Profitez des offres Memoirevive.ch!
Un filigrane sur vos images grâce à PicMark

Il m’arrive souvent de mettre des photos de concert en ligne. Puis l’autre jour, un ami m’a dit: “dis-donc, elles sont pas mal tes photos, t’as pas peur qu’on te les pique?”. En effet, je n’y avais jamais vraiment pensé. C’est alors que j’ai pensé à mettre mon nom en bas de la photo, en tout petit. Mais ajouter du texte sur 30 photos l’une après l’autre, c’est long. Je me suis alors mis à la recherche d’un logiciel capable de traiter des images par lot et de leur appliquer un filigrane. C’est alors que PicMark m’est apparu. Et vous savez quoi? En plus, il est gratuit.

Appliquer un filigrane

À l’ouverture PicMark est un peu déroutant. Aucune fenêtre ne s’affiche à l’écran. Il faut aller dans le menu “Window”.

image

Commençons par l’otpion “Watermarks manager”. C’est ici que l’on peut créer ses propres filigranes.

image

Pour créer un nouveau filigrane, il suffit de cliquer sur le bouton ”+” en bas de la fenêtre.

Dans la première partie de la fenêtre de contrôle, on peut donner un nom et choisir la place du filigrane sur l’image.

image

Vous constaterez que l’on peut placer son texte à peu près n’importe où sur l’image.

image

Nous arrivons à la partie centrale. Là où l’on saisit le texte du filigrane.

image

On peut y choisir la police, la couleur, le style et la taille. Je vous conseille de ne pas choisir une taille de texte trop grande. Il ne faut pas que votre filigrane prenne une trop grande importance sur l’image. Sachez être subtile et faites des essais.

Pour voir le résultat, cliquez sur “Update Preview”. Le résultat apparaît dans le cadre au bas de la fenêtre.

image

Si le résultat est satisfaisant, cliquez sur “Done”.

Venons-en au traitement des images à présent. Choisissez “Workshop” dans le menu “Window” et glissez vos photos dans le cadre.

image

Par défaut “Watermark Pictures” (appliquer un filigrane) est sélectionné par défaut. Pour choisir un filigrane, cliquez sur le texte “choose”. Une liste s’affiche.

image

Cette liste peut être pratique si l’on doit gérer plusieurs filigranes.

Non! Ne cliquez pas sur “Start”! Faisons d’abord un tour du côté des préférences ou il pourrait nous arriver de mauvaises surprises.

image

Je vous conseille fortement de choisir les préférences présentes sur l’image. De cette façon, les images “filigranées ” seront stockées dans un dossier de votre choix et ne remplaceront pas les images originales comme cela m’est arrivé une fois.

Ceci effectué, vous pouvez cliquer sur “Start”. Le temps d’exécution dépendra de la vitesse de votre machine, mais ce n’est jamais très long.

Et voilà, le résultat.

image

Je vous l’accorde, ce n’est pas déchirant de subtilité, mais cela montre bien ce qu’est capable de faire PicMark.

Autres fonctions

PicMark peut effectuer d’autres fonctions en traitement par lot.

  • Création de vignettes de taille variable
  • Ajouter une ombre à l’image
  • Effectuer une rotation
  • Effectuer un “miroir” vertical ou horizontal
  • Ajuter la couleur
  • Ajouter un cadre

Toutes ces opérations disposent de nombreux réglages très intéressants que je vous invite à explorer.

Conclusion PicMark a gagné sa place dans mon Dock aux côtés de iPhoto. Je m’en sers régulièrement. Il est gratuit, il fait bien son boulot… Que demander de plus?

Avant de refermer cet article, je vous engage à aller faire un petit tour sur le site de l’éditeur du logiciel: Digital Calamity. Vous y trouverez plein de sympathiques applications du même type que PicMark.

À bientôt.

26 commentaires
1)
erimacrib
, le 27.11.2007 à 01:00
[modifier]

Comme je me suis mis sous RSS, je reçois des articles qui sont pour moi “trié”. Donc si CUK le dit alors c’est vrai. Je suis donc allé visiter ce site que je trouve très sympa et j’y ai découvert des choses qui valent le coup. Il y a des petits “tools” qui arrange bien les choses. Comme, je m’occupe du Team de voitures de courses et que je ne compte plus les photos.., ce soft est vraiment parfait. Merci pour les heures en moins.

2)
Benoit29
, le 27.11.2007 à 01:18
[modifier]

Il est vraiment pratique ce petit soft. Watermark et bordure par lot, tout ce dont j’avais besoin. Merci David de me l’avoir fait connaître.

3)
Madame Poppins
, le 27.11.2007 à 03:18
[modifier]

La photo en fin d’article me plaît beaucoup : no way pour la piquer, alors ? Dommage ! ;-)

Question bête : quand tu dis “piquer” une photo, tu veux dire que les gens l’utilisent “simplement” (mettre sur leur site, imprimer etc) ou qu’ils en font un usage commercial, genre vendre ladite photo de concert à un journal et se faire de la thune à ton insu ? Je pose la question bêtement parce que finalement, c’est plutôt sympa, je trouve, le système du creative commons lorsqu’il n’y a pas d’intention de léser les intérêts légitimes de l’auteur.

4)
pilote.ka
, le 27.11.2007 à 07:05
[modifier]

C’est ça justement le hic, c’est que ce programme a l’air plutôt réservé à une utilisation commerciale des photos. Signature que l’on peux assez bien masquer avec toshop.

5)
Smop
, le 27.11.2007 à 08:43
[modifier]

J’en profite pour rappeler l’existence de Galerie, excellent petit logiciel permettant de publier très facilement des images sur la toile, en générant les pages HTML, les vignettes, les éventuels filigranes et beaucoup d’autres choses. De plus, il conviendra parfaitement aux avares car il est … gratuit !

6)
Anne Cuneo
, le 27.11.2007 à 08:43
[modifier]

Essayer, c’est l’adopter! C’est fait.

Et pour répondre à Mme Poppins, c’est fou les gens qui utilisent tes photos sans te demander… J’ai retrouvé (par un pur hasard) une de mes photos dans une pub venue du Japon. J’en ai parlé à quelqu’un de chez Pro Litteris, parce que je veux bien qu’on utilise mes photos, mais j’aimerais au moins qu’on me demande – et si c’est pour faire du fric, il n’y a vraiment pas d’excuse de ne pas rémunérer le photographe. Résultat, la fois d’après la photo avait disparu.

Je ne cherchais pas à avoir du fric, seulement un peu de respect pour le travail des autres.

Je me dis qu’on peut utiliser la photo en enlevant la marque avec Photoshop. Mais bon, c’est mieux que rien.

7)
Madame Poppins
, le 27.11.2007 à 09:21
[modifier]

Merci Anne : j’oublie toujours que tout le monde n’est pas aussi piètre photographe que moi et que plein de gens font des photos qui peuvent être utilisées à des fins commerciales ! Désolée pour la pub : j’avoue rester perplexe devant de tels agissements, le prix d’une photo ne pouvant quand même pas être tel qu’il soit nécessaire de léser les intérêts de son auteur, non ? (évidemment, si la photo, c’est Sarkozy qui embrasse sa nouvelle conquête…..).

Moralité, j’ai un “souci” de moins en étant nulle en photos !

Désolée du détournement, je sors ! Mince, y fait froid !

8)
Guillôme
, le 27.11.2007 à 10:21
[modifier]

plein de gens font des photos qui peuvent être utilisées à des fins commerciales

C’est surtout que pleins de bloggeurs ou de sites n’ont même pas la délicatesse de citer leur source… Avec le petit texte, la source est mentionnée.

Après, si quelqu’un veut faire un acte délibéré d’utilisation frauduleuse de la photo, c’est un autre débat et on ne peut pas l’empêcher sauf à faire valoir ses droits une fois l’abus constaté.

9)
tioneb
, le 27.11.2007 à 10:51
[modifier]

J’en profite pour rappeler l’existence de Galerie

je plussoie, vraiment pratique et très intuitif

maintenant pour les filigranes…logiciel sympas, mais une remarque tout de même: y’aurait-il quelqu’un qui n’utilise pas lightroom sur cette terre?:-) j’utilise la fonction “signature” qui permet même d’y inscrire des logos etc…

11)
David Klaus
, le 27.11.2007 à 12:23
[modifier]

J’ai utilisé cette application pour mettre des photos de concert sur un forum. Je n’avais pas trop envie qu’on me les pique et qu’elles se retrouvent sur n’importe quel blog. Par contre je serai tout à fait d’accord de les passer à quelqu un si il m en fait la demande.

12)
ASPIC
, le 27.11.2007 à 13:05
[modifier]

Où est -elle cette fonction signature dans LR ?

Pour ma part, j’utilise LR après avoir “usé” avec Galerie. Seul inconvénient de LR, il faut rajouter à la main les script estat et autres métadonnées. Chose calée avec Galerie.

13)
Blues
, le 27.11.2007 à 13:33
[modifier]

c’est fou les gens qui utilisent tes photos sans te demander

Perso, je viens d’installer un java script sur un de mes site, ce qui évite qu’on puisse me piquer mes photos ou mes textes, comme sur l’exemple-page visible ici

par contre cela n’évite pas la copie d’écran (pas facile pour un novice sur un pc), ou le piquage par enregistrement de la page en fichier html

Perso je “tage” par un logo ou signature mes photos visibles sur le web.

14)
XXé
, le 27.11.2007 à 13:52
[modifier]

Perso, je viens d’installer un java script sur un de mes site, ce qui évite qu’on puisse me piquer mes photos ou mes textes, comme sur l’exemple-page visible ici

Je me disais en te lisant que ce truc n’étais pas idiot du tout mais hélas il ne résout qu’une infime partie du problème : le “clic droit / enregistrer”.
En effet, un simple glisser/déposer ne lui résiste pas : ta photo est sur mon bureau…
Bon, bien sûr, je ne vais pas l’utiliser (même si elle est jolie :-) ), mais c’est juste pour faire observer qu’il n’est pas simple de protéger une image sur un site.

Didier

15)
Guillôme
, le 27.11.2007 à 14:37
[modifier]

Tout ce que l’on peut voir, entendre ou toucher, on peut le copier… L’essentiel n’est pas de protéger la copie mais l’utilisation de cette copie.

D’ailleurs, il suffit de désactiver le javascript pour rétablir la fonctionnalité du clic-droit…

16)
Blues
, le 27.11.2007 à 14:47
[modifier]

je suis bien au courant de tout ce que vous me décrivez, n’oublions pas qu’ici sur cuk nous sommes tous(tes) des bidouilleurs(ses) ou des gens débrouille (c’est comme voul’voul)… Non, ma protection s’adresse bien à la “masse”, soit des novices ou pressés, ce n’est qu’une première barrière dissuasive.

17)
tioneb
, le 27.11.2007 à 17:36
[modifier]

Où est -elle cette fonction signature dans LR ?

sauf erreur (j’ai pas mon mac sous la main), c’est dans le module diapo…qu’on me tape si je me plante, c’est en tous cas fichtrement pratique

sinon, blues, excellente idée to java script!

18)
fxprod
, le 27.11.2007 à 17:44
[modifier]

Perso, je viens d’installer un java script sur un de mes site, ce qui évite qu’on puisse me piquer mes photos ou mes textes, comme sur l’exemple-page visible ici

un simple drag & drop d’une de tes photos me permet de savoir qu’elle fait 800×266 pixel et qu’elle s’ouvre avec photoshop et qu’elle peut être renvoyée sur le net.

19)
Timekeeper
, le 27.11.2007 à 18:35
[modifier]

Mais pour “watermarquer” (hello les anglicismes) les photos, le logiciels les recompresse j’imagine.

Ca m’énerve de toujours recompresser. Alors on recompresse pour watermarquer, on re-recompresse pour modifier les couleurs, on re-re-recompresse en créant une galerie avec Galerie , … Ca ne me stress pas autant que le choix d’un disque dur, mais ça fait partie des choses qui m’agacent.

(edit) Question subsidiaire : quelqu’un aurait un exemple de galerie crée avec LightRoom pour les ignorants de mon espèce ? Et puis pourquoi pas d’Aperture si ça existe ? Pendant que j’y suis.

20)
XXé
, le 27.11.2007 à 21:17
[modifier]

un simple drag & drop d’une de tes photos me permet de savoir qu’elle fait 800×266 pixel et qu’elle s’ouvre avec photoshop et qu’elle peut être renvoyée sur le net.

Copieur de comm’ !

;-)

21)
giampaolo
, le 28.11.2007 à 14:40
[modifier]

Jusqu’à présent, je créais un calque dans Photoshop pour y incruster en bas à droite et en Zapfino le nom que je voulais (à partir d’un fichier tout prêt). C’est simple et efficace. La solution présentée ici est encore meilleure, mais la gestion des couleurs est moins bonne. Il me semble qu’une fichier .psd qui a passé par ce programme crée une sortie moins belle en terme d’équilibre chromatique. Je retourne donc à ma solution manuelle. Elle prend un peu plus de temps mais est plus fine.

22)
fxprod
, le 28.11.2007 à 19:18
[modifier]

Copieur de comm’ !

j’avais point vu msieur et si je l’avais vu j’me srais abstiendu, ben voui…

23)
Barzi
, le 28.11.2007 à 19:37
[modifier]

J’ai le même problème, un certain nombre de mes photos de chiens ayant été piquées par des éleveurs concurrents pour les mettre sur leur site… naturellement sans citer les sources. Je passais mon temps à écrire des mails pour demander le retrait des photos… avec un succès très mitigé. J’ai testé un javascript semblable à celui de Blues. Cela n’empêche pas le piratage des images, mais au moins les personnes utilisant mes images ne peuvent pas prétendre ne pas être au courant des restrictions d’utilisation. J’ai fini par watermarker toutes mes images. Le souci est que j’y incruste non seulement du texte, mais aussi le logo de l’élevage. Je le fais par Photoshop. Le piratage des images est maintenant presque nul. Le watermark, c’est vraiment efficace.

Par contre, je m’étonne qu’il n’existe pas un standard de watermark invisible, commun aux logiciels de traitement d’image, indiquant le nom de l’auteur, les condition de licence et d’utilisation ainsi que les coordonnées de contact de l’auteur ou de l’ayant droit.

24)
graffati
, le 01.12.2007 à 15:51
[modifier]

Jusqu’à présent, je créais un calque dans Photoshop

on peut le faire plus simple à mon avis: dans photoshop tu prépares une page HTML: tu n’utilises ensuite que le fichier média qui sera créé et tu ne t’occupes pas de la galerie Html: tu peux ainsi préparer tes images (taille, etc.) pour le Web et les “marquer”… Fichier > Automatisation > Galerie Web photo: dans la partie basse de la fenêtre > Options > Protection… tu appliques tout ça à un fichier et voilà… ;-)

graffati – http://www.rougecarmin.net

25)
Smop
, le 01.12.2007 à 18:15
[modifier]

Par contre, je m’étonne qu’il n’existe pas un standard de watermark invisible, commun aux logiciels de traitement d’image, indiquant le nom de l’auteur, les condition de licence et d’utilisation ainsi que les coordonnées de contact de l’auteur ou de l’ayant droit.

J’ai travaillé il y a quelques années à l’Agence France-Presse et ils utilisaient à l’époque un logiciel qui permettait de marquer de manière invisible une image numérique. Même après plusieurs retouches de l’image, la marque restait détectable avec ce logiciel mais totalement invisible au commun des mortels. Malheureusement, je ne parviens pas à remettre un nom dessus. Cette solution a ensuite été abandonnée, pour une question de coût, au profit d’un simple embossage. Elle était efficace lorsqu’il s’agissait de prouver l’origine d’une photo dans le but d’éventuelles poursuites, mais d’un intérêt plus limité pour le piratage “commun”.