Profitez des offres Memoirevive.ch!
MacBook Core 2 Duo pour solo

Voilà.

Mon MacBook Pro première génération, qui accusait deux ans d’âge a été vendu, et je suis passé sur un 17 pouces, vu l’état de mes yeux vieillissants.

image

Image du site Apple, comme toutes celles qui ont l’air un peu pro dans cet article.

Je pensais en effet voir “plus gros” sur le 17, sauf que pendant que j’y étais, j’ai commandé le “haute résolution”. Et mat s’il vous plaît, puisque je n’aime pas les écrans brillants. 250 Gb de disque dur (5400 tours, comme sur mon ancien MacBook Pro), et que… non, je vais en parler plus bas.

Je ne vais pas faire un test de cette machine au niveau des performances, je déteste faire des comparaisons avant-après, à partir de chiffres, de graphiques de Benncheumarques, et j’en passe.

Je préfère parler de ressenti, alors voilà, un peu en vrac…

D’abord, déballage de la chose. Oui, c’est vrai, ils ont retiré la télécommande… faut l’acheter à part. 29 francs suisses. Non mais… non, je n’y crois pas. Je sais qu’à large échelle, ça fait vite de l’argent d’économisé pour Apple, mais au prix où nous payons ces machines, tout de même, ça fait un peu pingre.

Enfin, à ce niveau-là, plus rien ne m’étonne à Cupertino.

Ensuite, installation, faite en quelques minutes.

L’écran de bienvenue dans toutes les langues… est à tomber par terre si l’on n’est pas solidement assis, tellement c’est beau, sur cet écran. Pourtant, j’en ai installé des Leopard, mais là, c’est vraiment assez impressionnant. On a une réelle impression de 3D, la haute définition est visible dès le départ.

Et puis ensuite, installation de mes données, en les pompant sur mon MacBook Pro 15.

Alors là, faut pas être nerveux.

En effet, transférer 150 Gb de données, c’est bien long, et c’est normal.

Ce qui l’est moins, c’est que deux heures avant d’avoir terminé, l’assistant vous dit que vous n’en avez plus que pour deux minutes, on est tout à droite dans la barre d’évaluation du temps restant, et… rien ne se passe pendant vingt minutes. On reste bloqué sur la copie du dossier Applications.

Ensuite miracle, ça bouge d’un millimètre, on vous dit que l’on n’en a plus que pour moins d’une minute, et là, ça reste bloqué pendant une heure, à copier les dossiers utiles aux applications.

Franchement, plutôt que donner des évaluations farfelues, il faudrait, d’une manière ou d’une autre montrer que quelque chose se passe.

Juliette (un peu plus de deux ans) disait “Fais quoi papa”, en me regardant coller mon oreille sur la partie gauche des deux portables, afin d’écouter s’il y avait une activité de disque.

J’ai fait ça au moins 50 fois lors de l’après-midi. Je vous assure, vous êtes tendu dans ces cas-là.

Bref, tout s’est bien passé.

J’en ai profité ensuite pour désactiver plein de protections sur mon ancien ordinateur (je l’ai “désautorisé” comme on dit, au niveau d’iTunes, de Missing Sync et j’en passe, et j’ai relancé l’autre machine.

Tout ou presque était en ordre.

Sauf les logiciels pro d’ Apple qui m’ont redemandé mes numéros de série, un comble…

Et deux ou trois autres aussi. Réinstallation de Missing Sync, quelques réglages au niveau de Smart Scroll et le tour était joué.

Ah, pas tout à fait tout de même, Aperture a perdu toutes ses images (faut le faire quand même!). Noé m’avait prévenu. Faut bidouiller pour s’en sortir, et retrouver sa librairie. Je ne l’ai pas fait, je m’en fiche pas bien mal, je suis sur LightRoom, et là, tout a fonctionné bien évidemment du premier coup.

Ce qui frappe tout de suite, c’est… mais regardez plutôt:

image

Quand je vous dis que je n’ai plus rien dans Aperture!

Vous voyez la fenêtre Aperture? Elle prenait toute la place sur mon écran MacBook Pro! Si si, je vous jure que c’est vrai…

L’espace disponible est donc monstrueusement plus grand sur cet écran. En contrepartie, il faut bien avouer que l’on voit tout plus petit… C’est là que je voulais en venir en début d’article. Moi qui voulais voir plus gros, je vois plus petit. Bon.

Je sais bien que je pourrais passer en résolution inférieure, mais ça m’embête maintenant, parce qu’il est bien bon en haute résolution, cet écran!

Alors tant pis. Ouaf… de toute façon, je dois les mettre mes lunettes, alors!

Autre chose sur l’écran. Un LED, mon premier.

Eh bien tous ceux qui disent qu’il teinte vers le jaune n’ont pas tort. Les gris (des fenêtres par exemple) sont gris-jaune. Du coup, vite, un petit coup de Spyder2express, et elle est belle. Les gris redeviennent gris grâce un profil donné à la fin du calibrage.

Par contre, si sur le côté, on peut se déplacer sans problème, vu de dessus (si l’on est debout et l’ordinateur est sur une table basse), les blancs sont carrément bleus.

Vous voyez comme ça?

image

Si l’on prend le profil par défaut, les blancs dans ces mêmes conditions sont tout gris.

Et puis, lorsqu’on scrolle du texte noir, pendant le scroll, il devient rouge. C’est assez étonnant. Cela donc avec le profil que je me suis créé. Beaucoup moins frappant avec le profil d’origine. C’est comme s’ils avaient jaunassé l’écran dans ce dernier pour que l’on ne voie pas ce défaut.

Bref, comme de toute manière je ne lis pas en scrollant, et que je regarde mes images lorsqu’elles sont fixes, il n’y a aucun problème, je garde mon profil et puis c’est tout.

Pour l’instant, je reste réservé par rapport à ces écrans LED. Ils ne sont pas stables au rétro-éclairage. Si je suis à fond, l’écran est trop lumineux dans bien des cas. Là, les couleurs me semblent neutres, mais dès que je baisse la luminosité, on passe sur une dominante tantôt bleue, tantôt rouge sur le blanc d’un traitement de texte par exemple.

Je trouve cela agaçant, même si cet écran est immensément meilleur que celui du Macbook de ma femme, dont je vous ai parlé ici

Niveau DVD, rien à dire, l’image est splendide.

Frais dessus, tiède dessous, chaud au fond

Sauf à faire une sauvegarde TimeMachine (tiens d’ailleurs, problème, on fait comment pour garder un historique, quand on passe d’une machine à l’autre, quelqu’un sait?) qui met pendant 4 heures le disque à très haute contribution, ce qui fait chauffer le boîtier, le gros progrès de cette machine, à base de processeur Penryn, c’est qu’il chauffe immensément moins que son prédécesseur sur mes cuisses.

Je continue à utiliser l’iLap (un peu trop petit maintenant), mais ce n’est plus forcément une obligation. Juste pour le confort.

Oui, cet ordinateur, s’il n’est pas carrément froid, est tiède.

Seule la partie arrière, au centre (juste au-dessous des touches F1 à F11), peut devenir assez chaude, mais rien à voir avec mon ancienne machine. En plus, cette partie est située normalement entre les jambes, dans le vide. Donc elle ne vous brûle pas (à moins que vous ne travailliez jambes serrées…

Dieu que c’est bon de ne plus avoir les poignets et les paumes de la main qui chauffent, puisque le repose-poignets (le dessus de la machine) reste froid à très légèrement tiède.

Performances en hausse, évidemment

Ah mes amis, pour le saut de performances au niveau de l’utilisation de type “Finder”, c’était lors du passage du PowerPC vers Macintel qu’il fallait lorgner. Ici, le passage du Core Duo au Core 2 Duo Penryn, 2.5 Ghz, s’il se fait sentir, n’est bien entendu pas aussi révolutionnaire.

En utilisation courante (Finder, lancement d’application, démarrage, encodage de CD dans iTunes) le 17 est tout à fait agréable mais n’est pas 50 crans au-dessus de mon ancienne machine. Franchement, la différence n’est pas flagrante.

Où les choses changent, c’est dans l’utilisation des logiciels lourds.

Par exemple, je n’ai plus de ralentissements comme je les avais avant parfois, quand Lightroomi soudainement, même quand lui seulement était lancé, pouvait freiner sournoisement toute ma machine. Le Finder devenait bizarrement plus du tout réactif. Là, avec la nouvelle machine, même chargé à mort de logiciels (faut dire que j’ai 4 Gb de RAM), les choses restent fluides.

C’est au niveau de l’exportation de LightRoom (RAW vers JPEG plein pot) que j’ai vu véritablement une très grande différence: le passage d’une image du Nikon D3 prend trois secondes, affichage dans le Finder compris, alors qu’avant, il m’en fallait au moins une dizaine, voire plus. C’est assez incroyable.

Par contre, Excel 2008 reste totalement inutilisable chez moi. La honte vraiment, ce truc.

Notez que Pages 3 (qui devient pour moi depuis quelque temps mon texteur préféré, avec Nisus), et mon metteur en page préféré (tout seul, je n’utilise presque plus jamais inDesign) ainsi que Numbers sont des bombes sur cette machine (j’entends par là qu’ils vont toujours très vite, sont réactifs, et non pas qu’ils plantent, on est bien d’accord).

Logic Sutdio 8 ne m’affiche plus aucune “saturation système” lorsque j’ai des arrangements logiciels de 6 ou 7 pistes. Là aussi, tout est bien plus fluide. Ouf quand même!

Oui donc, ce Mac va plus vite, c’est fort agréable dès que l’on traite de l’image ou du son mais c’est bien normal tout de même.

Airport, le n est un plus, c’est certain

Consulter des photos sur un disque Airport était assez difficile, avec la carte 802.11g de mon ancien MacBook. La norme n, c’est tout de même tout autre chose, qui me fait envisager de faire une sauvegarde TimeMachine via le sans-fil, ce qui n’était tout simplement pas envisageable en g.

Faudra voir.

Ça c’est, pour la vitesse. Depuis que tout le monde est en n (borne Extreme 1gb en mode “n uniquement” j’ai ouvert un autre réseau g avec une borne express pour Basile, avec son Emac qui est doté de la carte g justement, et qui freinait tout le monde s’il restait sur notre réseau compatible n et g), tout est immensément réactif, même Internet, je n’imaginais même pas que ce soit le cas.

Au niveau portée… La MacBook Pro de première génération, tout au début, supportait ma cuisine, distance d’une quinzaine de mètres de la borne, mais avec un double mur bien épais, avec passage d’un demi-étage. Il me montrait quelques bâtons, mais très vite, deux semaines après, il ne voyait plus rien, alors que le MacBook de ma femme montrait fièrement 4 arcs de cercle sur l’icône dans le menu.

À se tirer des balles. J’ai tout fait vérifier, on a fait des comparatifs avec d’autres MacBook Pro de même génération, tout semblait normal.

Le nouveau, je le branche, je vais à la cuisine: paf 4 bâtons. Très bien, je suis tout content, je consulte Cuk.ch, et crac, plus que le tout petit point en bas.

Et m…

Je me dis qu’il faut passer en n, ce que je fais, (je vous ai expliqué ça juste plus haut), et… rien de plus.

Finalement j’en ai marre, déplace ma borne de deux mètres vers le centre du salon, la monte tout en haut d’une bibliothèque, retourne à la cuisine: yess, Plein signal.

Depuis, je bosse sur ma terrasse, ma cuisine, le signal ne bouge plus. Incroyable. Je me demande si le fait de mettre la borne très bas ne nuit pas énormément à sa portée. Pourtant, je capte très bien ma borne deux étages au-dessus.

Bref, l’important, c’est que ça marche, mais je ne peux pas jurer que le portable y soit pour quelque chose. Dire que j’ai eu deux ans l’autre, et que je n’ai jamais essayé la solution du déplacement de la borne. Je suis un peu limité des fois (celui qui vient de chutoter souvent, il peut sortir…)

Ce qui est tout de même certain, c’est que le signal est nettement plus stable qu’avec l’ancienne machine. Avec cette dernière, j’avais les indicateurs qui fluctuaient même lorsque j’étais dans la pièce où se trouvait la borne.

L’autonomie en très net progrès

Ecran plein tube, pour voir, je viens de bosser près de trois heures avec le 17 pouces sur une charge. Je crois bien que cela ne m’était jamais arrivé sur un portable…

Donc en diminuant la luminosité de l’écran (ce qui n’est pas un problème, tant il est lumineux), on doit encore gagner quelques dizaines de minutes.

Donc très bien, beau travail des ingénieurs d’Apple et de ceux d’Intel, qui va de pair avec le fait que la machine ne chauffe presque plus.

Notez que je n’ai pas étalonné ma batterie, je ne sais même pas si c’est encore nécessaire sur ce modèle.

Le trackpad et le clavier

Le nouveau Trackpad Multitouch, il faudra que je m’y habitue. C’est clair que dans Safari par exemple, pouvoir agrandir le texte d’un coup en écartant les doigts, c’est sympa. Et retourner une image en pivotant les doigts, c’est rigolo. Tout comme passer dans l’historique de ses visites Web en glissant latéralement trois doigts.

image

Mais ce trackpad n’est pas aussi grand que celui du MacBook Air, ce qui fait que l’on a moins de place pour faire ses figures… Dommage

Dommage aussi que les touches aient changé de place. Franchement, je ne vois pas le besoin de casser les habitudes. Les touches de volume sont passées à droite, le son tout à gauche, juste après la touche esc, et le nom des touches de fonction (F1, F2…) sont bien trop petits et ne sont plus du tout bien éclairées par l’éclairage de clavier (ce n’était déjà pas terrible sur l’ancien modèle, c’est pire maintenant).

image

image

Et cette pomme qui a disparu du clavier, ce n’est pas triste ça?

Les finitions

Il est beau ce MacBook Pro, j’en parle en conclusion.

En plus, comme souvent chez Apple, il est bien fini. Tout est propre, bien ajusté, une merveille.

Tout juste un petit schlonnk lorsque j’ouvre ou ferme l’écran, il me semble sur la charnière de droite. Rôdage?

En conclusion

Pour vous dire, au départ, j’ai été presqu’un peu déçu de ce 17 pouces, mis à part la qualité de son écran qui est véritablement bluffante, puisqu’il me semblait pratiquement semblable au précédent.

Ce n’est qu’ensuite que j’ai pu comprendre que sans être une révolution, cet ordinateur est une magnifique évolution de ce qu’a fait Apple jusqu’à maintenant.

Vous vous posez la question de savoir si vous devez changer de MacBook Pro?

Cela dépendra du modèle que vous aviez auparavant. Je crois savoir que par rapport au modèle qui le précède tout juste, l’accélération n’est pas flagrante. Par rapport au MacBook Pro de première génération, il y a par contre un plus certain.

En bref, je suis très satisfait de cette machine, toujours aussi élégante malgré qu’elle n’ait pas changé au niveau du design depuis des années tellement longues, que je ne me rappelle plus quand c’était.

6 ans je crois… Comme quoi, quand un objet est sobre, il tient la route longtemps.

image

26 commentaires
1)
fxprod
, le 20.04.2007 à 00:10
[modifier]

Non, mais dites, vous vivez comment avec vos MacBook si vous êtes plus d’un à regarder l’écran?

je frappe lorsque quelqu’un regarde ce que je fais, et s’il veut vraiment regarder il attend que je finisse, non mais, de plus mon macbook c’est un peu personnel, c’est mon jouet et je ne partage pas.

3)
Inconnu
, le 20.04.2007 à 02:54
[modifier]

Les iBook/MacBook ont toujours eu une dalle assez (pour ne pas dire franchement) mauvaise. Donc je pense que condamner le revêtement brillant sur ces résultats serait un peu hâtif, vu que le réel problème vient de la dalle (le revêtement n’a pas d’influence sur les angles de vision par exemple). Pour avoir une meilleure base de comparaison, il faudrait plutôt comparer 2 macbook pro avec écrans mat et brillant.

4)
Okazou
, le 20.04.2007 à 05:49
[modifier]

L’écran du Macbook est moyen, sans doute. La solution, lorsqu’il est nécessaire de disposer d’un écran convenable (c’est-à-dire pas tout le temps), consiste à brancher un écran externe. On trouve des écrans tout à fait corrects à des prix acceptables.

Malgré tout, il est important qu’Apple puisse fournir des portables à bas coût (Azerbaïdjan).

5)
Inconnu
, le 20.04.2007 à 07:30
[modifier]

étant passé d’un PowerBook 12 pouces à un MacBook l’an dernier, je trouve cet écran génial. Brillant (on voit bien les traces de doigt) mais ultra lumineux. Quel plaisir de pouvoir travailler dehors dans le jardin au soleil (bon, c’est pas la meilleure configuration pour faire de la retouche d’images).

6)
ptit tom
, le 20.04.2007 à 08:21
[modifier]

Hihi, moi j’ai mis environ 10 mois à m’en rendre compte… Allez, un exemple, prenez un document avec de gros traits oranges du haut en bas de l’écran: sauf à être vraiment droit devant l’écran, le orange ne sera pas de la même couleur partout…

Il semblerait qu’il y ait deux soucis en fait: le brillant, qui fait que dans les angles c’est un poil bizarre; le fait (selon un vendeur) qu’il n’y ait qu’un “néon” derrière l’écran au lieu de deux, ce qui n’assure pas la même homogénéité des couleurs sur l’écran.

Après c’est un écran dans l’ensemble très agréable; c’est absolument invisible à l’usage, et si je montre des photos, hein, les gens ont intérêt à regarder sans se plaindre, autrement j’en fais des diapos et je les oblige à rester dans la salle assis sur des règles. Non mais.

7)
Guillôme
, le 20.04.2007 à 08:37
[modifier]

L’écran du MacBook est toute pourrite, ce n’est pas un scoop mais comme en tout cela dépend de l’usage et des moyens de comparaisons de l’utilisateur.

Ainsi, on pourra lire ici ou là que l’écran du MacBook est superbe, génial… alors qu’en fait l’utilisateur veut tout simplement dire qu’il est très satisfait de son MacBook et de son écran.

Pour ma part, j’ai un Macbook et j’en suis très satisfait avec ses défauts et ses qualités mais je ne me permettrai pas un instant de défendre son écran ;)

8)
zitouna
, le 20.04.2007 à 09:04
[modifier]

C’est ça, le progrès, François…
z (luddiste)

9)
cerock
, le 20.04.2007 à 10:13
[modifier]

Moi je n’ai JAMAIS aimer les écrans brillants. J’espère juste que les futures machine n’aurons pas ces écran par défault (comme le mac book), sans quoi, il me faudra un mac pro ;-)

10)
Barzi
, le 20.04.2007 à 10:46
[modifier]

J’ai un Macbook à écran brillant. Pas eu le choix. On s’y fait. J’apprécie surtout sa forte luminosité par rapport à un iBook. Je peux enfin bosser dehors. Je n’en demande pas plus. Pas les moyens de me payer un Macbook Pro.

11)
Olympe
, le 20.04.2007 à 12:17
[modifier]

Ma femme est passée depuis un mois d’un alu12 au Macbook. Elle est ravie 8-) J’ai naturellement un “droit de regard” en clair, géré les petites m… ou bien apporter une aide qu’elle aurait obtenu dans 95% des cas via la barre de menu, je soupçonne de n’être pas le seul dans ce cas ;-)

Restons sur l’utilité de la machine pour ce qu’elle doit faire et son écran est très bien. Le traitement d’images ou le partage d’un visionnage d’image n’est pas dans ses attributions ! Donc, je partage l’avis de bcp, c’est une très bonne machine pour faire ce dont elle a été conçue.

13)
Mathieu Besson
, le 20.04.2007 à 16:11
[modifier]

Ben, François, réfléchis: le MacBook a été conçu pour… être bon marché! Spécialement pour le grand public qui investit peu dans son ordinateur, et qui n’en change pas souvent.

Donc on peut supposer que la dalle a un plus grand temps de latence, un néon moins puissant (un temps les PowerBook en avaient deux, les iBooks un seul, non?), une moins bonne homogénéité (lentille de Fresnel), des matériaux moins cher, plus de pixels défectueux en moyenne etc.

Le MacBook Pro, lui, a été conçu pour rapporter une marge confortable à Apple, et apporter une satisfaction replète à l’utilisateur à chaque fois qu’il pourra dire “eh ben mon pauvre vieux, mon écran il est bien meilleur!”, remplissant le malheureux utilisateur de MacBook en plastoque d’une envie de dépenser plus la prochaine fois!

NB: j’utilise un MacBook, évidemment.

14)
ToTheEnd
, le 20.04.2007 à 16:35
[modifier]

Ouais… tout ça c’est très bien, mais quand on sait qu’Apple réalise 30% de marge sur tout ce qui sort de chez eux, c’est tout de même un scandale car dans le fond, le modèle est vendu bien plus cher que certains laptops PC avec des écrans délirants (vu une série côte à côte).

Ce que je reproche dans cette histoire, c’est bien le fait qu’Apple vende cher un produit d’une qualité médiocre (je parle des composants).

T

15)
BlackFire
, le 20.04.2007 à 17:04
[modifier]

Alors là, complètement d’accord !

J’ai toujours trouvé cet écran nul, et me suis toujours étonné que personne ne dise un mot à ce sujet, aussi bien sur des sites Mac que dans les forums.

Heureusement, il y a Cuk ^^

16)
guru
, le 20.04.2007 à 17:25
[modifier]

J’ai aussi offert un MacBook à Mme guru et je peux faire la comparaison avec mon MacBookPro qui a, lui aussi, un écran brillant…

L’écran du MacBook est effectivement pas terrible, meilleur que celui de son iBook et plus brillant que celui du Titanium qu’elle a utilisé récemment, mais bien moins bon que le mien (na!).

Par contre quel confort en Airport, les voisins n’ont qu’à bien se tenir…

C’est vrai que le McBook est moins réactif que le Pro, mais pour le prix c’est quand même une fameuse machine.

17)
fxprod
, le 20.04.2007 à 19:29
[modifier]

C’est en lisant qu’on devient liseron

et en faisant des corniches que l’on devient cornichon

Oups->

18)
Inconnu
, le 20.04.2007 à 19:33
[modifier]

Je tiens à préciser ce que j’écrivais tout à l’heure: je ne fais pas de retouche d’image dans le jardin, au soleil. Parce que cela fausse le rendu. J’attend d’être dans un environnement plus adéquat pour en faire. Le résultat est similaire à celui de mon iMac, tous les 2 calibrés avec une sonde Spyder 2

19)
Maxipeg
, le 20.04.2007 à 21:10
[modifier]

Au sujet de la luminosité, je suis 100% d’accord avec Renaud Laffont et Barzi!

20)
François Cuneo
, le 20.04.2007 à 22:17
[modifier]

Hé les gars, 1800 balles, c’est tout de même pas un cadeau ce MacBook, vous êtes des rigolos, à tout lui pardonner…

21)
Simon
, le 20.04.2007 à 23:36
[modifier]

Moi ce que je trouve assez rigolo, c’est les gens qui veulent toujours plus pour le même prix… Par ailleurs 30% c’est assez standard comme marge dans l’industrie, c’est le prix à payer pour avoir une entreprise innovante… La R&D c’est pas gratuit.

22)
François Cuneo
, le 21.04.2007 à 22:07
[modifier]

Simon, je ne demande pas vraiment “plus”, je ne veux simplement pas un écran dégueulasse! J’ai le droit ou bien?:-)

23)
Simon
, le 22.04.2007 à 07:33
[modifier]

Vivi j’ai bien compris :-) Mais le problème, c’est qu’un écran “moins dégueulasse”, c’est plus cher je suppose… Bon après c’est vrai que c’est peut-être un mauvais choix d’avoir économisé sur ce composant de l’ordinateur. Bonne journée.

24)
pasc
, le 30.04.2007 à 14:49
[modifier]

Je viens de changer mon ibook G4 pour un macbook (noir, 1G, d’occaz). J’avais lu pas mal de critique… sachant que le chip gma 950 n’est pas terrible, je pensais qu’il ferrait quand-même l’affaire pour mes retouche photo (en raw dans dpp2)! Tout le monde est d’accord pour dire que pour les jeux et la 3d c’est pas follichon, mais comme c’est la 2d qui m’intéresse et que je n’ai pas les moyen d’un macbook pro je me suis lancé.

Et deux jours plus tard est sorti ce post sur le macbook de Mme Cuk! (…ma nouvelle machine étaient encore en route par la poste.) La boule au ventre je me suis lancé dans les tests de mon nouveau joujou.

Voici ce que j’en pense…

Quel bonheur de ne plus attendre près de 10” pour voir si ma photo est nette et une bonne heure pour dérawtiser un petit fichier de moins d’une centaine d’iamges! Pour ça, le Core Duo c’est top!

Je me suis procuré le fameux raccord pour brancher mon écran VGA 19” (petit coup de gueule… pourquoi on en reçoit plus que le stricte minimum avec nos machines et tout le reste est en option…)

Et là, la déception est la même que sur le 13” embarqué… les photos solarisent dès que le contraste est un fort! Mon ibook mettait le temps, mais les images étaient nettement meilleures… même sur le 19” (pour ceux qui ne le savait pas un simple applescript permet de débrider la gestion de plusieurs écran sur l’OS des ibooks)! Sans surprise (vu que ce n’est pas sa mission) le calibrage avec ma spyder2 n’y a rien changé (sauf la justesse des couleurs). Vraiment cheap cette gma 950. Ca n’est donc, à mon avis pas du à l’écran, mais bien à cette carte graphique qui n’en est pas une.

Pourtant, à première vue, le couple macbook 13” + VGA 19” semblait parfait pour travailler mes photos confortablement et sans me ruiner! Ben non… en matière de rendu, mon ibook 12” était plus à l’aise avec le 19”.

Donc, désolé de décevoir Okazou : “La solution, lorsqu’il est nécessaire de disposer d’un écran convenable (c’est-à-dire pas tout le temps), consiste à brancher un écran externe. On trouve des écrans tout à fait corrects à des prix acceptables.” CA MARCHE PAS.

Heureusement, je peux archiver mes images sur des DVDs maintenant, mais ce n’est qu’une maigre consolation quand on voit le prix des graveurs externes.

:-(

Donc vraiment déçu par la pomme… faut être riche pour avoir quelque-chose de correct et ne pas ressentir le prix des 29.- des options.

Heureusement que l’OS est toujours celui qui me convient de loin le mieux, sinon je risquerai de commencer à être infidèle.

25)
François Cuneo
, le 30.04.2007 à 15:46
[modifier]

Merci pour ce témoignage intéressant pasc.

Je n’avais pas imaginé une seconde que le problème pouvait venir de la carte graphique. Je ne comprends d’ailleurs toujours pas.

Mais bon, si tu es sûr que sur l’écran externe, c’était meilleur avant…

26)
zongachlika
, le 28.05.2007 à 10:01
[modifier]

Bon, j’arrive un mois plus tard… mais quand même j’avais envie de poster concernant l’écran du Macbook.

1. je ne fais pas de travail photo 2. je tappe des trucs dans word :)

Et bien j’adore la résolution de cet écran.

Un petit écran 13 pouces qui embarque du 1200 pixel de large, ça vous donnes des petits caractères bien fins et bien précis qui ressortent bien noirs sur une page bien blanche. Lumineux et contrasté, je trouve que cet écran est un régal pour écrire.

Alors d’accord c’est pas forcément la qualité de l’écran qui à quelque chose à voir mais le choix de sa résolution. Je n’ai jamais testé d’autres machines équipées de la sorte (par exemple les portables PC) et il est impossible de trouver un pitch aussi petit sur des écrans externes en LCD actuellement ! (ou alors il faut m’en informer) ! Du coup, je ne sais pas s’il est possible de trouver un écran fidèle en restitution d’images ET avec ce petit pitch qui fait les tous petits caractères !

Vous avez déjà écrit dans TextEdit avec le Macbook ? génial non ? :)))

Qui partage mon avis sur la qualité du texte ou qui pourrait peut-être me parler d’un écran externe qui me donnerait des caractères aussi fins et piqués ? Merci.