Profitez des offres Memoirevive.ch!
La réponse de DxO à mes dernières critiques

Suite à cet article paru il y a quelques jours, j’ai envoyé un mail à DxO pour les avertir que j’avais écrit un truc pas forcément très sympa à leur propos.

Voici d’abord le mail que j’ai envoyé:

Salut Jean, Salut Luc

Je vous mets un peu la pression , malgré tout un peu furieux de voir que le Mac est de nouveau en retard, alors qu’on nous avait promis que ce ne serait plus le cas, qu’il fallait juste reprendre les choses pour la V4, mais après que le développement se ferait totalement en parallèle.

Cela dit, si vous lisez les commentaires, vous verrez que les gens refusent DxO à cause d’une seule chose, cette rogntudju de protection.

J’espère au moins que cette v5 en retard pour nous (on craint le pire vu ce qui s’est passé la dernière fois dans les délais) verra cette protection disparaître, et faire en sorte, par exemple, qu’il soit possible de mettre la fenêtre de DxO dans le Dock, ce qui n’est pas possible actuellement (ou alors j’ai raté un truc ces derniers temps). Faut-il préciser que DxO est le SEUL logiciel à empêcher cette fonction.

Je voulais vérifier avec la dernière version, mais voilà que je ne peux à nouveau plus la lancer, vu le fait que j’ai fait une mise à jour iTunes… À chaque fois, faut repasser à Onyx, c’est vraiment pénible. Voire carrément insupportable.

Bref, si un mec comme moi, qui est un tel chaud partisan de DxO, commence à en avoir marre, et se passe de votre logiciel vu ce que peut faire Lightroom, c’est à se demander qui va vous rester fidèle.

Bien. Vous comprendrez que je sois un poil déçu, c’est le moins que l’on puisse dire.

Suivent les salutations habituelles.

La réponse que DxO m’a autorisé à publier, bien évidemment.

Cher François,

Ton article, les réactions des internautes et ton message abordent plusieurs questions, je vais essayer d’y répondre successivement._

  • Le retard de la version Mac.

François, en tant qu’ex rédac-chef de MacWorld et d’Univers Mac, je me revendique comme Mac-fanatique; la machine sur laquelle je te réponds (et sur laquelle je traite mes photos avec DxO Optics Pro) est un Mac.

Eh bien, je ne me sens pas vraiment malheureux d’avoir bénéficié directement d’une 4.1 stable et réactive, avec deux mois de décalage sur la 4.0 Windows. Comme bon nombre d’utilisateurs, je ne ressens pas comme vitale la nécessité de passer d’une version N.0 à une (N+1).0 tous les douze mois ; sachant par ailleurs que des versions intermédiaires ont apporté (gratuitement!) bon nombre de fonctions sympas entre-temps. D’autant que la (légère) frustration de voir mes collègues équipés de PC découvrir une version X.0 (souvent un peu « verte ») peut rapidement disparaître, grâce à Bootcamp ou un autre outil d’émulation.

Je pense à ce sujet qu’avant de se précipiter pour intégrer une évolution majeure d’un logiciel à un flux de production, il n’est jamais mauvais de lui accorder quelques jours (semaines ?) de test (voir les débuts d’Aperture!). Au final, les photographes équipés de Mac font donc l’économie d’une mise à jour intermédiaire… Et cela parce que, malgré les statistiques et les froids Excel des financiers en cravate, il reste des éditeurs modestes qui prennent des risques pour supporter des plateformes… minoritaires.

  • Les fonctions non-mac (dock, etc)

Là il s’agit clairement de bugs inacceptables. Je n’ai aucune idée, par exemple, de la raison pour laquelle DxO Optics Pro ne dispose pas du bouton jaune; mais je fais tout mon possible pour que les règles de base des guidelines Apple soient respectées (je note quand même qu’il y a des exemples de logiciels Apple, comme l’aide-mémoire, qui ne disposent pas non plus de bouton jaune). C’est vrai que DXO est une boîte de mathématiciens et d’ingénieurs, lesquels ont parfois du mal à imaginer qu’un monde sans Billou puisse même exister. Mais j’ai pu constater (ça te surprendra) que par contre bon nombre des développeurs ici sont très mac, et font pas mal d’effort pour que la version Mac ressemble à un logiciel Mac. OK, il faut toujours essayer de faire mieux.

  • La protection du logiciel

Je sais que tu as déjà échangé plusieurs fois avec Luc Marin à ce sujet. Au global nous considérons que mettre en place une protection de ce type est un mal nécessaire indispensable à garantir la viabilité de notre activité.

Le fait de placer une protection basée sur un code d’activation est un choix stratégique qui s’appuie à la fois sur des considérations marketing, techniques, éthiques… Nous avons fait le choix de ce type de protection; et il faut bien constater aujourd’hui que de Vista à Photoshop, on voit de plus en plus d’éditeurs rejoindre cette approche.

Depuis un an, nous avons énormément travaillé à rendre cette protection aussi indolore que possible. Et nous constatons que le nombre d’incidents par rapport à notre base installée est en décroissance constante. Le retour que nous avons généralement sur l’efficacité de ce support reste plutôt positif, même dans le monde Mac. Bon nombre de nos hotliners sont équipés en Mac, et sont parfaitement au courant des divers bugs générés par Interlok; nous suivons le dossier de chaque utilisateur et il s’avère extrêmement rare qu’une solution ne soit pas trouvée dans un délai réduit. Naturellement, chaque incident est un incident de trop et nous continuerons à être très impliqués et vigilants pour les résoudre au mieux et le plus rapidement. Nous continuons aussi à étudier d’autres approches, plus souples, mais sans avoir jusqu’ici trouvé la solution miracle.

Je veux aussi noter qu’une très large majorité d’utilisateurs s’accommode finalement plutôt bien de cette protection. Nous voyons ainsi lors d’une mise à jour comme celle de la 4.5 (gratuite!) des statistiques de téléchargement impressionnantes, qui montrent comment nos clients acceptent de supporter les désagréments de l’activation pour bénéficier des nouveautés proposées.

Je sais que les excuses habituelles (DXO est une petite boîte, on n’a pas les ressources suffisantes pour mener de front deux développements, on veut éviter que notre principale richesse: la bibliothèque de calibration, soit piratée sur une large échelle, etc) ne concernent pas vraiment l’utilisateur final. Pourtant, dans l’aventure DXO, il y a une formidable addition de compétences et de talent; et je crois que cela se voit dans les résultats fournis par nos produits. Alors merci encore, pour la compréhension dont font preuve les utilisateurs Mac…

Tu es bien évidemment libre de publier tout ou partie de ma réponse, si tu le juges bon.

Très cordialement,

Jean Cassagne
Product Manager
DxO Labs

Fin du mail.

J’ai deux réponses à apporter (je l’ai d’ailleurs fait par mail) à ces explications qui tiennent la route.

À propos du dock, j’ai vécu en direct le fait que le bouton orange soit inopérant: en effet, lors d’un dernier test avant la sortie officielle de la 4.1, j’ai constaté un plantage magistral de DxO lorsqu’on mettait sa fenêtre dans le dock.

Les programmeurs avec qui je discutais presqu’en temps réel ont constaté qu’il s’agissait d’un problème dû à la protection: chez eux, version non protégée, pas de bug. Donc seule solution, couper la possibilité de mettre la fenêtre dans le dock.

Et oui c’est vrai, plein d’entreprises demandent de s’activer en ligne. Je ne critique même plus cela. Ce que je critique, c’est le fait que cette activation nous ennuie ensuite à chaque mise à jour d’iTunes par exemple. Et DxO est le seul programme ayant posé ce problème.

Donc oui à une protection par activation, mais non à une protection qui empêche le logiciel de fonctionner parfaitement sans intervenir ensuite à l’aide d’Onyx, d’Xsupport ou de l’écriture de quelques lignes dans Terminal.

Bon sang, justement, tous les autres arrivent à trouver une protection sans bug, pourquoi pas DxO?

Cela dit je remercie chaudement cette entreprise innovante et de qualité de nous avoir répondu, et attends avec beaucoup d’impatience une version 5 Mac.

40 commentaires
1)
jeeper
, le 14.10.2007 à 09:22
[modifier]

Oh que tu as raison, à tel point qu’après avoir été un DxOholic de la première heure, j’ai laissé tomber l’utilisation à la version 4.5 compte-tenu de trop nombreux désagréments liés à la mise en oeuvre, notamment la protection, à un interface que je juge peu “user-friendly” et des lenteurs qui restent pénalisantes même sur un Mac Pro Dual Core. Pour toutes ces raisons, je ne passerai pas à la v5, en plus, je ne supporte pas que les gens honnêtes soient pénalisés à cause de quelques malandrins potentiels … Et comme tu le dis, il existe des protections en béton et néanmoins totalement transparentes pour l’utilisateur.

Dommage, ce produit a des aspects absolument géniaux … et l’équipe a au moins le mérite d’une certaine écoute, même si leur réponse n’est guère satisfaisante.

2)
frantzmuller
, le 14.10.2007 à 09:27
[modifier]

Bref, mis à part le bouton orange, DxO dit : “On a bien compris votre avis, mais on ne va rien changer”. Ce n’est pas vraiment ce que j’appelle écouter l’utilisateur et les explications de Monsieur Cassagne ressemblent plus à des justifications qu’à des promesses de changement.

Etant moi-même un photographe très amateur et occasionnel, je n’aurais jamais accepté de payer une telle somme pour un logiciel si je n’avais pas vu sur Cuk ce dont il était capable. Et à vrai dire, je ne l’ai pas regretté. A chaque voyage que je fais, je fais passer l’ensemble de ma carte mémoire par un traitement automatique DxO. Pour 95 % des images, le résultat est excellent et vaut bien ce que j’ai payé. Oui mais voilà, un logiciel est censé nous simplifier la vie, pas nous la compliquer, surtout à ce prix-là.

Puisque tu parles de Lightroom, que je ne connais pas, je vais me tourner vers lui. Je n’abandonne pas DxO pour l’instant, mais la qualité des produits Adobe vaut bien un petit détour, juste pour voir.

3)
THG
, le 14.10.2007 à 10:27
[modifier]

Juste quelques remarques en passant… je trouve un peu “gonflé” de la part du M. de chez DxO de laisser entendre que, finalement, les utilisateurs sous Win ont eu des versions un peu vertes du logiciel…pourquoi ? Pas de soucis sur Mac ? Non, à part qu’il faut réparer le système avec Onyx et que DxO marche pas lors d’une mise à jour iTunes… Tout simplement, cette lettre me donne l’impression qu’on essaie d’amadouer les utilisateurs et on se moque quand même un peu du monde. Je ne connais aucun logiciel, à part DxO, qui interfère à ce point avec l’utilisateur. Protéger c’est bien, mais pas à son détriment. La meilleure chose qui puisse arriver, c’est l’arrivée de solutions concurrentes à DxO. Et ça va venir. Au Salon de la Photo, il y avait un exposant qui propose une solution – encore onéreuse – qui a l’avantage de désolidariser le couple boîtier / objectif, ce qui fait q’on gagne en souplesse tout en étendant le champ d’application puisque ça fonctionne non seulement sur des photos d’appareils numériques, mais aussi sur des films numérisés, j’ai même ouï dire que les objectifs à décentrement étaient supportés, y compris en shift… En ce qui me concerne, je garde quand même un oeil intéressé sur DxO, et je m’offrirai une licence quand elle pourra développer un module pour Lightroom…

4)
Inconnu
, le 14.10.2007 à 10:34
[modifier]

Ayant changé de machine cette année j’ai transféré l’activation de Photoshop sans souci mais j’ai du faire appel au support de DxO pour refaire marcher ce logiciel, cette protection par Interlok est vraiment une calamité. D’autres logiciels fonctionnent avec activation, comme Antidote, sans aucune gêne.
Mais au delà de ça si je n’utilise presque plus DxO, c’est surtout à cause de sa lenteur, 10 minutes pour afficher les vignettes d’un dossier n’est pas supportable et quand je bouge un curseur de réglage je m’attends à voir le résultat en temps réel, pas avec quelques secondes de délai. Lightroom y arrive, pourquoi pas DxO ?

5)
zito
, le 14.10.2007 à 10:46
[modifier]

Encore ce discours de tartufes à propos de leur protection “indispensable à garantir la viabilité de notre activité” et “qui s’appuie à la fois sur des considérations marketing, techniques, éthiques…”

DxO est disponible sur les Newsgroups et sur tous les réseaux Peer to Peer !

Comme d’habitude les seuls emmerdés par la protection sont les clients qui payent et qui utilisent une version “légale”. Ici on atteint l’apothéose car en plus de payer pour être emmerdés par une protection, la protection est buggée à mort… Cher possesseur d’une licence DxO cela fais de toi un pigeon cocu !

Je n’ai aucune sympathie pour les boites qui méprisent à ce point leurs consommateurs.

6)
FT'e
, le 14.10.2007 à 11:27
[modifier]

Hum. Je vais redire ce que je disais dans mon commentaire de l’article précédent.

Je comprends que DxO protège son programme, et je comprends également qu’ils choisissent un système demandant une activation en ligne. D’autres éditeurs le font, je ne vois aucun problème là dedans. Je bosse moi-même dans le logiciel, je n’aimerai pas voir mes productions piratées sans vergogne alors que j’essaie somme toute de nourrir ma famille comme n’importe qui.

Seulement voilà. Il y a deux éditeurs dont la protection est une chienlit pourrie et emmerdeuse à mort (parmi les logiciels que j’utilise ou utiliserais volontiers s’entend): Microsoft avec son WGA et DxO. Pour ce qui est de Microsoft j’utilise depuis belle lurette une version développeur dénuée de cette merde de WGA – je le précise on ne peut plus légalement.

Pour DxO, j’ai choisi de faire l’impasse. Il est en effet dispo n’importe où sur le Net sans avoir à chercher plus de 10 minutes. Si je l’utilisais, je l’utiliserais de façon assez intensive, et j’ai pour règle de payer tout logiciel réellement utilisé. Je pourrais éventuellement le payer et utiliser une version crackée pour ne pas être emmerdé par vous-savez-quoi, mais non. Je boycotte la chose tant que cette saleté reste. Fut un temps, j’utilisais une version crackée (licence payée!) de XPress parce que la protection, un dongle, était plus qu’emmerdante et si facile à perdre ou à se faire voler. Mais je n’avais guère le choix de faire l’impasse. Depuis que je l’ai, XPress a dégagé pour InDesign.

Je connais, hors Cuk, au moins 6 personnes faisant l’impasse sur DxO pour cette même raison (certains l’utilisent sans l’avoir payé :/).

Oui à une protection efficace avec activation en ligne, tant que cette protection, une fois le logiciel activé, n’occasionne pas la moindre gène pour l’utilisateur légal. Jamais eu de problème avec la Creative Suite par exemple.

Si d’autres éditeurs y arrivent, DxO doit y arriver aussi. D’ici là, je continuerais à dire du bien de ce logiciel tout en déconseillant très vigoureusement de l’acheter.

Et c’est vraiment dommage.

Pour les histoires de retard, m’en fiche, tant que le logiciel arrive sur Mac avant la version suivante sur Windows, ça me va.

7)
ASPIC
, le 14.10.2007 à 11:38
[modifier]

Euhhhhhh, rien à rajouter sauf que je passe un coup d’Onyx chaque fois que je me sers de DXO par sécurité et que j’utilise Ligthroom à la place de DXO car à l’unité je gagne un temps fou et comme le temps c’est de l’argent… En revanche, en traitement par lot, sur MacPro 5méga de ram, ça va vite, sauf les fenêtres surgissantes qui me demandent de payer mon logiciel… alors que celui-ci a été acheté en ligne. “Un défaut de la protection”…

Un chose quand on désactive le logiciel il n’est plus possible de l’activer car bien entendu, le client légal est considéré comme un fraudeur ( ce qui se fait très facilement, la désactivation du logiciel, chez adobe). Reste que les techniciens de chez DXO sont quand même compréhensifs de la m… de leur système.

Ici à la Réunion on dit en créole : dan la langue n’a point lo zo (traduire : dans la langue il n’y a pas d’os) . A méditer sur le sens de ce dicton populaire

8)
François Cuneo
, le 14.10.2007 à 11:58
[modifier]

Je crois en effet qu’il faudra encore un peu de temps pour que DxO comprenne qu’il fonce dans le mur avec cette protection si… particulière.

Mais on y arrivera, j’en suis persuadé.

Quand?

Question de temps.

On parie?

9)
François Cuneo
, le 14.10.2007 à 12:20
[modifier]

Ce qui me dépasse un peu, c’est que les gens que je côtoie, soit sur Cuk soit dans la vie de tous les jours, et qui aiment la photo (c’est marrant, j’en connais quelques-uns) ont tous ces trois réactions face à DXO lorsqu’ils m’expliquent qu’ils n’achètent PAS le produit:

  • DxO est trop cher pour ce qu’ils veulent en faire. Ça, c’est leur choix, je ne suis pas d’accord avec eux, le prix demandé par DxO est parfaitement justifié.
  • DxO est trop lent. Sur les machines à base d’Intel, je ne trouve pas, mais c’est vrai que certains réglages ne se font pas en temps tout à fait réel. Mais souvent chez les autres non plus.
  • DxO est une plaie au niveau des problèmes de protection. C’est totalement juste, c’est même totalement lamentable d’oser continuer à proposer ce truc. Ce qui me dépasse totalement, c’est que si moi, dans mon petit microcosme, avec tout de même quelques milliers de lecteurs, j’obtiens ce genre de retours, on dirait que tout ne va pas si mal chez l’éditeur.

Malgré toutes les remarques, malgré les abandons de leur logiciel, alors que j’apprends, et c’est un comble, que les versions piratées existent, ils ne font rien pour faire évoluer cet état de fait. Parce que même si Jean prétend qu’ils font tout pour arriver à rendre la protection la plus transparente possible, rien n’y fait, je ne vois pas la différence: elles est toujours aussi catastrophique.

10)
Inconnu
, le 14.10.2007 à 12:24
[modifier]

Effectivement, je confirme que Jean a été et reste un Mac user de la première heure…!

11)
Guillôme
, le 14.10.2007 à 12:44
[modifier]

Je ne reviendrai pas sur les passages “marché mac trop petit” ou autres explications de ce type car c’est à mourir de rire!

Donc oui à une protection par activation, mais non à une protection qui empêche le logiciel de fonctionner parfaitement sans intervenir ensuite à l’aide d’Onyx, d’Xsupport ou de l’écriture de quelques lignes dans Terminal.

Je suis complétement PAS d’accord avec toi François ;)

C’est bien simple, j’ai abandonné Windows à partir du moment où ils ont commencé à mettre en place le système d’activation. Si Apple décide de se mettre à l’activation pour l’OS, alors je passerai avec tristesse à Linux mais au moins je serai libre. Je n’achète JAMAIS des logiciels nécessitant une activation.

Une protection avec Activation, c’est comme les DRM pour la musique, un non-sens qui va prendre du temps à disparaître mais qui je l’espère disparaîtra…

Les raisons sont simples :

– De quel droit ne puis-je réinstaller autant de fois mon logiciel sans devoir passer pour un voleur en implorant un code à l’éditeur?

– De quel droit peux-t-on me vendre un logiciel dont je ne pourrai peut être pas utiliser dans le futur si la société vendeuse fait faillite ou si la politique d’activation change? (Cela n’est pas une théorie, même les grosses boites comme Virgin viennent de laisser tomber leurs clients et leur drm avec la cessation de la boutique en ligne! Seule possibilité, ripper des cd de qualité moindre pour faire sauter les drm!!!)

– De quel droit peux-ton me forcer à avoir une connexion Internet? à devoir envoyé des données qui peuvent être personnelles (ne me parler pas de confiance)? …

Enfin, lisez cet article L’encodage des oeuvres numériques, un nouveau Big Brother ?

Paranoïa diront certains? Personnellement, je ne le pense pas. Luttons pendant que cela est encore possible.

12)
golf
, le 14.10.2007 à 12:55
[modifier]

“DXO est une boîte de mathématiciens et d’ingénieurs, lesquels ont parfois du mal à imaginer qu’un monde sans Billou puisse même exister”

Quand je lis çà, je m’écroule de rire… Ayant passé une partie de ma vie professionnelle parmi les grands comptes informatiques français et autres SSII, je puis dire qu’une boîte de mathématiciens et d’ingénieurs qui se respecte travaille sous unix !… Faut être sérieux, la plus grosse population de professionnels du développement est celle des unixiens-linuxiens.

Qu’est MacOs X ?…

13)
fxprod
, le 14.10.2007 à 13:28
[modifier]

Je suis en train de faire l’essai de dxo en version gratuite, je vais l’enlever de mon mac, la chose m’ennuye profondément et même gratis ad vitam je ne l’installerais pas.

Si à la 1° lecture une photo n’est pas bonne c’est direction poubelle, sans autre forme de procès, elle ne me plait pas maintenant elle ne me plaira pas plus dans 6 mois, en plus de la place sur le disque durs cela prend du temps d’indexation et de chipotages pour peut-être l’améliorer.

Par contre je viens de me faire 2 cadeaux pour les 5 fêtes à venir, anniversaires, noël, nouvel-an, etc.

1° Lors de mon périple en Savoie et ensuite en Suisse début septembre, j’ai été frustré en premier lieu par mon sac à dos photo, faut trois mains pour utiliser ce type d’objet ou le poser par terre pour changer d’objectif, aussi une lecture aprofondie du net m’a fait choisir un slingshot aw 200 loewe pro, vraiment facile, tout ce dont j’ai besoin facilement sous la main, pose coudes éliminant les flous de bouger en position ventrale et surtout pas trop grand ni trop lourd je n’emporte que le strict nécessaire, evitez le 300 pour les mêmes raisons, même vide.

2° j’avais aussi une autre frustration , posseder un zoom pas trop long et pas trop court non plus avec un beau flou d’arrière plan, il y a bien le 70/200 is 2,8 canon trop lourd, trop cher mon budget n’étant pas extensible,mon cahier des charges: poids, ouverture, prix et j’ai trouvé un objectif parfait le sigma 50/150 2,8, qualité de fabrication, piqué très honnête dès la pleine ouverture, les abérations très bien corrigées, du plaisir.

14)
Ishar
, le 14.10.2007 à 15:37
[modifier]

Eh bien moi j’aime bien DxO. C’est vrai qu’il m’a fallu un petit moment pour m’y faire, car il a sa propre logique (ou alors c’est moi ;-). C’est vrai aussi que ce n’est pas un modèle de rapidité lors du choix des corrections : le rafraîchissement de l’image se fait attendre. A part ça ben rien…

– je n’ai jamais eu de problème d’activation et pourtant je fais les mises à jour d’iTune comme vous. Je bosse encore avec un G5 c’est peut-être pour ça. – y a pas de bouton jaune… qu’est-ce que ça peut bien faire ? Pomme-h et l’appli se range bien sagement en tâche de fond. Ça me suffit amplement.

Et puis je ne crois pas qu’il soit judicieux de comparer DxO à LR, ce n’est quand même pas la même chose.

15)
TimNado
, le 14.10.2007 à 17:21
[modifier]

C’est bien joli d’être patient et d’attendre tranquillement la version Mac. Mais comme la version 4.5 ne gère pas le Canon 40D, combien de temps vais-je attendre la version 5 et de pouvoir utiliser DXO à nouveau ? En attendant… j’ai le temps de l’oublier…

Ha oui il y a bootcamp. Alors je pense que DXO va m’offrir une licence Windows ;-)

Franchement, et je rejoint ce qui a été écrit plus haut, écrire que l’on nous comprend mais que l’on ne va rien faire, c’est se moquer du monde. Limite insultant.

“ouverture du monde méchant” _/ Pourquoi mettre en avant le lien avec certaine défunte revue. Porte poisse ? Attention DXO ;-) /“fin du mode méchant”_.

Et comme il me semble bien que rien ne va être fait pour changer la protection stupide (et la seule à ne pas fonctionner, étrange non, cet entêtement), DXO qui était en sursis défavorable chez moi, ne l’est plus ( en sursis). Il sera viré et je ne dépenserai plus mon argent chez eux.

Bon, il me semble aussi, que ce monsieur s’en foute. Il a assez de client Windows. Mais au moins j’aurai eu le plaisir de ne pas leur donner des sous.

A part cela je trouve tout ça dommage, mais vraiment dommage. A part la protection et les retards chroniques (et la réponse de Jean Cassagne), le produit est intéressant. A suivre… ailleurs.

16)
Yvan Ramoni
, le 14.10.2007 à 17:31
[modifier]

DXO c’est vraiment quand j’ai une grande quantité de photos à traiter et vu sa vitesse je laisse la machine travailler quand je dors, mais il ne faut pas dormir dans la même pièce vu le bruit des ventilos et la lenteur du traitement et pourtant j’ai un quad g5 mais bon …. Allez je peux vous l’avouer quand j’étais sur pc avec un processeur amd 6400 chose truc me rappelle pas et bien l’equipe de dxo m’avais dis que leur programme était plus rapide sur proc intel que amd, bon la suite c’est plus triste mais: j’ai l’impression que dxo était plus rapide sur mon pc avec processeur amd que maintenant sur mon g5 quad, en même temps vu que le programme c’est amélioré il s’est aussi alourdi. Encore un truc sur un quad je devrais traiter 8 images en même temps (une par processeur) et bien je ne l’ai jamais vu y arriver, c’est 6 ou 7 photos à la fois, à l’époque sur mon amd c’était 4 photos en même temps. Quand à la protection après maj de itunes je n’ai rien eu comme problème par contre j’ai une fenêtre download manager à chaque lancement ??? Il faudrait un test genre image prise avec 5d ou équivalent en raw et lancer 100 photos à traiter sur un pc intel un g5 quad et un mac pro intel pour voir les différentes vitesses.

17)
ASPIC
, le 14.10.2007 à 18:44
[modifier]

Pour la fenêtre download manager coupe la recherche de mise à jour automatique ;o)) dans les préférences; Question rapidité, le temps de traitement d’une image est quasiment le même sur mon macbook core 2 (2giga de ram) que sur le macpro (5g ram) sauf que ce dernier traite 6 à 7 images à la fois au lieu de deux.Ça va donc très vite. Bon l’affichage des images, c’est assez long.

Avant ;o)) quand le matériel de labo était étudié par des ingénieurs, c’était galère. La quantité de matériel de labo modifiée par les photographes était impressionante. La différence entre le mec qui ne comprend rien en dehors de ligne de code qui pond du jus de crane pour sortir un logiciel techniquement top comme DXO et le mec qui s’en sert tous les jours ? Ça n’est pas dans le cahier des charges ? Pourquoi LR est accessible sur le plan de l’ergonomie et Aperture l’est moins ?

par ce qu’il y en a qui arrêtent de penser à la place de leurs clients potentiels et d’autres qui écoutent leurs clients potentiels; Mais en France, les entreprises ont trop de suffisance pour cela. La grogne n’est pas nouvelle, le nœud est identifié et monsieur Cassagne nous dit … la version windos est un peu verte (ah bon ? le client windos est encore moins considéré que le client Mac qui est um marché étroit ?). Cela démontre bien la politique de l’entreprise vis à vis des clients.

Moi, si je livre un mauvais boulot, 1/ je me le prends en retour, 2/ je ne revois plus le client 3/ je m’assois sur ma facture. Et c’est normal.

J’arrête là car à lire le “product manager” il faudra qu’elle soit vaiment bonne cette nouvelle version pour que je remette le moindre euro dans DXO.

18)
406
, le 14.10.2007 à 22:26
[modifier]

pas de soucis particulier sur mon mac pro. parfois, la preview délire un peu mais bon. aucun soucis sèrieux. j’attend la version 5 gratuite avec impatience pour voir l’amélioration de la preview en multicore.

19)
A.DOU
, le 14.10.2007 à 22:37
[modifier]

Primo, je tiens a – quand même -saluer la qualité obtenue avec DXO !!! Secundo, je pose la question de la viabilité de cette société, sachant que le prochain RAW CONVERTER de CANON ( gratuit ) comprendra des modules de correction pour toute une série de – forcément – leurs optiques et qu’ il serait, de plus compatible avec d’ anciens boîtiers comme le D60. Si après-demain, les autres firmes font la même chose, je pose méchanment la question : le seul intérêt de DXO serait-il uniquement pour celui qui a un boîtier de marque X et qui utilise un objectif de marque Y ? Ceci dit, grand merci à tous ceux qui ” asticotent ” DXO, afin qu’ ils réagissent de façon plus commerciale, aux doléances exprimées. En espérant, une réaction appropriée de leur part, ….

20)
406
, le 14.10.2007 à 22:52
[modifier]

dpp n’intègre pas de profil d’entrée contrairement à dxo. si je ne dis pas de bètise, n’intègre pas non plus de réduction de bruit (type neatimage) comme dxo. fera t’il du multithread ? il m’arrive aussi de traiter des raw d’un ami qui lui, a un alpha 100 et un autre, un d80.

21)
FiBo
, le 14.10.2007 à 22:53
[modifier]

Ces commentaires sont édifiants. Espérons que ces messieurs de DXO auront compris le message ! En ce qui me concerne, alors je pensais bien acheter ce logiciel, il est clair que je vais m’en abstenir.

Petite question de néophyte: a priori l’un des points forts de DXO c’est la correction des distorsions géométriques et de l’aberration chromatique. Est ce que les autres produits cités (LR, Aperture), ou d’autres, effectuent ces traitements d’une manière plus ou moins similaire ?

@golf: 100% d’accord, les scientifiques travaillent très souvent sous unix (on les comprend), et de plus en plus avec MacOS X. La remarque de Jean Cassagne vis à vis de ses collègues est plutôt malhabile et méprisante à la limite.

22)
François Cuneo
, le 15.10.2007 à 00:13
[modifier]

Que ce soit bien clair.

Pour moi, DxO n’est pas une m… Au contraire. C’est un excellent produit qui énerve beaucoup de monde à cause d’une protection lamentable.

Sinon, FiBo, Aperture ou Lightroom ne savent pas corriger les défauts de l’objectif. Ce qu’ils savent faire (LR, Aperture, je ne sais plus), c’est corriger le vignettage ou l’aberration chromatique, mais à la louche, comme tu le sens.

DxO lui va corriger au mieux, par zones, bref, sur ces points bien précis, est immensément supérieur aux autre logiciels.

Cela dit, on m’a parlé d’autres programmes arrivant sur le marché.

Entre autres choses: Acolens, de nurizon-sofware.fr.

Lorsqu’on m’a dit que le logiciel était protégé par un dongle, j’ai vite arrêté de m’y intéresser.

23)
Nian
, le 15.10.2007 à 00:51
[modifier]

Moi aussi je suis un frustré de DxO. J’ai acheté une version 3.5 trop lente. J’ai été ennuyé par la protection Interlok plus d’une fois, car j’ai la (mal)chance de souvent changer de Mac. Depuis je ne l’utilise plus. Et j’ai fait l’erreur de conseiller DxO a un pote qui s’est lui aussi embourbé dans la protection Interlok et qui ne l’utilise plus non plus.

J’ai récement téléchargé une démo de la version 4.5 qui ne m’a pas satisfait (trop lent, pas de correction sur certaines images pourtant “en règle”, résultats moyens). Je l’ai désinstallé, en fait, DxO n’envisage pas de désinstalleur et j’ai du le virer à la poubelle. Mais ça n’enlève pas Interlok qui reste installé sur le poste! Aucune aide sur le site de DxO pour se libérer de l’Interlok, il a fallu que je passe par le site Paceap (Pace Anti Piracy—voilà de quel jus on traite ses clients!) qui met à disposition un shell script pour désinstaller la protection.

Mais le plus grand reproche que je fais à DxO s’est de ne pas concevoir, que l’on veuille corriger des images avec leur logiciel après les avoir traitées ou tout juste taguées avec des mots clés via Bridge/LR/iView. Alors sont désactivées les fonctions de correction d’objectif. Je trouve ça arrogant et inacceptable.

Seule chance pour une mise à jour vers DxO dans une version ultérieure, c’est 1. de virer la protection (d’autant plus rallant que ce logiciel existe vraisemblablement aussi sans lok) et 2. d’accepter de se fondre dans le flux des utilisateurs sans leur en imposer un. Rien que ces fonctions mériteraient une version +1.

D’ici là pour moi ça restera Lightroom avec une grosse impatience envers le derawtiseur Canon DPP 3.x imminent qui justement corrigera les défauts boitier et objectifs de la gamme Canon.

@François: merci pour toutes ces critiques envers DxO. A ma petite échelle je n’ai rien réussi à tirer des commerciaux DxO lors de la dernière Photokina mise à part un “oui, nous voulons être les premiers dans le flux pour éviter des erreurs blabli-blabla”. Alors si c’est comme ça, passons.

PS: Alarmant de lire que DxO prends les utilisateurs Windows early adopter pour des verts… Quelle erreur de communication que d’admettre cette politique des versions x.0 qui ne sont rien d’autre que des bêtas! Lecteurs et amis Windows, vous êtes dorénavant prévenus… officiellement!

24)
cerock
, le 15.10.2007 à 08:42
[modifier]

Cela fait plaisir de ce sentir moins seul. Avoir l’impression d’avoir claquer du fric pour un produit qui a fini dans une armoire virtuelle (j’adore le terme… mr.b)

Leur protection est une insulte aux clients qui payent, entre DxO et Stitcher (qui sont les deux seuls logiciel avec activations qui ont totalement merdé chez moi), je ne vous conseil pas d’avoir des problèmes avec votre mac. Le mien a passé deux fois en SAV pour deux remplacement de carte mère et maintenant j’utilise Lightroom et autopano… Deux applications qui ne m’ont jamais emmerdé.

25)
Saluki
, le 15.10.2007 à 08:49
[modifier]

A la mode de Tim;

“ouverture du monde méchant” / On ne change pas une équipe qui perd ? Attention DXO ;-) /“fin du mode méchant”.

Pour ma part, DxO est resté dans le TiBook qui est parti à la casse quand son écran m’est resté dans la main.

26)
crocro
, le 15.10.2007 à 09:45
[modifier]

Bonjour

DXO, remarquable selon certains, ne traite pas les images isues des boitiers et optiques de toutes les marques: Olympus est totalement ignoré.

Ce n’est pas grave Olympus Studio corrige nativement toutes les imperfections des objectifs de la marque. Bizarre d’ailleurs que de grandes marques comma Canon ou Nikon ne proposent pas cela et confient à des développeurs, amateurs, méprisants et pas trés coopératifs, le soin de fignoler leur images.

27)
Zedwarf
, le 15.10.2007 à 10:46
[modifier]

Ravi d’apprendre qu’en tant qu’utilisateur Windows, je bénéficie de versions DxO beta, mal stabilisées, pas complètement abouties, et que payer ma licence me donne en fait droit de participer à l’effort de debuggage…

28)
406
, le 15.10.2007 à 10:54
[modifier]

de toute façon, un logiciel sans bug, çà n’éxiste pas. ensuite, les macusers qui se plaignent de la sortie 1 mois plus tard que pc alors que léopard va se pointer d’ici là après la version 5 et donc, forcement, risque de bug (comme c’est déjà prévu avec la suite cs3 adobe…), je ne les comprend pas.

29)
olivier_M
, le 15.10.2007 à 11:06
[modifier]

bonjour,

Je m’inscrit sur votre site aujourd’hui, pour poster un commentaire, car vous soulignez un trait de ce programme DXo qui m’enerve depuis tres longtemps.

Je suis utilisateur depuis la version 2 de dxo. Je suis photographe professionnel, et j’envoi assez regulièrement des mails à luc marin qui ne sont pas tj sympa à propos du fonctionnement de son logiciel. Il repond toujours, il est toujours tres sympa dans ses reponses, mais personnellement j’en ai raz le bol des justifications, je veux de l’action.

Je possede un macpro et un macbook pro santarosa. Que dire de dxo sur ces machines… Il est incroyablement lent meme sur le macpro.. désolé mais 35s / images je trouve ca lent. Un script de developpement sous Ps CS3 avec antibruit via plugins converti un raw en 1 à 4s sur ce genre de machine, là avec dxo on est à + 1000% de lenteur. Vous me direz oui mais DXo traite la distorsion etc… ok mais bon certain plugins tel que ptlens le font aussi et pas trop mal qui plus est… en qq seconde. Bref, tout ca pour dire que DXo est un bon logiciel mais d’une lenteur sous mac incroyable comparé à la concurence et a la version pc, pour un gain qualitatif discutable.

Que dire de la nouvelle version qui utilise soit disant le Gpu pour faire “gagner du temps d’affichage”…et bien j’ai ete tres dérouté lors de la maj du logiciel. Je prend une serie de raw de mon 1D mkIII, et la passe dans le logiciel. Arrivé à la phase “d’amelioration” mon image apparait tt noire dans le visaliseur. impossible d’operer la moindre modification dans ce cas. Je vais dans les pref apres 15 min de reflexion sur le pourquoi c’est tt noir, et la je decoche l’option GPu. Je relance Dxo et la tt fonctionne à nouveau. Mon macpro à 1 an et possede la carte graphique par defaut. C’est un comble que dxo sur mac ne supporte pas cette carte !! (C’est la meme chose sur mon dernier Mbp 2,4ghz)

J’en arrive a me demander si le developpement mac est bien orienté mac. En effet comment expliquer le non support de ce genre de carte graphique alors que ce sont les carte par defaut montées sur les mac et ce depuis longtemps pour le mac pro par exemple ?

Je vous epargne egalement mes deboires rencontrés lors des differentes Maj de l’application à cause du systeme interlok, et les temps de reaction plutot moyen du sav pour debloquer une licence.

Francois, lorsque votre interlocuteur vous repond qu’il est tj possible d’utiliser Dxo via un systeme de virtualisation je me tord de rire. Quelle reponse inadmissible. En effet la licence Dxo autorise 2 machines. si vous etes dans mon cas avec un Desktop et un portable, vos 2 licences sont deja utilisées. Pour un usage en virtualisation il vous faudra deactiver une des 2 pour pouvoir activer la version pc (sur la meme machine !!!) Je trouve ca lamentable, et luc marin m’avait deja l’an dernier fait une reponse alambiquée sur ce sujet.

Bref tout ca pour en arriver au fait que ce logiciel Dxo, tout formidable qu’il soit, est insupportable à l’usage, et au final je ne reconduirais pas ma licence Elite pour cette v5.0. A force de vouloir surproteger votre logiciel pour je vous cite proteger votre buisness model, vous risquez de subir une erosion de votre clientelle qui en a raz le bol d’etre prise pour des pigeons.

30)
François Cuneo
, le 15.10.2007 à 11:40
[modifier]

Je comprends tous ces messages.

N’importe qui les comprendrait d’ailleurs.

Je comprends aussi très bien la réaction de notre utilisateur Windows!:-)

Cela dit, sur la lenteur, on peut tout de même discuter. C’est vrai que le programme X fait ça en quelques secondes, l’autre fait cette fonction en quelques secondes aussi, et l’autre de même. Ici, nous avons TOUT au même endroit, qui fait tout à la fois. Donc c’est normal que ça prenne plus de temps.

31)
Sparhawk
, le 15.10.2007 à 12:05
[modifier]

Je suis d’accord pour la lenteur, mais c’est quoi ces problèmes avec Interlock et les mises-à-jour iTunes? Je n’ai jamais eu de problème, une seule activation et c’est bon.

32)
Origenius
, le 15.10.2007 à 12:24
[modifier]

Bonjour à tous…

Moi aussi je me ballade avec DXO depuis les articles trouvés sur Cuk… Et Depuis Cuk aussi, je ne prends plus que des photos en raw, puisque j’ai compris leur intérêt. Mais voilà mon boitier c’était un Nikon D100. DXO ne sait pas traiter les fichiers raw du D100. Un peu à cause de DXO donc, j’ai mis au placard (en bois d’arbre) mon D100 pour un D200, ayant pris soin de vérifier que les raw du D200 étaient bien traités par DXO, ouf. Mais pourquoi diable les raw du D100 n’ont jamais été acceptés par DXO, les JPEG oui, mais pas les raw. Bref, un boitier D100 que je n’utilise plus, c’est dommage…

Ce qui est le plus drôle dans l’histoire, enfin je ris jaune, c’est que je voudrais bien changer mon PowerMac G5 de première génération (2×2ghz) par un MacPro un peu plus vitaminé, mais que je ne le fais pas à cause de… DXO. Car tant qu’il n’est pas bloqué sur mon G5 à cause de cette enquiquineuse protection, je ne touche à rien, rien du tout. Des fois que sur mon futur MacPro rien ne fonctionne après le transfert. Car il faut le dire : je n’ai plus confiance en ce logiciel. La confiance est-elle une valeur négligeable ?

Me suis-je fait avoir deux fois ? Une fois pour un investissement qui ne m’était pas nécessaire en changeant de boitier pour pouvoir continuer à utiliser ce logiciel que j’aimais ? Et une seconde fois pour ne pas investir dans une nouvelle machine pour pouvoir continuer à utiliser un logiciel que je ne déteste vraiment pas ?

Je ne suis en rien un professionnel. Mon violon d’Ingres, c’est la photo et le graphisme sur mac. Toutes les licences de mes logiciels sont payées avec mes revenus personnels. Je suis suffisamment exigeant pour préférer des logiciels pro. Mais oui, bien sûr que je me suis fait la main sur des logiciels dont je ne possédais pas la licence au départ. J’ai appris, je me suis formé avec eux. Mais avec eux, je ne fais pas non plus de business… Aujourd’hui que j’ai de quoi me les payer, lesquels croyez-vous que je me suis offerts ? Ceux que je connaissais déjà, pardi ! Ceux que j’ai essayés et qui ne me convenaient pas, je les ai évacués. Ceux que je n’ai pas pu essayer sans protection ? Je ne me rappelle plus leur nom… Le seul qui ait échappé à cette règle fut DXO à cause de ce que j’ai pu en lire ici, une manière de l’essayer donc, par la confiance.

Et les 30 jours d’essai gratuit, c’est fait pour des prunes ? Non bien sûr, mais pour les pros ! Ceux qui travaillent avec du matin au soir pour en découvrir les arcanes. Pour moi, 30 jours ne suffisent pas : mes passions ne sont pas ma profession, je n’y mets pas tout mon temps ni tout mon argent (quoique). La période d’essai est parfois terminée que je n’ai pas eu le temps de développer 10 photos… Je suis bien avancé…

Mais un simple amateur, même averti et passionné, n’est peut-être pas une cible intéressante pour une boite comme DXO. Tant pis. Une boite peut-elle supporter, de la part d’un amateur d’obtenir son argent, en différé ? ou de ne pas l’avoir du tout, mais tout de suite ? Une boite rechignerait-elle à faire du (bon) buzz autour de son produit en supportant une dose de diffusion non protégée, pour que ce produit devienne une (bonne) référence ? Tous les amateurs ne sont pas malhonnêtes mais ils ont des besoins différents des pros, notamment en temps. Les amateurs ne s’amusent pas à faire la collection de tous les logiciels pour remplir leur disque dur, ils veulent le logiciel qui leur convient sans être obligés d’acheter toutes les licences de tous les logiciels pour n’en utiliser qu’un, au final, dont ils seront satisfaits, même d’acquérir la licence, et qu’ils seront satisfaits d’utiliser pour leur passion dans le peu de temps qu’ils ont à lui consacrer !

Bientôt, pour moi, ce ne sera plus DXO.

Je vais bientôt acheter lightroom que je commence à connaître et à apprécier… Quant à Aperture j’en avais déjà obtenu la licence, mais c’était avant Lightroom…

@mitiés

33)
François Cuneo
, le 15.10.2007 à 12:42
[modifier]

Origenius, si c’est vraiment DxO qui te bloque pour passer au Macintel, il te faut y aller. Parce que tu ne risques par grand-chose.

Un blocage? Une réactivation? Sur la nouvelle machine, tu auras trente jours. Largement le temps de régler ton problème de licence.

Cela dit, je vois que la confiance ne règne pas vraiment à propos de cette entreprise. C’est dommage, parce qu’à mon avis, on peut vraiment compter sur elle pour nous aider quand ça ne va pas. Même si cela prend parfois un tout petit peu de temps.

Cela dit Origenius, Lightroom est un très très bon choix aussi, et… complémentaire!:-)

Sparhawk. Es-tu sur Macintel ou PowerPC? Toutes mes connaissances sont touchées sur Macintel, pas sur PowerPC.

Faut dire que je ne parle bientôt plus aux gens sur PowerPC!:-)

Je plaisante hein, nom de dzou, je plaisante!!

34)
fxprod
, le 15.10.2007 à 13:56
[modifier]

Faut dire que je ne parle bientôt plus aux gens sur PowerPC!:-)

Je plaisante hein, nom de dzou, je plaisante!!

j’ai eu peur. smiley g5 2×2ghz

35)
olivier_M
, le 15.10.2007 à 14:12
[modifier]

Ps: Excusez moi mais je viens de me rendre compte que j’avais oublié quelque chose dans mon precedent post ! Décidement j’en ai des choses à reporcher à dxo !

Que dire du soit disant plugins CS3 !! Ce plugin, apres une installation laborieuse à la main, car en effet l’installateur dxo ne reconnait pas encore CS3 (mdr!) doit d’apres le site de support dxo fonctionner sans probleme avec la suite Adobe. Apres donc les peripecies d’installation, je lance donc photoshop cs3, qui s’empresse de faire apparaitre un message d’erreur comme quoi certain plugins n’ont pas pu etre chargés. Là je me penche sur le probleme et me rend compte que ce fameux Dxo plugins ne fonctionne que si l’on lance ps CS3 sous rosetta !!!!!!!!!!! Sublime pour un logiciel professionnel je perd d’un coup tout interet de travailler sur des machines recentes à + de 4000€

Personnellement je trouve ca tres indigeste apres avoir deboursé plusieurs fois 300€ pour Dxo Elite et 300€ (maj PsCS3)+ 1000€ (Ps CS2) tout ca pour me retrouver avec un systeme de production bridé sous rosetta juste pour leur plugin…

Du coup je le repete je ne passerai pas à Dxo 5.0, meme si Luc Marin me jure qu’il fait la vaisselle !

36)
Sparhawk
, le 15.10.2007 à 14:37
[modifier]

Merci de ta réponse, François, je l’ai en effet fait tourner sur PowerPC. C’est bon à savoir, je vais l’y laisser malgré la lenteur, je peux le laisser tourner en parallèle.

37)
Origenius
, le 15.10.2007 à 15:35
[modifier]

Merci François pour ta réponse : elle a dissipé un peu mes doutes, cependant…

Un blocage? Une réactivation? Sur la nouvelle machine, tu auras trente jours. Largement le temps de régler ton problème de licence.

C’est sans doute aussi cela qui m’ennuie. Pourquoi serais-je obligé de demander de nouveau le droit d’utiliser un logiciel alors que je l’ai déjà par l’achat de ladite licence ? Je n’ai pas envie de dire à Mr DXO que j’ai acheté une nouvelle machine. Je ne veux pas non plus dépenser de longues minutes de téléphone entre le Japon et la France à cause de la méfiance par nature de Mr DXO. Je ne veux pas non plus râler, intérieurement, bien sûr, parce que ça ne marche pas et que ça devrait. Finalement, je n’ai pas le temps d’être ennuyé pour les caprices de Monsieur DXO. Je suis un client, pas un pirate. Je suis libre d’aller voir un autre éditeur dont je pense qu’il me respectera mieux en ce sens qu’il respectera ma tranquillité après achat. Au moins je peux espérer garder cette illusion jusqu’à démonstration du contraire.

J’ose espérer ne pas être obligé de demander à un éditeur de débloquer les pages 32 et suivantes du roman dans lequel je suis plongé, lesquelles se sont éffacées sous prétexte que je suis passé de mon bureau au salon pour le lire. N’ai-je pas le droit d’utiliser ma maison comme je le veux ? Mes ordinateurs et ce qu’il y a dedans, c’est pareil, puisque j’en ai le(s) droit(s) ! Mr DXO, s’il ne respecte pas ce droit-là va me perdre comme client ! Qu’on ne se complique pas la vie mutuellement, ça ira mieux !

39)
FiBo
, le 15.10.2007 à 23:21
[modifier]

Merci François pour ta réponse (et pour cette humeur qui suscite de nombreux commentaires qui abondent dans ton sens (et aussi bien sûr pour ce site en entier)).

Croco, d’accord avec toi, Nikon, Canon et consors devraient proposer ce type de logiciels qui corrigent les défauts optiques (ou mieux, les intégrer dans leurs boitiers, si leur processeur le permet). Comme cela, pas de problème de licence. Le logiciel est vendu avec l’objectif. Si M. DxO arrive vendre des licences à M. Nikon par exemple (en supposant que M. Nikon soit mieux traité que les M. Tout-le-monde-sur-Mac comme nous) on aurait des objectifs AF-S VR FX G IF-ED DxO ;-) …

40)
ASPIC
, le 16.10.2007 à 04:35
[modifier]

Monsieur Nikon tarde à passer sous Intel ses logiciels à usage professionnel.

Le Scanner 5000 ED est inutilisable sous Intel avec Nikon Scan… la procédure donnée ne marche pas, il doit y avoir des fonction tournant sous classic et pas sous rosetta.

Capture à mis deux ans à évoluer et reste malgré tout propriétaire de certaines informations incluses dans les fichiers NEF…

Donc méfiance aussi avec les fabricants.