Profitez des offres Memoirevive.ch!
Internet via GSM à l’étranger, retour d’expérience

J’avais prévu de faire passer cette humeur mercredi passé, mais vu l’actualité assez scandaleuse due à l’UDC que je ne pouvais pas laisser passer sans réagir, j’ai préféré la retarder de quelques jours.

C’est tant mieux d’ailleurs, puisque maintenant, je dispose de certaines données officielles, qui me permettront d’être plus précis.

Nous voici donc de retour, avec ma petite famille.

Des vacances bien agréables, comme toujours, dans le sud de la France, au soleil, mais sans avoir trop chaud, le top du top quoi…

Vous l’avez peut-être vu, pour la première fois, et Dieu sait si je ne m’en vante pas, je dirais même que j’en ai un peu honte, je me suis connecté, deux fois par jour, pour aller lire les articles et les commentaires en cours, voire même pour envoyer deux ou trois bêtises sur notre site, depuis un endroit où je m’étais toujours promis de rester à l’abri de tout ça.

C’était bizarre comme impression: comme si on restait lié avec les gens qu’on aime bien. Je sais, ça fait un peu fayot d’écrire ça, mais c’est vraiment un peu ce que je ressentais.

Je me suis connecté aussi pour aller voir si les Enfoirés mettaient en vente les billets (ça, c’était pour Madame Cuk), et pour aller, via le Webmail, regarder si j’avais un message important sur ma boîte principale.

Au fait, c’est là qu’on se rend compte que Mail en fait du travail, avec les règles qu’on lui impose. On se dit qu’il tourne comme une hélice quand on relève son courrier pour pas grand-chose, mais derrière, il y a les listes de diffusion, qui envoient à elles seules des dizaines de messages (personnellement, je suis sur la liste de Logic, et de Revolution, deux programmes qui m’importent), qui se classent gentiment dans les dossiers demandés.

Le Webmail permet de voir tous ces messages avant qu’ils ne soient classés, et surtout de ne pas les télécharger vers sa machine avant d’être chez soi.

Parce que je me connectais avec ma carte Unlimited de chez Swisscom, dont je vous ai parlé ici

image

Si en Suisse, douze heures de communications sont comprises dans l’abonnement, dès qu’on passe à l’étranger, on paie au débit passé en upload ou en download.

3 CHF le méga (1.80 €), le tout facturé par tranche de 300 K.

Et encore, j’ai eu du bol! Enfin, disons que j’ai été prévenant.

Normalement, c’est 14 CHF le méga (8.44 €). Non mais vous vous rendez compte? De qui se moque-t-on?

Heureusement (si l’on peut dire, ça devrait être d’office le cas, vu le prix de l’abonnement), une option à 5 € par mois, la World Data Option, permet de descendre le prix, de 14 à 3 francs suisses.

Début juin, je téléphone à Swisscom, toujours assez rapidement disponible sur sa hot-line, et je demande d’activer cette option pour le mois de juillet.

On me dit qu’il n’y a pas de problème, que “attendez, voilà c’est fait”.

Je dis à la gentille dame “comment ai-je la preuve que l’option est activée? Vous savez, on m’a tellement souvent dit par téléphone que telle ou telle fonction était désactivée, activée, et que ce n’était pas le cas (chez Orange, c’est dingue le nombre de fois que ça m’est arrivé) que j’aimerais bien être sûr”.

La dame me dit, un peu étonnée, qu’elle m’enverra un SMS au moment où l’activation sera effective, début juillet, mais qu’il n’y a aucun problème.

Le 10 juillet, avant de partir, je suis tout de même pris d’un doute, n’ayant rien reçu sur mon mobile. Je téléphone à Swisscom, et je demande l’état de mes options sur le numéro correspondant à la carte SIM de ma connexion Internet via ma Unilimited Express Card.

–Ah Monsieur, mais vous n’avez aucune option! Mais qu’à cela ne tienne, je vous l’active tout de suite, votre option mondiale pour les données.

– Heu, merci bien, mais comment je peux être sûr que c’est activé maintenant?

– Monsieur, je l’ai fait, j’attends juste avec vous que le système prenne en compte ma demande.

Au bout de trois minutes, la dame (charmante aussi au demeurant) me dit que cela prend un peu de temps, mais que c’est bon. Elle ajoute, un tout petit peu choquée tout de même me semble-t-il:

– Vous savez, de toute façon, j’aime mon travail. Quand je dis que je fais quelque chose, je le fais, vous pouvez avoir totale confiance en moi, d’ailleurs je vous donne mon nom et mon prénom comme référence (suit donc son nom et son prénom).

– Mais Madame, comprenez-moi, comme vous me le dites, j’aurais tendance à vous faire confiance, évidemment, mais vous avez bien vu vous-même que ce que l’on m’a dit début juin n’a pas été fait, et que j’ai raison tout de même d’être un peu méfiant… Sans compter le nombre de fois où ce genre de choses s’est produit dans mes relations téléphoniques avec les services commerciaux.

– Je comprends, je vous envoie un SMS dès que l’activation de votre World Data Option est effective.

Un quart d’heure après, j’avais mon SMS (que je garde précieusement), me confirmant que je pouvais surfer pour 3 francs suisses le méga, envoyé par la hot-line et signé par le prénom et le nom de la dame bien efficace.

Si je fais le total de mes connexions, je répète:

  • lecture de Cuk.ch et de ses commentaires deux fois par jour
  • visite des enfoirés une fois tous les deux jours
  • Webmail 1* par jour sur une boîte
  • publication de deux toutes petites humeurs sans image
  • mise en ligne d’une humeur pour Anne, avec une petite image
  • et c’est TOUT!

Après demande de renseignement chez Swisscom, cela m’aura coûté pour ces deux semaines, 162.80 francs suisses (soit 98.12 €). Desquels je déduis 39 francs pour l’abonnement et 5 francs pour l’option (soit en tout 26.52 €) 118.80 francs suisses pour les communications (71.60 €).

Parfait, le suivi que j’avais fait grâce à Launch2net était tout à fait conforme, j’étais un peu inquiet tout de même. Ouf.

image

47 Mb * 3 francs, ça fait 141 francs, j’avais donc un peu d’avance… La suprise était plutôt bonne, autant que la différence soit dans ce sens.

Trois remarques:

  • c’est tout de même bien cher, mais quand j’imagine que j’aurais dû payer 554.40 francs suisses si je n’avais pas été un tout petit peu méfiant (334 €!)… 554 francs suisses, c’est tout de même de la folie!
  • on est tranquille avec ce système au niveau du temps passé connecté, puisqu’il ne compte pratiquement pas (de temps en temps, un petit Kb passe en upload pour maintenir la connexion je pense)
  • il faut absolument résister à cliquer sur des liens, par exemple en commentaires. Je l’ai fait une fois sur cette page (un lien d’Okazou, peut-être a-t-il des actions chez SFR le prestataire depuis la France pour ma région. Meuh non je plaisante Okazou!) ça m’a coûté 9 francs suisses (env. 5.50 €!).
  • cette résistance est tout de même assez frustrante…
  • il faut passer par le Webmail pour ne lire que les messages qui nous semblent importants. Si vous passez par Mail, vous allez télécharger vos listes de diffusion, les messages avec des images, et ça va tout simplement vous ruiner.

Enfin, je terminerai (et ça ne plaira pas à ToTheEnd j’imagine) par dire que, option ou pas option, ces opérateurs téléphoniques se font des couilles en or sur notre dos, et que ça commence à bien faire.

Je crois qu’en Europe, ça va mieux (je ne sais pas pour le roaming des données), mais entre la Suisse et le continent, c’est encore un vrai scandale.

Je sais, personne ne m’a forcé à me connecter, mais bon, tout cela est bien cher payé.

Et rien que le fait que sans option à 5 francs par mois, il faille payer 14 francs, et avec option, cela passe à 3 francs montre bien qu’il y a un sacré foutage de gueule quelque part.

38 commentaires
1)
Aigle4
, le 11.08.2007 à 00:40
[modifier]

Bonsoir François, Paul et les autres…

L’autre jour à la TV j’ai vu bien malgré moi une pub SFR sur leur clef 3G qui permet de se connecter sur la toile sans avoir de portable ( téléphone ). Je hais les téléphones portables et les gens qui en font un usage abusif n’importe où, n’importe quand, n’importe comment, c’est un autre débat..Fin de l’aparté.

Je me suis rendu sur le site de SFR en repensant à l’article que tu avais écrit avant de partir en vacances. Je me suis dit que ça doit être drôlement bien de pouvoir se connecter partout sans avoir à rechercher un hot spot gratuit.

A la lecture des tarifs j’en suis tombé sur le c….

25Mo pour 25 € par mois pour un abonnement de 12 mois

100Mo pour 40 € par mois pour un abonnement de 12 mois

500Mo pou 60 € par mois pour un abonnement de 12 mois

Et bien mon vieux ils n’y vont pas avec le dos de la cuillère.

J’attendrai que la concurence oeuvre et ramène les prix au niveau des connexions filaires ADSL.

C’est pas pour demain. Patience quand tu nous tient.

Bonne nuit. Je vais rêver d’un monde moins onéreux.

2)
wasted
, le 11.08.2007 à 03:21
[modifier]

5€ pour ouvrir un lien ? Incroyable ! C’est bel et bien une arnaque, et comme le dit Aigle4 il va falloir attendre le jeu de la concurence. En attendant je crois qu’une couche d’humour noir s’impose (un peu méchant pour le coup).

3)
drguetrelle
, le 11.08.2007 à 08:10
[modifier]

Mon expérience au Gabon : j’ai pu mettre la main sur une puce gprs de Celtel (3500 CFA soit 5,3 euros) avec un cout de connection de l’ordre de 500 CFA le Mega octet. Si j’ai utilisé ma puce Orange, je n’aurais pas eu le GPRS et payé 3 euros la minute de connection !!!.

Chez Orange, l’option Business anywhere est à 58 euros ht en ajoutant 4 euros par mois pour le 3G+ et 49 euros pour l’achat de la carte.

Selon les pays, vaut mieux avoir un téléphone simfree, bluetooth ou avec un cable donnée et facile à programmer au niveau connection. Les nokia série E ou N sont parfaits et la suite logicielle permet de se connecter en un coup de cuillère à pot, la plupart des opérateurs mondiaux sont préprogrammés et le mode manuel est d’un simplicité exemplaire. Il ne faut pas hésiter à prendre une puce locale non plus.

4)
BlackFire
, le 11.08.2007 à 08:58
[modifier]

Salut !

Oui tu as raison, l’internet mobile (aussi en suisse) est hors de prix ! Lorsque je suis en vacances, j’essaie de trouver des réseaux Wi-Fi non sécurisés pour me connecter, ça marche pas trop mal si il y a un petite ville ou un gros village dans lequel on peut se promener avec son ordi ;)

5)
François Cuneo
, le 11.08.2007 à 09:25
[modifier]

J’ai demandé chez SFR ou Orange s’ils avaient une solution pré-payée. Pour profiter sur place de ma carte avec une SIM sans passer par un roaming.

Eh bien non.

Et tous les deux sont encore plus chers que Swisscom, avec abonnement, pour vous amis Français, en France.

Alors pour l’instant, la concurrence…

6)
donatello
, le 11.08.2007 à 09:26
[modifier]

Tiens François, une petite news qui date du mois d’avril et que je viens de retrouver dans mes mails. Je ne sais pas si l’histoire a évolué depuis, mais cela prouve bien la duplicité des grosses boites de télécom et à quel point elles se foutent de notre gueule comme tu le dis si bien

_BRUXELLES (Reuters) – Les trois institutions de l’Union européenne ne sont pas parvenues mardi à un accord sur la réduction des frais d’itinérance (“roaming”) des opérateurs de téléphonie mobile pour un appel passé à l’étranger. Les représentants du Parlement, de la Commission et du Conseil des ministres de l’UE se sont réunis pour tenter de trouver un compromis entre des positions opposées et sont convenus de se retrouver le 2 mai pour une nouvelle tentative.

L’objectif est de parvenir à une solution avant les vacances d’été, lorsque les touristes quittent le plus leur pays.

Le 12 avril, la commission de l’Industrie du Parlement européen s’est prononcée pour une limitation du coût du roaming à 40 centimes d’euros par minute pour les personnes qui appellent de leur portable à l’étranger et à 15 centimes par minute pour celles recevant un appel international.

Cette limitation s’appliquerait automatiquement aux clients actuels et futurs du téléphone mobile et serait automatique, sans que l’abonné soit obligé de prendre un abonnement spécial.

La Commission européenne a soutenu cette approche.

Mais les gouvernements des Vingt-Sept, soucieux de défendre les intérêts de leurs opérateurs, ont recommandé des limites fixées respectivement à 60 et 30 centimes d’euros. En outre, les consommateurs devraient souscrire des abonnements spéciaux.

Témoin de la difficulté de l’exercice, les limites prônées par les gouvernements ont été jugées beaucoup trop élevées par le président de France Télécom Didier Lombard, qui les a comparées à une planification de type communiste.

PRESSION DES OPÉRATEURS

Les opérateurs ont même menacé de répondre à une réglementation limitant les recettes de la téléphonie mobile en augmentant les commandes de terminaux et d’équipements aux fabricants asiatiques dans le but de réduire leurs coûts.

Faute d’accord, le dossier sera soumis à une seconde lecture au Parlement et au Conseil des ministres, ce qui rendra impossible l’adoption d’une législation avant l’été.

Si la seconde lecture se termine par un échec, il faudra recourir à une procédure de “conciliation” qui peut déboucher sur un échec et provoquer le retrait de l’initiative.

“Il y a une bonne chance que nous trouverons une solution avant le vote du Parlement (en séance plénière) le 10 mai, mais il pourrait y avoir des négociations de dernière minute”, a déclaré le porte-parole de la commissaire européenne chargée des Télécommunications, Viviane Reding.

Selon des sources de la Commission, les gouvernements, y compris la Grande-Bretagne, qui est la plus opposée à la position des députés européens, devront mettre de l’eau dans leur vin pour aller vers le Parlement européen.

Le dossier est en effet symbolique de l’Europe des citoyens que la plupart des pays veulent renforcer au moment où l’euroscepticisme a tendance à augmenter dans l’UE.

A l’origine, la Commission européenne envisageait une suppression des frais d’itinérance mais, dans sa proposition de juillet dernier, elle est revenue en arrière.

L’exécutif européen avait proposé un mécanisme qui aurait entraîné une baisse des coûts allant jusqu’à 70% au grand bénéfice des 147 millions de citoyens de l’UE – 37 millions de touristes et 110 millions de professionnels – qui sont souvent ébahis par leur facture après un séjour à l’étranger.

Le “roaming” représente un chiffre d’affaires annuel de 8,5 milliards d’euros, d’où la pression des opérateurs.

Par le simple fait de passer une frontière, un utilisateur de portable voit le coût d’une communication multipliée en moyenne par quatre: un client français passant un appel local en Italie paie de 0,50 à 1,18 euros par minute, contre 10 centimes pour un client italien qui effectue le même appel._

8)
Saluki
, le 11.08.2007 à 10:00
[modifier]

Que se serait-il passé si tu ne t’étais pas connecté du tout durant ces vacances ?

Il n’aurait déjà pas vu mon humeur champêtre. C’est important.
En contrepartie il aurait économisé quelques shmoulouks et se serait lavé les boyaux de la tête.

9)
Saluki
, le 11.08.2007 à 10:03
[modifier]

@ Donatello

La baisse des tarifs aura bien lieu…mais à partir de fin août, ce qui aura sauvé une saison de chiffre d’affaires aux pôv’ zopérateurs français, en tout cas.

Voili comment conserver ses marges.

10)
donatello
, le 11.08.2007 à 10:06
[modifier]

Ok Saluki

Merci pour l’info.

Il faut tout de même garder en mémoire les pressions assez abjectes auxquelles se sont livrées les grands opérateurs dans cette négociation, sur l’air du “si vous êtes pas content, on va acheter en Chine”. Dans le contexte actuel c’est assez élégant je trouve…

11)
tferon
, le 11.08.2007 à 10:29
[modifier]

Bonjour,

Merci pour cette humeur, c’est en effet attérant.

En Belgique c’est aussi scandaleux le coût des télécoms.

Concernant le roaming, en Belgique toujours, il faut souligner la bonne prestation de base, filialle d'orange si je ne m'abuse. D'autres liens concernant les tarifs et la législation européenne relative au roaming, à droite de l'article susmentionné.

Enfin, pour en revenir au prix général des télécoms, par rapport à la France, l’opérateur historique (Belgacom – Proximus) impose ses tarifs qui sont parmi les plus élevés d’Europe, chez nous pas d’adsl 20Mo démocratisé, et pas de forfait internet télévision et téléphone à prix avantageux.

Selon Test-Achat (équivalent français de ‘Que choisir?’ je crois), cité dans le journal La Libre Belgique :

_ «Pour un coût réel de 14,90 euros à charge de l’utilisateur français, le consommateur belge client chez Brutele_ (ndr:Brutélé est l’opérateur par câble, aujourd’hui il se nomme VOO) _paie 30 euros. Chez Belgacom Skynet, il paie 39,95 euros et chez Telenet, il paie 44,45 euros », ajoute Vincent Labarre, responsable de l’étude.

Enfin, pour un profil d’utilisation intensive, les abonnements belges étudiés sont «3 à 4 fois plus chers que la formule française la moins chère »._

Enfin voilà, c’est aussi frustrant pour l’utilisateur, et je n’ose même pas regarder les tarifs internet via mobile tant le rapport qualité/prix doit être médiocre. Car pour internet et la télévision Belgacom comme Brutélé (VOO) ne sont pas compétitifs, le problème étant, en Belgique, l’absence de concurrence aux opérateurs historiques qui conservent l’avantage des infrastructures de distribution (c’est le même pour le gaz et l’électricité, même si ici la Commission a fait pencher la balance en faveur des consommateurs).

Bon week-end

Thomas

PS = un souci avec le commentaire : je voulais écrire : il faut souligner la bonne prestation de base, filialle d’orange si je ne m’abuse. Mais ma phrase est tronquée. Egalement des soucis avec les balises italique.

12)
ToTheEnd
, le 11.08.2007 à 10:34
[modifier]

C’est marrant, mais à l’époque, je connaissais aussi quelque camés qui trouvaient que les dealers abusaient…

Je rejoins Miss P, rien ne t’oblige à te connecter à un service qui est avant tout destiné aux entreprises qui doivent, pour des raisons professionnelles et non de loisirs, pouvoir accéder à Internet n’importe quand et n’importe où.

Il y a à peine quelques années, cette opération était tout simplement impossible ou était extrêmement lente (sans parler du prix). J’imagine que dans ton esprit, il faudrait pouvoir surfer à 1 Gbit/s n’importe où et pour 3 francs par mois, tout compris évidemment.

Comme d’habitude, tu fais l’amalgame habituel en pensant qu’une nouvelle technologie devrait être immédiatement abordable financièrement car elle existe, tout simplement.

Pour mieux te faire comprendre et donc faire une analogie avec un milieu que tu connais bien, je pense qu’on pourrait parler de ton Mark II (ou tu as peut être acheté le Mark III depuis?)… Un appareil “bon marché” et plutôt destiné à des professionnels.

Je sais que je ne t’apprends rien mais figure-toi que d’ici à 3 ou 5 ans, je parie que ce modèle sera vendu 1’000 balles pour de l’entrée de gamme.

Alors quoi? Tu vas nous dire que Canon se fout de la gueule des gens parce qu’ils se font du fric sur notre dos avec cet appareil?

Il y a quelques jours, l’OFCOM publiait une étude importante qui résumait les choses ainsi: Dans les cinq dernières années, le prix de la connexion internet à large bande en Suisse a diminué de 39% alors que la vitesse des débits était multipliée par six.

Dans moins de quelques mois, je te promets beaucoup de changements dans l’univers de la connexion wireless. Il y aura de nouveaux forfaits et de nouvelles prestations… mais je pense que comme tout junkie, tu trouveras toujours les prix “trop chers”.

Mais il y a une solution mais je te préviens, elle est difficile! Comme à tout junkie, je te propose de baisser ta consommation, ton compte en banque et ta santé ne s’en porteront que mieux sans parler du préjudice financier que tu infligeras à ces salauds d’opérateurs.

Elle est pas belle la vie?

T (qui donne aussi des conseils gratuits)

13)
tferon
, le 11.08.2007 à 10:46
[modifier]

Quelle réponse corrosive, j’en ai l’écran qui fond.

S’il est vrai qu’en bons moutons, culturellement ancrés dans cette société du toutpartouttoutdesuite, on a besoin de râler mais qu’on ne sait se défaire de l’utilisation d’un service que le marketing nous fait ressentir non plus comme utile ou pratique mais bien comme indispensable et nécessaire, cela n’empêche pas que l’on puisse critiquer et émettre une remarque objective quant à des coûts trop élevés.

Car si : “Pour un coût réel de 14,90 euros à charge de l’utilisateur français, le consommateur belge client chez Brutele_ (ndr:Brutélé est l’opérateur par câble, aujourd’hui il se nomme VOO) _paie 30 euros. Chez Belgacom Skynet, il paie 39,95 euros et chez Telenet, il paie 44,45 euros », ajoute Vincent Labarre, responsable de l’étude.”, les chiffres sont là, maintenant cher ou pas, là n’est pas la question, simplement, le rapport va du double au triple, à service équivalent.

Il est néanmoins clair que ton junkie aura toujours deux pouvoirs : soit arrêter sa conso, quelle que soit la drogue, soit changer de dealer. Toujours est-il que les dealers des télécoms sont en Belgique trois “concurrents” qui se retrouvent aux grandes fêtes de la FEB à rigoler et picoler et que le Parrain, la Commission, qui a le pouvoir de mettre les pieds dans le plat, n’a pas l’air de s’en préoccuper.

14)
Aigle4
, le 11.08.2007 à 11:21
[modifier]

J’ai l’écran qui fond également !!!

To The End s’est levé du pied gauche ou quoi ?

Sa réponse m’étonne quelque peu, plutôt quelques que peu !!!

Bien sûr François aurait pu se dispenser de se connecter. Rien n’est important ni vital dans ce monde si ce n’est respirer, boire, manger…

Tout le reste n’est-il que superficiel et inutile ?

Tenir un site comme Cuk, indispensable ? et les autres sites alors ! encore bien moins, non ?

Les téléphones portables j’y revient, qui polluent comme les pubs l’environnement proche du pékin moyen qu’il se promène dans les rayons de son hyper-marché, au volant de sa voiture ou autre.. Il y a toujours un autre pékin qui ne connaît apparemment pas les règles du savoir vivre qui vous impose à voix haute sa conversation hautement intellectuelle du genre ” t’éou ? ou l’automobiliste qui tient son volant d’une main car l’autre est occupée à tenir ce foutu portable, qui manque de vous rentrer dedans.

Ne devrait on pas réserver l’usage à ceux qui en ont vraiment besoin ?

Les secours, médecins !!!

Voilà ça va mieux, je me suis lâché un peu.

Je suis d’accord avec François que les télécoms exagèrent et font payer au pris fort leur dernière technologie. Elles profitent comme le faisait il y a encore peu de temps France Télécom, de leur position dominante pour nous imposer les prix qu’ils veulent.

Mais je ne vois pas en quoi le pékin moyen, le lambda de la rue ne pourrait pas profiter de ces nouveautés.

Doivent-elles rester l’usage d’une élite ( friquée ) ?

Si un opérateur comme SFR fait de la pub télé à une heure de grande écoute, c’est bien qu’il a l’intention d’attirer le grand public à lui, non ?

Si cela était destiné uniquement à l’usage des pros, il y des revues spécialisées et autres pour toucher cette cible.

Alors T, faisons table rase du ” progrès ” technologique, retournons à nos peaux de bêtes et l’environnement ne s’en portera que mieux.

Je suis d’accord avec toi aussi..

A la santé de l’environnement, tchin un morito Modane s’il te plaît;=))

15)
ToTheEnd
, le 11.08.2007 à 12:19
[modifier]

Allons, allons, tout ceci est un thème déjà maintes fois ressassés et franchement, je n’ai pas l’intention d’y passer plus de temps que nécessaire. Vous êtes mécontents des tarifs? Ils sont trop élevés? C’est un scandale? Que fait l’Etat? Qui dois légiférer? Comment est-ce possible? De qui se moque-t-on?

OK pour moi.

Etant cité dans le billet, je suis juste intervenu pour dire que ce service est surtout destiné à l’attention des entreprises et que tôt ou tard, les tarifs baisseront singulièrement.

Mais je parie un truc, même quand ça baissera, il y aura encore des gens pour se plaindre.

T (qui ne cherchait pas à être corrosif mais à remettre les choses dans le contexte)

16)
psychros
, le 11.08.2007 à 12:52
[modifier]

Juste une petite réaction qui vaut ce qu’elle vaut sur un des commentaires: ” Dans les cinq dernières années, le prix de la connexion internet à large bande en Suisse a diminué de 39% alors que la vitesse des débits était multipliée par six. ” Ben je sais pas comment c’est calculé… J’imagine que ça doit être une moyenne alors là c’est possible, je sais pas. Mais moi, j’ai depuis 5 ans le même abonnement ADSL chez swisscom à 49.-, le prix n’a absolument pas bougé d’un poil. Par contre, tout à fait d’accord pour la vitesse puisque je suis passé de 256k à 3000k (ou 3500k je sais plus trop), c’est donc même bien plus que 6 fois plus rapide.

Donc voilà, moi je suis content avec ce que j’ai donc c’est pas pour me plaindre, c’est plus un problème de point de vue j’imagine. Et puis bon, comme tout le monde je me plaindrais pas si c’était un peu moins cher! :-)

17)
Tom25
, le 11.08.2007 à 13:11
[modifier]

En fait François, tu es en train de nous expliquer que cela t’a coûté un fric fou de t’occuper de ton site pendant tes vacances. Et que tu veux bien nous faire cadeau de ton temps, mais pas de ta facture télécom. Il va donc apparaître un lien PayPal sous peu sur la page d’accueil de Cuk :•)))

Je plaisante bien sûr, je sais bien que ce n’est pas l’objet de ton article. Mais c’est tout fois un peu vrai (que tu payes pour administrer ton site).

Sans parler de camés, il est vrai que tu (François) m’apparaît comme une personne friande de progrès (ordinateur, app photo etc.). Si les camés s’auto-détruisent et n’apportent rien aux autres (exceptés leurs dealers), il faut reconnaître que les personnes friandes de technologies dernier cri aident à leur démocratisations, non ?

Moi j’avais un tél GSM de boulot, plus de boulot -> plus de GSM ! Oaaaaaw, vous savez que je suis retombé au rang de dinosaure. On ne dit pas en me voyant “le pauvre il n’a plus de boulot !”, non on dit “Qui c’est c’te ouf, il a même pâs de portable !”. :•)

18)
ToTheEnd
, le 11.08.2007 à 13:45
[modifier]

Ahhhh psychros… comme on oublie vite… mais heureusement (ou malheureusement), je suis là pour rappeler les faits et non les impressions.

Et en 2001, tu ne payais pas par hasard 15 ou 20 balles par mois pour un modem en plus?? Ce qui te faisait un coût mensuel de 65 balles sauf erreur et ça nous fait donc une baisse de 23%! Sans parler des limitations de volumes qui étaient fixes et facturées 10 centimes le MB supplémentaire…

T (qui sort profiter de cette belle journée pour aller taper quelques balles de tennis afin d’être “compliant” avec sa théorie: moins d’Internet)

19)
jibu
, le 11.08.2007 à 13:49
[modifier]

en marge à l’article: Tiger permet maintenant de ce connecter par un gsm via bluetooth sans logiciels externes. La carte externe n’est pas indispensable du moment qu’on possède un téléphone bluetooth. voir le lien: http://forum.cuk.ch/viewtopic.php?p=60435&highlight=#60435

tte: les débits on augmenté, mais pas pour tout le monde, je reste coincé à 2400/200, sans possibilité d’aller plus haut; autant que ce qui me dérange le plus est le blocage à 200 d’upload. Comme d’hab’ les statistique montre ce qu’on veut bien qu’elle doivent montrer…

20)
François Cuneo
, le 11.08.2007 à 15:25
[modifier]

ToTheEnd, ta théorie sur les coûts au départ plus chers ne fonctionne pas icii.

Parce que si vraiment ça coûte si cher de mettre en place un tel système, explique-moi ce que je dis dans l’article: passer de 14 francs le Mega à 3 francs, parce que je paie 5 francs d’option, ça veut dire quoi?

Que l’on se fout de ma gueule lorsque je paie 14 francs!

Je ne me plains même pas des trois francs par mega si tu lis bien, C’est les 14 francs sans option qui me scandalisent.

Alors c’est bon, j’ai pris l’option, Mais pourquoi est-elle nécessaire? Hein? Pourquoi? Regarde bien ce que j’ai écrit: plus de 550 francs contre 160 francs! Quel rabais pour 5 francs d’option!

Soit le système coûte vraiment 14 francs, et l’on s’y tient, soit il coûte 3 francs, et on le fait directement.

S’il te plaît, ne défends pas l’indéfendable parce que c’est dans ta branche…

Et merci de ne pas dire qu’il suffit de ne pas se brancher. Ça, je le sais très bien.

Avec ta théorie, lorsque tu réclames à corps et à cris des Macs d’entrée de gamme, je pourrais te répondre que les gens n’ont qu’à pas acheter d’ordinateurs, ou prendre des PC.

21)
Madame Poppins
, le 11.08.2007 à 15:48
[modifier]

Oulala, ma question était beaucoup plus “simpliste” : ce qu’il se serait (peut-être) passé, c’est que François aurait attrapé un coup de soleil (il ne se connecte certainement pas en plein soleil), il se serait peut-être disputé avec Madame Cuk (paraît que passer beaucoup de temps ensemble augmente la probilité de discussions conjugales mouvementées), il aurait peut-être dépensé plus d’argent encore, à acheter d’autres choses pour “calmer” son “angoisse” de ne pouvoir se connecter !

Evidemment, il aurait peut-être aussi pu gagner le gros lot à l’euro-millions parce qu’il aurait eu le temps de jouer, il aurait peut-être pu devenir champion de la plage de foot, à jouer avec son fiston…..

Bon, ok, je sors….. sans veste, y fait beau de nouveau !

22)
psychros
, le 11.08.2007 à 15:56
[modifier]

ToTheEnd: Non, non, je n’ai pas oublié le coup (ou le coût) du modem à 15 balles. Par contre ce n’était pas obligatoire et je m’étais débrouillé pour acheter un modem très bon marché pour m’affranchir de ces fameux 15 francs. Par contre j’avais effectivement oublié les limitations de volume et pour cause puisque je n’avais jamais dépassé la limite, je n’avais donc rien payé en plus. Et d’ailleurs cette limite je ne l’ai eue que durant quelques mois. Donc, dans mon cas (qui est peut-être peu répandu), je paie effectivement 49 francs depuis le début et cette somme n’a absolument pas changée pour moi. Mais, encore une fois, j’en ai maintenant bien plus pour mon argent, là-dessus il n’y a pas le moindre doute!

23)
Cyber/RR
, le 11.08.2007 à 16:30
[modifier]

Et tout cela sans compter les offres ADSL suisses : 49.- pour 3.5Mbits/s ! Et seulement cette prestation. En france, pour moins d’argent, ils ont le téléphone gratuit, la télévision gratuite ; et bien mieux que nos misérables 4 chaînes TNT dont 2 seulement en Français, et j’en passe !

Et à chaque fois que la commission de la concurrence s’en mêle, voilà qu’on nous accélère légèrement notre connexion internet……comme si cela pouvait justifier quoi que ce soit ! Sérieusement, les prestations dont nous pouvons “jouir” en Suisse sont les plus pauvres et les plus chères comparées aux nombreux pays qui nous entourent !!!

Et l’on pourrait surrenchérir avec les coûts des GSM etc…etc…. !

Scandaleux. Sans blague !

C’est bizarre de dire cela, mais pour une fois on pourrait prendre exemple sur la France ! Ne me parlez ps qualité de service, c’est sûr que notre réseau est très fiable (je n’ai personnellement souffert que d’une panne depuis plusieurs années), mais les systèmes français, après discussion avec des amis, le sont aussi !

Enfin….

24)
ToTheEnd
, le 11.08.2007 à 17:26
[modifier]

jibu: il n’y aura pas bientôt le câble dans ta région?

F: pourquoi payer 5 balles pour avoir ça? Argh, je crains que mon explication va encore plus te contrarier. Parce que marketinguement (oulalalala ce néologisme) parlant, l’opérateur souhaite tout simplement que le plus grand monde prenne cette option car 5 balles par mois, c’est pas grand chose pour un individu mais quand on a 4.78 millions de clients, ça représente tout de même la bagatelle de 24 millions de balles par mois sans en foutre une!

Le but est simple et on va arrêter les exemples photos. Admettons que de temps en temps, tu souhaites aller au fitness. Le prix d’entrée de ce dernier est de 50 balles quand tu n’est pas membre. C’est pas mal cher et tu vois que l’abonnement annuel est vendu 150 balles par an… tu fais quoi sachant que tu vas peux-être encore y aller 2 ou 3 fois si ce n’est pas plus???

Les opérateurs cherchent tout simplement à vendre plus de services récurrents (des abonnements si tu préfères) que des “one shot” à 14 balles le MB (c’est un prix dissuasif… ou qui t’oblige à regarder vers un abonnement). De plus, comme tout devient de plus en plus numérique et que des gens comme toi (et moi) se passent de moins en moins d’Internet où qu’ils soient, et bien on ne réfléchit pas 15 ans! On prend l’option à 5 balles en étant persuadé qu’on a fait une bonne affaire alors que l’opérateur est arrivé exactement là où il le souhaitait: c’est à dire te vendre un truc en plus de ton abonnement de base.

Voilà, l’explication n’est pas plus compliquée que ça et personne ne se fout de ta gueule… on en veut juste à ton argent.

J’arrête là parce que je vois que l’EXEMPLE français est repris et que c’est lassant de répéter les mêmes choses.

T

25)
François Cuneo
, le 11.08.2007 à 17:42
[modifier]

Ah ben quand on en veut à mon argent comme ça, j’appelle ça se foutre de ma gueule, et excuse-moi, je paie 39 francs par mois mon abonnement justement, donc je n’en suis pas au coup par coup.

26)
Tom25
, le 11.08.2007 à 18:24
[modifier]

Les sociétés font tout pour pousser à l’abonnement plutôt qu’au coup par coup à cause du coût des factures. Un abonnement c’est une facture automatique. (Voir l’EXCELLENT article de vous savez qui. Mais non !!! pas Voldemor, celui dont je parle est tout de même moins méchant que l’ennemi d’Harry Potter). :•)

Ca me coûte de dire cela, mais pour une fois on pourrait prendre exemple sur ces crétins de Français !

J’ai effectivement légèrement modifié le texte en le citant, mais en gros c’était ça. Mais ce n’est pas grave, on a bon caractère nous les Français.

27)
Fabien Conus
, le 11.08.2007 à 18:30
[modifier]

Moi ça me dépasse.

Si j’étais en vacances avec ma famille, la dernière chose qui me viendrait à l’esprit c’est d’allumer mon ordinateur et encore moins d’aller sur internet.

J’ai beau retourner le truc dans ma tête je pige pas.

28)
jibu
, le 11.08.2007 à 22:00
[modifier]

tte: bof prendre le cable en plus du télphone pour n’utiliser que le service internet, c’est pas très rentable je crois.

29)
François Cuneo
, le 11.08.2007 à 22:03
[modifier]

Fabien,

Je comprends ce que tu écris, et en même temps, pourquoi?

Pourquoi en vacances, avec ta famille, quand tout le monde dort, si ça te fait plaisir, tu n’irais pas sur Internet voir ce que le site le plus important pour toi est en train de raconter?

Finalement, ça fait partie d’un principe de dire “Je ne touche pas Internet quand je suis en vacances”. Si ça te fait plaisir, rien n’empêche que tu y ailles. Pourvu que tu ne fooutes pas la vie de famille en l’air.

Mais ça Fabien, ce n’est pas qu’en vacances, c’est tout le temps!

Tu n’es pas d’accord?

30)
popey
, le 11.08.2007 à 22:12
[modifier]

Chez Orange, l’option internet est souvent gratuite le premier mois, et ce sans engagement sur la durée. Grâce à ça j’ai pu avoir internet via mon portable pendant environ 1 an. Chaque mois, j’annulais l’option, puis je la reprenais trois jours plus tard.

A part ça, Iliade (maison mère de Free) à annoncé qu’ils étaient candidat à la 4ème licence d’opérateur téléphonie en France : http://iliad.fr/presse/2007/CP_300707.pdf

Et à priori, ils ont bien l’intention de remuer un peu l’ordre établi. Une baisse massive des tarifs à prévoir ?

31)
tferon
, le 12.08.2007 à 00:14
[modifier]

Je suis d’accord avec françois et pas parce que c’est le patron mais simplement pour une simple question de philosophie, qui va même au-delà de ce sujet.

L’important est de prendre du plaisir dans ce que l’on fait, peut-importe ce que c’est, c’est comment on le fait qui compte.

Maintenant il y a la question du pourquoi, est-ce pathologique ou non, est-ce une attitude conflictuelle ou pas, si oui et qu’on le vit mal, alors il faut régler le problème à la source, le pourquoi qui nous pousse à faire cette action. Si non, il s’agit de se faire plaisir, prendre ces petits riens, le bonheur, là où on le trouve. Peu importe.

My 2 cents after midnight

bon dimanche

32)
Fabien Conus
, le 12.08.2007 à 10:30
[modifier]

François, évidemment tu fais ce que tu veux.

Mais pour moi, les vacances, c’est l’occasion de faire ce que je n’ai pas le temps, ou pas l’occasion de faire normalement.

Lire des bouquins, profiter du soleil, etc.

Et si je vais au MacDo en vacances (peu probable), ça ne me viendrait en tout cas pas à l’esprit de prendre mon ordi.

Mais tu as raison, si ça te fait plaisir, tu aurais tort de t’en priver.

33)
Timekeeper
, le 12.08.2007 à 17:05
[modifier]

Je crois que j’ai enfin trouvé la vrai raison qui me pousse à venir et revenir sur Cuk : on y découvre que les Suisses sont au moins aussi râleurs que les Français ;-)

A part ça, vive les connections wifi non-protégées des voisins, mais ce n’est pas toujours facile…

34)
gbuma
, le 12.08.2007 à 18:21
[modifier]

Vous tous qui écrivez avez sûrement la chance de pouvoir choisir entre un adsl qui fonctionne bien et le câble qui fonctionne bien aussi.

J’utilise internet pour mon travail. J’ai l’adsl 3500 ( ou 3000, peu importe). Ma connexion réelle est de 500k et la zone industrielle où est situé mon lieu de travail n’a pas le câble.

Alors bon, je paie le même prix, mais j’ai un abonnement qui ressemble furieusement à un modem ISDN. A tel point que quand j’ai pu essayer le modem GPRS de mon beau frère, je me suis à peine rendu compte que c’était lent.

Je vous laisse imaginer l’upload avec des débits pareils.

Dans mon cas, c’est pas du vol, ils font ce qu’ils peuvent avec la longueur des fils. C’est juste pas de bol.

35)
Tom25
, le 13.08.2007 à 08:57
[modifier]

Un peu pareil pour moi, sauf que je suis un particulier. J’ai une LiveBox avec abonnement 1000K mais la ligne ne supporte que 500K (quoiqu’il parait que le village est passé à 1000K, mes tests avec les sites dédiés donnent environ 700K). Je ne peux pas avoir la télé via LiveBox, il n’y a pas le câble, ni la TNT, et on ne capte que TF1, FR2 et FR3 en hertzien (ça je l’avais déjà dit).

A l’heure ou certains ont 25 chaînes et ont le choix entre 3 modes de diffusions différents… Pourquoi une zone déjà couverte par une technologie se voit à nouveau couverte par une autre ? Rentabilité ? Je croyais que l’état veillait au partage équitable de l’accès à internet et à tout le reste.

36)
sui192
, le 13.08.2007 à 10:24
[modifier]

Swisscom Mobile fait un bénéfice de 2 milliards de francs suisses par an, et celà avec 2’000 employés. Ca fait donc 1 million de bénéfice par employé, qui doivent leur coûter environ 100’000-120’000 de salaire annuel. Comme il faut bien financer ce binz, ils ont créé plusieurs marchés de toutes pièces, comme par exemple le téléphone mobile pour gamins qui se la jouent ou pour gonzesses qui occupent leur voyage en train à déverser leur journée et les nazes qu’elles ont rencontré. Ca doit être l’âme humaine qui nous force à faire ce genre de truc.

Il y a 4 ans, j’avais pris mon PC (Linux, pas Window$) avec en vacances, et avait trouvé un access-point wifi ouvert. Résultat, j’ai passé mes vacances à bosser. Depuis, rien, nada, je laisse tout à la maison, et fais de la voile avec mes gosses. C’est plus cool, et ça coûte moins cher. En plus, je rentre bronzé. C’est pas très sain, mais mieux que de rentrer blanchâtre mais irradié :-)

37)
MarcOS
, le 17.08.2007 à 21:14
[modifier]

Je suis aussi parti en vacances et comme chaque fois avec ma famille et mon powerbook. Cette année, j’ai eu la chance de disposer d’un GSM Motorola RAZR V3x. C’est un GSM « 3G ». J’ai pris l’option chez mon opérateur (mobistar en Belgique). Le forfait est de 15 € pour 10 malheureux mégas. J’ai un supplément de 100 €…

Bon, j’ai voulu tester. C’était assez rapide et cela m’a permis de suivre mes mails depuis mes vacances.

Mais, comme François, je ne conseille cette option, plus qu’onéreuse, que pour suivre des mails avec le webmail.

Bonne fin de vendredi.

MarcOS

38)
blazouf
, le 30.08.2007 à 00:53
[modifier]

Moi pour ma part j’ai consulté mes flux rss en espagne sur mon K800 et ca m’a couté plus de 150 € ! je suis chez Orange.. Vivement qu’il existe des forfaits data accessible pour l’étranger ! Chaque année je me fait avoir..