Profitez des offres Memoirevive.ch!
Et toi? Tu lis Harry Potter?

Tout le monde l’a vu, su et entendu, le tome final des aventures du sorcier Harry Potter est sorti en version originale. Les mordus ont pu se l’arracher à 0H01 heure de Londres et commencer à le dévorrer dès les premières minutes. En voyant cela, je me suis dis “tiens pourquoi ne pas en faire une petite humeur rapide?” Bah oui après tout. Le patron est pas là, on fait ce qu’on veut.

image

La couverture du dernier ouvrage de Harry Potter.

J’ai commencé à lire Harry Potter en 1999 en commençant par le tome 3 sans vraiment savoir ce que c’était. On m’a juste dit “lis-ça, c’est génial”. Je dois avouer qu’au tout début l’histoire ne m’a pas vraiment enchanté. Mais par la suite j’ai été obligé de lire le premier tome à l’école. C’est à ce moment que cela a vraiment commencé à me plaire.

Puis j’ai enchaîné les lectures jusqu’au tome 4 puis j’ai commencé à en avoir un peu assez. Je trouvais que le schéma de récit était toujours un peu pareil. J’ai donc abandonné la lecture de Harry Potter (ayant aussi pas mal d’autres choses à faire) en tentant tout de même de lire la moitié du cinquième tome.

Et puis il y a eu les adaptations au cinéma que j’ai toujours eu grand plaisir à voir même si cela met un peu fin à l’idée qu’on se fait des décors et des personnages lorsqu’on lit le livre. J’ai toujours trouvé ces films assez bien faits mais mon préféré est sans doute le quatrième: “Harry Potter et la coupe de feu”. Je l’ai trouvé plus intéressant que les autres car il marque l’entrée des héros dans les tracasseries de l’adolescence. On découvre leurs émotions et sentiments plus en profondeur. Il commence à y avoir ds conflits. J’ai en revanche été un peu déçu par le cinquième film sorti il y a peu: “Harry Potter et l’ordre du Phoenix”. Même en ayant lu que la moitié du livre, je trouve qu’il est un peu court et “expédié” comme on dit. Mais ce n’est qu’un avis personnel

image

Un “still” de “Harry Potter et le Coupe de Feu.”

Tout cela pour dire que la récente sortie du dernier tome en anglais m’a donné envie de recommencer à lire les aventures du jeune sorcier. Je vais donc commencer par lire le sixième tome avant de m’attaque à l’épisode final qui me fera sans doute verser une petite larme. Harry Potter ayant accompagné près de dix ans de ma vie. Je m’y suis un peu attaché.

A ce propos, je ne sais pas si certains ont comme moi eu la mauvaise surprise de lire des détails sur le dénouement final dans les journaux. Ca m’est arrivé et je peux vous dire que cela m’a vraiment énervé. Ils pourraient prévenir tout de même. Ce n’était qu’une partie de la fin mais je trouve malgré tout cela malhonnête envers le lecteur.

Et vous? Quel lecteur de Harry Potter êtes-vous? Vous adorez ou détestez? Avez-vous campé devant la librairie pour être le premier à avoir une des éditions? Vous arrive-t-il de chevaucher votre balais et de courir à travers votre appartement vêtu d’une cape rouge et or? Pensez-vous que l’école des sorciers de Poudlard contrôle son réseau informatique via OS X Server? Autant de questions auxquelles je vous invite à répondre dans les commentaires.

Et avant de se quitter, je vous offre une petite parodie que j’ai trouvé sur Youtube. La scène montre une rentrée à Poudlard un peu particulière. Disons que Hermione a bien changé pendant l’été…

Bonne suite d’été à tous…

58 commentaires
4)
coacoa
, le 24.07.2007 à 01:14
[modifier]

Oui !!!

Et j’adore ça !!!

Ai commencé à lire Harry Potter à un moment où tout le monde autour de moi me disait “combien c’était génial”, y compris mes parents qui, l’ayant acheté pour mes frères et soeurs, sont tombés dedans.

J’ai empoigné le premier tome dans le secret espoir de détester la chose et de trouver plein de trucs à critiquer (ce syndrome un peu puéril à me méfier de tout ce qui a du succès… Cela dit, les Bronzés 3 m’ont donné raison).

En fait, j’ai adoré ça, et je me suis précipité sur les 3 autres tomes disponibles à ce moment-là. Depuis, chaque arrivée d’un volume me réjouit. J’avoue lire peu de livres en mode “lecture-plaisir-pur”, mais Harry Potter, comme “Les Chroniques de San Francisco” me donne ce plaisir.

Je reconnais à Mme Rowling un vrai talent, celui d’avoir redonné le goût de la lecture à des milliers de gamins qui depuis en redemandent (jamais les livres pour enfants ne se sont aussi bien vendus), et je dois dire qu’en la matière, c’est fort. Je me souviens, alors en formation d’instituteur, des gamins qui avaient le nez plongé dans les volumes du sorcier. C’était… magique !

Bref. Je trouve aux livres Harry Potter plein de qualités (infiniment plus qu’aux films, d’ailleurs, sauf au troisième, signé par l’excellentissime Alfonso Cuarón, qui est à mon avis le seul qui vaille tripette).

J’ai hâte de m’y plonger !

5)
Krynn
, le 24.07.2007 à 01:22
[modifier]

Oui, j’ai aussi commencé HP juste avant la sortie du 3eme tome. et j’ai tres vite accroché.

Par contre, la ou je ne ne suis pas d’accord, c’est que le 4eme tome marque le changement de schéma dans le sénario.

Les 3 premiers sont réglés sur le principe “Je suis HP et je m’en sort toujours par mes propres moyens, car j’ai l’éclaire sur le front”.

Alors que le 4eme marque un tournant.

Enfin c’est mon avis

J’ai aussi vu les films aux cinéma et le 3ème est mon préférés. Quoi que le 5eme à de superbes effets spéciaux.

Sinon, j’ai eu plutôt de la chance et rien n’as filtré sur le 7eme tome de mon coté. J’espère que ca pourra durer jusqu’à la sortie du tome en français, car j’ai essayé en anglais, mais c’est trop pour moi.

6)
Jérémie
, le 24.07.2007 à 02:01
[modifier]

Je viens de le finir!

A mon avis, le meilleur de la saga. J’ai fait attention de pas lire les spoilers, afin que mon plaisir ne soit pas gâché. J’ai eu raison, car le dénouement m’a fait verser une larme. Très bien écrit, bien structuré, beaucoup d’humour, bref un pur plaisir.

Très complémentaire à cette humeur, j’ai ouvert cet après-midi (les grands esprits se rejoignent) un petit sondage sur le forum .

7)
Zallag
, le 24.07.2007 à 02:59
[modifier]

Si j’ai lu un de ces livres? Aucun livre de la série, vu aucun film ou DVD. Seulement lu des articles dans des journaux à ce sujet. Pourquoi?

Parce que, de manière peut-être fausse et excessive (ça reste à prouver), je perçois le tapage fait autour de ces livres comme un monstrueux truc de marketing mondialisé avant tout.

C’est une question d’âge, j’en suis assez sûr.

A celui qui est le mien, on est devenu assez imperméable au marketing, aux effets mode et conscient de l’immense manipulation qui entoure souvent ce genre de choses.

Et cela rend méfiant, cette attitude risque une fois d’aller à l’effet exactement opposé à celui qui est escompté, je veux dire aboutir à faire renoncer à acheter un livre, un disque, voir un film, à consommer pour consommer, puisque c’est cela, il me semble souvent, et finalement rater quelque chose de valable et d’intéressant.

Le gigantesque cirque médiatique qui entoure Harry Potter me fait penser que c’est ce cirque qui est l’important et qui en représente la vraie réussite, mais pas nécessairement la série des aventures du personnage au centre de ce cirque.

Comme si l’emballage, la présentation, bref la forme étaient à ce point primordiaux que leur raison d’être était de compenser la banalité de l’oeuvre proprement dite.

Il paraît que non, tout de même.

Mais je sais que je survivrai si je ne lis rien de tout cela! J’ai encore le choix d’essayer plus tard, pour voir, si je me trompe. On en a le droit.

8)
orangers
, le 24.07.2007 à 05:52
[modifier]

bq%Zallag%. Le gigantesque cirque médiatique qui entoure Harry Potter me fait penser que c’est ce cirque qui est l’important et qui en représente la vraie réussite, mais pas nécessairement la série des aventures du personnage au centre de ce cirque. Tout à fait d’accord… Néanmoins, il est plutôt rare que le cirque se mette en branle pour des bouquins, fussent ils bons. L’intérêt de cet Harry Potter est sans doute aussi dans ce phénomène.

%%
9)
Inconnu
, le 24.07.2007 à 06:26
[modifier]

Non, mais j’aime bien les films bien qu’Hermione et Harry jouent comme des pieds. Je n’ai pas encore une centaine d’heures à donner à Jeannette pour lire sa prose… Si j’en disposais, j’en profiterais pour boucler deux romans que je suis en train de concocter… et un film… et j’irais marcher en montagne… et je perfectionnerais ma recette de sauce au piment et… et… bref, pas le temps pour les rêves… ni ceux d’autrui, ni les miens.

10)
pioum
, le 24.07.2007 à 06:55
[modifier]

@Zallag : C’est pas une question d’age cette imperméabilité. ca me fait pareil. et puis y’a plein d’autres choses à lire.

11)
choups
, le 24.07.2007 à 07:21
[modifier]

Marketing quand tu nous tiens… cela dit, y parvenir le temps de 7 tomes, et à terme autant de films (exact?), bien joué. Ce serait bien que les enfants gardent le goût de la lecture avec d’autres oeuvres (de qualité). Pour ma part, lu les deux premiers tomes en français et je ne comprends toujours pas comment j’y suis parvenu; le premier, à la limite mais pas ensuite, nooon ;-) d’accord avec Zallag

Mme Rowling, à défaut d’avoir sa place au panthéon des écrivains, l’a acquise en revanche, au soleil. Je lui suggère des vacances bien méritées.

12)
Chichille
, le 24.07.2007 à 07:22
[modifier]

N’oublions jamais le délicieux aphorisme de Jean Cocteau ; « Le succès ne prouve rien, même pas contre ».

13)
Sparhawk
, le 24.07.2007 à 07:36
[modifier]

Je n’ai jamais croché, ni avec les livres, ni avec les films. Cela alors que j’ai dû lire la trilogie du Seigneur des Anneaux près de 10 fois en 20 ans, accompagnée d’une centaine d’autres livres d’heroic fantasy. Cela m’a semblé trop “enfant” à mon goût, mais je me suis quand même réjouis du succès de cette série. Comme Coacoa, j’ai pu constater chez des jeunes qui ne lisaient presque pas, un désir de lire qui je l’espère leur restera.

14)
Tartopom
, le 24.07.2007 à 07:52
[modifier]

Ça on pouvait être sûr que quelqu’un allait dire: ””tout ça c’est que du marketing, je suis un résistant, etc…” :-)

Comme si le succès d’Harry Potter était un succès de marketing, alors que des milliers de romans sont publiés chaque année sans le succès formidable qu’a eu dès le départ la saga Harry Potter, sans plus de marketing que les autres.

15)
Yip
, le 24.07.2007 à 07:58
[modifier]

Mais le tapage médiatique n’a commencé qu’avec le 3e tome, lorsque HP était déjà un succès. Comme souvent les médias réagissent avec retard mais arrivent très bien à prendre le train en marche.

À cette époque nous nous demandions avec mon épouse comment faire lire autre chose que des BD à notre fille (je ne m’en faisais pas personnellement mais ma tendre et chère était un peu inquiète). Le parrain m’a demandé quoi offrir à sa filleule pour Noël. Ayant un peu entendu de bruit autour de la sortie du 3e, je lui ai suggéré Harry Potter. Le succès a dépassé nos espérances ! Début janvier il a fallu acheter les 2 autres tomes, et depuis ma fille dévore, dévore, elle ne regarde plus la télé, elle lit !

Ça revient un peu cher tous les mois, elle va avoir 16 ans dans quelques jours, la passion pour Harry Potter lui a un peu passé mais pas celle de la lecture et en fait c’est plutôt ça la vraie réussite de la série : avoir donné le vrai goût de la lecture à toute une génération de gamins ou d’ados qui sans ça auraient commencé bien plus tard et auraient probablement loupé pas mal de choses.

En bon amateur de bouquins je les ai lus aussi et j’ai beaucoup apprécié, même si l’effet s’essouffle un peu, je suis devenu fan, il y a plein d’humour, de leçons intelligentes à en tirer, ils sont comme par hasard 100 fois mieux que les films et le marketing n’a rien à voir là-dedans, l’auteur a écrit un canevas dès le départ avec les principaux rebondissement jusqu’au 7e tome.

16)
François Cuneo
, le 24.07.2007 à 08:17
[modifier]

Bah oui après tout. Le patron est pas là, on fait ce qu’on La couverture du dernier ouvrage de Harry Potter.

On fait ce qu’on… quoi? hmm, mon petit David? Relis ton passage:-)

J’ai arrêté au début du cinquième. Pour un problème tout con: le livre devenait trop lourd…

Sinon, comme dit plus haut, le marketing est venu au numéro 3, le succès était là bien avant. Cette série est géniale, et là, c’est vrai, le marketing va me faire reprendre le numéro 5. Je crois qu’il est sorti en livre de poche!:-)

Cela dit, Basile s’en fout un peu du marketing, faut voir comme il a dévoré le 1!

17)
Chichille
, le 24.07.2007 à 08:23
[modifier]

Non seulement Harry Potter possède de réelles qualités romanesques, mais c’est une œuvre qui offre plusieurs niveaux de lecture, avec de nombreuses allusions à l’Histoire, politique mais aussi littéraire, comme par exemple le “Sturm und Drang” qui doit être évoqué dans “l’Ordre du Phénix” (de mémoire, je n’ai pas la série sous la main).

18)
Madame Poppins
, le 24.07.2007 à 08:28
[modifier]

J’ai lu les quatre premiers, j’ai décroché ensuite, un peu marre, va savoir pourquoi. Je n’ai vu que le premier film, que j’ai trouvé si mauvais qu’il m’a fait contracter et accoucher de Junior quelques heures plus tard ! Je lui reconnais donc un seul mérite, à ce film ;-)

En revanche, même si je ne suis pas vraiment fan, si réellement, HP a donné envie de lire à plein de mômes, alors cela me suffit, je suis ravie.

19)
Anne Cuneo
, le 24.07.2007 à 09:24
[modifier]

J’aimerais bien que quelqu’un m’explique pourquoi mon commentaire fait des bizarreries, refuse d’aller à la ligne, rajoute du texte dans une autre fonte… J’écris pourtant des commentaires tous les jours de la même façon.

20)
Anne Cuneo
, le 24.07.2007 à 09:25
[modifier]

J’ai lu les tomes 1 et 2 à un moment où les enfants que je connaissais étaient tous plongés dans le 3e, et je les ai trouvés formidables: c’est une satire fabuleuse de l’internat à l’anglaise (que je connais bien pour y avoir passé pas mal de temps pendant mon adolescence, et pour avoir lu et entendu raconter ce qu’en pensaient les Anglais qui avaient passé par là). Ces internats sont souvent réservés aux couches aisées, privilégiées, même, et les plus connus suivent les ex-pensionnaires toute leur vie. Les hommes savent immédiatement d’où vient leur vis-à-vis, souvent, parce qu’il porte la cravate aux couleurs de son collège. Et de toute façon, il y a l’accent impeccable, que personne n’aurait sans travail. Les mauvais traitements ont longtemps été la règle dans ces internats, avec la bénédiction de la plupart des parents. Ça forme le caractère, pensaient-ils. Les deux premiers Harry Potter sont une satire féroce de ces internats-là, on sent l’auteur affamé et sans pitié, en quelque sorte. A partir du 3e, la satire s’est estompée dans la mesure où elle devenait répétitive, et je n’ai jamais pu m’empêcher de voir les répétitions: le mécanisme fonctionne plus ou moins toujours de la même façon, et il est arrivé un moment où j’ai commencé à me dire dix pages avant que quelque chose arrive, que ça allait arriver. Et puis l’écriture est devenue toujours plus pléthorique, il y en a un (le 4e?, le 5?) qui commence par une digression de 100 pages, et j’ai laissé tomber. Ce n’est qu’alors que j’ai commencé à trouver le marketing nauséabond: certes, les livres sont répétitifs, mais les lecteurs aiment souvent retrouver des personnages, savoir (un peu) ce qui pourrait se passer – et bien sûr, il y avait toujours un petit suspense, modéré, puisqu’on savait qu’il fallait tenir le coup pendant 7 volumes. Et le marketing a manipulé ça indécemment. Cela dit, je ne dis pas que Harry manque d’intérêt: certaines aiment les histoires très longues, et celle-là l’est certainement. Disons que, contrairement à Tolkien (Hobbits) et à C.S. Lewis (auteur de Narnia), ce n’est pas ma tasse de thé. C’est en tout cas super que ça pousse plein d’enfants à lire – espérons qu’une fois le pli pris, ils continueront à lire d’autres livres.

21)
6ix
, le 24.07.2007 à 09:37
[modifier]

J’ai dévoré les 4 premiers tomes en deux semaines de vacances, puis je n’ai plus remis les pieds dans le monde de la magie potterienne, si ce n’est pour aller voir le premier film. Manque de temps, manque d’envie… mais peut-être finirai-je la saga d’ici quelques années, on verra!

Cela dit, une fille d’origine anglaise me disait qu’elle ne trouvait rien d’extraordinaire dans la version anglaise, que c’était presque plus sympa en français, et que des histoires de petits sorciers, il y en a déjà plein en angleterre. C’est sûr que niveau écriture, ce n’est pas Le Seigneur des Anneaux. Mais il faut croire que l’auteur a réussi à trouver la bonne formule. Et finalement, commercial ou non, je pense qu’il faut se réjouir de voir ce genre de succès amenant les jeunes vers la lecture, qui reste une richesse immense.

Allez HP, fais-nous bonne impression (fort, très fort, très très fort… ;-) )

22)
Iris
, le 24.07.2007 à 10:37
[modifier]

Sont énervants ceux qui ne veulent pas lire à cause du tapage médiatique… (et j’en ai un sous la main, c’est pour ça que je me permets la remarque ;-)

Si le succès dure depuis la première parution en 1997 et va crescendo, c’est tout de même un signe de qualité. Si c’était mal ficelé, le soufflé serait retombé au bout de 2 ou 3 volumes. Le scénario est bien construit, il y a beaucoup d’imagination, du rythme, plusieurs niveaux de lecture, tout cela explique ce succès. Moi je tire mon chapeau à J.K. Rowlings qui a tenu son pari de boucler la saga en 7 tomes sans faiblir. Il fallait le faire!

23)
levri
, le 24.07.2007 à 10:44
[modifier]

Je suis un accro a la lecture depuis tout petit, si je suis en manque et n’ai rien sous la main, je peux lire nimporte quoi !

Une amie qui les avait lus et ne voyait pas l’interet de les garder m’a offert les 3 premiers volumes, on m’a prete le 4, offert le 5 et prete le 6 … donc pour le dernier pas d’affolement il y aura bien quelqu’un pour me le preter… ;)

Les 3 premiers volumes sont enfantins, et pour cause, ils sont destines a des enfants d’une dizaine d’annees. par la suite l’ecriture s’etoffe (la taille des bouquins aussi)

C’est gentillet, bien ecrit et ca se lit facilement. C’est sur que ce n’est pas de la grande litterature, mais il y a tellement peu de livres bien ecrit que c’est quand meme le dessus du panier de la litterature enfantine et adolescente.

J’ai eu l’occasion de voir les 4 premiers films (“on” m’a prete les DVDs), ils ne m’ont pas marques, mais ce sont des films de delassement tout a fait regardables.

Comme tout le monde ici, je trouve que le point positif indiscutable, c’est que ca a incite des milliers de jeunes a la lecture !

PS : Une question qui me trotte dans la tete depuis un moment : y a t il des ecoles d’ecritures pour les ecrivains (en general feminins) d’heroic fantasy et de fantastique Anglo-Saxon ? Au fil des annees je me suis apercu qu’il y avait de plus en plus de series dans ces genres. C’est bien ecrit, un nouveau volume par an au minimum … et quand on a fini le bouquin on s’apercoit qu’en fait il n’en reste presque rien, personnages tres superficiels, aucune idee nouvelle etc … du livre de consommation courante pour s’endormir ?

24)
XXé
, le 24.07.2007 à 11:03
[modifier]

HP, HP et encore HP !

Bon, d’accord, j’en ai aussi chez moi. Mais bon sang, faudrait voir à pas oublier Canon, Epson, Brother et les autres !

Y a pas que HP dans la vie !

Hein ?

Ah ?

… Bon, je sors…

Didier

;-) (juste au cas où… :-P)

25)
Pepar
, le 24.07.2007 à 11:07
[modifier]

Hé non, j’ai vu les 3 premiers films mais c’est tout… et ça me suffit en fait.

Ma fille (12 ans) a abandonné la lecture après le 4e livre, malgré une période de pottermania. Elle est passé à “l’apprenti épouvanteur” (Joseph Delaney) et piaffe d’impatience pour de nouveaux tomes.

Dans les “séries livresques à rallonge” j’ai beaucoup aimé “l’Assassin Royal” de Robin Hobb et la “Compagnie Noire” de Glen Cook (que je dévore en ce moment). Bon, là c’est pas pour les enfants… Mais c’est toujours pareil avec les séries, on fini par se lasser, probablement parce que l’inspiration et l’originalité du départ n’y sont plus.

26)
Théodore Besson
, le 24.07.2007 à 11:54
[modifier]

J’aime beaucoup lire Harry Potter, mais j’aime surtout lire tout court!

Et en plus, j’entraîne mon anglais. Vous me direz que baguette magique (wand), cape (cloak) et serment (oath) ne me serviront peut-être pas souvent dans ma vie de tous les jours et vous aurez raison!

Je suis un accro a la lecture depuis tout petit, si je suis en manque et n’ai rien sous la main, je peux lire nimporte quoi !

Tout -à-fait d’accord, en cas de manque, ma copine confirmera que je pourrais lire vraiment n’importe quoi (un flyer à la noix, un magazine à 2 balles,…), n’importe où (aux WC, sur un téléski, pendant une partie d’échec) et n’importe comment (en marchant, en faisant du vélo (d’appartement!))

27)
Théodore Besson
, le 24.07.2007 à 12:01
[modifier]

Bref, HP (à ne pas confondre avec HP :-) c’est chouette (je viens de débuter le septième tome), mais qu’on ne vienne pas me dire que c’est la lecture ultime.

Certains propulsent JK Rowling comme meilleure écrivain de tous les temps!!!!!

Non mais qu’est-ce qui faut pas entendre, non?

Il y a tellement de livres fantastiques (=formidables), avec des intrigues hallucinantes et écrit par des auteurs géniaux.

Faudrait pas oublier de les lire, ces bouquins-là.

En conclusion et comme Anne, je trouve que tant que ça encourage les jeunes à lire, et surtout à lire d’autres livres, on ne peut que se féliciter d’un tel succès.

PS: HP5 au cinoche: nullissime.

PS2: Convient à JK Rowling:

1. Le talent, c’est beaucoup ce que les autres font de toi. (Gérard Depardieu)

2. C’est dangereux le succès. On commence à se copier soi-même et se copier soi-même est plus dangereux que de copier les autres… c’est stérile. (Pablo Picasso)

28)
Filou53
, le 24.07.2007 à 12:42
[modifier]

J’ose pas trop intervenir pcq je vais encore en prendre plein la g…

Sorry, j’aime pas HP ! J’ai sans doute commis l’erreur de voir le 1er film sans avoir lu le bouquin. Cela ne m’a pas plu… (le ‘kouditch’ – ou un truc du genre – et tout ce qu’il y a autour m’ont saoulé !). Evidemment, je n’ai pas davantage accroché au 2ème film ! Donc, HP s’est arrêté là dans mon cas. Et pourtant, je suis un fan d’Heroic Fantasy (ah, ce brave Conan). L’âge sans doute ? Ou l’esprit de contradiction ;-)

Chez moi, tout le monde aime bien et tant mieux pour eux. Il en faut pour tous les goûts (sans que ce ne soit péjoratif).

29)
brollywood
, le 24.07.2007 à 12:53
[modifier]

Bin oui on lis Harry Potter; meme avec du plaisir.

j’ai toujours adore une comparaison de mon pere: c’est pas mal de lire du ‘pain blanc’ mais c’est mieux de se attaquer au ‘pain complet’ Et hp reste pour ma de tranche precoupe bien mou facile a devorer et bien sucre…

pour un peu plus de piment – dans plus au moins le meme registre – voir un peu plus adult – il y a Terry Pratchett qui a sortie plus de 25 livre de son monde ‘discworld’. allei on va les qualifie de ‘pain gris’ :-) La traduction en allemand etait horrible, alors j’ai les a lu en anglais; probablement pour la traduction française c’est pareille.

C’est a decouvrire absoulument; surtout que l’auteur joue enormement avec les references culturelles, autant du monde du phantastique que notre societe et ne perd jamais l’humour. C’est un peu comme cuk finalement.

30)
zit
, le 24.07.2007 à 13:11
[modifier]

Coacoa 4, je plussoye (hormis les bronzés 3 que je n’ai pas été voir, ni aucun des films HP, d’ailleurs), je plussoye aussi sur “Les Chroniques de San Francisco”:http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Chroniques_de_San_Francisco , d’Armistead Maupin, très agréable à lire aussi. Zallag 7, je plussoye aussi complètement sur le fond, si ce n’est que je les ai lu et fort appréciés, ces ouvrages…
Sparhawk 13, Autant j’avais bien aimé Bilbo le Hobbit, autant j’ai trouvé la trilogie indigeste au possible, l’action est délayé, diluée dans des tonnes de … condensé en un seul volume, ça aurait été bien meilleur.
D’autant plus qu’en ce qui concerne la lecture au second degré… Si dame Rowling m’a plu, c’est en grande partie pour cela (il me semble qu’elle distille des idées de tolérance et “humanistes”, de gôche, quoi), c’est ce qui m’a le plus dérangé à la lecture de Tolkien, les “gentils” tous blonds aux yeux bleus et les “méchants” ont:

Des visages noirs […] Ils ont un aspect féroce. Ils ont les yeux noirs, de longs cheveux noirs. […] Pas bon; de mauvais Hommes très cruels, ils ont l’air.

(les 2 tours pocket p. 337)

Voir ici aussi , la description des orques:

« Ils sont (ou étaient) courts, larges, ont le nez plat, la peau jaunâtre, une grande bouche et les yeux bridés : en fait, des versions dégradées et repoussantes des moins agréables (pour les Européens) des types mongols. » — Lettre n° 210 à Forrest J. Ackerman, juin 1958

Enfin des remugles assez nauséabonds pour mes narines…

XXé, MDR!

z (en tout cas, vive la lecture! je répêêête:en tout cas, vive la lecture!)

31)
David Klaus
, le 24.07.2007 à 13:12
[modifier]

François> Alors là, je suis désolé. Pourtant je l’avais bien écrit dans mon texte original. Bizzare. En même temps, c’est le premier article que j’ai écrit en Textile. Bref.

Iris>Mille fois d’accord. Si c’était vraiment mauvais, les gens ne le lirait plus. Médiatisation ou pas. Et je préfère dix mille fois un engouement pareil pour un livre que pour une console de jeux ou un truc du genre.

Ah quelque chose que j’ai oublié de dire dans mon article. En ce qui concerne les acteurs des adaptations cinéma, je les aime tous bien sauf Hermione qui est d’un coincé je trouve… Même avec sa vrai voix.

32)
Patrick69
, le 24.07.2007 à 13:42
[modifier]

bq%Pepar%. Ma fille (12 ans) a abandonné la lecture après le 4e livre, malgré une période de pottermania. Elle est passé à “l’apprenti épouvanteur” (Joseph Delaney) et piaffe d’impatience pour de nouveaux tomes. %% La mienne aussi (même age) a dévoré les 3 premiers volumes de l’Epouvanteur. Et j’ai bien aimé aussi …

Quant à Harry, j’ai lu tous les livres, en français ou en anglais suivant les opportunités, et j’ai trouvé ça très agréable. Même si J. K. Rowling n’est pas l’auteur du siècle, elle se débrouille fort bien. Et si on ne lisait que l’auteur du siècle, on ne lirait pas beaucoup. De plus, depuis le tome 4, la personnalité et la psychologie (relative) des personnages principaux prend plus d’importance, et ça ajoute de l’intérêt.

Tant que j’en suis à me discréditer, j’ai bien aimé les films aussi. Contrairement à Théodore Besson, je trouve le 5 très bien, même s’ils ont du couper un peu trop de choses et en accélérer d’autres. Ca mériterait une version longue en DVD.

Je suis surement trop bon public ;-) (pourtant, je ne fais pas toujours comme tout le monde, j’utilise un mac et j’écoute Genesis depuis longtemps !)

33)
stefb
, le 24.07.2007 à 13:44
[modifier]

je les aime tous bien sauf Hermione qui est d’un coincé je trouve

Bon, comme personne ne l’avoue, moi j’ai adoré la parodie! Là, je trouve qu’Hermione a un je ne sais quoi qui la rends moins coincée!

34)
Stilgar
, le 24.07.2007 à 13:51
[modifier]

Bien que très réticent au départ, j’adore maintenant.

J’ai commencé à lire les Harry Potter lorsque les 4 premiers tomes sont sortis dans un coffret en livre de poche. Ma femme, achète le coffret et commence à lire (dévorer devrais-je dire !). A cette époque nous étions en vacances en Corrèze (très jolie la Corrèze…) et j’ai commencé à lire le premier tome un soir… J’ai terminé le quatrième tome un petit matin…

Sceptique au début, je reconnais que j’ai plongé tout entier, comme hapé, dans l’histoire. Quel grand coup de frais dans ma tête ! Cela fait vraiment du bien de pouvoir complètement se déconnecter de la réalité pendant un court moment. Certes, je n’ai pas beaucoup dormi durant une semaine, mais j’étais bien et heureux.

J’adore cette sensation de replonger dans ses rêves d’enfant.

37)
XXé
, le 24.07.2007 à 14:07
[modifier]

Ouuuuaaaaah! Je suis au MacDo! Ça fonctionne!!!!:):)))))))

Ouah ! MacDo ET informatique en même temps !

Tu aggraves ton cas François ! La MacLaren va devenir incontournable pour te faire pardonner ! Va p’têt même falloir prendre le modèle avec la clim’…

:-D

Didier

38)
alec6
, le 24.07.2007 à 14:18
[modifier]

Pour en revenir au sujet…

Non mais franchement, ai-je une tête à lire aripotaire ! Comme si… Comme si j’allais attendre le 26 octobre pour la sortie en français du tome 7… Comme si l’assassinat de Dumbeldore par Rogue et la recherche des Horcruxes dans l’épisode précédent m’avait intrigué ! Moi ?

Non mais ! C’est bien mal me connaître !

“Harry Potter et les reliques de la mort”… le vendredi 26 octobre… vraiment n’importe quoi !

39)
Caplan
, le 24.07.2007 à 14:33
[modifier]

Sont énervants ceux qui ne veulent pas lire à cause du tapage médiatique… (et j’en ai un sous la main, c’est pour ça que je me permets la remarque ;-)

Oui, ben c’est moi qui suis sous la main d’Iris! Et, en l’occurence, ce n’est pas le tapage médiatique qui me dissuade (ça m’arrive, c’est vrai…), mais c’est simplement que les histoires de magiciens et de sorciers ne m’intéressent pas. Je n’arrive pas à me passionner pour des histoires où tout est possible grâce à un coup de baguette magique ou à un sortilège. J’ai le droit, ou quoi?! ;-)

Milsabor!

40)
zitouna
, le 24.07.2007 à 14:38
[modifier]

BEUUURK… le patron est au macdo… ça sent la frite jusque ici !

Alexis… tous les défauts !

T’as raison, Pouerk, je crois que je vais éteindre le Mac…

z (avec une berceuse: dooo, le mac dooo, je répêêêête: POUEERK!)

41)
Jérémie
, le 24.07.2007 à 15:09
[modifier]

Caplan, je me permet de te contredire. Ce n’est pas parce que la magie existe dans le monde d’Harry Potter que tout est possible. La magie suit aussi certaines règles. Sinon, ça ferait belle lurette que Voldemort se serait fait botter le derche…

M’enfin bon… Les égouts et les couleuvres, hein! chacun son turc.

42)
horatius
, le 24.07.2007 à 18:11
[modifier]

C’est marrant parce que j’avais réagit aussi contre HP au début. Et le battage enflant, je continuais. Et puis les enfants m’ont fait voir les films, j’ai pas accroché au 1, plus au 2 et surtout le 3. Et du coup, alors que les 4 premiers tomes prenaient la poussière depuis un moment, il se sont mis à lire le 1 puis les 3 autres et à chercher frénétiquement le 5 puis le 6. Alors que dès qu’un bouquin fait plus de 50 pages mon fils rechigne sacrément. Du coup j’ai rusé, j’ai commandé le 7 en Anglais, ils se sont moqué de moi, puis on craqué et je n’arrive pas à le lire parce qu’ils me l’ont piqué. Alors, certes, JKR n’est peut être pas l’auteur du siècle, mais chapeau, faire lire autant de pages à des gosses qui veulent pas et convaincre mon fils de lire 600 pages en Anglais, j’y était jamais arrivé;-)

43)
alec6
, le 24.07.2007 à 18:22
[modifier]

Zit… alors qu’on fait de telles bonnes choses avec des aubergines grillées… bon d’accord, elles ne sont pas ouifi !

44)
Chichille
, le 24.07.2007 à 19:24
[modifier]

serment (oak)

Tu devais avoir la gueule de bois quand tu as fait cette traduction. Un vrai serment d’ivrogne !

Ma copine confirmera que je pourrais lire vraiment n’importe quoi n’importe où

Bon, j’avais bien une remarque bête à faire, mais comme nous sommes dans une discussion pour les enfants…

Si c’était vraiment mauvais, les gens ne le lirait plus.

Tout dépend de ce qu’on appelle “vraiment” mauvais. Il y a des auteurs que je trouve franchement médiocres mais qui vivent assez bien, voire très bien, de leurs œuvres.

Je n’arrive pas à me passionner pour des histoires où tout est possible grâce à un coup de baguette magique ou à un sortilège. J’ai le droit, ou quoi?! ;-)

Sur le fond, de manière générale, je suis d’accord avec toi, et c’est pourquoi je n’ai jamais apprécié les Mille et Une Nuits, par exemple, où tout fonctionne à grands coups de Deux Ex Machina et de sortilèges qui arrivent pile poil au bon moment. Mais je suis d’accord avec Jérémie, car dans le cas de Harry Potter, l’univers du roman est extrêmement cohérent et la “magie” est en fait traitée comme une “technique”. Il n’y a jamais rien d’arbitraire, du moins pas plus que dans le monde réel…

45)
leronel
, le 24.07.2007 à 20:02
[modifier]

Oui oui moi aussi je lis Harry Potter.

J’ai commencé à l’école en lisant le premier roman, J’ai lu le suivant peu de temps après et …J’ai croché je l’avoue, pendez moi si ça amuse quelqu’un . Personellement j’ai aprecié tout les livres sauf le cinquième (L’ordre du Phoenix) que j’avais trouvé long, répétitif et qui à mon gout manquait d’action, mais dans l’ensemble ça reste pour moi une série de roman passionante, bien ficelé et assez génial. Je précise aussi que je déteste harry mais je n’irais pas jusqu’à souhaiter sa mort (J’ai échapé au fléau de la presse ^^).

Je lis peu mais récement j’ai croché sur une série de bouquin de SF. J’ai trouvé au bout du compte que l’histoire était décrite de façon simple et très compréhensible. C’est cohérent mais ça reste de la science fiction et c’est donc parfois un peu tiré par les cheveux. Toujours plein de surprise même si on essaye de trouvé la meilleur solution logique à ce qui va arrivé. J’ai donc dévoré un peu près 1400 pages, et pas écrit en gros carachtère, en un peu mois d’un moi et demi.

Cette oeuvre c’est le Cycle de Fondation, Il a en tout 6 Bouquin.

Mais comme star wars, Asimov, l’auteur, à écrit des livres précedent les premier par la suite. il y a trois livres des bases : Fondation (écrit en 1951) Fondation et Empire Seconde fondation

Puis les trois autre écrits par la suite :

Fondation foudroyé Prélude à fondation Aube à fondation (les deux dernier venant avant les trois premier)

Je n’ai lu que les trois premeirs et Fondation foudroyé et je vous invite à les lire.

++ Leronel

46)
Théodore Besson
, le 24.07.2007 à 20:22
[modifier]

@ Chichille

Ouais ben j’ai confondu de mémoire oak avec oath, honte à moi! (ce qui confirme que c’est pas un mot qu’on utilise souvent…)

Citation de Théodore Besson

Ma copine confirmera que je pourrais lire vraiment n’importe quoi n’importe où

Chichille: “Bon, j’avais bien une remarque bête à faire, mais comme nous sommes dans une discussion pour les enfants… “

Alors là on se détend Chichille, avant cette phrase je précisais que je lirais n’importe quoi si j’étais en manque, donc c’est pour cette raison que j’ai toujours un BON livre sur moi pour passer le temps, sinon je ne peux pas m’empêcher de lire tout ce qui me passe par la main.

Nuance, d’accord, ne me cherches pas non plus OK :-D

D’ailleurs j’ai modifié mon commentaire 26, parce que j’avoue que j’ai peut-être pas été clair.

47)
Chichille
, le 24.07.2007 à 20:31
[modifier]

@ Théodore

Bon, bon, je reconnais bien volontiers que tu n’es pas en manque.

49)
ptisuix
, le 24.07.2007 à 21:03
[modifier]

Cette oeuvre c’est le Cycle de Fondation, Il a en tout 6 Bouquin.

Zut, j’ai tout fait à l’envers: Fondation il y a 20 ans, le seigneur des anneaux un peu après, en passant par pas mal de robots, HG. Wells, Lovecraft. j’ai même passé par Perry Rodhan et la Compagnie des Glaces. Tout en y repensant, ça a dû commencer avec Verne il y a 30 ans, voire un peu avant avec Bob Morane. HP, j’en entendais parler, par-ci par-là, mais finalement je n’ai commencé qu’avec le coffret des 4 premiers en livre de poche, vers 2002 je crois. Lus plusieurs fois, ainsi que les DVD.

Donc la pottermania ne fait que m’effleurer, je n’y suis mélé que parce que les romans me plaisent. Mais je suis bon public, comme pour le cinéma :-)

50)
Inconnu
, le 24.07.2007 à 21:39
[modifier]

Mêlé… Comme le prince de sang ? ;-)

Oui, je lisais. Le 4ème tome a quelque peu fatigué mes yeux, et le fait que ces livres sortent à une année d’intervalle chacun me rebute un peu, je dois avouer. Contrairement au Seigneur des Anneaux (SdA) que j’ai dévoré en une semaine, l’attente de la suite de l’histoire m’a fait décrocher d’Harry Potter… Le SdA a mis 3 ans à sortir en films, certes, mais l’histoire était connue et ce n’était qu’une adaptation. Nul doute que si les 7 tomes d’HP étaient parus, je les aurais tous lus, dévorés. Et puis, l’âge n’aidant pas, les centre d’intérêt qui changent… Et les lectures aussi. D’où mon manque TOTAL d’intérêt pour ces livres actuellement.

Pierre Desproges a toute mon attention ces semaines. :-)

51)
François Cuneo
, le 24.07.2007 à 22:47
[modifier]

Je constate que pas mal d’entre vous ont craqué à la fin du 4.

Que s’est-il passé alors? Peut-être comme l’écrit Khannibal, le fait que les livres sortent à un an d’intervalle.

Moi souvent j’oublie tout d’une année à l’autre.

C’est comme les XIII, à chaque nouveau, je les relis tous, mais ça va plus vite…

Au fait, en parlant de frite plus haut…

Le petit voulait aller au Quickmachin. Normalement, on dit non, mais là, j’ai dit “Pourquoi pas” en me disant qu’il y avait sûrement un Wifi là-bas, comme à Orléans.

Merdouille, pas de Wifi.

On est allé prendre le dessert au Macdo d’en-face! Et là, hop, j’ai fait toutes mes mises à jour.:-)

Je précise que là, j’écris depuis la maison, nous sommes sortis au bout d’une demi-heure. Rapide la connexion macdoïenne!

52)
Iris
, le 24.07.2007 à 23:21
[modifier]

Le petit voulait aller au Quickmachin. Normalement, on dit non, mais là, j’ai dit “Pourquoi pas” en me disant qu’il y avait sûrement un Wifi là-bas, comme à Orléans.

T’as passé par Orléans pour aller dans le Var??? T’as-t-y bien fait la mise à jour du Tomtom?

53)
XXé
, le 25.07.2007 à 00:10
[modifier]

Mais comme star wars, Asimov, l’auteur, à écrit des livres précedent les premier par la suite.

Excellent souvenir, Fondation. Je les ai lus dans l’ordre chronologique de l’histoire. Et étrangement, j’ai préféré les premiers (donc écrits après les autres). Je les ai trouvés moins “raccourcis”, plus détaillés.

Bref, très bon tout de même le gars Asimov.

Didier

54)
levri
, le 25.07.2007 à 08:54
[modifier]

“Fondation” d’Asimov c’est sans risque, c’est considere comme un classique de la S.F :D

Pour ceux qui n’accrochent pas au Fantastique ou a la S.F “parceque tout est possible”, comme il a ete dit precedemment ce n’‘est pas tout a fait vrai, vu qu’il y a toujours un cadre de references et des regles qui font que …

J’aime enormement ces genres justement pour ca, on a affaire a un autre cadre de reference, ca ouvre l’esprit et nous permet de l’assouplir en nous faisant evoluer dans des societes avec des regles totalement differentes (je ne parle pas de magie). On a ca aussi sans quitter la planete, differentes religions, coutumes, climats etc ; mais la SF etant consideree comme un genre “mineur”, certains auteurs par ailleurs “serieux” se lachent totalement et ca nous donne des perles litteraires…

ex : quid au niveau mode de vie, religion , technique dans le cas d’une planete ou la gravite varie enormement en fonction de la localisation (Ubik)

les problemes ethiques du clonages ont ete envisages des les annees 50

Qu’en serait il d’une societe ou les “pouvoirs psy” seraient communs

Les problemes ecologiques de tout ordres ont ete traites par la SF depuis une eternite

etc … Ces litteratures sont juste une ouverture vers d’autres manieres de penser, d’autres manieres d’envisager la relation a l’autre, a “l’etranger”

PS : je dois etre vraiment c.., je suis incapable de faire une citation ici !

55)
Jaxom
, le 25.07.2007 à 09:01
[modifier]

Je lis aussi les Harry Potter. J’ai du commencer lorsque le 3 est sorti. Pour l’instant c’est toujours le même plaisir. Certains ont parlé de longueurs qui arrivent avec les derniers volumes. Pour moi ça ne me gêne pas, p.ex. ma partie préférée du Seigneur des Anneaux c’est le livre I et la fin du VI alors que pour beaucoup de monde c’est les plus rebutantes car les plus lentes. Et ensuite je pense que le style de l’écrivain c’est rapproché de plus en plus du style actuel de la fantasy. On peut penser aux cycles de l’Assassin royale (Robin Hobb), le Trône de Fer (George R.R. Martin), la Roue du Temps (Robert Jordan). l’Arcane de épées (Tadd Williams), la Belgariade (David Eddings), etc. Il me semble que la SF va aussi dans la même direction. On peut p.ex. le voire avec Fondation d’Asimov. Les trois originaux écrits dans les années 50 je crois sont brefs, les autres rajoutés dès la fin des années 70 sont gros à très gros.

pour un peu plus de piment – dans plus au moins le meme registre – voir un peu plus adult – il y a Terry Pratchett qui a sortie plus de 25 livre de son monde ‘discworld’. allei on va les qualifie de ‘pain gris’ :-) La traduction en allemand etait horrible, alors j’ai les a lu en anglais; probablement pour la traduction française c’est pareille.

Au contraire, du l’avis de très nombreux amateurs connaissant bien les deux versions, la traduction française du Disque-Monde est considérée comme excellente. Je lis régulièrement le newsgroup fr.rec.arts.sf et on y croise des auteurs français et des traducteurs, dont à une époque le traducteur de Good Omens (Pratchett, Gaiman), qui a souvent dis que son collègue faisait un bon travail avec le Disque Monde. Par contre, on considère souvent que la traduction du Seigneur des Anneaux n’est pas bonne, surtout comparé à la qualité de l’oeuvre originale. Tolkien était linguiste (philologue) ne l’oublions pas.

56)
leronel
, le 25.07.2007 à 14:17
[modifier]

Je voulais me corriger, il y a en tout 7 livres au cycle, J’ai oublié Terre et Fondation qui suit Fondation foudroyé et qui boucle le cycle ^^.

Je ne l’ai pas encore lu, Mon père m’a donné les 4 livres mais n’en possédait aucun autre.

57)
Franck_Pastor
, le 26.07.2007 à 01:09
[modifier]

J’ai fait la “connaissance” d’Harry Potter il y a un an et demi. J’ai lu les 6 premiers livres d’abord en français, puis en anglais. Et je viens tout juste de finir le septième tome paru samedi dernier :-)