Profitez des offres Memoirevive.ch!
Google Apps

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, Google met à disposition des applications en ligne principalement utiles comme outils de collaboration.

Ces applications sont toutes utilisées à partir du même login créé pour un compte Gmail. Depuis quelque temps déjà, plus besoin d’être invité pour s’inscrire sur Gmail. Tout un chacun peut donc en profiter.

Une petite précision avant de vous présenter un petit aperçu des outils que j’aie déjà utilisés. Aucune de ces applications ne fonctionne encore sous Safari (sauf le calendrier et Gmail). Il faut utiliser Camino ou Firefox.

Google Talk

Google Talk est une application qui permet de chatter avec des contacts qui ont également un compte Gmail. Cette application est téléchargeable pour Windows. Elle est disponible sous Mac en passant par des applications comme Adium ou iChat par exemple.

Le gros plus, c’est d’avoir également accès au chat directement depuis l’interface Gmail. Il est ainsi possible de voir si une personne est connectée et de lui écrire ou lui téléphoner par l’entremise de l’ordinateur et ainsi éviter le temps d’attente si une réponse est urgente.

image

J’ai masqué les noms de mes contacts. Les pastilles vertes indiquent les gens en ligne avec qui l’on peut chatter.

Google Calendar

Une application bien pratique si comme moi, vous avez un agenda au travail, un agenda à la maison et un agenda électronique qui ne fonctionne plus très bien.

Ce calendrier permet de manière simple et efficace de créer son propre calendrier et de le partager avec d’autres membres Gmail.

Une fonction de notification par mail ou SMS est gratuite. Vous pouvez configurer de manière précise si vous désirez être notifié lors d’un nouveau rendez-vous ou avant un rendez-vous à venir.

image

Cliquez sur l’image. Le menu pour paramétrer les notifications par email, SMS ou popup

Par exemple, j’ai un rendez-vous appelé rd-vs à 8 h 30 dimanche 29 avril et je fixe un rappel 5 minutes avant. Voici le SMS que je vais recevoir:

Rappel: rd-vs – dim. 29 avr. 08:30 – 09:30 (1 heure)

En Suisse, la liste des opérateurs pris en charge est Swisscom, Orange et Sunrise. J’ai pu également essayer avec Migros et le service fonctionne à merveille, on peut donc également supposer que Coop fonctionne aussi.

Il est très facile d’importer ce calendrier dans iCal. Toujours dans les paramètres, le lien pour l’abonnement est fourni automatiquement.

image

Cliquez sur l’image

La partie devient nettement plus compliquée pour synchroniser de manière bidirectionnelle iCal et gCal. Pour cela, j’ai recensé deux applications (il en existe d’autres).

Spanning Sync

  • Facilement paramétrable
  • Payant
  • Peut provoquer des doublons et d’autres problèmes de synchro

GCalDaemon

  • Gratuit
  • Fonctionne bien
  • Mise en place difficile, car il faut utiliser le terminal et la ligne de commande

Google Document et Tableur

Tout le monde connaît Word et Excel. Voici les versions en ligne de ces applications Made in Google.

image

Aperçu d’une page d’un document de type tableur

Nous ne retrouvons pas ici toutes les fonctionnalités offertes par les softs de Microsoft Office mais elles sont largement suffisantes pour mettre en forme un document de facture classique.

image

Quelques fonctionnalités classiques à disposition

image

Exporter le document

L’export du document vers les logiciels standards est prévu.

image

Partager le document

Les documents peuvent être partagés avec n’importe quelle personne (pas obligatoirement un membre gmail). Le niveau de collaboration est affiné en choisissant si cet utilisateur sera un collaborateur (droit d’écriture) ou un simple lecteur.

image

Après avoir ajouté Puzzo comme collaboratrice du document, la page d’accueil permet de voir les documents actifs ainsi que les collaborateurs associés à chacun.

image

Cliquez sur l’image

Publier le document

Il est également possible de mettre en ligne le document internet et le rendre accessible ainsi à tout le monde au format HTML. Par exemple, j’ai mis en ligne le document text à l’adresse http://docs.google.com/Doc?id=dhpfjg5t_24phbwt.

image

Et puis, on peut finalement intégrer le document sur son blog. N’ayant pas de blog, je n’ai pas pu tester l’efficacité et la simplicité de la chose. Si vous avez des expériences à partager sur ce point, n’oubliez pas les commentaires.

Les révisions des documents

Lorsqu’on travaille à plusieurs sur un document, il est toujours utile de savoir les modifications qui ont été apportées par l’autre ou encore de pouvoir revenir à une version antérieure si on se rend compte que les modifications ne conviennent pas.

Cette gestion est très intuitive et bien expliquée. Il est possible de comparer deux versions et de voir l’historique associé au document.

image

image

Conclusion

Quel plaisir de pouvoir commencer un document chez soi, le continuer au travail et pouvoir demander facilement l’avis d’une personne sur son contenu. Plus besoin de mail à rallonge pour expliquer les modifications qui ont été effectuées, on regarde l’historique et tout est clair.

Même chose pour le calendrier qui devenait un réel souci chez moi tant je ne savais plus si j’avais quelque chose de prévu de manière rapide (j’ai un agenda de ministre).

Bien entendu, il faut avoir une connexion à internet pour pouvoir profiter de ces outils, mais pour la plupart d’entre nous, ce n’est plus un problème.

Et puis, si vous pensez que ces outils, ne vous servent à rien, peut-être trouverez-vous un intérêt à :

  • La création de groupe pour l’envoi d’e-mail
  • Picasa pour la publication de photo en ligne
  • Traduction qui permet de traduire une page entière d’internet ou seulement le passage d’un texte.

Toutes ces applications sont listées sur le site de Google et n’hésitez pas également à jeter un œil régulièrement à cette page, car Google étoffe chaque jour un peu plus le panel de ses propositions. On parle entre autres pour l’été d’un outil de présentation du type de PowerPoint.

29 commentaires
1)
François Cuneo
, le 02.05.2007 à 00:33
[modifier]

Faudra que je m’y mette!

Cela dit, j’écris presque tous mes articles en ligne, avec le Textile qu’a installé Noé dans notre admin.

Je trouve ça super, mais il m’est arrivé plusieurs fois de me dire: bon, t’as cinq minutes, tu profites d’écrire, et paf, voilà que je ne suis pas en ligne.

Ça peut tout de même être ennuyeux.

Merci pour cette présentation!

2)
Jar Jar
, le 02.05.2007 à 00:54
[modifier]

Quel plaisir de pouvoir commencer un document chez soi, le continuer au travail et pouvoir demander facilement l’avis d’une personne sur son contenu.

Du plaisir ? D’accord ! Mais alors dans le cadre d’une utilisation privée uniquement. Mais dans le cadre professionnel, j’espère que ce document ne contenait rien de confidentiel. D’une manière générale, comment peut-on vanter l’utilisation d’outils en ligne sans soulever la question de la confidentialité ? Cela ne choque personne qu’une seule entreprise, Google, est en train de réussir là où certains gouvernements non pas (encore) réussis, à savoir tout connaître de la vie d’un individu. Je vous invite à réfléchir sur les données qui se trouvent dans vos documents, dans votre agenda, dans vos mails. Maintenant, imaginez ces données en ligne, “chez” Google. Qu’est-ce qui l’empêche de les consulter, de les analyser, de vous cataloguer et de revendre l’information ?

3)
Benoit29
, le 02.05.2007 à 02:51
[modifier]

Merci Puzzo pour cette présentation des outils Google.

Voici d’autres applications en ligne bien utiles:

Pour la retouche photos Pixer.Us, Phixr l’édition vidéo Jumpcut, Cuts et Eyespot la conversion de fichier de type document, images, audio et vidéo Zamzar la téléphonie IP Gizmo Call et un outil permettant le travail collaboratif sur de nombreux types de documents Vyew.

4)
Inconnu
, le 02.05.2007 à 06:38
[modifier]

Je rejoins Jar Jar sur le problème de la confidentialité.

5)
THG
, le 02.05.2007 à 06:48
[modifier]

Oui, méfiez-vous et protégez la confidentialité de vos agendas et de vos petites feuilles excel, on sait jamais, des fois que leur utilisation abusive ne serve une quelconque grande conspiration.

Eh, oh ? Les gars ? Vous croyez pas que vous poussez le bouchon un peu loin ? Bien sûr qu’il faut protéger ses données et rien ne vous oblige à tout stocker chez Google… Arrêtez la parano. Je suppose que vous vous abstenez aussi d’utiliser votre carte de crédit pour vos achats en ligne ? Et que vous n’utilisez plus votre téléphone portable au cas ou votre fournisseur d’accès se serve de vos SMS pour vous espionner ?

En ce qui me concerne, je suis un fervent utilisateur de GMail dont j’apprécie la simplicité, l’efficacité et la parfaite intégration avec les autres services Google comme le calendrier, etc…

Bien pratique, quand même.

Gilles.

6)
choups
, le 02.05.2007 à 07:28
[modifier]

Potentiellement, Jar jar n’a pas tort. Concernant l’aspect monopolistique, d’autres moteurs de recherche existent, exalead est l’un d’eux, vraiment satisfaisant. Quant aux applications en ligne, peut-être que vous en connaissez d’autres ? c’est alors surtout utile quand vous surfez d’un cybercafé à l’autre bout du monde, tout le monde n’étant pas flanqué de son ibook ou de son macbook (pro) et d’une clé usb de laquelle envoyer le fichier finalisé. On se met à rêver d’une adresse https pour ce genre de service…

7)
Vince
, le 02.05.2007 à 07:31
[modifier]

Eh, oh ? Les gars ? Vous croyez pas que vous poussez le bouchon un peu loin ? Bien sûr qu’il faut protéger ses données et rien ne vous oblige à tout stocker chez Google… Arrêtez la parano.

Ce n’est pas de la paranoïa. En effet, Google —et Yahoo avant lui— n’hésite pas à se mettre aux ordres de gouvernements liberticides (je pense à la Chine). Dès lors, je ne vois pas ce qui les arrêterait pour se coucher devant l’État français ou n’importe quelle collectivité territoriale qui exigerait d’avoir accès aux fichiers de Google. Sans compter la possibilité de revendre à des entreprises des renseignements divers.

Bref, pas besoin d’être parano pour s’inquiéter légitimement de ce que Google pourrait faire de nos données.

8)
Inconnu
, le 02.05.2007 à 07:55
[modifier]

THG: je ne sais pas quel est ton domaine d’activité, mais tu as certainement des informations que tu n’aimerais pas voir dans les mains de tes clients ou de tes concurrents. J’ai toujours en tête l’exemple d’un fournisseur qui m’envoie un Powerpoint avec un graph. Je double cliques dessus et s’affiche le tableau Excel avec tous les détails des chiffres, niveaux de marges, etc…..

9)
NiCOOo
, le 02.05.2007 à 08:34
[modifier]

Salut à tous,

Pour Documents et Tableur, je l’utilise un peu en ce moment pour du travail collaboratif. C’est assez simple à mettre en oeuvre et agréable à utiliser, même si des questions peuvent être soulevées sur la confidentialité. ! ^^

En revanche, je n’ai pas réussi à comprendre/utiliser l’accès à un document sans créer un compte Google par avance pour la personne avec qui je travaille ?

Quelqu’un pourrait m’expliquer comment faire pour se connecter avec une adresse “ordinaire” ? Car une fois que l’on clique sur le lien reçu par mail (sur son adresse ordinaire), on se retrouve sur une page de login Google assez classique me semble-t-il : je ne sais pas quelles informations sont à saisir à ce moment !

Toute aide sera la bienvenue ! m(__)m

10)
THG
, le 02.05.2007 à 08:59
[modifier]

@ Vince :

Ben si, me ressortir le coup de l’oppression en Chine pour justifier du refus d’utiliser un service en ligne, c’est quand même un peu exagéré.

@ Renaud :

Je comprends très bien ta remarque mais, bon, personne ne t’oblige non-plus à risquer la confidentialité de certains documents. Si tu vas par là, tu ne peux plus poster tes images sur Picasa web, Flickr ou Smugmug sous prétexte qu’on peut te les pomper aisément. Il faut faire la part des choses.

@ Tous :

Je vous conseille vraiment d’essayer GMail, c’est tellement bien foutu : – Les mails successifs avec une même personne s’affichent en conversations, sous forme de fiches en cascade. – Plus besoin de classer ses mails car on peut les tagger et la recherche des archives est très rapide. – On peut envoyer des PJ ou des images de + 10 Mo. – Via Firefox, il existe tout un tas d’utilitaires permettant de personnaliser l’interface, rajouter des fonctionnalités, gérer simultanément plusieurs comptes GMail, d’utiliser l’espace de stockage pour uploader des documents ou fichiers, etc… – Non seulement on peut rediriger automatiquement ses mails d’autres fournisseurs d’accès ( Orange, etc… ) mais, en plus, on peut y écrire un mail de son fournisseur d’accès à partir de GMail ( concrètement, je peux répondre ou envoyer des mails de mon compte Orange à partir de GMail ). – Etc…

Gilles.

11)
FT'e
, le 02.05.2007 à 10:10
[modifier]

Je rejoins Jar Jar sur le point de la confidentialité, et je rejoins également THG sur la paranoïa. Il y a un juste milieu entre les deux.

Par contre, je souhaite évoquer un autre point, financier cette fois. Pour vous, les données de votre agenda, l’historique des recherches que vous confiez à Google, le contenu de vos emails et de votre carnet d’adresse, n’ont pas de valeur financière. Mais pour Google, si ! Cela leur permet entre autre de cibler les publicités affichées lors de vos recherches, et d’améliorer l’efficacité de leur système. Ce qui leur rapporte évidemment beaucoup d’argent.

C’est le même principe qu’avec les cartes Migros et Coop. Les données marketing que vous leur donnez ont une très grande valeur, et ils vous donnent des cacahouètes en retour. S’ils avaient à payer des bureaux d’étude de marché régulièrement pour obtenir des données de moins bonne qualité, ça leur coûterait beaucoup beaucoup plus cher que toute l’infrastructure nécessaire à ces cartes, plus les petits cadeaux à la clientèle, plus la publicité pour mettre en avant ces cartes, plus la formation du personnel pour que jamais ceux-ci n’oublient de demander la carte bien poliment. Et tout ça pour des données d’excellente qualité et toujours actuelles.

Ça fait des années que chaque fois que je fais mes courses on me demande la carte. J’ai pas, je veux pas, cessez de me harceler avec ça bons dieux ! Bref.

Pensez-y. Ils n’analysent peut-être pas vos données privées nominativement pour tout savoir de vous précisément (paranoïa), mais ils gagnent beaucoup d’argent en les utilisant joyeusement. A vous de déterminer si ce qu’ils donnent en retour contrebalance l’exploitation de votre vie privée. Et quel niveau de sécurité est appliqué à ces données ? Qui dit qu’un employeur débrouille ne pourra jamais accéder à certaines données privées qu’il n’a pas à connaître ? Ah, je vire vers la paranoïa, il est temps de changer de sujet… :)

Pour ma part, j’ai choisi : pas de carte cumulus supercard et fort peu de Google et mes recherches sont faites de façon anonyme. A quoi sert cet iGoogle à votre avis ? A associer vos recherches à votre compte. C’est tout.

12)
Inconnu
, le 02.05.2007 à 10:11
[modifier]

THG: je parle de travail, pas de loisirs. Si j’étais photographe pro, je ne dirais pas la même chose. Mais mon domaine d’activité (consultant), c’est une autre histoire.

13)
THG
, le 02.05.2007 à 10:22
[modifier]

@ FT’e : tu peux désactiver la pub dans Google Mail.

@ Renaud : pour des cas exigeant une confidentialité absolue certes mais un service comme le calendrier on-line peut-être très utile pour organiser un job impliquant plusieurs personnes. L’année dernière, la boîte de photos de sport pour qui j’ai pigé s’en servait pour diffuser le programme tout simplement en rendant le calendrier accessible à tous les photographes qui pouvaient ainsi confirmer ou refuser leur présence, à la manière de Outlook, sauf que là c’est gratuit et accessible de partout.

Gilles.

14)
janpyer
, le 02.05.2007 à 10:32
[modifier]

Dommage que toutes les applications ne soient pas compatibles Safari

15)
AleX54
, le 02.05.2007 à 11:14
[modifier]

J’utilise calendar (génial, super pratique) et un peu gmail mais en POP avec Entourage.

Par contre, j’avais installé Googe Desktop et je l’ai supprimé, il ralentissait trop mon iMac Core Duo.

16)
Pepar
, le 02.05.2007 à 12:09
[modifier]

Sur l’aspect “confidentiel”, l’utilisation des google apps n’est ni meilleure ni pire que d’envoyer ses documents non cryptés par mail, ou que de consulter des sites ouaibes. Les 3 peuvent être interceptés et exploités à des fin de sécurité ou de chantage, c’est selon.

Pour aller attaquer les serveurs de google, il faut par contre des moyens plus importants que pour attaquer votre machine perso ou probablement de votre boulot (sauf cas particuliers type armée, nucléaire, …).

Il reste effectivement que des gens de google ou avec la permission de google puissent lire à loisir vos docs. Mais bon, avec quelques millions d’utilisateurs, il faut vraiement un régime sarko… heu tyrannique pour craindre qqchose. Ou avoir un peu le melon à propos de l’intérêt des docs stockés…

A part ça sous Windows il y a un truc sympa : les “applications portables” à placer sur une clé usb et qui peuvent donc être lancées depuis n’importe quel PC… muni de ports usb. Voir le site de FRAMAKEY, par exemple.

Et tient puisque j’aborde cette belle référence qu’est Framasoft (www.framasoft.net), voici un lien pour un logiciel prometteur de panoramiques : Hugin

17)
Fabien Conus
, le 02.05.2007 à 13:35
[modifier]

Pour ma part, j’aime bien ces Google Apps. Je leur reproche juste un certain manque de réactivité qui les rend pour moi un peu difficile d’usage.

Mais sinon, ça promet de belles choses pour l’avenir.

Je me suis amusé à mettre en place GCalDaemon et ça fonctionne plutôt bien entre iCal et Google Calendar.

18)
Krynn
, le 02.05.2007 à 13:42
[modifier]

Gmail: C’est un magnifique webmail, je l’utilise tous les jours.

Gtalk: je connais qui l’utilise.

Google Document et Tableur: C’est tres bien pour faire de petites choses ou utiliser des documents a plusieurs, mais je me suis déjà fais déconnecté plusieurs fois. Et c’est pas agréable. Si vous avez pas la partie partage, la clé USB avec OpenOffice et les documents est bien plus pratiquer pour travailler partout.

L’agenda: J’utilise celui de ma boite qui est accessible sur le web.

Quand à la partie confidentialité. Je ne vois pas pourquoi Google irai chercher dans des milliers de téra octets de données, tes documents précis. Ils ont un moteur qui se charge d’afficher du texte en relation avec ce qu’il y a l’écran. Apres, il n’ont pas intérêt à trop vendre tes données, car si tous le monde ce fait harceler avec du spam, leur webmail sera vite déserté.

19)
Inconnu
, le 02.05.2007 à 14:38
[modifier]

Vaste débat que celui-là.

Pour ce qui est de la “parano” (en fait méfiance serait un mot plus adapaté) vis-à-vis de service Google, personnellement je la trouve justifiée, à cause de leur modèle économique. Une société comme Google est loin d’être philanthrope et leur gagne pain, c’est la pub ciblée, autrement dit leur “nature” même leur impose de savoir un maximum sur leurs utilisateurs pour qu’ils puissent garantir à leurs clients (qui sont les annonceurs, pas les utilisateurs) que leur publicité ne sera affichée que chez les utilisateurs qui seraient potentiellement intéressés.

Donc, les revenus de Google dépendent de la précision dans la “description” qu’ils pourraient faire d’un utilisateur. Moi c’est ça qui me dérange: cette information existe et est stockée quelque part (et est centralisée). Elle sera certainement l’objet de convoitise un jour où l’autre par des groupes pas forcément bien intentionnés.

Et pour répondre à ceux qui disent “la quantité de trucs gérés par Google est telle qu’on pourra être noyé dans la masse”, il ne faut pas oublier que 1. Google dépense des millions de dollars dans l’analyse de contenu (jusqu’à preuve du contraire c’est quand même la nature même d’un moteur de recherche qui indexe un truc aussi vaste que le web …et le moteur de recherche reste leur principale source de revenu) 2. Google dispose d’une puissance de calcul et de stockage phénoménale – leur parc de serveurs se compte en centaines de milliers d’unités (ce n’est pas pour rien qu’ils arrivent à promettre quelques Go de stockage pour les mails et qu’ils arrivent à conserver toutes les pages indexées en cache – sans compter les historiques des modifications vu qu’ils disent ne rien jeter) et 3. leur modèle économique impose l’indexation et la synthèse. Donc à votre place je ne serais pas si sur…

Maintenant pour ce qui est des service qu’ils offrent eux-même en 2 mots: j’adore. Le soutien de Google dans le monde du logiciel libre est aussi une autre chose que j’apprécie chez eux. Mais à cause du modèle économique de Google, je préfère ne pas utiliser leurs services (enfin que ce soit leurs services ou ceux de prestataires comme Yahoo! ou MSN ou…), et payer quelques dizaines d’euros par an pour les services qui doivent être en ligne (et avoir par la même occasion une meilleure prestation).

Sinon l’exemple de la Chine pour discréditer Google est très mauvais: Google ne peut pas être mis dans le même sac que Yahoo!. Yahoo! s’est complètement soumise au gouvernement chinois et n’a pas hésité à “balancer” ses utilisateurs qui ne répondaient pas aux critères du parti. Google de son côté a désactivé les services comme Blogger ou Gmail pour la Chine pour justement ne pas avoir des informations que le gouvernement chinois pourrait exiger. Leur seul “reproche” qu’on peut leur faire en Chine est de respecter la loi chinoise sur la censure (tout comme ils respectent les censures exigées par les lois européennes), ce qui est à mon sens bien moins grave que ce que Yahoo a fait.

20)
Benoit29
, le 02.05.2007 à 17:10
[modifier]

Google vient de lancer une nouvelle version de sa page de démarrage personnalisable. Cette nouvelle version s’appelle iGoogle. Google annonce aussi que ce service sera également doté d’un créateur de gadget….

21)
Inconnu
, le 02.05.2007 à 18:51
[modifier]

La confidentialité est problématique. Par exemple que se passera-t-il si quelqu’un stocke chez Google quelque chose comme : 09 F9 11 02 9D 74 E3 5B D8 41 56 C5 63 56 88 C0 ?

23)
Jar Jar
, le 02.05.2007 à 21:51
[modifier]

Eh, oh ? Les gars ? Vous croyez pas que vous poussez le bouchon un peu loin ? Bien sûr qu’il faut protéger ses données et rien ne vous oblige à tout stocker chez Google… Arrêtez la parano. Je suppose que vous vous abstenez aussi d’utiliser votre carte de crédit pour vos achats en ligne ? Et que vous n’utilisez plus votre téléphone portable au cas ou votre fournisseur d’accès se serve de vos SMS pour vous espionner ?

J’utilise ma carte de crédit pour faire mes achats en ligne et j’utilise volontiers mon téléphone portable. La question n’est pas là. Je suis juste surpris de voir que sur le net, dans les médias, on vante de plus en plus les applications en ligne (et majoritairement les Google Apps), sans se poser une seule question. De la parano ?

Deux exemples: – je rappelle le scandale des fiches qui montre que même en Suisse, les autorités ont une propension à vouloir tout connaître des citoyens …. – en 2006, les États-Unis confirment qu’ils ont recours à SWIFT pour espionner illégalement les transactions financières internationales dans le but de pister des personnes soupçonnées de terrorisme. Pour rappel, SWIFT est une coopérative constituée de plusieurs milliers de banques et qui a pratiquement le monopole des transactions bancaires.

Pour aller attaquer les serveurs de google, il faut par contre des moyens plus importants que pour attaquer votre machine perso ou probablement de votre boulot (sauf cas particuliers type armée, nucléaire, …).

Il reste effectivement que des gens de google ou avec la permission de google puissent lire à loisir vos docs. Mais bon, avec quelques millions d’utilisateurs, il faut vraiement un régime sarko… heu tyrannique pour craindre qqchose. Ou avoir un peu le melon à propos de l’intérêt des docs stockés…

Je pense que le risque n’est pas l’attaque des serveurs de Google. Le risque est que les enjeux financiers sont tels, qu’un gouvernement comme les US peut simplement demander à consulter et que Google ne pourra pas refuser, comme dans le scandale de Swift, qui est pourtant une coopérative basée en Belgique, et donc a priori moins exposée qu’une société américaine.

Arlon, tu m’enlèves les mots de la bouche.

La confidentialité est problématique. Par exemple que se passera-t-il si quelqu’un stocke chez Google quelque chose comme : 09 F9 11 02 9D 74 E3 5B D8 41 56 C5 63 56 88 C0 ?

Tu apportes de l’eau à mon moulin et dans quelques heures, M. Cuk va recevoir un message d’un avocat l’invitant à retirer ton message et ma citation :-)

24)
THG
, le 02.05.2007 à 23:04
[modifier]

Tout ça me fait globalement marrer…

Ca critique Crimosoft et Google pour leur main-mise sur l’informatique et le web mais personne ne gueule à propos des quasi-exclusivités d’Adobe avec le PDF et le traitement d’images ou encore Apple avec le iPod et ce qu’on peut mettre – ou ne peut pas mettre – dessus.

Dans le fond, vous avez peut-être raison mais soyez moins sélectifs quant à vos critiques éventuelles.

Gilles.

25)
Mirou
, le 03.05.2007 à 09:21
[modifier]

Avec un jour de retard….

Et bien mois je viens tout juste de cesser d’utiliser Gmail. Pourquoi cela ? Tout simplement parce qu’il ne dispose pas de protocol IMAP, seulement le POP. Et quand on télécharge des mails avec Apple Mail sur un ordi, ils ne se téléchargent plus sur un autre ordinateur…. C’est un peu ennuyeux pour moi. En plus je ne suis pas fan de l’organisation “en cascade” du webmail gmail. Par contre leur filtre anti-spam est vraiment bien réussi….

26)
Pepar
, le 03.05.2007 à 10:54
[modifier]

Pour Mirou commentaire 25 :

Il est possible de configurer Mail avec POP pour copier en local les mails sans les supprimer du serveur, ce qui permet de les récupérer sur d’autres machines. De mémoire c’est une case à cocher/décocher qqpart dans les préférences.

c’est ce que je fais avec ‘Free’, qui utilise aussi POP : je consulte parfois les mails depuis le Mac via Mail, mais ils ne sont supprimés du serveur que quand j’utilise Thunderbird sur mon PC.

Pour Gmail, je n’utilise par contre que le webmail, fort agréable à utiliser (en tout cas à côté de celui de Free) ET où je risque moins de perdre mes données, vu que je ne fais jamais de copie de sauvegarde (pas bien !).

27)
Mirou
, le 03.05.2007 à 11:02
[modifier]

Pour Peppar,

Effectivement j’ai activé cette fonction. Mais quand même il doit y a voir un truc qui fait que ca marche pas. Les msg restent sur l’interface gmail-webmail, mais n’apparaissent plus dans Mail…. Mais ca me va très bien. Je passe par Gmail pour le filtre anti-spam, qui me renvoie le tout sur une adresse imap hébergée par infomaniak. En plus c’est plus simple pour lire mes mails sur mon téléphone portable !

28)
J-C
, le 03.05.2007 à 14:00
[modifier]

J’arrive un peu en retard sur cette news, mais elle me donne l’occasion de vous parler de Louis NAUGÈS, inventeur du terme “bureautique” (si, si…) avec qui j’ai eu le très grand plaisir de travailler il y a quelques années.

Il tient un blog axé sur le Web 2.0 et a écrit un excellent article sur les Google Apps:

http://nauges.typepad.com/my_weblog/2007/02/google_loffre_b.html

Bonne lecture!

Bien sénégalaisement

29)
Puzzo
, le 03.05.2007 à 21:39
[modifier]

Effectivement, la confidentialité peut en effrayer plus d’un. Je n’écrirais effectivement pas mes documents sur Google si je travaille dans une banque mais pour des textes de tous les jours, je ne vois pas où est le problème.

En revanche, je n’ai pas réussi à comprendre/utiliser l’accès à un document sans créer un compte Google par avance pour la personne avec qui je travaille ?

Tu es effectivement obligé de créer un compte google mais pas forcément d’utiliser une adresse gmail. Quand tu cliques sur le lien qui est envoyé par mail, tu peux créer un compte. Dans le formulaire, on te propose d’entrer ton adresse email actuelle. J’espère avoir été assez claire…