Profitez des offres Memoirevive.ch!
Photoshop Lightroom pour les photographes

Lightroom, nous en avons déjà tellement parlé sur Cuk.ch…

Et pourtant, on n’aura jamais fini de vous faire découvrir, d’une manière ou d’une autre, les richesses de ce logiciel.

Tiens, au fait.

Pour la première fois, cette année, pendant mes vacances, j’ai déchargé mes images immédiatement dans Lightroom, et n’ai pas ouvert une seule fois Expression Media.

Je m’en rends compte, et ça me fait tout drôle.

Certes, le catalogage primaire prend un poil plus de temps dans Lightroom (Expression Media est vraiment très très rapide), mais au final, je m’y retrouve ensuite bien plus vite.

Pour tout dire, pendant ces vacances toujours, je me suis passé également de DxO (que je vais nonobstant continuer à utiliser par la suite, rassurez-vous), faisant toutes mes corrections directement dans Lightroom. J’ai ainsi une seule image à cataloguer, le RAW et son fichier de description.

Sur une ou deux images qui demandaient un peu de finesse, je suis passé par Lightzone, dont je vais vous parler très bientôt.

Je vous avais déjà parlé ici du très bon livre de Stéphanie Guillaume, dédié à Lightroom.

Or voici qu’un nouvel ouvrage vient de sortir, chez Eyrolles, sur le même sujet.

image

L’auteur de l’ouvrage est un passionné d’Adobe Photoshop Lightroom dès les premières versions alpha.

Martin Evening, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est bien connu pour être l’auteur de Photoshop CS2 pour les photographes, en français aussi, toujours chez Eyrolles.

Il se trouve que Photoshop Lighroom pour les photographes est traduit par une autre pointure dans le domaine, Volker Gilbert, dont j’ai abondamment parlé, par exemple ici, pour son excellent Développer ses fichiers RAW

Ah lala, 350 pages (index compris), impression magnifique, mise en page toute simple, mais rendant la lecture limpide, on a beau avoir l’habitude chez Eyrolles, ça fait toujours plaisir de retrouver ces qualités tellement importantes, d’ouvrage en ouvrage.

Des captures d’écran par centaines (dont de nombreuses commentées par phylactères), oui, ce ne doit pas être simple de traduire un monument pareil.

image

Dis-moi Volker, ça fait quoi de faire ses captures d’écran sur un Mac? Hmmm? Comment dis-tu? Enfin? Eh…

Après nous avoir expliqué ce qu’était Lightroom dans un premier chapitre, proposé des méthodes d’importation dans un deuxième, Evening nous promène logiquement dans les suivants à travers les modules Bibliothèque, Développement, Impression, et Diaporama/Web, dans le même ordre que ce que nous propose le logiciel.

Si le livre de Stéphanie s’adresse à un public qui connaît sa machine et a deux ou trois connaissances en photo numérique, il en est de même ici.

Nous avons à faire à un livre pointu, pas compliqué non plus, mais bon, ce n’est peut-être pas le premier livre à acheter si l’on se lance dans le domaine du numérique.

D’ailleurs, Lightroom est-il fait pour les débutants?

Et pourquoi pas en fait? Je viens de montrer à Basile comment stocker ses images de vacances dans iPhoto 06… Je le trouve un peu pénible, décidément, ce programme, quand on a goûté à celui d’Adobe ou à Aperture!

Oui, pourquoi ne pas commencer directement dans Lightroom finalement? Le top, c’est bon pour tout le monde, même pour le débutant!

Et là, un livre comme Photoshop Lighroom pour les photographes est d’une utilité primordiale, même si le mode d’emploi du logiciel est assez bien fait.

Vous trouverez simplement toutes les réponses à vos questions.

Et surtout, si vous voulez maîtriser le logiciel à fond (contrairement à Photoshop, c’est possible, je crois), si vous voulez au moins aller plus loin, ce livre sera pour vous d’une grande utilité.

Pour moi, ce genre de livre se déguste, chapitre après chapitre, avec des “ah mais bon sang, mais c’est bien sûr!, des “Mais comment n’y avais-je pas pensé plus tôt”, et quelques “ah ben j’avais bien vu alors…” :-)

Passant de longues heures devant Adobe Photoshop Lightroom désormais, j’ai toujours près de moi (oui je sais chérie, ça fait encore un peu plus de désordre, c’est comme ça), sous la table du salon, le livre de Stéphanie, et désormais, depuis quelques jours, celui de Martin Evening.

Et s’il vous plaît, s’il vous plaît, ne me demandez pas de choisir… J’ai la chance de recevoir les exemplaires pour la presse (merci chers éditeurs) de ce genre de livres, je les chéris les deux.

Bon, allez, je ne suis pas chien.

Disons que le livre d’Evening est un peu plus difficile d’accès que celui de Stéphanie, que je recommanderai plus à celui qui est au début de ses expériences numériques

Il va plus loin dans certains domaines, donc plaira plus à celui qui a déjà des connaissances, et qui veut absolument tout savoir.

Mais vraiment, sortir un vainqueur à acheter absolument plutôt que l’autre, c’est hors de mes forces.

Pour que vous puissiez choisir en toute connaissance de cause (si vous y tenez vraiment), je vous propose de lire ce qui concerne l’excellent livre de Stéphanie ici, et les détails de ce non moins excellent Photoshop Lightroom pour les photographes ci-dessous.

Vous pourrez lire un interview de notre ami Volker Gilbert ici, chez notre ami Gilles qui présente lui aussi ce bouquin sur son site.

Ah, encore une chose: le livre est basé sur la version 1.0 de Lighroom. La version 1.1 est sortie depuis.

Rien de trop grave, mais certains outils ne sont pas expliqués, c’est le lot de ce genre d’ouvrages.

Si un PDF pouvait être mis en ligne, ce serait gentil, merci!

Bref, beau travail Martin et Volker, c’est un plaisir de vous lire.

D’ailleurs, j’y retourne…

Mise à jour: suite à un commentaire de “Jeromme” (no 1), j’apprends qu’un PDF est disponible sur peachpit.com, en anglais. Je vous laisse lire ce commentaire pour suivre la démarche afin d’obtenir ce supplément, en anglais seulement. Il ajoute 170 pages justement sur ce nouveau Lightroom.

Volker va-t-il le traduire? Ce serait magnifique!

Merci Jeromme en tout cas du tuyau.

13 commentaires
1)
Jeromme
, le 04.08.2007 à 00:30
[modifier]

Martin Evening a mis a disposition un PDF de 177 pages très bien fait (uniquement en anglais pour le moment), avec tous plein d’infos sur la version 1.1 (et notamment un excellent article sur l’accentuation). Il est accessible à tout le monde sur le site de son éditeur.

Il faut s’enregister sur le site de Peachpit (www.peachpit.com/register), ensuite il faut enregistrer le livre en utilisant le numéro ISBN (0321385438). Bonne lecture…

3)
Hervé
, le 04.08.2007 à 01:13
[modifier]

Reçu hier, pas encore eu le temps de le lire, mais déjà consulté quelques chapitres qui me faisaient un peu problème. Car comme toi, je suis passé presqu’entièrement sur LR, mais pas encore abandonné Expression Media qui, sur ma vieille machine en tout cas, est beaucoup plus rapide que LR.

Par contre, PS Element 4 est presque passé aux oubliettes (juste un peu pour éliminer quelques pétouilles sur les dias que je suis en train de scanner.

Que du bonheur ce LR !

Et je vais aller voir ce PDF

4)
Alexandre
, le 04.08.2007 à 01:41
[modifier]

j’ai eu l’occasion de feuilleter ce livre (version anglaise) l’autre jour ici à zürich. en effet, il est magnifique. belle présentation, claire et complet, me semble-t-il. donc, parfait pour passer d’aperture à lightroom! il viendra completer “maîtriser le canon 400d” de vincent luc et “développer ses fichiers raw” de volker gilbert…

5)
Alain Le Gallou
, le 04.08.2007 à 07:49
[modifier]

Merci de nous avoir prévenus de la sortie de ce livre que j’attendais. Commande faite avant même d’avoir fini l’article de François. Je n’avais pas commandé le livre de Stéphanie, qui a la lecture des chapitres disponibles sur le net m’avait paru trop simpliste. C’est parfait, la météo annonce de la pluie toute la semaine prochaine, j’aurai les 350 pages à lire. Bonne synchro, surtout que c’est grand soleil aujourd’hui en Bretagne. Ce doit être les trois jours de beau pour le mois, comme en juillet. Je file sur mon bateau.

6)
giampaolo
, le 04.08.2007 à 10:33
[modifier]

J’ai commandé le mien chez amazon.fr il y a 4 jours. Je me réjouis de le recevoir. Pour moi, il ne reste que deux logiciels (pour traiter les photos) que j’utilise: PS3 et LR. Je n’utilise plus ni DxO ni Expression Media.

7)
François Cuneo
, le 04.08.2007 à 11:23
[modifier]

giampaolo, je te comprends très bien. Mais DxO reste le meilleur pour sortir une série d’images un peu limites d’un coup de la merdouille par exemple.

Je vais regarder comment DxO traite le DNG. Une solution serait de passer les images RAW difficiles dans DxO, de les avoir en DNG, et de ne stocker que le DNG de sortie. J’aimerais juste être sûr que le DNG sorti par DxO est bien un “vrai” DNG.

Mais maintenant, je souffre à chaque fois que je dois jeter un Raw…

8)
fxprod
, le 05.08.2007 à 00:20
[modifier]

Mais maintenant, je souffre à chaque fois que je dois jeter un Raw…

moi je rawle pas je le vire.

Mais DxO reste le meilleur pour sortir une série d’images un peu limites d’un coup de la merdouille par exemple.

Là je ne comprends plus, comment avoir des images “merdouilles” avec la super technologie embarquée dans nos appareils digitaux, c’est un peu comme avec certains négatifs couleurs, très peu, ou l’on corrigeait une dominante et quand on pensait que d’ajouter un peu de ceci ou de cela allait terminer le tirage, le faisait basculer dans une autre dominante, une seule direction pour ce négatif, POUBELLE physique et pas virtuelle.

11)
cerock
, le 06.08.2007 à 08:50
[modifier]

Je confirme que le livre est vraiment sympa… et je suis aussi preneur si Volker traduit le petit suplément. C’est pas que je n’aime pas l’anglais, mais pour toute les petits détails ;)

Pour ma part lightroom a totalement remplacer tout les autre softs pour le 98% de mes images. Je n’utilise DxO que pour corriger certaine distorsions sur des images précises, Nikon Capture pour des images auquel je m’attarde plus et photoshop (element 3) pour des petites retouches (image en noir blanc avec une petite touche de couleur par exemple)

13)
Inconnu
, le 06.08.2007 à 15:17
[modifier]

Note : pour le moment, Volker prend en famille qq vacances bien meritées et se prépare à sortir un nouveau bouquin prochainement… Je n’en dit pas plus.