Profitez des offres Memoirevive.ch!
Une petite histoire sans odeur

Bon allez, après une petite septantaine (on dix soixante-dizaine?) d’heures passées sur le test de Stitcher, vous me pardonnerez bien cette petite digression j’espère?

Il y a des gens que je ne remercierai jamais assez pour ce qu’ils ont fait pour l’humanité.

Cela ne m’empêche pas qu’ils m’énervent un peu aussi, parfois, ne serait-ce que pour des petits détails.

Alors voilà.

Depuis presque toujours, comme vous je l’espère, j’utilise un déodorant.

image

Je vous rassure tout de suite, ce n’est pas moi, je suis beaucoup plus beau que ce Monsieur…

Je les ai un peu tous essayés, au fil des années.

À une certaine période où les produits propulsants les sprays décimaient la couche d’ozone, j’ai utilisé les bâtons secs.

image

De dzou elle m’émeut cette photo, elle est de moi! Vous savez qu’ils le font toujours, celui-là?

Purée, ça te détruit les aisselles, ces trucs, rien que de passer pour essayer de déposer un peu de produit là où il faut.

Aucun confort. Je veux bien être écolo, mais je ne veux pas souffrir.

Heureusement, ils ont sorti très vite des systèmes basés sur le stylo bille, mais bien heureusement avec roulette bien plus grosse que dans le bic.

image

C’est beaucoup mieux, sauf que ça fait des paquets, en particulier quand la chose arrive au bout, et puis, ça fait des traces sous les chemises sombres.

Franchement, c’est dégueux, les traces blanches sur une manche bleu-marine non?

Bon, Madame Cuk, elle a trouvé un truc pas mal, c’est ça:

image

Paraît que ça ne laisse aucune trace.

Oui, mais ça fait des paquets encore, et puis, c’est pour les dames, je ne vais quand même pas mettre un déo pour les dames ou bien?

De toute façon, j’ai essayé, chez moi, il tient pas entre deux douches (je précise que la durée entre deux douches est de 24 heures).

Alors mon préféré, c’est celui-là.

image

Il est vachement rafraîchissant, pis bien tenace.

Le seul petit défaut, c’est que selon comment tu te vaporises, si t’es un peu trop près de l’aisselle, il te la réfrigère que t’as l’impression d’avoir posé ton dessous de bras contre l’intérieur d’un congélateur, et de rester un peu collé.

Rien de grave, mais bon l’autre jour, j’ai vu la pub d’une dame qui devient complètement folle parce qu’elle croise un Monsieur d’âge mûr qui ne casse rien, mais qui a mis du Axe, et qu’elle lui arrache d’un coup tous ses habits.

Oui je sais c’est un peu con, mais on peut rêver non?

Donc j’ai acheté un déodorant Axe.

Aussi un peu parce qu’on en voit partout. D’ailleurs, vous savez qu’Axe, c’est Unilever, le même qui produit Rexona?

Non? Alors je vous le dis. On en apprend des choses intéressantes sur Cuk.ch, hein?

Il sent bon cet Axe, et puis il a un tuc génial, attendez je vous montre.

image

Fermé…

image

Ouvert

(Vous me ferez penser de passer un coup de fil à Uniliver, des fois qu’ils voudraient engager une vraie bête en photo de produit.)

Vous ne vous rendez pas compte de la révolution!

Finies les engueules de Madame Cuk, parce que je n’ai pas rebouché la bombe! Je peux laisser ouvert, personne ne voit rien, il n’y a pas de bouchon à côté…

Dinnnnngue…

Bon. Mais tout n’est jamais tout rose dans la vie.

Parce qu’il a un problème, ce déodorant.

Ou disons il n’en a pas, si… on a du doigté.

Parce que je vous montre le coupable:

image

Vous voyez la buse? Lorsqu’on ne tourne pas assez le bitoniau, ben la buse ne sort pas assez, et paf, au lieu de voir le beau nuage se diriger vers votre aisselle, le liquide coule le long de la bouteille.

Vous me direz qu’il n’y a qu’à faire attention. Certes. Je vous répondrai qu’avec les autres déodorants, vous enlevez complètement le capuchon de la bombe ou pas, d’où jamais de problème (sauf avec Madame Cuk, qui… mais je vous ai déjà raconté).

Pire, si vous faites tout comme il faut, et si vous pressez à fond…

image

… ben la buse monte trop haut, et paf, le jet tape la paroi du haut, et coule là aussi le long de la bouteille.

Vous me direz que si vous insistez, finalement, vous parvenez à vos fins.

En effet, à force de couler dans la bouteille, le liquide finit par dégouliner le long de votre bras, et termine sa course dans le creux de votre aisselle.

Je suis d’accord, normalement, le but est de déodoriser l’aisselle opposée à la main qui tient le spray (j’avais compris, pas concon à ce point-là), mais pour le coup, vous sentez l’Axe à 100 mètres, pis peut-être que ça fera plein de dames qui voudront se jeter sur vous et vous déshabiller, allez savoir!

Enfin bref, tout ça pour dire que vu que je n’aime pas quand mon avant-bras colle, je suis repassé au Rexona, en maudissant le progrès, et ceux qui vous proposent des trucs qu’on va fabriquer à des millions d’exemplaires, sans être foutu de faire en sorte qu’ils n’aient pas de défaut.

Tant pis pour les rêves, et j’essaie de faire gaffe de bien refermer le bouchon.

Je suis en train de me dire un truc, juste pour finir: si c’est comme à chaque fois que je critique un défaut sur un produit, je parie que je vais avoir au moins trois commentaires pour me dire “j’ai testé ça chez moi, pas rencontré le moindre problème”.

Et puis un vraiment tout tout dernier pour vraiment mettre un point final à la chose (qui a dit “vaudrait mieux?”): vous voyez qu’il n’y a pas que contre Apple que je peux rouspéter!

Alors!

107 commentaires
1)
Aigle4
, le 17.08.2007 à 00:11
[modifier]

Bonsoir,

Voilà bien un problème que j’ignore, je ne sens jamais mauvais sous les ailes ;=))

Bonne nuit.

2)
fxprod
, le 17.08.2007 à 00:16
[modifier]

C’est bien Monsieur patron d’içi les forces de l’axe n’ont pas eu ta peau.

3)
XXé
, le 17.08.2007 à 00:19
[modifier]

Mais justement, l’iPhone, y fait pas déodorant ?…

Non ?

Hein ?

Didier, qui sort une fois de plus :-)

4)
Caplan
, le 17.08.2007 à 00:21
[modifier]

T’as raison, François! Ça sent l’arnaque!

A part ça, je me demande si ces produits en aérosols sont bons pour les poumons lorsqu’on respire les gouttelettes en suspension dans l’air…

Milsabor!

5)
colibri
, le 17.08.2007 à 00:32
[modifier]

Après l’humeur sur le rasoir (excellent), celui sur le déo (sacré François) j’attends avec impatience celui sur la mousse à raser ou bien encore le dentifrice….

Merci François pour ce ton et ces si belles photos ;-).

7)
Iris
, le 17.08.2007 à 01:00
[modifier]

L’ennui avec ces déodorants c’est qu’ils contiennent quasiment tous du chlorhydrate d’aluminium (auquel je suis allergique) et qu’il est très difficile d’en trouver qui n’en ont pas. Même ceux dits hypoalllergéniques en contiennent.

Quelqu’un a déjà testé la pierre d’alun ? Ça ressemble à un gros cristal, on l’humidifie avant l’emploi, il paraît que c’est efficace et que ça ne tache pas…

8)
Okazou
, le 17.08.2007 à 06:06
[modifier]

« Depuis presque toujours, comme vous je l’espère, j’utilise un déodorant. »

Ben tiens !

Un « déodorant », dis-tu ? Ben non, jamais utilisé. Je suis con, je me lave.

Très intéressant, ce papier, car il va nous permettre de vérifier la cohérence des participants de cuk.ch entre leur bonnes intentions, ce qu’ils déclarent vouloir faire (croix de bois, croix de fer) pour éviter à la planète (et éventuellement un peu, soyons fous ! à l’humanité) d’exploser sous la connerie consumériste et la réalité de ce qu’ils font au quotidien pour exploser la planète et le genre humain en maintenant leurs comportements de surconsommateurs aliénés. De grâce, ne dansons plus la gigue au bal des hypocrites !

Car s’il était un premier pas facile et sans grand danger (de frustration) à franchir aujourd’hui même pour accorder ses propos à ses actes (allez, une fois, une toute petite fois, juste pour voir si le sol ne s’effondre pas sous nos pieds…), il consisterait bien à bannir définitivement ce genre de produit faussement hygiénique et parfaitement inutile de notre mode de vie.

Soyons révolutionnaires une fois dans notre vie et boycottons toutes ces conneries « déodorantes ». Haro sur le stick déodorant !

Vous rendez-vous vraiment compte, vous les hommes modernes, vous les surmâles, vous qui vous flattez (!) d’être dans le coup, de vivre à fond votre époque (tellement formidable), vous rendez-vous compte qu’avec vos déodorants (tellement indispensables), vous n’êtes devenus, par un retour de l’histoire, que les homologues des fats, des petits marquis des poulaillers de Louis le quatorzième du nom, qui se poudraient à qui mieux mieux pour ne pas sentir le vulgaire, le commun, pour se distinguer de la masse si haïssable des manants, des vilains ?

Et plus ça se croyait important et respectable, plus ça se poudrait ! Pendant ce temps le maître pouvait régner sur son royaume jusqu’à le rendre exangue. Quand tu en es arrivé à juger qu’il est essentiel de te poudrer, tu as tellement dilué tes valeurs que tu ne sais déjà plus ce qui est vraiment bon pour toi et les tiens. Tu entres dans le domaine de l’apparence, de l’insignifiance, du superflu. Au bout de la logique et à force de diluer l’essentiel dans l’inutile, ta vie n’est plus qu’apparence, insignifiance, superfu.

Bon,il me faut tout de même remercier ces petits marquis de l’accessoire, du frivole et de l’inconsistant, je dois tout de même à la futilité de leur existence l’avènement, par réflexe de survie, du Siècle des Lumières et de la Révolution française. Il reste à se demander ce qui suivra la folie consumériste lorsqu’elle aura disparu. Le monde se vautrera-t-il dans la raison ?

« Mais ça ne te gêne pas, Okazou le barbare, d’étouffer tes voisins par la puanteur de tes aisselles ? »

Que nenni, mon bon ! Quand bien même les phéromones messagères de mon odeur sui generis iraient titiller les délicats capteurs du nez d’une belle, je n’oserais imaginer qu’elle pourrait leur préférer les ignobles exhalaisons d’un déodorant synthétique industriel. Et si elle avait fait ses références de bon goût de ces infâmes fragrances, elle passerait son chemin sans m’émouvoir. Aimer quelqu’un c’est aussi aimer son odeur. Masquer son odeur c’est aussi tromper l’autre. La dérober, la dissimuler sous le premier fumet industriel venu, ça n’a pas de nom. Comment voudrait-on nous faire croire qu’un déodorant serait universel, correspondrait à la personnalité sudoripare de tous les êtres de la Terre ? Quant aux déodorants sans odeurs, s’ils n’existent que pour nier mon identité aromatique, pour empêcher mes parfums messagers de visiter à distance qui pourrait y répondre, alors c’est sûr, ils me nuisent.

Une odeur, c’est comme un visage : ça ne peut pas plaire à tout le monde. Et alors ?

De fait, il n’est que d’imaginer tous les couillons de la terre brandissant leur stick avec ou sans bille, leur bombe aérosol, tous emplis d’antiperspirants, d’antimicrobiens, de sels d’alumine (mon bonjour, Mr Alzheimer !), de parabènes (bonjour le cancer du sein), pour me rappeler que la transpiration n’est pas une maladie à combattre (sauf pour quelques cas) mais une réaction naturelle, donc justifiée, du corps, et me dire illico que je ne vais pas entrer dans la danse (de saint-guy) du consommateur lambda et me joindre aux troupes de l’Axe.

Si je transpire, je me lave ; à l’eau et au savon. Mais je suis personnellement très con, vous devez le savoir. Je me dis que si je dois enlever mon T-shirt ou ma chemise pour passer mon stick de chimie déodorante au creux de mon aisselle, autant en profiter pour laver ladite aisselle (et sa sœur) correctement avec des produits parfaitement sains et sans histoire. Dans nos grasses contrées il y a toujours quelque part de l’eau et du savon.

Et tant pis pour ceux qui ne peuvent pas me sentir.

•••

Pour une télé désAxée
Ô, consommateurs fêlés, moins vous achèterez de conneries, moins la pub sévira à la télé. Quand vous aurez complètement, définitivement cessé d’acheter des conneries, la télé sera redevenue publique. Sans publicité. Avec des chances de nous offrir à nouveau des émissions de qualité. (Ça y est, vous avez compris que c’est à vous qu’on la doit, la pub ? Et si ce n’était que la pub…)

Présent :

Tu consommes
Il ou elle consomme

Vous consommez
Ils ou elles consomment

Impératif :
Consomme !

Consommez !

Consommer :
Verbe transitif du premier groupe : Sommer les cons… de consommer. (à votre place, je n’essaierai pas de le prendre pour moi… :-)


Consommons ! Consumons la planète ! Après nous le déluge !

9)
Cosmike
, le 17.08.2007 à 06:24
[modifier]

Entre l’humeur de François et le commentaire d’Okazou, quelle belle façon de commencer la journée ! Quelle pinte de bon sang !

Okazou, au fait, c’est quoi ta marque de savon ? ;-)

10)
Benoit29
, le 17.08.2007 à 06:39
[modifier]

Merci François, quelle belle humeur. Bravo Okazou, superbe commentaire tu m’as beaucoup fais rire.

Ma technique perso : Une bonne dose de Rexona en bille puis un petit coup de foehn pour éviter les traces. Ça fonctionne pas mal.

11)
François Cuneo
, le 17.08.2007 à 06:53
[modifier]

Okazou, si je fais comme toi, c’est moi qui ne supporte même plus ma propre odeur.

Okazou, si ne ne mets pas de déodorant, je pue mauvais, pas comme toi visiblement qui pue bon.

Okazou, moi aussi je me lave.

Okazou, je ne mets pas de déodorant par dessus ma saleté, je le mets droit après la douche, pour pas que ça vienne et dégénère.

Cela dit, je suis parfaitement d’accord que ça ne doit pas être très bon pour la santé.

Et à ceux qui me parlent d’humeur sur les mousses à raser et le dentifrice, ça vient, ça vient, j’ai tout ça en stock dans ma tête.

Je vais vous mettre ça sur “papier” un de ces jours, pour autant que mon Alzeimer (je ne savais pas Okazou, mais ça m’explique bien des choses sur mes oublis de plus en plus fréquent, car ce n’est quand même pas l’âge hein!) ne m’ait pas définitivement mis à plat.

12)
POG
, le 17.08.2007 à 07:09
[modifier]

Il y a une solution pour Francois qui marche pas mal; c’est le déo stick Biotherm homme…Ne laisse pas de trace sous les chemises, marche pendant 24h, le seul hic c’est le prix 15€, je l’ai trouvé à Zürich à 18CHF…à tester :-)

Merci François pour cette humeur; j’ai bien rigolé et ma journée commence bien !

Bon WE

13)
ogoldberg
, le 17.08.2007 à 07:09
[modifier]

J’emballe Okazou, sur ce coup. J’ai la chance de ne pas suer puant, et aussi d’avoir des douches au boulot si nécessaire. Et comme tous ces déodorants sont pleins de crasses allergisantes, de propane et de butane très mauvais pour l’effet de serre et j’en passe; je me contente du nettoyage aquatique.

En prime, ça me permet d’économiser pour mon prochain Mac ;-)

14)
406
, le 17.08.2007 à 07:14
[modifier]

ha ben j’ai arrété aussi, le déo sous le bras. démangaison et tout rouge :-( . merci mennen 24h, ca a duré plus de 48h, les boutons.

16)
ToTheEnd
, le 17.08.2007 à 07:38
[modifier]

Iris: oui, une copine utilise un truc du genre et c’est très bien… il faut juste prendre l’habitude de se frotter avec un caillou!

T

17)
fxprod
, le 17.08.2007 à 07:45
[modifier]

et puis la pierre d’alun c’est pratique quand on se coupe, peut-être pas avec le dernier gillette

18)
zit
, le 17.08.2007 à 07:55
[modifier]

Comme Okazou, je sue fièrement, naturellement, sexyment. Et oui, c’est effectivement naturel, de suer, et ça a une fonction de raffraichissement (en ce moment, on n’en n’a pas trop besoin, hein), d’une part, et de séduction, d’autre part: les phéromones évoquées plus haut par l’agent O, ont une fonction de communication, même si leur perception est inconsciente, ça fonctionne aussi chez l’humain, comme chez tous les animaux.
Par ailleurs, une sueur dont ce que même son propriétaire trouve qu’elle est trop odorante pose simplement le problème de la dilution: dans le temps, moi aussi, je trouvais parfois que mes dessous de bras avaient un petit côté “ménagerie à la période du rut”, et puis, ça m’a passé… Parce que maintenant, je bois beaucoup, et non, pas que de l’alcool, mais aussi de l’eau, beaucoup d’eau, du coup, mes vapeurs sont diluées, et il n’y a plus que les chats pour venir se frotter à mon aisselle (ou à m’attaquer toutes griffes dehors parce qu’ils ont reconnu un autre mâle dominant…) ils ont l’odorat plus fin.
z (suons, sentons, c’est natureeeel, je répêêête: suons, sentons, c’est natureeeel)

19)
orangers
, le 17.08.2007 à 08:00
[modifier]

Ca m’a vraiment fait suer cet article, François…

20)
jp
, le 17.08.2007 à 08:06
[modifier]

“j’ai testé ça chez moi, pas rencontré le moindre problème”

Moi non plus aucun problème :) Mais comme je n’en mets que les jours où il fait chaud (au moins trois fois cette année) peut-être que le mécanisme n’est pas encore assez usé.

21)
Fabien Conus
, le 17.08.2007 à 08:14
[modifier]

la transpiration n’est pas une maladie à combattre (sauf pour quelques cas) mais une réaction naturelle, donc justifiée, du corps

tout comme pêter, roter et vomir…. et pourtant je ne le fais pas au boulot.

22)
ysengrain
, le 17.08.2007 à 08:16
[modifier]

La lecture de cette humeur m’a donné un bonne suée.

Je suis supris de constater que sur ce sujet écrit par François, qui implique la gente féminine, on n’ait pas eu l’opinion de Mesdames Cuk et Poppins.

23)
François Cuneo
, le 17.08.2007 à 08:25
[modifier]

Madame Cuk m’a dit qu’elle allait commenter (je lui ai quand même fait lire), mais comme on n’a pratiquement pas dormi avec Juliette qui n’est pas trop bien, je crois qu’elle essaie de récupérer avec elle ce matin.

Mais je sens (!) que ça va venir…

24)
Leo_11
, le 17.08.2007 à 08:49
[modifier]

Merci François pour cet interlude rafraîchissant…

@ Iris… la pierre d’alun, j’en utilise depuis le début des vacances et c’est pas mal je dois dire… et pis si tu veux mettre un parfum par dessus pas de problèmes… c’est parfaitement neutre…

Okazou… si tu as la chance de ne pas (trop ?) sentir mauvais c’est bien… mais pour le “respect” des congénères il est bon de cacher parfois certaines effluves… je ne sais pas toi mais lorsque je me trouve à proximité de certaines personnes… disons pas très fraîches… que ça soit dans un magasin au rayon fruits et légumes, dans un ascenseur ou n’importe dasn quel endroit quelque peu confiné… ça entraîne sur moi une nausée difficlement répréhensible… Le fait de se passer du déo est aussi peut-être juste une marque de respect de son voisin…

Par contre, tes intervensions “moralisantes” deviennent de plus en plus lourdes et “puantes”…

25)
elektrikpepper
, le 17.08.2007 à 08:55
[modifier]

Okazou a tout dit.

Un constat triste: les pubs avec femme/homme objet qui font baver hommes/femmes et, comme résultat, consommer (Ah, Pavlov!). Et si on utilisait un peu plus le bon sens que la b..e? Que dit Mme Poppins?

Question à Cuk: tu utilises aussi les gels-douche pour te laver? Et des shampoings contre la chute des cheveux? Est-ce que tu es plus propre qu’avec un savon tout con? Est-ce que les cheveux ont cessé de tomber (bon, je crois que Cuk les tiens tous courts…)?

Et si on se posait une fois la question de ce qu’on achète. De ce qu’il y a réellement dans les produits. De ce qu’on les paie. Et si on se mettait à fabriquer soi-même des produits dits de beauté ?

26)
cerock
, le 17.08.2007 à 08:59
[modifier]

L’ennui avec ces déodorants c’est qu’ils contiennent quasiment tous du chlorhydrate d’aluminium (auquel je suis allergique) et qu’il est très difficile d’en trouver qui n’en ont pas. Même ceux dits hypoalllergéniques en contiennent.

C’est peut-être cela que je ne supporte pas dans les déo. Je croyais que cela venait de l’alcool. Du coup j’utilise toujours le même que je supporte sans jamais rien essayer de nouveau.

27)
fxprod
, le 17.08.2007 à 09:00
[modifier]

Ma technique perso : Une bonne dose de Rexona en bille puis un petit coup de foehn pour éviter les traces. Ça fonctionne pas mal.

si je comprend bien tu te mets dans le vent….

28)
Lou
, le 17.08.2007 à 09:01
[modifier]

Toujours égal à lui même le François ! Merci pour cet article qui m’a mis un peu de patate pour commencer la journée !

En passant, Okazou, tu penses quoi du dentifrice ? Non, parce que si c’est la même chose que pour le déodorant, tu pourrais faire tes commentaires un peu plus loin de ton mac stp… ;-)

29)
Benoit29
, le 17.08.2007 à 09:03
[modifier]

Une connaissance que j’apprécie beaucoup n’utilise pas de papier toilette. Il ne trouve pas la méthode hygiénique !!!

si je comprend bien tu te mets dans le vent….

:D exactement. Quand j’ai le temps, l’autre méthode consiste à courir les bras levé pendant 3-4 minutes pour créer un vent relatif. J’économise ainsi une peu d’électricité.

30)
levri
, le 17.08.2007 à 09:15
[modifier]

8. Okazou : tout a fait d’accord avec toi (mais en plus court) :)

– Je prefere ceux qui “puent” naturellement que ceux qui puent le desodorant !

– pour ceux qui degagent une sudation excessive et desagreable … ne serait ce pas du justement a une deregulation des glandes sudoripares, due a un usage immodere des desodorants ?

– en cas de grosse chaleur ou de sudation desagreable, il y a toujours le recours au lavabo et gant de toilette ? non ? … de toute facon il y a certainement des solutions moins consumeristes que le produit chimique dans un emballage a jeter et/ou les gaz a effet de serre …

Impression perso : les vetements en coton, je trouve que ca aide.

(edit) concernant quelques remarques :

– Se laver les dents ne veut pas dire utiliser un dentifrice industriel ! regarde les dents et sent l’haleine de certains Africains ou asiatiques qui n’ont jamais vu un tube de dentifrice a moins de 1000 kms … Une copine (en France) utisisait de la poudre d’aubergine (qu’elle faisait elle meme)

-Le papier toilette : il y a surement d’autres methodes (le galet, l’eau … etc) mais deja utiliser du papier blanchi (le procede de blanchiement est extremement polluant) ou meme colore ou imprime, ca c’est quand meme d’un ridicule acheve !

31)
Jérémie
, le 17.08.2007 à 09:30
[modifier]

Iris : La pierre d’alun est en fait un petit bloc d’oxyde d’aluminium. L’oxyde d’alu est inerte (contrairement aux autre composés d’alu), mais il se pourrait que ça n’entre pas en ligne de compte pour une allergie. La différence, c’est surtout que l’alu aura moins tendance à se détacher de sa molécule et se déposer dans ton organisme. D’ou un risque moins grand de cancer de la peau. Pour les allergies, je sais pas. Demande à ton médecin généraliste, ou mieux, à un dermato.

Concernant Axe, j’ai arrêté d’acheter leurs produits quand j’ai vu leurs pubs. ça m’exaspère au plus haut point. Maintenant je dois faire 45 magasins avant de trouver mon produit (Denim Black), mais Madame me fait des yeux de biche dès qu’elle sent cette odeur… ;)

34)
jibu
, le 17.08.2007 à 10:06
[modifier]

finalement plus besoin de toilette, vu que c’est naturel, autant poser sa borne au bord de la route …

37)
Iris
, le 17.08.2007 à 10:39
[modifier]

@Jérémie, Jibu, Léo, merci pour vos remarques sur la pierre d’alun. Je vais m’y mettre. Car pour le chlorhydrate d’aluminium, c’est bien sur injonction d’une dermato que je l’ai abandonné.

@Okazou: tu t’es déjà trouvé dans un bus bondé à l’heure de pointe par une chaude journée, là où on a le choix entre une apnée prolongée, respirer à travers un mouchoir en papier ou descendre au prochain arrêt? Dans ces moments-là, je décernerais plutôt le prix Nobel de convivialité à l’inventeur du déodorant ;-)

Pour le savon, dis-moi que tu prends celui d’ Alep, sinon je serais déçue!

Pour ma part, les pubs Axe atteignent un sommet de vulgarité.

38)
Inconnu
, le 17.08.2007 à 11:18
[modifier]

Très bonne humeur Une technique simple: se raser les poils des aisselles de temps en temps très efficace pour limiter la macération axilaire. Conernant les dentrifrice sachant que déjà les hommes des cavernes souffraient de caries, je conseille d’investir dans un bon dentrifice contenant du fluorure d’amine. L’histoire des africains sans carie = régime alimentaire <> la manière de se brosser les dents.

39)
Blues
, le 17.08.2007 à 14:28
[modifier]

he bien, moi, comme toi, après avoir aussi (presque) tout essayé, j’ai finalement jeté mon dévolu sur un déodorant que m’a fait testé ma femme il y a 2 mois, c’est du 100% naturel, garanti sans aucune cochonnerie, à base d’huiles essentielles, et malgré son prix élévé, je n’en changerai plus – de plus “il ne me lâche pas” ;-)

la marque ? c’est Farfalla (super top comme ligne de produits)

le déodorant pour mec ? Deo Roll-On Sandalwood? c’est à base de bois de Santal

le prix ? 14.- Frs (oui, c’est 2 à 3 x le prix d’un Rexona bien chimique)

François si tu désire l’essayer yaka passer ta commande dans ton magasin d’épice préféré OZépices à La Sarraz (merci pour la pub sur Cuk) qui représente les produits Farfalla, de plus cela t’évitera de financer des multinationales ;-) (Unilever & Cie)

et pour des savons tout aussi naturels, je peux que conseiller Savon Aventure aussi représenté dans le magasin cité plus haut, perso j’adore celui-ci (et pourquoi ne pas s’en savonner sous les bras …)

40)
Madame Cuk
, le 17.08.2007 à 14:48
[modifier]

Rien de grave, mais bon l’autre jour, j’ai vu la pub d’une dame qui devient complètement folle parce qu’elle croise un Monsieur d’âge mûr qui ne casse rien, mais qui a mis du Axe, et qu’elle lui arrache d’un coup tous ses habits.

Oui je sais c’est un peu con, mais on peut rêver non?

En effet, tu peux toujours rêver… Ceci dit, je comprends que tu t’identifies à cette pub: un monsieur d’âge mûr qui ne casse rien…

Finies les engueules de Madame Cuk, parce que je n’ai pas rebouché la bombe! Je peux laisser ouvert, personne ne voit rien, il n’y a pas de bouchon à côté…

A quand la même invention pour le dentifrice, la mousse à raser et tout ce qui comporte un bouchon?

Et pendant qu’on y est, si je puis me permettre une requête auprès des inventeurs: à quand des produits qui se rangent tout seuls dans l’armoire après utilisation?

Ah, dernière chose… Quand je vais à un concert de Yannick Noah et que, tout en sueur, il enlève sa chemise à quelques mètres de moi, je me dis que ce serait un beau gâchis s’il s’était aspergé de déodorant avant!

41)
François Cuneo
, le 17.08.2007 à 15:09
[modifier]

En effet, tu peux toujours rêver… Ceci dit, je comprends que tu t’identifies à cette pub: un monsieur d’âge mûr qui ne casse rien…

Je l’attendais celle-là…

Ah, dernière chose… Quand je vais à un concert de Yannick Noah et que, tout en sueur, il enlève sa chemise à quelques mètres de moi, je me dis que ce serait un beau gâchis s’il s’était

Il est ptêt très beau, mais je suis sûr qu’il pue autant que les autres, dans cette situation!

42)
François Cuneo
, le 17.08.2007 à 15:10
[modifier]

Blues, je vais aller essayer ça tout à l’heure à La Sarraz, je vais téléphoner la charmante propriétaire du magasin de suite.

43)
Redjaïsse
, le 17.08.2007 à 16:02
[modifier]

Alors là, je suis scotché… cuk.ch, mieux que 60 millions de consommateurs… ça, c’est du test produit ! Voilà un article intéressant. Non vraiment j’insiste. Et puis ce déballage de linge sale en famille, quelle classe (et tu ranges pas tes bouchons sur les flacons, et patati, et patata..). Ah les suisses, ils changeront jamais… ;-)
Bises à vous et longue vie à cuk.ch !!
P.S. : et si après le test des déos qui font des auréoles sur les chemises, on avait droit à un test des lessives qui enlèvent les auréoles faites par les déos sur les chemises ? Qui s’y colle ?

44)
Amely
, le 17.08.2007 à 16:22
[modifier]

coucou cukiens, je voulais ajouter à ces commentaires une petite information transmise par un naturopathe de mes connaissances.Dans presque tous les déodorants on trouve un produit qui serait très nocif pour la santé il s’agit de l’aluminium sesquichlorohydrate que contient la plupart des marques de déodorants, regarder les composants du vôtre. le mien en contient et celui de mon homme le nouveau axe mais click pas shock en contient aussi, jusqu’à maintenant j’ai trouvé une seule marque qui n’en contient pas c’est le déodorant weleda à la rose que l’on trouve à la coop entre autre. Pas sûr que les hommes l’apprécie même si des fois 4a pourrait ête pas mal qu’ils sentent la rose!

45)
henrif
, le 17.08.2007 à 16:34
[modifier]

Jamais vu autant d’images publicitaires sur ce site !

Pumpkin ne suffirait plus à faire vivre cuk ? La rente versée par le fabricant de liquide vaisselle toucherait-elle à sa fin ?

Lancez une souscription auprès des lecteurs et laissez nos aisselles puer tranquillement.

46)
Iris
, le 17.08.2007 à 17:54
[modifier]

@Amely: hum, voir commentaire n° 7

Et Weleda produit un spray déo au citron ou à la sauge qui ne coûte que 5 francs. En vente à la Coop ou en pharmacie-droguerie.

47)
bgc
, le 17.08.2007 à 17:55
[modifier]

WELEDA: déodorant, savon, dentifrice, shampooing, huile de massage pour bébé et adultes,etc…

Encore plus bio que bio.

Ou encore, les produits Hauschka.

Et qu’en dit Madame Poppins?

48)
Madame Poppins
, le 17.08.2007 à 18:21
[modifier]

Alors là, j’ai beaucoup ri : un jour, je ferai une humeur sur les tampons, serviettes hygiéniques, protège-slips et autres moyens plus écolos de faire face au flux menstruel, cuk étant placé sous le signe de “no limit dans les topics” !

Et pourquoi suis-je supposée avoir un avis sur les déos ? Sur certains hommes, oui, je dis pas mais sur les déos…. Dommage de mettre quoi que ce soit d’autre que des mains de femme(s) sur ce torse ;-)

En revanche, l’expression “je ne peux pas le/la sentir” est pour moi totalement exacte et n’a rien à voir avec un manque d’hygiène (évidemment que le manque d’hygiène ne contribue pas à une “bonne” odeur) : il y a des gens qui même douchés, lavés, crémés, parfumés et tout et tout dont je n’aime tout simplement pas l’odeur. Et avec les années, j’ai appris à me fier à cette impression et à mon nez, fonctionnant bien mieux que mes yeux (de myope) : lorsque je n’aime pas l’odeur de quelqu’un, je sais maintenant que c’est mauvais signe pour la relation.

50)
borelek
, le 17.08.2007 à 19:18
[modifier]

Moi j’dis qu’il y avait du déo dans l’air, hier soir. On en a justement parlé avec Cosmike et Madame pendant que François rédigeait sa chronique et sans avoir le moindre contact avec lui. Marrant, non ? D’autant qu’on a des conversations qui ont pas mal de tenue, avec eux, d’habitude ! La preuve ? Ils ont convaincu madame Borelek à venir le 8 septembre.

51)
Tom25
, le 17.08.2007 à 19:39
[modifier]

Okazou, autant de ligne sans écrire une seule fois Sarkozy ??? Ouahhhhh Bravo

Et bé, je ne me pose pas tant de questions moi. Avant, j’achetais le premier déo que je voyais dans le rayon. Depuis qu’un pote m’a offert une bouteille de parfum parce que je lui avais rendu service, je continue avec ce parfum parce qu’on (des filles ;•) ) m’a dit qu’il allait bien. Et comme le déo est dans le coffret, mais sans gaz, c’est la pression du doigt qui fait le psshit. Mais je n’en met pas tout le temps. Je ne sais pas trop si je pue sans. Par contre, j’ai remarqué que mon odeur est plus désagréable quand je transpire sans activité physique (à bosser devant l’ordi, en bagnole etc.) qu’à transpirer sous l’effort (sport, bricolage, jardinage etc.). Peut-être n’est ce qu’une idée.
Je me suis un peu moqué d’Okazou au début de mon post mais je suis un peu d’accord avec lui, on nous vend la nature d’un coté tout en nous en éloignant de l’autre. Les gens qui puent beaucoup, ce n’est pas qu’ils n’ont pas mis de déo, c’est qu’ils n’ont pas vu de douche depuis un moment.
Allez une dernière pour choquer tout le monde. Je ne lave quasiment jamais mes affaires de VTT (je l’ai déjà dit je crois). Ma femme me dit, à chaque qu’elle remonte du sous-sol où elles sont rangées à coté du vélo : “Ca pue là en bas ! A chaque fois je me fais le même réflexion, qu’est ce que ça devait poquer au moyen-âge !”. J’ai remarqué que ça ne pue jamais plus qu’un certain stade, suffit d’élever son seuil de tolérance jusqu’à ce stade. La terre sèche, puis tombe quand je secoue mes fringues. Parfois, quand c’est trop sale, je suis obligé de piétiner mon pantalon pour l’assouplir. Surtout au niveau des genoux, car les plaques de terre durcie me gênent pour pédaler et me blessent. La crasse n’est pas si lourde, de ce coté ce n’est pas un problème non plus. Et puis comme ça je suis dans l’ambiance dès le départ. Et même, si l’odeur est trop forte, ça me motive pour pédaler plus vite.

52)
Leo_11
, le 17.08.2007 à 20:22
[modifier]

Allez une dernière pour choquer tout le monde. Je ne lave quasiment jamais mes affaires de VTT (je l’ai déjà dit je crois). Ma femme me dit, à chaque qu’elle remonte du sous-sol où elles sont rangées à coté du vélo : “Ca pue là en bas !

HA !!! ça me fait penser au temps où je faisait du hockey-sur-glace et mon équipement n’était lavé que 2 fois durant la saison… la pose de Noël et à la fin… plus ça porte malheur… D’ailleur, durant ma dernière saison comme licencié ma femme à transgressé cette sacro-sainte coutume et ça été la plus mauvaise saison de ma carrière de joueur et même d’entraîneur…

Le seul être vivant qui appréciait cette odeur était mon chat qui se roulait dans mes affaires… (c’était une chatte en fait )

53)
MarcOS
, le 17.08.2007 à 21:23
[modifier]

Concernant AXE, j’ai aussi abandonné ce déodorant justement à cause de cette merde de nouveau bouchon. Après deux jours, le truc est cassé.

J’essaie d’autres marques.

Mais j’ai adoré la remarque de madame poppins. Je demande seulement d’être prévenu avant. Je ne supporte déjà pas les publicités télévisées faites pour ces produits. Bonne fin de vendredi.

MarcOS

54)
JulienHG
, le 17.08.2007 à 21:57
[modifier]

Intéressant ce post! En fait, je travaille dans le Marketing et j’ai vendu des millions de rasoir Gillette! Et aussi pas mal de déodorants Gillette! C’est intéressant comme catégorie, surtout dans les pays où il fait chaud! c’est juste vital! En Suisse, le choix est assez limité je dois dire… D’ailleurs, est-ce que vous connaissez la différence entre antiperspirant et déodorant? Un antiperspirant régule la transpiration tout en parfumant, alors qu’un déodorant ne fait que parfumer! Personellement, je préfère les sprays antiperspirant, c’est bien mieux et ça empêche les auréoles désagréables… Enfin voilà, juste un petit mot du “professionel”! ;-)

55)
Leo_11
, le 17.08.2007 à 22:07
[modifier]

J’l’avait pas dévoilé… moi j’utilise (en plus de la pierre d’alun – parfois-) le stick Nivea For Men Dry Impact qui régule la transpiration… ça sent bon et c’est efficace entre les 2 douches… et il contient de l’aluminium zirconium qui n’a pas été mentionné comme néfaste pour la santé…

56)
Sadique de la forêt
, le 17.08.2007 à 22:09
[modifier]

François,

Par rapport à la bouteille d’AXE à bouchon rotatif qui rote pas précis pour un sous, j’ai une petite précision du genre à empêcher quelqu’un de soucieux comme toi de dormir…

Utilisant moi même cette marque de déo à haute dose depuis de nombreuses années, j’ai eu l’occasion de tester les différentes bouteilles proposées de puis lors. Et à mon propre avis personnel à moi qui n’engage que ma petite personne, la fiole idéale a existé! A ce moment là, j’aurais découvert le St Graal que ça m’aurait pas fait plus plaisir!

En fait, il s’agit de la bouteille qui a précédé celle en vente actuellement… Comme je n’ai pas de quoi fournir une illustration de la bête, je vais tenter d’en expliquer le principe : alors en fait, ce qui faisait toute la différence, c’était uniquement le petit bouton pulvérisateur. Pour pouvoir presser le dit bouton, il fallait auparavant par un auguste mouvement d’un indexe subtil, le faire glisser de quelques millimètres à l’horizontale. Ben c’est tout con, mais avec ça, il fallait vraiment s’appliquer pour arriver à embardouffler la bombe. Pis en plus, pas de temps à perdre à enlever un bouchon où à tourner un truc pour dévérouiller un bidule. Alors pour quelqu’un comme moi, qui se flite les aisselles 4 fois par jour (pas toujours après une douche, rassurer vous!), c’était une bien belle époque!

A part ça, je trouve qu’il marche très bien comme dans la pub, ce déo… Mais bon, y a pas des quantités de femelles dans ma forêt…

58)
Saluki
, le 18.08.2007 à 01:05
[modifier]

Ah le sublime test, j’ai raté ça hier !
Je n’ai pas d’image sous la main, mais j’utilise de longue date un savon fait à Tripoli, pas loin d’Alep, donc, dans un ancien couvent, tenu par la même famille “el tcherkess”, le Tcherkesse.
Huile de palme et huile d’olive…
La même recette depuis quatre cents ans. Je vous mettrai quelques images plus tard en saison.

Pour le parfum, il en faut un peu: un ‘after chèvre’ de la “Farmacia di Porta Novella”, simple décoction de vetiver.

Mais je me lave donc !

59)
Madame Cuk
, le 18.08.2007 à 01:30
[modifier]

Sadique de la forêt, j’adore!

Tu devrais vraiment venir plus souvent!

60)
Madame Cuk
, le 18.08.2007 à 01:31
[modifier]

Au fait, as-tu noté dans ton agenda que tu avais une Cukday le 8 septembre?

61)
François Cuneo
, le 18.08.2007 à 08:50
[modifier]

Intéressant ce post! En fait, je travaille dans le Marketing et j’ai vendu des millions de rasoir Gillette!

JulienHG, je te déteste!:-)

Mais t’as pas fini d’entendre parler de moi! Un “Histoire barbante 2, le retour”, est programmé pour très bientôt.

C’est que j’ai encore deux ou trois choses à dire à ce sujet…

62)
François Cuneo
, le 18.08.2007 à 08:54
[modifier]

Par contre, j’ai remarqué que mon odeur est plus désagréable quand je transpire sans activité physique (à bosser devant l’ordi, en bagnole etc.) qu’à transpirer sous l’effort (sport, bricolage, jardinage etc.). Peut-être n’est ce qu’une idée.

Alors c’est exactement pareil pour moi.

Lorsque je tond le jardin, je suis trempe, mais ça ne pue pas trop.

Par contre quand un truc ne va pas sur mon Mac, je stresse, et là, c’est juste infernal.

Madame Cuk dit, quand elle me voit m’énerver (quand je démonte un truc, pas sûr de pouvoir le remonter) “Sortons, ça va sentir le bouc”.

Oui, c’est vrai, le stress me fait puer mauvais.

63)
JulienHG
, le 18.08.2007 à 09:24
[modifier]

Mais t’as pas fini d’entendre parler de moi! Un “Histoire barbante 2, le retour”, est programmé pour très bientôt.

C’est que j’ai encore deux ou trois choses à dire à ce sujet…

Ah François, j’attends avec impatience le post sur le rasage, je dois dire que je maitrise mieux le domaine que le déodorant! En effet, le rasage est une chose que tout homme fait, que ça lui plaise ou non!! ;-) Ca me fera plaisir de voir ce que tu en penses…

64)
Inconnu
, le 18.08.2007 à 09:39
[modifier]

Ah cette histoire de déo. Ça me fait penser à un truc que mon prof de chimie a raconté à leur sujet: la plupart des composés aromatiques dans les parfums/déo bon marché étaient (sont?) de la famille des esters. Or il se fait qu’en milieu acide (la peau par exemple), le dit ester se scindait en 2 molécules: un carboxyle et un alcool. Or il se fait justement certains carboxyles sentent particulièrement mauvais: vinaigre et beurre rance sont rangés dans cette catégorie (il y en a d’autres qui sentent bon).

Je ne sais pas si ce problème a été résolu depuis, mais “marketingement” parlant, ce n’est pas fabuleux ça le déo qui fait qu’on sent encore plus mauvais si on l’emploie que si on ne l’emploie pas (même si la période où on sent bon s’est rallongée)? En tout cas, je ne saurais vous le dire, j’utilise depuis des déos sans parfum. Ça me permet aussi de ne pas participer aux “cocktails” qu’on peut avoir lorsque plusieurs personnes ayant chacune un parfum différent sont réunies dans une même pièce.

65)
Menalb
, le 18.08.2007 à 10:06
[modifier]

Or donc, voici que “la Philosophie d’une Humeur Cukienne” et “la physiologie des humeurs des cukiens” se côtoyent depuis 64 réponses à la prise de position déodorante de François Cuneo lorsque j’écris ces lignes. Cela dit en appréciant que pas mal d’humour (devrais-je écrire Humour ?) y trouve aussi sa place.

J’attends, moi aussi, avec impatience que François nous fasse découvvrir ses commentaires à propos du rasage, lui que je n’ai jamais trouvé raseur !

66)
Invite
, le 18.08.2007 à 10:56
[modifier]

Les publicités pour Axe et — dans une moindre mesure — les photos de cete humeur, évoquent cet article de Géo-politique trouvé dans Libération.

Je ne lave quasiment jamais mes affaires de VTT

Basile Boli faisait de même avec le slip qu’il portait pendant la finale de coupe d’Europe (remportée) contre Milan.

67)
Saluki
, le 18.08.2007 à 11:16
[modifier]

Je vais souvent dans des contrées chaudes, à tous les sens du terme, précisément Algérie et Liban.

Quand il fait TRES chaud en climat aride, tu ne sens rien, tu ne parais pas transpirer même si tu bois 5 litres d’eau par jour. Ce n’est pas ta sueur qui sent, mais sa digestion/dégradation par toutes les petites bestioles qui profitent de ton épiderme: donc, quand ça s’évapore avant qu’elles ne mastiquent, les bestioles n’ont pas le temps de dégrader ta sueur.

Tout change quand l’hygrométrie remonte et là…

68)
tferon
, le 18.08.2007 à 11:21
[modifier]

Pierre d’alun : très bien!

Savon 100% Karité Made in Kossoghin (Burkina-Faso) : très très bien aussi! (pour l’approvisionnement c’est via l’association étudiante dont j’ai fait partie que cela passe, en distribuant par chez nous les stocks achetés sur place (Partenariat Sud-Fucam))

http://www.partenariatsud.org (site au design temporaire)

Thomas

Je me lave donc j’essuie……

69)
coacoa
, le 18.08.2007 à 13:23
[modifier]

Voilà, suis de retour après 4 petits jours passés à consommer dans la capitale européenne (consommer miam miam surtout, y’a pas à dire, moules-frites-bière, si c’est pas la formule du bonheur, quand même, ça en a furieusement la saveur).

Consommer, parce qu’à chaque fois que j’y vais, j’achète en provisions quelques sticks-large Mennen, un des rares déo sans aluminium sesquichlorohydrate qui remplit, sous mes aisselles, la fonction que j’attends de lui et qui se marie (oui oui) à mon eau de toilette.

Cela étant dit, Okazou, je comprends absolument tout ce que tu dis, et sincèrement, je suis heureux de lire que d’aucuns aiment à se “sentir” dans un sens très noble du terme.

Sur ce sujet, pour ma part, j’avoue adorer le monde des parfumeurs, des fragrances, l’histoire des effluves diverses, les essences qu’on se choisit comme on choisirait un manteau (Ah, Marilyn, drapée du seul n°5…), à des années lumières de la fatuité poudrée, des miasmes recouverts d’eaux de Cologne des marquis auxquels tu sembles comparer l’ensemble des utilisateurs de déo.

70)
Okazou
, le 18.08.2007 à 15:50
[modifier]

« j’avoue adorer le monde des parfumeurs, des fragrances, l’histoire des effluves diverses, les essences qu’on se choisit comme on choisirait un manteau »

Cher coacoa, je te suis là-dessus comme ton ombre mais avoue que nous sommes bien loin, et du monde de la surconsommation, et des productions standard de l’industrie de l’hygiène obligée par pub interposée.

Un peu d’eau et de savon ont toujours fait aussi bien à travers le monde que ces artifices coûteux que l’industrie, dans tous les domaines, voudrait nous imposer. Ces millions de flacons dont la société doit assurer la disparition, au mieux le recyclage, ont un coût social que n’imaginent pas ceux qui les achètent.

Il est vrai que cette même société du gâchis a trouvé le remède miracle à calmer les consciences avec l’ubuesque « tri sélectif ». Le plus énorme pléonasme au secours des acteurs du gâchis : « Je trie sélectivement, je suis donc un bon surconsommateur et je peux continuer la valse infernale de la gabegie organisée et justifiée, comme tout le monde. Serrons-nous les coudes, naufrageurs de la planète ! Bon, soyons sérieux, réfléchissons, dans quel sac dois-je jeter mon flacon de déodorant… »

Tu imagines à quoi peuvent ressembler les cerveaux savamment travaillés par la pub libérale (pléonasme) et ses diktats pour en arriver à considérer le « tri sélectif » (© Ubu) comme une solution alors qu’il fut inventé et mis en place par les lobbies de la consommation pour calmer les consciences de ceux qui auraient des velléités de ne plus jouer le jeu ?

Faire prendre un délire pour une vie respectable, voilà l’enjeu pour les lobbies.


Un autre monde est possible.

71)
François Cuneo
, le 18.08.2007 à 16:05
[modifier]

Intéressant…

Je n’avais jamais pensé à voir les choses comme ça, mais ça se tient.

Cela dit, je continuerai à mettre le verre de mes bonnes bouteilles (vides!) dans le container à verre, le papier de mon courrier et de mes journaux dans le container aux papiers, les bouteilles de PET dans le PET.

Pas pour me donner bonne conscience mais parce que c’est un minimum.

73)
coacoa
, le 18.08.2007 à 16:52
[modifier]

… mais avoue que nous sommes bien loin, et du monde de la surconsommation, et des productions standard de l’industrie de l’hygiène obligée par pub interposée.

Okazou, oui, sur ce coup-là, j’avoue :))

Il est vrai que cette même société du gâchis a trouvé le remède miracle à calmer les consciences avec l’ubuesque « tri sélectif ».

Je suis encore d’accord avec toi. Et je trouve important qu’il se trouve des gens comme toi (et d’autres) pour nous alarmer sur le sparadrap qu’est le tri sélectif sur la gigantesque plaie du gaspillage. Toutefois, un sparadrap sur ce genre de blessure est toujours mieux qu’un placebo.

Il existe (je ne dis pas cela pour me donner bonne conscience, enfin, va savoir…) des “solutions” de recyclage intéressantes qui savent tirer parti du tri sélectif, et je continue à penser que c’est une manière plus intelligente de “faire avec le désastre” que de ne rien faire du tout.

Le tri sélectif, avec un système de taxes onéreuses pour les sacs “non triés” comme dans le Canton de Fribourg où habitent mes parents (idem en Suisse alémanique), a forcé nombre de ménages à réfléchir sur sa consommation (mes parents entre autres, tiens…). Le volume global de déchets a diminué et il n’est pas rare de voir les gens réfléchir au type d’emballage qu’ils choisissent (pas forcément pour de bonnes raisons, on est d’accord, ils veulent surtout ne pas payer trop cher, mais le résultat est là).

Le “tri”, intelligemment mis en place, combiné à des initiatives politiques, est un pas dans le bon sens, toujours préférable à un pas supplémentaire dans le mauvais (que je crois).

J’ai lu que la France allait bientôt interdire tout sac plastique non biodégradable, que la Californie allait faire de même. Je veux (naïvement ?) croire que ce genre d’initiative participe à une amélioration de la situation.

Cela dit, nous voir escalader nos montagnes de merde pour y poser nos serviettes de bains afin de mieux prendre le soleil et les UV qui vont avec me glace le sang…

C’est vrai que mon déo Mennen est une absurdité (emballage massif en plastique, prix abusif, et j’en fait même la pub…).

Allez, c’est dit, je termine mon stock et j’essaie fissa la pierre d’alun (ai déjà essayé l’odeur “naturelle” de mon moi-même, et j’avoue m’en passer avec plaisir).

Longue vie à Cuk !

74)
Zallag
, le 18.08.2007 à 17:41
[modifier]

Mais, mes chers amis, il y a des choses que le biologiste que je suis voudrait vous rappeler… Savez-vous que les phéromones masculines sont émises par les aisselles en grande partie? Je dois préciser que les phéromones n’ont pas d’odeur, en revanche. Elles sont plus connues, je suppose, par leur utilisation contre les insectes. Il existe des rubans collants contre les mites des céréales, à base de phéromones, qui attirent les mâles de très loin, ils accourent, et restent scotchés par le ruban, pas par la jolie papillonne qu’ils croyaient découvrir là.

Retour au sujet du jour.

Les phéromones? Ce sont ces substances qui font que, chez les mammifères moins bien “civilisés” que nous les humains, les femelles repèrent les mâles intéressants et les trouvent attirants.

Les mammifères ont un organe – devenu chez nous très peu fonctionnel – l’organe naso-vomérien (ou voméronasal), qui est hypersensible à ces substances très liées à la reproduction et à la sexualité.

Je me souviens avoir lu que, dans des temps pas trop anciens, peut-être il y a cinquante ou cent-cinquante ans, les jeunes gens, dans les bals, avaient une habitude bien connue : ils passaient discrètement et brièvement un petit mouchoir sous leurs aisselles, se dirigeaient près de jeunes filles assises un peu plus loin, et gardaient le bout de tissu un moment entre deux doigts, en faisant mine de jouer distraitement avec, ou de l’utiliser pour s’éventer le visage, tout en discutant avec la jeune fille. L’effet était efficace sur la donzelle! Il était bien sûr nécessaire de ne pas suer à grosses gouttes, car alors la transpiration et son odeur assez peu agréable prend alors le dessus.

Tapez donc “mouchoir”, ce mot est quelque part dans ce texte : http://perso.orange.fr/chevrel/morris.htm …et instruisez-vous, ça peut servir en disco peut-être… Et tentez le coup, mais ne venez pas vous plaindre à moi ensuite !!

Les mammifères ont tous les même types de phéromones, les chats y sont sensibles.

N’avez-vous jamais été étonnés que, revenant un peu transpirant d’une marche à pied rapide en plein été, la chatte de votre maison vous trouve tout soudain éminemment sympathique? Si vous vous étendez sur votre gazon, elle viendra se couler tout contre vous, et se tortiller, voire lécher même parfois frénétiquement votre T-shirt en un endroit bien nommé creux axillaire? Sous les aisselles, quoi.

A part ça, les aluns sont des composés qui contiennent de l’aluminium…

75)
Jean.meyran
, le 19.08.2007 à 10:05
[modifier]

Bon, François, va falloir assumer mais depuis les deux derniers articles, je constate :

Deux fois plus de commentaires sur les déodorants que sur Google Reader…

Faudrait penser à réorienter la raison d’être du site ;-)

Bien qu’en plein mois d’août, le déodorant soit un sujet nettement plus stratégique qu’un lecteur RSS (notablement moins bon que Netvibes, mais je m’égare)

Un truc en passant : chez moi, à part le dentifrice pour des raisons évidentes, je jette les bouchons capuchons et autres dès l’ouverture ; ma douce ne peut point me reprocher ce genre d’oubli.

Bonjour chez vous

Jean Meyran

77)
Tom25
, le 19.08.2007 à 14:48
[modifier]

Un autre truc qui me freine dans pas mal de mes achats, et notament dans les parfums déo etc., c’est dans le prix que je paye, quelle est la part du produit proprement dit, de son transport, quelle est la part affectée à son futur recyclage, et quelle est la part marketing (emballage inclus) ?

Moi sincérement ça me fait suer ;•) de payer aussi cher pour autant de pub.

78)
François Cuneo
, le 19.08.2007 à 14:53
[modifier]

Un truc en passant : chez moi, à part le dentifrice pour des raisons évidentes, je jette les bouchons capuchons et autres dès l’ouverture ; ma douce ne peut point me reprocher ce genre d’oubli.

C’est exactement ce que j’ai pensé hier.

Je ne rebouche plus rien.

Sauf le dentifrice, et à la poubelle les bouchons (pour rassurer Madame Poppins)

79)
Jean.meyran
, le 19.08.2007 à 16:02
[modifier]

Enfin un disciple…

Dans deux jours 100 000 et la semaine prochaine, maitre du monde…

Faut savoir commencer petit

Bonjour chez vous

80)
zit
, le 19.08.2007 à 22:49
[modifier]

Dâme Poppins, si j’étais une fille, ça:

ça ne m’inspirerai qu’une réflexion:

“Pas confortable!”

Et d’ailleurs, en tant que gars, je n’apprécie pas plus les “sac d’os” que la marquetique nous impose comme “canon de beauté”, je préfère les partenaires de calins avec lesquels on ne risque pas de se blesser sur une arête saillante (bonjour le tétanos!)…
z (comment ça, jaloux? même pas du tout alors! je répêêête: vive les tablettes de chocolat… fondant)

81)
Mirou
, le 19.08.2007 à 23:09
[modifier]

Jean, vous jetez aussi la lunette des WC pour être quitte de l’abaisser ? ;-)

Et vous… pensez-vous à relever la lunette après vous y être assise ? Et oui ?! Et si Monsieur voulait y passer juste après vous ?

> ok je sors

82)
zit
, le 20.08.2007 à 00:21
[modifier]
Citation de Madame Poppins

Jean, vous jetez aussi la lunette des WC pour être quitte de l’abaisser ? ;-)Et vous… pensez-vous à relever la lunette après vous y être assise ? Et oui ?! Et si Monsieur voulait y passer juste après vous ?

A ce sujet, je reconnais tout de suite les toilettes d’une maison uniquement habitée par des ladys:
LA LUNETTE NE RESTE PAS EN POSITION HAUTE!
Quoi qu’on fasse, elle retombe systématiquement, essayant à chaque fois de vous amputer d’un membre…
z (qui part en courant, je répêêête: –––––>)

83)
lol.973
, le 20.08.2007 à 03:53
[modifier]

Et bien moi aussi, je me suis bien marré. Bravo à Okazou pour toutes ces belles “paroles” et son esprit critique.

Personnellement pas de déo (ou exceptionnellement). De toutes façons en forêt tropicale humide, on (enfin, je) transpire même en dormant tranquille dans un hamac.

Pour les bouchons c’est moi qui fait la guerre à ma moitié pour qu’elle les ferme, je ne supporte pas les tubes et bouteilles ouvertes.

Pour la lunette des WC, je l’abaisserai quand la gente fémine aura le bon goût de la relever.

Et j’attends avec impatience l’article de Mme Poppins sur les serviettes hygièniques lavables, et la “MoonCup”,… un article sur la MoonCup sur Cuk… le bonheur!! Depuis que je l’ai découvert (enfin, mon amie, car c’est elle qui l’utilise, vous aviez compris) je trouve cela génial. Parfois quand ces copines débarquaient, je faisais une petite démo pour en faire la promo… une des plus grandes inventions de notre époque… après le mac, bien sûr.

84)
Karim
, le 20.08.2007 à 08:01
[modifier]

LA LUNETTE NE RESTE PAS EN POSITION HAUTE!

Monsieur arrose, et Madame nettoie. Tout cela dans le culte de la virilité. Et Papa enseigne au petit mâle la position idoine et transmise depuis des millénaires de “Celui-qui-pisse-debout”. Aoh ! D’aucuns argueront qu’ils visent bien. Mais la pesanteur joue son rôle, et inévitablement, ça éclabousse… C’est le prix d’une position à tenir. Celle de Madame est agenouillée pour laver le tout. Monsieur peut nettoyer aussi, mais il y a plus simple : j’apprends à mes deux petits virilement pourvus que sur des chiottes, on s’assoit, la fierté mâle dans sa poche ; la position ancestrale, c’est dehors.

Cette fois, c’est fait : tout a été abordé sur cuk.ch ;-)

86)
Madame Poppins
, le 20.08.2007 à 08:58
[modifier]

Zit, comment ça, vous ne trouvez pas le torse d’Alexander Popov “intéressant” ? ;-) Remarquez, lui, il doit sentir principalement le chlore, à force de s’entraîner dans des piscines ! Tiens, faudrait penser à lui demander ce qu’il utilise comme produit de douche !

89)
Madame Poppins
, le 20.08.2007 à 11:08
[modifier]

François, son torse n’est pas “creux”, il est en train d’échauffer ses épaules par des étirements arrière, nuance (et jaloux, va)! Quant à la Mooncup, fallait-il que tu n’y connaisses rien pour me mettre un lien sur wiki d’une part, en anglais d’autre part mais bien essayé ! Et tant pis pour mon billet à ce sujet puisque tu sais déjà tout ;-)

90)
Saluki
, le 20.08.2007 à 15:29
[modifier]

Bon appétit !

Une étude menée il y a quelques années par un fabricant de lunettes (de WC), celui de Le Bonheur est dans le Pré , avait conduit à photographier près de deux mille wa-wa en France. Mon collègue et toujours ami qui avait eu cette commande en rit encore: c’est là qu’il a vu son premier écran plasma, les oeuvres complètes de Victor Hugo, l’intégrale de la “Série Noire”, et encore des trous béants menant au sous-sol, etc.

Le Feng-Shui interdit que la porte des toilettes soit dans le prolongement de la porte d’entrée de l’habitation. Les psys se penchent, si j’ose dire, sur la question de couvercle fermé ou non: ceux qui ne se retournent pas pour voir leur oeuvre réfuteraient ainsi l’idée de voir leur mort…

Bonne fin de journée !

91)
François Cuneo
, le 20.08.2007 à 15:42
[modifier]

François, son torse n’est pas “creux”, il est en train d’échauffer ses épaules par des étirements arrière, nuance (et jaloux, va)!

Ouais ouais… il s’étire, mais bien sûr…

92)
Tom25
, le 20.08.2007 à 17:14
[modifier]

Et il doit y avoir au moins 2 portes entre la cuisine et les WC (en France si on veut louer son appart). C’est à dire que si la cuisine est dans le salon qui est la pièce à vivre comme c’est souvent le cas dans les maisons neuves, et que le couloir donne directement sur cette pièce (sans porte) et que les WC sont dans le couloir (1 porte) ben ce n’est pas bon.
Je n’ai pas fait de recherche mais c’est un amis de mes parents qui est dans une association d’habitats pour personnes défavorisées qui nous l’a dit.

93)
fxprod
, le 20.08.2007 à 20:18
[modifier]

je viens de comprendre la mooncup, j’avais toujours cru que c’était la coupe de la lune…

94)
Madame Poppins
, le 20.08.2007 à 20:35
[modifier]

fxprod, ben c’est ça, finalement : les cycles menstruels sont basés (théoriquement) sur le cycle de la lune. “Dingue”, François, tu vas bientôt être référencé par les moteurs de recherche comme “site femmes, menstruation, lune” etc… tu vas voir débarquer plein de meufs sur cuk ! La méga teuf, j’te dis !!!

96)
Sadique de la forêt
, le 21.08.2007 à 07:40
[modifier]

Ben chuis allé voir”c’est quoi la Mooncup”, mais comme j’entrave pas grand chose à l’anglais…

Mais ça à l’air cool… On s’inscrit où?…

97)
Tom25
, le 21.08.2007 à 09:01
[modifier]

Mais ça à l’air cool… On s’inscrit où?…


“Il y a des trucs qui gonflent tout seul dans le bocal ! Y en a qui écrivent pour avoir l’adresse du bocal !”
C’est à Coluche que tu pensais toi aussi ;•)

98)
Sadique de la forêt
, le 21.08.2007 à 11:47
[modifier]

Non, je connaissais pas cette citation de Coluche.

Aurais-je mal compris? La Mooncup ne serait pas une course?

Alors quoi, ça se prend comme une cup of tea, avec 2 sucres et un nuage de lait?

M’enfin, que quelqu’un m’explique clairement, à la fin!

99)
al1
, le 21.08.2007 à 17:23
[modifier]

Salut la cuk-communauté !

Du grand cuk ! Ca va faire date, encore une fois !

Okazou, bravo et merci pour ton intervention, toujours le même lyrisme, l’emportement limite agressif, mais t’as raison, faut dire les choses comme elles sont, notre société cultive l’absurde et en fait la norme. On peut aussi en rajouter une couche au sujet des toilettes à eau qu’il faudra bien un jour finir par interdire, oui c’est liberticide, mais c’est salutaire. Qui plus est, vous qui avez des chiottes à eau, au moins fermez le couvercle de cet aspirateur à énergies.

Depuis un an j’ai banni la télé, les chiottes à eau (remplacées par un seau, de la sciure, du compost, un jardin potager et vive le cycle vertueux), les “produits d’entretien” (comme M. propre, javel, …), et dans ma salle de bain on ne trouve que du savon d’alep (remplace gel douche, champoing, savon à barbe, déo…) et du bain Hauschka à la sauge*, plus deux dentifrices (l’un sauge+argile, l’autre homéo-machin à la badiane). Quand on commence à gérer soi-même ce qu’on rejette, on commence à faire un sérieux ménage dans toutes ces cochonneries.

Oui je sais c’est chiant les donneurs de leçons, mais si ça peut vous rassurer j’ai gardé des habitudes néfastes comme laisser tourner mon attirail informatique jour et nuit pour quelques vagues téléchargements…

  • bain Hauschka à la sauge : essayez ça un jour dans votre vie, c’est un bonheur indescriptible et les “adeptes” du feng-shui et du taoisme vous diront que ça vous débarrasse des mauvaises pensées, énergies, influences… bref ça vous lave le dedans !
100)
Tom25
, le 21.08.2007 à 18:35
[modifier]

Bon ben je fais le 100ème :•) . Pourquoi “… chiottes à eau, au moins fermez le couvercle de cet aspirateur à énergies” ? Tu veux dire que l’eau capte une partie du chauffage de la maison ?

En fait tout ça, parce que faut le dire aussi, c’est depuis l’émancipation de la femme ! Les femmes sont de grandes consommatrices de produits de beauté, et poussent les hommes à l’être. Moi par exemple, quand je pars faire du VTT ou que je reste à bosser chez moi, je ne me parfume pas. Je ne me parfume que si je sors et risque de croiser du monde. Et vous, les mecs, êtes tous comme moi. Avant, pas de produits à la con, pas de machines, les femmes allaient au lavoir et nettoyaient à l’huile de coude.
C’est donc bien à cause de la femme que nous avons tous ces problèmes d’environnement (je n’ai mis que du gras, mais je voulais mettre du gros, du rouge et du clignotant).

101)
Madame Poppins
, le 21.08.2007 à 21:05
[modifier]

Tom25 ;-))))) Vous vous parfumez lorsque vous risquez de croiser du “monde” ? Si c’est un “risque”, faut rester à la maison et ce “monde”, est-ce que ça serait équivalent à “femmes” ? Donc, vous vous parfumez à cause des femmes ? Mon dieu, qu’elles sont influentes, les femmes ! Ou serait-ce vous qui ne savez résister à la “suggestion” ? Le “home sweet home” prend toute sa valeur, là !

Et je n’ai rien mis en gras ;-)

102)
Tom25
, le 22.08.2007 à 12:32
[modifier]

En fait j’avais écrit “croiser des femmes” mais la mienne (de femme) a lu par dessus mon épaule et m’a fait une crise, alors j’ai écrit “monde” :•)))
Le mot risque était effectivement mal employé, comme souvent d’ailleurs, je voulais dire que la probabilité de croiser des femmes était plus forte en sortant de chez moi. Mais ce n’est pas un risque, bien au contraire ;•) (ma femme n’est pas là et ne peut donc pas lire par dessus mon épaule).

Heureux que tu es pris ça sur le ton de la plaisanterie, c’était tellement gros que je n’avais même pas pris la peine de mettre un smiley, pardon, une émoticône.

Mais au fait, le vous c’est pour les hommes en général, tu ne me vouvoie pas quand même ?! J’ai eu du mal à mes débuts sur internet mais ça ne ce fait jamais (de vouvoyer). Il faut que je cherche si tu me tutoyais dans les autres messages, et je vais en profiter pour chercher s’il y a eu un article CUK sur le tutoiement sur les forums internet.

103)
alec6
, le 22.08.2007 à 21:15
[modifier]

Et voilà !

Je rentre de vacances… et paf ! les déodorants à plein nez !
Bon, je n’ai certes pas tout lu, mais j’aurais parié sur certaines réactions ! Pour faire bref, me voilà dns la catégorie des Okaou et Zit… jamais utilisé de ma vie le moindre déodorant ! Jamais !

Le savon de Marseille de base suffit à mon bonheur, j’alterne parfois (par excès de consumérisme patenté surement…) le cube blanc laiteux avec le parallélépipède ocre translucide ! Et ce, depuis des lustres ! Jamais connu autre chose en fait…

Cela a peut-être été dit plus haut, mais je pense que l’usage de ces produits alac’ amène à transpirer d’avantage et à sentir pareillement !

104)
Madame Poppins
, le 23.08.2007 à 11:51
[modifier]

Tom25, en fait, si je “m’écoutais”, j’utiliserais le “vous” avec tout le monde sur le net, à moins d’avoir une relation “d’avant” le site – forum – blog : d’ailleurs, j’en ai parlé ici parce que c’est à la fois un moyen pour marquer une forme de respect, le fait qu’il y a quand même une certaine distance, ce qui n’empêche ni l’humour ni le partage d’opinions. Et oui, je suis consciente que le “tu” ne veut pas dire forcément “on est proche et je t’apprécie”, y a rien qu’à voir, je tutoie certains collègues et dieu sait si je n’ai pas d’atomes avec eux…

Mais comme je me suis rendue compte que c’était “mal pris” de vousoyer, j’ai fini par tutoyer un certain nombre de personnes, ici et ailleurs sur le net, selon des critères très obscures (même pour moi).

Bref, le “vous”, là, il était un peu “ironique” vu que le texte était tellement “gros” : j’aurais peut-être aussi dû mettre un smiley mais à côté d’un “vous”, ça aurait fait bizarre.

Donc, pour revenir à nos moutons, ce que je retiens, finalement, c’est que Madame Tom25, elle tient à son mari, pour lire par dessus son épaule et ça, c’est “chou” (au sens positif, hein).

105)
Tom25
, le 23.08.2007 à 12:41
[modifier]

Que je suis crétin des fois ! En plus je l’avais lu ton article. Dans mon ex-métier, l’expertise, le tutoiement était de rigueur. Il m’a fallu du temps, surtout que j’étais amener à tutoyer des “grands” Messieurs que je respectais. Et comme toi, j’avais l’impression d’être irrespectueux en employant le TU.

Alec6, heureux de te retrouver parmi nous. J’ai lu que tu allais à la CukDay en bagnole avec d’autres Cukiens. Vont-ils t’accepter maintenant qu’ils savent que tu pues ? :•))) Et d’ailleurs, j’ai lu que c’était un gros 4×4 consommant du 25 litres au cent ! TOI, tu vas monter dans un 4×4 ???! Je te taquine, bien entendu ;•) .

106)
alarache
, le 26.08.2007 à 23:52
[modifier]

Pas de déo non plus o)

Okazou +1, encore.

Pour aller dans ton sens sur le tri sélectif, sache que j’ai eu l’occasion d’écouter une noble voix en la personne du monsieur déchet de Lille Communauté urbaine. Ce saint homme a eu la présence d’esprit de se dire que ce n’est pas au citoyen de faire de longues études pour apprendre dans quel bac il doit jeter son détritu, mais bien à un expert. Résultat: pas de gros four à combustion à alimenter mais simplement 2 poubelles: une salle avec les déchets non recyclables et une propre avec tout ce qu’on peut recycler, tout dans un seul bac. résultat que 2 camions dans les rues: un pour le non recyclable et un pour le recyclable. Ensuite le tout passe sur des tapis roulant et à charge à la technologie et à l’oeil expert d’hommes formés de faire le tri. Résultat: il propose des beines affichant un pourcentage de qualité de matière première bien supérieur à la moyenne des société privée qui ont attaqué le marché juteux des poubelles. La société est propriété en grande partie par la Communauté Urbaine et chaque année, ça coute de moins en moins cher et OUI, car nos poubelle sont une richesse! Les employés sont issus de chômeurs longues durées ou sorties de prison, on leur redonne gout au travail et au rythme de travail et on les forme, résultat un très grand turn over pour les employés qui sont ensuite emboché pour des emplois plus stimulants.

Un bien bel exemple de logique: triselec

107)
alarache
, le 27.08.2007 à 14:03
[modifier]

Concernant le dentifrice: on pourrait presque s’en passer (comme indiqué des millions de gens s’en passent et vu qu’ils bouffent pas (encore) nos cocheneries, ils s’en sortent pas trop mal) car ce qui est important dans le brossage des dents c’est l’action mécanique de la brosse, l’action chimique du dentifrice ma foi n’est que secondaire. La brosse va décoller la plaque dentaire des dents et des gencives et stimuler l’irrigation sanguine des gencives. Notez qu’une légère dose de dentifrice suffit ainsi, la largeur de la brosse est plus recommandée que la longueur. Un dentifrice spécial peut être spécifiquement indiqué lors de sensibilité dentaire ou de maladies de gencives; mais concernant l’action anti tartre ou le blanchiement des dents, c’est du pipot.