Profitez des offres Memoirevive.ch!
Le ridicule ne tue pas

Orange est en colère : un petit malin vend déjà des iPhones en France. Et ce petit malin s’offre même le luxe de le faire pour 20 euros de moins qu’Orange. Alors le géant français menace et se réserve le droit d’intenter toute procédure de justice tout en rappelant qu’il est le distributeur exclusif pour la France.

C’est un peu ridicule. Car non seulement Orange fait de la publicité, sur son site internet, pour son concurrent sauvage, mais en plus il pousse le bouchon jusqu’à afficher ledit concurrent avant que sa propre offre commerciale. Le preuve en image : (obtenue en tapant iPhone dans le moteur de recherche d’Orange).

image

Orange va devoir se faire un procès. Ou virer son responsable commercial. Ou se désabonner des programmes publicitaires de Google. Personnellement, je pencherait pour cette dernière, tout en sachant pertinemment qu’ils ne le feront pas. Un sou, c’est un sou, mon bon Monsieur. Et c’est bien plus important que la crédibilité ou le simple bon sens.

10 commentaires
1)
dzo
, le 28.10.2007 à 02:10
[modifier]

Le ridicule ne tue pas… Ce qui nous tue pas nous rend plus fort… Peut-on dire que le ridicule nous rend plus fort?

2)
benoit
, le 28.10.2007 à 07:31
[modifier]

Peut-on dire que le ridicule nous rend plus fort?

Joli syllogisme, ou pour être plus en phase avec notre hôte, paradoxe de l’emmenthal

Plus il y a de fromage, plus il y a de trous

or plus il y a de trous moins il y a de fromage

donc plus il y a de fromage moins il y a de fromage

3)
Roger Baudet
, le 28.10.2007 à 08:25
[modifier]

Merci Benoît. Je cherchais une pensée pour ma méditation dominicale et tu me sers sur un plateau (de fromages) le paradxe de l’emmental. C’est beau, CUK !

Quand l’iPhone, c’es incroyable comme cet objet est déjà “culte”. La aussi, il y a de quoi méditer…

4)
Kermorvan
, le 28.10.2007 à 08:36
[modifier]

Le ridicule ne tue pas:

voir le commentaire du 30 août 2007 par Jean-Marc Jancovici (www.manicore.com) sur le livre “Ma vérité sur la planète” de Claude Allègre.

Je cite le début: << Il est difficile de dire si la consternation, l’admiration ou l’ébahissement est le terme plus approprié pour caractériser ce qui vient à l’esprit une fois refermé ce livre. Ce dernier comporte une telle densité d’âneries au centimètre carré de page imprimée qu’il en devient une énigme. >>

5)
Kermorvan
, le 28.10.2007 à 08:47
[modifier]

Comme chacun sait, le barbier rase ceux qui ne se rasent pas eux-mêmes; qui rase le barbier?

6)
ysengrain
, le 28.10.2007 à 08:50
[modifier]

Je l’ai déjà cité ici. Michel Audiard faisait dire à l’un de ses personnages: Les cons se permettent tout, c’est comme ça qu’on les reconnait.

8)
6ix
, le 28.10.2007 à 11:00
[modifier]

Histoire qui démontre bien tout le paradoxe de ces annonces Google adSense, dont il n’est pas possible de gérer précisément le contenu…

De la même manière, on retrouve des pubs pour des produits Microsoft sur des sites pro-Apple.

Pour éviter le ridicule, ne reste plus qu’à se retirer de l’offre Google…

9)
drazam
, le 29.10.2007 à 22:30
[modifier]

C’est vrai que c’est rigolo mais tu vas vite en conclusion Olivier. Si Orange ne l’affiche en résultat, il y en aurait pour dire qu’Orange filtre à son avantage les recherches au grand dam des internautes. Après, les petits malins pour être en tête de “gondole” Google… De plus, ledit concurrent utilise la pratique très contestable d’importer et désimlocker des iPhones sans garantie client. Finalement c’est peut-être plus Apple qui a à perdre dans cette histoire…

10)
Chichille
, le 30.10.2007 à 20:44
[modifier]

Un grand classique du syllogisme paradoxal :

1)Ce qui est rare est cher. 2) Un cheval bon marché est rare. 3) Donc un cheval bon marché est cher.

Il y a aussi le syllogisme qui tourne en rond : Hippolyte est Crétois > Hippolyte dit que les Crétois sont des menteurs > Donc Hippolyte est un menteur et il a dit un mensonge > Donc les Crétois ne sont pas des menteurs > Donc Hippolyte dit la vérité > Donc les Crétois sont des menteurs > Donc Hippolyte est un menteur…

Bon, j’arrête là.