Profitez des offres Memoirevive.ch!
Apple et les mises à jour: doit (beaucoup) mieux faire

Comme je l’ai déjà écrit à plusieurs reprises, nous sommes en pleine période de spectacle scolaire, et je n’ai pas le temps de développer des tests de logiciels (quoique vendredi, je vous aie tout de même proposé un article sur 1Passwd, super gestionnaire de mots de passe).

Donc j’avais promis ici de me permettre quelques coups de gueule qui coulent tout seul, qui ne me prennent pas trop de temps, vu que certaines choses m’énervent depuis des mois, que je sais que je dois écrire un article sur le sujet qui tourne dans ma tête depuis autant de temps, mais que je n’ai jamais l’occasion de le faire.

Alors voilà… c’est l’occasion maintenant.

Coup de gueule deux: la politique de mises à jour Apple

Vous pensiez que j’allais parler des mises à jour qui peuvent vous poser un problème sur votre machine, pendant une période de toute façon trop longue (comme la 10.4.8 qui a merdouillé chez un très grand nombre d’utilisateurs au niveau de l’AirPort, et qui n’a trouvé finalement une solution que bien des mois plus tard, via la 10.4.9)?

Même pas.

Comme chez moi, les mises à jour n’ont pas souvent posé de gros problème (même si QuickTime, depuis deux mises à jour, pète mes prebinding, ce qui m’empêche d’utiliser un logiciel comme DxO jusqu’ à ce que je passe un coup de Xupport ou d’Onyx sur mon disque), je ne vais pas m’offusquer en public à la place des autres qui n’ont qu’à le faire eux-mêmes, non mais.

Je veux parler des softs d’Apple, hors système.

Apple nous offre chaque année, normalement, deux séries de logiciels: iLife et iWork.

La suite iWork date de janvier 2006.

Pages, l’un des composants n’a été mis à jour, dans l’intervalle, que deux fois. La dernière mise à jour date de septembre 2006 (comme celle de Keynote, l’autre composant de la “suite”), et ne visait qu’à le mettre en relation avec Aperture 1.5, ce qui est tout de même la moindre des choses.

Sinon, rien depuis janvier 2006 (je ne sais même plus ce qu’était la mise à jour 2.0.1, mais elle était du même type que le 2.0.2, du niveau des détails).

On pourrait se dire que le logiciel est très bien fini, et qu’il ne nécessite aucune correction, ce qui en soi serait très bien.

Mais Pages pose un gros problème, il est lent, tellement lent parfois qu’il devient inutilisable.

Sur mon portable, pourtant un MacBook Pro (bon d’accord, de première génération), Pages, souvent, mais pas toujours, part en ralentissement, et donne l’impression de coller.

Regardez par exemple: sur un clavier suisse romand, il faut taper le circonflexe, puis la lettre qui va dessous pour qu’une lettre soit correctement accentuée. Cela fonctionne avec tous les logiciels, bien évidemment, il ne manquerait plus que ça.

Avec Pages aussi d’ailleurs, mais tellement souvent, lorsque le logiciel commence à coller, et que nous tapons vite, nous obtenons ceci:

image

Je l’ai utilisé sur un G4 récemment, c’était encore pire.

La catastrophe est atteinte avec la dernière génération d’imac G3, qui fonctionnent pourtant très bien sous Tiger, mais qui n’arrivent pas à faire tourner Pages convenablement. Essayez simplement de taper du texte, tien que ça, sur ce genre de machines, et vous verrez l’horreur. On tape un mot, et deux secondes après, il s’affiche d’un coup.

Je rappelle juste qu’il s’agit dans ce cas d’un traitement de texte…

Bref le minimum du minimum, ce serait d’améliorer le logiciel au niveau de son efficacité. Ce doit être possible, Word, pourtant plus lourd, et pas encore Universal Binary, tournant mieux à la fois sur ces G3 ET sur mon MacBook Pro.

Je trouve totalement anormal de voir qu’Apple abandonne ce logiciel en l’état, nous laissant simplement l’espoir de voir une amélioration on ne sait pas trop quand, lorsque Leopard sera sorti je pense, donc en fin d’année si tout va bien.

Comme je trouve lamentable par exemple de voir qu’Aperture n’est pas capable de suivre le rythme de sortie des appareils de photo, alors que c’est pourtant un minimum quand on se veut logiciel pour les professionnels.

Tous les autres se mettent à jour très vite pour reconnaître les nouveaux boîtiers, Aperture non… Faut attendre qu’Apple veuille bien mettre à jour soit son système, soit son moteur RAW. Ce que la firme fait bien trop rarement. Et encore, certaines mises à jour ne reconnaissent pas des appareils datant de plusieurs mois.

Bref, pour en revenir à Pages, je suis furieux de voir que rien ne bouge.

Pas étonnant qu’il ne rencontre pas vraiment le succès qu’il me semblait pourtant mériter, lors de la sortie de la version 1 auprès des utilisateurs.

Pour tout dire, QuarkXPress, pourtant un metteur en page bien lourd (et bien long à lancer, même dans sa dernière version), semble être une bombe à côté du metteur en pages d’Apple.

Si j’apprécie grandement le système des inspecteurs de Pages, je le trouve parfois bien lourd.

Comment justifier que le choix de la police de caractères ne soit même pas disponible dans l’onglet dédié au… texte?

image

Non non, ne cherchez pas, mais dans les sous-onglets, on ne trouve pas la police, il faut passer par là…

image

Comment justifier qu’il faille ouvrir cette foutue fenêtre des polices (qui m’insupporte chez Apple) via le SOUS-menu “Format->Police->Afficher les polices” lorsqu’on veut changer le corps ou la fonte dans un texte?

C’est tellement nul, alors qu’il suffirait d’intégrer ces fonctions dans l’inspecteur…

Chez Nisus Writer Pro (que j’utilise désormais au quotidien, qu’est-ce qu’il est bien ce traitement de texte, pourtant en beta), ils ont donné dans la simplicité.

image

Ce n’est pas plus logique ça? Hmmm?

Bref, on parle d’ergonomie chez Apple, on parle de simplicité. Ce n’est souvent pas le cas. Mais sur ce point, je reviendrai dans un autre article.

Si je me réjouis de voir débarquer l’iPhone, si tant est qu’il soit possible de l’avoir via Swisscom et Vodaphone, et surtout pas via Orange (je n’y foutrai plus jamais les pieds, chez eux), je regrette amèrement de voir que tout prend du retard au niveau du Mac, parce qu’il a fallu mettre toutes les forces dans ce téléphone.

Si Apple ne peut pas se payer, avec les bénéfices qu’elle se fait, des équipes de développement suffisantes en qualité et en nombre, alors où va-t-on?

47 commentaires
1)
orangers
, le 10.05.2007 à 00:09
[modifier]

C’est vrai ça… Nous attendons aussi les mises à jour de Keynote et Iweb…

2)
Jer-o-nimo
, le 10.05.2007 à 00:21
[modifier]

On attend surtout qu’ils se donnent les moyens de leurs ambitions : devoir retarder Léopard pour l’iPhone, c’est le signe qu’ils n’ont pas engagé assez. Si ils veulent sortir un nouveau produit, ils doivent créer une nouvelle équipe.

Moi, j’attend aussi iWork ‘07 (‘08) avec impatience. iLife aussi, d’ailleurs. Et si Aperture 2 botte le cul de Lightroom, j’envisagerai aussi de l’aquérir.

Mais d’ici là, il faudra que Cupertino arrête de compter sur le côté fan-avide-lobotomisé-à-coup-d’iPhone des mac users.

4)
XXé
, le 10.05.2007 à 01:02
[modifier]

Si ils veulent sortir un nouveau produit, ils doivent créer une nouvelle équipe.

Euh… Si c’était aussi simple, on en serait déjà à la 10.15… Il ne suffit pas d’embaucher pour que tout baigne, surtout avec de tels développements. Ce serait trop beau.

Didier

5)
Universal Tonton
, le 10.05.2007 à 01:15
[modifier]

Totalement vrai pour Pages. Autant j’aime Keynote, autant Pages m’a toujours laissé de marbre et sa lourdeur n’a fait qu’accentuer ce sentiment. De toute façon, son positionnement ne me convient pas : ni un véritable traitement de texte (désolé mais pour moi Word reste le leader incontesté), ni PAO… Tout simplement inutilisable en entreprise.

6)
Universal Tonton
, le 10.05.2007 à 01:17
[modifier]

Si c’était aussi simple, on en serait déjà à la 10.15… Il ne suffit pas d’embaucher pour que tout baigne

Certes. Mais c’est quand même la base… Tu ne gagneras jamais au loto si tu ne joues pas. Or, il semblerait a priori, vus les déboirs de Leopard, que les équipes de dev soient trop réduites.

7)
Inconnu
, le 10.05.2007 à 02:13
[modifier]

Suis sceptique: augmenter la taille des équipes ajoute de grosses difficultés niveau coordination.

Puis il ne faut pas perdre de vue que, vu la complexité d’un tel OS, même s’ils embauchent, il faut certainement compter plusieurs mois avant que les nouveaux soient productifs. Et dans le cas présent, je doute de la réelle utilité d’embaucher: l’iPhone est une nouvelle platteforme, il vaut mieux que ceux qui bossent sur OS X bossent avec ceux qui sont en charge de l’iPhone. C’est un travail assez ponctuel (si Apple a bien organisé son code, les modifications à faire sont assez “localisées”), donc embaucher des intérimaires n’aurait certainement pas été la meilleure idée.

Sinon pour moi le tout gros avantage que je vois est le suivant: l’iPhone est un périphérique, pas un ordinateur, autrement dit la puissance disponible est très très limitée. Faire bosser les gens qui sont normalement en charge de OS X leur permettra plus facilement de réinjecter les acquis faits sur la branche “iPhone” en terme d’optimisation dans le OS X pour les macs.

8)
Charled
, le 10.05.2007 à 02:44
[modifier]

bq%. On tape un mot, et deux secondes après, il s’affiche d’un coup. %

On dirait qu’on parle d’AppleWorks ;-)

9)
Origenius
, le 10.05.2007 à 05:47
[modifier]

Je suis d’accord avec toi François pour considérer que la politique de mise à jour d’Apple est parfois peu compréhensible.

Cependant je réserverais mon jugement quant à l’ergonomie parfois poussive que tu décris à propos de Pages.

Tu n’es pas sans savoir que les applications cocoa bénéficient chacune des bibliothèques propres à cet environnement, et la bibliothèque Police est bien sûr commune. Certes on peut l’obtenir par la méthode que tu préconises, mais n’est-elle pas aussi plus facilement disponible en cliquant sur son icône, à côté de celle de l’inspecteur ?

Je pense au contraire qu’une interface unifiée entre toutes les applications cocoa est justement une tentative ergonomique intéressante.

Origenius

10)
Okazou
, le 10.05.2007 à 06:06
[modifier]

« sur un clavier suisse romand, il faut taper le circonflexe, puis la lettre qui va dessous pour qu’une lettre soit correctement accentuée. Cela fonctionne avec tous les logiciels, bien évidemment, il ne manquerait plus que ça. Avec Pages aussi d’ailleurs, mais tellement souvent, lorsque le logiciel commence à coller, et que nous tapons vite, nous obtenons ceci: La ma^itrise […] »

Rassure-toi (!), François, sur clavier français de France et TextEdit – que j’utilise abondamment – aussi. Sur mon vieux Titanium 1 GHz.

J’obtiens également des trucs comme ça : Mêemê ou Mêmê pour Même.

J’ai toujours mis ça sur le dos d’une frappe trop rapide.
Problème sur le « buffer » de saisie ? Problème conjugué entre taille mémoire du/des documents ouverts (notamment avec images ou tableaux) et mémoire du « buffer » de saisie ? La condition de l’occurrence doit être multiple et non systématique.
Même routine mal foutue dans TextEdit et dans Pages ou mauvaise gestion de la mémoire dévolue à l’appli qui expliquerait le ralentissement évoqué et entraînerait un mauvais traitement des signes ? Police non francisée ?
Ça donne le même résultat quelle que soit la police ?

GG t’inviterait à faire suivre le problème chez Apple.

« Comment justifier que le choix de la police de caractères ne soit même pas disponible dans l’onglet dédié au… texte? »

Manque de souplesse qui s’explique par le parti-pris de l’emploi de styles et leur logique de fonctionnement.
N’oublie pas que Pages est un logiciel évolué qui dépasse très largement l’élémentaire application de traitement de texte. C’est d’ailleurs pourquoi j’utilise TextEdit qui me sert du brut, au kilomètre, sans façon. La mise en page, la composition, le placement d’illustrations, c’est une autre affaire, un second traitement. Quand tu finalises ton document (ce qui répond à une intention), tu es sensé avoir adopté un format de page qui intègre les styles que tu as choisis et qui tient donc compte des polices qui seront enregistrées avec ton document.

N’oublie pas non plus que le système impose/propose un gestionnaire des polices qui unifie pour toutes les applis l’utilisation des caractères. Autre suggestion pour dépasser le problème des menus : utilise les raccourcis. Commande + ou – pour agrandir ou diminuer le corps du texte, c’est très rapide. Commande T pour appeler la fenêtre des caractères (bien foutue) est d’un usage banal pour moi (je la laisse d’ailleurs ouverte au besoin).

J’en profite pour rappeler que l’utilisateur de Macintosh sous Mac Os tient sa main gauche en permanence au-dessus des touches à combinaison ctrl, alt, pomme, x, c et v (+ w, q, a, z, s, d, f, g…) il ne la pose pas sur ses genoux. En traitement de texte, la main droite (souris) est le marqueur et la main gauche l’exécuteur.

Peut-être un problème de méthodologie. Perso, je recherche toujours la simplicité. Le beau est dans la simplicité (le rococo est l’opposé du beau).

« Si Apple ne peut pas se payer, avec les bénéfices qu’elle se fait, des équipes de développement suffisantes en qualité et en nombre, alors où va-t-on? »

On n’improvise pas une équipe d’ingénieurs et de programmeurs. La méthodologie Apple, qui nous garantit ce que l’on connaît (même si tout n’est pas parfait), exige des personnels non seulement bien formés mais également bien intégrés à la boutique. On n’embauche pas 20 ingénieurs lambda parce que l’on a ponctuellement besoin de 20 ingénieurs, ça n’a pas de sens. Penser que l’argent est la solution à tout n’est pas du tout raisonnable. Si c’était vrai, M$ proposerait les meilleurs logiciels et les libéraux auraient raison.

D’ordinaire parler technique me gonfle (tiens, pourquoi les gens de gauche n’exigent-ils jamais moins d’articles techniques ?) mais là, je ne sais pourquoi, la causette m’a fait du bien. :-)

Le tout est de ne pas abuser.

11)
François Cuneo
, le 10.05.2007 à 06:37
[modifier]

D’accord Okazou, engager ponctuellement du monde ne tient pas la route.

Mais là, il y a un manque flagrant de tous les côtés.

Comment expliquer que le tableur manque toujours à l’appel de la suite iWork?

Comment expliquer ces retards de tous les côtés?

Aperture est en train de se casser la gueule parce qu’ils n’arrivent pas à suivre le train des appareils de photo, Pages n’est pas mis à jour, Léopard a du retard, iLife va sauter une année, bref,… Le nombre de passages sur LightRoom (dont je fais partie) est impressionnant et bien compréhensible.

Ce qui m’énerve aussi, c’est le fait qu’ils veulent qu’on paie la moindre amélioration. Tous les autres ou presque nous offrent des nouvelles fonctions dans des mises à jour incrémentées au dixième. Là, on ne travaille qu’au centième, avec d’éventuelles corrections de bugs très légères,

Pour l’histoire du circonflexe, je n’ai pas ce problème avec Textedit, ni d’ailleurs avec Nisus qui est basé sur le moteur de Textedit.

Enfin, je le répète, Pages est bien plus lent que Xpress, qui est lui aussi une application complexe.

Bien plus lent que Word, qu’on dit être une usine à gaz.

12)
languedoc
, le 10.05.2007 à 06:59
[modifier]

Toujours ces considérations dignes du Café du Commerce… Je vous invite à postuler pour la direction marketing d’Apple. Enfin, on verra les choses changer ;-) Pour Pages, je ne suis pas d’accord : Okazou l’a bien dit commande + T, ce n’est quand même pas la mer à boire. Le comparer à XP (beurk) est hors-sujet.

13)
6ix
, le 10.05.2007 à 08:42
[modifier]

J’utilise pour Pages comme traitement de texte, il me va très bien mais je ne fais jamais rien de très gros non plus. Et c’est vrai qu’on voit ses limites, et qu’il mérite une belle mise à jour pour passer de “a du potentiel” à “bon logiciel”.

C’est vrai que l’attente concernant iLife ou iWork est grande. D’une part, on était habitué à voir une nouvelle version en janvier, et tout le monde trouve intolérable que cela ne soit pas le cas cette année, et d’autre part, argument plus justifié, certains des logiciels méritent une mise à jour.

Cela dit, à te lire François, j’ai l’impression que pour toi ce retard est dû au fait que tout le monde bosse sur l’iPhone et laisse de côté le reste. Ca me paraît pas aussi simple, et à mon avis, ces logiciels sont fortement liés à Leopard, lui-même lié à l’iPhone.

Peut-être que je me plante, et dans ce cas bouh Apple, mais si il est fort possible qu’Apple veuille tirer parti de Leopard pour ses logiciels. Alors soit elle les sortaient en janvier sans ces possibilités, soit elle retarde un peu le tout et peut livrer de front Leopard et des applications optimisées.

Attendons la WWDC de juin en espérant qu’Apple communique sur le sujet et s’occupe en même temps de ses machines qui tardent elles aussi à être mises à niveau.

14)
bens
, le 10.05.2007 à 09:01
[modifier]

Bof… Ne soyons pas chien. Pages, même si perfectible, est surtout différent de word. Moi en me donnant la peine de “rentrer dedans”, je commence à le trouver très agréable. Je dirais, pour la question des polices, que le postulat des concepteurs de Pages est probablement le suivant: on n’utilise généralement pas 15 polices diférentes. La palettes des polices (pomme T, facile) est donc généralement éteinte. Par contre l’utilisateur a à sa disposition le tiroir “Style de caractère”, autrement plus paramétrable que n’importe quelle palette word. Il y a aussi le style de paragraphe et les styles de listes, dans le même genre.

Je pointe juste des points positifs de Word, qui m’empêchent de le lacher au profit de Pages : l’intégration des lignes dans le corps de texte (que j’utilise souvent pour encadrement et autres), le mode Plan (excellent avec les titres), et bien entendu la fusion-publipostage avec une base de données excel!!

Quant au retard de Leopard (et de iWork), je ne vais pas répéter ce que d’autres ont dit. Si engager quelques ingé suffisait comme solution à la surcharge de travail, Microsoft n’en serait pas là (lourdeur, lenteur, bugs). Je préfère largement quelques mois de retard et un produit bien fini, si c’est une condition pour sauver la qualité, le dynamisme et l’inventivité.

15)
Garfield-fr
, le 10.05.2007 à 09:02
[modifier]

Je suis du même avis. Il y a plus d’une année j’ai fait l’acquisition d’un téléphone portable SonyEricsson P990. A ce jour, je ne peut toujours pas le synchroniser car Apple n’a pas fait le nécessaire sur iSync. Il était bien content le Steve, lors qu’une Keynote, d’avoir un dirigenant de Sony Ericsson pour présenter la synchro…

Je ne comprends plus cette politique. Ils veulent augmenter leur part de marché mais de l’autre côté, ils ne sont pas pas capable d’assumer. Regarder ce qui c’est passé avec Leopard, Monsieur Steve a comme excuse de prendre l’équipe Mac OS X pour faire le système d’iPhone. Je veux bien mais avec les bénéfices qu’ils font en ce moment, il aurait pu engager quelques développeurs en plus pour assumer le retard et la bonne date de sortie du prochain système.

Voilà pour mon observation.

16)
François Cuneo
, le 10.05.2007 à 09:07
[modifier]

Ah oui, j’avais oublié la synchro avec les téléphones.

Là, ils sont simplement en dessous de tout!

Qu’on ne vienne pas me dire que c’est aux fabricants de se mettre à jour pour Mac. Si Mac veut des parts de marché, c’est à lui de faire le nécessaire.

languedoc, bienvenue au café du commerce!:-)

17)
cerock
, le 10.05.2007 à 09:08
[modifier]

Ce qui m’énerve le plus sur Page (dont je ne me passerai plus) c’est la lenteur d’impression de certain document. Sans savoir pourquoi certain sont très rapide, d’autre il leur faut 5 bonne minutes pour sortir (que ce soit sur une petite hp laserjet 1022 ou une ColorLaserjet 2600n). Peut-être bien que ces imprimante manque de mémoire (ce sont des entrée de gamme) mais c’est le imprimantes choisie par monsieur et madame tout le monde. J’avoue ne pas avoir tester sur mon epson r1800 pour voir si cela était mieux.

Pour la lenteur d’Aperture, je fais parti des nombreux switcheur sur lightroom (je me demande bien à la suite de quel test, n’est ce pas THG). Par contre j’utilise toujours Aperture pour les livres… mais c’est vrai que si Page évolue dans le bon sens, peut-être qu’a la longue je vais l’utiliser pour cette tâche.

18)
ToTheEnd
, le 10.05.2007 à 09:15
[modifier]

Je ne peux tout expliquer, mais la mauvaise gestion des téléphones me parait un peu évidente à la vue de l’iPhone. Apple veut que les gens aient une bonne expérience avec leur Mac et leur téléphone que si c’est du tout Apple…

T

19)
Stilgar
, le 10.05.2007 à 09:26
[modifier]

Page est inutilisable !!!

C’est un fait d’autant plus inexcusable que les machines actuelles sont des monstres de puissance (pour du traitement de texte, avec une petite touche de PAO (et pas bien grosse la touche :o) )).

Je ne vois pas pourquoi, on se sentirait obligé de temporiser lorsqu’il s’agit d’Apple !!! Sur ce coup, ils sont mauvais !! Même AppleWork fait mieux (je ne parle pas de Word, puisque la dernière version de j’ai utilisé sur Mac était la 5 – excellente par ailleurs – ).

Aperture… un ogre Gargentuesque !!!! Hormis le fait qu’il est toujours à la traine (c’est un euphemisme :o) ) pour reconnaitre les nouveaux appareils photos (d’un autre côté je m’en fiche, mon antiquité est reconnue :o) ), il est inexpliquablement discophage. Pour exemple, une photothèque de 15 000 photos :

IVMP avec imagettes en 240 : env 200 Mo

Lightroom sans aperçus grandeur nature : env 800 Mo

Aperture sans aperçus : env 7 Go !!!! :o(

Je veux bien croire que le coût au Mo des disques durs est dérisoire aujourd’hui, mais en informatique comme pour le reste je déteste le gaspillage !! Et lorsque je vois cette consommation excessive en espace disque, je ne suis pas étonné de la lenteur (de mon point de vu injustifiée cf Lightroom) de ce logiciel.

Soyons objectifs, hormis l’OS, Apple, ces derniers temps, au niveau logiciels, c’est un peu la montagne qui accouche d’une toute petite souris. Et a fortiori c’est pas un accouchement sans douleur :o)

20)
jdmuys
, le 10.05.2007 à 10:31
[modifier]

Le problème des caractères diacritiques est à mon avis un problème lié au système et non à Pages. Je l’avais dans plusieurs applications, y compris TextEdit, pourvu que la machine soit assez lente, et qu’on tape assez vite.

Le symptôme que j’ai chez moi est que le caractère mort (l’accent “´” par exemple) se retrouve sur plusieurs caractères successifs. Par exemples: je veux taper le mot “créions”, je tape donc les touches (sur mon clavier QWERTY): c, r, option-e, e, i, o, n, s. Je peux obtenir des choses du genre “créíó´n´s”.

Il se trouve que je n’arrive plus à reproduire le problème: je n’ai plus de machine suffisamment lente.

Ou alors, ce problème précis a été corrigé… et on ne parle pas de la même chose…

Jean-Denis

22)
popeye
, le 10.05.2007 à 11:11
[modifier]

Ah le soulagement de voir que d’autres mobiles ne sont pas pris par iSync! Mon K800i Ericsson n’est pas pris non plus en bluetooth et je guette depuis une année une éventuelle hypothétique mise à jour pour corriger ceci. C’est quand même un des appareils les plus répandus.

Alors si je comprends bien l’article, je n’ai plus besoin d’attendre, il n’y en aura pas… (je déduis par similitude)

Merci pour la sauvegarde des contacts… c’était bien pratique quand j’ai changé de mobile, l’ancien K610 étant pris en charge. Va falloir trouver un autre moyen, si c’est ça le progrès, ben merci bien!

Quand à Pages, ou la suite iWork complète, faudrait qu’ils comprennent que si on sort une nouvelle version, c’est pas que pour l’un des deux programmes. C’est toute la suite ou rien. C’est pour cela que je n’ai pas acheté Keynote 3, si c’est pour devoir acheter Pages 3 six mois plus tard… Et comme ils ne s’achètent pas séparement, tu achètes deux fois iWork en six mois. Nickel bleu ciel.

23)
popeye
, le 10.05.2007 à 11:12
[modifier]

Ah le soulagement de voir que d’autres mobiles ne sont pas pris par iSync! Mon K800i Ericsson n’est pas pris non plus en bluetooth et je guette depuis une année une éventuelle hypothétique mise à jour pour corriger ceci. C’est quand même un des appareils les plus répandus.

Alors si je comprends bien l’article, je n’ai plus besoin d’attendre, il n’y en aura pas… (je déduis par similitude)

Merci pour la sauvegarde des contacts… c’était bien pratique quand j’ai changé de mobile, l’ancien K610 étant pris en charge. Va falloir trouver un autre moyen, si c’est ça le progrès, ben merci bien!

Quand à Pages, ou la suite iWork complète, faudrait qu’ils comprennent que si on sort une nouvelle version, c’est pas que pour l’un des deux programmes. C’est toute la suite ou rien. C’est pour cela que je n’ai pas acheté Keynote 3, si c’est pour devoir acheter Pages 3 six mois plus tard… Et comme ils ne s’achètent pas séparement, tu achètes deux fois iWork en six mois. Nickel bleu ciel.

24)
Tartopom
, le 10.05.2007 à 11:26
[modifier]

Eh bien moi, depuis que je suis passé à Nisus Express, suite à quelques articles sur cuk, je suis heu-reux! J’ai laissé tombé Word, beaucoup trop lourd pour mes besoins, et sur Nisus, je trouve que tout est simple, beau, à portée de main, bien fait. Pour les synonymes et correction, Antidote qui est parfait.

25)
François Cuneo
, le 10.05.2007 à 11:34
[modifier]

Tartopom: eh bien qu’est-ce que tu vas dire de la version Pro, tout aussi simple, mais plus puissante! Regarde l’article qui y est consacré et suis le lien pour télécharger.

Popeye: mais mon K800i est reconnu depuis la 10.4.9! Avant, j’utilisais juste un petit machin pour l’aider, maintenant, c’est intégré au système.

26)
zitouna
, le 10.05.2007 à 12:02
[modifier]

Ça ne date pas d’hier: QTVR Authoring Studio: version 1.0, puis, un an après 1.0.1, puis plus rien, jamais… A part leur OS, je n’apprécie pas trop les softs Apple.
z (trop de simplicité tue la simplicité, je répête: trop de simplicité tue la simplicité)

27)
bibi.frikotin
, le 10.05.2007 à 12:24
[modifier]

A propos de Pages, Word et des autres traitements de texte : depuis des lustres la plupart des utilisateurs ont besoin de fonctions finalement assez basiques, et Word est une usine a gaz a l’ergonomie ahurissante de mediocrite, dix fois trop cher pour l’usage qui en est majoritairement fait. Mais ce que je lui reproche le plus, c’est une fonction qui existait deja il y a 20 ans sur un logiciel qui fut autrefois gratuit (sur PC), un soft francais de SAMNA qui eut tellement de succes dans son pays que ses createurs le vendirent aux americains, et qui connut des fortunes diverses sous le nom de lotus ou ibm. Cette fonction toute bete, c’est de pouvoir integrer un tableau avec formules dans une page de texte, il y a quand meme quelques millions de gens dans le monde qui font (entre autres) des notes de frais ou des factures, non? He bien Word ne sait PAS le faire sans Excel !!! Simple, non? Et sur mac, cherchez bien, qui sait faire ça? A peu pres personne! Pages le fait maintenant, depuis sa mise a jour, j’ai essaye, et moi aussi je suis catastrophe par sa lourdeur et sa lenteur. Alors il reste qui? Sauf erreur, un seul autre logiciel mac, Ragtime, pas un modele d’ergonomie moderne non plus, mais efficace, et gratuit dans sa version personnelle PPC. Et qui offre egalement l’avantage sur Word (cauchemar des imprimeurs) de permettre des mises en pages de grandes dimensions, Word ne sait pas faire un PDF de 60×80cm par exemple. Pages le fait, mais sur ma machine il faut trois jours, alors que X-Press s’en sort les doigts dans le nez, c’est quand meme normal, il est fait pour ca… Bref, tout ca pour dire a Apple qu’il y a une demande pour un traitement de texte intelligent et efficace, et qu’ils passent a cote actuellement avec Pages, tout comme ils auraient la place pour un equivalent de Money pour la gestion des comptes domestiques avec integration du QIF et OFX, les deux formats les plus courants dans ce domaine. Monsieur Apple, si tu me lis !!!

28)
Roger Baudet
, le 10.05.2007 à 12:29
[modifier]

bibi.frikotin, Appleworks sait calculer une note de frais depuis plus de 15 ans ! Apple Works sait également traduire du Word ou de l’Exel, ne plante pas et est très rapide !

29)
bibi.frikotin
, le 10.05.2007 à 12:37
[modifier]

Euuuuhhh… Je voulais parler de soft moderne. Appleworks a quand meme son avenir derriere lui depuis pas mal de temps.

30)
Pepar
, le 10.05.2007 à 12:43
[modifier]

Pour Cerock, commentaire 17 : Tu peux essayer de transformer un document en pdf puis, si besoin, imprimer ce document. Si la transformation en pdf est aussi longue que l’impression directe, c’est lié à Pages ; si c’est le pdf qui met du temps à être imprimé, ça vient de l’imprimante ; et si les deux sont plus rapides que l’impression directe, c’est que le pb vient de Pages.

Pour François, commentaire 21 Ce qui aurait tendance à prouver que c’est un problème général qui ne se manifeste que quand ça rame.

La programmation objet c’est “beau”, mais quand ce n’est pas optimisé c’est surtout pénible. Par ex. sur mon iBook Core 2 Duo la calculatrice est toujours atrocement lente à réagir. Je me demande si ça ne va pas plus vite de lancer Safari et de faire le calcul avec Google…

31)
Stilgar
, le 10.05.2007 à 12:54
[modifier]

A propos de Pages, Word et des autres traitements de texte : depuis des lustres la plupart des utilisateurs ont besoin de fonctions finalement assez basiques, et Word est une usine a gaz a l’ergonomie ahurissante de mediocrite, dix fois trop cher pour l’usage qui en est majoritairement fait.

Euuuuhhh… Je voulais parler de soft moderne. Appleworks a quand meme son avenir derriere lui depuis pas mal de temps.

Suis je le seul à relever une certaine contradiction ???

Pourquoi obligatoirement changer un logiciel qui répond à ses besoins, qui est performant, stable, etc. Pour un autre, certes plus moderne, qui ne remplit pas le “contrat” que je viens d’énumérer ? L’obligation d’être up tu date ?

C’est sûr que si c’est le principal motif d’achat, alors les éditeurs – M$ en tête – ont bien raisons de constament rajouter des trucs et autres bidules à leurs softs, même si cela va à l’encontre de la qualité et de l’ergonomie, puisque c’est ce qui fait vendre…

32)
bibi.frikotin
, le 10.05.2007 à 13:17
[modifier]

Je m’exprime sans doute mal. Appleworks, ou le souvenir que j’en ai (!) est un bric-a-brac qui fait un peu traitement de texte, un peu dessin, etc, le tout assez tristoune et tres limité. Combien de couleurs gere-t’il? Peut-on habiller les images avec le texte? Peut-on faire des grands documents? Etc. Ce que j’avais testé au début d’OsX ne m’avait vraiment pas convaincu, avec des limitations en tous genre d’un autre age. Maintenant, si cela a evolue, dites-le moi. Et quand je parle de l’ergonomie microsoft, c’est de l’art de cet editeur de noyer les trucs simples dans des fatras de menus compliques, comme par exemple la modification du gabarit de base d’une lettre. Je voudrais un traitement de texte simple d’aspect mais qui gere aussi bien le glisser-deposer d’images multiples en millions de couleurs, avec chevauchement et habillage gauche droite du texte, que que la creation simple de factures avec champs masqués verrouillables et en-tetes personalisees pour une utilisation au quotidien, sans necessiter pour autant 300mo de ram, des heures de calcul et des sous-menus en cascade. Si ca existe, faites-moi signe…

33)
6ix
, le 10.05.2007 à 13:53
[modifier]

La programmation objet c’est “beau”, mais quand ce n’est pas optimisé c’est surtout pénible. Par ex. sur mon iBook Core 2 Duo la calculatrice est toujours atrocement lente à réagir. Je me demande si ça ne va pas plus vite de lancer Safari et de faire le calcul avec Google…

Euh… je comprends pas trop le lien là??

34)
François Cuneo
, le 10.05.2007 à 13:56
[modifier]

Stilgar, AppleWorks est pour moi une horreur.

Je l’utilise depuis des années à l’école, et si tu changes d’imprimante, toute la mise en page est foutue.

Je le dis, ce logiciel est inutilisable à cause de cette logique étrange qui veut qu’un document soit fait pour UNE imprimante.

Et puis, AppleWorks n’est plus développé du tout. Pages le reconnaît très mal sur les documents composites.

Bref, il ne faut surtout plus utiliser AppleWorks.

Ben tiens d’ailleurs, encore une saloperie d’Apple (je pèse mes mots) qui abandonne un logiciel qu’ils avaient mis en avant.

C’est le combientième?

Oh mais plus je lis les commentaires, plus je suis énervé contre Apple moi…

35)
Stilgar
, le 10.05.2007 à 17:41
[modifier]

*6ix 33 : * Moi non plus, d’autant que la citation que tu m’attribus n’est pas de moi :o)

Je ne cherche pas à faire l’apologie d’AppleWorks, je dis simplement pourquoi sortir l’artillerie lourde alors qu’un petit calibre suffit et surtout pourquoi se sentir “obligé” d’abandonner son petit logiciel qui rempli son office et suffit à ses besoins. Si le seul motif de changement est le désir d’être “à jour”, je trouve que c’est un peu consommer pour consommer.

Sinon, François, je n’ai jamais rencontré les problèmes que tu décris. Attention, je ne dis pas qu’ils n’existent pas, je dis simplement que je ne les ai jamais subi.

Combien de couleurs gere-t’il?

AppleWork gère les couleurs sur 24 bits donc en millions de couleurs

Peut-on habiller les images avec le texte?

Oui sans aucun problème

Peut-on faire des grands documents?

Là, c’est plus délicat. Cependant on sort du cadre d’une utilisation basique…

Sinon, le traitement de texte qui m’avais le plus impressionné c’était FullWrite : 10 ans d’avance sur ses concurrents. Ou WriteNow pour sa vitesse (il enterrait tout le monde celui-ci sur ce critère).

Aujourd’hui j’avoue être un peu blasé, il n’y en a aucun qui sort réellement du lot (à part Nisus peut être).

Oui sans aucun problème

36)
6ix
, le 10.05.2007 à 17:49
[modifier]

Stilgar: Oups, vraiment désolé… C’est corrigé, c’est bien à Pepar que je m’adressais. =)

37)
Pepar
, le 10.05.2007 à 18:09
[modifier]

Pour 6ix, Commentaire 33

C’est du même ordre que Pages qui “colle” : Je ne sais pas pour toi, mais chez moi la calculette fournie avec OsX est TRES lente à réagir, ne serait-ce qu’à la frappe. Du coup, pour un petit logiciel destiné à rendre service rapidement, c’est raté ! La calculette de Windows est un monstre de puissance à côté.

Par ailleurs, Google fait office de calculatrice avec des fonctions mathématiques assez avancées et ça marche bien, à la vitesse de ta connexion internet. Et comme Safari et Firefox proposent directement la recherche Google dans leur barre de navigation, pas besoin de passer par un autre logiciel. Et tu n’as pas à gérer les mises à jour !

Enfin, ce serait intéressant d’avoir l’avis d’utilisateurs de Final Cut et autres logiciels ouvertement PRO.

38)
Anne Cuneo
, le 10.05.2007 à 18:47
[modifier]

Je dirais même plus:

Tartopom: eh bien qu’est-ce que tu vas dire de la version Pro, tout aussi simple, mais plus puissante! Regarde l’article qui y est consacré et suis le lien pour télécharger.

J’irai même plus loin: voici le lien direct pour télécharger Nisus Pro Beta (gratuit pour l’instant pour ceux qui ont déjà Nisus Express, pour les autres aussi, mais limité dans le temps).

Lorsque Pages est sorti, Nisus Express était dans un état si primitif que j’ai cru un instant pouvoir remplacer mon traitement de texte Nisus par Pages. Mais Nisus s’est développé à vitesse Grand V, et très rapidement il a dépassé Pages. Aujourd’hui, avec la gestion texte/images, les notes, index etc., tout ça dans une simplicité exemplaire, il n’y a plus photo. Nisus Express pour les besoins simples, Nisus Pro pour les besoins complexes.

39)
6ix
, le 10.05.2007 à 19:10
[modifier]

Pepar: Chez moi la calculette ne pose pas de problème de lenteur, jamais remarqué en tout cas. Mais ce que je voulais dire, c’est que je ne vois pas le rapport avec la programmation objet.

40)
henrif
, le 10.05.2007 à 19:31
[modifier]

Utîlîser un Mac pour fâîrê de lâ bûrôtîque, quêlle tristêsse tôût de mêmê…

41)
pm
, le 10.05.2007 à 20:41
[modifier]

oh, apple en disgrâce pour cause de mise à jour trop peu fréquente, la famille cuk est mûre pour une migration sous vista! OK, je sors…

42)
Anne Cuneo
, le 10.05.2007 à 21:01
[modifier]

Utîlîser un Mac pour fâîrê de lâ bûrôtîque, quêlle tristêsse tôût de mêmê…

Pas que… Mais quand on fait ce que tu appelles «de la bûrôtîque», on aime son confort, on aime pouvoir insérer des images facilement et sans crainte, on aime pouvoir écrire tout un grand texte dans un seul fichier (je viens d’en pondre un de 750’000 signes), sans crainte de le perdre, sans devoir attendre trois plombes pour que cela s’ouvre etc etc…

A part ça, on se demande depuis quand la bûrôtîque empêche de faire du montage vidéo, du travail sur les photos, de la musique et j’en passe. Pour moi, cela cohabite très bien.

43)
Titov
, le 11.05.2007 à 07:49
[modifier]

J’utilisais AppleWorks dans ma profession. C’était un traitement de texte presque parfait et surtout bien plus rapide et ergonomique que Pages. Je travaillais seul et lorsque je devais envoyer par mail un texte le traducteur d’AW suffisait largement.

AW n’est plus développé depuis plus de 3 ans et je travaille avec d’autres confrères sur PC et j’ai dû utiliser Word. J’ai pesté contre cette usine à gaz mais aujourd’hui j’arrive à m’en sortir. Ayant acheté iWork j’ai utilisé Pages en me disant qu’il devrait succéder à AW mais que nenni !

Pages est lourd et pas ergonomique même sur mon PM G5 2X1,8 GHz, alors sur mon iBook G4 du bureau j’en parle pas… Par contre la mise en page, la présentation, le fait de faire glisser une photo sur du texte c’est du gâteau mais cela ne me sert pas dans mon métier.

Je suis totalement d’accord sur les critiques de Cuck concernant Pages.

La seule raison que j’utilise encore Pages c’est le problème des Modèles. J’ai un dossier avec tous mes modèles de courriers et d’actes. Grâce à FinderPop ils sont tous à portée de souris. C’est rapide et pratique. Or, je n’ai jamais su comment enregistrer un modèle Word en dehors du dossier Modèles d’Office 2004 qui n’est pas pratique d’accès. Si quelqu’un a la solution, je suis preneur.

Bonne journée à tous.

44)
Tartopom
, le 11.05.2007 à 10:09
[modifier]

François, Anne, Nisus Express me suffit je crois pour l’instant. J’ai des besoins simples en effet: du texte. Pas de tableaux, de macros (je ne sais même pas ce que ça veut dire…), ou de mise en page compliquée. Mais TextEdit est quand même un peu trop simple, et Word trop compliqué et lourd, bref Nisus Express est LE logiciel qui me fallait. En plus il est rapide. Il y a encore 2 ou 3 choses que j’utilisais dans Word que je n’ai pas retrouvé dans Nisus, mais bon. Par exemple pour écrire un dialogue, je n’ai pas trouvé comment faire pour avoir une liste de “tirets”, style

– salut

– salut ça va

– etc.

Il me semble que je dois chaque fois taper le ”-”, ce qui n’est pas dramatique, mais Word le fait. Mais ça doit être quelque part…

46)
Anne Cuneo
, le 12.05.2007 à 10:05
[modifier]

Il me semble que je dois chaque fois taper le ”-”, ce qui n’est pas dramatique, mais Word le fait.

Pose la question sur le forum Nisus quelqu’un te répondra sans aucun doute… Ce forum-là est comme celui de Cuk: ça aide toujours. Si tu ne sais pas suffisamment d’anglais, fais signe ;-))

47)
Tartopom
, le 16.05.2007 à 16:18
[modifier]

ok, merci, j’essaierai de pondre 2 ou 3 phrases en anglais dès que j’aurai un peu plus de temps… Mais quel bonheur d’écrire avec ce logiciel!