet d’écrire un mail, surfer, d’utiliser les web-apps, transférer des données, et composer quelques documents, qu’il s’agisse de win ou de osx, je m’en tamponne sérieusement.

C’est clair , sur ce coup-là je ne fais vraiment pas partie du marché ni de la cible mac.

C’est sûrement dû à la définition que l’on se fait du mot ultra-portable.

d’ailleurs 450.- contre 2490.-

c’est peut-être le mot ultra qui est de trop dans ce macbook air, il serait plutôt à classer dans les portables plus légers que la moyenne.

19)
Alain Le Gallou
, le 27.01.2008 à 12:23
[modifier]

Tout nomade que je suis, j’aime reconnecter mon ordi à un environnement “normal” quand je retourne au bureau ou à la maison sans avoir besoin de jouer avec 4 câbles (écran, souris, clavier et lecteur cd/dvd).

j’ai connu cet agrément avec le DUO à l’époque où j’étais à cheval, moitié moitie entre Paris et ma maison secondaire en Bretagne.

Néanmoins, je te ferais deux remarques :

1 – Le MacBook Air est une machine en complément. Pas la seule machine comme à l’époque de mon DUO, vu les prix à cette époque.

2 – Je comprends l’option MacBook Air comme la première pierre d’un futur proche totalement sans fil.

De même que lorsque tu pars en mission, tu n’emportes pas toute l’armoire de document que tu as, tu vas transférer sur ton MacBook Air les dossiers nécessaires à ta mission. Le Wifi N sera-t-il assez rapide pour ne pas te faire rater ton avion ?.

Le Firewire est le seul manque au MacBook Air pour moi, car il y a peu de chance d’avoir du N où tu iras, et même à ton bureau. Ce qui implique l’achat de Capsule avec l’achat d’un MacBook Air pour ton bureau.

A ce soir, pour cause de grand soleil, et retour de température positive ici.

20)
6ix
, le 27.01.2008 à 12:31
[modifier]

C’est vrai que l’Asus EEEPC a des qualités, notamment son prix. Mais sur ce point, difficile de le comparer au MB Air.

Rien que le processeur du MacBook Air doit coûter deux fois plus cher que l’Asus entier! Celui-ci n’embarque qu’un Celeron M à 630Mhz ou 900Mhz (voir ici), 512Mo de RAM et 4Go de disque dur avec 3h30 d’autonomie.

Clairement, Apple n’a pas voulu jouer dans cette catégorie! Elle a voulu faire un ultra-portable, oui, mais qui reste tout de même relativement puissant et bien loti niveau mémoire ou disque dur, ce qui en fait un “véritable” ordinateur.

Pour moi donc, ces deux machines jouent sur deux terrains différents, où les compromis ne sont pas du tout les mêmes.

Et si cela se trouve, on verra d’ici quelques temps une machine entre l’iPhone et le MacBook Air. En tout cas Apple à tout pour le faire, reste à savoir si elle trouve que c’est une bonne idée.

21)
ppgc
, le 27.01.2008 à 12:50
[modifier]

Et si cela se trouve, on verra d’ici quelques temps une machine entre l’iPhone et le MacBook Air. En tout cas Apple à tout pour le faire, reste à savoir si elle trouve que c’est une bonne idée.

Entièrement d’accord, et tu le dis toi-même c’est un “véritable” ordinateur, le qualifier d’ultra-poratble est de trop je trouve, surtout s’ils comptent , ce que j’espère aussi, sortir une version entre l’Iphone et l’Air.

En fait le plus grand défaut du Macbook Air c’est son appellation.

22)
Anne Cuneo
, le 27.01.2008 à 13:01
[modifier]

Asus EEEPC

Wifi, Webcam, micro, écran 7″, véritable clavier, lecteur de cartes SD, carte son, 3 ports usb , etc

le tout pour 450.-

Je suis allée regarder du côté de ce petit bijou – c’est sensationnel. Je vais aller le regarder de plus près en Allemagne en vrai, il y a un revendeur pas loin de la frontière. Je vous tiens au courant Il me semble comprendre qu’il ne se vend pas encore en Suisse. Ou quelqu’un en a-t-il vu?

Il est équipé de Linus, mais il semble qu’on puisse y installer d’autres OS, je me demande si OS Mac est possible?

En tout cas, personnellement, je me joins à tous ceux et celles qui constatent que c’était ÇA qu’on attendait. Un petit ordinateur vraiment léger (950 g, le petit Asus EEEPC), je n’ai peut-être pas autant de matos que le photographe de Stern (Zit13) quand je travaille (et surtout, j’ai une valise à roulettes où je peux tout mettre), mais un ordinateur de moins d’un kg, c’est ce dont je rêve. J’ai un Notebook de Psion, malheureusement plus personne ne le met à jour et surtout il y a une manip qu’on peut faire en sauvegardant qui fait qu’on perd tout, une erreur de pensée dans la conception qui m’a rendue prudente, je ne l’utilise donc plus tellement. Mais il entre dans mon sac à main, et j’attends depuis des années quelque chose comme lui, ou comme le Newton que notre ami Steve a voué aux poubelles (je ne la lui pardonne pas, celle-là).

23)
XXé
, le 27.01.2008 à 14:02
[modifier]

je me demande si OS Mac est possible?

Nop, sauf à tenter quelques bidouilles tarabiscotées et utiliser un émulateur, mais sauf nouvelle de dernière minute, y a rien de vraiment concluant en ce sens. Donc, oublie ça.

Mais il entre dans mon sac à main, et j’attends depuis des années quelque chose comme lui, ou comme le Newton que notre ami Steve a voué aux poubelles.

Euh… L’iPhone ?
Ok, y a pas de vrai clavier mais sur le Newton non plus.
Là encore, faudra choisir entre le beurre et l’argent du beurre.

En tout cas, personnellement, je me joins à tous ceux et celles qui constatent que c’était ÇA qu’on attendait

Euh… Que TU attendais. Ainsi que d’autres certainement. Donc, tu comme lesdits autres ne faites pas partie de la cible définie par Apple. Mais d’autres “autres” si. :-)
Et si Apple avait sorti un ultra comme l’Asus, il se serait nécessairement trouvé des gens pour dire que ce n’est pas ce qu’ils attendaient.

Sinon, j’ai un ami qui a un tout petit truc style l’Asus. Je l’ai utilisé. Mon avis perso qui n’engage que moi : bof. Et je ne parle pas du système d’exploitation, juste de la machine. Mais une fois de plus, c’est un avis perso, qui prend en compte mes propres critères.

Et effectivement, peut-être que le terme ultraportable n’est pas adapté au MacBook Air.

Didier

Edit : y a que moi qui ai des soucis aujourd’hui, en créant des commentaires ?
Du style “erreur inconnue” à la validation ?

24)
Anne Cuneo
, le 27.01.2008 à 15:37
[modifier]

Euh… L’iPhone ? Ok, y a pas de vrai clavier mais sur le Newton non plus. Là encore, faudra choisir entre le beurre et l’argent du beurre.

Alors, dans l’ordre:

– J’ai essayé l’iPhone pendant 48 heures récemment. Il n’est pas si différent de mon Nokia E90 communicator actuel, qui a un vrai clavier avec lequel j’ai rapidement appris à taper avec efficacité c’est petit, mais c’est un vrai clavier. Pour le premier jet d’un article par ex. c’est parfait. Ensuite je me l’ênvoie par mon mail, et hop, je fignole chez moi sur mon mac. Pour le reste, il y a les mêmes choses que sur l’iPhone, mais je le trouve plus pratique dans la main, un peu plus petit, il me semble. Bref, je ne changerai pas.

– le Newton disposait d’un clavier externe qu’on pouvait brancher dessus, et il permettait de travailler aussi bien que sur un des premiers portables, le PB 150 que j’avais aussi. Avec le Newton, on pouvait même fignoler. Je l’ai utilisé pendant les 3-4 années où j’étais continuellement en reportage à l’étranger et où la différence de poids et d’encombrement comptait; je l’ai utilisé pour écrire mes textes, pour transcrire mes interviews, pour communiquer avec la rédaction. Et j’ai continué à le faire jusqu’à ce que le port rond ne disparaisse, et que le systéme 10 le rende difficilement compatible. C’ETAIT le beurre et l’argent du beurre. Dans une légèrement moins grande mesure, le netBook de Psion aussi.

Mark&Space va sortir pour 39$ un programme pour synchroniser le Nokia E90, pour l’instant je vais m’en tenir à lui.

Dernière remarque: “je me joins à tous ceux qui constatent que c’était ça qu’on attendait” (je parle de l’Asus EEEPC) sous-entend NOUS, tous ceux qui ont fait la remarque. D’autres préfèrent rêver à l’Air. Pas moi. Et je ne crois pas être seule dans mon cas.

25)
ppgc
, le 27.01.2008 à 19:19
[modifier]

Salut Anne, ici tu trouveras quelques liens ainsi que les disponibilités, c’est la version 4go

eeepc en suisse

une petite video qui nous montre cette petite bête de plus près.

si tu t’en procures un , n’oublie pas de le passer en revue dans un article :)

26)
Inconnu
, le 27.01.2008 à 19:27
[modifier]

1 – Le MacBook Air est une machine en complément. Pas la seule machine comme à l’époque de mon DUO, vu les prix à cette époque.

Il y a juste un gros problème (pour ce qui me concerne en tous cas) si on veut l’utiliser comme seconde machine. L’offre en matière de logiciel de synchro.

.Mac est évidemment la solution la plus aboutie, mais je ne doute pas que pour une utilisation professionnelle, beaucoup soient réticents pour stocker leurs données dans un environnement qu’ils ne maîtrisent pas.

Si on veut donc autre chose, il n’y a pas vraiment d’autres candidats: SyncTogether qui n’a toujours pas l’air d’être compatible Leopard et auquel il faut adjoindre un système de synchronisation de fichier car il ne s’occupe que de la partie “SyncServices” (qui est la plus importante). Au niveau de l’offre Mac OS X Server, il y a certes les comptes mobiles, mais les comptes mobiles ne permettent pas de synchroniser le contenu du dossier Library alors que c’est justement ce dossier là qui est le plus important.

Je fais volontairement omission des systèmes qui ne permettent de synchroniser que des fichiers, c’est pour moi très problématique pour la question des modifications concurrentes (autrement dit la modification d’un fichier sur chaque ordi après avoir fait la synchro). Surtout pour les applications qui reposent au final sur un fichier unique pour la source de donnée (iCal, Mail, Address Book, les navigateurs, iTunes,…)

27)
nlex
, le 28.01.2008 à 09:14
[modifier]

C’est en effet tout à fait ça, 90% des gens qui critiquent le Macbook air n’ont 1) pas les moyens de s’acheter cette machine 2) pas pas besoin d’une telle machine.

Par exemple personnellement c’est hyper éloigné de ce dont j’ai besoin donc je me garde de le critiquer, bien que je comprenne que certains auraient voulu un ordi plus petit. En allant plus loin et si on se demande pourquoi Apple n’a pas fait un ordi avec un écran plus petit, c’est peut être par ce qu’Apple – en tant que designer ! – pense que le modele eePC n’est pas le bon : peut etre que la forme (un truc qui se plie en deux) et l’interface (un miniclavier) ne sont pas optimum, peut etre qu’ils pensent plus à un super iPhone/Touch ?

28)
Anne Cuneo
, le 28.01.2008 à 12:36
[modifier]

En allant plus loin et si on se demande pourquoi Apple n’a pas fait un ordi avec un écran plus petit, c’est peut être par ce qu’Apple – en tant que designer ! – pense que le modele eePC n’est pas le bon : peut etre que la forme (un truc qui se plie en deux) et l’interface (un miniclavier) ne sont pas optimum, peut etre qu’ils pensent plus à un super iPhone/Touch ?

Ce serait bien. Et un téléphone qu’on pourrait utiliser avec un clavier bluetooth pour écrire vite et bien en cas de nécessité. En attendant qu’ils cessent d’y penser, je ne suis pas cliente Apple pour ce genre de choses. Je sais par des gens qui travaillent chez Apple que nous avons été des MILLIERS a demander une machine petite. Réponse: suppression du 12”. Alors bon…

29)
Glougloumouth
, le 29.01.2008 à 16:57
[modifier]

J’ai eu un IBM Thinkpad 240x, en 2000. J’ai hésité longtemps avant de m’embarquer avec une machine de 1,5kg (déjà), mais pas de disquette, pas de CD / DVD interne: juste deux USB (1.1 !), RJ45 (pas de Wifi alors), ecran 10.4” 800×600. En fait je me cherchais un modèle complet style remplacement de PC de bureau avec tout inclus. J’ai eu le coup de foudre pour ce si petit portable, tellement petit que quand je sortais la machine dans son sac en mousse les gens pensaient que je sortait un bloc note papier… Après de longues nuits à tergiverser (non je blague, 2 jours max.) j’ai suivi mon coup de foudre en passant par dessus toutes les aspects “raisonnables” qui me dictaient de ne pas l’acheter.

Après avoir vécu avec 4 ans, je n’ai jamais regretté mon choix. Je l’ai utilisé 60% affaire, 40% maison (mais bon je ne joue pas, je ne faisait pas de montage video…). Au début je voyageais avec un lecteur de CD externe et le lecteur de disquette, mais j’ai vite compris que j’en avait très rarement besoin et alors j’accédais celui d’un collègue à travers le réseau. Mon sac contenait alors en déplacement juste la machine et l’alimentation. L’arrivée des clés USB grandes capacités et peu chères ont simplement facilité l’usage d’une telle machine. La musique au format MP3 m’a aussi permis d’avoir de la musique sans le lecteur de CD. Ce n’était pas parfait, la batterie avait une autonomie ridicule, la mémoire peut pas passer 384Mo, l’unique haut parleur un son ridicule (mais bon son au casque)…

Tous ceux qui voyagent beaucoup rêvent d’un ordinateur portable, et quand vient le temps de changer le premier portable, rêvent d’une machine plus légère. Il y a aussi un cercle vertueux: une machine légère dans une housse Néoprène et l’alimentation électrique ne requiert pas de sac ordinateur dédié; sac qui est lui même plus lourd car “renforcé” pour cet usage… Ajoutez 2kg dans votre sac usuel, ça ne parait pas (trop). J’ai souvent emmené mon 240x car il rentrait dans un petit sac à dos sans se faire sentir là ou j’aurais laissé une machine plus lourde à la maison.

Maintenant j’utilise un MBP 17” (pas franchement léger…) qui voyage aussi beaucoup. Je ne l’aurais pas, ou je devrais en changer pour un budget équivalent, je pourrais considérer un iMac au bureau comme machine principale et un MBA comme complément pour les déplacements.

Croyez-en mon expérience, une fois le pas franchis une machine ultra-portable s’intègre dans votre vie numérique de façon merveilleuse! Comme cela a été mentionné, c’est une question de choix et de besoin. La gamme Apple est complète maintenant: un portable “complet” pas cher, un ultra-portable, portables “pro” en 15 et 17”. Il y en a pour tous les besoins et tous les budgets…

En ce qui concerne un terminal plus petit, style eEye, attendons de voir ce qu’Apple sortira dans la lignée du Newton. Cet été… :-)

30)
Nico
, le 29.01.2008 à 23:14
[modifier]

C’est pas tout ça, mais à quand un nouveau MacBook avec le pad de l’Air (qui est hors budget pour moi et certainement trop fragil aussi) ??