Profitez des offres Memoirevive.ch!
Canon PowerShot G9: le compact qu’il vous faut?

Je crois savoir que vous êtes nombreux à attendre ce test avant de faire ou non l’achat du Canon PowerShot G9.

Je le sais parce que vous, me l’avez demandé par mail.

Je ne vous dis pas la pression que ça met, ce genre d’attentes.

Faudrait voir à ne pas trop se tromper.

Introduction pas nécessaire, à lire, c’est juste pour mettre dans le contexte

Les compacts, vous me connaissez, je n’aime pas trop. Je me souviens d’un récent Chasseur d’Images dans lequel l’un des sujets était un truc du type “Et si vous deviez choisir un compact ”, question posée à ses rédacteurs.

La réponse était presque toujours: “hem… un compact? Oui, mais bon, heu, ben pas vraiment quoi”.

Je comprends tellement cette retenue! Qui a goûté au reflex ne peut se satisfaire d’un compact, surtout numérique, point barre.

Certes, l’Olympus 770SW, testé ici, est irremplaçable lorsqu’on part à la plage, je ne reviens pas sur le sujet. Je le garde précieusement et profite de ses qualités à certains moments précis. Mais pour prendre des images de qualité en voyage, ou dans la vie de tous les jours, il est réellement loin de ce que peut apporter un reflex.

Le Fuji F10 (j’ai acheté ensuite le F11), que j’ai testé ici est excellent à l’intérieur, mais blanchit un peu trop les paysages à l’extérieur.

J’en ai eu bien d’autres dans les mains, mais jamais, je n’ai eu de plaisir à photographier avec eux.

Certes, j’avais bien eu, dans mes souvenirs, pendant quelques semaines, un Canon G2 à l’époque. Déjà, il m’avait semblé différent des autres. Mais je ne l’avais pas gardé bien longtemps (à l’époque, je changeais tout le temps, mais celui-là, je l’ai regretté, vraiment).

La raison en est bien simple: j’ai de la peine à trouver du plaisir à photographier avec ce genre d’appareils.

Même s’ils ont progressé.

Annonce du Canon G9: le titillement maximal

Pourtant, le fait de pouvoir prendre avec soi un appareil léger, capable de prendre des images techniquement de bonne qualité (le reste ne dépend pas vraiment de l’appareil), a toujours été chez moi un rêve.

Retrouver la discrétion d’un petit Leica, histoire de ne pas mettre la pression sur le sujet, c’est vraiment ce que je recherchais depuis bien longtemps.

Depuis quelques mois, je regardais du côté de Canon et son G7.

Je précise que la série G a toujours été le fer de lance chez ce fabricant, même si les derniers appareils que j’ai eus dans les mains m’ont passablement déçu, en particulier au niveau du bruit et du retard au déclenchement.

FxProd est venu chez nous en septembre, et avait avec lui son petit G7. Il m’a tout de suite plu, mais je savais déjà que le G9 allait sortir, raison pour laquelle j’ai attendu un peu avant de faire l’acquisition de ce modèle.

Enfin, il est là, dans mes mains. Alors hop, départ dans les Grisons. Et je ne prends que lui, comme ça, je saurai si je regrette ou pas mes chers reflex.

image

Répond-il à mon cahier des charges, ce G9, qui est le suivant?

L’appareil

  • doit être capable de prendre des images en plein soleil, via un viseur de type standard, puisque les écrans sont toujours catastrophiques en extérieur
  • doit entrer dans un sac transportable sur la ceinture
  • doit être prompt au déclenchement, et à la mise en fonction
  • doit fournir des fichiers Raw de bonne qualité
  • doit donner des images peu bruitées en haute sensibilité et très propres jusqu’à 400 ISO.
  • doit me permettre de choisir tous mes paramètres lors de la prise de vue

Mais avant cela, je vous propose de lire ici les principales caractéristiques techniques de l’appareil, inutile en effet que je vous les recopie.

image

Vous avez lu?

En résumé, voici celles qui sur lesquelles il me semble utile de devoir s’arrêter, avec quelques premiers commentaires:

  • Capteur 1/1,7 pouces, 12,1 mégapixels

12.1 MP, c’est beaucoup, surtout lorsqu’on doit les placer sur un petit capteur. Le 1/1.7 pouces n’est pas le plus petit capteur sur le marché, loin de là, mais il est bien plus petit tout de même que celui d’un reflex avec capteur de type APS, sans parler d’un plein format, bien évidemment. Je craignais le pire au niveau du bruit, même si je sais bien que le traitement électronique des appareils de dernière génération a fait beaucoup de progrès,. Avais-je tort? Vous le saurez plus bas (ben oui quoi, si je dis tout, après, vous ne lirez pas)

  • Les tailles et formats d’images sont:
    • L (12MP) pour des images de 4000×3000 pixels
    • M1 (8MP) pour des images de 3 264 × 2 448 pixels
    • M2 (5MP) pour des images de 2 592 × 1 944 pixels
    • M3 (2MP) pour des images de 1600×1200 pixels
    • S (0.3MP) pour des images de 640×480 pixels
    • W pour des images en 16/9, de 4000 sur 2248 pixels

image

image

La définition est bien là… Exemple ici à 400 ISO. Cliquez sur l’image pour passer en mode 1:1. Je précise que, comme toujours, vous avez ici des copies d’écran, qui sont repassés par une compression JPEG. Vous n’avez pas la vraie pure vérité, mais on s’en approche.

À tous ces formats avec compression JPEG s’ajoute le format RAW pour des images de 4000×3000 pixels, avec possibilité d’enregistrement en RAW plus JPEG L sur la carte.

Mais attention, le RAW n’est possible qu’en mode P, TV, Av ou M. Les modes “Scène” imposent le JPEG, ce qui est en partie logique (j’aurais tout de même voulu pouvoir garder certains paramètres importants, comme le comportement par rapport aux ISO automatiques.

image

Notez la molette de réglages des ISO à gauche.

  • Au passage, en parlant carte supportant les images, signalons que c’est le format SD qui est intégré. Force est de constater qu’il devient peu à peu un vrai standard, et que l’achat d’une carte 4Go Extreme III de chez SanDisK ne revient pas plus cher qu’une carte de même type CompactFlash. En plus, ce format est très pratique (surtout avec le petit lecteur de poche USB fourni par SanDisk avec la carte).

Bon, c’est juste dommage pour le partage de cartes avec mes reflex qui eux sont (encore, mais pour combien de temps?) sur CompactFlash.

  • Zoom optique 6x avec stabilisateur d’image optique, ma foi fort efficace.

Oui je sais, la presse se plaint du fait que le zoom part à 35 mm (f 2.8) pour aller jusqu’au 200 mm (f 4.8). Elle est unanime à reconnaître la qualité de ce zoom, au niveau du piqué.

Personnellement, je lui reprocherai juste une petite chose: une aberration chromatique prononcée à forte focale. Sinon, la distorsion à 35 mm est très faible (il ne manquerait plus qu’elle soit forte!), et le piqué est bon, c’est vrai. Les mesures de Chasseur d’Images (je ne suis pas équipé pour faire comme eux, évidemment) indiquent que ce piqué n’est pas le résultat d’une accentuation logicielle, mais provient bien de l’excellente qualité de ce zoom.

image

Un sujet au 35 mm

image

Le même au 200 mm

Il est vrai que devant certains monuments, ou devant certains paysages, j’aurais bien aimé profiter d’un petit 28 mm. Surtout qu’avec 12.1MP, il est toujours possible de recadrer, ou alors d’utiliser le zoom numérique, qui peut multiplier la focale par 4. Ajouter du pixel autour est bien plus difficile…

Notez que ce zoom numérique peut être activé ou non, qu’il indique, selon le format de fichier, jusqu’où il peut être employé sans perte de qualité. En mode L ou RAW, la perte de qualité sera de toute manière de la partie. C’est plus on descend dans la résolution que l’on perd le moins.

Pour finir sur ce point, le mode Macro permet de s’approcher jusqu’à 1 cm du sujet, et se montre ma foi tout à fait performant.

image

image

  • Enregistrement d’images RAW

Je reviens sur ce point en détail plus bas.

Il est évident que pour un utilisateur exigeant, le RAW disponible ici fait toute la différence.

  • DIGIC III et iSAPS

Nous avons droit au meilleur de chez Canon donc, et le processeur, comme nous allons le voir, fait du bon travail.

  • Technologie AF/AE/FE avec détection de visage Un gadget peut-être, cette détection du visage? Pas tant que ça, puisqu’à la fois la mise au point est alors faite sur lui, mais aussi l’exposition. Extrêmement pratique, en particulier au flash, pour éviter, autant que faire se peut, les fromages blancs sur le front de nos sujets.

image

La détection suit bien le déplacement du sujet… Pourvu qu’il ne bouge pas trop vite tout de même.

  • Ai-AF à 9 points et FlexiZone AF/Expo

Il fonctionne parfaitement et rapidement. Mais en situation de faible lumière, un faisceau se charge lui de faire en sorte que la mise au point soit faite. C’est un poil plus lent.

J’ai désactivé ce faisceau et laissé travailler les collimateurs même en faible lumière, je trouve que l’appareil s’en sort très honorablement. Je n’ai pas été utilisateur de G7, mais d’après ceux qui les ont eus les deux dans les mains, la différence est frappante, en faveur du dernier venu.

  • Ecran LCD PureColor 3 pouces

J’en parle juste plus bas.

  • Viseur optique

J’en parle juste plus bas aussi.

  • Sensibilité 1600 ISO et mode ISO Auto

Fantastique: une molette située au-dessus de l’appareil, permet de choisir une valeur ISO entre 100 et 1600, plus un mode auto. Attention, le mode que vous avez choisi risque d’être outrepassé si vous avez choisi un mode scène. Très souvent, l’appareil passe en mode Auto, sans bien sûr tourner la molette. Vous aurez peut-être un mode “100 ISO” sur la molette alors que l’appareil prendra l’image à 800 ISO, pour éviter un bougé.

  • 25 modes de prise de vues (dont 15 Modes Scènes, ainsi que les traditionnels modes Canon, plus deux modes totalement personnalisables)

Tous les modes “Scène”, comme indiqué plus haut, sont en JPEG.

image

Mode scène “paysage”, au sommet du Susten

Deux modes originaux sont disponibles (en plus des traditionnels Portrait, paysage, feu d’artifice, plage, sous-marin (eh oui, un caisson existe pour le G9) et j’en passe): le mode permutation des couleurs (vous choisissez une couleur à l’écran, et vous dites que vous voulez la remplacer par une autre) et le mode “Couleur contrastée” qui, comme son nom ne l’indique pas, permet de choisir une couleur et une seule, qui restera à l’écran, tout le reste passant en noir et blanc.

Oui, bon, c’est bien joli, mais il est parfois plus simple de réaliser ces choses-là sur Photoshop ou que sais-je. Cela dit, ça ne mange pas (trop) de pain, et puisque c’est là… Mais je sais quant à moi que je n’utiliserai jamais ces deux fonctions!

J’aurais préféré par exemple un mode noir et blanc évolué comme sur les reflex, avec possibilité de filtre sur les couleurs. Cela dit, c’est vrai que là aussi, cette fonction est réalisable dans presque tous les retoucheurs d’images, alors… Notons que divers modes de rendus sont disponibles (sépia, film positif, éclatant, neutre, tons chair sublimés, etc.).

Un mode panorama assisté est de la partie, panorama qui pourra être assemblé, comme le veut l’usage chez Canon, sur le logiciel fourni avec l’appareil (PhotoStich).

  • Gamme d’accessoires, entre autres possibilités d’ajouter des compléments optiques (ce que je n’ai pas fait, je n’ai pas un compact pour trimbaler une kyrielle d’objectifs, ça, je le fais avec mes reflex) ou les flashs, en particulier ceux de marque Canon, bien évidemment. Je reviendrai là-dessus plus bas.

Point 1 du cahier des charges: le confort de la prise de vue

Commençons immédiatement par le côté négatif de l’appareil.

Le viseur optique n’est pas bon

N’achetez pas le G9 pour lui, il n’en vaut pas la peine.

Je ne dis pas: dans la latitude du zoom normal, il est supportable, même s’il ne couvre que 85% de l’image réellement prise. Mais ne tentez pas de viser avec lui dès que vous dépassez le zoom 6X! Vous manqueriez votre cible à coup sûr. D’ailleurs, ce viseur optique n’est pas prévu pour ça puisque dès qu’on passe en numérique, les changments de focale ne se reportent pas sur lui.

image

En rouge, le cadrage dans le viseur. Pas trop mal au niveau du centrage. Ne me critiquez pas au niveau de l’alignement, difficile d’être précis avec ce type de viseurs. Au moins, la visée n’est pas trop décalée dans ce cas.

Quand on me dit qu’un viseur de reflex avec capteur de type APS n’est pas assez grand (ce qui est souvent vrai, en tout cas chez Canon, moins chez Nikon, Pentax et Sony), alors que doit-on dire sur ce G9!

image

Malgré la présence d’un correcteur dioptrique…

Tout petit, sombre, manquant de piqué, il a tout pour nous décevoir.

Cela dit, ce viseur reste utile dans un cas très précis: lorsque vous prenez des images en en continu (je n’ose pas écrire “rafale”), en RAW, avec mise au point avant chaque déclenchement. Si vous demandez alors un réglage autofocus permanent, l’appareil prendra un peu moins d’une image à la seconde (très exactement 0.7 selon Canon). Ce n’est pas beaucoup, mais en plus, entre chaque déclenchement, vous perdez l’image sur l’écran LCD et donc le suivi de votre sujet. Ici, le viseur optique sera utile.

Je vous rappelle au passage que ce viseur (comme tout viseur optique de compact, par opposition aux viseurs électroniques de certains bridges) ne vous sera d’aucune utilité pour savoir si oui ou non votre image est nette, puisque l’image l’est toujours à travers lui (si l’on peut dire…).

L’autofocus n’a aucune incidence sur ce moyen de visée.

Voilà. Je vous ai donné ici le seul point vraiment négatif de l’appareil, positivons un peu maintenant.

Parce que ce point négatif est largement compensé par un point positif.

L’écran LCD de 3 pouces Pure Color LC II, avec ses 230’000 pixels est tout simplement admirable.

Autant j’ai pu pester sur bien d’autres compacts (et d’ailleurs sur des reflex aussi, je tiens à le préciser) lorsqu’il s’agit de regarder cet écran en plein soleil, autant ici l’écran reste toujours visible, que l’on regarde les menus, une image que l’on vient d’enregistrer, ou que l’on vise son sujet.

Et ce même avec des angles prononcés, ce qui pallie le fait que le G9 n’offre pas d’écran orientable.

En plus, il permet d’afficher l’histogramme en temps réel, un quadrillage bien pratique pour gérer la règle des deux tiers (pour moi, vu le format 4:3, elle peut être utile, vu que je suis tellement habitué au 3:2 des reflex, que je suis un peu perturbé) et bien pratique aussi pour caler l’horizon et des tonnes d’informations.

image

image

Au vu de tout ce qu’il est possible de faire sur cet écran après la prise de vue, c’est une bonne chose qu’il soit bon me semble-t-il.

Oui, là, Canon a fait très fort. Sauf que…

L’écran est protégé de la poussière par une protection (en verre?), afin d’éviter les coups et les griffures. C’est très bien, évidemment, si ce n’est qu’au bout d’une semaine, quelle n’a pas été ma surprise de voir une pétufle blanche, grosse comme un grain de sable, venir se coller à cette vitre. Rien de grave me direz-vous?

Si pourtant…

Puisque la pétufle était collée SOUS le verre de protection! En utilisant une patte microfibre, et en frottant très vite certains endroits de la vitre, la voilà qui vient se coller à un autre endroit, puis à un autre.

Je ne pense pas qu’il s’agisse d’un problème d’étanchéité, je penche plus vers la saleté dans l’appareil dès le départ.

N’empêche, on connaissait la poussière sur le capteur, la voilà sous l’écran, et inenlevable! Chouette! Moi qui suis maniaque, ça va être retour au SAV après le test, je peux vous le garantir, même si j’ai fini par planquer la chose tout dans le bord de l’image, mais jusqu’à quand va-t-elle rester là?

Point deux du cahier des charges: la légèreté

Certes, un IXUS et d’autres appareils de marque concurrente font mieux qu’un PowerShot G9 au niveau du poids.

Ce dernier n’a pas pour but d’être l’appareil le plus petit du marché. Mais s’il est certain que vous ne pourrez pas le mettre dans votre poche, il tiendra dans un petit étui facilement “accrochable” à la ceinture. Il est tout de même léger (320 grammes, sans la batterie).

Combien avec? Oh la la, disons, 364 grammes, ça vous va? Et je le prouve, non mais…

image

Et avec la carte 4Gb comprise, s’il vous plaît!

Notez que sa prise en main est bonne, malgré la petite taille, notamment grâce à un renflement sur la droite, avec ajout d’une barre verticale permettant d’accrocher l’appareil avec les doigts sur l’avant.

Partir avec un 35-200 de qualité, pesant 320 grammes, c’est tout de même bigrement agréable.

Point trois du cahier des charges: la réactivité

Le G9 est disponible à peine une seconde après qu’on l’a allumé. Le temps de porter son regard du bouton d’allumage vers l’écran arrière. Aucun problème à ce niveau.

En ce qui concerne le déclenchement, ce petit Canon est rapide, et met au point très rapidement, sauf en basse lumière, où le faisceau prend le dessus sur les 9 collimateurs. Là, on a l’impression de devoir attendre un peu, impression qui diminue nettement si l’on prend garde de désactiver le mode anti-yeux rouges.

image

Si le G9 ne mettra pas au point correctement une F1 arrivant contre vous à 300 km/h, un enfant marchant ou courant vers vous ne posera pas de problème en mode continu.

Oui, le G9 est rapide, moins qu’un reflex de la même marque (comment? Non non, je n’ai rien dit contre Olympus!), mais nous laisse photographier comme bon nous semble, sans trop nous faire attendre.

En mode flash, j’aurais tendance à dire qu’il vaudrait mieux, sauf condition vraiment difficile, désactiver la mise au point via le faisceau lumineux. Les collimateurs s’en sortent ma foi très bien, dans une chambre par exemple éclairée normalement, de nuit, sans l’aide du faisceau qui me semble intervenir trop vite lorsqu’on active sa mise en service automatique.

Cela dit, ce dit, ce dernier se montre fort utile lorsque les conditions deviennent vraiment trop pénibles (pleine nuit par exemple).

Point 4 du cahier des charges: des images RAW de bonne qualité

Le G9 est un appareil qui permet d’enregistrer ses images au format RAW, ce qui est un gage de qualité et surtout, permet de travailler ses images à partir de toutes les données imaginables.

Avant toute chose, je signale que le choix du format RAW se situe en toute logique dans la liste des formats de fichiers disponibles (L, M1, M3 etc…), mais il est situé tellement à droite qu’on ne le voit pas. Il faut scroller donc d’un cran, une fois que l’on a appelé la sélection des choix, via la touche Func. Set.

Voilà c’est dit, ça m’avait posé un petit problème de le trouver, ce RAW, et j’ai lu qu’Anne avait eu le même lorsqu’elle a acheté le sien, sur mes bons conseils. Alors maintenant, vous êtes avertis.

Ce RAW est lisible dans le logiciel ImageBrowser de Canon et éditable par l’utilitaire RAW image Task du même éditeur, mais aussi dans Lightroom.

J’ai constaté dans le logiciel d’Adobe une erreur lors de l’importation des images. Par défaut, Lightroom augmente la luminosité à 50%, ce qui donne une impression de surexposition permanente. Il suffit de modifier ce paramètre et tout rentre dans l’ordre ou presque.

image

Il y avait une petite brume, et le contraste était fort, mais si le ciel n’était pas franchement bleu, il n’était pas blanc non plus.

Presque parce qu’il me semble que le G9 surexpose entre 1 et 2 tiers d’IL les images de paysages, rendant parfois les ciels bleu clair un peu trop blancs.

Une petite correction permanente de -1/3 à -2/3 d’IL me semble de bon aloi, à vous de voir.

J’ai aussi remarqué, toujours avec Lightroom, certaines erreurs dans l’interprétation d’images comportant beaucoup de bleu. Il faut préciser au programme les conditions de prise de vue (lumière naturelle, ombre, ou que sais-je) pour retrouver des images aux couleurs normales.

image

Vu dans Lighroom automatiquement, pas tété.

image

Dans le logiciel de Canon par contre, aucun problème.

Certaines images avec un flash externe posent également problème dans le logiciel d’Adobe (les images sont trop froides). Certes, c’est facilement modifiable facilement, mais c’est un peu agaçant.

Ces erreurs ne proviennent pas du G9, puisque les images sont parfaites dans le logiciel de Canon, mais bien d’une mauvaise interprétation de Lightroom qui devra sans doute être mis à jour pour supporter le G9 parfaitement.

Sinon, c’est un bonheur de profiter, sur un compact, des bienfaits du 12 bits, d’avoir de la réserve dans les ombres, de pouvoir récupérer des hautes lumières (faut pas rêver tout de même sur ce point, mais il y a de quoi faire).

image

Mais oui les couleurs étaient comme ça, pas pour rien que je me suis arrêté!

On se retrouve à travailler comme avec nos reflex, et nom d’une pipe, qu’est-ce que c’est agréable, tout ça.

image

À noter qu’au moment où j’écris ces lignes, Aperture ne sait toujours pas lire les fichiers RAW du G9.

Point 5 du cahier des charges: des images peu bruitées

Certes, le G9 n’arrive pas à égaler un reflex tel que le 5D, le 40D ou le 400D de la même marque, encore moins un des nouveaux Nikon D300 ou D3 (j’ai vu des fichiers sortis de ces deux appareils, en très haute sensibilité, c’est assez étonnant).

Mais…

Mais les résultats de cet appareil sont malgré tout de bonne qualité.

De 80 à 400 ISO, le bruit est bien maîtrisé, avec un lissage tout à fait supportable, ne touchant pas trop les détails.

À 800 ISO, le bruit est présent, mais tout à fait supportable.

À 1600 ISO, là, ça devient un peu pénible. Les grands agrandissements sont à proscrire. Le lissage entre en scène, au détriment des détails, mais franchement, il s’en sort plutôt bien

Allez, on va voir ça en détail. Pendant que Madame Cuk dormait, très tôt le matin, j’ai pris des photos de l’entrée de l’hôtel, peu éclairé, sur un petit trépied de table. On est bien d’accord qu’on s’en fiche du cadrage là, ou bien?

Le but, c’est de voir comment le bruit est traité, pas de faire de l’artistique.

  • 100 ISO, vue générale, et son détail 1:1

image

image

  • 200 ISO, vue générale, et son détail 1:1

image

image

  • 400 ISO, vue générale, et son détail 1:1

image

image

  • 800 ISO, vue générale, et son détail 1:1

image

image

  • 1600 ISO, vue générale, et son détail 1:1

image

image

Une autre fonction intéressante: le décalage automatique ou semi-automatique des ISO en cas de bougé. Ainsi, si le système soupçonne un risque de bouger, soit il va monter les ISO tout seul, soit vous propose une solution, via un appui sur la touche d’impression.

Les ISO deviennent véritablement un troisième paramètre à part entière de l’exposition (ils l’ont toujours été, mais là, leur utilisation est grandement facilitée).

Je répète que la molette des ISO est présente sur le haut de l’appareil, et que son accès direct en dit beaucoup sur la philosophie de ce G9.

image

Quand je vous dis qu’il a tout, cet appareil! Et les ISO ont leur propre molette.

Notez qu’un mode scène 3200 ISO est disponible, mais avec une définition moindre (mode M3, 1600 X 1200 pixels). Là, il ne faudra pas imaginer dépasser le 10/15. Utile en cas d’urgence absolue seulement! Chasseur d’Images parle d’images floconneuses, c’est exactement ça.

image

image

À 3200 ISO, évidemment…

Sur la mollette, un mode Auto permet de laisser les programmes régler les ISO au mieux selon les risques de bouger, et un mode HI fait de même en privilégiant une vitesse ISO plus élevée.

Point 6 du cahier des charges: l’accessibilité à tous les paramètres photo

Ils m’énervent, ces compacts qui veulent tout faire à votre place, et ne vous laissent aucun choix.

Oui, je suis pour la simplicité, quand on la veut, mais je veux aussi pouvoir de temps en temps décider moi-même des paramètres principaux sur mon appareil.

Et là, que voulez-vous que je vous dise d’autre que “Tout est possible sur le G9”?

Il s’agit vraiment d’un compact avec les possibilités de réglages d’un reflex expert.

Tout y est:

  • les modes Manuel, priorité à la vitesse (Tv), priorité au diaphragme (Av)

image

Quel plaisir de pouvoir jouer avec le diaphragme, par exemple…

  • Programme (P), avec décalage si besoin est
  • mémorisation de l’exposition, ou choix en mode spot d’accoupler cette exposition avec le collimateur autofocus choisi
  • correction de l’exposition par tiers d’IL
  • dosage de la puissance du flash
  • bracketing d’exposition automatique sur trois images par 1/3 d’IL, réglable de -2 à +2 IL
  • bracketing de mise au point sur trois images, à partir d’une mise au point de départ
  • mode spot avec possibilité d’associer le collimateur autofocus avec l’exposition
  • mémorisation de l’exposition
  • stabilisateur optique activable en mode continu (l’effet est visible pendant la visée), prise de vue (la stabilisation n’est active que lorsque l’on déclenche) et panoramique (n’agissant que sur les mouvements verticaux, laissant possibles le choix du filé)
  • ...

Dans le “•…”, il faut que je vous parle encore du mode Autofocus “Flexizone”, absolument magnifique.

Dans ce mode, vous appuyez à moitié sur le déclencheur, vous appuyez sur la touche de choix du collimateur autofocus, et vous pouvez alors déplacer un petit carré qui vous permet de choisir au millimètre près la zone qui sera mise au point. En plus, visiblement, l’appareil fait son calcul de l’exposition en donnant la priorité à cette zone.

Ah mon Dieu, pourquoi n’ai-je pas cela sur mon 5D, ni sur mon 400D?

J’aimerais encore parler de la symbolique de la bague de diaphragme de l’époque, ou de la molette des vitesses, reprise sur l’écran LCD lorsqu’on passe en mode A, M ou TV. Un détail peut-être, mais il est bien sympathique.

image

Notons aussi la présence de l’équivalent d’un filtre ND incorporé, activable par simple demande dans le menu, afin de pouvoir travailler avec des basses vitesses ou des diaphragmes bien ouverts en très haute lumière.

La mise au point manuelle est possible, et facilitée puisque l’on voit une petite loupe agrandissant le centre de l’image. Elle l’est avec plein de finesses. On peut par exemple mettre au point manuellement, et demander à l’appareil, sur cette base, d’essayer de faire encore mieux!

Au niveau des reproches, je préférerais une vraie bague de zooming, ces moteurs avant et arrière étant toujours “juste pas assez précis” pour vraiment me donner entière satisfaction dans certains cas.

Attention aussi au déclencheur: le point milieu, pour trouver la mise au point, avant déclenchement, est parfois sauté et paf, on prend la photo alors qu’on voulait mettre au point. Il faudra juste vous adapter, mais c’est l’histoire de quelques minutes.

Alors oui, le G9 répond parfaitement aux exigences de celui qui demande beaucoup de son appareil.

Voilà, nous avons fait le tour du cahier des charges, nous ferons le bilan plus bas, mais avant cela, quelques remarques encore.

Photo au flash

image

Le petit flash intégré n’est pas mauvais du tout. Certes, c’est le flash d’un compact, il ne faut pas rêver, la lumière est assez dure.

Certains yeux rouges sont inévitables. L’appareil sait d’ailleurs les corriger après la prise de vue, à la lecture. Mais attention, seulement sur les images JPEG, pas sur les RAW (on les enlèvera sans problème en postproduction, tous les programmes sachant faire cela très bien désormais).

Comme je l’ai dit plus haut, on peut doser la puissance du flash par pas d’1/3 d’IL, de -2 à plus 2 IL.

En plus, ce réglage se fait tout simplement, en gardant le doigt sur la touche flash une seconde au lieu d’un simple clic.

Là, on a accès à la synchro lente, à la synchronisation sur le deuxième rideau. Oui, tout ça sur le bout du doigt, sans même passer par un menu (on peut aussi remarquez!)

Si ce n’est pas de l’ergonomie haut de gamme, ça!

Et vous aurez encore accès à la fonction “Sécurité Flash”, qui, associée à la détection du visage, va éviter, autant que faire se peut, les fromages blancs sur le front de votre sujet.

Mais surtout, ce qui est fort agréable pour un utilisateur Canon, cet appareil est compatible avec la plupart des flashs Canon, et même avec le ST-E2 qui permet de transmettre des ordres aux flashs distants, sans fil (oui je sais, j’aurais préféré encore que le flash interne soit capable d’envoyer lui-même ces ordres. Que voulez-vous, Canon n’en fait qu’à sa tête, et même sur un 40D ou un 400D, veut imposer l’usage d’un ST-E2 ou d’un flash maître pour son système sans-fil, contrairement à Nikon et d’autres).

Affublé d’un 580 EX, l’appareil est un peu déséquilibré, mais est alors aussi efficace qu’un reflex.

image

Mais alors les résultats (ici avec le 580 EX et le Lightsphere, testé ici).

image

Notez que le flash externe est réglé par défaut sur une puissance d’1/8 du plein pot, pouvant être réglé

Cela dit, Canon parle de TTL dans sa fiche de description de l’appareil. Je me demande s’il ne s’agit pas de TTL 2, présent dans le monde reflex avec les flashs externes, puisque l’appareil semble très bien gérer les surfaces réfléchissantes.

image

Malgré l’éclair en pleine vitre, le sujet reste bien éclairé. Ou tout au moins il n’est pas noir.

image

Bonne gestion de l’éclairage, ici aussi avec le flash externe et Lightsphere.

Là aussi, le G9 fait très fort.

Une ergonomie exceptionnelle

Certes, le G9 n’est pas l’appareil le plus simple qui m’ait été donné à tester vu le nombre de fonctions dont il est doté.

Certes.

Mais il n’empêche que son ergonomie est tout bonnement extraordinaire, en particulier grâce au système de croix (quatre positions plus une centrale) et de molette l’entourant, à l’arrière de l’appareil, à droite.

image

Régler l’appareil est vraiment facile avec cette mise organisation, surtout si l’on sait que cette “centrale” est encore entourée des 4 boutons principaux permettant d’avoir accès à peu près à toutes les fonctions de l’appareil en un clin d’œil.

Le bouton central “Fun.Set” donne accès, comme souvent chez Canon, aux fonctions principales, les touches juste autour au mode flash, à la mise au point manuelle, au type d’entraînement, et au mode macro.

image

Les fonctions de base, obtenues d’un clic.

La couronne permet de régler les paramètres (plus ou moins), de choisir une scène.

Tout en haut à droite, toujours à l’arrière, vous avez la mémorisation de l’exposition (ou la mémorisation de l’autofocus, selon des réglages.

Bref, tout est là, sous la main.

image

Les menus sont parfaitement agencés. On s’y retrouve très vite.

L’autonomie

Ô miracle, le Canon G9 dispose de la même batterie que celle de mon 400D (qui n’est pas la même que celle de mon 5D, faut pas pousser!).

image

Un chargeur de moins à gérer (le neuf, je le laisse dans le carton).

La batterie est chargée en à peu près deux heures, et, lors de notre périple aux Grisons, a tenu pratiquement 190 images. Il faut savoir que je n’ai pas arrêté de me promener dans les menus pour les besoins du test, que je n’ai pas chaque fois éteint l’appareil (il le fait tout seul au bout d’un laps de temps donné par l’utilisateur).

J’ai toujours travaillé avec une visée par écran. Or un trois pouces, ça consomme, évidemment, tout comme le stabilisateur, et le flash intégré.

Alors certes, le 400D fait plus d’images avec une batterie, mais dès que vous aurez pris en main ce G9, et que vous aurez fini de tout tester comme je le fais, vous verrez que vous pourrez monter à 300 images sans trop de problèmes.

Diverses petites choses encore

Incroyable, la richesse de ces compacts de nouvelle génération, et bien sûr de ce G9, qui semble vouloir en offrir un maximum.

image

Je n’arriverai jamais à vous faire faire le tour complet de la chose, mais sachez par exemple que:

  • la visualisation des images enregistrées est fort agréable, et se fait soit par grille traditionnelle de 9 imagettes (mode zoom grand-angle) ou par lignes avec animation faisant “monter” l’image centrale en visualisation sur tout l’écran.
  • les différents modes de visualisation de l’image elle-même sont très riches, avec possibilité de voir une image et un agrandissement en mode 1:1 d’une partie de cette dernière en même temps, (navigation bien entendu possible à l’intérieur de l’image).
  • les modes vidéos sont nombreux, avec entre autres choses un mode 640 X480 Pixels en mode longue durée (30 images seconde), censé permettre plus de temps de film sur une carte, et un autre mode Haute Résolution, 1024 X 768 pixels, mais à 15 images seconde seulement.
  • un mode d’animation (permettant de prendre toutes les X secondes l’évolution d’un sujet, tel l’éclosion d’une fleur, ou un coucher de soleil) est de la partie.
  • la suite logicielle de Canon intègre désormais RAW Image Task, qui permet de manière fort efficace les fichiers RAW. Cette suite tient parfaitement la route, et intègre le désormais traditionnel PhotoStitch, qui permet d’aider à faire un panorama à partir de différentes images (que vous aurez pris soin d’aligner dès la prise de vue, à l’aide de l’assistant intégré à l’appareil).
  • en plus du mode “mémo” habituel, un mode “Audio” magnifiquement complet est disponible.

Il vous permet d’enregistrer jusqu’à deux heures de son (pour autant que la carte le permette) à 11, 22 ou 44 Khz. Cette fonction permettra d’utiliser l’appareil en véritable dictaphone, avec même une fonction “anti-vent”, et la possibilité de régler manuellement ou automatiquement la sensibilité du micro.

image

En conclusion

image

Il n’est pas encore parfait, ce G9.

J’aurais aimé un meilleur viseur (même si l’écran excellent pallie ce problème, j’ai l’impression de photographier tout nu en tendant les bras, j’aime coller mon œil à l’appareil, j’imagine que ça me rassure, mais ça me donne surtout une meilleure stabilité), peut-être (mais c’est personnel), un capteur 3:2 et non pas 4:3, pour la composition des images ainsi qu’une plus grande souplesse au niveau des hautes lumières (comme tant d’appareils numériques, reflex Fuji exceptés) mais pour le reste, quel bel appareil!

Je me suis baladé pendant 4 jours au Tessin et dans les Grisons, sans jamais m’attrister du fait que je n’avais pas mes chers reflex. Certes, ces derniers donnent encore de meilleurs résultats, sont encore plus efficaces et c’est tant mieux: vu la différence de prix et d’encombrement, il ne manquerait plus que ça qu’ils soient moins bons ou équivalents.

Mais le G9 donne tout de même de très bons résultats, et ne nous bride jamais, même si l’on en demande beaucoup. Un petit passage par le manuel PDF de 270 pages en français (très bien fait) ne sera certainement pas inutile, soit dit en passant…

Vous aimez la photo, vous aimerez le G9, j’en suis certain.

Mise à jour de lundi 15 octobre: Le Canon G9 sur le terrain, en spectacle? C’est ici, si vous le voulez bien.

62 commentaires
1)
Saluki
, le 12.10.2007 à 00:29
[modifier]

C’est un peu gros pour en faire un bloc-notes, mais les résultats semblent TRÈS qualitatifs. Mais où va-t-on si les compacts font presqu’aussi bien que les très chers réflex?

2)
fxprod
, le 12.10.2007 à 00:34
[modifier]

Vous aimez la photo, vous aimerez le G9, j’en suis certain.

et je fais quoi avec mon g7……. je le garde pardi.

P.S. je trouve que le fut d’objectif fait un peu cheap, cacaille en plastique, n’oubliez pas de le refermer àprès usage si vous avez un 2° boitier sur la poitrine, il ne supporterait pas les chocs.

3)
ManiX
, le 12.10.2007 à 01:40
[modifier]

Bon, ça confirme ce que je pense des (bons) compacts : c’est super pour faire des photo de jour. Ensuite pour les photos de nuit, je continue à m’en remettre à mon bon vieux 50mm ;)

4)
François Cuneo
, le 12.10.2007 à 06:31
[modifier]

Ben je trouve qu’avec un flash externe justement, il est très bon de nuit aussi.

Et comme le bruit n’est pas trop présent en plus… On peut monter la sensibilité ISO et garder l’ambiance au flash en mode manuel.

5)
Madame Poppins
, le 12.10.2007 à 06:45
[modifier]

François, durant les vacances scolaires, c’est usuel pour toi d’être debout à 6h30 pour écrire un commentaire ?

L’histoire ne dit pas comment c’était, ce séjour aux Grisons.

Bises, bonne journée à toutes et tous,

6)
fxprod
, le 12.10.2007 à 07:09
[modifier]

C’est un peu gros pour en faire un bloc-notes

bloc-notes peut-être pas mais il a une fonction d’enregisteur vocal qui peut sauver une idée volatile et il fait de la vidéo aussi(fonction jamais testée) , là je parle du g7 , je ne sais pas si c’est implémenté dans le 9

P.S ne fait pas le café.

7)
Emix
, le 12.10.2007 à 07:25
[modifier]

Merci François pour ce test.

J’ai ce G9 depuis quelques jours et j’en était déçu; parce que je n’avais pas installé les logiciels Canon et ai importé dans Lightroom. Hors j’apprends que ce dernier est le fautif :-(

Merci donc ;-) et attendons une mise à jour 1.3 de Lightroom !

Photos DHP

8)
pilote.ka
, le 12.10.2007 à 07:39
[modifier]

Merci François pour ce test. Je me doutais bien que tu aurais autre chose à dire que Chasseur d’Images. Cependant on ne prend pas un compact pour y fixer un flash plus grand que lui. Ton test me satisfait quoique avec les défauts que tu mentionnes je me dis que c’est pas si pressé de l’acheter. Il faut que je digère.

9)
Guillôme
, le 12.10.2007 à 08:08
[modifier]

J’avais aussi acheté le chasseur d’Images de cet été où les rédacteurs répondaient à la question sur les compacts…

…et en gros ils répondaient un peu la même chose que ce que je pense (mouiii, je voudrai bien un focale fixe lumineux grand angle, appareil qui tient dans la poche et qui enregistre en raw).

Donc, là, ce G9 :

– trop gros;

– zoom sans grand angle (eq. 35mm 24×36 et pas 28 mm)

= pas pour moi

En fait, je voudrais bien une sorte de Olympus mju-II numérique ;)

10)
Couilloux
, le 12.10.2007 à 08:14
[modifier]

Hum, j’aurais une petite question quand même… Je te cite :

Alors hop, départ dans les Grisons. Et je ne prends que lui, comme ça, je saurai si je regrette ou pas mes chers reflex.

Mais comment as-tu fais alors pour faire les photos de ton G9 si tu n’avais que lui? Hein? héhé ;-)

Tu avais caché un réflex dans les bagages?

Julien

12)
jeeper
, le 12.10.2007 à 08:28
[modifier]

les vacances scolaires

Ce sont déjà les vacances scolaires en Suisse ?

Que c’est beau les Grisons … en plus avec l’été indien … une de mes régions préférées.

Je ne suis pas très fan de ce type d’appareil, trop gros pour ze pocket, pas assez complet. Mon compromis à moi, le Leica D-Lux3 : que du bonheur, sauf un niveau de bruit pas excellent … Et lui tient dans ma poche …

Amitiés matinales …

13)
fxprod
, le 12.10.2007 à 09:00
[modifier]

Vu dans Lighroom automatiquement, pas tété.

j’aime pas les paysages tout bleu, je n’y suis jamais tété non plus…smiley parti en courant

14)
François Cuneo
, le 12.10.2007 à 09:00
[modifier]

jeeper: pas assez complet????

Mais je n’ai jamais vu un appareil aussi complet justement! Il est plus complet qu’‘un reflex…

Couilloux: j’ai fait ces photos avant et après le voyage!:-) Ce n’est pas un test qui ne m’a pris que 4 jours, mais bien deux semaines.

Guillôme (11): voir paragraphe précédent, ceci explique cela:-)

Madame Poppins, je suis dans mon collège là! Tout seul, tranquille, on ne peut pas rêver plus beau qu’une école pendant les vacances!:-)

fxprod: fonction “mémo vocal” présente sur le G9.

16)
Inconnu
, le 12.10.2007 à 09:04
[modifier]

Bon, exactement le billet que je souhaitais lire sur le G9 du point de vue de l’utilisateur… Et dans les conditions logiques d’emploi : balade avec l’envie de voyager léger. 4000×3000 pixels permettent de recadrer à l’aise et le RAW de traiter ensuite les images selon les besoins… Enfin, les modes TV, Av et P inclus… J’adore le 5D mais, souvent, cela me gonfle de me balader avec un sac. Là, on l’oublie dans la poche et on part avec de quoi faire néanmoins de très bonnes images…

Rien à voir et en mode privé : tes derniers petits loups poussent bien…! On va peut être venir en famille cet hiver à Arnex (si, si !) et du coup passer vous faire la bise (sans garantie mais Béatrice en regardant tes images ce matin avait très envie de venir qq jours…!). Bises à Corrine et aux mouflets.

17)
Le Zolive
, le 12.10.2007 à 09:05
[modifier]

Merci beaucoup, François!

Autant je ne raffole pas des commentaires de Chasseur d’images, trop froids, trop “on a raison, on est les meilleurs, c’est nous qu’on donne l’exemple”, autant les tiens sont toujours judicieux, et se mettant avec beaucoup de justesse à la place d’un pro ou d’un lateur très averti!

C’est vrai qu’après cela, on peut toujours voir qu’ils auraient pu implémenter un 15/300 f:2, une rafale sur 50 images en 2 secondes ( :-p ), mais franchement, après avoir fait joujou au salon de la photo la semaine dernière, je me posais juste quelques questions simples auxquelles tu as répondu, donc je suis très content!

Bon, ça fait deux fois que je change de compact avec tes tests (la dernière fois, c’est avec l’Ixus 400, alors je te remercie plus qu’autre chose!!!), mais c’est même pas grave.

Tant mieux… et encore merci.

19)
jpp
, le 12.10.2007 à 09:18
[modifier]

François, vous parliez du G2 : je suis toujours au G2 qui me satisfait toujours autant, avec l’avantage de l’écran rotatif. Ah que c’est bien quand l’âge avance, que l’oeil fatigue et que le dos est moins souple! Si je devais changer, celui qui me tenterait le plus aujourd’hui est le nouveau reflex panasonic. Un test un de ces jours?

20)
cerock
, le 12.10.2007 à 09:30
[modifier]

J’ai craqué il y a quelques semaine… tu viens de me rassurer sur ce bon choix :-) Mais moi je l’attend toujours :-(

21)
jp
, le 12.10.2007 à 09:39
[modifier]

Dommage tu ne l’aies pas déjà reçu cerock, je comptais justement sur ta demo dimanche pour convaincre Mme jp :)

On se consolera avec une excellente brisolée d’en bas là en Valais accompagné de quelques liquides de la région…

22)
lafs72
, le 12.10.2007 à 09:39
[modifier]

Il serait interessant de le comparer au nouveau Nikon P5100 qui n’a pas de format RAw mais uiq est beaucoup moins encombrant plus leger et une tres bonne prise en main.

23)
François Cuneo
, le 12.10.2007 à 09:47
[modifier]

lafs, depuis quelques années, je trouve que Nikon est assez mauvais au niveau des compacts, pas encore essayé celui dont tu parles.

jpp: il faudrait que j’aie le temps… Encore une fois, pour moi, c’est évident de tester un appareil que je vais utiliser des mois, moins de faire un test de ce type avec un appareil qu’on me prête pendant deux jours.

Le Zolive, si t’as changé pour l’IXUS 400, ça fait un moment, tu peux changer sans trop culpabiliser:-)

Rien à voir et en mode privé : tes derniers petits loups poussent bien…! On va peut être venir en famille cet hiver à Arnex (si, si !) et du coup passer vous faire la bise (sans garantie mais Béatrice en regardant tes images ce matin avait très envie de venir qq jours…!). Bises à Corrine et aux mouflets.

Dis donc, ça va pô le “Sans garantie”? Si tu viens, tu passes, et pis c’est tout!

24)
Jérémie
, le 12.10.2007 à 09:53
[modifier]

Précisons tout de même que cet appareil vous coûteras 779 CHF ou 472€.

En tout cas, un test comme ça, ça démange… Merci François!

25)
Tony
, le 12.10.2007 à 10:20
[modifier]

Bon, je vais faire mon pénible et réitérer les doléances exprimés chez Luc. A-t-on besoin d’un capteur 12Mpixels dans une si petite surface ? Ne serait-il pas plus judicieux de s’en tenir à 8 ou 10, mais en ayant une meilleure dynamique et moins de bruit (même s’il n’est pas énorme, il est bien présent dès 400ISO et les nuages sont cramés).

Aussi, il me semble qu’il serait plus intéressant d’avoir une optique équivalente 28-100/120 qu’un 35-210. Voir un 24-70.

Pour le reste, c’est vrai qu’il ne lui manque que l’option café et gaufres :)

P.S: Pour ceux qui veulent ajouter un flash externe, il existe des 230 et 430EX qui sont plus petits que les 550/580EX, permettant de garder des proportions plus raisonnables.

26)
ubulgur
, le 12.10.2007 à 10:20
[modifier]

Canon série G: Ergonomie agacante sur un point crucial

Ne dites pas que l’ergonomie est bonne, svp. Le point le plus agacant se trouve être des plus importants : la mise en marche qui se fait par un poussoir ON/OFF.

Ca ne semble pas si mauvais commes ca, mais c’est TRES TRES AGACANT.

Je m’explique: vous êtes en pleine séance photo, vous faites des vues, et vous passez en mode ‘Lecture’ pour les voir sur l’écran AR. Soudain, vous êtes perturbé par un moustique qui passe à votre oreille, par exemple. vous mettez votre Canon G9 en poche, sans l’éteindre car pressé par l’urgence de la chasse aux moustiques.

Quand une minute plus tard, L’OCCASION PHOTO UNIQUE PASSE SOUS VOS YEUX : Il faut immortaliser le petit qui va descendre du tobogan. Vous reprenez le G9 de votre poche, et LA, VOUS FAITES l’ERREUR FATALE: vous pressez le bouton ON/OFF

Oui ! vous voulez allumer votre appareil, mais il l’était déjà; Conséquence accablante : l’appareil s’éteint, car le bouton ANTi-ERGONOMIQUE ON/OFF fait ce qu’on lui demande: OFF car l’appareil était allumé.

Résultat, quand vous vous êtes appercus du problème, vous RAPPUYEZ le SATANE bouton ON/OFF mais … c’est TROP TARD !!! Le bambin est déjà parti !

27)
Nicolasbulb
, le 12.10.2007 à 10:36
[modifier]

Bonjour,

J’ai lu avec attention ce test et c’est vrai que les points relevé par Guillôme me semble pertinents:

>Donc, là, ce G9 :

> – trop gros;

> – zoom sans grand angle (eq. 35mm 24×36 et pas 28 mm)

> = pas pour moi

> En fait, je voudrais bien une sorte de Olympus mju-II numérique ;)

Est-ce que quelqu’un a essayé le Ricoh GX100

Il possède: – un zoom avec grand angle 28mm – un format d’enregistrement en RAW – des réglages en manuels – un beau design sobre (je possède un incroyable et légendaire Ricoh GR1s) – le prix est un peu meilleur marché que le Canon – il est moins volumineux et moins lourd 250g avec batterie – un viseur qui me semble correct même s’il est électronique. A voir donc: Ricoh avec viseur

Voilà.

Nicolas

28)
François Cuneo
, le 12.10.2007 à 10:54
[modifier]

ubulgur, je dirai que l’ergonomie est excellente si ça me chante:-)

Et je persiste et signe.

Votre cas est évidemment dit “de figure”, mais alors vraiment particulier. Parce qu’il faut en faire des manips pour être dans votre situation.

Moi qui ai pesté contre des compacts qui s’éteignaient lorsqu’on voulait prendre la photo, parce que le bouton ON-OFF était au même endroit ou presque que le déclencheur, je n’ai jamais été ennuyé avec celui-ci.

Et un cas de figure comme celui que vous décrivez ne peut pas suffire à dénigrer l’excellente ergonomie, à mon avis, ce cet appareil.

29)
François Cuneo
, le 12.10.2007 à 11:21
[modifier]

Tony, merci pour le lien vers Luc, je ne connaissais pas! Et c’est génial. Purée la maîtrise de la vidéo de ce gars. Et chouette ton, j’aime bien son humour.

Cela dit, il ne dit pas qu’il y a trop de pixels dessus il me semble…:-)

Pour les paysages, c’est vrai, comme je l’écris, certains ciels sont blanchis, mais dans des cas très particuliers de brume légère avec fort éclairage.

Ceci dit, pas d’accord avec Luc sur un point: en 35mm, la distorsion n’est pas trop présente selon moi.

30)
Emix
, le 12.10.2007 à 11:37
[modifier]

Le G9 (ou tout autre compact) mis ouvert dans une poche ? Jamais ! On peut lui mettre sa courroie de coup, surtout si on est en séance, il y a aussi la possibilité de lui adjoindre une dragone qui sera mise autour du poignet et ainsi on peut le laisser pendre quelques instants pour libérer la main … ;-)

Photos DHP

31)
Caplan
, le 12.10.2007 à 12:00
[modifier]

Durant la même période, nous étions, Iris et moi, au bord du lac de Brienz. Une bien belle escapade! Et je ne suis pas mécontent de mon tout petit Ixus 70:

Milsabor!

32)
coacoa
, le 12.10.2007 à 12:07
[modifier]

Ahlala, Caplan, quand même, que de beaux paysages en automne…

françois, les photos du test sur explorer affichées sur le PC du boulot où je suis sont toutes pixellisées et surtout “strillées” de lignes bleues, comme sur Canal+. Nul, cet appareil :-P

33)
Tony
, le 12.10.2007 à 12:40
[modifier]

Cela dit, il ne dit pas qu’il y a trop de pixels dessus il me semble…:-)

Non, ça c’est moi qui le dit :) Un 5D a autant de pixels, mais sur une surface 20 fois supérieure…

35)
Blues
, le 12.10.2007 à 14:07
[modifier]

Mais pourquoi Canon ne veut pas mettre un grand-angle de valeur “28mm” sur sa gamme G ? nom d’une pipe, c’est shi-shi ça… perso j’adorais mon vieux G2, mais revendu pour cette raison, dommage j’adore les G

Actuellement, si je devais acheter un compact, je m’intéresserai plutôt à un APN de la gamme Lumix de chez Panasonic… voilà pour moi

36)
François Cuneo
, le 12.10.2007 à 15:40
[modifier]

Je viens de mettre à jour le test, je me suis rendu compte que j’avais oublié de parler de la fonction “Flexi-zone” de l’appareil, véritable petite merveille (merci à Tony de m’avoir donné le lien vers le test de Luc qui m’a rappelé mon manque.)

Et j’en profite aussi pour parler du mode Audio, que j’avais laissé de côté, pensant qu’il s’en tenait uniquement à prendre des mémos. En fait il va beaucoup plus loin (merci de me l’avoir montré Luc). Bon, ce n’est pas trop mon truc, raison pour laquelle je ne m’en étais même pas rendu compte, mais moi qui hésitais à acheter un dictaphone, je me rends compte que je l’ai véritablement sous la main.

Non, il est vraiment trop ce petit appareil.

37)
François Cuneo
, le 12.10.2007 à 15:43
[modifier]

coacoa, ces PC, ça ne supporte même plus des articles écrits sur Mac… Alors ils trouvent tous les trucs pour perturber le gentil lecteur.

Et qu’est-ce que tu fais sur un PC, au fait?

Caplan, jolie photo.

38)
François Cuneo
, le 12.10.2007 à 15:44
[modifier]

Emix, je suis allé voir ton site, très bien.

Mais ces galeries .Mac, c’est fou le temps que ça prend pour qu’on puisse les voir… Dommage!

39)
Emix
, le 12.10.2007 à 15:52
[modifier]

Merci de ta visite François :-)

Oui je sais c’est terriblement long à se charger ces galeries .Mac, mais une fois chargées et visionnées en panorama ça va un peu mieux.

Il y a aussi, sur mon site donc, la possibilité de voir chaque galerie au format classique-html en cliquant sur les liens en bordeaux.

Photos DHP

40)
henrif
, le 12.10.2007 à 23:02
[modifier]

Merci pour la photo de la pendule Jaeger-Lecoutre à remontoir “atmosphérique”. Sa presque soeur trône sur le buffet de ma mère et tourne depuis 30 ans selon la légendaire régularité suisse.

Souvenir des vacances en Suisse de mon enfance, avec toblerone et montagnes (grisons, valais…) bien sûr. La subtilité des engrenages dorés et la magie du mouvement perpétuel du balancier suspendu, sans remontoir ni batterie Lithium d’aucune sorte, restent fascinants à l’heure où l’on bourre d’électroniques des boîtes de polycarbonate vouées à l’obsolescence rapide.

Allez tiens : Tempus edax rerum.

41)
François Cuneo
, le 13.10.2007 à 09:06
[modifier]

Une pendule incroyable.

Son seul défaut: une révision très chère tous les dix ans, et là, j’ai dû en faire une après quatre ans…

Mais le système qui se remonte tout seul avec les changements de pression atmosphérique, c’est tout simplement dingue…

42)
Alain Le Gallou
, le 13.10.2007 à 09:26
[modifier]

De la difficulté de choisir entre PN, compact, gros appareil photo avec objectif interchangeable.

jeeper : J’ai un D-Lux3 superbe, mais je ne suis pas à l’aise avec à l’extérieur. Il me manque le viseur, car comme tout écran LCD c’est invisible au soleil.

Hier, j’avais mon D-Lux3 et mon M8 pour le convoyage de mon bateau. J’ai utilisé le M8 dans les moments calmes. Et rien du tout dans les cailloux entre L’ile de Batz et l’entrée de Morlaix. C’était pourtant là qu’il fallait prendre des photos. Belle lumière cailloux superbes. Mais impossible d’avoir le M8 en bandoulière, trop de risque de choc sur le trajet descente table à carte, remontée sur le pont pour voir les cailloux. Et aussi trop occupé avec la navigation dans un coin où je n’étais jamais allé (changement de cap toutes les dix minutes, et beaucoup de cailloux sous l’eau avec un courant de deux noeuds et un bateau à 6,4 noeuds, car il y avait peu de vent, sinon c’est un peu plus de 8 noeuds). Le D-Lux3 en poche ventrale est peut-être une solution. Je n’avais pas de poche ventrale.

Vous faites quoi ? Vous choisissez quoi comme appareil photo ? Comme organisation ?

43)
pat3
, le 13.10.2007 à 12:05
[modifier]

Super test que je relirais sans doute 18 fois, avant de l’assimiler complètement ;-) Pour moi qui ait un compact A95 depuis… quelques années, et qui ait mis un an à le choisir en regardant des dizaines de comparatif, voilà peut-être l’appareil qui me fera changer, même si je regrette fort le manque de grand angle (regret que j’éprouve depuis l’abandon de mon Olympus OM10 – c’est aussi pour dire le niveau de mes ambitions photographiques, hein: pas celui des aficionados de ce site). Bon 472 euros, je crois bien que j’attendrais qu’il baisse un peu, j’aurais plutôt tendance à mettre ces sous dans un nouveau camescope… Canon, si possible, depuis mon premier Canon A2 acheté d’occase, je suis fan de l’ergonomie de ces appareils (je crois que c’est la seule marque à laquelle je suis fidèle depuis plus longtemps qu’Apple, qui est l’autre seule marque à laquelle je suis fidèle). En tout cas qualité de prise de vue et relative compacité + zoom, automatismes débrayables jusqu’au tout manuel (déjà ce qui m’avait amené au A95) et images acceptables en basse lumière, ça fait déjà beaucoup d’atout. Dommage qu’il n’ait pas l’écran orientable, qui a révolutionné mes prises de vue photo (ou, plus simplement,qui leur a donné les mêmes possibilités que mes prises de vues vidéo). Encore des tests de reflex, eux sont dans mes prix :-)

44)
Anne Cuneo
, le 13.10.2007 à 12:38
[modifier]

J’ai achete l’appareil sur simple recommandation de Francois, je suis à Rome (vous aurez bientot de mes nouvelles plus a fond, les photos vont tres bien, je suis enthousiasmee par ce petit appareil que je n’ai pourtant pas encore entierement en main, je m’en rends compte lorsque je parcours le test de Francois, que je ne vais pas avoir le loisir de lire aujourd’hui, dix personnes attendent derriere moi pour uriliser l’ordi. A bientot.

45)
François Cuneo
, le 13.10.2007 à 15:33
[modifier]

Il me manque le viseur, car comme tout écran LCD c’est invisible au soleil.

C’est faux legallou!

Relis le test, tu verras que cet écran est parfaitement lisible en plein soleil justement! c’est ce qui le sauve par rapport à son mauvais viseur optique. Je suis content de voir que Luc (cité par Tony) dit exactement pareil. Oui, cet écran me fait penser qu’on peut (peut-être) se passer de viseur optique.

46)
Alain Le Gallou
, le 13.10.2007 à 16:38
[modifier]

François, je ne parle pas du G9, mais du D-LUX3 que Jeeper recommandait dans le sens de discussion “faut-il un APN, un G9 style, ou un appareil photo avec objectif interchangeable”. Thème que j’avais repris dans le cadre “Qu’utilisez-vous quand vous êtes très occupé par une action et que vous voulez quand même prendre des photos”. Dans mon cas, c’est milieu humique, avec risque de choc, mais cela pourrait être tout autre activité, du genre delta plane. Arrivez-vous quand même à faire des photos, avec quel appareil, et comment ?

47)
François Cuneo
, le 13.10.2007 à 17:55
[modifier]

Ben je pense que l’Olympus testé récemment sur cuk ne serait pas mal non? Mis à part son écran difficilement lisible justement.

Et quand j’écrivais “C’est faux”, c’est par rapport au “comme tout écran LCD, c’est invisible au soleil”. Tous les écrans ne sont pas illisibles (je viens de m’en rendre compte) puisque celui du G9 est lisible dans toutes les conditions.

48)
fxprod
, le 14.10.2007 à 02:23
[modifier]

Je confirme, j’ai acheté le g7 à cause de son viseur optique, je me suis rendu compte à l’usage qu’il était vraiment médiocre à la limite inutilisable, et j’utilise l’appareil en mode “amateur les bras tendus” , sans aucun problème de luminosité.

49)
123tito
, le 14.10.2007 à 14:53
[modifier]

Bjr, a)j’ai acheté le G7 pour mon épouse…pour ses 28mm. Elle l’a laissé tombé; depuis un mois j’attends le retour du G7; la pièce du zoom manque chez ITservices+Logistik AG, Urdorf!! Est-ce normal chez Canon? Est-ce que le G9 est plus rapide que le G7?

b)Pouvez-vous m’éxliquer la marche à suivre… ou balancer ma demande dans la rubrique “ad hoc” – sorry! Comment installer un scanner jetscan 4750c de HP dans un iMac (boite blanche). J’ai le CD pour Mac, mais le scanner n’est reconnu ni trouvé dans le DOCK ou le Bureau. J’ai mis le CD, j’ai rempli la fenêtre avec “serrure fermée”: nom de l’utilisateur, mot de passe. J’ai lancé l’installation et tout a été confirmé comme OK. Mais il n’y a pas de connection entre scanner et le Mac. Je souhaite installer le scanner hp 4570c chez des amis qui ont acheté un “MAC”. Le scanjet HP permet de scanner des dias, films 35 mm. But: agrandir des vieilles photos et dias et les imprimer sur papier) (tout est bien branché). Merci de me guider…. je travaille sur un “PC normal de Bill Gates” parce que je trouvais le MAC trop compliqué …(pensez-vous qu’il est parfait pour taiter, éditer des films en DV? avec Pinnacle Studio 10-plus?)

à vs lire 123tito

50)
fxprod
, le 14.10.2007 à 15:15
[modifier]

(pensez-vous qu’il est parfait pour taiter, éditer des films en DV? avec Pinnacle Studio 10-plus?)

au risque de te décevoir, pinnacle ne fonctionne pas sur mac, sauf les récents avec intel, par contre utilise imovie 06 qui est un logiciel parfait pour cet usage, si tu as un nouveau mac avec la nouvelle suite ilife je te conseille vivement de télécharger imovie 06 sur le site d’apple, c’est le petit couteau suisse de la vidéo facile.

51)
Emix
, le 15.10.2007 à 06:52
[modifier]

Après une semaine d’utilisation je suis content d’avoir acquis le G9. Mais il y a cependant un problème: c’est le développement de ses RAW avec Lightroom comme cité par François et également avec Sylkypix qui ne prend pas en compte la balance des blancs choisie par l’appareil et qui crée des franges pourpres. J’ai donc utilisé RAW Image Task livré par Canon qui fonctionne bien. Quelques exemple de photos ICI.

Photos DHP

52)
iaka59
, le 15.10.2007 à 18:56
[modifier]

Ah ! Comme je l’attendais ce test du G9… et comme je suis content que ça me donne envie d’en acheter un en remplacement de mon vénérable G3 ! Ce qui me plaisait (et qui me plaît toujours !) dans le G3 c’était son ergonomie que je trouvais géniale. Tout était accessible très rapidement souvent par un simple bouton (pas besoin de sous-sous-menu pour choisir l’exposition…). Content de lire que Canon ai gardé ça comme préoccupation principale dans son cahier des charges, faut que je teste ça rapidement… Quand je vois les petits compacts Pentax, Panasonic, Sony ou Nikon que j’ai pu essayer récemment, aucun ne m’a paru aussi intuitif que mon bon vieux G3 !… Peut-être que ce G9 me fera retrouver le sourire sur ce point primordial pour moi ! Certes il n’a pas d’objectif grand-angle (c’est sans doute la seule chose que je lui repprocherait après la lecture de ton test) mais peut-être qu’encore une fois c’est au profit d’un excellent objectif (pour un compact Quand j’ai acheté mon G3 c’était à l’époque pour son objectif bien supérieur à toute la concurrence, et en particulier en ce qui concerne sa grande ouverture. Aujourd’hui je ne sais pas où en est ce G9 par rapport à la concurrence en ce qui concerne la qualité optique, mais peut-être que le grand-angle était à sacrifier pour préserver une bonne qualité optique dans un “si petit” objectif ?

53)
François Cuneo
, le 15.10.2007 à 22:59
[modifier]

iaka59, ta conclusion est la bonne.

Emix, chouettes images de Lausanne (et de l’Ecal).

Juste des ciels parfois trop blanc, comme chez moi… Mais pour le reste, fabuleux.

Et oui, il y a des problèmes avec la balance des blancs et LR. C’est clair. La correction sera pour la 1.3.

54)
123tito
, le 16.10.2007 à 13:24
[modifier]

pr FXPROD point 50 merci de vos remarques sujet ma note 49: a)éditer/traiter DV sur MAC En ce qui concerne point b) installation sanner sur Mini-Mac J’ai pu trouver un Treiber récent pr HP Sacanjet 4570c sur le WEB et ça marche. Par contre ce Mini Mac est terriblement lent… J’aimerais trouver une explication quant à la compréhension / gérance – Folders/installation software dans le mac pr un accès rapide au scanner…. je me perds dans sa logique.

Où faut-il s’adresser ?

55)
zit
, le 16.10.2007 à 15:25
[modifier]

Hénaurme test! comme d’habitude.
C’est vrai que l’appareil inspire confiance, belle finition!
Mais trop de défauts encore:

  • pas de grand angle
  • dans le “test de bruit”, je trouve que même à 100 iso, le marron de la fenêtre à l’arrière–plan est déjà bien granuleux, alors après…
  • je déteste la logique (l’ergonomie) de tous les compacts Canon: le menu “Fun.Set”, avec des réglages à gauche et en bas (en x et y) et le menu “menu”, plus classique, avec d’autres réglages. Je ne comprendrais jamais cette logique, et je n’ai absolument pas envie d’apprendre par coeur dans quel menu se trouve la fonction que je souhaite changer!
  • Quand même assez gros, pour un “compact” (et bien trop petit, pour un appareil photo ;o).

Sinon, les images faites en plein soleil ont l’air assez bonnes quand même.

z (qui va en rester à ses Canon Prima Mini II, Nikon AF 600 et Olympus miou II, je répêêête: Pixels no passaran!)

56)
Skyper
, le 19.10.2007 à 23:36
[modifier]

Abandonner le Fuji F10/30 pour le Canon G5 ?

Dans le cadre d’une association nous réalisons autour de 15.000 photos l’an, essentiellement en intérieur sans flash. Les Fuji F10/30 sont très bons sans flash, mais difficile de dépasser le 20×27 en agrandissement, pour notre exposition annuelle. Quid du G9 en faible lumière, comparativement aux Fuji ? Le G9 semble très séduisant, mais j’hésite sur cette question cruxiale.

57)
123tito
, le 27.10.2007 à 21:49
[modifier]

Vous vous rappelez de mon G-7 abîmé(zoom) et la longue attentent? Et voilà, Canon vient de m’envoyer un tout neuf G-9. Sympa, non ! Nous pourrons comparer les résultats sous peu, voire admirer les “clichés” pris par Anne lors de son séjour chez les romains – un vrai travail de Romain à la précision suisse. clic !

58)
madajoax
, le 01.11.2007 à 14:51
[modifier]

C’est la critique la plus complète que j’aie trouvée sur le G9. Avez-vous comparé avec le Powershot S5 IS ? Merci !

59)
mff
, le 30.11.2007 à 19:35
[modifier]

J’hésite beaucoup, J’aimerais faire avoir une comparaison de qualité par rapport à l’Olympus 7070 *

Quelqu’un connaîtrait-il les 2* ?

– Les moins : Le manque de grand angle Idem pour le viseur.

– Les + Je suppose qu’il est* bien plus réactif ? *ce qui serait vraiment un atout

J’aimerais que la *qualité de l’image soit supérieure * ?

Pour que le changement en vaille largement la peine.

Je pourrais aller faire un test dans un magasin de photo, mais je trouve cela pas très sympathique car si je l’achète ce serait dans un endroit bien meilleur marché et là ce n’est pas possible de faire l’essai.

Merci :)

60)
nic
, le 07.08.2008 à 18:14
[modifier]

nikon viens de presenter le P6000

un concurrent?

je me demande bien si c’est le bon moment d’acheter un g9… ou attendre un g10… ou voir ce que ça donne ce P6000…

ça fait un moment dejà que j’attend (l’argent…) pour m’acheter un compact de qualité… et comme c’est bientot mon anniversaire…

ciao, n

61)
mff
, le 07.08.2008 à 19:18
[modifier]

Nic: ça fait un moment dejà que j’attend (l’argent…) pour m’acheter un compact de qualité…

-Je dirais: que le modèle juste avant de celui qui va sortir c’est bon pour le porte-monnaie sachant que de toute façon quelques mois après l’achat du dernier né payé au prix fort ce dernier sera supplanté !

Donc si G10 il y a , le G9 devrait être meilleur marché.

62)
lory
, le 27.01.2009 à 09:03
[modifier]

bonjour, je découvre votre site avec interêt! je suis à la recherche d’un appareil pour mes photo “gastronomiques”,donc pour l’interieur.Je pensais à un reflex, mais sans depenser une fortune(pas plus de 600 fr.)Canon, pentax, Sony,…dificile de choisir,svp quel conseil vous me donnerais?merci infinimment!