Profitez des offres Memoirevive.ch!
Défilé mili-Terre du 14 juillet 2007

Bon, j’avais dit à François que je ferais un article sur le vélo à Paname, mais les zévénements en ont décidé autrement: cet article, vous l’aurez, mais plus tard… ;^)

Le site de la vélorution annonçait:

La flotte des sous-mariniers publicitaires véliportés est fière de se joindre au défilé mili–Terre de l’Armée des clounes encadré par la BAC (Brigade activiste des clowns).
Je pensais inclure l’épisode dans un article consacré exclusivement à la petite reine (voir plus haut), mais l’affaire méritait, il me semble, une chronique indépendante (d’autant plus qu’entre lancement du Velib et tour de France, vous devez être un peu saturés d’informations sur ce sujet).

Arrivé à l’arc de triomphe du Carrousel, dans l’enceinte du Musée du Louvre, ce samedi 14 juillet, jour de fête nationale républicaine et néanmoins guerrière, à l’appel de la BAC, tout un petit monde s’activait pour préparer un défilé festif mais néanmoins en ordre, bien réglé, comme ce matin les 26 nations invitées l’ont fait devant notre nouveau président. Nous étions moins nombreux (environ 1200, selon les “forces de l’ordre”, ahh, que j’aime cette expression), mais différents corps d’armée étaient regroupés pour l’occasion…
J’avoue que je ne m’attendais pas à un tel carnaval!
En fait, il s’agissait de plein de micro–manifestations aux revendications “Alter–Chose–Crypto-Gôchistes”, chacune représentant un régiment (je ne connais que le mien: “Flotte des Sous-Mariniers Publicitaires Véliportés”), mais on trouve une liste non exhaustive à cette adresse . Certains étaient présents, d’autres non, et des groupes non mentionnés sur la feuille d’appel avaient fait le déplacement.
On peut tenter d’identifier les revendications des protagonistes grâce à leurs pancartes et banderolles bien que pour certains, l’uniforme suffise…
Mais je serais bien incapable de vous en faire une liste complète tant les informations sont minces à ce sujet, d’autant plus que certains groupes etaient vraiment peu nombreux (comme les sympatiques Américains Contre la Guerre qui étaient quatre! Heureusement qu’ils avaient une grande banderolle…).

Il va falloir vous y habituer, avec moi, peu de longs discours (bien que j’apprécie la prose, c’est un exercice trop difficile pour mes pauvres synapses, et en plus, j’ai, vous l’aurez sans doûte remarqué, une tendance prononcée à concourir dans l’épreuve, pénible pour le lecteur, autant que pour le rédacteur d’ailleurs, personne ne sachant plus très bien où l’on en est, dans l’épreuve donc, de la phrase la plus longue…;~D J’espère que vous voudrez bien m’en excuser, mais ce travers m’économise l’auriculaire: une virgule ne nécessite qu’une touche, alors qu’un point ne vient qu’avec la touche majuscule enfoncée, de même que la majuscule obligatoire au début de la phrase suivante…), des images:

image

Les fanfarons accordent leur instrument.

image

Il fait beau et chaud (j’adore cette contrepétrie). D’ailleurs, j’aurais préféré qu’il eût fait moins de 28° à l’ombre, les consignes pour notre uniforme etaient claires:
“combinaison (fausse) de plongée : une cagoule ou un bas enfilé sur la tête ouvert devant, un tee-shirt noir manches longues un collant noir le tout recouvert de pubs offensantes pour l’écologie, le climat etc… collées ou cousues façon varech, un tuba 2KO sorte de périlscope avec un masque style sucette déroulante…”
Bon, comme ce qui est entre parenthèse (fausse) peut être ommis, j’ai emprunté une vraie cagoule de plongeur en néoprène, sur laquelle je portait mon casque de cycliste (on n’est jamais trop prudent) orné d’un masque de plongée et d’un tuba rose, je portais bien le T–shirt noir à manches longues, avec en plus, au–dessus, un gilet de photographe multipoches chargé de 3-4 Kg de matos photographique… Quand, à l’issue du défilé j’ai retiré la cagoule, la température a brusquement chûté pour moi de 15 à 20° et mes oreilles ont commencé à pousser, j’aurais dû me méfier: le voisin qui m’a prêté la cagoule n’a pas un poil sur le caillou…

image

Les troupes astiquent leurs uniformes pendant que l’on prends connaissance des dernières instructions du QG.

image

Les régiments sont prêts pour la parade, ici, les sous–mariniers publicitaires véliportés, attendant fièrement la revue (vous observerez, vers le millieu, légèrement à gauche, un vélo orné d’une magnifique paire palmes roses: c’est ma rossinante, obligeament tenue par un autre voisin que j’avais trainé là –depuis, j’ai instalé une béquille, on n’a pas toujours sous la main un voisin sympatique pour tenir sa bicyclette pendant que l’on fait des images ;o)– Vous serez amené à revoir ces palmes au premier plan de nombreuses photos, c’est entièrement volontaire, considérez cela comme un clin d’œil un peu appuyé.

image

Une sous–marinière qui fait des bulles.

image

Spectaculaire démonstration de bolas par une officière de recrutement de la BAC (c’est vrai que ça donnait envie de s’engager…).

image

Erection d’un monument dont ce qu’il me rappelle vaguement quelque chose, sous la surveillance bienveillante du canon d’un char du régiment “qui était pour la paix entre Israel et Palestine”.

image

Le régiment des sans papiers républicains, très patriote.

image

Les faucheurs volontaires d’OGM affûtent leurs (fausses) faux.

image

La BAC fait une haie d’honneur pour l’Allocution Préstinencielle.

image

Le défilé commence, avec le couple de l’année, de face…

image

.. Et de dos, mignons, non?.

image

Les Panthères roses: Brigades Féministes Internationales nous ont accompagné sur un air de samba tout au long du défilé (assorties, les palmes, non? ;o).

image

La brigade (néo–)coloniale.

image

Suréquipée (le budget est kolossal), hyper–motivée, la BAC!

image

Quel souci du détail!

image

La sécu défile fièrement, au pas de l’oie, comme il se doit.

image

La brigade (néo–)coloniale à nouvau.

image

Les scientifiques aveugles (??? ;o) qui suivent les militants anti–nucléaires (que l’on verra plus tard).

image

Une charge de la BAC, quelle démonstration de force… Ça fout les chocottes….

image

La Cavalerie “PO PO” CAMPE! d’un réalisme saisissant (ils étaient dûement équipés de coquilles de noix de coco, pour le son des sabots, tout comme dans Le film auprès duquel BEN HUR est un documentaire ) essaye d’embrigader le touriste face à l’entrée du Musée du Louvre.

image

La brigade des sous–mariniers publicitaires véliportés en pleine action, mirlitons au vent.

image)

L’avant garde: un char avec sa couverture aéroportée.

image

Suivie immédiatement par la Section TiBiazookas et la fanfare.

image

CHAAAAARGE! de la cavalerie “PO PO” CAMPE! devant l’Opéra Garnier (des images terribles).

image

Les anti-nucléaires et leurs magnifiques costumes (qui a dit “Paranos! Pessimistes! De toutes façons on n’a pas le choix!” ???).

image

En bas de la rue de la Paix (passage obligatoire pour ce défilé), le drame a été évité de justesse: ce magnifique véhicule des forces de l’ordre (qu’est–ce que j’aime ça, “forces de l’ordre”, ça sonne tellement bien) tentait de sa frayer un passage à coups de sirène discrets dans la cohue de fin de cortège, quand, tout à coup, il a essuyé une salve nourie de confettis qu’une militante s’est empressée de nettoyer à force d’huile de coude, de chiffon lustrant “keufNet™” et de brosse à reluire “PouletRavi©” homologués par les forces de l’ordre (on ne se lasse pas), pendant qu’un adorateur de la fonction et de l’uniforme se prosternait devant le carrosse ailé et que de nombreux zélotes envoyaient des bisous humides et passionés à leurs idoles musclées.

image

Et voilà, c’est fini.

Les photographies de cet article ont été réalisés avec le Canon EOS 5D gentiment offert par François à tous les nouveaux rédacteurs de Cuk.ch (merci encore, François!), je vous en parlerais plus tard aujourd’hui ...

14 commentaires
1)
orangers
, le 27.07.2007 à 03:54
[modifier]

C’est un peu comme le carnaval alternatif, mené à Nice dans le quartier Saint Roch en parralèle des défilés trop convenus (trop chers, moches, chiants…) de sa Majesté le roi officiel…

PS: _L’orangers est prêt à devenir également raie d’acteur pour benêt fit scier d’un EOS, cil le fo. _

2)
Saluki
, le 27.07.2007 à 07:25
[modifier]

La traîtrise est avérée!

Sous couvert d’un reportage – au demeurant hilarant – Môôôssieur abandonne le Leica, tout en lui tressant un concert de louanges.

Je suis preneur des optiques à vil prix

3)
François Cuneo
, le 27.07.2007 à 07:36
[modifier]

T’es fou Zit? Dire que je t’ai donné un 5D? On a dit que ça restait entre nous!

TTE n’a jamais dit par exemple que c’est moi qui lui avais offert sa Renault…

Les images sont sympa en tout cas, et montrent bien le côté bon-enfant.

Tu m’excuseras, je les regarderai en détail à la maison, sur une connexion un peu moins chère au niveau du Mb téléchargé (quand on clique dessus pour agrandir)

Tiens d’ailleurs, ça me fait penser que nos photos en vignette (celles qu’on voit quand on lit l’article) sont économiques: la page entière fait 890 kb. Ouf!

Pour en revenir au 5D, tu as choisi un style “Paysage” j’imagine, vu la saturation assez forte des couleurs.

4)
François Cuneo
, le 27.07.2007 à 07:38
[modifier]

La traîtrise est avérée!

Sous couvert d’un reportage – au demeurant hilarant – Môôôssieur abandonne le Leica, tout en lui tressant un concert de louanges.

Saluki, Môôôssieur doit parfois aussi prendre des vraies photos, raison pour laquelle il…

Heu non je me déconnecte là…

6)
Alain Le Gallou
, le 27.07.2007 à 08:11
[modifier]

alors qu’un point ne vient qu’avec la touche majuscule enfoncée,

Il y a belle lurette que j’ai inversé ces deux touches sur mon clavier. Cela te coûtera deux minutes de travail avec Resedit.

PS : Merci pour cet agréable reportage, idéal pour me réveiller en buvant mon chocolat matinal.

7)
fxprod
, le 27.07.2007 à 08:11
[modifier]

Je sais que c’est le 14 juillet mais quand même l’auteur aurait quand même dû utiliser un leica m, j’ai l’impression qu’il fait des photos à l’horizon plus “horizontal” ou alors chatouiller un peu moins la dive bouteille.

Pas frapper zit c’est pour rire.

8)
alec6
, le 27.07.2007 à 10:41
[modifier]

Un seul regret ! je n’ai pas pu participer… trop content de jouer avec mon nouveau EOS 5 offert par le patron d’ici… ;o)

9)
zit
, le 27.07.2007 à 12:10
[modifier]

Juste un petit mot de Bretagne (où il n’a pas plû depuis trois jours, j’vous f’rais remarquer), avec une maigre liaison 56k, pour signaler que les cadrages “de traviole”, c’est volontaire, je ne sais pas pourquoi, je ne peux pas m’en empêcher!

z (bon, là, j’ai une côte à 18% ! qui m’attends, je vais me dépêcher d’y aller, avant qu’elle ne décide de passer à 20%, je répêêêête: bon, là, j’ai une côte à 18% ! qui m’attends, je vais me dépêcher d’y aller, avant qu’elle ne décide de passer à 20%)

11)
Iris
, le 27.07.2007 à 16:22
[modifier]

Excellent, Zit. Est-ce qu’au moins un large public vous a ovationnés?

J’espère que la “Flotte des Sous-Mariniers Publicitaires Véliportés” enverra un émissaire le 8 septembre du côté de Cugy pour y créer une section hélvète…

PS: nous aussi, on était en Bretagne: on en est revenu dépoussiéré jusqu’à la moelle!

12)
Franck_Pastor
, le 27.07.2007 à 19:10
[modifier]

z (bon, là, j’ai une côte à 18% ! qui m’attends, je vais me dépêcher d’y aller, avant qu’elle ne décide de passer à 20%, je répêêêête: bon, là, j’ai une côte à 18% ! qui m’attends, je vais me dépêcher d’y aller, avant qu’elle ne décide de passer à 20%)

Bah, c’est rien ça, avec un 24/32 les doigts dans le nez en fumant la pipe ! ;-)

13)
zit
, le 27.07.2007 à 19:50
[modifier]

Bin j’ai qu’un 39/28 et je n’ais pas retouvé la côte sumentionnée, par contre, des côtelettes à plus de 12%, le coin en regorge et c’était vraiment une chouette ballade, surtout à l’aller, avec ce petit vent à 30, 40 à l’heure qui poussait bien… évidemment, je l’avais de face au retour, et la moyenne a bien chûté…

z (c’est beau, la Bretagne à bicyclette, je répêêête: c’est beau, la Bretagne à bicyclette)

14)
zitouna
, le 02.08.2007 à 00:26
[modifier]

Heuu, François, après vérification, de retour à la maison, le style d’image, c’est: “Standard 3 0 0 0”.
z (faudrait quand même que j’en lise le manuel de c’bouzin d’5D! je répêêête: faudrait quand même que j’en lise le manuel de c’bouzin d’5D!)