Profitez des offres Memoirevive.ch!
Une vision de 4%, c’est peu…

Introduction

En août 2006, la communauté scientifique était en émoi car après des décennies de doute et de recherches, la National Aeronautics and Space Administration (NASA) apportait la preuve directe de l'existence de la "matière noire".

La matière noire, c'est quoi?

Aujourd'hui encore, la réponse à cette question n'est pas encore connue car cette "matière" est avant tout invisible pour notre œil et nos instruments. Jusqu'à l'année dernière, elle n'avait jamais été directement observée mais tout juste imaginée dans l'esprit des scientifiques chevronnés.

Tout a commencé dans les années 1930 quand des astrophysiciens étudièrent des galaxies… Quelque chose ne jouait pas entre les observations et les calculs si on se basait sur les lois de Newton!

Pourtant, ces lois décrivent précisément l'attraction des corps et autres phénomènes astronomiques depuis 1687!

En résumé, ce qui ne "collait" pas entre les observations et les calculs, c'est que les galaxies auraient dû éjecter leurs étoiles aux quatre coins de l'espace… mais il n'en fut rien.

La galaxie d'Andromède

En d'autres mots, compte tenu de la masse, du nombre d'étoiles et de la vitesse, les étoiles devraient se séparer de leur galaxie.

Pourtant, les scientifiques ont beau regarder notre ciel avec des télescopes toujours plus puissants, dans des spectres différents et avec de multiples technologies, rien n'explique ce phénomène. Mais les faits sont là: les étoiles qui devraient être éjectées dans l'univers restent "attachées" à la galaxie alors que rien ne semble les retenir.

Bien sûr, la communauté scientifique a développé des théories dont la plus admise se nomme "matière noire". En résumé, il s'agit avant tout d'un "prêt nom" à quelque chose qu'on ne connaît pas, qu'on ne peut pas voir et dont on ne voit que les effets indirects… mais on ne sait pas ce que c'est.

Tout le problème, c'est donc de trouver cette matière alors qu'on ne peut pas la voir… alors on cherche des indices et surtout, on essaie de la détecter au travers d'observations de la matière visible.

L'observation et les rayons X

En août 2006, trois scientifiques publièrent le résultat des recherches qu'ils effectuèrent au moyen du télescope à rayons X Chandra.

Le télescope Chandra lancé en 1999

Grâce aux premiers télescopes à rayons X qui ont été mis en orbite dans les années 1970, on a fait des découvertes majeures et Chandra fait partie de la toute dernière génération de télescope de ce type.

À titre de parenthèse, c'est ce type de mission qui pour 1.4 milliard de dollars permet d'en apprendre plus sur nous et notre univers… et pas une mission habitée avec un drapeau à planter!

Pour mieux vous faire comprendre ce que ce type de télescope détecte (des photons contenant une certaine énergie) et pour "voir" ce qu'il permet de capter, je vous propose une série de quatre photos utilisant différentes technologies. Tous les instruments pointent la nébuleuse du Crabe distante d'environ 6'300 années lumières:

Photo via un télescope optique

La même nébuleuse en infrarouge…

...ou en ondes radio

Enfin, au travers de rayons X

La première photo montre le reste de l'explosion d'une étoile qui a eu lieu il y a presque 1'000 ans (1054 après J.-C.)! La seconde et troisième photo ne sont pas franchement plus explicites. Toutefois, la quatrième et dernière photo montre un véritable tourbillon qui a pour centre un pulsar très actif.

La matière noire "observée"

En août 2006, les scientifiques présentèrent tout d'abord une première image qui sembla assez commune et qui ne montra rien de particulier:

Photo prise par le télescope Hubble

On appelle cette zone le "Bullet Cluster" (1E 0657-56) et pour mieux comprendre ce qui s'y passe, il faut à nouveau faire appel au télescope à rayons X Chandra:

Photo prise par Chandra

Fusion de l'image entre les deux télescopes

En fait, on est en train d'assister - avec 150 millions d'années de retard - à la collision entre deux amas de galaxies. Ce qui a intéressé les scientifiques, c'est de savoir s'il était possible de détecter cette fameuse matière noire à la suite de cette collision géante.

Et à bien y regarder, oui, on voit quelque chose d'anormal et la NASA a mis en évidence cette zone en la colorant en bleu:

La zone bleue est la "matière noire"

Ce qu'il faut comprendre c'est que si on ne voit pas cette matière, elle a une influence sur la vision que l'on a des objets visibles. Cette théorie porte un nom: lentille gravitationnelle et fut décrite par Albert Einstein en 1936.

Composition de l'image finale

Comme on peut le voir sur cette dernière image, les trois vues ont été surexposées de la façon suivante: optique, rayons X (en rouge) et la matière noire (en bleu).

Le site du télescope Chandra offre une multitude d'animations qui permettent de mieux comprendre ce phénomène. La plus "visuelle" me semble être celle qui simule les deux amas rentrant en collision.

Depuis, d'autres observations de ce type ont permis de confirmer la présence de cette matière noire.

Conclusions

En résumé, après 70 ans de recherches et de théories, on a la preuve que la "matière noire" existe. Toutefois, et dans le but de ne pas trop compliquer ce résumé (je ne suis pas physicien non plus!), cette "matière noire" n'est qu'une partie de l'énigme.

Ce que cette observation a également confirmé, ce sont les proportions que représente cette matière ainsi que son énergie et là, il y a de quoi rester perplexe. Non pas pour le résultat qui est sans appel, mais bien de savoir ce qu'on connaît vraiment de notre univers et comment celui-ci évolue.

Comme des graphiques sont plus parlants que des mots, je vous résume via un petit graphique ce qu'on connaît de notre univers aujourd'hui:

Les proportions de matières dans l'univers

Comme vous pouvez le voir, nous occupons une infime partie de l'univers que nous connaissons… je devrais même dire que nous ne connaissons pas du tout notre univers puisque jusqu'à aujourd'hui, nous sommes à peine capables de parler du 4 % de celui-ci.

En résumé, les 4 % de l'univers que nous connaissons sont constitués d'électrons, de protons et de neutrons ainsi que de photons, neutrinos et muons. Mais pour le reste, le mystère reste entier.

Bien sûr, les scientifiques ne veulent pas en rester là et fondent de grands espoirs sur le Large Hadron Collider (LHC) à Genève qui fonctionnera à la fin de cette année.

Le site Internet du plus puissant accélérateur de particules au monde est l'exemple même de ce que j'ai vu de plus pourri depuis la sortie de Netscape 1.1 en 1995. J'imagine qu'avec un coût total dépassant les CHF 3 milliards, il n'était pas possible de réaliser un site Internet digne de ce nom…

Bref, les chercheurs espèrent "apercevoir" cette "matière noire" au travers de collisions et ainsi, trouver une réponse aux nombreuses interrogations qui sont aujourd'hui en suspens.

Personnellement, je pense que ces expériences apporteront encore plus de questions que de réponses et ce, même si on trouve des traces de matière non-baryonique… sans parler des 15 PBytes (c'est 15 millions de GBytes) de données qui seront générées chaque année et qu'il faudra analyser.

70 commentaires
1)
Le Citadin
, le 29.05.2007 à 00:33
[modifier]

Si seulement ou pouvait aller vérifier la “preuve” sur place!..

Question: comment peut-on savoir qu’on ne connaît que 4% de l’univers? Nous en connaissons maintenant les limites.

2)
zitouna
, le 29.05.2007 à 01:01
[modifier]

Ça fout les chocottes…
96% de l’univers du côté obscur de la force, brrrr!
96% de kapitalistes en kat-kat, brrrr!
Sinon, je rejoins assez ton point de vue concernant les missions non habitées, surtout avec les progrès actuels de la robotique et tant que l’on se déplace dans l’espace à la vitesse d’une limace perclue d’arthrose…
Pour celles et ceux que ce sujet intéresse, deux sites à visiter régulièrement: techno-science , avec de magnifiques images à l’intérieur dedant et futura-sciences , plus éclectique, mais aussi moins agréable (à mon goût) à naviguer: trop “moderne” (leur V4 est un peu lourdingue, ça clignote de partout).
Attention, ces sites provoquent assez rapidement un phénomène d’accoutumance grave et l’on peut y passer facilement des heures: rien qu’en cliquant sur les liens “Dernières news relatives” chez techno-science ou sur “infos connexes” chez futura-science, avec ouverture dans un nouvel onglet à chaque fois… L’idéal étant d’y passer très régulièrement (au moins une fois par semaine).
z (la nébuleuse du crabe est pleine de matière noire gluante, je répêêête: la nébuleuse du crabe est pleine de matière noire gluante)

3)
archeos
, le 29.05.2007 à 04:27
[modifier]

Ben si tu veux savoir où sont passés les trois milliards, regarde du côté obscur ! Non, sans déconner, il est mieux que le mien (allez, je fais exploser les stats )

Pour la question des missions habitées, <troll>en admettant qu’on ait été sur la Lune</troll>, elles rapportent dix fois de matériau que les machines. Et les objectifs sont différents : le télescope intéresse les astrophysiciens, la mission sur une planète type Mars, les géologues, les météorologues (et en période de réchauffement, avoir des modèles différents peut rendre les nôtres beaucoup plus efficaces). Sans parler de la recherche de la vie.

ibn mac

4)
François Cuneo
, le 29.05.2007 à 06:32
[modifier]

Tout cela me dépasse complètement, mais alors qu’est-ce que les photos sont belles. C’est magique.

Elles ont été traitées par LightRoom ou DxO?

Hem… ->

5)
Stilgar
, le 29.05.2007 à 07:12
[modifier]

Superbe article, certes TRES vulgarisé, mai cela est normal pour rester attractif pour le maximum de personnes.

Le site Internet du plus puissant accélérateur de particules au monde est l’exemple même de ce que j’ai vu de plus pourri depuis la sortie de Netscape 1.1 en 1995. J’imagine qu’avec un coût total dépassant les CHF 3 milliards, il n’était pas possible de réaliser un site Internet digne de ce nom…

Cela prouve au moins que les sommes englouties par le CERN le sont réellement à titre scientifique et non pas pour la poudre aux yeux !! On ne peut pas parler de manque de compétences techniques ou scientifiques au niveau du CERN qui rappelons le a inventer le www. et qui attire les plus grands scientifiques du monde entier.

Je conseille à tout le monde de profiter d’une journée “portes ouvertes” au CERN, c’est … magique ! Epoustouflant ! Grandiose ! On a l’impression de rentrer dans un autre monde, un autre univers (limite science fiction :o) ), le tout présenté et accompagné par des passionnés.

Le pense inutile de tenter d’expliquer, il faut le vivre.

6)
Marc2004
, le 29.05.2007 à 07:22
[modifier]

Bon sujet TTT…Je recommande la lecture d’un petit livre facile à comprendre qui ne parle que de cela: comprendre ce que veut dire: “5% de visible, matière sombre et énergie sombre”. Le livre s’appelle “Chroniques des atomes et des galaxies” de Hubert Reeves au Seuil (culture) pour 17,5€. Si “Patience dans l’Azur” avait été un remarquable bouquin sur le plan de la vulgarisation, ses autres livres avaient déçu. Celui là est à nouveau une belle réussite.

7)
Caplan
, le 29.05.2007 à 07:32
[modifier]

Excellent, cet article! Un petit coup de vertige sidéral pour relativiser les empoignades électorales, ça fait toujours du bien!

Milsabor!

8)
Roger Baudet
, le 29.05.2007 à 08:27
[modifier]

Fascinant ToTheEnd, mais, comme le Citadin, je n’arrive pas à comprendre comment on en arrive à 4% de matière visible par rapport à un élément qu’on devine, mais qu’on ne connait pas.

9)
ptisuix
, le 29.05.2007 à 08:49
[modifier]

Fascinant ToTheEnd, mais, comme le Citadin, je n’arrive pas à comprendre comment on en arrive à 4% de matière visible par rapport à un élément qu’on devine, mais qu’on ne connait pas.

En gros et pour faire simple (c’est loin les études ;-), on a: des distances (effet doppler), des masses galactiques ou autres, des lois gravitationnelles, etc… on met tout ça en équations, et bigre, ça ne fonctionne pas: pour que l’observation rejoigne les calculs, il manque de la matière.

Plus d’explications ici : wikipedia

10)
Guillôme
, le 29.05.2007 à 09:01
[modifier]

Question: comment peut-on savoir qu’on ne connaît que 4% de l’univers? Nous en connaissons maintenant les limites.

On le peut car, tout simplement, rien n’interdit d’avoir des informations finies sur des données infinies.

Exemple : l’espace mathématiques des entiers 1,2,3,4… qui est infini. Et bien, je peux dire sans trop me tromper (même s’il faudrait le démontrer) qu’il y a 50% de nombres pairs et 50% de nombres impairs, soit une description à 100% alors même que cet ensemble est infini!

J’imagine qu’il en est de même pour l’univers. Qu’il soit fini ou infini n’est à priori pas un frein, j’imagine, à dire qu’il est composé de x% de truc et y% de machin ;)

11)
ToTheEnd
, le 29.05.2007 à 09:14
[modifier]

Merci!

Le Citadin: pas besoin d’aller là-bas… cette matière noire est probablement ici, autour de nous.

archeos: tu fais certainement référence aux missions lunaires de l’URSS… mais depuis on a beaucoup travaillé et automatisé. Il serait facile et surtout beaucoup moins cher de ramener quelques centaines de kilos d’échantillons de la Lune ou n’importe où ailleurs que d’y envoyer l’humain.

Stilgar: ouais… disons que Cuk ne coûte pas 1 balle et que notre site marche pas si mal et ne fait pas mal aux yeux… sans parler des “404 not found” qui n’existent plus chez nous depuis 2001. Pour la visite du CERN, je la recommande aussi…

Roger: comme tu as pu le voir sur le dernier graphique, les proportions sont énormes… c’est notre monde qui est minuscule (0.4%). Ces données ont été trouvées suite aux observations qui ont été effectuées et à quelques règles que nous connaissons. C’est un peu comme si on te donnait la masse d’un corps et qu’on te demande la vitesse après une chute de 10 mètres… grâce à une règle et à une petite équation, tu arriverais certainement à donner la vitesse et avec une assez bonne précision.

T

12)
Philoudunord
, le 29.05.2007 à 09:53
[modifier]

Une petite question (de calcul) : si on observe une explosion qui aurait eu lieu il y a 1000 ans dans une nébuleuse se situant à 6300 années lumières, l’explosion n’aurait-elle pas donc eu lieu il y a 7300 ans ?

13)
Roger Baudet
, le 29.05.2007 à 09:55
[modifier]

Merci pour vos explications. Cela fait drôle de penser qu’on doit maintennt imaginer notre Univers avec autre chose que nos classiques particules (c’était déjà assez compliqué comme ça, vous ne trouvez pas) !

14)
Inconnu
, le 29.05.2007 à 10:05
[modifier]

pour que l’observation rejoigne les calculs, il manque de la matière.

Non, et c’est là le problème: la matière n’existe pas. C’est un paradigme subi pour expliquer le reste de la physique dite “moderne”. Il y a quelques années j’ai lu un tres bon article sur ce sujet dans Science et Vie: les physiciens appellent les philosophes en renfort et tous conviennent que la matière est un concept encombrant.

(j’ai souri en me relisant mais comme c’est également judicieux, je le laisse tel quel)

Si on en fait abstraction et qu’on ramène l’univers actuel à un paquet d’ondes asynchrones résonnant dans des dimensions complémentaires on en arrivera à la conclusion que le “Grand Tout” est lui même contenu dans dans une infinitésimale pseudo particule de complexité fractale. Pensez “géométrie multirepères” et interactions distribuées d’une dimension à l’autre…

Question de point de vue donc: un humain considèrera le monde de façon tactile, mais le monde n’est pas que ce qu’on en perçoit, voire également le contraire…

La Genèse a décidément été écrite à une époque où on manquait sérieusement d’imagination, ce qui laisse peu d’espoir quant aux Créationnistes.

15)
Karim
, le 29.05.2007 à 10:47
[modifier]

Si on en fait abstraction et qu’on ramène l’univers actuel à un paquet d’ondes asynchrones résonnant dans des dimensions complémentaires on en arrivera à la conclusion que le “Grand Tout” est lui même contenu dans dans une infinitésimale pseudo particule de complexité fractale.

J’allais le dire !

16)
Jer-o-nimo
, le 29.05.2007 à 10:53
[modifier]

Pour ma part, je pense que c’est simplement un bug dans la Matrice. Une erreur que les agents auront tôt fait de corriger.

17)
Tony
, le 29.05.2007 à 11:10
[modifier]

La Genèse a décidément été écrite à une époque où on manquait sérieusement d’imagination, ce qui laisse peu d’espoir quant aux Créationnistes.

L’humain croit ce qu’il voit et pour le reste tente de trouver des explications qui tienne la route à son sens, car il n’y a rien de pire que d’avouer qu’au final on est largués et dans l’ignorance. Le Big-bang, la Genèse ou autres théories sont des béquilles qui nous permettent de s’accrocher à quelque chose de tangible.

La cosmologie est une science passionnante qui peut vite donner le vertige tellement on arrive vite à des questions sans réponse à ce jour.

18)
Inconnu
, le 29.05.2007 à 11:25
[modifier]

La cosmologie est une science passionnante qui peut vite donner le vertige tellement on arrive vite à des questions sans réponse à ce jour.

Ca me rappelle cette étrange caverne qui vient d’être observée à la surface de Mars…

19)
Cyber/RR
, le 29.05.2007 à 12:18
[modifier]

Super article ! J’adore Cuk.ch et sa variété d’humeur et d’articles.

Hier j’en ai appris gros sur les étangs, aujourd’hui je complète mon savoir sur la matière noire……fantastique !

20)
alec6
, le 29.05.2007 à 12:29
[modifier]

Merci pour l’article TTE.

A noter au passage qu’une “exploration humaine” de l’espace coûte entre 100 et 1000 fois plus cher que la même chose robotisée ! Pour le prix d’une mission habitée martienne aussi chère, dangereuse qu’inutile nous pourrions faire visiter le système solaire par des tétra chiés de sondes, landers (les trucs qui se posent), rovers, (les trucs qui roulent) pendant des lustres avec des résultats extraordinaires.

Quant à Andromède, notre galaxie préférée, la Voix Lactée” va lui rentrer dedans d’ici quelque 2 petits milliards d’années… mais rassurez vous, les chances de collision entre deux étoiles sont pratiquement nulles !

D’ici là… ma brave dame…

@ Philoudunord : exact ! A noter encore au passage que le diamètre de notre galaxie est d’environ 100 000 AL, ce qui signifie qu’un observateur extraterrestre situé sur le bord opposé à notre Soleil (nous sommes effectivement en périphérie) ne verrait aujourd’hui dans son télescope que les premiers feux de nos ancêtres homo-sapiens sapiens ! Et nos voisins proches situés à 4 Al (Proxima du Centaure) suivent avec angoisse les préparatifs de l’élection présidentielle américaine… John Kerry sera-t’il élu ?

On est vraiment peu de chose ma brave dame !

21)
alec6
, le 29.05.2007 à 12:33
[modifier]

@ Tony 17

Heu… mettre sur le même plan la Génèse et le Big Bang, ne manque pas d’air ! Les légendes se comparent avec d’autres légendes, les théories scientifiques de même ! mélanger les deux, c’est ouvrir la porte aux créationistes de tout poil !

23)
sisl12
, le 29.05.2007 à 15:30
[modifier]

Comme toujours un excellent article! Merci!!!

C’est un peu comme si on te donnait la masse d’un corps et qu’on te demande la vitesse après une chute de 10 mètres… grâce à une règle et à une petite équation, tu arriverais certainement à donner la vitesse et avec une assez bonne précision.

Oui, mais pour cela sa masse est inutile… ;-) (sans les frottements de l’air, avec les frottements il te faut la description exacte de l’objet…) soit a peu près 14 m/s

On a concervation de l’energie.(pas de frottements) Energie potentielle = Energie cinetique mgh=1/2 mv(carré) => v= (racine) 2gh

hauteur: 10 m g: 9,81 en suisse donc v est a peu près egal à 14 m/s

Tout a commencé dans les années 1930 quand des astrophysiciens étudièrent des galaxies… Quelque chose ne jouait pas entre les observations et les calculs si on se basait sur les lois de Newton!

Pourtant, ces lois décrivent précisément l’attraction des corps et autres phénomènes astronomiques depuis 1687!

Le modèle de Newton (en particulier la Gravitation) ne collait deja pas parfaitement au trajet de mercure… En effet cette théorie s’est averée fausse sur le plan general mais applicable dans certains( sur notre bonne vieille planete…) et remplacée par la relativité generale… plus d’info

Pour mieux vous faire comprendre ce que ce type de télescope détecte (des protons contenant une certaine énergie)

Euh… Photons non?

Une petite question (de calcul) : si on observe une explosion qui aurait eu lieu il y a 1000 ans dans une nébuleuse se situant à 6300 années lumières, l’explosion n’aurait-elle pas donc eu lieu il y a 7300 ans ?

Non, si l’explosion a lieu a 6300 années lumières il faudra 6300 années pour que l’on puise la voire… Si l’explosion a eut lieu il y a 1000 ans il nous faudra attendre 5300 ans avant de pouvoir l’observer…

24)
ToTheEnd
, le 29.05.2007 à 16:15
[modifier]

Merci encore!

Philoudunord: en prolongement des réponses données par d’autres, je pense qu’il est important de comprendre de quel point de vue tu te places en posant cette question. En 1’054 de notre ère sur Terre, tu aurais donc vu cette étoile briller dans le ciel… mais son explosion réelle a eu lieu il y a 6’300 ans. Mille an plus tard, sur Terre, on voit les restes de cette explosion… mais toujours avec 6’300 ans de retard. Par contre, sur place, il ne reste probablement plus grand chose à l’heure où je tape ces lettres puisque 6’300 ans se sont écoulés (7’300 depuis l’explosion).

Tony: pas d’accord du tout, je ne mets pas tout dans le même sac ou sur la même béquille. La Bible a été écrite pour des gens simples qui croient à quelque chose. Le Big Bang est une théorie pour ceux qui cherchent à comprendre l’univers.

alec6: ne t’inquiète pas, d’ici là, j’aurais tranquillement atteint une autre galaxie dans mon petit conteneur pour cendres…

sisl12: arf, très bonne correction… j’ai eu un week-end long et dur pour me remettre de la soirée de vendredi… j’imagine que le h et r ont échangé leur place (merci, c’est corrigé). Enfin, il est clair que la théorie de Newton ne s’appliquait pas bien une fois sorti de la Terre, mais je tenais à rester simple.

T

25)
Jer-o-nimo
, le 29.05.2007 à 16:29
[modifier]

La Bible a été écrite pour des gens simples qui croient à quelque chose.

[…] mais je tenais à rester simple.

Huhu!

26)
Inconnu
, le 29.05.2007 à 16:43
[modifier]

La Bible a été écrite pour des gens simples qui croient à quelque chose.

…à moins que ce soit pour faire croire quelque chose à des gens simples.

Et puis c’est bien joli mais il y a eu de fantastiques civilisations établies en Mésopotamie bien avant notre ère et la Bible nous présente cette contrée comme une sorte de désert peuplé de méchants Philistins. Peut-être la Bible n’est elle avant tout qu’une compilation d’épopées épiques destinées à glorifier les vainqueurs aux dépens des vaincus d’alors.

On y apprend des faits relevant d’une curieuse morale, par exemple, qu’un roi peut être voyeur (David obnubilé par les seins de Bethsabee au bain), maricide (il fait tuer son mari pour se la farcir… et malgré toutes ces vacheries pourtant condamnées par les Lois rapportées de Moïse (adultère, meurtre, viol…), il se retrouve honoré des siècles plus tard (il est ascendant direct de Jésus) parce qu’il balbutie quelque regret.

27)
Jer-o-nimo
, le 29.05.2007 à 16:56
[modifier]

il est ascendant direct de Jésus

De Joseph, tu veux dire… (Mt 1.16)

29)
Jer-o-nimo
, le 29.05.2007 à 17:19
[modifier]

Pas grave. Pour la peine, tu reliras la liste généalogique (Mt 1.1-16). C’est bourrés de trucs intéressants. Simples, mais intéressants. ;-)

30)
Atypo
, le 29.05.2007 à 17:27
[modifier]

TTE, décidément tu vois de plus en plus loin. Merci pour la vulgarisation, car l’astrophysique et moi ne sommes pas très amis. Disons que j’aime bien les images et qu’il m’arrive de regarder les satellites de jupiter avec ma paire de jumelles. La matière noire et l’antimatière sont-elles de la même famille ?

Et puis, ne confondons pas avec la manière noire !

31)
Inconnu
, le 29.05.2007 à 17:39
[modifier]

Pas grave. Pour la peine, tu reliras la liste généalogique (Mt 1.1-16). C’est bourrés de trucs intéressants. Simples, mais intéressants. ;-)

ouaip: Y a même du Mathusalem et un autre Jesus dans la liste. Mais je te recommande plutôt Luc 3-23 qui remonte à Adam… Il y a aussi un transexué: “Elmadam”… ;-)

32)
Jer-o-nimo
, le 29.05.2007 à 17:49
[modifier]

Un transexué? Oo

Je savais pas que la chirurgie était si avancée en ce temps-là. Comme quoi, le progrès… C’est tout relatif!

33)
ToTheEnd
, le 29.05.2007 à 18:25
[modifier]

La matière noire et l’antimatière sont-elles de la même famille ?

Rien à voir puisque l’antimatière peut être fabriquée… elle serait donc parfaitement visible. En résumé, l’antimatière correspond à l’inverse de ce qui nous entoure. En d’autres mots, un positron (e+) annihile un électron (e-).

Alors que la matière noire… on a absolument aucune idée de ce qu’elle est.

T

34)
mge
, le 29.05.2007 à 22:04
[modifier]

Bonjour,

Sympa l’article.

Vu dans dans “Le Monde” aujourd’hui: “Les astrophysiciens sont divisés par une théorie qui révise les lois du cosmos et de la gravitation” Un type remet en cause l’existance de la matière noire, en critiquant la loi “universelle” sur la gravitation de Newton. D’après lui, la variation de la gravitation en fonction de la distance ne serait pas tout à fait ce qu’avait dit newton… http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-916227@51-916338,0.html

Pour alimenter le débat… @+

35)
bgc
, le 29.05.2007 à 22:52
[modifier]

TTE “Alors que la matière noire… on a absolument aucune idée de ce qu’elle est”

C’est comme le Christ

36)
alec6
, le 30.05.2007 à 00:00
[modifier]

@ BGC… mouhai ! là encore il ne faut pas confondre entre une légende religieuse et une théorie scientifique. La théorie peut être remise en cause tous les quatre matins, c’est sa raison d’être, il suffit d’apporter de nouveaux éléments, observations, analyses et hypothèses pour discuter. Quant aux divinités… en discuter un peu trop peut conduire au bûcher !

37)
Jer-o-nimo
, le 30.05.2007 à 00:37
[modifier]

Alec6, tu as quelques siècles de retard. ça fait un bon moment qu’on ne brûle plus personne. Et si tu étais un peu plus curieux, tu découvrirai que ça fait udeux siècles que les facultés de Théologie discutent et débatent allègrement de la divinité de Jésus (notamment). Ce n’est pas dans ces milieux que tu vas trouver l’Inquisition (ou alors, c’est qu’ils sont venus brûler les profs et les étudiants.).

Un peu d’ouverture d’esprit, ça ferait pas de mal.

38)
Inconnu
, le 30.05.2007 à 08:34
[modifier]

Lilou

Pour ceux qui critiquent les visions “simplistes” de la Bible. Je signale que selon la théorie cosmologique actuelle, l’univers provient d’une explosion il y a 14 Mia d’année. Toutes la matière provient donc de l’explosion d’une région infiniment petite. Question pour les scientifiques (les philosophes ?) et avant – 14 Mia d’années il y avait quoi ? Rien (le temps n’existait pas), le jardin d’Eden ;-) La Science nous dit que nous ne le saurons jamais (principe d’incertitude)… Donc les religions ont encore beaucoup d’espace devant elles.

39)
Inconnu
, le 30.05.2007 à 09:34
[modifier]

Voilà pour la théorie du Big Bang , ça dit que si… j’ai bien tapé “si” il y a eu Big Bang, celui-ci ne constitue pas l’origine de l’univers mais un moment ou celui-ci a été dense et chaud (comme une crèpe au chorizo, chantait Vanessa Paradis).

Ensuite, l’histoire de la Genèse est assez pathétique. Aux dernières nouvelles, les Créationnistes ont ouvert un “musée” aux Tazunis où on peut voir des dinosaures embarqués sur l’Arche de Noë, c’est dire si on a du souci à ce faire avec ces zozios qui croyent par ailleurs qu’une fois qu’Israël aura été ravagée par la der-des-der, Jésus reviendra pour nous emmener finir l’éternité au Paradis…

40)
Jer-o-nimo
, le 30.05.2007 à 09:45
[modifier]

Comme je le disais précédemment, un peu d’ouverture d’esprit, ça ferait pas de mal.

Les créationnistes ne représentnt qu’un faible pourcentage des croyants. Ne met donc pas tout le monde dans le même sac (surtout si le sac est petit).

41)
bgc
, le 30.05.2007 à 10:24
[modifier]

“Quant aux divinités… en discuter un peu trop peut conduire au bûcher !”

En sciences aussi, ou presque : Galilée.

Et aujourd’hui, en France avec l’ordre des médecins, créé sous le gouvernement de Vichy. (Une autre forme de bûcher :-)

42)
Inconnu
, le 30.05.2007 à 10:28
[modifier]

Je n’ai aucun problème avec les croyants ? Ma tante est religieuse et mon parrain a fini évêque. J’ai par contre un problème avec ceux qui ne semblent pas comprendre que la vie d’un homme qui s’est exprimé en allégories était elle-même écrite sous forme d’allégorie, ces personnes qui pensent que le Nouveau Testament est un recueil de tours de magie et qui focalisent sur des impossibilités d’ordre physique au lieu de se concentrer sur la beauté d’un message.

43)
ToTheEnd
, le 30.05.2007 à 10:30
[modifier]

Je signale juste que les religions tuent encore beaucoup de nos jours… et rendent beaucoup d’humains encore plus bêtes qu’un mouton ou un âne.

J’aimerais éviter des dérapages verbaux sur le sujet (qui ne m’inspire pas, dois-je le préciser?).

Personnellement, je reste partisan de la recherche fondamentale. Comprendre cette matière noire ou je ne sais quoi d’autre ne m’inspire pas parce qu’on trouvera la raison pour laquelle on est ici. Ce thème me laisse totalement indifférent (vous ne pouvez pas imaginer).

Ces recherches m’intéressent car elles permettront certainement à l’humanité de faire des pas de géants dans bien des domaines… n’oublions pas qu’Einstein et d’autres sont à la base du laser… et sans laser, pas d’Internet… et des milliers d’autres choses.

Bref, vive la recherche et la remise en question sur nos certitudes scientifiques.

Si d’autres ne veulent rien changer à des bouquins écrits il y a des milliers d’années et vivre avec, j’en ai vraiment rien à foutre… dès qu’ils n’imposent à personne leur vision monochrome.

T

44)
Inconnu
, le 30.05.2007 à 10:45
[modifier]

Si d’autres ne veulent rien changer à des bouquins écrits il y a des milliers d’années et vivre avec, j’en ai vraiment rien à foutre… dès qu’ils n’imposent à personne leur vision monochrome.

Je te laisse le soin de retrouver toi-même une retranscription du discours ou George Dubya Bush déclare être l’envoyé de Dieu afin de justifier les massacres en cours au Proche-Orient… Si cela ne consiste pas à nous imposer une vision monochrome… Je donne ma langue au Shah.

45)
ToTheEnd
, le 30.05.2007 à 11:13
[modifier]

Mirko: pour ton info, je ne vis pas (plus) aux USA et n’écoute plus les discours de ce pauvre type depuis bien longtemps. On a le Président pour lequel on vote…

T

46)
Inconnu
, le 30.05.2007 à 11:32
[modifier]

TTE: Je ne savais pas que tu avais vécu aux Tazunis, à vrai dire, je serais bien incapable d’écrire ta biographie, ne te connaissant qu’à travers tes contributions (de qualité, dois-je dire) sur ce site. Donc, je ne faisais que référence à la vision monochrome du monde que nous impose la politique de Bush, sans t’y associer ou t’en dissocier.

Quant au président pour lequel on vote, m’étant moi-même expatrié de France, j’ai une présidente pour qui je n’ai pas voté: Micheline.

47)
VRic
, le 30.05.2007 à 11:33
[modifier]

On a le Président pour lequel on vote

En théorie, mais pas G W Bush, mauvais exemple :-)
Mais si on s’en fout suffisamment pour laisser pisser, peut-être qu’on le mérite. D’ailleurs Cindy Sheehan vient de laisser tomber son statut de poster anti-war, au motif, si tu lis entre les lignes, que ses concitoyens sont trop bêtes.

cette matière noire est probablement ici, autour de nous

Alors ça, ça ne fait strictement aucun doute, je peux même te dire où elle est : récemment, dans mon couloir dont l’ampoule a grillé, mon petit orteil en a découvert un gros bout de la forme d’un pied de commode.

48)
Inconnu
, le 30.05.2007 à 13:01
[modifier]

TTE

“Bref, vive la recherche et la remise en question sur nos certitudes scientifiques.”

Tout-à-fait d’accord, c’est la différence entre les religions révélées et la théorie scientifique.

Cela dit, je trouve que la physique n’arrête pas de se heurter à des murs, et que la solution “plus gros, plus puissant (LHC)” ne semble plus marcher. Par exemple, quid de la fusion nucléaire, quid du graviton, quid de la théorie unifiée des forces ?

Je trouve que les remises en question les plus profondes des religions viennent en premier lieu des sciences de la vie (origine de la vie, théorie de l’évolution) plus que des sciences physiques qui finalement nous donnent une vision “quasi” mystique de la réalité comme le principe d’incertitude vitesse-position, la vitesse de la lumière, l’illogisme de la physique quantique (dualité particule-onde).

49)
Inconnu
, le 30.05.2007 à 13:32
[modifier]

lilou, un exemple qui me vient systématiquement à l’esprit est celui du projet SETI.

Nous sommes à peu près tous d’accord pour dire que notre civilisation actuelle n’est pas présentable, et encore moins confrontable à d’autres civilisations: nous serions probablement les pires de tous.

Maintenant, ce projet a permis le développement de nombreuses avancées et c’est en ça qu’il nous est le plus profitable. Prenons quelques exemples: le projet SETI@Work, une avancée dans le décryptage de signaux radio, dans notre perception de l’univers physique qui nous entoure…

Bref, E.T. ou pas, SETI c’est bien. Maintenant, il en est de même des autres théories que tu cites: elles ont été envisagées à une époque où nous étions dans des impasses et systématiquement explorées jusqu’à ce que seule la meilleure reste. Ce qui ne veut pas dire qu’on n’y reviendra jamais.

50)
ToTheEnd
, le 30.05.2007 à 13:43
[modifier]

La science se heurte à des murs parce qu’elle continue de chercher des réponses aux énigmes qui s’offrent à nous… c’est certain que de se tenir à un bouquin de contes datant de 1’900 ans, c’est plus facile.

Le “toujours plus gros ou plus grand” ne répond pas à un caprice… mais à un besoin.

T

51)
Inconnu
, le 30.05.2007 à 14:09
[modifier]

TTE

“Le “toujours plus gros ou plus grand” ne répond pas à un caprice… mais à un besoin.”

Il nous faut un saut qualitatif. Comme le passage de l’âge de la pierre à celui du fer. J’ai l’impression que nous sommes à la fin d’un âge (LHC) et que nous ne trouverons rien de bien nouveau avec ces techniques; comme il n’est pas possible de construire une montre en pierre (mais en métal).

Bref, il ne nous faut pas des innovations (des ingénieurs) mais des inventions (des chercheurs).

Concernant tes réflexions sur la Bible. C’est tout aussi ridicule d’affirmer que le monde c’est construit en 7 jours que de nier que la religion répond à un besoin profond de l’être humain dans un monde dont nous ne connaissons rien ou si peu (4%)…

52)
Inconnu
, le 30.05.2007 à 15:24
[modifier]

C’est tout aussi ridicule d’affirmer que le monde c’est construit en 7 jours que de nier que la religion répond à un besoin profond de l’être humain dans un monde dont nous ne connaissons rien ou si peu (4%)…

Le problème n’est pas la religion, mais sa représentation. La foi en elle-même est une belle chose: c’est un moteur qui a la capacité de pousser un individu à 200% de ses capacités.

Quant à ses fondements… Une étude neurologique récente à démontré que si une des facultés du cerveau humain est la reconnaissance de cristaux asynchrones (on appelle ça aussi un artéfact: si tu trouves un cube parfait dans un tas de cailloux, tu y verras aussitôt la preuve d’un façonnement intelligent. de même, si tu entends une gamme mineure dans le clapotis d’un ruisseau, tu sauras que cela ne peut être le fruit du hasard), une autre de ces particularités, à l’inverse, est la reconnaissance, souvent à tort, de caractéristiques humaines dans la nature. L’homme est le seul animal qui imaginera un visage dans le feuillage d’un buisson eclairé d’une certaine façon, qui entendra une voix humaine dans le chant du vent… N’importe quel autre animal ne réagira pas, et même un singe restera indifférent devant un agencement fortuit d’objets qui lui ressemblerait, même parfaitement… sauf s’il bouge de façon ordonnée.

De ce fait, les civilisation primitives ont commencé à associer des phénomènes naturels à des êtres supérieurs. Il sont aussi appris à façonner la nature pour plaire auxdits êtres supérieurs, d’où la religion, et les arts.

53)
Inconnu
, le 30.05.2007 à 16:04
[modifier]

Mirko

J’ai un peu regardé ces études (souvent de la fMRI et de la stimulation magnétique transcranienne). C’est effectivement un aspect fascinant du fonctionnement du système nerveux central (sommes-nous câblés pour avoir la foi ?).

Il y a aussi dans le même ordre d’idée cette volonté de vouloir donner un sens à ce que l’on observe (nous sommes souvent persuader de pouvoir deviner le futur en fonction du passé immédiat, même si cela est rigoureusement impossible du point de vue expérimental).

Et cela soutient bien à mon propos: les sciences de la vie ont souvent fournis plus d’argument pour expliquer de manière rationnelle la religiosité et le sens du bien et du mal que les sciences physiques qui à mon sens nous ramènent souvent face à des “murs” qui évoquent Dieu.

On verra bien, il me semble encore très tôt pour trancher dans ce débat (sur l’aptitude à croire du cerveau humain), surtout que la fMRI souffre d’une imprécision temporelle et spatiale assez importante pour l’instant ce qui complique fortement l’interprétation des données expérimentales.

54)
Tom25
, le 30.05.2007 à 18:27
[modifier]

Bel article.

Dieu est sûrement dans les 96% qui restent à explorer. C’est peut-être le but du jeu après tout ! Découvrir Dieu ! Tout ça n’est qu’une gigantesque partie de cache-cache. Une fois la partie terminée, on rassemble tout, on fait un gros amas, et on explose tout ça au 4 coin de l’univers. Puis on recommence. :•) .

Les trous noirs, dans ton exposé, sont-ils apparentés à ta matière noire. Moi j’en suis resté à : “un trou noir est un amas de matière concentré tellement lourd qu’il attire tout, même la lumière, d’où le noir”.

55)
Inconnu
, le 30.05.2007 à 19:44
[modifier]

“un trou noir est un amas de matière concentré tellement lourd qu’il attire tout, même la lumière, d’où le noir”.

Tu as déjà entendu parler des radiations Hawking ? :)

57)
ToTheEnd
, le 30.05.2007 à 22:22
[modifier]

lilou: si tu avais lu les commentaires précédents, tu aurais vu que ton lien a déjà été donné… de plus, la phrase ce mystérieux matériau dont personne n’a jamais pu percevoir la moindre manifestation directe est au minimum fausse et au pire, “vendeuse” de papier gras.

A la vue de ce que des scientifiques ont montré ces 12 derniers mois, on peut parler de preuve indirecte vu que, comme je l’explique, cette matière n’est pas directement visible… c’est donc idiot de dire ça comme ça d’autant plus qu’on a bien “perçu” quelque chose…

On pourrait aussi dire que les croyants sont simplets sans jamais en avoir la preuve directe… mais ça ne ferait pas avancer le “bidule”.

Il ne faut pas rêver, le saut du type “pierre” à “fer” n’aura plus lieu. C’est comme de penser qu’on aura encore un Da Vinci ou un Einstein. On aura encore plein de braves gens, mais aucun ne marquera plus notre temps comme ceux-là.

Enfin, ce qui est ridicule, c’est le “besoin profond de l’être humain” à croire à une religion… Sommes-nous comme des enfants qui n’arrivent pas à s’affranchir de leur parent? Un enfant ne doit-il pas grandir et quitter son foyer, ses parents? Un enfant ne doit-il pas prendre des décisions par lui-même et surtout, les assumer? Bien sûr que oui et il y a quelque temps, nous avions déjà eu cette conversation sur Cuk avec la conclusion suivante: l’être humain, même s’il maîtrise des lettres, des notes et certains atomes n’est pour l’heure qu’un enfant.

Si l’être humain veut se développer, il doit s’affranchir de tout est croire en lui, en son espèce et rien d’autre car personne d’autre que lui n’est maître de son destin!

T (santé…)

58)
Inconnu
, le 30.05.2007 à 22:35
[modifier]

TTE

Désolé pour le lien, j’aurai du faire plus attention au commentaire sinon je te cite:

“Si l’être humain veut se développer, il doit s’affranchir de tout est croire en lui, en son espèce et rien d’autre car personne d’autre que lui n’est maître de son destin!”

En quoi le faire de croire en Dieu suppose que nous ne pouvons maitriser notre destin ? Je ne te demande pas de t’assoir au bord de la route et de prier pour que Dieu te donne les réponses à tes questions scientifiques… Es-tu un des ces athées qui opposent Humanisme et Religion ? On peut parfaitement faire le maximum pour son prochain, faire de la recherche scientifique et croire en Dieu.

De même je cite:

“Il ne faut pas rêver, le saut du type “pierre” à “fer” n’aura plus lieu. C’est comme de penser qu’on aura encore un Da Vinci ou un Einstein. On aura encore plein de braves gens, mais aucun ne marquera plus notre temps comme ceux-là.”

Tu connais le futur ? Je ne dis pas qu’il faut attendre passivement qu’une telle personne ne vienne (Godot ?) mais simplement qu’un tel saut devra se faire pour progresser de manière décisive dans notre compréhension de l’Univers (dans X ans) ?

Bonne soirée

59)
Jer-o-nimo
, le 30.05.2007 à 23:34
[modifier]

Euh… TTE, le destin, c’est pas justement un truc qui nous tombe sur la gueule, sans qu’on y puisse rien? Être maître de son destin, on peut jamais en être sûr. Du moins épistémologiquement. Mais peut-être que tes convictions personnelles vont au-delà de l’épistémologie…

60)
Le Citadin
, le 31.05.2007 à 01:00
[modifier]

Histoire de bien ficeler le vieux débat entre science et religion, on peut sélaborer la théorie suivante:

Si Dieu a créé l’homme et que l’homme descend du singe, ça veut dire que Dieu est un singe.

Ça expliquerait pas mal de choses…

62)
ToTheEnd
, le 31.05.2007 à 09:29
[modifier]

Pffff…

Je ne connais pas le futur… mais je sais qu’il nous surprendra plus qu’un bouquin écrit il y a des milliers d’années.

Les religions ne sont qu’une béquille bien utile pour l’humanité qui ne veut pas se prendre en charge.

Et il n’y aura plus de grand saut pour la simple et bonne raison que nous “maitrisons” la plupart des matériaux sur Terre sous leur 4 formes… même si nous devons encore améliorer certains aspects mais ce n’est qu’une question de temps.

T

63)
alec6
, le 31.05.2007 à 11:41
[modifier]

“Et il n’y aura plus de grand saut…” là, cher TTE, je mettrais un bémol au moins !

D’un point de vue “optimiste” il me semble un peu court de penser que nous en resterons là, même si effectivement d’un strict point de vue technique et même scientifique (je pense à la recherche fondamentale) aucun bouleversement ne semble en vue à court et moyen terme… rien n’interdit d’imaginer quelques découvertes et applications extraordinaires (en tant qu’inimaginable aujourd’hui) dans quelques siècles ou millénaires…

D’un point de vue “pessimiste” cette fois, les probabilités que nous avons aujourd’hui de nous détruire est de jour en jour plus importante. Que ce soit par fait d’armes et dans cette optique ce ne sont pas les scénarios qui manquent (tu nous as d’ailleurs fait un très bon papier sur l’Iran à ce propos), ou, plus sûrement, par la combinaison d’une trilogie fatale… la fin des énergies fossiles, le réchauffement climatique et leurs conséquences économiques (crise énergétique), sociales (mode de vie bouleversé), internationales (guerres, destructions, pauvreté, famines…) et pour parachever le tout sur la bio diversité en chute libre !

Ne pas oublier que la révolution industrielle ne s’est pas effectuée en Grande Bretagne par hasard (d’autres pays possédaient aussi du charbon et des machines à vapeur), mais parce que ce pays avait exploité jusqu’à la corde ses forêts et le bois qui va avec. Avec une pénurie de charbon de bois croissante, les britanniques se sont résolus à exploiter le charbon dit de terre. Les machines à vapeur ont eu très vite une utilité dans les mines ainsi creusées, pour pomper l’eau et ventiler les galeries. La marine (de cabotage), grande consommatrice de bois pour ses chantiers, n’a pu suivre pour assurer le transport des marchandises, laissant ainsi toutes ses chances au… train qui lui même avait besoin… de charbon et… d’acier. On connait la suite ! Le reste de l’Europe, plus boisé et plus riche en ressources agricoles a pris le train en marche, si l’on peut dire. La France, vaste pays agricole, après les autres, cette richesse lui permettant même de ne pas crever de faim… et donc de rester sur place, quand les autres moins bien lotis (irlandais, anglais, ecossais pour l’essentiel) n’ont eu d’autre solution que de migrer vers des terres plus riches… les Amériques !

Notre planète est aujourd’hui dans une configuration proche de la Grande Bretagne du 18e siècle avec sa source d’énergie principale (alors le bois) en voie de disparition. La fin du pétrole et son absence de remplaçant crédible (j’y reviendrai… bientôt !), nous met dans une situation bien plus grave ! Dans notre cas “mondialisé”, il n’y aura pas de terres de migration pour les plus pauvres. Il n’y aura pas non plus de solution de rechange pour palier la surexploitation des ressources naturelles (énergies fossiles, agriculture, pêche…) telle que notre mode de vie occidental nous l’impose. Vous vous souvenez, LA CROISSANCE, totale, règlementaire et infinie ! …dans un monde dont on prend de plus en plus conscience de la finitude.

Inutile donc pour quelques siècles de rêver à une colonisation salvatrice de quelques planètes proches (les 7 voisines de notre système solaire définitivement inhospitalières), ou lointaines… et pour l’instant supposées à répondre à nos exigences de terrien en terme de gravité, de température, d’atmosphère et pourquoi pas de cohabitation !

64)
zitouna
, le 31.05.2007 à 12:10
[modifier]

La décroissance, il n’y a que ça comme solution, je répêêête La décroissance, il n’y a que ça comme solution.
z (La décroissance, il n’y a que ça comme solution, je répêêête La décroissance, il n’y a que ça comme solution)

65)
bgc
, le 31.05.2007 à 18:25
[modifier]

tte : “nous “maitrisons” la plupart des matériaux sur Terre sous leur 4 formes”

Ah! bon?

Il y a un cinquième (?) élément qu’il ne faut pas oublier: c’est l’Etre Humain et La Vie. Ca, c’est déjà moins facile à maîtriser, et sans doute pas prêt de l’être.

Et puis ça veut dire quoi “maîtriser”? et dans quel but, et/ou au profit de qui, ou… de quoi?

66)
ToTheEnd
, le 31.05.2007 à 18:46
[modifier]

alec6: tu peux mettre un bémole… mais je n’ai pas dit qu’on en restera là. Il y aura des évolutions, mais pas de révolution.

Il faudrait une révolution technologique pour franchire de nouvelles étapes comme la production d’énergie par exemple. Le rendement des panneaux solaires évoluera par unité de % tout comme le moteur à explosion… Par contre, pour trouver un moyen qui multipliera par 3 ou 10 les procédés actuels, c’est mal barré.

Le passage de la pierre au fer a radicalement (x3 ou 10) changé les choses… tout comme l’accès à la réaction en chaîne.

Mais je reste ouvert… mon affirmation ne demande qu’à être contredite par le futur!

bgc: je te propose d’attendre l’agent O qui te sortira des pages entière de ce que tu sembles rechercher avec tes questions mais que je trouve hors de propos. Pour l’heure, je dois honorer un apéro… c’est liquide et je maîtrise bien.

T

67)
Tom25
, le 31.05.2007 à 20:32
[modifier]

J’ai un trou là ? Solide Liquide Gazeux et ??? Pas pâteux si, pâteux c’est mis solide mi liquide ? Et pis y a plein de degré de pâteux.

En tous cas vous avez des problèmes avec la religion. Vingt Dioux à chaque fois ça démarre aussi vite que la politique. L’avantage de la politique c’est qu’il faut quelques années, dizaines d’années pour se rendre compte. Avec la religion … ? Moi il n’y a rien qui me dérange, chacun ses hypothèses, comme pour tout. Le hic c’est quand quelqu’un affirme ses hypothèses comme établies, que ce soit pour dire que Dieu existe ou que non. Alec tu dis souvent “si Dieu existait il se servirait à rien !”. Et oh ! Attends ! Il m’a créé MOI, ce n’est pas rien quand même. Une tel perfection ne peut pas être le fruit du hasard. :•)))) Et si vous me demandez en quoi je suis si parfait

:•))) (je remet un smiley sinon je vais être pris au sérieux).

68)
ToTheEnd
, le 31.05.2007 à 20:54
[modifier]

Tom25: je n’ai pas le numéro de Dieu… mais si tu as le numéro de tes parents, ils pourraient te renseigner sur qui t’a créé.

Le quatrième état de la matière, c’est le plasma…

T

69)
Le Citadin
, le 31.05.2007 à 23:57
[modifier]

Ma matière préférée a toujours été le francais…