Profitez des offres Memoirevive.ch!
Saint-Pétersbourg

Ce mois-ci, je vous emmène à Saint-Pétersbourg, ville ou j’ai eu la chance et le bonheur de passer quelques jours en 2005, lors d’une croisière dans la Baltique.

Merci à Wikipédia pour les références historiques.

Saint-Pétersbourg se trouve au fond du golfe de Finlande, au nord-ouest de la Russie. Fondée par Pierre Le Grand en 1703, elle fut la capitale de l’Empire russe jusqu’à la révolution de 1917.

Fait rare, elle a changé plusieurs fois de noms. Le nom de la ville a été modifié trois fois pour des raisons politiques. En 1914, son nom, jugé trop allemand, fut “russifié” pour devenir Petrograd. En 1924, à la mort de Lénine, la ville qui fut le théâtre de la révolution d’octobre reçoit le nom du fondateur de l’URSS, devenant ainsi Leningrad. En 1991, après la disparition de l’URSS, un référendum populaire sur la question entraîne un retour à son appellation d’origine.

image

Le fleuve Neva traverse la ville pour se jeter dans la mer Baltique. D’où la présence de nombreux ponts, et de navettes fluviales reliant les 42 îles que compte la ville.

image

Voici, à la pointe de l’île Vassilevski, l’une des deux colonnes rostrales, hautes de 32 mètres. À l’origine, elles servaient de phares aux bateaux qui entraient dans le port. Les proues de navires sur ses flancs commémorent des victoires et à ses pieds, 4 statues symbolisent les grands fleuves russes (Volga, Neva, Dniepr et Volkhov).

image

Le croiseur Aurore est un symbole de la révolution communiste en Russie. Le 25 octobre 1917 un tir à blanc du croiseur signala le début de l’attaque sur le palais d’hiver. Coulé pendant la Deuxième Guerre mondiale, il fut renfloué puis transformé en musée en 1957.

image

Tiens, un sphinx ici? Oui, il y en a même deux, sur le débarcadère. Je n’ai pas retrouvé leur origine historique, et je lance donc un appel à nos lecteurs pour nous éclairer.

image

C’est à cet endroit que j’ai réalisé que Saint-Pétersbourg est une cité lacustre, avec une ressemblance lointaine, insaisissable, à Amsterdam ou Venise.

image

image

Gros plan sur une jolie façade.

image

Ci-dessous, voici la place du Palais, vu depuis la rue et depuis une fenêtre du musée de l’Ermitage (une splendeur).

image

image

La forteresse Pierre-et-Paul (ci-dessous) est non seulement une forteresse militaire, mais elle contient aussi la cathédrale Pierre-et-Paul, où tous les tsars depuis Pierre Le Grand sont enterrés, la Monnaie nationale ainsi qu’un musée municipal et une prison.

image

Voici la Cathédrale Saint-Sauveur sur le sang versé, avec ses bulbes colorés et ses coupoles dorées. L’origine de son nom est toute simple: elle a été construite sur le lieu de l’assassinat du tsar Alexandre II le 1er mars 1881.

image

image

Nous voici devant la cathédrale Saint-Isaac, la 3e église baroque d’Europe après la basilique Saint-Pierre de Rome et la cathédrale Saint-Paul de Londres. Elle est haute de 101,5 mètres.

image

image

L’intérieur est tout aussi splendide.

image

image

image

image

Nous voici dans la banlieue de Saint-Pétersbourg, au palais de Peterhof. Peterhof (à l’origine Piterhof, flamand : « la cour de Pierre ») est une série de palais et jardins, mis en place par Pierre Le Grand dans les années 1720, aussi connue comme le « Versailles russe ».

image

image

Voici la facade du Grand Palais.

image

image

La grande cascade est copiée de celle construite pour Louis XIV à son château de Marly. Elle est ornée de 200 sculptures et de près de 60 jets d’eau.

image

Nous voici maintenant au Palais de Catherine, toujours dans la banlieue de Saint_Petersbourg, à Pouchkine.

image

Ce palais ne fut pas construit par Catherine de Russie, mais par sa fille Elizabeth, en 1752.
Catherine II dite la Grande, qui succéda à Élizabeth, va agrandir et enrichir le palais: plus de 4000 peintures, des pavillons de jardins à l’anglaise autour de la Grande mare du château.

image

La façade du palais de Catherine s’étend sur plus de 300 mètres de long.La façade de couleur bleue avec des piliers blancs est ornée de sculptures dorées. Personnellement, je trouve cela un peu “kitsch” :)

image

L’intérieur est très chargé, avec moult sculptures et décorations. Je vous épargne les photos, voici juste une des salles du palais. Il y a également la salle d’ambre, mais les photos y sont interdites. C’est un cabinet entièrement couvert d’ambre du sol au plafond. Pillée pendant la Deuxième Guerre mondiale, cette salle fut entièrement restaurée, comme une grande partie du palais.

image

Voilà, j’espère que cette balade à Saint-Pétersbourg et ses environs vous aura donné envie d’y aller.

Le mois prochain, ce sera l’autre sujet, le volcan de Bromo sur l’île de Java.

25 commentaires
1)
Madame Poppins
, le 03.05.2007 à 00:15
[modifier]

Endroit un peu “kitsch”, je te rejoins mais peut-être aussi un peu grand, non ? T’imagines les frais de chauffage ? ;-)

Pour le surplus, quelles photos ! Merci beaucoup, elles sont superbes et entre elles et ton texte, j’aurais envie de découvrir cette ville, ce qui n’est pas rien comme remarque étant donné que je suis une toute petite voyageuse !

J’attends de pied ferme le volcan de Bromo !

2)
jpp
, le 03.05.2007 à 00:41
[modifier]

Excellents souvenirs pour moi aussi. Je vous propose quelques photos complémentaires (et vidéos) icititre St-Pétersbourg et Moscou, pour ceux qui seraient intéressés.

3)
ptisuix
, le 03.05.2007 à 07:25
[modifier]

Merci de me rappeller quelques souvenirs. J’ai un bon souvenir d’un voyage d’étude entre Moscou et Leningrad (hé oui, à l’époque, Gorbatchev était encore président de l’URSS) en 1992. La Neva charriait encore quelque morceau de glace en ce mois de mars.

Malheureusement, à moins de passer toutes mes diapos au scanner, point de photos de ce temps où le numérique ne faisait pas encore parler de lui.

5)
Fabien Conus
, le 03.05.2007 à 08:33
[modifier]

J’y étais il y a huit ans, et c’est vrai que c’est une ville magnifique et chargée d’histoire.

J’ai visité tous les endroits présentés ici, et j’ai des photos similaires… la seule différence c’est que j’y étais en février et que tout était blanc blanc blanc. La Néva était gelée et le Peterhof était noyé sous la neige.

6)
Saluki
, le 03.05.2007 à 09:22
[modifier]

Nous y étions pour les “nuits blanches”, autour du solstice d’été, l’année du 300e anniversaire. Un vrai bonheur, car il faisait assez chaud au point de se promener en bras de chemise.

Merci de me rappeler ce souvenir.

7)
THG
, le 03.05.2007 à 09:22
[modifier]

Merci Renaud pour cette belle ballade.

J’ai voyagé une demi-douzaine de fois en Russie, mais jamais à St-Petersbourg. Moscou & environs, Nijni-Novgorod et Gelendjik sur la Mer Noire. Le but était la photographie d’aviation et, comme j’étais avec des groupes d’incultes qui ne s’intéressaient à rien d’autre, je n’ai malheureusement jamais pu visiter des musées ou des monuments. J’ai quand même vu un ballet au théâtre du Bolchoï, un spectacle au cirque de Moscou et dîné sur la tour de TV d’Ostankino avant son incendie…

Gilles.

9)
Gag
, le 03.05.2007 à 09:39
[modifier]

Superbe contribution.

Nous allons cet été en croisièr Moscou St Pétesbourg et au vu de ce reportage c’est avec impatience que nous attendons le moment du départ.

Et aussi bravo pour la qualité des photos.

10)
Atypo
, le 03.05.2007 à 10:49
[modifier]

Vraiment superbe, de belles images et des commentaires sobres ;-))

J’attend le tour du volcan ;-))

11)
Inconnu
, le 03.05.2007 à 10:58
[modifier]

Bon, alors, personne pour nous dire d’ou viennent les sphynx?

13)
François Cuneo
, le 03.05.2007 à 12:20
[modifier]

C’est vrai que ça donne envie!

Une région que je ne connais pas du tout, mais alors pas du tout. Merci pour ces belles images et toutes ces dorures.

Oui je sais, je viens tard en commentaires, la mise à jour de QT a tout bousillé plein de trucs, il a fallu bricoler, ce qui a tout bousillé. Heureusement, j’avais une sauvegarde de 12h, ce qui fait qu’avec quelques précautions, je crois bien que j’ai tout récupéré, même mes derniers mails.

14)
Inconnu
, le 03.05.2007 à 12:48
[modifier]

la mise à jour de QT a tout bousillé plein de trucs

Tu me fais peur là, peux-tu détailler ?

16)
THG
, le 03.05.2007 à 12:53
[modifier]

Je suis sûr que les soucis de François sont une conspiration, suite au chaud débat du WE sur cuk.ch ;-))))))))))))))))

Gilles.

17)
Fabien Conus
, le 03.05.2007 à 13:19
[modifier]

Pour info, Alexandre Ier, Tsar de Russie de 1801 à 1825 était surnommé par certains “Le Sphinx du Nord”. Peut-être que les deux sphinx viennent de là ??

18)
François Cuneo
, le 03.05.2007 à 13:53
[modifier]

Saluki, je n’arrivais plus à lancer DxO. C’était déjà un problème avec d’autres applications aussi avec la version précédente de QT.

J’ai aussi eu des problèmes avec mon menu Spotlight qui a commencé à clignoter tel la bête…

20)
Okazou
, le 03.05.2007 à 19:55
[modifier]

C’est calme, ici, ça fait du bien.

Une des plus belles villes du monde née sur les marais de la folie d’un homme. Sa beauté a un prix humain inquantifiable. Je retiens de Pierre le Grand que ce fut à la fois un homme de culture et une brute épaisse et cruelle. Son évocation ramène à mon esprit une histoire (Pierre le Grand – Troyat) qui dépasse l’entendement. Abominable.

Pierre 1er avait une maîtresse qu’il répudia et condamna au cachot. Pour un cours de médecine, il la fit décapiter pour montrer aux élèves, tête à la main et doigt pointé, la réalité des différents conduits naturels entre tête et torse. Je vous avais prévenu, c’est à l’image du souverain : monstrueux.

Ma chérie, à qui je ne couperai jamais la tête, a depuis toujours une forte attirance pour St-Petersbourg. Elle hésite à s’y rendre (elle adore voyager en solo) pour des raisons de sécurité. Qu’en est-il exactement sur place ?

21)
Inconnu
, le 03.05.2007 à 21:14
[modifier]

Je ne saurais te dire, j’étais en groupe pour ce voyage.

22)
RJC
, le 03.05.2007 à 21:43
[modifier]

Voilà, voilà.

En ce qui concerne les sphinx, il semblerait qu’ils aient été achetés par le tsar Nikolaï 1er. Ces sphinx, trouvés en Egypte en 1820 par un archéologue nommé Janis Athonasis, furent acheminés par bateau spécial jusqu’à St Pétersbourg en 1832. Ces petites babioles auraient coûté la somme de 62’000 roubles de l’époque…

Pour en savoir plus: http://www.otdihinfo.ru/menu/catalog/about.php?section_id=5&object_id=595titre

Bon, c’est en russe mais bon. Si je lis le russe? non mais j’ai la grande chance d’avoir une amie native de St Pétersbourg. Merci Vera!

23)
THG
, le 03.05.2007 à 21:56
[modifier]

Enfin, pour être tout à fait clair et totalement dérangeant, vu la faune féminine en Russie, il est clair qu’il faut s’organiser un voyage en célibataire… Et si votre compagne vous demande si elle peut venir avec, dites-lui simplement que, quand on va au restaurant, on ne prend jamais son casse-croûte avec soi…

Gilles.

24)
Inconnu
, le 03.05.2007 à 22:12
[modifier]

THG; tu veux pas non plus qu’on te file des noms de club échangistes sur Saint-Petersbourg? :)

25)
pbook
, le 04.05.2007 à 10:14
[modifier]

62’000 roubles pour 62 tonnes quand même, si j’ai bien lu en russe. Sympa cette petite enquète pour résoudre l’énigme des sphinxs de St-Petersburg.