Profitez des offres Memoirevive.ch!
Mais que veut une certaine presse romande?

Avertissement: il s’agit ici d’un article politique, ceux que ça dérange ne sont pas obligés de le lire, puis ensuite de commenter en précisant que Cuk.ch n’a pas à parler de ce genre de sujets.

Normalement, il y aurait dû avoir un autre article à cet endroit, mais comme je n’ai rien vu venir, je prends la place.

Et ça net tombe pas si mal, finalement.

Je vais faire court, mais il faut que je sorte mon écœurement, et ça va me faire du bien.

Je vous ai déjà parlé ici de la campagne immonde de l’UDC à propos de l’Initiative populaire fédérale pour le renvoi des étrangers criminels (initiative sur le renvoi).

Je dois d’abord constater avec bonheur que beaucoup se rendent enfin compte de la saloperie de cette campagne menée par l’UDC.

Toutes les associations, tous les partis, certains cantons réagissent contre ces affiches montrant un mouton noir se faire renvoyer de Suisse par trois gentils moutons blancs.

Ça bouge enfin, ça réagit, tant mieux, il était temps, j’ai moins honte de mon pays.

Ce qui me débecte par contre ces temps, c’est une certaine presse romande.

Mais nom d’une pipe, ce n’est pas croyable!

Samedi, 4 pages dans Le Matin (le plus gros tirage romand, une grosse daube lamentablissime, avec son rédacteur en chef en dessous de tout, Sieur Peter Rothenbühler) sur Blocher (le chantre de l’UDC, notre Le Pen à nous), plus la couverture où l’on ne voit que lui.

Où l’on voit aux pages 2 et 3 Madame qui fait des discours pour aider Monsieur, et Monsieur qui nous fait visiter aux pages 4 et 5 sa belle maison (purée qu’elle est belle sa demeure), ses tableaux (d’auteurs tous bien suisses, évidemment), son funiculaire personnel.

Tout ça sans la moindre critique. Car ne me faites pas croire que Le Matin nous montre les richesses du Monsieur pour nous faire réfléchir sur les valeurs qu’il défend…

Samedi toujours, Blocher est dans 24H.

Dimanche, Blocher est dans Le Matin Dimanche, et fait la couverture de Télé Top Matin.

Cette semaine, il sera la vedette d’Infrarouge, sur la Télévision Suisse Romande (TSR) qui s’est pliée aux desiderata du Monsieur pour avoir l’honneur de l’accueillir ce mardi.

Non mais dites-moi que je rêve?

Amis Français, il me semble que jamais, jamais au grand jamais, votre presse n’a tendu un tapis rouge pareil à votre leader d’extrême droite.

Moi je n’en peux plus de voir que l’on met en avant ce bonhomme, que l’on interviewe des André Bugnon, bien vaudois, mais tellement lamentable, (incroyable qu’il ne décrédibilise pas ce parti aux yeux des Romands, tellement il est lui aussi en dessous de tout) des Oskar Freysinger, des Yvan Perrin (des Romands qui n’ont plus aucune excuse, puisqu’ils cautionnent les derniers dérapages du parti) trois fois par semaine au minimum chacun à la radio, tous ces fidèles lieutenants d’un Blocher rayonnant ces derniers temps…

Je n’en peux plus et surtout, je ne comprends pas…

Je ne comprends pas où cette presse veut en venir.

S’il est évident que ces personnes font de l’audience, du tirage, à chaque fois qu’ils viennent à une émission ou qu’on passe une de leurs interviews, je ne comprends pas ces rédacteurs en chef qui laissent faire, voire qui poussent cette mise en avant d’un parti qui n’en demandait pas tant.

Le pire, c’est qu’en parlant de cela, j’ai l’impression que d’une manière ou d’une autre, je fais le jeu de l’UDC également.

Car pour lui, pour ses dirigeants, le pire, c’est qu’on ne parle pas d’eux.

Et là que fais-je?

Mais bon, on ne peut pas non plus ne pas réagir, et regarder de loin en espérant que ça finira bien par passer.

Il faut dénoncer ces truqueurs et ces menteurs, qui cherchent à faire ressortir tout ce que nous avons de mauvais en nous, et qui n’hésitent pas à utiliser des méthodes que l’on croyait être d’un autre temps.

Car en plus de l’affaire du mouton noir, il y a celle du clip vidéo, pas vraiment joli non plus.

Pour terminer, j’aimerais encore ajouter un mot sur les radicaux de certains cantons, qui n’hésitent pas à s’apparenter (pour des raisons mathématiques ont-ils le front de dire pour s’excuser!) avec l’UDC.

Lamentable! Lamentable que Fulvio Pelli, le président de ce parti tout de même respectable n’intervienne pas pour interdire ce genre de stratégie écœurante.

Bref, quand je vois tout ça, je me dis que l’on n’est pas vraiment sorti de l’auberge.

Pourvu que les élections fédérales d’octobre me montrent que je me trompe, mais j’ai bien peur qu’il s’agisse là d’un vœu pieux.

76 commentaires
1)
leronel
, le 03.09.2007 à 00:28
[modifier]

Totallement d’accord, marre de voir le totalitarisme de l’Udc faire la une à la radio, dans les journaux et à la télé. En plus je dois me retenir de ne pas arracher leurs affiches à chaque coin de rue. Marre de ce journalisme de MERDE !

Je suis vaudois, il est certain pour moi qu’aucun nom de la liste de centre-droit ne se glissera dans mon envellope. S’allier à l’Udc et sa politique du dénigrement et de la peur c lamentable, et lâche. Il a mieux à faire c’est certain.

2)
superpantoufle
, le 03.09.2007 à 00:47
[modifier]

C’est marrant, je me suis posé exactement la même question en parcourant Le Matin d’hier (et c’est marrant comme beaucoup, dont je fais partie, affirment haut et fort que ce jounal est du papier-cul, mais le lisent quand-même…). Mais tant le Matin que le 24h, en règle générale, sont on ne peut plus prompt à sauter sur le moindre truc qui pourrait sentir le scandale, et l’UDC s’en prend par conséquent plein sur la gueule plusieurs fois par semaine. Et là, les quatre première pages du quotidien romand le plus lu consacrées à l’hagiographie du bouledogue zurichois… Qui a-t-il envoyé coucher avec Rothenbühler? Ou alors ce dernier a-t-il tellement besoin de ronds pour ainsi boufer à tous les rateliers?

3)
FT'e
, le 03.09.2007 à 00:58
[modifier]

C’est épouvantable, c’est clair. Pour ma part, aussi humble soit-elle, cela fait moulte années que l’UDC est rayée de mes votes possibles.

Seulement voilà. J’ai, un peu par hazard, rencontré divers responsables politiques de partis “concurrents” et résolument à gauche. Des personnes aux beaux discours mais assez peu recommendables, ayant plus à coeur leur avancement politique que les positions qu’ils prétendaient défendre.

Alors pour qui voter ? Toute la question est là. J’ai croisé des personnages de valeur à l’échelon régional. Je vote donc. Au delà, je ne peux pas voter pour un candidat, uniquement contre un candidat. Généralement de l’UDC, vous l’aurez compris.

C’est un peu triste et inquiétant tout ça.

4)
Sparhawk
, le 03.09.2007 à 01:17
[modifier]

Concernant l’émission Infrarouge, les ministres de chaque parti ont été invités, mais ils ont tous refusés, sauf Blocher. Mais qu’ils se bougent! Cette forte présence de l’UDC dans les médias romands est en grande partie due à l’absence des autres, qui ne semblent pas pressés de s’exprimer.

Autrement, au delà des querelles partisanes, un bon moyen de voter, c’est de voter pour les candidats, pas pour les partis en bloc. Pour ma part, je suis allé sur http://www.smartvote.ch pour trouver les candidats qui ont les idées les plus proches des miennes. Cela fait un sacré panachage. Essayez, vous verrez. Et on est parfois surpris de découvrir que les candidats du parti dont on se sent le plus proche ne sont pas forcément ceux dont les idées, sur des questions précises, se rapprochent le plus des nôtres.

5)
Madame Poppins
, le 03.09.2007 à 01:52
[modifier]

Sparhwk, merci de m’avoir rappelée l’existence de smartvote, j’en reviens à l’instant. Et purée, c’est surprenant comme résultat : je me savais à gauche mais pas à ce point, avec une pointe de vert.

Donc, la droite ne passera pas par moi. Tiens, d’ailleurs, j’écris même de la main gauche !

Finalement, je suis bien d’accord : certaines personnalités de gauche devraient prendre plus de place, ça en laisserait moins à la droite. En politique, il en va aussi comme en marketing : ça fait 10 ans que j’achète le même produit à laver la vaisselle, notamment parce que je repère son logo…. Si les gens prennent l’habitude de voir un logo, des noms, ils vont peut-être aussi voter en conséquence. Et là, qu’est-ce qu’ils voient comme droite !

La seule chose qui m’agace parfois un peu, ce sont les comparaisons : droite “nazie”, droite fasciste…. L’homme n’a jamais évité des erreurs parce qu’on lui prouve, sur la base de l’histoire, que c’en est une. N’est-ce pas Goethe qui disait que qui n’a pas compris le passé est condamné à le revivre ? Vivement que “l’humanité” pige !

6)
François Cuneo
, le 03.09.2007 à 04:47
[modifier]

J’ai lu aussi que les autres Conseillers Fédéraux ne veulent pas aller à Infrarouge.

Mais est-ce une raison pour changer la forme (non le fond, précise Romaine Jean, la productrice d’Infrarouge) pour que le Monsieur accepte de venir?

Et Superpantoufle, c’est vrai que le matin, j’ai “besoin” de mon Matin avant d’aller bosser au bistrot, mais surtout pour la partie des sports (il n’y a pratiquement rien d’autres en Suisse romande).

Je trouve les manchettes de ce journal particulièrement scandaleuses, et ça me rassure de voir que j’ai gardé un certain sens critique face à ce qui est écrit dans les autres pages qui sont lamentables.:-)

Cela dit, Le Matin renvoie 11 journalistes (annonce faite la semaine passée). Il souffre des deux gratuits. Et c’est vrai qu’une remarque faite par je ne sais plus qui disait “Tiens, ils avaient autant de journalistes?” m’a fait sourire… même si évidemment, on ne peut pas être heureux d’apprendre que 11 personnes perdent leur travail.

D’un autre côté, c’est comme quand une usine d’armement ou de cigarettes ferme, on ne va tout de même pas pleurer pour ceux qui bossaient dedans, même si on est bien conscient que c’est triste pour eux.

7)
Okazou
, le 03.09.2007 à 06:47
[modifier]

« Amis Français, il me semble que jamais, jamais au grand jamais, votre presse n’a tendu un tapis rouge pareil à votre leader d’extrême droite. »

Ami François, tu te fous de nous ou tu fais semblant de croire que notre populiste à nous c’est Le Pen (quasi mort politiquement) alors que c’est Sarko (plus que vivant, vibrionnant) qui a racolé les électeurs du menhir et se trouve de facto leur nouvel astre ? En quoi trouves-tu Sarko plus respectable que Blocher ? Parce qu’il ratisse plus large ?

Sarko, c’est un Blocher qui aurait réussi.


Un autre monde est possible.

8)
orangers
, le 03.09.2007 à 07:06
[modifier]

Tout à fait d’accord avec Okazou… François, c’est vrai qu’il y a un soucis avec les média. Le manque de débat contradictoire dans la presse (papier ou audiovisuelle) et les consensus de journalistes, les dythirambes et autres panégyriques (désolé pour les gros mots) sont de vrais dangers pour la démocratie… Des canards sérieux titraient par exemple “Pourquoi il fascine” évoquant par leur question une évidence (pour eux sans doute, pas pour moi) et parce qu’étaient apportées des réponses (soit disant objectives), la question initiale devenait alors encore plus évidente, plus pertinente. Le focus inlassable sur l’activité quotidienne du président relève plus de la propagande que de l’information. Nous n’en sommes plus à quelques trucages ni même à quelques détournements d’images…

9)
archeos
, le 03.09.2007 à 07:16
[modifier]

Tu as raison, François, le pire là-dedans est qu’il ne se trouve aucun orateur républicain pour le contrer. À l’UDC, ils ne sont sans doute pas tous d’accord pour les sanctions, donc le président ne peux rien faire. Démocratiquement parlant, les médias sont obligés d’inviter cet homme, mais s’il est le seul à parler, c’est catastrophique. Et ce n’est pas la première fois que les soi-disants républicains sont pris en défaut face aux populistes : on a eu la même chose dans les années 30, et en France les thèmes républicains ont été abandonnés face à Le PEn.

Par contre, s’il est indispensable que cet homme soit invité par les médias, rien n’empêche un citoyen d’arracher ses affiches. Ça fait partie de la libre expression à mon avis, et ça relève de l’opinion personnelle. Individuellement, nous n’avons pas d’obligation de respect de la pluralité d’expression.

10)
Okazou
, le 03.09.2007 à 07:20
[modifier]

« Par contre, s’il est indispensable que cet homme soit invité par les médias, rien n’empêche un citoyen d’arracher ses affiches. »

Peut-être serait-il plus judicieux d’exiger de vos medias qu’ils remplissent leur fonction comme on le fait en démocratie dans le cadre de l’éthique journalistique. Et peut-être faudrait-il rappeler à votre gauche que plus elle s’éloignera de la droite et plus elle sera efficace. Dans le cas contraire, elle sera infailliblement absorbée.

11)
Jean.meyran
, le 03.09.2007 à 07:38
[modifier]

Mon Dieu ! Mais c’est plein de suisses ici ;-)

Je suivrais totalement l’analyse d’Okazou à un bémol près. Dans notre nouveau pays, la Sarkosie, on sait comment les media sont tenus, donc on est moins surpris de voir les tribulations de notre nouveau timonier à longueur de pages et de JT.

Bonjour chez vous

12)
Caplan
, le 03.09.2007 à 08:10
[modifier]

François, commence par ne plus lire le MATIN et écris à ce t… du c… de Rothenbühler pour lui expliquer que le sport t’intéresse, mais que tu ne liras plus son torchon et que c’est un grand sacrifice pour toi. En cherchant un peu, tu trouveras plein d’infos sportives sur le net.

A part ça, je me demande si le public “sportif” (côté supporter de base) n’est pas une proie plus facile que les autres pour les populistes: grands rassemblements, hurlées dans des stades, rapports plus ou moins haineux avec l’adversaire…

Milsabor!

13)
Eniotna
, le 03.09.2007 à 08:33
[modifier]

Samedi, 4 pages dans Le Matin (…), plus la couverture où l’on ne voit que lui.

Dimanche, Blocher est dans Le Matin Dimanche, et fait la couverture de Télé Top Matin.

Distinguons bien les choses. «Le Matin Dimanche» n’est pas «Le Matin»: il faut faire attention à ne pas mélanger les torchons quotidiens et les serviettes périodiques. ;-)

(Oui, je sais, mais c’était trop beau pour le laisser passer…)

Eniotna

14)
Gr@g
, le 03.09.2007 à 08:55
[modifier]

Le problème est que l’UDC, grâce à une majorité de compatriotes, fait partie du gouvernement et de l’éxécutif, il peut être et même doit être invité, tout comme les autres partis…

Mais quand je vois que Couchepin (qui ne vaut pas mieux) boude la TSR parce “qu’ils sont méchants”, que Doris Leuthard ne veut plus venir et que notre présidente hésite… le problème n’est pas forcèment dans les médias, mais dans l’utilisation des médias par les partis, voire les candidats…

Blocher est un orateur, même en français, terrifiant, combattif, impressionnant. Peu de politiciens romands ont la même verve… Maillard a beaucoup à faire depuis qu’il est dans l’éxécutif cantonal vaudois, et il s’agit d’un des seuls contradicteurs à la hauteur. A la limite Brélaz, qui est plus “professeur” (désolé François) que débatteur, mais je ne le pense pas à la hauteur face à Blocher tout de même…

Les médias ont leur part de responsabilité, c’est clair, mais je ne pense pas non plus que nous avons des politiciens (ou politiciennes) qui osent aller vraiment dans les débats… c’est plus facile pour certaines femmes politiciennes d’aller au Grand 8 (RSR la 1ère) ou dans Femina pour parler d’un peu n’importe quoi que de vraiment parler du fond politique… je pense à une socialiste qu’on voit beaucoup, mais avec peu de contenu politique…

Vive Marianne Huguenin, politicienne de terrain, qui abat un vrai travail de fond depuis des années à Renens, moins présente dans les médias, mais proche de la population. C’est en tout cas ce que j’attends d’un ou d’une politique.

Et Smartvote m’a montré que je n’ai qu’environ 25% de commun avec Ueli Maurer (Zurich)… ouf!!!!

Dernier point, concernant le Matin: quand on voit que pour se distinguer des gratuits, M. le Rédacteur veut renforcer les rubriques people et sportive… rappelez-moi les points forts des gratuits?

15)
coacoa
, le 03.09.2007 à 09:00
[modifier]

Je n’ai hélas pas beaucoup de temps pour intervenir, mais je n’en pense pas moins.

Moi aussi je suis écoeuré. Je n’en peux plus de l’UDC. Ils ont ce coup-ci vraiment dépassé les bornes et je ne peux plus laisser ces primates salir ainsi mon pays.

Parce que MA Suisse n’est pas celle qu’ils tentent de m’imposer par le biais de dégoutantes campagnes.

La presse joue à ce jeu dangereux, c’est honteux.

MA Suisse est un pays que j’aime à partager. Et d’une manière ou d’une autre, je vais le faire savoir.

Avec ou sans Matin.

Marre c’est marre.

16)
Inconnu
, le 03.09.2007 à 09:01
[modifier]

Amis Français, il me semble que jamais, jamais au grand jamais, votre presse n’a tendu un tapis rouge pareil à votre leader d’extrême droite.

Notre presse est entièrement dévouée à Noboléon 1er, alias Sarko, dont l’idéologie n’est séparée de l’extrême droite que par l’épaisseur d’un Brice Hortefeux. J’ai bien peur que l’Europe entière ne soit contaminée par la peste brune.

“Le ventre est encore fécond, d’où a surgi la bête immonde.” Brecht

Avez-vous lu : Le Monolecte

17)
ptit-suisse
, le 03.09.2007 à 09:20
[modifier]

Quand finirez vous par comprendre que c’est en nous stigmatisant que vous nous rendez plus fort, avec toute cette publicite?

Par ailleurs, ce n’est pas parce que vous n’aimez pas ce que nous pensons que vous devez nous insulter. Comment voulez vous que nous puissions faire un débat d’idées si vous attaquez comme cela?

18)
cerock
, le 03.09.2007 à 09:20
[modifier]

Pour moi qui ne m’intéresse pas à la politique, je suis content de voir que je ne suis pas le seul à trouver scandaleux la mise en avant d’un parti qui me dégoûte par tout ces journaliste. Et chaque fois que je vois leur affiche de m**, je suis scandalisé qu’en suisse, un grand parti puisse faire du placardage d’affiche RACISTE. Je suis valaisan et je ne supporte plus l’UDC, et dire que Freysinger enseigne à des jeunes dans une école de ma ville me dégoute encore plus… J’aurais des enfants dans ce collège (gymnase pour vous les vaudois, ??? pour les français) je refuserais qu’ils aient cette extrémiste comme prof.

19)
François Cuneo
, le 03.09.2007 à 09:48
[modifier]

Ami François, tu te fous de nous ou tu fais semblant de croire que notre populiste à nous c’est Le Pen (quasi mort politiquement) alors que c’est Sarko (plus que vivant, vibrionnant) qui a racolé les électeurs du menhir et se trouve de facto leur nouvel astre ? En quoi trouves-tu Sarko plus respectable que Blocher ? Parce qu’il ratisse plus large ?

Sarko, c’est un Blocher qui aurait réussi.

Ah mais je crois Okazou que tu ne suis pas l’actualité suisse.

D’abord, Blocher a réussi.

Pour toi peut-être pas, puisque nous ne parlons que de la petite Suisse, mais pour nous, je peux te dire que le Monsieur est l’homme le puis puissant de notre pays.

Et puis:

Sarko n’est pas Blocher.

Blocher est Le Pen à peu de choses près, mais un Le Pen qui a du succès.

Faut pas pousser tout de même, et faudrait pas voir à tout amalgamer. Pour finir, on ne prend plus les gens au sérieux à asséner des commentaires comme celui que j’ai cité plus haut.

Sarkosi n’est pas un leader d’extrême droite.

C’est un leader.

C’est un homme de droite dure.

Mais pas d’extrême droite.

Donc quand tu fais semblant de ne pas comprendre ma phrase, ça m’agace un peu. Cela dit c’est vrai que j’aurais dû préciser “un tapis rouge pareil à votre leader d’extrême droite à l’époque où il avait du succès”.

20)
ToTheEnd
, le 03.09.2007 à 09:50
[modifier]

Ah… ces médias… ces journalistes… il faut bien qu’ils mangent hein… et puis les responsabilités qu’ils ont, ce n’est pas rien non plus.

Ben oui, je suis d’accord, la presse fait le jeu de ces types et en véhiculant le message, ils convainquent assurément des gens de voter UDC. C’est la réalité et ceux qui disent que la plupart des gens sont suffisamment intelligents pour ne se laisser avoir par un message aussi simpliste sont au mieux idiots ou au pire, inconscients.

T

21)
François Cuneo
, le 03.09.2007 à 09:51
[modifier]

petit-suisse, je crois que te trompes.

Malgré tout, malgré le risque, je continuerais à vous stigmatiser comme tu dis.

Cela dit, l’insulte, ce n’est pas nous, c’est vous, et en pleine figure sur nos chemins, tous les jours, qu’on est obligé de subir par vos affiches scandaleuses.

Honte à toi de soutenir ce genre de dérapages.

22)
coacoa
, le 03.09.2007 à 10:01
[modifier]

P’tit Suisse, le débat d’idées, c’est vous qui le refusez.

Un exemple ?

La gauche et une partie du Centre disent au grand jour depuis des mois leur intention de ne pas élir Blocher au Conseil fédéral.

Au lieu de débattre, vous nous lancez à la figure votre campagne d’un “complot secret” et Blocher lance son “Je serai dangereux hors du Conseil fédéral”…

Rien n’était secret dans les intentions de certains parlementaires. RIEN.

Comme l’a dit le rédacteur en chef du Temps “Si le ridicule tuait, l’UDC serait morte depuis belle lurette.”

Concernant Blocher, un homme qui menace d’être “dangereux” (ce sont ses mots) n’a RIEN à faire au Conseil fédéral. Rien.

23)
superpantoufle
, le 03.09.2007 à 10:11
[modifier]

@ptit-suisse: ben… je crois bien que tu as raison! à une nuance près: ton “nous”. Je ne crois pas à un “nous” contre un “vous”, comme s’il était encore possible aujourd’hui d’opposer des couleurs politiques aux frontières précises. C’est également ce qui ressort de quelques commentaires ci-dessus; le clivage gauche-droite ne veut plus dire grand chose à l’heure où l’extrême-droite s’affirme ouvertement populiste, la droite libérale drague à gauche avec succès, la gauche “plurielle” n’a plus depuis longtemps d’idées intéressantes à proposer et se perd dans le politiquement correct plein de bons sentiments mais pas très incisif, et l’extrême-gauche crie très fort et mord tous azimuts, et serait prête à résoudre plein de problèmes en dépensant plein de sous que personne ne possède. Restent les idées… Mais des idées sans personne pour les appliquer au quotidien, ça ressemble furieusement à ce qui se passait dans une certaine caverne platonique, non? Restent les personnes, alors. Du coup il est légitime de dénoncer l’omniprésence du bouledogue zurichois et de ses p’tits copains dans les media romands, et dénoncer la manque de courage ou d’éthique de rédacteurs en chef et de producteurs d’émissions télé qui laissent faire, par trouille ou par bêtise. Mais est-il légitime de stigmatiser des électeurs amateurs des pages sportives du Matin (Cf Capaln, #12, t’as raison!) qui suivent des leaders charismatiques (comme des moutons blancs) parce que ces leaders sont les seuls à leur proposer des idées pré-mâchées, prêtes à digérer, qui leur parlent et les rejoignent dans leur quotidien? Sans doute. Mais ça me paraît autrement plus urgent de stigmatiser celles et ceux que nous avons élu en pensant qu’ils proposeraient des alternatives, et qui nous ont trompé sur la marchandise… ‘tain… Je me croyais du côté plutôt gauche de la gauche et c’est moi qui vient d’écrire ça? Ne serait-ce pas les signes du syndrome de la schizophrénie politique? Dur, dur.

24)
Emilou
, le 03.09.2007 à 10:22
[modifier]

Nous avons tous chez nous des “Blocher” qui sommeillent ou qui sont bien actifs. L’extrême droite est un chancre que l’on doit dénoncé, tu le fais ici François et c’est très bien. Paradoxalement en les dénonçant on leur fait une sacrée publicité dont ils n’ont pas vraiment besoin….. c’est un véritable dilemme. Comment expliquer aux jeunes que toutes idées d’extrême droite, toutes dictatures du même nom, finissent toujours mal et sont éphémères. Il y a toute une pédagogie à revoir.

26)
ptit-suisse
, le 03.09.2007 à 10:39
[modifier]

Je ne connaissais pas votre site, j’ai reçu le lien ce matin. Apparamment vous parlez logiciels et appareils photo. C’est pas plus mal, vous devez probablement en dire moins de bétises que sur notre parti.

Amitiés

27)
Tom25
, le 03.09.2007 à 10:46
[modifier]

J’ai cherché Blocher dans Google image . Je pensais qu’il avait une sale gueule (délit de faciès) mais non.

J’ai cru comprendre que Sarko voulait mettre en place un impôt plancher (bas) afin de réduire l’utilisation des multiples niches fiscales. Ce n’est pas vraiment une mesure de droite ça ? Si ? Ou alors j’ai mal compris, j’ai entendu ça à la radio pendant que je bricolais et jouais de la meuleuse.

28)
Tom25
, le 03.09.2007 à 10:53
[modifier]

ptit-suisse, il avait été question dans un autre topic sur la politique de signer ses propres propos de son vrai nom. Ceci déjà dans un but de limiter les dérapages. Non pas que vous dérapiez loin de là, mais pour quelqu’un qui défend les idées d’un parti qui souhaite tenir compte de l’origine d’une personne pour lui appliquer un jugement spécifique, ne trouvez-vous pas que de poster anonymement est un peu contraire à cette idée ?

Comment je fais pour vous juger moi ?

29)
Mirou
, le 03.09.2007 à 11:01
[modifier]

@ petit suisse: Erreur :-) Cuk parle de Mac, d’appareil photo et de politique… Et ce qui est dingue, c’est que ça marche. On peut s’engueuler autant au sujet de politique que de logiciels Apple…

A part ça, tu semble vouloir débattre, c’est bien, mais fait attention à ce parti qu’est l’UDC. Je pense qu’il est dangereux, et les méthodes utilisées sont scandaleuse. Je partage entièrement ce qui est exprimé par François Cunéo ici.

30)
ToTheEnd
, le 03.09.2007 à 11:03
[modifier]

@ 26. ptit-suisse: mmmhhh… on parle d’autres choses aussi avec tout autant de brio! Le fait est que l’UDC à des réponses simples à des problèmes complexes. Stigmatiser l’étranger comme voyou potentiel ou encore le mettre dehors parce qu’il n’a pas respecté certaines lois est une réponse primaire à un problème qui va au-delà d’un slogan. D’après ce que je sais, nos prisons sont aussi occupées par des Suisses qui ont commis des crimes et délits… Que faudrait-il faire de ces mauvais suisses? Peut être pourrions-nous faire une deal avec le Nigéria ou autres contrées et renvoyer là-bas tous les Suisses qui n’obéissent pas à nos lois? Bien sûr, il faudra modifier la constitution Suisse puisque sauf erreur, elle ne permet pas la destitution de la nationalité pour un “bon Suisse” (seulement pour les Suisses qui ont été naturalisés…).

Avec un système aussi ridicule, penses-tu que nous aurons réglé les délits et crimes en Suisse? Si oui, alors ce parti et ses membres sont encore plus idiots que je ne pensais.

Tu me diras: “Il y a beaucoup de simplets et d’idiots dans ce pays!” et je suis d’accord!

T

31)
Madame Poppins
, le 03.09.2007 à 11:05
[modifier]

Ptit Suisse, des bêtises, j’en dis souvent mais là, j’aimerais bien une liste, avec explication, des bêtises dites : les opinions, par définition personnelles, ne peuvent pas être assimilées à des équations mathématiques.

Ainsi, puisque la constitution vous accorde le droit à la liberté d’opinion, reconnaissez-nous la pareille.

33)
Tartopom
, le 03.09.2007 à 11:51
[modifier]

Il faut quand mettre au crédit de Nicolas Sarkozy d’être le seul homme politique à avoir réussi à faire baisser, et même faire exploser, le Front National. Ça prouve que le seul moyen de lutter contre l’extrême-droite, ce n’est pas de faire un discours “moral” (ouh les vilains nazis), mais de ridiculiser leur discours (les radicaux genevoise ont détourné la fameuse affiche de l’UDC sur les moutons noirs de manière assez drôle) ou de paraître encore plus forts qu’eux, plus déterminés qu’eux à lutter contre la criminalité réelle ou imaginaire.

Pour dire les choses autrement: sur le plan de la morale, je déteste les thèses de l’UDC, je les trouve écoeurantes et idiotes, mais sur le plan de l’efficacité politique, je crois que s’en indigner encore et encore est totalement inefficace, et les sert même. Je ne dis pas qu’il ne faut pas s’indigner, je dis que cela ne fait pas avancer le schmilblick.

Cela dit, c’est un problème difficile.

34)
Diego
, le 03.09.2007 à 12:07
[modifier]

Je trouve qu’il y a un petit côté “examen” à ce questionnaire de smartvote … ouf, je me suis assez bien sorti, tous les UDC sont en bas ;-))

Par contre, la surprise ! C’est le Parti Evangélique qui correspond le mieux à mes visions ! Je savais même pas qu’il existait celui là …

35)
Zallag
, le 03.09.2007 à 12:20
[modifier]

François, voici un coupé-collé de la page 31 du journal Le Temps de ce jour :

Citation : “A l’occasion des élections fédérales, une invitation personnelle a été lancée à chacun des conseillers fédéraux pour jouer le «grand invité» d’ Infrarouge . Flop quasi total: Christoph Blocher est le seul à avoir répondu favorablement. Intéressant, non? Seul bémol: Mix & Remix n’aura pas le droit de dessiner pendant que le tribun de l’UDC parle. (Mardi 4,TSR1 à 22h30 et TSR2 à 23h55;TSR2, vendredi 7, 10h25 et 14h55)”.

Et voici la célébrissime phrase attribuée à tort ou à raison à Voltaire :

Citation: “Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites mais je me battrais pour que vous puissiez le dire”.

Je reste pensif de constater que seul CB a accepté l’invitation à cette émission, avec ce que cela implique pour ceux qui l’ont refusée.

Je reste pensif d’avoir lu – de la part des responsables de l’émission dans RadioTV Magazine, et dans la première citation ci-dessus – que le seul accommodement entre CB et Mix&Remix, le caricaturiste, est de ne pas présenter les dessins en même temps qu’il y aura prise de parole d’un des debatters, quel qu’il soit.

Le terme “se plier à” ne me semble pas être adéquat.

Je reste émerveillé de la force toujours actuelle de la citation de Voltaire, que ni des gens de gauche ni des gens de droite ne doivent s’approprier pour leur usage exclusif.

37)
François Cuneo
, le 03.09.2007 à 12:40
[modifier]

Moi j’appelle ça “se plier à”.

Et cette phrase de Voltaire permet tout. Donc personnellement, même si le trouve belle, j’en ai marre qu’elle soit rabâchée pour tout excuser.

38)
Sparhawk
, le 03.09.2007 à 12:53
[modifier]

François, je ne sais pas si on a les mêmes sources, mais moi j’ai entendu pas plus tard que hier, par la nouvelle rédactrice adjoint du Matin (émission La Soupe) que c’est 6 et pas 11 journalistes qui ont été licenciés. En passant l’équipe de La Soupe n’y a pas été de main morte avec Le Matin et la pauvre Ariane Dayer a eu du mal. Très drôle, à podcaster!

Quant l’initiative UDC, elle ne ferait que rétablir un point présent dans la loi pendant 75 ans et supprimé il y a quelques années lors d’une révision. Personne n’y avait prêté attention jusqu’à présent. Est-ce à dire que la Suisse était fachiste ces 75 dernières années?

Quant au clip vidéo de l’UDC, il est plutôt grotesque et réducteur, quand je pense que dans la partie “Ciel” il y a les banques et les pharmas (dans le genre criminels en col blanc ils sont forts). Mais il semblerait que ce soit la boîte chargée de réaliser le clip qui n’ait pas informé les jeunes (ou leur a carrément menti) de la destination du clip. Débattons, portons des accusations, mais soyons un peu plus précis pour éviter de tout amalgamer sinon ce débat perdra toute crédibilité.

41)
PAB
, le 03.09.2007 à 13:23
[modifier]

Heu, réduire la presse romande à 24H et le Matin c’est quand même un peu fort?

Mais bon, l’UDC est vraiment très présente et les autres partis sont très discrets, notamment les Verts qui, autrement, sont très présents lorsqu’il s’agit de vanter les mérites de Robert Cramer comme futur conseiller fédéral…

D’ailleurs, moi, Blocher me fait peur, mais Cramer m’inquièterait tout autant: pas franc, il prend des décisions lorsque ses collègues ne sont pas présents et qu’une minorité est acquise à sa cause. Je ne l’ai jamais non plus entendu critiquer Blocher ou s’il l’a fait, ce devait être avec sa mollesse habituelle.

Qu’attend donc Cramer pour prononcer un discours digne d’un éventuel futur conseiller fédéral sur l’UDC et les idées que ce parti véhicule depuis l’accession au pouvoir de Blocher? Ou se tait-il pour ne pas compromettre ses éventuelles chances d’élection?

43)
François Cuneo
, le 03.09.2007 à 13:50
[modifier]

Sparthawk, j’ai lu et entendu le directeur de publication d’Editpresse dire qu’il s’agissait de 11 personnes. Donc s’ils ne savent même plus compter en plus…

Et oui, c’est ce que dit l’UDC pour se défendre. Mais le clip, ils l’ont vu à l’UDC, et ça ne les a pas dérangés puisqu’ils ont publié la chose. Donc le message était bien le leur. Le fait qu’ils aient trompé les petits jeunes… Tu veux leur laisser vraiment le bénéfice du doute? Bon, si tu veux, j’aurais tendance à ne pas faire confiance, moi…

Donc manque de précision il n’y a pas, je suis désolé.

44)
François Cuneo
, le 03.09.2007 à 13:51
[modifier]

Non Alec6, Sarko n’est pas un leader d’extrême droite, en tout cas vu de l’extérieur.

Le fait que vos journalistes ne parlent que de lui n’en fait pas un.

45)
François Cuneo
, le 03.09.2007 à 13:52
[modifier]

Heu, réduire la presse romande à 24H et le Matin c’est quand même un peu fort?

Le titre de l’article peut-être, je le relis?

“Mais que veut une certaine presse romande?”

:-)

46)
ToTheEnd
, le 03.09.2007 à 14:37
[modifier]

38. Sparhawk: j’aime bien quand tu dis qu’il faudrait être plus précis. Donc, pour être précis, il n’y a rien de mal à vouloir rétablir une loi qui a disparu du code… OK.

En Suisse, les femmes ont été autorisées à voter en 1971, on a retiré la peine de mort en 1942, l’esclavage vers 1880, etc.

J’imagine que pour toi, si l’UDC voulait rétablir ces lois, ça ne serait que rétablir ce qui existait ou bien?

Grâce à ses messages simplistes, je vois bien où l’UDC veut en venir. Par contre, avec ton intervention, je réflechis encore…

T

47)
alec6
, le 03.09.2007 à 14:51
[modifier]

… mais vu de l’intérieur… du ministère éponyme et du ministère de de l’Immigration, de l’Intégration et de l’Identité nationale… on peut en douter, cher François !

48)
Eniotna
, le 03.09.2007 à 15:37
[modifier]

Il faut quand mettre au crédit de Nicolas Sarkozy d’être le seul homme politique à avoir réussi à faire baisser, et même faire exploser, le Front National. Ça prouve que le seul moyen de lutter contre l’extrême-droite, ce n’est pas de faire un discours “moral” (ouh les vilains nazis), mais de ridiculiser leur discours (les radicaux genevoise ont détourné la fameuse affiche de l’UDC sur les moutons noirs de manière assez drôle) ou de paraître encore plus forts qu’eux, plus déterminés qu’eux à lutter contre la criminalité réelle ou imaginaire.

Depuis quand pomper sans vergogne les thèses d’un parti pour se les approprier et les appliquer en les enrobant de pseudo-respectabilité c’est faire exploser ce parti? Il ne doit plus avoir de mains à force de se les frotter de satisfaction, le vieux borgne lippu. Aller racler ses idées au fond à droite près des chiottes, c’est ça l’ouverture sarkoléonienne?

Quand on voit ce qu’on voit et qu’on entend ce qu’on entend, moi je dis qu’on a bien raison de penser ce qu’on pense…

Eniotna

49)
RBGreg
, le 03.09.2007 à 15:41
[modifier]

Lorsque je vois que l’UDC se cache derrière un “mais qu’allez-vous voir là?” lorsqu’on leur parle du racisme évident de leur affiche à moutons que la réaction était sensiblement identique sur celle des mains , que leur réaction face à cette sombre histoire de jeunes trompés est à nouveau de feindre l’ignorance; quand je lis sur leur contrat avec le peuple :

Nous voulons renvoyer les étrangers criminels.

ET non pas “nous voulons renvoyer les criminels étrangers”, on va me dire que je vais chercher trop loin?

Nous prennent-ils vraiment pour des imbéciles? Cette (double) langue (de bois/ de vipère) commence sérieusement à m’échauffer.

Dehors l’extrême droite!

Gregory Favre

50)
Sparhawk
, le 03.09.2007 à 16:06
[modifier]

TTE, ce que j’entends par là, c’est qu’il faut relativiser. Si la Suisse a pu être un refuge pour les persécutés alors que cet article de loi existait, c’est qu’il n’est pas si monstrueux que ça. C’est différent dans tes exemples, car on enlève un droit fondamental. Maintenant, grâce à cette initiative, on peut débattre de la pertinence de cet article et ça aura au moins le mérite d’être une décision populaire, ce qui n’avait pas été le cas jusqu’à présent.

Quant à l’affiche, elle est choquante, mais dans un sens, elle ne fait qu’illustrer une expression française largement employée, sans faire référence à des personnes de couleur. Il faudrait également bannir cette expression, de la même manière que les “Têtes de nègres” ont été rebaptisées “Têtes de choco” en raison de sa connotation raciste. Osons aller jusqu’au bout de cette logique!

P.S.: Mes interventions n’ont d’autre but que de tenter de centrer le débat, quand tout le monde semble du même avis et qu’il y a un risque d’exagération, j’aime bien me faire un peu l’avocat du diable ;o)

51)
Tartopom
, le 03.09.2007 à 16:09
[modifier]

Eniotna, ça me fait un peu bizarre de défendre Nicolas Sarkozy, parce que je n’aime pas tellement le bonhomme, mais il me semble que dire Sarkozy = Le Pen (en gros, c’est ce que tu dis) est non seulement réducteur mais faux.

Sarkozy n’est ni raciste ni antisémite. Il me semble que ça fait une sacrée différence avec Le Pen! Doit-on rappeler qu’il est d’origine hongroise et que son père était juif? Au contraire, il a toujours lutté avec vigueur contre le Front National, et visiblement avec succès.

Dire que Le Pen doit se frotter les mains de satisfaction, c’est vraiment naïf: tu as vu la tête de Le Pen le soir de ses 10%? Et après aux legislatives? Quel homme politique se réjouirait que son parti perde la moitié, voire les 2/3 de ses électeurs?

52)
Anne Cuneo
, le 03.09.2007 à 16:48
[modifier]

Je prends le train alors qu’il roule déjà à grande vitesse, pour faire une remarque générale, sur le fond tout me semble avoir été dit.

Le problème de l’insistance sur les gens qui se mettent en avant, sur le succès du marketing des personnalités (notamment politiques) vient de ce que la presse d’OPINION a pratiquement disparu, remplacée par une presse d’INFORMATION immédiate et de DIVERTISSEMENT. Dans ce contexte, celui qui fait le plus de bruit est celui sur lequel on “informe”. La réflexion de fond est peu à peu bannie. Je me suis laissé dire que dans les écoles de journalisme on recommande désormais d’apprendre à écrire des articles de 2’000 signes (1 petite page A4) maximum. Pas vraiment suffisant pour informer et réfléchir sur l’information.

Alors, quand 6 conseillers fédéraux refusent et un accepte un “événement”, celui qui accepte constitue une “information” – et ça donne une couverture sans grande réflexion. On cherche des “angles”, mais on se pose peu de questions.

Attristant.

53)
Zallag
, le 03.09.2007 à 17:19
[modifier]

Pour 50. Sparhawk

Tu sais, je me demande combien de temps encore j’oserai dire, et en privé seulement, une “tête de nègre”, une “salade russe”, un “japonais”, une “tête de Turc”, un “prussien” ou un “petit suisse”… Il y a des vocables qu’on devrait éviter. Ou bien?

Un “aîné”.

54)
Okazou
, le 03.09.2007 à 17:29
[modifier]

« Sarko n’est pas Blocher. […] C’est un homme de droite dure. »

:-)))

Si je te comprends bien, François, Sarko serait un représentant de la droite dure modérée et consensuelle, c’est ça ?

Si Sarko place son ami de toujours, Hortefeux, à la tête du ministère qui renvoie vraiment les immigrés vers leur pauvreté et crée le ministère de l’identité nationale, tant espéré par Le Pen, c’est sans doute par modération et consensualité.
Où est le ministère de la coopération qui pourrait aider l’Afrique à se développer et permettre à ses jeunes de vivre chez eux ?

Si Sarko ne réagit pas lorsque le ministre qui est le plus proche de lui, Dati, convoque un juge en toute illégalité, c’est sans doute par modération et consensualité.
Où est l’indépendance de la justice par rapport au pouvoir ?

Si Sarko supprime 12 000 postes de fonctionnaires, essentiellement dans l’enseignement, en prétendant que les petits Français travaillent trop à l’école (et gagnent trop ?), c’est sans doute pour améliorer l’École républicaine, en toute modération et consensualité.
Où est le combat pour l’égalité des chances ?

Si Sarko (favorable à la guerre en Irak) débauche les politiques libéraux du PS comme Kouchner (favorable à la guerre en Irak) pour sauver le soldat Bush de sa croisade chrétienne anti-musulmane, c’est sans doute par modération et consensualité.
Où sont passées nos valeurs humaines laïques ?

Si Sarko (aussi ultralibéral que Blocher) délègue au très libéral Attali la très anachronique Commission de la croissance pour trouver les moyens de libérer ladite croissance (Attali veut la pousser à 5 %) au moment précis où il faudrait la remettre en question, c’est sans doute par modération et consensualité.
Où en est le Grenelle de l’écologie qui devrait justement modérer les ardeurs des surproductivistes libéraux ?

Si Sarko délègue sa propre compagne en Lybie pour s’attribuer le mérite d’une libération d’otages à laquelle seuls ont travaillé des députés européens et placer son nucléaire et ses armes auprès d’un autre grand démocrate et qu’il refuse qu’une commission parlementaire interroge sa compagne à ce sujet, c’est sans doute par modération et consensualité.
Où est ce qui reste de notre belle république ?

Ainsi, la droite dure, qu’elle soit suisse ou française, n’est jamais modérée ni consensuelle et ton Blocher n’est pas encore au niveau de Sarko mais cette omniprésence dans vos medias présage que l’UDC populiste a compris les leçons de notre président populiste. Berlusconi, autre populiste, avait compris, lui aussi et fut un maître pour Sarko. Pas de frontières entre ces trois-là.

Le populisme est toujours l’ennemi du peuple.

Mais ce qui m’inquiète le plus dans tes propos, François, c’est que j’ai cherché dans ton texte les valeurs que tu opposes à celles de Blocher sans les trouver.

Tu protestes contre les comportements populistes (donc fascisants) de ton monstre national, et il faut le faire, mais comme le disait quelqu’un plus haut, c’est ce qu’ils attendent. Ils ne te craignent pas parce que tu les sers. Tes critiques et l’affichage de ta révolte ne convainquent pas le lecteur électeur de Blocher.
La gauche, à laquelle tu dis appartenir, ne peut lutter contre le populisme qu’en affichant clairement les valeurs et les choix qu’elle défend et en en faisant comprendre l’intérêt sur le principe : « Pourquoi est-il de votre intérêt de ne pas surproduire et de ne pas surconsommer ? », « Pourquoi est-il de votre intérêt d’aider au développement du Tiers-monde ? », « Pourquoi est-il de votre intérêt de mieux répartir les richesses ? »

Mais d’abord, fixer les bases : Quelles valeurs humaines ? Quel modèle d’enseignement ? Quel développement économique et quelle écologie ? Quel modèle de consommation et d’économie d’énergie ? Quelle politique étrangère ? Quelle coopération avec le tiers-monde ? Quel système de santé ? Quelle politique du logement ? Quelle politique pour l’emploi ? Quel modèle de répartition des richesses ? Etc.

Quel niveau de solidarité ?

En Suisse, en France, en Europe.

C’est là-dessus que je t’interroge et que j’aimerais te voir t’exprimer, François. En toute amitié, je t’assure.


Un autre monde est possible.

55)
emmope
, le 03.09.2007 à 17:44
[modifier]

http://www.lecourrier.ch/. Voici un journal plus typé opinion, il reprend des articles de la Liberté ( fribourg) mais ce fait un plaisir de déveloper aussi ces propres articles.Il n’y a pas de page people mais par contre des pages culturelles de grande qualité, et des emprunts à la presse international de qualité elle aussi .Il est connoté ” gauche ou progressiste ” mais n’hésite pas à taper, même à gauche. Voici d’ailleurs leur description : Le Courrier est un quotidien d’information et d’opinion, humaniste et progressiste, lié à aucun parti politique, syndicat ou association; un journal engagé, mais non partisan; un journal indépendant qui s’efforce de pratiquer un journalisme sans concession ni compromission. A découvrir de toute urgence au moment ou le ” Tapin devient pire que pire” et ou L ’ UDC me rappelle le début du nazisme

56)
alec6
, le 03.09.2007 à 18:04
[modifier]

Je crois que François à sous entendu que Sarko était un homme de droite dure…

Ce qui ne change rien au problème pour ma part.
NS, n’est pas antisémite… certes, mais raciste, oui ! il n’est qu’à voir le comportement de la plupart de ses troupes en rangers sur le trottoir parisien, dans le 20e par exemple pour s’en convaincre. Que ce soit depuis le 7 mai ou avant ! Envoyer des cars de CRS “chasser” le faciès et virer les gamins des maternelles ou des lycées pour les renvoyer dans ce qui a été désigné comme étant leur pays, n’est peut être pas du racisme, mais alors, qu’est-ce ? Les émigrés sont-ils si dangereux que ça ? Quand des parents prennent la peine d’envoyer leur progéniture née en France pour la plupart à l’école dès que possible et leur font passer le bac et autres, sont-ce bien là de dangereux criminels qu’il faille ré expédier… ailleurs pour sauver la France ? la sauver de quoi ? En quoi un accroissement de population, fut-il exogène, est devenu un danger pour nos démocraties ?

Moi, j’appelle ça de la Xénophobie ou du racisme au choix, pas autre chose !

NS, n’est pas le Pen, non, il n’est pas borgne !

57)
sisl12
, le 03.09.2007 à 19:26
[modifier]

Et oui, c’est ce que dit l’UDC pour se défendre. Mais le clip, ils l’ont vu à l’UDC, et ça ne les a pas dérangés puisqu’ils ont publié la chose. Donc le message était bien le leur. Le fait qu’ils aient trompé les petits jeunes… Tu veux leur laisser vraiment le bénéfice du doute? Bon, si tu veux, j’aurais tendance à ne pas faire confiance, moi…

Oui mais le probleme va plus loin… L’UDC a passé comande d’un film au près du réalisateur. Ce dernier le leur a livré. Oui meme si “peut-etre” ils ont vu que des droits m’ont pas été respectés si ils avaient retirés le film a ce moment ils ne pouvaient pas ni réclamer la somme deboursée pour le filme ni la mointre indemnité! On ne peut se prévaloir d’un dommage que l’on s’est infligé soi-meme… Maintenant le juge a ordonné son retrait et la ils peuvent attaquer le realisateur, ils ont du retirer le clip et peuvent pretendre a des dommages et interrets voir plus… Mais prenons le cas ou ils auraient retire le film de leur propre initiative et en auraient recomandés un… Je suis persuadé que certains auraient criés a la dillapidation des fonds publics… (qui au cas ou ne sont pas publics masi au parti…)

Maintenant paut-etre que l’UDC joues la dessus… mais c’est un autre débat… Peut-etre qu’ils y a plein d’autres problemes et c’est a mon avis le cas mais ce n’est pas l’objet de ces quelques lignes( les miennes je precise) et si il est bien de relever ces problemes et d’en débattre les stigmatiser est a mon avis sterile voir plus…

ABE

58)
François Cuneo
, le 03.09.2007 à 20:36
[modifier]

Okazou, j’ai bien lu ton post 54, et surtout la fin de ce dernier. (Non! en fait pas “surtout la fin”, mais disons que la fin m’a surtout interpellé, vu que tu me demandes de me situer).

Je n’ai aucune envie ici de dire ce que sont mes idées pour progresser, pour que le monde soit meilleur.

Je ne suis pas à la hauteur, je n’ai pas à montrer de ligne.

D’autres vont le faire, et je vais réfléchir sur ce qu’ils proposent.

Je ne suis pas politicien, je pense un jour comme ça, et puis on me montre d’autres arguments, alors je peux changer d’avis.

Je ne suis pas d’un bloc. Je suis plein de doutes, tout le temps.

Ce que je sais, c’est que je ne veux pas de ces gens qui nous manipulent.

Qu’ils soient de droite ou de gauche.

L’extrême gauche m’emmerde aussi. La seule chose que je lui laisse, c’est qu’elle véhicule souvent de belles idées, pratiquement jamais des saloperies comme celles que l’on voit sur les affiches de l’UDC.

Ce qui me tue chez toi, c’est ton côté monolithique. On peut trouver ça beau, moi, ça m’angoisse. Cela dit, j’écoute tes arguments, ou plutôt je les lis.

Et ceux que tu me donnes dans le post en question me semblent très intéressants.

59)
alec6
, le 03.09.2007 à 21:47
[modifier]

Tiens, je vais me fendre d’un petit paragraphe sur l’immigration, comme ça gratos, pour pas un kopeck, sans transition comme on dit, histoire de se lâcher, quoi !

Revenons tout d’abord aux proposition du meusieur, vi, celui qui pôse sur la photo avec pleins de livres qu’ilapalu ! et deux drapeaux, un du coin et l’autre de ce qui devrait être une grande idée, mais passons, z’aurez reconnus le zigue !

Or donc, le meussieur y voudrait n’accueillir que les zimigrés choisis, triés sur le volet, avec des diplômes, parce que ça présente mieux, et pi en France on n’est pas raciste envers ceux qu’ont des plômes !

Première remarque. Si nous allons chercher des diplômés ailleurs cela signifie qu’il n’y en a pas assez chez nous, logique non ? Ou bien que le niveau des études n’est pas terrible et bien meilleurs ailleurs. Cela revient pratiquement au même car dans les deux cas on fait indirectement le constat que notre système éducatif ne vaut pas tripette ! Les dernières mesures de l’individu montrent qu’il n’aime effectivement pas notre système éducatif, mais qu’il ne fait rien pour l’améliorer, bien au contraire !

Deuxième remarque. Si ma première remarque est fausse, alors, aller chercher des diplômés ailleurs signifie mettre en concurrence artificiellement des personnes qui sans ça ne le seraient pas ! Et comme tout le monde le sait la concurrence fait baisser les prix, car si l’offre est supérieure à la demande, la valeur de la ressource, humaine en l’occurrence, va baisser. On appelle ça le chômage et/ou des salaires bas.

Troisième remarque. Supposons que ces diplômés immigrés soient originaires de pays sous développés… puisque finalement c’est ce qui est laissé entendre, ces diplômés vont donc faire défaut à leur pays d’origine. Or c’est une ressource rare pour ces pays qu’une telle hémorragie de matière grise ne devrait pas aider à la bonne santé économique… Si ces nations ne s’en sortent pas d’elles même, ce sont d’avantages de migrants pauvres qui viendront frapper à nos portes, Non ?

Quatrième remarque. N’accepter que les gens riches, intelligents et bien portant en refusant les autres, se nomme racisme social. Vouloir aider comme il est dit, ces pays sous développés en les vidant de leurs élites et en refoulant manu militari la plèbe affamée, se nomme du colonialisme pur et dur. Pas autrement.

En d’autres mots du racisme. Un point c’est tout !

60)
olivier69
, le 03.09.2007 à 21:48
[modifier]

Ce qui est certain François, c’est que la présentation de ton 16-35 mm avait soulevé moins de débats. Et pourtant il y en avait des choses à dire sur ton nouveau “caillou-joujou” !! Pour ce qui est de la vie politique, toutes les formes d’extrémismes ont pour but d’empêcher la vie démocratique de s’épanouir et de nous offrir la liberté de confronter nos valeurs, nos idées, nos projets de vie … Alors, soyons vigilants !

61)
Saluki
, le 03.09.2007 à 23:44
[modifier]

Un petit coup en passant. Je n’ai pas eu d’internet pendant deux jours, alors j’ai un peu de boulot à faire passer ;°(

Il est de bon ton de dire que dans nos contrées que les journalistes sont des lustreurs de souliers, voire pire. Je crois qu’on a la presse qu’on mérite.

Je vais vous chanter un petit couplet dans les prochains jours sur une jolie demokrature où je me pavane en ce moment.

Juste une petite en passant: je lis dans un journal local que, lors de son discours aux ambasadeurs de France,le Président de la République a menacé de bombarder l’Iran. Merde, rien que ça, mais il est devenu fou ! Je me précipite sur le site de la présidence et je me suis tapé le discours. Je vais sur celui du Monde et je me refarcis le discours. Comme je ne trouve pas, je le relis une troisième fois. Combien de lecteurs de ce journal, (je n’ai pas le temps de le mettre en ligne, mais j’ai la photo) auront fait comme moi? Probablement aucun, même une seule fois. Et comme le discours lancinant continue aujourd’hui sur le manque de repentance, hier sur le fait que Renault est pas allé s’installer ici, mais à Tanger…

Bon vu d’ici je deviens droitiste légitimiste, pas ultra hein, mais un peu chauvin. Un comble pour qui connait ma tignasse !

PS- Peut-être plus de connexion demain, alors bonne cuk day !!

62)
Inconnu
, le 04.09.2007 à 06:45
[modifier]

Salut à tous, Pour être bref 1) La presse romande n’est pas ordre, le Temps et l’Hebdo sont clairement contre la campagne de l’UDC 2) Xénophobie n’égale pas racisme, la loi antiraciste laisse une zone grise dans laquelle s’engouffre l’UDC, c’est une mauvaise loi qui va contre la liberté d’expressio. 3)Le matin dimanche c’est avec les croissants, très complaisant avec toutes les personnes du Who^s who suisse. Mais à la fin du premier feuillet, l’édito de C.Galla remet souvent les choses en place (même si je ne suis pas d’accord avec lui). 4) Je ne vote pas pour des partis mais pour des idées, dans le système suisse les partis ont que peu d’importance. Si les socialistes ont de bonnes propositions (style loi sur les armes) je les voterai. Si l’UDC a de bonnes propositions (style ?), je les voterai aussi.

63)
sui192
, le 04.09.2007 à 09:35
[modifier]

Ce qui me chagrine le plus, ce n’est pas que le peuple ne comprenne que les slogans simplissimes de l’UDC. Ce n’est pas non plus que personne ne trouve rien à redire au manque de réserve flagrant d’Yvan Perrin alors qu’il occupe une fonction officielle. Non, ce qui me chagrine le plus, c’est que le peuple trouve intelligent de lire ces torchons gratuits qui ne méritent même pas d’allumer un feu de camp. A Berne, une initiative intéressante placarde les boites des gratuits avec un texte qui devrait faire réfléchir. En traduction approximative : “la lecture de ce journal peut causer des dommages irréversibles à votre cerveau en moins de 20 minutes”. En réponse à Anne : je lis le Temps, et c’est je pense le seul journal digne de ce nom qu’il nous reste en Suisse Romande.

64)
coacoa
, le 04.09.2007 à 10:58
[modifier]

sui192, suis abonné au Temps moi aussi, mais j’ajouterai que La Liberté reste un excellent journal régional.

65)
colonel moutarde
, le 04.09.2007 à 14:15
[modifier]

Pour moi, “le Courrier” mérite qu’on s’y attarde. Ce journal peine à survivre au milieu de tous ces torchons mais c’est vraiment l’un des seul qui propose des analyses pointues et des articles de fond. Alors, demain, plutôt que de “lire” les tabloïdes habituels, achetez “le Courrier”, juste un fois, pour voir !

66)
rupi
, le 04.09.2007 à 19:05
[modifier]

Clap, clap, cap clap… et M… re clap :o)))))))

Je commence à comprendre pourquoi je ne fais toujours pas partie d’une “communauté politique”.

Encore ujn coup de gueule de Françosi, mais là, je ne te lèche pas les pompes, mais, YES…(pas le groupe, quoique l’UDC ferait bien de s’en inspirer ;o), ça me plait de + en +, depuis le temps que je vous lis.

L’autre jours, mon fils m’a appelé au boulot, tout exciter pour me dire que sur le site du… je vous le donne en mille, “LE MATIN”, la vidéo qui était censé lancer la campagne de l’UDC pour nos prochaines élections fédérales, était en première ligne. Un fiston, indigné, triste, dépité, malheureux…:-( bientôt 18 ans !)

Du coup, je me logue sur ce magnifique site (le nouveau graphisme est pouaîîît comme un poux). et consternation, j’avais l’impression de voire un doc. d’Arte sur la propagande fachiste des année 30 (Y’a pas eu que l’Allemagne, mais, l’Italie, l’Espagne, la France avec Vichy après…)

Entre les moutons des affiches UDC ornant le maximum d’espace visuelle qu’offre notre régie publicitaire, soit la SGA!!! Cette vidéo et cet article

Picture 1.pdf

67)
iker
, le 04.09.2007 à 20:09
[modifier]

Avant de venir immigrer en Suisse pour quelques jours… j’ai pris la peine de répondre à la version longue de l’enquête smartvote, histoire de voir si je pourrais devenir un bon citoyen suisse, si j’avais l’intention de rester et demander l’asile politique ;-)

Cela donne en terme de condordance :

• à gauche toute solidarités 84 %

• parti socialiste vaudois 84 %

• les verts 84 %

• AGT, POP & gauche en mouvement 82 %

• écologie libérale 56 %

• partie évangélique 55 %

• pdc génération 20-40 50 %

• Parti démocrate chrétien 50 %

• PRD radicaux 50 %

• Union démocratique fédérale 46 %

• Parti libéral vaudois 42 %

• Union démocratique du centre 18 %

Je peux toujours venir ? ;-)

71)
colonel moutarde
, le 04.09.2007 à 23:16
[modifier]

Je regarde Infrarouge (pour une fois que Zattoo fonctionne) et je lis les SMS envoyés sur leur site. Ca fait vraiment peur ! A lire les messages, si les Suisses avaient votés pour les élections françaises, Le Pen passait au premier tour avec 80% !

72)
Scal
, le 04.09.2007 à 23:24
[modifier]

Pathétique. Une couverture digne de Gala avec bien entendu une photo en défaveur de l’intéressé. Cela montre la qualité du journaliste qui travesti la réalité et biaise l’information.

73)
Hervé
, le 05.09.2007 à 00:24
[modifier]

Pathétique. Une couverture digne de Gala avec bien entendu une photo en défaveur de l’intéressé. Cela montre la qualité du journaliste qui travesti la réalité et biaise l’information.

Dites-moi, c’est pas demain mercredi qu’il sort. Comment il sait le monsieur que l’information est biaisée?

74)
Sparhawk
, le 05.09.2007 à 08:32
[modifier]

71, il y a eu des sondages en Suisse au moment des élections françaises et ce n’était pas Le Pen le préféré, mais Sarko, et de loin.